Exit le PAMAS G1 et le PA MAC 50 : Le ministère des Armées a commandé plus de 74.000 pistolets Glock

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

124 contributions

  1. Marc mora dit :

    C’est une très bonne arme, facile d’utilisation, donc instruction également facilité, peu de pièces constitutives ( 43 au total il me semble, de mémoire ) pour le démonter, modulable, fiable, peu chère a l’achat

    un choix judicieux, tous comme le 416/417

  2. strider_on dit :

    enfin un pistolet de qualité à l’armée

    • Celtibère dit :

      Vivement qu’on recrute aussi des Allemands pour avoir une armée de qualité !

      • Pravda dit :

        C’est autrichien Glock. Et effectivement vis à vis du Beretta/Mas G1 il y a du mieux.

      • pastor dit :

        jusqu ici les allemands ont plutot fait preuve de frilosite pour ne pas lachete.ne confondez pas l armee allemande de 1940 et celle de 2020.les allemands sont a l image de leur chancelliere :trop gras .

  3. Kwyrst dit :

    Enfin.

  4. LEONARD dit :

    Hors sujet, mais actualité oblige:
    La LNA est au centre de Syrte, pas de combats urbains pour le moment.
    Le port est aux mains des ‘Marines » LNA, l’aéroport et la base El-Saadi sont aussi tombés.
    1 de chute pour le GNA.
    Le front de Tripoli semble calme.

    • Auguste dit :

      C’est le 604ème bataillon formé de salafistes,chargé de défendre Syrte, qui est passé du côté Haftar.

    • Tarimae dit :

      Hors sujet, mais plus de Coca chez Intermarché… Quel intérêt ???

      • LEONARD dit :

        Hors sujet, mais traité le lendemain par notre hôte.
        Pour le Coca chez Intermarché, pas sûr.
        Vous vous êtes égaré. Forum mili, pas conso.
        Bonnes courses…

  5. Kiri79 dit :

    Je croyais que le fournisseur était GLLOQ, ha ha

  6. Raymond75 dit :

    Que deviennent les anciennes armes déclassées ?

    • Albatros24 dit :

      Au pilon pour une majorité
      les autres à Saint Astier ou ailleurs…

    • Thomas S dit :

      Stock pour certains, ventes/dons pour d’autres j’imagine

    • Greg47 dit :

      Des tireurs sportifs se feraient une joie d’accueillir des PA MAC 50 dans leur coffre. Quand on voit le prix que ça atteint lorsqu’il y en a en vente (environ 1200€)

      • Pravda dit :

        La France ayant signé une convention limitant la prolifération des armes de petit calibre, ce sera découpage ou neutralisation pour la plupart des PA.
        Ou comment, avec des conn..ies de bobos, payer deux fois.

        • Czar dit :

          la prolifération ne concernant pas les armées, on aurait pu imaginer un don poiur des armées africaines peu équipées – ou sinon pour leurs forces de police

          • Pravda dit :

            Ça se faisait, mais aujourd’hui c’est plus complexe, l’entreprise X ou Y signe un accord pour que les surplus soient détruits afin de ne pas saturer un éventuel marché avec des armes concurrentes à bas prix
            Nos dirigeants se gargarisent sur les stats de destruction de X milliers de méchantes armes, ça fait bien au repas de l’ONU.
            Bref, les couillons, nous quoi, après avoir payé l’achat, payons la destruction

      • Luc dit :

        Le MAC 50 est et restera une daube ……

        • pierrequiroule dit :

          C’est le tireur qui fait l’arme !
          Précision suffisante à 15 m pour une arme d’auto-défense …

        • Seburo dit :

          En tant que tireur sportif et ancien utilisateur du Mac 50 en dotation, je rejoins l’avis de mon père, ancien tireur sportif et ancien utilisateur du Mac 50 en dotation (début des années 60).

          Le Mac 50 était une daube en 50. Ce n’est pas le temps qui l’aura bonifié.

          • Pravda dit :

            Certains MAC tiraient bien, d’autres étaient… plus usés.
            Non, ce n’est pas une daube, mais une arme fabriquée après guerre ayant une conception d’avant guerre.
            Le retour en grâce des PA vient des retex afghans où des recrues locales se sont mis à defourailler dans des zones où le personnel militaire était désarmé.

  7. Parigot dit :

    C’était vraiment Noël, il manque plus que le calendrier de livraison.

  8. Belzébuth dit :

    Attention quand on l’épelle… 😉

  9. Enfin une bonne nouvelle pour les armées ! ça devenais ridicule le pa mac 50 et le berreta …..

  10. Castel dit :

    D.A.O. ou platine sélective ?

    • SCAPEGOAT dit :

      Glock ne fait que de la DAO.

