Le F-22A Raptor ne fait plus partie des plans à long terme de l’US Air Force

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

343 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Ce n’est pas grave : le complexe militaro-industriel a pu s’en mettre plein les poches ! Et il va recommencer avec le ‘système de systèmes’, qui va terroriser les Talibans.

    • Pravda dit :

      Ce système existe déjà et depuis longtemps (presque aussi longtemps que vous, mais lui n’est pas encore obsolète), il s’appelle B52+A10, et croyez-moi, il terrorise bien les Talibans.
      Sinon, vous n’êtes jamais content, les américains stoppent un programme coûteux (F22+F35), même si ils gardent par obligation le F35, pour se tourner vers des technologies plus simples et maîtrisées, ça devrait vous réjouir.

      • DAVE dit :

        Le « programme » F22 est déjà stoppé depuis longtemps. Ici, c’est le devenir des avions en service qui est évoqué. On ne peut qu’être surpris que ce « supernavion » se voit ainsi promis à la retraite si vite…

        • Pravda dit :

          La difficulté d’entretenir, quand il faut refaire les pièces à l’unité faute de poursuite de l’outil industriel.

  2. Too dit :

    L’exacte preuve qu’on peut être le meilleur, mais qu’il faut l’être au bon endroit au bon moment.
    .
    Le F-22 est un très bon avion, mais on a pas besoin de lui, c’est triste pour cet avion qui est malgré tout assez mythique et dans la bouche de tout les passionnés.

    • Falouja dit :

      et le SCAF ?
      Sinistre Copie Avion Fatal,
      Poubelle immédiate

      • Too dit :

        Quel est le rapport avec le SCAF ?
        Et juger un avion qui existe a peine sur le papier c’est assez ridicule.

        • Clavier dit :

          On peut déjà évaluer le prix de ce genre de merveille…..prix qui fait extrêmement plaisir aux pacifistes de tout poil, et horrifiera Bercy comme il a alarmé le Pentagone!

        • Franz dit :

          Le seul rapport, c’est Falouja, troll stupide mais persévérant. Comme Hostens, Expresso, Hihimercredi, Galopant…

        • Mat49 dit :

          Le scan cumule les erreurs du F 22 celles du F 35et celles des coopérations.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Poubelle immédiate » La seule chose sensée dans votre commentaire! Vous concernant bien sûr!

  3. ScopeWizard dit :

    Que de polies façons ces choses-là sont dites……………..

    Bon , en clair et en faisant abstraction de tout ce poliment correct en vigueur depuis bien trop d’ années : F-22 + F-35 = poubelle

    C’ est dire combien ces deux époustouflifiantes trapanelles qu’ on croyait volantes sont d’ incontestables réussites……………

    Bien ; à présent , il n’ y a plus qu’ à attendre les canards ; faisons donc dans le cossu…………..

    • Cricetus dit :

      Ahhh ! L’art de faire prendre des vessies pour des lanternes…. Fellicitations: Vous y excellez!

      • Momo dit :

        Il a raison.
        Malgré ses qualités reconnues le F22 est un avion extraordinaire mais qui est amené à disparaitre prochainement.
        Alors le F35 qui est tout sauf un avion extraordinaire… On prolonge l’A10 et le F16 pour éviter d’en prendre… C’est la démonstration définitive de la médiocrité globale du zinc.

        Aprés le Général dit que ce sera la pierre angulaire de l’USAF, et donc cela veut dire: pas de la Navy et pas des Marines.
        Et pour l’USAF on verra dans un an ou deux max avec le NGAD ce qu’il en sera vraiment du ‘ill fated F35’.

        • Cricetus dit :

          @Momo
          Nul part il n’a été dit que le F-16 est prolongé. Le problème est mathématique: même avec 75 F-35 livrés à l’USAF chaque année et remplaçant les F-16 dans 10 ans il y aura encore des centaines de F-16, en principe des blocks les plus récent.
          Et la fin de vie des F-15 compliquera le problème car tous ne seront peut-être pas remplacés par le NGAD et le F-15EX a ce moment-là. Si NGAD il y a ….
          Quand au A-1O il sera quand même en sursie (il ne fait pas partie des 4 piliers).

        • Cricetus dit :

          @Momo
          « Alors le F35 qui est tout sauf un avion extraordinaire… On prolonge l’A10 et le F16 pour éviter d’en prendre… »
          Et bien non. Les F-16 continueront comme prévue d’être retirés progressivement du service au même rythme et remplacés progressivement par des F-35. Au rythme de 75 avions par ans il restera encore des centaines de F-16 en 2030.
          Les A-10 survivront mais en nombre plus réduit.
          « Après le Général dit que ce sera la pierre angulaire de l’USAF, et donc cela veut dire: pas de la Navy et pas des Marines. »
          T’aurais-t-il échappé que le Général Brown est un Général de l’USAF et donc qu’il n’a pas à se mêler des affaires de La Navy ou de l’USMC ?

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            L’USAF fait si peut confiance au F-35 qu’elle se lance dans des scénarios tactiques basés sur l’escorte de bombardiers chargés de munitions jusqu’à un point de largage dans un environnement très contesté, comme le projet « Strike Rodeo « … Et comme par hasard, c’est le F-15 E actuellement en service qui est concerné, mais on devine sans peine qu’à terme l’intérêt est d’adapter le F-15 EX …
            http://psk.blog.24heures.ch/

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            Merci, article très intéressant sur l’utilisation du F-15E comme camion a missiles de croisières.
            Mais par contre rien à voire avec le F-35.

          • Joe dit :

            Brown dit que le successeur du F 16 pourra être décidé dans plusieurs années. Donc ce n est plus forcément le F 35 pour la totalité des F 16 et ça c est nouveau, car il était prévu de produire plus de F 35. Au lieu d avoir le duo F22 et F35 il est prévu autre chose.

          • Cricetus dit :

            @jOE
            « Donc ce n est plus forcément le F 35 pour la totalité des F 16 »
            Oui, car d’après la « liste de course » transmise en même temps par l’USAF au congrès tout les F-15 C/D seraient partis d’ici à 3 ans donc les F35 devraient en priorité (avec les F-15EX) remplacer les F-15 dans les escadrons. Mathématiquement ils ne pourront pas remplacer tout les F-16 et tout les F-15… Donc en 2030 il restera plein de F-16 non remplacés.

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            « Mais par contre rien à voire avec le F-35. »
            Ben voyons ! 🙂
            La conclusion de l’article a du vous échapper : « Un élément qui augmentera encore l’intérêt du F-15 dans les années avenir au sein de l’US Air Force ».
            Donc, on adapte le F-15 pour de futures capacités. C’est qu’il doit bien y avoir un problème avec un certain autre appareil, non ? … 😉

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            « La conclusion de l’article a du vous échapper : Un élément qui augmentera encore l’intérêt du F-15 dans les années avenir au sein de l’US Air Force »
            Nul part votre article ne parle du F-35…
            En fait vous sortez un article qui n’a rien à voir et vous brodez une conclusion de votre cru sans aucun arguments… Essayez de rester au moins dans le sujet…

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            « En fait vous sortez un article qui n’a rien à voir et vous brodez une conclusion de votre cru sans aucun arguments… Essayez de rester au moins dans le sujet… »
            Ca c’est marrant ! Venant de vous qui postez des liens sans en comprendre la teneur, et qui vont à l’inverse de vos affirmations !… 🙂
            Z’êtes suicidaire ?

      • ScopeWizard dit :

        @Cricetus

        Pas mal comme contre-argumentation aussi vide que la mienne ; sauf que si moi je m’ amuse , vous , vous n’ allez convaincre personne avec si peu .

        Sur un plan plus adulte , vous pouvez expliquer pour quelles raisons vous êtes autant fondu de matos US au point de si souvent en arriver à minorer la qualité du matériel Français ?

        Même s’ il faut évidemment prendre en considération le fait que leur territoire regorgeant de ressources exploitables est -hors Alaska- environ 15 fois plus étendu que celui de la France métropolitaine pour une pop 5 fois plus nombreuse ( mais en réalité bien moins dense par rapport à la superficie du pays ) , les USA ont un budget à consacrer à leur outil de Défense au minimum 10 fois supérieur à celui de la France si ce n’ est 20 , avant cette crise leur PIB était 7 fois supérieur au nôtre , un seul État , la Californie , est à classer en tant que 7ème puissance mondiale , depuis plus de 50 ans l’ éventail de leur « soft power » est gigantesque et touche toutes les strates des sociétés occidentales qui pour la plupart sont modifiées en profondeur et jusque dans nombre de fondamentaux pourtant historiquement si solidement enracinés jusqu’ ici ; et comme si ça ne suffisait pas , il se trouve encore des couillons dans votre genre pour « casser » un peu plus ce que des pays grâce auxquels précisément les USA ont pu exister et se développer -n’ oublions surtout pas ce détail- réalisent et qui leur permet de maintenir indépendance et survie jusqu’ à parvenir à concurrencer ce géant absolu à qui il n’ est pas ou si peu permis de faire de l’ ombre ???

        Vous aimez tellement être conquis , ou quoi ?

        Vous trouvez que nous ne souffrons pas encore assez de leur domination sans partage ?

        Espèce de serf , tiens ; va donc cultiver ta glèbe et entre deux coups de lattes n’ oublie surtout pas de bien lécher les pieds crottés de tes seigneurs et maîtres , car brave petit soumis telle est ta place naturelle .

        Beuark !

        Eh oui , mon gars ! 😉

        • Cricetus dit :

          Manifestement tu aime bien t’entendre parler. Si ça te fait du bien…
          😀

        • Stoltenberg dit :

          « Vous trouvez que nous ne souffrons pas encore assez de leur domination sans partage ? »
          .
          Non mais quel d****e… Vous êtes vraiment en souffrance ?? Peut-être qu’il est temps de quitter enfin la Rassiya. Parce qu’en France les gens ont (encore) l’avantage de bénéficier d’un cadre de vie historiquement et géographiquement très élevé. Et figurez-vous que les pays qui ont dû subir encore plus que la France cette « domination sans partage » américaine – l’Allemagne, le Japon et la CdS, sont autant ou encore plus riches que la France. Pouvez-vous en dire autant des pays qui ont été occupés par votre chère mère Rassiya ????? Parce que la différence entre les pays « occupés » et « dominés » par les US, et ceux qui ont eu la joie de prospérer avec vos commanditaires russes, semble être assez flagrante. Comment se fait-il que les pays dominés et exploités par les US sont parmi les plus riches au monde ?? Hein, Sergueï ? Et l’extrême ingratitude de votre nation devient encore plus évidente lorsque l’on se rappelle que les US, ainsi que les pays de l’Europe de l’ouest, en gros ceux sur qui vous crachez désormais quotidiennement, vous ont également aidé en versant des milliards de dollars pour que votre pays de parias ne s’effondre pas complètement.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Parfois , Stoltenberg , il serait préférable que vous sachiez fermer votre grande gueule .

            Primo , ça vous éviterait de sombrer dans un trop-plein émotionnel en réflexe conditionné donc de sortir tout et n’ importe quoi n’ importe comment à n’ importe qui .

            Deuzio , il se pourrait bien qu’ à force vous réussissiez enfin à réagir à une problématique donnée plutôt que tout flanquer dix mètres à côté de la cible , ce qui est l’ une de vos si fréquentes tares tellement vous vous laissez emporter par vos conneries militantes .

            Ce qui signifie ?

            Ce qui signifie que tu n’ as une fois de plus strictement rien compris et que tu as donc tout faux .

            Par conséquent , avant de bondir tel un parfait idiot qui se croit super-intelligent , d’ accuser les uns ou les autres de ceci ou de cela et par exemple de les traiter de « Sergueï commandité » , commencez d’ abord par comprendre de quoi il s’ agit quitte à vous « abaisser » à demander des précisions aux principaux intéressés .

            Vous verrez , ça ne fait pas mal et ce sera mieux pour tout le monde .

            Perso , je m’ en fous , vous sortez tellement de bêtises que je m’ y suis plus ou moins habitué , par contre d’ autres risquent fort d’ être beaucoup moins urbain que moi ; vous verrez bien , après tout , c’ est votre problème .

          • Stoltenberg dit :

            Oui, oui, SergueïWizard, on le sait – tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous devraient se taire – c’est juste encore une manière en plus dont transparait votre mentalité de gaucho prorusse.
            .
            Pépère, de toute façon je n’ai pas d’autres émotions à votre égard que le dégoût et le dédain – tellement vos con-tributions n’apportent aucune plus-value (même si vous n’êtes pas le seul).
            .
            En ce qui concerne les bêtises, il me semble quand-même que c’est vous qui parliez des radars fondus suite aux traversées volontaires des cumulonimbus par des pilotes français lors des exercices, de la prétendue supériorité technologique russe ou encore du caractère privé du programme spatial américain pendant la guerre froide (qui serait, bien entendu, conformément à votre doxa, moins performant que le programme de vos amis soviétiques)… Ou encore, votre « F-22 + F-35 = poubelle » alors que l’article dit précisément l’inverse.
            .
            Bref, je n’ai pas à chercher de quoi il s’agit. Je le sais très bien SputnikWizard et ce depuis longtemps.

          • E-Faystos dit :

            Toujours drôle de voir comment le raccourci d’un résumé devient un contre-sens.
            l’Allemagne est un pays riche des réformes de Shroëder. Le Japon est riche de sa dette de 250% du PIB, et la Corée du Sud n’a pas un code du travail très permissif.
            Donc… si en plus on regarde l’Italie, la grande Bretagne, on s’aperçoit que le seul point commun de ces pays « contrôlé », c’est d’avoir une forte instabilité parlementaire. Seul Shinzo Abe à réussi à se maintenir plus d’une décennie au pouvoir. Pour le.reste, c’est peaux de bananes et coups dans le dos.
            Le show des US en Afghanistan, abandonné du jour au lendemain en dit long sur la.perversion de leur système. Et l’Allemagne y adhére quand on voit le nombre d’intervenants « officiels » qui s’invitent dans les tractations.

          • Stoltenberg dit :

            Oui, continuez à chercher E-Faystos, chacun de ces pays a fait ses propres choix mais il n’empêche que l’on est loin de l’image d’un pays occupé, dominé, malmené et spolié que colportent les réseaux de propagande russe sur ce site.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Le problème avec les idéologues dans votre genre qui en gros êtes égal en connerie militante qu’ un @Fred par exemple , c’ est que vous tombez très vite dans le grand n’ importe quoi .

            Par conséquent , tout échange intelligent et courtois devient impossible , d’ ailleurs pour les fêlés tels que vous , c’ est même inenvisageable puisque ce que vous cherchez avant-tout c’ est avoir raison ; peu importe la méthode .

            Quoi que je vous réponde , cela ne servirait à rien que me faire perdre mon temps .

            Alors , je vous vous laisse à vos mensonges et raccourcis aussi simplistes que divagateurs .

            Mais je vous préciserai juste ces trois points quand-même :

            a) « il me semble quand-même que c’est vous qui parliez des radars fondus suite aux traversées volontaires des cumulonimbus par des pilotes français lors des exercices,  »

            Oui , tout simplement parce cela s’ est parfois produit notamment sur Mirage F1 .
            Cela étant , je vois très bien où ce situe le biais et quel piège vous espérez m’ avoir tendu : volontaire + exercices .

            Oui , un pilote de chasse participe à des exercices et doit s’ entraîner en toutes conditions car il n’ aura pas toujours à se battre lorsque ces dernières seront idylliques donc il doit être en mesure de faire face à nombre d’ éléments afin d’ éviter de tomber des nues le jour venu .

            Mais de ceci , nous avions déjà en long en large discuté sachant que nombre d’ avis étaient divers .

            b) »de la prétendue supériorité technologique russe »

            Tout dépend du domaine en question ; je n’ ai jamais rien affirmé de tel dans l’ absolu .
            Et vous le savez très bien , petit malin……..ou alors c’ est que vous imprimez surtout ce qui vous arrange………….

            c) »ou encore du caractère privé du programme spatial américain pendant la guerre froide (qui serait, bien entendu, conformément à votre doxa, moins performant que le programme de vos amis soviétiques)… »

            C’ est quoi encore ce raccourci ?

            Commencez par ouvrir des bouquins qui traitent du sujet , vous verrez bien alors ce qu’ il en était en particulier au cours des années 1950 , entre-autres quelles étaient les certitudes US à propos des missiles , quels étaient leurs doutes , les raisons de nombre de missions d’ espionnage mais aussi celles qui leur faisaient tellement privilégier les lourds bombardiers stratégiques à long rayon d’ action , après quoi les USA se sont mis à courir à l’ annonce du lancement de Sputnik et qui leur a pris près de dix années avant d’ enfin réussir à rattraper puis damer le pion aux Soviétiques qui jusque là faisaient la course en tête tandis qu’ il ne comptaient sur aucune entreprise privée contrairement au monde capitalise Américain , etc……..

            La partie entre parenthèses de votre diatribe étant reconnue par nombre d’ historiens et de spécialistes , mais ce , en fonction du contexte qu’ il faut évidemment préciser autrement ça n’ a pas de sens , et ne relevant de ce fait aucunement d’ une « doxa » .

            La « doxa » c’ est votre truc , pas le mien .

            d) »Ou encore, votre « F-22 + F-35 = poubelle » alors que l’article dit précisément l’inverse. »

            Eh oui , vous en êtes toujours là ; aucune envie d’ essayer faire la part des choses même un minimum , aucun sens de l’ humour , aucun recul , rien de rien dès lors que l’un de vos totems sacré est même juste effleuré .
            Inutile de mettre la matière grise en marche ça sert à rien , fonçons plutôt bille en tête , c’ est ainsi que je suis conditionné c’ est donc ainsi que ce doit être .

            Oui , mais c’ est également ainsi que l’ on peut très vite et pour longtemps passer pour un con et même pour le champion des cons .

            De plus , pour vous déchainer à ce point à cause de cela , mais quel pouvoir me prêtez vous ; mon pouvoir de nuisance et de persuasion doit être gigantesque , dites-moi ; j’ ai donc la force subversive d’ une armée de propagandistes à moi tout seul………….

            Impressionnant !

            Pauvre Stoltenberg………………

          • Stoltenberg dit :

            ScopeWizard:
            « Eh oui , vous en êtes toujours là ; aucune envie d’ essayer faire la part des choses même un minimum , aucun sens de l’ humour , aucun recul , rien de rien dès lors que l’un de vos totems sacré est même juste effleuré .
            Inutile de mettre la matière grise en marche ça sert à rien , fonçons plutôt bille en tête , c’ est ainsi que je suis conditionné c’ est donc ainsi que ce doit être . »
            .
            Je n’ai jamais pris un seul de vos propos au sérieux donc ne vous en faites pas ! 😉

  4. Walter dit :

    Conclusion le F-35 est bien pérennisé au sein de l’USAF malgré toutes les craintes de ces derniers jours, OUF ! Les pays acquéreurs du F-35 en Europe ont donc fait le bon choix qui leur donnera une suprématie aérienne pour les 25-30 ans à venir ! C’était donc bien le bon achat malgré les cris d’orfraie de certains opposants au programme !
    Quand au F-22, ils ne sont pas perdus pour tout le monde, ils seront soit cédés à Israel, comme annoncé il y a quelques temps par Nettanyahou, soit ils iront grossir les bataillons gris semblables à ceux des F-117 qui sont encore régulièrement aperçu dans le ciel US. https://www.popularmechanics.com/military/aviation/a35588664/f-117a-nighthawk-spotted-flying-over-los-angeles-mystery/

    Et les pays qui l’ont acquis ont donc faint le bon choix !

    • Maxi dit :

      Belle provocation. D’après vous cet article suffit à dégager tout doute sur le F35 ? Il est beau le monde à travers vos yeux, un peu de sérieux ne vous ferait pas de mal.

    • Fralipolipi dit :

      @Walter
      voilà une magnifique illustration de ce que l’on appelle « la méthodé Coué ».
      Le F35 n’est pas mort, mais simplement en mort cérébrale … donc le F35 reste le roi de monde !!!
      Ahaha … magnifique.
      .
      Maintenant, juste une info : ramer contre le courant devient très vite épuisant.
      Il est peut-être temps pour vous de cesser d’insister à vous aveugler … cessez donc de vous farcir l’esprit de sornettes avec votre F35 Dindon de service 😉

      • Cricetus dit :

        @Fralipolipi
        le plaisir de prendre des vessies pour des lanternes…
        Voilà ce que dit le Général Brown: « the F-35, “which will be the cornerstone” of the fleet »
        Ça veut dire « la clef de voute »

        • Mat49 dit :

          Le F 16 reste c est écrit noire sur blanc. Son successeur sera choisis dans six à huit ans. L A 10 est le +1 du 4+1. Dans les deux cas le F 35 devait les remplacer…

          • Cricetus dit :

            @Mat49
            « Le F 16 reste c est écrit noire sur blanc.  »
            Ils resteront en combien d’exemplaire ? Probablement seulement les block les plus récents. Car d’ici là la partie la plus ancienne de la flotte aura été remplacé par le F-35.
            Brown a fait parvenir il y a quelque jours auprès du congrès sa demande de renouvellement de la flotte pour 2022-2026:
            https://www.airforcemag.com/air-force-wants-to-cut-421-old-fighters-buy-304-new-ones/
            Avions retirés :
            234 F-15 C/D
            124 F-16
            63 A-10
            Et remplacés par quoi ?
            84 F-15EX
            220 F-35
            La nouveauté, c’est que le F-35 va en plus remplacer (du moins en partie) le F-15.

          • Vulcain dit :

            Ils devaient être tous remplacés par le F35. Ce n est désormais plus le cas. L USAF veut le NGAD pour remplacer F22 et F15 (sauf le EX qui est une mesure d urgence) et un autre avion que le F35 pour remplacer le F 16. Elle va garder aussi les F35 À qui seront livrés en espérant que ils fonctionnent un jour.

          • Cricetus dit :

            @Vulcain
            « Ils devaient être tous remplacés par le F35. Ce n est désormais plus le cas. L USAF veut le NGAD pour remplacer F22 et F15 »
            Et non : Brown veut tout précipiter : les F-15 C et D partiraient tout de suite, bien avant le NGAD (qui reste hypothétique). C’est donc les F-15EX et les F-35 qui devront prendre leur place .

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Beaucoup de choses vous ont échappé dans la lecture et l’analyse du lien que vous proposez…
            « The savings derived from operating a smaller fleet will be put toward acquiring new systems such as the Next-Generation Air Dominance fighter later this decade, and a new Multi-Role fighter, called MR-X, in the 2030s »
            qui une fois traduit donne :
            « Les économies découlant de l’exploitation d’une flotte plus petite seront consacrées à l’acquisition de nouveaux systèmes tels que le chasseur Air Dominance de nouvelle génération plus tard dans cette décennie et un nouveau chasseur multi-rôle, appelé MR-X, dans les années 2030 ».
            Et l’on apprend quoi de plus ? Que la flotte de F-16, qui devait quitter le service à partir de 2005, sera prolongée jusqu’en 2030 pour être remplacée par le futur MR-X !!!
            Que l’USAF prévoit d’acheter 144 F-15EX d’ici 2030…, etc, etc …
            Non mon cher @Cricetus, visiblement, vous n’avez pas compris le lien que vous postez assez maladroitement pour étayer vos dires.
            Pour faire simple : Votre lien est une ode au NGAF et au MR-X et un désaveu terrible pour le F-35 !… 🙂

          • Mat49 dit :

            @ Cricetus MDR il faut quoi pour que votre employeur vous dise d’admettre qu’il y a un soucis technique et financier avec le F 35? Qu’il soit interdit de vol définitivement?

            Tout ce que fait l’Air force s’explique par l’echec des programmes F 22 et F 35.

