Otan : Les États-Unis parlent d’établir des « relations constructives » avec la Turquie

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

67 contributions

  1. vachefolle dit :

    Stratégiquement Les états unis ne veulent pas sortir la Turquie de l’OTAN, ca serait un trop grand risque qu’ils finissent dans les pates de la Russie, et puis ils sont geographiquement utiles comme zone tampon et en plus on une armée qui fonctionne.
    De plus Les US ont suffisament de pbs avec la Chine, le Covid, la russie, l’Iran, …. pour se rajouter des pbs en plus.

    Donc objectif des US : Calmer le jeu avec la Turquie et l’OTAN, eviter une escalade avec la Grece et attendre que erdogan se fasse virer aux prochaines elections.

    Quel est l’objectif de Erdogan ? Se faire reelire, et se facher avec les US en se prenant des sanctions economiques serait contre-productif.

    • 에르메스 dit :

      Erdogan se faire virer ? C’est aussi probable que Poutine ou Xi Jinping…
      .
      Mais sinon oui, ce n’est certainement pas le mieux pour les US de s’occuper de la Turquie, et justement Erdogan le sait sinon il ne se permettrait pas tout ça.
      Par contre, ce n’est pas tellement le risque de voir la Turquie se tourner vers la Russie, actuellement il y a autant de tension entre la Russie et la Turquie, que la Turquie et la France, ou presque.

    • hoopy dit :

      Plutôt qu’ils finissent dans les pates de la Chine car je ne vois pas Turquie et Russie rester proche très longtemps. La Turquie est surtout un problème pour l’Europe, pas pour les USA qui ont moins de minorité islamistes et qui n’ont pas de frontière commune avec Turquie. Tant qu’Erdogan sera au pouvoir, je doute qu’on puisse faire ‘comme avant’ avec la Turquie, car Erdogan et son clan ont poussé le bouchon trop loin. Ses rêves néo-Ottomans Islamo-nationaliste le rendent dangereux pour la Paix.

  2. Too dit :

    Vous n’avez pas le temps de lire l’article ?
    Un petit résumé:
    « Bla bla bla bla »

    En gros c’est l’idée… On regarde, on verra etc…

  3. MOMO dit :

    Le plus intéressant finalement ce sont les deux points suivants:
    « …la volonté d’établir des relations fortes, durables et constructives entre les deux pays dans la période qui s’ouvre. »
    « …renforcer la sécurité transatlantique. »
    Sur le premier on ne comprend pas en 1er abord qu’entre deux alliés de l’otan ce soit nécessaire de le rappeler. En creux cela confirme qu’il y a une faille profonde quoiqu’en dise stoltenberg entre la turquie et les autres pays et que les mots ne suffiront pas à faire prendre les vessies pour les lanternes. On savait que les US n’étaient pas dupes et le f35, quoi qu’il vaille, n’est pas prés d’aller à ankara. Aprés on aurait aimé plus de précision sur ‘la période qui s’ouvre’. Du blabla de remplissage? Normalement non, les mots sont pesés, mais pas sûr exactement de ce que cela veut dire: re-calage en Lybie, perspectives sur l’iran, un peu tout ça? A suivre.

    Sur le 2ie point clairement il s’agit de la posture face à la russie, il est dit ‘transatlantique’ ce qui ne concerne aucun des pays du moyen orient ni de l’afrique. Là aussi le sujet ce sera les actes et non le baratin de la turquie, à l’évidence mise sous observation par les US et en réalité toute l’otan au-dela des gesticulations.
    Trés bien. Les frères musulmans ne sont pas encore à la maison blanche malgré tous leurs efforts de manipulation et d’infiltration.

  4. eric dit :

    la grande Bretagne propose a la Turquie sont aide a la construction du premier porte avions turque

  5. Cappadocia dit :

    La recevera les F35, la Grèce perdra le contrôle de leur zone pétrolière.

