Le groupe Turgis et Gaillard présente le prototype du Véhicule blindé à roues de la gendarmerie « rénové »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

    • John dit :

      Et où sont produits les moteurs Iveco?
      En France… Au moins une partie…
      Et après, pour un véhicule de ce type, déjà très vieux, il faut le moteur le plus adapté en termes de dimensions et puissance, apportant le moins de modifications au véhicule. Donc si c’est la raison du choix, il me semble pertinent.

  1. Paul Bismuth dit :

    La photo est sympa, mais la réalité est plus proche sur celle-ci:
    https://lessor.org/a-la-une/gilets-jaunes-les-blindes-de-la-gendarmerie-engages-a-216-reprises/?unapproved=737071&moderation-hash=54675397128b4eeab8ed1fc8b8ed8be8#comment-737071

    Dans les DOM TOM, ils essuient des tirs à balles réelles et les barricades sont parfois piégées. C’est incroyable de voir à quel point l’histoire du rognage des budgets mis prioritairement en avant met en danger les hommes et les femmes qui servent la France.

    • R2D2 dit :

      Ce que le mamouth évoque pudiquement par un « Le blindage a été adapté pour prendre en compte les menaces de l’outremer. »

    • Thaurac dit :

      « disposition des unités de gendarmerie, notamment outre-mer. »
      Je pensais aussi à la nouvelle Calédonie, c’est souvent passé sous silence…..

    • Galopante dit :

      Bien sûr, DOM TOM est le pseudo des colonies.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Je doute fort que la sécurité de « ceux qui ne sont rien » soit une priorité pour M. Macron.

    • GRADLON dit :

      Normal
      Il s’agit de photos de blindés prises au centre d’entraînement de la Mobile a Saint Astier ou ces engins dans le cadre de l’entraînement au maintien de l’ordre de tous les escadrons de France subissent jets de cocktails molotov et coups de boutoirs dans des barricades enflammées
      Fatalement la peinture est un peu disons vieillie
      À comparer avec l’aspect des vab agissant au Sahel et ceux défilant le 14 juillet

  2. Clavier dit :

    Ce qui manque aux FDO c’est surtout une flotte de canons à eau ……..

    • lym dit :

      Ou des politiques qui permettent de les laisser au garage…

    • Thaurac dit :

      Chez les caldoches c’est des rimailleuses sur tourelle 😉

      • Bangkapi dit :

        Je ne pense pas qu’il y ai beaucoup de  » caldoches  » qui agressent le FDO.
        Plutôt des  » kanaks « 

        • Thaurac dit :

          Par caldoches je parlais des habitants et au moment où je l’ai écris je savais qu’il y aurait une remarque 😉

        • Galopant dit :

          La majorité des kanaks réclament indépendance, l’onu a déjà demandé un référendum en 1961, mais à cet époque, les kanaks étaient en immense majorité, finalement ce référendum a eu lieu à cette année. Coup théâtre, les blancs sont en majorité dans la population, donc on l’appelle un bidon référendum.

          • Thomas dit :

            Vous voulez dire comme au Tibet avec les Hans en quelque sorte ?
            On attends avec impatience la tenue des référendums au Tibet et au Xinjiang, camarade Galopant !
            Que le cheval fou n’oublie pas que son immense pays ne produit pas du tout assez de nourriture pour nourrir sa population.
            Camarade Galopant, ne la ramenez pas trop non plus !

          • John dit :

            @Thomas,
            Je ne comprends pas cette stratégie de défense…
            La France a des torts qu’il faut accepter. Une personne venant d’un pays loin d’être parfait peut aussi critiquer les torts d’autres pays.
            Donc fermer les yeux en critiquant les autres… Bah c’est pas honnête intellectuellement.
            Et parfois, un point de vue externe peut faire voir les choses autrement et ouvrir un réel débat.

            Et si on va plus loin, quand on vient à se défendre en se comparant aux pays les moins démocratiques au monde et les plus douteux… Ca me semble problématique.

