La Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris a assuré plus de 10.000 interventions liées au Covid-19

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. dompal dit :

    @ L.Lagneau,
    Ce serait cool de votre part d’arrêter vos papiers sur le covid-19, il y en a suffisamment ailleurs ! 🙂

    Informez-nous comme vous le faites si bien sur des sujets que l’on ne retrouve pas dans la presse ‘généraliste’. 🙂 🙂 🙂

    • Laurent Lagneau dit :

      @ dompal,

      La presse généraliste a-t-elle évoqué le bilan de la BSPP?

    • norbert dit :

      @Dompal. Vous ne vous rendez pas compte de l’impact que va avoir cette pandémie , même dans nos armées.Plus aucun navire de surface ne pourra être conçu sans que le recyclage de l’air ne soit adapté à un confinement interne , et ce n’est qu’un exemple. Cela finira même par occulter largement nos Opex.

      • LA HIRE dit :

        @norbert,

        Impact ?! Non mais vous plaisantez… Pour la France, mais les ratios sont +/- les mêmes pour l’Europe, c’est un non événement… A ce jour il y a 140 K cas, soit 0,2% de la population, les morts (toujours regrettables, certes) sont très majoritairement des personnes en mauvaise santé soit par l’âge soit des maladies chroniques, enfin, des département ont connu aucun cas ou quelques centaines, que dal au regard du volume de population y vivant.

        Il y a juste que ce virus a permis à de très nombreux gouvernement de reprendre la main face à des valeurs nationalistes montantes un peu partout, de diriger par la peur, de se faire passer pour des régaliens… Faisons donc le décompte journalier des morts par cancer, et aussi, des enfants qui décèdent d’une gastro (déshydratation), comme il y en a des milliers en Europe chaque année…. Un compteur tous les soir au 20 H toute l’année….

        Bref,…

        En ce qui concerne nos bâtiments, ils sont déjà conçu selon des normes NBC, donc de confinement, mais avec l’extérieur et pas l’intérieur. Ce qui est impossible, du moins très compliqué, pour un résultat aléatoire. Deux études menées en Espagne sur plus de 20 000 personnes, ont démontré que le nombre de cas était sensiblement plus important chez les personnes qui se sont confinées, que chez celles qui ont continué leur activité pro….

        Le reste c’est de la politique, la peur est un moyen très pratique pour éviter bien des sujets durant des mois, l’armée n’a pas en s’en mêler.

        • Pravda dit :

          Je vous invite à regarder la carte interactive avec la surmortalité département par déplacement. Dans le sud-ouest, on arrive à avoir moins de morts (moins d’accidents de travail, de la route, de loisirs…) de mars à mi-avril. Mais dans l’est ou en idf, on arrive à +130% de morts !
          Le confinement est arrivé trop tard pour ces régions, si cette situation s’était généralisée sur toute la France (sans confinement ou encore plus tardif) on atteindrait les 100.000 morts (certes majoritairement de plus de 60 ans). La seule chose qui aurait peut-être éviter tout cela, ce sont des mesures barrières prises dès les premiers signes, un port du masque généralisé en espace public et une fermeture rapide des frontières; espérons que nous serons prêts pour la prochaine.

          https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/coronavirus-les-vrais-chiffres-de-la-surmortalite-en-france-1200593

        • norbert dit :

          Heureusement que notre gouvernement ne vous a pas écouté pour confiner.Ce confinement a sauvé des dizaines de milliers de français ne vous en déplaise. Quand aux navires nouveaux, je ne vois pas pourquoi on ne mettrait pas le système chimique de recyclage de l’air interne de nos sous marins.

          • revnonausujai dit :

            par ce que les soums ne peuvent pas ouvrir de hublots et que ça ne sert à rien sur un batiment de surface; en dehors de la période précise d’une attaque NRBC, cas déjà prévu, le meilleur renouvellement d’air, c’est l’apport d’air extérieur !

      • revnonausujai dit :

        le recyclage de l’air est utile contre des attaques externes. 9a n’empêche rien contre un virus qui se transmet par des postillons de personne à personne ou en touchant des surfaces souillées par ces postillons. Les avions de ligne sont équipés de systèmes de recyclage perfectionnés et ça n’a en rien empéché des passagers d’en contaminer d’autres

  2. NulH dit :

    Super bravo…
    Une très belle école… de vie.
    Une référence… vraie.

  3. norbert dit :

    Bravo, ils mériteraient au moins 6 mois d’annuités, pour cette exposition au risque. Cela permettrait au moins au gouvernement de faire un geste « indolore » pour les finances de l’état, qui ne coûterait qu’à la liquidation des pensions puisque nos pompiers de Paris sont des militaires. Mais comme les solutions simples sont toujours repoussées par nos énarques, on va leur donner une médaille et le tour sera joué.

