L’Autriche va remplacer ses hélicoptères Alouette III par des AW169M commandés à l’italien Leonardo

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

44 contributions

  1. Dupont avec un t dit :

    L’AW169M est particulièrement puissant et donc parfaitement adapté à une utilisation en montagne a contrario du H145

    • Fred dit :

      @ Dupont avec un t

      Le PGHM réalise des sauvetages, souvent extrêmes, bi-quotidiens en moyenne sur H145 dans les Alpes entre autres.
      Il ne semble pas si inadapté « a contrario » que cela au toit de l’Europe …

      • PK dit :

        Le H145 possède un trou capacitaire en montagne, justement, son seul vrai point faible. Mais chut, faut trop l’ébruiter.

        • Dupont avec un t dit :

          Suite à accident dans les Pyrénée, le ministre de l’Intérieur de l’époque , un certain Nicolas Sarkozy avait lui-même reconnu que l’EC145 pouvait poser problème en haute montagne.
          « L’hélicoptère ne pose pas de problème en plaine ou en mer, ni à altitude moyenne. Il semble qu’il y ait des difficultés en haute montagne.

        • ScopeWizard dit :

          D’ après ce que je sais , le H 145 qui est dérivé du BK 117 de MBB/Kawasaki ( lui même évolution du MBB BO 105 ) a hérité de ses défauts que la reprise d’ une exacte même formule aérodynamique n’ est jamais parvenu à corriger en totalité .

          En montagne , toujours à ma connaissance , il a connu plusieurs crashes en 2003 2006 2009 ……….

          Quelqu’ un pour préciser ?

      • John dit :

        En Suisse, la REGA, Garde aérienne suisse de sauvetage, dispose de H145 pour les sauvetages en plaines, et de AW109 pour les sauvetages en montagne justement à cause des limitations du H145. Et la REGA a commandé des AW169.
        Le H145 a beau être un bon hélico, il n’est pas conçu pour cette mission. La gendarmerie a la chance d’avoir des pilotes de ce niveau, sans quoi, les accidents seraient plus fréquents.

        Dans les autres services de secours (air Zermatt et Air Glaciers), les appareils utilisés en montagne sont :
        – AS350 (écureuil, fait pour la haute montagne)
        – Bell 429
        – H135

        • Dupont avec un t dit :

          « Le H145 a beau être un bon hélico, il n’est pas conçu pour cette mission. La gendarmerie a la chance d’avoir des pilotes de ce niveau » mais des « Choucas bleu » sont tombés en haute montagne ….

          Le meilleur reste l’ AS350 en B2 ou B3 avec un record son poser de patin gauche sur le toit du monde

          • John dit :

            L’AS 350 est un bon appareil, par contre, niveau secours, la cabine n’est pas très grande.
            Ensuite, si le but est d’avoir un appareil multi-missions, le choix du AW169 est vraiment excellent !

    • mich dit :

      La Rega semble aussi préféré agusta ,en tout cas pour le sauvetage en montagne ,mais ils ont des AW109 ,cet AW169M semble un peu lourd pour cette tache ,mais bon ils ont l ‘air de chercher un hélico à tout faire , pas toujours simple les compromis.

      • John dit :

        La Rega vient d’acheter 3 hélicos AW169, ils remplaceront en partie les EC145, les autres EC145 sont remplacés par des H145, et il constitue en effet la flotte de plaine.
        Le AW169-FIPS sera l’appareil pour voler dans toutes les conditions météos (brouillard givrant y compris). Et cela inclut aussi le sauvetage en montagne.
        Il semble même être le premier hélico de moins de 5 tonnes capable de voler dans toutes les conditions météo ! Et cette version « FIPS » a été développée par Leonardo selon la demande de la REGA. Donc je vois bien Leonardo remporter quelques contrats de plus dans le sauvetage avec cette offre.

  2. Gros-Bill dit :

    Hum… justifier que le Bell n’étant pas en dotation chez les américains, il n’est pas possible d’établir une coopération avec les américains, c’est vrai. Par contre le H145M, lui est en dotation chez l’US Army : UH-72A Lakota. Sans parler du fait de ne pas pouvoir attendre que les allemands reçoivent les leurs en 2024, donc gros foutage de gueule tout cela il me semble.

    • jo dit :

      Le H145M a eu de nombreux problème de fiabilités, je pense que cela a largement contribuer en sa défaveur! et en effet attendre encore que les allemands soit livrés cela dois faire vraiment trop long pour les autrichiens, les alouettes ont déjà 60 ans!

      • Auguste dit :

        Le principal problème du H145M c’est Airbus et le micmac des Eurofighters avec l’Autriche.

      • John dit :

        Problèmes de fiabilité?
        Avez vous des sources à partager, je n’ai pas l’impression d’avoir vu passer ce genre d’infos.