          • Électeur dit :

            @ Galopante, beaucoup de Kanaks votent contre l’indépendance parce qu’ils ont compris qu’ils perdraient la protection sociale française.
            .
            De plus, tout le monde peut observer que l’on se bouscule pour venir s’installer en France.
            .
            Les Kanaks, qui ne sont pas plus cons que d’autres, se disent que ce n’est pas le moment de quitter cette France qui attire tout le monde.
            .
            Et ils sont très contents que les referendum précédents, y compris celui de 1961 qui vous chagrine, ne leur aient pas donné l’indépendance.

  3. MAS 36 dit :

    Que les autres administrations fassent de même avec leurs véhicules, ministres, anciens ministres, anciens présidents, hauts fonctionnaires etc…

  4. As spartan dit :

    Belle réalisation d’une société française qui plus est. La caisse du VBRG est parfaitement adapté à ses missions, la remotorisation est ce qu’il y a de plus intelligent a faire. Pas besoin d’un engin hyper sophistiqué qui sera en rade au premier cocktail molotov jeté dessus.

    • John dit :

      Moderne ne signifie pas forcément sophistiqué…
      Et il faudra revoir votre copie… Regardez les bandes d’arrêt d^’urgence d’auto-routes, et les routes.
      Malgré le nombre de véhicules en hausse continue, le nombre de véhicules en panne est en baisse. Et ce avec une meilleure efficacité énergétique ce qui permet:
      – soit une meilleure autonomie.
      – meilleure protection
      – meilleur emport

  5. petitjean dit :

    « une flotte de qui pourraient repartir pour trente, quarante ou cinquante ans »
    pourquoi pas un siècle ??!!
    se rend-t-il compte de ce qu’il dit ?…………………..

    • GRADLON dit :

      Parfaitement
      Remotorise et climatisé le vbrg fera l’affaire pendant plusieurs décennies
      Arrêtons d’avoir une mentalité de pompiers qui veulent changer leurs véhicules tous les deux ou trois ans
      Exemple dans ma commune un camion feu de forêt avec 13000 km au compteur vient d’être remplacé par un neuf et un véhicule de secours routier vient d’être mis en place ( 10 accidents par an sur le secteur)
      Ce n’est pas grave c’est nous qu’on paye comme disait Coluche

      • PK dit :

        Je ne connais pas le contexte, donc je ne juge pas ce que ces SP ont fait.

        Il faut cependant savoir que le matériel des SP ne s’usent pas principalement sur les kilomètres parcourus, mais sur le temps moteur. Typiquement, un CCF (feu de forêt), comme un fourgon incendie, fait très peu de kilomètres. En revanche, ils ont des tonnes d’heures de moteurs au compteur (car le fourgon est à l’arrêt avec un moteur qui tourne (haut dans les tours) sans arrêt pendant des heures, parfois une journée entière. Les moteurs sont rarement conçus pour cet usage et se retrouvent à genoux à rapidement, même avec des kilométrages ridicules.

        Les seuls engins qui avalent vraiment des kilomètres sont les ambulances (VSAV) dont les moteurs tournent aussi à l’arrêt pendant l’intervention.

      • perry57 dit :

        c’est pas faux pour avoir travaillé dans un SDIS de première catégorie pendant 10 ans. Il ne faut pas « trop » gratter la peinture rouge, les pékins moyens seraient vite déçu par l’envers du décor…

        • ekiM dit :

          En Gendarmerie, il n’y avait même pas besoin de gratter la peinture bleu … Elle éait déjà partie (avec les stickers) depuis belle lurette … Mais cela s’est beaucoup amélioré ces dernières années.

        • revnonausujai dit :

          exact, les politiques qui détiennent le tiroir caisse sont tétanisés devant les demandes des pompiers, d’une part parce que ceux ci sont populaires, d’autre part parce qu’en cas de défaut ou mauvaise prestation des secours, les SP auront vite fait de mettre le plantage sur le compte de la radinerie des financiers qui ne leur ont pas accordé le matériel qu’ils demandaient

          • Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

            @ revno, oui vous avez raison mais surtout les pompiers fréquentent les partis politiques et siègent dans les assemblées politiques locales (dans le département voisin, en civil et à titre perso : ils se rendent aux réunions avec la voiture de fonction banalisée).
            .
            De ce fait leur budget est intouchable.
            .
            Ce n’est pas le cas des militaires parce que ceux-ci sont statutairement interdits de séjour dans les partis politiques et autorisés depuis seulement 2014 à siéger dans les assemblées politiques locales où se font les carrières des futurs ministres et anciens ministres.

