Les surcoûts du programme européen d’avion de transport A400M ont dépassé les 10 milliards d’euros

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

96 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Ces amendes ne sont pas les seules en cause, même si cela pointe une des redoutables armes employées par Washington pour imposer sa domination : le droit américain ou plutôt ce qui se cache sous cette appellation.
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/02/03/l-amende-de-3-6-milliards-d-euros-infligee-a-airbus-une-bonne-affaire-geopolitique_6028191_3232.html

    https://www.lepoint.fr/justice/pourquoi-airbus-a-paye-une-amende-record-de-3-6-milliards-d-euros-01-02-2020-2360767_2386.php

    Il est devenu habituel pour des entreprises en situation d’oligopole de vendre à un client un produit non fini et de faire payer son développement par le client quelque soit le côté de l’Atlantique :
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/McDonnell_Douglas_C-17_Globemaster_III

    D’ailleurs quitte à comparer 2 matériels aussi différents que le F35 et l’A400 M, ce qui les rapprochent c’est la dispersion en termes de production industrielle pour des raisons purement politiques ou plutôt électorales :
    https://stratpol.com/difficultes-de-la400m-repenser-la-multi-cooperation-pour-garantir-le-succes-du-mini-lateralisme/

    http://www.portail-aviation.com/blog/2014/08/12/le-f-35-la-machine-pour-dominer-le/

  2. Galopante dit :

    La corruption qui parle,
    N’oubliez pas un A400 tout neuf est tombé en Espagne.

    • Chanone dit :

      On a laissé les Allemands faire le experts: tu viens de nous rappeler le résultat.

    • Lechavenois dit :

      à Coronavirupante :
      .
       » ..La corruption qui parle, N’oubliez pas un A400 tout neuf est tombé en Espagne… »
      .
      La corruption qui parle, N’oubliez pas que les autorité chinois ont essayé de cacher l’épidémie du coronavirus.
      .
      Qui sont les dignitaires limogés ?
      .
      Jiang Chaoliang, secrétaire du Parti communiste chinois (PCC) pour la province située dans le centre du pays, a été remplacé par le maire de Shanghai, Ying Yong, a précisé l’agence officielle.
      .
      Le secrétaire du PCC pour la ville de Wuhan, Ma Guoqiang, qui s’était lui-même reproché fin janvier une réaction trop lente lors de l’apparition du virus, a également été limogé.
      .
      LE PÉRIL JAUNE :
      .
      https://www.20minutes.fr/monde/2717823-20200213-coronavirus-pourquoi-chine-change-strategie

      • Vivo dit :

        Et ben voila, Lechatvenois est content, rassuré, ce qui montre que la Chine prend ses responsabilités et essaye de dédramatiser la situation. Car la psychose propagée par certains ne facilite pas les choses.

        LE PÉRIL BLANC:

        Lechavenois en colère, haïssant les Chinois.

        • Lechavenois dit :

          Vivo :
          .
          « …Lechavenois en colère, haïssant les Chinois…. »
          .
          Lechavenois a la maturité et les moyens pour ne plus se mettre en colère.
          .
          De plus, Vivotte, Lechavenois n’a aucune haine envers le peuple chinois.
          .
          Cependant, Lechavenois à une sainte horreur de toute forme de totalitarisme, surtout lorsque la plus puissant dictature du monde, a pour ambition d’annihiler tout forme de démocratie dans sa zone d’influence.
          .
          Bien à vous.

    • Vinz dit :

      La chine, pays des fermes à trolls et de la corruption. Et des épidémies.

      • Vivo dit :

        Bon, n’oublie pas, quand même, le virus du Pneumocoque qui a failli terrasser les 4000 ouvriers d’un naval marseillais.

        Et il ne faut pas oublier que toutes les grandes saloperies, qui ont frappées l’humanité au cours de son histoire, viennent en très grande majorité d’Europe, les amérindiens et autres peuples ont en payés le prix.

        Donc, si j’étais toi, je l’a jouerai profil bas et ne ferai pas le coq.

        • Czar dit :

          comm aussi faux qu’un Vuitton de wuhan, vivo, la quasi-totalité des pandémies est originaire d’Asie orientale, et de Zhine précisément ( concentration de population et pratiques hygiéniques douteuses)

          laisse l’inversion accusatoire aux juifs, ils savent mieux faire.

        • Pravda dit :

          Sauf que « a failli » n’est pas « a », et que le bilan est de 0 mort.
          La grippe espagnole, 50millions de morts, plus que la ww1, n’a d’espagnole que le nom mais vient bien de chez vous.

        • Hermes dit :

          On vient tous d’Afrique en soi, donc au final ce sont les Africains les responsables.
          .
          Quand on sort des mots les uns à la suite des autres sans réfléchir ou sans la capacité de réfléchir, il est extrêmement facile de dire tout et n’importe quoi.

  3. haut de games dit :

    qu’on arrête de nous bassiner à chaque fois avec les surcoûts de tous les avions ou programmes de nos armées ,les amerloques en font autant …

    les imbéciles qui nous dirigeants n’ont qu’à prévoir ces dépassements avant de commander les équipements des armées .?..Et personne ne sera surpris …en tous cas ils auront des choses à dire à la France insoumise la pleureuse professionnelle qui a remplacé le duo communiste socialistes de gauche (oui parce que avec Mitterrand et sa clique on a découvert le socialisme de droite (c’est pour cela que les imbéciles ayant voter pour lui se font fait mettre profond .

    le socialisme de Droite c’est un socialisme où le sociétal bobo est en vigueur avec la culture (LGBT ,Immigrations et tout le tintamare habituel ) couplé avec la Culture (c’est d’ailleurs amusant de les voir encenser un dictateur comme napoléon …woauffuf ===mais c’est de droite sans y être puisque la composante ,sécurité ,n’en fait pas partie …logique il faut bien aider à ne pas faire de vague contre la Cour des miracles se développant sur fond d’immigration et de mise à l’écart induit qui suit chaque immigration dans l’histoire …
    trouvez moi un pays où les gens installé depuis des générations ne se soulève pas contre les élites du pays qui leur impose de vivre avec des gens venus d’ailleurs ne voulant pas vivre comme ceux installé les premiers !

