!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Un institut russe dit avoir mis au point une balle « furtive » pouvant perforer la plupart des gilets pare-balles

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

75 contributions

  1. PK dit :

    À voir si cette munition n’entre pas dans la catégorie des balles dum-dum (dans l’esprit en tout cas…).

    Y’a pas 36 solutions pour augmenter la létalité d’une munition :

    – augmenter son énergie cinétique (soit son poids à vitesse constante, soit sa vitesse… soit les deux !)
    – augmenter la perforation due au projectile (pointe, éclat après perforation (dum-dum), explosion (avant perforation), etc.

    Le graal étant une balle lourde avec un étui léger (sans ?), une poudre hyper détonante (réduisant le poids de la cartouche) et enfin une balle adaptée à sa cible – ce que font les munitions de canon.

    Je pense qu’on arrivera un jour à fabriquer une balle qui contient dans son ogive la quantité de poudre ad hoc pour la propulser à la vitesse voulue. La balle sera sans doute un poil plus longue qu’aujourd’hui, mais la cartouche sera beaucoup plus courte… et plus légère.

    On pourrait sans doute approvisionner une arme comme un fusil d’assaut avec une bonne centaines de cartouches… voire davantage.

    • Marc mora dit :

      absolument pas, la dum dum ( appellation de merde pour les néophyte, dum dum étant un faubourg de Calcutta ou il y avait les manufacturier d’arme pendant la colonisation Anglaise ) est une balle expansive et frangible, donc avec un pouvoir de perforation faible, une munition pèrce blindage ( comme dans le cas si dessus ) doit garder son intégrité donc être  » blindé « 

    • Luc dit :

      Une poudre « hyperdétonante » mais compactée assurant le « rôle » de l’étui, le contenu assurant la forme du contenant
      plus d’étuis a éjecter et aussi plus d’amorce car mise à feu électrique THT
      Une cinématique de tir beaucoup plus rapide

      • Marc mora dit :

        C’est le principe du fonctionnement du HK G11, mais ca a été abandonner car dégagement de chaleur trop importante, qui rend presque impossible le tir en rafale ( phénomène de cock off ou auto-inflammassions des munitions )

    • Fred dit :

      @ PK
      Le problème de la balle auto-propulsée, c’est(ce sont) le(s*) ricochet(s*) à courte distance : risque de retour à l’envoyeur.

      * Tir dans un bâtiment par exemple

      • PK dit :

        Non, la balle ne serait propulsée que dans le canon, comme d’habitude… sinon, c’est une fusée/missile/roquette.

        • Fred dit :

          @ PK
          (?) Quel serait l’intérêt de mettre de la poudre à l’intérieur de la balle, si elle doit bruler rapidement en déflagration « dans le canon, comme d’habitude » ? Rien ne change dans le principe que tu décris, si ce n’est – hélas – le rapport masse/section plus défavorable à l’aérodynamique du projectile.

          Des essais on été fait de balles creuses contenant une propulsion additionnelle au coup de départ [impulsion initiale forte nécessaire pour forcer le rainurage du canon].
          L’intérêt théorique est de pouvoir diminuer le recul et/ou de maintenir la vitesse de la balle plus longtemps, voire de l’accélérer.
          On en entends plus parler.

          • PK dit :

            L’intérêt est de supprimer la douille – poids mort inutile, forme complexe – et donc d’augmenter la réserve de feu et sans doute d’augmenter aussi la puissance de feu…

            Je pense que ce sera l’ultime progrès avant l’abandon des techniques de propulsion à poudre qui sont archaïques. Un jour (?), on passera tout à l’accélération par champ électromagnétique… Faut juste résoudre le problème de la production d’énergie 😉

          • john dit :

            @PK,
            Le problème, c’est que plus il y a d’électronique, et plus une attaque EM pourrait rendre 100% des forces inutilisables.
            Les armes d’infanterie de ce genre doivent rester simples et fiables. Elles doivent résister aux pires conditions. Et à ce niveau, l’électronique risque de souffrire plus qu’une bête mécanique dans l’eau, le froid, la poussière, la boue, etc…
            L’entretien en mission est bien plus simple avec une « bête » mécanique. Le stock de pièces détachées nécessaires est réduit, un problème peut être réparé sans diagnostique, etc…
            Bref, c’est pas pour demain la solution dont vous parlez… Si la poudre est encore en utilisation après quelques siècles, et on arrive encore à développer des armements et à les améliorer, on ne va pas voir son utilisation pour demain.
            L’artillerie longue portée serait la première à bénéficier de tirs EM, parce qu’ils ne sont pas en contact direct à priori, et aussi parce qu’ils produisent leur propre énergie. Donc pas de problème…