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            « Et l’on apprend quoi de plus ? Que la flotte de F-16, qui devait quitter le service à partir de 2005, sera prolongée jusqu’en 2030 »
            Devais quitter le service en 2030 ? La flotte de F-16 devait durer au moins jusqu’en 2034 (rapport du CRS de 2020 p17). Donc rien d’étonnant a ce qu’il y aurait encore beaucoup de F-16 en 2030. Si vous l’apprenez là c’est que vous êtres très mal informé…
            Je vous cite l’article car vous oubliez en oubliez opportunément une partie : « The MR-X “must be able to affordably perform missions short of high-end warfare.” The F-35 could potentially fill this role, but only if its operating costs could be “brought significantly lower.” »
            Traduction : Le MR-X devra être conçu pour effectuer des missions mais en dehors des conflits de haute intensité. Le F-35 pourrait éventuellement remplir cette mission si ses couts d’opération sont significativement diminués.
            Donc : le MR-X n’est pas un remplaçant du F-35, tout plus de quelque F-16 si il faut chasser le Toyota dans le désert (guerre de basse intensité). Et il n’est pas exclu que se soit finalement le F-35 qui s’y colle…. Choix dans 6 ans.
            « Que l’USAF prévoit d’acheter 144 F-15EX »
            Très insuffisant pour remplacer à la fois les F-15 C/D (qui partiraient selon l’article presque maintenant avec seulement 80 F-15EX effectivement commandés) et les F-15E.

            « 

        • Fralipolipi dit :

          @Cricetus
          Je sais très bien parler Anglais, merci.
          Mais manifestement, vous, pas trop.
          Sinon vous sauriez que le double langage est une spécialité anglo-saxonne.
          Lorsqu’il dit clef de voûte … il faut comprendre enclume … ou plutôt ce bon vieux boulet au pied !!!
          Reconnaissons que ce général est très diplomate pour ne pas froisser LM, ni avouer trop honteusement les erreurs du Pentagone … mais clairement s.il ne présente plus le F35 comme le remplaçant des F16 et A10 (et même de certains F15), …. ce qu’il devait pourtant être depuis le départ !!!
          c.est que le F35 ne tient absolument pas ses promesses … ce que nous sommes très nombreux à savoir depuis des lunes.
          .
          Mais vous, manifestement vous réagissez comme si cet article était le premier que vous lisiez sur le F35 depuis 10 ans … il semble que vous ayez occulté 10 ans d.actualités … si souvent très contrariantes pour tous les amateurs du F35 dindon, ou « pingouin » … comme l’appellent désormais les Américains 😉

          • Cricetus dit :

            @Fralipolipi
            CORNERSTONE: DEFINITION
            1. an important quality or feature on which a particular thing depends or is based.
            Synonymes :
            foundation
            basis
            keystone
            mainspring
            mainstay
            linchpin
            bedrock
            fundament
            base
            key
            fundamental principle
            main ingredient
            central component
            centrepiece
            core
            heart
            centre
            focus
            crux
            prop
            backbone
            anchor
            2. a stone that forms the base of a corner of a building, joining two walls. Only the morons will have confused an airplane with a piece of masonry.

          • Mat49 dit :

            @ Cricetus Le F 35 a 3 soucis techniques et financier : Il n’est pas opérationnel, coûte une blinde à l’entretien, se traine de manière constante 800 défauts à résoudre environ.

            Cornerstone devrait plutôt se traduire par boulet ici.

          • ScopeWizard dit :

            @Cricetus

            Par une telle profusion de synonymes , en fait vous venez d’ illustrer ce que @Fralipolipi fait observer , à savoir que l’ Anglais se prête à merveille au double-langage tant il peut y avoir confusion dans le sens précis des mots sachant que la création d’ une confusion favorise évidemment son utilisateur .

            Tout le monde a bien compris ce qu’ est une pierre angulaire ; ici , en gros , la base d’ un système , soit l’ élément qui servira de point de départ et à partir duquel tout doit s’ édifier donc un élément déterminant forcément aussi vital que solide .

            Par contre , ce n’ est certes pas la « keystone » chère aux arcs gothiques…………..

            Sachant bien que si vous ôtez la clef de voute , tout se casse la gueule , elle est donc indispensable au maintien de l’ ensemble ; en revanche , il n’ en va pas de même pour la « cornerstone » qui quand bien même cela entraînerait une fragilité , une fois l’ édifice érigé , peut faire défaut .

            À mon avis , c’ est sur ce point que réside toute la subtilité de la chose………..

          • Cricetus dit :

            @ScopeWizard
            Tu vois: c’est un concept… c’est pas une vraie pierre qui tient quelque chose….c’est pas un truc qu’on peut toucher… Ça veut juste dire que c’est le truc essentiel… Attend, je crois que j’ai déjà vu cela un jour dans un livre pour intellos et ça s’appelle une mata… heuu… matafore… un truc comme cela….
            Tiens, passe-moi plutôt les cacahuètes !

          • Fralipolipi dit :

            @Cricetus
            Votre participation sur ce fil qui tourne chez vous à l’obsession paranoïaque n’incline pas à penser que vous soyez ni raisonnable … ni bien malin.
            Vous pourrez continuer à déblatérer horse-sujet autant que vous voulez … vous ne changerez rien à la perception internationale croissante qui veut que le Fail 35 passe de plus en plus pour ce qu.il est vraiment :
            1- un très mauvais avion de combat, surtout au regard de son prix
            2- un immense scandale politicologies industriel
            .
            On n’a pas fini d’en parler. croyez moi.
            Et vous … feriez bien mieux de vous détendre un peu et de lâcher du l’Est … car si vous multi réagissez à chaque fois comme ici, vous finirez rapidement par faire un AVC ou autre malheur du genre.
            Take it easy… la dinde ne vaut vraiment pas votre sacrifice 😉

        • v_atekor dit :

          Et non, justement. La pierre angulaire n’est pas du tout la clef de voûte, ni en anglais, ni en français.
          .
          Pierre angulaire => conerstone
          Clef de voûte => keystone.
          .
          Et autant la clef de voûte est « tout en haut d’une voûte et son absence est gage d’effondrement », autant la pierre angulaire n’a d’autre intérêt que d’être une première pierre posée avec une cérémonie et une plaque commémorative, mais on peut l’enlever sans problème.
          .
          Et mon petit doigt me dit que la confusion est tout à fait volontaire.

          • Julius Cesar dit :

            @V_Atekor,
            « Tu quoque mi fili », toi dont les analyses sont toujours si exactes et tirées au cordeau, te voilà à t’avilir avec la meute, c’est indigne de toi, j’en tomberai de ma chaise! Je comprends bien que tu doives justifier ton allégeance jupitérienne, mais tu sais, même pendant les heures les plus sombres du nazisme, certains ont réussi à garder leur dignité sans trop se compromettre !

          • v_atekor dit :

            Moi, assassiner le F35 d’une multitude de coups de poignard ? Non pas que je n’aurais pas aimé, mais il aurait fallu m’y prendre en 2000…. 2007 exactement. On est en 2021 et tirer sur une ambulance n’est pas ma spécialité. Les généraux américains se chargent d’un enterrement de première classe, ça me suffit. Quant à l’allégeance jupitérienne, il eut fallut que je compte parmi les électeurs français.
            .
            Par contre ouvrir wikipédia et lire les définitions anglaises et française pour observer qu’une clef de voûte n’a rien à voir avec une pierre angulaire et conclure qu’il y a un double langage qui semble tout à fait volontaire afin que chacun y trouve ce qu’il y souhaite est à la porté de n’importe qui.

    • Math dit :

      Lol! On se rassure comme on peut! Et malheureusement non, le F35 n’était, n’est et ne sera pas le bon choix. Pas d’allonge, monomoteur, pas manœuvrant et pas fiable, sans compter ses coûts d’entretien astronomiques. Mauvais avions, imposé politiquement aux européens par les américains. Certains européens se sont fait avoir, par cette trapanelle qui souffre des mêmes maux que le F22: elle ne vol pas.

      • Thierry dit :

        le biréacteur c’était à l’époque ou les réacteurs étaient bien moins fiable que ceux d’aujourd’hui et ce n’est plus une nécessité absolue, on peut très bien s’en passer.
        De plus un biréacteur décuple la signature infrarouge et attire les missiles comme le miel pour les abeilles.

        On attendra les premières confrontations pour tirer un bilan des capacités du F-35 et là je suis tout à fait certain du résultat, il dominera et de loin.

        il ne suffit pas de répéter 100 fois par jours qu’un avion est mauvais pour qu’il le devienne, vous n’êtes pas convaincu ? alors patientez.

        • Mat49 dit :

          @ Mon biquet mais oui bien sûr! Les récents problèmes de moteur du F 35 illustrent totalement ton propos avisé d’expert!

          Pour que le F 35 se confronte encore faudrait il qu’il ne soit pas en panne! S’il ne l’est pas il sera sans doute bon dans son rôle. Mais là on parle de remplacer le F 16 donc de faire de la chasse. A l’interception avec sa limite de vitesse à Mach 1,6 pour le F 35 A il ne s’alignera pas.

          Le F 22 en supercroisière est à Mach 1,7 soit plus que le F 35 avec post combustion alors qu’il est plus lourd. C’est quoi déjà le F 22? Ah oui un bimoteur…

          • Cricetus dit :

            @Mat49
            « Mais là on parle de remplacer le F 16 donc de faire de la chasse. A l’interception avec sa limite de vitesse à Mach 1,6 pour le F 35 A il ne s’alignera pas.  »
            Sauf qu’il est peu probable qu’un F-16 ou un Rafale puisse aller beaucoup plus vite avec des missiles et des réservoirs sous les ailes. Les vitesses indiquées par les constructeurs sont « configuration lisse ».

          • Mat49 dit :

            Pour le F 35 A aussi c est Mach 1,6 soutes vides.

          • Cricetus dit :

            @Mat49
            « Pour le F 35 A aussi c est Mach 1,6 soute vides. »
            Oui et pleine aussi, car c’est la trainée plus que le poids qui limite la vitesse d’un avion.

          • Alpha dit :

            Bon, en même temps, parler vitesse et évoquer le F-35…
            Quand on sait qu’en mode supersonique son revêtement se détériore au bout de quelques secondes… 😉

        • Fralipolipi dit :

          @Moussa Thierry, alias kamra’d djihâd
          « De plus un biréacteur décuple la signature infrarouge et attire les missiles comme le miel pour les abeilles »
          … pas d’bol pour vous, ce que vous écrivez est totalement faux, et illustre parfaitement l’approximation de vos réflexions et connaissances … très en deçà de vos prétentions de donneur de leçon permanent.
          Mais ne vous en faites pas, on est habitué avec vous. Personne n’en sera surpris.
          .
          Le problème n’est absolument pas le nombre de réacteurs.
          Le problème est ailleurs.
          Allez un indice : l’unique réacteur du F35 dégage bcp bcp bcp plus de chaleur que les 2 réunis du Rafale … et pas seulement en pleine PC.
          Pire encore, le F35 (avec sa finesse aérodynamique digne de celle d’un parpaing) aura bien plus souvent recours à la (si chaude) PC que le Rafale pour une manœuvre totalement équivalente.
          … et oui, vous n’avez pas tord qu’une seule fois, mais 2x , en une seule phrase.

          • Cricetus dit :

            @Fralipolipi
            « Allez un indice : l’unique réacteur du F35 dégage bcp bcp bcp plus de chaleur que les 2 réunis du Rafale … et pas seulement en pleine PC. »
            Il y a deux sources d’IR qui peuvent être détecté par les capteurs :
            -D’une part la chaleur rayonnée du fuselage de l’avion, que ce soit l’échauffement des bords d’attaque ou la chaleur du moteur.
            Sur le F-35, du moins en secteur avant, et contrairement au Rafale, le moteur est « emballé » par les réservoirs et la soute.
            -D’autre part le rayonnement issu du gaz s’échappement : l’intensité de ce rayonnement est inversement proportionnel au taux de dilution du moteur. En comparaison du taux de dilution du M-88 celui du F135 est élevée.
            Donc a priori le F-35 est plus furtif dans l’IR.
            Bien entendu l’usage de la PC anéantirait cet avantage, mais on peut supposer que la tactique est de ne pas l’utiliser tant que l’avion n’a pas été détecté.

          • v_atekor dit :

            Oui mais non, car les deux réacteurs correctement séparés (<= pique pour certains) permettent justement de réduire la signature car ça revient en somme à augmenter la dilution. C'est ballot.
            .
            Le pire de la malhonnêteté, c'est que évidemment les réacteurs militaires sont à faible taux de dilution de toutes façon. 0.3 pour 1 pour le M88.

          • Royal Marine dit :

            Sauf, Crétinus le bien nommé, que votre supposition est fausse… Si le secteur avant du Rafale est moins furtif en I.R. que le F 35, en secteur transverse et arrière, c’est le contraire… Et ça c’est une information que je tiens d’un pilote de Rafale…
            Quant à la discrétion radar, celle du Rafale, liée à ses équipements électroniques, qui s’ajustent pour contrer la menace, est bien meilleure… Et c’est très important, le plus important car c’est cette discrétion longue distance, qui permet de surprendre l’ennemi… En tirant des munitions air-air ou air-sol à logue portée… Vous devriez étudier les retours d’expérience de l’Opération Hamilton!

          • Cricetus dit :

            @v_atekor
            « 0.3 pour 1 pour le M88. »
            0.56 pour le F135
            Presque le double !

          • v_atekor dit :

            Ah, c’est donc Nico Saint Jean sous le pseudo de Cricetus.
            .
            Oui, ils ont divisé augmenté la dilution pour obtenir le même taux que deux réacteurs plus petits séparés et naturellement plus simples à diluer… Il n’y a pas de secrets, ça devait probablement être le cahier des charges initial lorsqu’on parlait de 2 tubes dans les années 2000 😉
            .
            Je confirme au passage les infos d’E-Faystos plus. Côté détection IR, ce qui était à prévoir est entrain d’être réalisé, la qualité de la détection IR devient affolante (de même que pas mal d’autres technos qui ont été « qualité défense » il y a encore 8 ans et qui se trouvent dans le commerce avec des qualités supérieures aujourd’hui pour moins de 100$ et qui deviennent suffisantes pour faire du guidage de missile maison… gyroscopes, IMU… )

          • Fralipolipi dit :

            @V-atekor
            Vous avez bien raison de rappeler que le niveau de détection en IR est en amélioration constante (bien plus que la détection EM, qui est de mieux en mieux contrée) … et cela couplé à l’excellent et unique Mica IR NG, à la portée allongée, va rendre le Rafale encore plus redoutable … pour quiconque.

        • Grosminet dit :

          @ Thierry :

          Il « suffit » que votre mono-réacteur prenne quelques plombs pour qu’il tombe…. Quand un bi-réacteur aura plus de chances de survie !

          Et ÇA, mine de rien, c’est bien plus important que vous ne le croyez, de sauver l’équipage ! Enfin, pour ceux qui ont RÉELLEMENT servi les armes…. Ce que, visiblement, vous n’avez jamais fait…

          Quand à vos élucubrations sur les missiles…… Cela donne une idée de vos compétences en la matière

        • Math dit :

          Ben non, le réacteur du F35 n’est pas bon. Il souffre d’usure prématurée. Ceux sont les américains qui le constatent, ce qui va mettre la flotte au sol, ou alors faire prendre le risque de perdre la machine. Quant à la signature IR du F35, elle est supérieure au Rafale. 2100 degrés Celsius dans la chambre de combustion pour le F35 contre 1800 pour le Rafale.
          Et de ce que l’on peut voire, le F35 avec ses AOA ridicules n’a pas trop intérêt à venir en fox 2. Il a une chance de s’en tirer avec le 9X, mais ça reste risqué pour lui.
          Enfin bon… on parle la de risque de destruction en vol. Et pour le F35, le vol… C’est déjà optimiste.

        • v_atekor dit :

          Ca reste une nécessité absolue pour un avion de combat, car le réacteur le plus fiable fonctionne moins bien après avoir reçu un missile IR ou un autre, ce qui est toujours un risque surtout pour les appareils évoluant près du sol (décollage, CAS etc… ).
          .
          BTW, le F135 n’est (justement) pas le top de la fiabilité occidentale.

          • Cricetus dit :

            @v_atekor
            A priori le F-135 est très fiable. Par contre, il nécessite beaucoup d’entretient.
            Ce n’est pas la même chose.

          • Royal Marine dit :

            Cretinus
            Apprenez que le F 135 n’existe pas…
            Il existe un prototype, plus ou moins volant, du F 35 Ligthning II ou JSF, baptisé Turkey (la Dinde), tellement en retard sur le calendrier prévu, avec 800 bugs ou défauts importants répertoriées depuis des années, mais jamais réglés de façon définitive, d’où plusieurs centaines de prototypes dans différentes configurations, mais pas de F 135… Mettez vos connaissances à jour, au lieu de nous entretenir d’un avion mythique!
            Et surtout cessez de pérorez à tord et à travers sur ce blog. Merci.

          • ScopeWizard dit :

            @Royal Marine

            « Apprenez que le F 135 n’existe pas… »

            Attention ; ne nous laissons point emporter dans un élan d’ agacement
            que nous ne maîtriserions plus tellement bien………gardons contrôle et sang-froid plutôt que risquer nous égarer sur quelque chemin par trop escarpé et tortueux conduisant à une étroite ligne de crête d’ où il serait si facile de chuter d’ un côté ou de l’ autre………. 😉

            Le F135 est le nom du réacteur Pratt&Whitney qui équipe l’ avion mono-réacteur F-35 ; à plein régime et pleine PC il pousse près de 20 tonnes soit dans les 19.400 kilogrammes de poussée ( kgp ) ; une fois converti en kilonewton ( kN ) qui est depuis nombre d’ années la mesure internationalement utilisée , il est donné à 190 kN .

            Pour vous donner un ordre d’ idées , dans les mêmes conditions le réacteur M88 du bi-réacteur Rafale pousse dans les 75 kN soit 150 kN à eux deux .

            Sur le quadri-réacteur Concorde , chaque Rolls Royce/SNECMA Olympus 593 Mk 610 poussait ses 169 kN ou plus de 17.200 kgp soit pas loin de 70 tonnes à eux quatre .

            Le F135 est donc un réacteur moderne vraiment très puissant ; évidemment , cela ne s’ obtient pas sans un lot d’ inconvénients inhérent à ce type recherche de puissance d’ autant que par ses seules contraintes aérodynamiques qu’ exige sa furtivité passive , le F-35 ne peut pleinement l’ exploiter .

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            Vous citez d’abord un article de 2015 qui date d’avant la mise en service de l’avion donc totalement non pertinent.
            Ensuite dans le second article vous confondez (mais c’est fréquent avec les néophytes) fiabilité et durée de vie.
            Je vous redonne la définition du terme fiabilité:
            « Probabilité pour qu’une pièce primaire, un dispositif ou un équipement complet soit utilisé sans défaillance pendant une période de temps déterminée, dans des conditions opérationnelles spécifiées. »

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Dites moi, juste ue question : Vous possédez combien de neurones entre vos deux oreilles ?
            Non, parce que bon, je vous demande si vous avez des sources depuis 2015, et vous me répondez à côté ! …
            Normal quand on veut noyer le poisson… Ou qu’on a rien à dire…
            Et pour ce qui est du « néophyte ». MDR !
            Quand l’avion stoppe sa mission pour un problème de surchauffe moteur, c’est bien un problème de fiabilité, non ? Et c’est justement le manque de fiabilité du moteur F135 qui entraine la baisse de sa durée de vie ! 🙂
            Lisez donc un peu l’article au lieu de vous arrêter uniquement sur le titre, vous gagnerez en crédibilité…
            Bon, après, il faut comprendre ce que vous lisez, et là visiblement, c’est pas gagné !… 😉
            PS : De vous à moi, et sans esprit taquin : Des fois avec vous, j’ai l’impression de parler à un ado boutonneux. Honnêtement, vous avez quel âge ?

        • v_atekor dit :

          Quant à la signature IR d’un réacteur simple ou de deux réacteurs, ça dépend évidemment de leur puissance. le F135 qui pousse comme 2 réacteurs M88 a une signature équivalente.

          • Cricetus dit :

            @v_atekor
            L’intensité de la signature dépende aussi beaucoup de l’inverse du taux de dilution… Et là le F135 est meilleur.

          • v_atekor dit :

            … et le taux de dilution dépend justement du nombre de moteurs 😉 Quoiqu’il en soit les moteurs militaires sont à faible taux de dilution.

          • ScopeWizard dit :

            Faible taux dilution ??

            C’ est bizarre ; par exemple , le Turbo Union RB 199 du Tornado est quant à lui donné pour être à FORT taux de dilution…………..

          • Fralipolipi dit :

            @cricetus
            « L’intensité de la signature dépende aussi beaucoup de l’inverse du taux de dilution… Et là le F135 est meilleur. »
            .
            …avec une mono turbine chauffée à 2100°C (et avec pour seul projet d’evolution de monter à 2200°C) … mais dans vos rêves mon pauvre ami !
            Vous êtes vraiment à côté de la plaque …

          • Cricetus dit :

            @Fralipolipi
            « …avec une mono turbine chauffée à 2100°C (et avec pour seul projet d’evolution de monter à 2200°C) … mais dans vos rêves mon pauvre ami ! »
            En principe, à moins d’être exactement derrière il est impossible de percevoir l’ émission IR de la turbine d’un avion.
            Et sur le F-35 (et le F-22) un système de « persiennes » masque la vue de la turbine basse pression. Donc même par derrière il n’y a pas de vue directe sur la turbine.

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            « Et sur le F-35 (et le F-22) un système de « persiennes » masque la vue de la turbine basse pression. »
            Question au hasard : Auriez-vous une source ou un lien ? 🙂

          • Fralipolipi dit :

            @Cricetus
            « En principe, à moins d’être exactement derrière il est impossible de percevoir l’ émission IR de la turbine d’un avion. »
            … à nouveau, vous pouvez remplacer votre « en principe » par « dans mes rêves » !!!!
            Car si vous croyez que la source IR de ce chalumeau n’est pas perceptible de côté ou de 3/4 alors vous vous fourrez le doigt dans l’oeil jusqu’à l’hypophyse !!! 🙂
            Il n’y a qu’en étant strictement de face que votre chalumeau volant ne se fera jamais chopper à l’IR… ce qui est un pari ultra risqué pour son pilote.
            .
            Allez, prenez un cachet et allez dormir, car vous êtes déjà en plein surmenage le dimanche … c pas bon pour vous ça.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « ce n’est plus une nécessité absolue, on peut très bien s’en passer. » C’est même pour cela que le Rafale est un biréacteur (après toute la famille des Mirage qui étaient eux des monoréacteurs), que le SU 57 russe est un biréacteur, que le KF-21n futur avion de combat sud coréen est un biréacteur, que le J-20 chinois est un …….. biréacteur!
          « De plus un biréacteur décuple la signature infrarouge et attire les missiles comme le miel pour les abeilles. » C’est pour cela que le F15 E « sreak eagle » malgré le fait qu’il soit biréacteur n’a jamais été descendu! Les abeilles sont attirées par le pollen et fabriquent du miel!
          « là je suis tout à fait certain du résultat, il dominera et de loin. » L’intelligent peut douter, émettre des réserves, l’idiot lui ne vit que de certitudes car il ne se remet jamais en cause!
          « l ne suffit pas de répéter 100 fois par jours qu’un avion est mauvais pour qu’il le devienne, vous n’êtes pas convaincu ? alors patientez. » Comme se persuader 100 fois que le nec plus ultra des chevaux de trait gagnera le prix de l’Arc de Triomphe!
          « Alors patientez » Il est là le problème, a ce jour le F35 est toujours en deça des capacités et performances pour lesquelles il a été acheté!
          C’est comme si vous aviez acheté une Ferrari il y a de cela plusieurs années et que le constructeur vous dise, la fiabilité, les performances vous les aurez………………….. un jour! En attendant vous avez aligné les biftons et malgré tout vous ne pouvez toujours pas en profiter!

    • Souvenir d'Asie Centrale Soviétique dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=G0hWzaKEeZo&t=3s

    • Michel dit :

      Ah Bon !!!!!!
      le général Brown a dit :
      Selon ce dernier, une réflexion est en cours au sujet d’un éventuel successeur au F-16 à moyen terme. Il est possible « que ce soit le F-35 ou autre chose »,

      « Par ailleurs, et selon les plans initiaux, le F-35A [également conçu par Lockheed-Martin] devait succéder au F-16 ainsi qu’au A-10. Mais cela n’est plus d’actualité, même si, a assuré le général Brown, cet appareil « sera la pierre angulaire » de l’US Air Force.

