Le Service de santé des Armées cherche à améliorer l’acclimatation des soldats à la chaleur

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    BECOMING SUPERHUMAN WITH ICE MAN – Wim Hof
    https://www.youtube.com/watch?v=8cvhwquPqJ0

    Ca doit bien exister dans l’autre sens aussi !

  2. Patadouf dit :

    Fantasme, fantasme ?? Le jour venu, notre code éthique dans la musette, face à des « vilains méchants » augmentés et sans scrupules, ayant pour seul but de nous botter le train… On en reparle.
    Initialement les drônes aussi devaient ne pas êtres armés, et après mure et sage réflexion…
    Question de temps.

  3. Félix GARCIA dit :

    Un simple témoignage …
    AVC suite aux Vaccin anti Covid – Témoignage pompier
    https://www.youtube.com/watch?v=XTCm26qDQ1U

    Repositionnement : évaluation in-vitro de l’efficacité antivirale de médicaments anciens
    Colonel Bruno Pradines, Institut de Recherche Biomédicales des Armées, Service de Santé des Armées, VITROME, IHU.
    https://www.youtube.com/watch?v=BG1Zya4FzTY
    Ivermectin against SARS-CoV-2
    Colonel Bruno Pradines, Institut de Recherche Biomédicales des Armées, Service de Santé des Armées, VITROME, IHU.
    https://www.youtube.com/watch?v=KmBM80guwG4

  4. Ltikf dit :

    L’autre option c’est quand même d’arrêter d’user nos soldats (et nos matériels) dans les zones désertiques… Reste à convaincre les idéologues !

    • EBM dit :

      On pourrait licencier l’armée aussi dans la même logique.

      Quelle idéologie appuie la guerre au Mali SVP?

      • Ltikf dit :

        « Quelle idéologie appuie la guerre au Mali SVP? »
        Au choix: le Post colonialisme, la France-Afrique, la conviction que l’Islamisme radical s’affronte à l’étranger…
        Depuis certaines lettres ouvertes récentes, j’avais l’impression qu’il y avait un boulot à accomplir chez nous ? Et là pas besoin d’accoutumance aux conditions désertiques !
        Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut voir…

        • EBM dit :

          @ Ltikf le Post colonialisme, la France-Afrique, la conviction que l’Islamisme radical s’affronte à l’étranger ne sont pas des idéologies.

          Frapper l’ennemi intérieur ne doit pas nous empêcher de frapper l’ennemi extérieur.

    • Xaintrailles dit :

      Peut-être faudrait-il introduire le concept de « PR augmenté » pour y parvenir ?… 🙂

  5. Jm dit :

    Après 50 ans passés au Liban ou au Tchad, le SSA cherche à améliorer l’acclimatation à la chaleur ????????
    Il n’y aurait pas du foutage de gueule ??????
    Ou alors, peut-être qu’il cherche à justifier son existence.
    Moi, c’que j’en dis, c’est que quand il fait 55° sur la piste de Djam, que mes potes Transaux doivent attendre 1h pour perdre 1° pour gagner 100m de distance au décollage, et que je vois mes mécanos courir, je sais pourquoi à l’issue des missions je leur paye volontiers une bière.
    Je n’ai pas attendu après le SSA pour réaliser un complément en vitamine E.
    Et en amitié

    • Xaintrailles dit :

      C’est la division recherche du SSA qui est sollicitée régulièrement sur ce sujet par le commandement depuis au moins 50 ans. Cela s’appelait le CRESSA à l’époque, et ils avaient abouti au résultat paradoxal que l’entraînement au très chaud et au très froid est le même, élément signalé dans cet article ; ce qui ne m’a jamais vraiment convaincu, car sur le plan opérationnel les vêtements et équipements ne sont pas du tout les mêmes ! Le point commun est que votre organisme a besoin de 15 jours pour se réguler aux nouvelles conditions ( surtout la glande thyroïde ). Sauf si vous habitez des villes comme Chamonix ou Corte… Difficile d’acclimater un régiment entier dans une chambre bio-climatique ! Paul Émile Victor allait chercher avant expédition polaire, ses skieurs de fond et autres manutentionnaires du côté de Mouthe ( zone la plus froide du Jura ).