          • PK dit :

            @ John

            Faut pas être non plus hystérique, côté électronique… Dans ce genre de (futur) truc, la part de l’électronique sera faible, plutôt d’ailleurs de l’ordre d’un système de mise à feu piezo électrique… dont très facile à blinder contre les EOM. Le » système restera simple et robuste, d’ailleurs beaucoup plus simple que la mécanique complexe de culasse mobile qu’on utilise sans souci aujourd’hui.

            Aujourd’hui, un fantassin normal embarque déjà plein d’objets électroniques, y compris pour son arme…

      • Luc dit :

        Tir dans une station de métro parisienne avec ses parois verticales en carreau céramiques , Surge Tir au 357 mag multiples ricochets 3 blessés dont le tireur !!!!!!

    • Ivan dit :

      Ce qui fait le poids d’une mun c’est le projectile et l’étui, la poudre est plutôt négligeable…

  2. breer dit :

    L’ ingéniosité des ingénieurs est sans limite pour inventer toujours plus létal, et plus destructeur.
    L’humanité génère à la fois le plus beau, le plus noble et le plus vil, et monstrueux.
    Il faudra peut être malheureusement plus d’évènements mondialement catastrophiques pour que cela change un jour, et encore, c’est même pas sûr…
    Bon, espérons qu’au vu de l’immensité sans fin de l’univers, il y ait une ou plusieurs formes de civilisations évoluées en sagesse et modération quelque part….

    • Fred dit :

      @ breer
      On a trouvé le chaînon manquant entre le Singe et l’Homme !!!
      … C’est nous :o(((

    • petitjean dit :

      @breer
      ne désespérons pas . Notre civilisation vient juste de commencer….

    • Lechavenois dit :

      à breer :
      .
      « … ingéniosité des ingénieurs est sans limite pour inventer toujours plus létal… »
      .
      La nature, parfois, sait aussi  » produire du létal « : catastrophes naturelles et pandémies peuvent aussi faire des dégâts au sein des populations.

  3. précision dit :

    Pas une bonne nouvelle. J’espère si les  » « performances »  » sont celles annoncées qu’ils auront les moyens et la sagesse d’en éviter la prolifération.

    • ScopeWizard dit :

      @précision

      Excellente remarque que je partage totalement et sur laquelle je n’ ai pas manqué de m’ étendre ………. mais alors vraiment de m’ étendre ………… de tout mon long je dirais !

      Vous en découvrirez le contenu une fois le commentaire validé ………. je crois du reste que nous avons gagné une heure de jour depuis cette nuit ………… eh bien , voilà qui tombe à point , ça devrait aider ! 🙂

    • Thaurac dit :

      Si la dissémination de la balle est la même que celle du kalash, il y en aura dans le monde entier.
      Déjà, il y a surement un soldat russe qui pour arrondir la solde, l’aura faite passer en chine..
      Pas très bon pour les services de police.

  4. Inconnu dit :

    Ouais.
    Un gadget pour tueurs de sentinelles.
    De mon côté je bosse sur un revètement polyuréthane sur une plaque de céramiques pour gilets pare- balles amélioré!
    Alors, kiki a la plus longue? L’avez deux heures !

    • Marc mora dit :

      Pas vraiment, l’utilisation d’atténuateur de son, tendant a se généralisé dans les unités conventionnelles, il suffit de se référer aux test de l’USMC en 2017/2018, test mené au niveau régimentaire au sein de la 3eme div des Marines, sur toutes les armes de dotation au sein des pelotons ( M4/M27/M38M249/M240 )
      ceci afin, justement d’en généralisé l’emploi au sein des troupes

    • Pravda dit :

      Je verrais plus l’assassinat de personnalités protégées.

      • Marc mora dit :

        Et si c’était juste pour assurer la perforation de protection balistique….

        • Pravda dit :

          Ça existe déjà, là on parle d’arme de poig et de munition silencées, donc très courte distance et arme dissimulable. Mais niveau FS ça ne correspond pas à un besoin identifiable au premier abord donc je pense plus à un service homo.

