Selon un rapport, un soldat dépenserait en moyenne 400 euros par an pour son équipement personnel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. PK dit :

    Le plus simple : palier les manques tout simplement.

    Mais trop simple, trop cher sans doute. Bref, pas demain la veille !

  2. Honneur dit :

    Une anecdote… Je ne sais pas si elle toujours valable… Début des années 2000 (2005 il me semble…) … En vadrouille en Savoie où j’assiste à une démonstration de fabrication d’igloos par des gars du 27ième BCA d’Annecy. J’avais déjà eu l’occasion de tester les sacs de couchages de l’armée début 90… Juste un bout de tissu avec une fermeture éclair… Je lui demande s’ils ont toujours les mêmes où s’ils ont du spécifique pour la montagne. Il me réponds « vous savez, si on veut pas crever de froid vaut mieux aller chez décat’ en acheter un … C’est d’ailleurs de que j’ai fais… »

    • beber dit :

      j’étais moi même chasseur alpins a cette époque pas grand monde avait un duvet kaki mais bon après le matos de montagne pour les troupe de montagne était un plus évolué (parce que du matos civile souvent) mais bon a cette époque tous le matériel perçu était a jeter, après Uzbin est passer par la, et la honte médiatique que c’est pris l’armée a fait enfin bouger les choses

    • Lassithi dit :

      @Honneur
      Imaginez l’hiver en 1992 en reco dans les Balkans.

    • Titi74 dit :

      Sachant que le matos Q..chua est conçu et testé par/pour des montagnards au pied du mont blanc à Passy, le matos décat a quand même sérieusement révolutionné le domaine en 20ans, il n’y a pas à avoir honte.

      Ce qui semble surprenant, c’est plutôt pourquoi l’armée ne collabore pas avec ces sociétés innovantes françaises avec des coûts franchement pas prohibitifs çà reste un grand mystère?

      • Fgnico dit :

        La réponse vous l’avez ici.. mais en vœux pieu…

        ..0//veiller, en étroite coordination avec le service du commissariat des armées, à ce que les progrès technologiques soient pris en compte, notamment en matière de textiles. »

        C’est-Y pas beau ça

      • Max dit :

        Il y eu un temps ou se reposer dans une flaque à 2000 mètres en mangeant une boite de singe
        était un confort très prisé.
        Quand aux soldats cherchant l’amélioration de leurs conforts chez décathlon je suis perplexe…
        c’est une enseigne discount qui vend des produits d’une qualité douteuse.
        Le confort ne rime pas avec le caractère rustique que doivent rechercher les soldats

        • Titi74 dit :

          « c’est une enseigne discount qui vend des produits d’une qualité douteuse. »

          Alors,ça doit faire bien bien longtemps que vous n’avez pas mis les pieds dans une de leurs enseignes, ou même simplement utilisé un de leurs produits dans une flaque à 2000!

          Effectivement, peut être pas assez chers pour certaines bourses BCBG, en revanche techniquement plutôt bien pensé pour les autres, ceux qui les essaient en conditions réelles sans vouloir spécialement étaler leur niveau fortune au monde extérieur.

          Essayer de faire passer cette société pour un fabricant bas de gamme, aujourd’hui en 2020, relève clairement de l’intox assez douteuse…
          https://www.quechua.fr/blog/notre-centre-mondial-de-creation-b_665

          Après l’efficience entre personnel rustique mal ou pas équipé; et personnel rustique et bien équipé, je laisse à chacun son point de vue

  3. Le Goblin de la nuit dit :

    Il serait intéressant d’interviewer des responsable de la DGA sur cette situation. Leur parler du fiasco des bottes FELIN avec leur usure prématurée. Du camouflage CE bien qu’efficace, très vieillissant compte tenu des innovations actuelles. Une rigidité d’esprit, de l’incompétence, la distance avec l’opérationnel ou l’impossibilité de faire des merveilles avec le budget donné ?

