Le ministère britannique de la Défense lance un appel d’offres pour remplacer ses hélicoptères Puma

Bien que modernisés au début des années 2010, les 23 hélicoptères Puma HC2 de la Royal Air Force [RAF], assemblés par Westland et mis en service en 1972, arriveront bientôt au bout de leur potentiel. Aussi, le ministère britannique de la Défense [MoD] a mis en balance deux options : les remplacer sans tarder ou prolonger leur durée de vie opérationnelle dans l’attente de rejoindre le programme américain FLRAA [Future Long-Range Assault Aircraft], pour lequel le tandem Sikorsky/Boeing et Bell Helicopters sont en lice, avec respectivement le SB>1 Defiant et
V-280 Valor.

Finalement, c’est la première solution qui a été choisie, comme le laissait d’ailleurs présager la revue stratégique de défense et de sécurité, publiée par Londres en mars 2021. Ainsi, le MoD a lancé un appel d’offres pour se procurer 44 nouveaux hélicoptères multi-rôle de transport moyen, l’idée étant de remplacer non seulement les Puma HC2 mais aussi trois autres types d’appareils, dont les cinq Bell 212 et les six Dauphin II de l’Army Air Corps ainsi que les trois Bell 412 [Bell Griffin HAR2] exploités par la RAF à Chypre.

Selon les termes de l’appel d’offres, le MoD prévoit d’investir jusqu’à 1 milliard de livres sterling dans ce programme.

Ces hélicoptères « seront exploités conjointement par l’Army Air Corps et la RAF sous l’autorité du Joint Helicopter Command et pourront ête déployés rapidement », notamment sur des « terrains difficilement accessibles pour les hélicoptères de transport lourd », avait récemment expliqué la British Army.

En remplaçant quatre types d’appareils par un seul, le MoD entend rationnaliser sa flotte d’hélicoptères, ce qui permettra de faciliter leur maintenance, de mutualiser la formation des équipages et de gagner en flexibilité opérationnelle.

Au moins trois industriels sont pressentis pour participer à cette procédure. Ainsi, Airbus Helicopters devrait proposer le H175M, la version militarisée du H175, initialement développé pour le marché civil. En cas de succès, les appareils seraient assemblés à Broughton [Pays de Galle]. L’italien Leonardo mise sur le AW149, qui, s’il est retenu, serait produit à Yeovil [Angleterre]. Les constructeurs américains lorgnent évidemment sur ce marché, Bell Textron ayant fait savoir qu’il soumettrait la candidature de son Bell 525 Relentless tandis que Sikorsky proposera le S-70M.

Quoi qu’il en soit, le renouvellement des hélicoptères en service au sein des forces britanniques va donc se poursuivre… La RAF attend 14 hélicoptères CH-47F Chinook de dernieère génération et le remplacement des AH-64 Apache par des AH-64E Guardian est en cours. Quant à l’Army Air Corps, ses appareils de type Gazelle seront remplacés par 30 H135M commandés auprès d’Airbus.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

44 contributions

  1. aleksandar dit :

    Hors-sujet,
    ( J’espère la clémence de M Lagneau car la situation change vite au Donbass)
    Point de situation 20 /05/2022

    Zone Nord-est.
    FRU continue son mouvement de repli vers la frontière.
    Jalonnement pour fixer les UKR.
    Objectifs possibles :
    Obliger les UKR à laisser un volume de forces important dans la zone sous le feu de l’ARTY russe.

    Front Donbass
    Depuis l’arrivée des renforcements du front de Kiev, manœuvre en 2 phases après re-complètement et la conquête d’Yzium.
    1 – De mi-avril à début mai, prise de point clé (Yzium) + stress test des positions UKR + destructions de la logistique dans la profondeur.

    2 – Depuis début mai, progression
    NORD-SUD depuis Yzium en direction de Lyman, 3/4 encerclée, Yampil (prise)
    Possible progression de FRU non-confirmée.

    SUD-NORD/1
    Conquête de Popasna, très important point stratégique, (point haut + nœud logistique) qui ouvre la voie vers Artemisk et la manœuvre sur plusieurs axes.

