L’Australie choisit l’hélicoptère d’attaque AH-64E Guardian pour remplacer ses Tigre ARH

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

132 contributions

  1. 에르메스 dit :

    Rien à dire, en hélico d’attaque on fait pas mieux qu’un Apache.
    Mais on s’éloigne quand même loin du concept du Tigre, à se demander pourquoi il a été choisi initialement quand même…

    • ScopeWizard dit :

      @에르메스

      Ben si ; précisément , il y a à dire ………

      L’ Apache n’ est pas du tout le nec plus ultra que d’ aucuns se plaisent à vanter .

      Déjà , il faut voir d’ où il vient ; en termes de performances il est très en dessous de celui qui aurait dû être à sa place mais qui s’ est heurté à l’ hostilité de certaines composantes de l’ Armée Américaine soit en gros aux dissensions qui caractérisent si bien le fameux « Complexe Militaro Industriel » dont le Président Eisenhower avait prévenu le monde de ses dangers lors de son discours de fin de mandat en 1961 , ensuite tout en héritant des avancées conceptuelles autant que technologiques de celui qui s’ est fait recaler , il a fallu longtemps à l’ Apache avant d’ atteindre un certain niveau d’ excellence ce qui à ma connaissance remonte à l’ apparition des « LONGBOW » , pas avant .

      Eh oui , il y a ça aussi………

      • Ulysse dit :

        @Scope. Le fameux et très en avance AH56 Cheyenne, qui faisait peur notamment a l US Air Force, qui craignait la concurrence avec le programme AX qui a donné naissance au A10 .

        • ScopeWizard dit :

          @Ulysse

          Tout juste ! 🙂

          Je n’ ai pas voulu le nommer pour voir si quelqu’ un avait la référence notamment notre ami au pseudo « compliqué » ; bravo ! 🙂

          En revanche , je ne me souvenais plus qu’ il était redouté concurrent de l’ A-10………..

          Merci de l’ avoir rappelé ! 🙂

        • ScopeWizard dit :

          @에르메스 @Ulysse

          Même si tout n’ était pas parfait et qu’ il y avait certaines inexactitudes ou approximations , j’ ai personnellement beaucoup appris grâce à nombre de séries documentaires estampillées années 1990 régulièrement diffusées sur « PLANÈTE » tel « Un Temps d’ Avance » , « Histoires Oubliées de l’ Aviation » , « Vertical » , « Missions Aériennes au Vietnam » , « Vol au dessus des Mers » , et bien-sûr « Avions de Légende » ou « Le Fracas des Ailes »………

          Il y avait également de très bons trucs sur les chaînes ABMOTEURS ou MOTORS TV , mais plus orientés Français .

          Jusqu’ il y a quelques années , tandis que les chaînes PLANÈTE ne les diffusent plus depuis très longtemps , il était possible de trouver beaucoup de choses à disposition sur le net , et notamment une bonne partie de ces séries en Version Française ………..

          Mais aujourd’ hui , certains défenseurs de la culture pour tous en ayant décidé autrement , bernique !

          Aussi , désormais , il faut faire avec ce qu’ on trouve ………. et s’ en contenter !

          Sélection aussi intéressante qu’ instructive assez complémentaire………..
          https://www.youtube.com/watch?v=VVYwPFzY-DI

          https://www.youtube.com/watch?v=csGWV541yjw

          https://www.youtube.com/watch?v=ycXEgIRWGqs

          https://www.youtube.com/watch?v=xcoHP0t8YfE

          https://www.youtube.com/watch?v=78_SFl_n0Bs

          https://www.youtube.com/watch?v=fR-r6RR1nJM

          Photo de l’ engin dans son élément :
          https://i0.wp.com/www.defensemedianetwork.com/wp-content/uploads/2011/11/AH-56-Cheyenne-Airborne1.jpg

          Eh oui , un temps d’ avance………. 🙂

          • 에르메스 dit :

            Les ailes de légendes et autre documentaire ont beau faire la part belle à la « propagande », ce sont en effet de magnifique source, notamment d’images.
            .
            J’ai regardé y’a tout juste quelques jours celui concernant le Huey:
            On y voit justement le fameux Cheyenne:
            https://youtu.be/nP7hKn3B868?t=2177
            .
            Un hybride un peu trop en avance sur son temps et tellement fascinant.

          • Phytostar dit :

            Quand on ne connait pas le sujet, la référence devient celle de séries télé ! Pitoyable.

          • ScopeWizard dit :

            @Phytostar

            Attendez , c’ est à moi que s’ adresse cette si aimable attention ?

            Avez-vous d’ abord pensé à réfléchir avant de sortir cette gentillesse ?

            Pitoyable vous même .

          • ScopeWizard dit :

            @에르메스

            Personnellement , je trouve bien plus propagandistes et souvent moins informatives les productions plus récentes ; le côté amateur/passionné des anciennes à l’ habillage parfois approximatif comparé à ce qui se fait de nos jours , valait souvent bien mieux que les jolis écrins actuels .

            Merci du lien ! 🙂

      • Phytostar dit :

        « Eh oui , il y a ça aussi……… »

      • wagdoox dit :

        Scope … pour une fois, on va pas etre d’accord, il faut voir que le tigre n’est pas une réussite !
        Son taux de dispo est une cata, le faible nombre produit le rend cher a l’achat comme à l’utilisation.
        La tactiques d’utilisation de cet hélico est très particulière à la France, l’Allemagne a une autre version avec un radar qui voit loin et des missiles avec une portée plus importante. La version Fr c’est du suivi de terrain, ou presque. US, RU, UK… Très peu de pays utilisent leur hélico comme nous le faisons en conséquence, le tigre est très peu apprécié. Je parle meme pas une partage industrielle qui a été et reste une cata, plus encore dans le cadre australien qu’ailleurs.
        Les deux seuls qualités qu’il a, c’est son faible poids (ca coute moins cher en carbu que les 10t de l’apache au dépend du blindage qui vaut ce qu’il vaut) et son canon stabilisé à tout les angles.
        Dans le cadre Fr, je prendrais le tigre à l’apache pour quasi toutes les autres armées au monde, je prendrais de l’apache.

        • ScopeWizard dit :

          @wagdoox

          Si je ne dis pas de bêtises , l’Apache du constructeur Hughes ( racheté par la société McDonnell Douglas ( 1984 ) rachetée elle-même par Boeing ( 1997 )) est le tout premier hélicoptère à être conçu dès la planche à dessins pour être un hélicoptère d’ attaque car même les AH-1 COBRA puis SUPER COBRA issus des BELL UH-1 Iroquois de transport dont ils sont une sorte de génial dérivé ( 1965 mise au point en à peine 6 mois , héritage des parties dynamiques soit moteur , transmission , système de rotors autour d’ un tout nouveau fuselage caréné très étroit dessiné pour un équipage de deux disposé en tandem soit un mitrailleur à l’ avant , le pilote derrière et légèrement au-dessus , pouvant mettre en œuvre une large gamme d’ armes fixes tel un « minigun » de calibre 50 à tubes multiples et un lance-grenades de 40mm ou un canon de 20mm à 6 tubes ou de 30mm à 3 tubes à partir d’ une tourelle télé-opérée , ou propulsées tel des missiles TOW , des roquettes de 70 mmm en emport sur pylônes , etc … performances dépassant les 350 km/h et les 570 km d’ autonomie au niveau de la mer ) , n’ ont pas été conçus comme cela .

          Comparativement , à l’ époque de la Guerre Froide , en Europe nous avions quelques machines intéressantes ; de mémoire l’ Alouette III ( avec parmi les premiers missiles anti-chars AS-11 et AS 12 ) puis la Gazelle pour la France , le BO 105 de MBB pour l’ Allemagne , le Westland Scout pour l’ Angleterre , etc……..

