!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Le général Lecointre « n’imagine pas » un engagement « avec les Allemands dans des combats durs à un horizon prévisible »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

73 contributions

  1. wagdoox dit :

    Maintenant que May est parti, le RU va pouvoir revivre, c’est plus l’ancien gouvernement qui avait tout bloqué ne sachant plus ou aller. Le Brexit ne condamne pas le RU a dériver loin du continent. Si l’Allemagne était ce partenaire magnifique, les britanniques auraient tout fait pour garder le club de l’EF unit, au contraire ils ont soigneusement évité l’Allemagne. L’expérience sur l’EF a bien servi.

    • NRJ dit :

      @wagdox
      Vous voulez rire ? Les anglais sont désespérés pour le projet Tempest. Ils savent que ça va leur coûter une fortune. S’ils pouvaient avoir les allemands, ils le feraient. C’est pour la même raison qu’on est avec les allemands.

      C’est là tout le problème de la France. On a des intérêts politiques et industriels à travailler avec les allemands et des intérêts opérationnels à travailler avec les anglais.

      • wagdoox dit :

        C’est vous qui voulez dire, ils ont une directive « Allemagne pas fiable » et d’ailleurs on connait chez nous, rien qu’au niveau des exportations. Vous avez une vision très court terme = argent. Mais un projet en commun c’est sur 50 ans et beaucoup de problème qui dépasse les problèmes financiers.

        Des intérêts avec les anglais oui, rien avec les Allemagnes.

        • NRJ dit :

          @Wagdox
          L’engagement allemand dans le SCAF, c’est au moins pour les 50 prochaines années. Alors ne me parlez pas de court terme.

          Vous avez cependant raison, il n’y a pas que des raisons financières sur lesquelles on a des intérêts communs, on a aussi des raisons de souveraineté et industrielles (même si ce dernier domaine est lié au domaine financier).

          Vous vous rappelez le F-35 ? Ce n’est pas qu’un avion. C’est également un système de connectivité et de fusion des données. En d’autres termes toutes les données passant par le F-35 (formant ainsi un cloud informatique) passent par des centres d’analyse aux USA. Donc si les USA ne nous soutiennent pas, un pays qui a le F-35 ne peut plus l’utiliser (ou du moins il perd l’un des seuls avantages de cet avion dont les autres performances sont assez médiocres). La conclusion ? Le F-35 est un outil de conquête et de mise sous tutelle des autres pays qui ne pourront pas utiliser leur aviation.

          Après la France peut construire son propre avion. Sauf que le F-35 va s’y mêler indirectement. Au combat, la France est un trop petit pays pour pouvoir combattre seul. Même avec 3% du PIB dans la Défense on ne pourrait pas se comparer à la Russie ou a fortiori à la Chine (60 millions d’habitants c’est hélas peu). Donc on va être obligé de combattre avec des alliés. Or les forces aériennes de toutes les armées européennes ou asiatiques qui seraient nos potentielles alliés disposent du F-35. Conclusion : si on veut combattre en collaboration avec d’autres forces aériennes, il faudra que les américains acceptent … Ce qu’ils feront que si ils le veulent bien. Dans la négociation on est le petit poucet car les USA peuvent parfaitement se passer de notre armée. Regardez ce qui s’est passé quand l’Allemagne s’est retrouvé dans cette situation quand elle a demandé à ce je la bombe B61 soit adaptée à l’Eurofighter : 700 millions pour adapter la B61, 7 ans de délai (oh tiens juste après la sortie de service du Tornado, de façon à ce que les allemands perdent la capacité).

          Maintenant si on est avec l’Allemagne et l’Espagne, la situation change. On n’est plus juste un petit pays servant de force d’appoint lors des offensives US. Avec l’Allemagne on a les 2 plus grandes forces aériennes européennes. Et ça les USA auraient du mal à s’en passer, surtout si on doit faire face à la Russie. La négociation serait beaucoup plus équilibrée, c’est pourquoi on a un intérêt politique à faire un programme en commun.

          Enfin on a l’intérêt industriel. On est 2 pays dont les industries aéronautiques de Défense sont menacées. Il s’agit de faire un programme non plus simplement similaire au F-35 (dans quel cas on serait dépassé à terme car on aurait déjà 20 ans de retard lors de la mise en service du NGF), mais dit de 6ème génération pour nos 2 industries. Si on veut avoir un minimum de commandes (on se rappellera que le Rafale a failli être arrêté en 2015 ce qui en aurait fait le plus grand fiasco militaro-industriel français), on est obligé d’avoir un partenaire. Sinon on joue le futur de ce programme au poker.

          • wagdoox dit :

            C’est vous qui défendez le partenariat avec l’Allemagne donc l’argent immédiat donc le court terme.

