Retiré en 2008, l’avion furtif F-117A « Night Hawk » pourrait encore rendre des services jusqu’en 2034

Officiellement, le chasseur-bombardier F-117A « Night Hawk », premier avion de combat « furtif » de l’US Air Force, n’est plus censé voler depuis 2008. Mais, visiblement, cet appareil, produit à une cinquantaine d’exemplaires par Lockheed-Martin dans la plus grande discrétion au début des années 1980, connaît une retraite active.

Normalement, tous les avions dont les forces aériennes américaines ne veulent plus prennent le chemin de la base aérienne de Davis-Monthan [Arizona], où le climat est idéal pour les stocker dans l’attente de leur cession à un musée, de leur démantèlement, voir de leur cession à un autre pays après une remise en état. Mais les F-117A ont tous été envoyés au Tonopah Test Range [encore appelée Zone 52], une installation militaire hautement classifiée où leur histoire commença, au sein du 37th Tactical Fighter. Et cela afin d’éviter tout espionnage.

Du moins est-ce la principale raison avancée… Car officieusement, certains de ces avions volent encore, comme en témoignent plusieurs images diffusées régulièrement via les réseaux sociaux depuis leur retrait. Comme celles publiées en février 2021 par un photographe travaillant pour l’Associated Press. En effet, sur un cliché qu’il venait de prendre, on pouvait voir deux F-117A voler en formation derrière un avion-ravitailleur KC-135 Stratotanker, dans les environs de l’aéroport international de Los Angeles.

Auparavant, le site spécialisé « The War Zone » s’était fait l’écho de plusieurs témoignages, affirmant que des F-117A avaient joué les « agresseurs » contre un groupe aéronaval dans le Pacifique et qu’au moins quatre exemplaires participèrent à l’édition 2020-3 de l’exercice Red Flag.

Quoi qu’il en soit, ces F-117A encore en état de vol – certains ont été cédés à des musées – pourraient rendre encore des services pendant encore un bout de temps. C’est en effet ce que suggère un avis de marché publié par le gouvernement américain il y a quelques semaines [et qui vient d’être déniché par Business Insider].

Ainsi, on apprend que l’US Air Force cherche des entreprises capables d’assurer la maintenance et la logistique pour des F-117A effectuant des « opérations limitées » depuis le Tonopah Test Range à partir de 2024, pour une durée d’au moins dix ans. Il s’agira également de préserver leurs « caractéristiques de furtivité… En outre, il est également question de prestations liées au stockage des avions en vue de leur démilitarisation et de leur déclassification. Deux ou trois exemplaires seraient ainsi définitivement retirés de l’inventaire chaque année.

Actuellement, l’US Air Force ne compte plus que 45 F-117A. « Au fur et à mesure que nous [les] démilitarisons, ils seront mis à la disposition des musées, sur demande, ou éliminés », a confié Ann Stefanek, une porte-parole, à Business Insider.

En attendant, le F-117A continuera donc à rendre service. Comme en mai dernier, lors de l’exercice Sentry Savanah, organisé en Géorgie au profit de l’Air National Guard. Un exemplaire – immatriculé « 84-0828 » et portant le code TR [pour Tonopah Range] y avait été engagé pendant deux semaines, Un mois plus tôt, des avions de ce type avaient participé à la démonstration du concept « Lightning Carrier », effectuée avec le navire d’assaut amphibie USS Tripoli et 16 F-35B de l’US Marine Corps [USMC].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. PeterR dit :

    Un peu hors sujet mais je trouve les explications sur la 4ème, 4.5 et 5ème génération très intéressantes. Le mythe en prend un coup.
    https://youtu.be/AIlXEEbnRyU

    • Alpha (α) dit :

      Pour certains, dont moi, cela fait longtemps que « le mythe de la 5Gen » soit disant si supérieur, en a pris un coup … Commercial ce truc. Pas plus.

      • tschok dit :

        Oui, mais le coup a fait mal, d’un point de vue commercial.

        Alors, vous Alpha, vous n’avez rien vu, parce qu’en tant qu’actionnaire de Dassault vous percevez les dividendes qui sont très largement subventionné, quelque part vous êtes un rentier. C’est l’impôt qui vous paye votre profit, donc vous ne percevez pas le côté douloureux de la chose, qu’un point de vue commercial.

