Les unités de l’armée de Terre doivent « développer la capacité à s’orienter » sans système GPS