L’Union européenne dit suivre avec une « vive inquiétude » l’activité militaire russe près de l’Ukraine

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

241 contributions

  1. Alain dit :

    Brillant concours de sophismes… Les cinemas sont fermes, mais les scenaristes sont tres actifs… j’espere que ce tournage ne commencera jamais! Agiter le peuple avant de s’en servir! Nous savons tous que les gentils européens ont ete victime des amerindiens, la transposition est programmée/mise en scene en europe de l’est. A ceci pres que les russes sont egalement européens, ce qui implique de trouver/provoquer des lignes de fracture artificielle, d’où ce besoin de mise en scene!!!

    • Lucy dit :

      J’ai rien compris à ce que vous dites.

      • Fred dit :

        @ Lucy

        À mon avis, l’incompréhension vient de ceci ou de cela (à débattre, mais je pencherais plus volontiers pour la deuxième version)
        https://www.youtube.com/watch?v=wjJWOuODm4U
        https://www.youtube.com/watch?v=9ZX2xzbMHuQ

      • Comment dit :

        Moi non plus …

      • Boitar dit :

        Le Monsieur dit que tout ça c’est de la poudre à perlimpinpin, que les Russes sont Européens, ils sont gentils, alors que les Européens (les autres) sont méchants et inventent plein d’histoires pour justifier leurs exactions passées, présentes ou à venir.

        • Fred dit :

          @ Boitar

          ??? Moi, je n’ai pas du tout compris cela, la belle expression qu’il emploie : « Agiter le peuple avant de s’en servir ! » me paraît tout à fait claire : les impérialistes dominants fomentent des crises artificielles pour mieux diviser les peuples et les asservir. « trouver/provoquer des lignes de fracture artificielle » je le cite encore.

    • bobo12 dit :

      @Alain c’est mal écrit, votre salaire de troll va être divisé par 2.

    • José dit :

      Oui vous voyez bien le probleme!!! Créer des ennemis qui n’existent pas!!! Surtout la France veut une armée européenne pour faire quoi???? Soyons honnête, qui veut envahir la France et l’Europe en ce 21 eme siecle???? Tout l’argent gaspillé ne peut il pas servir ä fnancer la recherche, la technologie industrielle, les renouvellable, ….des domaines oú la France est ä la traine??? Pourquoi gaspiller des milliards pour une soit-disant armée qui n’arrive même pas á déloger la quarantaine de terrotistes dans le sable du Sahel????

  2. BOURG dit :

    Demandons nous, quelle serait la réaction des américains si les russes venaient mettre militairement leur nez au……..Mexique par exemple ???
    Là c’est l’Ukraine
    C’est un petit jeu dangereux !

    • Courmaceul dit :

      Demandons nous,……..Mexique par exemple ??? Ben non, je ne me demande pas.

      • olivier 15 dit :

        et c’est bien là , le problème: Vous êtes formaté.

      • Klaus dit :

        Si, il faut se le demander. Il faut arrêter la malhonnêteté intellectuelle. Si les russes se pointaient sur les frontières US, par le Mexique, le Canada, que n’entendrait-on pas ? Les américains ont des centaines de bases à travers le monde et personne ne se pose la question de l’intérêt de cette présence partout, de ce besoin de contrôler et de diriger la planète. Je n’évoque même pas les saloperies de la CIA avec le trafic de stup partout dans le monde, les carnages de l’Irak, de la Syrie, des ses peuples de sa culture, des réseaux Gladio qui mettent le feu partout (DAESH/ISIS) jusqu’au sein des pays européens etc. Il y a tant de coups pourris de la part des gouvernants et de l’état profond américain que l’on ne pourrait tous les citer. Les dirigeants fantoches américains sont indignes de leur pays. Ils ont le dollar/monnaie de singe pour les protéger. Qu’ils en profitent. Ca ne durera plus longtemps. Que des forums européens avec ses intervenants ferment les yeux et prennent parti sans réflexion, juste par haine atavique m’est toujours surprenant.

        • Paddybus dit :

          Bien d’accord avec vous…. le pire, c’est que ceux qui prennent parti par simple haine atavique se tirent des balles dans les pieds…. car en laissant croire qu’ils défendent le monde, les ricains se protègent pour défendre leurs intérêts et uniquement leurs intérêts…. et ils phagocytent les forces de leurs affidés…. l’état de la France devrait ouvrir les yeux… mais la pensée unique est puissante…

        • NRJ dit :

          @Klaus
          C’est vrai que les américains ont envahi le Mexique…. En 1846. Et ils ont attaqué le Canada… En 1812. Vous avez prêt de deux siècles de retard.

          Sinon le Canada et le Mexique font ils appel à la Russie pour gérer leur relation avec les USA ? Non. Ou alors vous m’apprendriez quelque chose.

          C’est vrai que les russes eux n’ont pas fait des complots et mis en place des dictateurs. l’Allemagne de l’est, le mur de Berlin, vous avez oublié ? Le Venezuela et la Turquie, plus récemment, ça c’était normal. Je suppose que la culture russe m’échappe..

      • LucienBay dit :

        Enfin un commentaire sincère. Oui, nous sommes tous d’accord pour dire que vous n’avez pas la capacité de penser.

    • Castel dit :

      Mais justement, c’est ce que les Américains ne feront sans doute jamais, c’est à dire étendre leur territoire au détriment de ses voisins….

      • précision dit :

        Discutable si l’on définit les « territoires » contrôlés au sens large… Ils l’ont fait à la même époque que la Russie impériale. La différence, c’est qu’ils ont peuplé les terrains conquis, et éjecté ou remplacé la population indigène, ce qui limite les contestations à l’heure actuelle.

        Le Texas en est un bon exemple (pour les mexicains). Cela ne les empêche pas d’essayer de s’étendre en sortant le carnet de chèque (Groënland), ou de maintenir une présence forte grâce à des pressions diplomatiques avec l’assentiment plus ou moins contraint des populations concernés , voire pas d’assentiment du tout (Chagos, Irak, Afghanistan, Puerto Rico…).
        Par contre il est exact qu’ils préfèrent contrôler un pays sans l’annexer. Eux y parviennent. C’est moins discutable éthiquement et médiatiquement, et donne -peut-être- lieu à moins de violence…

        • Courmaceul dit :

          Sûr qu’avec son argent, la Russie n’est pas prête à imiter les USA. Vous savez les bases US, faut-il encore être invité. Je sais, la Russie est moins souvent invité. Avec plus d’une centaine de bases, vous n’arriverez jamais à faire croire que les USA se comportent comme la Russie. Ce n’est pas parce qu’on est un pouilleux que toute le monde vous ressemble.

    • eric martin dit :

      Sauf que les états Unis n’ont pas envahi le mexique (il y a longtemps certe, comme l ex urss) à contrario les russes c’est la crimée et le dombass. Bref, que des gentils les russes, tout comme la turquie , sauf qu’ils ont l’arme nucléaire.

      • Fafou dit :

        L’Irak-> d’ou le foutoir complet entre faction islamique et Daesh avec morts sur notre sols-> Syrie par domino-> réfugié-> bordel turcs (c’est un extrêmement bref résumé) c’est pas une invasion en règle?
        Sinon, donnez moi la définition semons vous d’invasion, svp.
        Que je sache ce qu’il se passe en Ukraine ou en Crimée n’a fait aucun mort sur le sol européen !
        N’oubliez pas votre chèque de Rumsfeld et Perle, Cheney s’occupera du transfert

        • NRJ dit :

          @Fafou
          L’Ukraine n’est pas en Europe ? Première nouvelle…

          C’est en Syrie que la guerre a commencé en 2012. Et c’est après qu’elle s’est transmise en Irak, petit troll. C’est pratique de manipuler l’histoire. Oh!!! En Syrie c’était bien un ami des gentils russes qui était au pouvoir ?

          • Fafou dit :

            Troll?
            De votre part, ça me parait bien bas.
            Vous qui nous rabattez à longueur de com des chiffres et des chiffres, c’est 2011 et pas 2012.
            Après la Syrie c’est au TOUT début une suite des printemps arabes et ça finit en Daesh, en conflit larvé avec nos chers alliés otanniens, les turcs, ect.
            Si l’invasion et je dis bien INVASION de l’Irak en 2003 n’avait pas eu lieux, aurait-on connus les vagues migratoires, les attentats sur notre sol européen ? Pouvez m’affirmer le contraire avec une longue diatribe épuisante à lire et inutile dont seul, vous, avez le secret?
            Je sais très bien que l’Urkaine est européenne.
            Mais comme d’habitude, vous interprétez à votre façon: combien de mort de l’UE ou de terroriste ukrainien sont venus se faire exploser chez nous? Combien de victimes?
            – Dernière nouvelle…

            Ce qui est grandement dommageable c’est que des qu’une opinion (je ne parle pas des José, des Bobos, ect) si on est pas us (sauf quand c’est cons d’autre pays que la France achète us) on est un troll.
            C’est aussi intelligent comme réflexe que si je vous traitais de troll suite à votre acronyme qui sonne franco-français…

      • précision dit :

        Le Texas est américain depuis bien moins longtemps que la Crimée si on considère le choix de Kroutchev comme une parenthèse de l’histoire. C’est à peu près le point de vue russe, mais bien sûr pas le point de vue ukrainien.

        • Courmaceul dit :

          La Russie a signé les frontières de l’Ukraine, arrêtez de me pomper avec Alamo.

    • Carin dit :

      Sauf que les américains ne sont pas au Mexique…

    • EchoDelta dit :

      Les Russes sont bien a Cuba depuis 60 ans…

    • Bomber X dit :

      Pas la peine de chercher au Mexique il y a plein d’exemples en Amérique du Sud, notamment le plus célèbre: Cuba.

  3. Toto dit :

    Quand est-ce q les Russes cesseront d nous les briser.. Ça commence à bien faire là !

    • starbuck dit :

      Les Russes défendent leur bifteck fasse à l’hégémonie américaine. Pourquoi doit ont continuellement intégrer de nouveaux membres à l’otan?

      • Castel dit :

        Pour que les Russes leur foutent la paix, tout simplement….

      • Courmaceul dit :

        Parce que le moujik les y pousse. L’Otan est attirante, pas la Russie…ni la Chine d’ailleurs. Tous les pays européens se réarment, pourquoi ? A cause du voyou du Kremlin.

  4. Fafou dit :

    Bonjour.
    Ça sent la foire d’empoigne en commentaire..;)
    L’Ukraine et sa « partie » séparatiste » le Dombass sont un vaste sujet.

    Mais pour la Crimée il suffit de lire son histoire, ancienne et très récente (par ex l’exercice militaire Seabreeze de 2006 et le statut spécifique de la Crimée déjà à cette époque..) pour dire que la Crimée est Russe. Point.
    Et je ne prie pas Vlad tout les soirs, je suis pro européen et pas spécialement un atlantiste. Marre qu’un autre continent décide de qui est notre ennemi.
    Alors la méthode peut être remise en question mais le fondement et le résultat pour la Crimée (et non la déstabilisation de régions réellement ukrainiennes) est justifiée et logique.
    Je vous en prie, traiter de moi communiste ou de troll mais on ne peut pas réclamer tout les jours l’autonomie française face à l’otan Et son maître us et suivre Stolemberg et les uk dans la désignation agressive et entièrement non productive d’un ennemi mortel a nos portes. Ce qui n’empeche pas d’etre Ferme ni d’être Naïf face à tonton Vladou

    • Clément dit :

      Vous avez totalement raison : sur le sujet de la Russie c’est dur de naviguer entre les troll atlantistes et les fans de Poutine.

      • Frank dit :

        @ Clément Eh oui! Comme on est pas des flèches, mais pas trop incultes, ni naïfs non plus, ce serait bien d’abandonner ce terme de « troll ».
        Terme orienté qui permet surtout d’éviter de répondre.
        Avouons que c’est amusant.
        Qualifier l’autre de troll permet d’éviter de lui répondre, c’est facile.
        Comme l’inverse, entre le mensonge et l’hypocrisie.
        Si l’hypocrisie est un hommage que la vérité paie à l’erreur et à la vertu, le mensonge ne sert à rien, puisqu’il ne trompe qu’une fois.
        Un propos de Bonaparte, je crois, à la louche, et sous réserve.
        Mais qui suppose que si la vérité existe, on n’invente que des mensonges.
        Qui à cet instant est au Donbass pour savoir et commenter?
        Que les Russes soit attentifs est évident.
        Que Biden, ses potes au retour et son rejeton Hunter aient des intérêts personnels à défendre en Ukraine tout aussi.
        Mais en quoi sommes nous concernés? Les mafias Ukrainiennes sont déjà ici, avec visa.

        • Castel dit :

          On abandonnera le terme de troll…….quand il cesseront d’exister !!
          C’est à dire le jour ou on sera sûr que les commentateurs enverront leurs contributions à partir de le France, ou à la rigueur de pays Francophone, et non plus de St Petersburg, Pékin, Washington ou d’ailleurs….
          L’idéal serait bien entendu que le responsable de ce site ait la possibilité de le signaler aux autres contributeurs par un point de repère par exemple.
          Mais, dans l’état actuelle des connaissances techniques, c’est peut-être beaucoup lui demander…..

    • Indy dit :

      Elle est tellement russe que son eau et son electricite sont russes. Oh, wait ! LOL

    • Guillaume dit :

      J aurais tendance a être un peux pro Russe.
      Mais il faut avouer comme vous le dites que la Russie a poussée l’Ukraine avec toute son industrie aéronautique et de défense dans les bras de l’ Europe.
      Ils se sont tirés une balle dans pied.

      Par contre, si on vend des rafales à l’ Ukraine, cela veut dire qu’ on est prêt à prendre partie.

    • 에르메스 dit :

      Jusqu’à quand doit on remonter pour valider une appartenance ?
      Parce que j’ai envie de dire, si on remonte 210 Ans en arrière, l’Europe est française.
      Si on remonte à 2000 ans, un des royaumes chinois, ou les Romains doivent penser détenir le monde.
      .
      Ce genre d’affirmations n’ont aucun sens, n’est légitime que celui qui gagne la légitimité, si on se réfère toujours au passé pour l’avenir, on fait comment ? On rend l’Amérique aux amérindiens ? Expliquez nous.
      .
      De ce qu’on peut juger de la Crimée, c’est qu’elle ne représente rien pour la Russie en dehors d’un port/chantier naval, et qu’elle n’a pas hésité longtemps pour l’envahir dès que l’Ukraine a commencé à se rapprocher de l’OTAN et de l’UE.
      .
      C’est ce seul élément qui compte, pas les titres de propriétés d’une « nation » qui a changé 3 fois du tout au tout (Ou presque) en 100 ans.

