Les premiers accords sur le char de combat du futur ont été signés par la France et l’Allemagne

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

117 contributions

  1. Chanone dit :

    Un peu, au moins un peu, d’optimisme. Le réel reviendra vite s’imposer.

  2. Lame dit :

    Le PDG de Nexter prétend que ce char sera rempli d’innovations. Cela laisse présager un équivalent du programme JSF conduit par Lockheed. C’est apparemment l’ambition du Gouvernement français mais il est improbable que l’Allemagne et les autres partenaires du programme acceptent de s’engager dans cette voie. Il est plus probable que ce char reprenne la formule du Léopard avec le minimum syndical en matière de guerre infocentrée. Ce ne serait pas forcément un mal.
    *
    Un char moderne à prix raisonnable peut nous rendre service en OPEX comme en défense territoriale pourvu qu’on se dote des moyens de projection adéquat. C’est mieux qu’un bijou high tech vite dépassé, difficilement utilisable en OPEX et invendable avant d’être devenu obsolète. Ma véritable attente est qu’il soit un char habité, téléopérable au besoin, doté d’un armement crédible face au T-14 Armata.

    • nexterience dit :

      La formule du léopard, que vous suggérez comme base, a 35 ans. On peut tout de même imaginer un engin dans son époque sans redouter la science fiction.
      Le F-35 souffre surtout de la décadence formidable de Lockheed, plus que de son cahier des charges, pas si fou que cela.

      • NRJ dit :

        @Nexterience
        « Le F-35 souffre surtout de la décadence formidable de Lockheed, plus que de son cahier des charges, pas si fou que cela. ». Alors là il faudra m’expliquer comment vous auriez fait le F-35 en tant qu’ingénieur.

        Le F-35 c’est un avion qui doit être doté d’une grande furtivité, d’un moteur à décollage vertical (y compris dans les versions A et C, même si le moteur vertical n’est pas installé), d’une grande polyvalence (autant que le Rafale), du logiciel ALIS pouvant faire de la maintenance préventive, ainsi que d’une connectivité hors-norme (3 fois plus de lignes de code que le F-22, déjà très développés dans ce domaine, de mémoire). Et le tout pour un coût modeste.

        Dit simplement, il s’agit de faire cohabiter plusieurs exigences contradictoires :
        – une forte charge utile (supérieure au Rafale) et une vitesse relativement élevée (en fait la vitesse Mach 1.6 est la vitesse maximale compatible avec une bonne furtivité, car il s’agit de dévier la couche limite) avec sa conception monomoteur
        – Une bonne furtivité radar avec un avion conçu pour accueillir un moteur à décollage vertical.
        – Une bonne furtitivé infrarouge avec une conception monomoteur.
        – Une certaine agilité avec sa conception furtive et sa vitesse (l’agilité a dû être abandonnée)
        – La furtivité (et ses inconvénients d’utilisation et de maintenance), sa conception monomoteur et sa capacité à utiliser un moteur vertical avec un coût réduit.
        +
        A tout cela s’ajoute des niveaux encore jamais atteints de connectivité (et l’informatique est une science encore moins exacte que la mécanique des fluides. Pour donner une idée, Airbus développe toujours ses programmes avec 2 équipes différentes pour en vérifier les décalages de comportement).

        Je ne sais pas à quel point Lockeed-Martin est critiquable. Mais l’échec du F-35 me semble être avant tout celui des chefs de l’armée américaine qui n’ont aucune idée du monde dans lequel ils vivent.

    • dolgan dit :

      Le MBT ne mettra pas les pieds en Opex vraissemblablement. Trop lourd logistiquement parlant, pour un besoin exeptionnel.
      .
      C’est un des rares matériel où Opexable n’est pas en haut de la liste des caractéristiques.
      .
      Et il est peu probable que les allemands se satisfassent d’un char low cost obsolète dès sa sortie. Nos besoin sont quasi identiques.

      • NRJ dit :

        @dolgan
        Tout dépend des opex. Si on se retrouve face à l’EI dans les rues de Mossoul, vous pouvez être certain qu’on enverra des MBT.

  3. NRJ dit :

    Il y a l’Espagne aussi, qui est intéressée par le programme MGCS : https://forcesoperations.com/le-mgcs-dans-le-collimateur-de-lespagne/

  4. PK dit :

    On n’a pas fini d’en parler à mon avis… C’est vraiment le truc qu’on va devoir finir tout seul.

  5. blavan dit :

    Une certaine réussite technologie avec deux partenaires en pointe. Hélas sans doute trop cher par rapport aux besoins de ce type de matériels pour la France qui a besoin d’autres « outils » pour mener ses guerres asymétriques .

  6. ekiM dit :

    « Pour que la répartition 50-50 soit respectée entre les deux pays, il a été décidé de divisé l’étude d’architecture en 9 lots, lesquels seron attribués à parts égales entre les industriels concernés. »

    => La répartition ne sera pas de 50-50 mais de 66-33 en défaveur de la France donc ?

    • Hermes dit :

      La charge, valeur R&D / industrielle n’est pas nécessairement la même entre les étapes/secteur.
      .
      Je doute que la France laisser passer un 66/33 comme vous dites.
      Donc en soi, récupérer les 2-3 éléments critique et laisser le reste ne serait pas nécessairement défavorable (en admettant que ce soit le cas), mais pour sûr l’Allemagne ne laisserait pas passer cela non plus… Donc le 50/50 sera sans doute recherché par les 2 parties, le tout est de s’accorder sur quoi qu’estce.

    • Hermes dit :

      Soit dit en passant, oublié de précisé mais les industriels se sont bien mis d’accord sur un partage 50/50 depuis l’année dernière.
      Je les vois mal revenir en arrière en si peu de temps pour signer l’accord au niveau étatique…
      .
      « Paris et Berlin ont finalement obtenu le 15 octobre une lettre d’intention consignée par Nexter et les Allemands KMW et Rheinmetall fixant le partage industriel de la première tranche de travail, consacrée aux études d’architecture. Comme convenu, cet accord préserve les intérêts de Nexter en lui confiant 50% de la charge de travail. « Nous avons également veillé à ce qu’il préserve l’existence de KNDS, la société commune franco-allemande créée entre Nexter et Krauss-Maffei Wegmann en 2015-2016. Celle-ci se voit en effet accorder les deux tiers des responsabilités du programme. Cet accord me semble donc être un bon accord industriel, qui répond à la demande allemande, incontournable, de faire entrer Rheinmetall dans le jeu tout en préservant les intérêts de Nexter comme ceux de KNDS, » précisait dernièrement le directeur général de l’armement, Joël Barre, devant la Commission défense du Sénat. Cette étape devrait être suivie de la signature d’un contrat en bonne et due forme au premier trimestre 2020. »

    • Graphite dit :

      KMW à du couper ses 3 parts en 2,du coup ça fait « 6 » pour les allemands mais de moindre mesure,les parts de Nexter reste supérieur face à KMW ou Rheinmetall.
      Donc non,rassurez-vous,Nexter n’est pas perdant sur ce cas là
      Imaginer 3 grosses parts pour Nexter et 6 petites parts pour les allemands,ça ne change au final pas grand chose pour nous,pour KMW et Rheinmetall c’est autre chose.

    • nexterience dit :

      Oui, la France n’aura qu’1/3 des technos et 50% de la charge de travail. Donc beaucoup de travail non technologique.
      On a intérêt à bien se rattraper sur le scaf. Et ne rien lâcher sur l’équilibre knds.

    • dolgan dit :

      Les 9 lots n’ont pas besoin d’être à part égale.

    • Chanone dit :

      A voir en fonction de la taille et complexité des lots:
      armement
      Électronique de combat et ciblage
      Électronique de communication et géolocalisation
      Blindage
      Leurrage et Défense active
      Train de roulement
      Suspensions
      Certaines tâches correspondent à des compétences qui ont été développées à prix d’or pour le Leclerc, et perdues depuis quand les Allemands continuent de travailler sur la question, d’où nos achats bloqués sur pièces duales comme les transmissions et cardans adapté à des tout terrain de gros tonnage.

