Certains de ses membres étant liés à l’extrême-droite, les forces spéciales allemandes vont être réorganisées

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

224 contributions

  1. norbert dit :

    Question naïve, et ceux qui sont proches de l’extrême gauche ?

    • Clément dit :

      Dans l’armée ? C’est très très rare. Et là on ne parle pas de courants politiques « extrémistes » mais « institutionnels » (comme le RN ou le NPA) mais de groupuscule violents.
      Et les gauchistes de nos jours sont une menace pour les vitrines de magasin, on est loin de ceux (chez les islamistes ou à l’extrême droite) qui tire ou fonce en voiture dans une foule.

      • Jean le bon dit :

        Il faut oser dire ça ! Les gentils gauchistes cassent les vitrines des méchants commerçants pour le bien de notre société tandis que les gens de droite égorgent pour le plaisir ou écrasent la foule pour simplement prendre leur pied !
        * vous avez le cerveau malade Clément, vous n’y connaissez rien et pour dire pareilles âneries il faut que vous soyez vous même d’extrême gauche…

        • Fred dit :

          @ Jean le bon
          Il faut un cerveau dérangé et juste poil réactionnaire pour prendre un pseudo comme le tien.

        • Clément dit :

          Les « méchants commerçants » c’est vous qui le dite. Je préfère ne pas mettre d’affect sur cette question.
          Alors oui, casser une vitrine, c’est pas bien : c’est du vandalisme, comme faire un tag ou renverser une poubelle. Ce sont des attitudes déplorables, mais pas réellement dangereuse.

          J’ai peut être le « cerveau malade » mais vous vous êtes un lâche qui se cache derrière un écran pour calomnier des inconnus. En général en tête à tête les petits caïds de votre genre on tendance à être beaucoup bavards 😉

          • Robert dit :

            Clément,
            Vous dites
            « vous êtes un lâche qui se cache derrière un écran pour calomnier des inconnus »
            Et vous faites de même pour mentir régulièrement et calomnier des inconnus.

          • Clément dit :

            Ce que je dit ici je le dirais sans problème en face à face. Faite signe quand vous passez dans le Sud Ouest si vous voulez vérifier. On pourra même aller se boire une bière, je connais des clubs où ils aiment bien les Roberts 😉

          • Robert dit :

            Baratin, Clément, et vous le savez très bien.
            Vous ne vous permettez de mentir et calomnier que parce que vous êtes garantis de l’anonymat.
            Il vous reste les postures pour jouer un personnage.
            Ici, comme ailleurs, j’ai toujours respecté mon interlocuteur sans mentir ni diffamer personne, car je n’ai qu’un visage sous l’anonymat comme en public.
            Ce qui est la meilleure preuve de l’honnêteté d’une personne c’est de ne jamais profiter et abuser d’une situation pour essayer de prendre le dessus sur d’autres par des moyens malhonnêtes.
            En général, les gens sont en privé comme ils sont en public.

      • arnaud dit :

        @clement

        Non l’extrême gauche type BB et autres n’est pas dangereuse. C’est pour cela que la police a qualifié certains groupuscules de preinsurrectionnels…
        La RAF, la bande a baader, action directe….

        • Clément dit :

          Comparer un black bloc (une tactique ou un évènement spontané) avec la RAF, la bande à Baader ou Action Directe, il faut le faire. Ce n’est déjà pas du tout la même idéologie (traditionnellement le black bloc est une tactique des autonomistes, donc à l’opposé d’un groupe organisé), ni un groupe organisé.
          Et c’est un terme que les médias aiment bien, mais ça fait un moment qu’on a pas vue un vrai black bloc en France. Ce à quoi on assister c’est simplement des casseurs et des gens se livrant à l’émeute.

          Après que certains groupuscules ou courants soit pré-insurrectionnels, c’est une évidence : eux même le revendique, ou du moins revendique vouloir détruire le « système » (même si c’est pas très clair sur la définition de ce « système »). La destruction du « système », je ne sais pas si elle est souhaitable, mais ce n’est pas « dangereux » : un système n’est pas éternel, il évolue, change, est renversé. Si nos ancêtres avaient eu aussi peur que nous du changement alors on aurait toujours un monarque absolue, le mur de Berlin serait toujours debout, et on roulerai toujours en calèche.

        • Robert dit :

          Dans les années 70/80 la mouvance autonome était violente par des actions et des manifs qui tournaient au pillage et à l’émeute et soutenait activement les mouvements comme AD ou les Brigades Rouges . C’était un vivier et un soutien logistique et idéologique.
          L’un s’appuyait sur le soutien visible de l’autre, parce que public et médiatique et pas dans la clandestinité.
          Je peux vous donner des exemples très précis comme les réunions de soutien aux « prisonniers politiques » d’AD qui avaient lieu rue des Vignoles dans le local de l’OCL un mouvement communiste libertaire légal. Dès leur amnistie, les terroristes d’AD ont recommencé à tuer.

          • Clément dit :

            « Dans les années 70/80 », vous voulez pas non plus nous parler de la vague d’attentats anarchiste du début du XXe siècle ?
            Robert, nous sommes en 2020 … encore une fois vous êtes très très loin du sujet. Le sujet est ici, et vous vous êtes tellement loiiiiiin qu’on vous vois à peine ! Revenez parmi nous Robert !

          • Robert dit :

            Clément,
            Toujours malhonnête. La mouvance autonome existe toujours, elle s’est intégrée à la mouvance antifa et la méthode black block est directement issue de leur forme d’organisation. Tous les inspirateurs de cette mouvance sont ceux des mouvances actuelles.
            Le dernier exemple historique français du terrorisme est celui dont je parle et aujourd’hui encore certains s’en revendiquent politiquement comme ceux encore vivants qui ont fait le film « ni vieux ni traitres » qui est une apologie de cette histoire.
            Ce qui vous gêne c’est que j’étaye mes arguments de faits historiques dont certains tenants sont toujours présents dans la vie politique de l’extrême gauche. Comme Jean Marc Rouillan.
            Alors, vous pouvez toujours continuer à mentir, calomnier, essayer d’éluder, je reviendrais toujours aux faits qu’il se trouve que j’ai connu de près pour avoir été membre de la mouvance autonome.
            Vous êtes pathétique à toujours évacuer la réalité pour avoir votre mot à dire.
            Sans rancune, je sais que c’est dur d’être progressiste et bien pensant face à une réalité qui est décevante pour vos idées.

          • Clément dit :

            Aujourd’hui la « mouvance autonome » ce sont les « totos », et c’est un peu les « gentils » de l’extrême gauche. Même les identitaires font « mieux » qu’eux (la « prise » de l’Arc de Trimphe par ex).
            On est plus dans les années 70/80, faut changer de disque.

          • Robert dit :

            Clément,
            Les autonomes, et pas autonomistes comme vous l’avez écrit, avaient un discours et une pratique qui est assumée par les antifas, d’ailleurs je reconnais des anciens des années 80 qui en font partie, et la presse y compris en vidéo est pleine de leurs « exploits » pour interdire la liberté d’expression à ceux qui ne pensent pas comme ils le veulent. C’est une évolution par rapport aux prémices des années 70 ou en France ils copiaient l’activisme d’un groupuscule de la mouvance italienne qui s’est développé devant l’absence d’offre politique d’une voie différente des groupuscules issus de 68 et ils ont ensuite gravité publiquement dans une certaine proximité idéologique des groupes clandestins comme les Brigades Rouges et Prima Linea. En France, les Autonomes se développent un peu plus tard mais sont à l’origine de la formation de ce qui deviendra Action Directe qui, à cette époque, revendique des action marquantes en dehors des cadres habituels et pas la violence terroriste et encore moins le soutien logistique du bloc de l’Est.
            Comme ce n’est en rien ni un parti ni un groupuscule constitué, mais une convergence idéologique et d’action, ils n’ont jamais disparu et se sont adaptés aux luttes, de l’anti racisme aux ZAD en passant par le soutien aux « sans papiers », aux luttes écologistes, dont le front de libération animale catalogué terroriste dans plusieurs pays occidentaux.
            Vous êtes un ignorant, ou plutôt vous faites semblant de savoir, et vous sortez des formules toutes faites qui en sont la preuve. En France, la mouvance autonome est issue du situationnisme et se retrouve à la fois dans la stratégie black blocks, un intellectuel comme Julien Coupat, la mouvance antifa dont certain anciens étaient autonomes dans les années 80 et les tentatives de fermeture idéologique des gilets jaunes.
            En commençant par une vision très critique de gauchistes qui ne les aiment pas car ils échappent à leurs schémas de pensée et d’action.
            L’autonomie est une forme d’action et de pensée qui veut échapper à toute réduction et pouvoir s’adapter à la convergence des luttes en permanence.
            Les identitaires sont un mouvement politique public qui pratique l’activisme pacifique et qui n’a aucune action violente à son actif même si on essaie de lui attribuer la tentative de suicide par policier d’un Maxime Brunerie.
            Ce qui s’est passé depuis quelques temps vers Grenoble est typique d’une action autonome, comme l’étaient des actions autonomes à caractère politique ciblé dans les années 80. il suffit de lire leur prose pour constater qu’ils se réfèrent à cette continuité et inspiration idéologique et historique.
            Vous signifiez assez bien par votre discours la déficience intellectuelle du progressisme, à toujours éluder et caricaturer sans jamais aborder les sujets de fond ni avancer sur vos idées avec des arguments fondés. Je suis loin d’être très intelligent et encore moins intellectuel, mais je ne rencontre comme interlocuteur progressiste que des stratégies d’évitement, ou la violence du mensonge et de la calomnie ou de l’agression physique dans la rue.
            Aurions-nous gagné le combat intellectuel faute de combattant à mettre en face de nous?
            Ou parce que les tenants du marché roi ont repris les rênes du progressisme révolutionnaire et qu’ils n’ont plus besoin d’idiots utiles, selon la formule de Lénine, pour tenir la boutique rhétorique face à toute opposition à leurs buts?
            https://wikirouge.net/Mouvement_autonome
            https://www.lexpress.fr/actualite/politique/depuis-5-ans-il-y-a-une-resurgence-du-mouvement-autonome_700146.html
            unioncommunistelibertaire.org/Minidossier-appelistes-Deux-lignes-de-partage-au-sein-de-la-mouvance-autonome
            http://sebastien.schifres.free.fr/introduction.htm
            http://www.zones-subversives.com/2020/01/les-jeunes-activistes-autonomes.html
            https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-concentre-d-actions-violentes-de-l-ultragauche-a-grenoble-18-10-2017-7339065.php

        • Bawogava dit :

          @arnaud ces groupes que vous citez sont-ils encore actifs? Non. Ils ne l’étaient même plus il y a 20 ans…
          La réalité de l’extrême gauche en France et en Allemagne aujourd’hui c’est surtout des casseurs/taggeurs, des fumeurs de joints et des ouvriers en t-shirt qui font les malins sur les plateaux tv.

          Et, même si j’imagine qu’une minorité espère encore un « grand soir » à base d’armes et de violence, force est de constater qu’ils ne sont pas vraiment en mesure de s’attaquer à un grand nombre de personnes, ni d’imprimer leurs idées dans les foules (qui ont tendance à associer « armes » avec USA, criminels, militaires ou policiers).

          • Robert dit :

            La violence systématique dans les black blocks, les agressions permanentes contre les opposants par l’extrême gauche, le système communiste étant tombé, c’est une évolution logique. N’oubliez pas que sans l’union soviétique, le combat palestinien très en force, les camps d’entrainement en Libye ou Syrie, il n’y aurait jamais eu cette puissance organisatrice et criminelle des années 70, il faut toujours replacer les choses dans leur contexte. L’extrême gauche actuelle est sociétale, les milliardaires financent des pouvoirs acquis par manque de convictions et intérêt, la violence radicale pour entrainer la révolution par le triptyque provocation/répression/solidarisation n’a plus lieu d’être. Le changement radical de société est mis en oeuvre par le pouvoir de l’argent, les organisations internationales et tout l’éventail politique aux affaires, la révolution se fait autrement, la violence de rue ne sert qu’à détourner l’attention et occuper les radicaux qui n’ont pas de structures intellectuelles pour servir la cause autrement, faire peur à ceux qui se posent des questions et empêcher toute critique de cette révolution bien plus radicale que le pouvoir au soviets.
            Regardez qui organise les manifs black lives matter, les milliardaires cosmopolites financent et fournissent les infrastructures médiatiques mais c’est l’extrême gauche qui est en pointe pour sidérer le blanc occidental avec un discours clairement raciste. Quelle merveilleuse dialectique.
            Toute forme de subversion pouvant favoriser un mouvement insurrectionnel verra sortir cette mouvance politique qui utilise la violence. Le terrorisme n’est qu’un moment dialectique de l’extrême gauche lié à un contexte historique, l’élection en est un autre, les mouvements sociaux encore un autre.
            La praxis révolutionnaire est loin d’être figé, Rouillan fondateur d’Action Directe soutient le NPA et probablement BLM, ce sont des communistes avec une logique impeccable et qui s’adapte en permanence à la réalité sans jamais perdre de vue son but, la révolution.
            Plus besoin de terrorisme sinon pour sidérer l’électeur citoyen qui croit au mythe du peuple souverain.

          • Clément dit :

            @Robert
            « Regardez qui organise les manifs black lives matter, les milliardaires cosmopolites financent et fournissent les infrastructures médiatiques »
            => vous voulez dire que Donald Trump et sa clique organisent les manifs de Black Lives Matter ?

    • Auguste dit :

      Extrême gauche et extrême droite sont des alliés objectifs,vu qu’elles ont toutes les deux comme objectif de destabiliser l’état démocratique.

      • Fred dit :

        @ Auguste
        Ah non, la gauche se bat pour plus de démocratie.

      • Clément dit :

        Pas nécessairement déstabiliser l’état démocratique, mais seulement la Ve République. Il y a des groupes d’extrême droite (entre autre) qui réclament la mise en place du referendum d’initiative citoyenne. Et tous les groupes d’extrême gauche ne veulent pas une dictature à la soviétique : certains veulent justement plus de démocratie, en la mettant plus proche du peuple (les autogestionnaires par exemple).