      • Frede6 dit :

        Pas compliqué suffit de payer 15 jours de vacances sous le soleil avant une opex + 1 semaine en sas de décompression au retour. Merci le SSA !

    • simoun dit :

      justifier son existence? Faut être vraiment complètement autocentré pour réussir à sortie ça une année comme celle-là… Après je concède que ce ne sont pas les mécanos qui voient le plus le SSA à l’œuvre, surtout sur la piste de Djam. Néanmoins ça ne vous exonère pas d’avoir un peu de compréhension de ce qui se passe à l’extérieur de vos œillères. Quant aux recherches de l’IRBA, elles dépassent quelque peu le stade de la supplémentation vitaminique mais je ne perdrai pas de temps à essayer de vous en convaincre.

      • Jm dit :

        Votre ton acerbe ne présente aucun élément de réponse justifiant le sujet de cet article.
        Pour mémoire, puisque je suis auto centré, demandez donc à l’ensemble des militaires ce que représente pour eux le SSA.
        Les réponses sont, dans l’ordre (reprenez le sondage réalisé par le CSFM):
        – VSA ou VMP (selon votre âge !!!) et des heures d’attente
        – attente interminable au sein d’infirmerie le bon vouloir d’infirmier omnipotent
        – hôpitaux où, si on n’est pas blessé de guerre, on devient un numéro
        – basci=ulement vers les médecins civils pour des soins ou maladies bégnines
        et enfin
        – le briseur de carrière par des décisions parfois et souvent arbitraires et non motivées, et comme je n’avance jamais rien sans preuve, reprenez le rapport concernant le comportement des médecins sur la base école de Rochefort, qui ont éliminés des dizaines, voire des centaines de candidats à l’engagement même après la validation de visite médicale d’aptitude à l’engagement émises par d’éminents professeurs en médecines, décisions qui ont mis à mal pendant presque 10 ans le recrutement de l’armée de l’air.
        Monsieur Simoun, je pense que le problème est inverse, le SSA devrait sortir de sa bulle et sont pouvoir autoproclamé, et que comme beaucoup d’administrations, qu’il revienne à la réalité, à savoir qu’il est au service des militaires, et non le contraire.

        • Xaintrailles dit :

          Pouvez-vous SVP donner la date de ce problème sur la BA de Rochefort, et éventuellement les références de ce rapport pour le trouver en ligne ? La médecine d’aptitude au service est ingrate, car elle fait des mécontents ( voire des rancœurs tenaces, parfois transmises de père en fils ! ) les médecins sont bien contents quand ils peuvent en être déchargés ( emploi particulier ou retraite mili ). Par humanisme je m’y suis toujours intéressé, mais si vous avez déjà feuilleté un BO sur l’aptitude, vous avez pu constater que c’était peu détaillé, parfois draconien, parfois laissant une marge de latitude large. Conflits délicats, surtout en cas de désaccords entre spécialistes experts… militaires ou civils.
          P.S. Ne mettez tout le monde dans le même sac ! Cela fait un peu trop « lutte des classes », on n’est plus sur le Potemkine…

          • Jm dit :

            Entre 2014 et 2019, à Rochefort, le taux de décision d’inaptitude à l’entrée en école (donc après les visites d’aptitude à l’engagement durant les test de sélection) était de 64% supérieur à celui de tous les chiffres et nombres des autres entrées en école, toutes armées confondues.
            Je n’ai pas retrouvé le nombre de recours médicaux émanant de Rochefort, mais c’était assez conséquent, et la situation était tellement « compliquée » avec le SSA de Rochefort, que s’en était arrivé à un tel point que les CIRFA Air , en même temps que les dossiers d’accueil, donnait les procédures pour réaliser des contre expertises et des sur expertises, avec les noms des médecins experts civils et militaires.
            Quant au CSFM, c’est celui sur la condition militaire en unité.
            Je suis trop loin pour pouvoir accéder au site, je vous laisse chercher.

            Enfin, il y a 1mois et 1/2) , j’ai personnellement vu un médecin chef et un infirmier major mettre plus bas que terre un caporal et un sergent car cela faisait 10 minutes qu’ils attendaient qu’on leurs fournisse des pantalons de combat temps chaud.
            10 mn !!!!
            Et ça ne les gêne pas de nous laisser en salle d’attente parfois plusieurs heures pour une simple VMP.
            Voilà pourquoi je dis qu’il faudrait, de temps en temps, que le SSA revienne sur Terre et se remette à la portée des personnes dont il est susceptible d’avoir la charge.