        La preuve: à la fin, vous dites: « Commercial ce truc. Pas plus ». C’est-à-dire, pratiquement rien. En tant qu’actionnaire de Dassault, la réussite commerciale du F35, notamment en Europe, vous en touche une sans faire bouger l’autre.

        C’est pas ça le commerce: c’est subir le risque. Le risque, en tant qu’actionnaire, vous ne l’avez pas tellement subi. C’est l’ensemble des contribuables français qui l’ont subi.

        Et maintenant que Dassault vend, là il y a du profit, et là, vous pouvez faire le fier. Mais on n’a pas tous des actions de Dassault, non plus.

        Cela dit, félicitations, vous allez vous goinfrer. Et, entre nous, cela a quand même à voir avec le commercial: il faut bien vendre, au bout du compte. Le mépris très catholique que le Français bien né ressent pour le commerce, nous le concevons tous, mais au moment de compter les dividendes, heureusement qu’il y a des gens qui vendent, quand même.

        On ne peut pas totalement mépriser des commerciaux. D’autant moins que dans leur domaine, il n’y a pas de second. Soit vous empochez le contrat, soit vous ne l’avez pas et il faut retourner au tapin le lendemain de bonne heure.

        C’est pas comme dans le monde des aristos où il y a une médaille d’or, d’argent et de bronze, où on peut étager la défaite et la victoire: soit un commercial vend, soit il est pauvre. Il baise la reine du bal, ou il se fait enculer.

        Les Amerloques, ils sont pas comme vous. Ils n’ont pas cet esprit rentier qui vous fait mépriser le commerce, alors que vos dividendes en dépendent, autant qu’ils dépendent de la puissance fiscale de l’Etat.

        Ramenez pas trop votre fraise.

        Devenez pas désagréable, contentez vous d’être petit bourgeois et de compter vos dividendes à chaque fois que Dassault fait une vente à l’export, sans en rajouter.

        • PeterR dit :

          >> Devenez pas désagréable
          Mais relisez-vous! C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité là.
          Il y a carrément le bordel dans votre tête, non ?? Allez un coup de Domestos pour nettoyer toute cette merde.

          • Alpha (α) dit :

            Pan ! Sur le pif de tschocky !… 🙂

          • Czar dit :

            vinaigre blanc et bicarbonate de soude, ça a le même effet et ça abime pas les canalisations ni l’environnement.

            pour schnock on peut rajouter de la chaux-vive, mais c’est juste pour le plaisir.

        • Alpha (α) dit :

          @tschok
          Ben dis donc, on sent de l’acrimonie dans votre texte tschoky ! 🙂
          Visiblement, la reine du bal, c’est pas vous qui l’avez baisée ! Par contre, on sent bien qu’une olive vous a été subrepticement glissée dans le fondement à un moment donné… Ouille !
          Oui, « boursicoter » n’est pas donné à tout le monde, et vous semblez l’avoir appris à vos dépends, hein ? 😉
          Bon, sinon, avant 2015, et donc avant que le Rafale se vende, j’avais déjà ces actions Dassault.
          Le risque, avec ce F-35 dont les ventes sont soutenues à bout de bras par le complexe militaro-politique US, je l’ai donc connu. En tant qu’actionnaire, mais aussi en tant que contribuable.
          Mais je défendais déjà les qualités du bel avion Clodoaldien . Ma foi dans cet appareil n’a jamais failli. Je suis donc dans la continuité.
          Alors effectivement, maintenant, je vais me goinfrer.
          Mais haut les coeurs ! Donnez moi votre 06, car dans ma grande mansuétude je suis prêt à vous inviter pour un gueuleton ! Vous préférez quoi ? Cuisine bordelaise ou spécialités lozériennes ?
          Et pas de petites provocations de ma part : promis, ce diner ne se fera pas un mercredi soir !
          Voyez, grand seigneur !
          Quant à votre « Ramenez pas trop votre fraise », visiblement, les épaules vous manquent pour la faire s’écraser, la fraise… 😉

          • JDLF dit :

            Vous semblez l’avoir appris à vos dépens.
            Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.
            Être condamné aux dépens.

            https://www.lalanguefrancaise.com/dictionnaire/definition/aux-depens-de

          • précision dit :

            féroce… A la défense de tschok, on peut comprendre son commentaire (tout aussi féroce) comme la défense du métier de commerçant au moins autant qu’une attaque contre l’actionnariat chez Dassault.

