!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Feu vert à l’achat par la France de 3 avions embarqués de guet aérien E2-D Advanced Hawkeye

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

173 contributions

  1. philbeau dit :

    Bonne pioche ! les bonnes nouvelles se succèdent en ce moment concernant la marine , et spécialement l’aéronavale .

  2. basstemp dit :

    Je rêve ou il est bien question d’acheter 3 appareils qui certes sont au top du top du genre ça c’est indéniable , qui nous seront donc facturés : 2 milliards de $ soit 1,77 milliards d’euros, soit grosso modo un petit porte avion quoi … ?

    Je veux bien que ce genre de joujoux ce soit cher, mais alors la … Whaaa la douloureuse quoi ! A ce prix j’espère qu’on a tout compris, maintenance, pièces détachées a gogo et 25 ans de carburant compris ?

    C’est quand même un truc de malade ! Et en + ils veulent qu’on s’en paye 9 ? Donc en gros 6 milliards ? Soit le prix d’un PAN-NG + 30 ans d’exploit compris …

    Nan mais la, c’est un truc de ouf , ils ont de gentils blagueurs au service commercial chez LM rassurez moi !? Ou pas, gloups … My gad … : ( , ils veulent notre ruine c’est ça ?

    • Fralipolipi dit :

      @basstemp
      Oui, il est bien prévu des spares dans l’inventaire considéré (ils sont même listés en détails dans le communiqué de presse américain).
      Après, c’est là un accord « politique » des US sur une base budgétaire devisée. On peut espérer qu’il reste ensuite de la place pour un peu de négociation commerciale.
      Cela dit, faut pas se faire trop d’illusions, avec l’achat de seulement 3 appareils, nous n’allons pas avoir un gros pouvoir de négociation.
      En prix unitaire, le Japon va toucher ses E-2D presque 2x moins chers que les nôtres, mais :
      – ils en commandes 13
      – comme les leurs sont basés à terre, il y a de la concurrence. Alors que pour nous qui les mettons en oeuvre depuis PA, il n’y a aucun autre choix possible. Le Hawkeye est en situation de monopole … avec un marché très resserré, très technologique, et quasi stratégique.
      .
      Cela montre bien qu’un GAe sans veille aérienne moderne (endurant et de très longue portée) ne vaut pas grand chose.
      Le + du PA par rapport à toutes les autres flottes ennemies en Blue-Water (au large), c’est justement de pouvoir mettre en oeuvre ce genre d’appareil … en + des avions de chasse.
      La combinaison des 2 est essentielle pour assurer notre supériorité sur l’adversaire.
      .
      Par ailleurs, il faut se souvenir que les 3 premiers Hawkeye achetés en 2000
      avaient aussi couté bcp d’argent. Sans doute pas 2 Milliards, mais au moins 1 bon gros milliard $ (sans détails sur les spares). Et les chantiers successifs de modernisation ont couté, en plus, plusieurs centaines de millions €.

      • M51 dit :

        @ frali, sans vouloir contester ce que vous écrivez et que je crois incontestable techniquement, il y a quand-même un « hic » : de quelle guerre parlez-vous ?
        Vous parlez probablement d’une guerre de haute technologie : dans ce cas aucun PA en haute mer ne survivra plus de 5 minutes, on en a déjà parlé sur ce blog.

        • Royal Marine dit :

          Mais quelle bêtise de raconter des choses pareilles… Si vous additionnez toutes les armes pouvant endommager ou couler un PA, vous êtes sûr qu’aucun PA ne peut survivre… Mais il en a été de même pendant la 2 ème G.M., et si des PA britanniques et américains ont été coulés, depuis ce n’est plus jamais arrivé… Ce qui veut dire que malgré de multiples tentatives, les dernières pendant la guerre des Malouines, on n’est plus arrivé à ne serait ce qu’endommager un PA… Pourquoi? Les alliés ont énormément appris sur l’utilisation et les vulnérabilités des PA pendant le dernier conflit mondial, et depuis les tactiques de défense et de déception ont été constamment mises à jour…
          Depuis 1945, ont été inventés les missiles anti-navires, qui d’après vos prédécesseurs devaient remettre en cause l’existence même des PA… Qu’en est-il advenu?
          Puis les satellites? Mais ça n’a pas changé grand chose non plus… Maintenant les missiles hypersoniques… Et alors? On arrivera aussi à les contrer… Souvenez-vous des V1 et V2 qui devaient mettre fin à la guerre…
          Donc au lieu de tomber dans le panneau des évidences et diverses portes ouvertes, réfléchissez par vous-même!

          • Requin dit :

            Vous pouvez réfléchir également sur le fait qu’il n’y a pas eu guerre de haute-intensité depuis la 2e GM.
            Dans tous les conflits auquel les avions des PA ont été amené à larguer des bombes, jamais les PA n’ont été en situation de danger. La première raison étant qu’ils s’agissaient de conflits terrestres.

            Depuis 2001, ces conflits sont même de plus en plus loin des GAN et du coup, ce sont des E-3 et non des E-2 qui coordonnent les actions sur les zones de combat.

            L’E-2 reste un avion indispensable pour un PA qui veut pouvoir faire tout type d’opérations mais son utilité dans les conflits actuels est relative.

    • Royal Marine dit :

      Il est dit 3… Pas 9! 9 c’est pour les japs…

    • Stoltenberg dit :

      Encore et encore le même sujet… Déjà, c’est NG qui est censé fournir l’avion et pas LM. Le prix des contrats pour les équipements vendus dans le cadre programme FMS, qui est soumis par le Pentagone et validé par le Congrès, c’est le montant maximal de ce que pourrait acheter l’acquéreur éventuel. Je le répète, c’est le prix maximal – l’estimation maximale de la valeur du contrat. Ensuite le client reçoit une draft LOA (Letter of Offer and Acceptance) qui précise tous les éléments du contrat. L’étape suivante consiste à effectuer une Line by Line Review où le client négocie chaque ligne du contrat et précise point par point ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas acheter. L’étape finale c’est la signature du contrat. Je ne connais pas la raison exacte du fait que le montant initial est toujours plus élevé mais je suppose que c’est pour éviter toute situation où le client se rendrait compte au cours d’une procédure déjà entamée qu’il veut quelque chose en plus. Dans ce cas il faudrait tout recommencer.

    • Jolindien dit :

      « ils ont de gentils blagueurs au service commercial chez LM rassurez mo »
      Les Hawkeye ce n’est pas Lockheed martin….

      « ils veulent qu’on s’en paye 9  »

      Vous avez correctement lu l’article?

    • Albatros24 dit :

      Oui c’est vraiment très très cher
      On nous a fait visiblement un prix de …pigeon.
      Et bien ce radar US si pefectionné, on devrait le démonter l’étudier de près et voir si on peut encore l’améliorer pour le placer là dessus par exemple
      https://www.youtube.com/watch?v=Vj1JnN98FRI
      en le dupliquant en plusieurs exemplaires,
      cela reste plus longtemps en vol et très haut pour un coût pétrole et humain bien moindre au final et surtout fabriqué en France…
      Qu’est ce qu’on attend (au Gouvernement) bande de glands pour les tester et les produire ?

      • aoups dit :

        Si la réflexion est intéressante … l’insulte en gâche toute la pertinence… ce n’est pas le gouvernent qui fiat naître le besoin mais les armées… qui a priori n’ont pas formulé le besoin… excitez vous plus sur des choix politiques que les militaires subissent…

        • Albatros24 dit :

          Je maintiens ce que j’ai écrit
          Nos gouvernants sont des glands et depuis Pompidou inclus,
          Les militaires subissent, bien sûr
          ce ne sont pas les choix politiques qui sont à changer mais nos politiques incompétents et sortis de la même école néo libérale éloignée du bon sens paysan : l’ENA

          • Électeur dit :

            Ce qu’il faut changer, c’est le système politique qui amène ce genre de personnages au pouvoir : le « régime des partis ». Ceux-ci, en modifiant la Constitution sans nous demander notre avis en 1976, se sont attribués le monopole de la désignation des candidats.
            Et par ailleurs personne ne contrôle les finances des partis politiques (origine des recettes et destination des dépenses) : de ce fait les candidats sont désignés par des sponsors inconnus.
            Ce ne sont pas des glands qui sortent de ce système car aucun n’est devenu un chêne.

          • Requin dit :

            Le gland c’est aussi vous avec votre ballon qui serait incapable de porter la charge utile nécessaire à un radar de cette capacité ainsi que les opérateurs qui sont à bord.
            Sans compter que cette exemple démontre en plus votre total méconnaissance de l’emploi des radars aéroportés dans la marine.

          • Plouc putatif dit :

            C’est toujours surprenant de constater le même genre de blocage intellectuel chez « requin » et chez « royal marine » : ceux qui ne pensent pas comme eux sont des imbéciles.
            Cet état d’esprit est fort déplaisant et décourage certainement beaucoup de contributeurs de ce blog qui préfèrent aller s’exprimer ailleurs.
            L’on retrouvera donc ailleurs les contributeurs intéressants.

          • Requin dit :

            @Plouc
            Alors expliquez à tous comment vous voulez vous servir d’un petit ballon captif en Océan Indien et mieux en Mer Rouge depuis le CdG. Histoire de faire rigoler tout le monde.
            J’aime bien les dirigeables modernes, ils ont du potentiel, mais certainement pas dans un GAN dont le propre est d’être mobile et déployable partout dans le monde !!! Cela avec un minimum de mobilité express de l’AWACS pour quitter une zone qui pourrait devenir dangereuse dans les minutes suivantes.

            Il y a un moment, c’est bien de ne pas être ridicule.

      • Fred dit :

        @ Albatros24

        Stratobus, 250 kg d’équipement et alimentation de 5 kW : pas assez pour ce type de radar.
        Vent de 90Km/h : il reste sur place, plus de vent, il part à la dérive : pas terrible pour accompagner un GAN.
        Dans un Hawkeye, il y a des opérateurs.
        Il sera sans doute très utile au Mali par exemple : caméras, transmissions …

        Le « gouvernement » attendait ton avis, mais maintenant que tu t’es exprimé, je suis sûr qu’il va se bouger.

