Armée de Terre : Le nouveau blindé Griffon a découvert l’Afrique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

80 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    L’entreprise Nexter, qui vient de livrer ses premiers Titus à la République Tchèque :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/09/livraison-du-premier-titus-la.html

  2. Plusdepognon dit :

    Vu que des modifications ont été apportées au Charles de Gaulle, on finira par en avoir pour les véhicules :
    https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/covid-19-valeo-purifie-l-air-des-cars-et-bus-par-rayonnement-ultraviolet_728799

    • Edgar dit :

      Lien très intéressant, qui met en lumière l’activité toujours innovante des entreprises d’équipements automobiles. Par les temps qui courent, ça fait plaisir.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Vu que des modifications ont été apportées au Charles de Gaulle, on finira par en avoir pour les véhicules :
      https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/covid-19-valeo-purifie-l-air-des-cars-et-bus-par-rayonnement-ultraviolet_728799 ]

      Dés les premiers jours de l’épidémie en janvier , avant le confinement , j’ai circulé en ville avec la recirculation d’air intérieure que j’appelais le  » mode NBC  » Souvenir de mon SN ! ;0)

      Mongénéral qui se fout des remarques du chroniqueur médical de TF1 devrait savoir que des compartiments de 6-9 personnes avec un filtre à air à UV c’est proposé par une société Belge pour des trains depuis 2 ou 3 ans .
      Il devrait aussi se documenter sur l’organisation des dortoirs de la Ligne Maginot .
      Perso , dés avril 2020 j’ai fait ma propre ventilation pour ma baraque avec des lampes germicides UV OSRAM™ 30W . J’ai copié un dispositif vendu par une société Québecquoise .
      A l’époque il était prévu d’en réglementer la vente comme les masques selon mon fournisseur ….
      Je ne donnerais qu’un conseil à mongénéral et monamiral : Revoir la composition des peintures intérieures des navires par rapport aux UV ! ;0)

  3. Lucien dit :

    « Au point que, selon la revue Fantassins, son centre de gravité étant relativement haut, le blindé risque de se retourner en cas d’un excès d’enthousiasme de son pilote. »

    C’est un problème. L’aspect un peu rassurant par rapport au VAB, c’est qu’il n’y aura plus de type derrière qui mourra écrasé sous son engin en cas de retournement (si j’ai bien compris comment le véhicule a été pensé). Tout le monde sera secoué dans la boîte à sardines, la question est de savoir dans quel état ils en sortiront.

    • FredericA dit :

      @Lucien :  » la question est de savoir dans quel état ils en sortiront. »
      .
      Bien si ils attachent leur ceinture et leur équipement. Sinon, pas de miracle à attendre, et ce, quel que soit le véhicule…
      .
      Pour mémoire, quelques images du compartiment arrière : http://www.strategic-bureau.com/vbmr-griffon-vbtt-france/

      • Lassithi dit :

        @ Frédéric A

        C’est sûr, quand ça barde, on s’arrête, jamais personne en aérien, on lève le pousse, on se prépare, on peut se maquiller et puis , si tout le monde est prêt, on peut éventuellement sortir…
        Faudra peut être aller sur le terrain hostile dans ces conditions et vous nous en reparlez…

        • FredericA dit :

          Je ne parlais pas d’une situation de combat mais plutôt d’un convoyage.
          .
          Faudrait peut être arrêter d’interpréter ce qui est dit dans les commentaires.

          • Lassithi dit :

            Ben un blindé, c’est pas fait pour faire des balade.
            Alors, le convoyage c’est mignon, comme dans une salle de réunion, mais on s’en cogne.
            Le centre de gravité lui pas surtout quand il s’agit de faire de l’évitement quand le pilote est obligé soudainement de cap.
            Ça c’est la réalité Di biffin.

        • Fred dit :

          @ Lassithi

          Bé, hé ? Faut pas s’énerver, FredericA n’a pas dit le contraire …

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Tout le monde sera secoué dans la boîte à sardines, la question est de savoir dans quel état ils en sortiront. ]

      Il existe des videos réalisés sur des simulateurs de retournement aux US !
      Voir mon commentaire que j’espère M. Lagneau publiera .

