Le gouvernement de transition malien officialise des négociations avec les groupes jihadistes liés à al-Qaïda

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

74 contributions

  1. Meiji dit :

    Des terroristes, des dirigeants qui ont pris le pouvoir grâce a un coup d’état, et des mercenaires Russes.
    Que fait-on encore là bas, laissons les entre eux !

  2. lxm dit :

    « Avec les terroristes, on ne discute pas. On combat », avait martelé le président Emmanuel Macron ; waaarrrff, le type qui s’est aplati devant le FLN en crachant ( plusieurs fois) sur les victimes françaises.
    Les russes qui disent maintenant qu’ils espèrent que les talibans vaincront le « terrorisme » dans leur pays.
    Car c’est le sens de l’histoire, le terrorisme, ça fonctionne des fois oui, des fois non. Mais un opposant, un sécessionniste est d’abord vu et propagandé comme terroriste puis il devient fréquentable s’il accède au pouvoir. Evidemment, les gens qui ont de la mémoire et n’oublient pas, sont alors appelés soit fous soit d’extrême droite revancharde.
    Nelson Mandela, longtemps le plus célèbre terroriste au monde, devenu un parangon de vertu pour tous nos bien-pensants. Si une longue peine de prison lui a fait cet effet, alors pourquoi laisser sortir si tôt nos criminels ?
    L’irlande, créée par des terroristes.. les USA, la bande à giorgo, georges washington et ses potes, exemple célébrissime de terroristes selon la couronne britannique( washington que la france pourchassait aussi pour meurtre davant de se raviser et s’y allier), mais ils sont gagné, alors d’un coup une aura de vertu et divine se mets sur eux.
    Puis, plus proche de nous, pensons à la corse, gagnée par les indépendantistes après des milliers d’attentats, qui ne restent officiellement en france que pour toucher officieusement les subventions.
    Le terrorisme ça marche ! alors pourquoi notre monde arrêterait il de créer des terroristes ?
    Bon ok, le dernier terrorisme créé, le terrorisme végan en est ancore à ses balbutiements, mais après s’être attaqué à des boucheries, si parmi elles, y’en a des hallal, on pourrait les placer en terrorisme d’extrême droite xénophobe anti musulman, et là cela ferait plus sérieux.

    • Fred dit :

      Confusionnisme et mensonges.

      • Mandela mêne une lutte non-violente, puis après l’interdiction de l’ANC en 1960, une campagne de sabotages.

      • Pour la Corse, confusion entre indépendantistes et séparatistes.

      • Quand à mettre sur un pied d’égalité Végans et Al Qaida, c’est un discours fascisant/suicidaire.

  3. Ah Ca ! Z arrive ! dit :

    J’approuve, quelle bonne idée…
    Si et seulement si nos services sont capables de suivre les intervenants et de remonter jusqu’à ces vermines afin de conclure le seul accord possible qui est de les envoyer voir leurs 27 vierges.

    Nos services en seront-ils capables ?

    • dompal dit :

      @Ah Ca !
      Ne leur dites pas qu’il n’y a plus que 27 vierges qui les attendent, ça risque d’en démotiver quelques uns… 😉

      • Vieille suspente dit :

        Et si ils savaient que c’est un problème de traduction et qu’a la place de « 27 vierges » il faut lire « 27 verges » …du coup y aurait il autant de candidats ?

      • Vieille suspente dit :

        Et si ils savaient que c’est un problème de traduction et qu’a la place de « 27 vierges » il faut lire « 27 verges » …du coup y aurait il autant de candidats ?

      • Momo dit :

        En fait il parait que la parité impose trois fois neuf. Je vous laisse deviner.
        Et seulement pour ceux qui se sont bien comportés.
        Les autres sont au barbecue entre deux cotes de p.rc -_-

    • EchoDelta dit :

      Absolument il faut transformer ce genre de démarche en aubaine. De plus cela aurait le côté salvateur que les prochains dirigeants ne se presseront pas pour « discuter » avec le « gouvernement » Malien en place.

  4. Bagration dit :

    Pour le coup sur ce sujet-là, je n’ai jamais été totalement en ligne avec la position de Macron, Parly et Le Drian. D’une part, les Américains eux-mêmes ont ouvert la voie avec les négociations entamées en Afghanistan avec les Talibans. D’autre part, il ne faut pas oublier que le Mali est une guerre ethno-tribale sur laquelle s’est greffée une insurrection djihadiste. Pour venir à bout du conflit, il faudra bien traiter tôt ou tard avec certains des insurgés.

    Et c’est justement là que le bas blesse du côté du gouvernement malien. Pourquoi entamer des négociations avec des djihadistes à l’agenda international tel que Ghaly tout en refusant d’implémenter l’accord d’Alger négocier sur les Touaregs ? En plus, tant qu’à négocier autant le faire en position de force. Hors en l’espèce, le gouvernement malien veut négocier parce qu’il est en situation de faiblesse par rapport à l’insurrection, et cela parce qu’il n’a pas entamé les réformes indispensables pour pacifier les relations entre ethnies, et purger l’Etat et l’armée de la corruption. Pour ne prendre qu’un exemple parmi tant d’autres, difficile de motiver des soldats à se battre si la moitié de leur solde est détournée par leurs officiers.