          • Requin dit :

            MDR comme si la surveillance des frontières – qui jusqu’à preuves du contraire sont fixes – avait quelque chose à voir avec l’emploi qu’un AWACS dans une force naval et/ou aéronaval.
            Je suis plié en deux

          • albatros24 dit :

            A Requin
            Je vais me méfier en tant que volatile de vos dents…
            Ce genre de ballon est positionné très haut dans la Stratosphère et n’a pas besoin de « suivre » un GAN sinon de le survoler de très haut, d’assurer plus aisément ses communications y compris vidéos donc de meilleures qualités avec la France. Il est support de caméras à haute résolutions, idéal pour surveiller, et pas seulement des frontières, toute une région du globe soit un pays, c’est comme un satellite, mais en bien moins cher.
            Pour le radar nous iront vers une miniaturisation dans l’avenir y compris dans les batteries, mais là ce sont des moteurs solaires, donc pas de batterie volumineuse, et il y a toujours du soleil au dessus des nuages..
            le concept est vraiment intéressant il me semble et surtout bien moins onéreux que plusieurs satellites.
            De plus cela permet d’illuminer des zones entières vu qu el ballon est justement très haut.
            La Royale s’y intéresse c’est sans doute qu’il y a un certain intérêt je pense..

        • Albatros24 dit :

          Et le Stratobus a des moteurs électriques il ne reste pas bêtement sur place
          et quand on aura sorti le premier modèle, d’autres suivront avec les achats, plus puissants,
          Le premier avion faisait des bonds sur un pré et guère plus
          aujourd’hui il fonctionne à l’électrique et fait le tour du Globe,
          on devrait pouvoir moderniser le concept je pense

          • Davy Cosvie dit :

            Le vent n’est pas le même à toutes les altitudes : en changeant d’altitude, un ballon dirigeable piloté depuis le sol va où il veut même avec une faible motorisation.

          • Davy Cosvie dit :

            Quant à l’alimentation en électricité, les panneaux solaires font actuellement d’énormes progrès (poids et rendement) grâce à la découverte, en 2011, des propriétés photovoltaïques de la pérovskite.

    • R2D2 dit :

      Il faudrait voir ce qu’il y a réellement dans ce prix car effectivement si on regarde https://www.naval-technology.com/projects/e2-hawkeye/ (« E-2D Advanced Hawkeye orders and deliveries ») il n’y a pas les memes prix ^^’

    • LEONARD dit :

      En comparant les docs de la D.S.C.A, en charge de l’étude des ventes de matos U.S, et les documents budgétaires américains, il semble bien qu’on paie le prix fort.

      Le budget 2020 de la Navy annonce un prix « brut », ( sans les rechanges, prestations, logistique, etc….) de 1,174 Milliards de $ pour 6 appareils, soit 195,729 millions de $ pièce. ( page 21 )
      https://www.secnav.navy.mil/fmc/fmb/Documents/20pres/APN_BA1-4_BOOK.pdf

      Les docs D.S.C.A pour la vente japonaise annonçaient 3.115 Milliards de $ pour la vente de 9 E2D, soit 346.111 millions par appareil, mais cette fois avec rechanges, etc….
      https://www.dsca.mil/major-arms-sales/japan-e-2d-advanced-hawkeye-airborne-early-warning-and-control-aircraft-0

      Le même doc pour la France annonce 2,0 Milliards de $ pour 3 appareils avec sensiblement les mêmes conditions annexes que le Japon, pour 3 appareil, soit 666.7 millions l’unité.
      https://www.dsca.mil/major-arms-sales/france-e-2d-advanced-hawkeye-aircraft-spares-and-support-equipment

      1- Les contrats japonais et français sont très comparables en termes de prestations, mais du simple quasiment en termes de prix unitaire.
      2- Le contrat français est bizarrement évalué « à la grosse », à 2 Milliards, alors que le contrat jap est précis au million.
      3- Sur base du prix brut U.S, les japonais paient, pour les prestations complémentaires, 77% du coût unitaire brut, ce qui semble « correct ».
      4- Si l’on considère les mêmes critères que le contrat japonais, le contrat français devrait être de 1.038 Milliards, soit moitié moins.

      Donc, soit on en a en fait acheté 2 fois plus ( pour 2 P.A.N ), soit on a confié la négo à l’Armée de l’Air belge.

      • LEONARD dit :

        OUPS.
        1- Les contrats japonais et français sont très comparables en termes de prestations, mais du simple AU DOUBLE quasiment en termes de prix unitaire.

      • LEONARD dit :

        En lien avec le E2D, un article intéressant, car détaillé, sur le PA NG:
        https://www.navalnews.com/naval-news/2020/07/pang-what-we-know-about-frances-future-aircraft-carrier/

        • Requin dit :

          Intéressant mais certaines parties montrent des grosses lacunes techniques de l’auteur sur les porte-avions.

          Dans le désordre, mais d’abord le plus drôle, c’est la vue d’artiste. L’auteur n’a visiblement pas compris, et cela se confirme dans son écrit que l’option 3 catapultes, qui aurait en fait la même taille, pas question d’en faire une plus courte spéciale drone qui contredirait en plus l’affirmation que l’EMALS pourrait s’adapter finement à tous types et masses d’avions embarqués mieux qu’une catapulte à vapeur. Le fait de mettre 2 catapultes à l’avant permet de pouvoir faire décoller une patrouille d’alerte pendant un appontage. Cela implique que les déflecteurs de jets des deux catapultes avant soit plus en avant que là où s’arrêtent le plus lourd des avions en prenant le dernier brin. Cela pour que l’avion en question puisse sortir de la piste oblique pour aller se garer sans être gêner par le déflecteur.
          C’est la vrai raison d’une option de PA de 300 m de long car avec des catapultes de 90 m, c’est la taille minimum.
          L’option 2 îlots n’existe plus depuis 1 an quand Les Chantiers de Atlantique ont dévoilé leur première esquisse de PANG sur la base du CVF mais un seul îlot placé comme le Ford la problématique d’évacuation des TàG ayant été réglé par un échappement incliné en dehors du pont d’envol.

          De plus, comme expliqué dans un article de Mer et Marine, peut-être celui de juillet 2019, j’ai la flemme de vérifier, il y aurait dans ce cas 3 catapultes EMALS mais seulement 2 stockage d’énergie car jamais elle se servirait toute les trois dans le même post de catapultage. Les 2 avant se servant que pour les alertes, dans les autres cas, ce serait comme actuellement une à l’avant et l’autre sur la piste oblique.
          En 2035, date de livraison minimum, sauf changement de plan de l’Etat, on se demande bien ce que ferait un système de combat de 30 ans sur un PA neuf. Ce sera donc une version XL de celui des futurs FDI basé sur le radar SeaFire, qui ensuite servira de base pour les remplaçants des FDA dans les années 40.
          L’auteur s’avance beaucoup sur la protection AA avec des spéculations à 48 Aster. Mignon mais on peut déjà douter qu’il y en aura 32. Il ne fait pas oublier que dans les années 90, à la construction du CdG, la protection AA des PA étaient assurés par les F70AA et leurs obsolètes SM-1 Tatar, cela sans pouvoir les débarquer pour les remplacer par des Aster 15. Les Britanniques ont eux fait le choix osé de ne pas en mettre du tout en s’appuyant sur leurs 6 T45 équivalent au FDA dont on a que 2 exemplaires.
          FREMM et à l’avenir auront aussi des Aster 15 et 30, le besoin sur le PA pourrait donc être revu à la baisse avec 24 Aster compléter éventuellement par des Mica VL.

          3 lignes d’arbres pour seulement 80 MW n’a aucun sens sur un PA conventionnel à transmission électrique comme les CVF. Le seul cas où les 3 lignes aurait un sens, ce serait parce qu’il y aurait 3 réacteurs à bord. L’option avait été étudié de 2008 à 2011 dans l’étude comparative Romeo (nucléaire) & Juliette (conventionnel). Mettre 3 K22 sur un PANG 300 m aurait un sens technique mais ferait exploser les coût au au moins 7 Mds, voire 8 quand le CVF-FR de 280 m avait une offre commerciale en 2007 de seulement 2,4 Mds d’euros HT. 4 lignes d’arbre – 4 réacteurs, je vomis si j’estime le prix….

          L’histoires des 3 ascenseurs sort de ne je sais où. La traduction de l’article est peut-être mauvaise mais le nombre d’ascenseurs n’a rien à voir avec le nombre de catapultes mais avec le nombre de hangars avia. Même dans une option de PA de 300m, pas sur qu’il y ait 3 hangars. c’est certes théoriquement possible mais je demande à voir une vrai esquisse officielle avec.

          Le nombre de marins dépend en partie de l’option de propulsion. des moteurs conventionnels demande moins de personnel qu’un réacteur. Difficile donc d’avancer le moindre chiffre sans connaitre la propulsion et la taille du navire.

          Quant au SCAF Naval, il aura intérêt à avoir des ailes pliables, sinon cela posera des problèmes de place dans les hangars. Le F-35C y ait bien arrivé.

    • Wagdoox dit :

      On se calme et on attend de connaitre la facture la vraie et surtout ce qu’il y a dedans notamment la mco.
      Les autorisations depassent toujours de tres loin la facture finale.
      Ensuite avec 2 pa, ca voudra dire 6 exemplaires en reprenant le format cdg
      Avec le pang on sera plus vers 3 avions sur pa et un a terre donc 4.
      Si on a 2 pang logique 8 avions mais il serait plus logique d’avoir 3 groupes de 3,
      2 groupes de 3 sur pa et 1 groupe a terre.
      Il faut bine comprendre egalement que 9 avions redira la mco, aujourdhui la mco des 3 hawkeye fr coute aussi cher que celle de 9 de la navy.

      • Royal Marine dit :

        Mais arrêtez de tout confondre… Quand comprendrez vous que 2 PA signifie une permanence d’alerte pour le GAN, et non une permanence à la mer, et ne nécessite donc, qu »un seul GAé, et une seule escorte, exactement comme aujourd’hui …
        D’où 3 Hawkeye, et pas plus…

        • Requin dit :

          Et non, 2 PA nécessitent bien d’avoir assez d’avions pour 2 en mer. Les avions aussi ont une disponibilité technique limité.
          Pour 2 PA, il faudrait donc à minima 5 E-2 ou équivalent. 2 E-2 x 2 PA + 1 de réserve.