            Le F35, non, je vois pas. ah si dans tout les pays qui ont fait l’EF, le NGF de la génération précédente et qui doivent tous passer aujourd’hui par l’achat d’appareil US. L’ Allemagne passera logiquement par du F18 (de l’EF mais que devient les missions nucléaires de l’Allemagne dans ce cas) et l’Espagne prendra à terme du F35B. Voilà la grande contribution !

            La France n’a besoin de personne ! Elle a le nucléaire pour les gros et son armée suffit pour les petits, le problème c’est aujourd’hui qu’elle ne peut pas être partout en fonction de sa taille. Et surtout elle n’a pas le RENSEIGNEMENT. C’est là qu’il faut mettre des moyens. Le nucléaire c’est justement l’arme qui permet à un pays avec une population limité de faire face au géant, d’ou le nom arme de destruction massive (ainsi l’expliquait le concepteur de la stratégie d’utilisation du mirage IV).

            Si l’Allemagne et l’Espagne, ok, c’était vrai il y a encore 2 ans sauf que depuis les US ont déjà ouvert et que le système de communication intra patrouille FR et déjà donné comme compatible avec les F35. Donc on a plus besoin des Allemands. Je suis pas fermé sur les espagnols ou les anglais mais les allemands ont des prétentions d’anglais avec un savoir faire espagnol.

            NON, l’industrie d’armement allemande est d’abord menacé par la législation allemande et il en ira de meme pour la France demain. l’Allemagne ne compensera jamais si dont perdre les marchés export. Ensuite demain l’industrie allemande sera le premier ennemis de la France dès qu’elle aura pris le savoir faire (et nous en perdrons dans cette affaire c’est une évidence). On a pas besoin de faire un F35 puisque le seul avantage du F35 sur le rafale en 2025 ce sera la forme de la cellule et dans le seul domaine de la furtivité. Le rafale n’a certainement pas 20 ans de retard sur le F35 qui lui est très en retard, toujours pas prêt et la 6gen au US c’est pour dans 10 ans à peine ! LM travaille a donné au F35 un système de furtivité active dès 2023, comme Boeing avec le F18. Bref, le rafale n’est pas en retard, pas plus que le F18ASH. Le seul élément figeant c’est la cellule et le volume dispo qui ne serait pas aujourd’hui fondammentalement remis en cause (le NGF sera là uniquement pour entrer en premier, c’est quelques heures, le rafale continuera d’être la colonne de l’Ada jusqu’en 2060, c’est à dire quand le dernier NGF aura été livré et donc quand un nouvel avion arrivera (7ème gen, je ne pense pas, il faudra un avion plus léger et rudimentaire pour faire du nombre, l’histoire des drones pour faire du nombre est déjà dernière nous, les effecteurs tiennent plus de missiles intérêt dans réseaux aujourd’hui).

            Ensuite arrêtez pour la 150ème fois avec cette connerie, le rafale n’a jamais été en danger, c’est des conneries. Je m’explique encore une fois, il y a un contrat qui force l’état a prendre 11 rafale par an pour que la ligne de production ne deviennent pas de l’artisanat. Le gouvernement de hollande dès 2013 a projeté dans son schéma de financement que la France ne prendrait pas 11 rafale par an. Ca n’était pas la première fois d’ailleurs et l’état avait du remettre de l’argent pour prendre les 11 malgré tout. Le gouvernement hollande avait eu des déclaration menaçantes comme Morin en son temps et travaillant à l’AN à l’époque j’avais eu un certains député avec certain liens avec la maison Dassault (… ;)) qui m’avait dit, « c’est pas sérieux mais c’est vraiment décourageant pour nous » et effectivement pas d’expiration ces années là, le rafale ne s’est pas arrêté et l’état à mis l’argent pour prendre 11 rafale (soit un peu plus de 800 millions d’euro par an pour l’acquisition, c’est pas ca qui va mettre le pays en danger et tout le monde le savait et le sait encore aujourd’hui)

            Bref je vous répète encore une fois que NON JAMAIS le programme rafale n’a été menacé car ca aurait tué la filière et condamné la FR a acheter ses chasseurs l’étranger à l’avenir, ce qui coute bien plus cher. Le programme rafale c’est 45 milliards pour 286 avions (chiffre 2014) contre 60 milliards pour 140 ef (2014 Allemagne), sur ces 45 milliards 20% reviennent directement à l’état avec la TVA, plus les taxes sur les employés de Dassault, sur l’entreprise … au final, c’est 30% en moins. Acheter à l’étranger couterait beaucoup plus cher ! Ensuite oui, les choix politiques ont fait qu’on avait besoin d’un partenaire, qu’on appelle export, que l’Allemagne ne remplacera jamais et qu’elle nous interdit déjà d’avoir ! Le F35 s’est fait également grace à l’export sans quoi les US n’auraient jamais fait ces choix là. La vie est un jeu de poker ! quand vous traversez la route, il y a un risque, restez vous pour autant chez vous ? En revanche avec l’Allemagne on sait déjà que c’est la mort. Tout dans leur attitude démontre qu’ils ne sont là que pour prendre notre industrie comme ils l’ont toujours fait !