    l’Europe depuis 50 ans veut nous faire croire l’inverse et elle invente des lois scélérate par commissaire interposé ,entités sans être élus des peuples qui commandent aux peuples !

    bref les dépassements de budgets doivent être pris en compte par une formule de maths facile à se rappeler …
    ne me dites pas que ce n’est pas possible …

    tient c’est bizarre que ceux qui nous dirigent et sont aux ordres des banquiers fort en maths qui nous pondent des tas d’obligation directement issus des maths n’est pas encore compris cela …

    • Castel dit :

      Il ne faut pas oublier que le C17 à coûté presque le double de ce qui était prévu aux Américains, avec 259 appareils de produit…
      Aujourd’hui, non seulement ils ne regrettent pas d’avoir lancé cet avion, mais ils étudieraient pour l’avenir une version légèrement rallongée de cet appareil….
      Bref, pour un appareil entièrement nouveau, il y a presque toujours des difficultés au départ, et si nous nous étions lancé seuls dans l’aventure, ce serait aujourd’hui d’en assumer seuls les surcoûts !!

    • miaou dit :

      Un programme de recherche implique d’avancer dans l’inconnu. Donc le budget qui sera requis pour que la recherche aboutisse n’est connu que lorsque la recherche est fini…. Dans cette optique un bon suivit de projet est plus intéressant qu’une bonne prévision de budget. De toute façon la recherche (si on fait appel suffisamment de protectionnisme avec les prestataires) n’est jamais vraiment perdu, c’est de l’investissement pour plus tard.

      Si justement ceux qui nous gouverne tenais un peu plus compte des maths, nous n’en serions pas là. Les maths donne la vérité, et la vérité c’est toujours utile de la connaître avant de prendre une décision; meme si elle n’est pas diplomatique/populiste.

      Pour autant le dépassement de budget, c’est pas juste de maths, c’est du suivit d’avancement (pilotage de projet), du renseignement sur le terrain, et la force de couper ou continuer un projet qui patine.

  4. R2D2 dit :

    L’A400M suivra la meme trajectoire que le F35: au final l’avion fera bien le boulot. Mais il aura fallu plus de temps et d’argent pour y arriver.
    On se serait épargné pas mal de problème en se servant d’un Antonov An-70 comme point de départ…

    • Castel dit :

      R2D2
      Très juste, mais il y avait aussi quelques inconvénients :
      Vu la situation pour le moins instable de l’ Ukraine, il aurait fallu exiger qu’il y ait au moins une chaîne de production en Europe, ce que n’aurait peut-être pas accepté les Ukrainiens, et d’autre part, il faut se méfier du prix de production annoncé à l’époque, qui était sans doute destiné à emporter le marché, mais après quoi, sous prétexte des exigences techniques imposées par l’Europe, ile en auraient sans doute profité pour l’augmenter…
      Le seul véritable avantage aurait été de pouvoir bénéficier du savoir faire d’ Antonov pour ce type d’avion, mais, d’une façon ou d’une autre, il aurait sans doute fallu en payer le prix !!

      • R2D2 dit :

        Si on partait pour un AN-70 alors c’etait une licence que l’on prennait et rien d’autre. Avec fabrication & assemblage dans les différentes usines d’Airbus afin de satisfaire tous les pays. Et il aurait aussi fallu revoir l’électronique dans le cockpit.
        On aurait ainsi pu profiter du meilleur des deux mondes: un appareil rustique avec des moteurs concus par des ingénieurs qui ont une vraie expertise dans ce domaine associé à une électronique de pointe (cockpit, communications, contre mesure, etc).
        .
        Cela aurait augmenté le prix de l’avion (fabrication en occident avec les normes & les salaires qui vont avec + équipements nouveaux) mais au moins on savait que l’on partait sur quelque chose de concret.

    • NRJ dit :

      @R2D2
      La différence c’est que l’A400M fait correctement toutes les missions qu’on lui demande. Alors que le F-35 est optimisé pour la furtivité (même si elle a nettement été réduite par rapport aux ambitions initiales) et que ses autres performances sont inférieures aux autres avions (sans compter une possible inadaptation aux conditions de combat dans les années 2040 qui en feraient un appareil obsolète).

      • R2D2 dit :

        « La différence c’est que l’A400M fait correctement toutes les missions qu’on lui demande »
        euuuh quoi quoi quoi??? par vraiment non. Et une fois qu’il sera équipé pour faire toutes les missions qu’on lui demande – enfin… celles que l’on n’a pas encore annulés… – il faudra encore retrofités les exemplaires déjà livrés. Il y a encore du boulot pour une décennie. Facile.

        • NRJ dit :

          @R2D2
          En soit les derniers essais montrent que l’A-400M réussir a faire toutes les missions demandées. Le parachutage par portes latérales est testé, le poser tactique a été validé, le ravitaillement en vol d’avion n’est plus un problème. Même le ravitaillement en vol d’hélicoptères semble en bonne voie.

          A la rigueur les seules performances qu’il a fallu réduire, c’est le ravitaillement d’hélicoptères, qui sera plus long et donc plus dangereux pour les pilotes qu’un avion classique type C-130. Par rapport au F-35 où l’on a limité la vitesse à Mach 1,6 pour augmenter la furtivité, elle-même finalement réduire pour le besoin du moteur vertical etc. Bref les performances étaient contradictoires et on a du réduire les performances pour toute les tenir à minima. On en n’est pas là avec l’A-400M.

  5. Prof de Physique dit :

    Ptet ben que fabriquer une troisième génération de transall franco-français n’aurait pas été une mauvaise idée finalement.
    Ceci dit la critique est aisée, mais se lancer un tel défi et le réaliser est quand même admirable.
    Il manque juste que notre armée de l’air en ait quelques uns en plus.

    • John dit :

      Pas comparables en capacité de transport et de rayon d’action…

    • Castel dit :

      Une troisième génération de transall, n’aurait pas été une si mauvaise idée, sauf qu’il n’a même pas la capacité d’un C130, donc, cela n’aurait pas résolu notre problème du manque de gros porteurs….

