Le gouvernement prévoit de porter le budget des armées à 43,94 milliards d’euros en 2023

Sans surprise, après les annonces faites cet été par le président Macron ainsi que par le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, et conformément à la trajectoire financière définie par l’actuelle Loi de programmation militaire [LPM], le budget de la mission « Défense » augmentera bien de 3 milliards d’euros en 2023, ce qui portera son montant [hors pensions] à 43,9 milliards d’euros.

Le ministère de l’Économie et des Finances ne donne pas le détail des livraisons et des commandes prévues l’an prochain, si n’est qu’il évoque la réception de 13 Rafale [l’armée de l’Air et de l’Espace n’en a plus reçu depuis quatre ans…], de trois avions ravitailleurs A330 MRTT Phénix, de deux A400M « Atlas », d’un sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] de type Barracuda [qui sera le Duguay-Trouin], d’un satellite de télécommunications Syracuse IV, de 18 chars Leclerc modernisés et de 280 blindés du programme SCORPION.

« Des engagements importants sont prévus, notamment pour le développement du programme Rafale, la conception du futur porte-avions de nouvelle génération [PA-NG] ou encore le déploiement du Système de lutte anti-mines futur [SLAMF] », précise Bercy.

En outre, il est aussi prévu de notifier des marchés pluriannels concernant le maintien en condition opérationnelle [MCO] des A400M, des avions légers de surveillance et de reconnaissance « Vador » et des frégates de défense et d’intervention [FTI].

Plus généralement, les grands programmes d’armement seront financés à hauteur de 8,5 milliards d’euros [soit +5,6% par rapport à 2022] tandis que les dépenses de MCO augmenteront de 12,4% [soit +550 millions] pour atteindre 5 milliards d’euros afin de « renforcer l’efficacité des matériels de guerre ».

La dissuasion bénéficiera d’une hausse de 6% de ses crédits, ce qui se justifie par les programmes de modernisation en cours [sous-marin nucléaire lanceur d’engins de 3e génération, missile ASN4G, etc]. Au total, elle représentera 13% du budget de la mission Défense.

S’agissant de l’effectif du ministère des Armées, celui va gagner 1547 postes, dont 45 seront destinés au Service industriel de l’aéronautique [SIAé].

« Les effectifs auront augmenté de 4’087 ETP [Équivalents temps plein] entre 2017 et 2023, respectant ainsi la cible sur 2019-2023 de +3’000 ETP fixée par la LPM », souligne le ministère de l’Économie et des Finances.

Par ailleurs, et alors qu’une nouvelle LPM est en cours d’élaboration, il est à noter que Bercy s’attend à ce que le montant du budget des armées atteigne 46,94 milliards d’euros en 2024, puis 50 milliards d’euros en 2025.

Cela étant, si elle est conforme aux annonces faites par l’exécutif, cette hausse significative des crédits de la mission « Défense » risque cependant d’être amoindrie par celle du « coût des facteurs » [énergie par exemple]. D’autant plus que l’inflation devrait être de 4,2% en moyenne, selon l’estimation des services de Bercy.

L’actuel LPM prévoit ce cas de figure. La « mission Défense bénéficiera de mesures financières de gestion », voire de « crédits supplémentaires ouverts en construction budgétaire », afin de « couvrir les volumes nécessaires à la préparation et à l’activité opérationnelle des forces », précise en effet son article 5

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

185 contributions

  1. AirTatto dit :

    Il faut bien ça pour protéger notre mode vie et nos valeurs.
    Un lien sympa:
    https://www.youtube.com/watch?v=UrUp5Rm_Ncw

    • Titeuf dit :

      Merci pour le lien.
      Édifiant !!!

    • Czar dit :

      quelles « valeurs », exactement ?

      • lgbtqi+ dit :

        Le droit d’avoir des dessins de Pétillon comme de Marsault. À la différence de la poutinie.

        Le droit d’ouvrir ta gueule, et je dis bien ta gueule vu ton tutoiement déplacé et le registre lexical qui est le tien, le droit d’ouvrir ta gueule en ces lieux sans te prendre 15 ans de prison.

        Tu piges ou tu fais semblant d’être obtus ?

        • Czar dit :

          ça a l’air chouette ton programme, tu veux pas en parler à hervé ryssen pour lui expliquer à quel point il a eu de la chance de vivre dans un pays où sa liberté d’expression est garantie ? depuis sa cellule il était peut-être pas au courant.

          • lgbtqi+ dit :

            je ne connaissais pas ta nouvelle passion. Je viens de jeter un oeil :

            « Hervé Ryssen – Wikipedia
            Hervé Ryssen (Real name: Hervé Lalin, Born: April 10, 1967) is a French writer, militant nationalist, holocaust denier and antisemite. He is close to the circles of extreme right. He considers himself racist, anti-jewish and anti-semite, [1] his publications and videos resulted in numerous complaints and court orders, which resulted in him … »

            C’est un copain de Dieudonné M’bala M’bala ?

            Eh oui, tu vois, en France, il y a une grande liberté d’expression, énormément plus grande que chez ton employeur poutine, d’ailleurs, ton hervé latin, il est toujours en vie aux dernières nouvelles.

            Il y a une grande liberté d’expression, ce qui ne veut pas dire totale liberté d’expression. Je t’avoue le regretter un peu, car cette liberté, je la préférerais à l’américaine.

            Mais à la différence des arguments spécieux que tu balances en écho passif à ton petit club de « pensée », je distingue la liberté d’expression en France et son absence totale en poutinie.

          • Czar dit :

            t’avais pas besoin de nous caguer un paragraphe entier pour con firmer que tu es parfaitement raccord avec l’embastillement d’un écrivain qui n’a appelé à la violence contre personne, la situation équivalente ou pas en Russie étant d’une totale absence d’intérêt dans le cas présent, puisque tu invoques une forme de supériorité morale de l’Occident.

            C’est noté (pas que c’était une surprise, ‘en même temps’)

      • AirTatto dit :

        Je sent comme une défiance. Commençons déjà par les valeurs qui définissent la France, présente dans notre constitution qu’il faut au moins lire une fois… https://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-constitutionnalite/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur.
        L’article premier et le 53.1 non?

        • Czar dit :

          ah donc saint Louis Louis XIV et Napoléon qui se contre-branlaient des doigts de l’homme n’étaient pas Français, alors que zimzim zimdame, lui l’est.

          Parce qu’il a des valeurs , et qu’il fait ses courses chez leader price (pour 5 briques, faut pas déconner)

      • AirTatto dit :

        En second les droits de l’homme, c’est pas long à lire, facile a comprendre.
        https://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-constitutionnalite/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789

      • bonnechancemonpapa dit :

        Bin la « la paix », ‘l’amitié » entre es peuples et la « démocatie » (liste non exhaustive)

        • Czar dit :

          donc quand on a déclaré la guerre à l’allemagne le 03 septembre 39, on a cessé d’être Français, c’est bien ça ?

          (z’ont bien fait alors de nous emplâtrer la gueule, histoire de nous rappeler à la saine observance de nos immarcescibles Valeurs, alors, j’vois même pas pourquoi on a la mesquinerie de leur reprocher près d’un siècle après)

    • Oliver dit :

      2029-2030 112 milliards d’euros au taux de change actuel pour les Britanniques !
      J’ai peur qu’on ait loupé quelque chose au pays des fromages qui puent !

  2. philbeau dit :

    ça rame dur pour augmenter le budget des armées …qui accessoirement est pourvoyeur d’emplois à haute technicité . Dans le même temps , pas de problèmes pour trouver 2 milliards pour installer les « réfugiés » , pourvoyeurs de désordres en face desquels l’Etat reste impuissant , sauf à les dissimuler au fond des campagnes …
    https://www.jeanmarcmorandini.com/article-513004-la-france-est-a-l-euro-pres-previent-le-ministre-de-l-economie-bruno-le-maire-en-presentant-le-projet-de-budget-2023.
    htmlhttps://www.20minutes.fr/economie/4002312-20220926-annonces-bruno-maire-budget-gouvernement-2023

    • Lado dit :

      une piste « réforme des retraite », ( une année de report c’est 15 mrds au mini..reforme Ass chômage, fraudes évidentes,.bref l’enfer « libéral » comme ..en Suisse ou en Allemagne!

      (Pour info nous dépensons 350 mrds pour les retraites soit avec une espérance de vie moyenne de 20 ans un coût par année de 17.5 Mrds…à la louche..Le pb n’est pas que le COR nous dit que le budget est « équilibré » mais plutôt que nous y allouons nos ressources

    • LucienB dit :

      Exactement. Nos armées ont besoin d’un budget de 80 milliards d’euros. Impossible? Je ne pense pas, compte tenu du fait que nos élites progressistes « brûlent » pratiquement de l’argent avec les immigrés, la fraude à l’aide sociale, les droits du travail et de la sécurité sociale exagérés, les dons à des ONG suspectes, avec le budget ridicule de l’UE, le don à l’ONU, avec des exagérations dans la transition écologique, etc.

      • Thierry le plus ancien dit :

        c »est curieux ça, vous ne mentionnez pas la fraude fiscale qui dépasse en montant largement tout ce que vous citez, effet de cécité politique ? ou Poutinofolie en délire ?

        mangez des carottes c’est bon pour la vue ! progressivement vous commencerez à voir les yacht de luxe et les villas de rêve, tout le bric à brac en or massif saisie auprès les oligarques russes.

    • Eurafale dit :

      Y a des budgets pour tout, c’est normal. Vous ne mettez pas le même budget quand vous faites vos courses que quand vous partez en vacances. Bah là c’est pareil.

      • philbeau dit :

        « Y a des budgets pour tout » . Non , il y a UN budget , et des arbitrages . Si vos courses vous coûtent trop cher , vous partez pas en vacances , guignol .

    • PK dit :

      Macron va aussi filer 1,5 milliard d’euro à son copain Bill Gates. Comme quoi, les sous qu’on n’a pas, il y en quand même beaucoup…

    • M.W dit :

      philbeau………………….

      deux milliards une bagatelle comparait au 100 milliards de la caf …..Alors que nous demandons au chinois de payer la note pour nos retraités…

  3. Mr v dit :

    et les munitions ?

    • Thierry le plus ancien dit :

      remarque judicieuse, y-a t’il le moindre centime dans ce budget pour régler le problème des armes de petit calibre dont les munitions sont de plus en plus difficile à trouver ??? problème soulevé par des parlementaires.

      Au point qu’aux USA le tireur sportif paye 1 dollar chaque balle de de 9mm tiré dans son pistolet, et en France c’est rationnement à tous les étages… va falloir ressortir les baïonnettes de plus de 50cm de long et peut-être même les épées…

  4. Lucien dit :

    Je suis partagé :

    – d’un côté, même si je déteste Macron et sa politique, j’admets qu’il est le premier chef des Armées à respecter sa loi de programmation militaire. Certes, l’actualité l’y contraint mais il fallait le dire.

    – de l’autre, la LPM permet juste de stabiliser l’Armée après des décennies de réduction. Il n’y a aucun plan pour massifier et durcir l’effort de Défense. Même sans cette inflation qui bouffe une partie de l’effort financier, on voit mal comment le gouvernement pourrait augmenter cet effort, alors que les services publics sont dans un état lamentable (éducation, santé, justice, transports, énergie, etc…) et que la dette pèse de plus en plus lourd. Donc, au final, même avec cette LPM menée à son terme, on ne sera pas prêt pour la guerre de haute intensité.

    Tant que le gouvernement ne remettra pas en cause ce qui nous coûte si cher, les subventions diverses et variées qui constituent la politique d’assistanat, aggravée par une immigration toujours plus importante, aucune marge de manœuvre budgétaire ne pourra être réalisée. On pourrait déjà commencer à réserver les aides non-contributives aux Français, ça ferait beaucoup d’économies. A priori, c’est le projet de la nouvelle présidente du Conseil italien. Quid de la France ?

    • LucienB dit :

      La France va vers le suicide, le déclassement, vers la désindustrialisation, vers la banqueroute, vers le tiers-monde, peut-être même vers la guerre civile (hypothèse lointaine, je crois qu’on se rendrait aux immigrés sans combattre).

      • lgbtqi+ dit :

        eh bien dites donc…

        Je crains que le choc que procure légitimement le constat de certaines veuleries ne vous amène à une généralisation abusive.

        Pour le reste, je crois qu’on est en train de connaître un électrochoc. Ne nous prononçons pas trop tôt sur la réussite du traitement.

      • Patrick, de Belgique dit :

        LucienB, ne soyez pas obsédé par les immigrés, la guerre civile et le suicide de la France, elle en a vu d’autres; la terrible guerre civile que fût la Révolution de 1789, particulièrement dans l’Ouest, ce n’était pas dû à une présence migratoire quelconque; le vrai danger pour ce vieux pays, c’est sa dissolution lente et progressive dans un concept fédéral européen (et mondialiste) dont on ne voit que trop bien qui seront les vainqueurs ! Cela ne signifie pas que l’on ne doit pas faire l’Europe, mais une Europe des Patries, des Peuples avec leur Histoire, si on arrive pas à faire cette Europe, j’ai des doutes quant à la réussite. Et justement, cette France de l’immigration, pour peu que les de-souchistes ouvrent un peu leur intelligence, peut aider à ce que, ce qui est français au sens large du terme, ne soit pas dissout dans une Europe des régions qui seraient plus en plus vassales de Bruxelles-Europe; la France dans cinquante ou cent ans sera encore plus différente que celle que nous connaissons aujourd’hui, elle même très différente de l’après-guerre où j’ai grandi; c’est comme çà, il ne faut pas avoir peur et avoir confiance dans notre destin, je ne parle plus du mien, bien sûr…Beaucoup de ces gens viennent tout de même de ce qui fût l’empire colonial, musulmans ou pas, ils font aussi partie de notre histoire; il conviendrait peut-être de lutter contre une certaine forme d’intégrisme laïque qui consiste à considérer tous les croyants quels qu’ils soient comme des indiens dans des réserves, cette haine du fait religieux ne peut que compliquer la situation. Beaucoup de ces gens sont déjà engagés au service du pays d’une façon ou d’une autre; on doit les inciter à aimer la France; il y a aussi une émigration européenne, des réfugiés de l’Est, Ukrainiens mais aussi Russes maintenant, fuyant la Russie poutinienne, nous ne devons pas nous priver de tout ce monde et essayer d’en faire des gens qui souhaite rester en France, rappelons nous tout ce capital culturel et artistique qui vint en France après la prise du pouvoir par les bolchéviques! Qu’ils viennent de l’Afrique du Nord, de l’Afrique Noire, du Moyen-Orient ou de l’Europe de l’Est, il ne faut pas en avoir peur ! Mais c’est vrai, la France sera différente et c’est aussi cette différence qui sauvera cette idée de France qui dure depuis plus de mille ans et qui a toujours fini par se rétablir face à l’adversité; le vrai suicide serait de nous refermer sur nous mêmes. Deux choses utiles et nécessaires cependant, essayer de contrôler le mieux possible les mouvements de populations et dans de cas de l’Est, ne pas être naïf sur les tentatives d’infiltration d’éléments potentiellement dangereux ( trafiquants, agents de services hostiles,etc…).