  4. Le sicaire dit :

    Ce qui est frappant à l’ère de la « communication », c’est qu’on parle beaucoup mais qu’on écoute peu.

    Il suffirait que le service du commissariat des armées et les « cadres de contact » fassent correctement leur boulot et ce genre de dépenses serait marginal. Mais une fois de plus, la volonté doit venir d’en haut… mais les huiles sont trop occupées à théoriser sur la notion de « conflit de haute intensité » que de s’enquérir de l’équipement de base du combattant.

    Même si je sais que certains ne sont pas d’accord, commander c’est gérer et gérer c’est commander.

    • Marco dit :

      Bon, toujours les mêmes rengaines type café du commerce. Informez vous un peu sur la facon8dont sont aujourd hui développés les nouveaux produits, plutôt que de rester cramponné à vos idées reçues. En bref, faites ce que vous demandez aux autres de faire : évoluez !

      • Clément dit :

        @Marco
        La globalisation plutôt que la mondialisation non ? (je demande par ce qu’on confond souvent les deux concepts).

    • VTE dit :

      Et lisez le rapport sur le point de la crise habillement et du SCA pour comprendre que beaucoup de difficultés se situent bien en amont et à l’extérieur du SCA. En clair, une bonne part des contraintes que gère le SCA pour délivrer de l’habillement lui sont imposées et relèvent d’un manque criant de ressources mises à disposition.

      Bref:
      – quant il s’agit de claironner qu’une nouvelle veste thermique sera mise au point au profit de l’armée de terre par l’armée de terre il y a du monde (en oubliant au passage que les experts techniques sont au sein du SCA),
      – quand il s’agit de dire que le SCA est responsable de la crise habillement il y a du monde,
      – quand il s’agit de dire que cette crise habillement trouve sa source dans des non décisions ou des décisions critiquables des Etats-majors il n’y a plus personne.

      • Le sicaire dit :

        C’est bien ce que je dis. Mais il est aussi de la responsabilité du service du commissariat des armées et des « cadres de contact » de faire comprendre ça à leur supérieur hiérarchique. Il faut savoir parfois dire non à un ordre… 😉 surtout lorsqu’on est un officier subalterne et qu’on a des Hommes sous ses ordres.

  5. Pascal (l'autre) dit :

    Qu’en pense le Gal Burkhard ainsi que le Gal Lecointre? Car à quoi bon disserter sur les conflits futurs, « l’incompréhension » entre le monde militaire et le monde civil, de la sous-traitance des matériels, de l’avenir des différentes OPEX si le soldat français doit encore s’équiper sur ses deniers! Même si la situation a commencé à s’arranger ^cela fait quand même « amateur » pour une armée que l’on dit dans le top 5 des plus puissantes forces du monde!

    • Polymères dit :

      Même si je sais que beaucoup restent encore sur les achats du passé ou nos militaires achetaient dans le privé car ils avaient du vieux matériel non adaptés ou clairement des manques, aujourd’hui cela a bien changé et il ne faut pas réciter le même refrain que celui d’il y a 10 ans en pensant que c’est pareil.
      Actuellement on est largement dans un registre de confort parfois de gadgetisations des équipements, par effet des jeux vidéo des films et autres.

      400 euros par an, c’est sans doute tiré vers le haut, celui notamment de la première année, je connais très peu de militaires qui font quotidiennement ce genre de dépenses. Sur la durée, la principale dépense est plutôt sur les chaussures de sport.
      Il n’y a pas de rejet du matériels perçus contrairement à ce qu’il y avait par le passé avec le vieil équipement.
      On peut toujours pointer du doigt tel ou tel matos, mais ça devient de plus en plus rare. Pour un départ opex c’est pareil, le soldat qui va dépenser plus, il le fait souvent pour améliorer son confort personnel et non pas pour pouvoir exercer son métier dans de bonnes conditions.