    Deux MA possibles
    Contrôle par FRU/RPD/RPL au sud en fin de bond de la ligne Popasna-Artemisk (route T054) et au nord une ligne Rubine-Yampil- lisières nord de Sloviansk + Pression sur Severodonestk puis Lisitchansk pour provoquer un repli défensif massif d’est en ouest vers Slaviansk sous les feux ARTY FRU/RPD/RPL .
    Ou réduction au fur et à mesure des petites poches après encerclement

    UKR ne voulant pas donner l’ordre de repli, la deuxième hypothèse semble plus probable.
    La situation sur le terrain est la suivante:
    Severodonestk ( 2000 UKR), au contact nord, est et sud.
    Gorskoye- Hirske (3000 UKR) enveloppement en cours depuis Popasna vers le nord, axe Oleksandropillia- Vrubivka à l’ouest et Pervomaisk-Orikhove-Toshkivka à l’est.
    Zolote est bombardée en continu depuis 2 jours.
    Toshkivka et Ustinovka prise hier.
    Lisitchansk (10 000 UKR), enveloppement par progression sur l’axe Vrubivka-Mikolaivka-Zolotarivka.
    Komyshuvakha deja prise, combat à la périphérie de Vrubivka
    Svetlodarsk (2000 UKR), prise à revers par FRU/RPD/RPL qui progresse sur l’axe Popasna-Troisvke.
    Novozvanivka et Troisvke prises.
    Axe est-ouest à partir de Popasna, progression vers Artemivsk.
    FRU (VDV) ont déplacé la ligne de front de 11km à l’ouest en une journée.
    UKR de la zone sont en infériorité numérique et subissent de lourdes pertes dans les combats.
    Objectif : couper la principale voie d’approvisionnement vers Severodonetsk en prenant Artemivsk

    SUD-NORD/2
    Après la prise du carrefour routier de Kashtanove (2 km est Avdiika ) sur l’axe ( H20) Donestk, Kashtanove, Novoselivka Druha ( prise). Novobakhmutivka ( en cours )
    Objectif primaire, le nœud routier de Berestok ( H20-T504) qui permet le ravitaillement de l’est, si tant est qu’il y ait encore un flux logistique.
    La poche d’Avdiika (4000 UKR) est traité en continu par ARTY FRU/RPD/RPL et n’est pas une priorité.

    Généralités
    1 – FRU/RPD/RPL ont changé de mode opératoire pour revenir a une tactique plus classique : reco, contact, ARTY et assaut ou répétition ARTY et assaut jusqu’à destruction de UKR.
    Tactique beaucoup plus économe en moyens de contact et en hommes.

    2 – Le raccourcissement des lignes de soutien logistique depuis la Russie permet un re-completement rapide des unités au contact et des moyens ARTY placés, dans la profondeur, a quelques km des dépôts tactiques.

    3- FRU/RPD/RPL s’installent dans une guerre longue, ce qui ne préjuge pas de sa durée réelle.

    4 – Coté UKR, la défense qu’elle soit mobile ou statique nécessite une excellente coordination d’une part pour éviter des ruptures dans la ligne de défense, d’autre part pour renforcer au coup par coup et rapidement les points menacés.
    De nombreux témoignages de soldats UKR font état de l’absence complète de soutien en particulier ARTY et d’un « abandon » par le commandement UKR.
    Ce qui expliquerait, avec l’annonce de la chute de Marioupol, l’augmentation des redditions.
    Et confirme que UKR a épuisé son stock de munitions ARTY dans la zone du Donbass ou est au minimum restreint dans son utilisation.
    Sans possibilité de tirs de contre batterie, la situation des unités en défense ferme face au Donbass se détériore rapidement comme c’est le cas à Avdiika et Zolote.

    5 – Comme souvent dans le cadre d’un combat défensif, la prise d’un objectif stratégique majeur, ici Popasna entraine une accélération de la progression.
    Le dispositif défensif UKR percé en plusieurs endroit et FRU/RPD/RPL gardant partout l’initiative tactique et stratégique, celui-ci va se transformer en une succession d’ilots de résistance.
    La question se posera alors de mourir sur place, de se rendre comme à Marioupol ou de tenter une manœuvre de repli par des axes battus par l’ARTY FRU/RPD/RPL.