          Avec 2 PA, on aurait une dispo moyenne supérieur à 1 navire avec souvent de long mois les 2 navires disponibles en même temps. Les 55 % de dispo du CdG sont une moyenne. Elle est en réalité nettement supérieur pendant 7 ans puis nul pendant 1,5 à 2 ans pour recharger les réacteurs et faire de grosse mise à niveau de matériel.
          Avec 2 PAN sur ces mêmes cycles de 9 ans, on aurait donc en gros 4 ans non-continue où les 2 PA seraient dispo en même temps, 5 avec 1 seul dispo, l’autre en IPER ou IE.
          Dans le cas de 2 PA diesel+TàG, la dispo moyenne de chaque navire serait de plus de 80%, ne nécessitant des IPER que de quelques mois pour remettre à niveau le matériel. Un moteur diesel ne nécessitant que quelques semaines pour être révisé entièrement. On aurait donc 60% du temps avec les 2 PA dispo en même temps.

          Histoire de ne pas avoir un navire qui ne sert à rien. il faudrait donc les faire naviguer en même temps. Il faudrait donc des aéronefs à mettre dessus. Parce qu’un PA en mer sans aéronef, c’est encore moins utile que le H de Hawaï.

          2 options se présenteraient alors :
          – avoir plus de 80 avions de combat pilotés ou non (il était bien prévu 86 Rafale pour 2 PAN type CdG et dans les années 80, il y avait plus de 100 avions embarqués entre les Super-Etendard, les Alizés et les Cruz)
          – 50 à 60 avions de combats pilotés ou non plus des hélico de transports lourds genre Chinook ou des V-22 pour utiliser alternativement un PA comme PA d’assaut. Il faudrait dans ce cas que les PA soient conçus pour recevoir dans cette configuration des centaines de fantassins.
          Dans les 2 cas, il y aurait des E-2 à bord

          C’est tout la problématique britannique avec les CVF et celle du gouvernement Français à propos du PANG ou 8 options étaient sur la table concernant uniquement les navires :
          – 1 PA diesel
          – 1 PAN
          – 2 PA diesel
          – 2 PAN
          Cela pour deux tailles navires différentes suivant si l’option de pouvoir catapulter une patrouille d’alerte pendant un appontage était retenue (PA de 300 m mini) ou non (PA de 280 m).

        • wagdoox dit :

          aucun rapport, les Hawkeyes vont pas servir 12 mois sur 12, ca n’existe pas.
          C’est d’ailleurs pour ca qu’on parle d’augmenter d’1/3 le nombre des chasseurs avec le concept de permanence à la mer. (Perso je mettrais un meme avion air et mer pour que les air puissent renforcer les PA si besoin et dépasser ce concept au besoin.)
          Il n’y en a que trois car on parle toujours des Hawkeyes sur CdG et non sur PANG.
          2028 n’est pas 2040 ! Ca n’empêche pas les américains de rêver à deux pang dès 2030 pour vendre plus.
          L’USnavy c’est 75 exemplaires, soit 6 exemplaires par PA (qui servent eux aussi que la moitié de l’année comme le PANG à deux exemplaire, le CdG c’est plus 60% de l’année voir 70% hors ATM).

    • ThomasS dit :

      Faut savoir lire l’article avant de penser a commenter

    • blondin dit :

      c’est pas LM mais Northrop Grumman…

    • ClémentF dit :

      C’est bien de commenter, mais assurez-vous d’avoir bien lu svp.

    • coucou dit :

      Un PA c’est plutôt 10 milliards

      • Requin dit :

        Non, ça c’est le Ford.

        En 2007, le prix de vente officiel DCNS-STX France pour le CVF-FR était de 2,4 Mds d’euros HT. 1,5 pour les systèmes militaires, 900 millions pour le reste du navire de 280 m / 70.000 tonnes.

  3. Piliph dit :

    Quelqu’un pourrait-il confirmer que les boites françaises spécialisées ne sont pas capables de concevoir et fabriquer un radar équivalent au AN/APY9 américain? Est-ce que le problème réside dans l’intégration d’un radar français sur un avion US? Même question pour les système de transmissions : on serait incapable de concevoir une Liaison 16??
    Et enfin : existe-t-il, dans les gammes militaires ou civiles, un équivalent de cet avion, suffisamment gros pour porter le radar, et léger pour être embarqué sur le CDG?

    • Royal Marine dit :

      Pour 3 exemplaires? Vous imaginez. Et comment amortissez-vous les études?
      Rassurez-vous, Thalès fournit d’excellents E/R L-16…

    • Jupiter dit :

      Bonjour,
      Bien sûr que nous en avons la capacité.
      Cependant, cela couterait bien plus cher et ils arriveraient dans 15 ans au minimum. Sans compter le fait qu’il faudrait en vendre un paquet pour espérer rentrer dans les clous.
      Bref, comme dans toutes les décisions industrielles, il se pose la question du « Make or Buy », a savoir « faire ou acheter ». On choisit alors le moins cher a long terme.
      Dans certains cas cependant, la conservation d’un savoir faire stratégique (les centrales nucléaires embarqués par exemple) vient contraindre ces choix.

    • Jolindien dit :

      @Piliph
      Sûrement qu’en quelques années nous serions capables.
      Capable de concevoir un tel radar, capable de l’intégrer à un avion, capable de l’intégrer à un avion embarqué.
      Capable de créer un avion embarqué pour ça, ou au pire adapter un avion existant (en un claquement de doigt bien sûr, un Falcon tiens)…
      Tout ça pour 3 ou 4 appareils…. Appareils invendables à l’export en plus….
      Je vous laisse imaginer le prix…. Donc non, aucun intérêt.

    • Fred dit :

      @ Piliph
      Il faut bien justement un avion puissant, solide et taille mannequin ; un avion spécial … Et donc cher.

    • Fralipolipi dit :

      « existe-t-il, dans les gammes militaires ou civiles, un équivalent de cet avion, suffisamment gros pour porter le radar, et léger pour être embarqué sur le CDG? »
      … non, à part le Hawkeye, rien de moderne … que des vieilleries.
      Il y aurait eu le S3 Viking, mais bon, 1/ il est US 2/il a été mis à la retraite en 2009.
      .
      Alors, on a bien songé à greffer un radar Thalès Searchmaster sous un vieux Bréguet Alizé sorti d’un musée, mais bizarrement l’idée a fait long feu 😉

    • Albatros24 dit :

      Il est bizarre que Thalès qui fabrique cela
      https://www.youtube.com/watch?v=t8DHNePRBFg
      https://www.youtube.com/watch?v=3WBi0j1h07A
      ou cela encore un peu plus ancien mais très efficace
      https://www.youtube.com/watch?v=vvGF9xD800w
      ne puisse produire aussi bien en effet..On ne sait même pas s’ils ont été consultés avant cet achat.
      Et certains vont nous dire ici que c’est le top du top et que c’est donc un achat sur étagères indispensable.
      Mais quand on voit le prix effectivement, il y a de qui payer 3 avions de Dassault et d’y mettre un radar Thalès dessus tout en payant le développement et les tests…mais bon.
      Cela fera plaisir à Trump et c’est sans doute très important pour Macron,
      beaucoup moins pour les français par contre, mais on est habitué avec les zénarcs.
      On va le désosser pour voir ce qu’il y a à perfectionner dans ce radar US pour Thalès j’espère

      • Requin dit :

        Vous avez 10 milliards a investir là-dedans ?

        • albatros24 dit :

          A Requin
          Vous avez la dent dure contre moi…
          Et pourquoi pas investir nous même ?
          Vous connaissez le montant des libéralités fiscales annuelles (les petites douceurs qu’on permet à certaines très grosses boites françaises désireuses de se planquer à l’Etranger afin de ne pâs payer leurs impôts en France – pendant que vous salarié (je suppose) n’avez pas le choix et en payez énormément pour compenser ?)
          Plus de 60 milliards par an, 600 milliards sur 10 ans, le temps de développer ce projet
          Donc oui on peut avoir 10 milliards pour développer
          Mais je pense que cela nous coûtera bien moins cher, peut être moins de 2 milliards justement
          Car on a déjà les excellents avions de Dassault et les excellentissimes radars de Thalès,
          y a plus qu’à joindre les deux et ça ne coûtera pas 10 milliards ou alors quelqu’un vous prend pour un pigeon …et non un carnassier…

    • HMX dit :

      Des boîte comme Thales sont certainement « capables » de produire un équivalent à l’AN/APY9, mais n’ont aucun intérêt à le faire faute de demande. Il s’agit d’un créneau hyper-spécialisé. En dehors du marché US, il n’y a quasiment aucun débouché (pour la France : achat de 3 radars une fois tous les 30 ans ?…). Sachant que les américains n’auraient de plus aucun mal à écraser les prix pour contrer une éventuelle tentative de production nationale…
      Pour le porteur « navalisé » du radar, voir du côté de CASA, mais il faudrait là aussi mobiliser d’importants investissement pour modifier un appareil existant ou en créer un nouveau (structure renforcée, train d’atterrissage modifié, crosse d’appontage, ailes repliables, moteurs plus puissants… ) pour un nombre ridicule de commandes à la clé… techniquement possible, mais économiquement irréaliste dans le contexte actuel, car nous sommes les seuls à opérer un CATOBAR en Europe. Seul un refus d’export US pourrait motiver de se lancer dans une production franco-française (mais à quel coût ?).

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le CN295 est comparable en taille et existe en version surveillance maritime. Je ne pense pas que le radar soit aussi bon.
      Mais le problème principal est qu’il faudrait développer une version catapultable depuis le CDG avec ailes repliables, et ce seulement pour trois ou quattre appareils. Donc ce serait très cher sachant que ce ne serait pas pour maintenir une techno de pointe.

    • Fougasse dit :

      Désolé de vous le dire brutalement, Piliph mais votre question démontre une ignorance totale du problème. Développer un AWACS est une des tâches les plus compliquées et les plus coûteuses en aviation, comme les Anglais l’ont appris à leurs dépens avec le projet Nimrod AEW3 (dérivé du Nimrod, un avion de lutte ASM lui-même dérivé du Comet). Le travail de développement (matériel, logiciel, intégration etc. est tout simplement phénoménal. Ils ont fini par abandonner et acheter du Boeing après avoir dépensé des fortunes. Et encore, il s’agissait d’un avion terrestre.

      Et quand on voit le besoin limité de notre marine (3 ou 4 appareils mais ne rêvons pas…), on comprend vite qu’il n’y a AUCUNE alternative, sauf à équiper un hélicoptère, ce qui serait extrêmement coûteux à développer et beaucoup moins efficace.