            Je réagirais d’ailleurs à la n-ième pique contre la religion majoritaire en france que je lis sur ce blog: il est un peu caricatural et surtout discutable d’affirmer que le français a un mépris très catholique pour le commerce.

            D’une part la France n’a pas à rougir de sa tradition commerçante. De longue date, et pas seulement dans l’Est et le Nord, Jacques Cœur (accessoirement, catholique) en atteste. D’autre part si les pays à majorité catholique voire l’église n’ont pas toujours encouragé le commerce de la même façon que d’autres cultures (juive, protestante, europe du Nord), il me semble incorrect d’y voir une marque de mépris. De fait, les législations d’inspiration religieuse ont surtout eu pour souci de s’assurer que l’enrichissement du marchand soit la contrepartie d’un vrai service rendu aux hommes (et en premier lieu au client). Et toutes les religions ont à cœur que l’argent ne devienne pas la mesure de toute chose.
            D’où les législations sur l’usure qui portent d’ailleurs plus sur la finance que le commerce. Le mépris pour le métier du commerce n’a rien de « très catholique » (ni au sens d’universel ni au sens religieux). Le principal risque dans le commerce, hors des travers financiers, me semble être aujourd’hui comme hier que le produit vendu (parfois refourgué) ne serve pas réellement l’intérêt du client.

            https://www.erudit.org/en/journals/ri/1953-v9-n1-ri01197/1022918ar.pdf

      • PeterR dit :

        Oui, mais ce que je trouve marrant c’est que selon la définition même des agences marketing qui en font la promo le F35 n’est pas un avion de 5ème génération.
        Celui qui s’en rapprocherait le plus serait le F22 (sans en remplire toutes les caractéristiques) et le Rafale comporte plus de caractéristiques d’un 5G que le F35. Trop drôle.
        Pour ceux qui ont la flemme de regarder la vidéo un 5G devrait, par exemple, être hypermaneuvrant ce qui est le point fort du F35 comme chacun sait

      • Félix GARCIA dit :

        « Commercial ce truc. »
        À ce propos :
        Apprendre sans attendre, où quand la frugalité s’invite dans la maintenance prédictive
        « Mais ce qui est envisageable pour un char en service depuis 30 ans « ne fonctionne pas » avec des véhicules SCORPION dont l’entrée en service remonte, dans le cas du Griffon, à fin 2019. Non seulement le panel de données est très limité, mais il est également impensable d’attendre des décennies pour le compléter et obtenir une brique de maintenance mature. C’est ici qu’intervient la notion de frugalité, une nouvelle approche « qui consiste à savoir ce que l’on cherche pour le trouver » et permet de construire un algorithme de prédiction à partir d’une quantité limitée de données. Cette méthode dite « frugale » existe et est déjà déployée dans certains domaines civils, dont le secteur médical. Ne restait qu’à la transposer dans le monde militaire.  »
        https://www.forcesoperations.com/apprendre-sans-attendre-ou-quand-la-frugalite-sinvite-dans-la-maintenance-predictive/

    • Félix GARCIA dit :

      Très intéressante cette vidéo de Xavier TYTELMAN.
      J’ai hésité à la mettre en lien en voyant le sujet (F-117A et prolongation).

      PS : Est-ce que ce serait long de mettre à niveau (Radar AESA, etc …) nos Rafale (sans parler d’en acquérir de nouveaux [quand est-ce qu’on aura nos 200/250/300 Rafale ?]) ?

