Bagdad donne officiellement son accord à un renforcement de la mission de l’Otan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

7 contributions

  1. werf dit :

    C’est sûr, qu’il vaut mieux aller en Irak pour les pays de l’OTAN que de soutenir efficacement la France dans la BSS. Le pétrole c’est quand même plus juteux et les bakchich font partie de la culture locale pour « attendrir » les donneurs d’ordre, sous couvert de lutte contre Daech et les milices iraniennes…

  2. GHOST dit :

    werf@
    C´est cela le vrai obstacle : « soutenir la France ».. S´il est question de soutenir la France au lieu de soutenir l´UE ou l´OTAN, comprenez les reticences des pays membres de l UE ou de l´OTAN. Vous le soulignez si bien.. ce que le pétrole en Irak va beneficier á tous ou presque.. Ceux qui ne vont pas tirer du pétrole vont obtenir des contrats pour vendre des technologies ou construire des infrastructures.. Tant que la France conserve ses « droits » dans les ex colonies sans partager les profits et benefices.. alors attendez-vous á l´attitude des pays membres de l´UE ou l´OTAN.. Si les dividentes du Franc CFA dans les ex colonies pouvaient beneficier á tous.. cela va augmenter le nombre de ceux qui voudraient se joindre á la France..

  3. Galopante dit :

    Un accord signé sous la menace,
    Le Parlement irakien demande l’expulsion des troupes étrangères
    https://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/Le-Parlement-irakien-demande-lexpulsion-troupes-etrangeres-2020-01-05-1201069861

    • GHOST dit :

      Galopante@
      Le Parlement irakien est « divisé » entre les Kurdes, les sunites et les shites.. Or la configuration actuelle de l´Irak repose sur un État « fédérale » dont l´existence depend d´une présence militaire de l´OTAN. Dans l´armée irakienne, la préference aux normes et procedures de l´OTAN est l argument de poids quand ces militaires ont la perception que l´Iran tente de « coloniser » l´Irak et pire de faire de l´Irak un autre Liban instable qui serait une base de actions anti-occidentales.
      La grande majorité des irakiens n´ont pas l´intention de faire de leur pays un « État islamique » du genre Arabie Séoudite ou Iran. Ainsi, une présence miltaire occidentale semble être la garantie pour progresser vers la démocratie.

      • Galopante dit :

        Il n’y a que les kurdes qui sont pro occidentaux, mais ils ne sont que 15% dans le parlement.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Il n’y a que les kurdes qui sont pro occidentaux, mais ils ne sont que 15% dans le parlement. » Le reste sait qu’après le départ des occidentaux c’est la quasi guerre civile dans les jours/semaines qui suivent! Il y a les effets d’annonces et puis la réalité de la situation. Qu’un bon nombre de députés ne soient pas ravis du tout de la présence occidentale est un fait mais entre cette situation et le bordel qui ne manquerait pas de surgir en cas de départ ils ont choisi le ………………………………….. moins pire!

          • Galopante dit :

            C’est vrai que les soldats occidentaux peuvent arrêter la guerre civile, mais ils voleront tout leur pétrole. Derrière de la guerre civile, ce sont des manipulation des occidentaux.