            Vous voulez parle de poker ? parlons du MALE RPAS justement …

          • Lerenarddessurfaces dit :

            Très intéressant. Merci.

          • NRJ dit :

            @wagdox
            que vous le vouliez ou non, la France est incapable de combattre dans la durée un adversaire un peu crédible (je ne parle évidemment pas des djihadistes maliens se baladant sur pickup et moto). Ce n’est pas un honte, c’est simplement qu’on est un petit pays et mettre 3 ou 4% du pib dans la défense ne changera pas l’affaire. On ne pourra pas gagner contre la Chine ou la Russie par exemple.

            je n’ai pas dit que le Rafale avait 20 ans de retard sur le F-35. Je dis simplement que si on fait un Tempest franco-français, ce sera au mieux un F-35 amélioré. Il aura une bonne connectivité et une bonne furtivité, une plus grande agilité et vitesse que l’américain. Et c’est tout.
            Le game changer c’est l’essaim de drone. Un tel programme va coûter cher et aura des surcouts et des retards très probables, car il s’agit de se lancer dans un domaine mal connu, donc mal maîtrisé. Et on ne pourra pas investir dans ce domaine si on fait unTempest franco-français.

            Petite comparaison : Le F-35 a coûté 55 milliards rien que pour la recherche et développement. le Rafale a coûté 43 milliards jusqu’en 2011 dont seulement 18 de recherche et développement.Et il a failli être arrêté ou avoir des conséquences bien pires.

            Car oui je maintiens que le Rafale aurait pu être arrêté. Les options étaient simples: Soit le budget défense augmentait en 2015 pour acheter les Rafale (on peut toujours rêver). Soit on piquait le budget des autres programmes (souvent plus utiles comme les drones ou hélicoptères). Soit on trouvait d’autres recettes et on arrive aux société de projet, un projet très sérieux jusqu’en 2015 consistant à vendre du matériel pour le louer derrière à des entreprises privées.

            Entre chacune de ces options, je choisirais la première et c’est peut-être ce qu’aurait fait Hollande.

            Vous semblez sinon ignorer qu’un programme militaire a besoin de stabilité. Or en 40 ans la situation évolue énormément. On peut avoir la fin de la guerre froide et donc la pertes d’ennemis, l’émergence de nouveaux ennemis, nécessitant d’autres moyens (même si nous en sommes à utiliser des rafales de 100 millions pièces pour détruire des pauvres pickups). Bref on ne va pas faire un avion simplement pour le plaisir des industriels de l’armement. A partir de ce constat, si on est plusieurs, les coûts peuvent être répartis et cela offre une beaucoup plus grande stabilité. Après on peut toujours faire comme le rafale et vendre le reste de l’armée au privé pour se payer des avions supplémentaires.

            Enfin, 30 ans après le début de l’Eurofighter et près de 200 exemples vendus dans des pays pas toujours très nets, l’Allemagne n’a interrompu qu’une seule fois sa vente à l’export.C’était contre l’Arabie Saoudite pour 40 appareils. Donc n’imaginez pas que l’Allemagne soit incapables de voir o est son intérêt. Come quoi le coq français arrogant, ce n’est pas qu’une légende.

          • Wagdoox dit :

            Bon ca sert decidemment a rien.
            Les essaim de drones quans kn arrive pas a faire un male mais quel humour. Evidemment que la france peut durée il faudrait pour ca augmenter la taille d’un tiers. Lutter contre la russie ou la chine se frra par le nucleaire le probleme n’est donc pas là. Les guerres modernes sont des guerres d’influences comme la syrie ou la russie a reussi avec des moyens limités.
            Les entreprises francaises ont une tiut autre approche que lm donc dire que le f35 a couté tant en r&d donc le ngf nous coutera tant est une hérésie.
            Pardon l’allemagne a bloqué plusieurs contrat fr, elle a violé l’accord sur la répartissions des satellites d’observation, je parle meme pas du civil.
            Bref vous refusez de comprendre que jamais le rafale aurait été arrêté pour 1 milliard par an, alors que la situation avait deja eu lieu sous sarko, vous refusez de voir que l’Ef a couter plus chers a l’allemagne et au ru que le rafale a la seule france et que cette histoire de cooperation pour faire moins cher a ete un scandale.
            C’est de l’ideologie que vous faites
            Bon courage avec les allemands. https://mobile.francetvinfo.fr/monde/europe/allemagne/allemagne-un-habitant-confond-une-bombe-de-la-seconde-guerre-mondiale-avec-une-courgette_2450518.html?hash=3dd4e08a-e21d-45c8-836d-4050927f130b&utm_medium=social&utm_source=facebook#xtor=CS1-746&xtref=http://m.facebook.com/