  4. Nenel dit :

    Hum… Covid 19…. j’aimerais bien avoir des preuves de tous ces pseudo morts…. plus de 25 000 ça ne devrait pas passer inaperçu en plus de la mortalité habituelle… Bizarrement personne n’a vu de ses yeux cette pseudo hécatombe….

    • norbert dit :

      Les américains ont reconnu que les deux mois de pandémie chez eux eux ont tué plus que les 20 ans de guerre du Viet-Nam. Je ne ferais pas le parallèle avec les 30 000 morts de l’hexagone par décence . Avant de parler de pseudo morts , ouvrez un peu les yeux et allez voir ce qu’on vit dans les EHPAD.

    • dolgan dit :

      Justement si. Vos propos sont une insulte pour toutes les familles de victimes et tous ceux qui ont fait face à la crise en première ligne.

    • Marsouin.doc dit :

      @Nemel
      Moi, je l’ai « vu » dans mon département rural de l’Est de la France. Soit dans la liste des décès publiée dans le journal, soit en tant qu’infirmier pompier sur le « front ».
      Cordialement

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Bizarrement personne n’a vu de ses yeux cette pseudo hécatombe….]

      Accessoirement dans un puissance nucléaire , membre du CS de l’ONU et considérée – encore – comme une des premières puissance économique mondiale on a entassé des corps nus enveloppés dans des sacs plastiques noirs sur des palettes dans des conteneurs réfrigérés ( par ce qu’ils ont été livrés sans étagères ) et dans un entrepôt frigorifique !
      Si cela ne vous suffit pas …

    • Pravda dit :

      Si vous habitez dans le Gers, c’est normal de ne pas avoir vu/eu d’hécatombe, si vous habitez en Alsace ou dans en IDF, vous avez un problème.

      https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/coronavirus-les-vrais-chiffres-de-la-surmortalite-en-france-1200593

      https://www.letemps.ch/monde/victimes-francaises-covid19-saturent-morgues-cimetieres

      Et ne vous avancez pas en disant « personne n’a vu cette pseudo hécatombe », je pense que certains soignants de départements en tension depuis 3 mois pourraient devenir violents pour la première fois de leurs vies, et ce n’est pas le moment d’encombrer les urgences.

    • Clément dit :

      Et les morgues géantes dans des entrepôts frigorifiques comme à Rungis ? ou dans la patinoires comme à Madrid ?

    • Robert dit :

      Nenel,
      Ces morts existent, malheureusement pour eux.
      Mais quand aux causes réelles, nous n’en saurons jamais que ce que les services de l’Etat voudront bien nous en dire.
      Une personne âgée déjà malade, comme plus de la moitié des décès, peut finir par mourir de beaucoup de causes possibles.
      Causes auxquelles l’état de panique du pouvoir à gérer cette pandémie a ajouté la solitude forcée, administrative, une certaine stigmatisation, des décisions aberrantes de refuser le transfert en Hôpital aux résidents d’EHPAD le nécessitant pour octroyer à leurs médecins, même en ville pour les personnes à domicile, un sédatif risquant d’entrainer la mort. Les médecins à qui j’en ai parlé sont réticents à se livrer, parce qu’ils se sont retrouvés bien seuls à assumer des décisions politiques incompréhensibles et porter la responsabilité d’avoir poussé vers la sortie des malades parce qu’on ne leur a pas donné moyen de faire autrement.
      On accusera la nécessité, le Covid 19, voire l’irresponsabilité des malades ou de leurs familles, le préfet de Paris se l’est permis.
      J’espère qu’une fois sortis de cette situation, que le pouvoir médical essayera de prolonger jusqu’à un vaccin à essayer d’imposer à tous, et que le politique a vu comme providentielle pour échapper aux mécontentements sociaux, nous pourrons faire un bilan exhaustif des morts réels, des causes réelles de leurs morts, des conditions ayant pu s’ajouter à ces morts.
      Des lois d’exception adoptées à l’unanimité, une infantilisation des citoyens avec des discours contradictoires et parfois mensongers, une sidération inédite pour faire porter aux gens la responsabilité d’éventuelles conséquences, je pense que nous sommes devant une situation originale.
      Je pense que cela aurait pu servir de ballon d’essai pour des manipulations éventuelles à venir, si bien sûr nous étions gouvernés par des gens malhonnêtes qui pensent à l’idéologie et au pouvoir avant de penser au bien commun.
      Mais bien sûr, ce n’est pas le cas, personne de raisonnable et sensé ne peut l’imaginer.
      N’est-ce pas?