      • Castel dit :

        SCAPEGOAT
        Ok, c’est ce qui me semblait, mais je n’en étais pas sûr
        C’est une technologie qui a fait se preuves, surtout pour la sécurité, mais de mon point de vue, pour la meilleure précision possible, rien ne vaut une bonne sélective….

        • Seburo dit :

          Une arme destinée au combat n’est pas une arme visant à participer aux jeux olympiques.

          • Castel dit :

            @ Seburo
            Vous avez raison de le rappeler….
            J’ai donné mon point de vue en tant tireur sur cible, vu qu’un combattant n’utilisera cette arme qu’en cas de combat rapproché, et aura donc plus besoin d’une arme fonctionnelle dans toutes les conditions, ou il n’y aura pas de risque que le chien extérieur soit désarmé, ou un éventuel cran de sécurité enclenché !!

    • Ysgawin dit :

      Désolé, c’est ni l’un ni l’autre…
      C’est un mécanisme dit « à percuteur lancé ». Le percuteur étant « demi-armé », la course de détente peut être moins lourde (sauf demande spécifique à la commande type NYPD qui a exigé une résistence à 7kg (oui, oui, sept kilos) pour éviter les départs accidentels) qu’avec un DAO. Inversement, par rapport à un vieux simple action (en « condition one » pour les connaisseurs), le percuteur n’étant que semi armé, même en cas de choc il n’a pas la force pour venir percuter la cartouche chambrée.
      On a donc comme sur un DAO une course de détente constante à tous les coups tirés. Par contre, si il y a un incident de tir, inutile de ré-appuyer sur la détente. Le percuteur est parti et il faut réarmer la culasse pour faire partir le coup.
      Avec les armes, et surtout les munitions actuelles, le fait de chercher à percuter une seconde fois quand la première n’a pas fonctionné ne sert de toute façon quasiment jamais. Il vaut mieux dans ces cas là éjecter la cartouche pour en présenter une nouvelle, et donc en même temps on ré-arme le percuteur.

  11. Casimir dit :

    Est-ce à dire que les stocks de munitions 9mm parabellum de nos armées doivent être systématiquement remplacées (même muns que MAC50, PamasG1 ou SIG sauf erreur) alors qu’il doit en exister … des dizaines / centaines de milliers en stock? est-ce dû à des durées de stockage ?
    Et chez nous personne ne saurait-il fabriquer ce type de munition (ex Verney Caron)?

  12. Jean la Gaillarde dit :

    Eeeeet ben !!!!!! C’est pas trop tôt !!!!!! Quand je pense que j’ai commencé ma carrière il y a 35 ans avec le PA MAC 50, puis il y a 205 ans de cela je touchais le MAS G1 et depuis 20 ans j’ai le SIG PRO 2022 …. je pleins les militaires des armées !!!!

    • Seb dit :

      c’est pas bien le SIG 2022?

      • Pravda dit :

        Ce n’est pas au niveau des productions habituelles de Sig, le prix tiré (3/400€ avec fournitures) expliquant sûrement cela.

      • Castel dit :

        @ Seb
        Perso, je l’aurais préféré, à cause de sa platine sélective, même si ce système n’apporte pas grand chose au combattant, qui n’utilise un P.A. qu’à distance rapproché, et souvent en dernier recours…
        Néanmoins, il pourrait être intéressant de disposer d’un premier tir en simple action, si celui-ci doit effectuer un tir de précision aux alentours d’une quarantaine de mètres par exemple, s’il ne dispose plus de munitions pour son arme principale….
        Mais, c’est un cas de figure qui a peu de chance de se produire sur un théâtre d’opération, et, un bon tireur devrait pouvoir s’en tirer , même avec un D.A.O.

        • vieux margi dit :

          ??
          DAO double action obligatoire. Simple d utilisation. La détente en deux parties du Glock demande de s y habituer il est vrai, mais ça va vite.
          Pour le Glock ne prenez pas les militaires pour des idiots .
          Le Sig Pro a demandé et demande de s’y habituer….pour qui ne pratique pas le tir. Voir les ADS et GAV en école dire qu ils portaient cette arme en service..
          Pour info cher camarade civil, le Sig Pro se porte cartouche chambrée marteau rabattu. Le premier coup est en double action course de la queue de détente plus longue et les autres en simple action course de la queue de détente plus courte car marteau prearme …comme le Glock sauf qu on voit pas le marteau…
          Cdlt

        • Marc mora dit :

          C’est plus pour une utilisation pour les SoF, mais rassurer vous il y a des armes destinées a ces missions, le HK Mk 23 Mod 0 en fait parti, a titre d’exemple

    • who? dit :

      début 2019 j’etas en opex avec un mac50 et deux chargeurs de 8 cartouches…

      • Ysgawin dit :

        Mon pauvre… Je vous plains vraiment !
        J’en avais un en 1982 qui avait déjà près d’1/2cm de jeu au bout du canon, et ça n’a pas du s’arranger

    • Luc dit :

      Oui plus on avance ans le temps , plus la dotation d’arme de poing présente des « faiblesses » engageant la sécurité des utilisateurs….. A en regretter le Colt 45 ou le GP 35 compact …..