      Nous ne sommes pas dans une armée de Bourbaki même si il y a plusieurs années on pouvait le craindre. Aujourd’hui ceux qui ont un autre style, ce sont généralement les FS, à qui on semble laisser des largesses et qui cherchent à avoir un autre style.
      La phase de transition entre l’ancien équipement et le nouveau est également bien avancé et on ne retrouve plus une cohabitation qui donnait à certains, matières à critiques.

      Mais d’une manière générale, chez nous, on fait toujours passer ces achats comme étant honteux ou scandaleux. Je pense au contraire qu’il faut vivre dans notre temps et accepter l’achat personnel comme partie intégrante de la dotation.
      Il faut a côté du catalogue des dotations des armées, mettre en place un catalogue privé avec des produits validés, permettant une uniformisation voir de donne un look militaire (sac de couchage brun et non bleu ou jaune par exemple) que le soldat peut acquérir avec une certaine somme.
      Aujourd’hui il peut déjà soustraire ses achats aux impôts.
      Ne fuyons pas ces achats, ne nous efforçons pas bêtement à vouloir une dotation initiale particulièrement riche quand les besoins de chacune different.
      Aux USA, on ne peut pas dire qu’ils sont pauvres en équipements, pourtant ils incluent parfaitement l’achat personnel, rien de honteux, de scandaleux.

      Dans certaines armées, on interdit carrément tout ce qui n’est pas perçu et les soldats font avec des équipements parfois plus que merdiques, par obligation. Et si on n’entend pas de tels achats dans ces pays, ça ne veut pas dire qu’ils ont ce qu’il faut et que nous sommes une exception

      • HBVL dit :

        Il faut à côté du catalogue des dotations des armées, mettre en place un catalogue privé avec des produits validés… que le soldat peut acquérir avec une certaine somme.

        Suggestion de bon sens, peu compliquée à mettre en oeuvre et pour laquelle il faut simplement faire remonter de la base le détail précis des équipements additionnels qui sont achetés !

      • NONO83 dit :

        Ne pas perdre sa gourde. Un achat sur le site d’habillement tous les 10 ans
        Idem couteau TATOO….

  6. lym dit :

    Une piste sans doute trop « complexe » pour avoir été envisagée: La note de frais?

    • Honneur dit :

      Incompatible avec les consignes actuelles qui ne préconisent pas les achats perso (expliqué dans l’article).
      Ensuite, trop complexe à mettre en place… Quel montant ? sur quel type de matériel ? Les certificats de sécurité ? Et j’en passe…

  7. Sentinelle36 dit :

    Pas nouveau…. en effet…. déjà il y a 25 ans…la gourde US, le chapeau de brousse US, la goretex de chez Kerdier…..et les Matterhorn aussi…..

  8. Gremlins dit :

    De mon point de vue, le matériel actuel du combattant a fait un très grand bon en avant.
    C’est largement perfectible mais sur les 7 dernières années (merci Gal DeVillier), il y a eu un bon qualitatif remarquable. Pour vue que ça se poursuive.

  9. who? dit :

    il faut vraiment admettre qu’il y a eu un sacré progrès.
    Par contre force est de constater que le personnel dont la spécialité n’est pas le combat 00 n’est pas équipé d’effets de terrain adapté (pluie, froid,chaud,sac…) et pourtant ce même personnel est de plus en plus sollicité pour faire de la pro def.

  10. Janoski dit :

    Voulant moi même devenir commissaire des armées après ma licence c’est intéressant de voir le genre de problème que j’aurais à traiter un jour (je l’espère 🙂 )

  11. Jeanfoutre dit :

    Bon soyons un moment donne un peu raisonné. Le matos à énormément progressé et en très bien même. Je Veux bien que l’on se dise que le soldat achète pour amélioré un peu plus mais on est franchement loin des années passées où le matériel individuel était complètement à côté de la plaque. Ce n’est plus le cas, arrêtons un peu de pleurnicher, un effort considérable à été fait. Arrêtons aussi avec ces mentalités de « mode » vestimentaires, ce n’est pas l’habit qui fait le soldat, il améliore son sentiment d’à l’aise mais ne transforme pas un gars standard en super héros. JE suis dans la boutique depuis 29 ans et on est pas mal du tout en termes d’équipement individuel. Celui qui est pas content, il a qu’à allez voir ailleurs si il arrive à être recruté dans une SMP car là il faut montré autre chose comme capacité que la qualité des habits).