      • Piliph dit :

        Fougasse, j’ai implicitement admis mon ignorance du sujet, en posant ces questions justement. Je suis un amateur éclairé et contrairement à certains ici, je ne prétends pas tout savoir. Merci pour votre réponse.

    • haut de games dit :

      non on est infiltrer par Le SHIELD,

    • Wagdoox dit :

      On se fera jamais rien de tout ca pour a peine 3 exemplaires..
      Les capacites ont les a mais le marché est trop petit.

      Pour l’avion lui meme c’est pas un probleme de gros et leger mais de supporter catapultage et appontage, on a rien.

    • Hermes dit :

      Quand on veut on peut.
      .
      La question c’est le coût et le gain/sacrifice, et il faudrait que les US soient d’accord pour vendre la plateforme nue.
      .
      Ca coûterait certainement extrêmement cher pour pas grand chose, je préfère qu’on mette nos pions de souveraineté sur des éléments plus intéressant que sur un radar à mettre dans une cellule (Non pas que ce soit inintéressant, mais le coût/gain serait ridicule par rapport à l’acquisition de Griffon/Jaguar supplémentaire par exemple)

    • ULYSSE dit :

      Euh … Tu le poserais sur quel avion capable d opérer a partir d un PA ton french radar? Pas le choix…entre les catapultes et les avions de gué les US vont bien profiter de notre futur PA

      • ScopeWizard dit :

        Ouais , mais quelque part vous me faites tous (ou presque) bien marrer ; je présume ( I presume …… ) que vous avez tous bien saisi qu’ avec ce type de matériel à la fois extrêmement utile pour ne pas dire indispensable et à la pointe de la pointe , les USA sont en situation de monopole et que de ce fait ils dominent le marché et pratiquent donc les prix qu’ ils veulent à qui ils veulent ?

        Par conséquent , nous sommes tributaires de leur bonne volonté et soumis à tous les aléas possibles et imaginables des décisions de leur politique étrangère en matière de défense ; en résumé , si tout va bien et qu’ ils t’ ont « à la bonne » , je t’ en vends quatre pour le prix de trois , s’ ils t’ ont dans le collimateur ou que ça patine , je t’ en vends trois pour le prix de quatre ……..

        De plus , et perso je trouve ça très moyennement amusant , vous aurez noté que ces trois superbes nec plus ultra de la technologie de la veille aérienne vous sont livrés avec leurs moteurs………

        C’ est à dire que comme nous le savons tous , un Grumman E-2 Hawkeye , ça peut tout à fait voler sans moteur ; le moteur est donc un PLUS .
        Raison pour laquelle , il est bien précisé dans les clauses du contrat à venir que pour le prix , vous avez ET l’ avion avec toute l’ armada électronique qui va bien ET les moteurs soit 10 moteurs en tout dont une paire montée sur chaque avion ……….. et oui , la dernière fois que je suis allé chez mon concessionnaire investir dans le véhicule de l’ avenir ( mmppfffff ! ) , celui-ci m’ a bien précisé que ledit véhicule serait livré avec un moyen de propulsion autonome qu’ on appelle « moteur » ………… je crois même qu’ il a précisé que le prix comprenait quatre roues ………….. d’ ailleurs , maintenant que j’ y songe , je m’ aperçois que nous avons omis de parler du volant et des sièges …………. j’ espère bien que tout ceci fait toujours partie du véhicule et qu’ il ne s’ agit pas de simples accessoires ou d’ options……………style pack de luxe ? 😉

        Bon , je plaisante ; il est vrai que le E-2 pourrait être propulsé par une motorisation autre que celle d’ origine , la question étant laquelle ?

        Il faudrait du compatible , du tout-aussi performant et plus , du plus économique , du moins bruyant , du plus facile en termes de MCO , du plus solide et résistant ou endurant……….. est-ce que nous aurions cet oiseau rare en magasin ? Dans le cas contraire , est-ce qu’ en concevoir un serait faisable sans nous ruiner ? Et par-dessus tout , le jeu en vaudrait-il la chandelle ?
        Ah ben oui , le but du jeu ce serait au moins que le tout nous revienne moins cher tout en ne retardant pas de trop la mise en service de l’ aéroplane …………….

        À vue de nez , à mon avis , c’ est à exclure ………..

        Par contre , comment ferons-nous si un de ces quat’ , les USA se mettent à fermer tous les robinets ? Va t-on se retrouver à sec sans autre choix ?
        Bien-sûr que non ! ( enfin , c’ est à espérer ! )

        Il serait peut-être donc grand-temps d’ envisager une alternative soit Franco-française ( soyons fous et audacieux ! ) , soit Européenne ( soyons prudents et raisonnables ; quoique ! ) et développer notre propre Hawkeye en essayant de ne pas faire n’ importe quoi de manière à maîtriser les coûts ce qui nous permettrait de nous équiper non de seulement trois mousquetaires mais a minima de quatre voire de rajouter deux mousquetaires supplémentaires ………

        Parce que , certes , trois de ces engins c’ est vrai que c’ est vachement mieux que zéro , n’ empêche ça ne laisse guère de place à l’ erreur , pas question de trébucher !

        Perso , vu que nous comptons sur un minimum de deux PA à venir voguer sur les flots bleus au prochain coup , il serait donc d’ après moi judicieux de doubler les effectifs et d’ en acquérir 6 ……….

        D’ autant que sur ces entrefaites me vient une nouvelle question ( ça mouline là-dedans ! ) qui tient à ce qui suit : quid des E-2C actuels ?
        Ces-derniers pourraient-ils être remis à niveau et être transformés en E-2D ? Auquel cas nous passerions effectivement de 3 à 6 si la commande des 3 E-2D est maintenue ? ou sont-ils trop vieux , ou trop aboutis pour qu’ une telle opération puisse être menée à bien et ainsi apporter le PLUS attendu ?

        Je sais ; mais que voulez-vous , c’ est mon éternel côté ‘chiantifique » ……….

        Hein ? Comment ça « chiant » tout court ?

        Oh bon , si de suite vous préférez passer au contrariant déplaisant , nous plonger dans le sang et la violence quitte à faire parler la poudre ou sortir les pétoires………je vais vite me mettre en mode e-scopette !

        Ceux-là , quels joyeux drilles , y a pas à dire ! 😉

        • Royal Marine dit :

          Scope je vous aime bien… Mais arrêtez de vous faire mal! Même si nous obtenons 2 PANG, ce qui serait merveilleux, Nous n’aurons qu’un seul GAé à 3 Hawkeye, n’espérez pas plus. Il s’agit d’assurer une permanence d’alerte, ce qui sera déjà bien.
          Toute idée de 2 PA, 2 escortes, 2 GAé, ne peut être que contre productive, et au contraire donner des arguments aux envieux et jaloux, petits esprit ne supportant pas que la Marine puisse avoir sa propre composante aérienne…

          • Requin dit :

            Affirmation qui n’engage que vous. Si vous croyez qu’un avion a une disponibilité technique de 100% sur des années, C’est que vous vivez dans un monde de Bisounours.

          • ScopeWizard dit :

            @Royal Marine

            Mais moi aussi je m’ aime b…. euh , je vous aime bien …………. 🙂

            N’ étant pas d’ un naturel maso …….. quoique ! 😉

            Oui , tel que je le faisais observer , 3 Hawkeye c’ est beaucoup mieux que zéro ; n’ empêche que c’ est jouer petit bras , vraiment très petit bras ………….

            Une fois de plus , on se retrouve avec une micro-flotte , mais plus grave , en tel flux tendu , nous n’ avons aucune marge de sécurité ……..

            À la moindre perte , nous nous retrouvons d’ un coup avec 1/3 de nos capacités en moins ……….

            6 serait donc vraiment un minimum d’ autant que ce type de matériel nous est indispensable ; ne serait-ce que quatre accroitrait toutes nos possibilités sans compter le fait que nous pourrions les acquérir pour moins cher que 3 ………… imaginez 6 !

            Ben , perso , je ne suis pas du tout , et depuis un bail , favorable à ce que l’ Armée de l’ Air soit la seule composante AIR ; j’ aurais par exemple très bien vu une Armée de Terre dotée de ses propres moyens aériens tel l’ ALAT mais renforcée par mettons une bonne quarantaine de A-10 ou équivalent …………
            De même que je considère que si nous avions 2 PAN , alors oui , il nous faudrait 2 GAN + 2 GAé d’ où l’ idée de multiplier par deux nos moyens aéronavals actuels , du moins le nombre de Rafale M et E-2 Hawkeye……………au moins ça et les « Pedro » qui vont bien ……………

    • John dit :

      Oubliez le civil pour embarquer sur un porte avion.
      Un avion de cette taille a besoin d’ailes repliables, et il a besoin d’une structure capable d’absorber les chocs lors du catapultage, lors du contact avec le pont (pas d’arrondi comme sur une piste d’atterrissage standard), et lors de l’accrochage du brin d’arrêt.
      Donc il faut construire un nouvel appareil qui aura relativement peu de clients.
      Pour le reste, les compétences existent.
      Le problème est que l’investissement n’est pas intéressant (trop peu à produire, donc les coûts pourraient être bien plus élevés). Et malgré des volumes plus importants, les Hawkeye sont déjà bien chers. (Même si ils profitent de leur place unique sur le marché)

    • Piliph dit :

      Merci à tous pour vos réponses. C’est clair et complet.

      • Jolindien dit :

        @Piliph
        Il est légitime en tout cas de se poser la question. Personnellement je regrette que ce genre d’avions n’ai pas été pensé bien avant, depuis les Foch et Clemenceau. Sur une base d’appareil qui pourquoi pas aurait servi pour d’autres missions (transport, ravitaillement, guerre électronique) pour limiter au maximum les coûts. Maintenant, c’est trop tard! Les finances ne peuvent pas suivre.

        • Royal Marine dit :

          @Jolindien
          Mais à l’époque, le concept de guet aérien, et même de logistique à long rayon d’action, n’existait pas… Et donc le besoin non plus… Les permanences sur le théâtre, étaient beaucoup moins longues… A l’époque des passes de 2 mois maximum, avec plusieurs escales… Aujourd’hui, 4 à 6 mois sans escales… Mais avec un « no fly day » par semaine, pour régénérer les catapultes et l’équipage!

