La Commission européenne pourrait retirer sa subvention au projet de drone MALE européen

Après des mois – voire des années – de négociations entre les industriels [Airbus, Dassault Aviation et Leonardo] et les quatre États clients [Allemagne, Italie, France et Espagne] au sujet des spécifications et, surtout, des coûts, alors jugées trop élevés, le drone MALE européen – ou Eurodrone – a pu enfin décoller en février dernier, quand l’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement [OCCAr] a notifié à Airbus Defence & Space GmbH, maître d’oeuvre, le contrat « MALE RPAS Stage 2 », lequel ouvre la voie développement et à la production de vingt systèmes.

Si ce programme a pu aller de l’avant, c’est en grande partie parce que ses promoteurs voulaient se doter d’une solution souveraine pour ne pas dépendre des États-Unis.

Or, après la notification du contrat, il restait encore à régler la question de la motorisation de ce drone MALE européens, celui-ci devant être dotés de deux turbopropulseurs. Deux candidats étaient sur les rangs : le français Safran, avec l’Ardiden TP3, et Avio Aero, la filiale italienne de l’américain General Electric [GE], avec le Catalyst [ex-Advanced Turboprop, ou ATP]. Or, en mars, Airbus a annoncé avoir choisi… le second.

« Le Catalyst a été choisi pour sa meilleure compétitivité. On a une solution qui est plus mûre, qui est en vol d’essai sur un appareil commercial […], nous avons estimé, dans la comparaison, un risque de développement plus faible », avait alors expliqué Jean-Brice Dumont, le patron d’Airbus Military Aircraft. Et d’ajouter : « C’est très important dans un programme militaire en coopération où les plannings sont tendus, et où on a un départ lancé qui est compliqué à gérer ».

Seulement, si le Catalyst sera produit en Europe, il intégrera très probablement des composants d’origine américaine. Ce qui pose la question de savoir s’il pourrait être ou non concerné par la réglementation ITAR [International Traffic in Arms Regulations] dont les États-Unis se servent pour bloquer des ventes d’équipements militaires s’ils estiment qu’elles sont contraires à leurs intérêts ou si elles sont susceptibles de faire de l’ombre à leur propre industrie…

Dans une question écrite adressée le 25 mars au ministère des Armées [et qui n’a, à ce jour, toujours pas reçu de réponse], le député Jean-Louis Thiérot [LR] fit part de ses doutes « quant aux garanties permettant de s’assurer que le gouvernement américain n’inscrira pas postérieurement sur la liste ITAR les composants » du Catalyst. Et de demander si ce « n’est pas un mauvais signal pour l’Europe de la Défense » que « de choisir un moteur américain pour un projet financé par des fonds européens ».

En effet, outre les investissements consentis par les quatre États clients [plus de 7 milliards d’euros au total], le programme Eurodrone bénéficie d’une subvention européenne de 100 millions d’euros, au titre du « Programme européen de développement de l’industrie de Défense » [PEDID]. D’où la question posée à la Commission européenne par l’eurodéputé Christophe Grudler, pour qui il est inconcevable que l’Eurodrone puisse être doté de turbopropulseurs de « certification européenne ».

Ccommissaire européen, chargé du marché intérieur, de la politique industrielle, de la défense et de l’espace, Thierry Breton y a répondu, ce 25 mai.

« Les États membres parties au projet, correspondant à une enveloppe globale de 7 milliards d’euros, ont décidé de laisser Airbus choisir indépendamment le constructeur du moteur,
conformément au marché public associé à la subvention de l’UE », a d’abord rappelé M. Breton.

Cependant, a-t-il continué, « l’octroi d’une subvention de l’UE est subordonné à certaines conditions, à commencer par le fait qu’un tel projet doit être un « catalyseur du renforcement de la souveraineté européenne ». Aussi, les « fournisseurs de systèmes critiques tels que le moteur doivent donc être européens ou basés dans l’UE et offrir toutes les garanties de sécurité requises par la législation européenne applicable », a souligné M. Breton.

Il revient donc à l’OCCAr, « dans sa gestion de la subvention », de vérifier que cette condition est remplie.

« Étant établi dans l’UE mais contrôlé par General Electric, Avio Aero est tenu, dans le cadre de l’application du droit de l’Union, de fournir tous les éléments de preuve garantissant que la
souveraineté européenne sera préservée. À ce titre, la sous-traitance à Avio ne doit pas être contraire aux intérêts de l’UE et de ses États membres en matière de sécurité et de défense. Plus particulièrement, le moteur doit être libre de toute restriction d’utilisation », a insisté M. Breton, avant de prévenir que toutes garanties requises seront « vérifiées et validées par la Commission ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

101 contributions

  1. Titeuf dit :

    On se fout de la gueule des Indiens et leur lenteur légendaire mais en Europe on ne fait pas mieux….
    Tous ce pognon ce temps perdu pour une truc ,lourd, chère et inadapté pour nos forces..

    • bluesmartini dit :

      Oui et non. On ne peut que saluer de voir l’effort de jouer la carte européenne et des garde fous jouer leur rôle.
      Et concernant l’inutilité de cet appareil, il va permettre quand même de développer ce qui est important, c’est à dire l’optique, l’électronique, l’IA, et les commandes à distance. C’est ça de pris pour de futurs drones qui répondront sans doute mieux aux besoins. Et au passage, il me semble que Thalès engrange beaucoup de connaissances.

    • Oliver dit :

      Hum la grammaire citoyen.
      Un truc cher. Une chose chère (chérir) à ton coeur et cher à l’achat…

      • Titeuf dit :

        Mille excuses…
        Zut…mille ou milles…
        Ah la grammaire….

        • Distras dit :

          …qui n’est que le reflet de notre âme pensante… fruit d’un arbitraire qui ne fait que témoigner de nos cerveaux torturés !
          Pourquoi certains accords et pas d’autres, pourquoi ces invariabilités ?
          Et personne n’explique les illogismes !
          Quelqu’un quelque part a décrété que… en fonctionne de quoi…????
          Lui seul le sait, …..et les moutons que nous sommes suiventaveuglément ! Et dire qu’on critique certaines religions basées sur le dogme considéré comme arbitraire ! Mais on ne fait pas mieux en fait ! Quand va-t-on monter à l’assaut de l’arbitraire de notre langue qui stigmatise les moins instruits ; un puissant reliquaire d’une époque ou seuls les nantis pouvaient s’offrir le savoir !
          À moi le Wokisme ….bon…euh, ok… je vais prendre l’air !

          • Titeuf dit :

            J’avoue quelques lacunes en grammaire…
            Mais je reconnais que l’exemple d’Olivier est pertinent.
            N’étant pas aussi instruit que certains j’ose espérer que la compréhension d’un post n’en souffre aucunement.
            Après comme tous le monde ici,nous aimons la chose militaire ,j’ai toujours dit que j’aime les armes pour ce qu’elles sont par pour ce qu’elles font.
            Toute la technologie qui découle de ces dernières me laisse pantois.
            Un missile tiré depuis un SNLE qui se guidé par les astres,un radar,un obus intelligent et toutes sortes ,je ne comprends pas tout mais j’essaie…
            C’est comme ça…

        • Distras dit :

          En fait, la langue française a évoluée en fonction d’une adaptation de ses usages dans les différentes régions de l’hexagone et en synthétisant les patois locaux tout en intégrant des mots et expressions étrangères francisées. Elle est, en quelque sorte, un substrat formé par le temps, la géographie et les migrations, à laquelle, des censeurs zélés sont venus ajouter des règles totalement illogiques  ! Certainement à des fins de statut, visant à polariser les sachant du bas petit peuple ! Une attitude bien franchouillarde, issue de l’époque des « sang bleu » ! En suivant cette règle historique immuable, et en partant du postulat que la langue continue à évoluer en fonction des mêmes critères, la futur langue française, ce serait plutôt ceci ;
          Pu… ta race, les bâtards de Bruxelles vont retirer la tune du truc des avions sans pilote là, parce qu’ils veulent qu’on achète les mêmes trucs aux amerloques pour leur filer notre blé ; les bande d’enc…(! = expression qui remplace la ponctuation académique traditionnelle) !
          Méfiez-vous donc de vos hautes tours d’ivoire, messieurs les correcteurs, le devenir de vos certitudes risque d’être fort différent de l’héritage légué par vos aïeux !
          Euh, ok, je repars faire un tour…..

