Le Service de santé des armées va perdre l’un de ses huit hôpitaux… et gagner une « antenne hospitalière »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. Czar dit :

    « haute intensité » ‘durcir » ça me rappelle un certain nombre de guignols qui ont enfermé le pays pendant plusieurs mois pour « éviter l’effondrement de l’hôpital » tout ne fermant plusieurs centaines de lits hospitaliers dans le même temps ( un patron d’ARS ayant candidement confirmé la chose s’est d’ailleurs fait sacquer – car celui qui dit la vérité….)

  2. H. dit :

    Encore un repli sur des positions préalablement préparées l’avance.

  3. Sylvain dit :

    Grand merci à la générale Gygax d’avoir démenbré et bradé le SSA. Une AHA, quel gain superbe pour le SSA… Décidemment LREM aura tout détruit et tout bradé de ce qui fonctionnait en France

    • Belzébuth dit :

      @ sylvain
      C’est surtout à son prédécesseur qu’il vous faut adresser ces douceurs.
      Lorsque le vin est tiré, il faut le boire.

      • sylvain dit :

        Je maintiens. Ses prédécesseurs avaient entamé une descente (comme les armées en général), mais en tant que DCSSA elle a acceléré le mouvement alors que rien ne l’y obligeait

    • Dupont avec un t dit :

      +1

    • Frérot Georges dit :

      Sylvain,

      Je vous trouve particulièrement acerbe, hautain et méprisant avec Les Rois de l’Enfumage Médiatique.
      Il semblerait même que Jupiter se serait rendu compte que, collaborateur de François HOLLANDE, il avait vendu, avec ALSTHOM, les réacteurs nucléaires des SNLE et SNA à General Electric.
      Qui parlait du parti de l’étranger ?

    • Captain Pif dit :

      Pfff… Mais quel est le rapport??? Les hôpitaux des Armées étaient adaptés au modèle d’une armée de conscription. Ils ont essayé de diversifier leur recrutement en soignant les civils, mais globalement ils sont peu concurrentiels. La difficulté du SSA tient surtout au trop faible nombre de médecins volontaires pour les OPEX, pas au nombre d’hôpitaux.

      • Nimbus - parfois cumulo dit :

        Ah ! Vieux fantasme des anti-SSA ( quand même assez nombreux ) supprimer les hôpitaux qui ne marchent pas au pas – marcher au pas dans un bloc ou un service de Réa quel intérêt ? – et ne garder que les médecins faisant des Opex. Vous coupez la tête, et en général que se passe-t-il alors pour les jambes ? J’en ai connu qui voulaient s’adresser directement aux civils, il étaient bien reçu, je peux vous le dire. Car Lyon n’est ni Pau, ni Brest, le bourgeois y est franchement anti-militariste !…
        Alors bien sûr on peut dire, de toutes façons, on n’a plus les budgets nécessaires ; mais vous trouvez cela malin d’avoir une école de formation à Bron, sans hôpital militaire de rattachement ou d’application à moins de 400 km ? Alors on ira chez les civils… jouer les « petites mains ».

  4. Thierry dit :

    Voilà un magnifique progrès scientifique dont la phase ultime consistera à accueillir les patients dans une étable avec du foin par terre, avec un tourniquet à l’entrée dans lequel il faudra glisser sa carte bancaire afin de le débiter des soins qu’il recevra, retenu sur son salaire ou sa pension.
    C’est absolument fantastique les progrès que Macron fait en démolition et sabotage, tous les jours une nouvelle explosion… santé, éducation, défense, etc, c’est un festival !!!

    • Captain Pif dit :

      Mais quel est le rapport REEL avec Macron! Vous êtes nombreux sur ce forum à avoir cette obsession permanente… Il ne vous vient pas à l’idée que le SSA est assez grand pour décider d’une réorganisation? Vous n’avez pas remarqué que cela fait 25 ans qu’on ferme des hôpitaux militaires? La fin du SN cela vous dit quelque chose?

      • Thierry dit :

        alors c’est quoi le président de la France pour vous ? une figure de proue sans pouvoir qui se contente de faire le spectacle avec une plume dans les fesses ?