    • joe dit :

      Pour faire simple, non vous avez tout faux. Au mieux il y aura discussion sur des participations de x pourcentage dans la gestion des coûts et profits de certaines zones très limitées.

    • Kibboutz dit :

      Le combat entre F35 et le Rafale, tout le monde l’attend le regarder.

    • Robert dit :

      Ben oui, les F-35 Turcs seront bientôt livrés, et la Grèce qui n’est pas aussi importante stratégiquement que la Turquie sera vite oubliée !

  6. Clavier dit :

    Bref l’administration Biden avance à tâtons !
    Mais les Grecs sont prévenus….

  7. Fidel Gastro dit :

    Virus PCC = effondrement économique occidentale, vote par correspondance = élections frauduleuses = socialistes au pouvoir. Après la Corée du Sud et les US, attention la France.

    • Machin 10 dit :

      Oui on sait c’est un complot mondial de l’Internationale Communiste !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Virus PCC = effondrement économique occidentale, vote par correspondance = élections frauduleuses = socialistes au pouvoir. Après la Corée du Sud et les US, attention la France. » Il faut vous mettre au courant le socialisme en France on connait!

    • Green dit :

      merci mais non

  8. Thierry dit :

    La Turquie a considérablement gagné en puissance d’État pendant cette période. Avec un revenu national avoisinant les 800 milliards de dollars, c’est un pays du G20. Il a la deuxième plus grande armée de l’OTAN. Son industrie de défense en plein essor projette sa puissance à travers ses frontières. Son vaste réseau de missions diplomatiques est le sixième en importance au monde, juste au-dessus de celui de l’Allemagne. Et il se classe au premier rang mondial en termes d’aide humanitaire destinée aux réfugiés syriens, avec des programmes importants également dans des pays en détresse comme l’Afghanistan et la Somalie.
    source :
    https://www.ft.com/content/e4194007-b6be-4836-b936-cf0f2074df11

    ———————————————————————————

    Ce préambule montre bien que cela ne se résume pas à l’affaire grecque et aux achats de S400, il y a de nombreux point de convergence possible.

    Erdogan essaie de s’imposer au Pays comme un leader fort, nécessité d’autant plus indispensable pour lui que c’est bien loin d’être une démocratie exemplaire et que l’autocratie ne supporte pas la contestation. Mais ce système a ses limites car qui rêve d’expansionnisme ne peut être isolationniste en même temps.

    Le grand empire turc dont il rêve ferait toujours pâle figure face à l’Europe et aux USA, il lui faudra bien arriver à des concessions comme il l’a fait avec la Russie dont le régime de Poutine finissant est aux abois. Erdogan a fait moins de dégâts aux occidentaux que Poutine, la discussion et les accords reste possible.

    • Mat49 dit :

      @Mokhtar soit plausible un peu, plausible! Quand on est un troll djihadiste il faut passer inaperçu!

      Un petit exemple : si les Turques sont aussi impliqués dans le secour au réfugié syriens est ce que ça n’a pas un lien avec le pays qui est frontalier au sud-ouest avec la Turquie?

    • hoopy dit :

      Erdogan fait moins de dégâts aux occidentaux que la Russie, quelle blague … Il a mis à mal l’OTAN, attaqué des alliés des occidentaux, remets en cause les frontières de l’UE, a lancé une campagne de haine islamiste contre la France. Que fait la Russie contre les occidentaux concrètement, à part défendre ce qui lui reste de buffer avec l’OTAN (Ukraine, Bielorussie) ?

      • Thierry dit :

        c’est quoi la météo à Moscou aujourd’hui ?

        • hoopy dit :

          Ce genre de phrase inutile est plus facile que de répondre à ma question n’est pas ? Que fait la Russie contre les occidentaux concrètement ?