          • Jolindien dit :

            L’ancêtre du Hawkeye, le Tracker et ses différentes versions, date des années 1950….

          • Requin dit :

            LOL.
            L’E-2 est en service depuis 1964. C’est à dire en même temps que la mise en service le Clem et le Foch. Ca laissait quand même le temps de voir venir.
            Alors votre concept de guet aérien qui n’existait pas, comment dire…
            Pire, c’est quand même bien à cause de cette imprévoyance qu’il a fallu allonger la piste oblique du CdG. Enfin, à ce niveau, je parlerais plutôt d’incompétence dans la programmation (phase avant les études pour définir le besoin)

            La seul chose qu’y fait que la France achète des E-2 et E-3, c’est bien que seul, cela coûterait trop cher à développer pour ne construire qu’à quelques exemplaires.

    • Piliph dit :

      Je me rends compte que j’aurais également dû poser la question de l’autoprotection de ces appareils, qui constitueront, je suppose, une cible prioritaire pour toute force hostile qui tenterait d’approcher un groupe aéronaval français.

  4. AirTatoo dit :

    Ça fait de la peine de nourrir le continent Nord Américain alors qu’en 1990 on avait déjà identifié le besoin… 30 ans après, on recommence … bon on est pas non plus les Etat-Unis, une petite série de 4 ou 8 appareils (si 2 porte-avions) n’est peut être pas rentable cependant nos industriels sont pas nuls en radar ni en construction d’avion, on aurait peut-être pu faire un concurrent export viable.

    • Fralipolipi dit :

      Bon côté des choses, l’empennage de cet avion est fabriqué en France, chez Potez (Aire-sur-l’Adour – 40).
      .
      Pour le reste, comme vous l’avez dit, même si nous avons toutes les compétences pour développer nous-mêmes un tel type d’avion adapté aux PA Catobar, faire cela pour une micro-série serait tellement plus onéreux encore.
      .
      Et puis nous ne pourrions sans doute pas faire aussi bien … et j’imagine que pour remplacer le radar Lockheed AN/APY-9, Thalès n’a rien dans son catalogue de similaire … Bonjour le coût du développement spécifique.

      • Frédéric dit :

        Les hélices NT-2000 sont françaises, de Ratier-Figeac, et coté pneumatiques, Michelin, c’est mieux que rien.

    • Jolindien dit :

      « concurrent export viable »
      Pour l’exporter à qui? Aux USA? Bah oui c’est les seuls qui disposent du porte-avion adéquat…
      Sinon, sur les 6 utilisateurs de Hawkeye dans le monde (hors France et USA)-et qui les basent à terre- je doute fort qu’on aurait pu proposer un avion moins cher, et politiquement je pense que ça aurait été impossible.
      « une petite série de 4 ou 8 appareils »
      Plus 4 que 8…
      Économiquement aucun intérêt pour un constructeur Français.

    • Fred dit :

      @ AirTatoo
      Exporter à qui ?

      Airbus est prêt à produire un avion radar de petite taille, mais sur la base moins onéreuse du C295 ; qui cependant n’est pas adapté à un PA.

    • Albatros24 dit :

      Des radars Thalès comme celui là https://www.youtube.com/watch?v=t8DHNePRBFg
      sur des avions Dassault, c’est à développer et en plus Dassault se charge de le faire…
      ou encore mieux, cela :
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/surveillance-des-frontieres-telecoms-5g-thales-proche-de-degainer-son-arme-fatale-le-stratobus-820373.html
      en vidéo
      https://www.youtube.com/watch?v=Vj1JnN98FRI
      mais on va nous dire qu’il n’y a rien de mieux sur le marché bien sûr…

      • Plusdepognon dit :

        @ Albatros24
        C’est certainement une question d’alliance, Saab a fait ce qui s’en approche le plus avec Leonardo et certainement des composants US :
        https://www.meta-defense.fr/2020/04/29/saab-livre-le-premier-avion-radar-globaleye-aux-emirats-arabes-unis/

      • Royal Marine dit :

        Mais qu’il y a t’il de comparable entre le Hawkeye et votre ballon? Un Hawkeye se déplace, et souvent loin du PA…
        Qui plus est c’est un avion de détection et de guet aéroporté, capable d’assigner des cibles à différents dispositifs aériens, mais également maritimes (en renvoyant l’image de situation aérienne aux bateaux antiaériens sur zone…). Ce n’est pas uniquement un système de surveillance et d’alerte…
        Les opérateurs à bord, sont là également pour opérer des déconflictions, gérer les priorités vis à vis des tankers, guider et conseiller les équipages de SAR de combat… Donc rien à voir…

        • albatros24 dit :

          Vous avez raison rien à voir les concepts car ils sont trop différents.
          Néanmoins
          -ces ballons remplacent des satellites (communication, vision, mais aussi émissions vidéos, internet,..) ils sont une plus value essentielle à un GAN car positionnés en Médor par exemple, ils illuminent une zone entière de plusieurs pays, un bon bout de la Méditerranée, et avec les caméras on peut surveiller en temps réel des zones entières.
          -le mini AWCS pourrait être développé par Dassault et Thalès avec des perspectives de ventes à l’export si l’Armée française elle même les acquiert, le coût du programme coûterait moins cher que 2 milliards car nous avons déjà les avions (avec une capacité CATOBAR maîtrisée par Dassault) et les radars de Thalès…

    • R2D2 dit :

      Un concurrent export viable… mais pour quels clients? Une fois que l’on enlève les Etats-Unis il ne reste plus grand monde. Le Japon ne peut qu’acheter U.S. Et l’Inde est un éternel prospect…

    • Wagdoox dit :

      Mais pour l’exporter a qui ?
      En dehors des us et fr personne n’a de catobar.
      Les autres clients des hawkeye s’en servent a terre en concurrence direct avec les avions d’affaires convertis type saab globaleye. On est meme pas present dans cette niche.

    • Hermes dit :

      un concurrent export pour un avion CATOBAR ? Vous vous rendez compte que y’a que les US et les français dans le besoin ?

    • AirTatoo dit :

      Et bien non. Il a des E-2C sur des pistes (Japon Égypte, Mexique, Singapour, Israël….

      😉

      • fabrice dit :

        Israël, Singapour, Italie… Non…https://en.wikipedia.org/wiki/IAI_EL/W-2085
        Mais bon « le petit pays de merde voué à disparaitre » selon nos « génies » du quai des imbéciles fabrique lui des radars et même des satellites et des fusées qui envoient les satellites dans l’espace https://www.air-cosmos.com/article/isral-a-plac-sur-orbite-le-satellite-de-reconnaissance-ofek-16-23344… Contrairement à ce « miracle économique, modèle intergalactique » qu’est le Liban ou « à ce grand pays voué à un immense avenir, l’Algérie »…Je sais, j’en énerve quelques-uns mais c’est bon de montrer à tous à quel point quelques cons prétentieux qui pérorent dans les salons en se prenant pour une « élite » sont mauvais et défendent mal les intérêts de la France…Il est bon que les tares des puissants soient connus, ça leur apprend l’humilité pour le bien de tous. Un bon Français puisque râleur et critique.

        • jccdm dit :

          Bonjour Fabrice,
          La réalité des propos sur « le petit pays de merde voué à disparaitre » étant très controversée, car rapportés par une sorte d’aventurière notoire à la fiabilité des écrits mainte fois remise en cause, je pense qu’il est inutile de continuer à les propager : le diplomate désigné comme ayant proféré ces mots étant décédé depuis 16 ans, cesser ces racontars serait délicat pour sa mémoire et sa famille.
          Je vous remercie, cher Fabrice.

          • fabrice dit :

            jccdm
            Ces propos n’ont jamais été démentis, par contre, la journaliste qui l’a rapportée a été condamnée par la France pour son « indélicatesse », pas pour avoir rapporté un mensonge. Le diplomate, extrêmement influent au Quai, a été promu. Ses propos dont personne ne nie la teneur (y compris les autorités françaises) n’ont jamais été « personnels » mais reflétait une ligne qui est toujours défendue aujourd’hui par une partie du Quai. Il est donc tout à fait légitime et éthique de ma part de souligner à quel point les tenants de cette ligne n’ont pas été visionnaires (surtout qu’avec un recul sur 16 ans, ça se voit…). Les « arabisants » du quai ont toujours pignon sur rue, pavanant leurs suffisances sur la place publique. On a par exemple un JP Filiu (cabinet du MAE entre 2002 et 2006) https://www.babelio.com/auteur/Jean-Pierre-Filiu/78398 (la photo est intéressante, on le voit débouler sur un chaine de radio publique avec un keffiyeh palestinien rouge (FPLP, une organisation reconnue pourtant terroriste dans l’UE). Quand au diplomate « génial » à qui on doit la louange du « miracle économique libanais » (LOL, mais vraiment LOL, LOL) il est aujourd’hui au coeur du pouvoir…Un « visionnaire »…Accordez moi quand même qu’il mériterait la palme du crétin plutôt qu’un bureau proche des oreilles du chef de l’Etat…

  5. vrai_chasseur dit :

    La supériorité des PA CATOBAR (France et USA) est aussi là : pouvoir catapulter ce genre d’aéronef AWACS permet de voir et contrôler tout à plus de 500 km autour. Les autres nations utilisent des hélicos, de rayon d’action et temps de vol plus limités.

    • Fralipolipi dit :

      Vous pensez au Merlin de veille dédier aux PA QE UK, non ?
      https://www.navalnews.com/naval-news/2020/06/royal-navys-merlin-crowsnest-aew-helicopter-faces-delays/
      .
      Sinon, la Chine a son propre projet d’avion Hawkeye pour ses futurs PA souhaités Catobar …
      Selon les photos de leur maquette, il s’agit d’une pure copie du modéle américain d’origine … as usual.

      • John dit :

        Parler de copie, c’est un peu simpliste….
        Les contraites pour un appareil de ce genre sont énormes et laissent peu de choix.
        Les doubles dérives sont nécessaires pour ne pas avoir la dérive derrière le radôme. Il faut suffisamment de place pour les opérateurs radars, mais il ne doit pas être trop long, ni trop lourd. Il lui faut des ailes repliables. Les turboprops de cette taille sont à 6 pales aujourd’hui.
        Mais oui, le Hawkeye a certainement été une source d’inspiration, mais derrière le travail est le même pour tout développer.
        Par contre, on peut être sûr qu’ils ont remis en question certains choix techniques, et après analyse ont fait la conclusion qu’il était bien conçu je pense.