        • Czar dit :

          une fédération, on peut en sortir, une économie effondrée, on peut la rebâtir, patoche-le-boumeur un peuple dilué, disparu, on ne le reconstruit pas.

          posez la question aux Assyriens et aux Mayas. Eux aussi avalent de chouettes monuments

          • Patrick, de Belgique dit :

            Czar, on est tous des dilués, à des degrés différents bien sûr; mes grand-parents étaient originaires de Bretagne, Normandie, Berry et Limousin; dans les temps plus anciens, ces provinces étaient tout a fait étrangères les unes aux autres, elles ont du aussi assimiler ceux qui sont restés dans l’Histoire comme les Barbares et aussi beaucoup d’autres; il faut voir çà sur un temps long, pas au niveau de nos vies à nous, même si on en subit parfois quelques désagréments; il n’est pas question de reconstruire, il faut aller de l’avant et construire avec les matériaux à disposition et être pragmatique; entre se poser en bas de la plage et interdire à la marée de monter, ou naviguer à vue dans le sens du courant en espérant aborder un rivage favorable, je préfère la deuxième solution, elle me permet d’espérer sauver ce qui peut être sauvé de cette France que vous comme moi, nous aimons, mais chacun à notre façon; même dans l’adversité, il faut rester positif, croire dans ce vieux pays et laisser le temps au temps, comme le disait un président pour lequel, cependant, je n’ai jamais voté …

          • Czar dit :

            patoche, à part énoncer des clichés totalement controuvés (comme de confondre la différence culturelle et leur conscience d’appartenir à un ensemble national plus large comme en témoigne l’expression « vive la France » qui apparaît durant la guerre de cent ans, tu as d’autres centres d’intérêt ?

            Non parce que je vois surtout chez toi un discours de renoncement et d’à-quoi-bonisme sur lequel tu ne pourras prétendre à aucune exclusivité dans l’univers du « débat » contemporain.

    • lil dit :

      “ Tant que le gouvernement ne remettra pas en cause ce qui nous coûte si cher, les subventions diverses et variées qui constituent la politique d’assistanat, aggravée par une immigration toujours plus importante”

      Bof. Ce qui nous coûte “si cher” aujourd’hui, ce sont les décisions passées prises par nos élus et les politiques mises en œuvre depuis ??. Tant sur les domaines régaliens, mais aussi sur bien d’autres domaines, ça je vous l’accorde. Ce n’est donc pas l’immigration qui nous prive d’un 2nd PAN, d’un escadron supplémentaire de Rafales, de munitions de petit calibre, et du financement adéquat de filières d’excellence, etc. Non, il manque une Stratégie totale et un vrai Plan ambitieux au sens de planification. Oui un Plan N’est-ce pas le rôle du gouvernement d’appréhender l’inconnu, d’identifier le niveau de réflexion adéquat, de préparer les forces et l’effort pour ne pas être pris au dépourvu… ? Non les sachants ne sont pas écoutés- et dans le meilleur cas écartés, et l’on se contente de mettre des rustines sur une jambe de bois…

      Si l’Etat est capable de financer de la dette, il peut tout autant soutenir une politique industrielle volontariste… Il peut le faire. Le gouvernement en a le pouvoir. Peut-être que ce n’était (juste) pas prioritaire… Alors oui, on galère pour avoir des masques, pour éteindre des feux de forêt, pour verser une solde correcte à ceux qui s’engagent et nous permettent de dormir sur nos deux oreilles, mais aussi pour enseigner, nous soigner, faire respecter la loi…et on regarde s’époumoner une startup nation qui en vérité ne fait plus le poids dans le concert (capharnaüm) des nations.

    • EchoDelta dit :

      En même temps ce n’est pas tant les budgets que l’état d’esprit délétère dans toute la France qui coule les services publiques.
      Remonter un pays suppose de la foi en ce que vous faites au quotidien. Si vous avez l’impression sournoise que votre gouvernement travaille contre vous, contre votre mode de vie, contre ce sue vous croyez, contre l’idée même de la nation ou de la France, comment voulez vous motiver les gens au travail, faire respecter des règles simples de courtoisies, défendre la veuve et l’orphelin, le pays et son art de vivre.
      Tout cela
      N’est guerre une question de budget, les français des années 60 avaient moins de moyens mais faisaient plus, les israéliens ont fait plus avec des moyens ridicules au tout début… les russes ont souvent fait beaucoup avec les moyens du bord. Bref tout n’est pas une question de moyens financier.
      C’est là le drame de France.

    • Thierry le plus ancien dit :

      En France moins il y a d’immigrés plus il y a de raciste, l’effet des vases communicant, ça serait bien d’inverser la tendance parce que le gros facho botte à clou on ne l’entend que trop dans les médias, à pourlécher les semelles de Poutine, le loser démographique qui fait fuir sa population.

    • tschok dit :

      @Lucien,

      Vous êtes partagé, mais je remarque quand même que vous savez ce qu’il faut supprimer pour que vous puissiez vivre dans un monde qui vous rende heureux.

      Alors, voyons voir ce qu’il faut supprimer. Le critère est simple: « ce qui nous coûte si cher ».

      Ce qu’il faut supprimer: « les subventions diverses et variées qui constituent la politique d’assistanat, aggravée par une immigration toujours plus importante ».

      Bon ben voilà les gars, je pense qu’on a nos solutions. Yapuka maintenant.

      Objectif: surtout, que le truc nous coûte pas cher.

      Moyen pour y parvenir: supprimer tout ce qui coûte.

      Cible: les pauvres et les immigrés.

      Au fait Lulu, vous vous êtes demandé si vous ne faisiez pas partie de la cible? Ca arrive ce genre de trucs: on est tous l’immigré d’un Français plus pur que soi. Perso, je viens de me faire engueuler par Gaulois78 pour mes origines allemandes, que je n’ai même pas, en plus. Le plus proche des frontières allemandes que j’ai pu trouver, c’est juif lorrain.

      Par ailleurs, le monde de la finance est votre ennemi, on est bien d’accord? Hein?

      Et naturellement, vous avez l’intention de rester un humaniste. Comme d’hab.

      Bon ben voilà, le cahier des charges est simple:

      1) Objectif: un truc qui coûte pas cher
      2° moyen: supprimer tout ce qui coûte
      3) Impératif moral à respecter: ne pas le faire soi-même

      J’ai bien résumé votre pensée?

      Ah oui, j’oubliais un truc hyper-important:

      4) Je doute, je suis partagé, oulala qu’est-ce que je doute, je suis une petite chose fragile, l’univers me dépasse, je suis pas responsable. On m’a forcé la main et puis j’étais en état de légitime défense.

      On a fait le tour ou vous voyez un truc à rajouter?

      Ne pas être soi-même victime du truc qu’on déclenche. Ouiiii, c’est dans la clause 4: elle est exonératoire. C’est la première clause que négocie tout parti populiste pour ses adhérents.

      C’est bien foutu quand même.

    • lgbtqi+ dit :

      Comme je l’avais mentionné précédemment, à mon niveau d’observation la thèse de l’immigré qui assure le boulot dont les Français ne voudraient pas est battue en brèche.

      Bien que je sois dans une ville à présence immigrée significative, quand je croise les mecs qui font les poubelles et les trottoirs au petit matin, il y a 0 maghrébin, un seul noir, et tout le reste sont des blancs, des blancs du coin.

      Ensuite, je ne peux évidemment pas me prononcer sur la représentativité de cela au niveau national.

    • Le Breton dit :

      La plupart des étrangers qui bossent sur les chantiers viennent du Portugal, de Pologne, de Roumanie, de Turquie éventuellement mais en aucun cas des « quartiers perdus de la république »

    • hum dit :

      Tiens, un aveugle; oh pardon, un non-voyant!

    • PK dit :

      « Déjà dans les années 60-70, beaucoup de personnes du BTP étaient portugaises, espagnoles, etc… »

      Et 50 ans après, elles sont 100% françaises. En revanche, pour les immigrés – pardon les migrants – d’aujourd’hui, à la troisième génération, elles sont toujours 100% anti-françaises. Cela ne vous interpelle pas ?

    • Lucien dit :

      C’est faux Eurafale. La population immigrée a une plus grande part d’inactifs que la population française. Les immigrés en France ne sont pas là pour travailler, ils ne remplacent pas des Français « feignants ». Vos arguments sont fallacieux et ont été démontés depuis longtemps. La main d’œuvre immigrée permet de faire pression sur la main d’œuvre indigène (« Le chômage, armée de réserve du capitalisme » disait Marx). En défendant l’immigration, vous défendez les actionnaires qui peuvent faire pression sur les salariés en mettant les salaires bas, en détricotant le droit du travail au détriment du salarié. Vous êtes content d’avoir des dentistes qui ne vous coûtent rien, c’est une vision de courte vue car vous empêchez ainsi des Français qui ont fait leurs études de médecine de prospérer (il aurait fallu supprimer le numerus closus depuis longtemps pour qu’ils soient assez nombreux). Vous empêchez les Français de travailler dans le BTP ou dans l’entretien des routes pour de vrais salaires. Vous mettez au chômage des millions de Français pour payer moins que moins. Et au final, ça coûte quand même énormément, sans compter toutes les conséquences non-économiques. Car oui, tout ne peut pas se réduire à l’économie. La continuité historique et culturelle de la France ont leur importance. Donc, non, l’immigration n’a rien à voir avec le budget de la Défense, mais elle a tout à voir avec le budget de la Nation, si vous ne l’aviez pas encore compris.

    • Alex dit :

      OOOOO punaise, ça fait du bien de vous entendre EURAFALE, je pensais que la médiocrité avait gagné le forum……je rajouterais même qu’il suffit de regarder les équipages de nos navires et le personnel présents en OPEX pour comprendre que l’immigration ne nous amène pas que des bon a rien et des assistés. Ce qu’il faut c’est juste de la fermeté avec toute sorte de dérive (à commencer par les politiques ) que ce soit par des bons Français ou des immigres

    • martin dit :

      Bravo, de la nuance, surtout de l’économie, plus de policier et d’intégration avec des chiffres et surtout éviter autoflagellation. Nous avons beaucoup d’opportunité et de moyen…

    • L'Alacrite dit :

      Et le « Boomer d’Or » de l’année est remis à ….

      Sincère question : est-ce que vous vous rendez compte à quel point vos « éléments de langage » sont dépassés ? Est-ce de la niaiserie pure, ou un véritable combat d’arrière-garde ?

    • FTAM dit :

      Lucien, je suis partagé moi aussi. Pas exactement pour les mêmes motifs que vous.
      .
      D´une part je me dis que notre pourtant médiocre classe politique a enfin compris que les dépenses militaires sont bonnes pour l´économie française parce qu’elles ne sont pas importatrices.
      .
      D´autre part je crains de comprendre que les xénocrates qui nous gouvernent n´augmentent pas nos dépenses militaires par souci de l´intérêt national mais pour obéir à leur maître otanien qui aura encore besoin de supplétifs dans ces guerres qui ne sont pas les nôtres.

  5. Lothringer dit :

    Une hausse en francs courants, qui masque une baisse en francs constants.
    Bienvenue dans le monde de la Haute Intensité.
    Toujours pas d’usine de munitions de petit calibre en vue ?

    • nikopool dit :

      pour ça il faudrait des gens qui font !

    • tschok dit :

      @Lothringer,

      Vous avez loupé la dernière partie de l’article de notre hôte:

      « L’actuel LPM prévoit ce cas de figure. La « mission Défense bénéficiera de mesures financières de gestion », voire de « crédits supplémentaires ouverts en construction budgétaire », afin de « couvrir les volumes nécessaires à la préparation et à l’activité opérationnelle des forces », précise en effet son article 5 »

      La difficulté, c’est de prévoir l’inflation sur la durée de la LPM.

      Attention, ce n’est pas une difficulté technique: techniquement, il est très simple d’indexer un budget donné sur un taux d’inflation sur plusieurs années. C’est un jeu d’enfant, à vrai dire.

      Non, ce qui est beaucoup plus compliqué, c’est de le faire accepter aux contribuables, parce que ça veut dire que vous instaurez par la loi budgétaire un droit de tirage dans leur porte-monnaie, en fonction de l’inflation.

      Et là, ça pose un problème politique parce que dans toute société vous avez une énorme différence entre deux sortes de contribuables:
      – Les « in »: ceux dont les revenus sont indexés sur l’inflation: ceux-là s’en foutent, pour eux c’est neutre. L’impôt augmente, mais leurs revenus augmentent aussi.
      – Les « out »: ceux dont les revenus ne sont pas indexés sur l’inflation. Eux, ils vont clairement morfler l’impôt augmente, pas leurs revenus. Ceux=là sont de la baise.

      Donc, vous avez tout à fait intérêt à savoir à quel camp vous appartenez avant d’approuver cet article 5.

      Vous comprenez, nuche?

      Ce qu’on masque, ce n’est pas la différence technique entre euro constant/euro courant. En deux clics, elle est définie sur Internet. Si vous êtes d’une intelligence même médiocre, vous pouvez retrouver ces définitions en, mettons, moins d’une minute. Ce qu’on masque, c’est la question de savoir à quel camp vous appartenez: les « in » ou les « out ».

      Et la réponse n’est pas sur Internet. Il faut examiner sa propre situation pour le déterminer. C’est plus compliqué qu’un truc qu’on fait en une minute sur Internet. C’est un examen de situation fiscale personnelle.

      C’est pour cette raison que je trouve votre discours de faux rebelle un peu décalé. Vous ne mettez pas le doigt sur le véritable problème qui va vous concerner.

      Le problème qui va vous concerner n’est pas de savoir si vous comprenez la différence entre euro constant ou courant, c’est de savoir si vous êtes » in » ou « out ».

      Le fait que vous ne vous posiez pas cette question montre qu’elle n’a pas d’intérêt pour vous, soit parce que vous n’avez pas le niveau de QI, soit parce que vous sentez au moins confusément qu’elle ne vous concerne pas: vous savez que vous êtes « in ».

      Perso, je pense que beaucoup des faux rebelles qui s’expriment ici sont des « in » qui savent qu’ils ne risquent rien et qui sont même des profiteurs du système qui s’achètent une bonne conscience en se faisant passer pour des Robin des Bois, mais aussi des victimes (à la fois Robin es Bois et pauvres paysans persécutés par le shérif de Nottingam, pour jouer sur tous les tableaux).

      Chuis sûr que si on discute de votre situation perso, on verra assez vite que vous êtes un gros richard plein de thunes qui put the blame on the gouvernement pour faire diversion, histoire qu’on lui foute la paix et qu’on vienne pas chercher dans sa gamelle le pognon, qu’il vaut mieux aller chercher ailleurs, allez j’invente complètement, chez les pauvres et les immigrés.

      On parie combien?

    • Passage à l'euro dit :

      « francs courants », « francs constants ».
      Vous avez passé les 20 dernières années en hibernation ou bien vous vivez en Suisse ?