    • Paddybus dit :

      Oui, et je vous recommande la lecture de l’article publié, avec un tableau détaillé, qui laissait à penser que même le Rafale avec sa progression par étape, a dépassé le f35…
      Même la furtivité du Rafale n’est pas médiocre, y compris comparé au f35…

    • vrai_chasseur dit :

      @PeterR
      Ceux qui font vraiment les opérations de guerre aérienne vous confirmerons que cette histoire de génération de chasseurs c’est du baratin d’industriel.
      C’est une question de point de vue : pour les militaires en opérations, le seul intérêt de la technologie est d’accroître la réussite de la mission. Si une techno des années 80 permet de mieux réussir une mission, ils voleront sans hésiter avec.
      Pour les industriels, le but est d’en avoir le maximum en vitrine que les autres n’ont pas. L’efficacité au combat de cette vitrine est purement assertive.
      A l’heure actuelle l’essentiel des missions de combat réussies est mené avec des avions catalogués « 3,5G » ou « 4G ».

      Un indice : dans sa projection budgétaire devant le Sénat américain, l’US Air Force ne froisse personne à propos du F35…mais dit fermement (et demande le budget pour) que jusqu’en 2040 ses capacités de combat seront encore largement basées sur les F15 et F16 modernisés – 2 avions dont la conception remonte aux années 70.
      http://www.armed-services.senate.gov/imo/media/doc/SASC-AL%20Written%20Testimony_FINAL%20CLEARED%20(1).pdf – pages 17 et 18

    • Félix GARCIA dit :

      Afin d’apporter de l’eau à votre moulin PeterR :

      LIVRAISON DE SU-57 A LA RUSSIE & REFLEXION SUR LA FURTIVITÉ ET LE RAFALE
      https://www.youtube.com/watch?v=cxXIdQajUP8

  2. PHILIPPE dit :

    Sans remettre en cause sa furtivité il a toujours l’aspect d’un fer à repasser.
    Par contre, même partielle, sa réapparition peut interroger.

  3. Lothringer dit :

    C’est un bombardier avec soute.

    En Ukraine, équipé d’un transpondeur le faisant passer pour un avion russe ( après avoir neutralisé/aveuglé une grande partie des radars russes ) ? Ce serait un bel outil pour « traiter » à nouveau le pont de Crimée …

    • Obamo, mafia blues dit :

      Et courir à côté d’un métro entre 2 gares en mangeant un sandwich grec serait aussi quelque chose d’incroyable…..Le F117 s’est fait dessoudé en Yougoslavie par un matériel russe datant des années 60, je vous le rappel.

      • Thierry le plus ancien dit :

        ben voyons, un seul appareil abattu et il faudrait jeter tout le programme à la poubelle ??? feriez vous la même chose pour chaque appareil abattu ???? vous seriez vite sans aucune protection aérienne.

        Le F117 vole comme un fer à repasser mais pour le localiser c’est tintin.

        Furtivité n’est pas invisibilité, c’est une cape de dissimulation temporaire et le F117 est un avion haute technologie dans ce domaine, toujours capable d’entrer en action et plus performant que les vieux clous poussif qui sont supposés l’abattre.

        Vos radar russe des années 1960 ou même les tout dernier radars russe plus récent, on le voit en Ukraine, sont à la ramasse contre les drones, les missiles et tout le reste sauf les chasseurs de 4ème génération qui passent difficilement au travers

        Il faut se souvenir que le F117 abattu par les Serbes se trouvait quasiment à la vertical du radar qui l’a localisé car la furtivité du F117 ne marche pas à moins de 40 km d’un radar UHF/VHF qui à longue distance peuvent savoir qu’un F117 est en vol mais incapable de l’abattre car le faisceau est trop large pour en déterminer la position exact, sauf si l’avion est tout près, dans ce cas le spot redevient précis car le faisceau du radar est moins large à sa source d’émission que sur des centaines de km.

        Les Serbes ont bénéficié de la chance car un F16 wild Weisel suite à un incident technique n’a pas pu neutraliser ce radar qui s’est mis à couper son radar pour en pas être détruit, mais il était parfaitement localisé et auraît dû être détruit au préalable du passage du F117

        Vous oubliez aussi un peu vite tous les services rendu par le F117 en Iraq pour neutraliser totalement les défenses anti-aérienne de Saddam Hussein.