    Et oui, cela est difficile à entendre pour nos amis Tiers-mondistes pullulant sur le Web, qui préfèrent accuser l’Occident, et notamment la France, de leurs malheurs à longueur de journée, mais c’est la réalité. La France, qui de son côté n’a plus rien à gagner sur place…

    • Plusdepognon dit :

      @ Bagration
      Faisons rapidement un petit résumé :
      https://www.revueconflits.com/sahel-djihadisme-terrorisme-olivier-hanne/

      https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/sahel-guerres

      La zone sahélienne est concernée, mais pas seulement :
      https://www.revueconflits.com/terrorisme-burkina-faso-herve-thery-daniel-dory/

      Les USA se sont tournés vers le Sahel apres les attentats du 11 septembre 2001 et depuis renforcent leur présence :
      https://www.lemonde.fr/blog/aboudjaffar/2012/04/18/its-just-time-to-pay-the-pricefor-not-listening-to-advice-policy-of-truth-depeche-mode/

      Des pays moins importants y font aussi leurs trous, car le Sahel,c’est lié à l’intervention en Libye avec d’énormes transferts d’armes et de professionnels de la violence :
      https://www.areion24.news/2021/07/01/libye-le-grand-jeu-mediterraneen-de-la-turquie/

      Mais aussi des marchés que prennent nos bons amis :
      https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2021/10/17/letrange-obsession-de-la-france-pour-la-turquie-au-maghreb/

      À présent, quittons la planète des bisounours contre les vilains puants la chèvre et rentrons dans le vrai Grand Jeu, parlons pouvoir et pognon.

      Les enjeux miniers sont au coeur de la « transition énergétique » que l’on nous vend pluq verte :
      https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/05/12/matieres-premieres-cette-fois-le-supercycle-est-de-retour_6079980_3234.html

      C’est important pour comprendre pourquoi il y a autant de mouvements au Sahel :
      https://www.cercle-k2.fr/etudes/il-est-temps-de-remettre-de-la-coherence-dans-la-savane-566

      https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/03/14/matieres-premieres-un-nouvel-age-du-fer-sous-emprise-chinoise_6073053_3234.html

      https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211003-mali-rca-pourquoi-la-russie-s-int%c3%a9resse-de-plus-en-plus-%c3%a0-l-afrique-subsaharienne

      Le reste, c’est de la littérature ou pour les aficionados de Botul.

    • Polymères dit :

      Je ne considère pas que l’on puisse sans cesse comparer différents conflits et les différents acteurs.
      Les talibans sont les talibans, l’Afghanistan c’est l’Afghanistan.
      AQMI ou l’EIGS au Mali ne sont pas assimilables aux talibans pour l’Afghanistan.

      Oui au Mali il y a une guerre « ethno-tribale », nous la connaissons déjà avant d’entrer avec Serval. Cette guerre peut se « simplifier » en une rivalité Nord (touaregs) et Sud (populations noires), même si on peut encore créer plusieurs divisions dans ces deux zones.
      Si nous avons dès le départ tenu à distance « l’armée malienne » du Nord , si on a laissé les touaregs en armes dans leur zone, c’est pour éviter cette guerre au moment ou nous occupions du problème terroriste.
      En 2014, l’armée malienne voulait reprendre le Nord par la force aux touaregs, elle échoua et cela a conduit aux accords d’Alger qui justement doit permettre de gérer et régler cette guerre ethnique avec l’appui de l’ONU.

      Il n’y a aucun problème pour que l’armée malienne dialogue avec ces groupes armés, elle le fait déjà en réalité, mais il ne faut pas confondre ces groupes qui ont un combat politique et peuvent représenter une partie de la population avec les groupes terroristes comme AQMI et qui sont comme des électrons libres, même si certaines têtes sont « locales ».
      Le problème n’est pas de rechercher un consensus politique avec les touaregs, c’est de vouloir considérer les groupes terroristes comme étant des acteurs qui « comptent » pour la vie politique et sécuritaire du pays.

      Je partage le même constat que vous, ce qui est dangereux c’est que Bamako ne négocie pas en position de force, il est dans une pratique ou il va « céder » à des volontés terroristes, son idéologie qui sur le temps long sera contre productif car ça renforcera le camp d’en face. Ils se feront manipulés pour obtenir des concessions en échange d’un faux semblant de paix ou les armes seront toujours présentes et attendront le moment opportun pour s’imposer.

      Mais bon, à Bamako on a une conscience toute relative de ce qui se passe dans le Nord et on se laisse porter l’idée qu’on peut résoudre les problèmes par des poignées de mains. Pourtant c’est bien dans la capitale qu’on voit une obsession de vengeance contre les touaregs. Ils cherchent des « victoires » faciles et seraient prêts à voiler toutes les femmes pour que les terroristes se calment, prêt à mettre un peu de charia dans la justice pour éviter de combattre etc.
      Il y a une contradiction entre le courant d’opposition que représente l’actuelle junte militaire au pouvoir, qui est contre la France, contre les touaregs mais qui déclare vouloir dialoguer avec « tous » avec l’ambition de faire venir des mercenaires russes qui iraient faire le grand nettoyage (ils veulent le croire!) contre les terroristes.