  6. Flo dit :

    Ce serait quand même important un volet fourni sur la reserve, comment la réformer, l’organiser au format Division, Brigade, Régiment, Bataillon. Quelle doctrine d’emploi, quel entraînement, revoir la FMIR (plus longue, très orientée conflit de haute intensité,…)

  7. ScopeWizard dit :

    Mais est-ce qu’ ils ont complètement perdu le sens des réalités dans ce gouvernement de barjots ?

    Je suis le premier à souhaiter que le budget des Armées puisse doubler et même tripler , mais comment on fait ?

    La France produit-elle à nouveau suffisamment de richesse pour que les recettes fiscales le permettent ?

    Ou va t-il encore falloir emprunter comme des fous auprès de la BCE et ainsi creuser la Dette et les déficits ? À moins que l’ Etat lance un emprunt ?

    Mais est-ce bien là une solution à ce point judicieuse ?

    Nous assistons à quoi là , à une perpétuelle fuite en avant ??

    • Aramis dit :

      « La France produit-elle à nouveau suffisamment de richesse pour que les recettes fiscales le permettent ? » La France a un PIB dans le top 10 mondial donc oui elle peut dégager un gros budget pour son armée si elle le souhaite.

      • ScopeWizard dit :

        @Aramis

        Et les cadeaux fiscaux , vous en faites quoi ?

        Le PIB est la somme de la valeur ajoutée de tous les agents économiques publics comme privés nationaux comme étrangers qui représente l’ activité globale soit la richesse produite du pays sur un an , ce qui par la fiscalité appliquée permet de générer des recettes donc d’ établir un budget chaque année .

        Mais si le budget est bel et bien corrélé à la richesse produite , dans le cas où cette dernière s’ avère trop faible , le budget ne peut pas être élevé .

        Alors si en plus vous faites des cadeaux aux entreprises et que la production de richesse n’ augmente pas….

        Je vous signale que le budget prévu est un budget en déficit , c’ est-à-dire que l’ Etat prévoit déjà qu’ il y aura moins de recettes que de dépenses , -5% je crois….

        Vous comprenez ce que ça signifie ? Que nous risquons devoir emprunter et ainsi nous enfoncer davantage que nous le sommes déjà et tandis que nous sommes en récession avec un Euro qui dégringole face au Dollar et des prix de matières premières énergétiques à la hausse que nous devrons payer en quoi ? ben en Dollars…

        Or , depuis plus d’ un siècle l’ énergie que nous consommons est à 80% d’ origine fossile ( charbon , pétrole , gaz , nucléaire ) , ce qui signifie que le renouvelable ne fonctionne pas car cela fait plus de 40 ans qu’ en Europe fut lancée la première éolienne ; on a donc au moins 20 ans de recul , quoi !

        Donc , va falloir continuer avec le fossile , et ce , alors que nous n’ avons plus suffisamment investi , qu’ il nous faut tout relancer sachant que nous en avons pour près de 10 ans avant d’ espérer retrouver une filière digne de ce nom , et sachant que nous sommes de plus en plus nombreux donc que la demande est en augmentation .

        Vous croyez qu’ on peut aller jusqu’ où comme ça ?

        Mon espoir du moment est que depuis quelques jours le coût du baril de pétrole , surtout le WTI , semble avoir amorcé une baisse qui avec un peu de chance devrait l’ amener vers 70 $ , ce qui pourrait alors beaucoup nous aider .

        Eh oui , pour faire joli et plaire à l’ Uncle Sam , les sanctions !

        Et comme dit BHL , mais quelle est cette rouspétance devant un prix à payer si modique….

        Sauf que des « sanctions » contre un partenaire énergétique tel que la Russie et son gaz pratique , de bonne qualité , et à prix avantageux tout comme les modalités de paiement , dont tu sais à quel point il t’ est vital , tu les prends si et seulement si tu en as les moyens ; autrement , ça revient à se tirer une balle dans la tronche d’ anthologie .

        Et c’ est pourtant ce que nous avons fait…

        Alors maintenant s’ agirait de revenir sur Terre et de faire preuve d’ un peu de réalisme ; non , vu la récession et la croissance ou l’ inflation qui nous attendent , ce budget sera très difficile à tenir donc faudra emprunter donc s’ endetter donc bientôt nous retrouver dans la situation de l’ Italie qu’ il nous faut surveiller de très près quant à l’ évolution de sa situation qui bientôt pourrait être semblable à celle de la Grèce .

        Et gare qu’ il n’ y ait pas d’ autre coup dur….

        Nous verrons bien , restons optimistes….

        • Aramis dit :

          « Et les cadeaux fiscaux , vous en faites quoi ? » Même avec ce que vous appelez cadeaux fiscaux c’est possible d’avoir un budget correcte en rabotant une partie de la sécu et des aides sociales.

          « Mais si le budget est bel et bien corrélé à la richesse produite » Non il ne doit pas être indexé.

          « Vous comprenez ce que ça signifie ? » Oui et c’est un choix au lieu de tailler dans le social qui est de très loin le plus gros budget.

          « Donc , va falloir continuer avec le fossile » Si les prix continuent de monter et les ressources rentables devenir de plus en plus rare on ne pourra pas. Et c’est le plus probable.

          « l’ énergie que nous consommons » L’énergie qui aliment la discothèque par exemple on peut s’en passer. Ainsi qu’une bonne partie du chauffage et de la clim. Une bonne partie de l’énergie qu’on consomme n’est pas indispensable, c’est du pure confort ou du ludique.

          « de 10 ans avant d’ espérer retrouver une filière digne de ce nom » De quelle filière parlez vous? La seule filière fossile qu’on avait était le charbon, mais on l’a remplacé par le nuclaire car on a bien anticipé le pic de ressource. Nucléaire qui est aussi du fossile car c’est un métal qui l’alimente.

          « Vous croyez qu’ on peut aller jusqu’ où comme ça ? » On ne peut continuer ainsi faute d’énergie pas chère.

          Le niveau de dépense social et de consommation énergétique actuel sont parfaitement choisis. A aucun moment ils ne sont indispensables.

        • ScopeWizard dit :

          @Aramis

          Le produit intérieur net (PIN) mesure la production agrégée des agents économiques résidents au cours de la période (PIB), nette de la consommation de capital fixe (CCF), qui correspond au coût d’usure du capital au cours de la même période.

          « avec ce que vous appelez cadeaux fiscaux c’est possible d’avoir un budget correcte en rabotant une partie de la sécu et des aides sociales. »

          Nous avons vu que le PIB est la somme de la valeur ajoutée de tous les agents économiques publics comme privés nationaux comme étrangers qui représente l’ activité globale soit la richesse produite du pays sur un an , ce qui par la fiscalité appliquée permet de générer des recettes donc d’ établir un budget chaque année .

          Complétons en précisant que de cet agrégat se dégage une très grande partie de l’ activité économique d’ un pays sur une période donnée mais que toute l’ activité n’ est pas comptée .

          Quoi qu’ il en soit , sa mesure permet d’ obtenir un indice , le PIB est donc à considérer comme indicateur de la production de richesse d’ un pays synonyme de Croissance sachant que si cette dernière est souvent associée à la Consommation qui en serait son moteur , plus précisément il s’ agit surtout de la façon dont l’ Epargne sera investie dans l’ outil de production , par exemple à moderniser ou diversifier , qui ensuite par ce qu’ il va produire pourra inciter à un dynamisme dans la consommation .

          Par conséquent , afin de donner un souffle à la croissance , l’ Etat peut choisir de pratiquer une politique de l’ Offre plutôt que de la Demande , et donc favoriser l’ entreprise par un allègement de charges dont des largesses sur l’ impôt .

          Résultat , les recettes générées par l’ impôt seront moindres pour l’Etat .

          Donc , si par exemple du fait de la mise en place d’une telle politique d’ aide aux entreprises , les recettes de l’ Etat sont de -10% , afin de retrouver un équilibre il faudrait que la production de richesse soit de +10% ou plus .

          Est-ce bien ce à quoi nous assistons ?

          Par conséquent , dans quel état est notre Croissance ?

          Par rapport à l’ avant COVID , soit 2019 , nous étions tombés à -10 , la reprise nous a illusionnés d’ un +7 , en réalité nous étions à -3 .

          Donc , si vous rabotez de trop le Social tandis que vous avez près de 10 millions de ménages qui ne joignent plus les deux bouts avec une telle Croissance et l’ Inflation qui nous colle au train au point que nous serions en situation de Stagflation , alors vous risquez de créer une catastrophe avec révolte sociale au bout du processus .

          D’ après ma pomme , il vaudrait mieux éviter .

          « Non il ne doit pas être indexé. »

          Je n’ ai pas dit « indexé » , j’ ai dit « corrélé » .

          Plus votre production de richesse sera élevée avec des recettes en proportion , plus votre budget pourra suivre et être élevé .

          « Oui et c’est un choix au lieu de tailler dans le social qui est de très loin le plus gros budget. »

          Oui , mais tout ça est un système qui conditionne notre fonctionnement ; le sujet est hyper-délicat , en sortir va s’ avérer aussi compliqué que douloureux .

          « Si les prix continuent de monter et les ressources rentables devenir de plus en plus rare on ne pourra pas. Et c’est le plus probable.  »

          Oui , mais déjà il s’ agit de reprendre les investissements en recherches qui à cause du renouvelable ont depuis au moins 20 ans considérablement été réduites .

          Il faudra aussi nous équiper pour le GNL soit des milliers de navires méthaniers à construire , des terminaux , des raffineries à modifier .

          Il nous faut au plus vite nous ressaisir sur la filière nucléaire qui en gros après les très forts investissements des années 1950-1960-1970 , n’ est plus très loin de la panne et n’ est plus du tout l’ un de nos points forts .

          Enfin , la démographie augmente , la demande en énergie avec , il est donc certain qu’ au bout d’ un moment , afin de satisfaire tout ce beau monde , nous serons dans l’ obligation de chercher du fossile de plus en plus profondément ce qui va évidemment nous coûter plus cher , puis que fatalement , avant même d’ avoir épuisé les ressources disponibles , nous nous heurterons à des impossibilités techniques .

          « L’énergie qui aliment la discothèque par exemple on peut s’en passer. Ainsi qu’une bonne partie du chauffage et de la clim. Une bonne partie de l’énergie qu’on consomme n’est pas indispensable, c’est du pure confort ou du ludique. »

          Attention à ne pas tomber dans l’ excès dû à la confusion entre une prise de conscience incitant à la responsabilité donc salutaire , et la connerie inépuisable source d’ aberrations .

          Sachez que sous une certaine température et par rapport à une hygrométrie , c’ est votre logement qui risque d’ en pâtir .
          Par exemple , perso , étant grand amateur de livres , vers +13°C , je peux vous dire que ça y est l’ humidité commence à faire des ravages .
          Et même les murs ou les boiseries ne sont plus tellement heureux…

          « De quelle filière parlez vous?

          Ben , tel que fait mention de toute la filière du fossile dont le nucléaire fait partie « l’ énergie que nous consommons est à 80% d’ origine fossile ( charbon , pétrole , gaz , nucléaire ) »

          « La seule filière fossile qu’on avait était le charbon, »

          Ah non ; depuis environ 100 ans la situation n’ a guère changé , 80% de l’ énergie consommée reste d’ origine fossile .

          Par conséquent , nous sommes certes passés d’ une filière charbon , à une filière pétrole ( par exemple tous les investissements ELF et TOTAL d’ après guerre et jusqu’ aux années 2000 ) , puis gaz ( gisement de Lacq et ses quelque 50 ans d’ exploitation ) , enfin du fait de rattraper nos retards , nous moderniser , et nous doter d’ une force de frappe destinée à constituer notre Dissuasion , à partir des années 1950-1960 la France a su massivement investir dans une filière électro-nucléaire ce qui à terme , avec la production Hydro-électrique , lui a permis d’ être très compétitive dans toute la production d’ énergie électrique à la fois en tant que fournisseur national qu’ en tant qu’ exportateur .

          « mais on l’a remplacé par le nuclaire car on a bien anticipé le pic de ressource. »

          Disons que nous étions bons en recherche et qu’ après moult péripéties , cela nous a permis de nous doter d’ une Force de Dissuasion .

          « Nucléaire qui est aussi du fossile car c’est un métal qui l’alimente. »

          Oui , c’ est bien ce que j’ ai dit .

          « On ne peut continuer ainsi faute d’énergie pas chère. »

          Pour autant , se peler ou crever de chaud n’ est pas une solution .

          « Le niveau de dépense social et de consommation énergétique actuel sont parfaitement choisis. A aucun moment ils ne sont indispensables. »

          C’ est plutôt vite dit , ça .

          • Aramis dit :

            « Oui , mais tout ça est un système qui conditionne notre fonctionnement ; le sujet est hyper-délicat , en sortir va s’ avérer aussi compliqué que douloureux . » Il ne s’agit pas de mettre fin aux aides sociales mais de ne plus être à ce niveau.

            « Oui , mais déjà il s’ agit de reprendre les investissements » Le problème c’est le prix des energies et la baisse des gisements rentables. Si on a abndonné le charbon pour le nucléaire ce n’était pas par plaisir par exemple.

            « Attention à ne pas tomber dans l’ excès » je ne vois pas l’excès c’est un constat.

            « Enfin , la démographie augmente , la demande en énergie avec » Nous n’avons pas besoin d’un tel volume d’énergie par habitant et nous ne pourrons pas nous payer à l’avenir un tel volume d’énergie par habitant.

            « Par exemple , perso , étant grand amateur de livres , vers +13°C , je peux vous dire que ça y est l’ humidité commence à faire des ravages . » Dans ce cas une protection sur le les livres suffira.

            « Ah non ; depuis environ 100 ans la situation n’ a guère changé , 80% de l’ énergie consommée reste d’ origine fossile . » On ne produit pa sde pétrole on l’importe là est mon point. Mon autre point c’est qu’il faut vite s’en passer car le coût explose et la ressource diminue.

            « Disons que nous étions bons en recherche et qu’ après moult péripéties , cela nous a permis de nous doter d’ une Force de Dissuasion . » je parle du nucléaire civil qui a été developpé pour le sraisons exposées.

            « Pour autant , se peler ou crever de chaud n’ est pas une solution . » Financièrement si car ça coute moins cher et on survie à peu près.

            « C’ est plutôt vite dit , ça . » C’est un constat simple à l’aune de l’histoire. L’ être humain a très bien survécu sans.

          • ScopeWizard dit :

            @Aramis

            « Il ne s’agit pas de mettre fin aux aides sociales mais de ne plus être à ce niveau. »

            Je comprends bien , mais on fait comment maintenant qu’ on a plus de 10 millions soit 15% de la population Française qui ne s’ en sortent plus donc qui se retrouvent fragilisés , une forte immigration , et un contexte sanitaire de plus en plus pressant et coûteux avec une partie de la population vieillissante aux conditions de vie plus que honteuses , notamment dans ses dernières années , pour un pays soit-disant moderne et développé ?

            Où est-ce que l’ on coupe ?

            Ben , je ne sais pas .