      Selon ce dernier, une réflexion est en cours au sujet d’un éventuel successeur au F-16 à moyen terme. Il est possible « que ce soit le F-35 ou autre chose », a-t-il dit. « Mais je n’ai pas besoin de prendre cette décision maintenant, mais dans six, sept ou huit ans », a-t-il ajouté. En février, il avait expliqué vouloir un chasseur-bombardier de génération 4,5 pour remplacer le F-16. « En fait, je veux être en mesure de construire quelque chose de nouveau et de différent qui ne soit pas le F-16 mais qui possède certaines de ses capacités », avait-il affirmé. »
      Commentaire :
      Le NGAD enverra le F35 à la poubelle !

      • Gunter dit :

        Le NGAD se positionnera au dessus du F-22 qu’il remplacera c’est un avion de supériorité aérienne, il ne remplacer jamais l’avion de masse que sera le F-35 qui sera le qualitatif de masse au coté des F-15EX et le F-16 New gen qui complèteront la masse. Brown est pourtant clair, non ? Mais certains sont devenus experts pour dévoyer un propos pourtant limpide. Lisez la version anglaise, Brown parle du -35 en tant que pierre angulaire de l’USAF. Je vous laisse la définition du terme utilisé comme vus me semblez ne a trop bien comprendre les évidences. https://fr.wiktionary.org/wiki/pierre_angulaire

        • Mat49 dit :

          @ Gunter la masse risque surtout d’être du côté du F 15EX et du F 16V au train ou vont les choses. Il dit pierre angulaire mais c’est manifestement pour faire passer la pilule car la gifle pour le F 35 A est terrible: il ne remplacera aucun des avions qu’il devait remplacer!

          Le concepte de chasseur d’attaque n’était simplement pas le bon.

          • Cricetus dit :

            @Mat49
             » car la gifle pour le F 35 A est terrible: il ne remplacera aucun des avions qu’il devait remplacer!  » l’USAF a fait il y a quelque jours auprès du congrès sa demande de renouvellement de sa flotte pour 2022-2026:
            https://www.airforcemag.com/air-force-wants-to-cut-421-old-fighters-buy-304-new-ones/
            Avions retirés :
            234 F-15 C/D
            124 F-16
            63 A-10
            Et remplacés par quoi ?
            84 F-15EX
            220 F-35
            Donc le F-35 va remplacer… surtout des F-15! Quelle gifle!

          • Mat49 dit :

            La gifle est terrible car il ne remplacera pas tous les avions qu ils devaient remplacer en raison d un surcoût de 74% en 2016 et de performances sans surprise insuffisantes avec MCO cauchemardesque. Deux avions vont être développer pour pallier l échec du F22 et du F 35 à remplacer le F15 et le F16. Le scénario catastrophe pour l USAf.

          • Cricetus dit :

            @Mat49
            « Deux avions vont être développer pour pallier l échec du F22 et du F 35 à remplacer le F15 et le F16. »
            On ne les a pas encore vue.
            L’USAF tient au NGAD, mais il n’est pas encore financé.
            L’autre (le remplaçant du F-16) devrait être discuté dans 5-6 ans et ça pourrait être « encore plus de F-35 » (dixit Brown) car les F-35 qui arrivent maintenant vont servir à boucher les trous laissés par les F-15 sûr le départ plutôt qu’à remplacer les F-16.

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Relisez votre lien, et changez de traducteur…………
            Visiblement, vous n’avez pas tout « capité », et surtout, vous avez omis certaines infos…
            Et le contenu de l’article que vous postez est bien une gifle au F-35. 😉

          • Mat49 dit :

            @ Cricetus Le F 35 a 3 soucis techniques et financier : Il n’est pas opérationnel, coûte une blinde à l’entretien, se traine de manière constante 800 défauts à résoudre environ.

            Cornerstone devrait plutôt se traduire par boulet ici.

            Si le F 35 faisait ce qui était annoncé il n’y aurait ni NGAD ni « doute » (pour rester polie) sur le successeur du F 16.

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            « Visiblement, vous n’avez pas tout « capité », et surtout, vous avez omis certaines infos… »
            Et bien je vous attend pour en débattre… mais là vous n’avancez rien!

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            « Et bien je vous attend pour en débattre… mais là vous n’avancez rien! »
            Oh oh oh ! Prétentieux va ! 🙂
            Avec moi, tu ne vas pas attendre longtemps…
            Vas voir plus bas.

        • Math dit :

          Mais Nicolas, vous n’y êtes pas. Le NGAD vient remplacer le F22 qui n’a pas réussi à remplacer le F15. Et l’avion de 7ieme génération viendra remplacer le NGAD qui n’a pas réussi à remplacer le F15…
          Toutes ces blagues pour dire que les USA préfèrent par cupidité affecter leurs meilleurs ingénieurs à Facebook et Google plutôt qu’à l’aéronautique, et que ça se voit. Ils ne sortent plus rien de correct, les programmes sont mal gérés, la fainéantise a pris le dessus.

        • Obelix38 dit :

          Le F-35, un « qualitatif de masse » ? 😀
          Le MCO abordable ne cesse de se faire attendre, les problèmes de conception couplés à la complexité exponentielle du calculateur embarqué ne cessent de retarder le développement du block 4, tout comme le FOC qui en dépends, et donc le Full Rate Production par effet boule de neige.
          La cible initiale du nombre d’appareils dans l’USAF ne cesse d’être grignotée par l’A-10 (qui est prolongé) et un nouveau « nouveau F-16 », etc…
          L’utilisation du terme « Pierre Angulaire » n’est donc rien d’autre qu’une forme de « diplomatie » pour ne pas froisser les clients actuels et ne pas faire fuir les clients futurs . . .
          Le F-35 restera peut-être relativement longtemps dans l’inventaire de l’USAF, mais se sera bien loin de toutes les promesses faites lors de la signature du programme JSF (aussi bien techniques que budgétaires ou quantitatives) . . .

        • Franz dit :

          Si, c’est très clair. C’est juste qu’on n’est pas obligé de croire le général Brown, même s’il est CEMa de l’USAF. ou : « justement parce qu’il est CEma de l’USAF ».

    • Lol dit :

      Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Et les pays qui l’ont acquis ont donc faint le bon choix  » De quel avion parlez vous? Du F35, c’est une blague!
      Du F117 Jamais exporté et jamais proposé à l’export!
      Du F22 Refus des U.S. de l’exporter à cause des technologies « sensibles » l’équipant dixit la version officielle! Et pourtant 3 pays s’étaient montrés vivement intéressés par le Raptor, l’Australie, le Japon et ……. Israël. Les « rumeurs » parlaient aussi de la Grande Bretagne.

      • Castel dit :

        Il y a aussi sûrement une considération plus triviale : le prix !!
        Si je me rappelle bien, c’est l’avion de supériorité aérienne le plus cher jamais construit par les Américains, et en plus, également très couteux à l’entretien….
        Alors, pour l’export, au moment de sortir le carnet de chèques, cela en aurait sûrement refroidit plus d’un !!!

    • lym dit :

      Il faut apprendre à lire, la décision de mise à la poubelle du F35 (certaine, un nouvel avion étant annoncé) sera « dans six, sept ou huit ans » quand le remplaçant du F16 sera assez avancé.
      On est loin des 25/30 ans et les troudbalisés doivent un peu fumer bleu, malgré la Motul servie par général Marron (ça ne s’invente pas!): N’est-ce pas Walter(-closet)?

      • Cricetus dit :

        @lym
        Vous avez lu ça où?

        • Alpha dit :

          dans le dernier lien que vous avez posté, votre article parlant du MR-X à l’horizon 2030…

          • Cricetus dit :

            Le MR-X serait un avion pour conflit de basse intensité…
            Donc la flotte de MR-X resterait à la marge.et ne remplacerait pas massivement la flotte de F-16.

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Là vous répondez juste pour la forme.
            Evidemment que oui, le MR-X remplacerait la flotte de F-16, votre fameux lien ne dit pas autre chose :
            « Au-delà du FYDP, et potentiellement dans les années 2030, l’Armée de l’Air s’attend à ce qu’environ 600 F-16 «post-bloc» – modèles C / D à partir du bloc 40 – restent dans la force avec quelques améliorations, utiles à la fois dans la permissivité et dans certaines compétitives. environnements. La transition vers le MR-X est prévue «au milieu des années 30». »
            C’est pourtant clair non ?

      • Franz dit :

        Aaaah, la vie privée de Walter Closet… réservé aux initiés ^^.

      • Gunter dit :

        @lym,
        Pathétique petit personnage empêtré dans une fugace flagornerie mensongère ! Dur dur de couler hein ! Même les POLONAIS et les BELGES passent devant votre ROUUUUUUUUFAAAAl dépassé ! J’en glousse de plaisir, vous ne pouvez pas savoir ! Je suis impatient de voir ce que les suisses vont faire !

        • Fralipolipi dit :

          @Gunter
          … il va être temps pour vous de retourner à la niche, car vos aboiements trollesques tendent à montrer que vous manquez de glucose …

    • Herciv dit :

      Pérennisé est un grand mot. Disons qu’il est fortement questionné à la fois sur le plan opérationnelle et sur la plan financier. La fin du F-22 envoie déjà la message suivant : trop court en allonge et emport trop faible … Je serais le f-35 je prendrait le message au sérieux.
      Le maintien du f-16 et le remplacement des f-15 par d’autre f-35 envoi un autre message. Il est des missions pour lesquelles le f-35 n’est pas adapté. Il n’est pas aussi multirôle que désiré.
      Maintenant l’USAF n’arrète pas les frais sur le f-35 elle veut simplement consacrer le plus de moyen possible au block4 qui prend du retard et au NGAD. C’est pour çà qu’elle va continuer à en commander mais juste ce qu’il faut pour maintenir les compétences des unités.
      Il faut quand même avoir en tête que le f-35 pose de sérieux problème de recrutement à l’USAF. Le maintien d’autre chasseurs permet de continuer à entretenir les effectifs.

  5. Phil dit :

    Ils créent plein d’avion , s’en équipent à peine , les collent au rancard , ils ont vraiment que du fric à jeter!

    • Fralipolipi dit :

      On peut les envier alors …

    • robin darbin dit :

      C’est pas perdu pour tout le monde mon ami. Les papys ont des actions Lockheed Martin dans leur fonds de pensions. Faire gonfler les dividendes est la première mission du F-35. C’est une réussite à 100% . Ce vieux « Ike » nous avait bien prévenu.

  6. Gunter dit :

    Je préfère le texte anglais qui donne de façon plus explicite le rôle futur du F-35 . Voici la traduction de l’extrait original de l’interview de Brown : Le mélange existant de sept flottes de chasseurs devra être réduit à « quatre, … plus un », a déclaré Brown. La combinaison objective comprendra l’A-10 « pendant un certain temps »; le système de dominance aérienne de nouvelle génération; le F-35, « qui sera la pierre angulaire » de la flotte; le F-15EX; et le F-16 ou son successeur.
    Conclusion ; le F-35 malgré l’incessant bashing dont il a fait l’objet devient  » La pierre angulaire de l’USAF ». Ouille, aille, ouille, mais comment vont donc réagir les nations sans F-35 qui avec leur matériel de 4ème génération vont devoir attendre 20 ans minimum pour combler leur avantage technologique historique qu’ils sont en train de perdre en ce moment même ? Les pays acquéreur du F-35 prennent une sacrée avance par rapport au programmes obsolètes comme le Rafale et l’Eurofighter Typhon. Brown parle même de  » système de dominance aérienne de nouvelle génération; le F-35″. Je crois que la messe est dite cette fois ci les gars, le F-35 s’impose et gagne le match (avis aux suisses) !
    https://www.airforcemag.com/csaf-f-22-not-in-usafs-long-term-plan/

    • EBM dit :

      @ Gunter le F 35 était censé remplacer le F 16 et l’A 10 et être quasiment l’unique avion de l’Air Force en plus de quelques F 22. Là on en est très très loins: il ne remplace pour l’instant personne.

      Le système de système c’est le NGAD evoqué par Brown.

      • Gunter dit :

        @EBM
        …. du détail l’ami, la vraie information est ailleurs et concerne la pérénisation du F-35, vous le savez bien ! Lisez donc l’article en anglais. Même les polonais auront une avance technologique décisive sur….. ceux qui sont en train de la perdre ! Mazette alors, comme on dit en France ! Je rêve maintenant de F-35 allemands, quand le parlement aura dit non au SCAF ! Car avec la nouvelle coalition politique qui va bientôt se mettre en plac en Allemagne, il est très probable que la nouvelle chancelière sera Ecolo. Ajoutez à cela la même dynamique dans les länders, et vous comprendrez que les programmes militaires dispendieux franco-allemands vont vite voler aux oubliettes. Cela explique peut-être la tentative d’acquérir en catastrophe des P8 Poseidon. Il ne restera alors sur la table que la promesse allemande de mieux soutenir leurs dépenses Otan et même les verts allemands n’auront plus trop le choix ! Ach, ces américains, ils zont trô fort !

        • EBM dit :

          Le F 35 passe d’avion quasi unique à incapable de remplacer le F 16 et l’A 10. Donc quid du nombre d’avions commandés au total s’il ne devient pas le quasi avion unique.

          • Cricetus dit :

            Au rythme de 75 avions livrés par an le F-35 n’aura pas remplacé tout les F-16 dans 10 ans, c’est mathematique! Rien a voire avec les capacité de l’avion.

          • EBM dit :

            Si il devait remplacer le F 16 et les 800 problèmes récurrents du F35 pèse dans la balance… Sans parler du concept même de strike fighter qui ne est pas bon tout simplement.

          • Cricetus dit :

            @EBM
            « Le F 35 passe d’avion quasi unique à incapable de remplacer le F 16 et l’A 10.  »
            Non seulement il remplace les F-16 et les A-10 les plus anciens, mais en plus il va remplacer les F-15:
            https://www.airforcemag.com/air-force-wants-to-cut-421-old-fighters-buy-304-new-ones/
            Avions retirés :
            234 F-15 C/D
            124 F-16
            63 A-10
            Et remplacés par quoi ?
            84 F-15EX
            220 F-35

          • EBM dit :

            Cricetus ils devaient remplacer tous les F16 et les A10.

          • Cricetus dit :

            @EBM
            « Cricetus ils devaient remplacer tous les F16 et les A10. »
            Ici Brown parle de la flotte en 2030.
            Déjà en 2010 il était prévu qu’en 2030 les F-35 n’aient pas encore remplacé tout les F-16 et A-10 (rapport du CRS JSF 2010: dernières livraisons en 2034). Mais maintenant il va falloir aussi qu’ils remplacent avant une partie des F-15, ce qui n’était pas prévue (quoiqu’en relisant le rapport du CRS de 2010 je vois que LM l’avait évoqués).

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Pipeau votre analyse… Vous n’avez retenu que ce qui vous arrangeait et omis tout le reste. Clairement : Le F-35 ne fait pas la maille.
            Ainsi, pour combler notamment ses manques :
            L’USAF pense à remplacer le A-10 par des drones, et revoir ainsi totalement sa doctrine CAS.
            Des F-15EX vont être acquis 144 (après vos 84…) avec option jusqu’à 200 exemplaires, jusqu’en 2030.
            Le F-16 restera encore en ligne à près 812 exemplaires, dont certains seront modernisés de l’ordre de 600 exemplaires pour tenir au moins jusqu’en 2030, et l’arrivée progressive du futur MR-X. Sur ce dernier, le Général déclare : Le MR-X «doit être en mesure d’accomplir des missions à un prix abordable sans une guerre haut de gamme.» Le F-35 pourrait potentiellement remplir ce rôle, mais seulement si ses coûts d’exploitation pouvaient être «considérablement réduits». Bref, pour l’instant, ce n’est pas vraiment le cas !…
            Et puis de toute façon :
            https://www.airforcemag.com/usaf-to-cut-f-35-buy-in-future-years-defense-plan/
            😉

          • EBM dit :

            En 2010 il était prévu que le F 35 remplace le F 16 et l’A 10 à terme. Là non au final. Le NGAD remplace le F 15 et le F 22 dans le rôle d’avion de supériorité aérienne. Un autre avion va rempalcer le F 16.

            Contraint et orcé les F 35 vont rester à jouer leur rôle batard de « chasseur d’attaque ».

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            Votre analyse ne tient pas très bien la route non plus…
            Pour commencer vous dites:
            « Le MR-X doit être en mesure d’accomplir des missions à un prix abordable sans une guerre haut de gamme »
            Oups !… Vous avez juste passé l’article dans google translate….
            High end War est un terme militaire américain synonyme de Main theater War (MTW), ou si vous préférez de guerre de haute intensité.
            « It focuses on that part of the military operational spectrum where significant conventional forces are committed in violent warfare–such as large, force on force conventional confrontations. »
            un exemple de l’utilisation de ce terme:
            https://news.usni.org/2017/01/09/new-surface-warfare-strategy-emphasizes-high-end-surface-warfare
            La bonne traduction est donc :
            « Le MR-X doit être en mesure d’accomplir des missions à un prix abordable en dehors des guerres de haute intensité »
            Donc le MR-X ne sera pas le remplaçant de la flotte de F-16. Mais peut être le remplaçant d’une fraction de la flotte de F-16, celle pour taper les Toyota au Moyen Orient. Mais certainement pas pour faire la guerre à une autre grande puissance industrielle… Ce à quoi les états unis semble se préparer pour la première fois depuis 30 ans.
            Ensuite :
            Il n’a jamais été prévue qu’en 2030 les F-35 aient remplacé tous les F-16. Depuis 2010 il était estimé que la fin de la transition aurait lieu en 2034…
            Dans les 3 ans qui viennent les 84 F-15EX ne vont pas remplacer tous les F-15C/D seul (environ 250 avions). Donc il y a des F-35 qui vont remplacer des F-15, et pas des F-16.
            Et ca se reproduira avec le retrait les années suivantes des F-15E car en priorité les NGAD devront remplacer les F-22.
            Le F-35 est effectivement en train de devenir la clef de voute de l’aviation militaire US.

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Oui, l’article est passé dans Google Translate par facilité et faire un copier/coller.
            Mais sur le reste, mes explications sont bonnes et vous n’arrivez d’ailleurs à convaincre personne.
            D’ailleurs, vous racontez n’importe quoi :
            « Il n’a jamais été prévue qu’en 2030 les F-35 aient remplacé tous les F-16.  »
            Je n’ai jamais dit çà, mais qu’il fallait qu’ils tiennent au moins jusqu’à 2030, et l’arrivée progressive du futur MR-X…
            « Dans les 3 ans qui viennent les 84 F-15EX ne vont pas remplacer tous les F-15C/D seul (environ 250 avions) »
            Et oui, surtout que les F-15 doivent être retirés sous 5 ans (2026…)… 😉
            Quant à la fameuse clé de voute : Avec 800 F-16, 200 F-15EX, le NGAF et autres sur qu’elle va être renforcée pour combler ses lacunes !!!
            Cette fameuse clé de voute qui devait tout remplacer… 🙂
            Et vous pouvez tordre votre article dans n’importe quel sens, il ne dit pas autre chose !!!… 🙂

      • Gunter dit :

        @EBM,
        Réévaluer un programme en cours s’ il va dans le mur est le bon sens même ! C’est que que font également les Allemands en ce moment avec leurs différents programmes ! Je n’y vois rien à redire. Seul les psychorigides ne comprendraient pas ! Il faut lire l’article en anglais, si vous le pouvez, Brown confirme le rôle du F-35 en tant que pierre angulaire de l’USAF ; the Next-Generation Air Dominance system; the F-35, “which will be the cornerstone” of the fleet ». Il ne pouvait pas être plus clair et explicite !

        • EBM dit :

          Je vous dirais qu’il ne pouvait pas faire plus hypocrite après ce qu’il a dit sur le remplaçant du F 16 dernièrement et ce qu’il annonce là…

        • Nenel dit :

          Gunter, merci Nico on t’as reconnu….

          • Gunter dit :

            C’est qui ce bon Nico ? Un des derniers défenseurs de la vérité qui n’a pas encore succombé au monde factice du petit Jupiter ?

        • Camadri dit :

          Vous me paraissez d’une telle arrogance ! Croyez-vous un instant ce que vous dites ….
          Vous annoncez jeu, set et match sur cet article (qu il faudrait lire en Anglais d’ailleurs ??), ça donne l’impression d’un pauvre coup de bluff ou du désespoir.
          Seulement, pour le moment nous voyons beaucoup de signaux plutôt négatifs, voir très très négatifs en ce qui concerne le F35, et pour l’heure il est urgent de ménager les susceptibilités, mais il y a fort à parier que les jours de la dinde son comptés.
          Il est clair que les capacités du Rafale doit en enerver plus d’un outre atlantique, avec le en cours d’étude il va vraiment devenir le F35 souhaité. En tout cas ceux qui ont choisi cet engin volant doivent être quand même sacrément inquiet et je ne pense pas les suisses suicidaire voyez-vous.
          Bref vos arguments ne convaincront pas grand monde ici et voir dans cette lecture un succès pour le F35 ressemble plus à du lobbying pro lockheed.

          • Yves dit :

            Je peux vous assurer que rien ne se compare aux lésions cérébrales que le F35 avait infligées aux Français.

          • Gunter dit :

            @Camaradi,
            Mais c’est quoi ce Roufaaaal dont vous parlez tout le temps ? Un mirage amélioré vendu dans le tiers monde et offert en Grèce ? On n’est pas dans la même catégorie avec le standard OTAN F-35 mon jeune ami ! Une Ferrari c’est pas une Peugeot , si vous êtes encore en état metal de comprendre la différence ! On est dans la fable de la grenouille et du boeuf là, vous en frisez le ridicule avec vos comparaisons absurdes !

          • Cricetus dit :

            @Camadri
            « Seulement, pour le moment nous voyons beaucoup de signaux plutôt négatifs »
            Oui; comme d’habitude sûr les pages de commentaires des sites francophones.

          • Royal Marine dit :

            @Gunter et Camadri
            Une Ferrari pour le prix, et les caractéristiques vendues aux utilisateurs…
            Une 2 CV de musée, c’est à dire non autorisée à rouler, avec un cahier des charges non respecté, mais pour le prix d’une Ferrari, et les coûts d’entretien de deux, dans la réalité…
            Où ils sont les cocus?

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            « Oui; comme d’habitude sûr les pages de commentaires des sites francophones. »
            Ah bon ?
            Mais…
            Et les rapports du GAO ? Du Pentagone ? Du Sénat US ? D’ingénieurs et de pilotes US ? Du CEMA australien ?, etc………
            Des anglophones, non ? 😉
            Tout çà et bien d’autres articles et commentaires évoqués largement sur ce site. Relisez donc les archives. 🙂

        • Mica X dit :

          Non, il s’est fait remonter les bretelles depuis ses propos pas très amènes sur le F35 et du coup il rétropédale car il veut garder son job.
          Le F 35 est avant tout une machine à cache pour un lobby qui peut faire et défaire pas mal de carrières, politiques ou militaires. Beaucoup s’en mettent plein les poches et ont bien l intention de continuer.
          Good night

        • v_atekor dit :

          Comment qu’ils disent aux uèsses ? Wishful thinking ? Vœux pieu en français ? Vous essayez de vous convaincre vous-même ?
          .
          Notez bien le sens de Pierre angulaire… D’après la définition « première pierre à être posée et acquérant une valeur symbolique par posée après un rituel »… Qu’elle serve à quelque chose est secondaire.
          .
          Sinon pour un avion, se faire traiter de pierre, angulaire ou pas, c’est vraiment insultant, et je crois que ce terme a été choisi a dessein.

      • Cricetus dit :

        @EBM
         » il ne remplace pour l’instant personne.  »
        Non
        Actuellement 13 escadrons de combat de l’USAF sont passé de F-16 sur F-35 (je ne parle pas des unités d’évaluation ou d’entrainement)… dont les F-35 de Hill qui sont à Mont de Marsan ces jours ci…

        • EBM dit :

          Il devait remplacer le F16 et l A10. Ce ne sera pas le cas. Pour le F16 la porte est ouverte pour un autre avion.

          • Cricetus dit :

            @EBM
            « Pour le F16 la porte est ouverte pour un autre avion. »
            Oui, dans 6 ans, il restera les block les plus récents du F-16. Entre temps le F-35 aura remplacé les F-16 les plus anciens… et une partie des F-15 (ce qui n’était pas du tout prévue initialement)

          • EBM dit :

            Le F15EX puis le NGAD remplaceront le F15c/d pas le F35.