      Moi ce que je crains, c’est que cette junte militaire cherche à créer une situation propice à une guerre contre les touaregs en cherchant à tout faire pour que la France parte, pour que les terroristes restent tranquille ailleurs dans le pays pendant qu’ils iront frapper leurs ennemis idéologiques que sont le MNLA et d’autres.

      • Vous n'aurez pas la diviison du Mali dit :

        LA fameuse guerre ethno tribale qu’elle belle arnaque pour legitimer de couper le Mali en deux , LE MLNA était mort avant la venue Française , il s’est compltement dissolu dans le mouvement djihadiste, la FRance a reinstallé ce mouvement à Kidal … Vous n’aurez pas la division du Mali car même les touaregs se retourne contre la France voyant l’arnaque dans votre objectif , il vaut mieux être second dans un empire que premier dans un village , je rappelle que l’ancien numero 1 du MLNA est aujourdhui au ministere … Le destin de la France au Mali sera le même qu’au Rwanda si elle continue sont petit manege a travers les ethnies …

      • Vous n'aurez pas la diviison du Mali dit :

        Ce mépris que vous avez vis a vis des Africains vous le payez cache en ce moment , les prenant pours des enfants qui comprennent pas votre petit manege , les mecs osent essayer de legitimer des mouvement inserructionnel qui represente même pas la majorité de la population en question et ils osent dire que c’est une guerre tribale , parce que le MALI dit non à la division de sont pays ? Qu’on fait les Russes face au Tchetchene ? Vous avez levez le petit doigt ?

      • Vous n'aurez pas la diviison du Mali dit :

        Prendre le nord par la force attend le nord Mali n’est pas un territoire Malien ? c’est quoi ce bordel chez vous a legitimer la division en deux d’un pays ? Vous savez que les Touaregs sont minoritaire au nord Mali ? Que le MLNA represente une minorité de Touareg que la France a ramener a Kidal alors que le MLNA avait explosé a cause de l’emprise djihadiste ? Allez ecouter choquel Maiga sur le sujet, votre pretexte de guerre ethnique est un grossier Mensonge , le MLNA n’existe plus vous l’avez réinstaller a Kidal …

        • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

          @ Au pleurnicheur : Vous n’aurez pas la diviison du Mali

          C’est une évidence que le nord n’appartient pas au Mali, que vous faut-il pour le comprendre, une thèse à la Sorbonne que vous serez incapable de soutenir ?

          D’ailleurs, le Mali est le mali uniquement parce que Singor n’avait pas voulu de vous, car il considérait les Maliens comme des moins que rien, savait-il quelque chose que nous découvrons depuis peu ?

          Le Mali est une pure création Française de circonstance. Alors oui, le Mali peu etre coupé en deux.

          L’unique problème de couper le Mali en deux, c’est que ça risque de générer d’autres conflits là où les frontières laissées par les colons sont discutées.

          On a assez des crétins du Mali à gérer et on ne veut pas ouvrir la boite de pandore qui mettrait de nombreuses régions en feu avec les drames que ça engendrerait avec la gestion des crétins bis.

          C’est pourquoi une province autonome est la meilleure solution.

          Tout le reste est pure foutaise. Kapish ?

      • Vous n'aurez pas la diviison du Mali dit :

        Iyad Ag aghali n’est pas moins Malien que votre MLNA groupe insurrectionnelle au sein de la communauté Touareg réinstalle a Kidal pour legitimer de couper le pays en deux … D’ailleurs l’ancien numero un du MLNA est au ministere desormais donc votre histoire de guerre ethnique monté de toute piece par des forces exterieure a echoué , la question des Touareg a était éteinte par l’Algerie qui ne veut pas une contamination chez elle . Si la France veut pas subir le même sort qu’au Rwanda au Mali qu’elle cesse ces manipulation a faire croire a une guerre ethnique quand il s’agit du fait que le MALI veut garder l’integrité de son territoire, allez soutenir l’independance de la bretagne ou de l’Alsace si vous voulez au Mali la pluralité ethnique fait parti de l’identité de ce pays depuis des siecles, l’homogénéisation n’est pas une obessesion Africaine , le nord Mali est autant Malien que le sud ce sont les heritage des empires du Mali et de l’empire Songhai , le Mali est un et indivisible c’est sa devise et vous vous y frottez durement car même ceux que vous croyez avoir manipulé se retourne contre vous …

        • Polymères dit :

          On dit MNLA, dommage que pour un « malien » si intéressé par la cause du Nord, on ne sait même pas des choses simples, ça parle sans réfléchir sans comprendre ce qu’on écrit. Vous êtes la caricature du malien de Bamako ou de l’étranger qui fantasme sur des idées mais qui ne connait pas la réalité.

          Vous évoquez le Nord, avez vous déjà été à Kidal ? J’en suis convaincu, la réponse est non, mais j’en suis convaincu aussi, votre fierté (pour avoir raison) dira « oui » quand vous ne vous ferez pas passer directement pour un habitant de cette région.

          Ne comparez pas l’Alsace et la Bretagne, là aussi vous n’y avez jamais mis les pieds, sinon vous vous garderez bien d’avancer une « indépendance » de ces régions. Mais ce sont souvent des africains qui rêvent de voir la France se diviser qui prennent au sérieux ces possibilités car ne comprenant pas l’Histoire de la France et sa diversité qui fait sa force. Le fierté d’appartenir à une région n’est en rien une remise ou une opposition à la France.