      • LucienBay dit :

        Faux. Presque toute la population de Crimée est russe et veut faire partie de la Russie.

        • NRJ dit :

          Vous vous appuyez sur un référendum organisé par la Russie (avec leur sens démocratique que le monde leur envie) et les nouveaux citoyens arrivés en 2014 pour dire cela ?

    • Royal Marine dit :

      Fafou:
      Je suis parfaitement d’accord avec vous. Vous avez historiquement raison. Mais vous allez vous prendre le tombereau d’accusations et d’insultes habituel, malheureusement, de la part des trolls moutonniers de l’OTAN…
      Les mêmes qui de tirlipotent tous les soirs devant un poster géant du Fail 35… MDR

      • Pravda dit :

        Il n’y a pas grand monde ici pour défendre le F35.

        • Royal Marine dit :

          Plus maintenant, devriez vous dire… Mais en 2006, alors que le plantage était déjà en route, 95% de ce site était pro F35…
          Et encore l’année dernière 50%…

    • Tremah dit :

      S’il suffit d’ouvrir un livre d’histoire en mettant de côté le droit international pour décréter que telle ou telle partie du territoire de pays européens « est » russe, alors c’est vite vu, les Russes trouveront toujours des motifs d’ingérence dans les pays européens abritant des minorités russophones ou anciennement intégrés à l’URSS. Accepter le résultat « justifié et logique » en critiquant la méthode ? Sûr que « tonton vladou » nous prendra au sérieux.

      • Fafou dit :

        Attendez: vous ne parlez pas à un troll à la solde de Moscou, d’Herrdo ou de XI!
        Les crimeens ont eu un référendum et ils ont rejoint la Russie.
        Ca c’est l’acte politique.
        Pour l’histoire, la Crimée est russophone depuis plus d’en 2 siècles.
        Pour les livres d’histoire, relisez les liens entre byzantins, ukrainiens et les premiers royaume de moscou.
        Ainsi que les ex Otan en Crimée et en Ukraine qui sont la goutte de trop.
        Si vous n’êtes pas capable de synthétiser tout cela, prière de ne pas me répondre.

        • Tremah dit :

          Primo, je ne vous ai pas traité de « troll à la solde de Moscou » et secondo, ce mode d’argumentation (« inversion paranoïaque ») qui consiste se dédouaner d’accusations et de caricatures qui n’ont pas été portées tout en invitant les gens à se taire ressemble fortement à la propagande qu’on peut trouver sur les médias russes.
          Je vous ai d’ailleurs répondu simplement parce que vous m’avez prié de ne pas répondre, vos raccourcis « historiques » n’ont aucun intérêt. Le « référendum » d’auto-détermination sur la Crimée n’a pas été reconnu par la communauté internationale dans la mesure où il est intervenu après une intervention militaire qui était illégale, et n’a donc aucune légitimité.

          • Fafou dit :

            De fait.
            On a tellement l’habitude du qui dis qui l’est, ici, que j’ai réagis trop vite, sur le « troll » et je m’en excuse.

            Votre commentaire est dans le fil’de Réponse du mien ou j’exploque que « la méthode peut-être remise en question… »
            Mais le résultat et l’envie des ukrainiens ont été respectés.
            Si vous voulez que je vous trouve une liste longue comme le bras de pays ou d’evenements non reconnus par la communauté internationale mais qui ne tient pas compte du pouvoir du peuple à son indépendance, je commencerais pas Taiwan? Le Kurdistan? Honk hong? Les esquimaux en Alaska? Aux écossais (bon, eux, c’est pour rire, ils vont finir pas quitter la verrryverryoldqueen )

    • Alain d dit :

      Mais la Crimée n’est pas plus Russe que turque, grecque, romaine ou byzantine.
      Les russes se sont imposés massivement récemment à Sébastopol, base russe, puis concession de l’Ukraine à la Russie, mais cette région n’était pas représentative de la Crimée. Tout comme le tiers occupé par la Russie dans le Donbass n’est représentatif de l’ensemble de cette région !

    • Courmaceul dit :

      vi vi, je signe la reconnaissances des frontières de l’Ukraine, je la dénucléarise et je lui pique la Crimée. La tournée est pour moi !

  5. Silovinsky dit :

    « vive inquiétude » sert à quoi ?
    Si la Russie lance offensive, en une semaine, ils peuvent arriver à Lisbonne.

    • Lotharingie dit :

      Silovinsky :
      .
      « …….Si la Russie lance offensive, en une semaine, ils peuvent arriver à Lisbonne…… »
      .
      Selon vous, après l’entrée dans Lisbonne, la semaine suivante les troupes poutiniennes envahissent tout le continent nord américain et la Chine ?
      .
      Si Poutine force les frontières de l’UE, il prendra une telle volée, qu’il se fera virer pas ses propres partisans.

      • Hostens dit :

        @Lapestenoire, Lechavenois,
        1,2 millions rwandais ont été génocidés,
        70 millions amérindiens ont été exterminés dans le bassin de Mississippi,
        pas de différence, crime de ton pays.

        • Castel dit :

          Je ne sais pas sur quoi vous vous basez pour annoncer de tels chiffres….
          Un tel niveau de population n’a jamais été atteint dans l’Amérique du Nord toute entière….
          De plus, on le sait aujourd’hui, la principale cause de décès d’une partie importante de la population Amérindienne était due à la transmission de maladies apportées par les Européens, bien plus que par d’autres moyens…..

        • Courmaceul dit :

          je vous l’ai déjà dit, vous oubliez toujours les dinosaures . En tout cas, en culture, vous êtes gratiné.

      • Vinz dit :

        Un million de va-pieds-nus « syriens » les ont forcées sans forcer.

    • Fred dit :

      @ Silovinsky

      Possible, selon la direction des vents dominants, sous forme d’amas cellulaires lyophilisés radioactifs.

    • Franz35 dit :

      Il faut arrêter avec ce mythe d’occuper un continent entier en 1 semaine. C’est de la foutaise pour personnes en manque d’imagination et cherchant des motifs de mal dormir

    • K19 dit :

      Grozny était pas aussi loin que Lisbonne, et pourtant, ça n’a pas pris qu’une semaine …

      • Montagne dit :

        sauf que a Grozny on fait pas de parade lgbt et companie …

        • Courmaceul dit :

          c’est pour ça que le moujik veut aller à Lisbonne ? Vous êtes pressé ? 🙂

          • Montagne dit :

            De ma memoire dans les capitales de ouest les russes arrive en contre visite seulement appres que les paysans de louest vont en Russie

    • Carin dit :

      @Silovinsky
      Bon chance…

    • Castel dit :

      Ne prenez pas vos désirs pour des réalités !!

  6. Lassithi dit :

    L’UE ferait mieux de s’occuper des vaccins et de se donner à elle-même ses grandes leçons de démocratie dont elle ne connaît pas le sens, telle une secte.

    • Courmaceul dit :

      Proutine ferait mieux de vacciner son peuple, donneur de leçon à 2 balles. Démocratie : 2 mandats de plus pour votre idole + impunité à vie.

      • Lassithi dit :

        Des remarques et des propos toujours aussi profonds et hors sujet, cest votre pâte.
        Quand le sage pointe la lune, l’imbécile regarde le doigt.
        Avant de regarder ce qui se passe ailleurs, on balaie devant sa porte et on s’occupe des siens.
        Un peu comme nos amis britanniques qui eux peuvent se permettre de donner des leçons de démocratie et de vaccination notamment aux eurogagas.
        Mais ça, ça doit leur faire très mal.

        • Courmaceul dit :

          « Quand le sage pointe la lune, l’imbécile regarde le doigt. » Je sais, mon proctologue me fait le coup à chaque fois. Donc nous, on est très loin en vaccination et comme on est beau, riche et intelligent, on surveille nos ennemies. Donc, comme vous dites, vaccinez fissa le peuple russe au lieu de bouser en Ukraine. Un petit Bulk pour la route ?

      • Royal Marine dit :

        Ce n’est pas à vous de juger du régime, démocratique ou non, qu’ont décidé de se donner les Russes…
        Comme soi-disant démocrate, vous manquer de respect à un peuple et ses représentants, qui ont peut-être choisi, tout simplement un régime tsariste!

        • Courmaceul dit :

          tout à fait d’accord mais à une condition : on n’emmerde pas ses voisins. Or c’est le propre des dictatures: emmerder les autres en criant « j’ai la plus grosse »

          • Royal Marine dit :

            Mais jusqu’à maintenant je ne vois qu’une Russie qui défend ses intérêts vitaux et son pré carré, d’un côté, et les USA et OTAN, qui essaient chaque année un peu plus de grignoter ce pré carré en refusant de tenir compte des intérêts des autres… Je ne suis pas sûr que les « Ukrainiens », c’est à dire les habitants d’une région russe, comme les Bretons sont Français, soient finalement contents d’être dirigés par des néo-nazis, rebaptisés « démocrates » par le Département d’Etat américain, qui veut exploiter leurs réserves de gaz de schiste…
            Vous, si?

  7. Vidoc-19 dit :

    L’union européenne étant seulement l’alibi civil de l’OTAN, et ayant été fabriquée avec les mêmes ingrédients et sous la même férule de Washington, il est normal que cet organisme, d’ADN américain, s’inquiète de l’existence de la Russie, des activités de la Russie, puisque son souhait profond depuis le départ, c’est la destruction et l’anéantissement de la Russie, ou alors sa capitulation et sa soumission totale suivie de son inclusion dans la grande colonie américaine d’Europe, ( qui est de fait le 52e état des États-Unis ).
    C’est bien simple : la Russie ne semble pas avoir le droit d’avoir une Défense nationale, des moyens militaires, et encore moins la prétention d’avoir des activités militaires, même à l’intérieur de ses frontières. C’est d’ailleurs pour ça qu’une noria incessante de moyens d’espionnage tous azimuts bourdonnent à toutes les frontières de la Russie, H24, 365 jours par an. Des moyens d’espionnage impressionnants, déployés dans l’espace, dans l’atmosphère, sur mer, sous la mer et sur terre , depuis la Norvège jusqu’à la Bulgarie notamment, et qui patrouillent à quelques millimètres des frontières.
    La Russie donc, n’a pas le droit de faire de l’entraînement, des exercices militaires, des déploiements, des transferts de troupes, sans que cela ne déclenche immédiatement la fureur du Pentagone et de tous ses serviteurs zélés européens, qui se mettent à hurler en chœur à la mort, au crime et à la menace mondiale.
    C’est un refrain récurrent, un par trimestre en moyenne, dont les échos se répercutent de la Scandinavie à la mer Noire, pendant que les forces occidentales, sous la houlette américaine participent, elles, (puisqu’elles en ont le droit) , à toutes sortes de déploiements, d’exercices, de transfert de troupes et d’aménagements de nouvelles bases.
    Chaque week-end par exemple c’est un ballet aérien de centaines et centaines d’avions qui transitent depuis les États-Unis jusqu’au bassin méditerranéen d’un côté, et jusqu’en Allemagne et au-delà de l’autre, pour faire les relèves, les déploiements, et apporter tout le soutien logistique : jusqu’à une soixantaine d’avions de transport lourd chaque jour, chaque week-end, du 1er janvier au 31 décembre. Eux, ils ont le droit, eux, c’est normal, eux, ce sont les chevaliers blancs de la défense de la démocratie. Excusez-moi, j’avais oublié.

    • Pravda dit :

      Mon pauvre glaive… toujours dans la victimisation… sinon, les troupes d’occupation russes à Kaliningrad, elles jouent à la marelle ou elles espionnent les voisins ?

      • précision dit :

        juste une petite question pour mieux vous comprendre. A qui revient selon vous le territoire qu’ « occupent » les russes à Kaliningrad?

        • Pravda dit :

          @Réponse groupée.
          Donc quand ce sont les russes qui jouent sur la fibre historique pour « reprendre » la Crimée et la partie orientale de leur pays aux ukrainiens, c’est normal…. mais, dans ce cas , qu’est-ce qui empêcherait les allemands d’avoir les mêmes revendications sur l’ancienne Konigsberg ?

          • Paddybus dit :

            Mon pauvre pravda… et les Boeing E8C Join Star qui tourne régulièrement le long des frontières Russes et Bielo-Russes… les petits King air, hérissés d’antennes, qui patrouillent tous les jours sur les frontières des pays Baltes… et l’E8C qui va de temps en temps faire un petit tour au large de la baie de Severodvinsk… et le petit jet de l’armée suédoise qui patrouille au large de Kaliningrad et de l’embouchure de la Neva…. ils vont à la pêche… mais au renseignements….
            Cet espionnage, les pays de l’ouest l’ont toujours fait, sans parler des multiples points ou la cia à des centres d’écoute…. je suppose qu’en son temps, l’URSS l’a aussi fait…. et il est tout à fait normal que l’actuelle Russie fasse sont travail de renseignements militaire…. comme les autres…
            Alors, votre argument ne tient pas… les Russes sont chez eux, les ricains sont à 7000 km de leur territoire….!!!! qui enfume qui…??? vous aussi avez tendance à prendre ceux à qui vous adressez pour des neuneus stupides…….

          • précision dit :

            si les allemands le faisaient ils auraient presque autant de raison d’en faire sur la moitié de la pologne que sur Königsberg/Kaliningrad (la Pologne pourrait alors en faire sur ses voisins, particulièrement (biélo)russe, mais cet état a tellement changé de frontière dans l’histoire…).
            Il y a une raison claire pour laquelle cela ne se fait pas : une sorte de consensus international pour ne pas remettre en cause les frontières héritées de la 2nde guerre mondiale. Si vous vouliez un exemple plus discuté que Königsberg, vous auriez pu choisir les Kouriles.

