L’américain General Atomics dévoile le concept « Defender », avec un drone dédié au combat aérien

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. richard gay dit :

    juste, ces engins encaisserons 19 G, s’ affronteront à 40,000 pieds mais il faudra toujours des pilotes pour aller en Radada contester le champ de bataille. Complémentaires.

  2. frederic66 dit :

    Elon Musk a raison, c’est inéluctable, le bon de l’intelligence artificielle, des nouvelles technologies, batterie lithium, etc va aider en cela les drones de combat du futur; j’espère que la France ne va pas encore une fois perdre cette bataille technologique, quand je vois l’arret de la production des MQ9 Riper par General Atomics, le temps a mettre en place le Neuron, et les problèmes avec l’Allemagne de ce mettre d’accord sur le format du futur drone, je me fais vraiment du soucie, y a t-il quelqu’un qui a des informations pour nous rassurer ?

    • FredericA dit :

      @frederic66 :  » je vois l’arret de la production des MQ9 Riper par General Atomics, le temps a mettre en place le Neuron, et les problèmes avec l’Allemagne de ce mettre d’accord sur le format du futur drone, je me fais vraiment du soucie, y a t-il quelqu’un qui a des informations pour nous rassurer ? »
      .
      Vous mélanger des appareils qui n’ont aucun rapport entre-eux et confondez deux projets :
      .
      – Le MQ9 est un drone MALE conçu il y après de 10 ans
      – Le Neuron est un prototype de drone de combat (UCAV) dont la finalité n’a jamais été d’être produit en série (il faut vraiment tordre le coup à cette légende urbaine !)
      – Il n’y a pas de problème « d’accord avec l’Allemagne » sur le du futur drone franco-allemand. C’est au niveau des prix annoncés par les constructeurs que ça coince
      .
      Je peux au moins vous rassurer sur un point : la France ne disposera JAMAIS des même budgets que les USA. Aussi, il est illusoire d’imaginer la France se lancer dans une course technologique avec les USA.

      • Thaurac dit :

        Jsute comme ça, on a quand même des moteurs fabriqués chez nous sur étagère, exemple celui de l’alpha jet ou moteur à hélice, la cellule de l’avion, sans vouloir des miracles peut être en carbone, kevlar, pour ces vitesses là , ça suffit, le plus dur la partie électronique mais on a aussi thales..
        donc, déjà un sacré drone de reco sur la base du neuron serait pas mal du tout, voir si c’est possible de l’armer.
        Car au niveau furtivité il est au dessus des drones ricains et israéliens..i on ne cherche pas le mouton à 5 pattes, on a tout chez nous avec la technique existante pour faire une jolie série, et surtout pas chère.
        Je ne comprends pas cette manie de vendre plus cher car c’est l’état et ce partout
        1000m2 de goudronnage (simple) pour un particulier coute 5 fois moins que pour l’état, il faut pas déconner, idem mobilier urbain , voire, la main d’œuvre facturée, ahurissant, exemple ( j’étais bien placé pour le savoir et ce des deux cotés)
        Un mètre linéaire de ces arrondis de parapets à l’époque 750f/ml main d’œuvre deux fois le prix du produit mis en œuvre soit 1500 ce qui amène 1ml à 2250! du vol manifeste, car le produit aurait été à 100f/ml pose à 200
        Bref, aucun calcul du prix de revient plus marge brute, on regarde combien cela se vend à coté et on ajuste.
        Faut pas s’étonner que, quand les asiatiques se sont pointés, ça a grincé les dents, et c’est dans tous les secteurs.
        Voyez une villa de 80 m2 pour un particulier et une bâtisse quasi en préfa pour une mairie le prix est le triple voire plus..
        voilà pourquoi j’achète mes pièces auto et si je ne peux pas les changer je vais voir un garagiste qui accepte, vu qu’il n’y a que la main d’œuvre dur de me baiser..

      • Wagdoox dit :

        Et moi je te rassure on y est dans cette course.
        Le v max, twister, l’armé de terre va incorporé un laser d’ici tres peu de temps contre les micro drones. Et un autre systeme est en dev pour la lutte anti missile courte et moyenne porté, le railgun fr ger avance.
        Le probleme du drone male c’est qu’on en a pas besoin de taille critique qui permettrait de lancer une filière. Enfin prendre les drones ou telemecanique comme exemple de haute technologie … c’est pas tres credible.

    • TINA2009 dit :

      Bsr Frederic66 !