  2. themistocles dit :

    A se demander pourquoi les allemands entretiennent une armée. Si pour un exercice de tir à blanc en Poméranie orientale il faut un vote du Bundestag, un référendum local d’approbation, un aval du comité LGBT et du « gender advisor », un sas de décompression post-exercice et une thérapie de groupe en cas de dépassement du temps de travail en HNO, on ne peut pas se plaindre d’avoir des « alliés » parfaitement incapables de se battre à nos cotés. Une approche plus rationnelle serait pour eux de démanteler leur défense et nous financer en échange de notre protection. Le principe est connu, cela s’appelle la féodalité….

    • Castel dit :

      @ thémistocles
      C’est bien pour ça que je ne suis pas d’accord avec ceux qui ne cessent de répéter qu’à la moindre opération militaire, la représentation nationale devrait être consultée…..
      La paralysie dans laquelle se trouve la Bundeswer dès qu’elle essaye de prendre une initiative, en attendant le feu vert du Bundestag, montre bien la limite de ce système….
      Que l’armée doive rendre des comptes à la nation en cas d’un nouvel engagement, pouvant déboucher sur un conflit majeur, je suis bien d’accord, mais, pour des opérations pontuelles nécessaires, elle ne doit surtout pas être paralysée par des « gugusses », qui confondent droit du citoyen, avec celui de l’intervention dans les affaires de l’état, quand la sécurité de nos forces armées est en jeu !!

      • José dit :

        C’est quoi opération ponctuelle? Decider spontanement d’aller bombarder la Libye sans consulter le peuple et semer le chao dans le pays???

    • m2m dit :

      et c’est un concept qui est toujours d’actualité.
      C’est ce que font les membres OTAN avec les États-unis. Et ils conservent un semblant d’armée aussi comme le moyen de payer leur protecteur, en passant commande au complexe militaro-industriel US. L’Allemagne a juste des restes d’industries de défense à faire tourner.

    • ClémentF dit :

      Pour les allemands, la défense n’est qu’un marché comme bien d’autres. Ils ne voient le secteur que par le prisme de la capacité industrielle. Ils ne sont pas là pour se battre (c’est très mauvais pour les affaires), ils sont là pour s’assurer que la part de leur industrie mili soit la plus grosse possible, et c’est tout.

      • NRJ dit :

        @ClémentF
        Parce que nous les français, on est là pour se battre ? C’est vrai que ça nous a réussi. Afghanistan, Lybie, Mali… Que des réussites.
        Ne serait il pas mieux de faire des affaires ?

        • ClémentF dit :

          La guerre moderne, c’est industrie+savoir-faire mili, avec seulement l’un des deux ça ne marche pas. Voir l’incroyable réussite de l’EF, que l’Allemagne elle-même (pourtant si bonne en affaires) ne peut même pas considérer pour boucher un petit trou capacitaire.

    • Thaurac dit :

      😉 très bieb dit..

      • Parabellum dit :

        Avoir laissé l’industrie d armement terrestre française aux mains des allemands goinfres patronaux mais mous du genou militaires est une énorme erreur et un danger. Mais on peut y remédier en se donnant d autres moyens nationaux de frappe comme des missiles sol sol des drones de l artillerie des robots chenilles de combat des bombes anti cités etc…les allemands n ont que la trouille des russes et comptent seulement sur les américains pour tenir les russes en garde…après Merkel ce sera pire soit avec des écolo gaucho ou des nationalistes allemands de l est.il n y a plus rien attendre du leurre européen et il est temps de faire seuls notre nouvelle défense.avec quelques échanges avec les british car ils ont encore des tripes et l arme atomique.oublions les pseudo programmes avec des allemands qui ne veulent que sécher les savoirs des autres.dassault peut nous sortir un drone et des missiles.etc…

    • FP dit :

      La Poméranie orientale est en Pologne depuis la fin de la guerre…

  3. Aymard de Ledonner dit :

    Les britanniques sont évidement le plus gros allié potentiel mais il ne faut pas négliger d’autre acteurs, à commencer par les belges.
    Ce n’est pas pour rien s’ils se sont engagés dans CAMO : leurs besoins et leurs vision sont proches des nôtres.
    Ensuite il y a aussi des pays comme par exemple le Danemark qui, avec ses moyens bien sûr différents des nôtres, est un partenaire également de qualité.

    • Ah, mardiiiiii dit :

      Et l’Espagne, le Portugal, … L’Europe ne se résume pas qu’à nos « gros » voisins.

  4. vrai_chasseur dit :

    Ménage déséquilibré mais utile avec des guerriers anglais fauchés.
    Ménage compliqué mais nécessaire avec des touristes en treillis allemands riches.
    Et avec les italiens, ou les polonais, il faut s’attendre à quoi ?