        • Bricoleur dit :

          Mèche de 8, tête carbure de tungstène ou diamant…

      • Thaurac dit :

        Au pistolet?

  5. Max dit :

    Tellement furtive qu’il peut être impossible de les trouver pour charger l’arme ! lol

  6. Logos dit :

    🙂 et s’ils rendaient aux américains la monnaie de leur pièce ? après les missiles et torpilles hyper véloces, les balles inarrétables… la guerre des étoiles à l’envers ? ou comment ajouter 15kg de plaques supplémentaires aux fantassins ennemis ?
    perso, j’apprécie les histoires d’arroseurs arrosés.

    • Lagaffe dit :

      Contrairement aux missiles « invincibles » et autres armes miracles inventés par Poutine, les services de renseignements occidentaux ne devraient pas avoir trop de difficulté pour mettre la main sur des pistolets Oudav et sur ces balles « furtives », surtout si elles sont fabriquées en grand nombre et rapidement mises en service dans les armées, afin de tester leur réelle efficacité.
      Les américains sont aussi à la pointe question armement :
      http://www.opex360.com/2019/08/04/le-futur-fusil-dassaut-de-lus-army-utilisera-des-cartouches-de-68-mm-en-ayant-recours-a-lintelligence-artificielle/

    • colbys dit :

      du même avis

    • Pravda dit :

      Pour être concret, ce genre de munitions a une très courte portée, donc hormis une utilisation pour éliminer quelqu’un de protégé, discrètement et de très près (et ce n’est pas la plaque de protection que je viserais en premier)…. quid aussi de l’efficacité terminale de cette munition, ce n’est pas parce que l’on perce le gilet que l’ennemi meurt sans un bruit, surtout si cette munition perforante ne produit pas, par essence, d’hémorragie massive…
      Il existe d’autres systèmes discrets permettant d’avoir plus de portée et de précision tout en gardant une efficacité certaine.
      J’attends de voir la solution russe, mais je ne pense pas que cela remettra en cause l’ensemble des protections balistiques OTAN.

      • Thaurac dit :

        Heu courte portée , vite dit, ils parlent de 400m sur la vidéo, bon, à 200 avec un viseur laser, ça doit faire mal..une petite crosse pliable,

        • Pravda dit :

          Irréaliste. Pour une arme de poing la portée avec une crosse est de 100m, et je parle de tir posé, pas de combat. De bons tireurs sur gong vont tirer à 200m mais pas avec une aussi faible vitesse initiale. À 200m avec 290m/s en V0, je pense qu’une couche épaisse de vêtements suffit à arrêter la balle, et la flèche du tir doit avoisiner 1m

    • Thaurac dit :

      Ne rêvez pas, c’est une balle et elle sera copiée , étudiée par tous les services étrangers, c’est surement déjà le cas, et ne pas oublier le retour à l’envoyeur, les russes peuvent être aussi des cibles.
      qui peut penser au 21° siècle, que l’on peut garder secrète une balle de pistolet, de la fumisterie, et cela peut être l’arroseur arrosé, car si pénurie de gilet de qualité il y a, ce sera ou c’est plus surement coté russe qu’occidental.

  7. ScopeWizard dit :

    Hmm ……….

    Réfléchissons ………..

    Alors , je sais bien que ce sont les USA qui sont à nouveau en train d’ entraîner tout le monde ( enfin , ceux qui en ont les moyens ) dans une nouvelle course aux armements et à la technologie , je sais pertinemment également qu’ un pays qui détient un ou plusieurs avantages technologiques sera plus à même d’ avoir le dessus lors d’ un affrontement armé d’ envergure en attendant que celui d’ en face s’ en dote aussi ou mette au point une parade efficace , il n’ empêche …………

    Il n’ empêche que nous ferions bien de nous poser quelques questions fondamentales ………..

    Par exemple , pourquoi innover sans arrêt ?

    Revenons aux fondamentaux , ce qui nous ramène à la Révolution Industrielle , c’ est à dire à l’ avènement de la machine ( qui commence chez-nous mais faute de développement se poursuit en Angleterre ) , celle à vapeur fonctionnant grâce au charbon si ardu à extraire ainsi qu’ cette floraison de cheminées d’ usines , soit au XIXème siècle ……….