            « Le problème c’est le prix des energies et la baisse des gisements rentables. Si on a abndonné le charbon pour le nucléaire ce n’était pas par plaisir par exemple. »

            Le nucléaire en tant que filière de production d’ énergie maîtrisée offrait beaucoup d’ avantages tout en nous permettant de nous doter d’ une force de frappe indépendante .

            « je ne vois pas l’excès c’est un constat. »

            Ben , perso , je vois surtout une conclusion .

            « Nous n’avons pas besoin d’un tel volume d’énergie par habitant et nous ne pourrons pas nous payer à l’avenir un tel volume d’énergie par habitant. »

            Attention , nous ne sommes pas devenus Américains , notre niveau reste très en-deçà….

            N’ empêche que nos climats nationaux nous obligent à certaines choses : nous chauffer , nous rafraîchir , nous éclairer , faire fonctionner le « contraint » du confort moderne tel que le réfrigérateur , l’ aspirateur , l’ ordinateur , la console de jeu , le téléphone , la TV , etc…

            « Dans ce cas une protection sur le les livres suffira. »

            C’ est certain ; ben , je vais vite acheter ce qu’ il faut….

            « On ne produit pa sde pétrole on l’importe là est mon point. »

            Et donc ?

            Et du reste , à l’ époque ELF , même en qualité d’ importateurs , nous étions bien mieux placés et souvenez-vous de l’ ère Christophe de Margerie chez TOTAL , là aussi il y a eu du changement…

            « Mon autre point c’est qu’il faut vite s’en passer car le coût explose et la ressource diminue. »

            Et surtout la demande augmente , cela étant BRENT comme WTI sont à ce jour dans une tendance à la baisse…

            D’ accord , mais sauf qu’ on ne peut pas , pour l’ instant la technologie ne nous le permet pas .

            « je parle du nucléaire civil qui a été developpé pour le sraisons exposées.  »

            J’ avais bien compris , n’ empêche que les deux sont liés .

            « Financièrement si car ça coute moins cher et on survie à peu près.  »

            Ben vous irez dire ça aux « anciens » ou aux « fragiles » .

            « C’est un constat simple à l’aune de l’histoire. L’ être humain a très bien survécu sans. »

            Ah mais l’ être humain peut même survivre avec bien moins encore ; la question c’ est combien de temps et dans quelles conditions et quid de sa progéniture ?

          • Aramis dit :

            « Où est-ce que l’ on coupe ? » La sécu: il faut ne plus rembourser les soins de santé à tout ceux qui payent l »impôt sur le revenu dès que le montant de leur frais de santé sont inférieur ou égal au montant de leur impôt. Impôt dont les frais de santé deviennent déductibles.

            En parralèlle on maintient le taux de charge qui alimente la sécu pour rebasculer les dépenses en moins sur le budget de l’état.

            On coupe aussi tout ce qui est immigration avec abolition du droit du sol.

            « Le nucléaire en tant que filière de production d’ énergie maîtrisée offrait beaucoup d’ avantages tout en nous permettant de nous doter d’ une force de frappe indépendante . » Sauf que cela ne s’est pas passé dans cet ordre on a d’abord eu la force de frappe puis on a décidé de faire du nucléaire civil.

            Parceque le charbon s’épuisait.

            « Attention , nous ne sommes pas devenus Américains , notre niveau reste très en-deçà…. » Nous n’avons pas besoin d’un tel volume d’énergie par habitant et nous ne pourrons pas nous payer à l’avenir un tel volume d’énergie par habitant. Américain ou pas c’est sans importance sur nos capacités d’approvisionnement.

            « N’ empêche que nos climats nationaux nous obligent à certaines choses : nous chauffer , nous rafraîchir , nous éclairer , faire fonctionner le « contraint » du confort moderne tel que le réfrigérateur , l’ aspirateur , l’ ordinateur , la console de jeu , le téléphone , la TV , etc… » Il y a des choses à limiter là dedans.

            « D’ accord , mais sauf qu’ on ne peut pas , pour l’ instant la technologie ne nous le permet pas . » Le problème c’est qu’on va être contraint de le faire faute d’argent pour payer.

            « Ben vous irez dire ça aux « anciens » ou aux « fragiles » . » Sans problème.

            « Ah mais l’ être humain peut même survivre avec bien moins encore ; la question c’ est combien de temps et dans quelles conditions et quid de sa progéniture ? » Oui mais là c’est de limiter nos dépenses énergétique le sujet.

            Car on aura pas la tune pour payer.

          • ScopeWizard dit :

            @Aramis

            « La sécu: il faut ne plus rembourser les soins de santé à tout ceux qui payent l »impôt sur le revenu dès que le montant de leur frais de santé sont inférieur ou égal au montant de leur impôt. Impôt dont les frais de santé deviennent déductibles. »

            Etablir une progressivité , quoi ; avec l’ idée de responsabiliser le patient de façon à ce qu’ il ne consulte pas pour un oui ou un non….
            OK .

            « En parralèlle on maintient le taux de charge qui alimente la sécu pour rebasculer les dépenses en moins sur le budget de l’état. »

            Donc on descendrait en dessous des quelque 90% de ce que l’ Etat prend en charge en termes de frais de santé , si je suis bien…..

            « On coupe aussi tout ce qui est immigration avec abolition du droit du sol. »

            Là , en plus des assoc , le MEDEF va pas être d’ accord….

            « Sauf que cela ne s’est pas passé dans cet ordre on a d’abord eu la force de frappe puis on a décidé de faire du nucléaire civil. »

            Je ne suis pas sûr , j’ ai un doute ; à moins de nous fournir ailleurs , avant de pouvoir commencer nos essais et parvenir à notre première explosion atmosphérique en 1960 dans le Sahara , il a fallu produire notre uranium enrichi et notre plutonium , donc lancer au préalable nos premiers réacteurs , ce qui de mémoire avait déjà été décidé sous Mendès France vers 1954 pour une première centrale avec un premier réacteur vers 1956 , celle de Marcoule .

            Mieux , dès 1945 dans un but militaire caché , De Gaulle avait crée le CEA qui plus tard concevra la première de nos bombes .

            Or , notre force de frappe voit réellement le jour en octobre 1964 avec la première veille nucléaire assurée par les Mirage IV A , nous devions alors en être à notre deuxième centrale , celle de Chinon .

            Ce qui signifie qu’ à cette époque , nous disposions déjà d’ une composante AIR et d’ un certain nombre d’ armes nucléaires , d’ autant qu’ en 1966 après ceux du désert Saharien en aérien comme en sous-terrain , débutaient nos essais dans le Pacifique .

            Par conséquent , à mon avis les deux sont presque simultanés ; dès 1945 De Gaulle pensait à une arme et donc un arsenal de type nucléaire , ce qui a entraîné la construction de centrales dont rapidement à l’ instar des USA l’ « on » a compris tout le bénéfice qu’ il était possible d’ en tirer .

            « Nous n’avons pas besoin d’un tel volume d’énergie par habitant et nous ne pourrons pas nous payer à l’avenir un tel volume d’énergie par habitant. Américain ou pas c’est sans importance sur nos capacités d’approvisionnement. »

            Tout cela est très abstrait . De quel volume est-il question ? Avez-vous des données et mêmes des données comparatives ?

            « Il y a des choses à limiter là dedans. »

            Cela va de soi , mais il faut vivre aussi , et ça aussi ça va de soi .

            « Le problème c’est qu’on va être contraint de le faire faute d’argent pour payer. »

            Tant que la technologie ne le permet pas , nous devrons continuer avec le fossile .

            « Sans problème. »

            Oui , que vous dites .

            « Ah mais l’ être humain peut même survivre avec bien moins encore ; la question c’ est combien de temps et dans quelles conditions et quid de sa progéniture ? » Oui mais là c’est de limiter nos dépenses énergétique le sujet.

            D’ accord , mais vu comment certains se serrent la ceinture , vous ne pourrez pas descendre en deçà d’ une certain seuil , et sachant que la progéniture n’ encaissera pas tout et n’ importe quoi , comme pourrait le faire un adulte ou un gamin déjà grand , sans risquer une casse .

            Un enfant ne doit pas être trop souvent souffrant ; ce n’ est bon ni pour son immunité future , ni pour sa scolarité , ni pour sa croissance .

            « Car on aura pas la tune pour payer. »

            Ah ben là , il n’ y aura pas le choix ; il faudra la trouver ou recommencer à faire dix enfants par femme en espérant qu’ un quart au moins survive et dépasse les cinq ans d’ âge de façon à passer la période de fragilité-vulnérabilité la plus délicate….

            Super-retour en arrière en perspective époque Balzac ou Zola , quoi !

            Ah c’ est sympa le progrès….

        • ScopeWizard dit :

          @Aramis

          Ce qui suit…

          « Le produit intérieur net (PIN) mesure la production agrégée des agents économiques résidents au cours de la période (PIB), nette de la consommation de capital fixe (CCF), qui correspond au coût d’usure du capital au cours de la même période. »

          ….est à oublier .

          Pense-bête relatif à une recherche sur le PNB qui de nos jours n’ est plus pris en compte , ce qui a abouti au PIN .

          Or , vu que pour l’ instant , le PIB sert d’ outil de comparaison « universel » , tout comme il sert à mesurer l’ évolution dans le temps , il vaut mieux en rester au PIB qui en lui-même n’ est déjà pas très précis .

        • EchoDelta dit :

          Scope il faut se méfier quand on parle de cadeaux aux entreprises, mais plutôt de corruption avec certaines entreprises qui sont sous la coupe des dirigeants bien pensant français. Les autres entreprises elles se débattent comme elle peuvent pour survivre dans cet enfer fiscal qu’est devenu la France, en remboursant leurs prêt COVID, leurs arriérés de taxes et charges.
          Il y a dix fois plus à gagner dans la résorption de la Fraude sociale que dans la Fraude fiscal qui n’est ni plus ni moins qu’un impôt de circonstance que l’état prélève quand l’économie va bien.

      • ScopeWizard dit :

        @Aramis

        Précisons que si…

        « Je vous signale que le budget prévu est un budget en déficit , c’ est-à-dire que l’ Etat prévoit déjà qu’ il y aura moins de recettes que de dépenses , -5% je crois…. »

        Il en va ainsi me semble t-il depuis le Septennat Giscard ; c’ est devenu « normal » , résultat nous n’ avons plus établi un budget à l’ équilibre depuis plus de 40 ans sauf que désormais la conjoncture est telle et la situation tellement dégradée qu’ un budget à -5% avec ce qui nous attend comme dettes par rapport aux dépenses et la richesse produite auxquelles se rajoute la question des taux à présent en nette hausse , va nous amener dans le précipice et y compris en faisant sauter la règle des 3% .

        Bref , nous sommes bien , tiens !

        • Aramis dit :

          Je vous le redis: Le niveau de dépense social et de consommation énergétique actuel sont parfaitement choisis. A aucun moment ils ne sont indispensables.

          Notre niveau de dépense n’a rien d’impératif.

          • ScopeWizard dit :

            @Aramis

            C’ est votre point de vue , ça ; perso , je n’ ai pas de certitude .

            Je sais par contre que cela présente une série d’ avantages mais aussi une série d’ inconvénients qui permettent un équilibre .

            Je sais aussi que par rapport à d’ autres puissances Européennes ou aux USA et à la Chine ou l’ Inde , nous polluons très peu mais que l’ « on » cherche à nous imposer beaucoup d’ efforts censés faire de nous autant des « vertueux » que des « sauveurs » et que si nous faisions les difficiles , il ne manquerait pas nous en cuire .

            Bref , que le foutage de gueule par culpabilisation vendue comme relevant d’ une « éco-responsabilité » tandis que nous sommes traités tels des petits nenfants donc des gens qui par définition se taisent et ne peuvent en rien être « responsables » le tout étant contradictoire pour ne pas dire antinomique , ça va bien cinq minutes….

            Passées ces cinq minutes , les petits nenfants risquent donc de repasser en mode « turbulent » .

          • Aramis dit :

            « Je sais aussi que par rapport à d’ autres puissances Européennes ou aux USA et à la Chine ou l’ Inde , nous polluons très peu » Polluer très peu je ne sais aps ce que ça veut dire et le soucis c’est l’énergie pas la biodiversité.

            « Bref , que le foutage de gueule par culpabilisation vendue comme relevant d’ une « éco-responsabilité » » C’est en effet du foutage de gueule, pour pein de raisons mais autre débat.

            L’autre foutage de gueule c’est de nous faire croire qu’avec la baisse des gisements rentables disponibles et la hausse des prix pour plusieurs raisons il serait possible de figer les choses sur le plan energétique et de continuer avec pétrole gaz et charbon. La neutralité carbonne ça n’a jamais existé pour l’humanité et ce n’est pas la question.

            La question c’est pouvoir continuer à avoir de l’énergie pour ce qui est vital. Ce n’est pas en restant immobile que ça va être possible.

    • E-Faystos dit :

      voilà.
      on n’aura jamais autant emprunté que cette année.

      • ScopeWizard dit :

        @E-Faystos

        Oui , avec pour tout arranger , des taux qui remontent…

        Rien que le paiement des intérêts de la Dette , c’ est plus de 50 milliards aux taux actuels .

        On va aller loin comme ça .

    • Titeuf dit :

      Apparemment la France va emprunter…
      270 milliards !!!

      • ScopeWizard dit :

        @Titeuf

        En gros , de mémoire , depuis 2009 nous sommes passés de 70% à plus de 120% du PIB .

        Je me souviens que nous devions être vers 1000 milliards puis 1600 sous Sarkozy , sous Hollande c’ était pas mieux mais au moins les taux étaient bas voire négatifs , sous Macron nous allons dépasser les 3000 milliards avec des taux à +2.5% en logique haussière .

        Et notre PIB , il est de combien lui ?

        Donc s’ il n’ augmente pas , si nous ne créons pas plus de richesse , vu la conjoncture générale nous allons droit à la cessation de paiement , sous peu le sort de l’ Italie devrait nous en dire beaucoup .

        • Aramis dit :

          « vu la conjoncture générale nous allons droit à la cessation de paiement  » Absolument pas, avec autant de gens qui se bousculent pour nous préter et la BCE derrière nous c’est gérable.

          Surtout si comme beaucoup le préconisent on taille dans le superflux, dont l’énergie et le social.

          • ScopeWizard dit :

            @Aramis

            Et alors , vous croyez que ça va se passer comment ?

            Combien de garanties vont nous être exigées , d’ après vous ?

            Vous imaginez la probable perte en ports , aéroports , hôpitaux , etc….? Et ce à des taux d’ usuriers ?

    • Auguste dit :

      L’emprunt probablement.La BCE interviendra en cas de pépin.L’UE va enfin jouer son rôle premier et oublier pour un temps la longueur des cornichons en bocal.Du moins je l’espère.

      • ScopeWizard dit :

        @Auguste

        Ou , mais la BCE c’ est qui ?

        C’ est la somme de toutes les banques nationales de la Zone Euro dont me semble t-il la Banque de France compte pour 15% , la Bundesbank pour près de 30% .

