guerre froide / Archives

Affaire Skripal : L’Otan retire les accréditations de plusieurs diplomates russes

L’affaire Skripal, du nom de cet ancien officier du renseignement russe empoisonné en Angleterre où il s’était réfugié après avoir travaillé pour le MI-6, continue de faire des vagues. Le 26 mars, et étant donné que Londres n’a pas de doute sur la responsabilité de Moscou dans ce dossier, plusieurs capitales occidentales ont décidé d’expulser

Affaire Skripal : La France expulse quatre diplomates russes

La semaine passée, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont condamné « dans les termes les plus forts possibles » l’empoisonnement, le 4 mars dernier, du colonel Sergueï Skripal, un ancien du renseignement militaire russe, et de sa fille Youlia, à Salisbury, dans le sud de l’Angleterre. Dans leur texte commun, ils ont également

L’Otan ne veut pas « d’une nouvelle Guerre froide » avec la Russie

Les relations entre l’Otan et la Russie, en particulier depuis le début des années 2000, ont toujours été compliquées, Moscou reprochant à l’Alliance de vouloir déployer en Europe une défense antimissile. Toutefois, les deux parties arrivaient à se parler, notamment parce qu’elles avaient des intérêts communs, comme par exemple la stabilité de l’Afghanistan et la

Quand Washington proposait à Londres des avions furtifs F-117 Nighthawk

Fin novembre 1988, les États-Unis dévoilèrent l’existence d’un avion jusqu’alors totalement inconnu : l’avion furtif F-117 Nighthawk qui, développé par Lockheed-Martin, était déjà opérationnel depuis plusieurs années. Cependant, il n’y avait pas que des responsables américains à être dans la confidence. C’est ce qui ressort de documents publiés par les archives nationales britanniques. En effet,

Pour le chef de la diplomatie allemande, le contexte actuel est « plus dangereux » que celui de la Guerre Froide

Dénonciation d’accords passés, notamment sur le nucléaire, rupture du dialogue sur la situation en Syrie, tensions persistantes après l’annexion de la Syrie, accusations mutuelles d’espionnage, retour envisagé de l’armée russe au Vietnam et à Cuba… Les relations entre la Russie et les États-Unis se dégradent chaque jour un peu plus et cela inquiéte le ministre

L’activité des sous-marins russes a retrouvé un niveau proche de celui de la Guerre froide

Depuis maintenant deux ans, il est souvent question des nombreux vols de bombardiers stratégiques russes à proximité de l’espace aérien des pays membres de l’Alliance atlantique, comme au temps de la Guerre froide. Mais la même chose a été constatée sous les mers, à en croire le vice-amiral britannique Clive Johnstone, le patron du Maritime

Guerre Froide : La liste des cibles du Strategic Air Command dévoilée

Dans les années 1950, nombreuses étaient les fictions où il était redouté une « apocalypse nucléaire ». Et à lire le document de 800 pages classé « secret défense » jusqu’à sa divulgation récente par l’association National Security Archive (NSA), installée dans les locaux de l’université George Washington, ces craintes étaient plus que fondées. Ainsi, en vue de se

Pour l’Otan, la crise ukrainienne est la « plus grave menace pour la stabilité de l’Europe depuis la Guerre froide »

En décembre 1991, la fin de l’Union soviétique s’effaçait pour laisser la place à la Communauté des Etats indépendants (CEI), une organisation intergouvernementale rassemblant les désormais anciennes républiques de l’empire communiste. La Guerre froide prenait alors fin. Mais pour certains experts russes, l’affaire de l’annexion par Moscou de la Crimée, jusqu’alors territoire ukrainien bénéficiant déjà

Quand les militaires français espionnaient les Soviétiques…

Ce n’est pas tout d’obtenir des renseignements. Encore faut-il les exploiter. Par exemple, dans les années 1980, l’on estimait qu’un hélicoptère d’attaque Gazelle avec ses missiles HOT avait le temps de détruire 10 blindés du Pacte de Varsovie avant d’être abattu. Sauf que les états-majors n’avaient pas pris en compte que les Soviétiques disposaient de

Une bombe nucléaire aurait failli exploser accidentellement aux Etats-Unis (MàJ)

Pour des raisons de sécurité, les bombardiers stratégiques américains ne survolent jamais le territoire des Etats-Unis avec de l’armement nucléaire dans leur soute. Du moins théoriquement. Ainsi, en août 2007, 6 bombes nucléaires furent chargées par erreur dans un B-52 qui devait décoller de la base de Minot (Dakota du Nord) pour rejoindre celle de