        • Castel dit :

          Aux Russes qui s’y sont installé, bien sûr…..
          Mais si un jour ils souhaitaient couper les liens qui les unis à Moscou, pour s’intégrer à l’Europe, pour former un état authentiquement démocratique, avec les mêmes règles que les autres, ils devraient pouvoir le faire…….ou pas, mais ce devrait être à eux de décider, et cela m’étonnerait que le Kremlin n’essaye pas de s’y opposer par tous les moyens…
          D’où sa probable intention d’essayer de mettre un jour la main sur au moins un pays Balte, pour essayer de faire la jonction directe avec la « mère patrie »

      • STARBUCK dit :

        Kaliningrad une occupation? Savais pas. Koenigsberg à été annexé sur l’Allemagne en 45. Ils ne s’agit pas d’une occupation.

    • Dodo dit :

      La Russie a le droit de raser un territoire séparatiste (tchétchénie) et l’Ukraine ou encore la Géorgie ils n’en ont pas le droit?
      Elle est ou la ”réciprocité” russe qu’elle et vous défendez?

      • Klaus dit :

        La Tchéchénie, avec ses Wahabites importés d’Arabie Saoudite avec l’aide, l’accord des américains ?
        J’imagine que si l’on importe du wahabisme au Texas et que ce territoire est au bord de passer sous la férule d’assassins, il y aurait une réaction ? Et la Turquie, membre Otanesque, qui cherche à destabiliser tout le caucase…
        Ce n’est plus de la réciprocité. La Russie de défend, sur ses marches, comme le ferait n’importe quel pays.
        Et enfin, la Crimée, l’Ukraine, ce sont les coeurs de la Russie historique. Ce n’est qu’un juste retour des choses.
        L’ europe de toutous, dont les maîtres sont américains, incapable de fabriquer des vaccins, incapable de gérer des attentats sur leur sol, son chômage, son immigration de masse ferait mieux de surveiller ses arrières et se regarder dans une glace. (si l’europe est capable de fabriquer des miroirs, bien entendu)

        • Courmaceul dit :

          burp !

        • NRJ dit :

          @Klaus
          La Tchétchénie a toujours été musulmane. Par ailleurs depuis les années 1920, elle faisait partie de l’URSS. Donc si les américains arrivent à faire passer des saoudiens en URSS, c’est que les soviétiques devaient être de vrais branquignoles. Assumez vous cette pensée ?

           » la Crimée, l’Ukraine, ce sont les coeurs de la Russie historique. ». Non. C’est factuellement faux, petit troll. Mais c’est pratique de manipuler la réalité. L’Ukraine n’appartient qu’à elle-même, malgré les migrations forcées qu’a fait Staline pour supprimer leur désir d’indépendance.

          Pour le futur, la Russie devrait essayer de mieux surveiller ses frontières que l’ancienne URSS.

          • précision dit :

            Ne confondez svp pas musulman et wahabite.
            Faire passer des armes, ou mener une politique d’influence, n’était pas l’apanage des soviétiques. Diriez vous que les anglais ou américains étaient des branquignols vu le niveau d’infiltration du KGB dans leurs services à certaines époques ?

      • aleksandar dit :

        Quand la haine des russes pousse a soutenir les djihadistes tchétchènes dirigé par Al Qaida……..
        C’est sa bêtise tu tuera l’Occident, russes et chinois ont juste a se montrer patients

    • Castel dit :

      Des chevaliers blancs peut-être pas, mais je note quand même que la Russie n’a jamais osé s’attaquer à un pays faisant partie de l’OTAN, ce qui n’était pas le cas de la Géorgie, de l’Ukraine ou de la Moldavie.
      C’est donc bien son attitude agressive qui incite les pays soit à rejoindre cette organisation, soit à y rester……

      • twouan dit :

        Effctivement, c’est la Russie qui poussent ces alliés chez nous.
        Les Georgiens et Ukrainiens ne seraient pas allés bien loin si la Russie avait gardé une position conciliante.
        Maintenant, ils ne reve que de revanche. Aujourd’hui, la Russie est trop forte pour eux mais au moindre écart…

        • Paddybus dit :

          Dites pas des conneries aussi énormes…. ce sont les manigances des ricains en ukraine pour la faire rentrer dans l’otan qui on semé le trouble…. jusqu’à destituer un président élu…. avec la conversation barbara nulland avec l’ambassadeur des états unis en ukraine qui prouve leurs agissements tout sauf démocratique…

          L’engagement pris entre Russes et américains de ne jamais faire entrer les anciens pays du pacte de Varsovie dans l’otan n’a jamais été tenu…. et l’objectif inavoué des ricains avec l’ukraine était évidemment de virer les Russes de leur base en mer chaude…. il faut arrêter de se la raconter…. le coup de la « démocratie »…. c’est juste pour les gogos stupides….!!!!
          Les mêmes gogos qui ne s’interrogent pas quand on piétine le vote des Français en France…. mais qui prônent la démocratie là ou on leur demande de le faire…!!!

          • Courmaceul dit :

            faute des autres, russophobie, nous gentils, eux méfants. Areuh !

          • twouan dit :

            Ianoukovitch c était pas un ange. Il s est planté tout seul comme un grand. Il était corrompu ras la moele.
            Un peu comme Dsk c est planté tout seul ou encore Fillon.

            Il n y a rien d étonnant dans le fait que des diplomates essayent de pousser leurs pions. C est même leur boulot. Ca sert a quoi de payer un vendeur de bagnole si il fait pas de la retape.

          • Pravda dit :

            Posez vous les bonnes questions, pourquoi quasiment tous les anciens « alliés » (sic) des russes, y compris les bulgares, se tournent vers les USA er l’Otan après avoir subit la présence du « grand frère » ? D’où viens cette aversion ?
            Il n’y a que des personnes comme vous, n’ayant jamais eu à subir la patte de l’ours, qui continuent à les idolâtrer.
            Quand De Gaulle a viré les ricains, ceux ci sont partis (bon gré mal gré), lesT34 ou plus tard les T55/62 soviétiques écrasaient toute velléité de liberté chez leurs « frères » de l’Est.

          • Castel dit :

            Si en Russie ou ailleurs, on ne « piétinait « pas plus le vote des électeurs qu’en France, on ne pourrait plus parler de dictatures

          • Paddybus dit :

            Ianoukovitch n’était pas un ange…. ben évidemment … il était comme tout ce pays, corrompu, et tordu…. mais lui, il avait été élu… les ukronazis eux ont fait un coup de force, aidé par le fouteur de merde mondial… les é-u… pour prendre le pouvoir… mais quand Poutine fait de même ça vous plait moins…. la paille et la poutre…!!!!!
            Quand aux ex pays de l’est…. ils se sont laissé prendre dans une propagande qui leur avait fait miroiter la liberté… ils ont seulement changé de maître… et ils prennent surtout le pognon que nous sommes obligé de leur donner, car ils sont visiblement incapable de le produire eux même…
            Quand on observe l’attitude de la pologne et de la Hongrie, on voit bien que sans le pognon, ils auraient quitté l’ue depuis longtemps….
            Mais aussi, ces pays n’ont jamais été consultés pour leur entrée dans l’ue…. et les Pragois avec qui j’ai pu dialoguer sont tout aussi mécontents de ce qui leur arrive…. mais silence…. ce genre de choses n’est jamais bienvenu dans les grands merdias….!!!!!

      • Royal Marine dit :

        C’est drôle cette façon de voir les choses… Qui a attaqué en Irak (2ème guerre du Golfe), Afghanistan, Libye, etc., … Les Russes?
        Ah! Mais oui… C’était pour imposer la démocratie et les Droits de l’Homme à des gens qui n’avaient rien demandé de ce genre… Et qui n’ont pas l’air d’en être particulièrement satisfaits…
        Tandis que la Russie défendant, à leur demande, des minorités russophones maltraitées et bombardées en Ukraine, Tchétchénie, ou Géorgie, c’est parfaitement anormal!
        Je remarque que pour l’Ukraine, région séparatiste de la Russie historique, il n’y a eu aucune « invasion » des troupes russes au Dombass, malgré les cris d’orfraie de Kiev (qui refuse toujours d’appliquer les accords de Minsk 1 et 2…, Et qui continue de bombarder aveuglément la population des Républiques autonomes, grâce à l’argent de l’Europe et des USA, et à ses troupes nazis…)
        Drôle de façon de concevoir la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes, n’est-ce pas? A moins que ce ne soit une interprétation purement américaine de la Charte de l’ONU?

          • aleksandar dit :

            Titre mensonger puisque c’est le gouvernement afghan qui a demandé l’aide des russes
            Il n’y a donc pas eu d’invasion
            Mais la propagande occidentale n’en est pas a un mensonge près…………

        • Castel dit :

          Et qui à commencé à attaquer l’Iran, en employant du gaz de combat pour arracher la victoire , et qui ensuite a envahit le Koweït ?
          Qui a hébergé Al Quaida, ce qui a permit à Ben Laden de préparer ses attentats du 11/09/2001 ?
          Enfin, qui a commencé à massacrer son peuple quand il a essayé de se soulever en 2011 ?
          D’autre part, qui a volé au secours en Syrie, d’un régime qui massacrait sa population , alors qu’au début, elle aussi manifestait pacifiquement avant que la répression la jette dans les bras des islamistes ?
          Enfin, aujourd’hui, qui s’oppose à des sanctions contre la junte Birmane, (en accord avec Pékin, soit dit en passant) qui elle aussi massacre joyeusement ceux qui osent protester contre son coup d’état ?
          Bref, même si les Américains peuvent avoir parfois des choses à se reprocher ( comme leurs mensonges sur les armes de destructions massives, soi-disant détenues par l’Irak de Saddam), les Russes au total, en ont encore bien plus et se montrent souvent comme les meilleurs amis des dictateurs, ce qui ne peut que plaire à ceux qui fréquentent ce site en espérant voir leurs amis arriver un jour au pouvoir en France !!!!

          • Royal Marine dit :

            Je croyais que Ben Laden était un agent de la CIA, en Afgha… Grand ennemi de Massoud, d’ailleurs, qui en est mort…
            Que toute la famille du même Ben Laden avait porte ouverte aux US jusqu’en 2011, car grands amis des Busch?
            Vous devriez mettre à jour vos connaissances!

        • Courmaceul dit :

          vous en avez au coin de la lèvre. Vous n’arrivez pas à rembourser l’emprunt ?

          • Castel dit :

            En contrepartie, les vôtres semblent plutôt gercées, car, avec vos commentaires laconiques, on ne voit pas toujours ou vous voulez en venir….

      • Vinz dit :

        Certes, mais la Russie de de 2021 n’a plus grand chose à voir avec celle post-eltsine de 2004.

      • précision dit :

        la poule et l’oeuf… En 1999 la Russie n’était pas en état de menacer grand monde. Les polonais n’avaient pas besoin de menace avérée pour ne pas porter la Russie dans leur coeur.

        Le passif de l’empire Russe et surtout de l’URSS qui a cru pouvoir faire table rase sur les nations en déplaçant les populations, suffisait largement.
        Sans nier l’impact dissuasif d’une adhésion à l’alliance (ou son rôle de chiffon rouge), la Russie ne s’est dans les années récentes pas plus attaqué à la Finlande, la Suède, au Kazhakstan, à la Chine ou au Japon qu’aux pays OTAN… Certains de ces pays ont mieux su pour le moment maintenir des relations cordiales avec leurs voisins (ou ont mieux géré le chaos hérité de l’URSS) que ceux qui ont fait appel à des mercenaires MPRI, blackwater… et autres.

      • STARBUCK dit :

        S’ils s’en sont pris à ces pays là c’est à cause des révolutions de couleur US avec pour seul objectif de les faire entrer dans l’OTAN, pour toujours mieux encercler la Russie.

    • Carin dit :

      La Russie est le plus grand pays du monde… et c’est près des frontières européennes (et dans le cas de l’Ukraine, carrément à l’intérieur de ses frontières), que les russes viennent …. s’entraîner???

  8. Arnaud dit :

    Il faut surtout à Biden Jr si l’Ukraine mérite d’être défendue au prix d’une guerre…. Il a pas mal d’intérêts là-bas !

  9. lxm dit :

    Crise à la noix, qui n’aurait jamais existé si l’ouest n’avait pas méprisé la russie et tenté de manipuler l’ukraine pour la dérussifier de force. La faute à un livre « le grand échiquier » d’un gus appelé Brzezinski qui a influencé jusqu’au plus haut niveau washington.
    Les rêves d’un empire mondial américain se sont heurtés en irak comme le rêve d’athènes à la réalité de syracuse. Les USA ont simplement échoué à améliorer le monde depuis la chute de l’urss.
    Maintenant que cette crise existe il faut la résoudre ou laisser pourrir la situation. La seconde solution semble avoir l’avantage depuis 2015. Biden comme prévu est un va t-en guerre, son fils a fait fortune sur le dos de l’ukraine et cela l’obsède, quoi de mieux qu’une grande guerre exterminatrice pour cacher les preuves; Biden est suicidaire, ses liens et discours avec les mouvements lgbt et anti-blancs le prouvent. Les USA tentent d’empêcher le projet du gazoduc en mer baltique pour continuer à rendre l’europe dépendante du gas transitant par l’ukraine; car sinon l’europe pourrait simplement ne plus vouloir suivre et risquer.
    La France doit se préparer à ne pas être le dindon de cette farce monumentale, notre pays est beaucoup trop « collé » aux états-unis au mépris de ses propres intérêts.

    • Félix GARCIA dit :

      « Biden est suicidaire, ses liens et discours avec les mouvements lgbt et anti-blancs le prouvent. »
      Ou diablement cynique.

      • aramis dit :

        Ni suicidaire ni cynique. Il paie son écot à ‘l’aile gauche aujourd’hui dominante au sein du parti Démocrate : activisme militaire anti-russe, établissement de la « cancel culture », relance de l’imperium US en Europe etc…
        La probable mise à l’écart de Biden (officielle ou non) durant son mandat accentuera la domination de la gauche au sein du Parti Démocrate entrainant toutes les conséquences néfastes possibles pour l’Europe. Y compris un conflit ouvert. Lequel ne se déroulerait pas sur la face cachée de la lune mais dans notre espace.
        A consulter un document préfacé par Stoltenberg « L’OTAN : Unis pour une nouvelle ère » rédigé par des experts « indépendants « où j’ai vu figurer avec regret le nom de Védrine. Publication critiquée par des militaires français du CRI qui, au vu de son contenu, parlent de « train fou qu’il faut arrêter ».
        Les deux textes accessibles sur le net.