  13. who? dit :

    pas super fan des armes sans marteau apparent
    en tt cas il était temps car le Mac50 merci bien !

  14. Alex terieur dit :

    Très bonne arme aux dires de ceux qu’ils l’ont déjà testé. Les Glocks avaient été disqualifiés du marché police/gendarmerie/douanes parce que le cahier des charges imposait le marteau apparent.

    • Luc dit :

      et oui les éléments « visuels et tactiles » de l’arme prête a faire feu… Glock = Pac (piège à cons)
      Ex Le policier de la BRI tué mercredi soir à Francazal par l’un de ses collègues a été victime d’un accidente
      Alors que l’exercice se déroulait sans munition, une balle avait été oubliée dans la chambre du glock utilisé.

      • Tertia Optio dit :

        Entièrement d’accord avec vous, le nombre d’accidents avec ce P.A devraient monter en flèche car il faut s’entrainer très souvent avec pour acquérir une bonne gestuelle…De plus, je suis sceptique quant au bon vieillissement du plastique…Attendons de voir…

    • datamo dit :

      C’est vraiment une tés bonne arme.
      Elle est robuste, le démontage est ultra simple et rapide , tout comme l’entretien.
      Quasiment 0 défaut, donc un choix judicieux.

    • Plusdepognon dit :

      @ Alex terieur
      Certainement parce que les utilisateurs occasionnels peuvent se blesser. Aux États-Unis cela a été le cas avec le FBI ou d’autres, d’où l’invention du holster « omnivore » (lien plus bas, si intéressé).

  15. Dimitri dit :

    « 80% armée de terre, 10% armée de l’air, 8% marine » et les 2% restants soit 1492 armes ?

  16. jyb dit :

    je sens le truc qu’avec l’étui tactique super high tech on pourra plus mettre 2 tubes de lait concentré…tt fout le camp.

  17. Plusdepognon dit :

    C’est une très bonne nouvelle !
    https://www.youtube.com/watch?v=QZwoyEkfflc&t=21s

    Comme quoi pour l’auto-protection, il n’y a pas mieux que le polymère :
    https://www.youtube.com/watch?v=MNm-3j98dSg

    44 millions d’euros pour faire plaisir, ce n’est pas la peine de reporter sans arrêt les petits équipements. On attend la suite…
    https://forcesoperations.com/ces-autres-programmes-dequipement-attendus-pour-2020/

  18. vieux margi dit :

    Enfin..2 bonnes armes FPSA et PSA.
    Visée de nuit? Organes de visée tritium j en avait sur mon G 17 mais paraît que c est radio actif….
    Espérons qu en 2022. nos camarades policiers et gendarmes nationaux adoptent aussi le Glock… Sig pro 2022 car date prévue de son remplacement…
    Munitions Sellier Bellot ….j en utilise plus à cause de problème. Comme les Wolf en 9 para soit y a trop de poudre ou pas du tout…

    • Marc mora dit :

      Alors oui le tritium c’est radioactif, mais la radioactivité dégagée par des organes de vissé et moins importante que celle que tu ingère dans ton verre d’eau le matin
      Par contre en effet, c’est totalement illégale en France, il faut se reporter au code de la sécurité nucléaire, pour voir le texte de loi, mais vu que c’est un marché étatique, peu être y auront ils droit
      faut les équiper de lampe tactique type X300 ou TLR 2
      et surtout…des vrais holster tactique ( safariland, G code, ou autre ), mais autre chose que cette merde TTA qu’on se trimbale depuis 50 ans

      • vieux margi dit :

        Et oui..
        Star pack a un étui adopté par l armee «  mange tout » pour toute arme pas mal pour le port mais pour enlever et remettre l arme pas évident. Un étui kidex port médium plus plaque pivotante sur le devant du gilet pour refiler l étui,est idéal.Un étui deux possibilités de port.

  19. dompal dit :

    Même si l’on peut se réjouir d’une telle dotation (il n’est jamais trop tard), on ne peut pas dire que ce soit une arme qui va faire basculer les forces ………
    Mais c’est tout de même une TRES bonne nouvelle ! 🙂 🙂 🙂

  20. LM dit :

    Enfin un pistolet moderne. Ouf !