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Tout le monde sera secoué dans la boîte à sardines, la question est de savoir dans quel état ils en sortiront. ]

        Vous avez les vidéos sur ce lien ! Toutefois les images de l’entrainement montrent les limites de celui-ci qui semble être pris pour une partie de franche rigolade .
        J’y vois plusieurs lacunes que l’on pourrait combler – facilement – afin d’augmenter le stress et donc le réalisme : Simuler le bruit de l’explosion , simuler les impacts de projectiles sur la structure par [ idée perso ] après le retournement ; simuler une évacuation par l’arrrière en modifiant [ idée perso ] , et même de la fumée comme le suggère l’auteur de l’article avec des cris de douleur ou de détresse .

        .

        https://www.thedrive.com/the-war-zone/15234/these-armored-vehicle-rollover-and-egress-simulators-ready-troops-for-a-bad-day

  4. Castel dit :

    Espérons que ce type de matériel équipera en priorité nos troupes basées au Mali ou dans la région, car ils seront mieux protégés des IED que dans un VBL, lorsqu’il s’agira de transiter sur des grands axes de passage, fréquentés régulièrement par celles-ci.
    Ce dernier pouvant continuer a être utilisé sur des points de passage occasionnels, de manière, que, grâce à sa vitesse et à sa maniabilité, son équipage puisse espérer surprendre les islamistes qui n’auront pas pu anticiper son passage…..

  5. dolgan dit :

    A noter la présence de protections balistiques sur le côté de la trappe à l’avant juste derrière le tourelleau. A voir si ce sera de série ou si ça fera partie d’un kit de surblindage. On a vu apparaitre des plaques similaires sur des VAB au mali (pour moi c’est nouveau,mais peut-être que ça existait déjà).

    La grande bâche carrée, c’est censé être un emplacement de stockage?

    Petit détail: la petite « fenêtre » rectangulaire latérale semble absente. Dit Maurice, tu aurais pas oublié de prendre en compte les fenêtres blindées quand tu as mesuré la largeur pour les grilles? Qu’elles fenêtres chef? Putain Maurice tu fais chier!!!! 😉

    • Polymères dit :

      L’intérêt du Griffon mais aussi du Serval, c’est la modularité pour intégrer différents kit.
      Bien entendu il y aura certains engins qui ne pourront pas recevoir tous les kits, on ne va pas mettre par exemple une tourelle sur un Griffon MEPAC.

      Les plaques de blindages à l’endroit que vous citez ne sont pas une nouveauté.
      Ces plaques seront présentes pour tout les engins équipés d’une tourelle. Elles sont une protection latérales (le trappe ouverte faisant office de protection dorsale) pour le personnel embarqué dans le cadre d’une action sur la tourelle, que ce soit un blocage de l’arme ou un rechargement de munitions, en particulier pour le LGA qui pourrait rapidement se vider. La tourelle a la particularité d’être correctement blindé par rapport à d’autres modèle, mais vu que c’est un nouveau produit Arquus on aura droit à des problèmes de jeunesse.

      Le carré à l’arrière est bel et bien un point de stockage (sac 72h par exemple, mais aussi de l’eau ou autres).

      La fenêtre est toujours présente, elle est encastrée dans le blindage additionnel qui est aussi un kit, idem pour les grilles.
      L’observation du véhicule est avant tout réalisé par le mat Antares qui est en fait un ensemble de caméras à 360°.
      Il y a toujours la possibilité pour les personnels embarqués d’être en appui via les tapes arrière, élargissant la capacité d’appui feu et d’observation lors des déplacements. La nouveauté viendra là aussi d’un kit pour y installer deux mag58 et possiblement le MMP.

      C’est donc bien dans cet étalage de kits qui arriveront petit à petit et qui pourront s’étoffer au besoin, dès l’origine, sans devoir modifier les véhicules (rien à percer, à souder ou autres) permettra d’obtenir un bel engin adaptable rapidement. Le VAB a beau être en une multitude de versions, les véhicules sont spécifiques, avec des particularités.
      Le Serval sera dans le même principe que le Griffon, les tourelles et autres seront communes, ça s’installera facilement.

      Il est également dans les cartons (cela se fera) d’équiper chaque groupe de combat, donc chaque véhicule, d’un drone aérien et terrestre. Le véhicule deviendrait alors très vite une plateforme embarquant ces drones. On verra alors demain ces blindés faire décoller un drone depuis une trappe afin de reconnaître une zone avant de débarquer, ou encore d’avoir ce même drone relié par un cordon d’alimentation qui stationnera au-dessus du blindé en longue durée pour augmenter le champ de vision.
      C’est le chemin qu’on prend, ce n’est pas un futur lointain, des marchés sont déjà lancés, ce sera une réalité opérationnelle d’ici 3 ou 4 ans, mais entre temps on va l’expérimenter.
      Le drone va arriver en nombre au niveau de l’infanterie et naturellement il sera intégré à l’usage débarqué du véhicule mais aussi embarqué. Et plus on va y trouver un intérêt, plus on va vouloir des drones toujours plus performants.