    • Thomas dit :

      3 Nexter + 3 Rheinmetall + 3 KMDS (KMW+Nexter) = 9. Es ist mir egaal !
      Le grand perdant dans cette histoire semble être KMW au profit de Rheinmetaal, aber vielleicht je me trompe

      • NRJ dit :

        @Thomas
        Nexter et KMW ne font pas la même chose, ne l’oubliez pas. Donc non Nexter aura un lot complètement indépendant.

  7. MAS 36 dit :

    Un accouchement et une victoire se font toujours dans la douleur. Vu les budgets recherches ce n’est plus faisable seul dans son coin. Ca avance lentement mais ça avance. Les décideurs ne feront jamais plaisir à tout le monde , les contre-tout affûtent certainement leurs arguments, mais le projet continue c’est le principal.

  8. R2D2 dit :

    « dès son entrée en service, prévue en 2035 »
    15 ans à venir de chantage par des députés allemands, bon courage à tous ^^’

  9. Tristan dit :

    « véritable système de combat terrestre complet qui répondra, grâce à une série impressionnante d’innovations, aux besoins de la supériorité terrestre dès son entrée en service, prévue en 2035. »
    Beaucoup de mots pour ne rien dire.
    .
    Personellement je suis bien plus intéressé dans le SCAF. Produire pour la première fois un avion furtif, plus les jeux politiques entre la France et l’Allemagne … le projet sera hyper intéressant à suivre. En espérant que le contribuable ne se fera pas avoir.

    • Hermes dit :

      « première fois »
      .
      La RCS réduite est étudié sur le Rafale dès sa conception (Et dans une moindre mesure sur l’EF), ce n’est pas parce que le choix n’a pas été fait du tout furtif que ça n’est pas un appareil furtif, on est pas dans une vision binaire mais sur un coef à l’instant T en fonction des matériaux et systèmes disponible (tant avion que radar).
      Et je ne parle pas du Neuron qui a poussé la réflexion.
      .
      Triste de voir qu’il y a encore des gens avec cette vision binaire des éléments qui ne pousse pas plus loin la réflexion, totalement bouffé par la propagande US/LM de la furtivité absolue…

    • Lame dit :

      Le SCAF furtif? Cela me semble aussi improbable qu’un MGCS high tech. Par contre, je me demande comment les développeurs conçoivent l’interopérabilité du SCAF et du MGCS.

      • NRJ dit :

        @Lame
        La furtivité est relative, comme le sont d’autres performances comme la vitesse et l’agilité. Mais le SCAF aura une furtivité largement améliorée par rapport au Rafale (il suffit de voir les concepts présentés par Dassault).

    • nexterience dit :

      La furtivité sera t elle intéressante en 2040 avec les radars quantiques ultrasensibles déjà en développement ?
      Quid de la vitesse ?

      • Clément dit :

        Sans même parler de radar quantique, la simple évolution de la puissance informatique va permettre de « prévoir » la position de l’avion (analyse de la trainée de chaleur, statistiques prévisionnelle, …).

    • ji_louis dit :

      Vu les progrès des armements hypersoniques et des équipements de guerre électronique, la furtivité (relative et temporaire) pourra être sacrifiée au profit de meilleurs compromis d’aérodynamique, d’emport et de prix.

    • Chanone dit :

      Suivre Opex 360, c’est aussi avoir un oeil sur les technologies actuelles.
      En 2018, Mr Lagneau présentait deux innovation Françaises de startups spécialisées dans la métallurgie de pointe. Cumulées, elle donnait à véhicule polyvalent à roue la résistance d’un char lourd.
      Et il ne s’agit que du blindage.
      .
      Ensuite la virtualisation du champ de bataille s’impose, et avec le programme Scorpion, la France se positionne dans le carré de tête.
      Ensuite il faut absolument que ce véhicule soit économique parce que même en ayant atteint ses ambitions, un Leclerc coûte trop cher pour les missions actuelles : il est délicat à déployer en grande quantité hors métropole sans passer par des ports de forte capacité.
      Peut être que le format des chars supérieur s à 55 tonnes est révolu mais un gros blindage restera un bon moyen pour survivre à un feu de haute intensité.
      On le voit avec les Russes qui poussent le T 14, mais revalorisent aussi leurs T90.

  10. Lassithi dit :

    A suivre en espérant que ces partenariat se dérouleront sans trop d’arrière pensée…
    Comme quoi c’est la coopération entre les nations qui prime, comme au temps du Transall, d’Euromissile, d’Ariane,… qui ne doivent strictement rien à l’UE, hormis dans la propagande des euros béas.

    • Lame dit :

      Oui, la coopération entre les Etats européens contribuent d’avantage à l’intérêt général de leurs citoyens que la guerre économique permanente organisée dans le cadre de l’UE: La guerre économique, c’est la guerre. Toutefois, le fait que l’UE soit le cadre d’une intégration atlantiste et anarchocapitaliste ne remet pas en cause l’utilité d’institutions supranationale.
      *
      Les coopérations entre Etats sont utiles mais improvisées et pas forcément optimales. Le Groupe de Visengrad, l’Initiative Européenne d’Intervention ou l’OTSC ne sont pas inutiles. Dans l’immédiat, les Européens tirerait profit d’une confédération dont les institutions communes exerçant exclusivement des compétences d’appui et complément (efr art. 6 du TFUE de Lisbonne), avec le niveau de démocratie des institutions genevoises et californiennes et un financement assuré par un fond souverain plutôt que des prélèvements fiscaux ou cotisations d’Etat.
      *
      Une telle confédération pourrait devenir un marche-pied vers une fédération des peuples unies, dotée d’un Etat fédéral ayant pour but de soutenir les Etats fédérés plutôt que de les déconstruire au profit du marché. Elle pourrait mettre en oeuvre une défense fédérale à double échelon comme les USA. Les autorités fédérales favoriseraient la conception de matériel high tech et low tech, les uns étant destinés avant tout à l’armée fédérale, les autres aux armées nationales à faible budget.

      • Lassithi dit :

        @ Lame

        Je ne remets pas en cause l’utilité d’organisations supra nationales.

        Mais elles doivent respecter les principes même des états nations. C’est pour cette raison qu’in fine, je ne vois pas la différence entre le fédéralisme et un confédération.

        Pour ce qui est du sujet qui nous concerne, il ne peut y avoir raisonnablement de construction d’une armée fédérale puisqu’il n’y a pas de peuple à fédérer. Nous ne sommes pas sur le modèle US, il n’y a pas de peuple européen, c’est tout simplement l’histoire de l’Europe et personne n’y changera rien. l’Europe est une continent, comme les autres…

        Le seul contre exemple ici, à ma connaissance serait la Suisse, du fait de sa propre histoire.

        Le modèle est a réinventer vraiment (mot à la mode en ce moment, mais dans la « novlangue », cela veut ne rien changer sur le fond et ne faire que de la com.).

        Et de toute manière le TUE (Art 42) l’empêche. Ce qui nous fait revenir au point de départ, la nécessité de coopération d’intérêts entre des Etats Nations souverains (structurés pas des organisations supra nationales en fonction des sujets) et de se libérer de 3 traités (pacte de stabilité, TUE et TFUE) pour tout rebâtir.

      • philbeau dit :

        Vous n’avez pas l’impression de répéter ce qu’on nous dit (en France surtout , notez bien) depuis plusieurs décennies…L’exemple sans cesse resservi des USA n’est en rien transposable , il y a un peuple américain , il n’y a pas de peuple européen . Les autres pays européens se trouvent très bien dans une europe marché unique , point . Et même les italiens qui pleurent beaucoup en ce moment pour qu’on les aident à porter leur dette ne sont pas les derniers à jouer solo quant il s’agit de leurs entreprises , comme tout le monde …sauf la France (enfin ceux qui ont le manche depuis quelques Mastricht .