    Mais il y a 30 ans une entreprise française aurait conçu et fabriqué aussi bien.
    Il y à 20 ces pistolets auraient été au minimum fabriqué sous licence en France.
    Il y à 10 ans on aurait au minimum demandé un donnant/donnant à l’Autriche.

    Pour un pays ayant plusieurs millions des chômeurs, voir partir à 100% un contrat public à l’étranger est ahurissant.
    En contre partie, l’Autriche nous achète quoi ? : rien.

    A l’inverse, quand on vend quelque chose, on nous impose des « offset » de 100% + transfert de technologies.

    Les français sont vraiment les idiots de l’union européenne et de la mondialisation heureuse…

    On commencera peut être à réagir quand on subira le sort des grecs : pension et salaire des fonctionnaires (y compris les militaires) raboté de 40% sur ordre de Berlin…

    PS : on a dépassé les 100% de dette public, et les moyens industriels de la rembourser s’amenuisent chaque année : tout va bien Madame la Marquise.

    • Marc mora dit :

      dette virtuel, purement due a la spéculation boursière, que l’on pourrait effacer d’un coups de crayon, mais pour ca…il faut des politiques avec des couilles…( ha !! on me dit dans l’oreillette, que le modèle n’est plus en vente en France …dsl hein !! )

      • John dit :

        Dette virtuelle?
        Ha bon… Ben allez-y, et oubliez pas de dire aux banques d’effacer la même somme dans le compte en banque de chacun de ses clients d’accord avec l’annulation des dettes de l’état…
        Si la France vote sans cesse pour des politiciens qui ne sont pas capables d’équilibrer un budget, il faut peut-être remettre en question le système politique d’un côté, mais aussi le choix des Français.
        Plutôt que de parler d’annulation de dettes, parlez d’arrêter le gaspillage et les dépenses non justifiées…

    • Clément dit :

      L’Autriche nous achète chaque années l’équivalent de 4 milliards d’Euros de marchandise. Nous on leur achète pour 44 millions d’Euros de pistolets. Il me semble que c’est largement donnant/donnant en notre faveur ^^

      Et la dette publique ça fait peur aux médias et à certains hommes politiques, mais économiquement parlant ce n’est pas un problème. Un état n’est pas un foyer ni une entreprise.

      • LM dit :

        Et on importe 5.9 milliard de marchandise d’Autriche.
        On est donc déficitaire de presque 2 milliard avec l’Autriche ! (par an)
        Tout va bien.

        La dette n’est pas un problème pour un pays souverain comme le Japon par exemple.
        Mais en matière monétaire, commercialement et financière la France n’a plus aucune souveraineté depuis 1992/1996

        • John dit :

          La dette n’est pas un problème pour le Japon?
          Être souverain, c’est ne pas avoir de dette. Vous faites ce que vous voulez des revenus publics, et vous ne dépendez pas des financiers qui peuvent du jour au lendemain cesser leur financement si c’est dans leur intérêt.
          La France n’ayant pas la souveraineté monétaire peut être souveraine en s’autofinançant…
          La France ne parvient pas à financer 1/4 de ses dépenses plus ou moins… Il faudrait un peu plus de 33% de recettes…
          Il faut arrêter de parler de pourcentage du PIB, ça ne donne AUCUNE idée de l’effort budgétaire à faire ! Et ça a duré plus de 40 ans.

          Les pays ayant fait défaut ont souffert.
          Par contre, les pays ayant assaini leur situation fonctionnent pas trop mal maintenant… Et l’Histoire confirme que ça a toujours été un bon choix.
          Le cas des USA… Ce pays est hors norme, et corrompu. La dette publique c’est dans la poche des investisseurs doublement, avec les intérêts et reviennent avec des contrats d’armements, de TP, etc…
          Mais les USA ne peuvent pas être lâchés, et le Japon non plus l’économie mondiale souffrirait bcp trop.
          La France par contre perd en importance relative dans l’économie mondiale. Les investisseurs peuvent décider que de prêter de l’argent à la France devient risqué… Et dans un tel cas, les coupes budgétaires seraient catastrophiques…

    • batgames dit :

      complètement d’accord et attéré de l’etat mental de nos dirigeants et des élites félons …

    • Jack dit :

      @LM : « Pour un pays ayant plusieurs millions des chômeurs, voir partir à 100% un contrat public à l’étranger est ahurissant. »
      .
      Glok à 40 ans d’expérience dans les armes de poing. Vous connaissez une société française capable d’en dire autant ? Vous préféreriez quoi ? Que l’on invente une arme en partant de zéro et, après des années de tests, que l’on crée 50 000 usines partout en France, pour employer les millions de chômeurs à construire 74 000 pistolets ? Ahurissant… effectivement.
      .
      « Les français sont vraiment les idiots de l’union européenne et de la mondialisation heureuse… »
      .
      Ce sont surtout vos raccourcis qui sont « idiots ». La France est le 4ème exportateur d’armes au monde. Vous croyez réellement que tout est distribué gratuitement à nos clients ?
      .
      « On commencera peut être à réagir quand on subira le sort des grecs  »
      .
      Rassurez-vous, avec les milliards distribués pour couvrir les déficit sans fin d’entreprises étatiques (SNCF, Air France…) on y va tout droit !