    • Starbuck dit :

      Le régime de Poutine aux abois? Vous m’en direz tant. Mdr

    • Nike dit :

      Tout n’est pas rose en Turquie. La valeur de la livre Turque a été divisée par 6 en 8 ans, et faire le plein d’essence coûte une blinde à la population.
      La Chine maintient artificiellement l’économie Turque à bout de bras en échange de quoi ???
      Le protégé d’Erdogan a perdu son fief (Istanbul) aux municipales.

      Il est très probable que Erdogan se fasse virer par les Turcs aux prochaines élections. A moins qu’il fasse du bourrage d’urnes. Mais la Turquie n’est pas l’Afrique il existe encore de vrai règles démocratiques qu’Erdogan n’a pas osé « effacer ».

  9. Stoltenberg dit :

    D’où la nécessité pour la diplomatie française (mais aussi grecque et chypriote) d’isoler de plus en plus la Turquie. Pour l’instant, ce sont les Turcs eux-mêmes qui font le travail pour nous. Pourquoi ne pas les aider ???

    • 에르메스 dit :

      Parfois l’inaction est la meilleure des actions.

      • Stoltenberg dit :

        Ouai, surtout lorsque quelqu’un veut nuire considérablement à vos intérêts nationaux. Surtout ne rien faire, surtout ne pas gêner – voici le mot d’ordre. Quel dommage que Sun Tzu a oublié de mentionner cette magnifique stratégie dans son ouvrage…

    • Big Cino dit :

      @Stoltenberg Quel mytho, arrête la fumette.

      • Stoltenberg dit :

        Big Mytho : Encore une gaffe, minable canaille. À ce rythme, vous allez sombrer encore plus vite que beaucoup de ces con-tributeurs prorusses ou proturcs. Félicitations.

  10. Loufi dit :

    Est-ce que couler leurs bateaux, détruire leurs avions et leurs pistes, détruire leurs chars, peut être qualifié de relations constructives 🙂 ?

  11. OBIOU dit :

    Il y a pas si longtemps , nous parlions des problèmes avec La Turquie .
    Relation avec La France.
    Relation avec l’Europe
    Relation avec L’OTAN
    Relation avec les USA .
    Le problème est résolu en 2 minutes , les USA décident le reste exécute .
    Passez il y a rien à voir . Même si certain vont avaler leur chapeau ….

    • joe dit :

      Les termes utilisés ne signifient absolument pas un alignement des US avec Erdo mais simplement un langage diplomatique qui estime que la position dure de Erdo n’est pas acceptable mais peut faire l’objet de discussion pour déterminer comment en sortir sans perde la face trop ouvertement (pour Erdo).
      Ne jamais oublier que entre les Russes et les US, Erdo choisira les US. Les Russes servent de lièvre et aussi de propagande électorale. Tous utilisent l’autre… et en sont bien conscients, Erdo en tête.

      • hoopy dit :

        Bien sur que les turcs choisiront toujours les US. La Russie, c’est quand même leur ennemi/rival héréditaire et je doute que la Turquie veuille se faire manger par la Chine. Aussi, le monde musulman est trop divisé pour que la Turquie en prenne le leadership (c’est ça le vrai rêve d’Erdogan). Au final, Erdogan a scié la branche sur laquelle il était assis dans cette approche ouvertement anti-occidentale, et j’espère qu’il va en payer le prix dans le long terme, et que le discours diplomatiques ‘politiquement correct’ n’empêcheront pas des conséquences lourdes pour la Turquie.

    • Alain d dit :

      America first, les affairistes démocrates remplacent l’affairiste Trump, et le Pentagone, affairiste en chef, pourrait bien arrondir les angles en faveur de la Turquie. Parce que la Grèce pèse moins, économiquement et géo-stratégiquement, que la Turquie ! Les Etats-Unis pourront ainsi partager le gâteau avec leur caniche britannique, au détriment des intérêt de l’UE.
      Oubliés les financements turcs aux groupes extrémistes, voir djihadiste? Oublié que les filières illégales d’armes et autres trafics qui passent par la Turquie, et boostent son économie?
      America first

    • Green dit :

      vous ne semblez pas savoir que la Turquie est sanctionnée pour tout équipement militaire de la part des USA. les relations constructives sont un souhait pour l’avenir, pas l’état actuel.