    6 – Dans la profondeur immédiate, tous les axes logistiques vers la zone sont sous le feu de l’ARTY FRU donc vulnérables ce qui rend les re-completements difficiles.
    En zone arrière, la destruction des dépôts de munitions, de l’infrastructure voie ferrée et des sites de stockage des munitions/matériels envoyés par l’OTAN continuent comme hier à Lvov ou la semaine dernière, le dépôt de Zaporoje.
    Le manque de carburant réduit aussi considérablement la capacité et de manœuvre UKR et de soutien logistique.
    L’arrivée des matériels OTAN sur le théâtre semble compromise.

    7 – Il n’y aura pas de « Grande Bataille du Donbass , mais une réduction successive des positions UKR jusqu’à un effondrement de l’armée UKR.

    • mark41 dit :

      « une réduction successive des positions UKR jusqu’à un effondrement de l’armée UKR »
      « Le dispositif défensif UKR percé en plusieurs endroit’
      « De nombreux témoignages de soldats UKR font état de l’absence complète de soutien en particulier ARTY et d’un « abandon » par le commandement UKR »
      Un véritable sketch…

      L’ armée ukrainienne est mieux équipé, plus expérimenté, et surtout bien plus légitime pour pour se battre (l’importance de la force morale). Le professionnalisme de l’armée ukrainienne n’est désormais plus remise en cause, même dans les médias russes. A l’inverse, l’image de l’armée russe est paticulièrement ternie, entre incompétences et exactions.

      On va éviter de rigoler trop fort sur vos prédictions d' »effondrement », c’est pas vous qui affirmiez debut mars que les russes n’utilisaient pas leurs hélicos en Ukraine? Et maintenant vous savez absolument tout (sur tout) du front au Dombass? Amusant.

      Il me semble que ça devrait être compliqué de blâmer l’armée ukrainienne, surtout quand on a tant de mal à blâmer l’armée russe.

    • Tracassin dit :

      En direct de Moscou ?

    • Paul Sernine dit :

      Vous avez une capacité d’auto-persuation étonnante. Cela force l’admiration tant vous semblez vouloir la victoire russe. Je me demande ce qui peut bien se passer dans votre cerveau pour soutenir autant Poutine et l’agression d’un pays indépendant sous des prétextes fallacieux (et me parlez pas de nazis, même en Russie ils n’y croient plus).

      • aleksandar dit :

        Cher Monsieur,
        Puisque vous semblez nouveau sur ce site, comme annoncé dans le premier point de sit, seuls les commentaires ayant trait à la tactique ou à la stratégie feront l’objet d’une réponse, ceci afin de ne pas surcharger le site en débats oiseux de civils.
        Après, « c’est vous qui voyez »

    • Ératosthène dit :

      Les Occidentaux seront-ils en guerre contre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien ?

    • Ératosthène dit :

      Merci Aleksandar, ça change de LEONARD.
      Attention, je n’ai pas écrit que c’est mieux.

      • aleksandar dit :

        Merci.
        Nous ( c’est un travail collectif) sommes centrés sur l’analyse tactique/stratégique a partir de differentes sources des 2 cotés.
        Leonard fait du journalisme.

        • mark41 dit :

          Il semble que Yampil n’est pas (encore) prise ce matin du 21 mai.

          https://www.pravda.com.ua/eng/news/2022/05/21/7347570/
          https://www.nytimes.com/2022/05/21/world/europe/ukraine-seversky-donets-river.html

          Bonjour le niveau des « analyse tactique/stratégique a partir de differentes sources des 2 cotés ».

          • aleksandar dit :

            Yampil a été prise il y a plus de 2 semaines.
            La Donest passe 3 km au sud.
            Vous avez séché les cours de topo ?

            Votre General Staff of the Armed Forces of Ukraine, c’est pas celui qui a « organisé » une magnifique  » évacuation  » de 2 439 combattants d’Azov et soldats ukrainiens a Marioupol vers la RPD ?

          • Dolgan dit :

            Surprenant, mais ça serait pas la première fois que des gains auraient été attribué aux russes par erreur pendant plusieurs jours, voire semaines.

            Ça peut aussi être un problème de traduction.

          • mark41 dit :

            @au pro-russe:

            Moi, je donne des liens qui montrent que des médias (un peu plus crédibles que vos sources de propagande-15ans de prison!) disent exactement le contraire de vos élucubrations non sourcées.