    • Électeur dit :

      @ petitjean, il sait surtout à qui il parle : dans trente, quarante ou cinquante ans, les élus n’en ont rien à foutre.
      À cette échéance ils seront tous à la retraite. Une retraite à laquelle personne ne semble avoir l’intention de changer un iota, et c’est uniquement ce qui leur importe.

  6. Barfly dit :

    On ne peut pas acheter une trentaine de griffon (spec anti émeute).
    Quoi qu’il arrive, ils vont servir dans les prochaines années. Juste une intuition comme ça.

    • Wrecker47 dit :

      Le Griffon est trop gros ,trop lourd et coûte plus cher qu’un VAB remanié et équipé façon Gendarmerie mobile …
      Les « croqueurs de chars » ont plus d’un tour dans leur sac pour les pièger au bons endroits, les isoler et les cramer !Comme pour le VBRG :
      -Répandez de l’huile de vidange en nappe ,dans un virage routier ou un carrefour , un câble de bonne taille bien tendu ayant enfilés quelques fûts vides ,le résultat ne se fait pas attendre! …C’est le Pb des 4×4 …Les « clous carrés  » ne sont pas mal non plus …

  7. R2D2 dit :

    Ils auraient pu aussi transformer à tres bon prix leurs VBC-90 – naturellement en remplacant la tourelle – si ils ne les avaient pas virés.
    Et cela aurait permis de mutualiser la MCO avec les VAB qu’ils vont récupérer de l’armée.
    En tout cas maintenant ils sont sur le marché:
    https://www.omat.fr/2016/02/12/renault-vbc-90-f4-avalaible-27/?lang=en
    « THESE VEHICLES WERE BOUGHT BY THE FRENCH POLICE. THEIR ROLE WAS SERVING LOCAL SUPPORT TACTICS IN AN INVASION OF FRANCE. THEY HAVE NEVER BEEN USED IN OPERATION AND ARE CLOSE TO THE NINE. THEY HAVE NEVER LEAVES FRANCE AND ALWAYS HAVE BEEN PROPERLY MAINTAINED AND STORED AS OF ENGAGEMENT MATERIALS »

    • TINA2009 dit :

      J’ai oublié le plus beau :
      – Mirage F1 ( de plusieurs versions) : retrofit, maintenance…. Et bye, bye pour d’autres missions…. Pour les USA …. Bravo aux nouveaux acquéreurs ( DRAKEN INT, ATAC) et industriels ( SABCA…). Et L’index levé pour mes camarades aviateurs, pour lequel ce parc de mirages F1aurait pu être affecter… Et ainsi économiser le potentiel de vol des M2000. … Ce qui est valable pour les M F1, l’est également pour les M2000 N …

      A travers ces quelques exemples , le constat factuel est « QUE DE GACHIS … ». Et de valeur du Taux de résilience théorique bien bas, trop bas… Et de valeur du Taux de cohésion structurelle de nos armées bien bas, trop bas…
      Heureusement, c’est que tout cela a été planifié… Et que le Plan se déroule comme prévu…Sans aucune opposition, AUCUNE OPPOSITION!

      L’idée des VBC 90 à modifier, est une excellente idée… Dès lors qu’ils sont toujours disponibles et sur le territoire national…

    • GRADLON dit :

      Pour les VBC 90 les gendarmes ne les ont pas virés comme vous dites mais c’est le MINDEF qui leur a repris dans le cadre d’un réaménagement des missions du GBGM
      Auparavant ce groupement comptait un escadron d’automitrailleuses , plusieurs de VTT , de VBC 90 et de VBRG
      Compte tenu de la professionnalisation de l’AT il a été jugé qu’ en cas de besoin de protection des instances gouvernementales les blindés de cette dernière aurait pu être employés et rendaient donc inutile le doublon gie
      Ne sont restés que les vbrg qui sont en bleu gie et ont été étudiés pour le maintien de l’ordre

    • TINA2009 dit :

      Bsr R2D2 !