      • LM dit :

        Commentaire désespérant…
        La France avait tout le savoir faire qu’il faut.
        Savoir faire obtenue par des siècles d’expériences. Tout cela mis au panier sous Jospin/chirac avec le rachat et la revente foireuse de FN herstal en parallèle de la fermeture des manufactures du GIAT.

        Oui, aujourd’hui il faudrait investir pour redémarrer.
        Mais c’est ce qu’ont fait les pays asiatiques ces dernières années.
        Chine, Corée du sud, Singapour… ils ont tous développé ex-nihilo une industrie d’arme de poing pour être indépendant et prospère industriellement sur le long terme.
        Avec un protectionnisme forcené de leur marché interne soit dit en passant.

        L’industrie d’armement (aéronautique principalement) est une des rare à survivre…parce que verrouillé par l’état !
        L’automobile, la plasturgie, la sidérurgies, électronique, l’informatique (hardware)…quasiment tout est partis ou continue à partir.

        Et on compense par la dette.
        Cela ne peut que très mal finir.

        • Castel dit :

          @LM
          La plus-part des grandes armées du monde occidental, utilisent des P.A. Autrichiens (Glock), Germano Suisses (Sig Sauer), voire Italien (Beretta), ( les Américains ont choisi le Sig)
          Pourquoi voulez-vous, que l’on s’obstine à essayer de fabriquer une arme, qui reste malgré tout secondaire , dans nos usines, alors que certaines d’entre elles ont déjà fait leurs preuves sur de multiples théâtres d’opération, et que nous n’aurions aucune certitude qu’une arme conçue et fabriquée par nos soins, soit du même niveau !!
          Le plus important, pour nos soldats est qu’ils aient la meilleure arme possible en leur possession……

    • Villetard Dominique dit :

      Vous avez raison. C’est la conséquence de notre appartenance à l’UE et à ses directives sur les marchés publics. Seule solution pour réindustrialiser la France et notamment ses usines d’armement: sortir de l’UE (FREXIT). Sans cela pas de salut. Tout ce qui se passe le démontre et comme vous dites: nous sommes voués à subir le sort de la Grèce.

      • Clément dit :

        C’est vrai que seul on sera plus fort qu’a 27 pour faire face aux Chinois où au ricains ^^

        • tybz dit :

          Peut être que oui finalement ! Vaut mieux 1 idée que l’on suit que 27 qu’on écoute !

          • Clément dit :

            C’est facile de le tester : trouvons 28 personnes et on fait deux groupes (1 groupe de 1 et 1 groupe de 27). Et après on les opposent à la boxe et au rugby pour savoir qui a le plus de chance.

  21. Gonfleur d'hél.... dit :

    Bonne nouvelle pour la modernisation effectivement.
    En revanche, n’avait on pas d’ingénieurs en armement pour faire quelque chose de français et de valable? Je ne critiques absolument pas ces armes, mais a t’on vraiment perdu tout savoir faire en France?
    C’est quand même mieux de ne pas dépendre des autres et de conserver une autonomie pour sa défense.
    Mais cela ne doit pas être du gout de nos gouvernants…

    • Marc mora dit :

      l’armement léger n’a aucun rapport avec une quelconque autonomie défensive ou je ne sait quel autre  » grand  » problème stratégique
      Demain, même les russes pourraient nous fournir du 5.56 x 45 ou du 9 mm para
      flamber plusieurs centaines de millions d’euros, pour rénover une industrie d’armement léger qui ne fonctionnerait qu’avec les marchés étatiques, n’est absolument pas rentable n’a aucune utilité technique, car se sont des savoirs basique de mécanique et de physique/chimie, aucune haute technologies a maitrisé la dedans
      Pour une fois on se montre pragmatique, c’est ce qui se fait de mieux sur le marché et ca nous coute pas grand chose ( 44M d’euros, c’est rien sur notre budget )

    • Clément dit :

      Nos ingénieurs sont trop occupés à faire des avions, des fusées, des sous marins, des missiles, …. Vous ne voulez pas non plus qu’ils se mettent à nous produire des arbalètes et des cottes de mailles ?