        Il n’y a qu’à donner les F-117 aux Ukrainien (ou les mettre temporairement à leur service) et vous verriez la débandade et la panique total chez les russes qui ne contrôleraient plus rien et perdrait toute leur couverture radar. Il est probable que les américains y pensent tellement fortement qu’il va y avoir de nouveau fantômes de Kiev en l’air !

        et c’est sans doute ce qui vous grattouille dans le dos…

        • Nauatg dit :

          @Thierry etc…
          Pas mal votre roman de SF mais malheureusement vois démontrez une fois de plus votre méconnaissance totale de la chose militaire.
          Renseignez vous d abord postez ensuite.
          la suffisance US se croyant suffisamment fort pour passer chaque à la mm heure au mm endroit et l ingéniosité en face en hybridant la détection radar avec des ondes telephoniques ont fait le reste
          Et croyez bien que depuis, un F117 ne passe plus nulle part hormis contre des guérillas en babouche kalach.
          Donc oui si vous voulez éprouver la CSAR ukrainienne, le F117 est le candidat rêvé.
          Des patriots semblent plus utiles pour ennuyer les russes et continuer à figer le front.

          Le genre d annonce bidon

          • Thierry le plus ancien dit :

            c’était pas la peine de changer de pseudo pour faire une réponse aussi vide en argument.

            Quand à détecter un avion furtif avec les ondes télé, radio, téléphone, etc c’est vous qui pataugez dans la fiction et le fantasme, vous confondez appareil emetteur et appareil récepteur d’autant que vous seriez bien incapable de réceptionner ces ondes réfléchis dans n’importe quelle direction et je parle même pas de la capacité de les trier et choisir les bonnes pour les transformer en information exploitable. Ceci n’existe pas à l’heure actuelle ni dans un avenir proche car le coût en serait exorbitant et le résultat trop improbable. il faudrait entièrement couvrir le territoire d’antennes réceptrices et vous auriez les ondes échos d’oiseaux de la même taille que les ondes échos d’avion furtif, exactement comme pour le radar, ça ne change rien au problème.

            ceux qui pensent détecter un avion furtif avec leur forfait 5G peuvent retourner se coucher, c’est de la bande dessiné.

          • Et v’lan passe moi l’éponge dit :

            @ Thierry le plus ancien
            C’est le principe des radars multistatiques. Les plus connu en France sont Nostradamus et Graves, qui ont permis/permettent de suivre les trajectoires des avions furtifs US au dessus de l’Europe. Au grand dam des américains.
            Cela n’est cependant pas parfait car les résultats ne sont pas instantanés en raison de la masse de données à traiter, ce qui relativise pour l’instant leur efficacité.

          • Thierry le plus ancien dit :

            @ Et v’lan passe moi l’éponge

            Cela me fait penser à l’époque ou le F117 volait la nuit à son aise au dessus de l’Europe et affolait les autorités de tout pays par quantité de témoignage visuel d’ovni avec des lumières disposés en triangle et d’échos radar intermittent insaisissable au point de faire décoller la chasse pour interception mais n’avoir aucun vecteur de direction à leur donner….

            Aujourd’hui le F-35 peut le refaire avec autant de discrétion, et les radars n’auraient toujours pas de direction à donner aux chasseurs d’interception qui voleraient au hasard avec bien peu de chance de le croiser.
            La différence c’est que ces avions furtifs sont désormais européens et font parti des intercepteurs d’intrus qu’ils soient furtif ou non.

            la Chine comme la Russie prétendent avoir des radars anti avion-furtif sans cependant évoquer une quelconque technologie, et comme ils ont eux aussi des avions furtif on peu sérieusement douter des capacités de ces radars, ou alors ça voudrait dire que leurs propre avions furtif ont une bien mauvaise furtivité !

          • Cantatrice dit :

            Thierry, s’il vous plaît.
            Quant à (pas « quand à ») dans le sens de en ce qui concerne.
            Petit clavier et gros doigts font difficilement bon ménage, certes, mais quand même.
            Bonne journée.

      • lgbtqi+ dit :

        Niko vous explique le pourquoi du comment un peu plus bas…

        Ça peut nuire à la poutinomanie.