  2. lxm dit :

    L’Union européenne c’est 450 millions d’habitants, et force est de constater qu’il y a de nombreux secteurs où il n’y a pas assez d’entreprises, avec souvent une hausse des prix liés à ces quasi monopoles et une influence d’acteurs étrangers. Et s’il y a un manque, il faut alors combler ce manque. La commande publique ne doit pas faire oublier que l’état, des états qui s’allient, peuvent créer des entreprises( comme airbus), même si l’UE cherche à détruire cela au nom du dogme de la concurrence libre et non faussée. On ne peut être libre et dépendant, la liberté est à ce prix.

  3. E-Faystos dit :

    On part pour un nouveau « comité Théodule »?
    Dans le.cas ou le fabriquant n’aurait pas la main sur les brevets et composants, il va falloir lui expliquer e que « souveraineté » signifie.
    Et l’expliquer en Italien pour le fabricant de moteur, et en Globish mâtiné de Teuton à Airbus DS.
    .
    Le point central, c’est qu’à force de mettre les industriels Français sous pression, leurs manœuvres ne laissent plus de doutes sur leurs objectifs : un approvisionnement globalisé pour tuer le concurrence. Business as ususal.

  4. LEONARD dit :

    Tout frais sorti, et toujours avec l’aimable bienveillance de L.L, un nouveau point Ukraine

    Un point des attaques russes et contre-attaques ukrainiennes à hier :
    https://twitter.com/warmatters/status/1528359830548783104
    Et un aperçu plus général de @Jomini :
    https://pingthread.com/thread/1528892442791256064
    et de l’ISW :
    https://www.understandingwar.org/backgrounder/russian-offensive-campaign-assessment-may-24

    Le plus préoccupant pour l’Ukraine est la poussée russe vers la route Bakhmut-Lysychansk, car c’est la principale voie de ravitaillement (et éventuellement de repli) pour les troupes qui se battent à Severodonetsk et alentours.
    https://twitter.com/Guderian_Xaba/status/1527503444822695943
    https://twitter.com/RichardHannay17/status/1529046939672666112
    https://www.dailykos.com/stories/2022/5/18/2098872/-Ukraine-Update-Russia-inches-along-the-Donbas-front-but-loses-any-broader-strategic-focus

    Récit de la défense de Kharkiv par un chef de bataillon Ukr. Plein de détails intéressants :
    https://en.hromadske.ua/posts/awaiting-an-order-battalion-commander-on-kharkiv-counteroffensive-possibility-of-war-in-russia

    Les chaines Telegram russes bruissent de rumeurs de futures contre-attaques Ukr. Info à prendre avec circonspection. On sera fixés sous peu.
    https://t.me/rybar/32992
    Par contre, les T72M1 polonais ont été pour partie versés à la 5ème Brigade Blindée, dans le Sud :
    https://twitter.com/DefMon3/status/1528041086568079360
    A ce sujet, la liste des matériels occidentaux promis :
    https://www.armyrecognition.com/ukraine_-_russia_invasion_conflict_war/full_list_of_us_european_weapons_and_military_equipment_delivered_to_ukraine.html
    Et livrés :
    https://www.oryxspioenkop.com/2022/04/answering-call-heavy-weaponry-supplied.html

    Imaginez qu’après 90 jours de combat, les États-Unis se retirent de Bagdad et de Bassorah après avoir perdu 700 chars de combat, 3 000 véhicules et pièces d’artillerie, des dizaines d’avions et d’hélicoptères et 25 000 soldats, car La Russie a dépassé le cap des 700 pertes de chars recensés par @Oryx :
    https://www.oryxspioenkop.com/2022/02/attack-on-europe-documenting-equipment.html
    En conséquence, les russes vont être «à court» de chars, estime le Min-Déf ukrainien qui évoque la remise en état de T62M pour suppléer aux pertes : (on en a dèjà vu dans les unités séparatistes)
    https://twitter.com/herooftheday10/status/1529386854264496128
    https://twitter.com/DefMon3/status/1529486994128125956
    En fait, une partie avait été réactivée pour la Syrie et quelques centaines avaient participé à Zapad-21, donc, l’info est plausible, même si encore non définitivement sourcée, les photos/vidéos qui circulent étant d’illustration.
    https://rochan-consulting.com/zapad-2021-strategic-operational-exercise-part-10-reserve/
    Sauf que ce n’est pas si simple, ni si efficace :
    https://threadreaderapp.com/thread/1529071995391987712.html

    Démission de Boris Bondarev, conseiller russe après des Nations Unies à Génève : Bon, il a une excuse, il est d’origine ukrainienne.
    https://twitter.com/HillelNeuer/status/1528677962605858816

    Pour tous les pro-russes qui nous expliquent que les sanctions internationales contre la Russie touchent bien plus l’Occident, ci-après un entre-filet de Vitaly Saveliev, le ministre des transports.
    https://www.interfax.ru/russia/842137
    Et les chiffres du 1er quadri viennent de tomber : Les recettes gazières et pétrolières grimpent (conséquence des cours), jusqu’à 63% du budget de l’état, mais la TVA intérieure a chuté de 50%, la TVA sur import a baissé de 30% en Avril, les droits de douane à l’import de 50%, les dépenses militaires ont bondi de 65%. Et on est au tout début de l’effet «sanctions» (Avril).
    https://www.kommersant.ru/doc/5356123
    https://twitter.com/jakluge/status/1528623529293643777
    https://twitter.com/RobinBrooksIIF/status/1528523028623237120
    Rosneft aussi, a été touché :
    https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-05-24/putin-s-state-oil-champion-suffers-biggest-production-drop
    D’ailleurs, depuis 2014, les sanctions occidentales ont progressivement miné le dèveloppement de l’économie, mais aussi de l’industrie militaire russe :
    https://twitter.com/kamilkazani/status/1507819508609679364
    https://twitter.com/IlyaMatveev_/status/1516464028729679872
    Et puis, il y a un autre signe : La Russie serait prête à débloquer les ports ukrainiens en échange de l’abandon des sanctions occidentales. Pourquoi le demander, si elles n’ont aucun impact sur l’économie russe, comme certains ici relaient le message poutinien ?
    https://twitter.com/KyivIndependent/status/1529407252855148544

    Quand çà veut plus, çà veut plus :
    Kosmos 2525, lancé en 2018, a fonctionné 3 ans.
    Kosmos 2551, lancé en 2021, a fonctionné 41 jours,
    Kosmos 2555, lancé le 29/04, est en perdition.
    https://universemagazine.com/en/successfully-launched-russian-military-satellite-will-soon-fall-to-earth/

    Azovstal est tombée. Restent deux interrogations : La Croix-Rouge arrivera t’elle à empêcher une épuration des membres d’Azov et puis, ou sont les 2 F.S français «piégés» en compagnie du colonel/général U.S (Cloutier) dans l’usine, que @Covid-29 et quelques autres agents de désinformation de ce site nous ont dénoncés ? Ils vont désormais devoir nous expliquer qu’ils ont été liquidés par Azov sur ordre de Zelenski (ou Nuland ou Soros, on ne suit plus trop bien).

    Pour nos « dénazificateurs » pro-russes, ils évitent soigneusement de nous parler de la Légion Impériale Russe et de Rusich :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_imp%C3%A9rial_russe
    Mais Kaja Kallas, la 1ère Ministre estonienne a de la mémoire et de la sagesse quant aux négos de paix avec les russes :
    https://twitter.com/kajakallas/status/1529439404477100032

    En Russie, certains pensent à l’avenir…
    https://www.businessinsider.com/russian-officials-thinks-ukraine-war-lost-putin-losing-power-expert-2022-5?r=US&IR=T

    Enfin, pour rire un peu….
    https://twitter.com/kattmus10k/status/1528353908581617672

    Bonne soirée à tous !

    • Moogli dit :

      Merci pour les détails.

      Le panda va adorer exporter sa grandeur dans une toundra valorisée à un ticket de métro.

      Bizness IS bizness, vieux dicton kabyle.