            @Dolgan, la réalité du terrain est bien secondaire, ce qui m’intéresse c’est de démontrer à quel point les prétendues « sources des 2 cotés » correspondent à l’exacte retranscription des halucinantes affirmations de l’état major du pays agresseur (et qui comet nombres d’exactions)

    • Dolgan dit :

      Et dans le monde réel.

      Au nord, les reprises ukrainiennes ralentissent. On parle de contre attaque et reprises russes localisées.

      Sur l axe izium, ça patine toujours. Barvinkove toujours pas menacée. Lyman toujours pas prise.

      Secteur kherson, rien ne bouge depuis 3 semaines. Ça s échange des obus.

      Front sud globalement fixé.

      Juste une progression russe lente depuis la prise de popsana. Progression qui se dirige (canalisé ?) vers bakmut. Ville que les dnr decrivaient il y a un mois comme une forteresse. La ville est fortifiée de longue date.

      • aleksandar dit :

        Le seul intérêt de Barvinkove c’est la voie ferrée.
        Elle est déjà sous le feu de l’ARTY RUF.

        Lyman n’ a pas d’intérêt tactique depuis la prise de Yampil et, complétement isolée, elle tombera toute seule.

        Le but n’est pas Bakmut mais Soledar pour couper la T1302 puis Krasnopolivka pour couper la T0513.
        Ce sont les axes logistiques UKR qui sont ciblés.
        Bakmut sera isolée aussi.
        Il n’y aura pas de nouveau Marioupol.

        La progression ‘ canalisée  » ?
        J’en doute vu que cette progression se fait depuis Popasna sur 3 axes.

        J’ai posté sur un autre sujet une analyse de la rupture de front a Popasna.
        Il est peu probable que UKR ait préparé en dehors des agglomérations plus de 3 ligne de défense max en rase campagne.

        • Dolgan dit :

          L intérêt de barvinkove c est le ravitaillement de sloviansk et donc une grosse partie du front. Si les Russes ne sont plus intéressés par cet objectif, pourquoi continuer à perdre des troupes dans la tête de pont d izium. Ils auraient tout intérêt à se replier sur une position defensive saine et à redéployer leurs moyens là où sont nécessaires actuellement pour exploiter leur percée . Au hasard popsana.

          Lyman, c’est obtenir une position defensive le long d une rivière. L intérêt stratégique est évident.

          La t13 02 est quasiment atteinte. Et le nœud logistique c’est bakmut. Pas soledar.

          La progression depuis popsana se fait pour le moment uniquement sur un axe ouest. Les RU ont un intérêt évident à tenter de pousser vers le nord justement.

          • aleksandar dit :

            1 – Sloviansk peut attendre……..son ravitaillement est a portée de canon.
            2 – Vous avez des chiffres concernant les pertes de la tête de pont d’yzium ?
            Située maintenant a plus de 10 km de la ligne de front et au cœur du dispositif FRU , pas vraiment une « tête de pont ».
            Se replier sur une position défensive saine ?
            FRU seraient donc attaquéS sans relâche par les UKR dans la zone ?
            Qu’est ce qui motive votre affirmation selon laquelle les moyens offensifs zone Popasna seraient insuffisants au regard de la mission ?
            3 – Lyman peut être une position stratégique  » défensive  » en effet, mais FRU sont dans une dynamique d’attaque, pas de défense.
            4 – je confirme que Soledar est primordial. Quand vous avez le choix entre couper l’axe logistique de votre ennemi dans la profondeur en contrôlant une route ou en menant 3 mois de siège pour prendre une ville proche, en règle générale vous choisissez de couper la route, c’est plus rapide et plus économe.
            Non la progression a partir de Popasna se fait sur 3 axes.
            Sud-Nord
            Nord-Sud
            Est-Ouest
            Et ni vous, ni moi n’est capable pour le moment de définir l’axe principal.
            L’objectif pourrait tout aussi bien être Svitlodarsk pour desserrer l’étreinte sur Gorlivka

    • Alpha dit :

      J’adore:
      Un mec fait un rapport détaillé de la situation sur le front du Donbass. Le texte semble pro, mais perso, je ne sais pas si c’est basé sur des info réelles ou si cela relève de la simple propagante.