    • Paddybus dit :

      Oui, et l’allemagne prépare sa commande de 1500 chars, dont elle prendra seulement 100 et le reste n’aura servi qu’a tirer la couverture industrielle vers l’allemagne… comme l’eurofighter…

      • NRJ dit :

        @Paddybus
        L’A-400M, vous voulez dire. Concernant l’Eurofighter, l’Allemagne aura fait une commande globale de 233 exemplaires (143 initialement commandes + les 90 supplémentaires. Elle en mettra ainsi 195 en ligne car 38 Eurofighter F1 seront retirés su service). Bref l’Allemagne est de loin le pays qui a commandé le plus d’Eurofighter.

    • Chanone dit :

      Effectivement cet union d’autistes est très décevante.
      Mais l’histoire de l’Europanzer peut encore se répèter, même si à l’époque, nos industriels n’avaient pas le même poid technologique que maintenant pour s’imposer face à l’Allemagne.
      Il s’ensuivra un divorce qui accouchera d’un côté le Léopard et de l’autre, l’AMX 30.
      Pour le char Français, les déconvenue seront nombreuses sur le moteur.
      Le char ne sera vraiment capable que dans sa version B2.
      Mais en Irak, son 105 et sa mobilité seront si bien utilisés qu’il fera un meilleur effet que les M1 Abraham.
      En revanche, la protection trop mince et primitive en feront une épave face à des chars plus lourds et mieux armés.
      Le Leclerc apportera une immense plus-value avec son armure multicouche garnie de tungstène, mais souffre de sa motorisation trop complexe.
      Et là encore, on n’aura pas besoin d’aller chercher un bloc plus loin que MTU, dont le 1500 CV donne satisfaction à tous les utilisateurs de Léo 2 et au Leclerc Emirati

    • Thomas dit :

      L’UE C’EST la coopération entre Nations, avec ses plus et ses moins.
      On ne peut pas critiquer une UE fédérale qui n’existe pas et vouloir revenir aux arrangements entre nations qui sont déja la règle.
      C’est tout le problème.
      Souvenez que quand vous critiquer l’UE, vous critiquez des représentants des nations européennes qui ont engagés leur pays comme bon semblait aux gouvernements de l’époque.
      La privation de la poste, SNCF et autres, c’est pas l’UE qui l’impose, mais les pays membres qui l’ont décidé ensemble, 1998 pour les transports si je ne m’abuse, faudrait demander des compte à feu M. Chirac et son gouvernement d’alors !

      Euro béas, Nationalo béas, même combat mdr

      • Guillaume dit :

        Le problème est ce référendum…
        Je me souviens encore de certains amis pro européen de gauche m expliquer qu’ il fallait voter non pour avoir une Europe fédérale sociale… Lol les idiots. Ils ont créé tout l inverse.
        Après on reproche à l Europe de ne pas être en capacité des résoudre nos problèmes, alors que c est nous même qui avons refusé de lui donner les moyens.
        Elle est la cause de tous nos malheurs alors qu’ en réalité nos malheurs sont du fait de nous même et du fait que on ai fait de l Europe une coquille vide

      • Lassithi dit :

        @ Thomas
        « La privation de la poste, SNCF et autres, c’est pas l’UE qui l’impose, mais les pays membres qui l’ont décidé ensemble, 1998 pour les transports si je ne m’abuse, faudrait demander des compte à feu M. Chirac et son gouvernement d’alors ! »

        Désolé, mais c’est typiquement ce que l’UE impose tout simplement dans les traités (TUE et TFUE) et qui se matérialise dans le rapport des grandes orientations économiques publié chaque année à destination de chaque pays. Chrirac n’a fait que comme tous les autres.

    • NRJ dit :

      @Lassithi
      L’UE va même contre l’intérêt des pays. Si l’UE avait mise en place plus tôt, on n’aurait même pas Airbus comme première compagnie mondiale car la commission européenne aurait mis son véto. Ils ont fait par ailleurs pour la fusion Alstom-Siemens et menacent de mettre leur véto pour la fusion Fincantieri-Chantiers de l’Atlantique.

      • Lassithi dit :

        @NRJ
        Absolument !
        Le monde d’après ne peu ressembler au monde d’avant.

        Surtout, si nous voulons que nos industries perdurent et se redeveloppent.
        La fin de l’UE est en marche.

    • Graphite dit :

      @Lassithi C’était une autre époque,pas comparable à aujourd’hui.
      La Guerre Froide infliger des pressions supplémentaire et bien sur,l’Allemagne avait une pression sur son dos/sa tête,elle ne pouvait pas jouer avec le feu et était clairement inférieur et « soumis » aux États-Unis,Angleterre,France sur pas mal de plans sans parler du spectre du 3ème Reich qui voguait encore.
      Aujourd’hui c’est moins le cas et surtout on est dans un autre contexte qui favorise certaines choses,des pressions ont disparus et les agissements sont différent,l’Allemagne est loin d’être la même que celle du Transall,Euromissile,Ariane et autre.. sans parler des politiques et des personnalités.
      Ca vaut aussi pour d’autres.
      Après oui,ces gros projets ne doivent rien à l’Ue,qui est plus une gangrène idéologique qu’autre chose,Airbus n’a pas eu besoin d’une bande de fonctionnaire et de parlementaire véreux et idiots pour naître,ça l’aurait même bridé ou empêcher.
      Après la commission n’est pas totalement mauvaise sur certains agissement mais bon,c’est comme les bons musulmans et les bons politiciens,on en parle beaucoup mais on les voit jamais.
      Heureusement sinon qu’ils ont empêcher la fusion Als-Sie ou encore de DCNS et Fincantieri car ces fusions étaient bidons dés le départ et plus à but idéologique qu’opérationnel/utile.
      —-
      @Lassithi « Le seul contre exemple ici, à ma connaissance serait la Suisse, du fait de sa propre histoire.  »
      .
      La Suisse l’a fait il y a presque 1 millénaire (800 ans plutôt) et c’était des peuples relativement proche géographiquement,culturellement et qui l’ont fait par raison.
      Ce n’est pas comparable à l’Europe entière qui elle,c’est un autre gabarie et soucis d’une autre échelle.
      Au mieux vous pouvez « vassalisé » un pays comme à l’époque napoléonienne ou plutôt une « semi-vassalisation » mais pas plus et encore..

  11. Plusdepognon dit :

    À propos de la tourelle du MGCS, voici la dernière information sortie :
    https://forcesoperations.com/mgcs-un-pas-de-plus-vers-letude-darchitecture-systeme/

  12. Jym dit :

    J’espère que les prix ne vont pas trop flamber. C’est le problème en ce moment, tout nouveau matos coûtent extrêmement plus cher qu’avant. Ce qui fait que même si on augmente le budget du ministère de la défense, tout bonus sera plus qu’absorbés par les seuls achats dont il faudra bien entendu assurer une maintenance derrière (et ça a un prix aussi). Nous ne sommes pas les Etats-Unis, ne les prenons pas comme exemple, ils s’endettent comme des fous (cf F35…) pour au final quel réel avantage critique par rapport à l’itération précédente ?

    De toutes manières j’ai de plus en plus l’impression qu’on ne pourra plus se passer des coopérations européennes pour financer les grands projets à haute valeur technologique.

    • Kural dit :

      Programme scorpion principalement français, pourtant y’a plusieurs rtpe de véhicule notamment un blindé de reconnaissance équipe de missile anti aérien etc, les gros pays européen peuvent faire des gros projet seul, mais c’est plus rentable de le faire à plusieurs ^^

      • Jym dit :

        Certes mais ce n’est pas parce qu’on peut faire ça pour un programme qu’on est capable d’en faire beaucoup d’autres à la fois. D’autant plus qu’on supporte fardeau de l’armement nucléaire (au sens purement financier, que je soutiens par ailleurs) contrairement à la quasi-totalité de l’Europe.

    • blavan dit :

      Comme tous les matériels militaires produits, ce char coûtera le double de ce qui sera annoncé. Les industriels pratiquent ainsi, un prix non garanti avec une fuite en avant par rapport aux investissements qui empêche de faire marche arrière et la classique réponse aux gouvernements,comme pour le A400M, « vous avez exigez des modifications qui augment le coût final ».
      De toute façon si le prix réel était annoncé, aucun programmes militaires ne seraient démarrés . Enfin ceux qui signent, ne sont plus aux affaires lorsqu’il faut payer 15 ans plus tard.