    • tow dit :

      Il y a 3 mois, on regardait une carte à échelle nationale d’une invasion totale de l’Ukraine par la Russie.
      Ensuite les russes ont annoncés un passage à une carte à échelle régionale (le Donbass)
      Aujourd’hui on regarde en réalité une carte à l’échelle locale.

      Les pro-russes sont tellement à la recherche de victoires qu’ils sont aujourd’hui à en faire des tonnes pour des gains territoriaux qui sont globalement ridicule par rapport aux ambitions initiales de la Russie, qu’ils ne se rendent plus compte de la problématique à laquelle on assiste.

      Les russes galèrent, ils concentrent tellement de moyens sur une si petite zone pour obtenir des victoires qui sont anecdotiques et très usantes. Certains fantasment des encerclements qui viendraient par magie détruire l’armée ukrainienne et qu’après c’est l’autoroute vers Kiev et l’effondrement de toute l’Ukraine.
      Il y a un mois encore on prédisait un « grand » encerclement qui irait presque jusqu’à Dniepr, puis ensuite on disait que les russes allaient faire un « moyen » encerclement dans lequel on trouverait presque tout le Donbass, mais en vérité on est sur un « petit » encerclement de deux villes moyennes ou les « avancées russes se font sur des terrains ouverts et quelques petits villages. Une débauche d’artilleries pour avancer si peu dans cet espace, l’encerclement de ces deux villes ne fera que recréer un nouveau Marioupol, faut pas croire qu’une fois encerclé, c’est terminé, non et on a vu combien de temps, de moyens peuvent consommer ce genre de sièges. Les russes vont encore s’y user, peu importe les pertes ukrainiennes, rappelons qu’il y a 3 mois, on peut penser que le Kremlin arriveraient à prendre l’Ukraine et à en faire ce qu’il veut comme il l’a fait en Crimée. L’usure de cette guerre est réelle, le soutien de l’occident à l’Ukraine fait que l’effondrement militaire ukrainien que pourrait espérer Moscou risque de ne pas arriver et qu’on soit sur une guerre véritablement longue ou le nombre de batailles se gagneront et se perdront de part et d’autre mais ou l’issue finale est véritablement incertaine.

      Nous suivons une situation qui est assez prévisible.
      L’Ukraine a cassé l’offensive initiale russe au point qu’ils abandonnent de nombreuses positions et revoient leur stratégie.
      L’Ukraine est aujourd’hui dans la nécessité de tenir pour user l’attaquant , une phase difficile car l’armée ukrainienne va elle aussi s’user, mais c’est nécessaire, car cette guerre est déjà entrée dans un esprit d’usure de forces.
      L’Ukraine attend de constituer via ses soutiens étrangers de nouvelles forces qui seront à même de prendre des initiatives sur d’autres fronts quand les russes seront massivement concentrés au Donbass.
      Les ukrainiens doivent tenir les positions du Donbass au mieux pour user les forces russes, le terrain n’est pas aujourd’hui l’enjeu de la confrontation. Ils pousseront ensuite là ou les russes sont moins préparés et ce sera à ce moment que ça va venir perturber l’initiative russe au Donbass en la poussant à aller renforcer d’autres endroits que la Russie pense acquise.

      Attention à l’usure, attention à la perception en Russie de ce conflit, les morts sont nombreux et la propagande a ses limites, un rejet grandissant peut amener une baisse de l’ambition politique.

    • lgbtqi+ dit :

      Merci pour vos informations !

    • Guillotin dit :

      @ LEONARD : j’ai bien rigolé encore une fois !Je préfère nettement les compte-rendus d’un Saint-Cyrien qui fait des compte-rendus militaires détaillés, au lieu d’être un simple recopieur de liens, et qui démonte un par uns les élucubrations des  » Gamelin » que vous relayez.. Stratpol, la chaîne Youtube qui ne prend pas les français pour des demeurés, et qui nous montre , schémas à la clé, comment les Russes sont en train, tranquillement, de prendre les autres en tenaille, partout, avant de les écraser .
      Vous n’aurez bientôt plus rien à recopier, il faudra resserrer les cordons de la bourse.

      • Moogli dit :

        Les cordons de la bourse, une vraie leçon de macro-économie. Stratpol, la clairvoyance irréfutable pour un coup de bite à Moscou. Ok .

        Ouaaaaah, brrRRHHHhh.

        Autre chose ?

      • LEONARD dit :

        @Covid 29
        J’en étais resté au fait que vous me boycottiez…
        Dommage !
        Mais je vous comprends, quand c’est bon, on y revient. Comme au Vietnam.

        Pour les non-initiés qui nous (me) lisent, il est bon de préciser qui est Xavier Moreau, le « brillant » Saint-Cyrien qui vous maraboute actuellement:
        Depuis le début des années 2000, il est installé à Moscou et marié à une russe (ce qui lui fait un point commun avec Mariani qui lui a préfacé un livre).
        Il est toujours intéressant de savoir avec qui il travaille, ou qui reprend ses textes:
        On l’a vu sur RT, sur Sputnik, sur le blog d’Aymeric Chauprade (l’extrême droiteux conseiller de Fifille), sur Egalité et Réconciliation, le blog d’A.Soral, par le Salon Beige, et certains de ses tweets ont même été repris par l’Ambassade de Russie à paris.
        Plus exotique, il a fait partie d’une fine équipe de Reu-Neux (dont il est proche), qui est allé en visite au Donbass en 2016, en compagnie de Philippe Migault et Nicola Mirkovic, proche du Bloc Identitaire.
        https://www.streetpress.com/sujet/1472465929-donetskleaks-implication-extreme-droite-francaise-ukraine
        On lira avec intérêt dans ce texte les escapades guerrières des extrême-droiteux d’Unité Continentale au passage.

        Je dépose donc ici son bulletin N°69, du 02.03.2022 et j’extrais les perles:
        « je prends mes informations auprès du ministère de la défense russe qui n’a pas intérêt à mentir »
        « il ne s’agit pas d’une invasion de l’Ukraine, mais de la libération de l’Ukraine »
        « il n’y a pas de conscrits russes en Ukraine »
        « La Russie essaie de minimiser les bombardements »
        « A terme, les russes vont prendre Kiev »
        « A Kharkiv, c’est une opération de nettoyage des ukro-nazis, mais ce sera relativement aisé de prendre la ville ».
        « Ce que subit l’armée ukrainienne dans l’Est de l’Ukraine, c’est Stalingrad ».
        « Marioupol va être reconquise en 1 ou 2 jours »
        « Le gros de l’armée ukrainienne est encerclée et l’armée ukrainienne est vaincue ».

        Pour les amateurs, le lien:
        https://www.youtube.com/watch?v=I52rZgp2axA

        • Alpha (α) dit :

          @LEONARD
          Parlant de Guillotin « J’en étais resté au fait que vous me boycottiez…
          Dommage ! »
          Il ne sait plus ce qu’il dit. Son Alzheimer qui fait des siennes… 😉

        • vrai_chasseur dit :

          @LEONARD
          et aussi @pour les connaisseurs du site
          Vous pouvez avoir une idée du travail de récupération de certains intellectuels français par les russes, afin d’en faire des caisses de résonance de la propagande russe, par exemple ici : http://www.revuemethode.org/
          ( Vous allez y retrouver une connaissance que vous citez : http://www.revuemethode.org/moreau.html )
          Sous couvert de buts nobles, genre rapprochement des cultures françaises et russes- un but initial qui n’a rien de critiquable en soi-, on récupère des profils bien ciblés. Par exemple universitaires qui travaillent en Russie ou ex-officiers français qui ont vu les horreurs et le brouillard de la guerre, et qui en ont conçu une aversion complotiste du système anglo-saxon occidental en général. avec le développement en contraste d’un rapprochement intellectuel fusionnel avec la Russie.
          Les cas typiques sont les militaires qui ont connu Sarajevo ou la Bosnie dans des missions OTAN ou ONU, par exemple.
          On les immerge ensuite dans des postes de responsabilité rédactionnelle au sein d’instituts culturels financés par la Russie, par ex. l’Institut culturel franco-russe du Donetsk, http://www.donetsk-france.org/index.php (institut qui au passage joue ‘flou’ et se targue de représenter la ‘république du Donestk en France’, tendant à légitimer dans les esprits cette république, comme si cet institut avait rang de représentation diplomatique).
          Néanmoins on reste bien sous le radar en gardant la vocation culturelle pour ne pas se faire interdire.
          Cela offre à tous ces ‘intellectuels’ français, aux CV a priori peu polémiques, une tribune pour développer leurs thèses complotistes ou pro-russes sous un vernis culturel crédible, en gardant néanmoins la main pour filtrer ce qui est publié (la rédactrice en chef au profil bi-culturel ‘lisse’, est russe : https://www.revuemethode.org/sydorova.html )

          C’est de bonne guerre, les américains font pareil avec leurs Think Tanks.
          Il suffit juste de le savoir et prendre le recul nécessaire.