      • dolgan dit :

        Faut arrêter l’alcool frelaté. ça grille les neurones.

        • Robert dit :

          Dolgan,
          Des faits, des arguments?

          • dolgan dit :

            Allumez la télé. A ce niveau, même BFMTV vous fera progresser dans votre savoir.

          • Robert dit :

            Dolgan,
            Vous me traitez d’ignare, je ne vous demande pas la pensée officielle et conforme, des faits pour justifier votre propos.
            Parce que mon point de vue n’a rien d’aberrant et en vaut bien un autre. Libre à vous d’en avoir un autre, de me contredire, mais me traitez d’imbécile est un jugement de valeur qui réclame d’être étayé par des faits.
            Maintenant, si vous croyez la doxa de la grosse presse et que toute personne sortant des clous ou même doutant est un imbécile, je ne peux rien pour vous.
            Je remarque quand même que vous êtes quelques uns à traiter les autres d’imbéciles comme seul argument d’autorité, qui vous réclamez en même temps de la pensée progressiste et de la liberté d’expression en vous moquant de celle des autres.

          • dolgan dit :

            @robert
            .
            J’avoue, au delà d’un certain niveau de crédibilité (oui, c’est subjectif), je catalogue vite les gens dans la catégorie « irrécupérables ». Qu’ils soient aveuglés ( différent d’imbéciles, même si dans une remarque laconique moqueuse de ma part, on ne voit pas la différence bien sur) ou militants, je ne cherche pas à comprendre: argumenter contre eux ne sert à rien amha. (en tout cas pas dans la section commentaire d’ opex 360).
            .
            Je ne m’intéresse guère aux médias (enfin ils sont utiles pour une vison macro), je préfère l’avis des scientifiques.
            .
            J’avoue volontiers ne pas avoir la volonté de m’engager dans un débat où je suis persuadé d’avance qu’on ne me lira pas. C’est un défaut, mais ça me fait gagner du temps, et ça m’épargne de la frustration d’avoir cherché à être constructif dans le vide.Passer 1h sur une réponse de 3lignes (vérifiées et étaillées) pour voir qu’en face on ne m’a pas lu et qu’on m’a répondu en 2minutes 50lignes (inventées), j’ai passé l’age.
            .
            « réclamez en même temps de la pensée progressiste et de la liberté d’expression »
            .
            Là vous devez confondre. Je ne sais pas ce que c’est que la pensée progressiste et je doute d’avoir un jour invoqué la liberté d’expression.

          • Robert dit :

            Dolgan,
            Quand vous contestez avec des injures ceux qui ne partagent pas la doxa progressiste, si vous n’en êtes pas vous faites bien le boulot. Dont acte alors.
            Pour conclure, vous n’avez pas d’argument. Autrement dit, vous ne voulez pas perdre du temps et ne pas être lu sauf pour insulter. Parce que d’insulter quelqu’un c’est une façon de revendiquer sa liberté d’expression. Présenter BFM comme le dernier moyen semble laisser entendre qu’un plus intelligent mériterais autre chose mais pour un crétin ça suffira.
            Vous voyez, je vous prend au sérieux et je ne vous injurie pas, je perds peut-être du temps à le faire, mais c’est ça le dialogue pour lequel je fréquente certains sites. Très souvent, j’écoute sans intervenir, j’apprend, j’intègre, et parfois je réagis. Certains ici savent que si je réagis et qu’on me tourne en dérision au lieu de répondre, je ne vais pas laisser passer.
            J’avais cru remarquer que vous interveniez régulièrement sur certains sujets, mais je peux me tromper.
            Les prochaines fois confirmeront ou non.
            Enfin, sans rancune, les personnes valent toujours mieux que leurs idées.

      • Clément dit :

        Plutôt d’accord avec vous sur l’ensemble. Mais par contre, comment vous faites disparaitre un virus autrement qu’avec un vaccin ?
        Et c’est normal d’imposer un vaccin, si on veut qu’il soit efficace il faut que la couverture vaccinale soit la plus large possible (pour protéger les gens qui peuvent pas être vaccinés, ou chez qui ça ne marche pas).