          • Cricetus dit :

            @EBM
            « Le F15EX puis le NGAD remplaceront le F15c/d pas le F35. »
            Donc : 234 F-15 C/D retirés. Pas assez de F-15EX dans les tuyaux (84). Et le NGAD ne sera pas là à temps. Une partie des escadrons de F-15 passeront mathématiquement sur F-35. Les F-35 feront donc de la supériorité aérienne…

          • EBM dit :

            Le contrat des F 15 EX prévoit 144 avions et une option pour produire 200 avions au total.

            Bon courage pour faire de la chasse avec un F 35!

      • Cricetus dit :

        @EBM
         » il ne remplace pour l’instant personne. »
        Et bien en même temps Brown a fait auprès du congrès sa demande de renouvellement de la flotte pour 2022-2026:
        https://www.airforcemag.com/air-force-wants-to-cut-421-old-fighters-buy-304-new-ones/
        Avions retirés :
        234 F-15 C/D
        124 F-16
        63 A-10
        Et remplacés par quoi ?
        84 F-15EX
        220 F-35
        Donc les F-35 remplacent des F-16, des A-10 et des …. F-15 (ça, c’est nouveau)

        • Mat49 dit :

          Brown revient officiellement sur la décision de remplacer le F 16 par le F 35.

        • Royal Marine dit :

          Crétinus le bien nommé,
          Avait-il seulement le choix? Mais vous remarquerez qu’il commande moins de F 35 que prévus, au bénéfice de 84 F 15 EX, avion développé sur fonds propres par Boeing, et qui lui sert à quelque chose, le reste des crédits allant directement aux études portant sur le NGAD, dans le but de remplacer le plus vite possible l’autre prototype inutilisable qu’est le F 22…
          Le F 35 n’est qu’un boulet couteux et inutile, sauf pour siphonner les budgets des Armées de l’OTAN, et tuer leur aéronautique… Dans ce sens là, c’est une réussite.

        • , vous voulez convaincre qui ici a part vous même par la méthode Coué. Ca fait trois ou quatre fois que vous publiez mots pour mots le même commentaire et la seule et meme source, faut se renouveler cricetus, le lobbying trollesque , ici ca ne fonctionne pas. Meme Jose Goebbels et la team du Wu mao dang se cassent les dents.

        • Alpha dit :

          Relisez votre lien, en changeant votre traducteur… Et n’omettez pas sciemment certains points … 😉

          • Cricetus dit :

            @Alpha
            « en changeant votre traducteur »
            Alors pas le vôtre car quand on traduit « high end war » par « guerre haut de gamme » on est pas une référence… 😀

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            Mais quand vous ne comprenez pas un texte en français, et que vous ne savez pas l’analyser, vous n’avez pas de quoi pavoiser…
            Et quand on fait deux fautes sur une toute petite phrase, on évite de jouer au plus fin … 🙂

    • chill dit :

      une lecture toute personnelle de la situation, car la pierre angulaire, appellation qui lui va à ravir, est loin de son cahier des charges initial, incapable de faire le job de simples gen 3/4 qu’il devait remplacer, d’ailleurs les japonais se plaignent de son manque d’aptitude à l’interception face à la chine donc loin des besoins de la Suisse ; pour les autres qui ont acheté la dinde ils sont toujours cocus et le savent bien , le reste c’est du marketing.

    • v_atekor dit :

      Le F35, coincé entre le F16 et l’A10, qu’il devait remplacer et le futur NGAD qui doit le remplacer et sort dans 5 ans. Plutôt que pierre angulaire, j’aurais dit rustine, mais au prix de la rustine, pierre angulaire c’est indéniablement plus vendeur.
      .
      Politiquement le F35a parfaitement rempli sa mission. Et les dindons de la farce sont Européens, c’est fort dommage.
      .
      Reste que la Chine se réveille et qu’il faudra trouver autre chose contre cet adversaire dont la première arme semble être le nombre…

    • oryzons dit :

      Faut pas s’exciter comme ça.
      « Cornerstone » cela ne veut rien dire pour un avion de combat.

      Donc en gros on a créé un nouveau rôle pour le F35 : celui qui ne fait rien, mais accompagne les autres car c’est le « cornerstone ».
      Pour le vrai boulot on garde les F16 / F15 / A 10. En attendant d’avoir des nouveaux avions voire des drone de combat.

      On verra comment tout cela va se traduire concrètement.
      Moi si quelqu’un veut prendre les paris, je suis prêt à mettre gros sur le fait que le F35 ne soit jamais commandé à 1750 exemplaires.

      • Cricetus dit :

        En anglais « cornerstone » ça veut dire (à moins que vous ne parliez d’une pièce de maçonnerie ; mais alors vous avez dû vous tromper de site) :
        Base, clef de voute, fondation, pièces centrale… etc

        • oryzons dit :

          Oui merci je parle anglais c’est gentil.

          Et donc je réitère cela ne correspond à aucun rôle pour un avion militaire.

          Bref c’est du bullshit marketing.

          C’est le « cornerstone » : c’est les autres qui bossent car moi je suis cornerstone, trop important pour vraiment servir opérationnellement.

          Les US le mettront à la casse en 2030.
          C’est plié.

          En ce moment ils sont sur le NGAD et le F15EX, les commandes de F35 qui devaient argumenter drastiquement se réduisent…
          Puis dans 5 ans ils annonceront le remplaçant du F16 et du A10 et ce sera la fin de carrière du F35. La Navy a elle aussi son propre NGAD pour remplacer le F18, encore un autre avion que devait remplacer le F35.

          D’ici là l’USAF en aura reçue 700 à 1000 et devra se les trainer comme des boulets.

          Faut pas déconner LM a des usines à faire tourner.

    • ScopeWizard dit :

      @Gunter

      Mais oui , Gunter , mais oui ; tout ceci est très crédible , n’ en doutons surtout point……….

      Le baratinage de circonstances……..oui , non , un peu , des fois ?

      Et puis , parler du Rafale comme étant un programme obsolète puisque le F-35 existe et que les plaquettes pub de chez LM le présentent comme le nec plus ultra , voyons comment dire ?

      HA HA HA HA HA ! 😀

      Remarque , je me marre , mais cons et influençables par tout ce qui a l’ a l’ air de briller qu’ ils sont surtout si c’ est made in the USA , nos chers gouvernants sont tout à fait capables de tenir le même raisonnement et après quelques minutes d’ une agitation cérébrale inédite tant l’ effort par eux alors consenti leur aura paru à ce point incommensurable , d’ effectivement réussir à conclure que le Rafale n’ est plus qu’ un avion de combat obsolète ; ils pourraient même -avec un peu de culture aéronautique cela va de soi- le comparer avec ce que fut l’ Ouragan par rapport au Mirage 2000……….

      Et là , c’ est sûr que ce serait cuit pour notre si bon et beau Rafale………….

      Ceci dit , il y a ici un intervenant -je ne sais plus c’ est qui- qui a l’ autre jour sorti un truc on ne peut plus vrai et pertinent : en gros , cela revenait à dire que la France -via notamment Dassault- s’ était toujours équipée d’ avions de combat qui n’ étaient pas au top du top de la technologie du moment ( telle que celle qui caractérisait ce vers quoi tendaient les deux super-puissances à l’ époque de la Guerre Froide ) mais qui étaient suffisamment modernes , astucieux , et performants pour largement compenser cette « faiblesse » et suffire à s’ acquitter de toutes les missions requises sans limites « honteuses » voire faire jeu égal avec les meilleurs ( tels que reconnus )…………..

      Raison pour laquelle , le NGF-SCAF Franco-allemand décidé par futé Macron rompt avec cette « tradition » qui quelque part parvenait à chaque fois à nous amener l’ excellence ainsi qu’ une sécurité…………….qui faisait suffisamment d’ envieux pour que depuis la glorieuse épopée de l’ Ouragan à ce jour , près de 6500 avions militaires à réaction orientés chasse et combat comme entraînement soient produits en série dont pas loin de la moitié pour les marchés export……………

      On fait les comptes ?

      De mémoire :
      350 Ouragan + 150 Mystère II + 410 Mystère IV + 180 Super-Mystère B2 + 870 Mirage III + 530 Mirage 5 + 64 Mirage IV + 90 Etendard IV + 731 Mirage F1 + 600 Mirage 2000 + 85 Super Etendard + 325 Rafale = 4385 Dassault .

      Tu rajoutes à ce nombre 1010 Potez Fouga Magister + 512 Alpha Jet + 612 Jaguar = et tu dépasses les 6500 .

      Pas si mal pour un petit pays juste avant le « Jet Age » encore occupé par l’ Allemagne Nazie et laminé par d’ incessants bombardements aériens Anglo-américains , puis animé d’ une poignée de constructeurs aussi déterminés que dynamiques et pleins d’ idées…………….

      Bon , faut préciser que politiquement ça suivait à fond et qu’ au sortir du conflit la France a bénéficié de quelques coups de bol aussi inespérés que particulièrement appréciables et profitables ( pendant période Collaboration = maintien des compétences humaines et survivance des machines et infrastructures aéronautiques , rapatriement d’ une ultra-moderne et très puissante soufflerie Nazie devenant celle de Modane , main mise sur le Docteur Ostrich et son équipe de collaborateurs motoristes œuvrant pour le Troisième Reich ( BMW 003 sur avion HE 162 Salamander) qui plus tard seront connus sous la désignation Groupe O → réacteurs ATAR , ou encore le fait de récupérer le génial Marcel Bloch sorti à peu près en état du camp de Buchenwald et qui prendra le nom de Dassault ) ; m’ enfin , ça ne faisait pas tout , loin de là .

      Bref , ce Gunter , non mais quel farceur ! 🙂

      • robin darbin dit :

        Je suppose qu’il y a une sorte de restriction mentale qui vous fait omettre de préciser que le développement d’un appareil comme le Mystère IV a entièrement été financé par les Etats Unis.

        • ScopeWizard dit :

          @robin darbin

          Et allez………….

          Se fendit-il en deux courtes lignes ; et pardi !

          Oui , ça doit sûrement être ça .

          Dites , comme ça en passant , à y être vous ne pouviez pas trouver plus lourd de sens et désobligeant ??

          Sorte de restriction mentale……..et pourquoi pas blocage , biais cognitif………….

          Bref………..

          Primo , expliquez-moi ce que ça change sachant que des appareils US ont été grandement « aidés » par des mises au point Françaises ?

          Secundo , par Etats Unis , ne voudriez-vous pas plutôt dire « OTAN » ?

          Certes , il n’ y a pas d’ OTAN sans les USA , m’ enfin je suspecte surtout comme un raccourci sémantique………….

          Et puis , n’ oubliez pas dans quel contexte nous étions ; celui propre à la décennie d’après guerre , les années 1950 , les déboires rencontrés par la série des Mystère II notamment les II C , ainsi que le fait majeur d’ une construction aéronautique Française qui venait de réussir un premier coup de maître dès la mise sur le marché de son tout premier chasseur à réaction conçu à l’ échelle Nationale -coup de maître pour nous alors très prometteur et annonciateur de nouveaux succès à venir- avec les ventes export de l’ Ouragan permettant à nombre de pays ( Inde , Israël ) de s’ affranchir de quelque dépendance aux deux super-grands tout en s’ équipant d’ un très bon avion n’ ayant rien à envier aux meilleurs standards du moment…………ce que les USA n’ ont pas forcément vu d’ un si bon œil…………

          Les Ouragan étant pour majorité propulsés par un réacteur Anglais Rolls Royce Nene produit sous licence , mais recevant déjà pour certains un réacteur ATAR issu des travaux du groupe « O » .

          Ce robin darbin………… 🙂

          • robin darbin dit :

            Je ne voulais certainement pas être désobligeant à votre égard. Il s’agit d’un trait d’humour mais qui a le mérite de souligner une réalité qui est souvent méconnue ou oblitéré en particulier quand on discute avec des ‘boomers’ (je ne parle pas de vous). Vous savez le genre qui vous parle de « Charles » ou du déclin.

          • ScopeWizard dit :

            @robin darbin

            Entre un Charles et du déclin , que diriez-vous de Bertrand Du Guesclin ? 😉

            Cela étant , quel beau rétablissement vous nous avez fait ; super-acrobatique !!

            https://i0.wp.com/tintinomania.com/wp-content/uploads/2018/03/lien.jpg?resize=300%2C450&ssl=1

            CLAP! CLAP! CLAP! CLAP ! CLAP!

            Oui , réalité souvent méconnue ; d’ ailleurs pour ce qui me concerne en majeure partie « occultée » par l’ histoire du FIAT G-91 qui fait je me souviens à peine de celle du Mystère IV……….

            Merci du rappel ! 🙂

        • Gégétto dit :

          C’ est exact les Américains ont mis quelques dollars sur la table pour le Mystère IV.
          Et des appareils achetés par les US furent prêtés à notre AA.(WIKIPEDIA).

          Avion testé par Chuck Yeager.
          On peut très bien glisser cette info, cela sans un petit mot piquant.

          Mais c est vrai que les articles concernant le F35 sont très commentés, souvent agressivement, parfois avec humour, cela devrait rester la règle.
          Et je trouve bizarre que les détracteurs du F35 n aient pas réagis au terme de pierre angulaire… Tout se perd…

          En conclusion, concernant le F35,il sera la pierre angulaire de USAF, dixit Brown; c est l’info qu’ il faut retenir.

          J attends avec impatience Atlantic Trident, dans l espoir de voir évoluer Rafale ,F35,Typhon et bien sûr le  » Gadget ».

          • robin darbin dit :

            La pierre angulaire c’est la pierre sur laquelle on achoppe quand le reste s’est cassé la gueule !
            En tout cas ça vole pas loin.

        • Franz dit :

          Autres temps, autres moeurs. Autres relations internationales.

        • Alpha dit :

          @robin darbin
          Pas exactement…
          Dassault a assuré seul le développement du Mystère IV à la demande du Service Technique de l’Aéronautique (1951).
          Au départ, il ne devait pas être produit en série, il s’agissait seulement de valider de nouvelles configurations d’ailes. Mais l’appareil est tellement prometteur, que la France commande 22 appareils de présérie (1952). Cette commande est rapidement annulée, pour une commande de 8 Mystère IVA de série par la mission de l’armée de l’Air des Etats-Unis, mandatée par l’OTAN pour tester les appareils français. Par la suite, les Américains commandent 225 exemplaires (1953) qui sont prêtés à l’Armée de l’Air, mais qui sont financés par le Plan d’Assistance Militaire de l’OTAN.
          Pour le reste, le commentaire de @ScopeWizard garde toute sa pertinence : C’est assez marrant de voir notre petit pays faire de temps en temps la nique à la grosse puissance US !… 🙂

          • robin darbin dit :

            Merci pour ce commentaire extrêmement précis. A l’époque les Etats Unis n’avaient pas les moyens industriels de fournir l’ensemble de ses alliés en avions de combat modernes pour répondre à la menace soviétique. Les français ont habillement joué leur carte. Toute chose égale par ailleurs, il faut bien admettre que la gestation du SCAF s’effectue dans un contexte tout à fait différent de l’après guerre et même des années 80.

          • ScopeWizard dit :

            @Alpha

            Je me joins aux remerciements de @robin darbin ! 🙂

            Excellent résumé , effectivement ; perso , tel que j’ en faisais part à robin darbin , va savoir pourquoi , j’ oublie à chaque fois toute cette histoire du Mystère IV focalisant plutôt mon attention sur celle du FIAT G 91 vis à vis de laquelle je perçois nombre de similarités…………..

            En revanche , il y a un point qui m’ échappe ; celui-ci :
            « l’appareil est tellement prometteur, que la France commande 22 appareils de présérie (1952). Cette commande est rapidement annulée, pour une commande de 8 Mystère IVA de série par la mission de l’armée de l’Air des Etats-Unis, mandatée par l’OTAN pour tester les appareils français. »

            Mais encore ?
            Est-ce à dire qu’ entre le Mystère IV et le Mystère IV A qui à ma souvenance présentait une flèche supérieure à celle de l’ Ouragan ( 18° ) , mais aussi à celle du Mystère II ( 33° ) prouvant à quel point que ce soit en cellule comme en moteur les choses évoluaient dans le meilleur des sens , Dassault gagnant en confiance , le Mystère IV A ( flèche à 41° ) était si supérieur au Mystère IV ?

            De plus , perso j’ ai d’ autres données qui sont les suivantes…………..

            En gros , un jour d’ octobre 1952 le Mystère II fut le premier avion Français à franchir le mur du son ( très probablement en léger piqué ) ; sur ces entrefaites , les autorités Américaines de l’ AIR FORCE dépêchent alors le général Albert Boyd ainsi que le commandant Chuck Yeager afin de comparer les performances du Mystère II et du North American F-86 Sabre , et ce à toutes les vitesses .

            À la sortie , le rapport est si favorable au Mystère , que le gouvernement US , impressionné , décide de passer commande « off-shore » de 115 Mystère IV successeur du Mystère II en vue de répartition parmi divers alliés de l’ OTAN , ceci dans le cadre du programme Américain des achats à l’ étranger .
            Le Mystère IV , propulsé par un réacteur Anglais Rolls Royce TAY construit sous licence sous le nom de Hispano-Suiza Verdon qui en fait est une sorte de « Nene » plus puissant et plus volumineux , sera lui le premier avion Français à être en capacité de dépasser Mach 1 en vol horizontal ; à partir de là , les armées de l’ Air Française , Indienne , Israélienne vont passer commande de 400 Mystère IV avant qu’ en 1955 le Super-Mystère B2 ne fasse son apparition , sa flèche de plus en plus prononcée étant portée à 48°.

            Qu’ en pensez-vous ? Parce que du coup , toute cette histoire de financement intégral par les USA m’ échappe quelque peu………

            Si vous pouviez allumer au moins un fanal…….que je puisse voir la piste……… 😉

          • Alpha dit :

            @ScopeWizard
            Euuuuh… Je me suis un peu perdu dans votre com et vos « mystères »…. 😮
            Alors, en gros, le Mystère II n’est ni plus ni moins qu’un Ouragan avec de nouvelles ailes. Il a effectivement franchi le mur du son, mais en piqué.
            Les 150 exemplaires de série construits, étaient équipés de réacteur Rolls Royce Tay (le 1er prototype avait un RR Nene).
            Mais cet appareil n’est resté que peu de temps en ligne.
            Puis arrive le Mystère IV (prototype) avec réacteur RR Tay, suivi du Mystère IV A (série), tel que je le décrit dans mon post initial. Concrètement, cet avion est un nouvel appareil : cellule différente, ailes différentes, … Il est aussi capable de franchir le mur du son en léger piqué.
            Par rapport à l’aile du Mystère II, celle du Mystère IV est dotée d’un profil biconvexe, d’une plus forte flèche (38° contre 30°) et plus mince (7,5 % au lieu de 9 %).
            C’est là qu’intervient la mission de l’OTAN, en 1952, menée notamment par Chuck Yeager, qui vient essayer les avions de combat français afin de choisir un modèle dont le financement doit être assuré par l’OTAN, et qui commande dans un premier temps 8 appareils équipés du RR Tay, pour faire des essais.
            Ces derniers se déroulent bien, les Américains sont impressionnés par la maniabilité de l’avion et par son armement.
            Ils en commandent donc 225 exemplaires en 1953, financés donc par l’OTAN, qui sont aussitôt prêtés à la France.
            Là, les premières séries sont toujours équipées du RR Tay, alors que les exemplaires suivants le sont avec l’Hispano-Suiza Verdon 350, qui est une copie du RR construite sous licence, mais plus puissante.
            Vint ensuite le Mystère IV B. Lui, c’est le premier avion français à franchir le mur du son à l’horizontale !
            C’est d’ailleurs sur le Mystère IV B 01 qu’en 1954 se tuera le pilote d’essais Constantin « Kostia » Rozanoff, dont la base de Mont-de-Marsan – BA118 porte aujourd’hui le nom…
            Il sera construit à 10 exemplaires (que des prototypes…), avec divers réacteurs, dont les premiers Snecma ATAR 101.
            Et le Mystère IV N , biplace équipé d’un radar AN/APG-33. Celui là, c’est l’avion du premier record de vitesse de Jacqueline Auriol (1955) !
            Ces deux derniers modèles ne seront pas construits en série, le IV N fut délaissé au profit du SNCASO Vautour IIN et de North American F-86 K « Sabre »…
            Arrive enfin le Super Mystère B1, qui ne connut qu’un prototype, mais qui fut le premier appareil français à passer Mach 1 sans PC et en palier, équipé d’un RR Avon, puis le Super Mystère B2, lui aussi supersonique, mais doté d’un moteur Snecma ATAR 101 G.
            Voilà mon cher Scope, j’espère ne pas m’être égaré … 😉

          • ScopeWizard dit :

            @Alpha

            Merci de tous ces éclaircissements ô combien bienvenus ! 🙂

            Oui , dans mon souvenir , le Mystère II avait effectivement connu quelques problèmes ayant été cause de crashes mortels d’ où son rapide retrait et son avantageux remplacement par le Mystère IV A .

            Première question .
            Oui , c’ est bien le SM B2 de série précédé du très éphémère SM B1 qui lui sera le premier avion Européen à franchir le mur du son en palier mais sans utilisation de la PC contrairement au Mystère IV B .
            Mais est-ce pour autant à dire que le RR « AVON » monté sur le SM B1 était à ce point supérieur à l’ ATAR 101G puisqu’ à ma connaissance les SM B2 ne pouvaient eux être supersoniques que grâce à la PC………..?

            Seconde question .
            « Là, les premières séries sont toujours équipées du RR Tay, alors que les exemplaires suivants le sont avec l’Hispano-Suiza Verdon 350, qui est une copie du RR construite sous licence, mais plus puissante. »

            Vous êtes sûr de ça ?

            Non parce que de mon côté j’ ai un Mystère IV A équipé du Verdon 350 -qui n’ est rien moins qu’ un Rolls Royce « Nene » plus gros et plus puissant conçu suite à une demande Américaine émanant de Pratt&Whitney qui le construira sous licence en quantités sous l’ appellation J48 afin d’ équiper les Lockheed F-94 C Starfire ou les Grumman F-9F Panther et Cougar- construit sous licence qui précisément n’ aurait servi que sur Mystère IVA et qu’afin de le différencier du NENE les Anglais appelaient « TAY » .
            Or , d’ après ce que vous avancez , le TAY qui était donc d’ origine très certainement fabriqué par les Anglais de Rolls Royce , équipait les premiers Mystère IV A , ce qui de ce fait entre en légère contradiction avec mes infos qui précisent que les IV A étaient TOUS propulsés par le réacteur Hispano Suiza VERDON 350 , si vous préférez les Mystère IV A présentaient cette spécificité………..ou alors , seuls mettons les 5 à 15 premiers Mystère IV A étaient dotés du TAY ? Disons que là , ce serait logique et ça correspondrait .

            Quid ?

            Finalement , même si tout ceci paraît plutôt pointu , ce n’ est pas si évident que ça d’ y voir clair………… 🙁

      • Cricetus dit :

        @ScopeWizard
        Vous aimez beaucoup donner des leçons n’est ce pas?

        • ScopeWizard dit :

          Ce Cricetus 🙂

          Bon , j’ y reviendrai ; en attendant , grand savant , vous auriez pu vous apercevoir que dans la liste j’ avais oublié ce pôvre petit SNCASO SO 4050 Vautour , ce qui nous fait donc 140 lampes à souder à rajouter aux quelque 6550…………

          Alors , en attendant , je vous en mets combien ? 😉

          • Cricetus dit :

            Toutes mes excuses ; je n’avais pas lu en détail toute votre saillie…

          • ScopeWizard dit :

            Z’ appelez ça une « saillie » ?

            Nous n’ avons pas la même conception du truc , alors…………

        • ScopeWizard dit :

          @Cricetus

          Hé bien ! Mais quel est donc cet insecte qui ose à présent me tourner autour………….??
          Que d’ outrecuidance , palsambleu !!

          Un Cricetus !
          Vite , mon fly-tox !