      • Alpha (α) dit :

        « j’ai bien rigolé encore une fois ! »
        Bon, ben ça veut dire que ce vieux Guigui s’est lâché…
        L’incontinence fécale est un véritable drame chez les personnes âgées.
        Mais heureusement, il y a ça :
        https://www.insenio.fr/l/incontinence/incontinence-fecale/

      • UnKnown dit :

        Stratpol, le site de Xavier Moreau, agent de désinformation et soft powering Russe à la solde du Kremlin, via une entreprise écran / fictive de consulting. Intervenant régulier sur Russia Today, et plusieurs medias de la sphère droite « alternative » (extrème droite avec du vernis). Lui-même ancien proche du clan Le Pen. Le type qui pendant des mois affirmait mordicus que la Russie n’envahirait jamais l’Ukraine, et que de toute façon l’armée Ukrainienne n’existait pas et s’effondrerait en quelques heures…
        Faites nous plaisir et prenez un allez simple pour Moscou.

    • Condrieu dit :

      Merci pour ce travail excelent

    • joe dit :

      Comma toujours, merci pour ce point exhaustif !

    • B. dit :

      Merci pour ce résumé !

    • E-Faystos dit :

      Merci pour ce point.
      LE chaîne -par ailleur fort recommandable- « Libre et Riche » revient sur la très belle appréciation du Rouble face à l’Euro et au Dollars.
      Car c’est vrai ça: pourquoi en plein milieu des sanctions, la valeur du Rouble explose et fait preuve d’une santé éclatante?
      Le gars explique que c’est parfaitement logique. Il faut rendre hommage à la directrice de la banque centrale qui à pris des décisions fortes pour maintenir le marché intérieur en Russie en vie.
      Car frapper le citoyen Russe ne va pas redorer la blason de l’occident mais c’est franchement secondaire.
      donc avec l’arrêt forcé des échanges, les rapport de change entre monnaies ont joué contre le Dollars et l’Euro. Et c’est normal: la monnaie internationale étant le Dollars pour acheter des bien d’importation, le rouble se trouve renforcé. Surtout que l’achat de pétrole Russe en Rouble renforce le cours à l’échange de celui-ci. MAis pas certain que le niveau de vie des Russes ne s’en trouve pas dégradé: boire du lait est une chose, boire du pétrole en est une autre.

    • ji_louis dit :

      Encore une fois: Merci 😉

    • Ératosthène dit :

      Merci beaucoup LEONARD.
      On peut être pro-ukrainien et aimer se faire soit même une opinion, après avoir écouté les deux propagandes, donc celle des pro-russes aussi :
      https://www.youtube.com/watch?v=v3twwFDn0qg

      • LEONARD dit :

        @Eratosthène
        Vous apprécierez la pertinence des analyses de X.Moreau dans son bulletin N°69 du 02/03/2022 que j’ai mis en lien à @Covid-29 supra, à la lumière des évènements réels.

    • fabrice dit :

      « La mémoire et la sagesse » de Kaja Kallas…En gros elle est prête à se battre jusqu’au dernier euro français ou allemand et jusqu’au dernier homme ukrainien…Le 1/3 de la population estonienne qui est russe doit être d’accord ou ne sont que des apatrides qui doivent dégager…je passe sur sa vision prochaine, puisqu’il semblerait qu’elle veuille aussi en découdre avec la Chine, pendant qu’on y est,
      https://fr.businessam.be/lestonie-se-dresse-a-nouveau-contre-la-chine-surveillance-filature-intimidation-sanctions-son-influence-est-une-menace/
      L’Estonie c’est la copine, de beaux yeux bleus mais 1m60 et 50kg qui provoque tout le Monde dans le quartier, « ta voiture est mal garé con. » « t’as vu ta gue. bucheron » « comment t’es habillé sal. » espérant que tu te battes avec tout le Monde parce qu’elle  » a un langage de vérité »…Un moment faudrait regarder ailleurs et laisser les Russes lui apprendre la politesse.
      Je passe sur le passé familiale de la PM notamment durant la 2GM ou je vais m’énerver…

      • LEONARD dit :

        @fabrice
        C’est bizarre, votre indifférence envers l’Ukraine ne s’applique pas à Israël…..

        • Moogli dit :

          @Leonard.
          C’est bizarre, ses positionnements pro-Trump et pro-Bibi ne collent pas souvent à la stratégie de l’État d’Israël depuis 2021.

          L’alliance USA-Israel n’est pas que fonction des pouvoirs en place des deux côtés, normalement. Pourtant, l’amélioration des relations israéliennes dans sa région grâce aux accords d’Abraham (from Trump au passage): peanuts dans plusieurs commentaires de notre ami.

          Exemple: son approche anti-Egypte alors que les gouvernements discutent devant un bouquet de fleurs 48h après.

          Exemple : ses vannes dans certains commentaires sur le pouvoir Biden, sans commune mesure avec l’adoubement de positions très fortes à droite, quand il parle d’ici (élections).

          Pour résumer, Fabrice peut sans problème représenter une frange déterminée de « une » doxa en Israël. Par contre, il ne défend pas vraiment tous les points de vue en Israël ou dans sa diaspora.

          Il n’y a pas que des pro-droite-extrême dans la diaspora pro-Israel. Il y a aussi des socio-liberaux, des socio-democrates, des hommes de pouvoir qui savent discuter à une table avec leurs voisins. Il y a de tout en fait, pas une seule vision stéréotypée.

          Bref, Fabrice revendique une vision partagée par une petite partie de la société pro-Israel. Il ne représente pas vraiment les décisions prises là -bas depuis les départs de Trump, de Bibi, ainsi que l’échec de la droite décomplexée en France (Zemmour?). Référence à des opinions répétées dans plusieurs commentaires depuis presque un an.

          Tout ce qui précède est subjectif et largement réfutable. Je retiens seulement que la vraie géostratégie se moque souvent des querelles de boutiquiers…

          Betar ?

    • Alain d dit :

      2 FS françaises et le colonel US creusent comme des taupes, sortie prévue de l’autre cote du Dniepr en septembre 2024.

  5. gaulois78 dit :

    Projet dispendieux, déjà obsolète par rapport au besoin de la France, il est hors de prix, 7 milliards sur le papier!! combien au bout ? Chacun veut bai.s. l’autre, prendre son savoir faire, trop d’égo en jeu qu’il soit industriel ou politique…
    Notre Bidt peut faire le job seule, rapidement, elle a la base du Neuron, il suffit de laisser faire le trio Dassault/Safran/Thalés & consorts…

    • FredericA dit :

      L’Euromale est un drone de reconnaissance qui peut être armée. Le Neuron est un prototype de drone de combat. Aucun rapport, donc.
      .
      En outre, le Neuron n’est pas français mais , je cite wikipedia : « … est développé sous l’égide de la Direction générale pour l’Armement (DGA) française par une alliance européenne comprenant les français Dassault Aviation (maître d’œuvre) et Thales, le suédois Saab, le grec HAI, l’espagnol EADS-CASA, l’italien Alenia Aeronautica et le suisse RUAG. »

      • Félix GARCIA dit :

        Démonstration du nEUROn, drone de combat furtif
        « nEUROn est un démonstrateur de drone de combat furtif. Le programme lancé en 2003 par la France a ensuite réuni 5 autres pays européens (Suède, Italie, Espagne, Grèce et Suisse). Après un 1er vol en décembre 2012, nEUROn a effectué une série d’essais en vol et au sol qui ont démontré un haut niveau de performances dans les domaines de la furtivité et de l’autonomie (vol sans pilote à bord).Thierry Prunier, ancien directeur du programme nEUROn chez Dassault Aviation, ancien vice-président et membre de l’Académie de l’air et de l’espace.Conférence proposée par l’Académie de l’air et de l’espace, enregistrée le 20 mai 2021 à la Cité des sciences et de l’industrie. »
        https://www.youtube.com/watch?v=g2oXZkxAR70

