Le « bateau volant » des commandos Marine va bientôt être mis à la mer

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Royal Marine dit :

    Excellente idée. Les Commandos Marine sont nos meilleures Forces Spéciales, les plus endurantes, les plus expérimentées. Ils ont besoin des meilleurs matériels, et sont souvent précurseurs en ce qui concerne les techniques d’infiltrations, comme d’exfiltration.
    Un projet mené de concert avec une société privée, et qui va porter ses fruits… Quoi de mieux?

    • Maxime (le vrai) dit :

      Nos meilleures FS ? Sur quoi vous fondez vous ? De ce que j’en ai vu, il y a à boire et à manger… Les FST n’ont rien à leur envier, sauf peut-être l’efficacité de la communication. Polémique inutile.

    • Starbuck dit :

      Ah bon? Pourquoi les plus endurante et expérimenté ? Pour les nageurs d’Hubert sans doute, pour le reste allez voir au 1er RPIMa c’est pas mal non plus.
      Et de l’aveu même d’un commando marine les paras sont supérieurs pour durer sur zone.

    • Patatra dit :

      Je suis sur qu’ils n’ont pas cette prétention.

  2. albatros24 dit :

    Effectivement beaucoup moins de chocs dans les vagues de 80cm
    https://www.youtube.com/watch?v=50b6e1kj_vA

  3. Un Franc dit :

    Nouvelle sympathique !

    Merci pour le bon boulot les gars ! On vous aime, on vous soutient !

  4. Félix GARCIA dit :

    Ministry of Defence
    @DefenceHQ
    In response to a police request, the Defence Secretary and Home Secretary authorised Armed Forces personnel to board a ship in the English Channel to safeguard life and secure a ship that was subject to suspected hijacking. (1/2)
    Armed forces have gained control of the ship and seven individuals have been detained.
    Police investigations will now continue. Initial reports confirm the crew are safe and well. (2/2)
    https://twitter.com/DefenceHQ/status/1320459074690031620

    Opération de reprise de contrôle d’un navire par les forces spéciales britanniques au large de l’Île de Wight.

    Cordialement,
    Félix GARCIA

  5. cedivan dit :

    Quid sur des mers un peu agités du type de celle de l’opération du Carré d’As ? Si trop de houe, les foils sont inutilisables non ?

    • Aymard de Ledonner dit :

      Par le passé c’était le cas. Mais les deux premiers du dernier Vendée Globe avaient des IMOCA avec des foils avec lesquels ils ont franchi le Horn et le cap de bonne espérance, des coins peu connus pour leur tranquillité…
      Aujourd’hui il y a eu tellement de progrès de faits sur les matériaux que le domaine d’utilisation a été étendu.

    • sirthie dit :

      @cedivan :
      .
      « Quid sur des mers un peu agités du type de celle de l’opération du Carré d’As ? Si trop de houe, les foils sont inutilisables non ? »
      .
      Heuuu… Les foils sont rétractables, mentionne l’article.

  6. patrico dit :

    Tant mieux pour le confort de nos commandos ! Mais un pare brise polycarbonate en V plus large avec son Tau relevé en V aussi ajouterais a leurs conforts sans nuire a leurs mouvements operationnels ! Et ferais meme gagner de la puissance a l embarcation .

  7. batgames dit :

    houlà ;c’est que çà va faire peur à Erdogan çà …

    ah non ,car ils sont aux ordres ….et donc comme on a des sans C aux gouvernements depuis 1973 ,bah ils vont continuer à nous bouffer !et s’installer

  8. Sempre en Davant dit :

    Aussi longtemps que l’embarcation sera propulsée par des moteurs hors-bord, la longueur des foils sera conditionnée par celle des embases .
    Ainsi limitée la capacité a « foiler » est bonne pour du clapot ou des vaguelettes.

    Il faut donc envisager une solution diesel électrique, voir diesel électrique direct et sur batteries pour que les nacelles de propulsions puissent être à leur meilleure profondeur de fonctionnement.
    Pour le moment les hélices font de la mousse en surface : le rendement doit pas être terrible.

    Donc combien de propulseurs? Hélices? Hélices carénés ou hydrojet? Placées où?