          Mais rien qui soit comparable aux hélicoptères d’ attaque Américains ou ceux très puissants des Soviétiques , ces derniers toujours aussi menaçants quant aux frontières Est de l’ Europe .

          D’ où la nécessité de rattraper notre retard en nous dotant à notre tour d’ une machine de combat la plus compacte et légère possible ce qui nous permettait de nous contenter d’ une motorisation d’ une puissance relativement modeste tout en garantissant une autonomie importante , en mesure ET de rivaliser ( électronique , puissance , armement ) ET de faire mieux que par exemple les Gazelle HOT tout en offrant un très haut niveau de protection et des performances élevées nous permettant de faire barrage à une éventuelle charge de blindés du Pacte de Varsovie .

          Pour ça , initialement , la société EUROCOPTER devait en construire 215 exemplaires en deux versions pour les Forces Françaises , et me semble t-il dans les 180 pour les forces Ouest-Allemandes , l’ autre grand pays partenaire du programme .

          Or , et je vous propose ce rapide copié-coller Wikipedia , voici ce qu’ il s’ est passé .

          « Le programme du Tigre en France a subi plusieurs modifications de cible et de délais conduisant à une augmentation du coût unitaire de 78,10 % et un étalement de livraison, le dernier exemplaire sera livré en 2020 alors qu’il aurait dû l’être en 2013.

          Le coût initial du programme était fixé à 8,899 Mds € pour une cible de 215 appareils répartie entre 75 HAP et 140 HAC pour un prix unitaire moyen de 41,4 M€. En 1994, à la suite d’une réévaluation des besoins consécutive à la chute du mur de Berlin, la répartition a été révisée à 115 HAP et 100 HAC. En 1998 la cible est revue une première fois à la baisse à 180, puis ultérieurement à 120. Finalement la France décida de fixer son objectif à 60 Tigre HAD, en transformant l’ancien parc HAP en HAD et en complétant par l’achat de nouveaux hélicoptères de cette dernière version. Le coût total du programme avec la transformation des HAP en HAD se monte à 6,588 milliards d’euros, en dehors de l’investissement consenti lors de sa conception, le prix unitaire d’un Tigre HAP est de 28,2 M€ et celui d’un Tigre HAD est lui de 37,2 M€. »

          Par conséquent , si le Tigre est réellement une si grande déception voire un ratage , ne croyez vous pas que cet état de fait -soit ne serait-ce que pour la partie Française une division des commandes par presque quatre- a pu jouer un rôle majeur dans ce constat ?

    • Paddybus dit :

      De mémoire, le choix avait été grandement « aidé » par une présentation aux officiels australiens, présentation pendant laquelle le Tigre s’était crashé… et les pilotes s’étaient sortis de là sans aucune blessure, car l’appareil a été trés bien conçu pour cela au moins… (je crois que les trains qui absorbent une part de l’énergie et un siège qui amorti le choc (structure déformable pour réduire le choc) permet de sauvegarder les pilotes…)
      Cet événement avait orienté pour une bonne part le choix du Tigre…

    • Eowya dit :

      L’Apache est un bon appareil. Mais personnellement, je préfère un Ka-52, je trouve que les Risses sont très doué pour fabriquer d’excellents hélicoptères. Et je ne suis pas vraiment sur qu’un apache vaille mieux qu’un Tigre.

  2. Castel dit :

    Après, j’aimerai bien savoir à qui ils vont pouvoir revendre leur 25 tigres, dans la mesure ou Airbus n’a aucune raison de leur reprendre…
    Je leur souhaite bien du plaisir !!

    • Kolkot dit :

      Dans l’idéal ce serait bien qu’ils l’échangent avec du matériel français ( a400m ou a300mrtt )

    • R2D2 dit :

       » j’aimerai bien savoir à qui ils vont pouvoir revendre leur 25 tigres »
      le souci c’est qu’ils n’ont pas des Tigre mais des pré-Tigre sur un standard spécifique. Et qu’une partie de des problèmes de ces pré-Tigre vient que leur fabrication/assemblage local n’a pas été ce qu’il aurait du etre. Donc meme en faisant un retrofit sur un standard Tigre il restera des surprises cachés.

    • Castel dit :

      Plus exactement 22, mais ça ne change rien au problème….

      • Wagdoox dit :

        ils iront à la casse !
        D’apres ce que je comprends ca leur coute plus cher de les faire voler sur X années que d’acheter neuf un autre appareil et le faire voler durant X années (X étant une constante).
        Le choix est vite fait.

  3. Namroud dit :

    Bizarre quand même de remplacer le tigre qui a été conçu en 2001 par l’apache qui a été conçu en 1984 même s’il s’agit d’une version moderne. Mais bon Canberra s’est toujours aligné sur l’oncle Sam, la seule exception c’est le contrat des sous- marins.

    • blavan dit :

      @namroud. Pour info le premier vol du tigre a eu lieu en 1991, et la conception était déjà très avancée en 1987.

    • R2D2 dit :

      Les sous marins ne sont pas une exception car il n’y avait rien sur étagère coté U.S…
      Et le système d’arme de ces sous marins sera fourni par LM si je me souviens bine.

      • wagdoox dit :

        C’est exactement ça, mais il se murmure que les militaires seraient pas contre une inspection de ce qui se fait chez nous en la matière. En gros, ils ont vu comment on bosse et ca leur plait. Maintenant les politiciens c’est une autre affaire. Si la France s’engage plus en indo pacifique ca aidera pas mal.

    • olivier 15 dit :

      Pour les soums, c’est tout simplement parce que les ricains ne font pas de diesel électrique. Par contre ils se rattraperont pour tout ce qu’il y aura dedans….

  4. PK dit :

    Encore une fois, le monde est devenu dingue. 100 millions d’euros par hélicoptère… C’est vraiment n’importe quoi !

    Ça sert à rien de répondre commande annexe, toussa… Ça se fait pour toutes les commandes. L’Égypte a payé 200 millions d’euros pour des Rafales tout compris – donc avec des armes autrement plus sophistiquées que celles tirées par un Apache – soit un peu plus du double du prix de revient unitaire de l’avion tout seul.

    Prix unitaire de l’Apache : 15 millions de dollars…

    No comment !

    • 에르메스 dit :

      PK ?
      Que je sache vous n’êtes pas nouveau sur Opex360, vous devriez savoir que ce n’est certainement pas 100M par hélicoptère, un contrat ça ne se traduit pas comme ça.
      Il y a les systèmes, mais également (selon contrat) armements, formations, infrastructures, transfert tech, pièces de rechange…
      .
      C’est pourquoi les premiers contrats sont également toujours extrêmement cher en comparaison d’une commande supplémentaire.
      Le congrès US a autorisé une vente potentielle de 6 Apaches pour 1.5Mds$ aux Philippines par exemple, suivant votre logique ça serait encore pire !
      .
      Je m’inquièterais plutôt de ça personnellement (Bon ça date…):
      « During Task Force Hawk, 24 Apaches were deployed to a land base in Albania in 1999 for combat in Kosovo. These required 26,000 tons of equipment to be transported over 550 C-17 flights, at a cost of US$480 million »
      Comme je sais que ça râle beaucoup l’anglais ici je traduis pour le plaisir des francofrançais:
      « Durant la Task Force Hawk (Ca se traduit pas ça, y’a un minima de code), 24 Apaches ont été déployés sur une base en Albanie en 1999 pour les combats au Kosovo. Ces derniers ont nécessité 26 000 tonnes d’équipements devant être transporté par plus de 550 vols de C17 pour un coût de 480M$.
      .
      A prendre avec des pincettes, on sait tous que les USA sont loin du déploiement au strict minimum, c’est juste que les chiffres paraissent énorme puisqu’on parle de plus de 1000 tonnes d’équipements par appareil pour quelques mois d’opérations.