      • Kaya dit :

        Le Neuron n’est resté qu’au stade de démonstrateur et toute tentative de le mettre en service aujourd’hui serait ridicule ,les projets d’autres pays dans ce domaine sont passés au stade supérieur en terme de vitesse et de de capacité d’emport .l’Eurodrone est lui complètement ridicule et un gouffre à pognon ,d’autres drones beaucoup moins chers à l’achat et l’entretien font aussi bien les missions que celui-ci.Le niveau de QI des stratèges des armées européennes laissent à désirer .Avec ce projet l’Europe aura encore un train de retard dans les drones de combat sans parler du coût astronomique de ce projet. Cela fait fait pitié ,non en fait ,cela fait plaisir . 🙂 🙂

      • gaulois78 dit :

        @FredericA
        Bonjour, je dis simplement que nous avons acquis suffisamment d’expérience depuis 20 ans en R&D et essais sur le terrain pour concevoir drone de combat Neuron et Euromale adaptés à nos besoins, nous avons les entreprises pour cela…

  6. Le Breton dit :

    Pour une fois qu’à Bruxelles, ils disent autre chose que des bêtises.

  7. AirTatto dit :

    Tout çà pour faire un drone bimoteurs … J’ose pas imaginer la barre de rire chez GA ( https://www.ga.com/) qui est une société pas si grosse que çà, qui n’avais aucune connaissance sur l’aviation et qui travaille sur fond propre pour les grosses innovations avant commande du Pentagone.
    Maintenant il y a du recule avec les drones et General Atomics Aeronautical Systems… mais bon, c’est vraiment kafkaïen les projets Européens et surtout avec Airbus… ie

  8. Aramis dit :

    « si le Catalyst sera produit en Europe, il intégrera très probablement des composants d’origine américaine. » Pour une fois que la Commission va dans le sens des intérêts français on ne va pas s’en plaindre. Si ça tue le projet ce serait une bonne nouvelle. Si Safran récupère la mise de ce fait c’est bon aussi.

  9. Félix GARCIA dit :

    « « Étant établi dans l’UE mais contrôlé par General Electric, Avio Aero est tenu, dans le cadre de l’application du droit de l’Union, de fournir tous les éléments de preuve garantissant que la
    souveraineté européenne sera préservée. À ce titre, la sous-traitance à Avio ne doit pas être contraire aux intérêts de l’UE et de ses États membres en matière de sécurité et de défense. Plus particulièrement, le moteur doit être libre de toute restriction d’utilisation », a insisté M. Breton, avant de prévenir que toutes garanties requises seront « vérifiées et validées par la Commission ». »

    Alors on confie un programme à Dassault : faire un équivalent du « Celera 1000L », dont une version dronisée (MALE).
    Pi Airbus produira aura plusieurs lignes de production si on veut le faire « en européens ».
    En plus ce sera « greenbiovertdécarbonésustainableparisaccord2030 ».

    Parce-que là, on achètera juste des MQ-9 (Reaper/Sea Guardian) si ça continue …

    Pareil pour les drones de combat : on demande à Dassault de faire un dérivé du « nEUROn » (Air-Air / Air-Mer | Air-Sol / SEAD-DEAD).
    On le vendra aux européens si ça les botte … et on en fait 50 exemplaires pour nous …

    Pi un « Super Tucano » européen ?

    • Félix GARCIA dit :

      Et on réfléchit à un porte-drones :
      ~ 30 000 / 45 000 tonnes
      ~ 300/500 membres d’équipage

      Pont d’envol avec brins d’arrêt.
      Mais avec catapultes ?

      – Des dérivés de « nEUROn » (30)
      – Des équivalents du « Celera 1000L » dronisés (15) : « nounous »
      – Des « MQ-9 Sea Guardian » (5)
      – Des équivalents du « TB3 » (30) : TB2 à plus long rayon d’action, plus grande capacité d’emport et ailes repliables (avec crochet aussi il me semble [pour leur « Anadolu »])
      – Des VSR700 (6)
      – Des V-BAT (20)
      – Des Camcopter (10)

      Ateliers mécaniques, réserves de munitions, nordinateurs …

      Le « Louis POUZIN ».

    • Félix GARCIA dit :

      Dans le Pacifique Sud, Pékin vante son accord régional de libre-échange et de sécurité
      https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20220526-dans-le-pacifique-sud-p%C3%A9kin-vante-son-accord-r%C3%A9gional-de-libre-%C3%A9change-et-de-s%C3%A9curit%C3%A9

      On compte sur l’U.E ? Sur nous-mêmes ? Sur les ricains ?

      On attend quoi ? Un peu d’ambition que diable !
      Contrairement aux britanniens et aux chinois, personne ne peut nous voir comme une menace existentielle, alors en avant !
      C’est à la France de se poser au milieu des britanniens et des chinois, aux côtés des océaniens et des sud-asiatiques.

    • Félix GARCIA dit :

      Défendre les frontières de l’Europe (Guillaume Faury, président d’Airbus)
      OPINION. Le monde a beaucoup changé avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les pays européens doivent s’unir pour renforcer les capacités industrielles et opérationnelles de l’Europe dans le domaine de la défense. Le développement de ces capacités doit passer par des coopérations entre industriels européens dans des programmes stratégiques tels que le SCAF. (*) Par Guillaume Faury, président exécutif d’Airbus.
      https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/defendre-les-frontieres-de-l-europe-919512.html

      Pas d’accord.

  10. Sorensen dit :

    Les frankistanés encore une fois sont ridicules. Quelle plaie le Frankistan.
    Airbus a déjà annoncé que le moteur et Itar Free et NLR. Je ne vois pas pourquoi OCCAR est invoqué, que le Frankistan s’assume si il a fait une réclamation au maître d’ouvrage.

    Quant aux garanties à long terme que le moteur restera ITAR-Free, ils peuvent se brosser et cela ne se joue pas à ce niveau. Les Européens sont tout à fait coupable quand à leur exposition à cette ânerie de droit extraterritorial.

    • Visual dit :

      Rien compris, carton rouge, vous retournez aux vestiaires

    • AlexS dit :

      Avez-vous remarqué comment presque tout le monde a réagi ici?

    • ScopeWizard dit :

      @Sorensen

      Mais plutôt que sans cesse t’ en prendre à la France ou aux Français pour tout et n’ importe quoi tout en affichant une supériorité morale ou intellectuelle de pacotille censée faire illusion ou autorité , barre toi de ce forum si ça ne te convient pas ; personne ne te contraint à y rester et y sévir .
      Alors à moins d’ être atteint de Masochisme….

      Quant au « Frankistanés du Frankistan » , fais-moi rire ; quel est le pays d’ Europe qui s’ est entendu de telle sorte que l’ hégémonie US s’ accompagne d’ une double hégémonie en dissuadant de toute concurrence Euro aux GAFAM ??

      Hein , c’ est lequel , grosse baderne de génie de la lampe grillée ???

      Tu peux me le dire ??

      « Les Européens sont tout à fait coupable quand à leur exposition à cette ânerie de droit extraterritorial. »

      Oui , ils le sont ; mais là aussi qui a tout fait pour persuader les autres du bienfondé de la chose ?

      Sorensen , tu as beau donner le change par tes efforts en matière de langage , tu es insupportable….

      PAN-PAN CUL-CUL , tiens !

      • Kats dit :

        « grosse baderne de génie de la lampe grillée » XD

        Après le « bougre de têtard mouillé sur nénuphar à la dérive » de l’autre jour, ces élans Haddockiens sont plutôt réjouissants. Désolé de ne faire une remarque que de forme, qui n’apporte aucune pierre à rien, mais ça m’a bien fait rire, il fallait que je le dise.

        • ScopeWizard dit :

          @Kats

          Bah , le fait est qu’un peu de détente en ce monde de brutes…..
          Donc , surtout ne vous désolez pas pour ça !