          Nul ne va vous apprendre que ce ne sont pas les Maliens qui ont façonnés les frontières du pays que vous défendez, elles ont été faîtes à la règle par la France. L’unicité ou l’homogénéité que vous défendez est une vision d’esprit et ne repose aucunement sur une réalité, c’est votre rêve, votre espoir qui repose sur votre méconnaissance des réalités du Nord.

          La France n’a pas remis en place le MNLA à Kidal et l’armée malienne ne l’avait pas défait. Ils ont toujours été là. La France ne souhaite pas la partition du Mali, cessez de fantasmer cette idée, d’ailleurs l’agenda politique est dicté par les accords d’Alger et sous la supervision de l’ONU. Il n’y a qu’à Bamako qu’on s’imagine l’armée française voler des richesses dans le Nord, soutenir les touaregs, imposer une partition.
          La France a quitté récemment Kidal et puis quoi? Qu’est-ce que cela change? L’armée malienne va entrer dans Kidal en libératrice ou en occupant? Elle va refaire comme en mai 2014?

          Attention à ne pas péter plus haut que votre cul, vous comme la junte militaire que vous soutenez, vous allez rapidement être confronté à la réalité et vous avalerez vos fantasmes.

          Le Nord du Mali appartient au Mali, personnes ne dit le contraire, par contre ceux qui prétendent que la population locale est de même nature que celle du Sud, n’y connaisse rien. Cela fait des décennies que le Sud cherche à imposer sa loi dans un Nord qu’il méprise, qu’il n’aide pas (il n’y a même pas une seule route qui va à Kidal, aucun investissement ne se faisait pour eux), des rébellions touaregs qu’il faut comprendre et ne pas simplement combattre en effectuant des actes de représailles sur les populations avec la folle idée de se croire chez soit.
          Désolé, mais avant de dire « c’est le Mali » encore faut-il que les populations l’acceptent, soient intégrés et bénéficient d’investissements. Ce n’est pas le cas, dans le Sud on voit le Nord sous le prisme d’un « territoire » et ou la population ne serait pas différente, qu’il suffirait juste de dégager quelques miliciens armés pour que tout rentre en ordre, mais que d’ignorances, incroyable de voir de l’étranger des maliens connaitre si mal leur propre pays.

          • Haoussa du Niger dit :

            regardez ce blanc qui se prend pour meilleur connaisseur que les populations locales. Il nous sort un ramassis de mensonge et d’omissions croyant faire face à des ignorants sans mémoire.
            En été 2016, le général de l’armée malienne Gamou et sa milice du Gatia chassent vos protégés touaregs de la CMA de toutes ses positions et l’a contraint de se cantonner à Kidal ville. Au vu d’une offensive imminente la France et son machin de la minusma ont fait toutes les pressions possibles pour stopper l’offensive et mettre fin au siège. Afin disent ils de protéger les populations civiles des combats. Population civile qui sont massacrés quotidiennement depuis 2017 à proximité de barkhane et minusma sans qu’ils ne disent le moindre mot et sans qu’ils bougent le petit doigt.
            Malgré ces fait incontestable et connu de tous, ce polyméres vient nous dire que ses protégés ‘ont pas été défait. Des protégés dont la justification de leur armement et soutien à l’époque de Sarkozy/Fabius est qu’il combattrait les terroristes alors que depuis leur éviction en 2012 de leur état azawad, ils n’ont plus jamais tiré le moindre coup de feu contre les gat.
            complots russes bot ou trolls vous allez degagez

    • Foutage de gueule dit :

      Trop drole vous voir demander au Mali ce que vous n’accepeterai jamais a savoir couper son pays en deux pour le bon plaisir d’une minorité dans la minorité manipulé par des forces exterieure pour reclamer une independance … Et oui la France travaille pour la Balkanisation de l’Afrique et ce que vous gene c’est que son agenda est cerné , vous parlez de mesure contre la corruption c’est ce que fait la transition et tiens c’est drole on voit les medias Français comme RFA parler d’arrestation politisé donc vous n’en avez que curre de la corruption elle semble vous arrangé , la pacification paassera par dicuter avec tous les fils du Pays la France n’en veut pas on a compris son agenda pour le Mali quand elle s’associe notamment au MLNA qui ne representer plus rien a l’époque jusqu’a que la France vire son ambassadeur au Mali qui était contre cette association car la France s’est compromise par cette association

      • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

        Mon petit, tu passes au CP2 quand ?
        Courage, mais tu vas ruiner ta pauvre mère, car ce n’est pas encore pour cette année scolaire. Tiens bon peut être l’année prochaine.

  5. Alain CONTE dit :

    L’a pas l’air content, sur la photo. Il faut dire qu’il vient de visionner une cassette tournée dans un club libertin parisien. Du fouet ii ne connaît que les 400 coups appliqués à la femme adultère avant lapidation. Demain il pourra parfaire son éducation en regardant enc..e moi je su.e avec Yamina Latifa dans le rôle principal, entièrement tourné au Mali en décors naturels. Ce que c’est, quand même, que le choc des cultures !