      Excellente réflexion!
      – les VBC -90- sont -ils toujours sur le marché ????
      – Le retrofit des VBRG et des VAB est un exemple parfait de ce que nous aurions du effectuer avec d’autres équipements et les personnels de nos armées, pour maintenir la cohésion interarmées, la valeur du taux de résilience le moins bas, la valeur du taux de résistance le moins bas. Je citerai : Les VAB HOT, Les Mirages F1, La frégate CASSARD, le non rétrofit et la non-modernisation de la frégate JEAN BART à ce jour…
      Une fragilité de nos armées voulue par les globalistes-mondialistes.

  8. Louis le funeste dit :

    Et des chariotes à bras Louis le 14ieme… pour rire. Tant mieux si nos vénérables VAB trouvent une seconde jeunesse couleur bleue gendarmette… c’est préférable à la fonderie. Si tant est que le matériel soit adapté à sa future mission.

    • Achille Talon dit :

      Mon cher voisin, vous oubliez un gros défaut à ce matériel (mais ça ne m’étonne pas de vous) : la presse va pouvoir se régaler en dramatisant : « le gouvernement fait donner les blindés ! » « Ces engins de combat de l’armée ont été attribués à la Gendarmerie parce qu’ils n’étaient plus suffisants contre des ennemis armés : contre la foule sans armes, c’est moins problématique ! »
      Réfléchissez un peu, Lefuneste ! Souvenez-vous de mai68, quand Dany le Rouge accusait les forces de l’ordre d’utiliser des » gaz de combat », la presse faisait chorus.
      .
      Pour le présent recyclage il fallait parler de « véhicules tout-terrain à carrosserie en aluminium » et leur trouver un nom gentil, voire ridicule : « dindon » par exemple.
      .
      Il y a trop de Lefuneste comme vous dans nos états-majors.

  9. Thaurac dit :

    Sympa ce retrofit, voire plus moteur boite changés…il va mettre en confiance les gendarmes qui se déplacent en N.Calédonie, et qui essuient des tirs dans des embuscades, mais il manque la riposte…

  10. PK dit :

    C’est une bonne chose, système D proverbiale des soldats français… car on préfère filer de l’argent ailleurs.

  11. Xaintrailles dit :

    Belle idée que de recycler des engins obsolètes de l’armée de terre ; les écologistes ou déclarés comme tels ne pourront que s’incliner devant un tel choix. Espérons qu’ils pourront être adaptés au mieux aux missions à accomplir !… Sûrement imprudent de se projeter avec ce qui sera utile dans 40 ou 50 ans.

  12. Plusdepognon dit :

    Concernant les autres véhicules, nos amis de l’IFRAP conseillent une externalisation de 66% des véhicules de la police et de la gendarmerie :
    https://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/securite-la-masse-salariale-des-gendarmes-et-policiers-grossit-au-detriment-des-equipements-20191211

    C’est beau comme du Reagan ou du Tatcher…

  13. Fougasse dit :

    Le choix de la gendarmerie est très pragmatique et le rapport qualité sur coût sans-doute excellent. Seul inconvénient : si les VAB sont sur-blindés, ils n’ont pas de lame, tandis que l’amélioration de la protection du VBRG – s’il y en a une – n’est pas détaillée. On peut imaginer que s’il était possible de sur-blinder les VBRG restants aussi bien qu’un VAB, il n’y aurait pas besoin de gérer deux flottes de véhicules mais ce n’est qu’une supposition.
    Dans tous les cas, on reste sur du 4×4, avec les limitations que l’on sait, mais faute de grives…

    • Wrecker47 dit :

      En Bosnie il y avait quelques « VAB à Lames »….C’était des « chasse-neiges' »tellement mauvais qu’on les laissait sur les parcs !