    • eric martin dit :

      Le gazoduc est avant tout un lien économique d’interdépendance avec la Russie, et l’europe, particulièrement l’Allemagne, joue sur ce facteur pour stabiliser les relations. Par ce même truchement, elle tente d’imposer une politique énergetique, à l’europe. En défaveur pour le coup de la France (nucléaire). Ne pas oublier que la Russie c’est le PIB de l’Espagne, et un budget militaire légérement supérieur à la France. Une population qui se paupérise, une démographie en chute libre. Nous avons peut-être plus à craindre de son effondrement, que de son tempérament agressif. Elle contient le flanc est de la chine.

      • Paddybus dit :

        Il faut aussi combattre les idées reçues….
        Le PIB de la Russie est trés proche de celui de l’allemagne … à parité de pouvoir d’achat… seule comparaison sensée…
        Et il ne faut pas perdre de vue que ce pays comme la Chine tentent de consolider leur monnaie avec des achats massif d’or… pendant que d’autres la pourrissent par accumulation de dette….

        La population de la Russie s’est stabilisée et progresse même légèrement … cela avant les dernières mesures prises par Poutine…. je pense que dans quelques années, elle sera dans un meilleur état…
        Celle de l’ukraine baisse régulièrement plus que celle de la Russie depuis une trentaine d’années….
        Et pour compléter le propos, au vu de ce que j’ai lu récemment …. les femmes ukrainiennes cherchent massivement des mariages étrangers… bien plus que les Russes… C’était déjà le cas dans les années 90…

        • Pravda dit :

          Il faut arrêter aussi avec l’idée qu’avec un rouble on fait 10x plus qu’avec un $. Grosso modo 30% de plus ça sera déjà pas mal.
          De plus il y a aussi le problème du niveau de vie qui est long d’approcher de celui de l’allemand moyen.
          Une voiture moyenne gamme en Russie coûte 1,4M de roubles, pour un salaire moyen de – de 400k annuel, il faudra ~4 ans de salaire donc à un russe, contre moins de une année, à un allemand pour s’acheter une voiture moyenne…
          Un char T14 coûterait 6M€ (Leclerc 8M€, Leo2 5M€)
          Un Su30 est proche du prix d’un Rafale ou d’un F35.
          Une Ak sortie d’usine est proche du prix d’un Ar15/M4/M16. Le mythe « c’est russe, c’est pas cher » est de plus en plus un mythe (ils ont encore l’avantage d’avoir de l’énergie moins chère, pour le reste les couts de production sont proches).
          Mais tonton Poutine s’est donné encore 15 ans pour faire aboutir la phase 1 de son projet, 22 ans c’était un poil juste….

          • Paddybus dit :

            Evidemment pravda sait tout… tout sur l’économie, tout sur la monnaie, tout sur la parité entre nations….. tout mieux que des économistes ….
            Vous pouvez tordre les choses comme vous voulez…. les chiffres sont disponible, et la comparaison à parité de pouvoir d’achat, sont les seuls chiffres comparables…. ou alors s’il vous arrange de comparer les choux et les carottes libre à vous, mais ne donnez pas de leçons aux autres….
            Le niveau de vie n’est pas encore celui de l’allemagne, certes, mais il monte régulièrement…. et les dernières décisions de politique socio-économique de Poutine devraient améliorer nettement les choses…
            Pour le point de du niveau de vie, je trouve assez cocasse de vous voir attaquer Poutine sur ce sujet, alors même que chez nous, en France, ce niveau de vie baisse régulièrement…. mais c’est caché par un bricolage permanent des statistiques de l’INSEE…. aux ordres de l’état…. qui ainsi s’évite des augmentation de salaires et des retraites…. mais pour le savoir, il faut écouter autre chose que la voix officielle…!!!!
            Quand aux voitures, elle sont encore chères en Russie, mais comme c’est majoritairement un produit d’importation, on peut parfaitement comprendre que ce soit des produits taxés….
            Le reste des tarifs n’engagent que vous…. et concernent assez peu la population… vous en conviendrez…!!!!

        • aleksandar dit :

          Et 1 millions d’ukrainiens a émigré en Russie dont une grande partie de cadres et d’ingénieurs

    • Courmaceul dit :

      j’aime bien la version moujikienne de Montoire.

  10. Leroux dit :

    Rien à foutre. Je supporte plus cette sal*perie d’union européenne. Cette bande de d’ord*res qui nous gouvernent avec le soutien de ces sales traitres à la nation de LREM. Et encore je suis gentil. Que la Russie fasse ce qu’elle veut.

    • Poorfendheur dit :

      Désolé, en France il n’y a plus de traitre… Le délit de Haute Trahison n’existe plus… Il fallait y penser avant…

      • PK dit :

        Un legs de Sarkozy qui avait sans doute une arrière-pensée d’ultime protection.

    • Indy dit :

      Et bien cassez-vous la-bas et appréciez le bonne gouvernance de ce pays LOL

    • 에르메스 dit :

      J’ai remarqué que ceux contre l’UE sont systématiquement très intellectuel et qu’ils ont toujours une vue d’ensemble.
      .
      C’est le problème on comprend rarement comment un abruti peut penser de cette façon.

    • Green dit :

      vous êtes tellement gentil, et quel patriote vous faites.

    • Castel dit :

      Trouver le moyen de parler de traîtres à la nation à ceux qui essayent de créer un espace Européen ou la France trouvera toute sa place, ça me parait un peu fort de café….
      ça me rappelle la citation de Daniel Johnson :  » le patriotisme est le dernier refuge de la canaille »
      Bien sûr, il ne visait pas les vrais patriotes, qui aiment vraiment leur pays, et qui respectent le patriotisme des autres pays, mais ceux, qui sous prétexte de celui-ci essayent de créer des divisions entre les peuples, uniquement pour des intérêts personnels, ce dont vous semblez faire partie !!

      • Castel dit :

        Citation de Samuel Johnson, et non Daniel……autant pour moi .

      • aleksandar dit :

        Oui, Oui
        Vive le  » LEBENSRAUM  » européen !
        Les mêmes pétainistes encore et encore

      • Paddybus dit :

        Castel vous ne comprenez pas même la citation que vous évoquez… il s’agit de dire que le patriotisme sert aussi d’ultime refuge aux canailles…. mais en aucun cas il n’a voulu dire que tous les patriotes étaient des canailles….
        Votre citation n’a donc aucun sens dans le contexte……!!!!
        Espace européen ou la France trouvera toute sa place…. si ce n’était pas si grave, je serai roulé par terre de rire…. mais avoir le culot d’écrire mais aussi de penser ce que vous exprimez…. c’est pathologique…
        L’état d’impréparation de notre « regroupement si puissant » est révélé à chaque crise…. à chaque décision à prendre, à chaque évolution…. la crise covid vient d’apporter une preuve flagrante…. mais vous trouvez encore moyen de le nier….
        Pour ce qui est de l’europe, toutes les décisions qui se suivent affaiblissent notre nation…. et n’ont jamais renforcer cette europe mafieuse, qui ne sert que quelques intérêt particuliers…. l’économie s’est effondrée, le social est en voie d’effondrement, l’invasion migratoire est devenue ingérable, l’endettement est plus que délirant, le budget de notre nation est fictif…. et vous trouvez encore le moyen de soutenir cette pourriture …??? seriez vous aveugle, ou ne voulez vous surtout pas voir les faits…????
        Comme il me semble impossible que vous ne voyiez ce qui se passe et que qu’il me semble que vous êtes un adulte…. je ne peux qu’hésiter entre traîtrise, ou manque de courage pour affronter la vérité et accepter l’échec de ce montage voulu par une nation extérieur, qui tire les ficelles à son avantage exclusif…….!!!!

    • Leroux dit :

      Peu importe vos tentatives de discrédit. Je crache sur cette UE et vos soi-disant principes à deux balles
      Vous pouvez dire ce que vous voulez, j’en penserais pas moi. Ma famille s’est sacrifié pour la France. Donc vos avis vous savez où je me les mets. Cordialement

    • Leroux dit :

      Au faite les eurogaga vous voulez pas prendre la nationalité allemande ? Ce sera plus simple non ? Bande de traitres…

      • Leroux dit :

        Ou turc n’est ce pas ?…

      • Castel dit :

        Pourquoi la nationalité Allemande ?
        Jusqu’à preuve du contraire, nous sommes aujourd’hui dans une Europe des Nations, ou chacun de ses participants continue à être fier de son pays, mais sans pour autant voir les voisins comme des ennemis, mais plutôt comme des partenaires avec qui, dans un intérêt réciproque, il faut essayer de s’entendre….
        Mais bien sûr, cela ne plait pas aux autres puissances de ce monde, qui a intérêt à voir une Europe divisée, que ce soit sur le plan militaire, bien sûr, mais encore plus sur le plan économique, que ce soit pour le « grand frère » Américain, qui n’aime pas voir cette Europe faire front à ses « gafas », et qui aime faire jouer la concurrence entre les différents états Européens pour implanter ses trust aux meilleures conditions, sans qu’il y ait un front commun pour pouvoir imposer une taxe identique sur les sociétés quelque soit le pays….
        Idem pour les Chinois, qui cherchent les meilleures conditions possibles pour faire passer leur » route de la soie », et cela est sans doute vrai pour bien d’autres encore….
        Alors, c’est normal que ces puissances essayent de trouver des opposants à l’intérieur même de ce pays, pour créer des divisions, au nom d’un « patriotisme » archaïque, qui n’a pour but que d’essayer d’empêcher les Européens de travailler ensemble, ce qui est pourtant, malgré les quelques difficultés, leur intérêt bien compris !!

        • STARBUCK dit :

          Votre europe on la gerbe. Nos zélites ont tous bradé et Macron continue au nom de la sacro sainte europe. Mais ils n’ont pa oublié de se servir au passage.
          L »europe est une chimère, les européens ne nous aiment pas et ils préférerons toujours le parapluis US

        • Royal Marine dit :

          « dans une Europe des Nations, ou chacun de ses participants continue à être fier de son pays, mais sans pour autant voir les voisins comme des ennemis, »
          Et blablabla! Micron enlève ton masque… On t’a reconnu!

          • Castel dit :

            Ah, mince alors , pas de chance !!
            Mais moi, je t’avais reconnu depuis longtemps……Vladimir !!

        • Paddybus dit :

          FAUX castel… vous mentez une fois de plus….. nous sommes dans une europe à volonté et tendance fédérale…. qui supprime tous les moyens de gestion des nations….
          Les décisions clef en économie, dans le monétaire, dans la gestion des crises, dans l’orientation des grande politiques de l’énergie, de nos relations étrangères et sur les législations (y compris les ultimes décisions de justice)…. sont toutes dans les mains étrangères non élues….

          De Gaulle lui voulait l’europe des nations…. mais il savait pertinemment que ce qui était en route était pourris à la moelle…. et c’est bien la raison pour laquelle il a tenté le coup de l’alliance franco teutonne qui s’est vue rejetée en douce par les teutons….
          L’euro est voué à l’effondrement… celui qui en sortira le premier sera celui qui s’en sortira le mieux….
          L’ue favorise la finance au détriment du peuple…. ça commence à se voir, y compris pour les plus fervent eurolâtres…

          Non, le patriotisme n’est en aucun cas « archaïque »…. c’est le seul ciment d’une nation…. qui permet d’unir un peuple dans une communauté d’intérêt…. l’ue développe l’intérêt individuel, celui qui justement détruit l’intérêt commun…. connaissez vous une personne qui serait prêt à s’engager pour l’europe y compris au prix du sang…??? c’est comme la république… personne ne s’engage pour la république…. par contre pour la patrie, pour la France… oui, il y a encore des fervents…. et ce sont eux qui ont raison….

    • Courmaceul dit :

      ceux qui parlent si facilement de traitres, sont généralement ceux qui tapinent les premiers.

      • Castel dit :

        D’accord avec vous cette fois-ci, mais c’est vrai que votre réponse ne nécessitait pas de s’attarder sur le sujet….

  11. daniel dit :

    Les Russes bougent.
    J’ai peur. L’inquiétude de Borell et associés est hors de proportion face à la menace sur nos vies, et plus encore sur nos retraites. Nous ne serons donc jamais tranquilles?
    Vite, l’Otan. Encore plus d’Otan, plus de crédits, plus de matériels, de quoi construire un barrage d’acier infranchissable.
    N’importe quoi, mais plus d’Otan.

  12. sentinelle dit :

    hou faits moi peur une bonne provocation est en cours l’administration biden veut sa crise logique elle a poussé les russes vers les chinois aussi elle veut neutraliser l’adversaire qu’elle croit le plus faible , erreur la russie peut soutenir-r un chantage nucléaire ce n’est pas la serbie l’Europe doit dialoguer avec les russes !

    • Fafou dit :

      @ sentinelle.
      Exactement. Que l’on se méfie de Poutine c’est une chose. Couper les ponts et le pousser chez ses amis communiste, c’est dangereux.

      • Castel dit :

        Mais c’est quand même à lui de montrer l’exemple, qu’a-t-il fait depuis son arrivée au pouvoir en faveur de la paix ?
        Son intervention en Géorgie, en faveur des séparatistes, son invasion de la Crimée, ou au Donbass ?
        Côté occidental, je ne vois pas quelle action agressive envers la Russie a été entreprise….
        Qu’il fasse un geste significatif, en faveur de la détente, et on verra…

        • Paddybus dit :

          Tout ce qu’il a pu…. et pendant ce temps là, les européistes fous et les ricains ont renié leurs engagements de ne pas faire entre dans l’otan les anciens pays de l’est….. !!!!!! alors, comment osez vous inverser les fait pour accuser un chef d’état qui est en permanence acculé et provoqué…??? vous êtes l’idiot utile aux volontés égémoniques des ricains….!!!!!

    • Thierry dit :

      dialoguer avec les russes, mais pas avec Poutine, en soutenant l’opposition politique et en se mêlant des élection russe truqués sans aucun opposant en face et dont le taux de mortalité est affolant…

      Poutine est un criminel de droit commun, rien de plus.