  6. Starbuck dit :

    Bon eh bien quand les principaux intéressé ne veulent plus combattre on ne peux pas les forcer. L’armée malienne est en dessous de tout.
    Laissons les Maliens régler leurs sauces tout en prévenant les autorités en place qu’ils seront jugés complice et responsable si ces groupes s’en prennent à la France et que la réponse se fera à coup de GBU sans faire de distingo entre les bons et les mauvais et que les premières à tomber seront personnellement pour eux.
    Ça devrait les aider dans leurs négociations

  7. Convertor dit :

    Bien sûr qu’il faut discuter avec les terroristes. Mais garder un gros bâton à la main … Et ça, pas sûr que le gouvernement malien, de transition ou pas, sache bien s’en servir …

  8. Thaurac dit :

    Il a la tête de l’emploi ce mec sur la photo,. Faut dire que, hormis le jihad, il n’avait pas d’autre choix dans la vie avec sa troche!

  9. Castel dit :

    Celui-là, je trouve qu’il a vraiment une tronche de punchingball !!

  10. mulshoe dit :

    Partons de ce bourbier et laissons les maliens à leurs démons .

  11. blavan dit :

    Avec toutes ces lignes rouges, que faisons-nous encore des ces pays où il n’y a que des coups à prendre sans issue politique autre que de laissez la nature faire. Protégeons nos frontières dans l’hexagone et cessons de faire croire que notre présence au Sahel nous protège.

  12. Coq dit :

    Le problème, on reste, c’est du grand n’importe quoi, on est tout seul, ou presque.
    On part c’est tout ce quart de l’Afrique qui bascule, et tous les peuples de confession autre que musulmanes qui seront éradiqués. Puis probable que le reste de l’Afrique sera en danger …

    Ce n’est pas une guerre de religion ? Ben ….

  13. Popeye73 dit :

    On peut analyser dans tous les sens les tenants et aboutissants de cette OPEX, prendre en compte la complexité de ce Mali et des ethnies qui le composent, interpréter les relations diplomatiques et les rapports de forces inhérents à cette situation inextricable… une solution s’impose : partir. Laisser le Mali aux maliens. Qu’ils prennent leur destin en mains, comme les Vietnamiens l’ont fait il y a 50 ans et comme les Afghans le font actuellement.
    Les autorités françaises craignent-elles l’effet domino, ou bien attendent-elles de refiler la patate chaudes au prochain Président ? (Ou les deux…)

  14. Pascal (l'autre) dit :

    Des négociations avec les groupes terroristes!! Faut il expliquer aux baltringues à la tête de ce qui convenu d’appeler « pays » le Mali ce qui est arrivé au gouvernement afghan quand ils ont négocié avec les Talibans! Je me réjouis d’avance du résultat! Allons nous en, Après tout la lame du poignard c’est sur leur cou* pas sur le notre!
    * La spécialité gastronomique malienne va devenir le boudin!

    • Wa Terlou dit :

      Toujours la morgue et le mépris à la bouche. Toujours cette incurable arrogance.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Toujours la morgue et le mépris à la bouche. Toujours cette incurable arrogance. » Toujours ce plaisir maladif de faire des phrases! Mais au fait vous parliez de vous ce « constat » ne serait ce pas à votre sujet? Début d’autocritique?

        • Wa Terlou dit :

          « …faire des phrases »? Qu’est-ce que vous faites vous? C’est pas des phrases?

          • Wa Terlou dit :

            Apparemment, nous on ne peut que « faire des phrases ». On n’est pas des gens normaux comme vous. Si nous parlons, c’est pour le plaisir de « faire des phrases ». Ce n’est pas pour parler comme tout le monde. En fait, nous on ne devrait même pas parler. Comment osons-nous parler? Comment osons-nous prétendre dire ou penser quelque chose? Nous n’avons rien à dire. On devrait la fermer et si nous parlons, c’est que nous que nous voulons démontrer quelque chose. C’est pour « faire des phrases ». C’est maladif. Toujours cette incurable arrogance.

  15. jlr68 dit :

    3 mots : RETOUR EN FRANCE , ca suffit les morts , l’argent par milliards qui s’envole . Je dirai meme plus , laissez les s’entretuer. On a essayé , ils ne veullent pas ou plus ou n’ont jamais voulu , retour à la maison et bravo pour les armées francaise.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « On n’est pas des gens normaux comme vous. » Bravo, vous commencez à comprendre? Apparemment vous faites partie de ceux qui comprennent vite à condition de leur expliquer longuement!
      « En fait, nous on ne devrait même pas parler. » A vous lire oui! Vous connaissez la phrase : » il vaut mieux la fermer et passer pour un con que de l’ouvrir et ne plus laisser aucun doute à ce sujet! »
      « c’est que nous que nous voulons démontrer quelque chose. » Démontrer que vous êtes inepte? Un seul de vos « commentaires » suffit
      « Toujours cette incurable arrogance. » Venant d’un « sachant » enfin qui se fait passer pour un cette phrase est pour le moins……………… amusante!