        • mich dit :

          Bonsoir ,si c ‘est le sondage du CSFM qui le dit ! moi aussi je trouve votre commentaire plutôt insultant et vos propos réducteurs , sans parler de savoir qui doit être au service de qui , qu ‘est ce qu ‘il faut pas lire comme conneries . Des gens dans leurs bulles il y en a dans toutes les spé ,vous ne l’ avez pas remarqué ? étonnant ! dans n ‘ importe quel escadron c ‘est pas les exemples qui manque pourtant .

      • Jm dit :

        « Ce ne sont pas les mécanos qui voient le plus le SSA à l’œuvre, surtout sur la piste de Djam. ».
        Etrange, le contraire également.
        Si le SSA sortait et venait voir les mécanos pour connaître leur condition de travail (jour et nuit ….) au lieu de venir nous voir uniquement pour faire un vol touriste de temps en temps.
        C’est peut-être pour ça qu’ils ont mis 50 ans à s’intéresser à cette situation à laquelle s’adapte assez facilement quasiment tous les militaires, l’AT particulièrement.

  6. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ l’IRBA dispose désormais d’une chambre bioclimatique, inaugurée en décembre 2020 ]

    Cela existe au moins depuis la SGM , au Japon et en Allemagne , mais les cobayes c’étaient des prisonniers de guerre ! ;O(
    Des tests ont été déjà menés lors de la PGM , les Britiches voulant que le Brésil entre en guerre aux côtés des Alliés pour le front de Mésopotamie , pareil pour la Guerre de Vietnam .
    Il existait aussi un mythe sur la  » tropicalité  » du Soldat Japonais durant la SGM alors que celui était souvent un urbain …

    • Clément dit :

      Pour les japonnais, c’est surtout que le climat japonnais est très humide.

      • Sempre en Davant dit :

        Non c’était plus simple, ils ont fait des essais d’endurance pour tester leurs capacités de projection.

        Ils entassaient un maximum de soldats dans les cales de leurs navires et les poussaient a bout de résistance.

        Ils en sont venus à faire la promotion des soldats morts pour l’empereur à l’entraînement.

        Le nom de l’auteur m’échappe mais la guerre du Pacifique en deux tomes chez pygmalion dans votre bibliothèque favorite.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Le nom de l’auteur m’échappe mais la guerre du Pacifique en deux tomes chez pygmalion dans votre bibliothèque favorite. ]

          Accessoirement lire des livres qui relatent la vie du combattant comme  » La condition de l’homme  » de Junpei Gomikawa et/ou regarder le film :
          https://cineverse.fr/la-condition-de-lhomme-un-long-chemin-vers-la-lumiere/
          Près de 60 % des pertes de l’armée Japonaise ont eu lieu en dehors des combats en raison justement de leur fragilité physique en relation avec les climats tropicaux et sollicitations physiques .

          Les peque… Paysans ‘ » rustiques  » ont fait parti des premières fournées en 1934 et ont été rapidement décimés . Ce fut le tour des  » urbanites  » comme les désignaient avec mépris les officiers recruteurs . Plus la guerre avançait , plus l’armée se retrouvait à recruter des  » têtards à hublots  » chétifs obligés de charier comme des animaux de bâts parfois 60% de leur poids par ce que l’industrie était incapable de fournir des camions et/ou des avions .

  7. farragut dit :

    Cela me fait penser aux 70°C atteints à l’intérieur des chars Leopard 2 envoyés en Afghanistan, à opposer aux groupes de climatisation ajoutés aux chars Leclerc des Saoudiens…
    Quand on (les allemands) n’a pas besoin de combattre hors de chez soi, pas besoin de sortir de sa « zone de confort »!
    Donc, le véritable test de la coopération allemande sur le MGCS sera de voir si le cahier des charges prend en compte le besoin d’une climatisation de l’habitacle pour les occupants (sans jeu de mots) ! 😉

    • Félix GARCIA dit :