  6. Albatros24 dit :

    Il était temps…

    • FredericA dit :

      Pourquoi dites-vous ça ? Vous pensez réellement que le Griffon n’a jamais été testé dans un environnement désertique ou par grands froids ?

      • albatros24 dit :

        ?
        cela me paraissait évident de ne pas le préciser…
        « en 2021… leVéhicule blindé multi-rôles [VBMR] Griffon sera, déployé pour la première fois au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane »

        • Zone Techno dit :

          Un soir de l’été 2019, je dîne avec quelques amis à la terrasse d’un restaurant thaï, dans une rue calme du XVIIe arrondissement de Paris. Nous parlons d’Afrique, plus particulièrement de la situation en Centrafrique. A la table voisine, une femme d’une cinquantaine d’années est installée face à une jeune fille. Grignotant des biscuits d’apéritif, elles semblent attendre un troisième convive. Brusquement, la femme se tourne vers nous et explose : « Désolée d’interrompre votre conversation, mais si je puis me permettre, on ne dit pas la vérité sur la situation de nos soldats en Centrafrique. » Sans reprendre son souffle, elle poursuit : « J’attends mon fils, qui est un tireur d’élite. Après le Mali, il a été quelques mois en Centrafrique. Il vient juste de rentrer à Paris et repart dans les prochains jours pour une nouvelle mission, cette fois-ci en Guyane. Comme j’ai entendu que certains d’entre vous sont journalistes, mon fils peut vous raconter ce qu’il a vraiment vécu à Bangui avec ses camarades. Tenez, justement, le voilà. »
          https://si3.photorapide.com/invites/photos/2020/09/25×636.jpg

          • Castel dit :

            Voila un super troll ( sans doute) venu d’Afrique :
            Je n’ai pas réussi à identifier tous les dirigeants sur la photo, mais quand je vois le nom d’Habyarimana, cela montre la mauvaise foi du photographe :
            Tout le monde sait aujourd’hui qu’il a très probablement été assassiné par ses sbires, à savoir des extrémistes Hutus qui le trouvait trop modéré.
            D’ailleurs, il était considéré comme proche du fils de Mitterrand, le fameux « papa m’a dit », et la France n’avait à l’époque aucun intérêt à le faire assassiner !!
            Mais, c’est une constante chez les Africains, à savoir faire porter la responsabilité de leurs actes aux autres ….
            Ils ne sont jamais responsables de leurs méfaits !!!

          • Vinz dit :

            La liquidation des dirigeants aussi nuls que corrompus et nuisibles en Afrique devrait être aussi systématique que les braconniers vis à vis des éléphants. 21 en 60 ans c’est beaucoup trop peu.

          • MAS 36 dit :

            vous avez oublié Anouar El Sadate. (photos du lien).

  7. jp_perfect dit :

    « …selon la revue Fantassins, son centre de gravité étant relativement haut, le blindé risque de se retourner en cas d’un excès d’enthousiasme de son pilote. »
    Exactement le même problème avec le GMTF en Suisse. Entre autres…
    De toute manière, on imagine bien que ces nouveaux véhicules ont été pensés pour des guerres de « basse intensité », d’où leurs formes et leur silhouette.
    Dans le cas où des affrontements « classiques » referaient surface, on peut parier que les soldats se battront pour mettre leurs fesses dans un VBCI ou un Piranha, ou quelque véhicule plus trapu et anguleux que ce soit. Oui, je sais en France le Griffon n’a pas le même emploi que le VBCI. En Suisse, en revanche, on a plutôt tendance à utiliser les GMTF exactement de la même manière que les Piranhas. Et oui, c’est très bête. On fait avec ce qu’on a…

    • TM dit :

      Mais le griffon n’est-il pas mieux protégé que le VBCI ? sinon quel est sont intérêt par rapport à lui ?