  14. Cricri dit :

    Berlier c’est costaud!
    Il y a déjà eu le retrofit des 8KT pour le bénéfice de tout le monde (l’armée et les contribuables )
    Et pour les plus sceptiques le B52 SERA retiré de service à plus de 100 ans d’âge!
    Le plus important c’est qu’il remplisse la mission

  15. Jean la Gaillarde dit :

    Je suis gendarme, je prend du recul, je réfléchis, j’ai connu le VBRG en Calédo et voici ma réflexion :
    1- Le VBRG est fait pour dégager des barricades ou libérer des axes, en sécurité, afin de permettre le déploiement ensuite des FO. Assurer une protection entre les émeutiers et les FO. Enfin permettre l’évacuation de personnels blessés, dans une ambiance dégradé en permettant éventuellement un appui (feu ou lacry).
    2- En métropole, reconnaissance de barricades, dégagement d’axe, appui au FO pour reprendre le terrain et évacuation en cas de montée dans la dégradation de la tension.
    Je rappelle à toute fins utiles qu’en France, l’utilisation des FO est graduée. L’autorité civile, le Préfet, en zone urbaine, utilise principalement la force de police, lorsque la situation devient plus tendue, il a la possibilité de demander l’apport des escadron de gendarmerie mobile qui, eux, peuvent de manière toujours graduée, passer du MO, au rétablissement de l’ordre, voir à l’appui des armées, dans des situations particulièrement dégradées (Guerre civile, attaques terroristes d’empleur …) avec les moyens adéquats. C’est d’ailleurs pour cela que la Gendarmerie, avait un escadron blindée et un escadron parachutiste jusqu’à récemment.
    Alors, après une petite réflexion je prend acte que la DGGN a pris une décision qui me paraît, particulièrement intéressante à savoir :
    Transformation de VAB en véhicule MO et Rétablissement de l’ordre avec une localisation sur l’Outre-mer. Je dis oui, et même bien vu car, il faut que les forces de l’ordre puissent tenir, au moins 24 heures voir plus, avant que des renforts interviennent de la Métropole et, la situation peut très rapidement devenir insurrectionnelle du fait que l’adversaire sait qu’il a un certain temps devant lui pour agir. Les VAB sont blindé à un niveau qui permet d’aller loin dans ce type de confrontation. L’armée nous les cède puisque sinon, ils partent à la ferraille, on les motorise à neuf, on y met un treuil, une lame, un disperseur lacry et on peut même garder le tourelleau pour une ANF1, au cas où. Le coùt est largement acceptable.
    Les VBRG, moins blindée, sont motorisés à neuf, l’ergonomie intérieur peut être revu, les caisses sont indestructibles et ils vont effectivement pouvoir de nouveau remplir la mission qui est la leur. Ces VBRG seront localisé en Métropole. Le coût la encore est limité. Ainsi, la Gendarmerie se dote de deux niveaux de capacité d’engagement, si je caricature, un lourd (VAB) et un léger (VBRG) pour une montée graduée, de gestion de tension. C’est, je pense, intelligent, économique, écologique car on réutilise du matériel qui est obsolète pour l’armée mais suffisant pour la Gendarmerie, et on rénove un véhicule qui a finalement bien fonctionné durant 40 ans tout en se donnant une capacité plus « lourde » pour certains cas insurrectionnels.
    Je tiens à préciser que je ne suis pas de la DGGN mais lorsque des choses intelligentes sont faites par nos chefs hiérarchiques, on se doit de le reconnaître. L’argent ainsi économisé permettra de faire les travaux nécessaires dans les casernement, logements des familles, poursuivre la dotation de véhicules des escadrons et brigades qui, là par contre, ne peut pas faire l’objet de modernisation ou autre rétrofyte.
    Pour moi, excellentes décisions. Après, ce n’est que ma réflexion et elle vaut ce qu’elle vaut.

  16. NARVAL dit :

    Un nouvel engin de M.O doit prendre en compte les faiblesses constatées dans l’ancien et si la solution qui semble adoptée – faute de moyens financiers-aujourd’hui de moderniser ceux existants pallie certaines de ces faiblesses il en est une criante -pour ceux qui ont souvent employé les VBRG- qui est negligée – ce sont les limites imposées par la nature du terrain et par certains obstacles à savoir des fossés de bas côté un peu large, des terrains glissants , trop mous, ou des barricades bien fixées. Et là, seul un véhicule 6 X 6 (donc à 6 roues pour ceux qui ne connaissent pas le sujet) est de nature à apporter une réponse convenable soit en franchissant l’obstacle soit en limitant les risques d’enlisement. Le VBRG ou son successeur ne limite pas son interêt au seul MO urbain. Pensons par exemple aux ZAD ! Ce matériel devra avoir une durée de vie d’au moins 30 ans, c’est donc l’avenir lointain que l’on engage .