      • Jym dit :

        J’ai cru comprendre que l’Etat est aussi mauvais payeur (peu importe les raisons) de base, d’où l’intérêt de faire monter les prix par sécurité aussi.

    • NRJ dit :

      @jym
       » j’ai de plus en plus l’impression qu’on ne pourra plus se passer des coopérations européennes pour financer les grands projets à haute valeur technologique. ». Ça me parait évident. Mais ça l’est moins pour pas mal de personnes qui sont, à mon avis (et ce n’est qu’une opinion personnelle), un peu décalées avec la réalité, par exemple sur le SCAF et le MGCS. Une question simple que l’on peut se poser est la suivante : la France pourrait elle avoir des hélicoptères de combat et de manoeuvre, des avions de transport tactiques-stratégiques made in France (au moins partiellement) sans la coopération européenne ?

      D’ailleurs penser que c’est par européisme beat er soumission à l’Allemagne que l’on fait des programmes est purement et simplement faux. Dès qu’on en a l’occasion, on préfère faire Made in France. L’exemple simple est le drone tactique Patroller. Comme il s’agit d’un programme bon marché, on a fait appel à Safran. Mais pour le drone Male RPAS où il s’agit d’avoir une différentiation technologique et un investissement plus lourd en R&D, là on fait appel aux Européens.

      • Jym dit :

        Je pense effectivement qu’on le fait essentiellement pour des raisons pragmatiques et ce n’est pas plus mal. Néanmoins dans le cas de la France, je ne peux m’empêcher de penser qu’il y ait aussi une partie d’européisme plus importante de la part de nos élites par rapport aux autres pays de l’Union Européenne. (sans jugement moral de ma part)

  13. nexterience dit :

    Il faut relever que l’Italie loupe le train des coopérations militaires importantes dans l’UE, à ce jour, et le naval se fait désirer.

    • Auguste dit :

      Elle va coopérer avec quoi?.Le F35 a vidé la caisse.Elle en est à 160% de déficit public….pour l’instant.Même pas un kopec pour acheter de l’occasion.(ils pensaient au Merkava),alors ils rafistolent leurs « chars », qui étaient déjà dépassés au moment de leur sortie.Des corbillards roulants,comme en 40.

    • Graphite dit :

      Et en quoi ? L’Italie fait partie du Tempest,elle fait partie du projet Naviris (le fameux Airbus Navale) et le Samp/t se fait avec eux aussi.
      Concrètement,ils manquent quoi a part qu’ils n’ont pas de projet sur leur futur char ?
      Vous dites ça et réagissait à leurs égards car ils ne sont pas dans « européen » dans le sens ou ils sont comme les anglais,à mal voir l’Europe/l’UE ?
      Si c’est le Tempest qui dérange,il reste encore « l’hypothétique » fusion avec le SCAF qui parle de lui dans les commentaires ou sur certains articles même si perso,j’y crois pas trop,ça risque d’être un sacré foutoir tout ce jolie monde,après si ça fonctionne… ça sera autre chose.
      Mais les problèmes des parts industriels vont se pointer.

      Je vous rappel qu’ils ont mal pris d’être mis à l’écart du SCAF,on a même eu un article sur ça qui date un peu alors que concrètement ils sont potentiellement de meilleurs partenaire que le voisin germanique qui en demande trop parfois. (voir souvent et à tord)

  14. lxm dit :

    15 ans, c’est juste la durée de 3 ou 4 guerres mondiales, sans compter les retards..

    • Kural dit :

      Sachant que y’a eu que 2 guerre mondiale séparé de 20 ans ton commentaire n’est pas crédible… Sache que même les allemand durent la deuxième guerre mondiale mettait plusieurs année à concevoir un chars alors que ils mettait la majorité de leurs pib dans l’armée au détriment du reste…

    • Tintouin dit :

      On a encore le Leclerc en attendant 2035. Il n’est pas déjà obsolète à ma connaissance ?

      • sentinelle dit :

        non , contre qui donnez des exemples, nos partenaires de l’OTAN ? J’espère que vous avez mis vos fesses dans des blindés pendant des années !

      • GHOST dit :

        Tintouin@
        Obsolète dèjà.. il suffit de faire la comparaison avec le Léopard « champion » du monde.. dont les pays utilisateurs se retrouvent de l´Asie jusqu´en Amérique Latine en passant par l´Europe.. lol
        Etrange cette histoire de 50 – 50 ..entre KMW et Nexter.. les capacités technologiques de KMW depassent de très loin celles de Nexter dans ce domaine..

        • Vinz dit :

          « Léopard « champion » du monde »
          .
          Champion du monde de quoi ? De la revente Argus ? Mais même dans ce domaine le T-72 et dérivés le bat à plate couture.
          .
          Par ailleurs le parc Leopard des Turcs a sensiblement baissé ces derniers temps.

  15. philbeau dit :

    Je fais partie de ceux qui ne croyaient vraiment pas à une réelle volonté allemande à se lancer dans ce partenariat étroit avec les français . La récente décision allemande préservant l’avenir du SCAF donne , contre toute attente , une sérieuse raison d’espérer voir ces deux projets continuer d’avancer , et aboutir peut-être de façon satisfaisante pour les deux parties . Sur le MGCS , je suis un peu surpris de l’importance attribuée à la partie allemande , qui correspond essentiellement au châssis , à la propulsion,et sans doute tout ce qui est blindage , la tourelle et tout les systèmes autour de l’artillerie étant l’affaire de Nexter , qui a développé un savoir-faire indiscutable dans ce domaine , en particulier avec le programme Scorpion . La valeur ajoutée principale du programme se situant là ce me semble .
    https://www.youtube.com/watch?v=AHGMmlArqgw

    • joe dit :

      Les Allemands sont aussi pragmatiques. En 2020, faire des choix en prenant du matériel de dernière génération US (F35) équivaut à être totalement dépendant d’une super puissance, le contrôle de la 3ème dimension étant juste indispensable pour pouvoir manœuvrer.
      Le SCAF est donc incontournable pour qui veut garder une indépendance. Même chose pour le char lourd. Les US non rien à proposer et les programmes Leclerc et Léopard 2 ont beaucoup d’atouts sans compter comme vous le dites le programme Scorpion.
      Autant garder cette maîtrise également, en plus des emplois et de la R&D.

      Nous sommes gagnant au final, en tant que nation indépendante, sachant que les US, bien que alliés, jouent double jeu pour garder leur suprématie technologique et industrielle envers et contre tout… De ce point de vue, les US ont toujours été « l’adversaire » ultime (non militaire) bien loin devant les Russes qui n’ont ni les moyens, ni la volonté d’envahir l’EU…

    • nexterience dit :

      Renseignez vous sur la répartition des 9 briques technologiques.

  16. Parabellum dit :

    Dans quel état allons nous sortir de cette crise et de ce confinement liberticide et économiquement ravageur ? Dans 15 ans il se peut qu on ait inventé des armes qui rendront des chars même modernes totalement obsoletes.paralysie électromagnétique laser arme neutronique..sans parler des virus et du déclin démographique européen …dans l immédiat ça ne sert que l Allemagne.comme pour le reste il faudrait penser autrement et innover.

    • sentinelle dit :

      jouez moins à the world of tanks ca vous fera du bien !

      • philbeau dit :

        🙂 !

      • ScopeWizard dit :

        Ah oui , ça c’ est de l’ argument !

        Non ; il a raison .

        Vous ne réalisez pas ce qu’ il se passe ?

        Nous sommes peut-être au premier stade de notre déclin civilisationnel et ces nouveaux équipements qui vont très vite afficher leurs limites n’ y changeront rien , il y a à ce jour beaucoup plus urgent et croyez bien que je suis le premier à le regretter .

        Il se passe quoi si demain alors que l’ épidémie continue , survient un tremblement de terre et que nous connaissions un second Tchernobyl , mais cette fois-ci en Europe de l’ Ouest voire en France , tandis que nos économies sont au ralenti et que la population n’ a rien pour se protéger ?

        En pareil cas , vous pourriez avoir à faire face à un chaos sur des années .