    • Casimir dit :

      D’autant que GIAT/Nexter a été actionnaire de FN Herstal il y a qques années et nous aurions peut-être pu reconstituer une filière armements individuels (ou certains produits à tout le moins) à partir du savoir-faire de Herstal … mais bon, je suppose qu’il n’en était pas question ?
      Quant à nos hommes politiques, je doute fort que les aspects industriels (et la souveraineté qui en découle) soient leur 1ère préoccupation, à supposer qu’ils veuillent bien aller au-delà de la démonstration du PDG sur le stand pendant le salon Milipol … sans remonter à 50 ans, dans les annnées 1990 bcp de ce beau monde faisait tellement confiance à l’Europe et au « marché unique qui régule et règle tout ».

  22. sentinelle dit :

    J’ai tiré récemment au Glock 10mm l’arme de beaucoup de flics US ça pousse bien et très précis , également au glock 45 celui-ci arme de prêt ne fonctionnait pas parfaitement et la crosse est très volumineuse pour une main moyenne finalement j’ai découvert le colt 45 construit récemment et c’est vraiment sympa à tirer, très précis , bien en main seulement 8 coups mais quand on en est au PA la situation est grave !

  23. SCAPEGOAT dit :

    Le Glock est une arme sympa à tirer, simple d’utilisation, une double action obligatoire agréable.
    Mais c’est une arme qui ne supporte pas les têtes en l’air lors des manipulations.
    En effet la seule solution pour le démonter est de percuter à sec pour relâcher les mécanismes .
    Gare à la tête en l’air qui a oublié les coups de culasse

  24. Lacatapulte dit :

    Ce qui est étonnant c’est qu’une fois encore la France est incapable de mutualiser quoi que ce soit. Les forces de l’ordre et les forces armées vont donc utiliser deux modèles de pistolets différents, tous deux conçus hors France. N’aurait t-il pas été plus logique de commander pour nos militaires la même arme qu’utilisent déjà nos policiers et douaniers ? Le ministère des armées aurait sans doute eu plus de poids pour négocier des remises conséquentes.
    Définitivement l’amateurisme de ce gouvernement « d’experts » est consternant.

    • Jack dit :

      @Lacatapulte : « N’aurait t-il pas été plus logique de commander pour nos militaires la même arme qu’utilisent déjà nos policiers et douaniers ? »
      .
      ==> Mettre TOUS ces oeufs dans le même panier ?! Mais quelle brillante idée !
      .
      « Le ministère des armées aurait sans doute eu plus de poids pour négocier des remises conséquentes »
      .
      ==> Si les policiers et les douaniers utilisent DEJA des Glock, cela signifie qu’ils ont DEJA été achetés. Aussi, je ne vois pas pourquoi Glock ferait une remise sur une nouvelle commande (10 000 achetés et 74 000 gratuits ?). En outre, le nombre de PA acquis sur cet unique marché doit DEJA permettre une remise conséquente.
      .
      « Définitivement l’amateurisme de ce gouvernement « d’experts » est consternant. »
      .
      ==> Sachant que les armes remplacées ont près de 50 ans, vous diriez quoi de TOUS les gouvernements précédent qui ne se sont jamais soucier de l’obsolescence du matériel (PA MAC, PAMAS, FAMAS, VAB, P4…) ? Nous sommes en démocratie. On peut donc critiquer tout et n’importe quoi. Mais a un moment il faut réfléchir avant d’écrire…

      • Lacatapulte dit :

        Quand c’est vous Jacques (pardon Jack !!!) qui écrivez votre dernier paragraphe ça fait doucement rire. Mais bon la paille, l’œil etc etc etc.

    • Pravda dit :

      Le Sig 2022 est censé être remplacé en … 2022 (je sais, je sais) donc qui sait si dans 2 (ou plutôt 20 ans) les’autres administrations ne passeront pas Glock.
      Personnellement je considère ce Sig comme inférieur au G17.

      • vieux margi dit :

        Bonjour pravda

        Je pense comme vous..même si c est prévu 2022 restera un numéro de modele plutôt que la date prévue pour le remplacement..
        Mais sait on jamais..
        Le Sig est une bonne arme encombré de leviers par rapport au Glock.. Un ami policier tireur m a dit que des policiers,gendarmes avec 4 ans de carrière ne savaient pas remonter le Sig….
        Ils se trompent de trou….et se retrouvent la culasse en arrière d environ 2 cm…
        La formation est primordiale…

  25. revnonausujai dit :

    ça fait toujours plaisir de voir une nouvelle arme collective entrer en dotation !

  26. Jm dit :

    « À noter que la British Army a fait le même choix, en 2013 »
    Messieurs les Anglais, tirez les premiers, car comme d’habitude, nous avons a minima 10 ans de retard.

    • Fab dit :

      Et les Autrichiens depuis les début des années 80… l’étude de fiabilité porte donc sur près de 40 ans.

