Punggye-ri / Archives

La Corée du Nord pourrait annuler le sommet avec les États-Unis si elle doit renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire

En diplomatie, chaque phrase doit être pesée, mesurée et prononcée avec prudence. Et encore, cela ne réduit pas le risque de se faire mal comprendre… Le 27 avril, lors du sommet « historique » intercoréen de Panmunjom, le nord-coréen Kim Jong-Un et le sud-coréen Moon Jae-in ont pris l’engagement d’oeuvrer à la « dénucléarisation totale » de la péninsule

La Corée du Nord a effectué son sixième essai d’une arme nucléaire

Malgré les condamnations internationales, le renforcement des sanctions prises à son égard par le Conseil de sécurité des Nations unies, les réprimandes de la Chine, le ton très ferme du président Trump ou encore les démonstrations de force, rien n’y fait. La Corée du Nord passe outre. Près d’une semaine après qu’un de ses missiles

Corée du Nord : Le site de Punggye-ri serait prêt pour un sixième essai nucléaire

La Corée du Nord va-t-elle procéder à son sixième essai nucléaire le 15 avril prochain, c’est à dire à l’occasion du « Jour du Soleil », c’est à dire pour le 105e anniversaire du fondateur du pays, Kim Il-sung? En tout cas, l’hypothèse est crédible. En mars, les analystes de l’US-Korea Institute [université américaine John Hopkins] firent

La Corée du Nord a effectué un cinquième essai nucléaire

En mars, à l’initiative des États-Unis, le Conseil de sécurité des Nations unies a alourdi les sanctions internationales visant la Corée du Nord, suite au quatrième essai nucléaire réalisée par cette dernière le 6 janvier et au lancement, un mois plus tard, d’une fusée ayant mis sur orbite le satellite Kwangmyong 4. Ainsi, selon la

La Corée du Nord aurait testé un moteur de missile balistique intercontinenal

Ce que redoutaient les services de renseignement sud-coréens n’a pas eu lieu : la Corée du Nord n’a pas procédé à son 4e essai nuclaire pensant la visite du président américain, Barack Obama, à Séoul, la semaine passée. Pourtant, une activité intense avait été détectée sur le site de Punggye-ri, où ont été effectué les

Confusion autour du site d’essai nucléaire nord-coréen de Punggye-ri

Les jours passent et la tension est toujours aussi vive dans la péninsule coréenne. Si, d’après les déclarations faites le 7 avril par le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, aucun mouvement important de troupes nord-coréennes n’a été pour le moment relevé, ce qui, dans le cas contraire, serait le prélude à une éventuelle