  16. Paul Bismuth dit :

    « Aux yeux de beaucoup de Maliens, si la grande puissance militaire qu’est la France ne vient pas à bout d’une rébellion, c’est seulement qu’elle ne le veut pas. » Et pourquoi les maliens ne veulent pas faire le boulot eux-mêmes?
    https://www.lefigaro.fr/vox/monde/la-ville-de-kidal-coeur-de-la-fracture-entre-france-et-mali-20211019

    • Korrigan dit :

      On attend toujours les engagements massifs et enthousiastes pour défendre leur pays parmi les 120000 maliens vivant en France ( chiffre de l ambassade )!!!!!!!!!!!!!
      Bon je sors

  17. Sylvain dit :

    Avec les terroristes on ne discute pas… Enfin, quand on n’a pas d’otage. Car quand la France a eu des otages, elle a discuté avec des émissaires de groupes terroristes. Elle ne verse pas de rançon, mais demande à un généreux homme d’affaire de la verser, puis le défraie avec un contrat ou autre (voire de libérer des prisonniers…). Par ailleurs, la France est-elle prête à dire ce message aussi aux Américains qui discutent sans état d’âme avec les Taliban (dont des ex-detenus de Guantanamo) et des membres de Haqqani au Qatar ? Bref, le gouvernement malien sent bien que la France va partir (et en ça, on aurait bien raison), et donc commence à discuter avec ses ennemis d’aujourd’hui. Partons vite, proprement, avant que tout ça ne parte en vrille comme en Afghanistan. Dans le domaine du terrorisme, mieux vaut rester discret et humble.

    • Daniel 1945 dit :

      La France ne discutait pas avec le FLN pendant que des soldats français mouraient en Algérie ?

      • Sylvain dit :

        Si, comme elle a discuté avec le Vietminh a compter de 1953. Quand on veut négocier un traité de paix, il faut bien discuter avec son ennemi.

  18. Buburoi dit :

    Macron passe son temps à demander pardon aux terroristes du FLN et à s’excuser pour les crimes contre l’humanité qui d’après lui auraient été commis par les responsables de l’armée française en Algérie. Il faut laisser le Mali aux maliens qui veulent remplacer Barkhane par le groupe Wagner. Macron se ridiculise devant les africains, personne ne comprend sa politique.

  19. Momo dit :

    Il faut vraiment tirer les conclusions et toutes les conséquences, c’est à dire se casser au plus vite.
    Goita est capable de monter un nouveau ‘mariage’ à la bounti et de faire intervenir un helico repeint ou simili afin de nous faire accuser par les ong prêtes à sauter sur l’occasion (MSF, HRW, Amnesty, etc…).

    Il n’y a plus rien à espérer, qu’ils coulent avec leurs bourreaux au regard pétillant d’intelligence et de bonté comme le magnifique exemplaire, prototype, sur la photo.

    • Sunny dit :

      Manifestement le vent tourne. Si même Momo un des champions de la bande des ravis du bourbier songe à se casser c’est que ça commence à sentir vraiment le sapin. Encore un petit effort pour qu’une bande de Toubabs dans le plus pure style pingouins encravatés ne se sentent plus autorisés à décider avec qui et de quoi on peut parler entre Maliens.

      • Momo dit :

        T’as toujours encore rien compris, sunny, le soleil noir islamiste de la banlieue est ;0)
        Si je dis qu’il faut se casser c’est pas parceque tes congénères égorgeurs islamistes font des progrès (*), c’est parce qu’avec goita et wagner vous aller en baver des trés sales et là il faut pas qu’on vienne nous e..erder avec de la manipulation russe+woke+islamo facho gaucho (et oui, tous réunis).
        Si tu relis trois fois avec un dico tu vas peut-être y arriver. Je n’ai fait là que du premier degré, facile -_-

        (*): un de tes tout derniers vrais chefs survivants vient encore de passer à la casserole, puni par son dieu ^^

      • Pascal (l'autre) dit :

        « on peut parler entre Maliens. » Des techniques d’excision des très jeunes filles par exemple?

  20. HMX dit :

    Il n’y a clairement plus rien de positif à attendre de ce pseudo-gouvernement malien. le colonel Goïta a pour seul objectif de sauver sa peau. il a déjà vendu le Mali aux russes en échnage de sa protection personnelle, et il est désormais prêt à « discuter » avec les djihadistes (qui n’en demandaient pas tant !) pour acheter une paix illusoire.

    Au XXème siècle, on aurait nous même réglé le problème en organisant un coup d’Etat, pour placer quelqu’un de plus malléable au pouvoir. Au passage, personne ne viendrait pleurer pour un putschiste, lui même victime d’un nouveau putsch.

    En 2021, nous devons adapter nos méthodes. Plutôt que pratiquer l’ingérence directe, organisons en sous-main une « campagne de ré-information » agressive et massive, comme savent si bien le faire nos adversaires, en alimentant régulièrement les médias et relais d’opinion maliens avec de nouvelles informations sur la situation et les pratiques de son gouvernement, en forçant le trait au besoin. Expliquer aux maliens que le colonel donne les (rares) richesses de son pays à la Russie en échange d’une garde prétorienne de mercenaires Wagner, pendant que dans le Nord du pays les soldats maliens manquent de tout et se font décimer. Expliquer que le colonel a choisi d’engager des discussions illusoires avec les djihadistes qui ont massacré de très nombreux civils et militaires, et qui ne renonceront jamais à prendre le pouvoir. Communiquer systématiquement sur les atrocités commises par les djihadistes (surtout si ce sont ceux avec qui Goïta a l’intention de discuter…). Communiquer sur le montant des aides internationales perçues par le Mali, et s’interroger pour savoir où passe cet argent. Communiquer sur les résultats de Barkhane, notamment lorsque des leaders terroristes sont éliminés. Mettre à jour divers scandales de corruption (ça ne devrait pas être trop dur…). C’est bien sûr plus long et plus subtil que les méthode « à l’ancienne », mais à partir d’un certain degré d’impopularité dans le peuple et dans l’armée malienne, il pourrait se passer des choses intéressantes…