      • John dit :

        Sur porte avion, c’est chaud à utiliser un Beriev… J’ai cru comprendre que le successeur au cdg prendrait un peu de poids, mais je croyais que c’était pour le NGF, pas le A100.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Mais ils ne décolent pas de porte-avion!
        Les suédois, les japonais et plein d’autres gens peuvent faire des awacs, mais faire un awacs qui peut décoler et se poser sur un PA…. Il n’y a que le hawkeye parceque structure renforcée, crosse d’apontage, ailes repliables, motorisation adaptée…

  6. Starbuck dit :

    Bonne nouvelle pour l aéronavale.
    Dommage que les US se sucre encore une fois sur notre dos.

  7. Clavier dit :

    Les avions radar coûtent la peau des fesses….et dans ce domaine les Américains ont quelques longueurs d’avance: le premier AWACS de l’aéronavale étant un Avenger .
    Ils ne font pas de cadeaux non plus, même à leurs alliés ….( franchement qu’est ce qu’ils trouvent aux Turcs ! )

    • blavan dit :

      Nous ne sommes pas leurs alliés, mais leur jouet. L’Allemagne vient hier, de renvoyer Mr Macron et ses rêves d’Europe de la Défense en réaffirmant officiellement que la défense de l’UE, c’est l’OTAN. Donc les polonais et autres dépensiers en matériels américains financés par l’UE vont pouvoir se lâcher. Heureusement qu’il nous reste le nucléaire, et une troisième place d’exportateur d’armes au monde.

    • Fralipolipi dit :

      Faudrait peut-être qu’on les fasse acheter par Israël pour espérer bénéficier d’un prix d’ami (très ami) 😉

      • fabrice dit :

        La dernière commande c’est plutôt 3 mds de $ d’essence notamment pour avions…
        https://www.israeldefense.co.il/en/node/43971
        A mon avis certains devraient serrer très fort les fesses…Les Israéliens prévoient de grosses consommations d’essence…
        Ce matin une nouvelle usine a sauté près de Teheran https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/1594097893-nouvelle-explosion-en-iran-2-morts-dans-une-usine-au-sud-de-teheran-medias
        Tiens une société israélienne (de l’IA adapté à l’assurance) est entré en bourse à New York…https://fr.investing.com/news/stock-market-news/explosion-de-140-pour-le-premier-jour-de-bourse-de-lemonade-1961900 en une journée sa valeur est passé de 1,6 mds à 4,5 mds de $…en plein covid…Une des 7700 start up israéliennes…Crée il y a moins de cinq ans par des jeunes sortis de l’Unité 8200…A peu près trois fois la valeur d’Air France…
        Le Drian lui a choisi Karim Keita comme allié….fils du président malien, député malien, président du commission de la défense de l’AN malienne…https://www.djeliba24.com/mali-apres-que-ses-videos-obscenes-aient-fute-karim-keita-sexplique-sans-convaincre/
        D’après la vidéo il aime la gaule et visiblement il a un petit faible pour les blanches…
        Il faudrait peut être que nos « grands leaders » choisissent un peu mieux leurs alliés.
        Un moment faudrait arrêter de soutenir des tocards et des losers bons à rien sauf à nous envoyer leurs problèmes….

        • John dit :

          Quel rapport avec le Covid?
          Si la société a été vendue au-dessus du prix d’intro, c’est bien parce qu’il y a de bonnes raisons, dont un futur prometteur. Ils ont développé le futur de l’assurance dans certains domaines.
          Par contre, Air France, son futur, il sera équivalent à son présent.

          • fabrice dit :

            Le rapport avec le Covid est que la bourse a baissé de 20% et que de nombreuses introductions en bourse ont été reporté. Le fait que malgré celà l’introduction en bourse de cette entreprise a été un triomphe est un bon signe pour cette entreprise. Elle est achetée très haut dans un marché baissier.

          • John dit :

            Pour commencer, la valeur du brut a chuté pendant le COVID, et ce brut est maintenant raffiné, et il y a une offre excessive de produits raffinés, ce qui fait que c’est LE bon moment pour faire des réserves nationales. Et c’est d’autant plus le bon moment que le covid a la capacité de rompre certaines chaines d’approvisionnement. Donc rien de bizarre à ce sujet non plus.

            Concernant cette startup…
            Quel est votre sous-entendu?
            Qu’il y a des informations sur une attaque de l’Iran qui augmenterait la valeur d’une startup? Pas sûr de comprendre où vous voulez en venir. Surtout, précisez votre raisonnement concernant l’effet et le lien de cause à effet que vous imaginez.
            Quoi qu’il en soit, les assurances ont vu un afflux de capitaux depuis 4 ans, car c’était une des industries ayant encore de bons retours sur investissement en ce contexte de taux d’intérêts très bas.
            Et il se trouve que cet afflux de capitaux a permis à de développer des solutions d’assurance en ligne avec les fonds pour assurer les valeurs couvertes.
            Et en ce temps de COVID, beaucoup d’assurances ont subi, parce qu’ils n’étaient pas prêts à être opérationnel sans les agences, bureaux et leur siège.
            Dans ce contexte, l’exemple de Swiss Re (réassureur majeur) a montré que l’investissement dans la digitalisation porte ses fruits. Swiss Re a investi aussi dans les exercices de risques opérationnels, dont la fermeture de tous leurs bureaux pour tester leur capacité à rester opérationnel.
            Résultat? Ils ont gagné des parts de marché, ils ont pu augmenter leurs prix pendant la période de COVID parce que leurs concurrents n’étaient pas entièrement capable de fournir le service espéré.

            Bref, Lemonade propose justement une assurance en ligne dans une période propice à ce besoin, à un moment où la concurrence ne peut pas offrir le même service pour cause d’agences fermées. Lemonade d’ailleurs a son siège aux USA, combien même la startup a été fondée en Israël.

            Donc le contexte avantage la startup, ce qui explique ses résultats. Et même en dehors du contexte covid, c’est le futur ce que cette startup a développé. Donc il fallait s’attendre à de bonnes nouvelles pour eux.
            Comparer une moyenne à un cas unique n’a pas le moindre intérêt… Les autres décalages pour l’entrée en bourse, c’est simplement parce que le contexte est défavorable aux autres. Mais lorsqu’il est favorable, pourquoi retarder un lancement?

        • Piliph dit :

          La vidéo de ce potentat malien, plein de graisse et de sueur, s’amusant au milieu de prostituées européennes, pendant que des jeunes prolos français e font trouer la peau au Mali et Sahel, est particulièrement révoltante. Et Le Drian qui choisit ça comme allié???

    • philbeau dit :

      On a eu l’Alizé autrefois , dans l’ASM , mais qui embarquait un radar .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Breguet_Br.1050_Aliz%C3%A9

      Une commande initiale de cent (100 !) appareils , réduite à 75 . 12 exportés en Inde (qui a toujours été un bon client des productions françaises )
      Pour rappel , cela se passait au moment où la France supportait le coût du corps expéditionnaire en Algérie , après l’Indochine . Tout en assumant ses responsabilités dans l’Otan . Et était en train de se doter de deux porte-avions modernes .
      On ne parlait pas alors de dette de l’Etat , et le pays modernisait ses infrastructures à vitesse grand V .
      Il a dû se passer quelque chose ….

      • Fred dit :

        @ philbeau

        « Il a dû se passer quelque chose … »
        Une guerre mondiale et la reconstruction y afférente, peut-être ?

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Il a dû se passer quelque chose ….]

        Il suffit de regarder deux courbes : Celle du PIB et de l’inflation .
        Pour l’Indochine c’était une guerre largement financée par les EU . A la fin elle est financée aux 2/3 par les EU .
        Vous oubliez d’autre part ce qu’était la pression fiscale à cette époque avec , par exemple , la  » vignette automobile  » et l’instauration de la TVA .
        Vous oubliez aussi que pendant que l’on  » cassait du viet  » des Français mourraient de froid en plein Paris et que la reconstruction ne s’est terminé qu’en 1959 !
        Regardez aussi les immeubles construits jusqu’en 1965-66 : Ils ont tous presque les mêmes fenêtres et balcons-fenêtres … Tout simplement par ce qu’il fallait économiser de l’argent et des ressources .

        • philbeau dit :

          J’ai envie de dire : et ? parce que vous évitez de saisir la perche tendue …et quand vous le faîtes , aïe ! parce que le coup de la « pression fiscale » , à comparer avec notre place actuelle sur le podium mondial …Mais bon , c’est gentil de nous rappeler les temps heureux où on pouvait râler sur la « vignette » !

      • Requin dit :

        Le radar de l’Alizé ne détectait que les navires, pas les avions, et encore moins les missiles

    • Chanone dit :

      Trump kiffe les dictateurs. Le parti républicain suivra tant qu’il subira les foudres de ce président populicide via de simple tweets et une fan base accros aux théories du complot.
      Le pouvoir du peuple… Cède face aux pouvoir des abrutis !

  8. Titeuf dit :

    3 cela fait limite, bon c’est toujours mieux que 2, mais y’a t’il une chance pour que les E2 actuels de la MN soit retrofiter à ce standard ou seront ils maintenu en état ?

    • Fougasse dit :

      Un rétrofit, cela voudrait dire TOUT changer (moteurs, avionique etc.) sur des avions qui ont déjà vingt ans d’âge et qui, même s’ils ne sont pas aussi souvent embarqués que les E-2 américains, ont quand même déjà pas mal vécu. Pas un bon plan.

      • Fred dit :

        @ Fougasse
        D’autant que les appontages répétés doivent drôlement éprouver les structures, sans parler du catapultage.

    • haut de games dit :

      je parie que les 3 E2 C seront rendus aux amerloques ,voir ils seront modifiés ED et redonner mais nous n’aurons pas des neufs au final ,car le ministre des finances fait actuellement de la dette quasi gratos ….qu’en sera t’il quand il faudra vraiment décider d’acheter ces ED ??? encore des restrictions financière pour les militaires comme d’hab, on est habituer à voir mourir l’armée Française à petits feux depuis 40 ans et je doute que cela va changer puisqu’on nous fond petit à petit dans une Europe Pacifique chapeauter par les US …menacer de migrants par les Turcs et dès que Trump va gerber du trône ,ce sera cela pour nous ….on sera à peine capable de projeter deux bateaux ..je fait le pari

  9. R2D2 dit :

    « Pas de bol », « Arabesque », « Frère unité »
    Il faudra trouver de nouveaux noms de baptême pour les nouveaux E2 🙂

  10. Chanone dit :

    l’Europe : une posture défensive et molle, doublé d’un retard certain en AWACS.
    J’attends avec impatience que l’on sorte.un A 350 de sa.chaîne de fabrication pour poser de un radar AESA et de le détection sous marine, ainsi qu’un rack pour quelques bombes et torpilles.