      Par contre, tous les commentaires qu’il engendre… Je sais que cela relève de la « daube », des discours pré-mâchés que des guignols passent leur temps à répéter à l’envie…

      Cela me fait penser au rapport détaillé des pertes russes présenté doctement sur la chaine d’info LCI hier soir… Personne n’indique à l’écran que la source de ces chiffres n’est autre que le gouvernement ukrainien et personne n’indique son étonnement de n’avoir aucun chiffre sur les pertes urkainiennes…

    • mich dit :

      En tout cas vous avez un point commun avec @Léonard , celui de me faire passer du temps sur google map , je vais finir par connaitre très bien certains secteur de l’ Ukraine . Pour le reste ,j’ ai de plus en plus l’ impression que cette guerre ressemble à un match de boxe ou on aurait perdu la cloche , l ‘idéal ce serait que les deux puissent jeter l’ éponge en même temps car bien difficile de voir un vainqueur dans cette histoire .On verra bien comment l ‘ année 2022 rentrera dans l’ histoire ou non .

  2. Dominick dit :

    Nous aussi nous devrions remplacer une partie de nos « Puma » ou « Super Puma » par 15/20 hélicoptères de transport lourd du type « CH-47 Chinook » . Pas la peine d’entreprendre des études de R&D pour concevoir un nouvel appareil, autant acheter sur étagère un hélicoptère fiable et robuste qui a largement fait ses preuves.

    • blavan dit :

      @dominick. Acheter des chinook, serait donner un coup d’arrêt à notre production nationale. Les américains en savonnant la planche d’Airbus helicopter ont déjà assez fait de dégât dans l’UE en armant les polonais avec les fonds européens. Les anglais ont déjà fait leur choix vers l’oncle Sam, se vengeant des problèmes que les français leur ont fait pour pourrir leur brexit.

      • Titi74 dit :

        Défendre son industrie et lancer des développements, c’est très louable et fondamentale quand c’est prévu en anticipation, avec le numérique tout va plus vite; mais quand un produit qui existe depuis longtemps à l’étranger, fait cruellement défaut depuis des décennies d’opérations extérieures, c’est clairement une Ânerie de ne pas l’acheter.

        mais on a quand même eu des Responsables éclairés, nous expliquant que les hélicos lourd, c’était trop chers et clairement inutiles pour nos activités militaires, essentiellement centrées sur l’entrainement métropolitain dans un petit pays sans moyens. (mais avec des amis riches et équipés)

        Un peu les mêmes qui vous expliqueront que finalement une armée de 180.000 professionnels peut remplir le job de 500.000 contre 1 ou 2 millions en face, ou comme à Diên Biên Phu que 14000 héros encerclés peuvent lutter contre 80.000 révoltés fanatisés avec des canons…

        • Carin dit :

          @Titi74
          A DBF, les 14000 gars l’ont fait tant qu’ils recevaient des munitions… les 80000 d’en face et leurs canons pléthoriques ne pouvaient pas avancer d’un pas.

        • john dit :

          Héros vs fanatisés?
          Donc pour vous, ça revient à dire qu’aujourd’hui les Russes sont des héros et les Ukrainiens des fanatisés?
          Certes il s’agissait de communistes en face avec toutes les dérives connues. Mais il s’agissait de « foutre dehors » les colons… Une guerre d’indépendance.
          … Certes les militaires n’ont fait que suivre les ordres. Mais je peine à considérer cela comme de l’héroïsme quand il s’agit de vouloir conserver la dominance sur une région qui n’est pas sienne.

      • Dominick dit :

        @blavan. Mais pas du tout, ce n’est pas parce que l’on achèterait une vingtaine de « Chinook » que l’on donnerait un coup d’arrêt à notre production nationale (enfin presque nationale), nous l’avons déja fait pour d’autres matériels et armements. Ce qui nous tue c’est ce consortium que représente « Airbus » (idem pour MBDA) dans lequel un bon nombre d’entreprises françaises ont été englouti au profit d’autres pays européens. « AIRBUS », tout juste capable de sortir des hélicoptères coûteux à l’achat et dont la fiabilité est plus que douteuse (« Tigre » et « Caïman », alors que la France se débrouillait bien seule avant, Idem pour la mise au point de l' »A400M ».
        Sinon, entièrement d’accord avec votre dernière phrase!