      • albatros24 dit :

        A priori le VBCI est autant protégé que le VBMR
        -Le VBCI est utilisé pour les « grenadiers » des brigades blindées il accompagne les Leclercs et doispose d’une tourelle avec un canon (ou une mitrailleuse)
        -le VBMR pour les fantassins des brigades d’infanterie, dispose en appui d’une mitrailleuse et peut être de deux affuts Minimi – accompagné de Jaguars qui sont des véhicules blindés de reconnaissance très fortement armés.
        Et ces véhicules de transport de troupe blindés utiliseront bientôt des drones (aériens et roulants)
        Si j’ai bien compris

      • Plusdepognon dit :

        @ TM
        Un intérêt commercial, car tout aurait pu être sur une base de VBCI, qui est un très bon véhicule :
        https://blablachars.blogspot.com/2020/05/et-pourquoi-pas-le-vbci.html

      • dolgan dit :

        Non, le griffon n’est pas du tout mieux protégé que le VBCI. Ce sont des véhicules avec 2 rôles différents. L’un est un transport de troupe destiné à amener les hommes au plus prêt du front,l’autre est un véhicule de combat destiné à combattre …

        Suffit de les comparer visuellement. Le VBCI sacrifie clairement la visibilité au profit du blindage. l’armement n’est pas comparable ….

      • Aymard de Ledonner dit :

        Le VBCI est destiné à accompagner le leclerc. Il est donc mieux protégé, plus lourd (il dépasse les 30 tonnes)…et plus cher que le griffon.

      • Nexterience dit :

        Le vbci est bien plus cher,
        Il a un essieu de + donc + de charge possible
        Il n’a pas de pare brise donc + fermé et + résilient aux coups.

    • Nexterience dit :

      Je pense que les formes anguleuses ont perdu un peu d’intérêt à cause du conflit urbain car elles sont volumineuses et un tireur embusqué peut être en position pour allumer les parois latérales. Donc on protège maintenant de manière homogène, sans points faibles ni point fort.
      Par contre, en conflit longue portée, les angles av des véhicules de l’avant doivent encore avoir de l’intérêt à la vue des statistiques d’exposition des faces en offensif.

    • Polymères dit :

      La basse intensité?
      Le problème c’est que vous n’avez pas encore évolué pour comprendre que la morphologie des blindés ont changés et que ce n’est pas la forme ou la hauteur qui détermine sa capacité à faire ou ne pas faire de la haute intensité.
      C’est juste que vous avez des habitudes en-tête et que vous prenez ce qui était recherché il y a 70 ans, dans des combats de chars et autres pour des références de la haute intensité.
      Pour vous il faut un véhicule bas et anguleux pour éviter les tirs, les faire dévier dans une logique d’affrontement entre blindés.
      Sauf que le VBMR n’est pas le véhicule qui va ouvrir un front, il est celui de l’infanterie qui est en appui des chars Leclerc, Jaguar et VBCI, il est prévu pour évoluer dans un environnement dominé par une menace de type infanterie, de faire face à de petits calibres, voir moyens. Cette menace est la même dans la haute comme la basse intensité, les armes sont les mêmes et le danger principale reste la roquette antichar d’infanterie et non l’obus flèche d’un char. Pour se faire, les grilles anti RPG sont plus efficaces qu’un blindage anguleux et comme souvent, l’angle d’impact se détermine aussi par la position de tir adverse, le face à face sur un même axe est rare.

      Donc comprenez bien le rôle du Griffon et arrêtez de parler de haute intensité ou de basse intensité car dans le fond, c’est pareil. Si on parlerait d’un char ou autres VCI qui sont justement le spectre offensif lourd qui caractérise le front de la haute intensité, le VBMR reste de deuxième ligne et sa force est avant tout celle des combattants qu’il emporte.

      Aujourd’hui ce sont bien les véhicules que vous imaginez conçus pour la haute intensité qui se retrouvent en difficulté dans la basse intensité. Une telle observation laisse en fait le doute de savoir s’ils sont réellement plus aptes à la haute intensité qu’un véhicule parfaitement adapté à la basse intensité. Vous préférez en temps que combattant embarqué être dans un VAB ou un BTR80 ou dans un VBMR? Lequel offre la meilleure protection?
      Il n’est pas beaucoup moins blindé qu’un VBCI, ni plus haut.
      Vous êtes trop attaché à un visuel hérité d’un regard ancien, de véhicules anciens.

      Cessons de croire que la haute intensité est un autre monde dont nous n’avons rien pour y faire face, qu’on aurait des matériels juste bons à combattre du très léger.