  6. Bob dit :

    Il n’est pas mentionné le prix total du programme (Challenges annonce plus de 30 milliards) seulement les surcoûts. Difficile de se faire une idée. Ce fut une expérience pour un consortium européen qui sert pour les programmes franco-allemands. Mais le Bundestag allemand nuit à l’exportation chez les saoudiens, c’est une gageure pour Airbus et pure duplicité. J’espère que cette expérience servira. La France devrait se payer des A400M en plus pour ses OPEX au Sahel au lieu de quémander, au moins cela fera un compromis avec les européens.
    Cet A400M est un bon avion qui doit encore monter en puissance, il faut du temps même les américains ont arrête ces avions, les européens auraient dû acheter ukrainien pour une fois.

    • Fred dit :

      @ Bob
      La France a commandé cinquante A400M. Ce sera bien plus que suffisant pour alimenter Barkhane. Faut juste le temps de les fabriquer …

  7. Wagdoox dit :

    Puisqu’on vous dit qu’avec l’Allemagne ça coûte moins cher !!!! Moins cher on vous dit !!!

    • GHOST dit :

      Wagdoox@

      L´Allemagne voulait s´engager dans le projet Antonov 70 en Ukraine.. cette machine dont la France a fait le leasing quelque fois est non seulement plus performant que l´Airbus 400, mais possede des moteurs plus puissant et peut porter une charge plus importante. C´est au nom de la Défense de l´UE dont la France parle si souvent que l´Allemagne avait renoncée á l Antonov 70,,,dont la version occidentale avait un coût moindre..

      • wagdoox dit :

        Oui, c’est très bien tout ca mais qui a voulu faire le moteur, qui a imposé ces choix industriels sous prétexte d’en acheter plus, et qui va inévitablement réduire les commandes à la fin (comme ca a été le cas sur le tigre) ?
        Qui a toujours un problème avec cet avion et demande 100 fois l’intervention d’Airbus et fait monter le cout ?
        Des Antonov 70 quelle excellente idée, on aurait été dépendant de l’Urkaine voir de la Russie pour certains composants d’ailleurs cette dernière s’était retirer dès 2006… Combien d’exemplaires en ligne aujourd’hui ?
        Le FLA était déjà engagé, l’Allemagne regardaient les deux projets et n’avait de prise industrielle que dans l’A400M, la seule chose que la France a faite c’est mettre en avant ses besoins opérationnelles, les autres pays ont acceptés.
        Aller, les blagues les plus courtes sont toujours les meilleurs, celle de l’Europe de La Défense comme celle de la gentille Allemagne ont suffisamment durées.

        • GHOST dit :

          Wagdox@
          La France depend de l´Ukraine.. Relisez le contrat de leasing des Antonov 120 « Condor » qu´une entreprise vient d´obtenir.

          • wagdoox dit :

            Oui mais ca reste temporaire avec votre grande idée ca aurait été pour plus de 50 ans.

          • John dit :

            @Wagdox,
            Le contrat a beau être temporaire, la France n’a toujours pas de capacité gros porteur, et pour cette capacité, elle dépend soit d’alliés soit de contrats civils, celui mentionné par Ghost entre autres.

      • Hermes dit :

        Il est vrai que l’An70 est un bel engin, mais le comparatif est un peu plus compliqué.
        .
        Concernant la charge utile, elle est la même à longue distance donc je doute qu’il porte réellement plus, et il n’est pas ravitaillable…
        L’An70:
        -Est également moins rapide
        -Nécessite une longueur de piste plus importante au décollage si on ne veut pas cramer tout son kérosène..
        -Si les hélices contrarotatives offre des performances exceptionnelle, elle augmente aussi les difficultés de maintenance.

        L’AN70 est un avion des plus remarquable, et l’A400M sont défaut majeur est qu’il est le premier avion européen de cet envergure (cargo), donc il essuie tous les plâtres de ses papa’s malheureusement, et cette composante est souvent oublié, on est pas sur un développement propre avec l’A400M, c’est plutôt le chaos !
        Je trouve qu’Airbus s’en est merveilleusement sortie pour la merde dans laquelle ils ont été plongé à cause du cahier des charges et des différents pays.
        Ca n’aurait certainement pas été la même s’il avait été piloté par un seul pays…
        Ce n’est pas pour rien si on veut à tout prix éviter de reproduire ça sur le NGF et le MGCS

        • R2D2 dit :

          « Je trouve qu’Airbus s’en est merveilleusement sortie pour la merde dans laquelle ils ont été plongé à cause du cahier des charges et des différents pays. »
          .
          Tigre & NH90, A400M et Typhoon sont problématiques. H225M, A330MRTT et C295 sont bien nés.
          Comme par hasard les projets qui sont des militarisations de projets civils donnent satisfactions et les projets partant de zéro non…

    • Claude dit :

      l’Espagne

    • NRJ dit :

      @Wagdox
      Parce que vous croyez réellement qu’un tel programme nous aurait coûté 2-3 milliards si on l’avait fait seul ?

      • wagdoox dit :

        ah NJ !
        On revient à la table des discussion alors qu’incapable de trouver à demi argument sur le RPAS ?
        Evidemment non mais seul nous aurions fait un avion plus limité certes, carrément moins cher et surtout dans les temps

        • NRJ dit :

          @wagdox
          Moins cher ? Certes on n’y serait pas allé jusqu’au bout. De toute façon les avions du gabarit de l’A-400M ne peuvent pas être fait par Dassault (le Falcon est légèrement moins grand…). Il n’y a qu’Airbus pour le faire.

          « carrément moins cher et surtout dans les temps ». Tiens si on parlait du char Leclerc ? Lui aussi à 10 millions il était « carrément moins cher » à moins qu’il soit aussi « dans les temps » avec 10 ans de retard.

          Votre critique est facile et hors de propos. Faire un turbopropulseur aussi important était un défi technique que les entreprises qui y ont participé n’avait jamais réalisé.

          Et si on comparaît l’A400M avec son homologue américain, le C-17 ? A-400M : 180 exemplaires pour 30 milliards. C-17 = 120 exemplaires pour 40 milliards. Bon il est vrai que le C-17 est un « vrai » avion stratégique portant 70 tonnes. Mais l’A-400M lui compense par des capacités de poser tactique, du ravitaillement en vol (notamment d’hélicoptères) etc.

