Un navire militaire américain fait escale à Port-Soudan, où vient d’arriver une frégate russe

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Lassithi dit :

    Il faut espérer que les locaux vont profiter de l’avalanche de fraternité militaire qui va se créer entre les deux équipages !
    A priori, les échanges culturels risquent d’être à la faveur des US. Vodka, contre fast food, ils vont bien y gagner.

    • Lord BonuX dit :

      Beurre de cacahuete et coca versus vodka et blinis… çà se discute 🙂

    • Prof de physique dit :

      Désolé, mais si je dois me suicider un jour, je préfère la vodka au macdo ou au KFC.
      J’ai un faible pour la Stolichnaya,ou la zubrovka polonaise.
      Mais rassurez vous, en vieux gaulois réfractaire, je préfère soutenir nos producteurs locaux, et en dehors du Carême, j’apporte un contribution modérée , mais régulière, à nos viticulteurs.

      • marcel dit :

        Aïe, nous sommes en Carême, même en vous retranchant sur l’herbe de bison, votre contribution à nos viticulteurs restera modeste.

    • Polymères dit :

      Les russes vont échanger leur navire de guerre contre du Pepsi, ce serait comique si ça ne se serait pas passé dans les années 90….
      Les soudanais découperont les navires pour vendre à la tonne, tout le monde y gagnera!

      • Frank dit :

        @ Polymères
        Ce qui est moins « comique » que la décennie de l’imbibé Eltsine de 90, c’est que le Soudan reste une poudrière ethnique, stratégiquement située, productrice non négligeable de pétrole, en mauvais terme avec ses voisins, et que les Russes et les Soudanais ont conclu un accord de coopération militaire en 1019.
        http://www.rusnavyintelligence.com/2020/11/la-russie-va-ouvrir-une-base-navale-au-soudan.html
        Quand on se souvient du rôle trouble des US lors de l’indépendance de leur bébé, le Soudan du Sud en 2011, et que le facteur Tartous a joué un rôle non négligeable dans l’intervention Russe en Syrie en septembre 2015, c’est moins « comique » pour l’avenir, je crois.

    • kolkot dit :

      https://ukdefencejournal.org.uk/mod-looking-at-cats-and-traps-to-launch-aircraft-at-sea/
      Les britanniques se remettent aux catapultes, ça peut etre un bon point de départ pour le NGF

    • galileo dit :

      Les marins ne quitteronst surementpas le bord. Trop de risques pour eux.
      Y a qu’a voir a Djibouti. Ils sortent jamais de leur base pas comme les français.

  2. Lord BonuX dit :

    Contre torpilleur ? O_o

    Et pourquoi pas caravelle lance missile ? Ou mieux… Voyons voir… Boutre porte hélicoptère ? Pirogue à gaz ? Barcasse anti-aérienne ? Pédalo à coque grise ?

    Plus sérieusement, pourquoi ne pas nommer ce bâtiment comme sa classification officielle de « destroyer lance-missile » alors que la frégate russe est présentée justement comme frégate au lieu de « frégate lance missile » ?
    ( https://www.surflant.usff.navy.mil/ddg81/ ) ( https://www.kchf.ru/eng/ship/frigates/admiral_essen.htm ) ( Dsl pas de site ‘officiel’ pour la marine russe sur notre ‘ami’ google )

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Lord BonuX,

      Parce que contre-torpilleur est l’appellation française d’un « destroyer ». Et parler le sabir franglich n’est pas forcément un signe de modernité.

      • DUPONT dit :

        + 1000 ! Défendons notre langue !

        • Bikoro dit :

          @DUPONT. « + 1000 ! Défendons notre langue ! ». Laquelle? Le Basque? Le Breton? Le Pictavien? L’Alsacien?… PS. Merci de considérer que je vous faisais juste une blague.