      « Donc, le véritable test de la coopération allemande sur le MGCS sera de voir si le cahier des charges prend en compte le besoin d’une climatisation de l’habitacle pour les occupants (sans jeu de mots) ! »
      ^^

  8. Thierry dit :

    pas besoin de tout ce fatra, la solution est enfantine, durant la seconde guerre mondiale après le débarquement de Provence et l’arrivée dans les Ardennes et sur la frontière avec l’Allemagne en plein hiver, les troupes coloniales française ont été blanchisé, c’est à dire remplacé par des résistants FTP, FFI et autres volontaires :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Blanchiment_des_troupes_coloniales

    la raison avancé fût climatique et les gelures d’un hiver exceptionnellement froid auquel ces gens n’étaient pas habitués et je pense qu’il s’agit de la réalité car en face il y avait des troupes qui étaient revenus du front russe (des débris d’unités étrillés par les russes et rassemblé en nouvelle formation à l’ouest) et particulièrement bien équipé, très bien acclimaté au grand froids.

    Donc rien ne vaudra jamais les combattants africain en Afrique, les arabes au Moyen Orient, etc. l’européen caucasien suant comme un boeuf sans sa climatisation et sa crème à bronzer, leur sera toujours inférieur sur ce terrain là.

    Sauf que pour africaniser les troupes française, après une telle vague de racisme entretenu par les ultrariches qui ne veulent pas payer d’impôts, ça paraît largement impossible, et c’est tant mieux. Les bourbiers se succédant aux autres, l’ultralibéralisme fascisé se fait bourrer le groin.

    • Dupont avec un t dit :

      Exacte, on avait avant les TdM chaud et les TdM froid ( la colo et l’alpine)…

    • Mat49 dit :

      @ Mon biquet tout le monde va se demander quel est le rapport. La page que tu cites concerne le retour chez eux des unités de tirailleurs sénégalais de seulement deux divisions de 1944.

      Donc je ne comprends pas vraiment ton propos qui revient à proposer de recréer les tirailleurs sénégalais.

      Ah oui pardon tu voulais en fait faire une remarque bien raciste sur les blancs et les noirs. Je comprends mieux…

    • Félix GARCIA dit :

      Il parait qu’on faisait toujours venir les français des territoires ultra-marins en hiver, et qu’on leur faisait faire des gardes en plein air terribles.
      Est-ce vrai ? Et si oui, l’est-ce toujours ?

      • Thierry dit :

        J’ai souvenir que nombre de soldats français lors de la Bataille de Bir Hakeim dans le désert étaient issue des DOM-TOM, et il n’y a eu aucun français de métropole qui a participé à cette belle victoire.
        Les officiers supérieur de l’époque savaient très bien quel type de troupe utiliser et dans quel contexte climatique ils étaient les meilleurs.

        En 1914-18 les soldats des DOM TOM ont été tout autant sollicités dans les grandes batailles

        Il n’est cependant pas exclu que ce que vous avancez ait pu exister, surtout après guerre et dans la décolonisation, ou l’intérêt pour les troupes indigène n’était plus le même.

        • Félix GARCIA dit :

          Ah non, je parlais de cela par rapport aux dernières années. Les 50 dernières années plus précisément.
          Mais merci pour la leçon d’histoire ! ^^

        • Mat49 dit :

          @ Mon biquet si il y a des français de métropôle qui ont participé à Bir Hakeim. Un simple coup d’oeil à l’ordre de bataille suffit à le déceler.

          Mias bon les préjugés racistes ont la vie dure avec toi…

        • revnonausujai dit :

          faux !
          Bir Hakeim: 5 bataillons d’infanterie dont 2 de Légion, 1 Bon colonial « européen », Bon colonial « africain,1 Bon du Pacifique à recrutement mixte entre européens et polynésiens, 1 Bon de fusiliers marins à recrutement « européen », 1 régiment d’artillerie coloniale à recrutement « européen ».
          vous mentez comme un ar..racheur de dents !

        • Jaguar dit :

          Comme si Koening n’était pas un français de métropôle!