          Concernant le Male RPAS, je vous rappelle une chose : il y a notre grand champion Dassault Aviation. Lui aussi est responsable du désastre. Par ailleurs ce n’est pas la double motorisation qui double le prix du Drone Reaper par 2. En outre c’est un choix qui a ses qualités.

    • wagdoox dit :

      pour ceux qui ne voudrait toujours pas comprendre
      https://www.usinenouvelle.com/article/l-a400m-creuse-encore-et-toujours-les-pertes-d-airbus.N929529
      il faudra s’attendre à la meme chose avec les ACF

  8. Lucien dit :

    Et dire que les eurocrates de tous poils qui commentent sans cesse sur ce blog citent cet avion en exemple de réussite européenne….. Cet avion est le symbole de l’UE. Un machin gros, moche, cher, lent et peu efficace qui affaiblit les nations comme la France qui ont besoin d’un avion militaire et non pas d’un objet d’exposition pour aéroports berlinois. On aurait mieux fait de faire notre avion national ou en coopération souveraine (ex. chasseur Jaguar), en s’inspirant éventuellement des Antonov ou similaires. On l’aurait exporté comme on voulait et là au moins, on aurait su qu’il aurait été préparé pour l’Afrique et le Moyen-Orient parce que c’est là que nos armées travaillent. Donc, terrain sommaire…

    • Fred dit :

      @ Lucien
      « Moche », c’est ton appréciation subjective (pas la mienne) ; « gros » répond à un besoin exprimé ; « lent » c’est faux (il tient la gageur d’être presque aussi rapide qu’un jet, tout en étant plus efficient à basse altitude) ; « peu efficace » c’est vague et subjectif.

      Par contre, il eut été sans doute préférable (? après évaluation) de partir sur une base Antonov, solution déjà en phase d’essai, et géopolitiquement intéressante.

      • Lucien dit :

        Je maintiens qu’il est « lent », sa vitesse de croisière est de l’ordre de 780km/h, il est dépassé par le C-17 Globemaster ou le Ilyushin Il-76 alors que ces avions eux volent depuis trente ans ou même cinquante pour le russe. Quant à l’inefficacité, je renvoie à tous les articles sur ses incapacités techniques alors qu’on a déjà payé plus cher que prévu : on ne peut pas balancer les parachutistes par les deux portières latérales simultanément, le poser sur piste sommaire n’est pas encore certifié, le ravitaillement en vol n’est pas faisable, des fragilités sur certaines pièces,… On vous vend un maison neuve plus chère que prévu dans le contrat, les tuyaux sont pétés, les fils électriques pendent du plafond, les portes ne se ferment pas et les plinthes ne sont pas posées. Je pense que vous aussi, vous allumez le promoteur puis l’artisan et vous dénoncez le contrat.

        • Hermes dit :

          On est pas sur la même propulsion et ce pour des raisons évidente…

        • ScopeWizard dit :

          @Lucien

          Mais parce qu’ il a été mené en dépit du bon-sens ; mais de toute façon qu’ est ce que ça peut bien foutre ? C’ est pas leur pognon qui est sur la table , c’ est le nôtre donc tout est parfait ……… de chez parfait !

          Et ça peut continuer longtemps , aucun problème .

  9. Certes... dit :

    C’est l’inverse qui aurait étonné. Bah… Ces milliards extraits des comptes bancaires des contribuables ont atterri dans de plus méritantes poches privées (valeureux industriels preneurs de risque, dignes hauts fonctionnaires vertueux et patriotiques actionnaires ruisselants).
    Et c’est bien là l’essentiel.

  10. ScopeWizard dit :

    « Nous avons sous-estimé les problèmes de moteur »

    La question fondamentale : pourquoi ?

    Quand « on » a la responsabilité de travailler sur un tel programme et de le mener à bien , « on » ne sous-estime rien du tout , « on » ne peut ni ne doit se le permettre .

    Le résultat , c’ est nous maintenant qui le prenons dans la gueule .

    La réponse donnée par Tom Enders se résume à du 1 2 3 j’t’ embrouille !
    Mais , ce qui transparaît toutefois de façon certaine , c’ est l’ influence et la pression qui se sont exercées .

    De toute façon , que ce soit le F35 comme l’ A400M , ces deux programmes s’ acheminent droit vers le fiasco , ce qui compte tenu de la situation faite de corruption , de conflits d’ intérêt , d’ amateurisme , de pressions politiques , de toujours + n’ a rien d’ illogique .

    Pour ma part , je crains que cet avion s’ exporte très difficilement au point de connaître le sort de l’ A380 ……..

    En comparaison , le coûteux et onéreux Rafale s’ exporte certes très mal ( diverses raisons ) , n’ équipe pas nos forces en quantité idéale , MAIS il est au point ( en plus il est très fiable ) , il évolue toujours ( et pas qu’ un peu ) , il fait le boulot et le fait bien voire très-bien partout où il promettait ; et c’ est là où il fait toute la différence …………. une énorme différence !

    • TINA2009 dit :

      Bsr SCOPE WIZARD !

      +10000 !
      Un point rassurant, tout de même : ce n’est pas un programme bilatéral ou encore trilatéral : C’est un programme européen!!! ouf!!! OUFF !
      Nous voilà rassuré !!! EEEETTT , on fait pour les autres programmes européens ????

      Pour ma part, j’aimerai que DASSAULT lançe son programme de futur chasseur, mais aussi et surtout , son programme de futur drone de reconnaissance et celui de combat utilisant des missiles utilisant la technologie MHD! Idem pour notre composante spatiale, notre composante nucléaire…! Le retard est énorme … Nous ne sommes plus crédible depuis plusieurs années ( au minimum 10 ans ! ).
      Il y a du monde à enfermer sans jugement!

      • ScopeWizard dit :

        Bonjour TINA2009 !

        Le grand tort que nous avons , c’ est de continuer à cautionner une Europe aussi divisée via de tels programmes qui ne peuvent ainsi qu’être bancals d’ entrée de jeu .