          Bien………… 🙂

          Disons que les mentalités ont beaucoup changé ; l’ individualisme forcené consubstantiel aux idées libérales émergentes d’ après guerre qui ne vont cesser de se renforcer et de s’ étendre ayant immanquablement fini par engendrer son lot de « winners » qui s’ imaginent que le monde est né avec eux et qu’ il doit forcément leur appartenir afin qu’ ils en jouissent au maximum , qui savent tout , qui ont tout compris mieux que ceux d’ avant coupables ou comptables de tous les maux , etc…………

          Par conséquent , nous assistons aujourd’ hui à un décalage parfois très important entre les générations ; pour un oui ou pour un non les jeunes étant très souvent cassants et agressifs bien plus que nécessaire , ce qui créé un fossé qui finit par bousiller les rapports humains en générant un trop-plein d’ incompréhensions mutuelles qui mettent sur les gardes , sur les nerfs , et qui au final font souffrir car elles « tuent » l’ acte ou l’ élan naturel le plus courant ou anodin………….

          Pour ma part , j’ adore donner des leçons mais j’ adore tout autant en recevoir , je n’ ai donc aucun problème avec ça .
          Cependant , pas n’ importe comment ; à condition que cela soit fait intelligemment , respectueusement , et dans un bon esprit , non pour « écraser » l’ autre de son si rare et précieux incommensurable savoir ; style : « constatez et admirez à quel point je puis être d’ un niveau supérieur au vôtre , petit vermisseau , et prenez-en de la graine ! Vil manant ! »

          Ou quelque chose du même genre……….

          Raison pour laquelle , dès lors que les échanges partent en vrille , la manip peut très vite prendre des chemins qu’ il vaudrait mieux savoir éviter………….

          Pourquoi cet « amour » apparemment immodéré de la leçon ?

          Tout simplement parce que je pars du principe que je sais surtout que je ne sais rien ou tel que Platon le formula reprenant ainsi l’ adage de son maître Socrate : « je ne sais qu’ une chose , c’ est que je ne sais rien . »

          Plus simplement , bien que je sache évidemment des tas de choses tout comme vous je suppose , je pars du principe que j’ ai beaucoup à apprendre , que je ne saurai jamais tout ce que je souhaiterais savoir , et ce , jusqu’ à la fin de mon existence ; donc , je reste ouvert car de surcroît je suis parfaitement conscient du haut niveau de culture de nombre de contributeurs officiant sur ZONE OPEX et de tout ce qu’ ils sont susceptibles de positivement apporter dans un esprit constructif .

          Nos échanges peuvent être vifs , taquins , poil à gratter voire tels des aiguillons , nos désaccords peuvent être profonds , nos points de vue totalement divergents et de ce fait jusqu’ à en devenir irréconciliables , il y a des limites ; mais ces limites , allègrement trop souvent certains les franchissent et plus rien n’ avance si ce n’ est mauvaise humeur , ou , si bouchon poussé trop loin , instincts d’ occire l’ adversaire d’ un bras séculier du tranchant d’ un glaive voulu vengeur………..

          Pas vraiment génial comme garantie de situation d’ avenir , convenons-en………….

          Personnellement , en dehors de la « leçon » , période à la con due au COVID ou non , j’ apprécie également bien me marrer ; on peut même dire que j’ aime beaucoup ça………….d’ où mes très régulières « conneries » plus d’ une fois potaches à souhait……………… 😉

    • Franz dit :

      La décision de développer un NGAD qui marche carrément sur les plates-bandes du F-35 alors que celui-ci entre à peine en service prouve à elle seule à quel point cet avion est mort-né. Les belles paroles… s’envolent.
      Avis aux Suisses.

      • Cricetus dit :

        le NGAD doit remplacer le F-22, rien à voir avec le F-35.
        Par contre si le NGAD n’aboutit pas c’est peut-être le F-35 qui remplacera le F-22.

        • EBM dit :

          Le F35 qui remplace le F22? Bonne blague!

          • Cricetus dit :

            Il est en route pour remplacer une partie des F-15 auquel le F-22 aurait du succédé.
            Le budget militaire US va maintenant stagner. Si le NGAD n’aboutit pas ils leur faudra récupérer une cellule sur étagère. D’autant qu’ils ne peuvent pas sacrifier le programme du B-21.

          • EBM dit :

            Pour remplacer le F15 il faut un chasseur opérationnel pas un avion d attaque au sol non opérationnel qui traîne 800 problèmes techniques.

        • Alpha dit :

          @Cricetus
          « Par contre si le NGAD n’aboutit pas c’est peut-être le F-35 qui remplacera le F-22. »
          Vous pouvez rester sérieux SVP ! …
          Mais j’avoue, elle était bonne celle là ! Et je ne l’attendais pas !!! 🙂 🙂 🙂

    • Momo dit :

      Bye bye le F35 pour la Navy et les Marines.

      Ils doivent être soulagés de voir que leurs budgets des 20 prochaines années ont une chance d’être utilisés pour des véritables matériels de défense et d’attaque, opérationnels et efficaces. Pas le F35 donc.

    • Mat49 dit :

      @Gunther/Cricetus/Troll américain, Le F 35 a 3 soucis techniques et financier : Il n’est pas opérationnel, coûte une blinde à l’entretien, se traine de manière constante 800 défauts à résoudre environ.

      Cornerstone devrait plutôt se traduire par boulet ici.

      • Alpha dit :

        @Mat49
        +1 !
        Parfaite synthèse !… 😉

        • Mat49 dit :

          @ NRJ « Je voulais dire que le fait d’économiser en faisant un avion aux performances sacrifiées n’était pas forcément une bonne idée. » Ce n’est pas ce que je voulais faire.

          L’avion proposé aurait un rayon d’action plus faible, et moins de charge d’emport que le NGF mais ce sont les seuls points où il serait un peu moin bon. Il échangerait ça contre une meilleure maniabilité, un coût de MCO plus faible, une MCO simplifiée grâce aux pods, une disponibilté plus grande, avec la possibilité d’en acheter plus que le NGF grâce à un coût plus faible. Donc pour moi au global il est bien meilleur que le NGF car il est au même niveau technologique tout en ayant un bien meilleur rapport qualité/prix.

          Sur le poids je tiens compte de la masse à vide et de la masse maxi armé qui est la masse maximale atteignable au combat:
          – Rafale C: a) masse à vide = 9,850 T b) masse maxi armé = 19,5 T c) masse maxi = 24,5 T
          – F 35 A: a) masse à vide = 13,170 T b) masse maxi armé = 19 T c) masse maxi = 25,6 T
          – F 22: a) masse à vide = 19,7 T b) masse maxi armé = 25,1 T c) masse maxi = 35,3 T
          – NGF: masse à vide comparable au F 22, sur le reste proche du F 22 mais annoncé comme un peu mieux
          – Avion proposé: a) masse à vide = 14 T (environ) b) masse maxi armé = 28 T (environ) visé avec point d’emport externes

          « Tél que je le comprends, cela signifierait qu’au lieu d’avoir par exemple 300 avions « classiques » avec radar, suite électronique, on en aurait par exemple 400 mais avec disons 200 pods radars, 200 pods brouilleurs etc » Ce n’est pas ça que je propose. L’avion sans pods aurait de quoi faire les missions que le Rafale peut remplir. Il embarquerait des pods pour faire la guerre électronique offensive et pour servir de plateforme de contrôle des drones.

          Il ne s’agit pas de mettre le radar sous pod (même si c’est parfaitement possible: cf le pod antilope essayé sous le Mirage 4000). Arpès on pourrait affiner et dédier des soutes même à la suite électronique de base pour faire voler l’avion en mode simplifié en retirant le pod mais cela réduirait la charge d’emport en soute.

          Les pods seraient en soute et ne détruiraient donc pas la furtivité.

          En Afrique un avion de chasse va plus vite qu’un drone MALE et peut donc intervenir plus vite sur un point où il est requis. Il a une charge d’emport plus importante.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            D’accord, je pense mieux comprendre. Mais du coup, le fait de sacrifier les performances en charge utile, en autonomie, et éventuellement en motorisation (genre monomoteur pour réduire la MCO) est illusoire. Là ce que vous proposez, c’est de refaire le F-16 avec des pods de brouillage et de contrôle de drones que l’on pourrait ajouter.
            Or, vous faites l’erreur commune de penser qu’on pourra réduire les coûts comme ça. C’est faux, juste faux. On n’est plus dans les années 70. Aujourd’hui, c’est les systèmes embarqués qui sont coûteux à l’achat, tant pour leur développement que pour leur production. Or, d’un avion à l’autre, ces systèmes embarqués ne changent pas. Cela explique pourquoi un F-16V a un coût proche d’un F-18SH beaucoup plus lourd ou qu’un Gripen E a un coût approchant celui du Rafale.

            Donc penser qu’en faisant un avion plus petit et moins performant, on réduira les coûts, c’est une illusion. C’était vrai il y a 50 ans, ça ne l’est plus maintenant.

            Sur les avions, la masse max du F-35, c’est 30 tonnes (https://www.airforce.gov.au/technology/f-35a-specifications). On est donc proche de ce que propose le NGF. Donc l’avion que vous proposez est sans doute proche de ce que prévoit le NGF qui est conçu, rappelons-le, comme un Rafale 2.0.

            « NGF: masse à vide comparable au F 22, sur le reste proche du F 22 mais annoncé comme un peu mieux ». Non, ça c’est votre analyse. Il n’y a qu’une esquisse de 18 mètres ne représentant pas grand chose (on en avait une première sans empennage… qui a fini à la poubelle) et une annonce plus sérieuse d’une masse de 30 tonnes. Rien de plus.

            On n’a pas besoin d’avion de chasse en Afrique. Des drones suffisent, faut arrêter les bêtises. On ne fait pas des avions de chasse comme le Rafale et le SCAF pour faire la chasse aux pickups maliens, surtout maintenant qu’on a des drones armés et des hélicoptères de combat. La situation que vous présentez n’apparaîtra qu’exceptionnellement.

            Au fait le radar Antilope est un radar de suivi de terrain, ce n’est pas du tout un radar de détection et de guerre électronique. Après vous voulez laisser le rester le radar dans la structure, donc ça ne change rien. Par contre, on ne peut pas « enlever » pas la suite électronique comme ça. C’est des capteurs, des calculateurs et actionnaires dans tous les coins de l’avion, ce n’est pas quelque chose qu’on peut retirer quand on en n’a pas besoin. Même sur le principe, serait-il souhaitable d’avoir par exemple 300 suites électroniques pour disons 400 avions ? (c’est bien cela que vous proposez, sinon autant avoir 400 suites électroniques intégrées dans leurs 400 avions, et ce sera beaucoup plus simple pour tout le monde) Le cout de R&D, très coûteux, sera le même, et on n’économisera au mieux que quelques pièces.

          • Mat49 dit :

            @NRJ l avion ne ressemblerait en rien a un F16. Ce serait un avion bimoteur d environ 14 tonnes dont les perf en autonomie et emport de charge seraient meilleures que le Rafale. Le NGF est un F22 2.0 et non un Rafale 2.0

          • Mat49 dit :

            Ensuite certains sites donnent quasiment 30 tonnes de masse maximum pour le F 35 mais de toute façon la masse maxi est une limite théorique sur laquelle je ne me suis pas fondé.

            Que la masse maxi du NGF soit à 30 tonnes serait une piètre perf de sa part et je n’ai pa stenu compte de lui.

            Je pense que nous avons besoins d’avion de chasse en Afrique pour les raisons évoquées.

            La suite électronique resterait. la seule chose qui serait en pod concerne les systèmes de contrôle de drones et la guerre électronique offensive. L’avion peut se battre sans les pods.

            Les pds permettront une MCO bien moins couteuse: si le pod bug on le retire et pas besoin d’immobiliser l’avion qui décolle avec un autre pod.

        • Mat49 dit :

          @ Alpha merci! Dsl je répondais à NRJ plus bas.

          • Alpha dit :

            @Mat49
            AAAAAAAAAAArrrrrgggghhhh !!! La honte ! L’insulte suprême !… Oser me confondre avec cet être insignifiant et méprisable ! Beurk !!!
            M’enfin @Mat49, vous avez craqué ? 😉

          • Mat49 dit :

            Du tout j ai répondu trop haut

      • NRJ dit :

        @Mat49
        Rapport à notre dernière discussion. Je disais que vous parliez de sacrifier notre armée. Je voulais dire que le fait d’économiser en faisant un avion aux performances sacrifiées n’était pas forcément une bonne idée. Si on doit être en guerre demain, cela voudra dire qu’on enverra nos aviateurs dans du mauvais matériel et donc qu’on pourra potentiellement perdre la guerre. Faire un mauvais avion pour réduire les coûts peut marcher en période de paix mais si une guerre doit éclater, c’est la survie des pilotes et potentiellement de la nation qui est en. Raison pour laquelle je disais qu’il faut assumer le choix consistant à faire un appareil léger aux performances réduites à la fois dans ses bons aspects (l’idée que j’estime illusoire, qu’on pourra faire un avion capable rivaliser pour une fraction du coût) et dans ses mauvais aspects que je viens d’évoquer.

        « Sur l’avion comme évoqué déjà il est parfaitement possible d’arrêter le délire et d’economiser en faisant un chasseur dans les 14 tonnes à vide et pas un avion super lourd comme le NGF. ». De façon intéressante, vous dites 14 tonnes. Pour 13-14 tonnes, les américains ont fait le F-35 dont la masse maximale est dans les 31 tonnes, une masse similaire à celle attendue pour le NGF. Pourquoi n’y arriverait t’on pas ? Pourquoi ferions nous forcément un avion avec une masse a vide de 20 tonnes pour une masse max dans les 30 tonnes ? Sauf évidemment si vous considérez qu’on est moins bon que les américains (à vous de me dire). De votre réponse dépend votre opinion selon laquelle le SCAF n’est pas finançable même en coopération.

        L’idée d’avoir des pods est intéressante. Tél que je le comprends, cela signifierait qu’au lieu d’avoir par exemple 300 avions « classiques » avec radar, suite électronique, on en aurait par exemple 400 mais avec disons 200 pods radars, 200 pods brouilleurs etc. Je pense qu’elle est beaucoup plus limitée sur vous ne le pensez pour plusieurs raisons :
        1) on ne réduit que la production. On devrait développer des radars, suite électronique etc mais on n’en équiperait qu’une partie de nos avions (via les pods). Donc le coût de R&D ne changerait pas. Or cette augmentation du coût de R&D est justement une des causes majeures d’inflation énorme des coûts du SCAF, tant en solo qu’en coopération.

        2) Ensuite pas mal d’éléments ne peuvent pas être mis dans des pods. Notamment l’IHM, le radar, et la suite électronique. C’est des choses majeures qu’on ne peut simplement pas adapter (ou alors dites moi comment mais a première vue, ça ne me paraît pas faisable). On pourrait mettre sous forme de pods un brouilleur comme sur le F-18SH. Mais c’est assez limité.

        3) les pods detruiraient la furtivité, qui est quand même et quoi qu’en disent certains guignols sur ce site, une performance majeure des avions du futur au même titre que la charge utile, la vitesse, ou la guerre électronique.

        4) les avions de chasse n’ont pas de futur en Afrique. A moins qu’il n’y ait une guerre chaude, les aéronefs qu’on enverra dans les conflits asymétriques africains seront les drones Male et tactiques. On n’a pas besoin d’un Rafale (ou d’un NGF) de 100 millions d’euros pour voler plusieurs heures à 15000€ chacune et envoyer des bombes de 20 000$ sur un pick-up rouillé au fond du désert. l’Eurodrone et le Patroller y pourvoieront dans le futur (du moins j’espère, sinon c’est un gâchis bien pire que je n’osais l’imaginer).

        Dites moi de ce que vous pensez de ces défauts (peut-être que j’imagine votre système de pods diffemment de vous, d’où des erreurs potentielles).


        Sur le F-35, je précise que le F-35 est opérationnel. Il a eu son initial operationnal capability en 2016 et a même été déployé en opération. Sa full operationnal capability viendra avec le block 4, avec de nouvelles capacités. Mais il ne reste pas moins opérationnel.

        Après oui, il coûte une blinde et n’est pas mature. De ce côté il est le Tigre 2 du 21eme siècle en plus d’être un fiasco industriel.

        • Royal Marine dit :

          L’IOP du F 35 n’est que marketing… Elle n’a été prononcée que pour rassurer les clients et prospects, du coup regonflés à bloc…
          Comme une femme adultère qui dirait à son mari: « Tu sais bien que je n’aime que toi, et que jamais je ne re tromperais! ». Est-ce une raison pour la croire?
          Donc les cocus, vous avez avalé l’histoire du F 22, meilleur chasseur du Monde, non exportable car trop précieux et trop secret, puis celle du F 35, chasseur bombardier tactique limité en mode discret, mais véritable multirôle en mode normal, puis mini-awacs dans tous les compartiments de vol, pour vous retrouver aujourd’hui bien déconfits…
          Si vous le voulez, continuez à croire aux fables de l’outil politico-mediatico- militaro-industriel américain, ou aux annonces de Lookheed-Hollywood, ou à la probité sans failles des hommes et femmes politiques européens… Ca ne vous empêchera pas d’être cocus…

          • NRJ dit :

            @Royal Marine
            « L’IOP (IOC ?) du F 35 n’est que marketing ». Vous vous basez sur quelque chose de sérieux pour dire cela ? En quoi cela serait -il différent des autres avions ? Le F-35 a déjà effectué plusieurs missions de guerre.

            Là je paris que vous allez me dire « envoyer 3 bombes sur des pickups ça ne démontre rien ». Certes, mais n’est-ce pas le cas pour le Rafale ? Pourtant on le dit opérationnel, mature et tout…

        • Mat49 dit :

          Le F 35 traine 800 problèmes techniques qui obèrent sa capacité à agir.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            Ce sont des gênes. Mais ça ne l’empêche pas de réaliser ses missions. Avoir un moteur qui vieillit de façon accélérée, c’est gênant, mais ça ne l’empêche pas d’être opérationnel et d’apporter ses capacités au combat.

          • NRJ dit :

            Du moins sur le court terme, si le pays qui en dispose n’est pas prêt à accepter les conditions financières et opérationnelles pour le garder en service.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ le moteur qui s’arrête en vol ou la verrière qui s’effrite ne sont pas des gènes. Si le moteur s’arrête ou explose en vol c’est ejection et avion perdu.

            Et là ce sont les plus graves, mais plein de petits soucis cumulé est un gros soucis au final.

    • TontonCharlie dit :

      Évidemment qu’il deviendra la pierre angulaire, les Américains n’ont pas d’autre choix au vue des sommes investies, « too big to fail ».

      Cependant il est clair que cet avion est loin de remplir le rôle qu’il devait remplir : remplacer presque tous les avions de combat de l’US Air Force (à l’exception du F-22 et de quelques versions du F-15) et les F-18 de la Navy et des Marines ainsi que les Harrier et ce pour des commandes conséquentes…

      Aujourd’hui l’A10 va tenir encore une décennie (et aura sûrement un remplaçant qui ne sera pas le F-35), le F-16 idem (et il est prévu de développer un 4+ gen pour le remplacer), le Harrier idem, le F-15 avec la version EX a de beaux jours devant lui (et commence à être massivement commandé), la Navy continue de commander des Super Hornet et une réduction drastique des commandes de F-35 est envisagé (ce qui ne l’empêchera pas d’être la pierre angulaire néanmoins)… bref, les faits sont là, le F-35 n’a pas remplit son rôle, ce programme est un échec.

      • Tartuffe dit :

        Juste une question sur ce passionnant débat…
        Que pensent les investisseurs de cet avion si merveilleux ? Est il rentable ? Est-ce un bon Investissement ?

  7. Pascal dit :

    J’ai comme l’impression que les Américains font tout à l’envers concernant leur aviation.

    • berger dit :

      une manipe a poutine…

    • souricière dit :

      C’est surtout qu’ils ont un problème concurrentiel, auparavant ils avaient les soviétiques avec qui il y avait sans cesse une volonté technologique d’être en avance, aujourd’hui il n’y a rien.
      La concurrence chinoise ou russe n’est pas réellement technologique, même si ces deux pays vont faire des projets pour vouloir se montrer à niveau. Ces pays se sont adaptés à une supériorité américaine et cherchent à en exploiter les faiblesses, quitte à passer par d’autres moyens. La Chine pose problème pour sa marine qui prend du volume mais derrière son aviation ou son armée de terre n’est pas une menace sérieuse. La Russie, bien que nostalgique de sa puissance d’hier, perd constamment en volume et cherchant encore à vouloir rivaliser partout, finit par ne pas suivre la marche, ils misent alors sur des armes qu’ils veulent « stratégiques » à haute valeur ajoutée tout en agissant contre les américains dans des secteurs non militaire (cyberguerre, propagande…). Car même s’ils vont mettre en avant un J20 ou un Su57, la Russie comme la Chine s’en équipe de manière symbolique, ils misent sinon pour l’essentiel de leurs forces, sur des avions de la génération 4 (auquel on ajoutera pleins de + pour donner le sentiment de modernité). Et encore, ces acquisitions d’aéronefs sont loin des volumes américains, on est à des volumes de l’ordre de 1 pour 6 pour les chasseurs.

      • Green dit :

        Ce que vous dites est vrai et pourtant!

        Les USA sont ils en mesure de contrer la Chine a Taiwan et la Russie en Ukraine? Ils sont devenus une super -puissance « impuissante » (avec de gros guillemets). La Russie et la Chine ont bien une supériorité militaire (du moins théorique) a leurs frontières, mais pas plus loin.

        Ca c’est aujourd’hui, demain, avec l’IA et les cyber-attaques, tout cela peut changer je pense.

      • Piliph dit :

         » La Chine pose problème pour sa marine qui prend du volume mais derrière son aviation ou son armée de terre n’est pas une menace sérieuse.  »
        Les armées chinoises n’ont pas été conçues pour conquérir le monde, comme les armées US. Ca fait une sacrée différence au final.

  8. oryzons dit :

    Bon je sais que cela fait bondir certains mais : le F22 est un fiasco.

    Et c’est la seule véritable raison pour laquelle les USA ont mis un terme à ce programme, pas la soi-disant menace soviétique ayant disparue. Les dividendes de la paix n’ont jamais existé aux US.

    Le F22 est un fiasco car :
    – il coûtait une blinde à produire : 350 M$. Impossible de poursuivre même pour les US.
    – il coûte une blinde à l’heure de vol 60k$.
    – il coûte une blinde à upgrader.
    – il a le même dilemme que le f35 :
    En mode « stealth » son rayon d’action est très limité et son emport également.
    En mode non « stealth » il perd la caractéristique pour laquelle il a été conçu et devient encore moins manœuvrable et
    consomme encore plus de carburant.
    – il souffre du même problème que le F35 : son design « stealth » le rend moins manœuvrable et moins efficient en dans l’air que les « 4G ».
    Moins efficient = consommation carburant plus élevé = allonge plus faible.
    Moins manœuvrable = pour compenser on utilise le Thrust vectoring = consommation +++ = allonge —.
    => coûts +++++
    – il ne peut en aucun cas remplacer le F15 dont il ne possède ni l’allonge ni l’emport et coûte encore plus cher à opérer.

    Bref comme le F35 ne peut remplacer ni le F16, ni le F18, le F22 peut encore moins remplacer le F15.

    C’est juste que LM a été malin avec le F35. Il a pré-vendu le bouzin à pleins de monde et impliqué quasiment tous les Etats américains dans sa construction. Du coup tant d’un point de vue diplomatique, qu’économique que politique le F35 est « protégé », là où le F22 a été jugé par les US sans cette protection.

    Mais c’est typique de l’état d’esprit des programmes US militaires de l’époque :
    – Zumwalt
    – LCS
    – F35
    – F22
    – B2
    – Class Ford
    – Comanche

    Des specs techniques délirantes et des industriels qui disent « mais bien sûr » en se pourléchant à l’avance de la facture tout aussi délirante qu’ils enverront.

    Cela n’aurait pas été aussi problématique sans la montée en puissance de la Chine.
    Maintenant que se profile un adversaire redoutable tout d’un coup les US prennent une autre posture vis à vis de leurs programmes.

    • chill dit :

      parfaitement analysé !