    • Gribeauval dit :

      Un A350? de 65 m d’envergure? sur un porte avion? Pour la chasse au soum sur nos côtes je veux bien mais là….

    • Wagdoox dit :

      Mais quel est le rapport ?
      Le awacs airbus c’est comme si c’etait deja fait.
      Pour le patmar on est normalement sur un a321
      Mais parler d’un a350 pour aller sur un pa …

    • Hermes dit :

      C’est surtout des avions CATOBAR, pas de « simple » AWACS.
      .
      Donc l’A350 ou A330 n’aurait rien changé.

    • Eurafale dit :

      Vous avez l’Atlantique 2 pour la détection sous-marine et les racks bombes / torpilles. Sinon il est toujours de bon goût de modifier des Falcon avec quelques Exocet pour casser du pétrolier 😉

  11. Royal Marine dit :

    Très bonne décision. Le renouvellement des Hawkeye s’imposait à terme, et le temps de la livraison, puis de la réception par la flottille… Le tuilage paraît avoir été bien calculé, pour une fois!
    Petite remarque à notre Lagneau préféré: La L-16, c’est la Liaison 16… 🙂

    • ULYSSE dit :

      Il me semblait que nous en étions a la L22 en remplacement de la L16 ?

      • Royal Marine dit :

        Nous en sommes au tout début… Aujourd’hui la plupart des mobiles anciens sont encore équipés de liaison 11… Il faudra du temps pour que la L-22 se démocratise…

    • Porcinet dit :

      Bonjour, la L22 ne remplacera jamais la L16, elle est faite pour remplacer le L11/L11A

  12. Fralipolipi dit :

    Il manque la perche de ravitaillement sur la photo 🙂
    https://navalaviationnews.navylive.dodlive.mil/2018/03/21/fuel-factor/
    .
    Question : Le Rafale M « nounou » sera-t-il en mesure d’assurer à lui seul un ravitaillement en vol complet du futur E-2D en patrouille ?
    .
    On sait qu’un Hawkeye (E-2C) emporte environ 6600l de kerozène (litres … pas Kg) … on peut émettre l’hypothèse qu’il en est de même sur la version E-2D (ou pas loin).
    De son côté, un Rafale M « Nounou » peut embarquer 5600 litres en interne + 6500 litres en reservoirs exterieurs (2 bidons de 2000l + 2 bidons de 1250l).
    On peut donc penser que le Rafale M (et donc le GAe du PA en toute autonomie) devrait être en mesure de ravitailler seul, en pleine capacité, le futur E-2D, si celui-ci ne patouille pas à plusieurs centaines de kms du PA.
    … A noter que même avec la nacelle Narang (au débit amélioré de 530l/min), un tel ravitaillement en vol (d’env 6000l) prendrait 11 à 12 minutes en transfert de carbu, + le temps des RDV et approches … la petite marge carbu ne sera pas de trop.
    .
    Après, autre belle question : comme il se dit que le radar AESA ultra performant AN/APY-9 de l’E-2D est capable de détecter les avions « furtifs » comme le Su-57 felon ou le J20 chinois … serait-il aussi en mesure de détecter le F35 ??? Et si oui, les US vont-ils laisser cette capacité à leur allié français ?

    • Royal Marine dit :

      Mais enfin, cher ami, vous n’y pensez pas? Un radar qui détecte des avions furtifs? Oui, mais seulement ceux des ennemis… Pas ceux d’Oncle Sam!
      Bon. Vous me direz. Comme ils resteront cloués au sol, avec a version V 22.7.3 du prototype de logiciel… Aucune chance d’être détectés!

    • AirTatoo dit :

      Concernant la perche de ravitaillement, les deux versions existent;
      – les E-2D Advanced Hawkeye – 2016 et celui de 2021 avec perche de ravitaillement.
      Concernant les performances des capteurs, les portées ne change pas entre les versions E-2C et E-2D (informations en OSINT publique…)

      1x AN/APY-9 – radar de recherche 3D Air/Surface – NCTR – JEM (information sur la distance, l’altitude, la vitesse et cap) sur la bande C (la ou AN/APS-145 des E-2D est en bande B) – Portée 350 nm (648 km)

      1x AN/ALQ-217 ELINT (ELectronic INTeligence)- ESM passif pour détecter, localiser et identifier les signaux électroniques (Sur les E-2D, c’est le AN/ALR-73 PDS, même fonctionnalités mais de technologie année 80 au lieu de 2000)
      – Portée 350 nm (648 km).
      ALQ-217 pour Airborne Countermeasures Multipurpose/Special Equipment par rapport au ALR-73, Airborne Countermeasures Receivers… ce qui laisse sous-entendre des capacités de traitements plus pertinentes et rapide?
      Ce qui est sure concernant ALQ-217 c’est que c’est un équipement modulaire évolutif (http://jproc.ca/rrp/rrp3/cp140_alq217_brochure.pdf).

      • AirTatoo dit :

        correction de la coquille : AN/ALQ-217 ELINT – portée 500 nm soit 926 KM, idem pour ALR-73

    • Fougasse dit :

      Sérieusement, vous imaginez un avion de la taille du E-2 volant juste derrière et dessous un Rafale pour se ravitailler ?

    • Chanone dit :

      @ Fralipolipi
      Le blogue Suisse Avianews est assez riche d’enseignements. On y trouve les traditionnels adeptes des idées reçues, des compltistes, et des noms déjà vus ici.
      Ils apportent souvent des commentaires de qualité et je les en remercie.
      Selon les contrôleurs du Charles de Gaulle, les performances des F35 US en discrétion dépasse de loin celle des exemplaires Européens.
      Même le Rafale se place aux dessus…
      Et les capacités des avions du bloc Sino-Russe ne seront pas connues avant longtemps.

      • Euclide dit :

        @ Chanone
        la rubrique Actualités du blog « Avions légendaires  » est, aussi, assez serieux.

    • Wagdoox dit :

      La detection est une chose la conduite de tire en est une autre.

    • Lucy dit :

      Tout avion est détectable par radar. La question: à quelle distance?
      Un Rafale qui se fait détecter à 200km vs un F-35 à 20km, voilà l’avantage.
      Cet avantage vaut tout aussi pour les missiles radars et n’est que démultiplié par le brouillage EM. Ce brouillage sera toujours bien plus efficace pour un avion VLO.

      • Royal Marine dit :

        Bla bla bla qui s’appuie sur les brochure marketing de LM…

        • Requin dit :

          C’est vrai que la France n’est pas en train de développer un avion de 5e Gen, vu que cela sert à rien selon vous 🙂

    • fabrice dit :

      Fralipoli
      Attention tu vas être traité de « traitre » par les « patriotes » de ce site… Le F35 est de la merde on te dis….Un Rafale t’en abat dix d’un mouvement d’aile…Quand au pilote français il vaut au moins cent pilotes US, une heure d’entrainement d’un pilote français vaut dix heures d’entrainement ailleurs, c’est pour ça qu’on est quand même au top https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140923trib8c735c0e0/armees-la-preparation-des-militaires-reste-tres-en-deca-des-exigences-otan.html
      …La furtivité ça sert à rien, un radar bricolé par mon beau frère détecte le F35…En plus il est moche, ce qui est un critère capital, quel pilote roi du ciel digne de ce nom volerait sur un tel coucou ?.
      Tu comprends ou pas ? A sinon retourne en Israël espèce de capitaliste apatride traitre à la France, kebab pro turc, saboteur du moral de la Nation…
      Bref, bienvenu au club ceux qui pensent que le concept du F35 n’est peut être pas si mauvais que ça et que les critiques faites par les anti américains primaires sont peut être un brin exagérées.

      • philbeau dit :

        Franchement , ce genre de commentaire n’apporte rien . La caricature dans un sens n’est pas plus intelligente ni efficace que dans l’autre sens . Faites l’effort intellectuel de construire un argumentaire . Ce que , ne vous en déplaise , essaient de faire en général ceux que vous désignez bizarrement comme « patriotes »( ça vient faire quoi dans l’histoire votre connotation « politique » ?) . Après , c’est tellement plus facile pour les adeptes du tout »pro-américain » de se laisser conduire vers les rivages éthérés de la domination US , notre avenir …

      • José dit :

        L’arrogance francaise n’a toujours pas de limites!!!! Vous alez gagnez parce que vous êtes les meilleurs » !!!!

      • Fralipolipi dit :

        @fabrice
        il se trouve que je fais partie des premiers à ne PAS trop aimer le F35, et ce pour 2 bonnes (excellentes) raisons !
        .
        – cette savate volante aurait pu être tellement meilleure que ce qu’il est s’il n’avait pas eu à souffrir de devoir épouser toutes les contraintes de la version STOVL (F35B) …
        .
        – cet avion trop cher (tant à l’achat qu’en MCO), et donc trop précieux et trop rare, n’est pas du tout adapté aux besoins 1ers de nos alliés et voisins européens (Belgique, Danemark, PB, Italie, Norvège, etc …).
        Eux ont besoin d’un avion hyper polyvalent (type F16 ou Rafale) en nombre suffisant, et pas d’un avion hyper orienté SEAD-DEAD, en trop petit nombre, … et tellement cher qu’il asphyxie toutes les capacités budgétaires périphériques (… il n’y a qu’à voir ce qui se passe déjà en Belgique, qui pense à clouer au sol ses NH90 pour permettre de dégager le cash pour faire tourner ses futurs F35 … et on en est qu’au début).
        Bref, peut-être que le F35 est très bien pour les US (et encore … on voit bien que les F18 et F15 y sont toujours commandés en nombre en parallèle, alors qu’au départ ils devaient être purement et simplement remplacés par les F35 A & C … il y a forcément une très bonne raison à ce revirement). Assurément le F35 est parfait pour les actionnaires de Lockheed.
        Mais pour l’Europe, c’est un beau piège, tant financier qu’industriel … et même en partie militaire (ce qui est plus grave encore).
        .
        J’adore le F22, le F15, le F16, le A10 … et le Hawkeye.
        Mais je n’aime pas (du tout) le F35 que je perçois comme un fossoyeur !