  27. SPAD dit :

    Bonjour,

    Enfin, il était temps.
    Par contre vous me faites rire à larmoyer sur « on aurait pu le développer nous même… pourquoi pas fabriquer en France ».

    Franchement, prenons le FAMAS, arme très honorable à son époque, nous ne l’avons pas ou peu exporté , cout exorbitant par rapport à la concurrence. On fait quoi de l’usine et des types qui la fabrique une fois notre propre besoin satisfait? on les paie à se tourner les pouces? Bref ce n’est pas viable. Quand à la perte de compétence bof… si le besoin était avéré, un petit malin se chargerait de remonter une chaîne de production (Quand on maîtrise la production de turbine , on est capable d’usiner des pièces d’armes…). En plus la production d’arme de poing française( à part le MR 73) a rarement brillé par sa supériorité technologique.

    Donc c’est un bon choix

    • PK dit :

      C’est un très mauvais choix.

      Prenons l’exemple du M16. Le premier modèle est une bouse qui ne doit son succès qu’au volume d’achat de l’US Army (et à la guerre du Vietnam). Ce qu’auraient fait les Ricains s’ils avaient été Français : ils auraient produit leur volume puis fermé leurs usines.

      Qu’ont-ils fait dans la réalité ? (puisqu’ils sont trop cons pour être Français). Ils ont AMÉLIORÉ l’arme, créant une version A1, A2, A3 et A4. À chaque fois, les cons, ils ont produits ces armes pour que leurs soldats n’aient plus une bouse, mais un truc de mieux en mieux.

      En plus, en parallèle, ils ont développé une famille d’arme jusqu’à l’AR-15.

      Finalement, tout le monde a fait comme eux. Enfin, tous les pays qui en ont les moyens : les autres produisent du low-cost, à savoir de l’AK, marché que le M16 et ses dérivés n’ont jamais pu conquérir, car trop chers. Et curieusement, quand un concurrent occidental fait mieux qu’eux, par exemple les Teutons avec le HK416, ils le font produire chez eux… dans les usines qu’ils n’ont pas fermé dans les années 60.

      Une industrie de guerre n’est pas une industrie qui RAPPORTE : c’est un coût pour la nation qui doit VIVRE pendant des années pour garder un savoir-faire et surtout une production locale.

      Tous ceux qui pensent qu’on fait une bonne affaire en achetant à l’étranger se trompent : on perd à chaque fois un peu plus. Vision court-termiste qui ne finit que dans la défaite.

      Mais là, pour le coup, on a des vrais pros depuis des années…

      • Marc mora dit :

        Le M16, pour l’avoir utiliser et pas qu’un peu, est une excellente armes, sa mauvaise réputation viens du fait qu’au Vietnam, les premier exemplaires étaient livrées sans les UC ( trousse de nettoyage ) et du fait du mauvais entretiens des armes cela entrainaient des incidents de tir, problème qui fut résolut des la distribution des matériels et l’instruction au soldats donné ( ref : Le M16 par Jean Huon, édition Crepin Leblond 1994 . The black rifle, par R.Black.Steven, Grade Publication ( eng ) 1992 )

        Pour le reste il a tjr été dans la mentalité américaine de faire évoluer leurs matériels au max de leurs possibilité, c’est valable avec le M16, mais c’est aussi valable pour les blindés ( M1, M2, hummer ) pour les avions ( F16 block XXX, F15 ) et pour leurs navires également

        Quand a votre question de savoir faire, quand on a une industrie capable de fabriquer des aubes de turbine en titane, on est capable de réaliser une culasse  » a la con  » en acier, la perte des  » savoir faire  » avec cette industrie en particulier, est un faux argument

        • PK dit :

          Le vrai problème est qu’au Vietnam, les boys ont reçu leurs premiers M16 avec une information comme quoi l’entretien était réduit (entendre par rapport au M14) et donc la plupart ont compris « pas d’entretien », d’où les problèmes à répétition.

          Pour le reste, bien sûr qu’on saurait refaire : mais en combien de temps ? S’il nous faut deux ans pour remettre en place une équipe de concepteur et les usines pour produire, est-ce acceptable ?

          Une industrie de guerre, à l’américaine, est prévoyante : s’il faut monter en puissance du jour au lendemain, ils peuvent le faire. Nous pas. Sans compter qu’on est en slip, côté réserves (dixit le propre CEMA).

          Bref, gouverner, c’est prévoir, mais on est dirigé par des aveugles.