        Donc , à la sortie c’ est de la Dette , des taux élevés , une accentuation de l’ inflation puisque si elle rachète de la Dette il lui faut encore créer de la monnaie et ainsi accentuer le déséquilibre entre quantité de monnaie par rapport à la richesse produite , etc….

        Le tout avec un coût en approvisionnements énergétiques et autres matières premières en hausse ne serait-ce que compte tenu des investissements qui nous attendent pour nous fournir en GNL .

        Tour ça fait bien rêver !

        • Aramis dit :

          « ne serait-ce que compte tenu des investissements qui nous attendent pour nous fournir en GNL . » Sauf que c’est suicidaire de faire ça car le coût du GNL explose aussi.

          Sur le plan energétique a part moins consommer on ne peut peut rien faire. Plus une ressource est rare et/ou cher à produire moins elle est abordable.

          Ni les pseudos renouvelables ni le GNL ne pourront contrer ça.

          • ScopeWizard dit :

            @Aramis

            Ben , mettez-vous à la page , parce que c’ est exactement vers ça qu’ on va….

            L’ énergie Américaine avec tout ce que vous pouvez imaginer comme logiques servitudes comme investissements ET/OU l’ énergie disons Musulmane avec tout ce que vous pouvez imaginer comme tout aussi logiques servitudes voire investissements .

            « On » ne veut plus d’ énergie Russe sauf qu’ il nous en faut donc faut en trouver ailleurs , ben voilà .

            Alors , maintenant faut pas pleurnicher ou se lamenter , au contraire l’ honneur est sauf faut se réjouir .

            Mais évidemment il y a un prix à payer .

      • bonnechancemonpapa dit :

        « …oublier pour un temps la longueur des cornichons en bocal ». Elle l’oublie pare ce qu’il n’y en a plus. 80% des cornichons proviennent d’Inde et la récolte 2022 est sinistrée.

      • Vinz dit :

        « La BCE interviendra en cas de pépin. »

        La BCE est coincée entre le dollar, l’inflation et la dette italienne. Mais elle n’interviendra plus que pour remonter ses taux directeurs – avec trois coups de retard comme dhab. Même B. Lemaire est moins à la rue.
        https://www.capital.fr/economie-politique/la-france-va-emprunter-un-montant-record-a-un-taux-tres-eleve-en-2023-1447240
        – « La France va devoir lever un montant record de 270 milliards d’euros sur les marchés financiers pour combler le déficit de l’État et renouveler les précédentes dettes »
        – « Lundi à la mi-journée, le taux à 10 ans de l’emprunt français, l’échéance qui fait référence, a atteint son plus haut niveau depuis 10 ans, à 2,71%. Au 1er janvier, il tournait encore autour de 0,2%  »
        – La charge budgétaire de la dette [devrait approcher] les 60 milliards d’euros en 2023.

        Voili voilà, tout va bien. Si vous changez « euros » par « assignats », vous vous apercevrez qu’on est pas loin des folles années de cette bonne révolution que le monde nous envie. On va refaire quelques tours en jet-ski pour se remonter le moral.

    • lgbtqi+ dit :

      J’ai aussi le sentiment d’une fuite en avant effreinée, mais est-il le choix après tant de gaspi déjà, après la gestion extrêmement dispendieuse de l’épidémie de virus chinois et devant les conneries de poutine ?

      • ScopeWizard dit :

        @lgbt

        À mon avis , essayer d’ y voir clair est beaucoup plus complexe que ça .

        Je vous exposerai la chose un de ces quatre mais franchement ça risque d’ être longuet…

        Sachant bien que tout ça sera discutable et ne sera à considérer QUE comme interprétation de faits plus ou moins bien interprétés voire surinterprétés par un non spécialiste .

        • Circonvolutions dit :

          « mais franchement ça risque d’ être longuet… »
          Plus long que d’habitude ?
          Sans vouloir faire montre de discourtoisie à votre égard ni attenter en aucune mesure à votre liberté d’expression, je me permets d’émettre la suggestion de bien vouloir considérer l’éventualité de ne livrer à notre lecture qu’une version résumée de l’exposé que vous projetez.

          • ScopeWizard dit :

            @Circonvolutions

            « Sans vouloir faire montre de discourtoisie à votre égard ni attenter en aucune mesure à votre liberté d’expression, je me permets d’émettre la suggestion de bien vouloir considérer l’éventualité de ne livrer à notre lecture qu’une version résumée de l’exposé que vous projetez. »

            Que cela est bien tourné , drôle , et fin ; l’ esthète que je puis parfois être , apprécie ! 😎

            Vous me faites tous bien rire avec vos histoires de longueur…nous dirons « condensée » !

            Il faut ce qu’ il faut , point .

            Exprimer clairement quelque chose de complexe n’ a rien de facile , et moins encore si ceux qui en prennent connaissance ne possèdent pas certaines connaissances ou notions .

            Par conséquent , soit il est question de s’ adresser à des « initiés » et dans ce cas le jargon va suffire , soit la cible est plus généraliste et va falloir vulgariser un peu .

            Parce que si c’ est pour en définitive larguer tout le monde , ça n’ a aucun intérêt….

            Excepté peut-être celui de se faire mousser en prenant de surcroît l’ autre pour un âne qui te sert alors de faire-valoir endossant malgré lui le rôle du con de service style « qu’ est ce qu’ il parle bien , qu’ il est intelligent papy Scopy puisque moi , eh bê , a pas compris , rien , que dalle , nada ! » ; pas franchement ce qu’ il y a de plus glorieux et qui pourtant est énormément utilisé en politique comme dans les médias !

            Quoiqu’ il en soit il s’ agit de maîtriser un minimum ce que l’ on va raconter .

            Perso , je préfère être compris que le contraire ; ce n’ est pas toujours ainsi que ça se passe , ce dont je puis moi-même être en tout ou partie responsable , n’ empêche que j’ essaie au moins .

            Alors , vous verrez bien…prévoyez une demi-journée ! 😉

    • tschok dit :

      Ah mais ça Scope, on est tous d’accord.

      Sauf que là où vous êtes fourbe, c’est que ça ne vous empêche nullement de gueuler contre l’insuffisance du budget défense.

      Aujourd’hui, vous jouez le mec hyper concerné par le déficit budgétaire, demain vous serez le premier à dire que l’argent n’a pas d’importance, comme vous l’avez dit à de multiples reprises.

      Vous vous souvenez de votre position sur la filière des munitions de petit calibre? Vous étiez un partisan acharné du quoi qu’il en coûte. Peu importe combien ça coûte, on le fait!

      Et vous voilà soudain un défenseur de l’orthodoxie budgétaire. Miracle!

      En vous lisant, je me dis que ce n’est pas le vent qui tourne, mais les girouettes. Vous changez de version en fonction des circonstances. Là, vous ne pouvez pas déverser votre bile sur Macron, parce qu’il augmente notoirement le budget défense, donc vous dénoncez la fuite en avant budgétaire, ce dont vous n’aviez pourtant rien à foutre auparavant, quand vous réclamiez à cor et à cri une augmentation du budget de la défense, peu importe les conséquences.

      Démago à donf, quoi.

      Franchement, vous devriez avoir honte. M’enfin vous n’êtes plus à ça près, non plus.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Va te faire voir .

        Si à ton âge tu en es à estimer qu’ un budget des Armées est à ce point comparable au fait d’ avoir la volonté politique de lancer une filière de munitions ou d’ armes légères qui accroîtrait nos possibilités d’ indépendance qui du reste étaient les nôtres il y a peu encore en plus de potentialités à l’ export , c’ est que tu es très con , surtout après les évidences de la crise COVID ; contre ça , il n’ y a pas grand-chose à faire .

        La réalité est que l’ idée d’ une France souveraine te fait vomir .

        Reste dans ta connerie si tu veux , mais ne vient pas faire chier en essayant de l’ imposer .

      • Vinz dit :

        Une chose un budget, une autre la gabegie et la façon dont on crâme les recettes : c’est une distinction à la portée de n’importe quel crétin. Quand on est l’un des pays avec le taux de prélèvement le plus élevé du cosmos, on a le droit de se poser des questions.

  8. Aramis dit :

    En gros le format d’armée actuel jugé complètement inadapté est… pérénisé. On a l’impression qu’il ne s’est rien passé depuis 5 ans et que le monde vie d’amour et d’eau fraiche. Pitoyable.

    La remontée en puissance, la haute intensité tout ça c’est du foutage de gueule.

    • PeterR dit :

      >> que le monde vie d’amour et d’eau fraiche
      Un jour un ange qui se faisait chier au Paradis alla voir Dieu en lui demandant ce qu’il pouvait bien faire. A force de le harceler Dieu fini par lui tendre une lime à ongles et lui dit « va limer l’Himalaya ».
      4000 ans plus tard l’ange revint et dit à Dieu, bon et maintenant, qu’est-ce que je peut faire. Dieu soupira, tendit une petite cuillère à l’ange et lui dit « va vider l’océan pacifique »
      – 10.000 ans plus tard l’ange revint et dit : voilà j’ai fini. Et maintenant qu’est-ce que je peux faire. Dieu qui commençait à être grave saoulé dit : bon; Jésus, va voir les hommes et convaincs les de s’aimer les uns les autres.
      Depuis ce temps Dieu n’est plus dérangé

      • asvard dit :

        C’est des anges au paradis qui s’ennuient alors dieu leur offre à chacun un petit vélo bleu.
        Passé un temps les anges s’ennuient à nouveau car faire du vélo au Paradis c’est pas la joie alors il y en a un qui sort faire du vélo dehors ; ca va un moment quand d’un seul coup le Diable sur son grand vélo rouge le rattrape et le bouffe.
        Les anges sont refroidis et recommencent à faire du vélo à l’intérieur du Paradis, mais il y en a un qui craque et qui sort. là, rebelote le diable surgit de nul part sur son grand vélo rouge le rattrape et le bouffe.
        un troisième idem, un quatrième idem. …
        Moralité vaut mieux un grand vélo rouge qu’un petit vélo bleu.

      • ScopeWizard dit :

        @PeterR

        HA HA HA HA HA! 😀

        Excellent ! 🙂

        J’ en connaissais une variante , mais vraiment pas si bien tournée ; je la ressortirai !

        Merci de ce bon moment de détente ! 😎

    • tschok dit :

      @Aramis,

      Du foutage de gueule à 44 milliards d’euros, je trouve que ça fait cher la sérénade.

      Je me demande quelle est la gueule de l’abruti qui vaut ce prix-là. Ca colle pas. On file pas de la confiture aux cochons dans la vraie vie.

      En revanche, dans la vraie vie, il y a plein de mecs qui crachent dans la soupe. Surtout en France, surtout ici. Et ça, ça colle.

      Pas vrai?

      • Aramis dit :

         » je trouve que ça fait cher la sérénade. » Pour faire de la haute intensité et une remontée en puissance c’est du vent.

        « On file pas de la confiture aux cochons dans la vraie vie. » Là on a mis le cochon à la diète 30 ans et on commence timidement à lui augmenter sa portion de nourriture de quelques calorie. Forcément si on croit que ça va lui permettre d’avoir du gras c’est raté.

        « En revanche, dans la vraie vie, il y a plein de mecs qui crachent dans la soupe. » Là y’a même pas de soupe. Le but est prendre le format actuel et d’essayer de la faire fonctionner.

        Mais même si on arrivait à faire fonctionner le format actuel on ne ferait pas grand chose. C’est mieux que rien mais ce n’est pas beaucoup plus que rien, à l’aune de nos objectifs je le répète, tout mon jugement est relatif et proportionné à nos objectif pas à une comparaison dans l’abolue qui est une débilité totale. Pas vrai?!

  9. Geo dit :

    Donc rien de nouveau ? On laisse les allemands prendre notre place ?

    • RomainC dit :

      Tout doux, on en saura plus dans quelques semaines quant à la révision de la LPM après 2023. Là c’est juste pour le budget 2023 qui respecte la LPM en cours et c’est une hausse jamais vu.

    • LucienB dit :

      Oui bien sûr. Un objectif de plus de nos élites progressistes sera atteint.

      • tschok dit :

        Ben si la base est complètement conne, avoir des zélites progressistes, c’est pas une malédiction non plus.

        Faut quand même faire la part des choses, non?

        je voudrais pas dire, mais…Si vous avez une populations de demeurés, avoir une élite progressiste, ça aide, quoi.

        • Aramis dit :

          Suaf que si progressisme c’est éliminer son propre pays comme actuellement je ne suis pas du tout d’accord.

  10. Fralipolipi dit :

    « cette hausse significative des crédits de la mission « Défense » risque cependant d’être amoindrie par celle du « coût des facteurs » [énergie par exemple] »
    Oui, et on n’oublie pas ‘la solde’ non plus, en cette période de nette inflation (précision, je suis civil).
    Mais bon, assurément, le budget énergie sera le plus impacté à la hausse.
    .
    Sinon, pour les « investissements »,
    13 Rafale pour l’AAE en 2023 c’est bien. De quoi remettre à flot les effectifs des escadrons existants.
    Cela dit, quelqu’un sait il dire quand est prévu l’atterrissage du Rafale sur la BA d’Orange (escadron IdF) ?
    .
    Après la « shopping-list » est quand même très longue. Ce sera dur de satisfaire tous les besoins.
    .
    Côté hélico Tigre … peut-être une lueur d’espoir de voir l’Allemagne revenir dans le programme Mk3 … ce qui nous permettrait de mettre à niveau Mk3 l’ensemble de notre flotte de Tigre, plutôt que seulement 42 appareils, … à coût identique.
    https://www.shephardmedia.com/news/defence-helicopter/airbus-confirms-door-still-open-for-germany-to-join-tiger-mkiii-upgrade/
    .
    Côté MN, on espère toujours un 7ème SNA Suffren ..?!..
    .
    la réception « d’un satellite de télécommunications Syracuse IV »
    … Syracuse 4A déjà lancé l’année dernière, donc ce sera la réception du second de la famille (4B).
    Heureusement qu’il nous reste 3 fusées Ariane 5 à tirer. Le Syracuse 4B sera à bord de l’avant dernière de ces fusées.
    D’ailleurs, notre budget (en hausse) prévoit-il la commande le Syracuse 4C (en option) ?.. Avec un avenir garanti pour les drones et les antennes Satcom, c’est peut-être une nécessité plus qu’une option !?

    • Titeuf dit :

      J’ai discuté avec des mécanos de la BA 113 le weekend dernier.
      les Travaux avancent apparemment sur Orange.
      Par contre de là à ce qu’un Rafale y puisse atterrir…..

      • ScopeWizard dit :

        @Titeuf

        Vous serait-il possible d’ apporter un surcroît de précision ?

        Un Rafale ne pourrait pas atterrir sur Orange ?

        Navré , mais ça ne paraît pas logique….

        • Fralipolipi dit :

          Tout est là Scope.
          https://www.ledauphine.com/defense-guerre-conflit/2022/01/25/orange-top-depart-en-2022-des-travaux-pour-accueillir-le-rafale
          Gros travaux. Je crois que la piste est intégralement refaite (entre autres choses).