    • fabrice dit :

      On peut distinguer au moins 4 France
      La France des cités black et arabes, souvent conservatrice, on se marie entre eux, le bled en France. 200 000 trafiquants de drogue, des quartiers entiers qui échappent à l’autorité de l’Etat, travaillée par l’Islamisme.
      La France des périphériques, les blancs gilets jaunes vivant en périphérie, souffrant de la mondialisation,déchristianisés, paupérisés et méprisés. Avant ils votaient PCF. On les reconnait par leurs prénoms « américanisés », Kevin, Jenny…
      La France restée catholique, devient de plus en plus minoritaire, proche de la droite. Souvent élitiste, école privée, se méfie de la démocratie, bons sentiments, plutôt pro européenne. Les Jules-Edouard et Marie Charlotte.
      Les bobos déchristianisés des Centre villes, n’ont pas de voitures, aime la verdure, choisissent des prénoms originaux pour leurs enfants (Eglantine, Aglaé) car ils sont « uniques » comme eux. Très pro européens, écologistes, culture très superficielle mais ont fait de « bonnes » études souvent dans la com, marketing…
      Ces quatre France sont séparés par des fossés culturels. Ils vivent « à côté » en îlots, ce qui fait que parfois, l’une d’entre elle ne sait même pas que l’autre existe.
      Bien sur c’est une simplification, il y a de nombreuses passerelles et sous groupes (blancs qui vivent dans les cités qui s’islamisent et se blédardisents, beurs et surtout beurettes qui fréquentent la fac et qui quittent la cité, mariages mixtes, noirs évangéliques…)
      Dans ces conditions, très difficile d’avoir une armée ou une police « à l’image de la France », la France se transformant en patchworks non pas « multiculturelle » (ça sous entend une cohérence) mais pluri culturelle.
      Ce genre de phénomène se retrouve dans toute l’UE et en Amérique du Nord.
      En Allemagne on craint visiblement une armée ou une police qui ne représente qu’une des Allemagne et pas celle qui rassemble « l’élite » des Centre villes…D’un côté si tu recrutes que chez les bobos, tu vas avoir du mal à remplir les effectifs…Si tu recrutes dans les cités sans trop de discernement, ça risque de faire mal (le recrutement des « grands frères » par l’éducnat comme « surveillants » a donné des résultats…délirants…). Bref t’as pas franchement le choix.

      • Robert dit :

        Fabrice,
        Un peu caricatural, et avec quelques oublis comme les campagnes déchristianisées mais françaises, mais globalement intéressant comme réflexion.
        J’ajouterais qu’il va devenir difficile de demander à des nationaux de s’engager pour leur pays et y risquer leur vie dans les FS tout en attendant d’eux qu’ils se désintéressent totalement de la vie politique de leur pays sinon pour contresigner toutes les aberrations sociétales et la dissolution de ce pays.
        Les manipulations hystériques et mondialisées autour des Black Lives Matter et du racisme anti blanc et anti occidental sont perçus par beaucoup comme des agressions contre nos pays, et pas seulement à l’extrême droite.

      • Royaliste dit :

        @ fabrice

        On ne peut pas appeler ça une cinquième France mais plutôt une cinquième colonne et vous l’avez oublié (oubli volontaire?). Ce sont les politiciens franc-maçons qui chapeautent le tout et qui sont directement responsables de cette fragmentation (diviser pour mieux régner). Heureusement que les FDO et les civils ne se pose pas trop de question sur qui les dirigent.

      • mich dit :

        Bonjour ,classement des gens en groupe et sous groupe ,ah oui ,mais les sous groupe c ‘est pour éviter le simplifications ,c ‘est vrai que vous en faites rarement dans vos commentaires ! en tout cas je trouve votre pseudo analyse affligeante pour rester poli ,au fait vous qui classez ,vous êtes dans quel groupe en tant que français ?vous êtes bien en France ?

        • fabrice dit :

          Mich
          On est obligé de simplifier. Si on ne simplifie pas, pour étudier les Français, on serait obligé de faire 66 millions d’études individuelles. On est obligé de regrouper pour étudier. J’ai signalé que ce que je disais était caricatural. Chaque personne est évidemment unique.
          Par contre l’analyse me semble globalement juste. Ne voyez vous pas de différence culturelle entre vous et Mohammed Mérah, l’assassin des militaires de Toulouse ? Je prend cet individu comme modèle des 6000 Français des banlieues qui ont rejoint Daech pour dire que je parle de « vrais gens ». Si vous ne voyez pas ces différences, je pense que ça serait bien que vous sortiez de votre bulle et d’aller voir à côté de chez vous les autres « bulles » qui forment la mosaïque française. Il y a certains métiers (ambulanciers, policiers, pompiers, plombiers voir enseignants en début de carrière …) qui sont obligés de naviguer de « bulle » en « bulle » et je vous assure que si vous connaissiez plus de gens qui font ce type de métier vous vous rendriez compte peut être davantage de la fragmentation de la société française.

          • mich dit :

            Bonjour , sortir de ma bulle ,ben voyons , votre analyse de groupe reste bidon et en plus vous dites vous même que vous êtes caricatural , alors pas la peine de balancer une liste de métier que je connais surement tout autant que vous ,de plus en tant que militaire de carrière je ne suis pas rester que dans mon coin .De toute manière , vu votre dernier exemple ,votre problème principal reste les magrébins ,c ‘est votre droit ,alors pas la peine de parler des français en les caricaturant dans vos groupes et sous groupe (bien typé il faut dire)surtout sur un sujet comme celui ci .Vous vous targuez d ‘ étudier la société française « simplement » ,moi je vois juste pas mal de propos démagos et insultant , nos sociétés actuelles sont un poil plus complexe pour pouvoir se contenter de vos raccourcis .Alors ,dans quel groupe on vous mets ? un peu de courage .

          • Robert dit :

            Encore exact, Frabrice.

        • MAS 36 dit :

          Ce qui est sur c’est que certains dans notre pays et de l’étranger s’activent à fracturer notre société, s’activent à affaiblir notre cohésion et remettent en cause directement ou indirectement notre modèle démocratique. Il n’est que de voir certaines minorités ethniques ou sexuelles devenir aussi intolérantes et anti-démocratiques que leurs pourfendeurs.

          Je ne lis ou entends que peu d’organisations , politiques, militants, appeler à l’union. Alors oui le danger dans de nombreux pays européens c’est que les militaires se posent la question de défendre un pays ou une juxtaposition de groupes dont certains sont hostiles à leur pays de « résidence ».

      • GHOST dit :

        Après la sanglante revolution, on ne pouvait pas imaginer la France « catholique ».. Ce pendant la revolution, les prêtres étaient traités comme des ennemis et les églises confisquées.. Comment l´Église catholique a pu recuperer la situation? mystère..

        • Fred dit :

          La hiérarchie catholique était généralement réactionnaire, et ce n’est pas au titre de leurs croyances qu’ils ont été ostracisés, mais bien de leur positions politiques.

          Il y a eu des prêtres du coté des révolutionnaires, l’abbé Sieyès par exemple.

        • Spy dit :

          Comment ? Bah, Napoléon, tout simplement.

          Et la France a été catho pendant 1000 ans, révolution ou non, c’est pas possible de retirer ça. Ce genre de chose, ça a de l’inertie, et donc les vrais changements sont progressif et arrivent petit à petit. Si y’a des révolutionnaire comme Robespierre ont tenté de vraiment changer les choses, globalement, ça ne pouvait durer qu’un temps, vu que la majorité de la population ne suivait pas ces idées… Et c’est exactement ce qui est arrivé.

          Donc, un gros mouais, c’était plutôt facile de l’imaginer, ou simplement de la voir. C’est bien pour ça que Napoléon, toujours très pragmatique, a rétabli l’Église.

          • Robert dit :

            On ne commence pas un changement par la diffamation et la négation de ce qui a été depuis mille ans, en détruisant tous les corps intermédiaires, en tuant et massacrant toute forme d’opposition.
            Ces méthodes signalent plutôt une illégitimité qui a besoin du terrorisme comme l’ont avoués des révolutionnaires qui disaient que sans meurtre ni blasphème, il n’y aurait pas de rupture.
            Sans oublier le pillage massif des biens de l’Eglise et la noblesse qui organisaient et structuraient toute la vie sociale, l’école, les hospices et le soutien corporatif des artisans comme l’aide aux démunis au profit de fortunes d’affairistes qui en ont fait un simple moyen d’enrichissement personnel à la base des fortunes capitalistes du 19eme siècle.
            L’Eglise et la noblesse avaient des obligations, servaient le bien commun à tous les niveaux, et laissaient ouvriers et artisans s’organiser eux-mêmes. la révolution a tout supprimé et il faudra la fin du 19eme siècle pour commencer à voir réapparaître des syndicats, les services d’entraide sont venus des catholiques sociaux, monarchistes, vers 1830. Réagir face à une entreprise criminelle est un devoir humain salutaire. Protéger les femmes et les enfants du travail y compris de nuit, quand l’industrialisation du 19eme siècle a réduit à l’asservissement total ceux qui n’avaient plus de groupes de défenses naturels dans les communes, villages, paroisses, régions, corporation, ouvrières et artisanales, cela a été l’oeuvre des catholiques sociaux monarchistes, bien avant la gauche qui parfois refusait leurs proposition de lois parce quelles venaient de « la réaction ».
            Ce sont les héritiers de la monarchie qui ont le mieux et le plus rapidement défendus les droits naturels et fondamentaux de la personne humaine bradés par l’utopie révolutionnaire d’idéologues et d’affairistes.
            La révolution est un mensonge criminel qui a fait disparaître ce qui dispensait les français de l’emprise de l’Etat pour prendre toute la place face à des individus isolés.

      • Clément dit :

        Par chez moi (dans le Sud), les prénoms américanisés c’est plus les gens du voyage. Ceux « de la périphérie » préfèrent les prénoms « classiques » (Mathieu, Thomas, Hugo, Antoine, …). Et les bobos et ceux restés catholiques partagent pas mal de prénoms en commun (Hubert, Magdala, Célestine, Aubin, …).

        Et il y a une 5e catégorie, très minoritaire, qui se caractérise par son élévation au dessus de la masse et son dépassement des barrières psychologiques et morales des autres groupes. Ceux-ci vont critiquer les fausses idoles et la consanguinité de « la France restée catholiques », les goûts culturels douteux de la France des banlieues et de la périphérie, et se moque de l’attrait des bobos pour la magie et les thérapies alternatives. J’ai pas vraiment de noms pour les désigner, ce sont en quelque sorte les « anti normies », les « alphas », mais ces termes sont connotés et restes imprécis.

    • dolgan dit :

      Il plantent des plans de cannabis dans des ZAD en causant permaculture. extrême gauche et armée, c’est pas trop le même délire en général.
      .
      Question naïve, c’est une question faussement naïve car vous pensez que ces joyeux drilles sont injustement persécutés par des bobos bien pensant d’extrême gauche?

    • lucnets dit :

      Être sympathisant est une chose mais le militantisme quel qu’il soit n’a rien à faire dans une armée d’un état démocratique surtout si il est regroupé dans une seule unité. Vu que c’est une unité d’élite avec le recrutement qui va avec, elle est censé être très discrète, il faut voir l’écrémage comme un test …. d’intelligence 🙂

    • Castel dit :

      norbert

      Le problème me semble presque identique; tant qu’il s’agit seulement d’idée, un soldat peut être aussi bien d’extrême gauche que d’extrême droite ( ou de toute autre tendance, bien entendu), mais lorsqu’il s’agit de revendiquer un soutient clair au retour d’une dictature stalinienne comme celle qui existait en RDA, ou nazie, comme précédemment, l’exclusion devrait être possible, notamment en cas de passages à l’acte avec le vol ou le détournement d’armes, de munitions ou d’explosifs entre autres…..

      • Robert dit :

        Castel,
        Il me semble que cela doit déjà exister dans les lois, surtout concernant le nazisme dont la république fédérale est clairement fondée sur le rejet absolu.
        Concernant le stalinisme, étant donné que le vainqueur soviétique et stalinien était juge et partie à Nuremberg, que la RDA a repris et assumé le stalinisme décomplexé et le militarisme prussien, et que Merkel a dans toute son histoire personnelle et familiale démontré sa fidélité militante au stalinisme, probablement jusqu’à être agent de la STASI vu ses fonctions officielles dans le régime, il aura suffi qu’elle soit « blanchie » par la CDU et les américains pour devenir une blanche colombe que nul ne saurait suspecter d’être héritière et nostalgique de la dictature communiste.
        C’est aussi cela l’histoire de l’Allemagne et les campagnes d’attentats néo nazis des années 80 ont pu être orchestrées par la RDA pour affaiblir la RFA pilier de l’OTAN en utilisant des groupuscules comme le groupe paramilitaire sportif Hoffman, agent de la RDA, ou des campagnes de profanations ou tags nazis jusqu’en Alsace par des agents venus de l’Est. Sans parler des personnages comme Michaël Kuhnen dont les errances personnelles, comme Miguel Caignet en France, en font des candidats parfaits à la manipulation par un service.
        Le passé nazi de l’Allemagne est un moyen de tenir ce pays en laisse et d’empêcher toute forme de résurgence patriotique. D’ou probablement une partie des motivations de ceux qui vont chercher dans un passé idéalisé des mythes et des exemples d’une grandeur de leur pays, alors qu’on diabolise tout patriotisme et toute critique de l’immigration dans leur pays. Il y a les groupuscules nostalgiques du passé honni et les autres qui cherchent à exprimer leur patriotisme interdit.
        Lisez ce qu’en disait Annie Kriegel, ex communiste et juive, dans un ouvrage sur ce terrorisme très lucide sur le camp politique d’ou elle venait et avec une grande liberté intellectuelle sur le sujet quand la gauche restait dans ses schémas politiquement manichéens. Elle affirme que les membres de ce groupuscule responsable de la tuerie de Munich étaient un nombre étonnement élevé à être originaires de l’Allemagne orientale située en RDA à commencer par Hoffmann.
        https://books.google.fr/books?id=gR5YDwAAQBAJ&pg=PT23&lpg=PT23&dq=groupe+paramilitaire+sportif+hoffmann&source=bl&ots=9uoeUsuHYQ&sig=ACfU3U0l23zz4IaLHoZCcN2aMZWGOsLn2w&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiC9MXdlK7qAhWJkhQKHbNmDokQ6AEwAnoECAkQAQ#v=onepage&q=groupe%20paramilitaire%20sportif%20hoffmann&f=false

        https://en.wikipedia.org/wiki/Military-sports-group_Hoffmann

    • haut de games dit :

      ouais faudrait chercher aussi
      mais là on parle de qui question extrême Gauche ou extrême droite ???
      des proches de partis autorisés ou bien des partis politique non autorisés dans le cheptel politique des assemblées
      c’est étonnant mais que cela soit préciser rend inutile la discussion !
      le cas c’est l’ extréme droite fachiste néo Nazis .

      alors on se rappelle de la bande à Bader ….y en avait il dans les armées …je sais pas !
      avancer l’idée que cette commission ou réunion de Vote parlementaire n’appliquerait pas les mêmes lois pour l’extrême gauche,là aussi la réponse est dans le texte puisque ce n’est que le mot extrémistes qui est prononcé !
      donc on peut penser que pour la Gauche ce serait pareil
      intervention inutile donc mon cher Norbert !