        Alors vous avez ça + ce à quoi fait allusion @Parabellum qui est loin d’ être dénué de sens .

  17. Tiger dit :

    Au final ça avance, doucement mais surement. On peut se moquer de notre bureaucratie de toutes nos règles chronophages, de la montagne de papier à produire pour chaque étape, mais le fait est que ça avance sur des bases solides. On parle tout de meme du SCAF donc de l’avion de combat à minima franco-allemand du futur, soit une composante essentielle de nos armées ainsi que du char du futur, lui aussi maillon primordial d’une guerre de haute intensité.
    Les belges sont dans le coup avec le programme scorpion et les espagnols lorgnent sur le scaf. Il faudrait en ces temps de crise cultiver cette emulation.
    De toutes façon tout le monde le sait, si on se plante sur ces deux projets il restera les US les Russes et les chinois.

  18. Gégétto dit :

    Il me semble qu à une époque,les Allemands devaient, en coopération avec les Américains,produire un nouveau char.Ce qui, au final, a donné le char M1 Abrams construit par les Américains, tellement la coopération a été efficace!!!
    Quant au futur char que devrait produire cette coopération, je suis prêt à prendre le pari, qu il sera, dans sa conception ,proche de l Armata russe;notamment tourelle inoccupée.On pari?

    • Vinz dit :

      L’Abrams dispose du canon de Rheinmetall.
      .

      • Gégétto dit :

        Vous avez raison, mais:
        Les tout premiers Abrams produits avaient un canon de 105 de conception britannique.
        Ce n est qu’à partir de la version M1A1, me semble-t-il, qu est apparue l évidence de monter un canon plus puissant, d’ où le 120 de Rheinmetall acheté à l entreprise allemande.

    • Hélyx dit :

      Pour la tourelle télé-opérée j’ai quelques doutes, ça dépendra de ce que voudront l’armée de terre et la heer. Par contre c’est certains qu’il sera conçu pour manger du T-14 et du T-90M.

  19. Alpha dit :

    Pour les sceptiques de la coopération Allemagne/France notamment dans ce programme MGCS (ce que je peux comprendre au vu de certaines expériences passées…) :
    L’ étude d’architecture a été divisée en 9 piliers : 3 piliers pilotés par Nexter, 3 piliers par Krauss-Maffei et 3 piliers pour Rheinmetall.
    Ceux-ci sont partagés entre les trois industriels, avec un équilibre coûts et charges de travail à parité entre la France et l’Allemagne. On retombe donc bien sur l’équilibre des 50-50.
    De plus, d’après certaines sources l’Allemagne serait parfaitement au courant des critiques dont elle fait l’objet en France, et semble faire le nécessaire en tant que chef de file du dossier MGCS pour gagner en crédibilité et le faire avancer, d’autant que ce dernier est plus facile et moins long à développer qu’un avion de combat.
    Et puis, ce programme peut à terme être vraiment important et fédérateur pour l’Europe de la Défense, avec les intéressements de l’Espagne, de la Belgique, de la Pologne,…
    A suivre avec intérêt.

  20. Faublas dit :

    L’idée de ces projets communs est fabuleuse pour l’Europe, mais, comme dans tous les cas, et le Covid le montre encore, bureaucratie, divergences politiques égoïstes tuent tout espoir.
    Les « délais » de décision et signature des accords d’études qui durent des années, le micmac industriel, la préservations des pré-carrés des uns et autres, la divergence des objectifs opérationnels peuvent conduisent à un monstre obsolète pour sa première version, upgradée et retrofitée à prix d’or…

    Business is business

  21. ScopeWizard dit :

    Ce char comme le SCAF sont déjà proches d’ être une absurdité , mais alors les réaliser avec de tels partenaires tout ça parce que certains s’ imaginent -et c’ est du reste l’ un des arguments de vente qui revient souvent sur le tapis servant à la fabrique du consentement en plus de celui nous matraquant bien que nous ne sommes à présent plus que des nains qui ne peuvent plus rien faire tout seuls au risque de rapetisser davantage- que ces programmes vont stimuler l’ idée d’ une défense Européenne et ainsi sortir de la naphtaline ce qui était déjà dans les cartons il y a près de 70 ans soit la CED ( Communauté Européenne de Défense ) , c’ est à dire un projet d’ armée Européenne sorte d’ instance supranationale sous supervision US via l’ OTAN qu’ à force d’ exigences les USA ont étouffé dans l’ œuf , prennent un très très gros risque d’ obtenir à la sortie un résultat beaucoup moins enthousiasmant que prévu ou espéré .

    Mais bon , que les choses soient bien claires pour tout le monde , au cas où vous n’ auriez pas encore parfaitement intégré cette réalité amplement relayée et amplifiée : nous ne sommes plus capables de faire quoi que ce soit par nous-mêmes ; c’ est décrété , il est donc temps d’ imprimer , les retardataires à la comprenette seront sanctionnés , les réfractaires seront fusillés .

    Quant aux estimations NGF/SCAF oscillant entre 50 et 80 milliards d’ Euros récemment pondues par les meilleurs des meilleurs des comptables que nous ayons , elles sont bien évidemment à considérer avec le plus grand des sérieux .

    N’ est-ce pas , entre 50 et 80 milliards d’ Euros , la différence est des plus minimes ; donc défense de douter , encore moins de rire , c’ est interdit .

    Toutefois juste un truc ; sorte d’ indication donnant une idée en termes d’ ordre de grandeur ……….

    Si demain , vous recevez sur votre compte une somme de 500.000 Euros sonnants et trébuchants , quand bien même seriez vous dépensier façon geyser , croyez-moi vous allez pouvoir en faire des choses ……….

    Eh bien , un milliard correspond à 2000 fois cette somme , donc 30 milliards ? 60.000 fois …….. vous le voyez mieux là , l’ écart d’ estimation ou tout ça n’ est pas encore très net dans votre esprit depuis si longtemps embrouillé ?
    En version courte , ça y est vous le voyez le complet foutage de gueule digne d’ une bonne escroquerie d’ État visant à nous vendre pour « sérieuse » une estimation précise comme un bulldozer au milieu d’ une forêt de bambous ? Auriez-vous préféré entre la truelle et le tractopelle ?

    Non , toujours pas ? Ben , alors , n’ oubliez pas de m’ engueuler ou de m’ agonir à l’ envi ; très sincèrement ça me manque !

    Mais quoi qu’ il en soit -simple détail- ne perdez pas de vue que ce sera avec notre oseille , jamais celle de nos décideurs ………..

    Allez , bonne nuit ! 😉

    • sentinelle dit :

      allez sur le site de l’Immonde ou de Libé vous y avez toute votre place !

      • ScopeWizard dit :

        @sentinelle

        Ça rime à quoi ce que vous faites ?

        Elle ne vous plaît pas notre démocratie ? Eh bien , si vous voulez tout savoir à moi non plus , mais pour l’ instant elle nous laisse encore le droit de nous exprimer à peu près librement ; seulement à cause d’ abrutis dans votre genre , ça pourrait ne pas durer .

        Changez de pseudo ; inquisitor vous siérait à merveille .

        Cela étant , j’ attends votre contre-argumentation ……….

        • sentinelle dit :

          Bonjour ce qui m’énerve c’est de trouver sur ce blog dédié depuis toujours à des sujets militaires de plus en plus de commentaires à caractère politique ou philosophique, il y a d’autres forum pour ce faire par exemple sur les torchons cités . que les terriens , maris aviateurs parlent des sujets qu’ils connaissent et ceux qui ne sont pas spécialistes posent des questions comme il le font d’ailleurs et tout baignera dans l’huile .
          Bonne journée
          Ps : dans l’obs un article intéressant sur l’auto-fellation …

        • ScopeWizard dit :

          @sentinelle

          Bonjour

          J’ entends bien , mais vous savez il devient très difficile voire incongru de sectoriser d’ autant que la chose politique prend de plus en plus d’ importance et même le pas dans les affaires militaires tellement nous assistons à un décalage .

          De plus , ne perdons pas de vue que MGCS comme NGF/SCAF sont des décisions éminemment politiques bien plus qu’ une réponse optimale aux besoins qui sont ceux de nos armées .