    • NRJ dit :

      On peut rajouter aussi autre chose : le F-22 aurait dû permettre à Lockeed Martin de gagner une grande expérience dans la conception d’avions furtifs et connectés. Force est de constater que ça n’a pas marché, on l’a vu avec le F-35.

    • sonata dit :

      « il souffre du même problème que le F35 : son design « stealth » le rend moins manœuvrable et moins efficient en dans l’air que les « 4G  »

      Arrêtez de raconter n’importe quoi, le F22 est l’un des appareils les plus manœuvrables existant à l’heure actuelle, plus encore que le Rafale (sa charge alaire équivaut à 70% de celle du Rafale et il est équipé de tuyères orientables) pourtant largement plus petit. Et ne me sortez pas la seule victoire que le Rafale a obtenu il y a dix ans aux EAU. C’était certes une belle performance, mais un one-shot, lié à une différence d’expérience manifeste entre les deux pilotes au détriment du pilote américain qui a commis deux erreurs, sanctionnées toutes les deux par son opposant français manifestement plus expérimenté. Les autres confrontations entre les deux appareils en dogfight se sont terminées au mieux par un match nul.

      • NRJ dit :

        @Sonata
        On peut rajouter que les combats simulés étaient proches du sol, donc à l’avantage des Rafales alors qu’en conflit, ces combat seraient à bien plus haute altitude.

        Par contre le F-22 semble être dépassé par l’Eurofighter.

      • Nenel dit :

        Sonate,
        Ça c’est le fameux exercice. Mais vous savez que les Rafale et les F22 se maillochent régulièrement depuis, toujours aux EAU… un coup c’est l’un et un coup c’est l’autre qui mange l’autre…

      • Math dit :

        Ah bon? On est plus dans le story telling du gars qui s’est pris une rouste par la faute à pas de bol, lol! Moi qui croyais que le F22 était plus manoeuvrable que le Rafale… Bon, en bref, tout le monde a pu voir sur les images que la manœuvrabilité du F22 avec ses tuyères orientables ne lui donnent pas de supériorité. Elles permettent de le maintenir à peu près au niveau, pour 4 fois plus cher.
        On connaît tous les difficultés américaines pour l’entraînement sur F22, dues au coûts des vols d’entraînement. Faites vous même la conclusion même si elles piquent votre orgueil.
        N’y a-t-il pas un général américain qui à propos du F5 disait récemment…

        • sonata dit :

          Je vous invite à visualiser la vidéo suivante, réalisée par un ancien pilote de Rafale. La vidéo est factuelle, et bénéficie de l’expertise de son hauteur : https://www.youtube.com/watch?v=0R3BigLRwNc
          Conclusions :
          1. Oui, le pilote de Rafale a, dans UN engagement, pris le dessus à deux reprises sur son opposant.
          2. Les deux fois, le pilote américain a commis une erreur.
          3. Malgré cela, on constate une puissance phénoménale et une manœuvrabilité impressionnantes du F22
          4. on ne peut pas conclure à une supériorité absolue d’un appareil sur l’autre sur base de ce seul engagement (d’autant plus que les autres engagements ont été perdus par le Rafale)
          5. les conditions d’un dogfight convenu entre deux pilotes ne sont en rien représentatives d’un engagement réel qui aurait toutes les chances de débuter en BVR. Dans ces conditions la furtivité du F22 lui assure un avantage, de même que son radar plus puissant, sa vitesse, sa vitesse ascensionnelle, sa conservation de l’énergie.
          6. le Rafale reste un extraordinaire appareil, personne ne remet cela en question, et supérieur au F22 en omnirôle.

          Il n’y a rien de choquant à ce que le F22 soit supérieur au Rafale dans un affrontement 1 vs 1, il coûte trois fois plus cher aussi bien à l’achat qu’à l’entretien, et n’est conçu que pour une seule mission. C’est, à l’heure actuelle, le meilleur appareil de supériorité aérienne au monde.

          • TontonCharlie dit :

            « d’autant plus que les autres engagements ont été perdus par le Rafale »

            C’est faux par contre, le F-22 n’a eu qu’une victoire en dogfight, tous les autres engagements sont des matchs nuls.

          • E-Faystos dit :

            Quand je regarde la vidéo d’Até, les.deux pilotes sont également sonnés par les manoeuvres. Et le plus étonnant n’est PAS que le F 22 ait shooté les Rafales.
            .
            Non.
            .
            C’est qu’ n’ait pas pu le faire en boucle.
            Et c’est le fond du problème : le F22.est de plus en plus cher à faire voler: pièce uniques à cause d’une chaîne prématurément fermé.
            C’est un constat économique mais il impacte l’opérationnel : pour quatre F22, on peut avoir huit Rafales, et pour la même somme à l’heure de vol, le Rafale pourra ambitionner un raid longue distance.
            .
            Pour conclure: aucune technologies ne permet à.un avion de se défendre quand il est au sol, sauf à disposer d’une bulle anti-aérienne. Si elle est surprise, c’est le carnage. Donc l’allonge de vient une donnée cruciale car la guerre aérienne distingue deux camps: ceux qui frappent de loin et les victimes.

      • Nexterience dit :

        Sonya
        Ate démontre en vidéo qu’au bout de deux virages, c’est plié en faveur du Rafale.
        De plus, en dogfight, le but du Rafale est de dégrader les énergies pour descendre des altitudes trop hautes. Le Typhoon en sait quelque chose.

      • oryzons dit :

        Faux.
        Les pilotes français n’étaient pas des pilotes spécialisés dans le air air mais dans le air sol.
        Le Rafale est aussi maniable voire plus sans avoir à recourir au TV qui crame un carburant de fou et fait tout de même perdre l’avion en énergie.
        Le F22 était un avion en avance lorsqu’il est sorti avec son radar AESA, sa suite électronique et son interface IHM.
        Furtivité + TV semblait lui conférer des capacités hors norme. Mais c’est tout le contraire. Ces deux capacités en ont fait un avion quasi inutile avec un rayon d’action trop faible, un emport à l’avenant et un coût de l’heure prohibitif.
        Toute cette débauche de moyens et de technologie pour au final ne pas prendre le dessus sur le Rafale…
        Un fiasco.

    • Lol dit :

      Exactement, juste ajouter que le F35 devait aussi remplacer le A10! Comment ? Je n’arrive toujours pas à comprendre !

      • Cricetus dit :

        @Lol
        Nous n’avons pas de A-10, pourtant nos avions font du CAS…. CQFD

        • Fralipolipi dit :

          @Cricetus
          Quelle mauvaise foi … pire que celle d’un troll de fête foraine !!!
          .
          Allez donc revoir les mémorables peignées passées par le sénateur McCain (ancien pilote de chasse et défenseur du A10) aux divers généraux de l’Usaf (qui voulaient enterrer le A10 bcp trop tôt) convoqués par le Sénat …
          LM avait promis que le F35 remplacerait sans peine l’extraordinaire et unique A10 …. et in fine, il s’avère – sans aucune surprise – que c’etait un savant mensonge et que le F35 n’est pas plus apte à remplacer un A10 que ne pourrait l’être un B52 …. cuisant échec pour le bien trop cher et tellement trop fragile F35 …

    • Le Suren dit :

      Comment se fait-il qu’en changent de mode « stealth  » et « non stealth « , il consomme plus ?

      • oryzons dit :

        Non stealth : emport sous ailes.
        Donc plus de drag et plus de poids.

        Quand tout le design a été fait sur le fait que ton avion est moins bon lisse vs lisse mais se rattrapera sur le fait que lui sera toujours lisse, tu ne peux pas te permettre de charger les ailes.

        Hors dans ce cas peu d’allonge et peu d’emport = des avions très spécifiques ne correspondant qu’à des scénarii très précis qui ne nécessite pas beaucoup d’allonge et peu d’armes.
        Si en plus tu rajoutes le prix exorbitant de leur de vol, la faible rusticité et une disponibilité mauvaise, bon courage pour faire la guerre aux Chinois avec ça.

  9. E-Faystos dit :

    Il y a deux mois, j’avais annoncé que les US allait reculer vers un standard que l’armée de l’air allait dépasser. Exit la pierre angulaire de leur supériorité aérienne, orgueil volant et fierté nationale. Vive un nouvel avion encore en développement.
    Et si les USA se trompent ?
    Pas grave: les anciens modèles seront reconduit et améliorés.
    Surtout ne jetez pas les vieux pots.

  10. Sisteron dit :

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH, mais quel plaisir de lire que le F-35 deviendra bien la PIERRE ANGULAIRE de l’US Air Force ! Le programme continue donc NORMALEMENT malgré toutes ces fausses informations véhiculées sur l’arrêt ou la diminution du programme ! Comme quoi la vérité finit toujours par triompher ! Et c’est qui qui va subir une tôle les ramenant 20 en arrière technologique face aux pays acquéreurs du F-35 ? Le F-35 tueur d’industrie européenne obsolète, ça semble se vérifier en effet !!

    • EBM dit :

      @ Gunter même remarque que pour votre message plus haut.

    • Lt GunM dit :

      Le problème du F-35, c’est que c’est une saucisse volante censée être furtive mais qui de l’aveu même de Washington peut-être détecté par certains système récents et/ou sous certaines conditions météo (comme le F-22 ou autrefois F-117).
      Ca me rappelle l’histoire du F-104 (un cercueil volant) dans les années 60, fourgué à tour de bras à ses alliés en toute connaissance de ses faiblesses.
      Mais bon, même si c’est au détriment de ses alliés, il faut rentabiliser le programme pour passer au suivant…

    • Franz dit :

      Un peu jeune, l’agneau de Sisteron !

    • Momo dit :

      Plus la Navy ni les Marines. Aie aie aie
      Et le NGAD arrive bientot… quelle folie ce F35!

    • Camadri dit :

      RRhhoo mince un pro-trump, est ce qu’on lui dit ?! non peine perdue …

  11. Herciv dit :

    J’ai une lecture un peu différente de cette intervention de Brown.
    Ok donc pour le f-22 et exit le fameux combo f-22&f-35. Je note surtout que le A-10 et le f-16 ne sont plus menacé. Pourtant n’est-ce pas ces deux-là que le f-35 devait remplacer en priorité ?
    Il faut également noter dans la meêm conférence l’intervention du directeur du JPO disant qu le Block4 et le TR3 avaient beaucoup de retard et que certaines des améliorations prévues ne pourraient pas être effectuée à cause du nouveau processseur … les LRIP 15, 16 et 17 étant donc renégociée auprès de LM.
    Et donc la Belgique vera une bonne partie de ses f-35 au standard Block3f . Bienvenue dans le programme merveilleux.

    • Cricetus dit :

      @Herciv
      « Je note surtout que le A-10 et le f-16 ne sont plus menacé. Pourtant n’est-ce pas ces deux-là que le f-35 devait remplacer en priorité ? »
      Si c’est le cas les priorités ont changés … En attendant le NGAD il va falloire remplacer le F-15C, le F-15D, le F-15E et le F-22… Il y a bien une poignée de F-15EX qui arrive mais ca ne suffira pas.

      • E-Faystos dit :

        Cela ne suffira pas dans l’immédiat.
        Je vais juste attirer votre attention sur la santé de Boeing qui subit de grosses pressions sur le civil, et dont l’aura sur les gros porteurs est écorné.
        Si le pouvoir des lobby Américains est pour vous un mystère, j’y vois une action très volontariste de leur part.
        .
        Aussi au Pentagone, le mot d’ordre est de « sauver » le soldat Boeing.
        Et ne pas mettre un programme ayant enchaîné L’OTAN sur la sellette.
        Le compromis risque d’être : pas de critique sur le F35 qui passe du statut de JSF à cornerstone.
        Soit un nouveau terme marketing pour son rôle d’avion accompagnant des flottes anciennes et disparates pour en améliorer l’intégration.
        .
        Et ce rôle.de multiplicateur de force n’est pas celui d’un avion à la pointe de l’assaut : trop technologique, trop cher à assumer en basse intensité, trop précieux pour tomber en territoire ennemi… Le symbole de la technologie supérieure n’y résisterait pas.
        .
        Il devient évident que les avions à tout faire sont trop onéreux pour les combat actuels, et risque de.tomber sur plus fort qu’eux « sur la terre comme au ciel ». Il y a nécessité de créer du matériel pour la basse intensité et du matériel de pointe. Ce serait un retour vers les années 60 où les avions à hélices y côtoyaient encore les meilleurs jets, et les vertols seraient les candidats idéaux.

        • Cricetus dit :

          @E-Faystos
          Disons que la finalité qu’un chasseur bombardier supersonique, quel que soit le modèle, n’est pas de taper sur un Toyota au milieu du désert. Même le A-10 n’a pas été conçu pour cela. Et malgré tout les F-35 ont déjà largués des dizaines de bombes lors d’opération au moyen orient ou en Afrique.
          Par contre, je ne vous rejoins pas du tout sur l’utilisation que feraient l’USAF du F-35 en guerre de haute intensité. Il y a plus d’une dizaine de squadrons qui sont déjà passés sur cet avion et il serait étonnant, en particulier pour les unités de SEAD, qu’elles restent en retraient. Je crois qu’il ne faut pas surestimer la peur de perdre un avion : les américains, il me semble, n’ont jamais beaucoup hésité (Corée, Vietnam, Irak, Bosnie, Re-Irak…). Pour ironiser : le F-35 n’est pas très cher à l’achat, le problème, c’est plutôt le cout de l’entretient. S’ils en perdent quelque un ça devrait; j’imagine ; réjouir quelque obscure comptable à Washington. Et beaucoup de gens ici.

          • E-Faystos dit :

            on en discute… sans arrogance ni insultes.
            Ca me suffit.
            Au détail près que si un pilote devait à nouveau se faire immoler avec vidéo à l’appui, il n’y a pas que les estomacs qui vont se retourner: l’opinion aussi.
            Que ce soit un F16, 35, ou FAxx n’y changera rien.
            Le problème profond c’est que le prix empêche la masse, l’absence de masse empêche les effets de sidération. sans sidération, pas d’effet psychologique, comme l’emploi d’une arme stratégique.

          • Royal Marine dit :

            Cretinus-le-bien-nommé:
            « Et malgré tout les F-35 ont déjà largués des dizaines de bombes lors d’opération au moyen orient ou en Afrique. »
            Mais où allez-vous chercher tout çà? A force de vous tirer sur l’élastique devant le poster d’un F 35 Turkey larguant des bombes pour exercice en Arizona, vous vous faites du mal…
            La Dinde, dans sa version US, n’a jamais été engagé opérationnellement nulle part… Et pour Israël, souvenons nous que cet appareil est équipé par Raphaël, ce n’est donc pas le même avion, il semble bien que Tsahal ne se soit jamais vanté de quoi que ce soit, avec cette trapanelle… Et pour cause!
            Les F 15 et F 16 semblent toujours être les seuls à faire le job!
            Donc soignez-vous!

          • Cricetus dit :

            @E-Faystos
            « on en discute… sans arrogance ni insultes. »
            Volontiers
            « Au détail près que si un pilote devait à nouveau se faire immoler avec vidéo à l’appui, il n’y a pas que les estomacs qui vont se retourner: l’opinion aussi. »
            Si on en est convaincu alors il ne nous restera plus qu’à abandonner toute forme de guerre… car cela arrivera inéluctablement. Ou alors a n’utiliser que des drones….
            « Le problème profond c’est que le prix empêche la masse, l’absence de masse empêche les effets de sidération. sans sidération, pas d’effet psychologique, comme l’emploi d’une arme stratégique. »
            Je suis d’accord avec vous, mais les systèmes furtifs sont aussi un multiplicateur de cette masse (dans une guerre conventionnelle, dans une guerre anti-insurrectionnelle ça n’a pas d’intérêt). Contrairement aux missiles tirés a l’abri à des centaines de kilomètres qui tomberont trop tard sur un objectif abandonné la furtivité permet de roder dans le dispositif ennemi pour chercher les éléments vulnérables et les engager (raccourcir la kill chaine).

          • E-Faystos dit :

            On y arrive… (Au respect mutuel).
            Le problème est donc bien de diffèrencier les combats ET les armes selon le spectre: pas besoin de moyens onéreux quand la cible à un coût humain et financier risible : avec ou sans personnel à bord, un engin avec une bonne autonomie et de bons capteur suffiraient à actionner de simple canons de 30mm. Dont les.obus ne coûteront jamais les 20,000 dollars d’une bombe gps.
            .
            A l’inverse la Furtivité est utile… Mais pour quoi faire? Si on peut faire un avion 20% plus léger et 50% plus opérationnel tout en étant 2x plus « visible » qu’un oisillons, alors c’est un pari rentable. C’est le pari des Russes et des Chinois, et il devrait être celui du prochain chasseur Européens, à moins que nos partenaires nous obligent à alourdir l’avion, la note, pour un bec plus ultra technologique cher, délicat… Et donc inutilisable.
            .
            La Furtivité, c’est bien.
            Mais il y a plusieurs manières de l’obtenir. Aussi je vous de mande de réfléchir aux points -piégés, cela va de soi- suivant: construire une centre de brouillage spécialement contre les réseaux d’alerte avancé dont dépend les zones de déni d’accès est il plus ou moins onéreux que de faire un programme d’avion high tech quand on parle de sommes comme 50 milliards sur le SCAF?
            Un avion qui est par essence un engin reposant sur des éléments plats et imposant (les ailes) ne disposent il pas d’un défaut de forme évident vu de haut, comme les satellites et pseudolites?
            .
            Pour conclure, depuis la quatrième génération, un avion de combat n’a us que la valeur de.son système d’armes. Il apparaît que les armes en soutes sont plus longues à réagir, et que la notion de soute même exige des sacrifices à la conception.
            Sinon le concepteur peut aussi mettre le paquet sur le transport minimaliste, pour optimiser des armes à la puissance supérieure.
            Les derniers records de distances pour tir de missile annoncé récemment ne sont pas anodine, car ils représentent « l’autre » voie.

  12. Sinope dit :

    Echec enfin officialisé du F 22 et du F 35 A à remplacer le F 15 et le 16 qui vont coexister avec leurs successeurs. C’est un camouflet pour le Pentagone et les industriels qui nous avaient vendu la 5e génération. Confirmation officielle que le F 35 A ne remplie pas toutes les missions qu’il était censé remplir.

    Les précautions sémantiques sur le F 35, pierre angulaire et potentiel successeur du F 16 dans six à huit ans ne trompent personnes.

    Le comble serait atteint si un appareil à mi chemain entre le F 15 EX et le F 16 V remplaçait le F 16 et coexistait avec le NGAD comme le proposait il y a peu ce général. Et là c’est l’air force qui parle pour le F 35 A, qu’est ce que ça doit être du côté de l’US navy qui se tappe le F 35 C.

    Quand on voit ça en badinant on pourrait dire: finalement le Rafale F4…

    • Too dit :

      A priori ca trompe pas mal de gens, certains intervenant ici sont persuadés que la « pierre angulaire » qu’est le F35 est extraordinaire et que le général Brown valide leur théorie (alors qu’au final il ne remplace rien mais il faut bien faire quelques choses des avions qu’ils ont non ?)

      • Cricetus dit :

        @Too
        « au final il ne remplace rien »
        Si, le F-35 remplace progressivement les F-16 et les A-10.
        Mais il y a un probléme mathématique: au rythme de 75 F-35 chaque année même au bout de 10 ans il y aura encore beaucoup de F-16 (en principe les block les plus récents)…

      • Cricetus dit :

        Voici les derniers chiffres du monde réel (pas les délires geeks informés qui brodent sur une déclaration): l’USAF a fait auprès du congrès sa demande de renouvellement de sa flotte pour 2022-2026:
        https://www.airforcemag.com/air-force-wants-to-cut-421-old-fighters-buy-304-new-ones/
        Avions retirés :
        234 F-15 C/D
        124 F-16
        63 A-10
        Et remplacés par quoi ?
        84 F-15EX
        220 F-35

        • EBM dit :

          A ce rythme tous les F35 prévus risquent de ne pas être construit notamment pour éviter de dépenser autant d argent en MCO.

          • Cricetus dit :

            @EBM
            Ça, c’est possible. Comme beaucoup d’autre avion, y compris chez nous.

          • EBM dit :

            @ Cricetus chez nous non nous faisons des économies sur le nombre d’avions au détriments de nos capacités.

            Mais là vous voulez maintenir vos capacités d’où la nécessité de développer un successeur au F 16 pour rester au niveau.

  13. EBM dit :

    Plus ça va plus je me demande si la technologie des cellules d’avions de combat n’est pas arrivé sur un plateau.

    • Math dit :

      Je ne pense pas. Ce qui plafonne, c’est les choix de furtivité passive des US. Ils pensaient qu’avec des formes bizarres ils pourraient acquérir une supériorité et compenser la faiblesse aérodynamique par plus de puissance moteur. Il n’en est finalement rien. Le F22 et le F35 sont des pavés volants qui obtiennent des performances aérodynamique risibles, grâce à des moteurs poussés au maximum de la physique mais qui du coup ne sont pas fiables.
      Il semble que d’autres voies soient envisageables, qui elles préserveront l’allonge, la consommation de carburant et le solidité de la structure. En attendant, fiasco pour le F22 (sortie prématurée) et le F35 (appareil de transition hors de prix).

      • Ion 5 dit :

        @Math
        Oui enfin, selon certaines sources dont:
        http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article6611.html
        la furtivité passive a été obtenue via un compromis entre les aérodynamiciens et les électroniciens. Tout comme pour le Su-27.
        Tout n’est pas à charge contre la cellule du F-22 qui joue beaucoup sur le discrétion radar de ses matériaux de structure et de son revêtement. Cellule qui n’a rien d’une tare aérodynamique et l’avion n’a rien d’une brique volante (cf paramètres charge alaire et puissance spécifique)…

        Essayez d’aborder la question d’une manière un peu plus scientifique que vous le faites (niveau argumentaire). A moins que vous n’ayez des valeurs fiables à partager sur l’aérodynamique du F-22!

    • DC dit :

      C’est le problème des machines thermiques dans le sens le plus théorique : l’efficacité d’une machine thermique (que ce soit un diesel ou un réacteur) est proportionnelle à la différence de température.
      Donc pour développer des puissances de plus en plus importantes à masse (et volume par extension) constante et sachant que la température extérieure à la machine est non modifiable (la température ambiante donc entre en gros 220k et 300k) il faudrait augmenter la température de la machine. Je crois savoir, (mais mes connaissances en métallurgie et thermodynamique sont vieilles et obsolètes) qu’il est aujourd’hui presque impossible de dépasser 2100k pour un réacteur, et ce même au prix d’une usure (et donc d’une usure très rapide/coûteuse en MCO).
      Il est donc possible que nous avons atteint ou presque la limite physique des matériaux de construction.
      Un pro des réacteurs, pour me dire si j’ai rien compris et doit retourner à l’école ou si ce que j’écris a quelque sens ?

    • Nexterience dit :

      Depuis les années 80 du Rafale, les composites ont beaucoup évolué.

  14. daniel dit :

    Abandon du F22 après le F35, qui lui va obérer les capacités des forces aériennes US encore longtemps. Ils commenceraient donc à voir la lumière?
    Rappelons qu’en tactique et même en stratégie le nombre est aussi une qualité.

    Ils vont se rabattre sur la 6 ième génération (ou 6++) qui , encore une fois, fera tout, supériorité aérienne, appui au sol et toussa. Avec distributeur intégré de crème glacée. Depuis le F104, reprendre les mêmes et refaire les erreurs précédentes semble une permanence.
    Ils pourraient aussi imiter l’équilibre du Rafale, mais c’est pas dans leurs gènes.

    Je serais anglais de la RN , je commencerais à me faire du souci pour mes portes-hélicoptères. Sous peu, il ne sera même plus possible d’inviter 1 ou 2 escadrons aériens des USMC…

    • Piliph dit :

      « Rappelons qu’en tactique et même en stratégie le nombre est aussi une qualité. » Oui, et en stratégie surtout, je rajouterai. Cf l’armée française, échantillonaire, qui gagne les batailles et perd les guerres (thèse de V. Desportes, voire de M. Goya). Et encore, contre les talibans. Imaginons contre l’armée russe…

  15. Simon dit :

    « cet appareil « sera la pierre angulaire » de l’US Air Force. » Le programme F-35 continue donc son développement comme prévu ! Aïe , la guel… de certains quand ils voleront avec leurs vieux avions 4G aux cotés des F-35 Italiens, Anglais et même les Belges dans le cadre de l’OTAN ….Hihihi j’en glousse déjà de bonheur ! Comme quoi mentir, ou amplifier les défauts des autres ne sert absolument à rien ! Allez, on attend maintenant le choix des Suisses et les Finlandais ; vont ils aussi plébisciter le F-35 sur ces bonnes nouvelles du programme ?….