      • Royal Marine dit :

        Oui. C’est la technique utilisée en Afgha, Syrie, Ukraine, Irak, Libye, Soudan, … Avec les résultats merveilleux que l’on sait pour les populations, un exode massif procurant à nos chefs d’entreprise une main d’œuvre bon marché, et toujours plus de guerres… A quand la prochaine en Europe? Vous irez de bon cœur, bien sûr…
        Surtout, que l’opposition n’existe pas, au départ. Elle est créée de toute pièce par la CIA, et d’autres agences américaines et de l’OTAN… Elle s’effrite aussitôt, malgré les malles cabines d’argent frais déversé, car n’ayant aucune existence réelle au départ…
        Vous pouvez continuer à répéter en boucle la propagande Démocrate US à propos de Poutine, ça n’en fera pas une vérité…

  13. Appolo dit :

    La Russie a tout interêt de continuer à destabiliser le donbass pour contrecarrer le rapprochement ukraine-UE/Otan.
    Maintenant, je continue à penser que l’annexion illégale de la crimée est un coup perdant pour la russie. Tactiquement, c’est très bien, ils ont récupéré un territoire avec une base navale importante pour eux (la seule d’importance en mer noire si j’ai tout bien suivi). Mais stratégiquement, c’est une catastrophe (pour la russie). Ils ont réveillé l’Otan qui somnolait bien tranquillement depuis 2005-2010, et qui maintenant a des troupes Occidentales en permanence dans les pays baltes et pologne. Sans compter que la russie est devenue clairement le danger numéro 1 et que tous les pays européens augmentent leur budget de défense (même la suède et la finlande, plutôt pays non alignés, se rapprochent de l’otan). L’ukraine est définitivement perdu pour la russie, un pays de plus qui voit son avenir vers l’europe que vers la russie. Les sanctions occidentales vont baisser sans discontinuer le niveau de vie des russes depuis 2014 (-10%, cf rosstat). Et Poutine est vu comme le grand méchant , et devient un peu le pestiféré, à qui on ne parle que quand on est vraiment obligé (il a été viré du g8 d’ailleurs) . Et les arguments russes sur la crimée (russe depuis toujours, référendum, kroutchev 54) n’ont convaincus pas grande monde, seuls 10 micros pays (Zimbabwe, Venezuela, Iran, Corée du nord, syrie, …) ont voté pour à l’ONU , même les alliés traditionnels de la russie (les ex urss d’asie centrale, voire les brics) ont préférés s’abstenir

    • Indy dit :

      Presque tout bon. Juste un detail : la Russie possedait deja un port militaire d’importance sur la Mer Noire, Novorossyisk. L’annexion de la Crimee n’avait donc aucune justification, a part l’ego mal place d’un criminel de droit commun. Coup tactique brillant, mais strategiquement desastreux en effet…

    • Pluton dit :

      Non l’otan (usa…) sommeillait pas, regardez les dernieres decennies, l’otan n’a eu de cesse de se developper vers les fontieres russes, si on suit une logique strategique, la russie ne pouvait que reagir.
      les russes ont actes la perte de l’ukraine avec ce qu’a amene les evenements de maidan, leur reaction a ete de « minimiser la casse » pour leurs interets > alimenter l’instabilité en ukraine, recuperer la crimee.
      on a une strategie de long terme du camp otanien , de soumettre la russie, de la neutraliser, pour l’instant elle resiste, mais effectivement le rapport de force n’est pas en sa faveur.
      Apres la musique « poutine pestiferee » avait commencé avant, deja il y’a eu la georgie, et meme des son election, il etait presente comme inquietant…
      Dire que l’ukraine est « definitivement » perdu pour la russie, c’est peut etre aller trop loin, mais oui de toutes facon depuis maidan, avec ceux qui sont arrives au pouvoir, le tournant vers le camp otanien etait fait, c’est pas comme si prendre ou ne pas prendre la crimee aurait pu changer quoique ce soit, au niveau de ce virage vers l’ouest.
      Apres le sujet de frontieres, pour la plupart des pays ca reste un sujet delicat, une position de soutien peut creer un precedent qu’on peut leur renvoyer. (on peut prendre l’exemple dans le camp otanien du kosovo qques decennies apres ce pays n’est pas reconnu par l’ONU, c’est aussi le cas d’une e peite centaine de pays, dont l’expagne il me semble).

      • Appolo dit :

        donnez moi des exemples pour lesquels l’otan s’est déployé vers les frontières russes avant 2014, je suis preneur. Pour moi, ces déploiements on été actés lors du sommet de newport en 2014 (plutot timidement, avec la création d’un JEF basée en pologne (points 5 à 13 de la déclaration finale). Et surtout le sommet de varsovie (2016) qui complète le RAP de 2014 en actant le déploiement de troupes occidentales permanentes en Estonie, Lettonie, Lituanie et Pologne (point 40).
        Mais avant cela je n’ai aucune référence. La seule chose que l’on pourrait dire est le rattachement à l’Otan des ex pays de l’est (qui ont très bien compris leur interêt, on ne les as pas forcés) mais cela n’est pas vraiment la même chose

        • précision dit :

          A moins de jouer sur les mots concernant le déploiement (et de le limiter à la présence permanente de troupes d’origines étrangères)…
          https://www.gov.pl/web/national-defence/poland-in-nato-20-years

          ex:
          « Deployment in the territory of the Republic of Poland of anti-ballistic interceptor defense missiles, drawn up in Warsaw on August 20, 2008 »
          https://www.gov.pl/web/national-defence/increasing-the-us-military-presence-in-poland

        • Pluton dit :

          « La seule chose que l’on pourrait dire est le rattachement à l’Otan des ex pays de l’est (qui ont très bien compris leur interêt, on ne les as pas forcés) mais cela n’est pas vraiment la même chose »
          .
          De fait quand un pays rejoint une organisation militaire de type otan/pacte de varsovie , ce sont ses troupes, son territoire, ses bases, ses agences de renseignement etc… qui s’ajoute au force de cette alliance. C’est en quelque sorte pire que simplement rajouter des troupes dans un pays deja membre, quand ces nouveaux membres sont a votre frontiere, ca multipie le potentiel, le risque strategique pour le pays concerné, et donc au mieux, ca le force a consacrer des ressources pour prendre en compte ce risque, mais en general, ca appelle une reaction, d’autant plus que dans le cas de la russie, quand en plus un de ses voisins voit apres des troubles, arriver a sa tete des politiques qui lui sont hostile, mais tres favorable a cette alliance… ca, commence a faire beaucoup.
          En fait quand on fait l’addition de tout ces choses (mais y’a pas que ca, on peut parler d’exercices de l’alliance a vos « frontieres », du financement/aides de politiques dans votre scene politique interne, etc…), oui il y’a des raisons de se sentir menacer.
          LA russie a beaucoup de defauts n’est pas tout blanche dans cette affaire, (on semble aller dans un cycle d’escalade, et il faut etre deux pour jouer ce jeu), elle est pas celle qui a le dessus dans le rapport de force, mais elle a des cartes a jouer, et c’est ce qu’elle a fait.
          Quand on regarde le tableau d’ensemble, je pense que vous avez tort, la russie n’a aucun interet a se montrer conciliante, ca changerait rien a l’attitude du camp otanien (us…) qui a son idee de ce que devrait etre la russie (et la on parle de plan a long terme, ca date pas d’aujourd’hui), et tant qu’elle rentrera pas « dans le rang », elle est jugé et sera traité comme hostile.
          Sur l’exemple de la crimee, pour poutine, on est typiquement dans une affaire qui n’a pas que des ramifications en terme de politique internationale, mais aussi dans la scene interne. Les evenements de maidan n’ont pas seulement mis au pouvoir un pouvoir hostile au kremlin, c’etait aussi un pouvoir bruyamment hostile aux russes eux memes, a leur culture, poutine ne pouvait pas ne rien faire sans passer pour un faible sur la scene internationale, et sur la scene interne. La rupture institutionnelle cree par maidan, les liens historriques, la position strategique de la base de sebastopol, bref si on ajoute tout les elements, la crimee etait le bon mouvement pour poutine, pour envoyer un message, a tout le monde. il faut etre clair pour la russie la sequence ukrainienne est une grosse perte, la crimee ne fait que « sauver les meubles ». Et ce qu’elle perd en image aupres essentiellement de l’occident ( mais comme je l’ai dit avant, il y’avait pas grand chose a perdre), avec la crimee, ca lui permet de reaffirmer sa presence/d’eviter que ca se degrade aupres des autres acteurs comme ceux de sa zone d’influence comme les pays d’asie central, ou sur a scene international comme la chine et autres, sortir de cette sequence en etant vu comme un faible aurait ete bien pire a tout les niveaux.
          Voila pourquoi je ne suis pas d’accord avec votre premier message, si on joue a se mettre a la place d, ici les russes, c’est un peu plus complexe que ca (et la j’ai essaye d’etre laconique, mais ca meriterait un plus gros developpement).

    • LEONARD dit :

      Vous auriez raison si Vlad avait une quelconque vision prospective de la Russie, mais sa vision extérieure n’a pour but que de servir son pouvoir intérieur.
      Les russes se sont sentis humiliés par les errements de l’époque Eltsine. Vlad a capitalisé sur ce sentiment pour assoir son pouvoir personnel et celui de sa klepto-bande. La prise du Dombass, de la Crimée, bientôt peut-être de la Transnistrie, et de la région de Narva, sont des marqueurs de « puissance » à destination interne. Le message, c’est que Vlad protège les peuples russes, ou qu’ils soient.
      Bien sûr, ça suppose la puissance (et sa démonstration) de l’armée russe, une propagande efficace avec des relais dans les pays occidentaux, l’utilisation des services secrets pour déstabiliser les adversaires , en tablant sur l’angélisme occidental, (ou la complaisance trumpienne), mais le message est essentiellement tourné vers l’intérieur.
      C’est pourquoi la sécheresse en Crimée peut nécessiter une intervention. Elle est (sera) l’illustration de l’incapacité à assurer un avenir meilleur à ces populations, une brèche dans l’image de l’omniscience de Vlad, qu’il faudra donc faire oublier en restaurant l’approvisionnement par le canal de Crimée du Nord.
      Ce sera soit par le chantage (on a des flingues de concours et la puissance de feu d’un croiseur), soit par une opération militaire directe. Au passage, ça humiliera un peu plus les occidentaux, ce qui ne peut pas faire de mal.
      Le peuple russe n’aura ni vaccin, ni mieux-être, mais un chef à sa tête, et c’est tout ce qui compte.

      • Appolo dit :

        Tout ce que vous dites est vrai (renforcement de sa puissance interne, protection du peuple, …) mais cela ne marche qu’avec une économie qui tient la route. Jusqu’en 2014, cela ne posait pas de soucis particulier. Mais depuis l’imposition des sanctions internationales cause crimée, le niveau de vie des russes ne cesse de baisser. Et le soutien devient beaucoup moins ferme qu’au début. Car entre un défilé de jolis chars sur la place rouge et remplir son réfrigérateur, le choix est vite fait

        • LEONARD dit :

          Je pense que c’est l’inverse: Ce sont les échecs internes qui poussent les régimes totalitaires à faire diversion en glorifiant le nationalisme latent des peuples avec des interventions armées extérieures. (voir Turquie)

        • aleksandar dit :

          « le niveau de vie des russes ne cesse de baisser »
          Evolution purchasing power parity depuis le 01/01/2015 : + 5.7 %
          Raté
          Revenez quand vous voulez

    • aleksandar dit :

      Rosstat vraiment ?

      2014 2015 2016 2017 2018 2019
      3763,5 3526,2 3539,0 3807,1 4211,4 4283,9

      https://eng.rosstat.gov.ru/storage/mediabank/ATCpzs2n/Assessment%20of%20Russia's%20GDP%20updated.pdf

      Raté
      Revenez quand vous voulez

  14. Thirdom dit :

    Le Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères a « promis un soutien sans faille » à la souveraineté et à l’intégrité territoriale ukrainiennes … Traduction : la promesse d’un soutien politico moral (en aucun cas militaire bien entendu), ce qui fait une belle jambe aux Ukrainiens. Mais que l’UE, dont l’Ukraine ne fait d’ailleurs pas partie, pourrait-elle faire de plus, si ce n’est ajouter des sanctions économiques à l’encontre d’une Russie agressive qui pratique la politique du fait accompli …

  15. ETI68 dit :

    Comme prévu, Joe Biden a à peine accédé au pouvoir présidentiel, que tous les feux, de la Chine à l’Ukraine, en passant par le Proche-Orient, sont repassés au rouge. Ceux qui ont affirmé, quatre ans durant, que Donald Trump était un fauteur de guerre, un fou qui nous conduirait tout droit vers une « 3e guerre mondiale », feraient bien de commencer, enfin, à faire leur mea culpa (c’est la mode, non ?). Ce serait un minimum. Ainsi donc, après avoir présenté le président russe, Vladimir Poutine, comme un « tueur », puis, de manière parfaitement irrationnelle, comme quelqu’un n’ayant pas d' »âme » (c’est quoi la désignation scientifique de l’âme ?), Biden encourage la relance du conflit en Ukraine, afin de contrer Poutine (mais que font les EU dans une région slave orthodoxe (si l’on excepte les gréco-catholiques d’Ukraine occidentale, soit la Galicie), dont on ne peut que se demander à quel point, selon les régions, elle est ou non russifiée et où vont ses sympathies réelles (populations russifiées, couples mixtes…). Un beau candidat à l’OTAN que voilà… Bref, qu’allons-nous faire dans cette galère ? Si la politique de Trump vis-à-vis de la Russie) se voulait défensive, prête à tout, sans naïveté mais sans haine non plus (d’où la présence US renforcée, notamment en Pologne), ce qui lui a valu les accusations grotesques de collusion avec Moscou, la politique de Biden-Obama-Soros (appelons un chat un chat), poursuit des objectifs interventionnistes antirusses limpides. Le globalisme sorosien souhaite inclure une Russie « démocratique » (sans Poutine, donc), pour commencer sa guerre froide globalisatrice contre la Chine; Barack Hussein fait clairement partie du clan gazier, notamment représenté par le Qatar frériste, allié d’Erdogan, lui-même très impliqué dans les affaires gazières (p’tit Manu est au courant), alors que l’enjeu du Donbass est essentiellement gazier; quant à papa Biden, lorsqu’il était le vice-président de Barack Hussein, il fit une visite en Ukraine, en 2014, suite à quoi, son fils Hunter Biden, entra comme consultant dans la compagnie pétrolière et gazière Burisma où il restera jusqu’en 2019 et dont il partira après que papounet se soit présenté comme candidat à la présidence des EU. Bon timing. Comme je le pense depuis au moins 30 ans, il aurait été préférable de définir clairement la division frontalière entre l’Occident européen et la zone d’intérêt russe, sur une base civilisationnelle (pays baltes et Galicie ukrainienne en Occident), Biélorussie et majorité de l’Ukraine, dans l’espace russo-slave-orthodoxe; je n’entrerai pas dans le détail, pour d’évidentes raisons techniques). Au moins, on aurait pu commencer à discuter sur une base égale et tangible. Evidemment, une Europe puissance réelle et non l’actuelle Posteurope faiblarde et globalisée, aurait été nécessaire pour réaliser un tel projet. Or, si l’on comprend bien, les Posteuropéens vont suivre servilement les EU de l’après-Trump et donc Joe Biden, un homme qui tient à peine sur ses jambes et qui perd la mémoire en public, dans on ne sait quelle croisade gazière et globale en Ukraine. Avec quels moyens, alors là, demandez-le donc aux adeptes des « dividendes de la paix »… Bref, il semble que nous ayons le choix entre l’avancée d’un certain globalisme totalitaire (covidworld liberticide et consorts) et une nouvelle Berezina (je ne crois pas au champignon nucléaire mais, sait-on jamais…). Comme le dit la fable : « eh bien, dansez maintenant… »