    • Gisa dit :

      L’ Allemagne cultive avec beaucoup de masochisme des rapports ambiguës avec le passé, son histoire, son present et la notion de « nation ». Dans cette autoflagellation permanent, la notion de « gauche » a toujours eu une auréole de « Gutmenschentum » car intrinsèque personne ne semble vouloir dire clairement outre-Rhin, que le National-socialisme fut une orientation « de gauche » (voir le mot « Socialisme ») pendant que beaucoup d’opposants au National-socialisme furent membres de ce qu’on peut plutôt définir comme une « droit très, très, très conservateur » avec des connotations « Junker prussien/traditionalisme catholique du Sud de l’Allemagne/vielle aristocratie allemande. Je crains que le KSK est actuellement plutôt sacrifié sur l’autel de la bobocracie allemande. Au moins cette « embrouille » explique partiellement pourquoi Dr.Merkel la chancelière a refusé à plusieurs reprises des SOF allemands (KSK) pour la TF Takuba. De tout façon, là ils n’ont plus le droit aux opérations à l’étranger et il y a même une discussion sur la dissolution du KSK. Avec un peu de cynisme je dirais, que c’est peut être mieux pour le KSK. Non pas parce que ces gars sont des vilains Nazis qui rêvent le retour d’un petit moustachu mais parce qu’ils sont tellement mal considéré et abusé par les élus et les citoyens allemands qu’ils protègent qu’il a une authentique crise de recrutement pour cette unité. Personne ne veut (plus) risquer sa peau en Allemagne et pour l’Allemagne, car la sociocratie bien pensant qui a aussi la main sur les média et qui adore travailler avec l’outil du « social shaming » dénigre les soldats de la Bundeswehr en général et ceux du KSK avec beaucoup de « gusto » chaque fois qu’ils font (ou ne font pas quelque chose); Puis, la Bundeswehr est sous-équipe, n’est plus apte au combat, ne peut pas projeter des forces ….bref: c’est un « Technisches Hilfswerk » en uniforme avec expertise en OPEX dans la construction d’écoles de filles (en Afghanistan) ou de perçage de puits (en Afrique). C’est certainement mieux de liquider toute l’institution en Allemagne et « filer le budget de la défense allemand » à la France qui saura quoi faire avec une armée qui tient (encore) la route et qui est (encore) respecter par les citoyens.

      • Clément dit :

        Le national socialisme était socialiste jusqu’en 1934. Lors de la Nuit des longs couteaux, la frange conservatrice et bourgeoise du parti nazi purge la frange socialiste révolutionnaire. Ces derniers commençaient à inquiéter les élites économiques allemandes dont Hitler avaient besoin pour financer ces projets militaires.

        • PK dit :

          Excuse pour nettoyer la gauche de toute proximité avec le nazisme. Ne vous en déplaise, le nazisme est éminemment socialisme par essence, si ce n’est pas construction.

          Qu’entre fripouilles ils se soient zigouillés gaiement ne change rien : les cocos ont fait de même tout au long de leur (trop) longue existence… C’était pourtant tous des cocos.

          • Clément dit :

            Définition du socialisme (selon wiki) : « Le mot socialisme recouvre un ensemble très divers de courants de pensée et de mouvements politiques1, dont le point commun est de rechercher une organisation sociale et économique plus juste. Le but originel du socialisme est d’obtenir l’égalité sociale, ou du moins une réduction des inégalités »
            => le régime Nazis cherchait-il l’égalité sociale ? Demandez aux juifs et tziganes et vous aurez votre réponse.

            De plus, comment se fait-il dans ce cas que les français nazis aient participé à la fondation du FN ?

        • Robert dit :

          Faux, c’est la SS qui a éliminé les SA, qui étaient nationaux-bolcheviques, Hitler ayant créé une branche politique exclusivement dédiée à sa personne et détestée par les conservateurs et les bourgeois auxquels ils le rendaient bien. Les conservateurs ont rejeté le national socialisme, Ernst Von Salomon ou Ernst Junger par exemple, et les bourgeois l’ont suivi par simple opportunisme.
          C’est pathétique de toujours vouloir ressortir les schémas de pensée de gauche à des réalités bien plus complexes.

      • Fred dit :

        @ Gisa
        Les Nazi socialistes ?

        Ben voyons, ils sont connus pour avoir nationalisé les entreprises à tour de bras, exact ?
        Ils ont encouragé et développé les syndicats et l’autogestion, exact ?
        Ils sont connus pour avoir développé le vote populaire, les élus qui rendent compte de leur mandat et révocables, exact ?
        Ils ont favorisé les contre-pouvoir et leur indépendance : justice, presse, associations libres, etc. Exact ?

    • xavier dit :

      L’extrême gauche ne fait pas des attentats et des massacres de masse, que ce soit en Amérique du nord ou en Europe. Je sais que vous aimeriez bien mais non.
      Mettre au même niveau extrême gauche et extrême droite et d’une bêtise et d’une inculture crasse.

      • norbert dit :

        Je n’ai aucune sympathie pour les extrêmes, mais visiblement vous avez choisi vos extrêmes , et défendre l’extrême gauche avec de tel arguments est un non sens historique. L’extrême droite a au minimum un désir de « protéger la nation » même si les moyens sont inadaptés et criminels et l’extrême gauche n’a qu’un but tout détruire dans une anarchie internationale.

        • Fred dit :

          @ norbert
          Les militants d’extrême-gauche ne sont pas tous anarchistes, loin s’en faut.
          L’Anarchie ne prône pas la destruction (à l’exception d’un courant nihiliste aujourd’hui éteint).
          L’Anarchie n’est pas une absence de règle, bien au contraire.

      • Twouan dit :

        Bof,
        tu as malheureusement tord, les deux cotes sont aussi dangereux.

        (cambodge, vietnam, chine, divers groupuscule en amerique latine)

      • Royaliste dit :

        @ xavier

        « Staline, Lénine, Trotsky, Marx, PCF, URSS, communisme, goulag, holodomor » c’est de l’extrême droite pour vous ?

        • Fred dit :

          Staline, oui, à l’extrême droite.
          Quand à Lénine, Trotsky et Marx, ils n’ont massacré personne.

          • Clément dit :

            Rendons à César ce qui est à César, Trotsky était quand même le chef de l’armée rouge durant la guerre civile russe. Il a beaucoup de sang sur les mains.

          • Robert dit :

            Trotsky était simplement le plus sanguinaire des chefs bolcheviques, il suffit de lire sa prose. Instauration du système des otages, dénonciation des parents par les enfants, création de la Pravda journal unique et de l’armée rouge qui opprimera et envahira toute l’Europe, des textes ou il affirme être prêt à tuer 90% des russes sans hésitation si la révolution le nécessitait.
            Et Lénine n’était pas en reste en massacrant toutes les autres tendances politiques avec lesquelles ils avaient gagnés les élections.
            Lénine était un grand admirateur de la Terreur de 1793 et de ses inspirateurs, dont un pré communiste Gracchus Baboeuf qui a théorisé l’élimination de masse. Lénine est allé en Vendée s’inspirer de cet exemple.
            Sans Lénine et Trotsky, il n’y aurait jamais eu l’étape suivante, Staline.
            Défendre le communisme en actes, c’est défendre le pire système criminel et concentrationnaire de l’histoire humaine.
            Et se permettre cette infâmie dans un lien sur l’extrême droite en Allemagne, c’est révélateur.

          • Fred dit :

            La « guerre civile russe » comprends la lutte contre les armées monarchistes soutenues par la France, l’Angleterre, les USA, et une belle palanquée de pays : Canada, Australie, Afrique du sud … Au point qu’elle aurait aussi pu s’appeler guerre patriotique !

            Ben oui, du coup, il y a eu des morts, mais certainement pas de la manière décrite par Robert qui trouve toujours d’improbables sources propagandistes putréfiées.

            Eh ben mon Robert ??? Tu t’adresse à nouveau à moi ??? Tu avais juré que tu ne le ferais plus jamais ; mais tu n’auras tenu que trois ans :o)))
            Tu n’as décidément aucune parole (gaffe c’est un péché – t’iras pas au Paradis).
            Aucun honneur … Pas beau, ça, mon ami.

          • Clément dit :

            Fred, on doit quand même reconnaitre que les populations civiles ont subis de très fortes exactions durant la guerre civile russe (et après), de la part des « blancs » mais aussi de la part des « rouges ».
            Après c’est en effet une chose propre à la guerre et non spécifique aux bolchéviks.

      • petitjean dit :

        @xavier
        extrême gauche : « action directe » , « la bande à bader », les brigades rouges » , etc
        reprenez vous dossiers !
        le communisme, pas d’extrême gauche ? Combien de dizaines de millions de morts ?

      • Pravda dit :

        L’extrême gauche ne fait pas d’attentats? Et les brigades rouges, fraction armée rouge, les cellules communistes combattantes, action directe…
        vous n’avez peut-être pas l’âge pour vous souvenir, mais ne faites pas d’affirmation sans vérifier.
        L’extrême gauche a été la hantise des gouvernants des années 70/90. Maintenant c’est l’islamisme et l’extrême droite, personnellement je casserais les antifas et black blocs mais ils doivent bien servir le gvt pour décrédibiliser les manifestations.

      • Clément dit :

        C »est drôle comment tout vos contradicteurs ne trouvent que des références très anciennes.
        L’extrême droite et les fondamentalistes religieux tuent des gens actuellement, des USA jusqu’à la Syrie. On peut citer par exemple les « incels » qui détestent tellement les femmes (et les hommes se comportant correctement avec les femmes) qu’ils sont prêt à les tuer, jusque dans les écoles et les universités.

    • banban dit :

      Je doute assez peu qu’un membre de la « Bande à Bader » reçoive un meilleur traitement. surtout en Autriche…

    • Kinowa dit :

      Ou, des islamistes…….

  2. dolgan dit :

    « citoyens du Reich » Une belle bande de débiles. Royaliste à côté est un petit joueur qui veut rétablir la monarchie. Eux ils croient que l’empire allemand existe encore et que l’état Allemand est illégal.

    • Specht dit :

      Rêver d’un retour de l’Empire allemand, à la limite, ne donnerait aucune crainte. Frédéric II de Prusse était un véritable génie des Hohenzollern, il apporta beaucoup à l’union allemande et à la vie intellectuelle. Mme Kramp-Karrenbauer fait référence à tout autre chose, le nazisme qui détruisit définitivement le génie allemand.

      • dolgan dit :

        Rêver d’un retour de l’empire allemand, c’est une chose . Considérer qu’il existe toujours, c’est un autre délire.

    • L AHIRE dit :

      @dolgan,

      merci de ne pas assimiler la Monarchie française et le Reich nazi !

      En France, loin d’être marginal nous sommes nombreux à estimer qu’un changement de régime politique serait une bonne chose. Le système républicain a largement démonter son efficacité et est à bout de souffle… Ce n’est qu’une question de temps, ne vous en déplaise.

      • Royaliste dit :

        @ L AHIRE

        « merci de ne pas assimiler la Monarchie française et le Reich nazi ! »

        Vous avez choisit la mauvaise ligne de défense.
        Ce sont les bien-pensants qui le font le classement « fasciste-démocrate » donc ça ne sert à rien d’adopter cette attitude défensive. La meilleure défense c’est l’attaque. Moi quand l’un d’entre eux me dit « tu es fasciste », je répond « oui … sauf les jours fériés », ça les fait bugger et après ils n’ont plus d’emprise psychologique sur moi. Faut pas avoir peur d’être traiter de fasciste. Moi, ils peuvent me classer où ils veulent, je m’en branle.
        Fasciste, raciste, sexiste, homophobe, xénophobe, antisémite, je prend tout, pas de problème. Y’a que la pédophilie, ça je leur laisse (un minimum d’honneur, faut pas déconner).

        • Castel dit :

          @Royaliste
          Avec les idées que vous affichez, vous auriez du mal à remplir une salle des fêtes….
          Mais c’est évidemment suffisant pour occuper le comptoir du bistrot du coin !!!

          • Royaliste dit :

            @ Castel

            Je n’ai pas dit que j’avais ces idée là. J’ai dit que l’on pouvait m’accuser de tous ces maux, je n’en avais rien à cirer. Un bien-pensant qui est mis en difficulté sur son idéologie criera invariablement au fascisme. La combine est connue, faut pas en avoir peur.

        • dolgan dit :

          Après bon, si L AHIRE veut s’inventer des insultes là où il y en a pas, grand bien lui fasse. Je n’ai pas parlé de nazi (parce que je ne suis pas certain que ça s’applique dans le cas de ces mouvements) et encore moins de Fascisme .