      • Gandalf dit :

        C’est vrai si l’on lit la page wiki dédiée (https://fr.wikipedia.org/wiki/Destroyer), mais dans l’esprit, les Arleigh Burke ne seraient-ils pas plus proches de la mission d’un « escorteur d’escadre », ou plutôt à l’heure actuelle devrait-on dire d’un « escorteur de Carrier Strike Group » ou « escorteur de Task Force » ?
        A noter que les allemands ne s’embêtaient pas et leurs Lutjens, Mölders et Rommel étaient des « Zerstörer »

      • Philippe dit :

        Contre torpilleur n est pas la traduction de destroyer
        Ou alors plus depuis un bon demi siècle . Voilà une bête de presque 10000 tonnes: quitte à faire vieux jeux il faudrait l appeler croiseur léger .

        • Frank dit :

          @ Philippe C’est vrai, on pinaille, mais les appellations de navires, c’est quand même des questions sans réponses, on le constate.
          Par exemple, le Forbin, FDA ou croiseur?
          Idem pour les Daring T 45, ou le Type 055 Chinois. Tout est relatif.
          Et si l’on s en tient au coté « Destroy », les AB US / Aegis détiennent la palme.
          Et comme on n’est plus au temps des traités de Washington ou de Londres, ce n’est plus le tonnage qui compte, mais la capacité de destruction.
          Bah! Ce genre de discussion à priori futile permet au moins de parler d’autre chose que des turpitudes géopolitiques de certains.

      • Ltikf dit :

        La raison d’être du contre-torpilleur c’est de lutter contre le torpilleur… dont l’appellation a également disparue. On a l’impression de lire une des excellentes revues historiques qui nous attendent dans les rayons presse !
        Frégate officiellement dans la Navale, depuis 1955…

    • YannK dit :

      je trouve ça marrant de râler sur le terme contre torpilleur qui est plus récent que le terme frégate ^^

    • v_atekor dit :

      @Lord : Tu as oublié amiral de bateau-lavoir et croiseur d’eau douce pour compléter la palette du capitaine Haddock.
      .
      Je ne pense pas qu’on arrive à 100.000 personnes en France capables de distinguer en un coup d’œil un contre-torpilleur d’une frégate (pas plus qu’un destroyer d’une frigate) . Comme le dirait M.de Lapalisse, ces mots ne sont connotés anciens que parce qu’on ne les utilise pas, mais la population qui les utilise est particulièrement petite. Si Laurent utilise le terme « contre-torpilleur » et qu’un autre site fait de même, gage qu’en 6 mois ce sera le terme approprié, d’autant plus facilement qu’il n’y a peu de journalistes spécialisés sur ce terrain.
      .
      A ce niveau de confidentialité des termes, utiliser du franglish est vraiment un choix personnel.

      • PK dit :

        Le magasine RAID a emboîté le pas de Laurent Lagneau.

        C’est très bien et félicitations !

    • Polymères dit :

      Promis, la prochaine fois on usera le mot bateau

  3. albert66 dit :

    ca va etre chaud bouillant dans les bars

  4. Plusdepognon dit :

    Cette base russe a fait couler beaucoup d’encre…

    Blague à part, les USA ont fait part à Khartoum de leur mécontentement en fin d’année 2020 :
    https://parstoday.com/fr/news/africa-i91194-base_russe_au_soudan_riposte_us

    Une année pourtant riches en nouvelles : le Soudan a indemnisé les familles américaines victimes d’attentats, a normalisé ses relations avec Israël, a été retiré de la liste des états terroristes et a même bénéficié d’une aide financière de la banque mondiale :
    https://www.agenceecofin.com/gouvernance-economique/2010-81514-pour-sortir-de-la-liste-noire-des-usa-le-soudan-accepte-de-payer-335-millions-de-reparations-aux-familles-americaines

    https://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-soudan-signe-la-normalisation-avec-israel-aide-financiere-des-etats-unis?id=10667430

