essais / Archives

L’Eurofighter Typhoon soigne son profil aérodynamique

Dans un communiqué diffusé le 15 juillet, Airbus Defence and Space a indiqué avoir terminé avec succès les essais en vol visant à améliorer le profil aérodynamique de l’Eurofighter Typhoon. Ces modifications (Aerodynamic Modification Kit ou AMK) entrent dans le cadre du programme Eurofighter Enhanced Manoeuvrability (EFEM), lequel consiste optimiser les capacités actuelles du Typhoon

Premier tir guidé réussi d’un missile METEOR par un Rafale

La Direction générale de l’armement (DGA), Dassault Aviation et MBDA ont procédé avec succés, le 28 avril, au premier tir guidé un missile air-air longue portée Meteor à partir d’un avion Rafale contre une cible aérienne, dans une zone sécurisée de DGA Essais de missiles, à Biscarosse. « Dans la continuité des essais de séparation déjà

Le drone de combat X-47B s’essaie au ravitaillement en vol

L’on savait déjà que le démonstrateur de drone de combat X-47B, développé par Northrop-Grumman, était capable d’apponter et d’être catapulté depuis un porte-avions, puis d’opérer au sein d’un groupe aérien embarqué. Désormais, l’on sait aussi qu’il peut être ravitaillé en vol. En effet, dans le cadre d’une nouvelle campagne d’essais menée au large du Maryland,

100e vol et fin des essais en France pour le démonstrateur de drone nEUROn

Fruit d’une coopération européenne avec Dassault Aviation pour maître d’oeuvren le démonstrateur de drone de combat nEUROn a terminé sa campagne d’essais en vol de discrétion, menée par la Direction générale de l’armement (DGA) à Istres depuis le 31 octobre 2014. Ces essais ont permis, explique la DGA, de « mesurer les signatures radar et infrarouge

Le F-35C a réussi son premier appontage

Le F-35C, la version navale de l’appareil développé par Lockheed-Martin, revient de loin. Fin 2011, l’on apprenait que cet avion « furtif » était incapable de se poser sur un porte-avions en raison d’un mauvaise position de sa crosse d’appontage, laquelle était alors placée trop près du train d’atterrissage. Aucune des 8 simulations tentées à l’époque n’avaient

La version F3.4+ du Rafale évaluée à Istres

Au début de cette année, le contrat portant sur le standard F3R du Rafale, lequel prévoit, à l’horizon 2018, l’intégration du missile longue portée Meteor et de la nacelle de désignation laser PDL NG ainsi que des améliorations concernant les systèmes d’armes, de navigation et guerre électronique a été signé par le ministre de la

Premier avion militaire africain, l’AHRLAC a réalisé son vol inaugural

En septembre 2011, les groupes sud-africains Paramount et Aerosud présentèrent officiellement l’AHRLAC (pour Advanced High Performance Reconnaissance Light Aircraft), un avion militaire léger destiné à la lutte anti-guérilla, l’observation et la surveillance. Depuis, le premier vol de cet appareil était attendu… Et il aura fallu attendre près de trois ans pour le voir décoller. En

Le premier vol d’essai de l’avion furtif japonais ATD-X prévu pour janvier 2015

Même si l’on entend très peu parler (moins, en tout cas, que le F-35 américain, le T-50 russe ou encore les J-20 et J-31 chinois), le programme japonais Advanced Technology Demonstrator – X (ATD-X) « Shinshin » (le « dieu de l’esprit »), qui consiste à développer un prototype d’avion de combat furtif, avance lentement mais sûrement. Ainsi, la presse

La Normandie et l’Aquitaine réunie pour un essai d’interopérabilité

La Normandie et l’Aquitaine réunie? Non, cela n’a rien à voir avec une fusion improbable de ces régions dans le cadre de la réforme de la carte territoriale mais avec les essais d’interopérabilité menée il y a quelques jours entre les frégates multimissions (FREMM) « Aquitaine » et « Normandie ». Troisème de la série (la deuxième a été

La Corée du Sud a testé des missiles balistiques d’une portée de 500 km

En 2001, en échange du maintien d’un contingent de 28.500 militaires américains sur son sol et de la garantie de bénéficier du parapluie nucléaire offert par les Etats-Unis, la Corée du Sud avait accepté de signer un accord proposé par Washington visant à limiter la portée de ses engins balistiques à 300 km et à