  28. Thaurac dit :

    D’un autre coté, hors gendarmes, le dernier combat au corps à corps avec pistolet ne doit pas être récent ( hors fs aussi)

    • Plusdepognon dit :

      @ Thaurac
      L’Adrar des Ifoghas en 2013 et plus récemment à Tombouctou en 2019. L’arme de la dernière chance…
      http://mars-attaque.blogspot.com/2019/06/operation-barkhane-petites-histoires-de.html

      Avec des procédures lourdes :
      http://cuej.info/mini-sites/guerriers/combat.php

      • jyb dit :

        @pdp
        sauf que plutôt que d’avoir un pa, il était plus utile d’avoir 2 ou 3 chargeurs sup graillés pour le famas /hk.

        • Plusdepognon dit :

          @ jyb
          C’est certain !
          Et avec des VBIED en face (4 si je me souviens bien), on m’enlevera pas ma petite fixette sur le canon de 20 mm.
          Je sais que l’heure est au missile, c’est à la mode et beaucoup plus rémunérateur pour les fabricants. Mais là aussi, ça demande du personnel qualifié.

          Les gars d’en face avaient du renseignement, ils savaient que la base était presque vide. C’est surtout ça le problème.
          Pour le reste, beaucoup de professionnalisme et un peu de bol, il faut pas trop tenter quand même…

    • Pravda dit :

      En tir bleu sur rouge c’est rare.
      Mais les traitrises sur le terrain afghan par exemple on remis en cause le déclin du PA, avec les tirs verts sur bleus. Il s’agit d’avoir un moyen d’auto protection dans le camp.
      Les PA peuvent aussi permettre d’engager dans des missions de protection type sentinelle (plus facilement qu’un FA) ou pour le premier de colonne en intervention.

      • vieux margi dit :

        Re coucou
        encore d’accord..ou en progressant dans des gourbis …Afghans ou autres très étroits et ou un fusil en devient encombrant et difficilement manipulable…

  29. batgames dit :

    un petit Pays comme L’Autriche qui nous vend des armes on crois rêver…l’Usine de Saint Etienne pouvait peut être diversifier sa production au lieu de tout baser sur le fusil de chasse ,en France les dirigeants se foutent de l’esprit nation,un jour on le payera cher

  30. Celtibère dit :

    la France n’est même plus capable de concevoir et produire un simple PSA. Ça en dit long sur notre décadence. Parce qu’au delà de l’aspect purement industriel et économique, être en mesure de produire ses propres armes revêt une importance psychologique sur l’idée qu’un peuple a de lui-même et de ce qu’il inspire aux autres.

    • Pravda dit :

      Bien sûr que nous pouvons le concevoir, mais on demande de l’économie partout.
      Former des ouvriers spécialisés, monter une usine c’est possible. Mais on fait quoi au bout de cinq ans ? Le marché est saturé et une arme française inconnue ne se vendra pas (famas vs M16/4 vs Akm).
      Ce qui aurait été possible pour une filière munitions, est plus difficile sur un stock d’armes ne se renouvelant que peu.

  31. Paul Bismuth dit :

    Les notifications traînent à la DGA. Pourtant l’enjeu de sécurité nationale et les règles du marché public sont connues.
    https://forcesoperations.com/les-marches-pang-et-fpsa-officiellement-attribues/

    Remarque, vu commet c’est passé à un cheveu pour la livraison des hélicoptères à l’armée de terre, c’est pas étonnant. Il faut peu de choses pour que ça tourne bien ou au désastre. Compter sur la bonne volonté de quelques uns, il y a des fois ça marche, mais tant va la cruche à l’eau…

  32. Julien dit :

    J’aurais une simple question:
    Pourquoi la DGA ne fait pas des marchés avec des entreprises françaises au lieu de s’acheter des armes dans d’autres pays ? Alors qu’on nous bassine à chaque fois d’acheter du « MADE IN FRANCE »
    Et eux ne le font pas…

    L’armée française doit pour moi refléter la France et pas l’Allemagne, l’Autriche….

    • Pravda dit :

      Aucune industrie française ne peut répondre à cet appel d’offre.
      Soit on achète à l’étranger, soit on recrée une industrie pour 75000 PA, qui contrairement à des munitions par exemple, ne sont pas renouvelés tous les ans, et donc on se retrouve avec un outil et des ouvriers spécialisés inutiles au bout de ce (petit) contrat. L’univers des armes de petit calibre est saturé, HK, CZ, FN, Glock, Sig, beretta… juste pour les plus gros européens, il y a aussi les russes, les chinois, les ricains, les trucs…

    • vieux margi dit :

      On fabrique même pas nos munitions de petits calibre…alors que l on fabrique les meilleures machines pour recharger..(manurhin…)

  33. Plusdepognon dit :

    Bon personne ne l’a fait alors je conclue par une blague nulle : Gaston GLOCK a inventé un nouveau sens à l’expression « se faire tringler ».

    Ok, je sors…