    • Indy dit :

      C’est bien mal connaitre l’Ukraine que de reduire ses aspirations europennes a la Galicie. Allez y faire un tour pour enfin savoir de quoi vous voulez parler…

    • alors dit :

      S’il faut raisonner en zone slave-orthodoxe (l’orthodoxie n’est aucunement une religion originaire de Russie) alors soyez prêt avant de donner des zones d’influences à la Russie, de la découper sèchement. Le Caucase musulman, l’extrême Orient, la Sibérie et j’en passe…
      Mais bon la belle image de la Russie blanche orthodoxe que met en valeur le Kremlin à l’international pour idéaliser les valeurs que représentent et défendent les russes, vont convaincre certaines personnes. Oublions l’époque soviétique qui aura vu une politique de peuplement (colonisation) et de dépeuplement dans nombre de pays sans liens avec les peuplades d’origine, aujourd’hui on dira que la Crimée a toujours été russe, au bagne les Tatars, que Kaliningrad est russe, qu’être russophone revient à être russe, fort heureusement que la France ne considère pas tous les francophones comme des français, on devrait en faire des guerres et des annexions…
      Et quelle hypocrisie de massacrer les tchétchènes, de les pousser à émigrer un peu partout pour éviter la sécession et dans le même temps, agir chez les voisins pour soutenir ces mouvements sécessionnistes, surtout quand derrière on prétend défendre des peuples martyrisés…

    • Courmaceul dit :

      tiens, un extrêmedroiteux ! « je n’entrerai pas dans le détail » ça, c’est gentil.

  16. Prophète du Grand Bousin dit :

    Le Donbass en Europe et la mer de Chine en Asie, 2 théâtres d’opérations, 2 gros outsiders, une grosse boule puante (la Corée du Nord) on augmente radicalement le niveau depuis la fin de la guerre froide. Finis l’Orient compliqué et le boxon africain, là c’est du lourd à l’horizon.

  17. Muse dit :

    Et les mouvements de troupes et de blindés ukrainiens vers la frontière est, personne ne sait rien ?
    Curieux pour des gens qui ne comptent plus leurs satellites…

    • twouan dit :

      Oh oui, les ukrainiens vont reprendre de force le Donbass la semaine prochaine.
      Sérieusement, ils sont exsangues.

  18. petitjean dit :

    Mais pourquoi l’UE ne suit elle pas, « avec une vive inquiétude », l’activité militaire des néo nazis en Ukraine ?

    Faisons au moins l’effort de lire cette analyse

    Bruits de bottes en Ukraine
    https://lesakerfrancophone.fr/bruits-de-bottes-en-ukraine

    « La situation en Ukraine s’aggrave très rapidement et de nombreux signes indiquent que tout le monde se prépare à une sorte de crise. J’attire votre attention sur le blog d’Andrei Martyanov et, plus particulièrement, sur son article [Traduit à la suite de celui-ci, NdT]. Je vous renvoie également à cet article récent sur Zero Hedge. » (……..)

    mais après tout, ce n’est peut être que de la gesticulation…

    • Indy dit :

      Le saker, la reference ultime des complotantes pro-Poutine. Allez, zou : poubelle !

      • aleksandar dit :

         » complotantes  »
        Votre traducteur automatique americain-français a bugué ?

  19. petitjean dit :

    Histoire d’enfoncer le clou

    réouverture du front ukrainien ?

    « il y a peu le fringant Secrétaire Général de l’OTAN recevait le premier ministre d’Ukraine. • Quel menu pour cette visite ? • Hypothèse récurrente : l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN. • Sans aucun doute, cette séduisante perspective a plus de poids avec Biden qu’avec Trump : ce serait sa version du ‘Make America Great Again’ (MAGA). • Biden et le fiston Hunter aiment bien l’Ukraine… »

    https://www.dedefensa.org/article/maga-biden-reouverture-du-front-ukrainien

  20. GELASE dit :

    Dites donc, ça ressemble bougrement aux années 30 la situation actuelle…d’ailleurs on retrouve les mêmes à la manoeuvre….))

    • Reality Checks dit :

      Les héritiers spirituels de Bush, Harriman & Rotschild et leurs zèbres sont toujours aussi retors.
      Divide et impera…

  21. Courmaceul dit :

    Proutine va encore faire deux autres mandats soit jusqu’en 2036 ! Plus une immunité à vie. Le moujik est contentcontent !

    • Vinz dit :

      Parlez nous du pt’it Nico Maduro plutôt, Courtouceul. Ah non, c’est vrai… Vous êtes Russe au fait pour le prendre aussi personnellement ?

  22. Vinz dit :

    « La France, qui a un rôle de médiateur avec l’Allemagne dans le conflit ukrainien, a dit pour sa part vendredi ne pas croire à une escalade des tensions tout en restant « très prudente ». « 

  23. Dimitri dit :

    L’Ukraine dans l’OTAN jamais. C’est vraiment tendre le bâton pour se faire battre, une provocation. En cas de guerre c’est encore l’Europe qui va prendre et pas les USA qui ont un océan pour se protéger. Je ne suis absolument pas un pro-russe, mais un petit rappel historique s’impose.

    Lors de la fin de la guerre froide, l’OTAN a promis que si l’URSS acceptait de réunifier l’Allemagne, elle ne s’étendrait pas a l’est et laissait même les pays de l’ex URSS dans la sphère d’influence de la Russie. Puis en 1999 c’était plus fort qu’elle, l’OTAN accueille la Pologne, la république tchèque et la Hongrie. Mais pour rassurer les russes, elle assure qu’il n’y aura jamais d’armes nucléaires dans ces pays là ni se troupes déployés de façon permanente. A ce moment là les relations entre russes et occidentaux étaient encore cordiaux. Puis en 2004 rebelote l’OTAN accueille la Bulgarie, Roumanie, Slovénie, Slovaquie et surtout les pays baltes. C’en est trop pour la Russie qui vit ça comme une trahison et le traduit comme une intention américaine de l’isoler et de la marginaliser sur le plan international. C’est pour ça que dorénavant à chaque fois qu’un de ses anciens états satellites veut se rapprocher de l’occident (OTAN ou UE) la Russie se sent obligé d’intervenir, Ukraine 2004 et 2014, et Géorgie 2008. Elle ne veut plus perdre un autre état de son pré carré. Elle n’a plus que la Biélorussie et l’Ukraine comme état tampon entre l’ouest et l’est. Qui plus est beaucoup de russes considèrent la Russie et l’Ukraine comme la même chose, d’autant plus que l’Ukraine est le berceau historique de la Russie avec l’ancienne Rus’ de Kiev.
    C’est pour ça qu’une adhésion de l’Ukraine à l’OTAN sera la ligne rouge, l’adhésion de trop et la Russie ne laissera jamais faire même jusqu’à aller à l’affrontement direct avec l’ouest. Intégrer la Hongrie ou la Slovaquie est une chose, intégrer l’Ukraine en est une autre complètement différente.

    • twouan dit :

      Et les russes avaient pas signé un accord avec l ukraine pour garantir son intégrité?
      Vraiment le monde est dur avec les russes

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je suis assez d’accord avec vous sur le fait qu’il n’est pas dans l’intérêt des européens que l’Ukraine rejoigne l’OTAN. Je comprend naturellement que les ukrainiens puissent le souhaiter mais tant que les russes penseront qu’il y a un risque que l’Ukraine rejoigne l’OTAN, ils resteront au Dombass.
      Mais tant que les russes resteront au Dombass l’Ukraine cherchera à se rapprocher de l’OTAN…
      On ne peux changer les cartes et il se trouve que l’Ukraine se trouve entre la Russie et l’UE. Elle doit donc ménager ses relations avec ses deux grands voisins un peu comme la Thailande du temps de la guerre froide.
      L’intérêt des européens est d’avoir des relations pas trop mauvaises avec la Russie qui sera toujours notre voisin. Compte tenu de l’agressivité russe les européens doivent pouvoir être fermes car il n’y a que la fermeté qui soit respectée à Moscou.
      Mais les US sont de l’autre coté de l’Atlantique et leurs intérêts sont donc différents. L’UE peut sombrer dans le chaos, ils seront à 6000 kms…

    • LEONARD dit :

      Pourrait il un seul instant vous venir à l’esprit qu’une fois débarrassés du joug russo-soviètique, ces ex-pays du PPV aient eu envie de prendre une assurance contre une nouvelle invasion russe ? Que les Pays Baltes, la Roumanie, la Pologne, La Rèp Tchèque, la Hongrie, la Bulgarie, la Slovénie, la Slovaquie préféraient l’Occident décadent et le « tigre de papier » de l’Otan que la Grande Russie ? Que les peuples de ces pays n’ont aucune envie d’être à nouveau annexés par les russes ?

      Parce que c’est bien de considérer que tous les anciens pays du Pacte de Varsovie doivent rester dans l’orbite russe, mais je ne vois pas de manifestations de masse dans leurs rues dans ce sens ! Et si on organise un référendum en Ukraine pour leur proposer l’adhésion à l’U.E et à l’OTAN, je ne doute pas de la réponse.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Bien sur que vous avez raison. Mais on ne peut pas faire abstraction de la perception des russes même si on n’est pas d’accord avec eux.
        Est-ce que vous êtes surs que les russes ne penseront pas qu’une Ukraine dans l’OTAN avec des des troupes de l’OTAN à ses frontières, à 300 km de Moscou, serait pire qu’une guerre en Ukraine et ses conséquences?
        Ce n’est jamais une bonne idée de coincer un fauve dans un coin, sans lui laisser une porte de sortie.

        • LEONARD dit :

          @Aymard
          Très franchement, quand je compare les capacités militaires russes et celles de l’Otan, en dehors d’une assez nette supériorité aérienne, et (peut-être) navale, sur les plans terrestre, ballistique, chimique, nucléaire, hybride, cyber, spatial, les russes sont loin devant des armées européennes échantillonnaires.

          Parce que, les USA sont dans l’Otan, mais leurs forces stationnées en Europe, et donc rapidement opérationnelles, sont inférieures à une division.

          Donc, tout comme les généraux US utilisent le danger russe pour gonfler les budgets, les russes gonflent le danger otanien vis à vis de leurs opinions publiques. L’Otan est à peine capable de défendre l’un des leurs et totalement incapable d’attaquer la Russie et encore moins de tenir le terrain gagné.

    • alors dit :

      En cas de guerre? Mais justement, il n’y aura pas de guerre, nous ne sommes plus au 20e siècle, l’arme nucléaire empêche la guerre comme on se l’imagine.
      Bien au contraire, intégrer l’Otan évite la guerre à ces pays neutres et c’est pour ces raisons que Moscou craint l’Otan, la peur de ne plus pouvoir agir, perdre son influence.
      Mais ce n’est pas en frappant et en intimidant un ami en lui disant de rester à vos côtés qu’il va vous aimer , au moindre détournement de regard, il ira voir ailleurs pour se trouver un ami plus respectable. Derrière, ça ne sert à rien d’en vouloir à ce nouvel ami si vous êtes celui qui frappait…
      Le comportement russe qui se refuse à se remettre en question conduit à des absurdités, du complotisme, du délire idéologique où l’on va en vouloir au nouvel ami.

    • eric martin dit :

      L’URSS a périclité par son économie, que croyez vous qu’il va se passer si Poutine décide d’envahir l’Ukraine, et bien pas besoin de sortir l’armada, une résistance aidé, un blocus financier, bref, l’Afghanistan. Déja, que l’économie Russe s’enfonce tout doucement, comme un pyton qui étrangle tout doucement sa proie. Le jeu de l’europe.

      • aleksandar dit :

        « l’économie Russe s’enfonce tout doucement »
        Toujours amusant ces gens qui vivent dans la 4eme dimension
        Prévision 2021 : 3.8 % ( France 5.5%)
        Résultat 2020: – 3.1% ( France -8.3% )
        Source FMI

  24. ArtScenik dit :

    Bizarre tous ces trolls qui surgissent de partout.On est sur R.T. ici ? Sur Sputnik ? RRRRUUSSSSIEAA PLU BOO PAI DU MWWOOONNDE !!!?

    • ULYSSE dit :

      Oui tous ces pseudos inconnus qui se manifestent tout d un coup et vont disparaitre aussi soudainement des lors que le sujet ne concernera pas la Russie. Cela prouve que le blog est lu dans les officines de la propagande russe. Une preuve de succès.

  25. Pierre-Alain Tissot dit :

    Exprimer la moindre inquiétude face aux manœuvres des Russes et voilà le blog submergé de commentaires pro russe.
    Le tsar Poutine est vraiment bien servi !

    • Souvenirs Soviétiques d'Asie Centrale dit :

      Oui, il y a une très très belle usine à « trolls » basée à Saint-Petersbourg …et qui semble venir en aide ici au fan club Poutinien, qui j’espère si par malheur il y avait conflit, iront jusqu’au bout de leurs idées et débarrasseront le plancher Occidental pour savourer avec joie les plaines immenses de la Fédération de Russie ! 😉

      Ce forum est devenu un repère de trolls post soviétoïdes, à l’image dans Star wars du Café galactique !!!