      • Castel dit :

        L AHIRE
        La Cinquième République semble ( plus ou moins) à bout de souffle, c’est un fait, et il faudrait sans doute envisager de réformer le constitution, pour aller vers la Sixième ( mais pas celle de Mélanchon bien sûr)
        La cinquième a joué son rôle au sortir de la guerre, mais maintenant, il faudrait sûrement passer à autre chose, c’est à dire avoir à la tête du pays un homme qui ne soit pas un chef de parti, mais plutôt un arbitre qui veillerait au respect de la nouvelle constitution, et qui ne serait plus élu au suffrage universel direct, mais par toutes les institutions représentatives du pays ( assemblée nationale, Sénat, régions etc…)
        Bref, quelqu’un qui aurait une légitimité indiscutable aux yeux du pays, qui ne gouvernerait pas directement, ce rôle étant dévolu au premier ministre, mais qui pourrait intervenir en cas de blocage des institutions, et proposer des référendums au Français en cas de protestations d’une partie importante de la population du ce pays.
        Le paradoxe de la Cinquième République est que ce système existe déjà, puisque c’est le premier ministre qui est censé gouverner, mais qu’il ne fait qu’appliquer les orientations du président de la république, lui-même chef de parti (on l’a bien vu avec Macron, qui au départ n’en était pas un, mais qui a été obligé de créer son propre parti pour pouvoir gouverner !!) et qu’en cas de cohabitation, il y a souvent un blocage des institutions, les 2 chefs de l’exécutif tirant l’attelage dans des directions différentes….
        Donc, avec cette nouvelle constitution, il n’y aurait pas ce genre de problème, le président se contentant de faire appel à un premier ministre dont le parti serait majoritaire après les législatives, éventuellement dans le cadre d’une coalition….
        Alors, me direz vous, c’est également ce que pourrait faire un souverain dans le cadre d’une monarchie constitutionnelle, mais c’est aux Français d’en décider sans qu’on essaye de leur imposer par la force !!!

      • dolgan dit :

        @ L AHIRE,
        .
        Apprenez à lire avant de répondre à côté.

      • Clément dit :

        Quand vous parlez de la monarchie française vous parlez de celle qui se fait tailler en pièce à Crécy ? de celle qui s’enfuie en cachant les bijoux dans ses sous-vêtements ? ou de celle qui perd la tête ?
        La vraie noblesse c’était la noblesse d’épée, le reste ce sont justes des courtisans trop maquillées et trop fragiles.

    • NRJ dit :

      Qu’ils soient royalistes, islamistes, fascistes, ça ne change pas grand chose. C’est des ennemis de notre pays et des valeurs qu’il porte.

      • Castel dit :

        NRJ
        Tiens, pour une fois on est d’accord !!

      • Royaliste dit :

        @ NRJ

        Vous ne défendez pas notre pays (la France) mais votre régime politique (la république). La France c’est 1300 ans de royauté, c’est notre ADN. Si vous avez renié l’histoire, c’est que vous n’êtes plus Français mais citoyen.

        • Clément dit :

          Avant la République ? vous parlez de la France ou chacun se définissait selon sa région, parlait sa propre langue, utilisait un système de mesure différent et où les rois pouvait être « Allemand »?

    • Royaliste dit :

      @ dolgan

      Whooo, je suis classé modéré maintenant ?!
      Grâce aux néo-nazis, je vais pouvoir intégrer la fonction publique. M’en vais allumer un cierge à Saint Adolph. Vous pouvez effacer ma fiche S les gars.
      Merci dolgan 🙂

      • dolgan dit :

        Désolé, mais pour moi vous n’êtes pas dans la catégorie modéré. C’est pire: je mets les royalistes dans ma catégorie « absurde », en compagnie d’Asselineau par exemple. Mais absurde pas dangereux. 😉

        • Royaliste dit :

          @ dolgan

          Asselineau c’est un républicain pur sucre (un traître), énarque de surcroît. Vous ne pouvez pas me mettre dans la même case que lui. Ce n’est pas fairplay de votre part, ça, je proteste vigoureusement 🙂

  3. Clément dit :

    « En outre, il est apparu que 48.000 munitions et 62 kilos d’explosifs ont disparu de l’armurerie du KSK…  »
    Vue la porosité entre l’extrême droite, le trafic d’arme, le grand banditisme et les islamistes, il y a de quoi être inquiet …

    • Thaurac dit :

      les accointances de l’islamisme sont plutôt l’extrême gauche , il me semble.

    • haut de games dit :

      ah parce que tu associe l’extrême droite aux Islamistes,c’est amusant mais quelque part c’est vrai que Hitler disait du bien du systéme musulman du Grand moufti ./..
      que ce soit du coté du fameux nouvel ordre mondial vanter par les réseaux anti complot ,que ce soit coté libéralisme exacerbé ..que ce soit dans les mouvements racialistes ou féministes extrémistes aussi qui peut être un jour traqueront pour les juger de je ne sais quoi le petit blanc hétéro ou que ce soit dans les attaques répéter des Véganes contre les bouffeur de viande ou bien que ce soit avec les complots idéologiques nostalgique des nazis …ou que ce soit dans les infiltrations récurrentes des fanatiques islamiques trop content de l’ouverture aux quatre vents des frontières de l’Europe et trop content en rêvant d’imposer leur soit disant Kalifa mondial!

      c’est vrai que BRRRRRRRRRRRRR …cela fait froid dans le dos de nos progénitures
      la démocratie est en Fâcheuse posture à l’avenir en Europe et je sent le vent de la Guerre civile ou le Chaos arriver d’ici peu ?…..une idée comme cela !
      on sent quand même bien le vent où cela nous mène !
      quand le marché capitaliste n’aura plus rien à tirer de l’Europe ,à feu et à sang
      devinez sur qui il mettra son dévolution de soit disant démocratie consommatrice *??

      à vos réponses vous avez 5 minutes

    • L AHIRE dit :

      La porosité entre extrême droite et islamistes….? Vous plaisantez… Les musulmans sont soutenus dans leur conquête des Etats occidentaux par tous les gouvernement de gauche !!! Soit vous êtes de mauvaise foi, soit vous êtes nul en géopolitique…

      • Clément dit :

        Qui a fourni les armes à Coulibaly ?
        https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/trafic-armes-identitaire-claude-hermant-voit-sa-peine-alourdie-8-ans-prison-appel-1620857.html

        Qui a supervisé les transactions entre Daesh et Lafarge ?
        https://www.20minutes.fr/politique/2061227-20170503-ancien-candidat-fn-municipales-supervise-collaboration-lafarge-daesh

        Qui partage la propagande de Daesh ?
        https://www.20minutes.fr/justice/2538375-20190612-images-exactions-daesh-marine-pen-renvoyee-correctionnelle

        Et plus généralement, prenez un islamiste et prenez un militant d’extrême droite et demandez leur avis sur : les athées, les LGBT, les juifs, les francs maçons, l’art moderne, l’avortement, le droit des femmes, …

        • Rb dit :

          Ah parce que le FN c’est l’extrême droite, des nazis ? non mais les gens sont complètement con à ne plus savoir rien sur rien. M’enfin pas de doute Clément, t’es un bon bobo gauchiasse qui a bien appris sa leçon de collabo du système malgré lui, ça fait même peur à voir à quel point tu ranges les gens dans des cases, dans l’histoire il n’y a que les régimes totalitaire justement qui ont établi que 2 camps possible; avec ou contre eux, vous faite exactement pareil sans le moindre discernement ni la moindre jugeote.
          FN= nazis, alors que MLP a un programme d’extrême gauche (sauf sur l’immigration), ça fait pisser de rire !

          • Clément dit :

            Et toi Rb t’es juste un petit lâche qui se cache derrière un écran pour calomnier les gens. En face à face les mâles zéta de ton espèces baissent les yeux et passent leur route 😉

            Surtout qu’a aucun moment je dit que « FN = Nazis » (même si je vous invite à regarder le CV des fondateurs de ce parti), je dit juste qu’il y a des liens avec les islamistes.

        • Robert dit :

          Clément,
          Un ex du FN n’est pas le FN et un trafiquant de drogue ne se préoccupe pas de qui lui achète ses armes.
          Et les images des exactions de Daech sur la page de MLP répondaient justement aux accusations politiques assimilant le FN a Daech, en montrant que le rapprochement était ignoble. Ce qui n’a pas empêché la gauche et la justice de la poursuivre pour avoir montré ces images qui étaient accessibles depuis des mois sur internet sans jamais susciter la moindre poursuite. Est-ce que montrer ces images n’est répréhensible que quand on s’appelle Marine Le Pen?
          En plus, elle n’en faisait aucune apologie, elle voulait juste illustrer l’horreur de Daech et l’ignominie à la comparer avec eux.
          Amalgame que vous faites d’ailleurs avec des rapprochements qui n’apportent aucune preuve, deux anciens d’un parti agissant à titre personnel ne sont ni un parti ni une ligne politique. Je remarque d’ailleurs que ce genre de méthode que vous utilisez est la pratique habituelle de la gauche.
          Quand aux opinions politiques et sociétales, Marine Le Pen est favorable à l’avortement, au PACS et probablement au mariage homo elle a refusée de manifester contre et elle est entourée de militants pour les droits homosexuels comme Chenu.
          Prenez-vous en aux détournements de fonds publics, là il y a à dire, mais c’est vrai que toute la classe politique en fait autant.
          Vous mentez et vous dites des sottises comme d’habitude, parce que vous êtes un malhonnête homme, mais faute d’arguments, vous ressortez sans cesse les rapprochements de la presse de gauche qui a renoncé à débattre, préférant l’anathème et la censure sur ses adversaires.

          • Clément dit :

            Le FN n’est pas toute l’extrême droite, c’est juste prétendante derrière lequel la plupart des courant se rallient au moment des élections.

            « vous êtes un malhonnête homme, »
            De la part du roi de l’inversion morale, c’est un compliment 😉

          • Robert dit :

            Clément,
            Argumentez, fournissez des faits que ce que je dis est faux. Rapprochements faciles et reprises d’articles paresseux de la presse bien pensante ne sont pas des faits avérés.
            Dites ce qui est « inversé » dans mes propos.
            L’anonymat est un trésor pour dire n’importe quoi sans avoir à en répondre par des pirouettes.
            Des faits, des arguments, agissez comme un homme honnête pour une fois.

          • Clément dit :

            Vous avez les liens plus haut, je vous laisse lire. Après c’est peut être dur à admettre, mais la réalité est ainsi faite.

            Et comme je l’écrivais plus haut, prenez un islamiste et prenez un militant d’extrême droite et demandez leur avis sur : les athées, les LGBT, les juifs, les francs maçons, l’art moderne, l’avortement, le droit des femmes, ….

          • Robert dit :

            Clément,
            Vous mentez et vous parlez de ce que vous ignorez.
            Le RN est dirigé par nombre de militants de l’homosexualité, Sébastien Chenu a organisé des gay pride, Marine Le Pen est favorable à l’avortement et rend hommage à Simone Veil, elle parle sans cesse des français de branche des banlieues dont les musulmans, elle s’est rapprochée de la communauté juive depuis un moment, de nombreux maçons sont au RN comme Collard, etc…
            Quand on ne sait pas, Clément, c’est dur à admettre, mais on évite…

    • GELASE dit :

      « Vue la porosité » …. »vu » …mdr…dans quel film ???

  4. Raymond75 dit :

    Dans toutes les démocraties qui ont abandonné le service militaire, les militaires professionnels sont bien infiltrés par l’extrême droite. Cela a parfaitement été étudié lors des élections dans les villes qui comprennent encore de grandes garnisons.

    Le cas à la limite de la caricature est la circonscription de Satory près de Versailles, uniquement constitué de logements de la Gendarmerie Mobile : plus de 65% des voix pour le FN, alors que Versailles, ville conservatrice de droite, ne fait que environ 23 % des voix pour le FN :

    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/vote-fn-gendarmes-se-confirme-126224
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/plus-moitie-militaires-policiers-voteraient-fn-94340

    Le nationalisme (qui n’a rien à voir avec le patriotisme), l’usage de la force, le besoin d’ordre et de discipline et les interventions, rarement victorieuses, dans les pays musulmans, ainsi que les souvenirs de la guerre froide, ne favorise pas la diversité de la pensée, et peut même dériver vers des comportements sectaires du fait des ‘traditions’.

    Danger pour la démocratie ? Peut être en fonction des circonstances ….

    • Robert dit :

      Vous connaissez un parti dit représentatif et républicain qui défende réellement la police, la gendarmerie, l’application égale et rigoureuse des lois pénales, les citoyens victimes de prédateurs en augmentation?
      S’il y en avait dans la classe politique « respectable » le FN devenu RN ferait 1% aux élections, y compris à Satory.
      Demandez aux policiers et gendarmes leurs préoccupations, la sécurité pour leurs familles et pour eux, la justice égale pour tous, un peu plus de considération pour ceux qui risquent leurs vies pour leurs concitoyens et l’Etat.
      Des revendications hautement fascistes à coup sûr puisqu’elles ne figurent dans aucun programme « respectable » au moment de les appliquer.

    • Twouan dit :

      La gendarmerie mobile ce sont des citoyens qui se font insultes toute la journee en emeute et en manifestation (comme si c etait les gendarmes qui faisaient les lois).
      Peut etre que la specialisation abusive a des consequence plus profonde comme une certaine lascitude.

    • Anaxagore dit :

      Danger pour la France ?

      • Raymond75 dit :

        J’ai dit « selon les circonstances » : la cinquième république est née d’un coup d’état militaire en 1958, car les militaires de carrière craignaient que la 4ème république donne son indépendance au ‘département’ d’Algérie, où la France pratiquait l’apartheid.

        Ce sont les mêmes qui en 1961 ont fait un putsch contre la république, putsch de bouffons galonnés qui fut réduit à néant en deux jours car le contingent a refusé de les suivre. Par la suite ils ont plongé dans le terrorisme contre la population française.

        Ce qui n’a pas empêché la fin de l’apartheid français en Algérie …

        Cela relève de l’histoire contemporaine de la France, et d’une vision ultra nationaliste et antidémocratique, c’est à dire de l’extrême droite, issue de l’armée de l’époque (j’ai bien dit de l’époque).