    • Wrecker47 dit :

      Aucun VAB de l’armée de terre n’existe en 6×6 (sauf prototypes )…quand à son efficacité vu sous l’angle Gendarmerie çà reste à démontrer !

    • Jean la Gaillarde dit :

      Oui. votre position se défend ! Mais on aura pas l’argent pour acheter des 6X6 …. alors, on abandonne les blindés en gendarmerie ? Nous n’aurons pas de VAB ou de VBRG 6X6 ….. il y avait eu des études, le VBRG 6X6 avait été fabriqué par Berliet à l’époque, et déjà, vu le prix, la Gendarmerie s’était rabattue sur le 4X4. Alors aujourd’hui, avec un budget qui ne nous permet tout juste de faire rouler jusqu’en décembre les véhicules des brigades, un 6X6 !!!!! Il a aussi un VAB 6X6, acheté d’ailleurs par le Maroc ;;;; Mais voilà … les sous !!!!
      Après, votre commentaire est cohérent, et certainement, fais l’objet d’une demande remontée du terrain … mais comme d’habitude, il va falloir faire des choix … A mon avis c’est soit on abandonne le concept de blindée en Gendarmerie, soit on accepte le rétrofyte des VAB et des VBRG. Après, si on avait l’argent, moi j’aurais été pour un VBCI Gendarmerie !!!! A fond pour !!!!

  17. Plusdepognon dit :

    Comme nous sommes sur un sujet « blindé », un petit lien sur la préparation du 3ème RIMA ( le « grand trois » n’est pas le surnom de leur régiment, mais on va pas chipoter) :
    https://forcesoperations.com/le-3e-rima-deploiera-les-premiers-griffon-en-opex/

    • Bangkapi dit :

      Debout les morts
      Et au mon de dieu…

    • Plusdepognon dit :

      Pfiouu, Wikipedia peut être utile, mais le 3ème RPIMA est surnommé comment du coup ?

      • Bangkapi dit :

        J’ai eu l’honneur de servir au 3ème RIMa mais je ne me souviens pas d’un surnom.
         » Debout les morts  » était inscrit sur un ses premiers insignes et ce cri était sois-disant utilisé durant la guerre 14/18.
        Pour le 3ème RPIMa que je passe mon tour. Je l’ai bien cotoyé en Opex mais de là à me souvenir de son surnom !

        • Plusdepognon dit :

          @ Bangkapi
          Ben justement, il me semblait que c’était « le grand 3 ». Car le surnom du 8ème RPIMA est « le grand 8 ».
          https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/11/2834159-les-volontaires-du-8-sont-arrives-en-cote-d-ivoire.html

          • Stratège de la Guerre des boutons et des batailles de bérets dit :

            Le surnom « grand huit » est une plaisanterie, une moquerie inventée par d’autres que ceux du 8ème RPIMa.
            .
            C’est une allusion aux fêtes foraines pour suggérer que ce régiment manque de sérieux (c’est une calomnie, bien sûr).
            .
            Quant au Grand Trois (3ème RIMa, basé dans le Morbihan), c’est son surnom officiel car il fait partie des « Quatre Grands » créés au 19ème siècle : ils sont ainsi surnommés pour les différencier des RPIMa, plus récents.
            Il n’y a pas de « grand huit », un surnom utilisé seulement pour se moquer.
            .
            Quant à « debout les morts ! » c’est bien la devise du Grand Trois.

      • Ancien du Grand Trois dit :

        @ Plusdegnon
        Merci de ne pas confondre le Grand Trois, créé en 1831, dont la devise est « debout les morts » et le 3ème RPIMa, respectable aussi mais beaucoup plus jeune (créé au moment de l’Indo, me semble-t-il).

  18. Wrecker47 dit :

    Une version de » bull à roues » habillés et blindés, me semblerait plus logique et moins coûteuse en pièces détachées et motorisation que de vieux VAB transformés bien plus lourds et vulnérables aux IED …L’Ennemi a changé aussi de mesures pour s’en prendre aux blindés !