    Ce qui n’empêche pas le pays d’être en proie à ses démons :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/01/27/soudan-regain-de-violences-au-darfour-en-plein-depart-de-la-mission-de-protection-de-l-onu_6067837_3212.html

    https://youtu.be/GB9A55hNtl4

    https://www.lepoint.fr/monde/au-soudan-des-refugies-ethiopiens-fetent-l-anniversaire-du-mouvement-rebelle-20-02-2021-2414799_24.php

  5. jyb dit :

    Post un peu « décalé ». Depuis des mois (le 4 ou 9 novembre selon) la région est en guerre (éthiopie/tigré, soudan…) Des affrontements violents ont lieu entre armée éthiopienne et soudanaise. L’érythrée et les eau sont de la partie. La situation au sud est à peine meilleure. L’émissaire de l’ue rapporte le 25 février que la situation au tigré est hors de contrôle.
    Et les marins, comme il se doit, discutent préséance et Etiquette ?

    • vrai_chasseur dit :

      @jyb
      Ce qui n’est pas arrivé depuis des décennies c’est surtout la suppression par le Dpt d’état US, en Décembre 2020, du Soudan de la liste des états soutenant le terrorisme. Il y figurait depuis une trentaine d’années, l’empêchant notamment d’avoir recours aux financements internationaux pour son développement. Donc gros effet de levier pour les soudanais.
      http://www.reuters.com/article/sudan-usa-idUSKBN28O0TG
      Une réponse immédiate à l’accord signé par Poutine le 16 novembre 2020 avec le Soudan pour construire une base navale logistique à quelques km au nord de Port Soudan. base qui pourra accueillir jusqu’à 4 frégates et leur logistique, avec mise à disposition gracieuse du terrain pendant 25 ans, immunité diplomatique pour les militaires russes et permission d’importer tous types de matériels via aéroports et port soudanais.
      Les USA ne pouvaient pas laisser passer sans réagir.
      Prochaine étape, les USA vont aider le Soudan a renégocier l’arriéré de sa dette de 60 milliards de $. En échange évidemment de contreparties côté soudanais.
      Alors la cohabitation avec les marins russes au Soudan, autant commencer tout de suite.

      • jyb dit :

        – sans oublier la « décision » le 23 octobre du soudan de nouer des relations diplomatiques avec israël.

      • LEONARD dit :

        L’accord prévoit aussi que les navires accueillis peuvent être à propulsion nucléaire. Peu de chance que ce soient des brise-glace, donc SNA ou SSGN, ce qui modifiera les forces en présence dans l’Océan Indien.

        • Davy Cosvie dit :

          Mais si, des brise-glace : avec le réchauffement climatique les Russes ont moins besoin de brise-glace dans l’Arctique.
          Bon, j’admets qu’en Mer Rouge les brise-glace ne sont pas très utiles non plus.
          Mais blague à part ils peuvent faire comme dans le grand Nord : aux escales (parce que la chaudière nucléaire ne s’arrête jamais et ne coûte rien fonctionnement) fournir de l’électricité gratos à terre.

    • Momo dit :

      Franchement je crois que c’est pas plus mal que les marines US et Russes se contentent de petit-fours plutôt que d’aller rajouter du barouf entre des populations qui ont besoin de tracer les frontières de leurs origines pour retrouver le calme.
      Au bout du compte c’est ce qui se passera et tous les émissaires auront beau faire cela passe obligatoirement par des guerres, extrêmement regrettables certes, mais que l’on ne peut pas toujours gendarmer.
      Et là les menaces de sanctions ou de confiscation n’y feront rien.

      • jyb dit :

        @Momo
        loin de moi l’idée de voir des (encore plus) d’interventions extérieures dans un conflit. je m’étonne seulement du traitement quasi confidentiel d’une zone stratégique de conflit.

  6. Souvenir d'Asie Centrale Soviétique dit :

    Quelle réflexion totalement mesquine franchement !!!! Tssssss C’est du franchouillard pur !