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ la raison avancé fût climatique et les gelures d’un hiver exceptionnellement froid auquel ces gens n’étaient pas habitués ]

      Remarquez qu’à la bataille de Monte-Castello il y avait des Amérindiens d’Amazonie et des Nordestins qui ont fini par foutre la raclée en plein hiver 44-45 à des Allemands … ;0)
      Ce sont aussi eux qui ont intercepté des  » Alpins  » qui voulaient s’emparer de Suze et Turin en mai 1945 et ce n’est pas là le moindre de leurs exploits ! Le général Le Ray , le chêne pas le gland , que j’ai rencontré un peu avant son décès se souvenait très bien d’eux et était étonné de leur présence sur ce théâtre d’opérations .

      Cit : [ Sauf que pour africaniser les troupes française, ]

      De nos jours c’est essentiellement la non-acceptation du fait racial et de l’origine ethnique qui fait amtha obstacle à une telle  » indigénisation » .
      Cela commence à progresser avec l’intégration de deux Amérindiens de Guyane  » es qualités ethniques  » dans le dispositif sécuritaire de la région . On leur a même concocté un petit écusson d’épaule  » etnik  » en forme de flèche . ;0)

      Il ne reste plus qu’à réfléchir à l’aspect de l’écusson d’épaule pour les troupes d’origines Nord-Afwicaines et Nouâres .
      Vu l’imagination que l’on trouve dans les divers acronymes , je ne me fait pas trop de soucis sur cet aspect du problème . ;0)

      Vous vous trompez un peu sur un point ! Comme la guerre du Pacifique l’a montré un Caucasien bien nourri , en bonne santé avec une chaîne logistique moderne est un combattant  » supérieur  » ( plus efficace ) à un Asiatique urbain , mal nourri et ne disposant pas de chaîne logistique en milieu tropical par exemple .

  9. Supasupz dit :

    Encore un truc de gauchiste!
    Ce sera quoi la suite, on ira pas dans les pays où il pleut trop?

  10. Supasupz dit :

    Ça doit être rigolo de modérer ici. Genre:
    « transhumanisme à la Attali » ça passe (en mode discours de vieux faf conspi totalement rincé ça se pose là!)
    « La faute aux islamo/judéo/anarcho/franc-maço/fémino/immigro/élito – gauchistes » ça ne mange pas de pain et ça fait toujours plaisir.
    Les points godwin à tire larigot.
    Les hors sujets pour bien rappeler que c’est tout la faute aux autres si ça va pas bien chez nous en France où tout se délite ma bonne dame quand l’article parle d’une technologie implémentée sur un aéronef quelconque, pas de soucis!
    Non vraiment toujours un régal de constater que ce qui passe comme comms bien merdiques c’est toujours dans le même sens.
    Ah la liberté d’expression, toussa! 😉

    • Xaintrailles dit :

      Quand on avisé et que l’on comprend que la modération sur les forums de ce blog est très libérale, on n’en profite pas pour faire des commentaires stupides… Sauf si on a un plaisir pervers, et limité au rôle du troll !

    • Patatra dit :

      Vous apprendrez que de belles fleurs poussent avec du fumier.

      Certains piliers de ce blog sont des habitués aux commentaires souvent limites, mesongés, et presque toujours hors sujets.

      Mais parmi tout cela, il y a des fleurs.
      La fonction recherche de votre navigateur vous permettra d’aller à l’essentiel de ce qui vous plaira de lire au fur et à mesure des sections commentaires que vous parcourrez.

      Bonne journée

      • Xaintrailles dit :

        « De toutes choses, il ne faut garder que la fleur… » Jean de La Fontaine

  11. Françoise dit :

    Ah bah en voilà une bonne idée ! On peut débloquer face à des généraux à la retraite mais prendre une bonne décision pour l’avenir ; car le premier pays dont l’armée sera adaptée au réchauffement climatique bénéficiera d’une avance considérable 🙂

  12. bzh dit :

    Pour aller dans les pays où il pleut, on a des bretons.

    • Dupond avec un d dit :

      On voit que l’été arrive ….. la pluie est moins froide ….sic

    • Patatra dit :

      Heureusement qu’on y a implanté Saint-Cyr…. ^^

      • Dupont avec un t dit :

        et leur fameuse CO Course d’Orientation avec carte papier, crayons gris et boussole , le tout  » water-dégradable »

  13. Sempre en Davant dit :

    Si le SSA veut faire plaisir aux instructeurs et aux chefs qui vont faire des stages physiques avec leurs hommes il devrait développer une application permettant la surveillance des risques coup de chaleur / pépin cardiaque.