      • Czar dit :

        « ça râle beaucoup l’anglais ici  »

        et en français ça donne quoi, ça ?

        quant à ceux que tu appelles les franco-français- comprendre ceux qui ne sont pas totalement vaincus par la diglossie, ils savent généralement ses débrouiller dans une autre langue, c’est d’ailleurs pour ça qu’ils connaissent en général les équivalents dans leur propre langue du jargonnage abstrus que les autres essaient d’acclimater.

        you’re welcome.

      • ScopeWizard dit :

        @에르메스

        « Comme je sais que ça râle beaucoup l’anglais ici je traduis pour le plaisir des francofrançais: »

        TARATATA , pas de cinéma……….

        Vous ne traduisez pas parce que les Franco-français « râlent » , vous le faites parce que ce site et son forum sont Français ; c’ est donc une question de politesse que de traduire ce que certains pourraient ne pas comprendre ou mal comprendre .

        Par contre , il peut arriver de répondre dans une autre langue à l’ un ou l’ autre intervenant qui s’ exprimerait comme tel ; dans ce cas , la traduction systématique s’ impose moins et est plus difficile .

        Raison pour laquelle , lorsque c’ est faisable , je recommande aux uns et aux autres d’ éviter le plus possible les articles et liens dans une autre langue que le Français ; ainsi pas de temps perdu et d’ effort de traduction à fournir que ce soit par correction ou autre chose ainsi qu’un risque limité de compréhension erronée , à moins d’ une mauvaise traduction de la source si cette-dernière s’ avère être étrangère et rédigée dans un langage non francophone .

        Mais c’ est vrai que ce n’ est pas toujours faisable …………….

        • 에르메스 dit :

          Mon anglais est loin de la perfection, si je cite quelque chose venant d’une autre langue, je cite toujours la phrase originelle de sorte à ce que si j’ai fais une erreur, on me corrige.
          Raison pour laquelle je n’aime également pas traduire les textes d’ailleurs!

          • ScopeWizard dit :

            @에르메스

            Certes , c’ est là un argument très valable ; mais ça demande un effort supplémentaire que par manque de temps ou de motivation tous ne seront pas capables de fournir à chaque fois ; ce qui est clairement mon cas .

        • Alain d dit :

          @ScopeWizard
          Oui mais, non mais, heu bon, pas facile.
          Il me semble que c’est aussi souvent une bonne chose de mette un lien ((Russe, anglais, bah que ceux que j’arrive à comprendre. Italien et espagnol aussi, parce qu’assez fastoches pour la correspondance latine, j’avais fait de l’espagnol, mais pas assez sérieusement pour le pratiquer en toute autonomie)) parce que c’est souvent une bonne façon de lutter contre les dénis et le complotisme à la mode de chez nous. L’idéal étant évidement de faire un rapide résumé en french pour intéresser le lecteur. L’autre intérêt de mettre les articles sources, c’est tout de même de reconnaître le boulot réalisé, éventuellement l’investigation, le vrai journalisme et donc par conséquence le droit d’auteur. Les €€€ pouvant dépendre du nombre de tirages, clics ou visionnages, notamment pour les pigistes.
          Un peu concerné puisque ayant déjà récupéré des droits d’auteurs, et pas qu’une fois, mais pas pour des écrits.

          • Ulysse dit :

            Les sources anglo-saxonnes et US en particulier sont très intéressantes, elles nous font sortir de notre monde franco-français avec un éclairage souvent différent et sont souvent remarquablement précises avec des détails qui feraient hurler les services de sécurité français. La pauvreté des sites Internet des constructeurs français est a souligner.

          • ScopeWizard dit :

            @Alain d @Ulysse

            Je n’ ai pas d’ arguments à vous opposer ; effectivement , il y a également tout cet aspect des choses …….

    • NRJ dit :

      @PK
      Vous dites des bêtises. Si vous faites un tour sur sa page wikipédia, vous verrez que l’AH-64E coûte 35 m$. Le Tigre et les matériaux composites qui composent sa structure coûte à peu près aussi cher a l’achat. Par contre l’heure de vol n’a pas le même prix. C’est là que la légèreté du Tigre entre en jeu et il coûte 20-25000€/h contre le double au triple pour l’Apache. Je vous laisse faire les calculs pour 2000 heures de fonctionnement minimum.

      • PK dit :

        Très bien corrigeons : 35 M€ l’unité pour 100 M€ de contrat : un facteur 3.

        On est en à 2 pour le contrat égyptien avec du matos autrement plus pointu.

        Bref, ça ne change rien sur le fond de mon argumentaire.

        (sauf que j’ajouterais que 35 M€ pour un hélico qui a une durée de vie de quelques minutes en haute-intensité, faut avoir des commerciaux costauds pour en vendre…)

        • Gégétto dit :

          Article fort intéressant sur la doctrine d emploi des hélico.
          Leur vulnérabilité au combat
          https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/fs32aeromobilite.pdf

        • oryzons dit :

          Le problème avec les australiens c’est qu’ils ont souvent des demandes très particulières en terme d’industrialisation locale ce qui fait grimper les coûts de livraisons et de maintenance et parfois (souvent) pose ensuite des problèmes qualité, maintenance, stocks.

          Les australiens ont surement été plus réaliste avec les américains qu’avec les européens.
          Avec les américains, les australiens savent qu’ils doivent payer plein pot car ils sont dans un rapport de force où ils ont un besoin vital de l’appuis US face à la Chine surtout maintenant, avec les européens ils sont plutôt dans l’état d’esprit :
           »
          On ne dépend pas d’eux pour notre sécurité. Donc on est dans un pur rapport client/fournisseur où l’on est le client.
          Le client est roi donc nous avons toujours raisons, ils ont toujours tords.
          Et puisque l’on fait l’effort de ne pas acheter aux US on va avoir des exigences énormes.
           »
          Mais vu le contexte géopolitique, les australiens se sont tout simplement fait à l’idée de raquer ce qu’il faut raquer auprès des US.
          Qui peut leur jeter la pierre ?
          La Chine est en train d’essayer de les mettre à genoux.
          Seul un soutien ferme et puissant des US leur permettra à long terme de ne pas subir la loi de Pékin.

        • NRJ dit :

          @PK
          35 millions pour l’hélicoptère. La même somme voire plus pour la maintenance. Et le reste pour la formation des pilotes, les simulateurs, et l’armement. Ça me paraît logique.

  5. Max dit :

    Les australiens caressent dans le sens du poil les USA. C’est le pays occidental qui a le plus de problèmes avec la Chine en ce moment.
    Pas étonnant que cela arrive au moment où la Maison Blanche lance un nouveau bail.

  6. jp dit :

    visiblement trop de problème de maintenance et de disponibilité, il a été mal concu, il serait temps de faire un nouvel helico en tenant compte de la maintenance. comme on l’a fait pour le rafale.

    • Michel dit :

      Oui les ex d’Eurocopter sont des nuls pour votre info ‘Eurocopter était quasiment le numero1 mondial….si vous connaissiez le nombre d’helicopters ex Eurocopter aux US vous seriez étonné !
      Il y a même une usine aux US rien que pour le marché Américain……

    • blavan dit :

      @jp. Le Tigre a été conçu en 1985, et livré à l’Alat en 2005. Il faut donc 20 ans , on sera peut être parti du Sahel en 2041, enfin il faut l’espérer. De plus le Tigre est au départ un hélicoptère conçu contre les soviétiques avec un missile tire et oublie , c’était avant la chute du mur, donc pour un théâtre européen.