  3. Comte Vertigo dit :

    Finalement comme la France, le Royaume-Uni laisse filer ses pépite lui aussi depuis 20ans :

    -Marconi dans l’électronique et Westland dans les hélicoptères offerts à Agusta\Leonardo

    -Cobham aux américains…

  4. PK dit :

    Vouloir proposer un marché à un 5 eyes sans faire partie du sérail… tss

  5. MAS 36 dit :

    Prenons les paris …un hélico US ?

    • perry57 dit :

      +1 je dirais le S70-M version export du UH60, mais vraiment au hasard……:-)

    • PPSD dit :

      En même temps il y a pas vraiment le choix…
      je comprendrais pas qu’ils achètent russe.
      sans parler des hélicos Européens.

    • LucienB dit :

      Leonardo AW149

    • john dit :

      Ou un hélicoptère britannique?
      Agusta Westland, est britannique pour info…
      Et en plus, Airbus produirait en Angleterre, pareil pour Bell. Le H175 est un hélicoptère chinois et pas européen.

  6. Tannenberg dit :

    ça paraîtrait logique qu’en ayant pris airbus pour les H135M, le MOD prenne Augusta Westland pour les AW149, les 2 industriels ayant déjà de bonnes infrastructures pour assurer la maintenance complète des 2 types d’appareils en Angleterre, non?

  7. Vinz dit :

    Du coup pour le H175M j’imagine que toute la partie chinoise du modèle civil a été expurgée.

    • john dit :

      C’est déjà fait… C’est une condition logique. Airbus a lancé la production d’un H175 à 100% non-chinois.
      Mais en plus, si vous vous intéressez à la conception, les Chinois ne semblent pas impliqués dans la partie systèmes. Il ont conçu la structure, le rotor principal, les turbines, le train d’atterrissage, et de boites de transmission.
      Tout le reste est français. Et dans l’avionique, une grande partie provient du H225.
      Donc une telle version n’est pas compliquée à mettre en place.
      Et le H175 est produit certes en Chine, mais aussi en France !
      https://www.aerospatium.info/un-h175-sans-la-chine-pour-le-royaume-uni/

  8. charly10 dit :

    Eh bien voilà de très bons appareils fiables, bien rétrofités dans les années 2000 (turbomoteur Makila 1A1 du Super Puma, une avionique numérique avancée et une plus grande capacité de carburant, entre autres changements importants). Certainement une très bonne affaire pour celui qui les achètera.

    • Alpha dit :

      Bien sûr que radio Moscou ment… Mais Radio Kiev aussi!

      Il y a que les imbéciles lobotomisés pour ne pas s’en rendre compte…

      Et devine quoi… Cela se nomme une guerre! Ce genre d’activité humaine où la désinformation et la propagande sous toutes ses formes sont des armes au même titre qu’un missile anti-char!

    • Vinz dit :

      http://www.opex360.com/wp-content/uploads/desinfo-20161230.jpg

      Ce n’est pas en énumérant des situations tactiques qu’on se fait une bonne idée de la situation globale (c’est la grande faute intellectuelle des néo-nominalistes). Dans l’été 14 & 40 (et même récemment au Mali avec les CR des opérations : on a pris ce jour trois kalash et deux mobs etc.), des tas d’unités françaises ont remporté des succès tactiques éclatants (cf « Comme des lions » ). Ca fait de la bonne matière à mise en scène à destination du moral du pékin, où on lui fait gober ce qu’il a très envie de croire. Et c’est sans compter la fèque niouze pure et simple .

      Une guerre c’est minimum deux camps ; donc deux façons d’orienter les évènements. Et c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses, c’est toujours pareil. Résultat au Mali de toute la litanie des succès tactiques ? Une déroute politique assurément, et peut-être stratégique.

  9. Alpha dit :

    Pourquoi mon petit doigt me dit que cela va acheter américain?

  10. clopinette dit :

    Vu la proximité avec les USA, je ne doute pas que les prochaines machines soient made in USA.

  11. Curieux dit :

    Et par quoi l’armée française va-t-elle remplacer ses PUMA en finn de vie ?