      • jp_perfect dit :

        Bien évidemment, je sais qu’on n’utilise pas ce genre de véhicule pour percer les lignes. Je n’ai d’ailleurs jamais dit ça…
        Malgré tout, le principe de base reste le même: un blindage incliné offre de meilleures performances qu’un blindage horizontal, à épaisseur égale. Pas besoin d’avoir affaire à un obus flèche pour que cela soit pertinent. Une balle de mitrailleuse lourde suffit. Or, logiquement, le nombre de projectiles (et leur nature) est sensé être bien plus grand dans un conflit opposant des nations, et non « seulement » des groupes armés. Dès lors et en tant que simple troupier, je préfèrerais monter dans un véhicule offrant une cible plus petite et du blindage incliné. Dans le doute…

        Et non, il semblerait que les armées européennes n’aient plus forcément de quoi faire face au conflit de haute intensité. Ce sont les paroles du Commandant de l’armée de terre, reprises dans les analyses de Meta-défense, par exemple. Même les États-Unis sont en train d’opérer un virage à 180° sur leur doctrine et leurs matériels. Plus de 15 ans d’engagement au Proche-Orient leur ont fait acquérir des tonnes d’équipements adaptés aux combats que l’Oncle Sam menait dans ces contrées. Leurs alliés ont suivi. Aujourd’hui, ils risquent fort de repartir dans une autre direction, les menaces changeant de nature, et rapidement.
        La France est certainement la nation d’Europe qui s’en sort le mieux par rapport à l’éventualité d’un conflit important. Ça ne veut pas pour autant dire que la situation est bonne, et que tout est prévu pour cela, loin de là. Les matériels lourds sont disponibles à doses homéopathiques, par exemple. La faute, comme partout ailleurs sur le Vieux Continent, à une vision assez idéalisée de l’avenir et à la tentation de se servir du budget défense comme d’une variable d’ajustement. Nous risquons encore de l’observer ces prochaines semaines en Grande-Bretagne, avec leur nouveau livret stratégique.

        Dans tous les cas, ce n’était pas une critique envers le blindé français, ni la France en général. Il est certainement très bien adapté aux missions qu’on lui confiera. Du moins je l’espère pour ses occupants.
        J’ai d’ailleurs plutôt été critique envers Mowag lors de mes dernières interventions sur ce site. Pour un million d’euros, les Français obtiennent un véhicule de 24 tonnes bourré d’informatique. Pour 1.8 millions de francs suisses, on obtient un véhicule de 14 tonnes dont le seul et unique élément de technologie est la 12.7 téléopérée. L’agencement intérieur n’est pas terrible (le sergent sort en dernier, pas de contact direct avec le chauffeur, il faut passer par la radio, etc.), le centre de gravité est très haut, etc. Bref, pas une réussite, le GMTF. Le peu de succès à l’export en est sûrement une preuve. Il a pour seul mérite d’utiliser le châssis du DURO, comme le nouveau EAGLE, permettant de standardiser un peu les véhicules, et de simplifier quelque peu la maintenance, j’imagine.

        Du coup, on peut se détendre un peu, siouplé?

      • Muse dit :

        Une fois de plus certains intervenants viennent de WOT, le jeu de chars, et ils ne font pas de différence entre un jeu et la réalité ; je fais court mais cela reste très proche de la réalité en ce qui concerne leurs références.

      • Fred dit :

        Les blindages très haut de gamme comportant des briquettes de céramique (qui ressemblent d’ailleurs plus à des tomettes) sont plus efficaces sur des tirs perpendiculaires, car un tir plus rasant pourrait les soulever.

    • Plusdepognon dit :

      @ jp_perfect
      Les nouveaux VCI sont hauts sur pattes à cause de la menace des explosifs improvisés (IED) :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/07/ou-lon-reparle-de-la-taille-des-vci.html

      Les pays européens qui projettent leurs troupes, il n’y en a pas beaucoup, car la mobilité pose aussi d’autres questions :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/08/on-lon-reparle-de-la-mobilite.html

      Pour Takuba, les estoniens ont loué les 4 Jackal 2 au Royaume-Uni.