  7. Michel dit :

    Le remplacement est « bizarre » car il y avait effectivement des problèmes mais peut etre plus du au spécificité d’équipement et d’emploi du Tigre , pourquoi Airbus avait proposé ed’intégrer de nouveaux composants et de mettre à jour les logiciels de bord ????
    La vrai raison n’est peut etre pas technique ?
    De plus cet hélicoptère a été assemblé en Australie me semble t’il ?
    Et équipé de matériels peut etre non prévu initialement, car aucun autres utilisateurs européens
    n’ a été confronté aux mêmes problèmes, bien qu’utilisé par l’armée Française en Afghanistan et au Mali !!!!
    Je ne mets pas en doute les compétences des techniciens et ingénieurs Australiens pour ce qui est des opérations de MCO mais il y de quoi ce poser des questions ?
    Le F35 à coté ressemble plus a une montagne de problèmes à coté de cet hélicoptère, les Australiens vont ils les pousser « dehors  » ?
    Si cette version peut intéressée la France et que les Australiens sont vendeur pourquoi ne pas les racheter à vil prix ……

    • Paddybus dit :

      Il faudrait avoir l’avis de personnes connaisseurs, mais il me semble qu’en allemagne et en France, les coûts d’utilisation de cet appareil sont trés supérieurs aux prévisions…. avec de mémoire, des moteurs trés sensibles au sable…. gênant dans certains pays….

      • NRJ dit :

        @Paddybus
        Si on installe les hélicoptères au Mali, c’est évident que les coûts d’utilisation seront bien supérieurs aux prévisions. Ca ne remet pas en cause l’hélicoptère lui-même.

        • Paddybus dit :

          Les allemands n’ont pas de Tigre au mali…. mais ils ont le même problème…. problème qui est reconnu par le fabricant de la turbine et qui est en train de travailler à une nouvelle mouture….
          Vous êtes étonnant dans votre tendance permanente à minimiser ce qui nous concerne, et à amplifier ce qui concerne ceux que vous décrétez nos ennemis….. Auriez vous peur de la simple vérité à l’état brute…. la seule qui permet d’envisager de progresser….????
          C’est un peu comme en politique mondiale actuellement, comme en politique nationale….. vous semblez craindre la vérité…. et encore plus si elle met en péril votre doxa….!!!!!

          • NRJ dit :

            @Paddybus
            Les allemand ont déployé au Mali 4 hélicoptères Tigre dont un s’est crashé.

            Après je réagissais simplement sur vos propos sur la sensibilité des moteurs d’hélicoptères au sable. C’est quelque chose d’inhérent aux hélicoptères, et pas seulement au Tigre. En particulier le sable malien, très fin. Les hollandais

            Mais vous avez sans doute raison sur le reste. Les hélicoptères Tigre ont coûté plus chers que prévus. Je mets quand même un bémol à ce propos: lorsque la Cour des Comptes a critiqué les bilans des coopérations, notamment sur le Tigre, elle n’a mentionné comme faiblesse dans ce programme que la baisse des commandes passant pour la seule armée française de 215 à… 67 hélicoptères.

          • NRJ dit :

            Les hollandais ont eu le même problème au Mali avec leurs Apaches.
            (Difficile de suivre sur téléphone)

        • Wagdoox dit :

          Tout les tigre ne sont pas en opération au Mali, c’est pas le cas des tigres espagnols et peu pour l’Allemagne, meme la France n’en a pas envoyé plus de 3 en meme temps sur place. Ca ne change rien au probleme de disponibilité qui meme fonctionnant en europe sont très problématique.
          on ne dépasse pas les 30% de dispo à comparer avec 76% pour les rafale.

          • NRJ dit :

            @Wagdoox
            Les Tigres coûtent sans doute plus cher qu’annoncé, effectivement. Mais je mentionnais le Mali par rapport à la sensibilité supposée du Tigre face au sable.

            Après il faut prendre du recul : difficile d’avoir un taux de disponibilité avec 20 contrats de maintenance différents…. La structure de contrats de maintenance verticalisé n’a commencé qu’en 2020.

            Pour la comparaison aussi, le Tigre ARH a eu en 2019 un taux de disponibilité de 65%. Soit largement supérieur à nous (https://www.airbus.com/newsroom/stories/The-ARH-Tiger-Delivering-on-its-promise.html). Pour un coût horaire de 26000$ australiens soit 18000 USD.

  8. charly10 dit :

    Bien sûr il n’est pas dans la même catégorie que le Tigre. Mais sa fiabilité * n’est pas non plus extraordinaire, surtout dans ces pays d’extrême orient ou règne l’ambiance abrasive du sable. Donc ils n’y gagneront forcement pas au change. Il y a certainement d’autres arguments, plus politico commerciaux à cette décision.
    *https://www.avionslegendaires.net/2017/08/actu/les-ah-64-apache-israeliens-cloues-au-sol-apres-un-accident-mortel/

    • olivier 15 dit :

      Attention aux sources, Charly: Avions Légendaires est TRES LOIN d’être une référence fiable concernant l’aéro ! 😉

  9. Bernie dit :

    La maison Airbus Helicopters est une vaste blague et les Australiens l’ont enfin compris. Sud Aviation, puis Aérospatiale ont conçu et fabriqué de très bonnes machines jusqu’au Caracal. Depuis, nous voyons des NH90, Tigre, et futurs H160 mal conçus et réclamant une maintenance qui fait exploser les coûts financiers, mais aussi en hommes/heure… alors que de telles ‘joint ventures’ sont sensées faire l’inverse. Vouloir créer une industrie de défense européenne part certainement d’un bon sentiment, mais quand on voit le résultat, on finit par se dire qu’on faisait mieux tout seul (cf. Dassault).
    La société Aérospaciale était la seule boîte à savoir faire des hélicoptères dignes de ce nom en Europe. En s’alliant avec Deutsche Aerospace pour former Eurocopter, puis la suite pour arriver à Airbus Helicopter, nous nous sommes non seulement compromis en fabricant de mauvaises machines, mais nous nous sommes aussi fait piller nos technologies. Car il ne faut pas se leurrer, sur des programmes tels que NH90, SCAF, etc. nous arrivons avec le savoir-faire et on se le fait pomper par nos ‘partenaires’ (le savoir-faire aéronautique et spatial français était à la pointe jusque dans les années 80-90, au moment ou tout à été ‘européanisé’)… Pour un résultat plus que mauvais, car le retour sur investissement est quasi-nul: pas d’Europe de la défense, pas de stratégie de protection des entreprises stratégiques au niveau européen, et le pire c’est que certains pays de cette belle Europe achètent même en dehors du marché commun! Bref… non avons les décisions prises par les politiques que nous méritons.

    • Paddybus dit :

      Je partage votre analyse…. et pire, les teutons font un rééquilibrage industriel, car, comme ils sont à 50% propriétaire de airbus hélico, ayant seulement apporté 15%, il demande que toute création d’usine se fasse en allemagne jusqu’à équilibre 50/50 des fabrications…. Il n’y a pas à dire, les politocards français défendent bien le bout de gras….!!!!!

    • Ion 5 dit :

      @ Bernie
      Sur la forme, vous risquez et paraitre un peu hargneux et chauvin, sur le fond, c’est à peu près ça…

      L’achat de matériel aéronautique hélas, surtout militaire, s’accompagne TOUJOURS d’une composante politique.

      Je ne suis pas certain, que la société Aérospatiale ait pu s’en sortir toute seule, à terme… Non pas qu’elle faisait de mauvais produits, mais elle n’aurait sans doute pas bénéficié d’autant de commandes de la part de nos « précieux partenaires européens », aussi frustrés que de mauvaise foi*…

      *Dans le sens ou, ils étaient capables d’acheter la plus grosse m…e de chez Bolkow- Westland – Augusta, voire US plutôt qu’un hélico Aéro. correct de chez nous.