        • Robert dit :

          Le droit coutumier coranique n’est pas l’apartheid, c’est une concession faite aux musulmans qui ne voulaient être gouvernés que par des musulmans.
          Et des élus indigènes et musulmans, y compris à l’assemblée nationale, c’est une réalité en Algérie Française.

    • BoitaR dit :

      Les gendarmes sont de militaires « de principe ». Ils ont une fonction de police. De ce fait, et sans remettre en cause vos données que je n’ai pas vérifié, leur extrémisme découle de raison certainement différentes (proximité avec la petite délinquance, par exemple) d’éventuels extrémisme au sein de nos forces armées « traditionnelles ».
      Il me parait donc difficile d’appuyer une thèse portant sur l’armée en partant de la gendarmerie.

    • PK dit :

      En quoi voter FN est un danger pour la démocratie ?

      On a un président de gauche qui s’est bien assis sans complexe sur la démocratie, sans que personne ne fasse de statistiques sur ses électeurs – qui ont tous voté vert aux dernières municipales.

      Le vert serait-il néfaste à la démocratie ?

      • Castel dit :

        PK
        Mais il me semble bien que ce parti a prit ses distances avec les plus extrémistes, donc, je ne vois pas ou est le problème…..

    • LA HIRE dit :

      Sauf que vous prenez la définition d’extrême droit des médias de gauches (c’est à dire 90% des médias)…

      Dans l’armée, y compris gendarmerie, les notions d’ordre , de discipline et d’amour de la patrie, sont plus présentes que chez les civiles et à plus forte raison que chez les bobos urbains mondialisés qui vomissent leurs ancêtres et leur nation. Dès lors, ces valeurs étant cataloguées depuis la fin du XVIIIe, à juste titre, comme relevant d’une idéologie de droite, il est normal de les retrouver dans les votes. Puis, un cran au-dessus vous avez ce que l’on appelle l’extrême droite, qui dans les faits est bcp moins dangereuse que la gauche. Jusqu’à preuve du contraire, les massacres du XXe siècle sont le fait d’idéologies classées à gauche, jamais à droite… Le changement de paradigme en la matière ayant été imposé par les médias de masse au milieu du XXe…

      • Raymond75 dit :

        Le nazisme était de gauche, tout le monde le sait.

      • Twouan dit :

        ?
        On comprends rien.

        C est quoi un bobos de gauche mondialise?
        Pourquoi vomirai t il vos ancetres?
        Que la majorite des gens ne fassent pas le noble serment de servir sous les drapeaux n en fait pas des moins que rien.
        Dans ce pays, c est une personne un vote. Chaque opinion compte dont la votrr mais de grace rester courtois.

      • Castel dit :

        LA HIRE
        Ah bon ?
        Il me semblait quand même que les nazis étaient classés à l’extrême droite…..
        Dans une moindre mesure, toutes les dictatures d’Amérique du Sud-si l’on excepte les Cubains, revendiquaient leur proximité avec cette tendance…..
        D’ailleurs de mon point de vue, il n’y a pas une différence aussi claire que ça, entre ces régimes qui se revendiquent d’extrême gauche ou d’extrême droite, puisque seuls ceux qui sont du « bon côté du manche » en profitent vraiment, la majorité des populations subissant leur oppression, sans en avoir le moindre avantage, et sans pouvoir protester, puisqu’officiellement tout va bien, et ceux qui auraient le malheur d’essayer de vouloir le faire, seraient immédiatement dénoncés comme « ennemis du peuple » ou « agents de l’étranger »

      • Clément dit :

        En même temps l’ordre et la discipline sont des valeurs totalement dévoyés par les figures d’autorités. C’est au nom de l’ordre qu’on a massacré, pillé, emprisonné, génocidé au cours des siècles.

        Et les bobos urbains mondialisés ne vomissent pas leurs ancêtres et leur nation, ils en ont juste une visions moins romantique et plus réaliste, plus historique.

    • L'étonné dit :

      @Raymond75
      Bonjour,
      « Le cas à la limite de la caricature est la circonscription de Satory près de Versailles, uniquement constitué de logements de la Gendarmerie Mobile : plus de 65% des voix pour le FN »
      J’ai toujours été très étonné de voir paraître ce résultat de sondage.
      En effet, même si le FN est certainement pas « ma tasse de thé », il me semble malgré tout que ce parti politique est légal.
      Alors, pourquoi mettre en avant que les gendarmes ont cette orientation politique!?
      Parce que, à ce petit jeu, pourquoi ne pas faire un sondage ethnique à propos de la population carcérale!

      • Joukov dit :

        je vous invite à vous renseigner sur l’histoire du FN, notamment formé par des anciens collaborateurs pétainiste ou de la waffen ss. Mais vous avez raison, je me demande encore pourquoi et comment ce parti n’est pas interdit.

        • L'étonné dit :

          @Joukov
          « je me demande encore pourquoi et comment ce parti n’est pas interdit. »
          Peut être un début de réponse: parce que les scores du FN aux élections permettent de diviser la droite, donc de l’affaiblir. Je vous laisse deviner qui pourrait tirer profit de cette situation!
          Parallèlement, certains à droite doivent aussi y trouver leur compte…

          • Clément dit :

            On me dit dans l’oreillette que ça serait même un président de gauche qui a permis au FN d’être ce qu’il est aujourd’hui.

          • Robert dit :

            Il n’y a surtout plus de convictions de droite à droite.
            Et le RN ne rêve que d’être de gauche.

        • arnaud dit :

          @joukov

          Je vous invite à vous pencher sur un parti ayant compté un collabo notoire, élu ensuite a de hautes fonctions… et à ses actions. Et votre intolérance est assez édifiante. Je me demande pourquoi vous n’êtes pas interdit aussi…

          • Albéric dit :

            Rappeler des faits historique n’est pas de intolérance mais une œuvre de salut public dans la période actuelle ou la guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force.
            Renseignez vous M Arnaud, qui sont Léon Gaultier, François Duprat, Pierre Bousquet, Roland Gaucher, François Brigneau et beaucoup d’autres, tous fondateurs revendiqué du FN et étant toujours considérer par les ideologue du partie comme des précurseurs, des hommes d’honneur voir l’avant garde.

        • Robert dit :

          Il y a eu autant de résistants parmi les fondateurs du FN, dont Rolande Birgy une juste parmi les nations à Yad Vashem et Georges Bidault le successeur de Jean Moulin à la tête du CNR. Et parmi les anciens collabos, il y en a au moins trois qui venaient du socialisme, un trotskyste , un socialiste et un communiste.
          C’est marrant qu’on rappelle toujours certains membres et jamais d’autres qui permettent quand même de relativiser la réalité
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_du_Front_national

          • Albéric dit :

            @robert
            La réalité evidement c’est que tout le monde peut tourner casaque (un exemple parmi tant d’autre, Pierre Laval passé du blanquisme dans sa jeunesse à président de la milice sous l’occupation allemande) et que bien évidement un résistant, un communiste, un trotskyste, un socialiste, un royaliste (insérer ici ce que vous voulez) n’est pas dispensé et devenir raciste, anti semite, collabo, partisan de l’apartheid en Algerie ou même terroriste pour l’OAS . C’est a la porté de tout le monde pour peut qu’on s’en donne la peine, cela ne change rien a idéologie porté a l’époque fièrement (et aujourd’hui plus secrètement) de ce parti inspiré en grande partie par la cagoule d’avant guerre,le PPF, ordre nouveau et la frange la plus radicale des gudards. Le point de départ est une chose, l’itinéraire une autre, le point d’arrivé une troisième mais cela ne dédouane pas l’idéologie qui est derrière pour autan.

          • Robert dit :

            Les faits, Albéric, rien que les faits, il y avait plus de résistants au FN jusqu’à la fin que dans n’importe quel autre parti, certes parce que beaucoup de militaires mais aussi de patriotes.
            Les raciste actuellement ils sont bien en cour on leur permet de ne pas respecter le confinement pour cause d’émotion. Ceux qui émettaient des réserves sur l’immigration avaient raison, on peut le constater tous les jours.

    • Un moblo dit :

      Deja ce que vous dites est faux. Satory n est pas peuplé que de gendarmes mobiles. Il y a aussi un régiment…… et des civils. Après l extrême droite qui dans l’ensemble est plutôt discrète semble plus vous défriser que l extrême gauche qui casse, pille et agresse…..

      • Raymond75 dit :

        Je ne parlais pas de la ville de Satory en tant que telle, mais d’une de ses circonscription uniquement constituées de logements de gendarmes mobiles.

      • Clément dit :

        « l extrême droite qui dans l’ensemble est plutôt discrète »
        => allez dire ça aux femmes victimes des incels.

  5. Tiger dit :

    J’ai l’impression désagréable qu’on mélange des faits potentiellement graves (vols d’armes et d’explosifs) avec un délit d’opinion (proximité avec l’extrême droite).

    • Clément dit :

      Les citoyens du Reich ce n’est pas l’extrême droite institutionnel, c’est plus une galaxie de groupuscules sectaires. Et le sujet des sectes et sociétés secrètes est prit très au sérieux en Allemagne.

    • BoitaR dit :

      L’expérience montre que le lien de causalité est parfois (souvent?) vérifié entre idéologie extrême et comportements dysfonctionnels.

    • ScopeWizard dit :

      @Tiger

      Et c’ est là un sentiment que je partage également d’ autant que le tout premier intervenant de ce fil pose une excellente question …………..

      Et tel que je présume qu’ il en va de même vous concernant , je rejoins également les commentaires de @C3C et de @basstemp que j’ estime fort pertinents ainsi que celui de @Françoise qui apporte un très intéressant éclairage .

  6. Françoise dit :

    Les citoyens du Reich sont des Allemands refusant l’État Allemand tel qu’il est depuis la fin de la 1ère ou 2ème GM, puisque le nouvel État a été imposé par les puissances victorieuses sans supprimer l’État précédent.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_de_citoyens_du_Reich

    Il existe aussi des citoyens du Reich autrichiens qui pensent la même chose à propos de l’Autriche.

  7. C3C dit :

    Je n’ai guère de sympathie pour les mouvements pro nazi et leurs membres.
    Mais je suis surpris de la tournure de votre article : il est évoqué des suspicions, des liens présumés. Et surtout, on trouve cette phrase étonnante : « Ses membres seront passés au crible afin de vérifier leur orientation politique avant d’être affecté dans une autre compagnie. »
    Il faut donc avoir une orientation politique bien définie pour avoir le droit de servir dans les forces armées, en Allemagne ? Voilà qui n’est pas de bon augure …

    • 3C3 dit :

      On parle de nazis…

    • précision dit :

      Ca m’a aussi interpellé. J’ose espérer que ça ne concerne que les partis d’inspiration nazie, et autres groupuscules violant la loi, parce que ce n’est pas respecter la démocratie que discriminer quelqu’un en fonction de ses opinions, fussent-elles détestables.

    • Robert dit :

      Personne ici n’a de sympathies pour les néo nazis, mais en Allemagne l’AFD est considéré comme néo-nazi, ce qui fait beaucoup de monde. En réalité, tout ce qui ressemble de près ou de loin à du patriotisme aux yeux de la classe politique allemande qui n’en finit pas de se repentir de crimes du passé et n’a plus de temps pour se préoccuper des crimes du présent.

      • Twisted dit :

        La mentalité allemande a quand même énormément évolué. Le simple fait que l’AfD existe montre bien qu’être nationaliste n’est plus tabou dans une Allemagne ou célébrer la victoire de son équipe à la coupe du monde était encore vu récemment comme dangereusement tendancieux.

        • Robert dit :

          L’AFD exclue régulièrement de ses rangs les nationalistes voire les patriotes, y compris à sa tête.

    • Clément dit :

      C’est le gars en France également. Certaines idéologies sont légales, mais sont jugées incompatibles avec certaines fonctions.
      Par exemple un ingénieur ayant milité dans des groupes écologistes « radicaux » dans sa jeunesse pourra se voir refuser certains dossiers ou certains clients.

    • Anaxagore dit :

      Oui, c’est très préoccupant. Notre époque ne supporte plus aucune liberté d’opinion.

      • Stéphane dit :

        oui, cet antinazisme primaire est vraiment agaçant
        (merci Desproges)

      • Fred dit :

        @ Anaxagore
        Ben oui, on a le droit d’être royaliste ou fasciste, on est en République, non ?
        Euhhhh … Tu réfléchis à ce que tu dis des fois ?

    • dolgan dit :

      Ne pas être un ennemi de la nation voulant la détruire (clairement le cas des citoyens du reich), oui , ça fait partie des bases pour faire partie des forces armées d’un pays.
      .
      Il ne faut pas avoir une orientation politique bien définie. Par contre, il ne faut pas avoir certaines orientations politiques extrémistes.

    • BoitaR dit :

      Plutôt, si. Si la fonction des fores armées est de défendre la république, je trouve légitime de se demander ce que foutent au sein desdites forces des mecs qui pensent que la république n’a pas lieu d’exister.
      En France « il est interdit aux militaires en activité de service d’adhérer à des groupements ou associations à caractère politique » Article L2141-3 du Code de la Défense. Donc une simple carte de parti est interdite.

    • haut de games dit :

      c’est vrai que cela devient pratiquement pareil !
      les juges se mettent à faire ce qu’ils reprochent justement aux prévenus !
      l’Allemagne de toute façon est devenue skizo dans ce domaine

    • jean pierre dit :

      c’est pas faux…tant qu’on y est il va falloir regarder les orientations religieuses 🙂

    • Françoise dit :

      @C3C : Les Allemands ont déjà l’équivalent de la loi Avia (Depuis son application, environ 50 % des Allemands s’auto-censurent dans les réseaux-sociaux).
      Nous nous plaignons de la pensée unique. Ils l’ont encore plus fortement qu’en France.

    • vrai_chasseur dit :

      La liberté d’opinion est constitutionnelle en Allemagne. Et vous pouvez compter sur les allemands pour la respecter.
      Le mouvement citoyen du Reich étant interdit en Allemagne, il est normal qu’on vérifie, pour un soldat a fortiori candidat à une unité d’élite comme le KSK qui est appelé à des missions gouvernementales sensibles, qu’il ne soit pas affilié ou sympathisant à un mouvement illégal.
      On fait les mêmes genres de vérifications en France pour certaines unités d’élite.