    • Jean (le 1er) dit :

      Les Polonais ? Il ne faut s’attendre à rien de leur part. Eux son obnubilés par une invasion des Russes. C’est la seule raison de leur entrée dans l’OTAN. Un soutient en cas d’invasion hypothétique depuis l’est. Par contre, pour ce qui est d’aider les autres membres rien, zéro (sauf à envoyer du monde en Irak et Afghanistan pour faire plaisir au US). Les Italiens, franchement je ne sais pas.

    • ekiM dit :

      Nos seuls alliés fiables sont les américains et les anglais. C’est tout. Il faut faire avec même si nous ne sommes pas toujours d’accords.

  5. Stylgar dit :

    « Ah! Qu’en termes galants ces choses-là sont mises! »

  6. Claude dit :

    L’UE est Allemande ; très fort Lecointre, il lui reste a découvrir les équations à somme nulle.
    Évidemment, la seule question qui vaille est pourquoi parle t il pour ne rien dire.

    • Clavier dit :

      Parce que les CEMA sont avant tout des militaires qui se rangent du côté des politiques et en adoptent les codes

    • Luc dit :

      « la seule question qui vaille est pourquoi parle t il pour ne rien dire. » Parce que il ne sait pas faire « autre chose » …

  7. Le Breton dit :

    Ils vont être vexés les pauvres.

  8. Jm dit :

    Ben, ça leur sert à quoi d’avoir des FS et de renforcer leur Défense Nationale.
    A moins que, comme entre 34 et 39…….
    Mais je m’égare sûrement.

    • ULYSSE dit :

      Eh bien à ça leur sert à prévenir des intentions trop agressives des russes qui sont leur seule préoccupation en matière de défense….pour le moment.Ce qui les préoccupe ce sont leurs frontières.
      Le reste ne les intéresse guère d’autant plus, si les français font le job.
      La situation franco-française en revanche les inquiète, parce que l’autre frontière majeure des allemands, c’est nous…

  9. ULYSSE dit :

    Ben oui, nos vrais alliés en cas de coup dur ce sont les British, même s’ils nous agacent « souverainement ».
    Au passage un grand merci à Churchill sans qui la France n’aurait eu aucune place dans le partage décidé à Yalta.

    • Auguste dit :

      Oui,Churchill a poussé pour que la France ait une zone d’occupation en Allemagne,une place permanente au conseil de sécurité…etc,mais pas uniquement par francophilie ou amour de la France.C’est surtout la peur de se retrouver seul devant l’URSS,donc avant tout dans l’intérêt du RU.Ne pas oublier aussi,que si Churchill a « fait » De Gaulle,il a aussi voulu le défaire.

      • Auguste dit :

        Le Val d’Aoste est un exemple:coup de fil de Truman disant à De Gaulle de se retirer,sinon il coupait le ravitaillement militaire.Et De Gaulle s’est retiré.Qu’aurait-il pu faire d’autre à ce moment là,quels moyens de pression avait-il contre les US:prendre le maquis?
        Pour l’Allemagne,sans Churchill,les US aurait dit non et De Gaulle se serait incliné.Parce que financièrement et militairement la France dépendait du bon vouloir des US.N’oubliez pas ce qu’a du faire Leclerc pour avoir ses chars américains.N’oubliez pas que la guerre d’Indochine était payée et armée par les US.Le Canal de Suez,…etc.Jusqu’à aujourd’hui ou il a fallu demander l’autorisation des US pour bombarder la Libye et même pour aller au Mali.Comme je l’ai déjà dit,la France c’est le seul pays occidental qui a les moyens d’emmerder les US,mais pas plus.Et c’est déjà signe que c’est pas un pays ordinaire,un pays qui compte.Du moins jusqu’à ce que Sarkozy et Macron ne le jettent dans les bras yankee

      • PK dit :

        @ AUguste

        Le Corps expéditionnaire en Indo a été (en partie) financé par les États-Unis APRÈS la visite du « Roi Jean » de Lattre qui a réussi à convaincre les Ricains que le combat que l’on menait là-bas était anti-communiste. Jusque là, l’armée française « trichait » : les bataillons en Allemagne était gonflés numériquement pour envoyer des gars dans le CE et c’était la fête du slip pour l’approvisionnement (on équipait chaque bataillon avec un même type d’armes pour essayer de s’en sortir, certains étaient équipés de matos US pour les PM (des Thomson avec des FM Bar), d’autres anglais (des Sten avec des Bren) et enfin en français (les merdes en 7,65). Je crois même que certains bataillons étaient équipés en matos allemand (MP38 et Mauser pour les fusils…).

        Ça a quand même duré jusqu’en 1951… soit 6 ans !