        L’ A400M pourrait être un excellent appareil , malheureusement je crains qu’ à cause des « erreurs » qui ont été commises , et qui paraissent si difficiles à rattraper , il ne soit même pas en mesure de donner autant satisfaction qu’ un vénérable C-160 pourtant limité .

        En tous cas , il aura coûté beaucoup plus cher qu’ annoncé et prévu , généré déconvenues sur déconvenues , accumulé retards sur retards au point qu’ il nous est difficile de mettre ce bon vieux Transall à la retraite qui est quant à lui au bord de l’ épuisement ………..

        Et le NGF prend exactement le même chemin ……….

        « Il y a du monde à enfermer sans jugement »

        Hé bien , ce n’ est pas demain la veille que cela arrivera ….

        Regardez le coronavirus , à cause de la Mondialisation et de toutes ses répercussions sur notre économie , nous risquons une contamination massive .

        Eh oui , parce qu’ il faut quand-même savoir que épidémie ou non plus de 20 avions bourrés de touristes ( sans parler des marchandises ) en provenance de Chine se posent tous les jours sur les pistes de Roissy Charles de Gaulle .

        Ah mais l’ inverse n’ est pas vrai ; toi si tu veux te rendre en Chine , tu ne pourras pas puisque à ma connaissance tous les vols sont suspendus mais ce qui ne fonctionne plus dans un sens , fonctionne à qui mieux-mieux dans l’ autre .

        Donc , entre une excessive industrialisation (Mondialisation ) qu’ il a bien fallu compenser -notamment par un tourisme de masse- et notre dépendance aux devises desdits touristes , la France préfère faire courir à sa population un risque majeur .

        Et pour l’ instant , je dis que nous avons beaucoup de chance ……… et yé rayoute pourvou qué sa doure ……….. 😉

    • wagdoox dit :

      je ne trouve pas que le rafale s’exporte très mal.
      Il était vraiment prêt en 2007 pour l’exportation, la crise de 2008 a fermé beaucoup de portes.
      La France n’a meme pas acheter 180 et on a vendu 50% de ce chiffre à l’export il faudra en remettre une bonne couche mais c’est déjà très bien. Qu’on me donne trois exemples de chasseurs (a reaction) qui se soit mieux vendu à l’export que sur le marché domestique sur les 50 dernières années.

      Ensuite oui les projets multinationaux se déroulent généralement mal car trop d’acteurs, trop de sites de productions, trop de demandes contradictoires. Le F35 meme s’il avait été uniquement produit par les US auraient connu le meme sort car la production est éclaté dans pas mal d’état pour s’assurer que les politiciens votent les budgets (c’est une forme de clientélisme).

      Enfin l’A400M est à la fin de ses problèmes techniques, pas de nouvelles découvertes de problèmes au futur et à mesure des corrections, le logiciel de l’A400M reste plus simple que le F35 (mais plus complexe que le rafale), bref l’avion devrait fera bientôt mature. le problème maintenant c’est effectivement de gardé la chaine de production ouverte alors que le prix de l’appareil monte

      • ScopeWizard dit :

        @wagdoox

        Ben , prenez de la doc , celle qui va bien et qui va vous emmener une vingtaine d’ années en arrière au moins , regardez les prévisions compte tenu des divers paramètres retenus , puis comparez et vous saurez si le Rafale s’ exporte « bien » ou « pas bien » et après nous en discutons ………..

      • NRJ dit :

        @Wagdox
        Plutôt d’ accord avec vous sauf sur le fait que le Rafale était « prêt en 2007 pour l’exportation, la crise de 2008 a fermé beaucoup de portes. ». L’Eurofighter était dans la même situation, mais près d’une centaine ont été vendu avant la première vente de Rafale.

  11. tschok dit :

    Quand ça dérape, ça dérape vite et bien. Les grands programmes militaires sont des pyramides, si un truc s’effondre quelque part, tout le truc menace de se casser la gueule et il y en a tout de suite pour une fortune.

    Le risque industriel n’est pas une mince affaire.

    • Plusdepognon dit :

      @ tschok
      Surtout quand on toise avec arrogance la plus élémentaire des prudences, le nez sur la calculatrice et la suffisance en bandoulière.
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/boeing-pourra-t-il-surmonter-le-crash-du-737-max-839473.html

    • ScopeWizard dit :

      @tschok

      Pur baratin , ça .

      Si le truc est bien géré de A à Z avec un maître d’ œuvre qui évite de trop se branler ou les excès de servilité , et surtout un maître d’ ouvrage qui sait exactement ce qu’ il veut évitant de son côté de jouer les trouble-fête , ça doit rouler suffisamment ; mais si tout ça est confié à des guignols ……..

      En tous cas , perso dans la perspective d’ un mal pour un bien , je me réjouis sans détour d’ autant que je suis de ceux qui consièrent cet A400M comme une nouvelle bouse , sauf que ce n’ est pas sans raisons ; qui sait , peut-être qu’ à force certains vont commencer à piger ?

      N’ oublions pas d’ où sort le fric jeté par les fenêtres .

    • Lejys dit :

      Le problème, c’est -tout au moins pour l’Europe – que ces grands programmes industriels ne sont plus vraiment fait pour baisser les coûts, et encore moins pour obtenir par effet de convergence des compétences un produit d’excellente qualité. L’objectif est de se partager le gâteau, parfois au détriment du gâteau lui même ! Bref, les industriels (avec la bénédictions de nos décideurs politiques) passent avant les militaires, les utilisateurs.
      Certes, le montage industriel doit être pis en compte. Mais quand on voit les programmes SCAF et celui du futur char de combats, j’ai l’impression que l’on a mis la charrue avant les boeufs: on discute déjà de la répartition des tâches, avant de savoir quel sont les qualités attendus du futur appareil….
      Les programmes Eurofighter, A 400M, etc., sont symptomatiques de ces procédés.
      Je sais, je caricature un peu….

  12. Tristan dit :

    « ce projet devait initialement coûter 20 milliards d’euros pour un total de 180 appareils à livrer »
    C’est la première fois que j’entends ça. Je me demande qui croiait sérieusement à cette estimation. Cela donne 111M d’euro par A400M, donc sans la R&D ce serait encore moins. Un avion civile coûte la même chose voir le double … .