  12. oryzons dit :

    Oui bon pour l’instant on est sur du baratin diplomatique.
    Erdogan tente de se rabibocher avec les US et l’UE depuis que les sanctions commencent à tomber, ça on a compris.

    Mais le baratin diplomatique a toujours une limite, les actions qui se déroulent concrètement.

    Concrètement la Turquie a toujours des systèmes S400 qui ont été acquis pour spécifiquement être hors de tout contrôle OTAN et diriger contre des pays OTAN, Grèce en premier lieu.
    Concrètement la Turquie continue de revendiquer la moitié des eaux territoriales grecques.
    Concrètement la Turquie continue de promouvoir un Islamisme nationaliste agressif.
    Concrètement la Turquie continue d’agir contre les forces qui ont combattues Daesh.
    Concrètement la Turquie continue de déployer des mercenaires en Lybie.
    Concrètement la Turquie continue d’être le bras armé du Qatar et des Frères Musulmans.

    On verra combien de temps le discours policé des communiqués diplomatiques tiendra face à la réalité des visées turques.

    Et au passage les 3 associations musulmanes françaises qui refusent de signer la charte « Macron » sont toutes les 3 des associations « turques ».

  13. Auguste dit :

    Tant que les US considéreront la Russie comme un ennemi,Erdogan se fera du beau poil.Il n’est pas étonnant que Anglais et Turcs s’entendent si bien:tous les deux ont réussi à avoir le beurre et l’argent du beurre sur le dos des ploucs occidentaux.

    • Momo dit :

      Aprés cette magnifique introduction quelle est la suite et surtout la conclusion?
      Les US doivent-il considérer la Russie actuelle comme un allié? C’est ça?
      On meurt d’attendre la suite…

  14. Lotharingie dit :

    Et en meme temps :
    .
    Mardi, sur le campus de Bogazici, des dizaines d’enseignants s’étaient rassemblés sous les fenêtres du recteur aux cris de « démission » pour protester contre l’arrestation, survenue la veille, de 159 étudiants.

    Les enseignants boudent le recteur et aucun n’a postulé pour être son adjoint.

    Les protestations ont également gagné Ankara, la capitale, où la police a arrêté, mardi, 69 personnes parmi celles qui s’étaient rassemblées en signe de soutien aux étudiants d’Istanbul.

    Voici plus d’un mois que des étudiants et des enseignants de Bogazici rejettent la nomination de Melih Bulu, un universitaire au profil académique médiocre mais dont la loyauté au pouvoir est sans faille puisqu’il est membre du Parti présidentiel de la justice et du développement (AKP).
    .
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/02/03/le-mouvement-de-protestation-a-l-universite-du-bosphore-gagne-de-l-ampleur-en-turquie_6068619_3210.html

    • Patrickov dit :

      Hors sujet, problème interne au pays qui ne concerne ni américains ni européens, info qui n’a rien à voir avec l’actualité militaire concernant les USA et la Turquie.

      • Lotharingie dit :

        Patrickov :
        .
        « ….Hors sujet, problème interne au pays qui ne concerne ni américains ni européens… »
        .
        Je comprends parfaitement votre remarque.
        Vous ne pouvez pas comprendre un mécanisme simple et bien connus de tous qui est souvent appliquée dans tous système autocratique en situation d’échec :  » l’externalisation d’une crise interne « .
        .
        Les déstabilisations turques à l’extérieur ne sont que les conséquences des échecs de son état mafieux. Erdogan à tenté en vain de cristalliser l’attention du peuples turc en défiant les 2 premières puissances du monde ( les USA et l’UE ).
        Heureusement, le jeunesse turque éduquée, n’est plus dupe et ne veut plus des manipulations de cet islamiste sénile et voleur.
        .
        Allez Patrickow, gardez courage, les vaccins arrivent, vous pourrez bientôt quitter le canapé de l’appartement de vos parents que vous squatter depuis de trop nombreuses années.
        .
        Vous pourrez enfin avoir un vrai projet de vie bien à vous ; et cesserez de venir inutilement polluer ce site en colportant la minable propagande de vos employeurs et dont, je suis convaincu, vous n’en comprenez même pas le sens ni les objectifs.
        .
        Bien à vous.
        Je vous souhaite le meilleur dans votre nouvelle vie.