  7. Savancosinus dit :

    Il y a quand même un truc qui me gène, c’est l’emploi du terme « contre-torpilleur »pour désigner un destroyer, ou une frégate (française). Les contre-torpilleurs, tout comme les torpilleurs, n’existent plus depuis belle lurette. La dénomination « destroyer » a d’ailleurs toujours été employée dans les marines américaines ou britanniques, il me semble, alors appelons un chat un chat. Ce détail n’enlève rien, au demeurant, à la qualité du contenu de l’article.

    • Too dit :

      A chaque fois, l’auteur doit se justifier de cet emploi… Que vous validiez ou non sa logique sur cet emploi ne changera pas les choses.

    • Momo dit :

      Chacun son point de vue mais je vote moi pour contre-torpilleur. Destructeur ferait bizarre, d’accord, et destroillé je trouve que ça ne parle pas beaucoup.
      Ceci dit on ne va pas se battre là-dessus ;0)

    • Frank dit :

      @ Savancosinus C’est vrai, mais c’était pourtant la même appellation à l’origine, pour désigner des navires conçus pour détruire les petits et efficaces « torpilleurs ».
      Mais faut reconnaître que les anglo-saxons sont plus pragmatiques, et ont gardé longtemps cette désignation de « destroyer ». Tandis que nous, nous avons longtemps hésité entre « contre-torpilleurs », « escorteurs », « escorteurs d’escadre », « frégates », « croiseurs légers », etc… Le concept FREMM a mis de l’ordre dans tout cela.
      Je laisse aux spécialistes de faire le distingo, mais rappelons que la France a excellé dans ce type de navires dans les années 30, avec différentes classes, comme le Terrible, ou le Chevalier Paul, qui poussaient à près de 40 nœuds, entre autres. Et des navires de ligne et de croiseurs aussi élégants que puissants.
      http://www.netmarine.net/bat/listes/flot1940.htm
      L ‘occasion aussi de rappeler qu’en 39, nous avions une Flotte superbe, la 4ème, sous l’influence de G. Leygues, presque disparue en 45, malheureusement. (le gâchis de Toulon, entre autre).
      Une reconstruction réalisée durant les années 30, malgré le marasme économique d’après 1929, ce qui tend à prouver que lorsque que l’on veut, on peut.
      D’ailleurs, les appellations de navires…
      Certains ont même un croiseur lourd porte-aéronefs, c’est dire.

      • Vinz dit :

        « L ‘occasion aussi de rappeler qu’en 39, nous avions une Flotte superbe, »

        L’occasion de rappeler que cette superbe flotte n’a servi à rien, et qu’en 39, nous avions une armée de l’air minable – mais qui a bien combattu.

        • Savancosinus dit :

          Cependant, avec le problème de dispersion sur l’artillerie principale des Dunkerque, Strasbourg et Richelieu, problème réglé qu’après-guerre, on n’aurait pas été en position optimale face à l’adversaire. Mais globalement superbe flotte, effectivement.

        • PK dit :

          LOL. La flotte a tellement servi à rien qu’elle a permis à Pétain de négocier la zone libre. Hitler avait tellement les foies de la voir « s’envoler » vers l’Angleterre qu’il a accepté cette partition qui ne l’arrangeait pas du tout.

          Si les Anglais n’avaient pas fait les cons à Mers-el-Kébir, il y aurait eu des chances que la flotte ne se sabordât point à Toulon pendant l’invasion de la zone libre.

    • Asvard dit :

      Depuis longtemps les armées Britannique et Américaine parlent d’ « assault rifle » il me semble alors appelons un chien un chien : le HK416 est un assault rifle.