        Et j’oublie bien sûr que l’OSS (puis la CIA) a travaillé avec le Viet-Minh fort tardivement après la fin de la SGM…

    • Lerenarddessurfaces dit :

      Très intéressant.

  10. arnaud dit :

    Bref l’europe est un leurre, la nation reste la base et devant le danger les unions se disloquent. Et on nous a bassiné avec l’utopie d’un porte avion « européen »….

    Nous sommes peut être déjà en 1938…

    • Yannus dit :

      Je partage malheureusement votre inquiétude

    • Eurafale dit :

      En ’38, il y avait Franco, Mussolini, Hitler… Aujourd’hui en Europe, à part Orban dont nous n’entendons plus parler, l’extrême droite est quand même en perte de vitesse. En soi la situation interne n’est pas brillante à cause du Brexit, mais c’est plutôt à l’extérieur de l’UE que ça commence à sentir le roussi : Erdogan qui ressemble de plus en plus à un allume gaz, Poutine qui se tient prêt avec l’allumette, Trump qui sort le chalumeau économique à tout bout de champs, Khamenei, Bolsonaro, Xi Jinping… Ça commence à faire une longue liste de pyromanes en puissances

    • Lerenarddessurfaces dit :

      1938, certainement.
      Constater cette décision d’augmentation du budget militaire après une destruction acharnée de notre appareil de défense par nos politiques, cela rappelle totalement 1938.

  11. Auguste dit :

    « la même culture d’intervention et la même conception d’anciennes puissances coloniales….. ».
    Est-ce qu’on peut dire çà de nos jours?.A chaque intervention on va encore interpréter çà comme du colonialisme et de l’ingérence.

  12. revnonausujai dit :

    la question est : dans combien d’années un engagement dur CONTRE les allemands ?

    • NRJ dit :

      @revnonsausujai
      Vous êtes tellement germanophobe que vous voulez déclarer la guerre à l’Allemagne ? J’ignorais qu’on pouvait être aussi borné et extrêmiste.

      • revnonausujai dit :

        n’interpretez pas à votre sauce ce que j’ai écrit !
        ça serait plutôt bochland qui nous envahirait et/ou détruirait notre économie une troisième fois. D’ailleurs pour l’économie, c’est déjà en route. Nous nous contenterions de nous défendre légitimement ( à part une poignée de kollabos).
        Comment peut on être aussi borné et avoir la trahison dans le sang ?

        • NRJ dit :

          @revenonsausujai
          Les allemands détruisent l’économie française… La faute à qui ? Je vous rappelle que les allemands joue le jeu de façon équitable. C’est important a noter car ce n’est pas le cas des américains et encore moins des chinois. Si on perd des entreprises à cause des allemands, c’est simplement à cause de la loi du marché parce qu’on est moins bon qu’eux : nos entreprises ne sont pas compétitives, nos meilleurs ingénieurs partent à l’étranger car y sont mieux payés et les études en alternance sont considérées comme mauvaises. A partir de là difficile de s’en prendre aux allemands. D’ailleurs ils ne sont pas les seuls à profiter de notre faiblesse : les autres pays européens ne se gênent pas, les américains et chinois encore moins.

          Déclarer la guerre à l’Allemagne pour récupérer ce qu’on a été incapable à construire ? C’est ça votre idée ? Heureusement que je suis un être borné et traitre dans la peau car je commence à douter de votre santé mentale et la présence d’une jalousie complètement irrationnelle de votre part pour ceux qui réussissent par le travail et l’effort.

          • revnonausujai dit :

            Jouer le jeu de façon équitable ? par exemple, en gonflant leurs besoins lors des études préalables afin d’obtenir des retombées plus importantes et ensuite annuler une partie de la commande !
            Nos dirigeants sont certes coupables d’avoir par leur européanisme forcené d’avoir cédé au lobbying teuton à Bruxelles et s’être laissés imposer des règles désavantageuses pour notre économie dans le but d’amadouer les chanceliers successifs mais ça n’éxonère pas les schleuhs de leur fourberie et de leur arrogance envers les « untermenschen »
            Par ailleurs, je vous défie de trouver une seule phrase de ma part disant que nous devions déclarer la guerre à l’Allemagne * , je rappelle que j’ai écrit que nous devions envisager un affrontement sans focaliser sur les responsabilités éventuelles; qui peut prévoir ce que sera la situation dans 20 ou 30 ans et c’est maintenant qu’il faut envisager de se prémunir au cas où ( entre parenthèse, des spécialistes bien plus éminents que vous et moi envisageaient et ont mis sur pied une défense tous azimuths !)
            * en 1914 comme en 1939, c’est formellement la France qui a déclaré la guerre à ‘l’Allemagne; j’ai comme l’impression que dans les deux cas nous n’étions pas le camp belliciste, totalitaire et conquérante.
            Je compatis à votre aveuglement, ne vous préoccupez pas de ma santé mentale, continuez à lécher le c*l des boches et les vaches seront bien gardées

  13. Raymond75 dit :

    Quel dommage … Nous serions tous si heureux d’avoir une puissante armée allemande à nos frontières !