      • M.W dit :

        Obamo, mafia blue……………

        Tu rêves franchement, il faut savoir que F-117 était furtifs dans certaines longueurs d’onde , et ne sont pas du tout furtifs dans les ondes utilisées par les relais TV.
        Quant le F-117 qui s’est fait dessouder au dessus du Kosovo , par la grâce des stratéges américains qui faisaient passer leurs avions, à la meme heure via le meme trajet pour aller bombarder, en se placant correctement sur une trajectoire connue, il à été aisé de descendre un tel appareil meme pour les serbes .
        Alors ta légende du boulanger tonton flingueur de F-117 et a revoir….

        • Et v’lan passe moi l’éponge dit :

          Le F117 est certainement plus furtifs que le f35 sous beaucoup plus d’angles de présentation sans compter La signature IR qui est sans commune mesure.
          Ses seuls défauts sont un pilotage pointu dû à sa furtivité qui ne le mets pas à la portée tous pilotes mais aussi une fragilité structurelle de son empennage qui a vu la perte de plusieurs exemplaires. C’est ce qui a provoqué son arrêt de vol au sein de l’USAF, pas son manque de firtivité.

          • Thierry le plus ancien dit :

            Le F-35 est un compromis entre furtivité et maniabilité, certes le F117 est sans aucun compromis, un pur sang furtif, mais la furtivité du F-35 n’a rien de symbolique, elle est réellement très efficace par rapport à tous les radars actuels, sans parler des autres innovations comme le partage d’infos en temps réel, couvert de capteur pour une vision à 360 degrés, etc

            En tout cas le F117 par ses capacités est encore tout à fait apte à remplir ses missions comme par le passé, la détection radar n’a pas beaucoup progressé dans ce domaine.

  4. Alex dit :

    ce qu’il y a de bien avec ces Ovnis c’est qu’on ne sait même pas les capacités réelles des machines, même si c’est classifié, on peut se poser des questions étant donné qu’ils arrivent à se faire descendre

  5. Zigomar dit :

    Si ce fer à repasser de F-117 doit encore reprendre du service actif sur un théâtre d’opérations…il conviendrait, alors, d’améliorer grandement sa dite furtivité…
    Car il me semble me souvenir qu’il n’avait plus été engagé en mission de combat depuis que ces  » sauvages  » de Serbes – au printemps 1999 – avaient envoyé un exemplaire au tapis et qu’un autre avait échappé, de justesse, au même funeste sort…
    Même aujourd’hui…furtif ne signifie pas invisible et encore moins indétectable…

    • Bazdriver dit :

      Faux. Même cette perte, n’a en rien empêché son utilisation ultérieure, y compris dans ce conflit . De plus lorsque l’on se donne un peu le temps d’analyser cette perte, on se rend compte qu’une certaine routine opérationnelle ( horaire, cap de pénétration répétés) associée à un certain excès de confiance sont les plus gros contributeurs de ce kill. Quant bien même, il faut voir toutes les missions faites par ces appareils et cette seule perte. Donc un taux de perte infime…

      • Paddybus dit :

        Ca, c’est la fable ricaine, mais il a aussi été expliqué que les opérateurs Serbes, avaient légèrement décalé la fréquence de leur radar, et que c’est ça qui avait permis la détection…

        • Thom dit :

          Ce n’est une fable que pour ceux qui veulent dénigré les qualités de l’appareil.
          Les américains ont changé leur procédure suite à cette perte et deviner quoi ? Plus une seule perte après celle-ci.

          • Paddybus dit :

            Que savez vous vraiment…??? que vous n’avez plus été informé… on-t-il retiré le machin, on-t-ils caché les anicroches… ni vous ni moi ne savons…. alors, que pour le décalage des radars Serbes, cela à été expliqué par les gens qui l’ont fait… et confirmé par des spécialiste qui avaient expliqué qu’en effet, on ne peut être invisible de toutes les fréquences… que les choix sont faits par rapport aux ennemis les plus probables… ceux de la guerre froide étaient plus qu’identifiés…
            Pour le reste… gardez votre rancoeur… ça m’en chatouille une sans faire bouger l’autre…!!!!!

      • Cantatrice dit :

        « Quant bien même »
        C’est bien de ne pas utiliser « quand à » à la place de quant à, mais ce n’est pas une raison pour utiliser quant à la place de quand.
        Quand = Lorsque. Quant à = En ce qui concerne.
        Quand bien même.