        • Robert dit :

          Comment fait la grippe?
          La plupart des pays occidentaux n’imposent pas les vaccins, pourquoi les maladies concernées n’explosent pas?
          En dehors de quelques uns, d’ailleurs encore existants chez nous par certaines populations, certains vaccins n’ont aucune réelle utilité sur la population entière. Et si certains éléments peuvent être enlevés des autres, inclus pour des raisons économiques, je ne vois pas de problème à une couverture minimale. Mais 11 vaccins chez des organismes de la petite enfance, désolé, mais beaucoup de spécialistes dans le monde s’élèvent contre cette idéologie promue par l’UNICEF et l’OMS.
          Derrière un vaccin et son utilité, que je ne nie pas par principe, il y a une idéologie scientiste et des lobbys pharmaceutiques qui ont une autre vision.
          Cette pandémie dont nous ne savons pas tout, comme si elle peut passer d’elle-même, il y a des opportunistes et des collabos a hurler en boucle « complotistes » « fanatiques ».
          L’ambiance anxiogène actuelle est bien utile pour un régime, politique et médical, qui veut éluder le champ politique et se faire passer pour efficace et offensif face à un virus.

          • Clément dit :

            – Comment fait quoi la grippe ?
            – On peut voir en Italie ou à New York que lors d’une baisse de la couverture vaccinale certaines épidémie ré-apparaissent (la rougeole par exemple).
            – Vous ne comprenez pas le principe : un vaccin n’est efficace que si le plus grand nombre est vacciné. Ce qui est recherché c’est une immunité collective, notamment pour protéger ceux qui ne peuvent être vaccinés pour raisons médicales.
            – « 11 vaccins chez des organismes de la petite enfance » => vous parlez des spécialistes qui croient aux aliens et à la magie de l’eau ?
            – comment peut-elle passer d’elle même (à moins d’être saisonnière) ?

            J’ai l’impression que vous êtes très loin de votre champ de compétence Robert …

          • dolgan dit :

            Et derrière les antivacs, il y a des lobbys religieux et sectaires sauce anthroposophique qui conchient la science car elle leur fait perdre leur pouvoir.

          • Robert dit :

            Clément,
            En Italie, combien d’immigrés venant de pays ou la couverture vaccinale minimale n’existe pas?
            Les maladies ne réapparaissent pas faute de couverture vaccinale, comme certains pathologies d’ailleurs, mais par l’arrivée de populations venant de pays ou ces maladies subsistent.
            Beaucoup de personnes ont la rougeole et guérissent, j’en ai fait partie enfant, et qui sont ensuite immunisées. Je ne suis pas contre ce vaccin s’il a une utilité réelle et pas si la contrainte et l’infantilisation des populations l’imposent. 16 pays en Europe ne l’imposent pas, ont-ils plus de malades et morts?
            Combien de vaccins que les autorités veulent imposer sur des organismes immatures de petits enfants?
            Onze exactement, et certains vaccins sont fortement encouragés auprès d’adultes sans justification réelle.

            Dolgan,
            Parmi les gens sceptiques, qui ne sont pas ceux qui refusent par principe tout vaccin, il y a de tout dont beaucoup d’écolos et d’anars et certains arguments sont tout à fait recevables, comme les adjuvants toxiques étayés par des cas réels de personnes vaccinées et développant ensuite des maladies très graves et l’utilité réelle de certains vaccins. Et vous qui traitez d’imbécile celui qui ne pense pas comme vous, vous manifestez un sectarisme bien plus grand par cette méthode que ceux qui se posent des questions sur les produits qu’on veut leur obliger à injecter à leurs petits enfants. Sans parler des problèmes d’éthique quand on utilise des produits humains issus d’embryons avortés pour cultiver certains vaccins, mais cela soit n’existe pas pour vous soit n’a aucune importance.
            Si beaucoup de pays n’imposent que très peu de vaccins, ce n’est pas sur la pression de lobbys religieux, mais du bon sens qui ose résister aux lobbys pharmaceutiques. Rappelez nous le taux de contaminations dans les pays scandinaves.
            Dolgan, je crois que c’est vous qui devriez arrêter de regarder BFM avec leurs messages culpabilisants et anxiogènes.
            Je rappelle que le professeur Joyeux, sceptique à l’inocuité de certains vaccins contenant des sels d’aluminium alors qu’il était possible de les produire sans ces sels mais c’était plus coûteux pour l’industrie, a été poursuivi, viré de l’ordre des médecins avant d’y être réintégré.
            Je crois à la médecine et la science, mais pas quand elle se confond avec profit et idéologie, comme avec l’avortement, l’eugénisme et l’euthanasie que nous sommes sommés de croire bénéfiques et progressiste au point que la médecine et la science en viennent à nier la réalité de ces actes pour en nier les conséquences. Oui la science peut être dévoyée.
            https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/1868266-vaccin-obligatoire-france-calendrier-2020/

          • dolgan dit :

            @robert
            .
            « ecolo et anars » oui, tout à fait le public cible de l’anthroposophie.
            .
            Etant moi même écolo (mais pas écolo romantique sauce « les verts »), j’en suis le premier outré.
            .
            Ne vous fatiguez pas à me ressortir les arguments éculés antivacs bidon. j’ai passé l’age. Sortir joyeux dans un argumentaire vous classe directement dans une catégorie non sérieux.