  12. Alfa744 dit :

    Bonsoir à tous, heureusement qu’une telle enquête ne fut pas conduite dans les années 70! Faire la guerre avec le parka règlementaire, était d’un grand délire et en SER (section d’Eclairage et de reconnaissance) en jeep débâchée, pare brise baissé à conduit à l’infirmerie bon nombre de soldat, pour cause de pneumonie et autre coups de froid. Je ne dirais rien au niveau des OPEX conduite à cette époque…Aller courage les jeunes, cela va bien se passer!

  13. jyb dit :

    ne pas oublier que les « warriors » se doivent d’avoir quelques accessoires qui vont bien et qui font style…les lunettes ou masques et la lame american style montent déjà à +ou- 200 euros.
    Avant d’être victime de guerre on est souvent fashion victime.
    Pour les post exchange (px) c’est un peu plus compliqué, je ne sais pas quel est leur statut juridique mais ce sont des « supermarchés »
    privés/public et de nombreux articles qu’ils vendent sont interdits en section de combat.

    • Frede6 dit :

      +1
      – je ne vais pas pleurer pour leurs 400 euros
      – les fameux « cadres » de contact qui par lâcheté acceptent de « commandée » l’armée de Bourbaki.

    • garance dit :

      « Avant d’être victime de guerre on est souvent fashion victime »

      Excellent et trop vrai, ainsi que dans d’autres services régaliens ou le look « pro » compte beaucoup.

    • sgt moralés dit :

      Nous avions le même problème dans » les foyers du soldat » où ce que l’on achetait était souvent prohibé.

  14. vieux margi dit :

    400 eu. C est que pour les brodequins…je passe sur le reste d origine US donc cher, qui ne a pas de sac de couchage Arctis… étui kidex pour PA MAS. matériel de secours et soins, je passe sur les Ubas achetes sur étagere auprès d un fournisseur d’articles air soft , cher comme,les « vraies » avec la mention …Ne pas porter en opération….craint le feu…
    Nombre de ces sociétés font leur beurre en vendant des articles pour le paint ball ou l air soft…idem pour les accessoires d’arme, poignée, montage pica…prévu pour l air soft…
    et j en passe….

    Un

  15. Allobroge dit :

    Les matériels évoluent très vite chez les civils et sont en constante amélioration, chez les militaires il y a des marchés de passés et il faut les honorer. Déjà les cuirs de brelages de la guerre de 14 on en avait encore dans les années 60/70.Et si on n’honore pas les marchés il faut payer des pénalités onéreuses par définition. Bref rien n’est aussi simple qu’on pourrait l’imaginer. Et en définitive le soldat français a encore un avantage sur bien des soldats d’autres armées, il connait encore le système D §;

  16. Corsu dit :

    Sinon , pour moi comme pour la plupart des gars en infanterie comme moi , il y a la course à « l’armoire d’un déserteur » , économies garantie !

  17. Corsu dit :

    Cependant je confirme les dires de l’article, il y a bien un saut qualitatif du matos perçu depuis 2017 , c’est indéniable

  18. Dima dit :

    Demandez vous combien un prof met chaque année dans le matériel nécessaire à son travail. Et je ne vous parle même pas de la « continuité pédagogique » pendant le confinement…
    La seule conclusion qui s’impose : l’Etat n’est pas à la hauteur pour ses propres serviteurs, enfin, ceux qui ne peuvent pas taper dans la caisse directement du moins.