        Il a concentré tous les pouvoirs entre ses mains, on l’a vu avec les préfets marionnette, même la justice est automatisé par des peines planchers et des procédures expéditive sans juge. Les parlementaires ne sont plus consultés, c’est l’état d’urgence permanent inscrit dans la loi, l’exception devient la règle.

        la fermeture des lit d’hôpitaux pas la faute à macron ???? faut oser écrire ça… il n’arrête pas d’assécher les recettes public pour les obliger à couper les coûts et à privatiser les services pour en faire un bordel rentable avec le maquereau à la caisse qui va sélectionner les malades selon leur compte en banque.

        la fonction publique n’a pas de rapport avec macron….. pfff faut arrêter les paradis artificiels ça vous bouffe grave les neurones.

  5. petitjean dit :

    entre les lignes que doit-on en penser ?
    économie pour économie ?

  6. Félix GARCIA dit :

    Cri de douleur de la grande muette ?
    🙁

    • Frede6 dit :

      Regardez les documents budgétaires et les prévisions pour les années à venir. Vous verrez que derrière la hausse affichée des crédits se cachent des coupes sombres…il va falloir un jour payer le Reste à Payer : merci Scorpion, merci la Dissuasion… pour les autres ce sera pain sec et eau, quoi qu’il en coute.

    • Dupont avec un t dit :

      Ben la Patiente a été trachéotomisée depuis longtemps ….

  7. Mike dit :

    Pour la petite histoire, l’hôpital militaire Robert Picqué de Bordeaux a fusionné avec l’hôpital protestant Bagatelle, sur le site de Bagatelle, avec édification de nouveaux bâtiments. Le personnel soignant des deux entités partageait une même vision du soin, et les militaires gagnent une IFSI (Institut de formation en soins infirmiers), si l’on peut dire. Ça fait quand même drôle de voir la France réduire la voilure à ce point, à l’heure où l’Otan devient si fébrile, la Défense européenne quasiment hors de portée, et trouvera l’occasion de redevenir un acteur militaire majeur, compte tenu de son statut de deuxième puissance maritime et des nouveaux trajets qui s’ouvriront au cercle polaire… avec ce que cela implique de surveillance, en comptant sans l’ébullition future dans la zone pacifique…

  8. Plusdepognon dit :

    Le Coronavirus n’a rien changé au plan :
    https://www.latribune.fr/economie/france/en-plein-covid-5-700-lits-d-hopital-ont-ete-supprimes-en-2020-893296.html

    https://usbeketrica.com/fr/article/on-nous-demande-de-soigner-le-patient-le-plus-rentable

    Privatisation et intérêts particuliers pour faire diminuer la part de l’hôpital public :
    https://youtu.be/RJAwnJcNCg8

    Cela date de… 1983 et cela continue :
    https://youtu.be/emgHj-Sr6l8

    • Félix GARCIA dit :

      Alors que :

      Interview de Jos de Blok de Buurtzorg par Yves Cavarec du club HOW
      « Fondé en 2006, Buurtzorg emploie aujourd’hui 14 000 infirmières à domicile, soit les 2 tiers des infirmières à domicile des Pays-Bas. Considéré comme un modèle dans la gestion des soin, Buurtzorg retient l’attention de la plupart des gouvernements. Jos De Blok, le fondateur, était en France en début 2018. Lors de notre rencontre, je lui ai proposé cette interview pour le club HOW (aujourd’hui fermé). Je republie la vidéo sur cette chaîne. »
      https://www.youtube.com/watch?v=r_qYDXE-6Is

      Buurtzorg
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Buurtzorg

      Aide à domicile : le modèle Buurtzorg inspire les employeurs
      https://www.lemediasocial-emploi.fr/article/aide-a-domicile-le-modele-buurtzorg-inspire-les-employeurs-2019-12-09-07-00

      Réunion publique n°27 du jeudi 14/10:2021 du CSI
      https://crowdbunker.com/v/lwTxvzwk

      • Félix GARCIA dit :

        Et que :
        Les Jeudis de l’IHU – Les nouveaux microbes chez les humains – Pr. Didier Raoult
        https://www.youtube.com/watch?v=g51hVhBDvZ4
        Résultats de l’IHU
        https://www.youtube.com/watch?v=tHB6BPQBwOU

        Et comme le dit Fabrice Di VIZIO à la fin  » Comment a t-on pu séparer le médecin et le patient ? » :
        Didier Raoult dans TPMP !
        https://www.dailymotion.com/video/x84yod6

        Quelle misère …
        « Misère, misère,
        C’est toujours sur les pauvres gens
        Que tu t’acharnes obstinément »