    • EchoDelta dit :

      Oui 110 Millions prix catalogue pour un A320 Neo, bimoteur permettant d’emporter 40 Tonnes de CU en incluant le carburant.
      Effectivement ca parait très peut même si c’est le prix pièce sans R&D.

  13. Tankaboum dit :

    Airbus n’est pas irréprochable,Enders est tout sauf un honnête homme, mais clairement l’Allemagne ( câblage, moteur…)est responsable de ce fiasco, bien aidé par l’Espagne au passage. Au résultat l’appareil est bon et remplira une grande majorité de ce qui lui sera demandé . Le cahier des charge contenait des capacités incompatibles avec le gabarit, l’aérodynamique, et les moteurs.. et c’est là la responsabilité d’Airbus, ne pas avoir mis les freins pour être sur d’avoir le marché. Mais bon cela aurait pu être pire.En tout cas un grand merci aux allemand, et à mtu.. trous du c…

    • Fred dit :

      @ Tankaboum
      À qui donc d’autre qu’Airbus aurait pu échoir ce contrat inter-européen ?

      • ScopeWizard dit :

        À quelqu’ un qui savait faire , probablement crée de toutes pièces si la logique en avait décidé ainsi .

        AIRBUS aurait pu le réaliser à condition de maîtriser le militaire , or sa branche militaire n’ est faite que d’ un agglomérat d’ entreprises qui effectivement avaient une telle maîtrise ; une par une et chacune dans son domaine , ça pouvait le faire , mais le tout regroupé sous la houlette d’ une seule et même entité qui décide de tout notamment en fonction d’ impératifs extérieurs tels les pressions politiques à répétition , forcément au bout d’ un moment la machine se grippe , et c’ est ce qui est arrivé .

        Si nous continuons sur ces lancées , c’ est également ce qui à terme foutra en l’ air le NGF ………….

      • v_atekor dit :

        Un consortium Rolls Royce & Snecma probablement….

    • wagdoox dit :

       MTU a eu le contrat parce que les allemands ont dit qu’il serait les plus grands acheteurs de l’A400M et évidement maintenant c’est plus 60 mais 40 passant derrière la France, ils revendront ceux en trop. On s’en encore fait avoir et on en redemande. D’ailleurs le léopard n’a connu sa carrière à l’export que comme ca, l’Allemagne a revendu des chars en gros pour pas grand chose, ca a créer un gros marché de l’entretient et ca a permis au char d’être très compétitif mais ca reste une forme de subvention déguisée.

  14. Raymond75 dit :

    L’A400M est un merveilleux avion, qui sait tout faire. Néanmoins, il y a encore des mises au point nécessaires pour le vol en marche arrière.

    Peu exportable car trop cher à l’achat et à l’entretien …

  15. werf dit :

    Ce qui est dramatique, c’est qu’il n’y a pas de responsable du surcoût à qui on pourrait imputer une partie du coût des retards et des majorations de facturation. Enfin il faudrait enquêter sur la « collusion » de certains généraux, passés depuis au privé, dans la rédaction du cahier des charges et le choix du motoriste qui n’avait pas la surface nécessaire pour un tel projet. Mais, je vous rassure, en France, on n’est jamais poursuivi pour retards ou malfaçons en matière d’équipement militaire…

  16. ULYSSE dit :

    L’erreur (c’est facile après coup!) a été de vouloir à tout prix développer un avions doté de turbopropulseurs, qui restaient à inventer, sans expérience des fortes puissances. Un quadriréacteur avec des moteurs disponibles sur étagères (type LEAP) aurait épargné la plupart des problèmes rencontrés. C’est toujours le même problème des sur-spécifications , qui coûtent un pognon de dingue.

    • NRJ dit :

      @Ulysse
      En soit il était nécessaire d’avoir des turbopropulseurs pour que l’avion ait des capacités tactiques. Les réacteurs ont généralement pas mal de difficulté avec le sable et la poussière…Et puis ça coûte généralement plus cher quand on prend des réacteurs que des turbopropulseurs.

  17. berger dit :

    Acheter la licence du Kuznetsov NK-12 nous aurait fait gagner du temps sr de l’argent…

    • ULYSSE dit :

      Fiabilité, consommation ?
      Les doubles hélices contra rotatives entraînées par le NK-12 engendreraient beaucoup de vibrations, dont se plaindraient les pilotes. Il est aisé de comprendre qu’elles ne doivent pas plaire également à la cellule et à l’électronique de bord…

  18. vrai_chasseur dit :

    L’A400m est l’illustration que lorsque les politiques se mêlent de faire de l »industriel on aboutit à des fiascos très lourds.
    Rappel
    Un cahier des charges risible au départ :
    Il fallait un avion le plus vite possible (R-U), le moins cher possible (Allemagne), pour aider à monter l’industrie aéronautique locale (Espagne), capable de répondre à toutes les exigences pour faire avancer l’Europe de la défense (France).
    Et on impose par dessus des choix d’industriels pour leur nationalité et non pour leur compétence.
    Sans surprise, un premier résultat merdique :
    un planning de mise au point totalement irréaliste pour satisfaire le R-U (donc on fait l’impasse sur toutes les capacités militaires tactiques, on sort juste un avion cargo), un avion vendu quasiment au prix d’un Hercules C-130 à cause des allemands alors qu’il est bien plus complexe, assemblé en Espagne qui ne l’avait jamais fait avant (bonjour la gestion de la supply chain…le qualificatif de ‘bordel’ est sage), motorisé par un consortium imposé par les politiques et fait pour moitié de bras cassés notoires du monde de la motorisation (l’allemand MTU, l’espagnol ITP, l’italien Avio), et mouton à 5 pattes à la fois tactique et stratégique pour satisfaire l’ambition européenne universaliste française.
    L’industriel n’est pas à blâmer (il a même tapé du poing sur la table pour dire si ça continue comme ça j’arrête le programme), ce sont bien les politiques.
    Au final, il faut saluer le génie des ingénieurs, notamment français, qui vont finir par rendre cet avion à peu près conforme au cahier des charges malgré ce contexte.
    Pour le surcoût de 20 milliards d’euros, on peut l’attribuer quasiment en totalité à une seule cause : l’imbécilité des politiques.