    • Twisted dit :

      Avec présence de UH-72A en Allemagne via les forces prépositionnées.

    • ji_louis dit :

      Les Lakota sont déclassés chez les américains, et ils s’en débarrassent.

      • Lechavenois dit :

        ji_louis :
        .
        « …..Les Lakota sont déclassés chez les américains, et ils s’en débarrassent…. »
        .
        Ah Bon ?!..
        .
        .

        Le 4 mars 2020 le Pentagone a fait savoir que l’US Army lui avait demandé d’acquérir quinze nouveaux hélicoptères légers polyvalent UH-72 Lakota auprès du constructeur Airbus Helicopters. Des appareils qui viendront s’ajouter à ceux déjà en attente de livraison. Ce nouveau contrat s’élève à 122.66 millions de dollars américains.
        .
        Ces hélicoptères ne servent pas exclusivement aux missions de liaisons et d’évacuation sanitaire comme il est était normalement prévu dans le contrat d’origine. Les UH-72A Lakota assureront des missions d’entraînement initial et avancé, en remplacement d’une partie de la flotte des monoturbines Bell TH-67A Creek.
        .
        L’ UH-72A Lakota est un hélicoptère qui a le vent en poupe outre-Atlantique. Quotidiennement il démontre sa capacité à opérer aussi bien dans l’espace aérien américain qu’en opérations extérieures, au dessus des champs de bataille comme l’Afghanistan. À terme ce sont 478 hélicoptères de ce type qui voleront sous les marquages de l’US Army.
        .
        Aux États-Unis beaucoup commencent à parler de l’hélicoptère européen comme d’une potentialité pour le remplacement des Bell TH-1H Iroquois utilisés pour l’entraînement au sein de l’US Air Force. Le retour d’expérience sur son usage par l’US Army dans ce genre de mission en ferait l’appareil idéal : robuste et flexible mais ultramoderne et totalement adapté aux machines de son temps.

      • FredericA dit :

        @jl_louis : En fait, c’est exactement l’inverse. Une nouvelle tranche de Lakota sera livrée en 2021 : https://www.ainonline.com/aviation-news/defense/2020-09-02/airbus-begin-uh-72b-army-deliveries-2021

      • ji_louis dit :

        Mes excuses, j’ai confondu avec le Bell OH-58 Kiowa (je me suis trompé d’indien).

  3. Jupiter dit :

    Bravo aux Italiens
    Ça renforce l’Europe de la défense, donc c’est forcément bénéfique

    • Lassithi dit :

      @ Jupiter
      Euh, c’est quoi l’Europe de la défense, mis à part une chimère pour eurogaga ?

      • Spécial Défense dit :

        L’Europe de la Défense, c’est :
        – Agence européenne de défense (AED)
        – Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex)
        – L’Institut d’études de sécurité de l’UE (IESUE ou ISS)
        – Centre satellitaire de l’Union européenne (SatCen)
        – Centre de situation et du renseignement de l’Union européenne (IntCen)
        – Comité militaire de l’Union européenne
        – Le Groupe de travail politico-militaire (GPM) s’occupe des aspects politiques des questions civiles et militaires, y compris en matière de concepts, de capacités, d’opérations et de missions
        – État-major de l’Union européenne
        – Le Collège européen de sécurité et de défense (CESD)
        – Les groupements tactiques, 1500 hommes mis à disposition de l’Union européenne selon un tour d’alerte et changées tous les six mois
        – Le Commandement européen de transport aérien (EATC) qui regroupe des moyens de transport mis à disposition par l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas
        – La force de l’Union européenne (Eufor), regroupant les opérations militaires des forces opérationnelles de l’Union européenne dans le cadre de la PSDC
        – La force maritime européenne (EuroMarFor), regroupant des forces navales mises à disposition par l’Espagne, la France, l’Italie et le Portugal
        – Le corps de réaction rapide européen (Eurocorps), regroupant les forces de l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg
        – La Brigade franco-allemande, constituée d’un état-major franco-allemand intégré et d’unités françaises et allemandes qui lui sont rattachées en permanence
        – La force de gendarmerie européenne (EuroGendFor), regroupant les forces de police à statut militaire des sept pays de l’Union européenne qui en disposent
        – Les Missions de formation de l’Union européenne (EUTM) présentes dans plusieurs pays étrangers
        … entre autres !
        L’UE n’est pas une Fédération comme la Russie ou les USA, sa politique de défense n’est pas aux ordres de l’état fédéral.
        Pour l’exécution opérationnelle des missions décidées dans le cadre de sa politique de défense (PSDC), les capacités civiles et militaires requises sont mises à disposition par les États membres de l’UE.
        Evidemment, chaque État membre demeure souverain pour définir et mettre en œuvre sa politique de sécurité et de défense nationale, dans le respect de ses accords internationaux.