    • NRJ dit :

      @Bernie
      Ce que vous dites est complètement faux. Le Caracal est un hélicoptère d’Airbus Hélicopter. Ensuite Airbus est le premier hélicoptériste mondial. Vous l’expliquez comment ?

      Le NH90 marche très bien à l’exportation, au fait. Merci pour lui. Mais peut-être que les pays qui l’achètent aiment les mauvais hélicoptères.

      « Pour un résultat plus que mauvais, ». Sûrement. Vous prenez en compte le fait que si on ne faisait pas ces programmes en coopération, on n’aurait jamais des appareils made in France qui espéraient nos armée ? On a vu ce qui s’est passé avec les drones: un tel programme coûte tellement cher que lorsque la coopération a été un échec, on a acheté américain. Mais ça ne doit pas vous déranger, vous, d’acheter américain ? C’est bien le but des pro américains d’ailleurs: ceitiquer pour casser les coopérations européennes et en tirer les marrons du feu… car là, n’est-ce pas on ne se fait pas pomper notre savoir-faire. Et vous y participez.

      • wagdoox dit :

        Et c’est reparti ! « C’est européen donc on défend, quand s’est FR on attaque!  »
        Le caracal a été fait par airbus hélicoptères c’est vrai mais uniquement la partie FR, le H160 sera lui aussi très FR mais un peu moins.
        Le NH90 a un taux de disponibilité de moins de 40% inférieur à plein d’hélico qui sont bien plus âgé que lui.
        Le caracal a en réalité une disp moins important que le NH90 mais il n’y a que 10 exemplaires contre 3x plus de NH90, c’est donc meme pas comparable et ca reste largement en défaveur du NH90.

        Et voilà c’est parti avec l’agenda politique qu’on devinez dès le départ. La France a fait des hélico de 10 tonnes depuis des années on avait aucun besoin de faire une coopération pour cet appareil. on l’a fait en pensant que l’effet de série apporterait des choses, l’évidence montre que ca n’a pas été le cas.

        Le retour du débat permanent du l’hélico lourd montre que les déficiences du légers qui jusqu’à maintenant n’avait pas posé de probleme, on prenait plus de léger pour faire le boulot et ca s’arrêtait là.

        Maintenant, on va pouvoir parler du probleme principal, le NH90 est trop complexe, pourquoi ? parce qu’il a fallu en faire un iPhone pour combler tout le monde, résultat il est loin d’être rustique. C’est pas un probleme de faire à plusieurs mais de faire une sous version pour chaque pays. Ce que bizarrement on demande pas à Boeing…

        • NRJ dit :

          @wagdoox
          « Le caracal a été fait par airbus hélicoptères c’est vrai mais uniquement la partie FR ». Bien sûr, mais c’est Airbus, et non pas Aérospatiale qui n’existe plus depuis 1990.

          « Le NH90 a un taux de disponibilité de moins de 40% inférieur à plein d’hélico qui sont bien plus âgé que lui. ». Pour la comparaison, je vous rappelle que le Tigre HAD a une disponibilité de 30% alors que le Tigre ARH a une disponibilité de 65%. Attention de ne pas comparer n’importe quoi: bien sur que si on compare un monoturbine comme la Gazelle qui est un hélicoptère (très) léger, hyper-vulnérable mais dont la chaîne logistique est au point depuis 40 et un Tigre surarmé et bourré d’électronique (et de 20 contrats différents de maintenance…), les deux auront des taux de disponibilité différents.

          Du coup, je pense que la réussite à l’exportation est un marqueur utile pour déterminer la bonne ou mauvaise qualité d’un appareil.

          « . on l’a fait en pensant que l’effet de série apporterait des choses, l’évidence montre que ca n’a pas été le cas. » Déjà on n’a payé que 40% des frais de R&D ce qui est déjà un succès en soi, le NH90 ayant plusieurs innovations (les commandes toutes électriques par exemple, la motorisation également). Ensuite on n’a pas, à ma connaissance (si vous en avez vent, n’hésitez pas à m’informer), de problèmes d’industrialisation comme on a eu avec le Rafale en 2010 quand il fallait en acheter pour 800 millions d’euros de plus alors que ce n’était pas prévu dans le Livre Blanc. Par ailleurs, le fait de l’avoir fait en coopération nous permet d’éviter de la concurrence stérile à l’exportation. Ca aura contribué à faire le succès de cet appareil, permettant d’assembler en France totalement ou partiellement (dépendant des contrats qu’on a avec les pays clients) des hélicoptères pour la Suède, le Qatar, Oman, la Nouvelle-Zélande, la Grèce, la Finlande, et la Belgique. On ne va pas cracher dessus quand même ?

          « Le retour du débat permanent du l’hélico lourd montre que les déficiences du légers qui jusqu’à maintenant n’avait pas posé de probleme, on prenait plus de léger pour faire le boulot et ca s’arrêtait là. » Ca montre surtout qu’un hélicoptère comme le NH90 peut certes remplacer plusieurs flottes d’hélicoptères mais pas accomplir des miracles. Le NH90 n’a jamais été fait pour faire le boulot du CH-47. On a bien réfléchi à faire un hélicoptère lourd mais on s’est dit bizarrement que vu les coûts de R&D et les besoins de commandes pour industrialiser l’appareil…. il était préférable de le faire en coopération. Mais vous allez peut-être me dire que c’était simplement de l’européisme bêlant, comme pour le drone Male qu’on a finalement acheté aux américains.

          « C’est européen donc on défend, quand s’est FR on attaque! ». Je regrette que vous pensiez ça. Petite question: vous dites ça à toutes les personnes qui ne bavent pas systématiquement sur les produits étrangers ou fait en coopération ?

      • EchoDelta dit :

        Le Caracal reste une évolution d’une cellule qui existait déjà au sein de l’aérospatiale.
        Aérospatiale était déjà n°1 mondial avec plus de 60% de part de marché des hélicoptères avant de devenir Airbus Helicoter.

        • NRJ dit :

          @EchoDelta
          Exactement, c’était une cellule. Juste une cellule et la même que le Puma. Tout le reste, donc la transformation d’une esquisse à un appareil opérationnel, ça c’est Airbus Helicopter.

    • Clavier dit :

      Tout à fait …..
      Mais il y a encore une entreprise qui résiste à cette mode de brader le savoir-faire, c’est Dassault et quitte à faire le désespoir de HAL en Inde ( entreprise très peu fiable ), elle n’est pas prête à lâcher le morceau .
      Quant au SCAF , l’avion politique de la macronie, je préfère ne pas en parler ….

    • Castel dit :

      Le NH 90 n’est pas exactement un hélicoptère Airbus, puisque son maitre d’œuvre est NH Industrie, est le fruit d’une collaboration entre Airbus hélicoptères et Léonardo, avec une participation minoritaire de Fokker Industries, respectivement : 60, 35 et 5% …..

  10. Lucy dit :

    J’ai l’impression que l’Apache est trop lourd pour un pays aussi peu peuplé que l’Australie. Trop lourd donc trop cher. Un hélicoptère plus léger avec une très grande endurance qui peut également opérer au dessus des océans me semble plus adapté aux besoins. Ce type d’hélicoptère devrait être moins cher et pourrait donc être acheté en plus grand nombre. Pour un pays de la taille de l’Australie, cela n’est pas un luxe.
    Ceci dit, je ne suis pas experte dans le domaine je ne fais que réfléchir tout haut.

    • Ion 5 dit :

      @Lucy
      D’abord, le critère de poids n’est pas le seul, ni même le principal contributeur au prix de l’hélico. Tenez, un Mi-17 de 13,5 tonnes se vendait en 2012 entre 12 et 13 millions de dollars US. Et encore, sur le marché intérieur en 2008 il n’en valait pas plus de 4,4 m$.