  19. ULYSSE dit :

    Vrai en partie, mais certains choix techniques expliquent les retards. Le flux généré par 4 turbopropulseurs de plus de 11 000 Cv chacun n’a pas favorisé les capacités de largage des paras, ni le ravitaillement en vol, par exemple. les problèmes de transmission ne sont pas d’avantage à mettre sur le dos des politiques.

    • ULYSSE dit :

      A souligner également que le C17 a enregistré également des surcoûts et des retards de mise au point remarquables (prix+65% selon Air et Cosmos). il n’est pourtant pas le fruit d’une coopération internationale. Son prix unitaire serait égal à 190 M USD, malgré l’effet de série, à comparer aux 135 M Euros de l’A 400M. Sa charge utile est deux fois plus élevée que celle du A 400M.

  20. blavan dit :

    De toute façon la dérive des coûts est une nécessité car sinon les grands programmes militaires et civils ne seraient pas lancés. Le problème, c’est que ceux qui lancent les programmes et en tirent les bénéfices médiatiques ne sont plus aux affaires quand il faut passer à la caisse.

  21. Luc dit :

    En somme un « Mouton à 5 pattes » en or /platine avec des logiciels de contrôles bourrés de protocoles « fantômes » non prévus, des problèmes de réducteurs AGB et des Turbopropulseurs qui brassent plus …de pognons que d’air..
    Les fissures sur le fuselage d’appareils livrés , c’est « cadeau » certes mais empoisonné ….

  22. Le Glaive dit :

    Il est affligeant de constater qu’un programme aéronautique entier et qu’une flotte aéronautique entière se retrouvent entièrement dédiés à servir nos expéditions en Afrique et au Moyen-Orient… les A400M sont une rareté sur le territoire national et on les retrouvera le plus souvent aux émirats, en Jordanie ou au fin fond de l’Afrique… quel est le coût total de ce programme, et le rapport entre ces sommes colossales et l’intérêt que la France en retire ?
    C’est la même chose pour la flotte des avions Airbus de transport qui sont dans des navettes incessantes vers les mêmes destinations, en quasi -exclusivité… et on pourrait encore continuer la liste des matériels qui seront menés jusqu’à l’usure extrême exclusivement pour servir les errances de la France dans des conflits ou des destinations qui sont hors de sa portée et hors de ses moyens…

  23. forêt10 dit :

    Manifestement la leçon n’a pas été retenue.

    Si mes connaissances sont exactes, l’un des mauvais protagonistes concernant le moteur, se trouvait être MTU, dont la prétention (appuyée par le parlement allemand) est sans commune mesure avec ses réelles capacités.

    Or, que fait-on avec le SCAF? On impose purement et simplement cette société à parts égales avec SAFRAN, rien que ça!

    Il faudra gâcher combien de Milliards pour qu’enfin les politiciens et les groupes de pression comprennent?

    • NRJ dit :

      @forêt10
      La motorisation serait faite par une société détenues à parts égales entre MTU et Safran. MTU sera chargé des services de maintenance ainsi que les parties froides tandis que Safran sera chargée de la conception et de l’intégration des moteurs ainsi que les parties chaudes. En soit l’accord trouvé en décembre 2019 serait apparemment similaire à ce qui avait été proposé en février 2019. Par ailleurs Merkel avait annoncé en novembre que si aucun accord n’était trouvé, le SCAF continuerait son développement sans la motorisation. Et sachant que Safran est autrement plus capable que MTU à faire un réacteur d’avion, MTU se retrouverait floué à terme. Dans la négociation, les allemands avaient tout à perdre à ne faire aucun accord.

  24. Tankaboum dit :

    Ce que je leur souhaite c’est de sortir un A200M , même moteur x2 bien écarté du fuselage pour le coup, léger pour le poser d’assaut et qui finalement remplacerait les Hercules sur le segment haut et une partie des casa sur le segment bas, au final ça rentabiliserait les investissements.

  25. Szut dit :

    Et dire qu’il y en a qui se gaussent des dépassements budgétaires du F-35.

    • ScopeWizard dit :

      @Szut

      Et dire qu’ ils ont bien raison , mille fois raison de le faire vu le gouffre financier qu’ est le F-35 tandis qu’ il avait été promis et prévu exactement tout le contraire ……… et que si vous aviez deux onces de culture et d’ honnêteté intellectuelle vous reconnaîtriez sans peine ; mais bon , ça c’ est assurément un poil trop lui demander à l’ Estonien de service ……….. Il préfèrera taper sur l’ A400M made in Europe et encenser le F-35 made in the USA alors que les 2 accumulent grosso-modo un paquet de déboires similaires , ce qui donne une idée de l’ orientation idéologique du personnage……….

      • v_atekor dit :

        Non, les deux n’ont pas les mêmes déboires, ne serait ce que par la quantité de machines produite et la production concurrente du F35. On parle de 10 milliards de dépassement pour le 400M, pour le F35, on est grosso modo à 1000 milliards

        • ScopeWizard dit :

          @v_atekor

          Vous , vous parlez d’ intensité , moi je vous parle de nature .

          En gros , les mêmes causes produisent les même effets .

        • ScopeWizard dit :

          @v_atekor

          Les deux n’ ont pas les mêmes déboires ?

          S’ agissant de l’ A400M comme du F-35 , les deux ne connaissent-ils pas d’ importants et récurrents problèmes de mise au point ?

          S’ agissant de l’ A400M comme du F-35 , les deux n’ explosent-ils pas leurs prévisions budgétaires initiales tandis qu’ ils sont toujours dans l’ incapacité de faire que que l’ on attend d’ eux ?

          Ce qui nous fait un minimum de deux points de convergence et non des moindres .

          Auxquels , nous pourrions rajouter celui des retards accumulés ………..

          Bref , que l’ un en soit au tiers de dépassement , que l’ autre batte tous les records importe peu , c’ est juste une question de d’ échelle sachant que les PIB des pays constructeurs sont très différents et je dirais « en proportion ».