          • Robert dit :

            Dolgan,
            Là encore, vous n’argumentez pas.
            Dites ce qui démontre que Joyeux est non sérieux qu’on rigole un peu.
            Je constate que vous bottez en touche pour ne pas vous dévoiler, démontrant contrairement à votre affirmation plus haut que vous n’avez pas d’argument et que vous ressortez les cases et catégories dans lesquelles on enferme les gens pour les éliminer d’un débat qu’on refuse. Cataloguer par des mentions injurieuses des gens qui ne pensent pas comme vous, désolé, mais c’est médiocre.

    • Jack dit :

      @Nenel : « Bizarrement personne n’a vu de ses yeux cette pseudo hécatombe…. »
      .
      C’est facile de ne pas croire à quelque chose quand on ne cherche pas les infos pertinentes ( #DepuisMaFenetreToutVaBien ). Si votre remarque n’est pas une plaisanterie (d’un goût douteux), c’est assurément une gifle pour toutes les personnes qui pleurent un proche décédé des suites de ce virus.

    • vrai_chasseur dit :

      Il y a des morts. Personne ne peut le nier. Des familles (dont la mienne) ont perdu un des leurs.
      Mais il faut prendre les chiffres avec du recul.

      – L’épidémie de grippe hivernale 2016-2017 a été particulièrement meurtrière. cf les données : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3629105 – 2 virus ont sévi en même temps en France, H1NI et H3N2.
      Et pourtant tout le monde s’en est foutu et personne n’a été confiné.

      – Le covid-19 a tué 345375 personnes dans le monde à ce jour. En parallèle, chaque année le nombre de morts par suicide dans le monde dépasse 800000.
      Pour le moment on meurt 2 fois plus de désespoir que du covid-19 dans le monde.

  5. Pascal (l'autre) dit :

    « Hum… Covid 19…. j’aimerais bien avoir des preuves de tous ces pseudo morts…. plus de 25 000 ça ne devrait pas passer inaperçu en plus de la mortalité habituelle… Bizarrement personne n’a vu de ses yeux cette pseudo hécatombe…. » Euh…. c’est de l’humour ou alors ………………………………… ?

  6. Euclide dit :

    Bravo à nos BSP de France .
    Le seul bémol qu’oculte le billet de Mr Lagneau ( sans avoir l’intention ) serait de savoir combien d’interventions ont été mal accueillies dans  » les zones de non droit  » en Ile de France ?

    • Réaliste dit :

       » combien d’interventions ont été mal accueillies dans » les zones de non droit » en Ile de France ? »
      Juste une petite précision: il n’existe pas de « zones de non droit ». Il y a « juste » des zones où le droit républicain n’existe quasiment plus car le droit du plus fort a pris le dessus 😉

      • Robert dit :

        Réaliste,
        Exact, c’est le terme le mieux adapté.
        La loi française est une loi étrangère en certains endroits, elle doit s’adapter aux lois et aux moeurs locales.
        La loi républicaine a intégrée et encouragée le multiculturalisme et l’importation de ceux qui imposent leurs lois parce que nous sommes faibles et doutons de nous, ce n’est pas elle qui peut faire face à ce qu’elle a permise et défend aujourd’hui en n’appelant pas les problèmes par leur nom au nom d’un universalisme utopiste et fallacieux.

    • Meiji dit :

      Les zones de non droits sont en banlieue, pas intra muros ou opèrent les Pompiers de Paris.

      • GOBI dit :

        Les pompiers de Paris interviennent en banlieue (Paris et la petite couronne).

    • Clément dit :

      Les agressions de pompiers sont une réalité, mais les « zones de non droit » c’est un fantasme de bobo fragile.

      • Robert dit :

        Clément,
        Je vous l’ai déjà dit maintes fois, ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas, puisque vous niez une réalité ou jouez sur les mots, ou que vous refusez de prendre en compte.
        Je suis un « prolo » ayant vécu 50 ans en banlieue rouge et ce que vous dites est faux. Les bobos fragiles sont ceux qui nient cette réalité, quel que soit le nom qu’on lui donne, pas ceux qui la décrivent comme réelle.
        Une zone de non droit c’est un endroit ou les lois communes ne peuvent s’appliquer normalement, ou la police est suspecte à priori de bavure et de racisme, comme par la dinde Jordana qui inverse carrément la réalité des choses, et ou la population honnête doit subir et se taire et ne pas pouvoir compter sur le secours de l’Etat bien trop souvent. Ce sont des centaines de quartiers entiers, voire des milliers, qui correspondent à cette description en France.
        Si les policiers peuvent risquer un pavé dans la tête ou une accusation de bavure raciste pour avoir fait leur travail, c’est que vous y habitez.
        Il y a eu au moins trente policiers blessés durant le confinement dans une de ces zones.