    • dolgan dit :

      Vous faites tenir combien de gendarmes dans la cabine d’un Bull blindé?
      .
      C’est des véhicules de maintien de l’ordre. alors les IED … Mais le VAB n’est pas vulnérable aux IED (il a pas mal de vies sauvées au compteur pour le prouver) et un bull au blindage serait bien moins résistant aux IED. Soyez cohérents dans vos propos SVP.

  19. NARVAL dit :

    Pour corriger un « post » paru plus haut laissant croire que le VBRG serait plus léger que le VAB donc que l’on pourrait les engager dans des situations de gravité différente une fois modernisés . Ce sont deux engins de la classe 13 tonnes entrés en service à la même époque à deux ans près . Donc ce sont tous les deux de « vieux serviteurs » le second étant à l »origine plus « guerrier » que l’autre . Si , à l’origine ,ils avaient une vocation différente aujourd’hui , une fois peints en bleu comme ce fut le cas par exemple au Liban en 84, ils sont destinés à remplir les mêmes missions….Et ils ont , hélas ,certaines faiblesses en commun puisqu’ils sont tous les deux 4 X 4.

    • Jean la Gaillarde dit :

      oui. Je suis parfaitement en raccord avec ce que vous dites. J’ai dit plus léger mais je me suis mal exprimé. Le VAB a plus de possibilité, en matière de protection sur du « lourd », en face, que le VBRG car le VAB a été conçu pour la guerre, pas le VBRG. Donc votre vision est plus juste que la mienne.

  20. werf dit :

    Dans notre démocratie le maintien de l’ordre doit être fait par la police (43000 fonctionnaires à la préfecture de police de Paris et les compagnies républicaines de sécurité (72 réparties sur tout le territoire) et non par des militaires. A mon sens, la gendarmerie mobile doit être dissoute et ses effectifs répartis dans les brigades dans les régions et départements en fonction des besoins répertoriés grâce aux études menées et Retex suite aux rapports d’intervention. Officiers de police judiciaires, ils doivent apporter leur concours aux magistrats dans le cadre des enquêtes décidées par les procureurs et les juges d’instruction. On en arrive à une grande confusion en France entre la police municipale, de plus en plus armée mais qui n’est pas OPJ), la police et la gendarmerie ce qui n’est pas fait pour que les citoyens retrouvent la confiance dans leurs forces de sécurité et surtout puissent y faire appel simplifié en cas de besoin..

    • Plusdepognon dit :

      @ werf
      C’est un choix très politique :
      https://www.senat.fr/rap/r07-271/r07-27129.html

    • MAS 36 dit :

      Apparemment vous ne connaissez pas toutes les missions dévolues aux gendarmes mobiles . Leur spécificité militaire fait qu’ils peuvent passer d’une situation de maintien de l’ordre à du rétablissement de l’ordre, voire un force d’interposition après un conflit. C’est cette spécificité militaire qui leur permet de traquer les « garimpeiros » en forêt amazonienne, ou d’intervenir dans les tribus Canaque récalcitrantes » en Nouvelles Calédonie où ils se font allumés à la 300 Winchester Magnum (on apprécie les VBRG dans ces situations là).

      De plus vu la diminutions en effectifs des CRS je n’ose imaginer du maintien de l’ordre avec les émeutiers gilets jaune si seule la police exerçait le MO.

      Pour info les mobiles ne sont pas OPJ, en cas de besoin un OPJ de la brigade territoriale locale peut les assister.

      • werf dit :

        La traque des chercheurs d’or brésiliens et guyanais peut être faite par des commandos de l’armée ne serait ce parce qu’il y a des stages commandos organisés toute l’année. Le problème c’est que l’on devrait tirer à vue et détruire systématiquement les camps. Les gendarmes dans une pirogue c’est pas leur métier. Quant à la Nouvelle Calédonie, on a vu le peu de résultats avec l’emploi des gendarmes mobiles. C’est la même chose dans les banlieues en métropole, ce serait une catastrophe avec des morts dans leurs rangs. Et vous voulez que des jeunes s’engagent et restent dans l’armée pour faire du Sentinelle et du maintien de l’ordre. Quant à la qualité d’OPJ il y a une formation ad hoc et il faut juste prêter serment devant un magistrat, rien de bien compliquer pour des militaires de qualité.