    Définition du Capitalisme consubstantiel au triomphe du Libéralisme : le Capitalisme est un système dans lequel les moyens de production sont détenus par des personnes privées privilégiant esprit d’ entreprise , prise de risque , innovation …………

    Ah ! nous avons notre réponse …………

    Le Capitalisme vise à accroître et concentrer les richesses ( recherche de toujours plus de profit , amour de l’ argent mais sans redistribution ) notamment en faisant des pauvres mineurs de France le combustible de la Révolution Industrielle car ceux-ci se tuent à la tâche à la fois exténués , sous payés , effectuant un travail très dangereux ( les fameux coups de grisou qui tuent ou estropient des milliers d’ entre-eux telle la terrible catastrophe de Courrières le 10 mars 1906 qui souffle 110 kilomètres de galeries ) , ne prenant pas de pause car leur maigres rémunérations ( qui les confinent à n’ être que laissés pour compte du « progrès » aux conditions de vie misérables ) dépendent du rendement avant de finir par se révolter malgré une prise de conscience patronale consentant à aménager leur cadre quotidien ( cités ouvrières à proximité des puits avec commerces , écoles , cafés ) sans toutefois accorder le moindre recours face aux abus car maintenus juridiquement inférieurs ce qui les pousse à accepter n’ importe quoi tandis que leur espérance de vie reste faible , que la plupart sont analphabètes , qu’ ils sont rongés par la maladie , abrutis de fatigue , perclus de douleurs , confrontés à toutes sortes de fléaux à cause de tant d’ insalubrité et de promiscuité , à l’ alcoolisme , à la prostitution , ce qui donne la grève générale ( chute des bénéfices ) , violences , émeutes , attaques , embuscades , ripostes et répression sanglantes , puis le droit de grève de 1864 , la création de syndicats en mesure de canaliser la fougue ouvrière par une action syndicale fédératrice -Loi Waldeck-Rousseau de 1884- avec mise en place progressive d’ une législation sociale suivie d’ une amélioration de la condition ouvrière dont journées ne devant plus excéder 12 heures , indemnisation des accidents du travail , interdiction de faire travailler des enfants de moins de 13 ans , possibilité pour des mineurs devenant de plus en plus nombreux d’ élire leurs représentants……….

    De nos jours , les choses ont changé , après trois siècles d’ exploitation intensive le charbon est supplanté par d’ autres sources d’ énergie , il n’ est plus aussi rentable , le dernier puits de mine de charbon Français a officiellement fermé en avril 2004 en Lorraine , il n’ empêche que cela se perpétue , cet esclavage , cette exploitation de l’ homme par l’ homme , mais sous une autre forme ………..

    Certes , l’ « on » nous a bien fait comprendre qu’ après un XIXème siècle placé sous le sceau du « progrès » , en tant qu’ évolution constante de la société vers un idéal collectif , la fameuse marche dudit progrès est à chaque fois censée se faire au nom de l’ Humanité toute entière , aujourd’hui ne pouvant qu’ être meilleur qu’ hier mais moins bien que demain , qu’ elle est à la fois inéluctable et nécessaire pour que notre planète bleue fonctionne au mieux ………

    Certes !

    Mais en ce cas , la question est : qui fixe le but à atteindre et sur quoi cela est-il basé ? Les intérêts des uns sont-ils forcément ceux des autres ?

    Nous ne cessons de repousser les limites technologiques ; plus que jamais dans notre Histoire , notre objectif consiste à innover toujours plus , sans jamais se demander s’ il est juste de le faire ………….

    Par exemple , de nouvelles inventions se sont imposées et ont bouleversé nombre d’ économies notamment sur le plan numérique ( communication planétaire ) ce qui ne concerne pourtant pas encore tous les pays , que déjà de nouvelles révolutions pointent le bout de leurs high technologies , au point que le Monde qui se profile est celui où l’ Homme devra se poser la question de sa propre raison d’ être car les machines vont tout remplacer , faire tout mieux que l’ Humain y compris sur le plan artistique , à terme , en convergeant avec les nano et bio-technologies ainsi que les sciences cognitives , l’ IA risque même d’ échapper à tout contrôle en étant même capable de discuter d’ égal à égal , de synthétiser nos émotions , tandis que concernant les technologies de pointe nous autres Humains serions « augmentés » physiquement mais aussi cérébralement , prolongés quant à notre espérance de vie , ce qui ne sera probablement plus à la portée de tout un chacun ………..