    Il doit être possible de récupérer les données d’un cardiofrequencemètre sur un smartphone et de définir les alertes.

    Cela donnerait de la sécurité tout en laissant chacun apprendre à ressentir son état et pas à le lire sur écran.
    L’hyperthermie maligne c’est vraiment pas simple « à l’oeil ».

    Vraisemblablement des capteurs electrocerdbraux pour suivre vigilance et sommeil seraient compliqués pour des bovinantes longues … Dommage car ce serait chouette aussi.

    • Dupont avec un t dit :

      Comme les cyclistes du TdF, des sections de fantassins sous monitoring Cardio, VO2 max, Stress, nombre d’impact reçus avec gestion des données tps réel niveau Chef de section .

      • Sempre en Davant dit :

        Éprouver sans endommager, entraîner sans casser… Art pas simple et tout de tact d’exécution.

        Au temps de cette chère IM 2000 certaines recrues avait une catégorisation sportive, donc une visite d’incorporation dans la dernière semaine de FIC,… , d’autres arrivaient avec des dossiers médicaux bidons, d’autres étaient vraiment dans des états de délabrement incroyables.

        Si j’ai un conseil a donner : le sport commence par de l’échauffement. L’échauffement (45′ minimum) est atteint quand tout le monde est en état de sudation complète. Il faut y arriver en sollicitant tous les groupes musculaire et au minimum le cœur. A partir de là, s’il y en a un qui transpire plus c’est pas bon!
        C’est fou ce que ne pas faire un footing sans une longue séance d’assouplissement-musculation- peut rendre impopulaire.
        Il semble que la pratique sportive est enfin sortie du tout course à pied et a gagné beaucoup en intelligence.

        Pour les bovinantes de nuit démerdez vous.

        Le Chef de Section se reconnaît au tribunal c’est celui auquel son avocat pénaliste dira « NOUS avons perdu le procès, … VOUS allez en prison… »

        • PK dit :

          « Si j’ai un conseil a donner : le sport commence par de l’échauffement. L’échauffement (45′ minimum) est atteint quand tout le monde est en état de sudation complète. »

          C’est physiologiquement faux. Mais ça donne un moyen d’étalonner en première approximation.

          • Sempre en Davant dit :

            En quoi est-ce physiologiquement faux s’il vous plaît ?
            Ce serait inefficace au plan risque ? Pourquoi ?

            Dans les salles de boxe anglaise 12 rounds de chauffe, 15 de d’assaut et de technique, un petit retour au calme puis muscu ou douche selon l’humeur…

            Et 1/2 panaché ou un vichy fraise pour les sels minéraux.

            Les amateurs de footing de Vincennes encombraient l’ hôpital Bégin de crises cardiaques et de traumatisme crânien… Ces derniers au point qu’il fallut enlever les cabines téléphoniques tant ils étaient dans leur quête d’endorphines.

          • Sempre en Davant dit :

            Footing départ à froid 😉

  14. bertrand dit :

    la performance du combattant ne se mesure pas à une simple performance physique pure. Le combattant agit collectivement et mène a bien une mission collectivement. La préparation physique aux environnements particuliers est maintenant connus des préparateurs physique sportif , physiologiste et autres. Nous ne parlons pas de gagner un podium, mais de remporter une victoire au long cours…
    Les points d’amélioration sont donc :
    -individuels: par une préparation physique adaptée
    -individuel et collectif de type prepa metier
    -un apprentissage des milieux dits extrêmes et particuliers…parce qu’ils enseignent la rigueur :
    Savoir s’encorder sur un glacier requiert des encodages qui seront utiles en zones désertiques par analogie.
    -Celui qui s’endort dans un Igloo avec des chaussettes mouillées s’exposent à une déconvenue toute aussi fâcheuse que de partir dans le désert sans eau…
    Que de souvenirs! et merci à tous ces hommes et ces femmes qui sont tous au service d’une même cause
    voila tout

  15. SCAtastrophe dit :

    Depuis très longtemps, on sait qu’il faut quinze jours pour s’acclimater à un changement de théâtre.
    Après des effets adaptés, ça aide:
    https://www.forcesoperations.com/comment-le-sca-rhabille-les-militaires-francais/