    • FredericA dit :

      Sans vouloir pinailler, il n’est pas question ici de « l’Europe de la défense » mais plutôt de la « BITD européenne ».

  4. Dupont avec un t dit :

    Michel Nibodeau-Frindel, expert aéronautique qui a eu à intervenir sur des lieux de crash, estime que, depuis le départ, « l’EC 145 ( devenu H 145) est un excellent hélicoptère de voyage auquel on ne peut pas demander de faire du vol stationnaire en altitude et par des conditions météorologiques compliquées ».
    Il est même plus précis encore : « Cela revient à faire le Paris-Dakar en Ferrari, ça ne peut pas aller. Voilà un appareil dont on n’a pas évalué les performances (ou très mal) et qu’on a autorisé à faire des travaux pour lesquels il n’a pas été conçu ».

    • Carin dit :

      @Dupont…
      Quels genres de travaux??? Si vous parlez de travaux en haute montagne, vous devriez le préciser et si possible joindre le nombre d’accidents que cet hélico a eu!!
      Parce que si j’ai bien lu l’article, ce n’est pas le H145M le problème… mais les allemands!

    • Titi74 dit :

      Les EC145 du PGHM et de la Sécurité civile travaillent au quotidien dans des conditions difficiles dans les Alpes avec un indéniable succès, les centaines de vies sauvées chaque année le prouvent, les Italiens le savent très bien de l’autre côté du Mont Blanc…

      • John dit :

        Certes, mais ça ne signifie pas qu’il est conçu pour ce rôle… Le EC145 n’est pas idéal pour cette fonction en montagne.
        La REGA en Suisse, Garde aérienne suisse de sauvetage a des H145 pour la plaine, mais elle utilise des AW109 pour les sauvetages en montagne car les H145 ne sont pas bons pour ce rôle, et qu’il y a meilleur.

        • Vinz dit :

          « les H145 ne sont pas bons pour ce rôle »

          Le H145 est tellement inadapté en haute montagne qu’il a fait un petit bisou au sommet de l’Everest et un posé au sommet de l’Alconcagua (Argentine, 7000m)

          On peut admirer sa nullité ici :
          https://www.youtube.com/watch?v=M0z9HRC7hlU

          Bon y a aussi la maîtrise du pilote 🙂

          La concurrence fait peut-être aussi bien ou mieux, mais jusqu’à preuve du contraire le toit de l’Europe n’est pas en Suisse. Donc en fait, le choix des Suisses on est très content pour eux, mais leur leçon on s’en fout.
          Le pghm c’est 850 interventions par an dans le massif du Mont Blanc. S’il y avait un handicap structurel du H145, ça se saurait.

          • PK dit :

            Malheureusement, ça se sait 🙂

            Après, le HC145 est très bon partout, sauf dans une configuration particulière de vol montagne (pas toute heureusement), configuration qui arrive et qui est responsable des précédents accidents.

          • John dit :

            Le H145 ne s’est pas approché de l’Everest…. Il s’agit du H125.
            Ensuite… Vous verrez que je différencie EC et H… Les dernières versions, le H145 a gagné en puissance. Par contre le EC145 du PGHM est plus ancien et moins adapté au secours en montagne.

            Quant à la partie arrogante de votre message, vous pouvez éviter. A aucun moment je ne fais la leçon…
            Mais oui, les problèmes structurels existent, il y a eu bcp de crash avec l’EC 145 en montagne en France justement…
            Alors oui, les pilotes sont excellents et tirent le meilleur de la machine. Mais cet appareil n’est pas conçu pour la mission spécifique en montagne, contrairement au AW 109 Da Vinci par exemple.
            Et concernant l’altitude en Argentine, c’est bien. Mais par contre c’est pas la même chose de le faire avec l’équipement médical, l’équipage, le patient, et un membre de la famille du patient…

            – 2003, 2006: 2 EC 145 se crashent dans les Pyrennées,
            – 2016: 1 EC 145 se crashe dans les Alpes… Combien même il s’agissait d’une erreur de pilotage, voici la recommandation de la gendarmerie nationale: « faire évoluer l’EC145 vers une version adaptée aux besoins des unités « montagne » »

            Et contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas la France que je critique.
            Le EC145 est un excellent appareil qui fait très bien son travail. Mais l’utilisation en montagne pour le secours n’est pas adapté.
            Et ce n’est pas moi qui le dis mais Michel Nibodeau-Frindel, expert aéronautique. Ce n’est pas une critique de l’appareil, mais une critique de son utilisation.

            P.S. il y a eu bcp de crash en montagne en France avec ces hélicoptères, en Suisse, malgré leur utilisation intensive (11-12’000 missions annuelles de sauvetage / transports de malades / blessés), il n’y a pas d’accident grave. Peut-être que les appareils plus adaptés y sont pour qqch.