        • Fralipolipi dit :

          Finalement, heureusement que les Rafale ne sont pas attendus à Orange avant l’été 2024 … parceque d’ici là, l’AAE n’aurait eu aucun avion à y baser !
          .
          Ce n’est qu’à partir de la livraison effective des 28 Rafale attendus entre 2023 et 2025 que l’AAE pourra vraiment commencer à constituer un nouvel escadron là-bas, et plus vraisemblablement à partir de la livraison des 12 Rafale devant remplacer ceux cédés à la Grèce en 2nde main … remplaçants qui devraient arriver autour de 2025-26.
          Donc y-a le temps de bien lisser le tarmac …

        • Titeuf dit :

          @Scope.
          Apparemment rien n’est terminé pour accueillir dignement sa seigneurie le Rafale.
          Mais sinon,oui,ils peuvent y atterrir,y dormir faire le plein de coco comme des grands.
          Après il y a tous les bâtiments annexes pour la motorisation,radar etc etc…
          Après en soirée ça picole aussi…
          J’ai que ça sous le manche…

        • ScopeWizard dit :

          @Fralipolipi

          Merci ! 🙂

          Bon , le lien n’ est pas « facile » .

          Aussi , si vous pouviez SVP en trois lignes exposer les raisons de cette « incompatibilité » entre le Rafale et Orange , ce serait sympa !

          Parce que nous dirons que pour ce que j’ en sais le Rafale peut se poser n’ importe où : que ce soit sur piste spécialement aménagée , une longue avenue , une route suffisamment droite et large dès lors qu’ il ne heurte ni panneaux , ni poteaux .

          Orange étant une base aérienne militaire ayant accueilli le Mirage III , puis le Mirage F1 et le Mirage 2000 soit des classe Mach 2 + qui présentent des courses de décollage et atterrissage équivalentes ou autrement plus longues , et parfois du gros porteur , je ne pige pas pourquoi le Rafale qui bien que plus lourd que les trois chasseurs précités n’ est pas pour autant à classer dans les gros porteurs , éprouverait tant de difficultés à opérer depuis une telle base , vu qu’ il n’ est pas non plus de la taille d’ un Mirage IV…

          Il me semble donc logique que ses « difficultés » se jouent ailleurs….

    • Patatra dit :

      @Frali, ce 7ème soum, à part ici, qui en parle ailleurs ? Je ne trouve pas d’article

      • Fralipolipi dit :

        @Patatra
        Il n’y a pas d’article spécifique, mais seulement des remarques de quelques gradés de la MN de temps en temps, et de quelques députés.
        Mais chacun sait que le format à 6 SNA est insuffisant.
        Le (ou les) incendies à bord de la Perle le prouve.
        .
        Quand on a aucun gras, on ne peut plus se permettre de maigrir
        (surtout sur ce type de bateau qui ne peut pas être produit par Naval Group tous les 4 matins, mais plutôt seulement 1 x tous les 20/30 ans … on n’a pas le droit de se louper !!!!!).
        .
        En parallèle, le contexte géopolitique dans lequel nous entrons, qui veut que la France puisse de plus en plus agir loin (en indo-pacifique, mais pas que) et avec le plus de temps de présence possible, fait qu’un 7ème et même un 8ème SNA n’ont jamais été autant utiles et nécessaires qu’aujourd’hui.
        .
        Pour le 8ème SNA, je ne rêve pas trop. Mais pour le 7ème, oui, encore un peu 🙂
        A voir bientôt (en Janvier ?) avec la résultante de la révision en cours de la LPM (?)
        … d’autant que s’il doit y avoir décision pour un #7, la commande devrait être actée assez vite désormais (la découpe des 1eres tôles pour le #6 ayant déjà commencée).

  11. dompal dit :

    Et pour le budget budget alloué à la DRM ?

    Il me semble avoir lu plusieurs papiers indiquant qu’il était le parent pauvre de la Défense nationale.

    Si qq’un a des infos….?

  12. blavan dit :

    On s’aperçoit aujourd’hui que notre ennemi désigné la Russie est impossible de conquérir le Donbass, la menace n’est donc plus de ce côté et il va falloir adapter nos moyens vers les vecteurs nucléaires qui resteront notre meilleur outil. C’est donc également notre espace maritime qui doit dans le conventionnel devenir l’autre priorité. Enfin avant tout nos efforts budgétaires doivent toujours tenir compte des exportations possibles et donc il faut éviter de s’équiper avec des armes invendables comme le SCAF et le drone européen.

    • Aramis dit :

      « On s’aperçoit aujourd’hui que notre ennemi désigné la Russie est impossible de conquérir le Donbass, la menace n’est donc plus de ce côté » La question n’est pas le présent mais l’avenir.

      • tschok dit :

        Attendez Aramis, vous n’allez pas vous comporter comme un de ces odieux progressistes?

        Blavan a parfaitement raison: il est urgent de gagner les guerres d’hier et surtout pas de demain. Sinon, la France ne serait plus la France.

        En arrière toute! Cap sur le passé. C’est un objectif qu’on connait, au moins. Avec lui, pas de surprise. Et puis on n’a pas à changer nos habitudes, comme ça. C’est peinard.

        Bon, le truc chiant, c’est de convaincre les gens de payer 44 milliards d’euros pour revenir vers le passé. Ca fait cher le déjà vu.

        Vous imaginez de devoir payer pour revoir un ancien épisode de Dallas?

      • blavan dit :

        @aramis. L’ avenir c’est la Méditerranée et l’Afrique avec les poussées migratoires , pas le Nord de l’Europe.

        • Aramis dit :

          Je suis d’accord mais si vous voulez ça il faut augmenter notre format d’armée conventionnel.

        • Robert dit :

          Bien d’accord.
          Mais une armée d’occupation de moins en moins pacifique est déjà sur notre sol, a acquise notre nationalité, vit de nos aides sociales et prétend nous apprendre à nous comporter.
          Et ils ne sont ni russes, ni chinois.

    • lgbtqi+ dit :

      « impossible » n’est pas français !

      hi hi hi

  13. PHILIPPE dit :

    Cela va dans le bon sens mais ces 30 dernières années il faut bien reconnaître que nos « champions du régalien » se sont tourné les pouces dans bien des domaines….
    Pour être crédibles sur le terrain européen la haute intensité commande une dotation suffisante en matériels ET en munitions et là il y a du boulot !
    Un petit rappel :
    http://www.opex360.com/2019/08/28/selon-les-chiffres-cles-de-la-defense-larmee-de-terre-dispose-de-22-chars-leclerc-de-plus-par-rapport-a-2018/

  14. Le Suren dit :

    Bon, ça va dans le bon sens. Mais j’ai toujours l’impression qu’on rempli une piscine à la petite cuillère.

    • tschok dit :

      Il y a ceux qui trichent et qui pissent dedans. Ca fausse le niveau.

      C’est pour ça qu’on l’interdit.

    • Frede6 dit :

      Il vaut mieux remplir une piscine que vider un océan. O tempora O mores

  15. Castel dit :

    D’une certaine façon, poutine rend service aux armées occidentales, en effet, avec la crise du covid que nous venons de subir, on peut pense que les opinions publiques auraient « rué dans les brancards », en affirmant que la santé avait plus besoin de moyens que nos forces armées, tandis que la, personne ne trouve rien à redire….
    Aller popou, encore un petit effort , pour que notre armée puisse obtenir un budget à la hauteur de ses ambitions !!

    • Namroud dit :

      poutine rend surtout service aux entreprises de défense occidentales, surtout américaines je penses notamment à lokheed Martin qui vend son f 35 comme des petits pains ( même les suisses l’ont commandé)

      • Waroch dit :

        @Namroud: pas uniquement occidentales. La Corée du Sud est particulièrement active en ce moment, ils ont par exemple obtenu des contrats très importants avec la Pologne pour des systèmes d’artillerie et leur char K2, et ils montrent pas mal d’ambition dans le domaine aéro. Le Japon semble plus timide mais pourrait aussi profiter de l’effritement probable des exportations d’armes russes dans les années à venir.
        C’est une conséquence importante de cette guerre stupide: l’affaiblissement du principal allié de la Chine va a priori renforcer l’industrie militaire de rivaux régionaux jusque là relativement inoffensifs. En plus des US évidemment.

    • Robert dit :

      Castel, ce que vous dites est intéressant, la farce covidesque a permis de sidérer et apeurer pour ramener le troupeau sous la protection de l’état providence qui, en fait, se révèlera une escroquerie.
      Concernant la guerre en Ukraine, pensez-vous que les six milliards, je crois, donnés aux ukrainiens pour participer à l’effort militaire, on ne compte pas les soldats dans les pays voisins ni les FS présents sur place, feront partie de l’enveloppe pour nos armées ou que ce sera, là aussi, un cadeau que les français devront rembourser?
      Pour l’instant, seule une guerre étrangère, américaine en fait, permet de dégager de l’argent immédiatement, quand Bruno Lemaire dit que nous sommes à un euro près.
      Il faut croire qu’il y a des priorités, le vaccin et le test plutôt que l’hôpital et les traitements, mais dans le monde réel, tout a un prix et finit par se rembourser.

      • lgbtqi+ dit :

        Mais bien sûr !

        a) l’invasion de l’Ukraine par les troupes poutiniennes est une guerre américaine.

        b) le covid est une farce

        Eh oui, le problème c’est bien le monde réel…

      • Castel dit :

        Robert
        Je ne sais pas ou vous avez trouvé le chiffre de six milliards concernant l’Ukraine, personnellement, je n’ai trouvé qu’un peu plus d’un milliard, mais, nous ne devons pas avoir les mêmes sources :
        https://www.radiofrance.fr/franceinter/six-mois-apres-le-debut-l-invasion-russe-quels-sont-les-pays-qui-ont-le-plus-aide-l-ukraine-9948637
        Vous parlez d’une guerre américaine, mais, pour moi, l’Ukraine est un pays Européen, situé pas très loin de nos frontières, et le fait que les Américains et d’autres pays Européens les soutiennent est une chose, mais à ma connaissance, à l’exception d’une vingtaine de milliers de volontaires étrangers, ce sont bien des Ukrainiens qui combattent les russes, les pays occidentaux se contentant de leur fournir des armes.
        Ce n’est parce que les Américains soutiennent les Ukrainiens qu’il faut en déduire qu’il s’agit de leur guerre, ou alors dans ce cas, il faut admettre que c’était la même chose lors de la seconde guerre mondiale lorsqu’ils ont combattu le nazisme….
        Les Américains n’ont pas toujours tort, et, on peut ne pas être d’accord avec eux, lorsqu’ils envahissent l’Irak par exemple, mais sans avoir votre jugement manichéen à leur égard, comme le vôtre.
        Dans cette affaire, le plus important est que les difficultés rencontrées par les russe en Ukraine, les dissuadent une fois pour toutes d’employer des moyens militaires dans l’avenir pour régler des conflits locaux comme ils l’avaient déjà fait en Géorgie ou en Moldavie,..
        Car si cela avait réussi, nul doute que cela les auraient incité à continuer, et, peut-être s’attaquer aux pays Baltes par exemple, avec un risque de conflit mondial à la clé !!

      • Bomber X dit :

        « Pour l’instant, seule une guerre étrangère, américaine en fait »
        On croirait le discours de Lavrov à l’ONU : Fixation sur « Amérique », « Américains », « Washington et un peu OTAN.
        Sinon, l’Ukraine, ça vous parle ? Qu’est ce que vous troupes foutent là bas ???
        Au moins, on peut voir désormais que l’opinion publique russe commence à se réveiller, ce qui ne semble pas être le cas de nos trolls maison.

        • Robert dit :

          Oui, c’est vrai, qu’est-ce que les troupes françaises, de notre pays, foutent en Roumanie, en Estonie, mais aussi en Ukraine comme le dit l’article ci-dessus?
          Nous sommes en conflit ou menacé par un pays là-bas?
          Que nos troupes rentrent en France, pour défendre notre pays et servir nos intérêts, pour moi l’intérêt de la France passe avant les profits économiques de financiers et de fauteurs de guerre. Car tout le monde s’est précipité pour spéculer, augmenter les prix en accusant la Russie alors que ce sont nos dirigeants qui ont causé cette situation pour assurer la prospérité à des fournisseurs et spéculateurs.
          Mais vous êtes peut-être de ceux qui applaudissaient le confinement et les restrictions de liberté et de droits au nom d’un virus et remerciez encore Macron de nous avoir sauvés des gilets jaunes. Forcément, cela sera compliqué de vous expliquer la réalité si vous croyez aux contes de fée.

          • lgbtqi+ dit :

            ah oui, ce sont nos dirigeants qui ont causé l’invasion de l’Ukraine… Oui bien sûr… D’ailleurs il n’y aurait nul surprise à voir Crépuscule Berger et Sandrine Cestlafauteà à la tourelle d’un T72.
            Que voulez-vous, concernant l’affaire ukrainienne, nous avons notre compte de faits, n’en déplaise à votre égérie Mademoiselle Néant et votre décimètre à penser Kervouc’h.

            poutine est innocent, et s’il agit ainsi, c’est parce qu’il a un pisotlet de la CIA braqué sur la tempe mais qu’on ne voit pas à la caméra.

            Mais bon, l’espace est libre ici et n’hésitez pas à nous entretenir de ceux qui, dans l’ombre, dirigent nos dirigeants… avec un ou deux petits commentaires sur le covid, ou la choucroute.

          • PQR dit :

            Et où avez-vous lu dans l’article d’Ouest France que vous citez qu’il y a des troupes françaises en Ukraine ?

          • Robert dit :

            PQR,
            Ces informations ont du mal à passer, mais personne de sérieux ne croit que les ukrainiens ont été capables de maitriser les nouvelles armes occidentales avec juste quelques semaines de formation, voire de réaliser seuls certaines opérations. Il y a des « instructeurs » sur le terrain. Pour le renseignement humain voire plus, il y a des services spéciaux. Ce semblerait être des britanniques, français et allemands, les américains étant prêts à se battre jusqu’au dernier européen. Même si on a vu de nombreuses vidéos ou des soldats « ukrainiens » ne parlaient pas cette langue, et je ne parle pas de volontaires mais d’effectifs étrangers. En dehors du polonais très prisé depuis quelques mois. Détachés ou avec un congé, les troupes occidentales sont présentes en Ukraine.
            Quand des bruits couraient que le 13e RDP avait envoyé des équipes de recherche et que le SA y était présent, c’était des cris d’indignation. Or, l’article plus bas d’un ancien de la DGSE le laisse clairement entendre sans citer le régiment mais on sait qui est spécialisé dans quoi. Ceux qui crieront à la trahison ou la diffamation oublient que c’est la France, donc nous, qui sommes engagés avec eux. Donc, non seulement la dénégation serait puérile, mais s’ils sont pris ou tués, c’est notre pays qui sera officiellement reconnu comme engagé militairement dans un conflit qui ne dit pas son nom mais qui en est réellement un entre deux pays qui n’ont pas d’accords d’assistance militaire avec la France et avec lesquels nous ne sommes pas en guerre.
            Et, bien sûr, les troupes envoyées en Roumanie et en Estonie, comptent parmi le budget français affecté à ce conflit. Mais c’est le travail de certains de ne pas affoler les français avec de telles dépenses quand on leur demande de baisser le chauffage parce qu’on se prend pour les défenseurs de la morale démocratique.
            https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/quel-role-pour-les-services-secrets-occidentaux-dans-le-conflit-en-ukraine-905504.html
            https://www.wsws.org/fr/articles/2022/07/06/ukra-j06.html
            https://www.blick.ch/fr/news/monde/des-commandos-sur-place-des-agents-et-des-commandos-americains-menent-une-guerre-secrete-en-ukraine-id17657502.html

          • lgbtqi+ dit :

            On voit ici robert toujours prêt à faire feu au profit de la poutinie, quitte à alléguer la présence de militaires FR et à oublier qu’il ne s’agit en aucun cas d’une guerre mais de l’aveu de son employeur d’une opération spéciale.