  8. basstemp dit :

    Quand un régime vire dans le genre « je vois des crimes politiques partout » , c’est que ça sent pas bon, pas bon du tout !

    Alors que la politique de mme Merkel est largement responsable quand a la dérive vers ce qu’ils nomment « extrème droite »

    Voila ou nous mène cet extrème centre, extrèmement soumis a la doxa libérale qui tue nos nations

    • Polymères dit :

      Oui et Hitler c’était la faute des juifs, on sait

    • Twouan dit :

      Eviter d avoir des militaires qui pronnent le putsh, c est ni de la police politique ni de la doxa liberale, c est de la bonne gestion.

      • GHOST dit :

        Twouan@ Vous connaissez l´histoire honteuse des parachutistes en Algerie? Une page sensible en France.
        Le général Bigeard..

    • filoo dit :

      La pluralité des opinions doit exister en France, en particulier dans l’armée, sans qu’elles soient exprimées dans le cadre de la fonction militaire: la grande muette.
      Écarter les potentiels putschistes fascistes des responsabilités procède du bon sens ou de la bonne gestion comme déjà exprimé, ainsi qu’éloigner le militants nazi de base de la manipulation de toutes les armes.
      Pour les militants d’extrême gauche prêt à passer à l’action terroriste, ils ne sont pas dans l’armée française.
      Quant aux terroristes islamiques français , ils sont partis en Syrie, dans le camp d’en face.

  9. Robert dit :

    Dans un pays qui a renié tout son passé et qui passe son temps à se repentir, dont les responsables politiques occupent leur activité à chercher des responsables à la désintégration de leur société dans une seule direction, elles sont loin les années 60 avec le terrorisme rouge, qui refuse de voir l’invasion migratoire et musulmane qu’elle promeut à marche forcée, qui va jusqu’à nier des crimes, certains s’étonnent de l’adhésion d’allemands à des groupuscules extrémistes.
    Ce qui nourrit le mieux et le plus durablement l’extrémisme politique réel, c’est l’injustice et le déséquilibre politique d’un pays. Si l’AFD est considéré comme néo-nazi, et objet d’un barrage idéologique, les radicaux vont vers ceux qui représentent vraiment des idées radicales.
    Je suis étonné que la France ne connaisse pas, sauf dans les fantasmes des bien pensants, ce genre de phénomène.
    Maintenant, je laisse la parole aux sachiants bien connus ici qui nous expliqueront avec compétence que la dictature est pour demain, le coup d’état, les chemises brunes et tout. Et je m’excuse pour ceux que j’ai dérangé dans leur confort intellectuel.

    • Pathfinder dit :

      @Robert
      Au delà des faits divers spectaculaires, il y a effectivement une lame de fond idéologique qui nettoie le terrain pour les élections à venir. Autant aux US qu’en Europe. La « politique culturelle » s’occupe de l’éducation des enfants, en leur enlevant les matières dites inutiles, c’est à dire celles qui pourraient leur donner matière à réflexion ou des références historiques.

      Cette même « politique culturelle » s’occupe également de chasser les lépreux confirmés, par exemple Jordan Peterson, qui pourra tout subir sans qu’aucun magistrat n’y voit jamais matière à intervenir. On vire les présentateurs TV qui ne suivent pas la doxa. En Suède, les groupes vegans/défense des animaux attaquent et menacent de nombreux agriculteurs et les autorités… n’y peuvent vraiment rien. Le reste est ainsi prévenu: des têtes sont coupées, les récalcitrants souffriront.

      Le cas évoqué dans l’article mérite donc d’être approfondi, non pas par Opex, mais par les autorités responsables. S’agit-il d’un nouveau procès d’intention, ou d’une affiliation réelle? Plus on réduit les marges de manoeuvre d’un adversaire, plus celui-ci réagit violemment.
      https://www.youtube.com/watch?v=CBqUO8DzMvY

      • Robert dit :

        Le monopole de la pensée progressiste, de gauche au sens large, nécessite un diable, et des réactions violentes pour justifier son existence, ses excès et abus. Si nécessaire il la provoque.
        Actuellement les campagnes de propagande et d’émeutes raciste, Black Lives Matter, sont organisées et financées par le parti démocrate et des organisations comme Open Démocraty de Soros, vous voyez plus de blancs gauchistes que de noirs qui suivent, ou pour certains viennent pour piller.
        C’est une entreprise de déstabilisation de Trump qui a utilisé la mort de George Floyd et qui s’étend au monde occidental pour le sidérer, le culpabiliser et le rançonner pour nous affaiblir. Jamais il n’est parlé de l’esclavage arabe et musulman ou africain qui ont commencé depuis l’antiquité, ont bien plus causé de souffrance que l’esclavage occidental, auquel ils participaient d’ailleurs en fournissant les esclaves et qui continuent sans repentance. On ne parle jamais de l’esclavage des blancs depuis l’antiquité jusqu’au 19eme siècle en Algérie et même en Angleterre et en Irlande avec les kidnappeurs.
        Nous sommes en guerre idéologique qui va continuer en guerre civile.

      • Clément dit :

        En même temps Jordan Peterson est plus le « leader des incels » qu’un idéologue politique ou un penseur. Et vue les crimes commis par les incels, on a peut être raison de se méfier. Après ça ne justifie pas d’agresser quelqu’un, mais rappelons quand même que ses « fidèles » sont dangereux.

  10. ClémentF dit :

    Les Allemands ont du mal à se regarder en face, ils ont toujours à cœur de laver plus blanc. On peut comprendre, mais bon, va falloir finir d’arracher le pansement, un jour.
    J’ai des copains la-bas qui ont la quarantaine, et ils sont partagés entre ces deux tendances.

    • Robert dit :

      Le questionnaire d’Ernst Von Salomon parle bien de cette dénazification qui est passée à côté des vrais problèmes et a prétendu sidérer un peuple pour des siècles.
      Il y a des questions importantes qui n’ont pas été posées autour du nazisme et qui risquent de revenir comme un boomerang un jour ou l’autre. Culpabilisez totalement le passé d’un peuple et vous pouvez être sûr qu’une partie de celui-ci en devienne, par réaction primaire, nostalgique. Je ne parle pas des nostalgiques du national-socialisme, mais de la continuité d’un peuple et de son histoire y compris à travers les périodes noires. Un peu comme les russes avec l’union soviétique.

  11. Auguste dit :

    C’est pas qu’ils soient nazis qui embête les autorités allemandes,c’est qu’ils se soient fait remarquer.
    A Nuremberg on a éliminé le sommet de la hiérarchie et ceux qui se sont fait remarquer,mais la majorité de l’ossature de l’état,police,fonctionnaires,armée est restée la même,en mettant au sommet des gens présentables.On a beau dire que les Allemands d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’hier,on ne peut nier qu’ils ont un lien de parenté et que le nazisme fait partie de leur Histoire.On a chassé le naturel avec la dénazification,il revient au galop quand les circonstances sont favorables.
    Et ce qui vaut pour l’Allemagne,vaut pour les autres pays.Voir la France.

    • Ératosthène dit :

      Bravo pour votre message mettant en avant l’héritage ADN.
      En attendant, pour la prochaine guerre franco-allemande, il faudra compter avec les nouveaux venus des deux pays.
      Je suis incapable de prévoir un déroulement…

  12. Antisubjective dit :

    Le FN n’est pas un parti politique interdit que je sache. Dès lors votre commentaire n’a pas lieu d’être.

    • Robert dit :

      Il n’a pas à être interdit, il s’est sabordé en changeant de nom et de programme.

    • Auguste dit :

      Si c’est à moi que vous vous adressez,je vous rassure.Je ne pensait pas au FN,mais à ‘l’ossature de l’Etat.Quel que soit le pays,après guerre,il était impossible de la purger,sous peine de détruire l’appareil d’état.

    • GHOST dit :

      Le général Bigeard, para en Algerie.. hasard de l´histoire Le Pen était aussi officier para en Algerie.. voyez le lien ..

      • arnaud dit :

        @ghost

        Vous prétendez connaître l’histoire des paras et l’algerie, en salissant la mémoire de Bigard, mais vous ne connaissez rien et annoncez 2 âneries meme pas digérées. Allez ouvrir un vrai livre et cultivez vous en essayant de comprendre ce qui se passait.
        Et revenez ensuite.

  13. Antisubjective dit :

    Tout à fait. On retrouve bien là le même progressismes us. Interdit de penser en dehors de leurs dogmes.

  14. sepecat dit :

    « En outre, il est apparu que 48.000 munitions et 62 kilos d’explosifs ont disparu de l’armurerie du KSK… Ce qui est « troublant » et « alarmant », a estimé Mme Kramp-Karrenbauer. Une enquête a été ouverte pour déterminer s’il s’agit d’une erreur dans les inventaires ou si du matériel a été volé « à grande échelle ». »

    La rigueur allemande, tant vantée par certains de ce côté-ci du Rhin, a du plomb dans l’aile (sans jeu de mots)… qu’il s’agisse d’une erreur d’inventaire ou, pire, d’avoir laissé s’échapper les objets en question. Qu’on se rassure, je ne dis pas que nous sommes meilleurs mais je constate non sans déplaisir que ceux, nombreux, qui à l’étranger prennent les Français dans leur ensemble pour des brêles se révèlent, in fine, tout autant voir plus laxistes.

  15. Lucien dit :

    Condamner des personnes qui violent la loi, c’est très bien (appartenance à un mouvement violent, détournement d’armes et de munitions, etc…). Par contre, condamner ou exclure quelqu’un pour la simple faute d’être nationaliste, je vois mal comment ça peut se justifier devant un tribunal. En France, c’est le genre de décision qui pourrait être cassée par la Cour Constitutionnelle ou par la Cour d’État si c’est une décision administrative.

    De plus, il faut bien comprendre que l’Allemagne ne peut pas vraiment compter sur ses jeunes d’extrême-gauche, Black Blocs, ou les migrants dont certains sont islamistes, pour protéger sa population. Donc, c’est bien gentil de vouloir faire les chasses aux sorcières mais tant que les recrues ne commettent pas des crimes, il me semble douteux de réduire encore un peu plus la population recrutable. La Sûreté Militaire, c’est fait pour ça, ils surveillent les individus ayant des liens avec des groupes considérés comme sensibles par l’État mais tant que ça ne bouge pas trop, pas besoin de leur taper dessus.

    • dolgan dit :

      Etre citoyen du reich , c’est par définition être anti-nationaliste. C’est la colonne vertébrale du mouvement: nier la nation allemande.
      .
      En France aussi , certains mouvements sont interdit et dissout, en parfait respect de la réglementation et dans un cadre très strict.

      • Lucien dit :

        Je ne connais pas le mouvement « Citoyens du Reich ». L’article parle d’exclure des membres ayant des idées extrémistes » et je doute que cela ne vise pas forcément qu’un seul groupe. Cela n’a rien à voir avec la dissolution d’un groupe violent. Mon commentaire est surtout lié à une inquiétude de voir s’ouvrir une nouvelle « Affaire des Fiches ».

    • Robert dit :

      Lucien,
      L’office de protection de la constitution ou une appellation approchante est très orientée vers la surveillance de l’extrême droite, il y a l’histoire bien sûr mais aussi des groupes néo nazis résiduels. Un parti le NDP représente l’extrême droite allemande en lien avec ce passé.
      Les soldats d’élite sont au contact de réalités que nous ignorons, dont celle de la motivation des choix politiques du pouvoir quand ces choix politiques les amènent à devoir intervenir. Ils voient revenir ceux qu’ils ont combattus quasiment en vainqueur puisque vivants et un jour prochain libérés, leurs proches continuant de soutenir leur cause.
      Il ne faut pas trop demander à un homme pour lui éviter de se retrouver devant des contradictions et un conflit de fidélité. Si un pays assume clairement son héritage y compris avec ses fautes, reste fidèle à l’idéal patriotique qui pousse à s’engager pour son pays, combat sans réserves ses ennemis et ne tolère pas qu’on insulte ses concitoyens et son pays sur son propre sol, je ne vois pas de raisons en dehors d’une motivation idéologique de s’engager pour un mouvement qui idéalise le passé voir nie ses crimes et n’a qu’un projet radical à proposer.

  16. Skw dit :

    Bonjour. Quelques points de langue allemande. On écrit « Die Welt » et non « Die Welte ». De la même manière, il faudrait écrire Frankfurter Allgemeine Zeitung puisque c’est le nom officiel du quotidien, souvent abrégé en FAZ. Bravo, sinon, pour la qualité du blog.

  17. tartempion dit :

    En France on se souvient qu’avec l’arrivée de Mitterrand , certains officiers sympathisants carriéristes et francs maçons s’étaient montrés sourcilleux sur le contenu des chants dans nos armées , toutes mentions relatives à la wehrmacht ou anti communiste ou anti FLN devaient être bannies…..40 ans après ,on chante encore Anne Marie en allemand au 3°REI ou contre les viets ou en Algérie dans le djebel , s’en parler de la petite piste , le chant de l’Africacorps du Maréchal Rommel … Il faudrait peut-être en France créer un comité Théodule pour réfléchir sur qu’elles unités dissoudre et revoir la doctrine …..Je propose des chants en arabe à la gloire du FLN, des chants à la gloire des phalanges républicaines en espagnol etc….. S’agissant de nos camarades allemands , j’estime qu’ils doivent puiser dans la riche histoire militaire de leur pays en se gardant de faire la moindre référence au nazisme.

    • fabrice dit :

      Merci parce que l’ « exploit militaire » d’avoir enfermé des femmes, des enfants et des vieillards dans une synagogue et d’y avoir mis le feu, comment dire ?
      Je comprends Merkel qui fait preuve de vigilance quand de tels énergumènes s’infiltrent dans l’armée allemande. Je suis pour la liberté d’expression mais pas pour confier des armes à n’importe qui.

    • Clément dit :

      Les phalanges étaient nationaliste en Espagne. Ce sont les brigades qui étaient républicaines.