      • aleksandar dit :

        Schizophrénie
        A probablement trop souvent oublié de mettre sa chapska en Asie centrale

    • Klaus dit :

      Eh oui, on ne roule pas le peuple aussi facilement….

    • aleksandar dit :

      Par contre les manoeuvres ukrainiennes de renforcement du front avec des armes lourdes interdites par les accords de Minsk, cela ne vous pose pas de problème.
      Habituelle hypocrisie occidentale

  26. Thierry dit :

    On connaît bien la méthode Poutine, on l’a vu en Géorgie, il fait parader ses troupes à la frontière pour endormir toute méfiance et lance l’attaque quand plus personne ne s’y attend ou quand tout le monde s’y désintéresse, Saddam Hussein avait fait la même chose avec le Koweït, il prépare les gens sur le plan médiatique pendant que ses troupes s’installent sur ses bases de départ.

    Il ne peut pas cacher ses déplacements de troupe alors il les montre à tous comme s’il n’avait pas l’intention de s’en servir, mais son plan d’invasion est déjà écrit c’est certain. le seul moyen de le pousser à renoncer c’est de positionner une puissance de feu conséquente en face.

    Poutine l’impopulaire a besoin d’une diversion pour tenter de rassembler une sorte d’union nationaliste qui lui serait politiquement porteur, il a déjà plusieurs objectifs militaire en vue, comme l’Artique, il lui faut une diversion et un objectif, et là on a les deux. Et après, la diversion deviendra le prochain objectif militaire.

    Je pense qu’il est prudent de positionner des moyens naval dans l’Artique et des moyens terrestre à proximité de l’Ukraine, car il pourrait changer son objectif au dernier moment si la diversion est moins bien défendu que l’objectif.

    Poutine, après la défaite de Trump, cherche un échappatoire politique, ne lui laissons pas ce loisir, il coure à sa perte.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Si Poutine attaque ouvertement l’Ukraine les US étrangleront encore plus son économie. Les allemands ne pourront plus ouvrir le nordstream2 et même le 1 sera menacé. La position russe sera indéfendable et même certains pays proches de la Russie seront obligés de prendre leur distances. L’Algérie par exemple est un gros client de l’armement russe mais avec les cours du gaz qui sont bas, les algériens peuvent être contraints de faire appel au FMI dans 2 ou 3 ans et ils n’ont pas les moyens de devenir des parias.
      On peut envisager que Renault soit obligé de se retirer d’Avtovaz et que les coopérations dans le spatial soient difficiles à maintenir.
      Le prix à payer pour la Russie serait considérable pour un gain peu clair. L’Ukraine dispose de forces terrestres importantes même si les forces aériennes seraient clairement dépassées. En cas de conflit les US vont évidement soutenir à fond les ukrainiens pour saigner au maximum les forces russes selon un schéma bien rodé (Vietnam, Afghanistan).
      Maintenant Poutine est imprévisible et son mépris pour un peu tout le monde le pousse toujours à sous-estimer ses adversaires donc tout est possible.

      • aleksandar dit :

        Faire passer le Vietnam pour une victoire américaine
        Fallait oser !

        • Aymard de Ledonner dit :

          Mais ou avez-vous vu que je parlais du Vietnam comme d’une victoire américaine? D’ailleurs je ne parle nulle part de victoire….
          Le Vietnam a permis au bloc de l’est d’infliger de très lourdes pertes à l’armée US et de l’obliger à engager des dépenses considérables.
          Selon le même schéma les US ont soutenu les moudjahidin afghans ce qui leur a permis d’obliger la Russie à engager des dépenses très importantes et à subir de lourdes pertes.
          Le schéma est très similaire avec à chaque fois une puissance qui s’engage directement et l’autre qui ne le fait qu’indirectement.

      • wizard51 dit :

        « Si Poutine attaque ouvertement l’Ukraine les US étrangleront encore plus son économie. »
        C’est sur que la Russie, économiquement est tellement à bout…
        « Les allemands ne pourront plus ouvrir le nordstream2 et même le 1 sera menacé »
        Vous êtes prêt a parier combien sur la non ouverture?
        « que les coopérations dans le spatial soient difficiles à maintenir. »
        C’est vrai que les moteurs de fusée russe, personne n’en veut, surtout pas les américains.
        « L’Ukraine dispose de forces terrestres importantes même si les forces aériennes seraient clairement dépassées. » Tellement importante qu’ils n’ont fait qu’une bouchée des indépendantistes du Donbass, c’est bien connu.
         » saigner au maximum les forces russes selon un schéma bien rodé (Vietnam, Afghanistan) »
        Les USA sont en effets bien rodés avec des telles « victoires »…
        « donc tout est possible. » en effet, tout est possible avec vous. Rassurez moi,tout cela, c’est de l’ironie?

        • Aymard de Ledonner dit :

          Si la Russie attaque directement l’Ukraine et que les forces russes rentrent plus avant en territoire ukrainien, par exemple en s’emparant de Marioupol, Merkel mangera son chapeau et nordstream2 sera bloqué siné dié.
          Si ce n’est pas le cas je veux bien courir en slip tout le long du bd Lannes avec le drapeau russe…
          Le reste de votre commentaire n’est que mauvaise foi où vous faites semblant de ne pas comprendre ce que j’ai écrit. Je vais donc faire semblant de vous répondre…

    • alors dit :

      Poutine est surtout tranquille aujourd’hui, président jusqu’en 2036 s’il ne meurt pas avant.
      Il y a donc l’espace politique nécessaire pour assouvir ses fantasmes de grandeurs en toute sérénité…

      • Thierry dit :

        Il y a tant de dirigeant à vie qui n’ont pas vécu si longtemps que ça, parce que qu’ils imposent à leur adversaire leur propre élimination physique, alors qu’en véritable démocratie on peut sortir le perdant, pas besoin de le tuer. Poutine mourra par ses ennemis intérieur proche ou de lui même, comme Staline gravement malade qui voyait dans les médecins un complot contre lui, en refusant leurs soins il s’est tué lui même.

    • Solstice dit :

      Ne souhaitez pas trop la perte de Poutine. Vous ne savez pas qui le remplacera. Le pays est bien plu souvent dirigé par des types comme lui que par des gus du genre Eltsine (heureusement pour les Russes d’ailleurs).

      Quant à la puissance de feu conséquente en face…c’est quoi déjà le budget consacré à la défense par les pays de l’OTAN en cumulé ? quelque chose comme 1 000 milliards de dollars, contre 60 milliards à la Russie. Après on peut toujours penser que c’est pas assez.

  27. Michel dit :

    Je suis tres loin d’etre un pro Russe, mais encore une fois les USA jouent un « jeu »dangereux en Ukraine depuis longtemps trop longtemps….
    La révolution de Maïdan » est passée par la et celle-ci pèse encore ….
    Le rôle des milices nationalistes dans le conflit ukrainien accusées de massacre à Odessa en Crimée aussi bien que « l’influence des Américains dans le changement de régime » et trop vite poussée sous te tapis en occident….
    les USA historiquement ont quand même renversé le président Allende au Chili, installés les généraux en Argentine, sont intervenu dans certain pays alors qu’ils auraient du ne pas y mettre les pieds, autres chose De Gaulle les a foutu à la porte car ils magouillaient de trop en France, ils mettaient les bâtons dans les roues pour la fabrication de la bombe nucléaire Française entre autres…

    Je le regrette fortement car la Crimée était russe depuis 1783 et est essentiellement peuplée de russophone à hauteur de 60% minimum….
    Pourquoi les USA et l’Europe ne veux pas d’un référendum en Crimée ils ne vont pas être déçu du résultat ….
    Pour le Donbass c’est plus compliqué, les Russes maintienne la pression pour em…..er les Américains et l’UE, qui à le tord de s’aligner sur la position des USA …..qui sont des pyromanes pompiers ….

    La Russie a le droit de déplacer ces troupes comme elle le veut et ou elle le veut …
    Comme dit précédemment que diraient les US si des troupes Russes se promèneraient au Mexique ou au Canada !!!!!

    • Aymard de Ledonner dit :

      « Pourquoi les USA et l’Europe ne veux pas d’un référendum en Crimée » Bah c’est plutôt Poutine qui a envahi la Crimée sans se préoccuper d’organiser un référendum viable, c’est à dire avec des observateurs indépendants.
      Le pire c’est qu’un tel référendum aurai peut-être eu un résultat pro-russe mais Poutine voulait juste un référendum bidon pour la déco.
      Un vrai référendum n’avait pas d’intérêt pour Poutine : soit il perd et c’est pas bon, soit il gagne et ça valide un processus démocratique, et les processus démocratiques ce n’est pas trop son truc.

    • petitjean dit :

      mais le référendum a eu lieu
      « Le référendum de 2014 en Crimée est un référendum d’autodétermination non reconnu par la communauté internationale, qui s’est tenu le 16 mars 2014 portant sur le rattachement de la péninsule de Crimée, c’est-à-dire le territoire de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol, ukrainienne puis autoproclamée indépendante sous le nom de République de Crimée, à la Russie. Il se déroule pendant la crise dans la péninsule engendrée par le renversement du gouvernement ukrainien à la suite du mouvement contestataire de 2013-2014 en Ukraine. »

      « Le résultat officiel du référendum est de 96,6 % de « oui » au rattachement à la Russie. Le 17 mars, le parlement de la Crimée a proclamé unanimement l’indépendance de la péninsule ukrainienne et demandé son rattachement à la Russie. Les autorités intérimaires à Kiev, elles, continuent, de parler « d’une grande farce » à propos du référendum adopté. Les 85 députés du parlement de la Crimée ont aussi décrété la nationalisation de tous les biens de l’État ukrainien sur son territoire. Sergueï Neverov, le vice-président de la Douma a déclaré « Les résultats du référendum en Crimée montrent clairement que les habitants de Crimée voient leur avenir seulement au sein de la Russie ». Catherine Ashton a assuré que l’UE allait envoyer « le message le plus fort possible » à la Russie en décidant d’imposer des sanctions . Le dirigeant sécessionniste de Crimée Sergueï Aksionov, commentant le résultat du référendum de rattachement à la Russie, a déclaré le soir même à la foule à Simféropol : « Nous rentrons à la maison. La Russie est notre foyer » . » ……

    • alors dit :

      Il ne faut pas raconter n’importe quoi en laissant croire que les USA sont toujours responsables de tout.
      La Russie ne joue aucun jeu dangereux vous me direz? Attaquer ses voisins c’est moi s grave que de voir les américains soutenir politiquement un courant politique à leur avantage ?
      Les américains n’ont pas envahis l’Ukraine à ce que je sache, mais pour certains ici c’est tout comme et l’invasion russe passe pour de la légitime défense.

      Vous ne comprenez pas et ne voulez pas comprendre que la Russie n’est pas un saint et que ce sont ses attitudes qui poussent les anciens pays de l’URSS vers l’Otan, ils ne se font pas envahir par l’armée américaine comme on aime le fabuler au Kremlin, laissant le sentiment d’une force d’invasion se rapprochant de ses frontières.
      Plutôt que vouloir dominer , soumettre et contrôler ses voisins, la Russie chercherait la bonne entente, la collaboration et l’entraide sans chantage, ben là situation serait différente.
      Quand il n’y a qu’un seul pays qui fait l’unanimité contre lui, généralement il y a une remise en question qui doit se faire.
      Quand vous voyez l’ingérence russe chez ses voisins »neutres » , il est normal pour eux d’aller trouver dans l’Otan , une alliance pour s’en prémunir car la Russie n’attaque pas les pays de l’Otan.

      Et pour ce qui concerne le Mexique, la question se posera le jour où le Mexique voudra d’une présence russe pour se protéger des américains. Sauf que ce n’est pas le cas, ne vous en déplaise. Croyez bien que si la Russie n’y est pas, c’est parce-que cette décision ne se prend pas sur ordre de Poutine, sinon ils y seraient, faut pas croire non plus qu’ils choisissent de ne pas y aller par respect aux Américains, pour leur laisser « leur » sphère d’influence.
      Mais cette faiblesse russe non assumée qui ne lui permet pas de jouer au même niveau que les américains, elle la transforme en une politique choisie qui ferait dire un chacun chez soit dans sa sphère d’influence régionale, mais qui dans les faits, à la moindre opportunité, on retrouvera les russes en Syrie, en Libye, au Soudan, en RCA.
      Le Kremlin est frustré de ne pas être une puissance mondiale,elle porte alors l’idéologie de détruire ce concept porté aujourd’hui par les américains et demain on pourra y mettre les chinois pour un concept de pôles ou la Russie pourrait évoluer à son niveau sans se faire emmerder. Mais on ne peut pas critiquer les USA en défendant la Russie qui dans le fond, nourrit le même impérialisme mais à un niveau inférieur, pas par choix, mais pas diverses contraintes et limites capacitaires.

    • bobo12 dit :

      C’est la mode des trolls de commencer par un « je ne suis pas pro russe MAIS [insérer le discours habituel] »

      Le jour où les USA placeront beaucoup de troupes face au Mexique, après y avoir envoyé des troupes sans insigne pour alimenter une guerre civile, nous nous inquièterons. D’ici là, restons sur le sujet.

      • Michel dit :

        Vous ne voulez pas voir la réalité en face, lisez et étudiez l’histoire de la Russie et de l’URSS et particulièrement de la Crimée du Donbass, après on en reparle ……
        Et pour ce qui est de me traiter de troll….. Vous me prenez pour l’idiot du « village »
        Tout n’est pas Blanc ou Noir sur cette partie du globe, c’est beaucoup beaucoup plus complexe, encore faudrait-il avoir des connaissances historiques…..

  28. Christo4269 dit :

    Il me semble qu’en Crimée les habitants vivent en paix depuis le rattachement à la Russie. On ne parle que des militaires mais jamais des criméens eux-mêmes. S’ils étaient pro-ukrainiens ils seraient donc en résistance et les journalistes de terrain en feraient un bel étalage médiatique. L’Europe oublierait-elle que lorsque l’Italie s’est réalisée, la Savoie et Nice sont passées par les urnes pour choisir leur avenir français ? Et ça s’est pas trop mal passé depuis 160 ans, non ? Je crois qu’on appelle cela le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, c’est écrit dans le « machin » comme le nommait De Gaulle.