        • Clément dit :

          @Robert
          C’est facile de s’inventer une vie sur Internet, mais vous êtes un bobo-catho (sans connotation négative). Vos divers commentaire prouvent largement votre foi catholique, et votre fragilité évidente prouve votre appartenance à cette catégorie sociale privilégiée que sont les « bobos ». C’est vrai que le monde n’est pas le pays des bisounours mais il faudrait peut être raison-garder.

          • Robert dit :

            Clément,
            Donnez moi un exemple de ce qui prouve que je suis un bobo?
            Ma fragilité, dites-vous?
            A regarder des réalités qui vous angoissent au point que vous les niez?
            Je ne m’invente pas une vie sur internet, je dis ce que je fais et l’ai vécu ce dont je parle. Si vous n’avez que l’insinuation et le soupçon comme argument, c’est que vous n’avez pas d’argument.
            Combien de fois ai-je démontré que vous parliez de sujets dont vous ignoriez tout?
            Combien de fois vous ai-je mis le nez sur vos mensonges et votre ignorance?
            Vous manifestez un certain culot d’insister dans ce sens comme si de rien n’était.
            Je ne reviendrais pas sur les détails que j’ai fourni ci à maintes reprises, cela vous ennuie et vous préférez continuer à nier.
            Je suis très rationnel en parlant de faits établis et avérés et je suis très raisonnable en répondant poliment et avec des arguments à ceux qui mentent ou m’insultent.
            Arrêtez de parler de réalités que vous ne connaissez pas, restez dans vos schémas de gauche progressiste, à nier la réalité.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « mais vous êtes un bobo-catho » Etonnant selon les « arbitres des élégances » les bobos sont plutôt connotés à gauche tandis que les cathos sont souvent (très) catalogué « fachos »

        • Félix GARCIA dit :

          Mêmes mes amis « du milieu » sont d’accord avec vous.
          Même eux craignent le retour des beaux jours, de la chaleur …

          Evidemment, je parle de ceux qui sont mes amis, pas des décérébrés complets … eux … eh bien …
          Les enfants sont-ils de plus en plus violents ?
          https://www.youtube.com/watch?v=vb7eeaurSAI
          Maurice Berger – « Les jeunes en clan n’ont pas de rêves, ils ne savent que se battre et détruire »
          https://www.youtube.com/watch?v=jGbMAeL2mxQ

          Et je peux témoigner que ce n’est pas qu’en grande ville. C’est peut-être même pire ici sur certains aspects.
          Je m’explique :
          Les « banlieusards », c’est en campagne qu’on les envoie maintenant. On a bien vu ça ces dix dernières années. D’abord ils sont « déportés » vers les villes de taille moyenne – 100 000 / 50 000 habitants. Puis de celles-ci vers les communes avoisinantes.
          Ici, tout n’est que territoire à « conquérir » selon eux. Et on voit bien que leur mentalité n’est pas la même que celle des « petits dealers » qu’on avait jusque là. On avait avant tout des gens qui vendaient pour arrondir leur fins de mois, ou certains qui vivaient tels de petits épiciers. Quasiment jamais de violence autres que celles en boîtes de nuits … Pas de « batailles de territoires » … maintenant on voit des « descentes » entre groupes rivaux jusque dans nos campagnes.
          Exemple : à Niort – 72 000 habitants, un Kurde venant de Syrie a repris le marché. Il est arrivé, armé, équipé. A surveillé le trafic, les points de vente, les « dépôts » etc … a attendu … puis a mené une opération … seul ! Personne ne le connaissait, et il a braqué UN A UN tous les trafiquants noirs et arabes du coin …
          Maintenant, à Niort, la petite « mafia Niortaise » disparait au profit des tchétchènes, des guyanais, des arméniens et de ce kurde … Et ils sont autrement plus violents que ceux d’avant.
          On entendait pas parler de braquage à main armée en plein jour, de tirs sur la place publique (place de la Brèche), de tirs de kalashnikov sur des épiceries arméniennes …
          De plus, les grandes villes se dégorgent de leurs « pires éléments », parmi les mineurs, chez nous … et souvent au travers de « placements familiaux » … Ce qui grossit les rangs de tous ces tarés … Parce-que chez nous, c’est l’usine, les quais de déchargement, ou le deal pour beaucoup de ces jeunes … et je vous laisse deviner quel choix ils font …
          Les « petits » n’étant pas chapeautés pas des « grands frères » font nawak’.
          Ils se croient tout permis sur des « terres vierges » …

          Cordialement,
          Félix GARCIA

          • Félix GARCIA dit :

            PS : j’ai oublié cela : Ils peuvent aussi travailler dans l’agriculture … mais là non plus, ça ne crée pas beaucoup de vocations …

          • Félix GARCIA dit :

            PPS : Je répondait à Robert, j’ai oublié de le préciser.