      Un hélico plus sophistiqué vaut plus cher. Le prix de l’heure de vol d’un hélico plus léger, mais qui ne tient pas ses promesses en termes de fiabilité et de robustesse peut finalement revenir plus cher que celui d’un gros hélico, beaucoup plus fiable et éprouvé. (je n’ai pas dit que c’était le cas pour nos deux protagonistes Apache et Tigre, je n’en sais rien…)

      Ce qui m’étonne c’est que le Tigre et l’Apache ne sont pas conçus selon la même doctrine: plus léger, plus manoeuvrant, le Tigre est censé éviter les tirs de l’adversaire en se protégeant par le nivellement et la planimétrie du terrain (obstacles). L’ Apache, lourdement blindé et protégé, est censé « canarder » à distance…

      En résumé à la (grosse) cuillère à pot c’est ça. Reste à savoir ce que les australiens veulent vraiment, parce qu’on a pas seulement un changement de matériel, mais également un changement de doctrine qui va avec…

    • Czar dit :

      trois soucis, plus que 700 autres et on sera au niveau de foirage de la dinde magique

      m’efin tant qu’ils trouvent des c.., des Belges pour en acheter, ils n’ont pas à se plaindre

    • ScopeWizard dit :

      @Bobo

      Mais arrêtez de résumer les choses ainsi , comme s’ il n’ y avait qu’ un coupable et qu’ un facteur déterminant ; les machines en question , bien que très certainement perfectibles , sont bien moins en cause que la façon dont les programmes sont désormais décidés et menés , il est là le principal problème .

      De plus , toutes ces « coopérations » actuelles , si elles ne sont pas parfaites , pourraient tout de même être source d’ excellence , or ce n’ est plus tellement le cas ; nous ne sommes plus à l’ époque du Jaguar un avion non exempt de défauts mais qui a néanmoins bien fait le job , du Concorde , de l’ Alpha Jet ou du Transall ou même de la fructueuse collaboration entre Aérospatiale et Westland qui a abouti au Puma ou à la Gazelle à domination Française …………

      Politiquement , ça se mêle de tout mais ça ne suit guère , résultat des retards à n’ en plus finir et des choix qui amènent trop de problèmes d’ où des coûts qui explosent pour des machines souffrant de tares difficiles à surmonter .

    • 에르메스 dit :

      Vous croyez que c’est uniquement pour nos matériels ?
      .
      Je vous rassure, ça touche tout le monde, là où le rustique ça repart avec une rustine, le moderne il faut mettre le drapeau en berne.
      .
      L’Apache vient d’une génération antérieur au Tigre, plus lourd, il a mûri de la bonne manière.
      Nul doute que l’Apache est une référence pour les hélicoptères d’attaque.
      Cela dit, passer du Tigre à l’Apache, on change totalement de gamme. Il est vrai que le tigre a un gros soucis de disponibilité, même au sein de notre armée, mais ils avaient également le choix de partir sur un AH1Z Viper, plus proche de la gamme du Tigre et ont pourtant choisi le lourd Apache. Il est fort à parier que le Tigre ne correspondait tout simplement pas à ce que souhaitez l’Australie.

    • Michel dit :

      Mauvais exemple pour le NH90 panne du radar…. cela ‘à rien avoir avec la partie avionique

    • Alpha dit :

      àBobo
      Achetons donc des hélicoptères de fabrication belge !… Et Flamands de préférence, hein !?!….

  11. jean dit :

    La maitrise de fabrication des hélicos aurait du rester dans le giron d’une entreprise indépendante comme aérospatiale (un nom autrement plus beau que celui actuel…)
    Nos dirigeants ne font que de la m… dans la gestion de l’outil industriel

  12. Renard dit :

    Le problème des tigres australiens c’est qu’ils n’ont pas été fabriqués avec le cahier des charges originels d’où beaucoup de malfaçons.

  13. Philippe dit :

    Les meilleurs projets, quel que soit le domaine considéré, peuvent être fragilisés, voire torpillés, par des composants défectueux, par des anomalies de conception ou même par des anomalies de montage c’est la raison pour laquelle la vigilance de tous est requise d’une part lors du tour de table préalable au projet et, d’autre part, dans la conduite de ce dernier pûis par la suite au montage
    On ne doit assembler que ce dont on répond donc après des tests multiples.
    En automobile, toutes marques confondues, combien de défauts électroniques difficiles à surmonter même en après-vente ?
    Qui se souvient encore des régulations de vitesse qui se bloquaient au roulage sur autoroute obligeant les forces de l’ordre à faire ouvrir les barrières d’autoroute pour laisser passer les bolides ?!!! Si l’affaire a été étouffée elle a pourtant bel et bien eu lieu.

  14. Tussorel dit :

    Et pourquoi la France ne rachèterait elle pas ces Tigres d’occasion ? Les mariniser pour nos BPC porte-rien ?

    • Alpha dit :

      @Tussorel
      Trop différents des nôtres…
      Le Tigre ARH est une version spécifiquement demandée par l’Australie, avec divers matériels propres, ou de conception locale montés dessus…
      Ce serait une horreur logistique.

  15. jo dit :

    Les problèmes a répétitions du tigre ont fini par dégouter les australiens, a noter que les allemands ont les mêmes problèmes

    • GHOST dit :

      Ils avaient eu un accident au Sahel.. panne mechanique terrible reputation de la machine !

    • Michel dit :

      Des exemples ? Si vous faites allusion du Tigre allemand qui c’est craché en faisant plusieurs morts c’est une malfaçon sur le process de maintenance au niveau du rotor, non application des procédures fourni par le constructeur….

    • R2D2 dit :

      Bizarrement on les utilisent en permanence au combat et le seul vrai souci que l’on a eu jusqu’ici est au niveau des pare brises qui encaissent mal la chaleur du Sahel.

  16. 3G dit :

    Il sera intéressant de constater à terme la disponibilité des Apache et de mesurer le coût financier de leur soutien. Surprise surprise.

  17. Phytostar dit :

    -1 La Vmax en palier n’a pas vraiment d’importance. les 304 kmh sont théoriques et dépendront de la configuration.
    -2 Un incident de condensateur ! et alors… Cela ne justifie pas l’échec de la mise en disponibilité Ops…
    -3 Linda Reynolds, la ministre australienne de la Défense : encore un pays avec une femme à la tête de sa défense ! C’est quoi ses qualités qui justifient un tel choix ?

    L’australie est devenu un cloaque ; ils en sont même venus à lutter contre leur seul voisin, les néo-zélandais.

    • Strut dit :

      -3 En quoi le fait que ce soit une femme change quoi que ce soit… franchement? Commentaire misogyne qui n’a pas sa place içi. On est en 2021.

      • Antisubjective dit :

        Tiens, encore un commissaire du net qui vient réciter comme le perroquet son progressisme de bon aloi.

      • Ion 5 dit :

        +1

        Du coup, vu le niveau de la réponse, ça ne rend pas ses autres arguments plus crédibles.

      • ScopeWizard dit :

        @Strut

        Ben , répondez plutôt à sa question plutôt qu’aussitôt traiter @Phytostar de « misogyne » et lui rappeler que nous sommes en 2021…………..

        Je ne sais pas si vous vous en rendez compte , mais on pourrait très-bien vous considérer comme quelqu’ un qui n’ a plus de pensée propre -c’ est à dire de réflexion- et n’ agit plus que comme un animal qui serait conditionné par quelque réflexe Pavlovien .

        La doxa actuelle étant ce qu’ elle est , on pourrait même vous classer « idiot utile » et y voir le relai d’ une volonté de nuire à la liberté d’ expression dès lors qu’ elle irait à l’ encontre de la « bien-pensance » tel qu’ admise et définie par les élites et les puissants .