          Le F-35 est une honte absolue car tout en n’ étant toujours pas au point , il se vend comme des petits pains , ce qui est à 500% totalement anormal puisqu’ il est question là de défense donc de la sécurité d’ un pays , d’ un peuple , non d’ un aspirateur ou d’ un réchaud à la con dont l’ acquéreur peut bien supporter les erreurs de conception en attendant de pouvoir s’ offrir mieux …………

          L’ A400M est dans un autre cas de figure bien plus logique ; il se vend mal , ce qui compte tenu de ses difficultés s’ inscrit dans une normalité .

          Même s’ il est question de deux machines fort différentes , à déboires similaires il n’ est pas du tout logique que l’ une se vende et l’ autre à peine car à mon avis , le F-35 va continuer sur sa lancée et atteindre les 1000 exemplaires produits minimum tandis que l’ A400M ne dépassera jamais les 200 si seulement il y parvient .

          • ScopeWizard dit :

            Formulons donc mieux ……

            « à déboires de NATURE similaire il n’ est pas »

    • v_atekor dit :

      Pour la petite histoire, au moment où le 400M a été lancé, certains aux USA titraient « La France ne sait même pas faire un avion à hélice » parce que ça allait en complément de l’échec du Rafale. Il a fallu attendre que le F35 pour que ça se réduise et que Boeing se prenne la monumentale baffe du 737Max pour qu’enfin ça s’arrête.
      .
      Cela étant il y a des soucis récurrents de fumées avec le 320neo dont pour l’heure personne ne semble connaître la cause.

      • ScopeWizard dit :

        Quel échec du Rafale ?

        Le Rafale n’ a jamais été un échec autre que celui que les susnommés Américains avec la complicité de leur clientèle Européenne ont tout fait pour qu’ il soit .

        Exactement comme avec Caravelle ou le Concorde .

  26. dompal dit :

    Je suis assez étonné de voir le nombre de détracteurs de ce zinc ! 🙁

    Il vole : oui.
    Il peut mettre plein de trucs/véhicules dans sa soute : oui.
    Il peut faire de l’aérolargage par la tranche arrière : oui.
    Il peut larguer des paras : oui.
    Il peut atterrir sur des pistes sommairement aménagées : oui.

    Combien de zincs actuellement en production sont capables d’en faire autant ???

    Alors vous lui reprochez quoi à ce zinc ? Il peut pas être livré en vert amande ou jaune citron, c’est ça !?? 😉

  27. Cyd dit :

    Tom Enders
    https://blogs.mediapart.fr/
    Sa proximité avec les services américains a pourtant alarmé la DGSE. Thomas Enders est en effet officier de réserve de la Bundeswehr, membre de la CSU allemande, il a effectué ses études en Californie à l’université de San Diego où il a été ciblé très tôt par les services américains. Et c’est ce type sulfureux que l’État français – à l’époque actionnaire principal, à égalité avec le gouvernement allemand, d’EADS, nom précédent d’Airbus – a laissé à la tête d’Airbus !
    (…)
    Les services spéciaux français estiment aujourd’hui que de « nombreux dossiers sensibles » ont fuité vers les États-unis. Et pour cause : en 2009, Tom Enders impose au sein des équipes de recherche d’Airbus un ancien colonel de l’US Air Force, Mme Valerie Manning, ainsi que Paul Eremenko, un jeune Étasunien à la tête du secteur recherche du groupe. Ce type est passé, avant Airbus, par la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), l’agence de recherche du Pentagone ! Ça n’a réveillé personne en haut lieu… Incompétence ou complicité ? Il a eu accès à tous les projets et documents secret d’Airbus puis… il a foutu le camp chez UTC (United Technologies Corporation), géant américain de l’aéronautique et un des plus gros sous-traitants d’Airbus. Pour Boeing, le passage rapide d’Eremenko aura été particulièrement juteux, puisque cette taupe a littéralement cassé tous les laboratoires d’Airbus, à pousser dehors les inventeurs de tous les grands programmes et obtenu la fermeture du centre de recherche de Suresnes (650 chercheurs lourdés…).
    Et ce n’est pas tout : le type, pour ce qui concerne l’informatique d’Airbus et l’ensemble des données les plus sensibles, a fait appel à une filiale à peine cachée de la CIA, la société yankee Palantir qui travaille avec le renseignement, les forces armées et les services de police américains ! Cette entreprise – qui possède ainsi tous les secrets industriels et commercial d’Airbus – a été associée à Cambridge Analytica afin de collecter et d’exploiter, à leur insu, les données de millions d’abonnés de Facebook, lors de la campagne présidentielle américaine de 2016. Voilà qui donne une bonne approche de sa rigueur d’entreprise (on ne parle pas de moralité dans le monde des affaires…)
    Mais ce n’est pas encore suffisant : Tom Enders a ordonné un audit interne à l’entreprise confiée… au cabinet américain Hughes Hubbard Reed, lui permettant d’avoir accès à la totalité des informations confidentielles des réseaux commerciaux d’Airbus : les ordinateurs personnels de tous les cadres de ce réseau ramifié ont été saisis !

  28. Expression libre dit :

    IL ne faudrait pas que la chose se reproduise avec le SCAF d’où l’importance des pôles de compétence, Dassault, Safran, Airbus qui doivent diriger le programme. L’ Allemagne semble vouloir l’ignorer.
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/scaf-un-vote-du-bundestag-en-trompe-l-oeil-839577.html

  29. Molloy dit :

    Pas de soucis, ce sont les nouveaux programmes européens, rien à voir avec Airbus, Ariane et Cie qui sont de l’histoire ancienne et hélas sans histoires ou presque…

    Mais positivons, 10 Milliards de surcoût, ça fait combien en EPR ? Ptits joueurs va…

  30. Tankaboum dit :

    Mais oui les plâtres sont essuyés , on les montes sur l’extrado, le fadec est prêt , voir même les pylônes,le poste est prêt, le système de train existe et à besoin d’être raccourci en nombre, le câblage et l’hydrolique d’être raccourci, la certification une blague… franchement pas une rigolade mais presque.