      Les industriels de l’armement français ne sont pas les premiers sur ces marchés et souffrent de leurs surfaces financières :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/09/previsions-optimistes-pour-le-marche.html

      Certains pays ont augmenté la montée en gamme de leur industrie et viennent concurrencer ceux qui tiennent le haut du pavé :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/09/chasse-croise-germano-coreen.html

      Blague du mois, pour le transport de troupes, la Pologne va acheter européen pour ses forces spéciales :
      https://blablachars.blogspot.com/2020/09/le-fortress-mk-2-darquus-fait-partie.html

    • John dit :

      Heuuu…
      C’est pas vraiment le cas mais bon…
      Le Duro GMTF n’a qu’un rôle, le transport de troupes.
      Par contre, les Piranha ont des rôles très variés:
      – commandement
      – mortier
      – chasseur de chars
      – KOMPAK
      – grenadiers

      Le GMTF est destiné à l’infanterie. Le choix était celui d’une plateforme peu coûteux, mais permettant de protéger les soldats d’IED si ils venaient à y faire face.
      Et il se trouve que nos Piranha ne sont pas des véhicules très bien protégés. Il faudra faire des améliorations si réellement il devait y avoir un conflit.
      Quoi qu’il en soit, dire qu’ils ont le même rôle est absurde. Certains oui, mais une minorité.

      • jp_perfect dit :

        Eh bien il faudra aller l’expliquer aux bataillons de fusiliers, car ils se servent bien de ces deux véhicules de manière tout à fait similaire. C’est juste un constat tiré de mon service.
        Je sais qu’ils ne devraient pas être utilisés de la même manière, et c’est bien ce qui me dérange. Mais malheureusement c’est bien le cas. C’est donc plutôt aux officiers instructeurs qu’il faut aller expliquer tout cela, pas à moi.
        Et quand je parle du piranha, je parle bien du modèle « simple » destiné à transporter un groupe de fusiliers, ou de grenadiers de chars. Bien évidemment que le modèle KOMPAK ou celui « bientôt » équipé du mortier COBRA ont des rôles différents… Mais ce n’est pas d’eux dont je parle.

  8. Muse dit :

    « Au point que, selon la revue Fantassins, son centre de gravité étant relativement haut, le blindé risque de se retourner en cas d’un excès d’enthousiasme de son pilote.  »
    C’est le prix à payer si l’on veut une protection IED/Mines efficace.
    Cette revue devrait le savoir.

  9. 195gz dit :

    Plutôt bien réussi cette couleur je connaissais pas mais ça rend vraiment bien.

  10. plampougne@gmail.com dit :

    Des grilles rpg, de futurs équipements qui vont peser…
    Avec 24,5 t pour 3 essieux, c’est un tout chemins.
    Avec 4 essieux pour 26 t ça aurait été un tout terrain.

  11. Steff dit :

    Génial mais il fait quand même 25 tonnes il est bien lourd.

    • albatros24 dit :

      il est bien protégé et en plus maniable et puissant
      lle filet anti RPG n’est pas du luxe mais une nécessité
      Tout ce que veux un fantassin pour se sentir en sécurité face aux roquettes, missiles, mines et IED

    • dolgan dit :

      Le bouclier s’adapte à l’épée et à la taille du soldat. On ne fait pas de miracles.

    • MP3 dit :

      Oui ça fait un gros engin. D’où le Serval qui sera lui aussi un beau bébé.

  12. VinceToto dit :

    « En Suisse, en revanche, on a plutôt tendance à utiliser les GMTF exactement de la même manière que les Piranhas »
    Le GMTF, comme son nom l’indique, est un véhicule protégé de transport de personnes… le Mowag Piranha était un véhicule de combat d’infanterie (à la base). Avec les changement de type de combat ces dernières décennies, cet ex VCI est plus utilisé comme simple transporteur de personne + appui feu. Avec les bonnes tactiques et le terrain Suisse les deux peuvent être utilisés en combat intensif (mais pas comme VCI: transport+appui feu) de même que les vélos.

    Le « Griffon » et son speech commercial me fait penser à un véhicule de maintien de l’ordre…

    • jp_perfect dit :

      Oui j’étais bien au courant (Geschützte Mannschaftstransportfahrzeuge). Mais le problème pour moi est que l’on aurait dû continuer à distinguer le rôle des deux véhicules. La modernisation prochaine des piranhas risque bien de les faire prendre du poids, peut-être pour les faire s’approcher de celui qu’ont les piranha V (je ne sais pas ce qui est prévu, ni ce que le châssis du piranha peut encaisser). Dès lors, ils redeviendraient des VCI, mais on ne saura plus guère les utiliser en tant que tel, en tout cas dans les formations de fusiliers.