          Pour le reste , disons qu’ il s’ agit là d’un « traitement poétique de l’ outrage »….

          Oui , « élans Haddockiens » me convient bien….très-bien même !

          Si en plus ils sont « réjouissants »….

          Dites , je me permets de passer du coq au vin ; question ivresse puisque vous passez dans le coin , pensez vous aussi à vous jeter dans le foin….

          Effectivement , « arène » eut été plus approprié mais ça ne rimait point , alors…..

          Bref , n’ attendez donc pas que tout soit dans la lumière , parfois un simple fanal placé de belle manière suffit à se garder de tout naufrage….

          En espérant vous re-croiser dans les parages…. 🙂

      • Castel dit :

        @ Scope
        Ah, chouette, tu me fais plaisir quand on est (rarement) du même côté !!!

        • ScopeWizard dit :

          @Castel

          Eh oui , que veux-tu ; parfois il est bon de faire une pause…

          Donc toi aussi , tu nourris quelque envie de ta-tanner le Teuton au nom à consonance Danoise….

          M’ est avis que nous pourrions alors envisager une collaboration ; du genre harmonieuse façon Simon & Garfunkel….
          Faudra juste s’ accorder sur la mélodie , puis une fois le tempo bien en place , ça devrait super-vocaliser… 😉

    • Alpha (α) dit :

      Ben dis donc, que d’amertume pour le Soumis Teuton !
      Il en perd son orthographe le surdiplômé . Surdiplômé ??? Mytho, tout au plus…

    • Pierrot dit :

      J’avoue ne pas vous comprendre… vous dites que les européens sont coupables de s’exposer aux droits extraterritoriaux (dont ITAR); pourtant vous critiquez ceux qui veulent que le drone ne soit pas exposé à ITAR pour ses moteurs… allez comprendre…

      • ScopeWizard dit :

        @Pierrot

        Mais il n’ y a rien à comprendre ; il n’ y a qu’ à l’ envoyer chier !

        Mais avec classe et distinction , naturellement….

        Disons que le diplomate doit alors savoir prendre le pas sur l’ homme d’ action….

        Autrement , va savoir comment , il y a comme du rififi dans les commentaires concernés qui soudain peuvent prendre la tangente et disparaître du paysage…..

        HEIN ?

        Ben , c’ est ballot ! 😉

      • Sorensen dit :

        Personne ne peut garantir qu’il restera ITAR-Free. Et dans un même temps, il est hautement improbable qu’il puisse pas le rester. Ne serait-ce qu’en prenant en considération son développement Européen, de A à Z.

        Les raisons qui motivent le Frankistan à provoquer cette énième polémique sont probablement grivoises. La commission aurait très bien pu s’en inquiéter en avale (au risque de faire sauter la mise en concurrence des marchés publics) . Que ce soit le maître d’œuvre qui ait choisi le moteur en place du maître d’ouvrage ne justifie pas de mette en doute la parole de Airbus lorsqu’il certifie respecter les conditions de subventionnement par la UE.

        • ScopeWizard dit :

          @Sorensen

          « raisons probablement « grivoises » et « en avale »….

          Mais oui , c’ est tout à fait ça ; au mot près !

          Bon , elle vient cette cassette Dorcel ?

          Oui ou zut ?!!?

        • Bomber X dit :

          @Sorensen
          En « avale » ??? Vous, vous devez en avaler pour essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes…..
          Par contre, sur le choix du moteur et au delà de toutes considérations techniques. La Commission s’est bien inquiétée en aval du choix du moteur puisqu’elle rappelle que l’octroi d’une subvention de l’UE est subordonné à certaines conditions, dont la souveraineté.
          Par contre, il ne vous vient pas à l’esprit que ce choix du Catalyst résulte de raisons probablement grivoises ??? Il ne vous vient pas à l’idée que Airbus DS (et donc les Allemands) privilégient la solution AVIO afin de faire émerger un nouveau concurrent à SAFRAN dans le domaine des moteurs, tout en flattant leurs maitres Américains ?
          C’est qu’il ne faudrait pas voir le français SAFRAN motoriser le SCAF et l’Eurodrone et se retrouver en situation de quasi monopole sur tout ce qui est construit en Europe !
          Surtout que si le SCAF se casse la gueule, les Allemands auront un allié pour rejoindre le programme Tempest.
          Creusez donc cette réflexion si vous en avez les capacités.
          Enfin quoi qu’il en soit, et concernant l’Eurodrone, l’Allemagne y trouvera son compte : dans les deux programmes de moteurs se trouvent une société allemande ! Ce qui n’est pas le cas de la France et de l’Espagne, qui elle aussi n’accepte pas ce choix, vous oubliez de le préciser.

          • Sorensen dit :

            Vos merdes funambulesques sont lisibles un peu partout sur le réseau Français.

            Vous faites exprès? Elle aurait du le faire en amont..voyez, l’ironie. Mais ne vous en faites pas, c’est une petite polémique pour les législatives. Comme il y en a eu une pour la présidentielle. Faut bien faire bander les crétins.

            Il n’y a rien d’Allemand dans le Catalyst. C’est Airbus qui a choisi et non l’Allemagne. Aucun rapport avec le Tempest. La France n’est pas d’accord avec ce choix ou deux politiques essayent de faire du bruit? La DGA n’a pas soutenu SAFRAN et avait déjà annoncé la couleur bien avant le résultat. L’Espagne ne s’est pas prononcée contre et l’ingénieur en chef du projet est espagnol : López Ruiz.

            Ces délires de persécution et cette victimisation systématique stéréotypée du Frankistané… On dirait Trappier remuant ses grosses oreilles.

            Il sera simplement rappelé que le moteur est ITAR-FREE et NLR. Comme Ruiz l’avait déjà signifié : https://magazineabout.com/pol/humans/spanish-tech-leader-european-engine

          • ScopeWizard dit :

            @Sorensen

            Personnellement , je n’ ai rien compris ; où voulez-vous en venir ?

            Déjà , d’ où vous sortez ce « Frankistané » ?

            Seriez pas un peu raciste , par hasard ? Pas beau ça !

  11. Bob dit :

    – EuroDrone : 10 T, 160 millions $ unitaire
    – TB2 : 650 kg, 5 millions $ unitaire.
    Et le TB2, plus petit, est sans doute plus difficile à détecter et il décolle sur des pistes sommaires.
    Alors 1 EuroDrone ou 40 TB2 ?
    M’est d’avis que ce projet est mort.
    https://korii.slate.fr/tech/comment-drones-low-cost-pourraient-redessiner-guerre-futur-bayraktar-tb2

    • FredericA dit :

      Vos chiffres n’ont pas de sens. Vous comparez un projet en cours de développement avec un drone vendu sur étagère dont l’usage et les performances n’ont absolument aucun rapport. avec l’Euromale.
      .
      M’est d’avis que les exploits du TB 2 sont bien scénarisés : https://air-cosmos.com/article/ukraine-drone-tactique-tb2-du-mythe-aux-realites-34010

      • Kaya dit :

        C’est comique de comparer un drone à environ 5 millions à l’Eurodrone qui n’apporte pas grand chose de plus .L’eurodrone n’est ni furtif ni Supersonique,il n’a pas la moindre chance de faire des incursions en territoire ennemi.Sa capacité d’emport ,sa vitesse ni même son altitude de vol ne lui apportent rien de plus qu’un drone utilisé aujourd’hui par d’autres pays car il ne pourra en aucun être capable de faire de longs bombardements sans être détecté et abattu facilement.Utiilser un drone de ce prix pour des missions tactiques est juste ridicule ,son efficience est au ras des pâquerettes. : ) 🙂 Le TB2 n’a pas d’équivalent question prix efficacité ,les trois autres drones d’attaque de la Turquie,le ANKA-S ,TUSAŞ AKSUNGUR et le BAYKAR AKINCI sont eux beaucoup plus gros et létaux,je languis le premier vol du KIZILELMA en 2023 ,drone de combat furtif , hypersonique avec une capacité d’emport de 1,5T ,dont des missiles de croisière,air-air ,torpilles légères et toutes sortes de bombes guidées et en plus utilisable d’un porte-hélicoptères.