        • Captain Pif dit :

          Non, non non! En mars 2020 je peux encore comprendre que certains se soient intéressés à Raoult, mais on est en octobre 2021, réveillez-vous les gars, toutes les données sont disponibles, c’est de la aube intégrale quand ce n’est pas de la fraude! Et DV, ce clown pitoyable…

          • E63 dit :

            Pénibles ces pro gouvernementaux qui défendent becs et ongles ,sans savoir de quoi ils parlent , les décisions gouvernementales actuelles !. Depuis 15 ans , les «  plans hôpitaux «  se succèdent et amènent les structures hospitalières civiles et militaires à maigrir de plus en plus au seul avantage d un dogmatisme financier à courte vue , ainsi que d’une gestion financière dirigée par Bercy (et la conséquence du fameux plan 3/100 signe lors de la création de l’euro pour faire plaisir à la banque centrale allemande ).Les budgets sanitaires et militaires sont toujours les variables d ajustement pour une raison simple ..
            L’impact n’est pas immédiatement visible sur le plan politique . Et les français n y connaissant pas grand chose , ils font confiance …. Le val de grâce a été fermé pour favoriser officiellement la qualité … alors qu’il était certainement l’un des centres hospitaliers militaires parmi les plus efficaces .. seulement des intérêts fonciers lorgnaient dessus …et certaines autres structures ne tournaient pas beaucoup en île de France … alors on a créé des »sites d .expertise «  pour excuser le peu et on a choisit de transférer le personnel dans les autres hôpitaux militaires . Certaines structures publiques voisines ont gagné en image à ce transfert (APHP)
            .A force de dire qu’il faut adapter un ancien modèle. Sanitaire militaire à un régime imposé par deux gouvernements précédent , on ne peut que constater un appauvrissement des capacités du modèle de santé en France dans la même période … il est facile de détruire , quant à reconstruire la compétence c ‘est autre chose …

          • PK dit :

            @ E63,

            Il y a 20 ans : 170 000 lits d’hôpitaux. Aujourd’hui, moins de 100 000 et on continue à en fermer (sans que les toubibs ne bougent, ceci dit au passage). Pendant la « grande crise du COVID », Macron continuait à fermer des lits.

            Mais bon, il parait que l’on a enfermé les Français pour ne pas saturer la réa (c’était je rappelle le leitmotiv). Aujourd’hui, les réa sont vides et les Français ont la corde au cou (et la plupart ont l’air d’aimer cela).

    • Félix GARCIA dit :

      Mais bon :
      A “Leap” toward Humanity’s Destruction
      The world’s richest medical research foundation, the Wellcome Trust, has teamed up with a pair of former DARPA directors who built Silicon Valley’s skunkworks to usher in an age of nightmarish surveillance, including for babies as young as three months old. Their agenda can only advance if we allow it.
      https://unlimitedhangout.com/2021/06/investigative-reports/a-leap-toward-humanitys-destruction/

      Framing Surveillance and Eugenics as “Healthcare” with Johnny Vedmore
      Whitney is joined by Johnny Vedmore to discuss two organizations, Wellcome Leap and Trinity Challenge, whose founding members were the architects of the most controversial COVID-19 policies and narratives. Both groups are actively developing new invasive methods of surveillance and eugenics, all under the guise of preventing the next pandemic and improving global health.
      https://unlimitedhangout.com/2021/07/podcasts/framing-surveillance-and-eugenics-as-healthcare-with-johnny-vedmore/

      Whitney Webb Interview – Their « Wellcome Leap » Toward Transhumanism & Why You’re Now A « Terrorist »
      https://www.bitchute.com/video/peQIOPfOOblA/

    • Félix GARCIA dit :

      Pi pourquoi ce serait différent après tout :

      LE VRAI VISAGE DE MACRON
      « Les Français ne l’aiment pas, il ne les connaît pas, il ne leur ressemble pas ». Pierre Moscovici, ancien ministre de l’Économie est un des 110 témoins que Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes au Monde, ont interrogé pour écrire Le traître et le néant, une enquête de 600 pages publiée aux éditions Fayard. On croyait tout savoir l’hôte de l’Élysée. On en apprend encore beaucoup à travers ce livre qui est un voyage dans les premiers cercles du pouvoir.