          Concernant la philosophie , disons qu’ exprimer certaines idées ou opinions fait office de soupape de sécurité , d’ une part parce que nous sommes de plus en plus matraqués de propagande qui avec la complicité ( ben oui , le terme est explicite mais je ne vois pas comment dire ça autrement sans tomber dans l’ hypocrisie ) de la sphère média minimise ou étouffe tel ou tel dossier , d’ autre part parce que dans notre pays la liberté d’ expression s’ est considérablement réduite ; près de 400 textes de loi la contrôlent et la limitent , c’ est beaucoup plus qu’ aux États-Unis ou la liberté d’ expression est protégée et garantie ( jusqu’ à un certain point toutefois , tout n’ est pas permis non-plus ) par le Premier Amendement de la Constitution , par exemple ………….

          Alors , vous me direz , tout ne saurait être dit ou exprimé ; évidemment , il faut fixer certaines limites comme la violence ou l’ insulte , ça paraît logique , sinon on va très vite tomber dans le très grand n’ importe quoi .

          Par contre , concernant certaines idées , je considère beaucoup plus important de laisser-dire ( ou écrire ) car ce que je trouve le plus intéressant ce sont les raisons qui poussent ou font dire à tel ou tel telle ou telle chose , plutôt que d’ interdire car hormis placer sous silence forcé , dans les faits vous n’ avez rien résolu , et donc ce qui risque de surgir tôt ou tard pourrait même surprendre par son apparente soudaine brutalité .

          Après , vous et moi savons pertinemment que dans notre belle France , sur certains thèmes ou sujets pourtant parfois des plus épineux , règne un deux-poids deux-mesures particulièrement insupportable en plus d’ être anormal .

          Il va de soi que tout ce qui précède est juste un point de vue .

          Bonne soirée

          PS : je connais mal cette pratique ; en tous cas , mon ostéopathe me l’ a déconseillé , mon dentiste aussi d’ ailleurs ………à ce jour je n’ ai toujours pas très-bien compris pourquoi , mais bon ………

          • ScopeWizard dit :

            Je complète vite fait …………

            En fait , je pense que vous vous méprenez sur la nature des choses ; cette orientation du discours tenu ambiant n’ est pas une « mode » ou la volonté de rechercher quelque effet d’ apparence histoire de se distinguer ou de se singulariser , non , je pense plutôt à un mouvement de fond , plus profond , spontané , et naturel que l’ on pourrait croire de prime abord et que certains auraient souhaité car évidemment il peut déranger l’ establishment………

    • Lechavenois dit :

      ScopeWizard :
      .
      « ….Ce char comme le SCAF sont déjà proches d’ être une absurdité… »
      .
      Bonjour Scope,
      .
      Pour ma part, SCAF est un projet prépondérant, voir indispensable pour des multiples raisons que je ne développerais pas ici, car ce n’est pas le sujet.
      .
      Concernant MGCS, je suis plus dubitatif, pour ne pas dire sceptique.
      .
      En effet :
      .
      Si j’ai compris les programmes VBCI, PVP, et CAESAR, si je comprend les programmes JAGUAR et GRIFFON, je ne comprend pas très bien l’utilité d’un char lourd dans l’armée française, comme actuellement nos 200 LECLERC.
      .
      Et c’est tout l’intérêt de ce site, où la pertinence des post des intervenants est pour moi une source de connaissance.
      .
      Aussi, je pose ma question en toute simplicité :
      .
      Quelqu’un ( ou quelques uns ) pourrait m’expliquer de manière compréhensible et concise, dans quel types de scénarii possibles après 2020, l’armée française serait susceptible de déployer un escadron voir tout un régiment de chars très sophistiqués de plus de 50 tonnes ?
      .
      Dans l’attente de vous lire.
      .
      Merci par avance.

      • ULYSSE dit :

        L utilité suis char lourd fortement protégé a été démontré paradoxalement dans les combats urbains que ce soit par les Israéliens, les russes ou les US (cf le retex de fallujah) son emploi principal a été l’appui feu. Il ne est pas absurde que l AT se dote a minima de 200 chars lourds. Ce qui a mon sens peut être contesté est l importance donne a ce projet compte tenu du faible nombre de chars prévus un achat sur étagères serait moins coûteux et les financements publics pourraient être dirigé ailleur .mais L objectif premier est vraisemblablement d’alimenter la RD de Nexter dans des domaines qui pourront être transposables sur d autres équipements. Le projet abordera notamment la robotique et l utilisation de drones terrestres armés.

        • ULYSSE dit :

          Désolé pour les fautes. J utilise un téléphone portable et je ne suis pas habile ou mes doigts sont trop gros…

          • ScopeWizard dit :

            @ULYSSE

            Vous êtes évidemment tout pardonné ; présenter des excuses pour si peu étant tout à votre honneur ……..

            Concernant le contenu de votre post , je partage assez mais surtout je trouve que cet échanges de bons procédés entre la France et l’ Allemagne NGF/SCAF / MGCS sont totalement déséquilibrés ; aussi il m’ étonnerait fort que nos partenaires Allemands ne nous réservent pas quelques surprises dans un avenir proche……….

      • ScopeWizard dit :

        @Lechavenois

        Bonjour Lechavenois ! 🙂

        « Pour ma part, SCAF est un projet prépondérant, voir indispensable pour des multiples raisons que je ne développerais pas ici, car ce n’est pas le sujet. »

        Pour moi aussi ; mais c’ est la façon dont ce programme se monte , qui pour diverses raisons longues à exposer sans rien omettre , ne me convient pas du tout .

        Succinctement :

        1)_en matière d’ avions de combat de ce niveau je suis opposé à une coopération avec qui que ce soit , les Allemands étant les pires ; les mentalités ne sont plus ce qu’ elles étaient , les objectifs politiques encore moins .
        Point de départ subjectif basé sur un certain nombre de convictions ( postulat ) qui ne doivent toutefois rien au hasard , je vous l’ accorde volontiers , mais ne mérite pas pour autant un mitraillage en règle même si bien évidemment un tel postulat ne pourra que donner une idée de la grille de lecture à adopter .
        Une conviction ou une série de convictions n’ engagent que celui qui les a ; ensuite vous les partagez en tout ou partie , ou vous ne les partagez pas , cela reste du domaine de la subjectivité et du libre-arbitre de chacun .

        Bon , mais il n’ y a pas que ça non-plus !

        2)_je suis opposé à cette rupture ( à développer mais c’ est long ) que constitue le NGF par rapport au Rafale ; nous n’ avons pas besoin d’ aller si loin d’ une part parce que cela va nous coûter très cher et exiger beaucoup de temps , d’ autre part parce que nous n’ aurons jamais le nombre d’ avions de combat requis , l’ avion coûtera tellement cher que nous serons très en dessous de nos besoins quantitatifs .
        Un « Advanced Super-Rafale » conçu et développé en se servant de l’ excellente base existante nous suffisait , ce qui n’ empêchait pas de pousser le concept de l’ essaim ou du drone type Neuron .

        Perso , je suis également partisan d’ un appareil d’ appui aérien rapproché ( CAS ou Close Air Support ) car je ne crois plus que le multi-rôle puisse être à chaque fois la bonne solution ; donc un avion robuste , endurant , équipé basse technologie type Fairchild A-10 serait le bienvenu , les frappes au sol coûtant moins cher qu’ avec un Rafale ou un Mirage 2000 D qu’ il faut à chaque fois déployer avec tous les risques et les coûts engendrés .

        Ce qui ne signifie pas que je sois adversaire du multi-rôle , simplement que sa conception soit moins poussée que ça .

        Qu’ est-ce que nous attendons d’ un chasseur dans l’ Armée Française aujourd’ hui ?