  13. albatros24 dit :

    Lors de sa sortie le Leclerc avait été testé contre tous les types de munitions par son fabriquant le GIAT à l’époque et y avait bien résisté (on ne parle pas des obus de tank ici)
    Le VBMR a dû être testé de même dans cette tradition contre les mines, RPG, 14.5 mm, 12.7 et 7.62 mm, j’espère
    – Et si le 14.5 est un trop gros calibre, il va falloir penser à mettre des plaques additionnelles ou quelque chose d’autre pour s’en prémunir : car c’est un calibre utilisé par nos ennemis en Afrique

    • MERCATOR dit :

      Il est donné STANAG niveau 4 ce qui comporte le 14.5 mm Russe .

      Cependant un doute avec ce type de munition au noyau en carbure de tungstène notamment au niveau du pare-brise où on ne peut évidemment mettre une protection additionnelle

      BS : Munition antiblindage incendiaire, version originale destinée à la lutte antichar. Le projectile pèse 65,5 g et a une longueur totale de 51 mm. Il dispose d’un cœur de carbure de tungstène avec 1,8 g de matière incendiaire à l’extrémité. La cartouche pèse approximativement 200 g pour une longueur de 155 mm. Le projectile a une vitesse en sortie de canon de 1 000 m/s et peut pénétrer dans 30 mm d’acier sous une incidence de 30° à 100 m de distance ou 25 mm à 500 m1.

      • Polymères dit :

        Le Griffon est protégé contre la 14.5.
        Bien entendu comme pour nimporte quel projectile, il peut causer des dégâts s’il est bien placé.
        Le VAB rappelons le, était vulnérable à de la 12.7.
        On a parfois tendance à croire que la 14.5 est pour les russes, ce qu’est la 12.7 chez nous, mais non, eux aussi ils ont principalement en mitrailleuse lourde, de la 12.7, la 14.5 est de moins en moins présente.
        Les russes misent sur un modèle 12.7 et canon de 30mm pour ses VCI. De la même façon que les canons type 100mm se voient remplacés par des missiles antichars sur les blindés.
        Mais le remplacement prenant du temps, ils cohabitent encore avec un vieux modèle, mais constatons qu’il y a des choses qu’ils abandonnent, la 14.5 bien que présent s’éclipse petit à petit et ce qu’on retrouve parfois sur les théâtres sont souvent des mitrailleuses 14.5 pour de la lutte contre aéronefs (zpu) avec des munitions loin d’être spécialisés contre les blindés.

        Le danger reste à mes yeux celui des missiles antichars, il devient complexe dans la basse comme la haute intensité d’aller chercher à tirer sur des blindés modernes comme le Griffon, on entre dans un « concept » ou on cherche à détruire avec certitude et éviter le harcèlement et le tir de chance.

        Quant au parebrise, il est conçu sur les mêmes critères que le blindage, il est pour cela bien plus épais et parfois par son feuilletage, offre une meilleure résistance. Ce n’est pas une zone plus fragile, l’inconvénient est visuel en cas d’impact

  14. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Au point que, selon la revue Fantassins, son centre de gravité étant relativement haut, le blindé risque de se retourner en cas d’un excès d’enthousiasme de son pilote. ]

    Ils ont exfiltré l’équipe d’ingénieurs Allemands qui a conçue la classe A ???? ;0)

    Notre prof de méca en 1ére année nous avait donné à « étudier la stabilité au retournement d’un véhicule avec modélisation dynamique des suspensions .
    Vous avez 4h ! Le samedi matin après la bringue du vendredi soir ….

    Faudra voir si le Griffon peut faire du stock-car avec les blindés Russes dans le désert Syrien ?

    J’espère qu’il y a une simulateur de retournement au moins de prévu ? ;0)

    https://www.thedrive.com/the-war-zone/15234/these-armored-vehicle-rollover-and-egress-simulators-ready-troops-for-a-bad-day

  15. Agobe dit :

    Espérons qu’il se soit bien protégé !

  16. vieux margi dit :

    Ah bon…. je croyais qu on l avait construit pour le défilé du 14 juillet….
    Sérieux…. quand même il était temps….envoyer tout le matos neuf en Opex pour améliorer le protection de nos camarades et faciliter leurs missions….
    Aller. Aller….plus vite…

  17. jp dit :

    dommage, il n y aura pas de vab mk3 ?