    • Wa Terlou dit :

      Première règle en matière de stratégie: on ne dit pas (et surtout pas de façon publique) ce qu’on va faire. Mais bon, Il vous faut vous la péter. C’est plus fort que vous. Vous ne pouvez pas résister à la tentation de montrer combien vous êtes fin et perspicace.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Vous ne pouvez pas résister à la tentation de montrer combien vous êtes fin et perspicace. » Toujours la morgue et le mépris à la bouche. Toujours cette incurable arrogance!!

      • Momo dit :

        Toi y en a petit belge (*), toi y en a retourner avec les microbes aux WC. Canard va venir (cherche pas ^^).

        (*): comme partout il y en a beaucoup de normaux et quelques uns de grands, Belges, mais lui c’est le minus qui nuit à l’image de la population…

  21. DRAILLET dit :

    Retour en FRANCE de nos troupes et défense de nos frontières

  22. Oliver dit :

    Nous nous battrons pour nos vies en France comme dans toute l’Europe avant la fin de cette décennie.

  23. frédéric JEAN dit :

    faisons comme les ricains qui on lâché l’Afghanistan et du coup refilé la patate chaude au chinois et Russes car pour le coup c’est bien joué, et faisons de même pour le Mali et hop! dans la face de l’Algérie.

  24. werf dit :

    L’erreur magistrale de Macron est de ne pas avoir soutenu la création d’un état touareg dans le nord Mali. Il ne faut donc pas s’étonner que Bamako veuille se débarrasser du nord Mali qu’il ne pourra jamais contrôler. I l faut accélérer le désengagement de la France car nous usons nos hommes, nos moyens et 10 milliards d’euros- pour peu de résultats en 8 ans- dans la BSS, mais aussi en France où le cancer djihadiste progresse.

    • Vous n'aurez pas la diviison du Mali dit :

      Creation d’un Etat Touareg la blague de l’année crée un Etat Breton ou Alsascien chez vous mais ne venez pas soutenir la division d’un pays qui n’est le pas le votre sans subis la colere de ce pays a votre encontre, et l’Algerie n’acceptera jamais un etat Touareg et donc la contamination du Sud de son pays … LE Mali restera un et indivisible ne vous déplaise dans vos plan de Balkanisation de l’Afrique .

      • Pascal (l'autre) dit :

        « LE Mali restera un et indivisible » Comment en six mots se rendre totalement ridicule!

      • Momo dit :

        Pauvre ami, le Mali n’existe que depuis la colonisation, sinon c’est un fourmillement de parcelles disputées entre tribus et peuples en guerre les uns contre les autres.
        Alors le Mali coupé en deux, non. Mais plutôt en 20 pour que tous ces gens fichent la paix au monde. Et même c’est pas sûr

      • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

        Petit ferme la bouche et apprend l’histoire de ton pays, le Sénégal ne voulait pas de vous et c’est pour cela que la France a créé le Mali. Dis merci au lieu de raconter des bêtises et vas t’occuper de tes chèvres.

      • breer dit :

        Mieux que la balkanisation, c’est l’islamisation extrémiste de l’Afrique qui est en marche …
        la balkanisation qui a déjà commencé, c’est en France, et la population française commence tout juste à s’en rendre compte…..

  25. breer dit :

    Nos gouvernants continueront de se faire berner sur tous les plans, (et le peuple français avec évidemment). Outre l’immigration déraisonnée et incessante et progressivement déconstructrice de notre nation, et face à la totale impossibilité de faire confiance à des états et dirigeants dont les populations qui végètent depuis des décennies, n’ont pas vraiment envie de se défendre face à l’Islam invasif auquel nombre de leurs propres habitants se convertissent. A l’inverse beaucoup de ces ressortissants aiment beaucoup, tout en profitant de notre système social, se plaindre et accuser notre pays de tous les maux possibles. Le peuple français n’est pas près de voir la fin des effets secondaires de la colonisation faite aux siècles précédents et de la décolonisation post années soixante, surtout pour certaines de ces nations qui n’ont jamais été en capacité d’être « indépendantes » sur les plans sociétaux, et économiques. D’autant plus du fait d’habitudes comportementales, y compris « procréatrices » au vu de leurs démographies incontrôlées, sinon il n’y aurait pas des dizaines de milliers de candidats à l’émigration, la plupart de moins de 40 ans.
    Et nos dirigeants et « intellos » le plus souvent de gauche (mais pas uniquement) qui se voient « progressiste » on se demande bien en quoi, (sans doute s’agit il d’une progression vers la régression) de tergiverser et nier une réalité de plus en plus observable dans nos cités. Chers français juste pour voir, venez marcher à Marseille sur la Canebière des Réformés, jusqu’au Vieux port, et des Réformés jusqu’à la porte d’Aix, (mais aussi ailleurs) et vous vivrez « l’exotisme » du voyageur sans prendre ni l’avion, ni le bateau, quoi qu’on nous martèle dans les médias, ou chez les politicards de toutes sortes, qui vivent de dénis ou pire de mensonges. Dans 30 à 35 ans, ce pays sera territorialisé en communautés ethniques, religieuses, qui ne seront pas forcément en bonnes ententes entre elles, vu les tensions ethniques et historiques qui existent entre certaines, et soyez en sûr nos taxes et impôts ne cesseront de s’accroitre pour alimenter ces milliers de gens certainement pas en capacité de s’assimiler (langage, compétences, processus cognitifs, moeurs et comportements relationnels inciviques à mille lieux des nôtres). Et pour clore ce diatribe, qui dans les « hautes » sphères pense ou parle du futur sociétal qui se profile pour nos propres (et mêmes les leurs) descendants.