    • EBM dit :

      @ Gunter même remarque que plus haut.

    • Cricetus dit :

      Les suisses on t-ils vraiment besoin d’un avion furtif? non…
      Par contre les Finlandais…

      • Plusdepognon dit :

        @ Cricetus
        Les finances ne sont celles des USA, le village du Père Noël a moins de touristes (54% d’augmentation du budget de défense en 2020) :
        https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2020/12/24/en-laponie-les-mauvais-comptes-de-noel_6064378_4500055.html

        Si les finlandais ont des balloches, quitte à acheter américains, ils prendront SAAB pour pas trop se fâcher avec Moscou…
        http://www.paxaquitania.fr/2021/02/offres-finales-le-30-avril-pour-le-hx.html

        https://air-cosmos.com/article/saab-rsultats-financiers-en-progrs-24706

        C’est un équilibre délicat, la Suède vient de le rappeler :
        http://www.opex360.com/2021/04/06/le-gouvernement-suedois-exclut-une-adhesion-a-lotan/

      • Math dit :

        Et oui… Toute la question est de savoir si cet avantage de furtivité n’est pas déjà… Obsolète. Le F35 optimisé pour les ondes millimétriques, mais pas pour l’OSF, les ondes plus longues, la détection IR, les récepteurs et émetteur découplés, le bruit des réseaux télécoms, les radars quantiques… À la la… compliquée la vie de lobbyiste pro LM.

        • Cricetus dit :

          @Math
          Le problème est mathématique.
          Un radar millimétrique détectera et permettra de guider une arme sur un avion furtif même très loin, même par mauvais temps.
          L’OSF ne détectera pas un avion très loin et certainement pas par mauvais temps (par ailleurs fréquent en Filande).
          Idem pour l’IR, d’autant que le F-35 a également une signature IR réduite.
          Les ondes longues, le bruit des réseaux télécoms et les radars découplés détecteront peut être le F-35, mais plus difficilement qu’un radar millimétrique, et ne parviendront pas à guider une arme.
          Les radars quantiques ont y est pas encore.
          par contre le radar du F-35 attrapera très bien les avions non furtifs a grande distance et par mauvais temps.
          Le F-35 n’est pas invulnérable mais il a un grand avantage. La question est ce que cet avantage vaux le prix de sa MCO ?

          • Royal Marine dit :

            « par contre le radar du F-35 attrapera très bien les avions non furtifs a grande distance et par mauvais temps. »
            Mais par mauvais temps le F 35 ne peut même pas décoller… Son revêtement se décolle! Le problème (1 parmi les 800 restants…) n’est toujours pas réglé cinq ans après…
            Pour le reste de vos élucubrations, j’ai déjà répondu plus haut, Gunter…

          • E-Faystos dit :

            @ Cricetus
            Le problème, c’est que vos informations datent: la détection par IR avance très vite et au nom de la mondialisation, et que les recherches sont faites par des petites sociétés devant être agiles et rentables, tout le monde commence à possèdera une bonne maîtrise des infrarouges.
            Et surtout, un pays même aussi coincé que l’Iran possède son propre système de veille longue distance. Tout comme les USA, la Russie et d’autres : c’est des moyens durs à détruire, aisé à réparer et il permettent des guidage d’intercepteurs à quelques kilomètres près, ce qui veut dire que radars et IR de bords auront pris le relais.
            Vous me direz que la pluie… Mais non. Ou que l’OSF, mais pas au dessus des nuages, et quand bien même, le recoupement des moyens extérieur, embarqués se complètent dans la fusion de données, premier point essentiel à l’accession à la cinquième génération avant que LockMart impose la Furtivité au dessus de tout le reste… Diantre! Alors le F117 en serait l’ancêtre…Voire l’aile volante des frères Horten?
            .
            Actuellement, les bons détecteurs IR voient à100 km et percent à travers l’humidité. C’est pourquoi ils sont multibandes, en plus d’être peu onéreux. Leur dernier problème est qu’il faudrait deux émetteur pouvant converger pour offrir une télémétrie apte à fournir une solution de tir.
            Cependant, une liaison tactique avec le sol avec une triangulation radar/ami/hostile peut déjà fournir une solution viable. Et surtout, aucun matériau, aucune forme ne saurait détourner un obus air/air perforant explosif incendiaire de sa cible.
            Il est évident que l’Atlantic trident fera la part belle à l’initiation à l’art délicat du travail en aveugle, en équipe.
            Et si les Rafales et F35 volent sous le même ciel, c’est qu’ils sont les « corner stone » de leur flottes respectives.

    • chill dit :

      moi aussi j’aime bien la science fiction et vous pouvez glousser votre sentiment anti français malsain, la pierre angulaire ( trop lourde ), éternel prototype, ne continue pas son développement comme vous dites mais son déverminage qui est sans fin, chaque solution trouvée faisant apparaitre d’autres problèmes , ce qui lui interdit de remplacer les « vieux » gen 4 , c’est à dire ceux qui font le job..

    • Alain dit :

      Les suisses et les finlandais devraient donc en plus de leurs F-35 s’équiper de F-16 et A-10 alors?

      • Plusdepognon dit :

        @ Alain
        La Suisse prendra du F-18 Super Hornet, du Boeing pour être bien avec les américains et des avions qui seront aussi dans l’équipement allemand…
        En guise de cadeau de consolation, ils achèteront la dernière version du SAMP-T et cela suffira pour les français et les italiens.

        Pour la Finlande, je verrai bien SAAB…
        Mais c’est tendu.

    • Fralipolipi dit :

      @Simon
      Je vais me risquer à prédire à l’avenir : le F35 n’a strictement aucune chance, ni en Finlande, ni en Suisse.
      .
      La raison est simple : avion trop cher et trop complexe en MCO … et qui vole mal (tous ceux qui l’ont vu voler le savent).

      • Michel dit :

        Je penche pour un choix du genre :
        F18 C/D en Finlande, car ils ont déjà des F18 A/B
        Rafale en Suisse, pour la Suisse si ce n’est pas le Rafale, ce sera le F18 C/D, et en compensation, ils achèteront le SAMP/T dernière génération avec nouveau radar et missiles plus performants.

        • Alpha dit :

          @Michel
          Pas mieux !
          Et lorsque les choix finlandais et suisse seront faits, vous verrez l’USAF annoncer la réduction de sa cible de F-35…

          • oryzons dit :

            Boeing doit se mordre les doigts de ne pas avoir présenter le F15EX en Finlande et au Canada.
            L’avion est cher mais présente un rayon d’action et une puissance de feu qui le rend particulièrement pertinent pour ces deux pays.

            LM eux doivent regretter de ne pas avoir présenté le F16V en Finlande et surtout en Suisse où il aurait coché toutes les cases tout en étant certainement le moins cher.

          • Alpha dit :

            @oryzons
            Au Canada et en Finlande Boeing présente le F/A-18 Super Hornet. Je trouve çà très pertinent sachant que leurs flottes sont déjà équipées de F/A-18, et qu’ils cherchent à s’équiper en fonction d’un budget serré…
            Pour le F-16V, vous avez raison, mais LM était il en mesure de présenter deux modèles différents ?
            Et puis le « vieux » aurait fichu la honte au « jeune » en Finlande !!!… 😉

        • blondin dit :

          bien d’accord avec vous, je vois bien un résultat comme ça aussi. Je préférerais quand meme que les suisses nous prenne des Rafales que le SAMP/T… et pour la Finlande, le F18 est clairement le leader, et le choix logique, avec leurs armements US, la connaissance du modèle de base et le choix d’un appareil US.

        • Fralipolipi dit :

          @Michel
          Je pense exactement comme vous.
          .
          Mais ce qu’il y’a de bien avec les probabilités, c’est que cela laisse toujours un petit peu de place à qques surprise … (mais bon, pas au point de voir figurer le F35 en tête de liste de ces évaluations… restons sérieux ; -)

          • v_atekor dit :

            Même lecture. Et même sérieux 😉
            .
            Personne ne souhaite d’une pierre angulaire sur un tarmac. Éventuellement comme déco au centre d’un rond-point…

        • Momo dit :

          Je rejoins les experts.
          La Finlande est à la fois politiquement et opérationnellement orientée vers le F18, 99% de chances.
          La Suisse est techniquement tentée par le Rafale mais la politique aura le dernier mot. 50/50 Rafale vs F18.

          Et les deux pays ne sont ni suffisamment contraints par les US ou peu réfléchis pour penser une seule seconde au F35. Cependant le pouvoir Suisse a failli prendre le Gripen grace à une enveloppe au bon interlocuteur, il ne faut quand même pas l’oublier.

    • Moogli dit :

      Mais on ne demande que ça ! 😀 😉

    • Math dit :

      Hehehe! Soyons sérieux 2 minutes. Un avion comme le F35 ne sert à rien. Ce qui importe pour LM est de revenir dans la course en Suisse et en Finlande. Avec ce que tout le monde voit sur cet avions, il y avait un risque effectivement que Finlandais et Suisses ne tombent pas dans le panneau, rendant les upgrade nécessaires encore plus coûteux pour les clients (pigeons) actuels. Le F35 reste une dinde

      • Michel dit :

        Les Finlandais ont déja implicitement dégagé le F35, préférence probable
        pour le F18C/D voir ci dessus.

    • Too dit :

      Quelles gueule ils feront du coup ?
      Non je cherche parce que mis à part la furtivité, une mono flotte de F35 n’assure pas le combat aérien, a moins de flexibilité qu’un multi rôle, coute 3 fois le prix (sans parler de l’entretien), et je parle pas des multimission guerre électronique renseignement etc…
      .
      Non du coup la gueule qu’ils feront dans leurs avions 4g (qui volent) c’est un sourire jusqu’aux oreilles ?

    • NRJ dit :

      @Simon
      On voit surtout le succès américain. Nous en Europe, on développe et on produit une flotte d’avions pour remplacer la précédente. Aux USA, ils font l’inverse : ils développent une nouvelle flotte avion et la remplace par les avions d’ancienne génération.

  16. Rival Sons dit :

    Et si la meilleure solution pour l’USAF, pour remplacer ses vieux F15, F16, F18 et autres F22 vieillissants ou F35 pré-vendus, n’étaient que notre Rafale national, le meilleur chasseur 4,5 au monde et camion à bombes reconnu (car combat largement proven). Le cas de l’A10 est largement différent. Mais un mix de chasseurs 6,0 (supériorité et pénétration), de F15 EX (bombardier lourd), de F35B (USMC) et de Rafales (tout le reste) seraient sans doute la meilleure solution.

  17. wagdoox dit :

    Comme j’ai eu souvent l’occasion de le dire ici, notamment à Nicolas, le F22 est un excellent avion mais très très difficile à moderniser. C’est l’horlogerie de très haut niveau, changer un truc a des conséquences en cascade.
    Il est donc logique le F22 ne soit pas prolongé au delà de 2035, il aura fait juste ca carrière.

    Les américains ont enfin compris que le délire d’une flotte purement furtive ne fonctionnerait pas, on avance.
    Prochaine étape avoir un appareil raisonnablement supérieur aux autres sans sacrifier la capacité combattre dans la duré
    ou prétendre faire des voles dans l’hyperespace.

    Les USA sont rentrés dans leur propre piège tendu pour l’URSS, la course à la technologie irréaliste.
    L’URSS est tombé, les américains ont alors fini par croire leur propres mensonges, reste à espérer que la Chine ne finisse pas par tirer les marrons du feu.

    • Cricetus dit :

      « Les américains ont enfin compris que le délire d’une flotte purement furtive ne fonctionnerait pas, on avance. »
      Je crains que vous prenniez vos désires pour une réalité. Attendons de voir la gueule du NGAD.

      • Alpha dit :

        @Cricetus
        Il est évident que le NGAD sera furtif… Cette technologie est désormais facile d’accès et beaucoup moins chère que dans les années 80/90. Mais sa furtivité passive sera certainement moins poussée que celle du F-35, ce dernier lui ayant sacrifié toutes les autres qualités qui font un bon chasseur…
        Il faut bien apprendre de ses erreurs…

      • blondin dit :

        vous n’avez pas compris visiblement, il est question de F16, F15, F35 et NGAD, soit 2 furtifs et 2 non furtifs, donc oui, on peut dire que « Les américains ont enfin compris que le délire d’une flotte purement furtive ne fonctionnerait pas, on avance. » et ça ne contredit pas du tout que le NGAD aura très surement un design furtif. Reste à voir jusqu’à quel point ils vont pousser le délire… à mon avis pas aussi loin que le F35 en tout cas !

        • Cricetus dit :

          @Blondin
          Pour le NGAD nous verrons bien.
          D’un autre côté : les deux furtifs, ce sont bien les nouveaux avions (et pas seulement aux États-Unis). Les F-15 et F-16 ne sont que d’ancienne cellule qui finiront par disparaitre a leur tour (Le F-15EX va se retrouver dans 10 ans rattrapés a son tour dans le syndrome de la microflotte). La vraie preuve d’un échec de la furtivité serait la mise en service d’un avion de génération 4+ remplaçant le F-16….

          • Alpha dit :

            @Cricetus
            « Le F-15EX va se retrouver dans 10 ans rattrapés a son tour dans le syndrome de la microflotte »
            Selon votre fameux lien que vous postez à tire-larigot, mais dont visiblement vous ne pipez pas grand chose, c’est 144 F-15EX qui sont prévus, plus une option pour aller à 200 appareils d’ici 2030 !… Soit dans moins de 10 ans…
            200 appareils : La gueule de la micro flotte !… 🙂

  18. Moogli dit :

    Décision pragmatique qui maintient le F-35 au milieu d’autres avions dédiés, qui favorise aussi l’investissement du prochain dogfighter en limitant les frais du F-22 efficace aujourd’hui, mais très onéreux.

    Il y a deux points qui me font tiquer dans la présentation vulgarisée pour le public :

    – la supériorité aérienne du F-35 ? Non désolé, furtivité et combat BVR ne suffisent pas pour maîtriser ou interdire une zone aérienne. La supériorité aérienne stipule une capacité courte-portee où quelques yo-yo inversés durent moins longtemps qu’un yak qui met bas. La courte portée, combat tournoyant, n’est pas l’apanage du F-35, donc supériorité aérienne si et seulement si fort avantage asymétrique global.

    – Les capacités d’identification furtive à distance, puis de retransmission des données en direct, plébiscitent le F35 en usage mixte tactique, avec des dogfighters ou des appui-feu spécialisés. Même une frappe en profondeur pourrait impliquer des anges gardiens en retrait, pour rappliquer lors d’une contestation aérienne. Partant de là, le F35 devient un Nexus profitable à une flotte mixte, pas le fer de lance qui bouffe tout le monde au p’tit dej’.

    Je maintiens (article récent) que la combinaison du F-35 avec d’autres avions interopérables est prometteuse. Néanmoins, tous les prospects comprennent qu’avant la version 14 en 2035 à quelques Smarties à chaque heure de vol, le F35 ne remplace pas les autres à lui tout seul : capacité omnirole inappropriée pour la partie combat mid et visuel. Même l’aim-9x ne le rattrapera pas, puisque la rupture technologique du missile (visage par casque et demi-tour immédiat) est temporaire.

    Pour résumer, les nations utilisant le F35 auront tout Intérêt à coopérer pour mixer les moyens. Exemples:
    Air F35 + Typhoon ou F15 ou F16
    Naval F35 + Rafale ou F18
    Sol F35 + A10 ou Rafale

    CQFD: le F35 ne sera jamais le game changer, mais un atout maître lors de combinaisons mixtes. Vivement la version 4, après les 3.x multiples qui limiteront les nombreux problèmes actuels.

    Sinon, en France on a pas d’avions qui défoncent tout sur PS4, mais nos concepteurs et pilotes ont déjà croisé des planeurs. Avec un banjo bien accordé, la musique coûte moins cher aux contribuables 🙂

    • Moogli dit :

      Désolé pour les fautes (visée, pour quelques Smarties,…). Je n’ai pas relu avant de valider, mes excuses.

      • Piliph dit :

        Ne vous excusez pas…. Quand on voit le niveau orthographique et grammatical de nombreux intervenants du forum, on est effrayé. Le résultat du long travail de sape des « pédagogistes » progressistes de l’EN : transférer les connaissances, c’est ringard, il faut que l’élève s’exprime spontanément… Du coup, l’objectif est atteint : ce n’est plus seul seulement une question de fautes d’orthographe/grammaire, mais de capacité à enchainer logiquement des concepts, à réfléchir, à penser qui est annihilée pour des classes d’âge entières.

  19. Alpha dit :

    Donc ça confirme ce que l’on savait déjà : Le F-35 n’est pas en mesure de remplacer le F-16, ni une partie des F-15, et encore moins le A-10, ce que l’on savait déjà…
    Aaaaaah ! Mais il va former « la pierre angulaire » de l’USAF me direz-vous ?…
    Oui…. Et ???… Je répondrai donc dans un premier temps « too big to fail » ! … Il est évident que ce programme n’allait pas être stoppé du jour au lendemain, trop d’intérêts sont en jeux, économiques et géopolitiques.
    Et j’ajouterai : L’USAF veut baisser la cible de ses acquisitions de F-35 d’environ 600/700 exemplaires. C’est acté, même si ne n’est pas encore officiel. Alors même avec un peu plus de 1000 exemplaires en ligne, il est évident que le F-35 sera la pierre angulaire de l’USAF, il n’y a désormais plus le choix. Logique.
    Mais on apprend surtout qu’il sera soutenu par le nouveau F-15X, le F-16 toujours vif et alerte, l’antique A-10, qui, répond toujours présent, et ce futur NGAF qui ne tardera pas à être officiellement dévoilé, ces appareils comblant ainsi les lacunes criantes d’un appareil toujours pas pleinement opérationnel et qui ne cesse, encore et encore, d’engranger les déconvenues techniques (par ex : ODIN, qui doit remplacer ALICE est en suspend : Complication et envolée des coûts. Le coût de l’heure de vol, toujours pas et pas près d’être stabilisé…).
    Et je vous fiche mon billet et lance même les paris :
    Laissez passer les appels d’offres suisses et finlandais, et vous verrez l’annonce officielle de la réduction des achats de F-35 par les Américains !
    Non, vraiment, les adorateurs de « la Dinde » n’ont pas de quoi se réjouir ou de jouer aux mariolles, quoi qu’il en soit cet appareil restera dans les annales comme étant le pire fiasco de l’Histoire de l’aviation …
    Mais je les comprends : Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ! …
    Et comme c’est dur d’admettre que l’on s’est trompé… 🙂
    On notera au passage, que le général Brown s’est bien gardé d’évoquer le nombre d’avions de combat dont disposera, à terme, l’USAF… Il sait lui, qui fera les frais de cette baisse d’appareils en ligne…
    Quant au F-22, si lui fait le « job » pour lequel il est prévu, son abandon à long terme est somme toute logique : Cette formidable machine coûte une blinde à mettre en oeuvre et le faible nombre construit n’arrange pas les choses. Mais on le verra encore voler une dizaine d’années.

    • Cricetus dit :

      @Alpha
      « Et j’ajouterai : L’USAF veut baisser la cible de ses acquisitions de F-35 d’environ 600/700 exemplaires. C’est acté, même si ne n’est pas encore officiel. »
      Qu’entendez vous par acté? …Ah! j’oubliais: Vous avez une source au Pentagon… 😀

      • Alpha dit :

        @Cricetus
        Je garde votre message de côté, et on se retrouve après l’annonce des avions vainqueurs dans les appels d’offres finlandais et suisse !… 😉
        L’annonce de l’USAF de baisser sa commande de F-35 sera faite après, histoire de ne pas obérer les chances de cet appareil dans ces marchés (même si dans le cas de la Finlande, cela semble plié…). 🙂

  20. Mike dit :

    Rien à voir avec les capacités de l avion, c est politique à 100 %
    Tu peux troller autant que tu veux on verra dans 10 ans ou en sera le rafale et ou en sera la dinde…
    Regardes les avis les pilotes de f35 eux-mêmes… mais bon à quoi bon perdre mon temps avec ce genre de personne …
    Un mk2000, un bon radar AESa et un petit meteor et ta dinde sera bonne et bien farcie alors un rafale f4 ou plus tard f5, yapaphotos 🙂

  21. Brennos dit :

    Un raid de trolls de l’ambassade américaine. J’espère qu’ils sont bien payés, parce qu’ils passent vraiment pour des cons…

    • Momo dit :

      A mon avis c’est LM qui régale, en réalité ils ne sont que 2 ou 3 avec des pseudos variés. A la xinoise ;0)
      Mais ils n’en sont pas moins mauvais dans leurs argumentaires

  22. Momo dit :

    Donc on récapitule:

    . Dommage pour le F22, trés bel avion -_-
    . Le F35 aura un rôle mineur dans la NAVY et les MARINES contrairement à ce qui était initialement prévu. Sniff sniff pour les fans. ^^
    . Le F35 sera confronté d’ici 2 ans au NGAD par l’USAF qui à ce moment là determinera de l’avenir à lui donner. En réalité, pas en paroles. ^^
    . Le F16 et l’A10 remercient le F35 pour sa médiocrité congénitale qui leur assure une bonne dizaine d’années d’opérations supplémentaires.

    • Cricetus dit :

      « Le F35 aura un rôle mineur dans la NAVY et les MARINES contrairement à ce qui était initialement prévu. »
      Vous avez vu cela où?
      « Le F35 sera confronté d’ici 2 ans au NGAD par l’USAF qui à ce moment là determinera de l’avenir à lui donner. »
      Le NGAD doit remplacer le F-22 pas le F-35
      « Le F16 et l’A10 remercient le F35 pour sa médiocrité congénitale qui leur assure une bonne dizaine d’années d’opérations supplémentaires. »
      Non, il est depusi longtemps envisagé que les block recent du F-16 aillent au delà de 2030. La production du F-35 n’est pas assez rapide pour tous les remplacer en moins de 10 ans.

      • Alpha dit :

        « Le NGAD doit remplacer le F-22 pas le F-35 »
        Faux. Pour l’US Air Force, le NGAD visera à compléter les F-35 et F-22 dans un premier temps, puis remplacera totalement le F-22 à terme.
        Mais attention !… De nombreuses voix au Sénat et au Pentagone demandent dès lors un report de charge en direction du NGAD puisque le F-35 ne répondra jamais au cahier des charges. 🙂
        « La production du F-35 n’est pas assez rapide pour tous les remplacer en moins de 10 ans. »
        Tu m’étonnes !… C’est surtout qu’avec tous les problèmes cumulés par ce pauvre F-35, le lancement de la pleine production ne se fera pas au mieux avant le Block4… soit 2026 !
        De fait, ce pauvre appareil ne pourra pas être pleinement opérationnel avant 2027/2028 !!!
        Mais au départ du programme, le F-35 était bien prévu pour remplacer le F-16 et le A-10 (déjà, difficile avec un canon qui ne tire pas droit…). Ce n’est que devant les déboires accumulés du programme JSF que l’USAF a décidé de conserver le F-16 et d’acquérir le nouveau F-15 EX… Et elle parle même d’acquérir un nouvel appareil 4,5 Gen (Aïe !!!) … 🙂
        Vraiment, si la « Dinde » est attaquée de toutes part, c’est qu’il doit y avoir une bonne raison… 😉
        http://psk.blog.24heures.ch/tag/ngad

        • Cricetus dit :

          « Mais attention !… De nombreuses voix au Sénat et au Pentagone demandent dès lors un report de charge en direction du NGAD puisque le F-35 ne répondra jamais au cahier des charges.  »
          On verra… Car il y en a aussi beaucoup qui réclame la poursuite du programme.
          https://www.defensenews.com/air/2021/05/06/more-than-130-house-lawmakers-push-to-ramp-up-f-35-buy/
          (ça serait sympa de sourcer)
          « Mais au départ du programme, le F-35 était bien prévu pour remplacer le F-16 et le A-10 »
          Et bien maintenant il va remplacer une partie des F-15C et D, ce qui va retarder le remplacement des escadrons de F-16, mais étendre sont implications dans les missions air-air (voir la liste de commission de Brown). Très loin d’être un aveu d’échec quant aux performances de l’appareil…
          Le retard de production bouleverse le calendrier et oblige à retarder le départ d’avion d’ancienne génération. Mais on a connu cela ici aussi, n’est-ce pas ?