      Un séducteur qui se double d’un tueur sans affect, voilà le portrait qui revient le plus souvent chez ceux qui ont concouru à la victoire de 2017. Serge Faubert s’est entretenu avec les deux auteurs.

      https://www.youtube.com/watch?v=M9FAih7e3Dg

    • Félix GARCIA dit :

      D’ailleurs, pourquoi les choses changeraient avec CASTEX (TAA) ?

      Et pi avec de telles stats :
      Epi-phare, une étude d’auto-validation du ministre de la Santé
      https://www.youtube.com/watch?v=okPl8AZ-ZqA

    • Plusdepognon dit :

      L’hôpital public n’existera plus comme nous le connaissons aujourd’hui:
      https://www.leparisien.fr/video/video-patrick-pelloux-l-hopital-de-demain-il-n-existera-jamais-pour-les-plus-pauvres-06-07-2020-8347992.php

      Le pouvoir public français a-t’il une réelle ambition pour la santé de sa population ?
      https://infoguerre.fr/2018/05/labsence-de-vision-strategique-sante/

      Rien n’a donc changé depuis des années en ce qui concerne le SSA et les OPEX :
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/12/05/le-ssa-deserte-surprojection-et-concurrence-de-la-sante-publique-affaibliss.html

      Enfin, si.

      Les industriels des marchés de niche concernant les équipements militaires orientés santé vont avoir de l’argent :
      https://www.forcesoperations.com/un-effort-en-faveur-du-service-de-sante-des-armees-des-2022/

    • Félix GARCIA dit :

      50% des blocs fermés à Cochin depuis l’exécution des ordres arbitraires du fou furieux de l’Elysée :
      https://www.cnews.fr/emission/2021-10-22/lheure-des-pros-du-22102021-1141087

      Heureusement qu’on à le « Pass » à vie maintenant !
      Jusqu’où va t-on descendre ?
      Et ça se gargarise de mener de la « lutte informationnelle » à pétaochnok !
      Mais bordel !

  9. E63 dit :

    En bref cela diminue d autant plus le nombre de lits opérationnels … dans le cadre d une pseudo pandémie qui normalement doit être prise en charge par des lits de réa en nombre toujours limite . .. on ne revient jamais en arrière dans le cadre des plans véhicules par la CODERMO ..et on a transféré aux hospices civils de Lyon , le personnel en conséquence pour compenser le manque de médecins réanimateurs et d infirmières adaptées . Et pour éliminer les conséquences en départ du personnel médical qu on a mis en sommeil en leur imposant une vaccination stupide et liberticide ( les médecins militaires sont vaccines et ne s’ opposent pas , de par leur statut ) . Les causes : création des GHT , la T2A , la vaccination autoritaire … la conséquence : une diminution de l’offre de soin pour les patients militaires et civils …..une escroquerie et un scandale sanitaire innommable .

    • Captain Pif dit :

      « Et pour éliminer les conséquences en départ du personnel médical qu on a mis en sommeil en leur imposant une vaccination stupide et liberticide » Vous en êtes vraiment là? C’est un vrai message, pas un robot? Aie aie aie…

  10. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Le grand art des apôtres néolibéraux du St. Hayek, – d’une part attiser la panique de la pandémie du millénaire et en même temps démanteler les hôpitaux et le nombre de lits d’hôpitaux… pas seulement dans les forces armées et pas seulement en France – cette pandémie de destruction du système de santé est mondiale… et les « médias de qualité » sont trop occupés à noircir les voix critiques pour poser des questions…

    Le Meilleur des mondes (Brave New World), d’Aldous Huxley paru en 1958

  11. Pilou dit :

    « accompagnés afin de trouver un nouveau poste soit au sein du ministère des Armées, soit en lien avec les partenaires civils, dans les établissements et services de santé du territoire, et ce en fonction de leur projet professionnel » Un plan de « sauvegarde de l’emploi ».

  12. Ah Ca ! Z arrive ! dit :

    Ils s’apprêtent à tourner un M.A.S.H à la française version Ver-anus en trans Maitre Piquouseur assistant du proctologue Macrotte et avec Schiappette aux box des latrines pipe show.

