!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Frégate multi-missions « Normandie » a été admise officiellement au service actif

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. Clavier dit :

    En fait c’est la seconde FREMM à porter ce nom puisque la D 651 construite après l’Aquitaine avait été rapidement vendue à Sissi une fois débaptisée….
    main on notera que le numéro de coque a été réutilisé tout comme le nom….

  2. philbeau dit :

    On est content de voir que l’amiral considère que l’armement principal d’un bâtiment , ce n’est pas son pavillon …Bon , la métaphore du drakkar est aussi assez sympathique pour cette belle unité .

    • Vinz dit :

      Ohlàlà ça c’est très très méchant. C’est même du remuage de couteau.
      .
      Mais oui estimons-nous content 🙂

    • Desardennes dit :

      Il aurait aussi bien pu dire camembert ou calvados car le terme « drakkar » est une invention du XIXe siècle… Comme quoi on peut être amiral et devoir faire ses preuves en histoire de la marine, voire en histoire de la Normandie. Dex aïe !

  3. Max dit :

    Equipée d’un Sylver A-70 pour les Aster cela rendrait cette FREMM apte pour le MdCN.

    • Gugus dit :

      Les aster ne sont pas compatible pour le Sylver A-70.

    • Fralipolipi dit :

      @Max
      Vous faites erreur.
      Cette Fremm Normandie est bien équipée de 16 silos A70; comme toutes les autres Fremm, et pourra donc embarquer et mettre en oeuvre 16 MDCn, comme toutes les autres Fremm (hormis les 2 Fremm DA à venir, Alsace et Lorraine, optimisées pour l’AA et qui n’embarqueront que des Aster 15 et 30 = 32 au total).
      .
      La différence entre cette Fremm Normandie avec les Fremm antérieures Aquitaine, Languedoc, Provence et Auvergne, c’est que les 16 silos Sylver A43, servant à embarquer 16 Aster 15, ont été « nativement » remplacés par des silos Sylver plus grands – A50 – permettant à la Fremm Normandie d’embarquer soit des Aster 15, soit des Aster 30, soit un panachage des 2.
      .
      Et il a été fait de même sur la Fremm n°5 – la Bretagne – sortie de l’arsenal juste avant.
      .
      Cf mon post plus bas pour plus de détails.

  4. Plusdepognon dit :

    C’est un progrès, même si le programme FREMM restera un immense gâchis d’argent public :
    https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/limmense-gachis-des-fregates-francaises

    Tout cela pour financer le développement des FDI pour faciliter l’export de Naval Group (ceci n’est pas du tout une subvention) :
    http://www.paxaquitania.fr/2019/10/les-fregates-de-classe-amiral-ronarch.html

    Un discret changement a tout de même été opéré pendant le programme FTI devenus FDI concernant l’armement des patrouilleurs océaniques et des Batitments Ravitalleurs des Forces :
    http://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2019/10/retour-aux-pieces-dartillerie-navale.html

    Car la menace d’attaques saturantes de petits drones ont sans doute été prises en compte :
    https://www.meta-defense.fr/2020/02/06/la-marine-nationale-va-t-elle-sequiper-largement-en-canon-rapidfire-de-40mm/

    https://www.meta-defense.fr/2020/03/03/la-marine-nationale-va-moderniser-ses-canons-narwhal-de-20mm-ce-qui-interroge-sur-levolution-de-ses-capacites-de-defense-rapprochee/

    • Gugus dit :

      En parlant des changements sur le programme FDI, il est à noté qu’avec le contrat grec, les FDI française auront un sylver A-50 et un sylver A-70 supplémentaire.
      Source : https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2020/02/configuration-finale-de-la-fdi.html

      • Fralipolipi dit :

        Plus précisément, les FDI françaises « devraient » embarquer : 3 x SYLVER A50 + 1 x SYLVER A70, soit 32 silos au total (idem Fremm), soit la capacité d’emport de 24 Aster 30 + 8 MDCn,
        soit une capacité d’emport et de frappe tout aussi valable que celle d’une Fremm !
        et même meilleure que celle des 4 premières Fremm, qui restent limités par leus 16 silos Sylver A43 (Cf mon post ci-dessous)

        • Gugus dit :

          tout juste, c’est ce que je voulais dire mais ma phrase était très mal formulée.