  18. Parabellum dit :

    Très bien de mettre des grilles anti rpg…et j espère que ça sera généralisé et qu il y a un moyen de surveiller l arrière…on avait appris à flinguer le cul des tanks pour peter si possible les moteurs…faut bien apprendre des opex d hier et se dire que celles de demain seront face à autre chose que des types sur une vieille Toyota même avec une grosse 14 7…et vive aussi les mortiers de 120 montés…on soutien mieux les biffions enfin…espérons aussi des lance missiles et des robots chenilles d assault et on sera bon…

  19. Belzébuth dit :

    Les premiers Jaguar ne seront livrés qu’en 2021 finanlement:
    https://forcesoperations.com/la-dga-reprend-une-tranche-de-vehicules-scorpion/

  20. MP3 dit :

    Non, le VBCI a un potentiel de survie plus important. Capable de mieux encaisser les coups, et davantage capable pour en donner aussi. Le Griffon est un transport de troupes protégé.

    • John dit :

      Pour l’offensive, oui…
      Mais pour recevoir les coups, quelles sont les sources?
      D’après les données publiées, il n’y a pas d’énormes différences.

  21. chimere dit :

    Ah ah ah ah, qu’est-ce qu’on rigole… Est-ce que le griffon est mieux blindé que le VBCI, oui mais ce ne sont pas les mêmes missions, le griffon est fait pour amener les fantassin au plus prêt du front, etc…. Et les grand stratèges, vous êtes au courant que les guerres des arrières grand papas sont finis depuis longtemps…??? Depuis l’indochine c’est de la guérilla, depuis l’algérie de la guérilla et terrorisme… Ca fait 70 ans qu’il n’y a plus de front…. Ca me rapelle les bonnes discutions: oui mais on a pas les mêmes missions je suis secrétaire, je suis mécano, cuisto… mais le jour où le convoi tombe dans une embuscade on en a rien à branler de savoir quelle fonction tu as faut y aller….. Le griffon aura certainement droit à sa petite mine anti-char, pour le moment on a de la chance dans la bande sahélienne ce ne sont pas des afghans qui eux observent et étudient l’ennemie. Sinon si ce ne serait pas suffisant il aurait droit à 50 Kg, puis 100… Ca les dérangeaient pas de foutre 300 -500 Kg pour faire péter 1 véhicule, encore 1 fois heureusement que ce ne sont pas les mêmes dans la bande sahélienne…
    Mais bon on connait d’avance les retex, le matérielle souffre, le taux d’attrition est élevé au regard des conditions difficiles de terrain, climat, etc…. Mais bon ça fera joli pour les défilé du 14 juillet vue que les crapahuteurs de moquette qui n’ont connus le feu que celui du camp sur le terrain sont pas capables de dire aux constructeurs (qu’importe les matériels): ok votre matos sera envoyé sur les théatres d’opérations dans 1 an on fait le point, s’il est ops on passe commande… On fait le contraire on achète et si c’est de la merde ben faudra faire avec….

    • dolgan dit :

      Chimère au coin!!! et pour demain, vous réviserez les conflits des 70 dernières années et vous ferrez la liste de tous ceux qui présentent un front. Pour vous aider, je vous en donne 2 récents: Chine-Inde et Arménie-Azerbaidjan. Et un bonus avec la France: Opération Serval.

      • chimere dit :

        Ah bon la chine et l’inde sont en guerre…??? Le jour où ça se déclenche ça m’étonnerait que ce soit de la guerre de tranchée avec un front…. Depuis 70 ans quand si ce n’est pas de la guérilla en jungle , campagne, djebel c’est de la guérilla urbaine (liban, ex-yougo, etc…). Je vois pas de conflits avec une ‘ligne de front »….

  22. MAS 36 dit :

    HS : pour les amateurs de belles photos je les invitent à regarder une galerie de 471 photos prises dans le nord Niger avec des patrouilles du 2° REP et du 1° RHP. Elles sont magnifiques, aux environs du fort de Madama, et dans le désert.

    Les maquettistes vont se régaler , et les nostalgiques des épopées méharistes aussi.( sur THEATRUM BELLI).

    • B.M. dit :

      Belles photos en effet mais pas si hors sujet que ça : P4, ERC 90 Sagaie, Puma, VAB, VBL, c’est le même matériel que celui engagé lors de l’opération Daguet il y a 30 ans. On mélangerait à ce diaporama des photos de cette époque, il n’y aurait que la couleur du désert pour les différencier.
      Ca donne une idée du retard pris dans le renouvellement du matériel de l’armée de terre.