            Quel mal y aurait-il donc à ce qu’éventuellement des militaires FR en disponibilité ou en vacances aillent se reposer dans un pays en paix ?

            D’ailleurs, vous avez des preuves de la présence de militaires FR en Ukraine, même à titre de vacances ?

            Ce cher robert qui oublie de nous parler de l’accent pas du tout ukrainien des « indépendantistes » du Donbass…

            Ce cher robert qui cherche à démoraliser.

            Et qui trouve ici belle tribune.

    • Tintouin dit :

      Oui, les attentats de 2015 dont la tuerie de masse du Bataclan (tristement), avaient mis un terme au réflexe pavlovien des gouvernants, de faire du budget des armées la variable d’ajustement.
      La guerre en Ukraine permet de sanctuariser la LPM , et d’entrevoir un début de redressement de l’outil militaire.

      La question majeure à mon sens est économique: l’appauvrissement de notre production nationale peut-il être stoppé, par un redressement de notre création de richesse (innovation, industrie) et par la mise sous contrôle de nos dépenses? Car seule l’augmentation de ressources nous permettra de financer l’effort pour nos armées.

      Avec le covid, on a aussi compris que les services seuls ne faisaient pas vivre un pays. Le secteur tertiaire, qui depuis la fin des années 80 était vu comme le seul secteur d’avenir par les professeurs (souvenirs de cours d’économie au lycée et à l’université), est remis à sa place: il est nécessaire ET insuffisant. L’agriculture et l’industrie sont tout aussi stratégiques, et reprennent leur place centrale dans l’activité humaine.
      Les événements du monde remettent ainsi depuis 3 ans les pendules à l’heure. Je ne sais pas si c’est la fin de l’abondance, mais c’est assurément la fin des illusions développées par des « sachants » hors sols (ils resteront sans doute hors sols ,mais moins de gens les écouteront).

      • lgbtqi+ dit :

        Bien d’accord avec vous …

        Comment a-t’on pu croire et laisser prospérer pareils individus ?

      • Nike dit :

        La production industrielle a besoin de bras et notamment d’ingénieurs. Aujourd’hui les jeunes ne rêvent que de « gestion de projet », de devenir des « ingénieurs commerciaux », parce que ce sont les postes les plus rémunérateurs et les moins pénibles, en gros brasser des fichiers excels et palper un max.
        Si on veut une industrie performante il faut déjà qu’elle soit attractive pour les jeunes avec des profils purs « techniques » et que ces profils soient aussi bien, voire mieux valorisés que les profils de « management ».
        Quelques entreprises commencent à s’en rendre compte, mais la prise de conscience est lente, très lente.

      • Robert dit :

        Tintouin,
        Donc la guerre américaine en Ukraine, car la France fait toutes les guerres américaines depuis un moment, va sauver l’armée française?
        Et la gestion du covid comme la crise énergétique conséquence de la gestion politique de cette guerre, vont probablement sauver le système de santé et l’économie françaises?

        • lgbtqi+ dit :

          mais oui robert… vous avez bien raison de vous en remettre à la puissante intercession de Saint Daoudal.

          C’est beau d’avancer ni vu ni connu que la crise énergétique est la conséquence de la gestion politique de cette guerre…

          Mais enfin le filet camo sur la tête avec les sabots aux pieds, c’est tout de même pas terrible pour insinuer l’air de rien.

          On connaît tous la gestion pitoyable et ubuesque de l’épidémie de covid, et ça continue d’ailleurs. Mais on n’oublie pas que c’est un virus chinois. Et on sait le nom des régiments qui ont envahi l’Ukraine. On a même l’état-civil et la dernière promotion de celui qui aime à se faire appeler « le boucher de Marioupol ». Même en poutinie cela se sait, malgré l’élimination de la presse indépendante.

    • Carin dit :

      @Castel
      L’effort est continu…
      3 milliards d’euros cette année, c’est pas rien…
      1,7 milliard par an depuis la prise de fonction du sieur Macron, c’est pas rien non plus… faites donc l’addition, et comparez avec n’importe quel président de la 5eme république… je suis d’accord sur le fait que cela ne suffit pas, pour que nos armées soient au top du top, mais d’une ce président a tenu au cent prêt sa parole, et de deux ce chiffre est hors pensions… et en France, les pensions sont assez élevées au vu du nombre de blessés et morts que nos diverses OPEX font.
      Si on atteint les 50 milliards d’euros en 2025, toujours hors pensions, je pense que nos armées auront fait un sacré bond en avant, à condition de rajouter toutes les années suivantes pour suivre l’inflation, ou ne rien rajouter si l’euro remonte.
      Un article de notre hôte parle de nos amis anglais, dont l’actuel ministre des armées, déclare faire passer son budget à 100 milliards de livres sterlings… je suis extrêmement dubitatif sur cette affirmation, même si les anglais comptent les pensions dans le budget qu’ils annoncent chaque années, et que eux aussi ont pas mal de « pensionnés »en plus des retraités normaux.

      • Bloodasp dit :

        @Carin: Il y a qqchose que je comprends pas dans cette histoire de calcul de LPM, dans la notre on précise hors pension, est-ce que c’est le même mode de calcul pour tout le monde? j’en ai pas l’impression. Si on ajoute les pensions, ça nous amène un budget défense à combien? 50 milliards? 60 milliards?

        • Carin dit :

          @Bloodasp
          Je ne sais pas à combien s’élève le budget pensions des militaires, les blessés de guerre, les indemnisations des familles de nos morts aux combats..etc.. et pour cause que vu qu’elles ne sont pas comprises dans le budget des armées, personne n’en parle…
          Je me doute juste que c’est un beau petit budget, et je compare avec celui (48 milliards de livres sterling) de nos amis anglais, qui eux incluent cette part de pensions, et vu l’état de leurs armées, je me dit que chez eux aussi la part de budget pensions est peut-être très importante.

  16. HMX dit :

    L’Allemagne annonce tranquillement sa volonté de prendre le leadership sur la défense européenne, donc devant la France, et pose comme acte fondateur à cette « remontada » un fonds de 100 milliards d’euros destiné à des commandes de matériels. L’ambition affichée consiste à dépenser « plus de 2% » de son PIB dans la défense, soit « plus de 71 milliards d’euros » (aucun plafond n’a apparemment été décidé). Silence assourdissant de la France.

    Londres annonce un budget à 112 milliards d’euros en 2030, soit 3% de son PIB. Un quasi-doublement de son effort de défense par rapport à aujourd’hui. Silence de Paris.

    Pendant ce temps là, en France… on vise toujours officiellement une trajectoire à 2% du PIB en 2025, si tout va bien, soit un budget de la défense à 50 milliards d’euros. En comparaison de l’effort annoncé par nos voisins, pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’à ce rythme, et quelles que soient les qualités de nos forces armées, on se dirige vers un déclassement majeur d’ici la fin de la décennie.

    On ne tardera pas à voir si les annonces britanniques et allemandes sont suivies d’effets budgétaires. Si c’est bien le cas, il s’agit tout simplement là d’un bouleversement géopolitique majeur en Europe. On n’ose pas imaginer que la France accepte ce déclassement sans réagir.

    Il faut donc réagir, et rapidement. C’est en principe le rôle de la future LPM, qui tarde étrangement à voir le jour. Cette LPM est censée nous donner une visibilité, et un niveau d’ambition, jusqu’en 2030. Il sera dès lors relativement simple de comparer ce niveau d’ambition avec nos compétiteurs anglais et allemands…

    • vrai_chasseur dit :

      @HMX
      Se méfier des annonces tonitruantes, elles ont toujours des effets boomerang.
      – le Royaume-Uni annonce des dépenses pharaoniques : la Livre Sterling plonge a son plus bas historique depuis 1985. Les investisseurs sont extrêmement sceptiques sur la capacité du gouvernement Truss à tenir le rythme financier de ces investissements annoncés (et ça ne concerne pas que la défense).
      – Le Chancelier Scholz annonce que l’Allemagne va devenir la nation référence de l »Europe en matière de défense : son chef d’état-major est beaucoup plus prudent et rappelle quelques jours après que la Bundeswehr est en déficit d’au moins 22500 officiers et sous-officiers et que devenir une nation de référence va être un objectif extrême à atteindre. Il va falloir énormément recruter et il sait que ce n’est pas possible de rattraper le retard avant au moins une décennie.

      La France est plus prudente et se tait. Il y a des ‘trous dans la raquette’ et elle est attendue au tournant. Elle ne cherche plus à être à 2% du PIB en 2025 pour la défense. En 2020 est elle déjà au-delà, à 2,04% – (attention la contraction du PIB y est pour quelque chose).

      Le point commun de ces 3 pays : l’absence de réflexion stratégique prospective préalable au budget défense. Quelles menaces, quelles champs de conflits et quels moyens ? Une LPM française ou britannique a toujours été précédée jusqu’à présent d’un exercice de cadrage stratégique (‘Livre Blanc sur la Défense » en France, Defense White Paper au R-U). Aucun de ces 3 pays n’a fait cet exercice aujourd’hui alors que le monde a été particulièrement chahuté ces derniers mois.
      Carton jaune à l’Allemagne, qui aligne 100 milliards à dépenser mais qui ne l’a jamais fait. Comme le dit assez directement la chercheuse allemande Ulrike Franke du European Council on Foreign Relations : « En Allemagne depuis la chute du Mur il y a un déficit de pensée stratégique et c’est la première priorité à rattraper ». cf http://warontherocks.com/2021/05/a-millennial-considers-the-new-german-problem-after-30-years-of-peace/

      • HMX dit :

        D’accord avec vous pour reconnaître que sur le principe, il aurait été préférable d’actualiser d’abord le Livre Blanc, puis de rédiger et adopter une nouvelle LPM. Le seul problème, c’est le délai. Nous n’avons pas le loisir de passer 6 à 12 mois à mener une réflexion universitaire sur les nouvelles menaces (par ailleurs déjà parfaitement identifiées…) pour adopter un Livre Blanc, puis à passer un temps au minimum équivalent pour rédiger, puis faire adopter une nouvelle LPM, dans un contexte où le gouvernement n’a plus de majorité absolue à l’assemblée.

        Il fallait agir rapidement, et c’est d’ailleurs ce qu’on fait la plupart des gouvernements en Europe. C’est aussi ce que se prépare à faire la France, sachant que dans notre cas, on y va plutôt tranquillement : la future LPM 2024-2030 sera ainsi soumise au Parlement « début 2023 », et pour le moment, absolument rien ne filtre des études préalables, même pas de grandes orientations.

        Comme indiqué dans mon post ci-dessus, ce silence semble particulièrement inquiétant, et même préjudiciable pour l’image du pays, alors que nos partenaires et compétiteurs communiquent tous azimuts sur leurs ambitions à l’horizon 2030. La communication constitue une part importante d’une politique de défense. Et pour l’instant, nous semblons en panne de communication…

        • EchoDelta dit :

          Moi je ne suis pas sûr que ce « silence » soit inquiétant. Nous sommes la première armée européenne et en dépit de tout nos manques, nous sommes les seuls avec un format opérationnel. La réflexion s’impose donc de savoir comment nous souhaitons développer et entretenir ce format et pour quelles missions. Nous n’avons pas d’urgence opérationnelles comme nos voisins.
          Nous sommes les seuls a collaborer efficacement avec les américains et à jouer vraiment le jeu dans les exercices pour élever le niveau de préparation. Donc laissons ceux qui sont dans l’urgence annoncer leurs plans et ajustons les nôtres pour les contenir.
          Cela me semble de bonne pratique et dans ce domaine et je ne suis pas un admirateur du gouvernement en place, loin s’en faut, mais sur ce coup là je trouve plutôt leur proposition équilibrées.

        • Huon dit :

          Ça commence à filtrer dans la Tribune de ce jour : les états-majors pensent avoir besoin de 430 milliards sur 7 ans pour le modèle « armées 230 », Bercy en propose 377, le Minarm va en réclamer 410. À discuter en conseil de défense aujourd’hui.

    • Nike dit :

      Ce qui est réconfortant c’est qu’on a de l’avance sur les Allemands qui sont bien mal en point. Malgré l’investissement majeur de 100 Md € je ne suis pas certain que ce soit suffisant pour combler leur retard sur nous.

      • HMX dit :

        Les 100 milliards seront essentiellement dédiés à l’achat sur étagère de matériels américains (F35, P8, Apache, etc…). Il s’agit d’un énorme coup de communication, et d’un effort financier ponctuel destiné à reboucher partiellement les « trous dans la raquette » de la défense allemande, qui est effectivement très mal en point. Il est cependant certain que ce n’est pas cet effort ponctuel qui va suffire à remettre sur pied les forces armées allemandes.

        L’Allemagne a annoncé qu’elle allait passer au minimum à 2% de son PIB pour la défense. Ce budget était de 47 milliards en 2021, 50 milliards en 2022, et devrait donc continuer à augmenter fortement au cours des prochaines années. Un budget à 2% du PIB représenterait environ 71 milliards d’euros (base 2021). Compte tenu du fait que les 2% sont présentés comme un minimum (la GB vise 3%), et de l’évolution prévisible du PIB allemand d’ici la fin de la décennie, on peut considérer, à la (grosse) louche, que le budget de la défense allemand s’établira entre 80 et 100 milliards d’euros en 2030.

        Pour rappel, la France vise 50 milliards d’euros en 2025, et nous attendons la future LPM 2024-2030 qui fixera le cap…

        • Carin dit :

          @HMX
          La question que moi je me pose, est : que fait l’Allemagne avec ses actuels 50 milliards d’euros?
          Vu le déclassement de l’ensemble des matériels que ses armées alignent. Vu que leur actuel chancelier déclare que dorénavant les armées allemandes allaient se joindre aux opex européennes, en tant que combattants. Vu que cet état de faits va lui apporter des morts et des blessés, qui vont faire grimper la part des pensions. Vu que ces 100 milliards vont non pas servir à rendre opérationnel leurs actuels matériels, mais à acheter sur étagères de nouveaux matériels, auprès de fournisseurs étrangers (principalement américains). Il me semble, mais je peux me tromper), que les armées allemandes n’avanceront pas d’un pas. Et il ne faudra pas attendre 10 ans pour voir se profiler une stagnation ou une avancée.