  13. Spls dit :

    Je ne sais pas si quelqu’un a la réponse mais que vont devenir les trois E2C d’origine ? Va-t-on les conserver, les maintenir en état de vol ? Trois Awacs de plus, même un peu anciens, même basés à terre, cela apporterait beaucoup de capacités en plus en matière de détection, de PC volant…

    • Fralipolipi dit :

      Ca dépendra sans doute du coût de la MCO pour ces 3 appareils.
      S’il est possible d’en conserver 1 ou 2 en fonctionnement le plus longtemps possible, ce ne serait pas si mal.
      Car, même après l’arrivée des 3 E-2D plus modernes, les anciens E-2C pourraient servir :
      – aux vols d’entrainements, notamment des nouveaux équipages (sans avoir à sacrifier le très précieux capital d’heures de vol des E-2D)
      – au transport de membres d’équipage et petits matériels entre nos BAN à terre et le PA en opérations en mer (un peu comme de petits Growler) … en fonction de ce qui peut s’adapter en cabine si le matériel de veille radar en est débarqué.

    • HMX dit :

      Je me posais la même question que vous. Même si les cellules n’ont plus beaucoup de potentiel en utilisation embarquée, du fait des contraintes subies par les catapultages/appontages, une belle et longue deuxième vie en étant basés à terre (avec éventuellement un rétrofitage a minima de l’électronique ?) est peut être envisageable…

    • Albatros24 dit :

      J’espère qu’ils y ont pensé, c’est une excellente idée
      et sinon ce serait dommage de gaspiller vu le prix en neuf…

    • Clavier dit :

      c’est sûr qu’ils ne vont pas les jeter …..l’instruction se fait aussi à Lann-Bihoué

    • R2D2 dit :

      l’ idéal serait même de les affecter outre mer, là où il y a plein de flotte 🙂
      Mais il va falloir compter sur le fait qu’après plus de 30 ans de vols et d’appontages la cellule doit pas être en pleine forme. Si la MCO de la plateforme pourra être partagée entre les E2C et les E2D ca pourra faciliter les choses…

    • Fougasse dit :

      Hmmm….Pas de compatibilité des systèmes ni des moteurs, ni des cellules…Même si en théorie la marine conservait un exemplaire basé à terre, par exemple pour l’entrainement des équipages, ça serait un cauchemar du point de vue logistique.

    • Wagdoox dit :

      Si remplacement il y a et non modernisation c’est que les cellules ont un potentiel en fin de vie.

  14. Barfly dit :

    Ces petits avions l’air de rien sont les véritables chefs d’orchestres du combat aéronaval.
    Avec eux nous verrons plus loin et plus vite que l’ennemi.
    Dommage que nous ne les fabriquions pas nous même.

  15. Julien dit :

    Mmmh…certains semblent avoir oublié les soucis à répétition de « frère unité »…
    Ainsi que les leçons récentes sur les flottes rachitiques (incendie du SNA…)

  16. Yoyodu38 dit :

    Question de néophyte : on peut pas ce le fabriquer nous même ???
    Coller les 2 turboprop’ R&R sur un casa ? ( renforcer l’armature biensur ) et demander à thales un radar ?

  17. Albatros24 dit :

    2 milliards… les Ricains nous ont encore pris pour des truffes
    et c’est un zénarc qui a signé le bon de commande

  18. Loufi dit :

    2mds ? Pour 3 avions ? Foutage de gueule ????

  19. Paul Lefebvre dit :

    Bien sûr, il est évident que dans tout ce matériel américain de détection et dans tous ces équipements, il n’y aura pas la moindre trace de la moindre puce douteuse… ouf ! Ce n’est pas comme si nous avions acheté du matériel chinois du type Huawei, truffé de balises, de mouchards et encore de bien d’autres microprocesseurs douteux connectés directement avec Pékin !
    En ayant tous nos systèmes de défense les plus avancés composés de cartes mères et de processeurs et autres composants américains, nous sommes assurés d’être dans une parfaite sécurité et étanchéité au niveau de nos équipements de défense de pointe : encore merci et bravo pour les patriotes qui ont fait ces choix !

  20. Qui ça dit :

    Si au bout de 20 ans, il faille remplacer les Hawkeyes car trop usés, est-ce que cela implique-t’il qu’il faudra aussi remplacer les Rafales M qui sont aussi âgés que les Hawkeyes (arrivés au début du porte-avions Charles-de-Gaulle) ? Ou alors les Hawkeyes ont-ils été utilisés plus intensivement que les Rafales M ?

  21. themistocles dit :

    Quel dommage que dans le contrat initial des E2C ont aie pas pu intégrer 2 C-2 Greyhound avec. Que ce soit pour la logistique du groupe aéronaval ou la formation des pilotes, on y aurait sacrément gagné. De surcroît, à l’époque, les US en disposaient encore d’un nombre suffisant.

  22. Wagdoox dit :

    Le montant de l’autorisation est souvent plus important que la facture en elle meme.
    C’est d’autant plus vrai que la france pourrait etre tenté d’en acheter plus en fonction d’un 2eme pang, ca permettrait alors de pas refaire toutes les procedures.

    • Requin dit :

      S’il y a 2 PANG, le 2e n’arrivera pas avant 2043. D’ici là, pas sûr que le E-2D existe encore..

  23. haut de games dit :

    ils ne sont pas encore commander ,2 milliards c’est trop …on aura certainement des hélicos au final à la place …chiche on parie

  24. Tf22 dit :

    Ben moi je serais pour l’on garde les e2c actuel quitte a les remotoriser. On en aurait en tout 6 dont 3 derniers cris. Les 3 restants serviraient a la maintenance et a la formation

  25. Francis Hummel dit :

    Pour le voir tous les jours, les E2C voire E2D assurent la permanence de la surveillance des abords maritimes d’une grande base US à partir de la terre. Cela pourrait être une reconversion « naturelle » et « facile » pour nos 3 futurs retraités. Pour surveiller – au hasard – les approches de Brest ou de Toulon ?? Mais avec le cas des F1 sans potentiel (sic) qui ont été remisés puis vendus à des sociétés privées US pour plastronner leurs pilotes, et qui ont retrouvé miraculeusement du potentiel pour cette mission, je crois que nos E2C seront remisés ou envoyés à la casse.
    Comme si ces F1 n’auraient pas pu continuer des missions chasse ou reco en Afrique et autres zones soft pour nous, plutôt que des Rafale ou même des 2000.
    Pareil pour le Greyhound. C’est quand même pratique d’avoir un mulet et/ou un autobus volant pour des missions de liaison avec le continent, dont nous devons nous passer. Certes, nous utilisons des hélicoptère à courtes pattes. Mais il faut donc être à portée de la terre…
    Toutefois, avec les menaces/bulles A2AD, les missiles hypersoniques et/ou longue portée, nos PA risquent de devoir être encore plus loin en stand off des opérations et les Greyhound auraient été de beaux workhorses.
    Le jour où on ne sera pas qu’éclairés par des alliés (re-sic), mais des chinois, des iraniens, des syriens, des libyens, ennemis non exhaustifs, on repensera à notre survivability et aux moyens qui nous manquent pour l’assurer…

  26. MP3 dit :

    Et hop 2 milliards de commande aux Américains.
    Comme quoi quand la BITD ne fait pas on va chercher ailleurs.

  27. Fred dit :

    Dans le contexte actuelle .ceux acquis en 2000 ont-ils encore du potentiel pour servir en surveillance aeroportee notamment en outre mer sans pour autant alourdir le mco?

  28. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ il est prévu de commander, dès cette année et auprès du constructeur américain Northrop Grumman ]

    Northrop-Grumman™ is the new  » multiplicateur Keynésien  » ! ;0)
    pcc masénatrice Dumas .

    Cit : [ 10 turbopropulseurs Rolls Royce T-56-427A [6 installés et 4 de rechange] ]

    Ce serait intéressant de comparer le  » prix sur étagère  » chez RR et le prix proposé par NG !
    Rappel : Le TGI de Riom est compétant Affaire Etat Français contre avions Marcel Bloch . ;0)

  29. Alexandre dit :

    Les noms de nos 3 hawkeye et le pourquoi de leur choix par leurs pilotes et équipages est plutot drole.

    FR1 «Frère Unité », car cet avion est réputé infaillible, il n’a jamais trahi la confiance de son équipage ;
    FR2 « Arabesque », en référence à la jument du caporal Blutch, de la bande-dessinée Les Tuniques bleues, car il brille à l’entraînement, mais tombe irrémédiablement en panne à chaque fois qu’il est engagé en opération réelle.
    FR3 a pour nom « Pas de bol », en raison de ses pannes à répétition.

  30. wagdoox dit :

    Pour ceux qui demande une alternative nationale.
    Je repense au Breguet 941une version actualisée pourrait servir et aussi comme un vecteur de guet électronique.
    Et surtout avec un décollage sans cata en 190 m on pourrait l’exporter aux pays ayant des STOBAR ou STVOL,
    sans parler des missions de transport sommaire.
    Ca serait beaucoup plus plausible et rentable comme programme.

    • Requin dit :

      Nan mais faut arrêter avec ces délires.Cela en devient ridicule.
      Vous imaginez votre truc sur un PA ??? Vous réalisé au moins que Breguet n’existe même plus ?

      Le coût de développement d’un AWACS Catobar français couterait à lui seul le prix d’une dizaines d’E-2D au prix unitaires de ce contrat et il faudrait assurait seul le traitement des obsolescence dans un monde où la technologie évolue à vitesse grand V !!!

      • albatros24 dit :

        A vous lire, on n’aurait jamais dû développer le Rafale M
        une quarantaine de modèles seulement vous vous rendez compte ?
        Et pourtant nous en construirons d’autres pour le futur PANG
        et peut êtr emême pour les indiens
        C’est de l’investissement pour l’avenir et peut être de l’export si nos arméezs l’utilisent bien
        et ce type d’avion peut aussi utiliser une piste normale, comme les Rafales M d’ailleurs, et être utilisé en dehors du GAN, peut être même remplacer au final nos AWACS vieillissants