    Cent sous sur des batteries dans des « torpilles orientables » (sous l’eau plus difficile à atteindre/ pour gouverner et libérer de la place sur le pont).

    Quand au carburant et au moteur thermique selon l’équilibre des masses pourquoi pas en porte a faux arrière pour pouvoir larguer le tout en cas de pépins? Avec 15 ou 30′ d’autonomie sur batterie?

    Ou, s’il faut s’en tenir a du thermique : un groupe hydrostatique.
    L’Hélice sur un « pantographe » et les durites (planqués dans les tubes hydraudynamiques) pour transporter la puissance : adieux problèmes de longueur d’embase et de tirant d’eau.

    Toujours surpris que les solutions hydrostatiques semblent cantonnées au BTP, a l’agriculture et à la motoculture.

    • Frank dit :

      @ Sempre en Davant Sur votre première phrase, pas trop d’accord.
      Déjà puisque l’on peut adapter l’efficacité des hélices en faisant coulisser verticalement les moteurs sur le tablier, et donc optimiser le rendement et l’efficacité.
      D’autre part, de plus en plus de moteurs HB ont eux mêmes des foils sur l’embase aujourd’hui, qui induisent un trim négatif pour rétablir l’assiette au déjaugeage, et la maintenir ensuite.
      Et coupler électroniquement cet ensemble avec les foils latéraux, c’est très possible.
      Bon, pour le péquin moyen, c’est hors de prix. Et inutile.
      Mais pour les semi-rigides cités dans l’article, je ne pense pas que ce soit l’obstacle.
      Et une élévation de 30 cms, même part fort clapot, c’est déterminant pour la vitesse et la stabilité
      Au delà, retour au radier.
      La comparaison que j’ai lue avec les IMOCA n’est pas pertinente. Pour eux, la foils, couplés à la quille pendulaire, sont destinés à compenser la gîte, et cela a été révolutionnaire.
      Mais vous avez raison sur le reste. Disons que c’est le début du progrès, probablement.

      • Sempre en Davant dit :

        @Franck
        J’entends bien vos arguments. Il est logique que la plupart des moteurs HB d’administration soient achetés sur étagère et bon qu’on cherche à en tirer le maximum.
        Si les Cdos peuvent participer à la mise au point et servir de « pilotes d’essais » pour définir le « domaine de vol ». Très bien aussi.

        Un très grand nombre de plaisanciers n’a tout simplement jamais compris pourquoi et comment trimer : une électronique de substitution mérite donc d’être développée.
        (Quoi que. sans dire noyez les tous, un coup d’œil dans le Morbihan donne envie d’enlever tout avertissement et assistance : que la nature suive son cours 😉 La « plaisance » automobile et son vacarme me sort par les yeux. L’épisode Norovirus me dégoutte et maintenant le covid… Et RB&B dans les ports et mouillages!)

        Il faut, bien sur, ne rien négliger qui ait un bilan coût avantage favorable et ne pas hésiter à favoriser les innovations française. Cependant, les Cdos ne sortent pas que par beau temps et ne choisiront pas toujours le lieux ou la météo.

        Dans leurs débuts, ceux de la méditerranée, allaient en Corse, se donner un peu d’exercice, en zodiac plein de nourrices quand la mer était suffisamment mauvaise. Par ce qu’en plus ces marins là aiment bien débarquer.

        Une houle d’1m n’a rien d’exceptionnel. S’il devient possible de « voler dedans » deux fois plus longtemps puis de finir en silence : c’est un progrès d’une autre ampleur.

        Tel que présenté avec ses HB et le coulissement que vous décrivez c’est un superbe progrès pour les brigades fluviales et la police des ports (même assurée par les fusiliers marins). C’est en dessous du niveau Cdos

        Permettez moi d’observer que l’ECUME NG est dotée d’un diesel inboard en non plus de HB. Une des missions de ces embarcations est de venir au contact d’une grosse coque pour donner l’assaut : les véhicules militaires a essence ne sont pas très populaires. Et s »écarter du bord me semble être une version navale de « et pourquoi je marcherai pas sur l’autoroute? »

        Bref je prends bonne note de votre objection et des HB ascensionnels mais pourquoi pas mieux?

  9. Famas dit :

    Super concept !! Une question cela change rien au niveau détection radar ennemi ?