    Cette vision du futur donne le vertige , la tentation est donc grande de la rejeter et de plus les anciennes générations parviennent à se débrouiller sans lui ………..
    Qui contrôle le progrès ? Qui décide qu’ une innovation est bonne ? Pourrons-nous à chaque fois être en capacité de nous adapter ?

    Serons-nous encore aux commandes ?

    • Thaurac dit :

      Le confinement ne te réussit pas, de plus, il allonge un peu trop ta prose..;)

      • ScopeWizard dit :

        Je t’ assure qu’ il s’ agit pourtant là de la version condensée ………… 😉

        Cela étant , j’ ai depuis quelques années la fort désagréable sensation que le monde des « petites gens » a été ramené 150 ans en arrière ……en très peu de temps qui plus est……. aussi je reconnais me poser certaines questions …………

        Et puis comment dire ? Tant que l’ on peut encore , ben j’ en profite ! 🙂

  8. Marc mora dit :

    Vous parler des obus charge creuse ou HEAT, qui en effet n’ont pas besion d’une grande vitesse initial, mais dans le cas présent non, on parle de projectile blindé ( comme les obus flèche, pour raccourcir )

  9. Fred dit :

    @ Jacques999
    Les obus perforants on besoin d’une très grande vitesse au contraire (obus flèche à hyper-vitesse)

    Ce sont les ogives à charge creuse qui n’ont pas besoin de vitesse (d’aucune même : mines à charge creuse) ; elle est même néfaste à leur efficacité. Mais pas demain la veille qu’on installe une charge creuse sur une balle (très cher si réalisable), quoique avec de la patience : pour meubler le temps, je fais bien des lentilles farcies, moi :o)
    Les obus à tête d’écrasement (HESH) non plus, n’ont pas besoin d’une très grande vitesse.

    Fût un temps, je ne sais plus quel armurier français avait inventé une balle pour fusil de chasse, plate (pour son effet d’arrêt non pénétrant), et munie d’une petite tige chanfreinée (le chanfrein était censé créer une onde de choc pouvant détruire un blindage léger dur [pas d’effet sur les corps mous]) ; destinée à la gendarmerie, la balle idéal des forces de l’ordre, dixit son promoteur). Jamais entendu re-parler par la suite.

    • Marc mora dit :

      les charge creuse Français OCC F1 on une vitesse initial supérieur a 1000 m/s, de manière a assurer une plus grande précision des tir

      • Pravda dit :

        Les charges creuses utilisent le dard provoqué par l’explosion de leur charge pour percer, pas la vitesse.
        L’obus flèche de 120, lui, a besoin de vitesse (1700m/s), mais un PIAT utilisé en 45 par les brits par exemple ne partait qu’à 80m/s.
        La vitesse de 1000m/s pour votre cas est plus pour assurer la portée, une trajectoire tendue et un temps de vol limité (la cible bouge)

      • Maury Florian dit :

        Oui … mais la charge creuse est stabilisée par des roulements à billes (depuis l’Obus G des années 50). Sinon la vitesse de rotation engendre un « effet crêpe » qui perturbe la formation du dard de cuivre de la charge creuse.

  10. Nobody dit :

    Balle furtive mais pas la mort qui en découle ! Quelle misère.

  11. Françoise dit :

    Chers tous,

    D’une part, je ne comprends pas qu’on informe le monde sur les capacités de ses propres forces. Je crois qu’il vaudrait mieux laisser l’ennemi s’endormir sur ses propres capacités qu’il croit supérieures.

    D’autre part, je croyais que les armes ne faisaient pas l’objet de brevet car à priori elles ne sont pas examinables.

    Mais ce n’est pas le cas. Quelqu’un saurait-il m’explique pourquoi svp ?

    • Pierro dit :

      C’est juste faux. Il y a plein de brevets dans le domaine de l’armement, en particulier l’armement léger.
      Par contre, quand on veut vraiment garder un truc secret, il vaut mieux ne pas déposer de brevet, car certains s’en foutent (Chine).

      • Fred dit :

        @ Pierro
        En France, les brevets étaient dit « SGDG » (Sans Garantie Du Gouvernement) jusqu’en 1968 ; cela veut tout dire … La chose n’est plus précisée aujourd’hui, mais l’esprit reste : le brevet reste un « gentleman’s agrément » entre les nations, donnant-donnant, surtout sur les questions relevant de la sécurité nationale.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Sans_garantie_du_gouvernement

    • Harambe dit :

      ça laisse une excuse de poursuite.