  18. Castel dit :

    L’Allemagne est quand même un cas particulier, vu son passé relativement récent, il est normal qu’elle soit particulièrement vigilante sur la composition de son armée, et qu’elle exclut de ses rangs, ceux qui se revendiquent comme néo-nazi, c’est à ce prix qu’elle inspirera confiance- ou pas- à ses voisins et partenaires….
    Maintenant, c’est vrai, pour autant, ses soldats on bien le droit de se positionner sur le plan politique à l’extrême droite à condition qu’ils prennent clairement leurs distances avec les nostalgiques du troisième Reich et qu’ils ne se lancent pas dans des actions hasardeuses comme le détournement d’armes et d’explosifs par exemple…

  19. haut de games dit :

    la DOXA pro Merkel a une peur bleue des armées
    voilà pourquoi l’armée allemande ne vaut plus grand chose en moyens
    et voilà aussi pourquoi cette Europe est incapable de prendre son indépendance vis à vis des amerloques

  20. pierrech dit :

    Pour ceux qui lisent (et comprennent) l’allemand, voici qqun qui n’est pas vraiment du même avis que sa ministre de la défense:

    https://philosophia-perennis.com/2020/07/01/akk-zerschlaegt-ksk/

    Et la traduction en francais par Google:
    https://translate.google.com/translate?sl=auto&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fphilosophia-perennis.com%2F2020%2F07%2F01%2Fakk-zerschlaegt-ksk%2F

  21. LA HIRE dit :

    Ben voyons…

    On suppose que les membres ayant des idées d’extrêmes gauches, eux ne sont pas concernés, ils sont dans le camp du bien !

    Comme pour Face Book, l’Etat se permet de juger qui a de bonnes ou de mauvaises pensées…

    On y arrive doucement mais sûrement…

    • dolgan dit :

      C’est sur que sur facebook, il n’y a jamais de propos d’extrême droite.
      .
      Toutes les publications relayées par ma tatie raciste sortent donc de mon imagination …

    • Clément dit :

      L’état n’a rien à voir dans le fonctionnement de Facebook.

  22. aleksandar dit :

    L’article m’a fait sourire.
    Pour avoir assisté par hasard a un repas très alcoolisé de sous-officiers de la Bundeswehr se terminant par des chants SS, le bras bien tendu a l’horizontale, aucun étonnement.
    Le problème n’est pas seulement au sein de cette unité d’élite mais bien dans la culture de  » revanche  » , basée sur la réussite économique de l’Allemagne qui gangrène la Bundeswehr.

    • mich dit :

      Bonjour , « Le problème n’est pas seulement au sein de cette unité d’élite mais bien dans la culture de » revanche » , basée sur la réussite économique de l’Allemagne qui gangrène la Bundeswehr. » ,alors moi aussi j ‘ai côtoyé des allemands lors de pot bien arrosé (mais pas de la bundeswehr) ,et aussi dans le civil,alors votre phrase « culturo-militaro-economique » ,je ne la comprends pas du tout et j ‘aurai bien du mal à faire une généralité sur l’ Allemagne.

      • aleksandar dit :

        Vous le dites vous même, vous avez côtoyé des civils
        Relisez doucement, Je ne parle que des militaires.

        • mich dit :

          Bonsoir , j ‘ai bien fait une erreur , j ‘ai fait un mauvais raccourci entre bundeswehr et la heer ,j ‘aurai du juste préciser que c ‘était avec des sous officiers de la Luftwaffe , dont un exercice mémorable en Belgique .Par contre ,je ne comprends vraiment pas votre phrase de fin ,mais bon ,déjà avec @Fabrice plus haut ,je ne suis pas très bon en analyse .

          • aleksandar dit :

            Ce n’est pas très compliqué.
            Il y a ou il y a eu une réussite allemande que certains vivent comme une revanche.
            Ce qui en soi n’est pas dangereux sauf quand cela gangrène une armée comme l’armée allemande.
            Je connais assez de civils allemands pour n’avoir aucun doute sur le désir de ne pas refaire les erreurs du passé, mais j’ai assez travaillé avec la Bunderwehr pour savoir qu’ils sont nostalgiques de leur puissance militaire et de la domination de l’Europe., peut être pas au niveau de la troupe mais très largement au niveau des sous-officiers et officiers.

          • mich dit :

            Bonjour , merci de m ‘avoir précisé votre propos.

  23. Jolindien dit :

    Y’en a 2 ou 3 par ici qui n’ont pas l’air de comprendre le traumatisme qu’a engendré le nazisme et ses crimes à la société Allemande.
    Fausse naïveté…
    Il est hors de question d’imaginer des personnes liées à l’extrême-droite allemande dans les unités d’élite allemandes. C’est tout à fait normal.

    • Auguste dit :

      Les années passent,les traumatismes s’effacent et on ne retient que le « positif ».La progression et l’évolution de l’AFD est là pour le prouver.A noter que l’AFD a été créé par de profs d’économie,pas par des simples nostalgiques.
      Et l’Allemagne est aujourd’hui la première puissance d’Europe et l’une des principales puissances mondiales.Imaginez le jour ou elle ne le sera plus….Ce ne sera plus des profs,mais des Prix Nobel qui risquent de prendre la relève.

  24. Un moblo dit :

    Étonnement, ce qui inquiète tout le monde dans ce contexte mensonger et oublieux de l histoire c l extrême droite. L ennemi publique numéro 1 depuis la seconde guerre mondiale…… par contre l extremisme et les violences d extreme gauche ne choquent personne…..

    • Clément dit :

       » l extremisme et les violences d extreme gauche ne choquent personne….. »
      C’est vrai que faire de la permaculture, brasser sa propre bière et fumer de l’herbe, c’est super violent !
      A moins que vous parliez des vitrines ? #indignation #jesuisvitrine #sociétédefragile

  25. Un moblo dit :

    Donc au-delà de l’efficacité, on dégage les gens qui votent à droite, même si ils sont bons…..

    • Royaliste dit :

      @ Un moblo

      Le militaire est soumis au politique et les politiciens sont des idéologues. Donc l’efficacité/compétence est soumise à l’idéologie. Un « bon mal-pensant » sera recalé, un « mauvais bien-pensant » sera coopté.

      • dompal dit :

        @ Royaliste,
        ‘les politiciens sont des idéologues’.
        Ah bon, qui ???
        Je ne vois qu’une bande d’utopistes (les extrêmes) et les autres des opportunistes, arrivistes, et retourneurs de veste……. 😉

        • Royaliste dit :

          @ dompal

          Allez faire un tour du côté de la franc-maçonnerie et vous vous rendrez compte que toutes les lois « sociétales/modernistes » promues par la république ont d’abord été mûries en loge.

  26. Aldo dit :

    Il parait même que parmi eux il y aurait : des hommes, hétéros, blancs , aimant leur pays, non musulmans… l’horreur absolue !
    Dieu merci nous n’avons pas eu des gens comme ça après guerre dans la Légion étrangère pour se faire tuer pour nous en
    Indochine…

    • Clément dit :

      Hommes, blancs et non musulman c’est certain.
      Par contre le principe même des « citoyens du Reich » c’est de nier la nation allemande, donc il ne l’aime pas.
      Et hétéro … comment dire : les uniformes, la virilité, l’entre sois masculin … je dois vous faire un dessin ou vous êtes assez grand pour comprendre tout seul ?

      • Aldo dit :

        Je veux bien que vous jouiez sur les mots mais affirmer qu’ils n’aimaient pas la nation allemande, n’engage que votre avis.
        Par ailleurs, on peut croire que de même que les poissons volants ne sont pas la caractéristique de l’espèce, les homos ne représentaient pas vraiment la majorité des anciens du 1er BEP par exemple … Nous ne devons pas avoir les mêmes sources.

        • Clément dit :

          « Homos » c’est un bien grand mot. Il y a toute un monde nuance entre ça et l’hétérosexualité.

  27. lxm dit :

    En chine, l’armée est au service non du pays, non du peuple, non d’une constitution, mais d’un parti politique.
    Il semble que ce modèle fasse des émules, et qu’en occident on veuille aussi écrémer les gens en fonction de leur orientation politique du moment( qui peut varier au cours de la vie et selon l’activité). Il semble que cela remplace juste l’ancien écrémage sur l’orientation religieuse du temps des guerres de religion.
    On peut se dire que les premiers à rejoindre de gaulle étaient d’extrême droite, mais il faut d’abord définir l’extrême droite, c’est un irredentisme, un jusqu’au boutisme de sa croyance initiale, quelqu’un qui ne veut pas « négocier » qui dans son esprit correspond à « se plier/abandonner/trahir/mourir ». La différence avec l’extrême gauche est qu’à gauche on ne pense pas individualisme, choix, liberté, mais collectif et cohérence de groupe, on impose alors des commissaires de la pensée, une propagande généralisée des gens notés, classés. Un extrémiste ouvert vous créera des sortes de stages de récupération de points, pour la note du crédit social. La polique n’est pas binaire gauche droite mais plutôt un cercle avec les 2 extrêmes qui peuvent se rejoindre sans passer par le centre traditionnel.

  28. Fred dit :

    @ basstemp
    « Alors que la politique de mme Merkel est largement responsable quand a la dérive vers ce qu’ils nomment « extrême droite » (cit.)
    Ben voyons ! Pas un petit Tournicoti-tournicoton logique ? Manque pas d’air, basstemp …

    Et tes guillemets à « extrême droite », je suppose que tu classe le Mouvement des citoyens du Reich au centre droit ?
    Pas une surprise avec toi, ceci dit, avec tes habituels coms de Militariste fiévreux nimportnawakesques.
    Déjà Hautetemp perçait sous le casque à pointe aurait dit Victor Hugo :o)

    Tu pense que les fasciste italiens et allemands n’ont pas plus que cédé à la « doxa libérale » malgré les faux-nez de leurs appellations non contrôlées ? Idem pour leurs résurgences contemporaines qui donnent dans les adjectifs « populaire », « citoyen », « nouveau » … etc.

    Lâches-toi mon petit Babass, affirme clairement et fièrement tes opinions, hauts les cœurs et bride abattue camarade, sinon tu risque un ulcère stomacal. Ce qui me ferais hautement plaisir ; tu ne voudrais tout de même pas me faire plaisir – à moi ! – basstemp ?

    • ScopeWizard dit :

      @Fred

      Arrête tes conneries , Fred !

      C’ est nul à chier ce que tu fais ; @basstemp a tout à fait le droit de penser cela et crois-moi il est loin d’ être le seul .

      Tu t’ imagines sans-doute qu’ un tel afflux de migrants venus du monde musulman et du MO comme celui de 2015 allait demeurer sans conséquence aucune ?
      Que nul n’ allait finir par désapprouver et hausser le ton au point de commencer à inspirer la crainte et faire ressurgir tant de fantômes terrifiants d’ un passé encore très proche tant il a contribué à façonner le monde dans lequel nous vivons à ce jour ?

      Mais tu es complètement débile , mon pauvre gars ………… ou alors ton idéologie avant-tout et le reste n’ a qu’ à fermer sa gueule au nom de votre aveuglement ……….

      Évidemment , et c’ était prévisible d’ où du reste la réaction de rejet de pays tel que la Hongrie et autres pays Balkaniques…………

      Tu as donc déjà oublié ce qu’ il s’ est passé en Autriche dès la fin des années 1990 ?
      Et dans cette fichue Allemagne si hautement civilisée il n’ y a pas encore un seul petit siècle ??
      Tu as donc oublié ce dont nous menace la Turquie ?

      Tu n’ amènes aucun argument , tu te contentes d’ évoquer sans rien approfondir et tu te permets en plus de souhaiter à @basstemp un ulcère stomacal dans la perspective de t’ en réjouir ???

      Et donc lui , qu’ est-ce qu’ il doit faire en retour ? Te souhaiter un cancer de ceux qui font atrocement souffrir avant de t’ emporter réduit à l’ état de déchet ???

      Mais allez-y bande de pourris , ne vous gênez plus §
      Allez la surenchère n’ attend plus que des valets comme toi , vas-y laisse toi aller , c’ est bon y a plus de limites !

      Même si pour ma part j’ ai parfaitement saisi la réalité de tes intentions , le procédé facile dont tu te sers qui s’ avère être particulièrement ambigu et sujet à controverse , pourrait te valoir des ennuis ………….

      Eh oui , gros futé , imagine que ton contradicteur soit malade et que cela l’ atteigne psychologiquement au point que son état s’ aggrave , il peut se passer quoi ?

      Et bien , lui ou ses proches peuvent porter plainte , par exemple saisir la CNIL , ce qui risque de rejaillir sur tout le blog de Laurent qui peut même se voir infliger une sanction ………. tout ça à cause d’ individus inconséquents qui confondent esprit d’ engagement civique et nombrilisme sous forme pulsionnelle d’ épanchements narcissiques !

      Ressaisissez vous et faites le vite parce que là , toi et d’ autres , êtes en train de très sévèrement partir en couilles et cet espace d’ échanges avec !

      Si vous continuez sur cette lancée , je te garantis qu’ il ne va pas se passer longtemps avant que notre hôte Laurent ne « réagisse » et crois-moi je sais ce qui pourrait nous tomber sur la gueule ………………..

      Après , chacun se le voit , perso j’ ai rempli ma part du contrat ; indépendamment du fait d’ être directement concerné j’ ai essayé de faire prendre conscience afin de calmer le jeu tant qu’ il est encore temps ; maintenant , si la mer venait à se démonter et que vous soyez éjectés de l’ embarcation , tant pis pour vous !

      Sachant que nous risquons tous de nous faire passer par-dessus bord ……….tous……………..

      Urgent ! Arrêtez de déconner !

  29. Albéric dit :

    Franchement hallucinant du début a la fin ces commentaires, la grande majorité parle de l’extrême gauche dans l’armée, vous êtes sérieux ou c’est simplement pour déplacer le débat car ils vous plaisent bien les ptits gars du KSK comme ils sont ?
    c’est vrai c’est un gros problème ça l’ultra goche dans l’armée… depuis la fin du service militaire combien d’anti militariste d’extrême gauche se sont enrôlé de leur propre chef dans la grande muette? faudrait arrêter les sophismes foireux et les arguments de PMU.