    • Belzébuth dit :

      @ dima
      Prof et vous venez sur ce site?
      Ça, c’est du courage.
      Pour le reste, ce n’est pas nouveau:
      https://youtu.be/GEwLnxOmW7M

    • Frede6 dit :

      L’Etat vous paye… donc il n’est totalement aberrant que vous achetiez les choses spécifiques que vous avez choisies.
      Comparaison n’est pas raison mais dans le privé il n’est pas rare de devoir payer son uniforme ou ses effets ‘personnels’ s’ils ne sont pas pris en compte par le service achat.

    • twouan dit :

      Je valide, c est general. Helas

  19. Clément dit :

    400€ c’est une somme, mais j’ai du mal à voir si ça fait beaucoup ou pas par rapport à n’importe quel travailleurs, étudiant ou apprenti. Personnellement je dois être entre 200 et 300€ par an, (transports inclus) mais mon employeur me fournit la majorité de ce dont j’ai besoin. Mais par exemple des amis artisans (salariés, pas indépendants) dépensent bien plus (matériel de sécurité et outils de meilleure qualité que ceux fournis par leurs employeurs). Quand j’étais étudiant, je devais bien dépenser plus de 400€ en livres, et je connais plusieurs prof qui consacrent largement plus à l’achat de matos éducatif.
    Après ça ne change rien au fait que normalement l’employeur devrait fournir tout cela, mais je me questionne sur la dépense moyenne d’un travailleur pour son matériel pro.

  20. Plusdepognon dit :

    Il y a des améliorations à apporter pour les tailles les plus courantes dans l’armée de terre, qui a moins de problèmes que la Royale ou l’armée de l’air et de l’espace…

    Mais si vous avez connu le paquetage d’avant…

    Il va y avoir bientôt de nouveaux articles :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/09/22/l-armee-de-terre-va-remplacer-ses-polaires-par-des-vestes-th-21461.html

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/08/25/fabrication-de-chaussures-foret-equatoriale-21388.html

    Heureusement qu’il n’a pas été décidé d’externalisation, quand on discute avec les gendarmes ou les policiers, on voit que c’est pas Amazon…

    • Plusdepognon dit :

      Améliorations en termes de quantités proposés pour les articles courants dans les tailles les plus demandées pour l’armée de terre…

  21. Marcassin dit :

    Des progrès ont été faits oui, mais on revient de trop loin. Ex jadis dans l’AdA, Parka « coton satin » format 3/4 avec obligation de rouler le bas pour faire « blouson » et pouvoir trotter ds la verte … ridicule a l’époque des 1eres vestes 3xen 1 polaire goretex. Le décalage est trop important avec les produits civils…
    Sans demander pour tous du matos de pointe, on est qd mm ds une des gdes armees europeennes, les dotations de base de l’armee devraient être revues ts les 10 ans, adaptées aux théâtres d’opérations et en donnant en effet de quoi adapter son paquetage pour les partants en Opex.
    Pas l’impression de constater ce deficit de qualite d’équipement individuel de base chez les Brits ou les Scandinaves par exemple… ils ont des Shoes +vêtements solides, dont le camouflage est à peu pres adapté à leur terrain. On les soupconne d’être pragmatiques pour certaines choses…

  22. Wrecker47 dit :

    Plus que sous -équipé sur le plan grands-froids, du fait de la pauvreté des moyens milis ,j’avais gardé mes factures d’achats, au « vieux campeur » pour mon départ en ex-Yougoslavie (en 94/95,) et l’espoir que le Commissariat de l’Armée de Terre les prendrait en compte un jour …Malheureusement depuis plus de vingt ans après ,j’attends oujours que l’Etat me rembourse …J’ai failli les faire encadrer pour les offrir au » Sinistre des armées « …
    Bon j’en dit pas pluss!

