Airbus a terminé le développement du système de ravitaillement en vol automatique de l’A330 MRTT

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

33 contributions

  1. Deres dit :

    On ne comprend pas très bien. C’est uniquement pour le système de perche fixe (flying boom) semble-t-il ? Cela ne concerne donc pas les autres utilisateurs (probe-and-drogue) où le travail se fait au niveau des avions qui se ravitaillent. Ce serait bien d’avoir un équivalent pour eux en fait car c’est aussi une phase difficile surtout en cas de turbulences.

    • Thierry dit :

      Oui c’est cela, l’automatisme ne fonctionne que pour la perche fixe manié en automatique par l’avion ravitailleurs, et non le tuyaux avec le panier qui dépend des manoeuvres du pilote (qui reçoit le carburant) pour l’aligner.

      https://theaviationist.com/2020/04/17/an-airbus-mrtt-test-aircraft-has-carried-out-the-worlds-first-ever-fully-automatic-refuelling-contacts/

      Boeing a préféré opter pour un opérateur (boomer) afin de déployer sa perche guidé par un joystick, avec des écrans et un casque haute définition à la place de l’automatisme A3R d’Airbus qui lui aussi a un opérateur, mais qui se contente d’enclencher l’automatisme, c’est moins spécialisé mais plus polyvalent, tous les avions sont compatible, l’avenir dira quel système l’emportera.

      • Thierry dit :

        Tous les avions sont compatible avec le Boeing, pour l’Airbus l’automatisme dépend de l’avion qui se fait ravitailler, tous ne sont pas compatible avec la reconnaissance de forme automatique A3R mise ne place par Airbus, et dans ce cas ça se fait en manuel.

        l’avantage d’Airbus dépendra du nombre d’appareils compatible, sinon c’est le Boeing qui sera plus performant en mode manuel.

        • Qui ça ? dit :

          Il me semble que l’Airbus MRTT peut ravitailler en manuel comme son concurrent de Boeing. L’A3R est une fonction supplémentaire apportant à l’avion une plus valus, mais elle n’est pas obligatoire.

        • Vroom dit :

          Donc ? tous les appareils restent compatibles avec le MRTT, que ce soit en manuel (actuellement) ou en partie avec l’A3R ( prochainement), ceux non reconnus seront ravitaillés en manuel. Je ne vois absolument aucune contrainte.
          La performance ne vient pas de l’avion, mais de l’expérience de l’opérateur ravitaillement.

      • Vroom dit :

        Et d’après vous, comment se font les ravitaillements en flying boom depuis que l’A330 MRTT est en service ? Exactement comme chez Boeing.
        L’A3R n’est pas encore en service, donc les contacts avec la perche rigide sont toujours guidés par un opérateur.

    • Frede6 dit :

      Oui ça servira à ravitailler des avions US… une prouesse technologique européenne 😉

      • Vroom dit :

        Pourquoi « ça servira » ? Cela se fait déjà entre MRTT et F35A de l’USAF. Pas plus tard qu’hier.

        • Frede6 dit :

          Un il s’agissait d’un clin d’oeil, Deux ce n’est pas encore le cas puisque l’A3R n’est pas encore validé. Bref il faut se détendre 😉

  2. PK dit :

    C’est bien…

    Quant au nom, je me perds un peu… R est pour Air ? On dit « AR » en anglais… Ou alors, je ne comprends pas le jeu de mot…

    • Strogoff dit :

      AAR ou A2R = Air to Air Refueling
      A3R = Automatic Air to Air Refueling
      (Un ou deux « L » à Refueling suivant qu’on parle anglais ou américain).

      • PK dit :

        OK. Merci. J’avais bêtement pensé que le chiffre était accolé au R, du coup, je ne pigeais pas. Et comme il y avait confusion entre R et Air (en Français), ça faisait un peu galimatias !

    • oryzons dit :

      J’imagine, je dis bien j’imagine, que « Air to Air » donne A2R et que le fait de rajouter le Refueling fait incrémenter le 2 en 3.

      Du moins c’est ce que je déduis de mon expérience personnelle avec ceux que j’appelle les « marketeux ».
      Quand j’arrive dans une boîte en difficulté la première chose que je fais c’est réclamer le renforcement de la R&D grâce aux économies que l’on fera en virant tout le service marketing.
      C’est toujours un crève cœur car en général c’est rempli de bombasses, alors qu’en R&D…

  3. Royal Marine dit :

    Très belle réalisation!

  4. AirTattoo dit :

    Super nouvelle. On travail avec Singapour, autan dire avec la Chine !! Il va être content notre ami Chinois carbone copie, pas trop de risque pour récupérer la technologie, il est presque chez lui.

    • Captain Pif dit :

      ??? Singapour et la Chine ne sont pas alliés!

    • oryzons dit :

      Vous devez confondre avec Hong-Kong, regardez une carte.

      Singapour est aussi proche de la Chine que Paris de Minsk.

    • Thomas TRAN dit :

      (Soupir)

      Vous devez donc ignorer que la cité Etat du Sud de la Malaisie n’a que peu à voir avec la République Populaire de Chine continentale.