  29. Nostril dit :

    L’équation est claire.
    La Russie est une tyrannie belliqueuse qui rêve d’envahir ses voisins, une dangereuse racaille soutenant de plus tous les régimes dangereux de la planète. Avec l’arrivée de Poutine la Russie a repris ses délires de grandeur.
    Les USA sont une démocratie alliée qui nous a évités l’imposition d’un régime tyrannique et militaire depuis 1945, les pays de l’est n’ont pas eu cette chance.
    Sans affirmer que les USA sont un modèle parfait, il n’y a pas photo. Il faut contrecarrer la Russie sans concession, aussi brutalement que possible et en prenant des risques s’il le faut.

  30. Frede6 dit :

    Heureusement que vous n’êtes pas pro russes 🙂

  31. Green dit :

    Toute cette affaire me semble être une agitation très visible et véhémente de la part de la Russie, peut être trop pour que ce soit vrai. Ou trop pour déboucher sur une phase d’hostilités ouvertes entre Russie et Ukraine. Des hostilités que la Russie en l’état n’est pas sur de conduire a une issue satisfaisante si j’en crois ce que je lisais ici sur le renforcement de l’armée ukrainienne ces dernières années. L’effet de surprise est perdu et la Russie n’est pas au mieux économiquement et a d’autres fronts ouverts (Syrie, Karabakh, Libye, Bielorussie, Afrique, pb turc, ca fait beaucoup a gérer…

    Donc la question que je me pose c’est pourquoi? Et je pense que la réponse est a chercher du coté de la Chine et de Taiwan en particulier.
    Le covid a changé l’attitude de la Chine et de la Russie, ils ont tombé le masque en quelque sorte pour montrer un visage ouvertement hostile désormais. Je pense que les deux puissances font le pari que le Covid a tellement affaibli les puissances occidentales qu’il faut accélérer le calendrier et saisir les opportunités. Cela passerai alors par une coordination accrue entre elles, jusqu’à se synchroniser sur un calendrier commun.

    De son coté, l’armée chinoise toute entière est dédiée à la tache de conquérir Taiwan, cela pourrait commencer d’ici quelques semaines avec la saison propice qui dure 6 semaines au printemps. L’effet de surprise serait considérable (pas total bien sur) alors que les USA se disent qu’ils ont été bernés par la montée en puissance chinoise et attendent cette invasion dans 5 ans au lieu de 25 …

    Si c’est bien le cas, la Russie agite l’Ukraine pour mobiliser l’attention occidentale en Europe de l’est, quitte a ne rien faire ou au contraire saisir les opportunités qui se présenteront. Nous serions a un tournant majeur. Evidemment ceux ci ne sont pas claironnés a l’avance. Mais les signes sont la.

  32. Reality Checks dit :

    Finalement c’est Staline qui avait raison.
    .
    La seule façon pour les russes d’empêcher les occidentaux de leur chercher des poux et de leur porter préjudice, c’est une occupation de l’Europe de l’Est.
    .
    Comme ça la machine propagande otanesque pourra se focaliser sur le sort de la Pologne au lieu de passer son temps à menacer la Russie.
    .
    Dommage pour ces pauvres polonais, mais ils l’auront cherché.

    • tschok dit :

      @RC,

      Ben pour l’instant, ceux qui se font envahir, ce ne sont pas les Polonais, mais plutôt les Ukrainiens qui ont perdu la Crimée, annexée en 2014 par la Russie, et la partie est de l’Ukraine qui est tombée aux mains des séparatistes, soit les deux oblast qui forment le Donbass, donc au total une perte territoriale de plus de 80.000 km2.

      Par comparaison, la France métropolitaine, c’est 550.000 km2. Imaginez la France amputée de 80.000 km2 par exemple. Ou l’Algérie, pourquoi pas.

      Vous me ferez remarquer que ces annexions et création d’entités séparatistes ne sont pas des occupations et que le reste de l’Ukraine demeure libre. Oui, mais le mieux, c’est d’aller l’expliquer aux Ukrainiens. Je suis certain que vous parviendrez à trouver les mots pour leur dire à quel point ils doivent faire leur bonheur de ce qui leur arrive.

      Hein.

      Ensuite, vous irez expliquer aux Polonais quels sont vos plans en ce qui les concerne. Et puis s’il vous reste des dents, vous viendrez bouffer à la maison, on discutera de tout ça devant un bon couscous.

      • aleksandar dit :

        Il n’y a pas de séparatistes en Ukraine depuis les accords de Minsk puisque la LNR et la DPR ont accepté de rester dans l’Ukraine en échange d’une forme d’autonomie que Kiev refuse de mettre en place
        Bien essayé mais raté
        Vous pouvez rejouer

        • tschok dit :

          Ah ben chuis heureux d’apprendre que la guerre du Donbass a pris fin pendant que je rédigeais mon commentaire et que les deux républiques séparatistes ont réintégré l’Ukraine le sourire aux lèvres.

          En même temps que la Crimée.

          Non Aleksandar, faut se mettre d’accord:
          – Sur ce qui est un fait: l’Ukraine s’est fait dépouiller de 80.000 km2 de son territoire par les Russes ou les pro-russes ukrainiens
          – Sur ce qui est de la propagande pour faire oublier ce fait: tout cela, c’est de la faute des Américains, ordures impérialistes, des Européens, laquais des Américains, de l’Otan et de l’UE, organisations hégémonique pour la première et vassalisée pour la seconde.

          On va oublier l’amputation territoriale et, à la place, on va raconter les conneries habituelles. Ok?

          Voilà, j’ai rejoué.

    • Pravda dit :

      Et pour protéger l’Europe des invasions migratoires en cours et à venir, envahissons l’Afrique du nord pour repousser nos frontières. Merci pour l’idée.

  33. petitjean dit :

    Et cet effort de compréhension n’est toujours pas fait :

    En Europe, un des éléments majeurs de la politique américaine est d’empêcher tout rapprochement entre l’UE et la Russie. Il faut donc entretenir un, ou des, foyer de tension. L’Ukraine est le bon outils pour l’instant. Mais tout peut être « fabriqué » avec des médias serviles et des chancelleries aux ordres

    Pourquoi cette politique américaine ? Facile à comprendre : L’Europe de l’Atlantique à l’Oural constituerait une formidable puissance économique, politique et militaire, forcement concurrente des USA. Cette nouvelle puissance pourrait enfin, et sans la craindre, parler d’égal à égal avec les USA

    Tous les moyens seront utilisés.

    « Vladimir Poutine est un tueur », déclaration sans précédent dans les relations internationales.

    Dans certaines chancelleries, vassales de USA, il se murmure que le président russe mange des petits enfants à son petit déjeuner.
    Certains lobotomisés, incapables d’analyser la politique américaine depuis 1945, vont le croire………………………….

  34. petitjean dit :

    Si ça peut aider les amnésiques à retrouver la mémoire :

    « On doit se rappeler combien, en 2014, l’Ukraine tint le centre de l’actualité, avec des perspectives qui n’écartaient certainement pas la possibilité d’un conflit nucléaire au plus haut niveau (stratégique entre les USA et la Russie). On doit se rappeler combien les événements de février 2014 à Kiev furent un coup d’État des USA soutenus par l’UE ; à cet égard, les révélations de George Friedman, alors directeur de la société Stratfor, ne laissent absolument aucun doute : « Sans aucun doute, ce fut le “coup” [organisé par les USA] le moins dissimulé dans l’histoire. » (« Indeed, it was the most overt coup in history. »)

    … Puis, ce qui avait démarré comme une tragédie menaçant en ampleur tout ce qui avait précédé en ce XXIe siècle pourtant bien fourni dans cette sorte d’inventaire, tourna peu à peu à la tragédie-bouffe tant l’Ukraine (essentiellement celle qui a été libérée par “l’Empire du Bien”) s’imposa comme un océan de corruption entourant un Himalaya de putréfaction marquant les personnes, les biens, les actes et les déclarations des personnels de toutes sortes, – politique, affaires, communication, – constituant l’élite et la direction de force et d’influence de cette chose. Mais voici, brusquement ou à pas comptés cela dépend, que l’Ukraine s’impose à nouveau dans le registre du tragique, toujours avec ce zeste de bouffe désormais indélébile, mais néanmoins dans un registre où il semble y avoir un certain sérieux. » (…..)

    https://www.dedefensa.org/article/lalerte-ukrainienne-et-lami-joe

    encore faut-il faire l’effort de lire…

    • Pravda dit :

      Ça sert à rien de faire 20 (long) articles pour défendre le petit tsar, les pro Vlad en ont déjà plein la bouche, et les autres ne liront pas.

  35. ron7 dit :

    2021… Une année bien mal engagée !
    Le chaos permanent : Bon, c’est un peu simpliste mon propos, mais il y a des périodes comme la nôtre où il y a des bidons d’essence aux 4 coins du monde, sans vraies surveillances !
    Le chaos, n’aide pas à dé-complexifier certaines situations tendues.
    Et, on joue à…
    C’est pas moi, c’est l’autre !
    Certains ont des allumettes, à défaut d’avoir des vaccins pour le COVID !

    Certains Etat-Nations sont dans l’attente d’une étincelle, pour justifier…
    leur propre étincelle pour faire basculer une situation dans une autre qui va définitivement nous échapper !!
    2021 l’année sans visibilité ??

    • aleksandar dit :

      Restons calme, cela restera un conflit limité et toute l’armée ukrainienne sur la ligne de front est sous le feux des canons russes.
      Ils ont déjà volatilisé une brigade ukrainienne sans aucun mal
      Après si les européens veulent entrer dans la  » meat grinder  » ukrainien c’est leur problème, mais les russes ont toutes les cartes en mains au niveau tactique et stratégique, proximité des feux, proximité logistique, possibilité de contournement, action sur les arrieres, couverture radar et aérienne, contre mesure elctroniques etc
      Sans compter les hongrois qui aimeraient bien récupérer les minorités hongroises en danger

  36. Bob dit :

    Les russes veulent peut-être étendre leur glacis protecteur au détriment des frontières de l’Ukraine. J’espère que les ukrainiens rependront le Donbass et la Crimée aux russes révisionnistes de la poutine mais l’effondrement ukrainien n’est jamais loin comme pour la Biélorussie où c’est plus calme en ce moment.

    • aleksandar dit :

      Reprendre la Crimée……..
      Les criméens ont vue directe sur l’Ukraine qui s’appauvrit et se décompose et ou les milices nazies font la loi
      Même pas en rêve

  37. Piliph dit :

    Election de Biden = reprise de la guerre en Ukraine. Equation annoncée depuis longtemps et partout. C’est la tradition stratégique des Démocrates**, et c’est le boulot commencé en 2013 par Obama/Biden (coup d’Etat de Kiev) que Biden veut finaliser, après la claque de 2014 sqq.

    ** : tradition stratégique démocrate :
    1) Réaliser le « manifest destiny » – le destin manifeste – des USA sur la planète, ou : la Pax Americana est la moins pire des dominations, puisque nous apportons la démocratie et la liberté.
    2) La Russie = ennemi principal, et non pas la Chine, ennemie secondaire only. En outre, ça ne va pas arranger nos principaux adversaires économiques, les Européens.
    3) Foin de stratégies indirectes économiques et commerciales à la Trump (contre la Chine), rien ne vaut un bon vieux conflit militaire, à la fois pour mater nos ennemis et incidemment pour relancer notre économie désindustrialisée et vacillante (et de toutes les façons, nos amis milliardaires des GAFAM qui ont financé notre élection sont trop liés à la Chine).
    4) Conflit militaire, certes, mais avec la méthode que mon ami Obama et moi-même Biden avions forgée quand nous étions au pouvoir : « The War From Behind », la guerre depuis …derrière : laissons les drones et les vassaux européens prendre les mauvais coups à notre place sur le front. Et encaissons les bénefs en terme stratégique et de ventes d’armes, et d’affaiblissement des Européens.
    5) Une bonne petite guerre pour ressouder les morceaux de ce pays-continent qui partent dans tous les sens, ça ne se refuse pas.

    • Euclide dit :

      Belle hypothèse Philip sauf que………la sortie d’un conflit ne correspond jamais à celui des buts de guerre ou si vous voulez celui des objectifs de départ.
      Exemple la WWI : tous les Empires européens et Ottoman se sont effondrés. Poussée de l’Empire América .
      Tout ceci n »était pas prévu dans le scénario de base.

    • aleksandar dit :

      Pendant ce temps la les importations de pétrole russe par les USA sont au plus haut
      C’est qui les dindons de la farce ?

  38. Félix GARCIA dit :

    A propos de l’Union Européenne :

    La BCE apporte 330 milliards en + à ses banksters pour qu’ils puissent ne pas faire faillite !

    Génial : les banksters de la BCE ont apporté plus de 330 milliards d’euros supplémentaires à leurs homologues des banques dites ordinaires au cours de la semaine dernière pour qu’ils puissent ne pas faire faillite tout de suite ! Et personne n’a rien vu. Personne n’en parle. Rien, pas un article… et même pas de moi ! Pourtant, la BCE avait publié sur son site le 24 mars un document indiquant qu’elle allait prêter 330,5 milliards d’euros à 425 banksters de la zone dans le cadre de ses prêts (LTROs) à un taux privilégié de… – 1,0 % pour une durée de 3 ans
    https://chevallier.biz/la-bce-apporte-330-milliards-en-a-ses-banksters-pour-quils-puissent-ne-pas-faire-faillite/

    Les banques empruntent 330 milliards d’euros à taux négatif auprès de la BCE

    La dernière opération de refinancement à long terme (TLTRO) de la BCE destinée aux banques a rencontré un succès inattendu. 425 banques européennes ont pu emprunter 330 milliards d’euros à des conditions très avantageuses. Les analystes y voient un signe de confiance dans la reprise.
    https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/les-banques-empruntent-330-milliards-deuros-a-taux-negatif-aupres-de-la-bce-1299585

    WELCOME TO U.S.S.R. !

    • tschok dit :

      @Félix,

      Pourriez pas être un peu plus précis sur ce qui vous dérange là-dedans, parce que sur le fond, il est complètement normal qu’une banque centrale prête du pognon aux banques de sa place financière.

      Donc, iléou le scandale pour vous?

  39. Paul Bismuth dit :

    Ce genre d’échanges d’amabilités se passe en Europe et l’UE n’y peut rien. Cela en dit long…
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/ukraine-le-president-zelensky-attendu-sur-la-ligne-de-front-dans-l-est-20210408