  23. Wrecjer47 dit :

    Le seul regret de ma carrière est de n’avoir jamais eu l’occasion de botter le c… du Plus haut gradé du Commissariat de l’Armée de Terre,pour le remercier de ses » bons services « ,en métropole comme à l’étranger, et outre-mer !
    Je pense qu’on doit les recruter en queue de pelotons à la sortie de Saint Cyr ,ou d’avoir été choisis dans la Maffia parisienne du coté de Bercy …

  24. Daniel 1945 dit :

    A mon avis, c’est plus près de 400 € en moyenne par mois ; allez par curiosité sur un site spécialisé et vous verrez les prix de tous les équipements. Maintenant si on ne veut plus voir se type de matériel non réglementaire c’est simple, il suffit de l’interdire mais y a t il encore un pilote dans l’avion ?

    • John dit :

      Et votre estimation se base sur?
      4800 € par personne par an? Donc chaque année ils renouvellent plusieurs fois leur équipement?
      Pour atteindre cette moyenne de 400€, ils ne sont pas allés voir les prix de matériel aléatoire… Il ont demandé aux principaux concernés, et ils ont une réponse…

  25. non dit :

    @ Titi74

    Concernant le matériel Que –ua de chez 10thlon : c’est souvent de qualité médiocre. S’il est optimisé, c’est souvent … au niveau de la rentabilité pour l’enseigne …

    Exemple :

    – couteau à lame fixe qui casse souvent lors d’utilisation certes exigeante mais normale.

    – pantalon au nombre de passants réduits, au point qu’il baille par endroits

    – pantalon avec la couture intérieure de la jambe qui vrille

    – poncho qui se déchire facilement, abusivement

    – …

    On est loin de vrais bons produits … Et ils sont hélas en passe de monopoliser le marché dans bien des endroits …

    • John dit :

      Ce sont des choix…
      C’est le genre de choix qui ont fait que l’industrie de pays développés s’en est allée vers d’autres contrées.
      Plutôt que d’acheter de la qualité pour un prix certes important (mais bcp moins cher à la longue), certains ont décidé d’acheter à bas prix, et de plus en plus d’industries ont quitté l’Europe pour rester compétitives…
      Résultat? Aujourd’hui, difficile de trouver du matériel local, comme le prix compte, le coût de la main d’oeuvre prime, mais aussi la qualité à la baisse.
      La marché s’adapte aux choix des clients. Pour les personnes n’ayant pas les liquidités pour mieux et moins cher à long terme, ils n’ont pas vraiment le choix. Bref, les clients ont coupé la branche sur laquelle ils étaient assis (leurs jobs).

  26. dompal dit :

    Il serait intéressant de savoir ce qu’ils achètent tous les ans pour 400 euros voire plus ?
    Parce que s’ils achètent des trucs qui sont morts au bout d’un an, c’est que c’est pas du super matos, non ?

  27. BRIMAR dit :

    C’est pourtant simple : Une chaise JEFF Ikea à 8€ avec un trou au milieu + 50 sacs plastiques 30L à 10€ + pelle réglementaire (gratuite) pour creuser un trou = latrines grand luxe en poste avancé à Bala Murghab 😉

    Sans compter les Kamel Bak, les piles etc… etc…

    La plupart des armées occidentales sont dans ce cas malheureusement, et la France n’est pas la plus mal lotie dans ce domaine.

    Juste, par respect, un officier d’état major en visite auprès des troupes avec son treillis tout neuf, pourrait se passer de se balader devant ses hommes avec des JVN toutes neuves autour du cou au moment de serrer les mains quand toi tu n’en dispose la plupart du temps que d’une en état de marche par section…

    • John dit :

      Sérieusement pour les JVN?
      Ca leur serait tellement utile pourtant lors des missions au Sahel.

  28. Daniel 1945 dit :

    Pourquoi tout simplement ne pas interdire tout ce qui n’est pas réglementaire ?

  29. non dit :

    @Daniel 1945

    Interdire … Pourquoi ?

    Quand j’étais sous les drapeaux, si ce genre d’interdiction avait été de mise … on aurait coupé nos aliments avec nos doigts … (pas de couteau en dotation … !)
    Les mecs en opex au Sahel auraient marché sans semelles sur les cailloux (son collage ne tenait pas la température … !)

    Etc.