    Les meilleures traditions se perdent.

  14. bbnote dit :

    Un vrai comique ce pseudo generale, j ai toujours pensé qu un generale qui parle trop est un générale faible!

  15. Berkut dit :

    Décidément, c’est comme d’habitude le lieu des revanchards anti-schleuh qui s’étale dans les colonnes d’OPEX-360. Remember Mers-el-Kébir les loulous. Pas plus Albion que Gallia ou Germania n’a autre chose que des intérêts à défendre, dans et hors de l’Europe. Faisons simplement preuve de curiosité et de discernement. La chancellerie allemande n’a pas les pouvoirs d’un premier ministre au royaume-uni ou d’un président français. La nature fédérale allemande et sa constitution voulue par les vainqueurs de la seconde guerre mondiale pour éviter précisément son réarmement, l’échec de la CED à cause de la France pour l’intégrer en tant que force combattante, et finalement son positionnement dans l’OTAN dans la seule posture acceptable pour ses voisins – la défense collective des territoires de l’Europe occidentale, puis orientale- ont amené à cette situation. idem pour le cloisonnement industrie/état et éviter les collusions Konzern/monde politique des années 30….

  16. werf dit :

    Au lieu de « faire de la politique de bas étage » en parlant de ce que doit faire l’Union europénne vis à vis du Royaume Uni ou de l’Allemagne il ferait mieux de réfléchir sur ce que doit être l’armée française à l’horizon 2025-2030, c’est cela son job. Aujourd’hui on court plusieurs lièvres à la fois, Sentinelle, OPEX, possible conflit de haute intensité, interventions plus politiques que militaires dans des états étrangers souverains sans mandat ni accord, DGSE au four et au moulin, jouant sur tellement de tableaux qu’elle en devient ridicule, coopération européenne de façade, retour de la France Afrique pour les armées pour soutenir des dirigeants africains corrompus. Du coup, il y a une fuite des jeunes engagés qui voit la promotion quotidienne des FS comme l’alpha et l’oméga, avec les primes bien sûr comme « incentives » (des mercenaires d’un nouveau genre), les autres militaires servant pour faire le ménage quotidien où la routine tue…

  17. Buburoi dit :

    Il ne faut pas compter sur les allemands. Il faut développer les drones, les robots tueurs et l’intelligence artificielle. C’est ce que font les états unis, la russie et la chine.

  18. Bricoleur dit :

    La Bundeswehr a été créée par les alliés (sous poussée US), en 1955, 10 ans après la chute de l’Allemagne nazie. Elle a été créée pour participer au rideau défensif face au Pacte de Varsovie ( 3 créneaux à l’avant dans le dispositif OTAN). La Bundeswehr est une armée conçue et destinée à la défense du territoire allemand. L’ Allemagne traumatisée par son épisode nazi ne veut plus s’engager militairement autrement que pour défendre ses frontières – de l’est, bien sûr.. C’est clair depuis longtemps.
    Donc, comme le réveil de l’ours russe n’est pas impossible, il lui faut garder la possibilité de remonter vite en puissance du côté avions de combat et chars de bataille. D’où le souhait de coopérer industriellement avec la France sur ces 2 matériels. La RFA avec ses grands groupes industriels serait capable de faire une remontée rapide de production d’avions et d’engins blindés si l’ours … Et puis l’OTAN est là, et surtout les US dont on garde précieusement les bases (RAMSTEIN, près de KAISERSLAUTERN, est de loin le plus grand porte-avions US)
    Pour l’engagement de ses forces à l’extérieur, le traumatisme des expéditions nazies en Pologne, France, Afrique du Nord et surtout URSS (plus de 5 M de morts) est encore beaucoup trop fort pour autoriser quelque gouvernant à s’y aventurer. Et ce traumatisme va durer … durer … dans une Allemagne qui est en grand déficit démographique. Tout cela, Lecointre le sait parfaitement.

    • Raymond75 dit :

      Ainsi que j’ai eu l’occasion de l’écrire, de son passé militariste et criminel, l’Allemagne actuelle éprouve une véritable répulsion à l’égard de ce qui est militaire, juste considéré comme un mal nécessaire pour protéger ses frontières orientales, comme vous l’avez dit, dans le cadre de l’alliance de l’OTAN

      Ce pays n’a rien à faire dans cette Afrique corrompue et incapable, et c’est en Europe que se développe le communautarisme islamiste, qui peut dériver sur le terrorisme le plus criminel.