        Je ne vous dis pas ça pour vous emmerder ou même pour le plaisir , juste histoire de provoquer en vous une prise de conscience si tel n’ est pas encore le cas .

        Maintenant , si vous intervenez dans un esprit militant chargé de diffuser la dogmatique bonne parole avec toute la doctrine et la rhétorique associées , évidemment c’ est autre chose ; autant chercher à assécher le cours du Rhône à coups d’ éponge pour gros travaux ……………

        Tenez , dans le même ordre d’ idées , je suppose que si je vous dis que je ne suis pas favorable à la parité salariale homme-femme à laquelle je suis même franchement hostile -non pas en tant que principe mais tel que c’ est vendu soit un combat des femmes qui serait à mener en priorité- vous allez immédiatement vouloir me traiter de ceci ou de cela et me mettre plus bas que terre …….. n’ est ce pas ?

        Et pourtant , indépendamment de toute question de maternité , si vous réfléchissez froidement vous y verrez une logique très différente de celle que cette position -disons à complet contre-courant- tendrait à faire penser…………..

        Je vous rassure , cette logique est aussi simple que dénuée de quelque malveillance envers l’ un ou l’ autre sexe………..

        Vous préférez « genre » ?
        Je préfère « sexe » .

      • intruder dit :

        et n avez vous pas remarqué aussi que l AT est composée 75 % de males blancs heteros!!!! inaaaad micible mais que fait Jordana?

  18. LEONARD dit :

    L’Australie se plaignait des coûts de M.C. du Tigre et achètent des Apache ?
    Par contre, les derniers Tigre seront à mi-vie en 2025, l’occasion étant à la mode, si le prix est discount, l’Alat pourrait s’y intéresser, sauf questions rhédibitoires de standards.

  19. Franz35 dit :

    Petite question : le Apache est il réellement moins onéreux en terme de MCO ?

  20. georges dit :

    Vont-ils demander de le fabriquer sur place comme leurs Tigres, source il me semble des problèmes de leurs Tigres ?

  21. Egres dit :

    Le décalage de commandes françaises a fait de l’Australie le 1er client du Tigre, celui qui essuie les platres.
    La disponibilité repose beaucoup sur un stock de rechanges suffisament généreux et prenant en compte et des paramètres tels la fiabilité des composants, leurs taux de réparabilité, etc. et une chaîne de réparation et d’approvisionnement efficace

    • Vetarse dit :

      Ne pas oublier que l’Australie a une version australienne construite localement.
      C’est peut être là une source de problème.

      • R2D2 dit :

        « C’est peut être là une source de problème.  »
        c’est 50% des problèmes, les autres 50% c’est une conception pas encore finie au moment où ils ont achetés :-/

        • Ion 5 dit :

          @R2D2
          Peut-être 20-80%…

          Quoi qu’il en soit, ça la fout mal pour l’image de marque Eurocopter…à 100%!
          Par corolaire, c’est à eux de communiquer sur le sujet.

          Or, pour l’instant on ne les entend pas beaucoup. Je dis que ce n’est pas bon signe…

  22. MP3 dit :

    Et un gros vent pour le Tigre.

  23. sentinelle dit :

    LES apaches a une époque ils tombaient tout seul !

  24. mac dit :

    Il serait intéressant de rappeler la date de livraison de ces machines et la date de déclaration de capacité opérationnel initiale : de mémoire il s’était déroulé 10-11 ans, alors que pour une armée « normale » les délais sont plutôt de 1 ou 2 ans.
    Un des points bloquants était déjà la MCO : les stocks de pièces détachés n’étaient pas suffisant pour supporter des déploiements.

    Ce délai inacceptable a quand même du bien agacer les opérationnels, qui pendant ce temps ne peuvent pas participer à des exercices et sont coincés au sol avec leur ventilateur géant.

    Le gros problème de ce contrat est simplement lié à l’éloignement avec l’Europe et le dimensionnement du stock : l’armée Australienne ne roulant pas sur l’or a gratté sur les stocks, ce qui fait qu’une pièce à recompléter mets 6 à 9 mois pour venir depuis l’usine.
    Du coup un hélico en panne reste 6 mois sur le tarmac à prendre la poussière.

    A voir si les Australiens auront compris la leçon et auront plus d’ambition sur la partie MCO du contrat Apache.

    Le point le plus intéressant sur ce sujet n’est pas la performance de la machine qui vole quotidiennement en opération pour la France, mais le fait que les Australiens ont refusé pendant plus de 10 ans de corriger un simple problème contractuel et que de l’autre côté l’industriel n’ai pas fait de geste commercial … à croire que l’uns et l’autres avaient intérêt à ce que ces machines ne volent pas…

    Du coup les Malaysiens et les Indonésiens vont pouvoir bénéficier d’une offre à des tarifs défiant toute concurence …
    La Malaisie bien que dans le mal financièrement à l’avantage de bénéficier d’une base industriel raisonnablement solide suite au transfert de compétences lié au contrat Caracal…
    Ajouter des Tigres au côté des Caracals ferait tout son sens, et leurs ateliers d’état disposent déjà de l’infrastructure de soutien et surtout du personnel et de la volonté de soutenir ce type de machine …
    Et avec les chinois qui grattent à la porte la motivation de compléter l’arsenal est là.

    Pour le fait que les Allemands se plaignent de la qualité des Tigre, ce sujet était sorti à l’époque des défauts sur les harnais électrique qui se dégradaient : des bouts de métals mal protégés, des câbles bagottants et les vibrations conduisaient au cisaillement de certains câblages internes.
    Les Allemands avaient groundé la flotte entière en découvrant ce soucis … le problème c’est que ce défaut était aussi présent sur la flotte Française … la question avait donc été posé de l’absence de réaction côté Français … la réponse avait été simple : « bah on a mis du scotch pour fixer le câblage » …
    Cette affaire rappel la différence de philosophie entre armée Française et Allemande : en France on est en guerre depuis 10 ans : on se sert de nos machines, on en a l’usage. Les Allemands eux n’en ont pas l’usage (mis à part quelques déploiement de temps en temps) … ce sont de simples bibelots décoratifs qui pourraient servir un jour… du coup il faut juste que ça brille … et ils ont le temps de remplir les formulaires administratifs A42 rose pour se plaindre des problèmes de qualité … là où nos militaires se démerdent avec ce qu’on leur donne.

  25. Ghostrider dit :

    Bernie, Jean, et Egres posent sans doute les bonnes question, Airbus Helicopters réalise t’il des machines suffisamment éprouvés et fiabilisés ?
    Il faudrait bien connaître le contenu exact de ce contrat avant d’être surpris par son montant financier. par ailleurs, des aspects politiques sont peut être pas à écarter non plus.

    moins de 200 tigre construits, contre plus de 2400 apaches au compteur dans 17 pays, la confiance joue également

  26. Michel dit :

    Jo
    Quel problème ?
    Le seul pb important connu c’est la tenue des turbines en atmosphère désertique comme l’Afghanistan ou le Mali qui nécessitait leurs remplacement plus souvent que sous un climat tempéré  » en cours » de résolution par le motoriste……

  27. Thierry dit :

    Moi aussi j’aurais fait le même choix, l’Apache est mieux conçu pour résister au sable car aux USA ils ont des déserts ou tester leur matériel, leur engin est tropicalisé de conception et donc beaucoup plus endurant. L’Apache a déjà démontré ses capacités lors de la guerre du golf en 1991.

    Quand au Tigre il semble qu’ils aient employés des matériaux sans doute moins couteux mais plus fragile :

    http://www.opex360.com/2018/11/05/barkhane-les-helicopteres-dattaque-tigre-ont-des-problemes-inquietants/

    A quand des Apaches dans l’armée française ?