      Elon Musk a tort ( et je veux bien lui couper les coucougnes pour les mettre dans l’un de mes bocaux… Cela m’excite de combattre un crétin pareil … Pour un paramètre : Nul Robot IA ne peut deviner et anticiper suffisamment tôt ce qu’un humain peut imaginer , concevoir, construire, tester, valider, mettre en oeuvre …. Les réalisation de Elon MUSK et consorts sont voués à l’échec , A TERME … En revanche, et d’ici ce moment , j’espère moults humains seront creuvés , car ils le méritent !!!!

      • Clément dit :

        « Nul Robot IA ne peut deviner et anticiper suffisamment tôt ce qu’un humain peut imaginer , concevoir, construire, tester, valider, mettre en oeuvre »
        Alors ils ne peuvent pas encore faire tout ça à la fois et le réussir dans 100% des cas, mais on en est proche. Par l’analyse statistique et l’auto apprentissage c’est théoriquement faisable.

      • M dit :

        AlphaZero est capable d’apprendre tout seul à jouer au GO et est devenu en qq semaines champion du monde.

        Une version de cette IA s’entraine actuellement à vaincre tous les champions de jeux vidéo de stratégie (en l’occurence StarCraft). Ce qu’il y a d’intéressant dans ce jeu par rapport au Go, c’est que les mécanismes sont complexes, l’IA ne « voit » pas ce qui se passe en face et doit prévoir et anticiper la stratégie de l’humain en face. Et elle commence déjà à gagner contre des champions.

        Il ne va pas se passer 20 ans avant qu’une IA ne ponde les meilleures tactiques pour une flotte de bateaux ou une escadrille de drones. C’est déjà testé chez les industriels.

        Bien sûr, ces IA ne sont pas des « intelligences » capables de peindre, ressentir, et tout le reste. Mais en réalité, il ne faut pas être si « intelligent » pour défaire une armée menée par des humains. Un très bon algorithme suffit.

        • Clément dit :

          Notons aussi qu’une IA est championne de Jeopardy : c’est à dire qu’on lui donne une réponse et elle peut trouver la question correspondante. Cette même IA (Watson) a passé le test de Turing : elle a réussi à faire croire lors d’une discussion à des humains qu’elle était également humaine.

      • Montaudran dit :

        D’une part une IA à battu un champion de Go qui comme vous dites a pu imaginer , concevoir, construire, tester, valider, mettre en oeuvre…
        Donc factuellement vous avez tort…
        De plus on peut imaginer qu’UNE SEULE IA gère plusieurs appareils porteurs et les missiles en même temps ce qui pourrait donner un avantage énorme.

      • On va surtout tenir le pari » inverse » Tina au sujet de Elon MUSK … Et ensuite on viendra te demander de commenter cela !!!

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Elon Musk a tort Cela m’excite de combattre un crétin pareil …  » Des crétins comme Elon Musk, j’aimerai en voir en France! De plus le traiter de crétin, venant d’un orfèvre en la matière comme vous c’est assez………………………………. cocasse!

        • Clément dit :

          Bon après Musk n’a pas que de bonnes idées, comme son système de tunnel anti-embouteillage à L.A, qui provoque des embouteillages.

  3. Raymond75 dit :

    Quelle heureuse coïncidence : General Atomics vient de subir une fin de contrat anticipée pour le drone ‘Reaper’, et il en sort un nouveau de sa poche !

    • FredericA dit :

      @Raymond75 : Bah oui… Ça s’appelle de la stratégie prospective ou, plus simplement, de la bonne gestion d’une entreprise. Après, on peut aussi attendre et voir… et se réveiller lorsque l’entreprise est au bord du dépôt de bilan faute d’anticipation.
      .
      Par ailleurs, ce n’est pas General Atomics qui passe les bons de commandes mais le Gouvernement Américain. Si l’offre de General Atomics ne correspond pas réellement au besoin…

  4. PK dit :

    « L’arrêt brutal de la chaîne de production sans plan de transition met en péril l’entreprise », a fait valoir Chris Pehrson, vice-président de General Atomics pour le développement stratégique.

    Et il n’est pas viré le mec ? Son rôle n’est justement pas d’anticiper ce genre de « problème » ?