        Du air-air en interception ou en supériorité aérienne tout temps toutes altitudes ( haut niveau de détection d’ acquisition et de suivi passif/actif tel OSF + radar , armement efficace , vitesse , taux de montée , haute altitude , puissance , manœuvrabilité , contre-mesures actives ou passives ) , du air-sol le plus précis et dévastateur possible ( principalement une bonne stabilité aux basses vitesses à basse altitude ainsi que du répondant en puissance comme en esquive et bien-sûr de la précision + au moins 1 canon embarqué si ce n’ est 2 ) , de la reconnaissance toutes altitudes ( donc à moyenne comme à haute vitesse ) , la possibilité d’ effectuer des missions de pénétration en suivi de terrain très basse altitude ( TBA ) en haut subsonique , et une polyvalence AIR/MARINE le tout assorti d’ une autonomie et d’ une autoprotection maximales ainsi qu’ une bonne capacité guerre électronique ( écoute , surveillance , brouillage ) avec si possible un bon rayon d’ action ( super-croisière + ravitaillement en vol ) et des performances à la hauteur de telles missions qui vont nécessiter une capacité d’ emport conséquente , fiabilité et solidité du tout se devant de répondre présentes .

        Donc , avec un tel avion , nous sommes déjà forcément dans du matériel de très haute technologie mais qui coûte cher ET à acquérir et équiper en armes , ET à entretenir et faire évoluer même si les coûts s’ avèrent les plus maîtrisés possible .

        Alors qu’ avec un « strafer » à bas coût et de basse technologie dédié aux missions CAS , non seulement nous pourrions ménager le multi-rôle dans ce type de missions , mais de surcroit au besoin le compléter et vice et versa , sans parler de la complémentarité drones/hélicos de combat .

        3)_les estimations du coût sont une guignolade qui m’ inclinent à redoubler d’ hostilité ; à la sortie ce truc risque de nous revenir plus cher qu’ annoncé y compris en fourchette haute .

        4)_Je ne pense pas -et ça ne date pas d’ aujourd’hui- que la « furtivité à la détection RADAR » soit la panacée ; je pense que cette technologie qui exige toujours ( eh oui , ça n’ a pas changé , nous en sommes toujours au même point de ce côté-là ) une excessive avionique de bord dédiée en plus d’ une ligne trop souvent en contradiction avec une bonne aérodynamique va être rapidement dépassée et donc qu’ une furtivité trop poussée sera plus nuisible qu’ autre chose aux autres qualités recherchées ou exigées .

        5)_Enfin , ce programme est selon moi avant-tout hyper-politique et ne correspond pas à nos besoins réels .
        Disons pour faire court et ironique qu’ il donne un genre à ses parents , mais que l’ enfant à naître risque d’ avoir beaucoup de raisons de ne guère adhérer à cette filiation …………

        Nous verrons bien …………

        Étant un poil plus connaisseur en aéronautique , je vous dirais juste que concernant des véhicules comme le MGCS je partage vos interrogations ainsi que vos constats .
        Là aussi , je me demande si le LECLERC n’ était pas déjà un aboutissement en soi qui méritait que l’ on en perfectionnât le concept ………….

        Et de plus , contre quel ennemi tout ça ?
        Contre la Chine ? Contre la Russie ? À l’ ère nucléaire ou des virus de labos ?
        Quel sens cela a t-il autre que politique ……….

        Bref , nous voilà à nouveau embarqués dans une course aux armements voulue par les Américains que seuls les Chinois ( qui seuls en ont réellement les moyens ( ça aide ) ) sont décidés à suivre en tant que compétiteurs acharnés bien que d’ un point de vue technologique ils soient apparemment encore un ou deux crans en dessous , tandis que le reste s’ efforce de suivre tout court , les Russes rajoutant pour leur part certaines approches estimées aussi efficaces que novatrices en mesure , jusqu’ à un certain point , de rebattre les cartes ou du moins de maintenir l’ équilibre des forces …………

        Quoi qu’ il en soit , prenez soin de vous et des vôtres et passez entre les gouttes ! 🙂

      • NRJ dit :

        @Lechavenois
        Il s’avère simplement qu’il y a une menace de guerre de haute intensité de certains pays comme la Russie. Même si un tel cas est peu probable, il faut s’y préparer (les américains ont affronté des chars en 2003 pendant la guerre d’Irak). Surtout, les guerres sont de plus en plus urbaines avec des forces mieux armées et organisées (c’est le concept de guerres hybrides où des milices combattent des armées régulières avec le soutien financier et militaire d’autres pays. On trouve cette situation pendant les guerres de Lybie, Syrie, Irak, Ukraine. Bref tous les derniers conflits). Le combattant de demain ne se limite plus au djihadiste en pickup mais un combattant doté d’armes antichars modernes. Dans ces conditions, la protection devient nécessaire et avoir un véhicule bien protégé est une nécessité.

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          Vous êtes sûr qu’ il tient debout ce raisonnement ?

          De mémoire , durant la Guerre Froide , dans les années 1970-1980 , la France alignait quelque chose comme 1200 ou 1500 chars d’ assaut tel les AMX 30 , mais à combien d’ exemplaires le Leclerc chargé de le remplacer a t-il été commandé Combien en avons-nous et combien de MGCS allons-nous avoir ?

          Pour que votre raisonnement se tienne dans les faits , il nous faudrait entre 800 et 1000 MGCS au minimum ; jamais nous ne les aurons .

          Or , croyez-vous sincèrement que l’ UE va s’ unir militairement comme un seul homme pour contrer ce type de menaces et croyez-vous que si la France abandonne sa souveraineté pour la déléguer , elle la retrouve jamais ?

    • EchoDelta dit :

      Scope : Si nous sommes malin, nous devrions faire financer en commun cette R&D pour pouvoir la cascader sur les autres programmes. Aujourd’hui ce sont les normes et les standards qui font monter la facture. Avant nous avions une prise de risque plus grande. Quand je vois les tests que faisait certaines branche de l’Armée en réel que nous faisons maintenant en simulation puis en essais contrôlés, pour éviter les accidents corporels, c’est là que nous perdons du temps et que nous limitons les risques.
      Cela nous « ramollit » probablement mais en même temps le retour à un cycle court de développement avec prise de risque maximale, peut vitre revenir si besoin se fait sentir.
      En attendant il nous faut travailler sur l’efficacité de l’ingénierie, et la dessus les allemands sont rarement en pointe, et il se trouve que les français sont assez bon la dedans car nous avons peu de moyens financiers, contrairement aux allemands.
      Mais de l’association des deux nous pouvons quand même nous en sortir. Le Scaf ? Mais le F35 est une génération ratée, pas besoin de s’appesantir dessus, il est mort né. Donc nous restons dans la course à l’innovation en aéro.
      Pour le MGC, je dirais que l’innovation maximale potentiel est comme toujours dans le déploiement d’un groupe correspondant à la situation tactique, donc basé sur la perception fusionnée du terrain, et je ne vois pas que nous soyons en retard sur ce point contrairement aux allemands.
      Il reste les matériaux qui sont extrêmement important pour résister aux impacts, et la mobilité des systèmes qui ont des systèmes d’évolutions incrémental assez quantifiable.
      Bref nous avons tous les atouts pour rester seul ou accompagné dans la course.
      Les allemands savent qu’ils se font vieux et la volonté de Merkel de vouloir « importer » de la main d’oeuvre s’est heurté au mur de la réalité du terrain. Donc ils savent qu’ils vont entrer dans un cycle moins favorable qui devrait rééquilibrer maintenant la balance des influences.

      • ScopeWizard dit :

        @EchoDelta

        Merci de ces éclaircissements , pour ma part je partage plutôt ce point de vue ………

        Cependant , vous serait-il possible de préciser ce qui suit ?

        « En attendant il nous faut travailler sur l’efficacité de l’ingénierie, et la dessus les allemands sont rarement en pointe, et il se trouve que les français sont assez bon la dedans car nous avons peu de moyens financiers, contrairement aux allemands. »

        « Pour le MGC, je dirais que l’innovation maximale potentiel est comme toujours dans le déploiement d’un groupe correspondant à la situation tactique, donc basé sur la perception fusionnée du terrain, et je ne vois pas que nous soyons en retard sur ce point contrairement aux allemands. »

  22. NRJ dit :

    Proposition des 9 piliers du programme MGCS :
    Pour KMW le châssis:
    1) châssis
    2) blindage de la caisse
    3) suspensions (hydropneumatiques à priori).

