Resolute Support / Archives

Les pertes subies par les forces afghanes ont atteint un niveau difficilement soutenable

Certes, l’élimination de Saad Arhabin, le nouveau chef de la branche afghano-pakistanaise de l’État islamique (EI-K), le 26 août dernier, lors d’une opération menée conjointement par les forces américaines et afghanes, est un succès. Pour autant, elle n’a pas empêché l’organisation jihadiste de commettre de nouveaux attentats, en particulier contre la communauté chiite. Et elle

Afghanistan : La situation reste confuse à Ghazni, cible d’une attaque de grande ampleur menée par les talibans

Dans la nuit du 9 au 10 août, les talibans ont lancé un assaut de grande ampleur contre Ghazni, la capitale de la province du même nom, située à seulement deux heures de route de Kaboul. Et cela a contraint l’aviation américaine à intervenir pour appuyer les forces afghanes chargées de défendre la ville. Quelques

Les talibans lancent une attaque contre la ville de Ghazni, à deux heures de route de Kaboul

Bien que leurs émissaires « discuteraient » discrètement au Qatar avec une délégation américaine emmenée par Alice Wells, sous-secrétaire d’État adjointe, chargée de l’Asie du Sud, les talibans continuent à mettre la pression sur les forces de sécurité afghanes. Ainsi, après Kunduz et Farah, deux capitales provinciales, le mouvement taleb afghan a lancé une offensive de grande

Afghanistan : Trois militaires tchèques de la mission Resolute Support tués dans un attentat-suicide

Trois militaires tchèques de la mission Resolute Support, menée par l’Otan afin d’entraîner et de former les forces afghanes, ont été tués, le 5 août, dans un attentat-suicide, alors qu’ils effectuaient une patrouille à pied aux abords de la base de Bagram, située à une cinquantaine de km au nord de Kaboul. Trois autres soldats

Que retenir du dernier sommet de l’Otan?

Le sommet de l’Otan, qui s’est tenu à Bruxelles les 11 et 12 juillet, s’annonçait orageux, avec un président américain décidé à obtenir des Alliés une hausse significative de leurs dépenses militaires. Comme il l’avait déjà fait en mai dernier, Donald Trump a en effet parlé d’un effort pouvant aller jusqu’à 4% du PIB. Le

Otan : Le Royaume-Uni confirme son intention d’envoyer des renforts en Afghanistan

Menacé de perdre son statut de plus proche allié des États-Unis dans un courrier adressé par James Mattis, le chef du Pentagone, au ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson, le Royaume-Uni a confirmé, ce 11 juillet, son intention de renforcer ses troupes actuellement déployées en Afghanistan, dans le cadre de la mission Resolute Support,

Les forces néerlandaises vont se désengager du Mali pour se concentrer sur les missions de l’Otan

Le rapport annuel 2018 du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) souligne qu le nombre de Casques bleus a diminué de 7,6% l’an passé, ce qui risque de rendre illusoire le renforcement de la sécurité des opérations de maintien de la paix conduites par les Nations unies, comme le préconise le rapport du groupe d’experts

Un général des forces spéciales américaines pressenti pour être le futur chef de la mission de l’Otan en Afghanistan

Quand le général Stanley McChrystal, qui était alors le chef du Joint Special Operations Command, fut nommé pour commander la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan, beaucoup d’observateurs y virent un changement d’approche pour contrer le mouvement taleb afghan. Ce qui était vrai. En effet, fort de

Un rapport du Pentagone ne voit pas d’amélioration en Afghanistan

Le rôle de l’Inspection générale spéciale du Congrès américain pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR) et de l’Inspection générale du Pentagone concernant l’opération Freedom’s Sentinel, n’est pas de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein mais de dire dans quel état où il se trouve. Aussi, les conclusions de ces deux organismes

Le Royaume-Uni envisage d’envoyer 400 militaires de plus en Afghanistan

Après l’Allemagne, qui, en mars, a annoncé une hausse de sa contribution à la mission Resolute Support, dirigée par l’Otan, le Royaume-Uni envisage de renforcer ses effectifs actuellement déployés en Afghanistan. D’après le quotidien The Times, l’un des options envisagées consisterait à envoyer 400 militaires supplémentaires dans le cadre de Resolute Support. En novembre 2017,