            Et si le cas de la Suisse est intéressant, c’est parce que les montagnes couvrent 2/3 de la surface du pays. Et pour l’Autriche, c’est pareil.
            Par contre, la France a beau avoir le plus haut sommet des Alpes, les montagnes ne sont qu’une petite partie du paysage français, et bien loin de Paris. Donc lors d’appels d’offres, je doute que l’utilisation en montagne fasse l’objet d’une grande attention.
            Et c’est le cas en Suisse, et l’appel d’offre autrichien montre que le choix s’est fait vers un appareil plus adapté.

    • mich dit :

      C ‘est un peu rude comme affirmation , on ne peut pas dire que nos EC145 en sont à leurs première intervention en montagne ,ceci dit , aucune raison qu ‘il n ‘y ai pas de débat , au passage ce site sur le sujet  » http://www.helicomontage.fr/  » , on y trouve entre autre un résumé de certaines flottes en Europe .

  5. Carin dit :

    On ne va pas bouder notre plaisir de voir l’Autriche faire l’acquisition d’un produit européen… d’autant que jusqu’à présent, c’était du black hawk américain!!
    Et en plus, ça me fait plaisir qu’un pays du
    « Club med » Bourré de «feignants » décroche un joli contrat!

  6. Castel dit :

    On aurait préféré que ce soit de l’Airbus, mais tant que ça reste Européen, ce n’est pas si mal.
    D’autant plus que Léonardo est lié à Airbus en ce qui concerne la gamme ATR pour ce qui est de l’aviation civile…

    • John dit :

      C’est un peu HS…
      ATR est une co-entreprise détenue par Leonardo et Airbus. Il y en a d’autres de co-entreprises Airbus-Leonardo, MBDA par exemple. Eurofighter…
      Une co-entreprise est détenue par plusieurs groupes. Mais cela ne lie pas les résultats d’un groupe à l’autre…

  7. Frédéric dit :

    Reportage PDF très complet de 20 pages sur les grandes et petites histoires des Alouette II et III autrichiens. Ces dernières sont en ligne depuis janvier 1967, 26 neufs reçus en deux lots, puis 3 occasions pour remplacer les pertes, la dernière reçu en 1999 : https://www.alouettelama.com/articles/autriche.pdf

  8. Nexterience dit :

    Pourquoi AW utilise si peu des moteurs Rolls-Royce malgré ses liens avec les britanniques? Manque d’offre?
    Safran pourrait percer également chez AW: ils ne sont pas mariés à Airbus, surtout pour le civil.

    • John dit :

      AW est un groupe privé. Lors de la conception d’un nouvel hélicoptère sur fond propre, les constructeurs font des appels d’offre auprès de motoristes. Les motoristes proposent des solutions et des prix.
      Le constructeur de l’hélicoptère sélectionne le meilleur des fournisseurs selon ses critères. Parce que ce choix impacte fortement leurs ventes.

      Si un hélicoptère est conçu pour un client, en général militaire, et que le pays exige une collaboration avec un motoriste donné, dans ce cas, oui AW pourrait choisir RR pour le Royaume Uni.
      C’est le cas par exemple sur les AW101 (Merlin) utilisant des moteurs RR – Turbomeca ( RTM322 ). C’est aussi le cas sur les Lynx britanniques.
      Pour les autres hélicoptères, les fournisseurs varient, GE, PW, et Safran.
      Safran propose une nouvelle motorisation sur le AW189 K.

  9. Lassithi dit :

    @ Jupiter
    Euh, c’est quoi l’Europe de la défense, mis à part une chimère pour eurogaga ?

  10. Lacondemine dit :

    Bonjour,
    Ce matin deux de mes écrits ont été retirés de suite … je voulais informer les personnes sur deux éditoriaux de deux journaux d’outre Rhin , l’un Bildezeituug , l’autre Die Welt …Editoriots parus il y a moins de quatre semaines … Ils expliques pourquoi notre industrie d’armement ne trouve pas preneurs en Europe ou voir trop peu … Ils explique que nos lois de programmations sont un handicap énorme … Ils explique aussi la non affection de certains pays tels que les Pays bas , ou leur ancien ministre de La Défense Mr Van De put avait déclaré il y a maintenant près de deux ans , je cite ( jamais un avion Rafale ou autre ne foulera le sol de notre pays … et de rajouter et aucun autre type d’armement …) Dommage que mes écrits comme d’habitude aient disparus …
    Car très intéressants de savoir comment la presse Européenne nous perçoit question Défense …d’autres précisions, mais si je continu , je doute que mon écrit ira jusqu’ à vous .
    Vous souhaite une bonne journée .
    William Alexander .