    Pour Rheinmetall
    4) canon principal de 130mm et conduite de tir
    5) moteur et transmission
    6) Capteurs déportés (caméras, )

    Pour RTD
    7) système électrique pour la conduite hybride (batteries et moteur électrique)

    pour Nexter
    8) la tourelle et son blindage (conception, fabrication)
    9) armement secondaire (canon de 40 mm, lance-leurres, etc).

    • Vinz dit :

      Proposition de qui ?

      • NRJ dit :

        De moi, cette question. 🙂

        • EchoDelta dit :

          Totalement déséquilibré…
          Les capteurs et la conduite de tir doivent clairement être mis coté Nexter pour moi. C’est le point sur lequel le Leclerc sera encore pour très longtemps, devant tous ses concurrent et notamment le LEO2, pouvant tirer dans toutes les configurations en mouvement.
          Et je vois pas trop ce que AARQUS (ce n’est plus RTD) viendrait faire la dedans…

          • NRJ dit :

            Arquus a déjà fait un système hybride pour le Vab Electer avec un moteur électrique de 170 kW.

    • Hélyx dit :

      Au sujet de l’armement secondaire, je pense qu’il est question du 40 CTAS. Ça va passer rentrer dans une tourelle avec un 130 mm ? Ça me parait un brin étroit vu la taille des munitions de 130.

      • NRJ dit :

        @Hélyx
        on pourrait imaginer réduire la quantité de munition emportée par le canon de 130mm. Il n’y aura pas forcément besoin d’en emporter s’il y a un canon de 40mm

      • Hélyx dit :

        C’est une possibilité, ça laisserait cependant une dizaine de munitions dans le magasin, ce serait un peu léger pour le combat blindé mais une plus-value face aux pick-up et à l’infanterie.

    • nexterience dit :

      Pas la brique infovalorisation et réseaux. Un détail au 21 e siècle. Je passe le reste.

      • NRJ dit :

        @nexterience
        Cette brique risque d’être adaptée pour Scorpion en France et son équivalent en Allemagne. Je doute qu’on fusionne les 2.

    • albatros24 dit :

      Et pourquoi pas le canon de 140 mm de Nexter plutôt ?
      Après tout il est en tourelle donc dans la partie française…
      http://www.milinfo.org/-38

    • Océan dit :

      C’est pas bête mais … non.
      .
      Les parts de Nexter,du côté français sont assez ridicule,on a du mal à croire que ça fait 50%,quant au canon de 40mm,je vois pas d’où ça sort.
      Nexter à une section de canon et d’obus à faire tourner,c’est pas le CTAS 40 qui va l’a faire tourner surtout avec leurs test récent du 140mm.
      RTD ? Pourquoi ? Ils sont pas dans le programme à ce que je sache,après ce qu’il pourrait apporter,oui pourquoi pas,ils ont du talent là-dedans je crois.
      La moteur et la transmission c’est plus MTU qui va s’en charger,Rheinmetall ne fait pas de moteur,de l’intégration après c’est autre chose.
      .
      Sinon on peut aussi faire comme ça = La partie tourelle comme convenu et pensée,c’est NEXTER,Rheinmetall se débrouillera avec ce qu’il reste car si vous commencez comme ça,on place MTU en sous traitant pure (ils ne méritent pas plus) sur le SCAF avec Airbus qui dégage sur l’architecture.
      Autant dire que ça va pas plaire à tout le monde,vous devez faire avec,la France sait faire un char et un avion,les allemands savent faire un char mais pas l’avion donc soit ils font avec,soit ils se démerdent pour les deux.
      N’oubliez pas que Parly à dit qu’on peut remplacer l’Allemagne par d’autres pays européens,(article méta défense qui date un peu) donc… l’Allemagne n’est pas si importante que cela et on peut toujours lui rappelez son achat de F-18 qui reste un appareil américain au lieu d’Eurofighter même si ça reste faible.

      Sinon,chacun sa tourelle avec son optronique ? Ca parait déjà plus convenable,voyez ça comme ça en plus de proposer un peu de diversité.

      Ou aussi…

      KMW/Rheinmetall/MTU = Châssis,chenille,plateforme,moteurs,transmission,blindage.
      Nexter/RTD= Tourelle (avec son blindage),optique,canon,chargement automatique,lance-leurre (Galix).

      Ca parait déjà plus convenable en plus ça fait bien 50/50 là et à des chances de satisfaire tout le monde en plus de monopoliser un peu les industries principales de chaque côté du Rhin.

  23. Plusdepognon dit :

    En tout cas, il sera bien seul ce MGCS sans véhicule d’accompagnement chenillé pour lui prêter main forte, tout comme l’est le Leclerc actuellement…
    https://www.linkedin.com/pulse/la-monoculture-de-roue-yann-boivin

  24. Expression libre dit :

    Pourquoi ce char? On va en avoir 200 pas plus? Il fallait développer un char employable que l’on puisse sortir sur les terrains d’entraînement . Une député allemande avait récemment déclaré « Vous , les Français, vous pensez Défense, nous, on pense industrie. »
    https://forcesoperations.com/fob-interview-marc-chassillan/

    • albatros24 dit :

      Au combat il vaut mieux un véhicule militaire qu un concept industriel…
      le Leclerc est celui qui a le meilleur RETEX au combat à ce jour de tous les chars d’assaut lourds

    • ULYSSE dit :

      Nexter dispose de tout le savoir faire requis pour concevoir un char léger sur étagère…avec un moteur allemand. Mais encore faudrait-il une commande de lancement de l AT qui n en n’a pas le projet.

  25. sentielle dit :

    A part l’Afrique sub saharienne ou ce n’est pas nécessaire, pour le moment, le char est nécessaire partout ailleurs notamment sur le pourtour méditerranéen , MO, Europe de l’EST etc. Un point qui m’étonne c’est la non mention d’un dispositif de protection agressif (hard kill) contre les roquettes , missiles , éventuellement les flèches au moins jusqu’à une certaine vitesse, l’intérêt est avec la tourelle à 0, 1ou 2 hommes de réduire le poids de l’ensemble et obtenir ainsi une très haute mobilité !

  26. Expression libre dit :

    https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN22C0RF/l-allemagne-designe-le-hezbollah-libanais-comme-organisation-terroriste.html

    Allégeance à Trump et consorts??? Le F35 va bientôt atterrir en Allemagne. On tient le pari. Nous sommes des niais. Le dollar circule!

  27. Expression libre dit :

    Merchet sur son blog (enfin ce qu’il en reste) fait un bon résumé de la prochaine revue stratégie.(inéluctable).
    On peut passer en revue:
    Les fausses vérités
    – besoin d’un PA nuc alors que la propulsion classique suffit pour de la gestion de crises.En cas de guerre de haute intensité, les PA seront détruits.
    -besoin d’un char lourd, complexe, peu fiable peut-être comme tous les gros chars allemands de WW2.
    -une armée mexicaine avec toujours plus de généraux et les primes qui vont avec. Je sais, le privé est tentant.
    Les vraies vérités (pléonasme)
    -gardons une force de frappe nucléaire suffisante pour rester un tant soit peu indépendant
    -besoin d’un char employable
    -forte puissance aérienne: scaf, drones de combat
    -l’IA comme nouveau vecteur de combat dans tous les domaines
    -lutte dans le cyberespace: il faudra rendre les coups
    -renforcer le SSA pour le risque sanitaire
    Pour ce char lourd, je m’inquiète un peu. Il sera mis en service bien avant le SCAF. Pour le SCAF, ne serait-il pas tentant pour nos « amis » allemands de retirer tous les bénéfices au niveau des études amont pour rattraper leur retard? Et ensuite se retirer pour acheter US et s’assurer du parapluie américain? Sommes-nous capables, à notre niveau, de protéger l’Allemagne?
    Un char employable , on sait le faire seul, le SCAF, non ( du point de vue pesetas). Piège?

  28. Expression libre dit :

    « On peut passer en revue » Cette revue, c la mienne. Pas celle de JD Merchet. Désolé.
    Pour JD Merchet, vous pouvez aller voir ici.
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/france-pourra-t-elle-conserver-modele-d-armee-216725