    • Yoyolegigolo dit :

      Une révision de la LPM ce n’est pas une liste de courses qu’on va faire chez LIDL… il faut prendre en compte le contexte géopolitique actuel , son éventuelle évolution dans les 5-10 ans à venir , anticiper ces changements et faire remonter ces changements rapidement afin d’étudier la meilleure manière de s’y prémunir… je pense que la révision de la LPM seras édité d’ici 1 mois ou 2, ce qui en soi n’est pas urgent car les allemands et anglais ont parlé d’une hausse de 100mds € en 2030 , soit dans 7 ans… en 7 ans il peut s’en passer des choses , nous on seras déjà sûr à 50mds € en 2025 ce qui est déjà un sacré effort mais pour l’instant rien n’a été dit sur l’effort de la défense après 2025… donc on peux aussi se retrouver à 100mds € à horizon 2030 nous aussi , peut-être un peu plus , peut-être un peu moins…. quoi qu’il en soit , je pense que nous n’avons pas besoin de 100mds pour retrouver une schéma d’armée cohérent avec le contexte actuel… 80mds devrait suffire, n’oublions pas que nous avons un budget supérieur à l’Allemagne et l’Angleterre en matière de défense par rapport au PIB et ce depuis plusieurs années, bon après si le budget monte à 100mds ce seras énorme, moi j’attends de voir la ré-actualisation avant de bouder

    • Fralipolipi dit :

      @HMX + tous ceux qui pensent que nous sommes « ridicules » avec notre budget Défense.

      Pour commencer : Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras !
      Vous comparez le budget français de défense à ceux « futurs » du UK et de l’Allemagne … Ok.
      .
      En attendant, le budget Défense de la France a lui déjà augmenté de 36% sur les 5 dernières années. Et cela c’est du concret.
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/09/27/budget-des-armees-un-budget-en-hausse-comme-prevu-par-la-lpm-23344.html
      .
      C’est tellement concret que cela donne aussi du crédit aux promesses de croissances supplémentaires de budget annoncées pour les années futures … et déjà plus de crédit que le +50% un peu radical annoncé tout récemment outre-Manche.
      .
      A noter que toute la population française n’est pas spécialement heureuse de voir le budget de Défense augmenter de cette manière (… sondez un peu du côté des électeurs Nupes, voire de qques gilets jaunes …).
      Si le gouvernement annonce des croissances de budgets considérables, cela risque d’être très vite contre-productif.
      Mieux vaut une évolution mesurée (mais continue) qui sera plus facilement acceptable par la population française dans son ensemble (surtout en ce moment … ).

  17. Aymard de Ledonner dit :

    Mais Robert, il ne faut pas utiliser le même fond pour faire deux montages foireux différents! On a la même « photo » du gars devant un drapeau nazi géant, une tout seul et la même avec des gens en plus. Cela revient à reconnaître que tout est bidonné. Vous avez du sécher pas mal de cours dans les fermes à trolls…..

    • tschok dit :

      Vous avez raison, mais à la base Robert est plus doué pour les enterrements que pour les mariages.

      ici, c’est le spécialiste de la viande froide. Il est sixefitteheunedeur.

      Dans le civil, il doit être marié avec la momie de sa mère, tous ses gosses doivent tenir dans un bocal de formol et il doit bosser dans une morgue.

      Pro-russe pour lui, c’est juste un hobby, ça le délasse.

  18. KOUDLANSKI dit :

    Ce qui nous à foutus dans la merde , c’est que pendant des années , le budget de la défense à été la variable d’ajustement des budgets , car bizarrement quand il fallait faire des économies , on rogné les budgets de la défense .

  19. Paddybus dit :

    Avec une dette toujours à la hausse, notre génie de l’état prévoit d’emprunter 172 milliards l’an prochain… pour un déficit de 155 milliards… il y a donc un refinancement de dettes arrivées à échéance….
    Il est estimé que dès l’an prochain, la dette nous coûtera en intérêts autours de 50 milliards… soit plus que le budget des armées….
    Y a pas comme un problème…??? Surtout quand on imagine ce que cela représente en terme de matériel mili…!!!!

    • lgbtqi+ dit :

      Ben oui paddybus, y’a comme un surcoût avec le virus chinois et les conneries de poutine… Déjà que c’était pas brillant avant, mais là, c’est le bouquet…

      • Paddybus dit :

        Hahahahah…..!!!!!! elle est bonne celle là…. la dette française est due aux Chinois (et un virus dont personne ne sait vraiment d’ou il vient….) et à Poutine….. quelle puissance ces deux là…
        Fallait oser…. mais il y en a qui osent franchir le Rubicon…. Comme dit, sur le net et au « virtuel », les affirmations ne coûtent pas cher….!!!!! ;0))))))))))

        • lgbtqi+ dit :

          Il n’y a que vous qui ne sachiez pas d’où vient le virus de Wuhan ni les efforts acharnés de votre dictature adorée pour ruiner toute enquête.

          Et c’est votre ami robert lui-même qui n’arrête pas de chiffrer le coût de « l’opération spéciale en Ukraine ».

          Enfin, quand vous aurez un peu de liberté après vos trémulations dès qu’on s’en prend à vos idoles, vous relirez la seconde phrase de mon intervention initiale.

    • blavan dit :

      @paddybus. Le chiffre vient d’être relevé à 270 milliards pour 2023. Cela donne une idée de la dette que Mr Macron voulait diminuer. De plus on prévoit encore un recrutement de plus de 10 000 fonctionnaires nouveaux, bref c’est la fuite en avant et les 15 000 places de prisons nouvelles ne sont pas pour demain ni après demain. Sans l’Euro, nous ne serions même pas en mesure de payer les pensions.

      • Paddybus dit :

        Encore un pour qui les affirmations gratuites sont faciles …. donnez nous donc un seul argument pour consolider votre affirmation sur l’euro….!!!!

        Car tous les experts un peu sérieux savent que si nous n’avions pas subi l’euro depuis 20 ans, notre industrie aurait pu être préservée…. que notre richesse aurait cru et embellie et l’endettement nous aurions peut-être pu le contenir….!!!!
        Si c’est pour me répondre que « c’est pas vrais », ne perdez pas de temps…!!!!

    • PK dit :

      Vous êtes miro : il est parait qu’on est gouverné par un génie de la finance. Ce sont les médias qui le disent : vous oseriez les mettre en doute ? Ils sont pourtant unanimes à soutenir leur patron !

      • lgbtqi+ dit :

        le soutien à des criminels de guerre et à ceux qui en font l’éloge est en effet plus difficile.

        S’il s’était trouvé quelque intelligence dans l’opposition, elle aurait évité cet écueil.

    • AirTatto dit :

      Il y a clairement un problème qui ne date pas d’aujourd’hui. Le système monétaire et la finance sont comme une maladies auto immune, chacun a son diagnostique d’un système tellement complexe que personne ne s’accorde sur la cause et les conséquences.
      https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20120804trib000712702/-la-crise-de-la-dette-souveraine-quelle-crise-.html
      https://www.youtube.com/watch?v=mEXmCeicKGs (A voir avant de parler des dettes)
      Alors au final; les Cassandres soufflant sur les concepts…

      • Paddybus dit :

        Bof, au jeu du « je te tiens-tu me tiens par la barbichette »…. sommes nous vraiment dans l’analyse sérieuse…???

        Il y aura tôt ou tard, un pays ou un acteur de la finance qui aura intérêt à bousculer le jeu, et tirer avantage de la situation….

        Ce qui m’afflige le plus dans les réactions…??? c’est le refus de voir les risques…. Je ne sais pas si chaque citoyen se comporte ainsi face à ses propres choix, mais c’est bien peu courageux et montre le manque de volonté de défendre chacun sa liberté, son indépendance…!!!!

        • lgbtqi+ dit :

          entretenez-nous de la liberté et de l’indépendance selon vos maîtres… D’ailleurs nous lirons cela au diner, un mercredi soir…

    • VinceToto dit :

      « soit plus que le budget des armées…. » Un peu d’humour…
      Jusqu’en aout 2022, le bouclier énergétique a officiellement couté dans les 24 Milliards d’€. Je parie que l’automne/hiver va couter plus cher. Le budget de la Défense pour 2022, peut être 2023 semble donc plutôt dans les 140 Milliards d’€ (pensions incluses). Ceci est donc, pour le moment, très au dessus du paiement des intérêts de la dette publique: pas de problème, tout va bien!

  20. lgbtqi+ dit :

    oui, bien sûr…

    mais vous devriez plutôt essayer avec un autre intervenant sur ce site. L’oligarchie, le mondialisme d’inspiration satanique, le nouvel ordre mondial d’origine talmudique, etc, ça va lui plaire.

    https://www.conspiracywatch.info/notice/pierre-hillard

    (et pour la petite histoire, je l’avoue : je suis une Ummite vendue aux Atlantes).

  21. tschok dit :

    @Tina,

    Vous nous emmerdez avec vos listes de bouquins à lire pour devenir aussi intelligent que vous. Pourriez pas faire des fiches de lectures, plutôt?

    En plus, franchement, depuis quand dans ce pays on a besoin de lire trois bouquins pour savoir désigner des ennemis et des traitres?

    Je vous fais ça en 30 secondes: les ennemis, c’est les zétrangers, les traitres, c’est les zélites.

    Faut lire des bouquins pour ça?

    Sans blague?

  22. tschok dit :

    @Tina,

    Vous nous emmerdez avec vos listes de bouquins à lire pour devenir aussi intelligent que vous. Pourriez pas faire des fiches de lecture, plutôt?

    En plus, franchement, depuis quand dans ce pays on a besoin de lire trois bouquins pour savoir désigner des ennemis et des traitres?

    Je vous fais ça en 30 secondes: les ennemis, c’est les zétrangers, les traitres, c’est les zélites.

    Faut lire des bouquins pour ça?

    Sans blague?

    Ou alors, c’est que la connerie devient savante. Dans ce cas, vous avez raison de mettre Scope dans la boucle. C’est son rayon, pas de doute.

  23. Bangkapi dit :

    Err : pas la site de la Légion mais celui de la Fédération des anciens.

  24. Castel dit :

    Robert
    Puisque vous intervenez sur un sujet qui n’a rien à voir avec l’article, je vais me permettre d’en faire autant dans ma réponse :
    Depuis un certain temps, les anti-avortement ont l’oreille de poutine qui voit d’un mauvais œil la baisse de la natalité dans son pays, mais dans le même temps :
    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/vladimir-poutine-a-t-il-oblige-alina-kabaeva-a-avorter-la-rumeur-court_502254
    Alors, bien sûr, il ne s’agit que de rumeurs, mais, si cela se vérifiait, cela illustrerait bien la maxime « faites comme je dit….. »
    Et cela rappellerait le moyen âge ou certains cardinaux, particulièrement attachés au célibat des prêtres étaient parfois eux-mêmes des pères de famille !!!!

  25. Olivier Fournier dit :

    C’est à peu près l’inflation, non ? Où est l’augmentation réelle ?

    • Carin dit :

      @Olivier Fournier
      L’augmentation se situe dans le post de @Fralipolipi ci-dessous…
      A moins qu’on ne nous fasse cadeau de tous ces matériels???

  26. DVA dit :

    Paddybus… Si les prix du gaz en Europe restent élevés pendant plusieurs années, les entreprises européennes commenceront à déplacer leur production vers des endroits où l’énergie est moins chère. Cela n’affectera pas seulement les constructeurs automobiles, mais aussi des industries beaucoup plus gourmandes en énergie, comme les produits chimiques, les métaux non ferreux, etc. Les grandes multinationales ont déjà annoncé qu’elles réduisaient leurs investissements en Europe et les augmentaient en Amérique, où les coûts énergétiques sont beaucoup plus faibles…Où l’UE trouvera-t-elle l’argent s’il n’y a pas d’industrie pour financer sa transition écologique ? …Et les grands pays européens , où trouveroht-ils l’argent pour financer leur armée ?

    • Vinz dit :

      Très bonnes remarques. Mais pas d’inquiétude, les éoliennes arrivent, et on trouvera tjs assez de fonctionnaires pour brasser suffisamment de vent.

  27. Bomber X dit :

    Tenez @Robert, quelques liens pour rester sur le sujet des nazis. Bon, là par contre, il s’agit de glorieux défenseurs de la Sainte Russie…………….Vous savez, ce non moins fameux groupe Rusich !
    https://www.leshumanites-media.com/post/izioum-les-nazis-de-poutine
    https://twitter.com/hromadske/status/1511895689730695172
    https://twitter.com/zaragiaa/status/1500220319260295169

  28. Fralipolipi dit :

    Voici le détails des Livraisons et Commandes en 2023.
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/09/27/budget-des-armees-un-budget-en-hausse-comme-prevu-par-la-lpm-23344.html
    Côté Livraisons, ce ne sera pas mal du tout.
    Armée de Terre et MN auront leurs lots de nouveautés.
    Mais en 2023, c’est surtout l’AAE qui sera (enfin !) bien servie : 13 Rafale, on le savait déjà, mais aussi 13 M2000 rénovés + 3 A330 MRTT + 2 A400M (+ 9 PC21 Pilatus + des Scalp et Mica rénovés) … ça va faire du bien.

  29. Boldax dit :

    Et les salaire !

  30. Boldax dit :

    Et les salaires !

  31. Albatros dit :

    clairement insuffisant comme budget annuel
    à comparer aux budgets allemands ou même anglais.

  32. Gaulois78 dit :

    @Nike

    100 patates ne seront pas suffisantes mais cela permettra des achats sur étagère US et de remettre matériellement (?) à niveau la Bundeswehr…

    Cela ne va pas ce faire en 3/4 ans plutôt en 15, il va falloir entraîné tout ce beau monde, ça demande une ressource humaine qu’ils ne possèdent pas…J’ai cru comprendre qu’ils sont en déficit de 21000 cadres militaires & tech sup, je leur souhaite bon courage pour transformer les fonctionnaires de la Bundeswehr en soldats

    Financièrement leur bidt en profitera, si on retire le Rafale, produit phare de nos exportations il me semble qu’ils vendent plus que la nôtre…Les contributeurs abonderont où non ce point…

    Bloodasp plus haut pose la question de la comparaison, la ventilation des budgets militaires UK & Germain par rapport à celui de la France, si certains savent ce qu’il en est réellement, vers quelle trajectoire financière on se dirige…

  33. Bob dit :

    Les salaires des soldats n’augmentent pas? Les pingres.
    Un contrat de MCO des FTI alors qu’elles ne sont encore opérationnelles?
    18 Leclercs renovés? Pas de matériel AA et antidrone prévu en 2022 pour l’AT? Des caesar en plus? Rien ne montre que l’AT est capable de tenir un engament militaire majeur en 2023 malgré le renforcement de la formation. Les conséquences de la guerre en Ukraine ne sont toujours présentes même après 7 mois de guerre en Europe. Consternant.