    • Fralipolipi dit :

      @Plusdepognon
      Ce n’est pas la FDI qui a condamné la série des Fremm à s’arrêter plus tôt que prévu … c’est plutôt notre erreur d’avoir dit ‘Oui’ trop vite aux Italiens, au début du programme Fremm, sur le fait d’avoir une double mature (absolument voulue par l’Italie … il n’y a qu’à regarder leurs Fremm pour comprendre) … alors qu’il nous aurait fallut insister au maximum pour n’en avoir qu’une seule.
      .
      Car, avec le développement du radar Sea-Fire (AESA) en parallèle, radar qui représente l’avenir, mais qui implique aussi d’être monté sur une frégate à mature unique, nous nous sommes rapidement retrouvés avec une Fremm inadaptée à cette évolution majeure (et stratégique.
      Aussi, il a été décidé de ne plus continuer sur les frégates à double mature, et de favoriser un profil plus adapté aux besoins résiduels requis (en frégates de 1ère ligne) avec mature unique, apte à accueillir le radar Sea-Fire (stratégique pour la MN, mais aussi pour notre BITD) : d’où le programme FDI, lui même assez prometteur.
      .
      Au final on peut avoir quelques regrets au sujet de l’écourtement de la série Fremm, mais ce qui compte, c’est que ces frégates semblent très bien faire leur job (et soient au sommet pour ce qui se fait pour l’ASM),
      et que nous puissions rebondir et continuer à aller de l’avant.
      .
      Le prochain jalon stratégique sera la signature d’une commande grecque de la FDI … également avec des Sylver A70 pour des MDCn (tout comme les Fremm). Ce serait très positif.
      Espérons que cela se concrétisera (contractuellement) très rapidement.

  5. Fralipolipi dit :

    Et pendant ce temps, la Fremm Aquitaine représente la France lors de la célébration des 80ans de la bataille de Narvik.
    https://www.defense.gouv.fr/marine/actu-marine/commemorations-de-la-bataille-de-narvik-l-aquitaine-porte-haut-les-couleurs-francaises

  6. Fralipolipi dit :

    Cette Fremm Normandie est donc la plus aboutie de toute la série Fremm (même si l’on prend en compte les 2 futures Fremm DA) pour ce qui est de la polyvalence.
    .
    C’est celle qui atteint le plus haut niveau de polyvalence et de performance sur l’ensemble des sujets (un peu à la manière d’un Rafale « Omnirôle ») et qui peut le plus prétendre à l’appellation de « presque croiseur » !
    .
    Car sans rien réduire de ses capacités ASM ou Mer-Mer ou Mer-Sol (via ses 16 MDCn), elle permet d’atteindre un assez bon niveau en défense anti-aérienne, grâce au fait qu’elle ait été équipée « nativement » de 16 silos Sylver A50 (au lieu des silos Sylver A43 des 4 premières Fremm), ce qui lui permet de mettre en oeuvre l’Aster 30, en complément ou à la place de l’Aster 15, et permettant une bulle de protection AA nettement plus large et nettement plus dissuasive !!!
    Alors, les 2 futures Fremm DA à venir auront bien des Sylver A50 et des Aster 30 … mais elles n’auront plus de MDCn … et auront donc un niveau de polyvalence moindre.
    .
    Naturellement le radar Herakles de départ (amélioré pour les Fremm DA) n’était pas l’idéal pour la mise en oeuvre de l’Aster 30 et sa longue portée (env. 100km). Mais il semble qu’après essais, l’Herakles de nos 6 premières Fremm fasse déjà l’affaire. D’ailleurs, s’agissant du radar Herakles de départ, on sait que la FREMM Bretagne a réussi à intercepter en exercice une cible supersonique à trajectoire plongeante … ce qui n’est pas une mince affaire.
    .
    Alors, vous me direz qu’il n’y a pas que la Fremm Normandie qui ait bénéficié de cet upgrade (silos A43 remplacés par des silos A50) en dernière minute.
    La Fremm Bretagne, justement, dispose aussi de silos A50 (à titre conservatoire disait-on il y a 2 ans… ouais ouais ouais, si on veut …je pense plutôt que la DGA a finalement considéré que c’était une connerie de mettre des A43 sur de si belles frégates, et qu’il valait mieux payer un peu plus tout de suite, que plus cher encore, après coup, pour devoir changer tous les A43 par des A50).
    .
    Donc nos Fremm Normandie et Bretagne ont toutes les deux 16 silos A50 (en plus des A70 pour les 16 MDCn) leur permettant de mettre en oeuvre des Aster 30.
    Mais il reste encore une différence entre Fremm Normandie et Bretagne.
    Le système d’armes de la Normandie – et notamment le SETIS – a lui aussi été « nativement » adapté pour mise en oeuvre des missiles Aster 30 … ce qui n’avait pas été le cas pour la Fremm Bretagne.
    .
    D’ailleurs, le site Mer&Marine, parlant de ces 2 frégates, expliquait que la Bretagne, non encore totalement adaptée à l’Aster 30, n’embarquait toujours que des Aster 15 … mais le silence au sujet de la Normandie laisse penser que cette dernière embarque d’ores et déjà des Aster 30.
    .
    Ce qui en fait bien la plus polyvalente et complète de toutes nos frégates !
    .
    Chemin qu’il reste à suivre très vite par la Bretagne, … puis plus tard par les 4 premières Fremm à l’occasion d’une IPER.