        • Jean la Gaillarde dit :

          Ah ah ah !!! Mord de rire … la qualité d’OPJ, rien de bien compliquée ???? Vraiment parfois, ce forum me met du baume à l’âme !!!!!!
          L’OPJ ce n’est que l’examen qui permet à un magistrat d’être procureur ou juge d’instruction et à un policier ou un gendarme d’avoir des moyens de coercitions étendus, c’est à dire, des privations de liberté. Donc, d’après vous, c’est open bar !!!!! Y a qu’à !!!!!! Franchement, le niveau est vraiment très bas !!!

          • Jean la Gaillarde dit :

            Et pour votre gouverne, on ne prête plus serment pour l’OPJ, depuis Vichy !!!!! Il va falloir revoir ces fiches !!!! C’est uniquement pour les GAV et les gendarmes sortant de l’école en tant que Sous-Officier. Pour la petite histoire d’ailleurs, le juge rappelle qu’en tant que représentant de l’ordre, en cas d’infraction établie à notre encontre, la sanction sera double. (Ce que je conçois totalement). Mais le jour où vous prêtez serment, vous sentez bien que vous venez de franchir une autre dimension … pas droit à l’erreur. Et pour l’OPJ, l’erreur de droit peut très vite vous amenez sur une arrestation arbitraire avec tout ce que cela entraîne … alors l’OPJ, c’est pas compliquée !!!!! Laissez moi rire !!!

    • Jean la Gaillarde dit :

      Alors je ne suis pas d’accord car notre système permet, au contraire, une montée graduelle, des forces, en fonction du risque. Ainsi, on donne un éventail plus large à l’autorité administrative, pour gérer les moment de crise. Dans votre réponse, on en arrive au système EU, après les forces de police, il ne reste plus que la garde nationale, appuyée par l’armée (Voir les émeutes étudiantes durant la guerre au Vietnam).

    • Expression libre dit :

      Moi, dans une démocratie, deux FO bien distinctes me convient. Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

    • GRADLON dit :

      Commentaire de policier sans doute
      Au nom de l’Europe demandez aussi la dissolution de la Garde Civile Espagnole,des Carabiniers italiens, de la Maréchaussée Néerlandaise ,de la Garde Nationale Portugaise , de la Gendarmerie Roumaine tous corps militaires
      Quant au côté démocratique que vous évoquez les dernières manifestations des gilets jaunes prouvent que la Gendarmerie dans son action na pas a rougir comparativement avec la police, les saisines respectives des deux inspections le prouvent
      Et pour compléter regardez le nombre de tirs LBD des deux institutions , le nombre de renvois respectifs devant les tribunaux et enfin lisez le rapport annuel sur le respect des régles déontologiques de la Police ,de la Gendarmerie et de l’Administration Pénitentiaire,vous serez édifié
      Alors vos sous entendus sur le côté anti démocratique de l’emploi de militaires !!!!!!!!!!!!

  21. Max dit :

    Des VAB bleus…Toujours sans clim ?

  22. Louis Le funeste dit :

    Je vois, c’est le qualificatif « gendarmette » qui vous a fait de la peine ? Mais j’avoue avoir trouvé la couleur de l’engin très pétillante, un peu Eurovision. Ne vous fâchez pas, il n’y avait aucune intention de nuire. Quand aux futurs commentateurs de l’utilisation de ces engins qu’ils se concertent sexuellement entre eux( que du débat bien sûr…) je préfère savoir nos hommes en sécurité.

  23. NARVAL dit :

    La sécurité des militaires qui servent les VBRG doit constituer une priorité dans le choix de son remplaçant . Je rappelle que ce qui a conduit à installer un tourelleau sur cet engin qui, à l’origine en était dépourvu, ce sont les enseignements tirés de l’affaire d’Aléria ( plus de 10 impacts de balles dans l’un des VBRG (dont plusieurs dans le pare-brise qui a résisté) Deux militaires avaient été tués-et la nuit de Bastia quelques jours plus tard au cours de laquelle un CRS avait été tué par balle . Dans les deux cas on avait du ordonner aux tireurs des engins dépourvus de toute protection sauf le gilet pare-balles de rentrer à l’intérieur . Mais la modification a été beaucoup plus coûteuse que si l’équipement avait été d’origine. D’ailleurs tous les VB n’ont pas reçu cette modification.