    • ClémentF dit :

      Sauf, peut-être, si lesdites capacités ne sont pas si extraordinaires, et on se raccroche à de la comm, pour faire monter les enchères, comme au poker. On ne gagne rien, mais on peut faire perdre l’autre en le faisant se lancer sur des pistes sans issue.
      Vlad doit pas être mauvais aux cartes, il sait faire avec ce qu’il a .

    • Pravda dit :

      Les russes ont toujours pratiqué ce genre de propagande, l’important n’est pas l’étendue ou l’efficacité de leur arsenal mais le fait que leurs ennemis le croient important. De même pour la terminologie employée, « balle furtive » ça veut dire quoi ? Invisible au radar ? Forces aérospatiales, ça claque mieux qu’armée de l’air ? Ça fait plus moderne ? Et on passe sur le qualificatif hypersonique, même les Lada sont hypersoniques si on les écoute…..
      Bref, tout et n’importe quoi,du moment que les trolls pro-russes soient contents et que certaines nations aient peur ou aient envie de s’installer sous le parapluie russe.

      • Clavier dit :

        C’est à peu près ça…..

      • Marc mora dit :

        Le Russe on surtout une tradition d’armement léger, fiable et efficace, la réputation des AK et autre RPD RPK, makarov, et j’en passe ,n’est plus a démontrer
        Pour info la 5.45×39 de l’AK74 est un des calibre, grâce au développement d’une munition adapté, les plus redoutable au niveau des lésions qu’il laisse (une ogive conçue de manière a basculer au moment de l’impact ( masselotte de plombe, non calé dans l’ogive, qui par inertie lors de son déplacement fait basculé la munition, engendrant, par cette action de gros lésions terminal )

        Il ne faut pas prendre les Russe pour des idiots surtout dans le domaine de l’armement, je rappel, qu’historiquement, ils ont créer l’emploi des unités interarmes, les GMO, des GTIA bien avant l’heure, ils ont conçus le 1er MBT, avec le T34, développés les premier blindage réactif, développé les premier système hard kill ,etc…etc… je pourrais continuer longtemps , tant la liste de leurs recherches et innovations et longue

        • Pravda dit :

          Non, je ne sous-estime pas du tout l’armement russe, il est même préférable de l’utiliser dans certaines conditions. Mais je n’aime pas les effets d’annonce dont ils sont coutumiers.

          • Françoise dit :

            Merci 🙂

          • Marc mora dit :

            Appel moi jambon !!!

            C’est vrai qu’en occident on ne fait pas d’effet d’annonce… ( qui a parlé de dinde ?? )

            Nos gouvernant sont des gens irréprochables, honnêtes, avec une moralité certaine, modeste, bref, je ne sait plus quel qualificatif leur donner, pour loué autant de qualités

  12. Galileo dit :

    Dans les années 80 la SFM avait mis sur le marche les munitions THV. De mémoire elles pouvaient pénétrer un gilet classe II. Mais elles furent interdites de ventes au USA et disparurent du marché.

    http://www.quarryhs.co.uk/THV.htm

    • Luc dit :

      Oui Trés Haute Vitesse avec son effet « dard » par contre tir possible jusqu’a 5-6 mètres plus loin trajectoire très très aléatoire a rater un éléphant dans le couloir

    • Fred dit :

      @ Galileo
      Ah ben wé : c’est de ce genre de balles cités dans ton lien dont je parle plus haut. Merci.

    • Pravda dit :

      Les THV avaient une forme d’ogive particulière, qui passaient mal dans certaines armes, une très haute vitesse (donc à l’opposé de celle ci) et une ogive dure et légère pour percer,( ça marchait bien dans un Manurhin).
      Toutes les munitions perforantes sont interdites aux USA, en Suisse, en UE au marché civil.

    • dompal dit :

      @ Galileo,
      Dans les années 80 ça existait déjà les GPB classe II ?