    • HoulaHoula dit :

      Toutes ces FREMM vont donc être mises au même standard en termes de radar, système d’opérations et silos ?
      Par ailleurs, l’Oto Melara 76mm est-il prévu popur tirer le Vulcano ?

      • Fralipolipi dit :

        Pas sûr qu’il y ait un jour un upgrade radar pour les Fremm (en tous les cas, ce ne sera pas avec un Sea-Fire … bien maheureusement).
        Si l’upgrade est possible pour une mise à niveau avec l’Herakles des Fremm DA, … pourquoi pas ?
        .
        Pour le remplacement des 4 x 2 Sylver A43 sur les 4 premières Fremm par des Sylver A50, au moment d’un retrofit mi-vie, cela sera fera sans doute … si les finances le permettent, … et forcément/obligatoirement si le futur missile de remplacement des Exocet et Scalp (en co-développement avec le UK) l’exige (dans le cas où il devrait être « ensiloté »).
        .
        Pour le Vulcano … j’y crois pas trop pour les Fremm,
        mais c’est une belle possibilité pour les FDI (au moins pour les 2 ou 3 dernières d’entre elles … car pour les premières FDI, il est possible qu’elles héritent de canons OM 76mm de la génération d’avant (les mêmes que ceux des Fremm), pour lesquels la MN aurait été contrainte de devoir finaliser l’acquisition, car vraisemblablement une commande plus grande que nécessaire avait été passée à Leonardo initialement … avant que la série des Fremm ne soit raccourcie ….. un peu comme pour nos catapultes vapeurs pour les PA2 au début des années 2000 …. Mais là, j’imagine que ça doit encore discuter « commercialement » à ce sujet avec Leonardo).

  7. Albatros24 dit :

    Qu’en est il du radar et de sa portée pour les deux futures FREMM DA ?
    Car le souci est que nos radars aériens sont un peu de courte portée pour leurs capacités et la menace future des missiles hypersoniques.Pourquoi pas des Thalès Sea Fire 500 sur chacunes de ces deux FREMM DA (et de nos deux FDA Forbin et Chevalier-Paul qui ont l’inconvénient de n’être que deux, au lieu des cinq nécessaires, avec des radars vieillissants) en plus de nos futures FDI.
    De plus les FREMM pourraient avoir plus de silos installés et donc voir leurs capacités en missiles augmentées…

    • vrai_chasseur dit :

      @albatros24
      Le radar des frégates Horizon, un dérivé du Smart-L de Thales, n’est pas si vieillissant que ça.
      Sa dernière mouture, le Smart-L MM, vient de réussir à pister sans problème depuis le sol la capsule spatiale Crew Dragon de Space-X, en approche orbitale de la station spatiale internationale. Or à cette orbite, vue du radar Crew Dragon évoluait à 29000 km/h, soit Mach 22.
      Comme le Sea Fire 500 de Thales, ces radars sont « logiciels » et donc beaucoup plus aisément évolutifs en performance.
      Il est probable que leurs performances les placent au premier rang mondial de la détection, devant l’AN-SPY-6 américain, pourtant redoutable.
      Seul problème du Sea Fire 500, c’est la mature. Le radar c’est 4 plaques planes fixes de 2,5 m de large, placées chacune dans les 4 directions. Pour voir à 360 ° c’est donc mieux avec une seule mature sur le navire…

  8. Fralipolipi dit :

    @Albatros24
    Cf mon post juste ci-dessus : « s’agissant du radar Herakles de départ, on sait que la FREMM Bretagne a réussi à intercepter en exercice une cible supersonique à trajectoire plongeante … ce qui n’est pas une mince affaire. »
    .
    ainsi que celui en réponse à Plusdepognon : problématique de la mature unique
    .
    + aussi à considérer : un décalage de calendrier entre les développements Fremm et SeaFire … les besoins opérationnels (en renouvellement frégate) et maturation des nouvelles technos (pour radar naval Aesa) n’étant malheureusement pas toujours pile en phase … ce serait trop simple …