    Si un groupe de militaires se sent assez en confiance pour subtiliser armes, munitions et explosif et les entreposer chez eux tout en participants activement a des rassemblements pro nazi et a des activités de propagande et de déstabilisation de l’État Fédéral allemand, comment peuvent ils encore avoir leur place dans l’armée de leur pays ?
    A fortiori dans un groupe d’élite amener a faire partie régulièrement de « ceux qui ont à en connaitre » et pouvant servir de source primaire d’information pour le dit Etat ?

    Tout ces commentaire pleins de digressions à dessein, d’analyses politico socio ethnologico foireuses et les « oui mais regarde les autres, c’est eux les salauds » me font très peur sur l’esprit et la capacité d’analyse de nos militaires et de leur entourages…

    • Royaliste dit :

      @ Alberic

      ce qu’il faut comprendre, c’est que les pro-immigrations sont considérés comme « d’extrême gauche ».

      Le gouvernement Allemand est pro-immigration. La population Allemande elle est de moins en moins pro-immigration. Donc pour contre-balancer ça verse dans « l’extrême droite ». Le gouvernement Allemand est contre son peuple. On a le même problème en France. Les gens « de souche » (blanc) en ont plein le c** de se faire « grand remplacé » au profit des cultures magrébo-subsahariennes. L’accusation de fascisme est faite par les gouvernements en place afin de se maintenir au pouvoir.

      • Albéric dit :

        Je n’ai rien compris à votre argumentaire « c’est la faute de l’extrême gauche » surtout sachant que la CDU (je rappelle à toute fin utile que le C de CDU c’est « Christlich » qui veux dire « Chrétienne ») au pouvoir en Allemagne est quand même très très loin du Komintern en terme de ligne politique.

        Pour un militaire, il n’y a aucune excuse valable pour voler armes, munitions et explosifs, encore moins pour comploter contre les institutions et le gouvernement élu démocratiquement de son pays. Si vous n’arrivez pas à comprendre cela je ne peux rien pour vous , cela sous-tend que vous considérer qu’un coup d’Etat militaire est une chose souhaitable dans un état démocratique.

        Le terme « grand remplacé » me fait doucement rire quand on sait que l’Allemagne perd 200 000 Allemands chaque année car la dynamique démographique est baissière à cause des allemands eux même qui n’ont jamais pris au fils des décennies de mesure pour éviter cela trop occupé à prendre les bénéfices immédiats (chômage bas, salaires élevés,dépenses publiques basses, travailleurs détachés polonais tchèques et slovaques). Mais évidement c’est la faute des autres comme toujours surtout ceux qui ne sont pas blanc, chrétien et pas pour le retour du Saint-Empire romain germanique de 1806.

  30. mich dit :

    Pour compléter ce sujet bien trop calme , comment ont ils mieux gérer les covid ? les vieilles habitudes ? je me demande aussi combien de votes ferait Angela Merkel à la présidentiel de 2022 si elle pouvait se présenter en France ,pas beaucoup surement !elle nous connait trop mal !

    • dolgan dit :

      Mieux géré?
      .
      Bof: du bol et beaucoup de mensonge. C’est la recette Allemande.
      .
      Du bol car l’épidémie est arrivée plus tard chez eux, sur des population jeunes (ski) et qu’ils n’ont pas eu de gros cluster. Et aussi ils avaient les industries pour faire plus de test.
      .
      Mensonges: quand on ne compte pas les morts ephad et qu’on met maladie cardiaque au lieu de covid sur le certificat de décès, les chiffres sont tout de suite plus bas.

      • mich dit :

        Bonsoir , on se calme ,rien de sérieux dans mon commentaire ,la gestion du covid pose des questions dans pratiquement tout les pays ,par contre d ‘après ce que m ‘en raconte le proche qui a vécu cela de très très près ,il y aurait quand même matière à vraiment comparer les organisations chez un peu tout le monde (de préférence par les gens de terrain) ,la polémique masque et test ne doit pas tout accaparer.Sinon,vous voteriez Merkel en 2022 ?

        • dolgan dit :

          « Sinon,vous voteriez Merkel en 2022 ? »
          .
          Clairement pas, mais je ne suis pas allemand.

    • Clément dit :

      – plus de lit en réanimation (entre 3 et 4 fois plus il me semble)
      – politique de dépistage
      – la population contaminé était jeunes (70% avaient moins de 40 ans). Ce sont les jeunes qui se sont contaminés en allant skier en Italie, ou qui se sont contaminés entre eux (milieux étudiants).

      • dolgan dit :

        « – plus de lit en réanimation (entre 3 et 4 fois plus il me semble) »
        .
        Non. C’est un mensonge de merkel. Au début, les allemands ne connaissaient même pas leur nombre de lit de réanimation (bonjour l’organisation). Du coup, ils ont inventé un chiffre. Et ils ont fait passer les lits de soins intensifs (sans forcément des respirateurs) pour des lits de réanimation.
        .
        En réalité, ils avaient par habitant, un tout petit peu moins de lit de réa que nous. Mais c’était kif kif.
        .
        Et comme nos capacités de réanimation n’ont pas été dépassées, la question ne se pose pas.

        • Clément dit :

          Je ne savais pas, merci de l’info.
          Reste la moyenne d’âge plus faible des malades et la politique de dépistage.
          Il y aussi un élément comptable : en cas de comorbidité, les Allemands considèrent la cause première, pas le covid. Ce qui est plus juste (médicalement parlant).

        • mich dit :

          Bonjour , vous tenez vos infos de quel source ? car personnellement ce que j ‘avais glané à droite et à gauche c ‘ était quand même un nombre plus élevé par habitant ,certes pas 3 à 4 fois plus ,mais quand même au moins 2 fois ,mais il faut rajouté que nous n ‘étions pas si mal équipé par rapport à nos besoins .C ‘est vrai qu ‘il va falloir du temps pour avoir le retex complet de cette crise ,mais cela en vaut la peine ,on a pris un gros carton jaune (sans jeu de mot de ma part) .

        • Robert dit :

          « Et comme nos capacités de réanimation n’ont pas été dépassées, la question ne se pose pas. »
          En en refusant l’accès aux EHPAD et aux malades des cliniques privées dont une partie du personnel était mobilisée pour l’hôpital public. Résultat, un sédatif, le Rivotril, a été substitué à ces malades interdits de réanimation qui avait pour effet d’accélérer le risque de complication et décès. Et l’administration du public a gardé la main, laissant personnel ambulatoire, du privé non réquisitionné et familles, se débrouiller avec une situation scandaleuse d’abandon de personnes fragiles.
          A l’arrivée, la mortalité a explosé à domicile ou en EHPAD de personnes âgées privées d’accès à la réanimation et de sédatifs moins dangereux.
          Oser dire de telles sottises, franchement, il fallait oser.
          Le progressisme est une pathologie, cela se confirme.

  31. vrai_chasseur dit :

    Le rapport du MAD (contre espionnage allemand) au Bundestag donne quelques détails. Sur les 20 personnes fichées, 14 sont classées rouges (dangereuses) au fichier des Gefährder (fiché S en Allemagne), dont une est soupçonnée d’avoir tenté d’organiser un attentat terroriste en faisant porter le chapeau à la communauté syrienne réfugiée en Allemagne. 2 revendiquent leur appartenance à ReichsBürger (citoyens du reich), organisation officiellement interdite en Allemagne.
    Par ailleurs il y a de forts soupçons de vol de matériel sensible, retrouvé en partie au domicile d’un membre du KSK après perquisition de police.
    Dans des cas comme ça AKK la ministre de la défense est connue pour ne pas tergiverser. Elle coupe des têtes.
    Par ailleurs le KSK c’est 1100 personnels, on parle ici d’une minorité activiste.

    • Plusdepognon dit :

      @ Vrai _chasseur
      20 personnes sur 1 100, effectivement c’est faire une petite instrumentalisation. L’AFD est sans doute la véritable cible, car le vol d’armement et d’explosifs est une affaire très grave surtout pour une institution réputée sérieuse.

      Rien d’inhabituel quelque soit l’idéologie qui veut tirer les marrons du feu :
      http://ultimaratio-blog.org/archives/9250

  32. Raymond75 dit :

    On peut simplifier les débats : aujourd’hui, le Front National est légal, il représente un courant d’opinion relativement important (lors des élections présidentielles, pas aux élections locales ! ). Ses origines (collaboration et sympathie avec les associations d’anciens SS) sont douteuses, pendant la guerre d’Algérie il a défendu l’apartheid français dans ce pays, a été un des piliers de l’OAS,et il a beaucoup de mal à dissimuler son racisme latent …

    Le fait que dans les circonscriptions où il y a une forte proportion de militaires il soit systématiquement majoritaire montre que l’armée professionnelle n’est pas le reflet de la population française, tout simplement … ce qui pourrait poser des problèmes en cas de fortes tensions dans notre pays, comme l’histoire nous en propose régulièrement. Certains commentaires dans ce blog que je consulte régulièrement laissent apparaitre un véritable mépris à l’égard des syndicats, des courants ‘de gauche’, et même parfois de la population civile. Est ce acceptable dans un pays démocratique ?

    Et on peut comprendre que les Allemands fassent tout pour que les mouvements de la droite extrême ne s’ancrent pas à nouveau dans ce pays, en particulier là où l’on donne un entrainement commando à de jeunes militaires.

    • PK dit :

      OAS : fin en 1968
      FN : naissance en 1972

      Fort le FN : il a réussi à soutenir un mouvement 4 ans avant sa naissance !

    • Robert dit :

      Le FN a disparu, dissous par MLP.
      Le FN n’existait pas à l’époque de l’OAS et il n’y a jamais eu d’apartheid en Algérie, mais u ndroit coranique concédé aux musulmans. Pourtant, ceux-ci ont été plus nombreux à rejoindre l’armée française que le FLN qui, lui a tué plus de musulmans que de français d’origine. Ce qui contredit l’accusation d’apartheid. Et Le Pen a fait élire en Algérie un député français musulman, Ahmed Djebbour, qui a échappé à plusieurs attentats par le FLN, il a ensuite au FN fait élire sa fille. Comme un autre ami de Le Pen, le bachaga Boualem, grand soldat de la France comme d’autres membres de sa famille dont une partie sera massacrée par le FLN. Et Le Pen sera un fervent défenseur des harkis. Un vrai raciste, quoi.
      Donnez nous un document du programme du FN attestant cette accusation, il n’en existe pas, toute son histoire démontre le contraire. La préférence nationale est pratiquée dans beaucoup de pays démocratiques et refuser l’immigration n’est en rien du racisme. Aujourd’hui, on peut même dire que c’était précurseur.
      Les anciens SS étaient quelques uns, peut-être une dizaine. Il y en avait bien plus à la Légion. Par contre, il y avait des centaines d’anciens combattants et de résistants. Réduire un parti sorti de la diabolisation de la droite par la gauche et le gaullisme en 45 à quelques membres fondateurs d’un groupuscule, le FN de 72 ne représente rien, c’est oublier que quand celui-ci s’est développé, les fondateurs au passé contestable ne représentaient plus grand chose, mais que la gauche avait besoin d’un anti fascisme similaire à celui des années 30 pour cliver et diviser la société française autour d’elle.
      On fonde l’histoire sur des faits établis, pas sur la légende noire et des collages d’éléments qui ne représentent pas une réalité complexe. Je le redis, il n’existe pas de parti en France qui a eu plus de médaillés militaire que le FN.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Djebbour
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Sa%C3%AFd_Boualam

      • Clément dit :

        Pas dissolution du FN, mais juste un changement de nom.

        • Robert dit :

          Dissolution, pas changement de nom. Le RN n’assume rien du FN.
          Changement des statuts, expulsion du président du FN, changement des cadres et du programme.
          Ce n’est pas un changement de nom, mais un changement complet de parti. D’ailleurs, la plupart des cadres et militants du FN en sont partis ou ont été virés.

    • mich dit :

      Bonjour Raymond , enfin vous vous décidez à lâcher le fond de votre pensée ,c ‘est pas trop tôt ,c ‘est sur que l ‘on est pas vraiment surpris .Votre petite musique antimilitariste des années 80 elle est connue quand même , il vous arrange bien le FN pour pousser vos absurdités ,franchement vous les regarder vraiment les chiffres et les analyse par territoire des dernières élections ,ou simplement ils ne vont pas dans votre sens .Vous la connaissez bien l ‘armée professionnelle ,ou d’ ailleurs il y a aussi beaucoup de civil (qui ont le droit de se syndicaliser ,vous ne saviez pas ? ) ,qui soutien nombre de secteur industriel en France , qui respecte surement mieux l ‘égalité homme femme que dans certaines boites civiles .Vous savez que les gens qui la compose ne vivent pas en vase clos ,ils ont souvent des conjoints qui travaille aussi ,qui sont par exemple dans l’ éducation ou la santé , ce sont des nids de « fachos » d ‘après vous ? J’ emploie exprès le terme de facho car je suis sur que vous auriez envie de l’ employé ,mais vous préférez tourner autour du pot comme certains autres dans leurs post.Vous faites dans la moral démocratique ,mais votre façon de dénigrer l ‘armée dans pas mal de vos post m ‘en parait éloigner , vous devriez prendre exemple sur @Royaliste ,je suis pas vraiment d’ accord avec ses idées mais il est plus clair que vous .Vous me faites pensez à ceux qui attaque en ce moment les forces de l’ ordre ,en leurs demandant une intégrité au dessus de tout ,ils sont qui ces gens là ,sincère pour certains ,et pour d’ autre ,à votre image, plutôt des manipulateurs plus ou moins doué.Vous posez une question dans votre post suite à vos remarques sur les comentaires de ce blog , « Est ce acceptable dans un pays démocratique ? » ,commencez déjà par nous donner votre réponse et vos « solutions »e, on pourra alors juger , car c ‘est bien comme cela que fonctionne ce site ,et vous qui faites parti d’ un groupe que j’ appellerai « les idéologues  » (clin d’ oeil au groupe de @Fabrice) ,vous devriez plutôt être content de pouvoir vous exprimez ici.