      Singapour, dite la Suisse Asiatique, dans le peloton de tête mondial en terme de niveau vie, d’éducation, de basse mortalité infantile, de développement économique et technologique, de niveau de corruption…

      Avec des commentaires aussi riches que le vôtre, nous autres occidentaux passons pour de vrais imbéciles ignares aux yeux des habitants de cette région du monde.

    • James dit :

      Ce n’est pas qu’il a beaucoup de singapouriens qui sont d’origine chinoise que ce pays fait partie ou est proche de la Chine

  5. Thierry dit :

    Airbus est toujours au top de la technologie et ça fait plaisir de voir que ça fonctionne bien, cela dit je devine que l’option ravitaillement automatique ne fonctionne pas pour tous les appareils et qu’il y a aussi le ravitaillement manuel.

    De son coté Boeing sort enfin la tête de l’eau après tous les déboires et problèmes enfin résolu de son ravitailleur KC-46A qui il est vrai embarque davantage de technologie, comme son bouclier électronique pour faire face aux menaces courantes (missiles, etc).

    Dans l’attente d’un bon chasseur français nous avons déjà un Excellent A400M de transport et un bon ravitailleurs, on ne peut pas être mauvais en tout et tout le temps, quoi qu’avec nos dirigeants on y est habitués…. Et comme d’habitude il n’y en aura pas assez de commandé !

    • Vroom dit :

      « Dans l’attente d’un bon chasseur français »
      Mais taisez vous, ou coupez-vous les doigts…..

    • Fred dit :

      @ Thierry

      « bouclier électronique » ?

      Les problèmes du KC-46 ne sont pas résolus : il serait prêt en 2023 selon Boeing ; on verra.

    • John dit :

      On peut dire que l’A330 MRTT est un excellent appareil, qu’il remplit SES rôles parfaitement (multi-rôle de transport VIP, transport de soldats, transport de matériel, ravitailleur, avion médicalisé, …).
      MAIS le ravitaillement en vol n’est pas une nouvelle technologie.
      Quant au ravitaillement automatique, ce n’est qu’une automatisation additionnelle. Les essais en vol sont nécessaires pour son utilisation, mais ce n’est pas une surprise si ça fonctionne.

      Bref, il faut rester très neutre et objectif. L’A330 fait son travail, c’est ce qui lui est demandé, parfait.

      Le KC-46 de son côté ne sort pas encore sa tête de l’eau.
      Il y a encore et toujours des « foreign object debris » qui sont trouvés dans les avions neufs. Et ce n’est pas un problème mineur. Certains de ces débris sont en aluminium et sont aussi tranchants qu’un couteau de boucher, certains sont des outils, il y a des déchets, … Au mauvais endroit, les conséquences peuvent être catastrophiques.
      Et ce problème de débris est récurrent sur tous les avions civils produits, Boeing a drastiquement réduit le nombre de « quality inspector » depuis des années. Boeing n’est plus Boeing. Boeing est devenu MD. Les anciens de McDonnel Douglas plaisantent en disant que McDonnel Douglas a racheté Boeing avec l’argent de Boeing. Cela parce que Boeing a repris la stratégie de MD, soit une entreprise du monde de la finance qui se trouve faire des appareils. Le siège de Boeing a été déplacé loin de la production. Ce n’est plus un groupe d’ingénieurs.
      Pour les FOD, parmi les mauvais endroits, il y a les réservoirs qui servent de réservoirs aux chasseurs et aux bombardiers particulièrement chers.
      Parmi les problèmes, il y a ceux du système électrique. Un appareil n’a pas pu être livré en octobre à cause de ce problème.

      Et les différenciations des deux plateformes ne sont pas pertinentes lorsque vous parlez des autres technologies ajoutées. Airbus n’a pas eu ces demandes en Europe, les USA veulent de cette protection. Airbus ne va pas enchérir le coût d’un appareil si ses clients ne sont pas intéressés par cette fonction.
      Il faut parfois se limiter à savoir si le matériel en question remplit ce qui lui a été demandé en appel d’offre.

      • oryzons dit :

        Bravo John !
        Bon résumé.
        Par contre il faut arrêter le mythe MD a racheté Boeing ainsi que le petit délire de la mauvaise stratégie de Boeing dû à certains dirigeants qui font office de « scape goat ».

        Les dirigeants de Boeing ont fait ce que les actionnaires leur ont demandé : leur verser un maximum de cash, et ce serait arrivé avec d’autres dirigeants, et ce serait arrivé avec ou sans rachat de MD.

        De 2014 à 2020 :
        – Boeing : bénéfices 22 Mds. Dividendes + Rachats actions : 61,1 Mds
        – Airbus : bénéfices 11,5 Mds. Dividendes + Rachats actions : 8,5 Mds

        Boeing est devenu une boite à cracher du fric aux actionnaires car c’est le but de toute boite dans l’ultracapitalisme et l’ultralibéralisme anglo-saxon complètement décomplexé depuis la chute du mur.
        Devenir un monopole (ou un oligopole) de fait, contrôler le marché, puis tirer le maximum de bénéfices pour les offrir aux actionnaires.