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      En fait je voulais dire que c’est avec ça qu’ils nous préparent à la haute intensité et toujours moins de blessés. Cest gens sont malades

      • Paddybus dit :

        @Ah ça ! Z arrive !
        Non, non… ils ne sont pas malade, même s’ils préfèrent que vous le croyez… ils savent pertinemment ce qu’ils font et le font sans vergogne… la vente au privé de tout ce qui faisait la particularité du système français…
        Quand il faudra relancer des créations de lit d’hôpitaux et que l’état n’aura plus les moyens d’investir, ils se tourneront vers le privé… de même pour les retraites, dont on sait qu’un bon 10% est versé sans contrôle ni vérification minimale… mais aussi la « sécu » et les prestations sociales sont versées « à la demande »…

        Pour les retraites, le pire, c’est que ce n’est pas une info récente… dans le début des années 90, j’étais commercial pour un fabricant de matériel de bureau, et j’avais été visiter une caisse de retraite à Metz (régime spécial genre mine ou sidérurgie) avec mon revendeur local et nous avions rencontré le directeur, qui nous avait expliqué que les travailleurs étrangers vivant hors de France devaient envoyer chaque année un certificat de vie, signé d’un médecin, afin de bénéficier des versements…. et quand ils ne recevaient pas les certifs, ils cessaient les versements … dans ce cas, la famille se tournait vers le consulat, qui transmettait au gouvernement Français… et le gouvernement disait aux caisses de verser, de ne pas faire de vagues…..!!!!
        Et maintenant, au lieux de mettre en place un contrôle rigoureux, pour consolider les comptes, on vient dire aux Français qu’il coûtent trop cher, qu’ils vivent trop vieux, et qu’il faut réduire les retraites et retarder le départ à 67 ans….!!!! allez donc expliquer cela à un carreleur ou a un maçon….!!!!

        Ce sont bien des enfoirés qui se foutent de notre gueule et qui savent exactement ce qu’ils font…!!!!

  13. Lassithi dit :

    Une fois de plus démonstration est faite qu’on se prépare à la HI virtuellement.
    Bien entendu, il faut avoir des moyens médicaux projetables en nombre et des moyens de traitements sur notre sol permettants de traiter un flux important.
    Avec nos amis, on aura ni l’un ni l’autre.
    C’est comme pour le reste.
    Bref, c’est l’illustration du en même temps.
    Mais sauf erreur, on ne peut aller vers le nord et le sud en même temps. A ne pas choisir de direction en matière de défense, on ne fait que creuser sa tombe.

  14. Jm dit :

    Grand article pour simplement écrire : on ferme Desgenettes et on crée une infirmerie.

  15. Bob dit :

    Encore des baisses de moyens alors qu’on parle de haute intensité, de risques sanitaires et NRBC. Un vrai mégalo, le CEMA Titi hystérique, il préfère jouer le conducteur d’engin blindé, pour penser qu’il est un homme durci?

  16. Buburoi dit :

    L’hopital Desgenette n’avait plus de service d’urgence depuis 2018. On a essayé de le donner aux civils, personne n’en a voulu. Cet hopital n’était pas viable si Bercy ne voulait plus payer. La ministre a eu raison de trancher et de le fermer. Les militaires seront mutés dans des garnisons pourries en attendant qu’ils s’en aillent d’eux mèmes, pour les civils syndiqués, il faut payer un plan de sauvegarde de l’emploi.
    Pour l’hopital militaire de Bordeaux, il a été donné aux civils sans faire de vagues, à la maison de santé protestante de Bagatelle.
    Le service de santé ne sait pas comment se débarrasser de Clermont Tonnerre et de Legouest, qui sont les prochains sur la liste.
    Les énarques de Bercy ne veulent plus payer et ce gouvernement de planqués est un syndic de faillite.

    • Captain Pif dit :

      Il y a juste un format hospitalier inadapté. Ça ne veut pas dire que le SSA n’a pas besoin de moyens; juste qu’il n’a pas besoin de tant de lits d’hôpitaux. Les lits des hôpitaux civils sont accessibles aux militaires. Once again ce qui a manqué pendant la crise ce sont des lits de soins critiques, c’est à dire des infirmières et des médecins qualifiés (les lits ne sont pas le problème). La plupart des hôpitaux militaires ont depuis longtemps une activité très réduite par rapport aux hôpitaux civils de la même ville. La plus-value du SSA ce n’est pas l’hospitalisation, sauf peut-être pour quelques topics très spécifiques comme les brûlés. La haute intensité du XXIème ne sera très probablement pas une répétition de 14-18 ou 39-45, les besoins en lits de l’arrière seront très différents.