    • Félix GARCIA dit :

      Pas les mêmes missions non plus.
      Mais dans une guerre frontale, les 32 TB2 sont probablement plus utiles.

    • Palu dit :

      @Bob
      Les missions des deux ne sont pas comparables, il faut également regarder la charge d’emport max, le volume de carburant pour les temps de vol, l’altitude de vol nominal….

      • Kaya dit :

        2 MQ9 ou alors 2 BAYKAR AKINCI ,qui lui est beaucoup moins cher ,seraient plus efficaces que l’Eurodrone car il n’apporte rien de plus que ces deux drones mis à part son emport qui ne pourrait être utilisé qu’en cas de supériorité aérienne .Le prix de l’Eurodrone ne vaut en rien le surcoût de celui-ci par rapport aux autres drones uniquement pour son emport plus important que des derniers .Une poignée de drones beaucoup moins chers que le l’Eurodrone seraient bien plus efficaces .

  12. Franz35 dit :

    Ca nous aurait probablement coûté beaucoup moins cher de développer un drone répondant juste à nos besoins. Bref, un drone rustique avec 1 seul moteur. Rien que le temps gagné sur ce projet en le faisant seul nous aurait fait gagner de l’argent.
    Les missions demandées par les différents clients de ce drone sont trop divergentes

  13. Raymond75 dit :

    Le choix d’une solution technique sur étagère est plus efficace, mais effectivement soumet les futurs pays équipés de restrictions diverses par les producteurs de composants ou de sous ensembles. Mais c’est ce que font tous les pays, dont la France et l’Allemagne. Donc une solution ‘européenne’ n’offre pas plus de garantie d’exportations aux différentes sociétés associées à la production de l’engin.

    • Pierrot dit :

      Un peu plus, quand même. Avec un projet européen ITAR-free, il faut recueillir l’accord des états européens participants. Avec un projet pseudo-européen non-ITAR-free, il faut la même chose *ET* l’accord des États-unis.

  14. Michel dit :

    Bonjour,
    Quels avantages avons nous faire rentrer un société US dans un projet qui concerne notre souveraineté ?

    • PK dit :

      Vous devriez poser la question à McKinsey : ils vous factureront sûrement leur réponse.

    • E-Faystos dit :

      @ Michel
      Le projet gagne un peu de temps et réduit les risques technologiques.
      Comprenez que faire tourner deux moteurs plus de dix heures d’affilée en fonction de la mission sort du cadre d’un avion de tourisme ou de transport léger dont les vols sont affectés par les besion biologiques des pilotes et passagers.
      Donc des moteurs fiables sont essentiels.

      • Michel dit :

        Des moteurs fiables sont essentiels je suis d’accord, mais que devient la fiabilité et la souveraineté quand on ne peut pas les utiliser lors d’une Opex.
        Safran est peut être trop français aux yeux de certains pays d’Europe qui sous traite leur industrie de défense. La pression US sur la vente d’arme ou de composant militaire doit être forte comme c’est d’usage avec eux en témoigne de récents exemples aussi bien dans les domaines aérien que marine.
        (F35, Aukus)

  15. TINA dit :

    Bonsoir !

    Il y aurait une opportunité rare, de se retirer de ce programme.
    Notre motoriste et l’un de nos constructeurs seraient sollicités pour concevoir et produire un drone capable d’effectuer les missions définies , à l’origine, sur le programme EURODRONE.
    Malheureusement, cette opportunité ne sera pas prise : des mondialistes sont aux commandes de notre pays.
    Fermez le Banc…en cet instant.

  16. lym dit :

    La dernière rangée de clous sur le cercueil! Il y a un moment ou il faut arrêter le gâchis… Connards de schpountz, encore une fois: Chez eux, seuls les PPT volent (quand ils sont capables de les plier comme il faut).

  17. Bricoleur dit :

    Bravo , l’UE et M. Breton: ou bien, c’est 100 % européen, ou bien on continue à acheter américain. Cependant, se souvenir que nos A330 MRTT sont équipés de moteurs General Electric CF6 ! Je dis ca … j’dis rien!

    • strider_on dit :

      eh non… nos mrtt sont équipés en rolls royce trent 700…

    • Ératosthène dit :

      M. Breton est celui qui a dit : « On peut très bien rendre la vaccination obligatoire, vu qu’il y a/à partir de 80 % de vaccinés ».

    • Alpha (α) dit :

      @Bricoleur
      @strider_on
      Les Airbus A330 MRTT sont proposés par le constructeurs avec moteurs G.E. CF6 ou RR Trent 772B. Le client a le choix.
      Pour la France, les moteurs sont des Rolls Royce comme le dit @strider_on.

  18. Alain d dit :

    Il faut dégagé les américains de toutes motorisations militaires de l’UE-27.
    Je ne comprend même pas que la France ait cédé à ce chantage.
    Le moteur européen n’est pas suffisamment au point, l’EU devrait attendre.
    Le programme a déjà tellement de retard…….2 ou 3 années de plus pour avoir un produit souverain, c’est un petit détail.
    Ne pas être soumis aux américains pour le produire et l’exporter, c’est loin d’être un détail !

  19. Alpha (α) dit :

    J’avais dit à l’époque, lorsque notre hôte a publié son article sur le choix du Catalyst au dépend du Ardiden, que l’histoire n’était pas finie…
    A voir si le nouveau gouvernement français compte engager des discussions avec ses partenaires européens pour remettre en cause ce choix d’Airbus, ou si, en l’absence d’accord avec ses partenaires, notre gouvernement dénoncera unilatéralement ce choix…

  20. Alfred dit :

    Mais bien sûr. Quand on voit le nombre de traités et d’accords que les USA ont signé, sans les ratifier pas par la suite, on peut être certain que le moteur ne fera jamais l’objet d’aucune restriction d’utilisation. C’est une simple question de confiance entre « alliés » …, ou de naïveté de nos responsables politiques !

    • Achille-64 dit :

      Et en général, on doit se fournir en vaseline à nos frais …
      Mais, il faut croire que le ruissellement va dans les bonnes poches (pas celles de nos ingénieurs, techniciens et ouvriers).
      Cela dit, si l’Eurodrone pouvait glisser dans la catégorie HALE pour ce prix-là, cela ferait la différence avec les Reaper+++.

  21. Flo dit :

    Bon c’est quand qu’on notifie Dassault la dessus en reprennant la base du NeuRon ?

    • Alsaco dit :

      D’accord avec vous, Flo, il faut commencer a développer tout seul on le vois bien rien avance en coopérations on dirait que tout est fait pour saboter les projets européens pour au final commander US, y aurait-il une perfide manœuvre là-dessous?

  22. Auguste dit :

    Si la seule condition c’est « qu’un fournisseur de systèmes critiques soit européen ou basé en Europe »,je ne vois pas ce qu’on pourrait reprocher à GE, qui utilise ses filiales pour concevoir et fabriquer des moteurs en Europe.Airbus assure que le moteur est ITAR-Free.
    Le seul problème vient encore de la législation européenne, qui a laissé des trous dans la raquette.Et ces trous,sont volontaires ou involontaires?.Il me semble que les US avaient poussé des hauts cris au sujet de ces financements réservés aux Européens.De là à penser mal…..

  23. Jean dit :

    Pourquoi se faire chier avec ce projet?

    Dassault devrait laisser tomber et faire son propre drone pour les besoins de la France. Qu’on soit vraiment compétitif avec les drones américains et turcs. Qu’on gère le projet complètement au lieu de laisser Airbus nous gonfler avec les demandes débiles de l’Allemagne qui ne veut qu’un drone de patrouille sans armement au final.

    Autant laisser Dassault contrôler tout le projet et nous faire un drone ITAR free avec Safran. On voulait un drone plus petit avec une seule turbine au départ. Il faur qu’on produise un drone pas cher et compétitif face au reaper/seaGuardian.

  24. ron7 dit :

    DE-FR : Il faut arrêter ces types de collaborations !
    Combien d’années faut-il en fait pour arriver à définir le projet, et qui fait quoi ? Ou plutôt, comment saborder un projet, avec des personnes au sommet qui n’ont pas intégrés… La problématique ITAR free !
    ITAR free, c’est la souveraineté européenne ! On ne transige pas là dessus. Nom d’un chien 😉
    M’enfin ! On devrait acheter des moteurs ukrainiens s’ils existent, et s’ils correspondent à ce qu’on cherche ! Bien sûr, on vérifie qu’on peut les exporter ! ITAR free…

    ITAR free… ITAR free…
    Pour info : Fabrique, et fabricant !
    Fabrikant… n’est pas dans le dico !!