  26. ron7 dit :

    https://information.tv5monde.com/afrique/qui-est-choguel-maiga-le-premier-ministre-malien-qui-defie-la-france-426426
    On attend les déclarations incendiaires du 1er Ministre du Mali !
    Non ! Tout va bien ??
    M. Choguel Maïga en panne !? Ce serait étonnant !

  27. Belzébuth dit :

    J’ai eu un chef qui disait: »la perception, c’est la réalité ». Pas le meilleur…
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211021-le-mali-et-le-repositionnement-militaire-fran%c3%a7ais

    • Momo dit :

      C’était un spécialiste de la novlangue, qui avait sa propre perception de la biologie, de l’histoire et du monde?
      Ou il est à l’EMA ou il s’en est pris une du monde réel…

  28. Haoussa du Niger dit :

    Négocier avec les groupes locaux, c’est la France qui en a montré le chemin en faisant le distinguo entre les terroristes et les alliés des terroristes. Al quaida est le grand vainqueur depuis 8 ans car en partant de sa base arrière de Kidal en 2013 il contrôle aujourd’hui 85% du Mali et 1/3 du Burkina, des territoires au Niger et le tout en combattant la France et ses nombreux mercenaires (minusma+ groupe armé touareg), l’armée malienne.
    Des attaques sont signalées en côte d’ivoire.
    L’un de leurs principaux arguments dans leur recrutement outre l’expansion de l’Islam, c’est la neutralité et la bienveillance française et de la communauté internationale à leur égard car leur ennemie est l’EIGS.

    Bref mission complétement raté pour vous les grands stratèges français qui partent toujours du postulat que les peuples africains seront toujours ennemies et donc il suffit de jouer sur leur peur.
    Toutes les ethnies sont devenues réalistes, mêmes les plus virulents car il existe un truc qui s’appellent les réseaux sociaux et qui permet à tout le monde de diminuer les haines ancestrale, chose que les débiles stratèges français n’ont pas anticipés.
    L’Islam radicale appliquée correctement ne fait plus peur à grand monde.
    Le monde musulman remerci à nouveau la France pour avoir permis une nouvelle expansion islamique dans l’ex soudan français après celle qui a eu lieu lors de sa pénétration coloniale.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « L’Islam radicale appliquée correctement ne fait plus peur à grand monde. » Le jour où vous serez lapidé ou égorgé j’ose croire que vous saurez mesurer à sa juste mesure votre propos!
      Au fait pas de « ti tac » aujourd’hui? Vous avez oublié de remonter l’horloge!

    • Momo dit :

      Pénétration coloniale?
      Espèce de cochon, tu peux être gai sans te montrer en spectacle!

    • GA dit :

      Je ne savais pas que la MINUSMA était un groupe de mercenaires au service de la France.
      « il existe un truc qui s’appellent les réseaux sociaux ». Le truc où tout le monde raconte sa vie, poste et partage la moindre co.nerie ? Avec près de 3 milliards d’individus utilisant FB chaque mois, on imagine le pouvoir de nuisance… tic et tac !

  29. lxm dit :

    Tenez, les talibans pourchassent toutes les femmes qui ont fait du sport pour les découper; la dernière découverte, la joueuse de volleyball Mahjabin Hakimi, les talibans menacent les familles donc on ne sait combien dont tombées.

    De ce que j’ai compris, historiquement les guerres sont déclenchées par des sociétés virilistes, qui vont écraser des sociétés où l’homme et la femme sont à peu près égaux, pour en tuer les hommes et prendre les femmes en tuant les récalcitrantes. Mais, à l’échelle de l’humanité, il n’est que très récent que les sociétés égalitaires cherchent à contre-attaquer et modifier les sociétés virilistes, le problème est que justement, par notre part sociale sensible, féminine, on ose pas faire ce que l’ennemi fait, c’est à dire massacrer, donc il revient encore et encore jusqu’à gagner.
    Pourtant, l’évolution humaine et sa survie dans l’environnement démontre que l’humanité est issue d’une volonté égalitaire, comparés à toutes les autres espèces, l’homme et la femme sont à peu près de même taille et de même corpulence et de même capacités avec un faible partage des rôles, ce qui signifie qu’on agit mais aussi qu’on apprend, et la bonne coordination des deux donne la compréhension, l’intelligence.