  5. Lagaffe dit :

    Une intelligence artificielle bat des experts de l’armée de l’air américaine dans des simulations de combats aériens :
    « ALPHA est une intelligence artificielle, spécialement conçue pour piloter une flotte de drones de combats dans les missions de combats aériens dans un environnement de simulation de haute fidélité, qui a été développée par Psibernetix en collaboration avec l’armée de l’air américaine.
    Les premiers tests réalisés avec ALPHA ont montré qu’il surpasse déjà les systèmes précédemment développés par les laboratoires de recherche de l’armée de l’air américaine, ainsi qu’une série d’adversaires humains qu’il a battus à chaque fois.
    L’un des adversaires d’ALPHA a été un vétéran de l’USAF (United States Air Force) le colonel Gene Lee, qui dispose à son actif de nombreuses années d’expérience en tant qu’instructeur et coordinateur de combat aérien, n’a pourtant pas pu remporter une seule bataille contre les avions pilotés par Alpha. »
    La suite de l’article :
    https://www.developpez.com/actu/100639/Une-intelligence-artificielle-bat-des-experts-de-l-armee-de-l-air-americaine-dans-des-simulations-de-combats-aeriens/

  6. albatros24 dit :

    Les étatsuniens auront encore une portée d’avance alors que nous français nous mettons à peine au drone armé.
    Il serait temps de développer plus en avant le projet de NEURON avec de l’intelligence artificielle
    les robots sont l’avenir ils économisent des professionnels et peuvent être fabriqués en nombre
    On va vers un combat entre robots à terme, autant s’y préparer dès maintenant pour ne pas être définivement surclassés dans le futur, celui qui a la maîtrise du ciel gagne.

  7. ULYSSE dit :

    Lors de tests de simulation réalisés en 2016 par l’US Air Force , le colonel Gene Lee, pilote instructeur qui a entraîné des milliers de pilotes de l’US Air Force au combat aérien a été systématiquement battu (abattu!) par le logiciel ALPHA de « Psibernetix » utilisant l’IA…

  8. Specht dit :

    Finalement, quand les combats aériens se limiteront à des combats de drones, les batailles se dérouleront surtout dans les laboratoires de développement d’IA. Ces formes d’engagement seront vraiment curieuses.

  9. Wagdoox dit :

    Musk fait rire tout le monde mais ici il y a des gens pour trouver qu’il a raison…
    Non les drones iront jamais a 19g, ils ne sont pas prevus pour etre jetable et seront donc limite en concequence. Sans parler de perte d’energie qui en fera des cibles faciles. Les brouillages et hack seront toujours un probleme sauf a les rendre totalement autonomes ce quon fait pas pour les missiles.
    Tout les chasseurs de 6eme gn sont passés pour etre dual. L’ia aidera le pilote mais il restera maitre de l’avion. Sinon l’avion civile sans pilote c’est pour quand ?

    • Clément dit :

      Aujourd’hui, entre deux aéroports internationaux, le pilote ne sert plus vraiment à grand chose, à part à rentrer des coordonnées et à enclencher des processus ou à augmenter/diminuer les gazs.

      • Wagdoox dit :

        C’est pour ca que les compagnies les gardent pour leur donner un gros salaires parce quelles sont si gentilles … les constructeurs savent que des avions sans pilotes et donc plus compétitifs n’intéresseront pas ces gentilles entreprises …

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Sinon l’avion civile sans pilote c’est pour quand ? » Techniquement je pense que c’est déjà possible par contre c’est essentiellement l’aspect psychologique qui décidera du délai! Combien de passagers qui aujourd’hui auraient le cran de monter dans un avion sans pilote?

  10. jo666 dit :

    donc suffit de relancer la mode des drones basée sur des missiles longues distances avec un système PIF PAF genre 4000 km à mach 6 et les doter comme apache de sous munition et d’un canon de 20 ….

    • Wagdoox dit :

      Ah voila un commentaire pertinent !
      J’en profite alors pour demander, l’aspect psychologique de confier des armes a ces memes machines prendra encore plus de temps. Quand je vois les efforts pour garder le man in the loop sur les missiles anti tanks et autre munitions intelligentes, je me fais pas du tout de soucis pour les pilotes de l’ada.
      C’etait un show creer par un fabriquant de drone pour vendre leur produit, qu’il n’arrive plus a vendre apparemment

  11. Vertaco dit :

    Tiens, personne pour l’instant pour s’amuser avec la dernière phrase de Mr Musk ? ;-))

  12. lxm dit :

    Je me souviens d’un épisode de stargate saison 4 épisode 2; il se passe entièrement dans une base enterrée et au dessus y’a des drones qui combattent et sortent d’usines automatisées, chaque humain pilote par un système virtuel et donc à distance un drone leader qui contrôle à son tour une escadrille.

  13. charly10 dit :

    Camarades pilotes ou anciens pilotes, j’ai bien peur que le Pdg de SpaceX ,Elon Musk, ait raison.
    L’ère des avions de chasse est révolue. Nous ne le verrons pas peut être avant 15 20 ans, mais ça sent le roussi pour ce noble métier.