        • Patrickov dit :

          hors sujet, cela frôle la paranoïa, tant mieux les internautes peuvent avoir une idée de votre niveau intellectuel

          • Lotharingie dit :

            à Patrickov :
            .

            « ….hors sujet, cela frôle la paranoïa, tant mieux .blablabla……… »

            Oui, oui.
            .
            Mon niveau intellectuel a été reconnu et validé par des instances nationales qui vous sont ( hélas pour vous ) totalement inconnues ; de plus il a été reconnu au niveau international ( ainsi que par mes intermédiaires financiers).
            .
            Je vous invite à votre prochain rdv chez pôle emploi de tenter de bénéficier de cours du soir, pour comprendre un peu les mécanismes macro-économiques et géopolitiques, qui assurément vous font défaut.
            .
            Comprenez Patrickov, je n’ai aucune haine contre vous, tout au plus de la pitié, tant vos interventions sont niaises au regard du niveau intellectuel des intervenants sur ce site.
            .
            Pensez à vous, et essayez de vous réinsérer socialement ; vous ferez ainsi du bien à vos parents, et c’est déjà très bien. ( et j’aurai l’impression que mes impôts cesserons un peu à être jetés par les fenêtres en allocations familiales, RSA, allocations chômages et autres…)
            .
            Bien à vous.

    • oryzons dit :

      Et alors ?

      Tant mieux si certains Turcs se réveillent et n’ont pas envie de vivre dans une dictature islamo nationaliste à vie.

      Mais dans tous les cas être complaisant avec Erdogan ne mène qu’à notre affaiblissement.
      Etre complaisant avec son ennemi, que celui-ci soit la Chine pour les produits manufacturés courant, l’électronique domestique (TV, électroménager, composants à bas coûts) et les télécoms, les USA pour les CPU, les systèmes d’exploitation, les données personnelles et le big data, les plates formes digitales, les markets place monopolistiques, l’Allemagne pour l’industrie mécanique, l’industrie lourde, la robotique), cela ne t’apporte jamais rien que de l’affaiblissement, voire de la dépendance.
      La Turquie est beaucoup moins dangereuse, il suffit de la juguler militairement.

      Il faut donc d’une part lui couper les vivres de ce côté et d’autre part nous renforcer.

  15. Noël BERGON dit :

    les Américains …resteront les Américains !…et les Turcs idem ! et ils le savent très bien !…sans oublier …les Allemands ,qui ,ont déjà repris les négociations qui avaient « cessées » pendant…3 mois !…qu’en est il des livraisons ?…elles vont reprendre ou elles n’ont jamais arrêté ?…bref ! nos « alliés » sont gentiment en train de nous la mettre bien profond…comme lot de consolation, il nous reste la Grèce et une partie de chypre ! hip ! hip ! hip ! hourra !

    • Momo dit :

      Un cocu battu content? Un troll?

      • Noël BERGON dit :

        ??!!… je pense pas …mais juste se remettre les yeux en face des trous ! …la France et sa sempiternelle « défaite glorieuse »…un peu de pragmatisme…un peu d’objectivité…voir un peu de stratégie…ne ferait pas de mal…il me semble ! pour ce qui est des « trolls »…il n’y en a pas besoin !…vous êtes beaucoup plus performant avec vos convictions éculées…et qui se drape dans des certitudes d’un autre temps…toujours une guerre de retard !