      • Savancosinus dit :

        Vous n’avez pas tort au fond, mais fusil d’assaut, ça veut dire sturmgewehr, traduit littérallement, assault rifle, comme vous le faites remarquer, et ça désigne exactement la même chose. Mais un contre-torpilleur, désolé, ce n’est pas un destroyer moderne. Ce sera plutôt comparable à un destroyer époque WW2 (zerstörer, dans la kriegsmarine). Sur le coup, je parle des bateaux, la défense de la langue française, c’est un peu à côté de la plaque. A mon très humble avis…Vous allez me dire qu’une frégate, c’est une FREMM, mais aussi un navire à voile comme l’Hermoine, époque Louis XVI, mais justement, c’est l’appellation traditionnelle employée dans la royale de nos jours, bien que le numéro de coque commence par D (comme destroyer). Un destroyer US moderne ou une FREMM, c’est un peu kif-kif ,mais pas un CT style Mogador, aussi racé fut-il.

  8. Patrickov dit :

    Encore une région sous influence des russes et des turcs, en 2017, les autorités soudanaises ont concédaient la gestion de l’île de Suakin à la Turquie contre des promesses d’investissements et de coopération militaire, la Russie a signé un accord avec les autorités soudanaises pour y déployer une importante base navale.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Encore une région sous influence des russes et des turcs, e ]

      En l’ occurrence les Turcs vont y restaurer la cité médiévale Ottomane !
      A priori j’approuve mais je crains que le pire : Un kitsch Neo-Ottoman avec des robinets plaqués or et des chiottes en bois précieux laqué pour mamamouchis friqués car c’est appelé à devenir LE spot de plongée de la région …
      Dommage …
      Les photos de l’île au cours des années 30 m’ont toujours fait rêver , en particulier les immeubles Ottomans de trois étages avec moucharabiehs et balcons en bois . Ils me font penser aux immeubles communautaires Juifs du vieux Tskhinval en Ossétie .
      Avec l’architecture coloniale Italienne d’Asmara et le vieux Yanbu c’est certainement un des endroits où j’aurai aimé vivre dans la région il y a 80-90 ans .

      • Patrickov dit :

        c’est vrai que Paris, New-York ou Londres font rêver les migrants tandis que Dubaï fait rêver les milliardaires
        Les chiottes de Paris dans la cour ou sur le palier étaient vraiment très romantiques et la bonne odeur qui se dégageait des escaliers, les pissoirs dans les rues l’étaient tout autant.

  9. Alain d dit :

    Excellent !
    Ce type de coup, prémédité ou pas, ne pourrait pas être joué par la France. Parce qu’elle n’a déjà pas suffisamment de navires pour effectuer toutes les missions qu’elle devrait assurer, en corrélation de ses immenses territoires maritimes, de son poste permanent au Conseil de Sécurité, de toutes ses alliances militaires et engagements, de sa position au sein de l’OTAN, et comme 3ème exportateur d’armes.

    • Too dit :

      En même temps…. La France a une grosse base militaire à deux pas de la à Djibouti…
      On peut venir faire des ronds de jambes au Soudan, mais on a pas grand chose à y gagner.

      • Alain d dit :

        La France ne pourrait pas jouer ce coup, au Soudan ou ailleurs!
        Et elle peut nouer des accords militaires sans créer de base !
        Et puis quitte à choisir une nouvelle base, je pense que l’Erythrée (collée à Djibouti), plus proche du Golfe d’Aden, et face au Yémen, serait plus stratégique que le Soudan. Ensuite il faut regarder les échanges économiques et les couloirs logistiques, et là encore l’Erythrée pèse plus pour contrer la Chine.

  10. breer dit :

    Vont-ils trouver un troqué digne de ce nom pour trinquer ensemble ? les matafs de tous les pays, trouvent toujours un terrain d’entente sur ce point, et j’en sais quelque chose, pour avoir été dans la royale 16 ans ..!!

  11. Amiral_sub dit :

    ça me rappelle les bagarres dans les bars à Toulon… Va y avoir de la bonne baston

    • magator dit :

      j en ai connu aussi mais en escale dans divers pays visités et bizarrement toujours avec les marins anglais,

  12. Paul Bismuth dit :

    Vu le nombre de bases américaines dans le monde, il y a de la marge:
    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210303-soudan-lutte-d-influence-am%C3%A9ricano-russe-sur-les-bords-de-la-mer-rouge