          • Robert dit :

            félix,
            Ceux qui nient essaient de mettre tous les banlieusards dans le même sac, français et immigrés, indistinctement, de façon a noyer le poisson et faire passer pour mensonger un discours gênant.
            Je n’ai jamais dit que tous les banlieusards des cités ni tous les immigrés étaient des délinquants, refusaient les lois. Une minorité impunie pourrit la vie de tous, c’est la réalité, et je n’en parlerais même pas si médias et politiques ne la niaient pas.
            Il faut répéter les faits pour que personne ne puisse prétendre l’ignorer et la nier.
            Les membres de leur communauté les soutiennent mais ne sont pas eux-mêmes des délinquants, mais des complices objectifs. Regardez en ce moment la bourgeoise algérienne Camilla Jordana qui invente une criminalité policière alors que tous les jours des membres de sa communauté agressent des policiers ou des citoyens.
            Les problèmes d’éducation existent chez nous, pas dans les pays musulmans ou la personne et l’éducation sont très différents. Pour eux, justifier tout de son enfant ou le laisser faire ce qu’il veut en dehors de la maison ce n’est pas un problème.
            L’apport massif de populations venant de cultures ou l’autonomie de la personne est secondaire dans des pays ou elle est primordiale provoque un choix culturel à notre détriment quand nous refusons de réprimer dès le départ. Nos familles éclatées, des jeunes en rébellion, rencontrent d’autres jeunes en crise, mais surtout notre société refuse d’être directive et de prendre ses responsabilités face aux dérives. Les pères sont trop souvent absents, manquent d’autorité ou la refusent, et les lois ne les aident plus à le faire.

    • Jack dit :

      @Euclide : « savoir combien d’interventions ont été mal accueillies dans » les zones de non droit » en Ile de France ? »
      .
      Et à quoi servirait ce type d’information ? A stigmatiser une partie infime de population située sur une partie infime du territoire français ?

      • Robert dit :

        Jack,
        Seuls les délinquants ou criminels sont stigmatisés par ce genre d’information, personne ne généralise à toute la population qui subit cette situation, sauf ceux qui sont complices ou ne veulent pas qu’on en parle.
        Vous êtes dans quelle catégorie, Jack?
        De ceux qui préfèrent leurs bons sentiments avant la justice?
        Quand on commence à traiter autrement que le reste de la population certaines personnes, dont une des particularités est d’être d’origine étrangère, c’est de la discrimination raciale. Et dans ces quartiers, la majorité de la population subit ce racisme de ne pas être traité comme méritant la protection de l’Etat comme les autres citoyens parce qu’une minorité immigrée a prise le pouvoir de la rue au grand malheur des autres habitants.
        Votre propos est discriminant et stigmatisant, mais vous ne vous en rendez plus compte à force d’aveuglement.

        • Jack dit :

          @Robert : « Vous êtes dans quelle catégorie, Jack? »

          => Vous m’imposez votre définition des gentils et les méchants et je suis sensé répondre à votre question ?

          « Votre propos est discriminant et stigmatisant, mais vous ne vous en rendez plus compte à force d’aveuglement. »

          => Wow ! Vous êtes tellement investi dans votre « combat » que vous n’arrivez même plus à en débattre sereinement. Prenez du recul et relisez-Moi. Vous comprendrez alors que vous sur-interprétez et sur-réagissez à mes propos. D’une manière générale, si vous souhaitez convaincre des personnes de la justesse de votre point de vue, commencez par les écouter 😉

          • Robert dit :