      • Buburoi dit :

        Vous avez parfaitement raison. On va passer à quatre hopitaux militaires: Percy-Begin et Laveran-Sainte Anne. Il y aura moins de quantité et plus de qualité. Ce sera pas évident à gérer s’il y a encore des Opex.

        • Nimbus - parfois cumulo dit :

          Je ne crois que modérément à cette histoire de qualité qui remplace la quantité ( pensez un seul instant à l’armée chinoise pour sourire ). Nous avons d’excellentes unités d’élite, comme les commandos, mais qui fonctionnent sur des recrutements dans des unités à effectifs plus larges. Dans le SSA, c’est la même chose, comment voulez-vous projeter chirurgiens ou réanimateurs à partir de 4 HIA dans lesquels ils sont en nombre limite ? Bientôt on va se retrouver comme à DBP où le chirurgien responsable du bloc chirurgical était un médecin de réserve, aussi compétent et glorieux fût-il…

  17. Eric dit :

    « Territoire de santé », « militarité » (!), « pôle de réhabilitation », « service de coordination du parcours de santé », « plateau de réhabilitation fonctionnelle »… c’est marrant de voir qu’on utilise toujours ce même jargon technocrate incompréhensible, grotesque et assommant pour faire passer encore et toujours la même pilule : on dégraisse, point final.

  18. Gaulois78 dit :

    Restrictions budgétaires pour la grande muette, ARS civil/militaire même combat ()

  19. Dupuis dit :

    Les Européens , mais principalement les français ont mis leur santé dans les mains des banksters et des lobbyistes siégeants à Bruxelles et de ce fait sont otages des Big Pharma aux USA ( comment se fait-il que les cartes VITAL de sécurité sociale de la population française sont enregistrée chez MICROSOFT ? ) .
    Après la destruction de l’hôpital public en cours et prochainement de nos protections sociales , le travail de démolition commencé par ces décideurs malfaisants ne peut que s’aggraver , leur but étant de mettre dans les mains de sociétés privées , la santé de tous les français , civils comme militaires ( les militaires aussi ont des familles ) .
    Nos gouvernements et nos parlementaires , soit disant élus , ne contrôlant plus rien , n’étant plus que les larbins de ces lobbyistes et des banquiers . Il faudra bien qu’un jour notre peuple ouvre les yeux et reprenne ce pouvoir qui lui a été volé ; en même temps il faudra que notre armée redevienne elle aussi l’outil défendant les intérêts de la nation et de son peuple et non pas une troupe corvéable à merci au service de l’UE et de L’OTAN , organisations n’étant pas des structures étatiques mais créées uniquement pour que le dollar reste à flot et continu à dominer les autres monnaies et surtout entretenir la dette qui empêche notre pays d’être libre et puisqu’il en est question ici de faire les bons choix dans le domaine de la santé .

  20. Un ancien dit :

    En l’occurrence elle n’a pu que poursuivre l’œuvre conçue et initiée par son prédécesseur à qui l’on doit aussi la fermeture du Val de Grâce…

  21. Bac+12 dit :

    Logique quand une armée est mené par le bout du nez, par les voyous de la vente d’armes et des lobbies. Par l’influence de BHL ou de Zemmour. Je trouve l’armée française minable depuis la guerre d’agression en Libye. Cela étonne qui que tout ce qu’il ne faut pas faire soit entrepris depuis Sarko et l’OTAN?…….Pas moi! Notez bien ça!

  22. CH dit :

    Je viens de quitter à regret RP et je peux vous confirmer que c est une catastrophe. Pendant le Covid ils ont su nous trouver pour doubler en un week end notre capacité de Rea ce que refusait bagatelle … Je ne parle pas des 800 vaccinations journalières que nous avons fait pendant 6 mois avec toute la bonne volonté du personnel déjà en effectifs réduits . Je viens d arriver au CHU de Bx où ils sont débordés , personnel en burn-out , manque de moyens bref … C’est la désolation . Demandez à Mme Darrieussecq adjointe au ministre de La Défense , apparemment ce serait son filleul Nicolas Tachon qui s est chargé de la fusion avec une structure privée (bagatelle) . Maintenant il est directeur de l hôpital Saint André lui aussi entrain de fermer ….
    Je précise néanmoins que la réorganisation du ssa a été programmée sous Hollande mais vu le contexte ils auraient pu faire machine arrière . Il faut peut être une autre catastrophe sanitaire pour qu ils s en aperçoivent …