    • Niko dit :

      Même trajectoire et horaire plusieurs missions d’affilée, poursuite par voie optique… Ce sont les circonstances de l’incident de 1999.
      Un avion furtif ne le reste que si l’adversaire ne sait pas où regarder précisément. Sinon, il y aura toujours un signal faible, mais spécifique. Même un trou dans le bruit de fond.

  6. EchoDelta dit :

    Finalement le F117 volera peut être plus longtemps que le F35… Ce serait assez incroyable. Sinon l’utiliser dans la logique de jouer les agresseurs semble plutôt pertinent, même si j’imagine que ses caractéristiques de furtivité, sont un peu éventées maintenant.

    • Jul dit :

      Comparaison impossible les deux sont de catégorie différente.

      • Momo dit :

        Absolument, le F117 est combat proven avec de magnifiques résultats.
        Le f35, bon, passons, vive le simulateur…

  7. Lucy dit :

    J’adore la gueule de cet avion. Avec le SR-71, c’est mon préféré.

  8. grand dit :

    Il a quand même une belle gueule.

    • Castel dit :

      Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en matière de fluidité des lignes, on a pas beaucoup de mal à trouver mieux !!

  9. Axer dit :

    Après s’être fait dézingué dans les combats en Ex-Yougoslavie, détecté par des radars fabrication est-européens, il a été mis un peu de côté. Sa renaissance ne pourrait servir dans des théâtres comme l’Asie du Sud Est, en Corée, voir même au dessus d’un pays s’en prenant à des intérêts occidentaux en Europe ou…ailleurs.

    • Thom dit :

      « Dézingué » Une seule perte au combat.
      Si vous appelez çà se faire dézinguer que dites vous sur les pertes subit par les russes en Ukraine.

  10. beber dit :

    Quand je me dis que cette chose vole…. alors le f-35 le peut!!!

    Ces avions on encore du potentiel et c’est sur qu’ils peuvent être utile avec leur furtivité pour s’expérimenter

  11. Moogli dit :

    Il peut présenter un intérêt pour de la reconnaissance imagerie et EM, pendant dix ans facilement.

    Au lieu de placer des bombes en soute, un pod de detection imagerie IRST et un second pod de scan d’ondes EM.

    Avec sa SER réduite et des pods modernes, l’ancien bombardier pourrait s’avérer intouchable à quelques dizaines de kilometres des cibles d’intérêt. Pour filmer de loin ou scanner des ondes il serait redoutable.

    Pour l’armement, le F35 est déjà là…

  12. M.W dit :

    Zigomar……………………………….

    Erreur Le F-117A à fait ses preuves sur different théatre d’operations

    – Opération Just Cause (20 Décembre 1989 – 31 Janvier 1990).
    – Opération Tempête du Désert (17 Janvier – 28 Février 1991).
    – Opération Force Alliée (24 Mars – 10 Juin 1999).
    – Opération Liberté Irakienne(19 Mars – 1er Mai 2003).

  13. Nexterience dit :

    Ce prolongement est-il lié aux sous-performances du F-35?
    Un bombardier très furtif et fiable n’est pas de trop pour l’USAF malgré quelques potentielles obsolescences.

  14. et v'lan passe moi l'éponge dit :

    Histoire de voir si le revêtement du F35 ne serait pas plus efficace sur une géométrie à facette plutôt que sur la grassouillette dinde.

  15. Nauatg dit :

    c est une excellente nouvelle pour les équipe de CSAR. Après tant de temps d inaction réelle, elles vont pouvoir reprendre du service.

  16. Néopyhte dit :

    Je vous signale l interview de l officier dca serbe sur ce sujet dans guerre et histoire de decembre
    Un bel article à contresens de nombreux commentaires….

    • Thom dit :

      Il n’y a pas de contresens. La perte est notamment dû aux négligences des américains dans la conduite des opérations aériennes ce qui n’enlèvent rien aux militaires serbes du système antiaérien qui ont fait du bon boulot.

  17. TINA dit :

    Bsr à tous et à toutes !

    45 F117 qui voleraient … Je souhaite qu’il en soient de même pour 45 M2000 ( dont des M2000 récupérés auprès de clients étrangers, et officiellement rachetés par des sociétés privés….