  13. vrai_chasseur dit :

    Cette munition est en tout point comparable au .40 SW américain, utilisé par le FBI depuis les années 80.
    Le .40 SW est né d’un besoin identique, le FBI voulait une munition plus puissante et furtive (subsonique). Deux de ses agents étaient morts en intervention d’arrestation, leur arme de dotation standard en 9 mm n’avait pas suffi à arrêter leur agresseur.
    Les testeurs militaires russes se réfèrent à ce calibre, d’ailleurs : cf le journal de propagande russe Russia Beyond http://fr.rbth.com/tech/82542-test-nouveau-pistolet-russe-oudav

    La munition perçante russe ‘à deux tranchants droits’ n’est pas vraiment une nouveauté. Elle est fortement inspirée de la munition US Xtreme Penetrator, qu’on peut voir en photo ici http://www.underwoodammo.com/products/40-s-w-140-grain-xtreme-penetrator?variant=18785701167161
    Bref les russes semblent nostalgiques de Reagan, qui avait mis fin à la guerre froide avec un speech sur les ruptures technologiques plus fortes des USA.

  14. Fred dit :

    « un tranchant formé de deux faces plates à l’extrémité avant de leur noyau »

    À mon avis, l’idée c’est de profiter de la rotation de la balle pour déchiqueter les couches de Kevlar et forer la plaque de céramique grâce à ces deux méplats … Si cela fonctionne, hyper facile à imiter, même par un quidam ; sont cons de le dire.

    • Fred dit :

      D’ailleurs, s’ils précisent que cette capacité de perforation améliorée est réservée aux balles subsoniques, c’est sans doute en raison d’un nécessaire rapport optimal vitesse de rotation/vitesse linéaire (si tu appuie trop fort sur une mèche papillon, elle vibre ou elle casse).

  15. Marc mora dit :

    SVP, quand pourra t’on éditer les messages, pour les corrections, entre autre, je me pique les yeux moi même

  16. Thaurac dit :

    il y a eu les balles ‘tueuses de flics » trempée dans le téflon.
    Bon on parle là de balles à faible vitesse initiale, c’est pas pareil, mais je suis sûr que certains services très spéciaux doivent être équipées de matériel de ce genre, qui nous surprendrait.

  17. Raymond75 dit :

    Voilà un réel progrès qui fait honneur à l’humanité ; le mot ‘honneur’ reste le mot le plus utilisé dans les armées.

  18. Ltikf dit :

    Une des « clientèle » de ce genre d’arme sont les milices locales, qui pourront les ajouter dans le pick-up Toyota aux RPG-7 et autres Kalachnikov. Le but étant toujours le même: remettre en cause, déstabiliser une organisation locale, qui occupe l’espace avec des gilets pare-balles… Mauvaise nouvelle pour les « Gendarmes du Monde », dont la France.

  19. Gagnon Roger dit :

    Il en crée des nouveautés le pays au PIB descendant…

    • Thaurac dit :

      Sans en être une, propagande plus interne qu’externe, les « armes miracles de poutine » on commence à s’y habituer, un avant lui en parlait souvent, aussi, je ne me rappelle plus son nom, mais il a mal fini je crois..

  20. lxm dit :

    Honnêtement, la science fiction nous a donné le téléphone portable, l’ordinateur, les robots, les fusées, les bases orbitales, le rayon laser, la voiture volante( qui existe maintenant), l’IA, l’imprimante 3D, etc.. j’attends l’arrivée de l’arme( module étrange) sonique de Dune, alimentée par la pensée, mais cela resterait une arme de pacotille dans la réalité, imprécise, incapable de tirer à 600m. Les armes à projectile actuelles individuelles semblent avoir encore beaucoup de temps devant elles, même si les armées du monde entier étaient démembrées pour une paix globale, il resterait vraisemblablement des armes à projectile pour les troupes de police et de répression et contre insurrection, et les bandits. Par contre la science fiction nos a aussi montré des pistolets du futur, en dehors des phasers non létaux, il y a des armes lâchant des micro billes( structure nanoscopique) ou des micro aiguilles avec traceur autoguidé verrouillé sur la cible, avec donc plusieurs centaines ou milliers de munitions par arme, plus besoin d’avoir plusieurs chargeurs, un pistolet avec 1000 tomahawk miniature, qui pourraient dévier tourner, avoir une stratégie pour toucher la cible, plus besoin de viser en ligne droite, à quoi servirait un gilet parle balle dans ce cas ci il faudrait une armure complète pour survivre.

  21. Marc mora dit :

    A vrai dire je pense que c’est un moyen de contrer les nouvelles générations de protection balistique intégrale, avec une nouvelle variante de l’UHMWPE ( en test actuellement par l’USSOCOM )