  25. bpapon60 dit :

    ITAR free ou pas, vu le prix, même les concepteurs auront du mal à en acheter alors de là à l’exporter !

  26. VinceToto dit :

    Problèmes budgétaires et politiques de pays « émergents »(ou en fin de cycle?)
    Pendant ce temps en Chine: https://www.youtube.com/watch?v=_CR-XGy5Ry8
    Russie: https://www.youtube.com/watch?v=inyTtzaDVq0 (et d’autres projets qui vont arriver où sont en projet malgré les sanctions économiques)

  27. Yann dit :

    Il n’y a pas lieu de s’inquiéter par rapport aux règles ITAR: ce drone est invendable.
    Cher et déjà obsolète

  28. ONERESQUE dit :

    BIS REPETITAT…….pour la énième fois, la divergence insidieuse des gros programmes de coopération UE vers le gâchis irrémédiable d’argent public explose au grand jour…..Ce qui était une idée intéressante sur un créneau prometteur est devenu comme l’ Eurofighter ou le projet dispendieux SAM de successeur OTAN du Patriot, abandonné rationnellement par l’Allemagne…..oui, est devenu une monstrueuse machine à engouffrer de la subvention et…..cerise empoisonnée au-dessus du gâteau, qui se tire une balle dans le pied avec ce choix de motorisation, une faille qui permettra à la procédure ITAR d’être activée si les US se sentent menacés sur un marché concurrentiel. Faut-il rappeler le nombre de contrats militaires perdus par les anglais notamment et les Italiens pour quelques sous-ensembles capteurs, centrales, composants US ? Malheureusement, la théorie UE-OCCAR – OTAN du PARTAGE des coûts, magnifique  » on the paper « comme tout raisonnement technocratique idéalisé ( voir les commentaires récents de la Cour des Comptes ) SE HEURTE à la ….RÉALITÉ IMPLACABLE….des EXÉCUTIONS de programme…..C’est à partir du PASSAGE à l’ ACTE que çà se gâte….là où les lobbies industriels, leurs relais de transmission et de résonance politique à Strasbourg et Bruxelles imposent des répartitions de charges trop peu rationnalisées. Tout ceci débouche immanquablement sur des logistiques de transport, d’assemblage, d’analyse de compatibilité, d’ingénierie concourante multiformes, décentralisées, hyper-communicantes…Donc une machine consommatrice éternelle de temps, de finances, d’accords, de réunionites, de lancement et de validation d’étapes de programmes…le tout avec plusieurs mentalités nationales !!!! Ce MALE est effectivement une « danseuse de l’UE »…..et, parti comme c’est, si le SCAF et le MGCS prennent la même voie, ils deviendront obligatoirement des Léviathans dévoreurs de temps et de budget à coté duquel ce petit Male sera de la …roupie de Sansonnet….

  29. Kamelot dit :

    Une Eurobouse de plus qui est obsolète avant de décoller… Vive la multi-coopération industrielle commandée par le politique. Ce drone sera très bien pour faire des ronds au-dessus des Lander et de la Baltique pour les Allemands. Pour nous, à part pour soulager les ATL2 ou servir de relais radio/Sat pour les réseaux, la fonction effecteur reste très limitée pour le coût et les caractéristiques…?
    Il vaudra acheter US ou… après le Reaper. 🙂

  30. Durandal dit :

    Les Turcs et les Iraniens, arrivent à faire des drones mâles avec trois bouts de ficelle et un bâton et nous, nous n’arrivons à rien ?
    Il doit y avoir une bonne tripotée de bras cassés sur ce projet.
    J’imagine que ces crétins veulent faire un drone au même coût qu’un rafale…
    Sans compter que nous avions déjà le projet nEUROn de Dassault, entre temps les Chinois ont déjà sortie une copie (sharp word) qui elle, vol…

    • LucienB dit :

      Ce ne sont pas des idiots et ils savent brillamment gagner de l’argent. Les idiots sont ceux qui paieront le drone lourd et obsolète qui coûte le même prix qu’un Rafale. Sans compter que la participation française au projet est minime. Mais les Français sont magnanimes et se feront un plaisir de vous aider.

  31. Oliver dit :

    L’Eurodrone sera obsolète s’il est réalisé sous le cahier des charges actuel.
    Plateforme de reconnaissance vulnérable vis à vis de son coût astronomique dans un environnement A2/AD. A moins d’être une base pour lancer des munitions rôdeuses à distance de sécurité,la tendance est aux consommables aux coûts maîtrisés.
    Pis, la leçon a bien été intégrée aux USA où la furtivité sera le cadre des différents drones et munitions rôdeuses à venir.
    Comme quoi Dassault et son vénérable projet nEUROn avait mis dans le mille tant industriellement que technologiquement.
    Dommage qu’il n’ait servi qu’à valider des briques technologiques de recherche pour le futur SCAF.
    Prenons nous le chemin d’une coopération façon Eurofighter (présence de l’Allemagne) quand les Britanniques cette fois-ci font cavalier (maître d’ouvrage) seul vers leur Tempest ?

  32. dompal dit :

    Oh p*tain, bonjour l’usine à gaz !!! ….surtout avec les US pour la propulsion d’un truc européen. 🙁

    Allons, soyons positifs, ça va booster l’industrie européenne de la défense……………………..elle est pas belle la vie !?? 🙂

    On va simplement payer « 300 milliards » d’euros pour un truc qu’on peut acheter sur étagère, donc utilisable tout de suite par nos soldats….mais qui se soucie de leurs besoins !?? 🙁

    A toujours vouloir faire des programmes militaires avec des partenaires européens qui n’ont pas les mêmes besoins, on se retrouvera forcément avec un canard boiteux qui coûtera bonbon et ne satisfera personne…. 🙁

    Il me semble qu’il y a eu plusieurs programmes militaires européens récents pour nous le rappeler…….mais apparemment ça ne suffit pas !!! 🙁

  33. PHILIPPE dit :

    Voici la liste de drones :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_drones
    Force est de constate qu’aujourd’hui :
    * la Turquie a fait des progrès indéniables en la matière.
    * tous usages confondus les drones se sont imposés sur le champ de bataille
    Il n’y a plus qu’à nous inscrire positivement dans ce contexte et …. rapidement.

  34. Parabellum dit :

    Niaiserie et incurie européenne…et au final rien ou un zinzin inapte…on devrait au contraire avoir une volonté souveraine et la même énergie que pour faire la force de frappe des années soixante…une politique de réarmement drone missile sous marin…mais faudrait un dé Gaulle mais y a pas…on est en retard d une guerre et à perdu 10 ans dans le syndrome sahélien pour un résultat nul…2 milliards par an dans la bss…ça aurait permis du beau développement d armés stratégiques…qui changera cette débilité Franco allemande alors qu il est évident que les allemands sont au mieux neutres ?

  35. JC dit :

    La commission européenne est aux ordres de Berlin, alors à quoi bon s’étonner ? Tous les projets militaires européens sont voués à l’échec. Le but des allemands est de les ralentir laissant la France s’engluer un peu plus dans cette fange qu’est l’Europe actuelle.

  36. Libre Pays dit :

    « La commission européenne pourrait retirer sa subvention ». Mais il vient d’où l’argent de la commission européenne comme de tous les fonds européens pour tout et n’importe quoi; en grande partie de la France. Donnes moi ton argent, je te donnerai des subventions. Donc on ne devrait pas l’entendre car elle n’est rien, si ce n’est un parasite artificiel et hors sol. Pour rappel, chaque année la France verse à l’europe entre 26 et 28 milliards d’euros et en récupére environ 12 milliards soit une perte nette entre 14 et 16 milliards d’euros par an, l’équivalent de 5 porte-avions Charles de Gaulle chaque année. Et après, ils viennent nous dire que la France n’a plus d’argent. Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage; quand on veut liquider la France, nos dirigeants l’accusent de toutes les faiblesses qu’ils ont eux-mêmes provoquées…