  19. pak dit :

    Le sens du vent et le futur va vers une coopération avec les VRAIS européens quelques soient les difficultés actuelles, et non plus avec les anglais

  20. Bob dit :

    Nous avons besoin de la perfide Albion qui prefere s’isoler pour nous faire un nouveau Singapour aux detriments des europeens et specialement la Franxe alors que les allemands nous embetent car ils ont une meilleure economie que la notre et qu’ils sont plus malins. Et de ce fait, la perfide Albion prend tout son interet. Quelle misere francaise.
    Je tiens a ajouter que le budget militaire allemand global (qui n’a pas de composante nucleaire) a pour la premiere fois depuis 1945 depasse celui de la France suite aux diverses pression americaine sur l’OTAN et le partage du fardeau.

  21. Alain d dit :

    Exorcisme
    BAE Systems profite de la fusion United Technologies + Raytheon pour récupérer plus de Md$ d’actifs aux Etats-Unis
    GPS et radios tactiques
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/bae-rachete-pour-plus-de-2-milliards-de-dollars-d-actifs-a-united-technologies-et-raytheon-20200120

  22. robin darbin dit :

    C’est sans doute l’extrême politesse des britanniques, leur sens particulier de l’humour qui les a conduits à faire signer un traité d’alliance militaire franco-anglais à la Maison de Lancastre. Le plus grands des Lancaster (une espèce de Plantagenêt) est en effet Henri V. Rappelons, comme dirait l’autre, que si nous avons perdu une bataille, nous avons finalement gagné la guerre.

    • pak dit :

      Tout les Lancastre n’ont pas eu la trempe d’Henri V qui aurait pu être roi de France et d’Angleterre s’il n’avait pas décédé trop tôt , mais la régence Lancastre au nom de son fils Henri VI fut catastrophique pour les anglais et bénéfique pour Charles VII et Jeanne d’Arc. La France perdue pour les anglais (sauf Calais) les Lancastre furent démis par leurs cousins d’York au terme d’une sanglante guerre civile (la guerre des 2 roses)

  23. dakia dit :

    Les allemands sont lucides et savent que pour le restant de l’univers, ils ne participeront plus jamais directement ou indirectement à un confit de haute intensité.

  24. dakia dit :

    Les allemands sont lucides et savent que pour le restant de l’univers, ils ne participeront plus jamais directement ou indirectement à un conflit de haute intensité.

  25. Eurafale dit :

    En ’38, il y avait Franco, Mussolini, Hitler… Aujourd’hui en Europe, à part Orban dont nous n’entendons plus parler, l’extrême droite est quand même en perte de vitesse. En soi la situation interne n’est pas brillante à cause du Brexit, mais c’est plutôt à l’extérieur de l’UE que ça commence à sentir le roussi : Erdogan qui ressemble de plus en plus à un allume gaz, Poutine qui se tient prêt avec l’allumette, Trump qui sort le chalumeau économique à tout bout de champs, Khamenei, Bolsonaro, Xi Jinping… Ça commence à faire une longue liste de pyromanes en puissances.

  26. Claude dit :

    On veut bien vous lire mais de grâce faites un effort.
    Cela dit, aimez vous l’histoire ? 70, 14, 39 et les millions de morts et le désastre pour la France, notre patrie et aujourd’hui, depuis 1983 (sacré Miterrand), une UE sous gouvernance allemande.
    Il ne faut jamais leur faire confiance.

  27. Max dit :

    Ce qui est triste c’est que l’Allemagne ressemble de plus en plus à la France des années 30. Dans le sens où le dernier conflit a laissé une trace indélébile dans le subconscient collectif, le pacifisme structure la politique mais devient un aveuglement face au péril à venir…
    Le pacifisme est une bonne chose quand il est partagé avec ses voisins. La meilleure preuve étant la construction européenne. Et c’est bel et bien ce bloc qui va être en danger à la fin de cette décennie. Les allemands ne voient aujourd’hui qu’un danger pour leur exportation automobile et réagissent qu’en tant que commerçant quand il s’agit de défense sans vision géopolitique.

  28. Robinson dit :

    La Germanie a vaincu la France à plate couture en 1870, la preuve les indemnités de guerre lui ont été payées rubis sur l’ongle.
    La France a vaincu la Germanie en 1918, mais ne l’a pas punie à cause des anglo-américains, alors sans preuve les indemnités de guerre n’ont pas été payées, mais l’or est ressorti pour financer le réarmement.
    En 1940, la Germanie a vaincu la France à plate couture, et l’a pillée sans aucune retenue.
    En 1945, la Germanie a été vaincue par les USA et l’URSS, et le RU, et même la France (« Quoi ! les Français aussi ! » Keitel), mais là elle a été bien punie.
    La Germanie reste même maintenant dans un schéma où elle est supérieure à la France, qu’il lui appartient de rançonner et de piller à sa convenance, après les roustes de 1870 et de 1940, 1918 et 1945 étant à cet égard sans importance.