        La même chose arrive aux GAFAM et aux plateformes numériques à qui le capitalisme américain tolère de perdre des milliards le temps d’éliminer toute concurrence puis ensuite presser le citron ad vitam aeternam.
        Dans 10 ou 20 ans on découvrira avec stupeur que les milliards rendus aux actionnaires et qui n’ont pas été investis dans la sécurité et la redondance ont rendu les données critiques des entreprises et citoyens sujettes à des attaques de pirates. Ah non pardon c’est DEJA le cas ! MDR.

        Ah oui au passage alors que Boeing fait donc 2x plus de bénéfices qu’Airbus et qu’il bénéficie des largesses du Pentagone, Boeing réussi l’exploit d’investir environ deux fois moins en R&D que son concurrent européen.
        Vite des commandes de F15EX et F18 Block 3 pour sauver le soldat Boeing !
        Oups ! Déjà fait !
        Ah les joies de la concurrence « saine »…

        • PK dit :

          « c’est le but de toute boite dans l’ultracapitalisme et l’ultralibéralisme anglo-saxon »

          Malheureusement, ça ne reste pas confiné au monde anglo-saxon. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’entreprises françaises ne possèdent plus de moyens de production : par ultra-concentration des moyens en réduisant les actifs à la portion congrue.

          Bon résumé sinon.

    • Sun Tzu dit :

      Il s’agit simplement de l’automatisation de la perche rigide avec toujours un opérateur qui surveille le transfert et qui peut reprendre la main. La liste des avions qui peuvent venir se ravitailler de façon automatique ne peut qu’augmenter car il suffit d’intégrer les profils et les paramètre des avions.
      « Dans l’attente d’un bon chasseur français nous avons déjà un Excellent A400M de transport » vous commettez un lapsus sur votre nationalité, car nous attendons toujours un bon avion allemand depuis les Me 163 et Me 262 ou au mieux l’Arado, en sachant que le groupe Airbus a été fondé avec les technologies françaises hélicoptères et avions de Sud Aviation, de la SNIAS, de l’Aérospatiale, etc. alors qu’il ne restait pas grand-chose de l’industrie aéronautique allemande : Dornier, Messerschmitt, etc.

  6. HMX dit :

    Un pas important vers d’autres étapes : on pense d’abord au ravitaillement en vol de drones par un A330 MRTT, en particulier les futurs effecteurs déportés du SCAF qui devraient d’abord voler en compagnie du Rafale à l’horizon 2025. Mais on peut aussi penser que cette technologie de ravitaillement automatisé pourra être embarquée pour être utilisée par des drones ravitailleurs, ce qui libèrera nos chasseurs de cette mission (configuration « nounou ») et permettra de ravitailler les chasseurs et leurs effecteurs déportés au plus près de leurs zones d’intervention, dans des endroits où on n’oserait jamais risquer un A330 MRTT.
    A ce jour, seuls les américains maîtrisent cette technologie avec le programme de drone MQ-25 Stingray qui a vocation à opérer depuis les porte avions de l’US Navy.

    • Vroom dit :

      Pour l’instant, cela ne concerne que le ravitaillement en rigide. Et chez nous, seul l’E3F utilise cette technique, le reste utilise le BDA ou les pods, idem pour la nounou.
      Je veux bien croire que le progrès permet beaucoup de choses, mais un ravitaillement automatique avec un panier qui gigote au bout de son tuyau, cela fait beaucoup de paramètres à contrôler. Trop compliqué tant que ce sera au ravitaillé de venir se connecter au panier. Contrairement au flying boom où c’est la perche qui est pilotée pour se connecter au ravitaillé.
      Le MQ-25 Stingray dont vous faites mention ne fait que voler avec un tuyau derrière, c’est le pilote qui vient se ravitailler qui fait le job.

  7. Starkus dit :

    Est-ce que quelqu’un saurait dire si l’A330 MRRT doit évoluer vers un modèle A330-800, qui consomme moins (~15%)?

    Dans le civil, la baisse de consommation est un objectif affiché, mais dans le militaire je ne me rends pas bien compte si c’est un critère pertinent.

    Merci d’avance de vos lumières.

    • v_atekor dit :

      Dans le militaire aussi ce sont des critères majeurs. Le « problème », c’est plutôt les cycles de vie des aéronefs, 15 ans pour le civil, 50 pour le militaire…

  8. James dit :

    C’est bien mais ça ne sert pas beaucoup à nos chasseurs

  9. Lotharingie dit :

    Starkus :
    .
    « ..Est-ce que quelqu’un saurait dire si l’A330 MRRT doit évoluer vers un modèle A330-800 ….. »
    .
    Bonjour, à priori, le passage de l’A330 MRTT à l’ A330-800 est prévue en 2025.
    .
    HS : Actuellement Airbus travaille sur le lancement de l’A350 F ( A350 Freighter )