    • mouchetoxique dit :

      Pour avoir des apaches, il faut des sioux.

    • BoitaR dit :

      On va finir par vous trouver un surnom…

    • R2D2 dit :

      oui enfin bon le Tigre et l’Apache ne jouent pas non plus dans la meme catégorie.
      Et les doctrines d’emploi sont aussi très très différentes, les Apaches étant souvent utilisés loin du terrain, dans une position de sniper, alors que le Tigre dans son utilisation est lui au contraire très proche du terrain

    • Michel dit :

      Problème connu d’usure des turbines à cause de l’abrasion du au sable du désert en cours de résolution par le frabricant des turbines turbomoteur : Safran Helicopter Engine.

      Je reprends l’article depuis 2018 « À ce jour, un seul hélicoptère Tigre, mis en oeuvre par l’armée allemande, a été perdu au Mali lors d’une mission opérationnelle. Ce qui a coûté la vie à son équipage sachant que tigre était déja sur le sol Malien depuis 6 ans….. ». A priori, cet accident aurait été causé par un problème au niveau du pilote automatique. » Commentaire de ma part je pense que c’est celui qui à donné lieu à un rapport récent dédouanant « Eurocopter » car cet accident est du à un défaillance de maintenance, instructions du constructeur non respectées causant la rupture des pièces du rotor problème connu mais à priori les allemands n’ont pas appliqué les procédures et notes du constructeur .
      Oui les hélicoptères soufrent mais compte tenu que l’armée française les utilisent sur un theatre opérationnel comme beaucoup d’autres matériels comme on dit « ne s’use que si l’on s’en sert !!!!! » chez les allemands le matériel reste sous les hangar et ils ne les utilisent pratiquement pas ils ne servent que comme décor c’est dit précédemment.
      Nous ne pouvons pas comparer les Tigres allemands qui ne servent jamais avec des Tigres français qui servent tout le temps…..

    • Ion 5 dit :

      @Thierry

      A ce stade de niveau technique…
      Vous savez ce qu’est un filtre, AVANT de plonger dans l’internet?

      Non? Eh bien vous auriez dû…

    • Alpha dit :

      La guerre du « golf » ?
      Sur quel green ? Et en combien de trous ?

    • vrai_chasseur dit :

      @Thierry
      Vous êtes très mal documenté.
      Pour connaître personnellement l’ingé en chef de chez GE qui a conçu les turbines de l’Apache (un américain francophile, il coule maintenant une retraite heureuse en France dans le sud-ouest, ce qui au passage donne une idée de l’âge de l’appareil), eh ben il a pas vraiment le même avis que vous sur l’Apache, et il a été au coeur du sujet….
      Le pb du Tigre australien est …qu’il est australien alors qu’ils ne maîtrisaient pas encore tout. Le MoD australien a la fâcheuse tendance a considérer que les transferts de techno en local se font en 1 an, alors que si ça prend 5 ans c’est déjà bien.

  28. Pierre dit :

    C’est un énorme échec pour Airbus helicopters . Le Tigre n’a plus d’avenir à l’export. Ce n’est pas le Tigre Mark III qui devrait le ressusciter avec des choix technologiques médiocres par rapport à ses concurrents.
    La direction de Marignane n’y croit plus elle même car elle a décidé de transférer la production du Tigre Mark III de Marignane à Albacete en Espagne bien avant la décision des australiens.
    Leonardo est en train de terminer les développements de son nouvel hélicoptère d’attaque… á voir…
    Ce marché est perdu pour Airbus pour les dix ans qui viennent à moins de ne plus croire au marché des ‘manned’ et de tout miser sur l’ ‘unmanned’ pour les hélicoptères d’attaque, mais en faisant une veille de ce que prépare les américains …. Airbus Helicopters est à la rue ….
    Pour la survie de Marignane, Tout miser sur le H160 est un pari risqué et le H160M ne remplacera que partiellement des missions remplies par le Tigre.

    • Logan23 dit :

      Cela fait des années que le tigre n’est plus construit à Marignane ailleurs je ne sais pas il faut se renseigner avant de poster, concentrons nous sur sa modernisation dans l’Alat et sur l’hélico interarmés pour que ce soit une réussite. Laissons les italiens faire joujou leur hélicos d’attaque n’ont pas été une réussite jusqu’ici.

    • oryzons dit :

      Airbus n’est pas « à la rue ».

      C’est le n1 mondial dans le civil, et concernant les contrats militaires fait face d’une part à la concurrence américaine qui n’est pas que technique mais aussi politique, et d’autres part à la faiblesse des investissements européens en la matière.
      Le Tigre fait le job et est un excellent hélico d’attaque.
      Oui il a des problèmes de disponibilités dans l’environnement saharien comme tous les autres Apache compris.
      C’est normal ces hélicoptères n’ont pas été conçu pour cela mais pour affronter les Russes en Europe.
      Les Australiens ont pris le Tigre car d’une part c’était le meilleur techniquement mais aussi car ils voulaient un max d’industrialisation locale.
      Ils l’ont fait trop vite, alors que l’helico n’était pas encore mâture et à leur sauce.
      A partir de là si cela se passe mal c’est un peu facile de venir pleurer.

      Le Mark III permettra à l’helico de continuer à faire le job dans un environnement plus connecté et avec une Turbine réglant les problématiques dû au sable.

      Le H160M s’annonce excellent, tout simplement car le H160 est excellent.
      Il est au top de tout ce qu’un hélico classique peut être.
      Le seul reproche qu’on peut lui faire c’est justement de n’être qu’un hélico classique et non pas doté d’hélices propulsive, de double hélice contre rotatives, ou de tilt rotor, voire un panaché de tout cela.
      Mais pour cela il faut du budget, beaucoup de budget. Le Pentagone l’a pas nous.
      Alors on prend le H160M qui fera parfaitement le job, remplacera avantageusement énormément de modèles, pourra même prendre en charge une partie des missions du Tigre, aura une MCO contenue, d’excellentes performances et ce dans toutes les conditions climatiques.

  29. Ulysse dit :

    l avenir estaiRCEr, et je doute pas qu’AIRBUS travaille sur un rempli du Tigre utilisant cette formule….avec sans doute une motorisation hybride qui permettrait de se passer des arbres de transmission qui relient les turbines aux hélices propulsives. Safran est très en pointe sur la motorisation électrique.

  30. Ulysse dit :

    L avenir est au RACER… remplacement du Tigre…

  31. Deres dit :

    Si on est objectif, on se rappellera que le contrat australien du tigre était à 1.1 milliards de dollars australien plus 400 millions de maintenance pour 22 machines contre 4.5 milliards et 29 machines pour l’Apache. On n’est pas du tout dans la même catégorie de prix … L’erreur vient donc surtout de l’acheteur qui s’est trompé sur ce qu’il désirait … Je pense que les militaires qui voulait des « gros » Apaches ont tout fait pour montrer aussi que les « petits » Tigres » que les comptables leur ont imposés étaient tout pourris.

    Ceci dit, le problème du Tigre est sa petite base (119 seulement) bien loin de l’objectif initial. Pire, ce petit nombre est dispersé sur de nombreux standard nationaux. Cela empêche aussi l’évolution et la maturité de l’appareil car tout amélioration est l’occasion de discussions et négociations nationales sans fin, tout le monde voulant que ses besoins soient dans le pot commun et que celles des autres soit payés par eux seulement. On voit cela sur de nombreux projets européens en coopération où cela n’avance que parce que la France paie pour les modifications car elle a besoin du matériel pour faire la guerre, pas pour les aligner dans des hangars comme beaucoup d’autres pays.