            Jack,
            Expliquez moi donc ce que vous vouliez dire.
            Il me semble que votre propos est on ne peut plus clair, ni ironique ni à l ‘envers.
            Je retourne votre formule en précisant au passage que nous ne parlons pas d’une partie infime de population sur une partie infime du territoire, il suffit de vous renseigner sur la population carcérale pour le constater qui signale la réalité délinquante et criminelle en France.
            Mais expliquez moi donc ce que je n’ai pas lu ni compris, je ne demande qu’à apprendre.
            Vous utilisez des éléments de langage qui essaient de faire dire autre chose à votre interlocuteur pour ensuite vous placer en situation d’arbitre. Ce n’est pas une réponse, mais une posture pour éviter de répondre.
            Mais apportez des éléments permettant de comprendre que vous voulez peut-être dire autre chose que ce qui parait assez évident.
            A moins que vous regrettiez de vous être mal expliqué, donc d’avoir pu être mal compris.
            Je vous reprends donc
            « Et à quoi servirait ce type d’information ? A stigmatiser une partie infime de population située sur une partie infime du territoire français ? »
            Quel message subliminal aurait-je donc raté?
            Je suis prêt à reconnaitre m’être trompé, à vous de me le faire savoir.

        • Félix GARCIA dit :

          Bonjour Robert,

          Ce n’est pas Xavier RAUFER qui vous contredirait …

          Xavier Raufer : La criminalité en France à l’heure du déconfinement. (EDLQ#17)
          https://www.youtube.com/watch?v=vbiZirsKAJc

          Bonne journée à vous.
          Cordialement,
          Félix GARCIA

          • Robert dit :

            Félix
            Raufer est du côté obscur de la farce, pensez donc, sous son vrai nom c’est un ancien d’Occident et il n’a pas tourné bien pensant depuis comme un Madelin ou un Longuet.
            Plus sérieusement, il ressasse des évidences tellement la recherche de la vérité et l’aveu de la réalité sont devenus des notions absentes chez tant d’autres. Il travaille dans d’autres pays ou cette sidération mentale étonne toujours ses interlocuteurs.
            Il suffit pourtant d’observer sans être criminologue. Cela finit par être lassant de devoir répéter des évidences mais le camp progressiste s’appuie sur le mensonge et la sidération pour régner alors il faut mille fois enfoncer le clou et montrer ce qui est à ceux qui veulent l’écarter de la réflexion pour placer leur utopie criminelle, comme leur maître Rousseau disait « écartons les faits car ils ne relèvent pas de la question. »
            La loi Avia devrait pénaliser ceux qui disent certaines vérités à propos de l’immigration et la criminalité, en faisant passer cette expression comme raciste, islamophobe, etc…
            Il se trouve que j’ai l’habitude de cette sidération de la pensée, puisqu’avec un certain nombre de personnes j’ai eu l’honneur d’avoir été condamné, à vie puisque nous avons été privés du champ de l’amnistie par une loi inique, pour m’être pacifiquement opposé à l’avortement. Il n’existe pas à ma connaissance d’autre cas de condamnation à vie pour un délit d’opinion. Ils ont même voulu nous mettre de la prison ferme, pensez donc on n’était pas repentants, mais ont eu peur de faire de nous des martyrs de la liberté d’expression.
            Dans la vie, il existe parfois des moments ou il faut obéir à sa conscience alors que tout le monde s’est soumis ou a peur.
            Cela va arriver prochainement avec la liberté d’expression concernant l’indépendance et l’avenir de notre pays, de notre peuple et de notre civilisation.
            La liberté n’est pas un principe utopiste, une vue de l’esprit, c’est ce qui peut nous permettre de chercher le beau, le bien et le vrai.

      • revnonausujai dit :

        euh, si la partie était si infime que ça, le traitement coup de pied au c*l- condamnation pénale serait appliqué sans modération et avec efficacité et le problème se réglerait de lui-même

        • Robert dit :

          L’aveuglement volontaire est une partie importante du problème, le refus de certains français de regarder la réalité en face.
          Policiers et gendarmes ont bien du mérite à continuer à faire leur travail malgré le déni de certains français voire la collaboration avec l’envahisseur.
          Les quartiers ou les lois françaises sont considérées comme étrangères par une partie de leur population se comptent par centaines, plusieurs milliers au moins. La paix sociale a longtemps été achetée en payant une rançon aux associations et en jouant la démagogie voire en manifestant avec les amis des racailles quand l’un d’entre eux était victime de ses méfaits. Maintenant, cela ne suffit plus.
          Prochaine étape, la pénalisation de ceux qui dénoncent et mettent en garde contre cette situation avec la loi Avia.

  7. Luc dit :

    personnels aguerris, entraînés et disciplinés, faculté d’anticipation, sens de la mission, sont autant de facteurs favorables qui permettent de faire face et ont permis ici en l’occurrence de passer l’obstacle » pas tjrs le cas par ex le pompier qui appuie sur le bouton de l interphone lors de la fuite de gaz(s) 6 rue de trévise…

  8. nexterience dit :

    Une pensée aussi à la sécurité civile, bénévoles qui gèrent toute une partie du spectre des interventions.