          • Alpha dit :

            130 parlementaires du Congrés US sur 535 représentants ?…
            Z’êtes loin d’une majorité !… 🙂
            Et encore une fois, je vois que vous n’avez pas lu la totalité de l’article que vous proposez…
            Penchez-vous sur la fin…
            Oh ! ça rejoint mes affirmations… 😉

  23. robin darbin dit :

    Personnellement, je n’ai jamais pris très au sérieux cette histoire de secret qui rendait impossible son exportation. Le F-22 a un destin à la B-58. Trop beau, trop complexe, pas très utile et trop cher. De toute façon le nouveau mantra de l’administration américaine est: il faut sauver le soldat Boeing !

  24. bruno kerloch dit :

    y’a ka, fokon leur vende des rafales pour faire le joint.
    Mais c’est vraiment pour rendre service.

  25. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    Mike tu as piloté combien d’heure sur F35 déjà ??? Redis-nous un peu …

    • Piliph dit :

      L’argument le plus absurde du mois… On pourrait en dire autant de 90% des sujets et des commentaires de ce site.
      Si on a « inventé » les livres, les journaux, les revues spécialisées, etc. c’est justement pour pouvoir se faire une opinion sans avoir à expérimenter soi-même. Il est désolant d’avoir à rappeler une vérité aussi élémentaire.

  26. Charognard dit :

    Il n’y a pas de F-22A Raptor pour Atlantic Trident:
    https://mobile.twitter.com/air_intel/status/1392936574652981250

  27. Vinz dit :

    Les mecs voulaient benner les F15, les F16 et les A10 pour garder F22 + F35, ils bennent leur meilleur avion pour garder tous les autres.

    D’un autre côté y a 700 milliards à crâmer.

    • Cricetus dit :

      Ils bennent des F-16 tout les jours pour les remplacer par des F-35. Et ca va continuer pendant 15 ans…
      Il y a déjà 12 squadrons de F-35 ex-F16…

      • Alpha dit :

        Plus précisément, ils bennent pour l’instant les plus vieux de leurs F-16 C/D Block 30/32 pour les remplacer par des F-35.
        Mais songent aussi depuis le début de l’année aux nouveaux F-16 Block 70/72 « Viper » (un étude est en cours depuis janvier dernier au service des acquisitions de l’armée de l’air US) pour remplacer les F-16 C/D Block 50/52 . Car le F-16V sera lui aussi doté d’une capacité de guerre en réseau qui l’amènera au plus près des capacités du F-35, mais avec l’avantage que ce dernier reste un avion beaucoup moins cher à mettre en œuvre et à entretenir, et capable de mener des opérations plus classiques. 😉

  28. Nenel dit :

    Au vu du nombre de F22 prévus après le dernier upgrade, il ne restera plus qu’un épouvantail… Rien de bien crédible face à un pays bien équipé en nombre.
    Quand au F35 , la dinde , ça reste une farce. Les zigotos qui continuent de le défendre sont soit à la solde du conglomérat Youesses soit des petits rigolos en culotte courte dénués du minimum d’expertise aéronautique.

    • Thierry dit :

      Dassault vous a envoyé son petit chéchèque de fin de mois ? profitez tant que ça dure…il n’a déjà plus grand chose à se mettre sous la dent.
      Sinon vous n’aurez qu’à réclamer à Poutine un sac de patate, une bouteille de vodka et une kalashnikov en règlements de vos émoluments !!!

      • Alpha dit :

        @Thierry
        D’habitude, je ne commente pas vos posts, vous vous chargez naturellement de vous immoler devant tout le monde à longueur de sujets . Une constance : Vos commentaires sont plus débiles les uns que les autres.
        Mais pour votre : »Dassault (…) il n’a déjà plus grand chose à se mettre sous la dent. »
        Ah bon ?… 🙂
        Vous devez être mal renseigné : Car la chaîne de production de Mérignac est désormais assurée jusqu’en 2029 !!!
        Cette chaine qui tournera en cadence 2 pendant 3 ans. Sympa pour notre petit artisan maison, non ?
        Et ce n’est pas fini… D’autres contrats vont arriver… Mais chuuuuuttttt !!!… 😉

  29. ULYSSE dit :

    De fait les US ne peuvent pas se débarrasser du F35 vu le nombre d appareils commandes et construits. Il doivent faire avec. No choice. Ils envisagent donc les scenarios les moins coûteux pour renforcer leur flotte, tout en gardant ce poids mort. Si le NGAD est un succès, ils eliminerontle F35, progressivement mais avant l heure.

  30. Thierry dit :

    Le F22 est un chasseur pur jus et même la Russie n’a rien de sérieux à lui opposer, le SU-57 n’étant qu’une version à peine furtive, basé à partir de l’excellent mais désormais trop classique SU-27, qui a connu une série de crash et qui se veut polyvalent (bon à tout mais excellent en rien…). Il a en outre beaucoup plus d’angles de prise radar (empennage arrière) car ils ont sacrifié la furtivité au profit de la manœuvrabilité, ce qui signifie que cet avion est destiné à être intercepté et qu’il ne passera pas à travers une bonne couverture radar de sol ou les Awacs.

    De fait les F-35 sont tout à fait capable de faire le travail pour se frotter aux SU-57. Et ne parlons pas du low cost chinois, le J-20, casserole avec chauffe plat intégré…

    Eux-même le reconnaissent :

    https://eurasiantimes.com/chinese-analyst-compares-j-20-with-su-57-jet-says-need-to-lear-a-lot-from-russian-stealth-fighters/

    La suprématie US est assuré même sans le F-22 et c’est avec le concept des loyal wingman (ailier fidèle sous la forme de drones piloté depuis un autre avion) qu’un pilote en l’air peut désormais contrôler 3 avions dont 2 drones capable de combattre par eux même, ce qui fait une sacré supériorité face à un avion seul. Et le F-35 a aussi cette capacité là.

  31. Sorensen dit :

    Ce bel oiseau qui n’aura jamais embarqué tous les systèmes qui lui été réservés et dont les mises-à-jour ont été superficielles ne peut tout simplement pas tenir face au dernier canon de la cinquième génération, le F-35. Dommage, mais cette merveille issue des compétences de l’Ingénieur américain des années 80 était attendue au départ depuis une dizaine d’année.

  32. Grosminet dit :

    @Simon:

    Étant donné que la Suisse est exigeante sur la souveraineté des données…. Bye bye le F35…

    La Finlande est un pays neutre avec un voisin relativement agressif, qui n’hésite pas à menacer, faire chanter ou à attaquer electroniquement ses « ennemis »….

    Et vu la menace faite par un de leurs diplomates, officiellement, d’usage d’armes nucléaires si les Danois s’équipaient de systèmes aegis, les Finlandais qui ne sont pas tout à fait stupides ne choisiront pas un système aussi agressif (du moins, sur les plaquettes promotionnelles LM) que le F35….

    Comme les Suisses, le besoin principal est de faire respecter ses frontières, pas d’aller bombarder le Kremlin…. Exit donc le F35

  33. v_atekor dit :

    « Pierre angulaire ». Je crois qu’en un mot pleins de doubles sens, ce général a résumé la situation.
    .
    D’un côté, une pierre angulaire ne sert à rien de particulier en terme de solidité, sauf qu’elle marque l’angle d’un bâtiment, est mise en évidence et, pour des bâtiments officiels, bénéficie d’une cérémonie pour sa pose.
    .
    D’un autre côté traiter un avion de pierre, c’est dire tout le mal qu’on en pense, et quand on songe aux formes angulaires du F35, le traiter de « pierre angulaire » révèle la profondeur du double sens, et le choix de son auteur…
    .
    Traiter le F35 de pierre angulaire, c’est finalement ménager les susceptibilités sous un terme qui semble être un compliment et qui est le fin du fin de l’insulte. Qui a parlé de double standard ? Bravo en tous cas !

    • v_atekor dit :

      (Ajoutons enfin, que la pierre angulaire est unique, je ne sais ps si M.Général pensais en terme d’escadron ou de nombre d’appareils, mais visiblement il ne souhaite pas que le reste de l’édifice soit fait de la même façon… )
      .
      C’est assez marrant en pensant à Gunter qui lit « pierre angulaire » et pense « clef de voûte », et mon petit doigt me dit que la confusion est tout à fait voulue.

      • blondin dit :

        cette « pierre angulaire » peut aussi etre dans le sens de mini awacs, qui fait le lien entre les autres avions, le F35 restant en retrait et servant de relais de transmissions et de piquet radar… pendant que les F15 et les F16 font le reste du boulot. En tout cas, ça confirme bien que le F35 n’aura pas remplacé ces avions, et ne les remplacera jamais. Certains commentaires nous font remarquer qu’on est peut etre pas toujours super objectif avec le Rafale, mais eux ne le sont clairement pas non plus avec le F35. On sent bien l’auto persuasion, la majorité a passé le deni et la colère, ils sont dans le marchandage ! encore quelques années et l’acceptation sera là…

        • v_atekor dit :

          C’est une option réalise, d’autant qu’ils ont les avions et que le gros défaut des awacs est justement d’être les premières cibles d’un conflit à haute intensité. Cela étant, ça n’est intéressant que lorsqu’on la panoplie complète de l’USAF, pour les micro-flottes européennes, c’est la cerise… sans gâteau.

          • Sammy dit :

            @V_Atekor
            Belle explication biscornue et absurde ! Quoi qu’il en soit, le F-35 poursuivra son développement, même sans ton consentement tu sais ! Allez profitez encore pour un temps de vos bêtises (toi et tes copains) parce que quand les F-35 voleront partout en Europe et dans le monde, votre vieux Roufaaaal qui sera sans doute encore bloqué au standard F3r vous semblera bien terne ! Mais que s’est il donc passé avec Dassault ? Vous faisiez la course en tête en Europe depuis 50 ans. Ah oui corrompre ne paye pas à terme!
            Les Rafale Papers sont édifiants à ce sujet ! Quand au scandale Belge ou Serges Dassault en personne a été condamné ….que dire de plus ? Ce n’est pas à force de critiquer ses concurrents qu’on se rend meilleur tu sais ! Dassault c’est la maffia !
            https://en.wikipedia.org/wiki/Agusta_scandal
            https://www.youtube.com/watch?v=uvjxZdJBGHc

        • E-Faystos dit :

          @ blondin
          Les faits vous donnent raison: les US, champions en corruption et de l’invasion de pays tiers réalisent des assaut brutaux mettant en avant leur supériorité aérienne: Irak, Serbie, Irak.
          .
          Avec l’apparition des radars, un avion « HUB » serait capable de discuter avec l’artillerie pour amener les munitions sur les cibles en calculant leur position à partir de la sienne : azimut, distance, feu.
          Cet avion n’aurai pas besoin d’être maniable ou rapide, mais d’avoir des senseurs et une liaison tactique.
          Et si en plus, il peut coopérer avec l’artillerie navale, il pourra distribuer et les missiles, et les bombes.
          Tout est fait pour que cela marche.
          Mais c’est dur : furtif n’est pas comme invisible.
          Tactique n’est qu’un simple smartphone.
          Et tout ce qui vole retombe un jour.
          Un pseudolites ferait l’affaire, avec un vrai central de commandement déporté.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Les Rafale Papers sont édifiants à ce sujet ! Quand au scandale Belge ou Serges Dassault en personne a été condamné ….que dire de plus ? Ce n’est pas à force de critiquer ses concurrents qu’on se rend meilleur tu sais ! Dassault c’est la maffia ! »
            N’avoir qu’à ressortir la même affaire en dit long sur la portée des vos arguments! Avant nous avons eu (je ne me rappelle plus de son pseudo, c’est dire!) notre « flamand » de service qui lorsqu’il ne tenait pas de propos racistes envers les Wallons ne cessait de dénigrer de près ou de loin tout ce qui est français! Mais vous avez tout à fait raison le « rafouââââle » comme vous l’écrivez si bien est une bouse innommable, une antiquité volante par contre le F35 c’est (à peine) aussi redoutable que l’étoile de la mort, « LE » chasseur bombardier irrésistible capable de détruire ses adversaires même au sol! Grand bien vous fasse!

    • Cricetus dit :

      @v_atekor
      Je suis désolé de vous apprendre qu’en anglais, si le sujet n’est pas la technique de maçonnerie, le terme est métaphorique.
      « cornerstone » est alors bien synonyme de « keystone ».
      Et en français aussi.
      Wikki:
      « La métaphore désignant une personne comme pierre d’angle se trouve dans la Bible, Jésus étant considéré comme élément fondamental de la fondation de l’Église chrétienne (Éphésiens 2.11-22 ; 1 Corinthiens 3.10-11 ; 1 Pierre 2.4 ; Psaumes 118.22-23 ;Luc 20.17).
      Synonymes : cheville ouvrière, clef de voûte, pierre angulaire, pierre de touche »

      • v_atekor dit :

        Bien entendu que c’est une métaphore *aussi*. C’est ce qu’on appelle un double sens. Les mots d’une général faisant une déclaration officielles ont été pesés avec soin, et les américains sont maîtres dans ce domaine. Et s’il a utilisé un double sens, c’est qu’il se ménage une porte de sortie.
        .
        Si j’écris une phrase aussi anodine que « je suis le professeur » tu ne peux pas déterminer j’affirme être un un professeur, ou bien que je vais dans la même direction qu’un professeur. Une personne qui utilise ce genre de chausse-trappe le fait volontairement, surtout lorsqu’il s’agit d’un général ! Chacun peut comprendre ce qu’il veut, et c’est justement le but. Demandez à ce qu’il éclaircisse ses propos et vous verrez comment vous serez reçu.
        .
        On comptera les points le moment venu. Pour le moment le F35 est éliminé en Grèce, peu ou prou éliminé en Finlande et en Suisse, les réductions de cibles sont actées. Les agents de com’ de LM s’acharnent, tant pis pour eux.

  34. Piliph dit :

    Mais de quel F35 parle-t-on? Il en existe trois. Avec des caractéristiques et des missions très différentes.

  35. F-35 superfan! dit :

    Ah mais le zénéral il a dit « pierre angulaire » du coup le F-35 est super trop génial d’abord. en plus il y eu une upgrade récente et son processeur est maintenant 32-bit, oui, autant de bit que la Séga Saturn, finalement, donc ça prouve bien qu’il est top-moumoute technologically superior aux avions des bouffeurs de fromages qui puent. nananère ! Bon, il y a juste le problème qu’il faut re-réécrire les quinze milliards de lignes de code de son logiciel à cause du changement d’architecture, mais ça c’est quoi, juste l’affaire de dix ans de plus avant qu’il fonctionne… Ça montre en fait à quel point il est plus super technologique que tout le reste.

    Voilà c’est bon Mr Taiclet, je peut toucher mon chèque maintenant?

  36. MERCATOR dit :

    Le F-35 deviendra bien la PIERRE ANGULAIRE de l’US Air Force ! »

    Plus c’est gros plus ça passe , tu m’étonnes que le mec n’a pas dit que c’était une bouze, compte tenu que les « clients » qui se sont fait mettre sans vaseline n’auraient pas été contents.

    Alors on va reprendre le sujet point par point rapidement et j’attend avec gourmandise les réfutations des LM boys !.

    Vitesse maximale 1 700 km/h (Mach 1,6+)
    Plafond 18 500 m
    Rayon d’action F−35A : 1 080 km
    F−35B : 869 km
    F−35C : 1 138 km

    Ses points forts selon le catalogue sur papier glacé de LM.

    Avion d’attaque au sol, de supériorité aérienne, de fusion de données et surtout particulièrement furtif .

    Attaque au sol, sa surface alaire d’enclume fait que l’appareil n’a aucune capacité d’évitement sous peine de décrochage, eh oui la physique newtonienne s’applique aussi pour LM

    Supériorité aérienne , l’avion se traine et est incapable de rattraper un avion des années 70 sans user de la postcombustion très brièvement ( véritable chaudière de locomotive Pacific, bonjour la furtivité IR).

    Fusion de données, là on doit faire confiance au vendeur , car les millions de lignes de code sont un pain béni pour les hackers et les brouillages .

    Furtivité, notion de moins en moins pertinente et qui aux dires des Israéliens en OFF disparaitra dans les 10 prochaines années en raison des radars VHL/UHL couplés avec les nouvelles générations d’ordinateurs aux puissances de calculs qui progressent de manière exponentielle et surtout à cause de la nouvelle technologie exploitant la longueur d’onde dite proche des infrarouges (SWIR Short Wave Infra Red – « ondes courtes infrarouge ») qui se situe entre 1 et 2,5 μm. En deçà, il s’agit du domaine du spectre baptisé NIR (Near Infra Red – « proche infrarouge ») utilisé par les intensificateurs de lumière et, au-delà de 3 μm, de celui des autodirecteurs de missiles (MWIR) ou de l’imagerie thermique sans illumination (LWIR). Le SWIR offre plusieurs particularités notables.

    Contrairement à l’imagerie traditionnelle où l’on ne distingue que les points chauds, la résolution sur des distances bien supérieures est ici incomparable. En outre, l’observation sur cette longueur d’onde est moins altérée par la température ambiante et la condensation atmosphérique. Mais surtout, à 1,4 μm, l’eau cesse d’être transparente pour devenir opaque. Un atout qui permet ainsi de caractériser les matériaux secs et d’utiliser la surface des océans ou le fond du ciel rendu humide par l’évaporation naturelle comme un écran noir sur lequel les objets furtifs rendus indétectables pour les radars traditionnels, en raison de leurs tailles, de leurs volumes, de leurs matériaux absorbants, ou de leurs dispositifs en guerre électronique, apparaissent ici au grand jour, d’où un avantage certain sur le théâtre indo-pacifique ( les aéronefs au-dessus de la mer étant comme une mouche dans une assiette de lait )

    Il devient donc possible à des distances de plus de 150 km de contrer les systèmes de camouflage, de détecter les avions furtifs, les drones, les missiles de croisière,capacité d’autant plus redoutable qu’elle est totalement passive, donc indétectable, insensible aux dispositifs de guerre électronique. les recherches concernant le phénomène d’illumination naturel baptisé « Night Glow » qui se produit de nuit, à 80 km d’altitude, dans la haute atmosphère, sera opérationnel notamment aux USA ( paradoxe du F 35) dans la décennie ce qui rendra les flottes de « furtifs » visibles depuis les satellites d’alerte et de surveillance .

    Bref cela les USA le savent pertinemment, mais ne le divulguent pas, service apres vente de LM oblige . Et les pays qui sont pieds et mains lies pour 40 ans apres s’être bien fait empapaouter resteront avec un avion incapable de faire la police du ciel et l’attaque au sol , bien inférieur au F 15 première mouture .

  37. ron7 dit :

    Pragmatisme, utopie ??
    Lu plus haut : « le F-22A serait donc remplacé par le NGAD »
    Etant donné le cafouillage majeur de F35, ce même F35 sera-t-il remplacé par un descendant du F22 Raptor !
    Un Raptor revisité en somme, permettrait de remettre l’Amérique en selle, et « d’oublier » l’aventure F35 !
    Vers un F22 Raptor « Néo », ce ne serait pas forcément un mauvais calcul ??
    Et si on arrive à mettre au pas dans la foulée les entreprises qui se sont « goinfrées » avec un « Fail 35″, on fait une pierre deux coups » !

    Aux USA, pour moi, on va garder ce F22 Raptor opérationnel, le céder à un pays tiers est un non-sens !
    Logique de départ 2/3 1/3 ! Le dernier tiers pour les pièces des matériels engagés (= les 2 tiers pouvant être déployés) !

    A suivre 😉

  38. Sun Tzu dit :

    De par son prix de revient et son nombre, le F22 ne fait pas le boulot et la série est trop petite pour être vitale, quant au F35 : il ne remplace toujours pas l’A10 et le F16 et il sera peut-être « au point » dans 6 à 8 ans. Comme on ne peut pas arrêter la chaine de production qui est répartie dans tous les états, on envisage de créer un nouvel appareil qui devrait être plus efficace. En espérant que l’on ne reparte pas dans les mêmes travers que les F22 et F35 : capables de tout sur le papier mais bon à rien dans la pratique… les américains dans une dizaine d’années se rendront compte que la polyvalence d’un avion peut être optimale et évolutive si c’est prévu dès le départ (cf. le Rafale) sans pour autant chercher une pseudo 6ème ou 7ème génération qui ne fonctionne pas et que l’on est incapable de finaliser : problème de logiciel, de vitesse, de température, de revêtements… ; à moins de spécialiser les avions : attaques au sol, bombardement, chasse…

  39. Charognard dit :

    Le F-22 serait mis au rencard en 2030:
    https://mobile.twitter.com/top_force/status/1393502674000175104

  40. farragut dit :

    Il semble que l’USAF ait retrouvé les enseignements du Colonel John Boyd, stratège créateur de la maniabilité énergétique et de la boucle OODA dans sa nouvelle doctrine de flotte « 4+1 » (le +1 étant le A-10 Thunderbolt II / Warthog).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Boyd_(strat%C3%A8ge)
    https://robertcoram.com/portfolio-view/boyd-2/ (Robert Coram, Boyd: The Fighter Pilot Who Changed the Art of War. New York: Little, Brown, 2002),
    et lire aussi l’article de Frédéric Lert « 40 ans pour le F-16 » dans « Le Fana De L’aviation Hors-Serie – Le Bourget 2015 ».
    Pour le A-10, lire le Hors Série n°10 du Fana de l’Aviation de 2018, du même auteur.

    Pour une étude plus approfondie de l’histoire et de l’influence de John Boyd, il y a ses videos sur YouTube, ainsi qu’un article très complet dans un ancien numéro de DSI (Défense et Sécurité International) (à retrouver…)…
    Voir aussi le billet plus récent sur Areion24.news (Areion est l’éditeur de DSI):
    https://www.areion24.news/2020/06/19/penser-les-operations-les-miracles-militaires/
    et aussi l’ouvrage « Science, Strategy and War: The Strategic Theory of John Boyd » sur:
    https://www.amazon.com/Science-Strategy-War-Strategic-History/dp/0415459524 ()

    Le F-35 est un enfant tardif de la doctrine Mc Namara, initiateur du F-111 voulant être le chasseur bombardier polyvalent embarqué à tout faire pour l’US Navy et l’USAF.
    Même sort probable pour le F-35C embarqué que pour la version navale du F-111, avec révolte de l’US Navy qui finalement a retenu le F-14 Tomcat pour la défense des porte-avions, et qui envisage aujourd’hui un NGAD naval, et commande à nouveau des F-18 E/F en attendant.
    Le F-16, le F-18 et le A-10 sont les résultats des études et des choix stratégiques de John Boyd, et ils seront encore là quand on ne parlera plus du F-35…
    Désolé pour LM, mais si le programme F-35 est un succès américain pour avoir éliminé la concurrence européenne et siphonné les budgets de R&D de la Grande-Bretagne et de l’Italie (et probablement à terme de l’Allemagne pour « faire plaisir » à Trump), le produit (au moins la cellule, moins pour ce qui concerne les systèmes) est un échec pour les rôles visés. N’est pas Rafale qui veut ! 😉

    Pour les commentateurs qui prédisent le F-18 E/F Super Hornet comme choix de la Finlande, je rappelle que le cahier des charges initial de 1990 ayant abouti au choix d’un biréacteur F-18 A/B stipulait que l’Armée de l’Air finlandaise voulait (absolument) un mono-réacteur. C’était la raison pour laquelle le Mirage 2000-3 avait concouru à l’époque. En toute logique, si les avions actuellement en compétition sont plutôt des biréacteurs, le choix finlandais devrait donc être le… F-35A mono-réacteur ! 😉
    Après tout, le Canada, qui avait juré, après le F-104 Starfighter, qu’il ne voulait plus que des biréacteurs pour ses avions volant sur le Grand Nord, a bien choisi le F-35A. Tant pis pour les pilotes !