  16. Robert dit :

    Une bonne nouvelle progressiste grâce à Biden, loué soit son saint nom.
    Cela devenait nécessaire pour le moral et la combativité de l’armée américaine. Je veux dire en plus des prochaines guerres qui ne tarderont pas à être déclenchées par l’empire.
    http://www.observateurcontinental.fr/?module=news&action=view&id=2389

    • Robert dit :

      Personne n’a réagi que c’était un site de parodie. Certes, avec Biden, on doit s’attendre à ce genre de décisions, mais disons plus subtiles.

  17. Muse dit :

    Opération « baissetonfalzar » bien connue des cinéphiles français !

  18. Patrickov dit :

    Les USA négocient avec les pays récalcitrants, les autres sont asservis et donc suivent les consignes américaines. Au sein de l’UE aucun pays ne peut tenir tête aux USA, on a pu le voir avec Trump. Certains pays sont indispensables pour les USA, Poutine et Erdogan s’entendent très bien malgré quelques désaccords les échanges commerciaux sont aux beaux fixe, des accords sur le long terme comme la centrale nucléaire et l’acheminement du gaz vers l’Europe via la Turquie. Le véritable adversaire des USA c’est la Chine qui fait peur avec son appétit d’ogre.
    La Russe fournira du matériel militaire si la Turquie en fait la demande, d’ailleurs les S-400 si inefficaces d’après les experts du clavier ici vont bientôt faire leurs arrivées en Inde.

  19. vrai_chasseur dit :

    Les points de divergences USA-Turquie ne portent pas que sur les S400 ou l’OTAN.
    La banque d’état turque Halk Bank avait contourné l’embargo US vers l’Iran, avec des sommes très importantes et sur plusieurs années, ce qui indique un blanc-seing donné par Erdogan en personne. L’enquête de la justice US, mettant nommément en cause plusieurs ministres turcs, avait été stoppée par Trump, suite aux demandes répétées directes de Erdogan. Le ministre de la justice US William Barr avait même « accepté la démission » du procureur chargé de l’enquête, Berman. Lequel a toujours démenti avoir donné sa démission.

    Biden a fait de l’indépendance de la justice une de ses promesses phares de campagne, justement en contrepoint de l’interventionnisme Trumpien. Cette enquête Halk Bank risque de lui exploser à la figure, en débouchant sur de graves accusations (le lobbying intense d’Erdogan en personne auprès de Trump pour faire annuler l’enquête en dit long). Et il ne pourra pas étouffer l’affaire.
    Il est certain que l’administration Biden cherche a récupérer la Turquie, plutôt que de la laisser vadrouiller avec de mauvaises fréquentations.
    Mais ça va être un jeu très compliqué pour les USA.

  20. Max dit :

    Bizarre la position US.
    Héritage des « manipulations » du dernier mois de mandat de Trump par moultes contrats d’armement notamment des F-35 aux frères ennemis des frères musulmans, les Emirats Arabes Unis.
    Quand en même temps les porte-drapeaux de la confrérie intégriste sont le Qatar et surtout la Turquie d’Erdogan qui revendique des F-35, eux aussi !

  21. Flo dit :

    Mauvais signal envers les Grecques, l’occasion pour la France de vendre des rafales et des frégates, Macron doit saisir l’opportunité à fond…

    • Castel dit :

      Les Grecques, les Turques, je ne savais pas que dans ces pays, seules les femmes portent l’uniforme !!

  22. Paul Bismuth dit :

    Joe Biden annonce une fin de partie au Yémen et garde les boys en Allemagne:
    https://www.20min.ch/fr/story/biden-redistribue-les-cartes-dans-larmee-868202475951

  23. Plusdepognon dit :

    Les pays européens à la niche !

    Il y a une constance entre les différentes administrations américaines…
    https://www.meta-defense.fr/2020/03/06/les-etats-unis-font-pression-sur-les-europeens-pour-un-soutien-a-la-turquie/