Avec le CAPS, l’US Army innove pour améliorer la protection auditive de ses chiens de combat

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

20 contributions

  1. Castel dit :

    Ce chien, avec son bonnet, il me rappelle un peu la « mère grand » dans l’histoire du petit chaperon rouge !!

    • albatros24 dit :

      Les oreilles sont aussi un peu froissées…
      Au vu de la photo je pensais qu elle s’était convertie à l’Islam

    • Plusdepognon dit :

      @ Castel
      Les nôtres ont des lunettes :
      https://youtu.be/0_A1MV–koY

      Ça fait un peu manteau pour chien-chien à sa mémère, mais si c’est efficace…

      • Castel dit :

        @ Plusdepognon

        Une chose est certaine, le terroriste, contrairement au conte, n’aurait pas le temps de lui faire remarquer qu’il avait des grandes dents !!
        Mais si c’était quand même le cas, et que le chien puisse parler, il lui répondrait sûrement :
         » C’est pour mieux te buter mon salaud  » !!!
        Bonne vidéo, une fois de plus, merci

  2. Rintintin dit :

    Dommage que la viande hallal a un gout de poubelle, les bédouins détestent les chiens.

  3. heaume44 dit :

    Doit pas être facile pour un chien de ce genre, surtout au début, d’avoir les oreilles emprisonnées et de ne pas pouvoir les bouger et les orienter à sa guise.
    Mais c’est une excellente idée.

    • Clément dit :

      Vous l’habituez jeune et ça se fera tout seul.

      • Ancien du SSA dit :

        Je pense que oui, mais il sera moins performant qu’avec les oreilles libres. L’homme n’a qu’un seul muscle auriculaire et le plus souvent non fonctionnel ( de rares personnes parviennent à faire bouger leurs oreilles de quelques mm ) le chien en a plusieurs et certaines races telle le berger allemand peuvent faire pivoter leurs oreilles comme un double radar, ce n’est pas pour rien !

  4. Plusdepognon dit :

    Pour un chien tout homme est Napoléon, ce qui explique la grande popularité des chiens 😉
    https://citations.ouest-france.fr/citation-alexandre-vialatte/meilleur-homme-chien-40517.html

  5. Gégétto dit :

    C est le chien de Pappy Boyington?

  6. Ancien du SSA dit :

    Effectivement le chien ainsi protégé par cette cape ( CAPS ) sera certainement moins sensible spécialement aux lésions de blast ( souffle ) auquel il risque d’être exposé en tant que combattant de l’avant, mais son ouïe sera certainement amoindrie aussi ! Sinon bravo pour l’utilisation « montée dans l’hélico »…
    Les recherches sur la protection de l’ouïe du combattant sont assurées dans notre pays essentiellement par l’ISL : Institut franco-allemand de Saint-Louis. Il est possible que les connexions manquent avec le 132° GCAT….
    Elles se poursuivent avec l’idéal de la protection qui permette de communiquer au mieux, les protections dites actives, éliminant seulement les bruits dangereux tout en combattant, restant pour l’instant une sorte de Graal…
    Problème donc pas si évident, pour l’homme comme pour le chien.

    • Ancien du SSA dit :

      Depuis cette année 2019 il faut dire 132° RIC et plus GCAT ou BCAT ; RIC pour régiment d’infanterie cynotechnique, et c’est bien cette unité qui est chargée de la formation du couple maître et chien, de la doctrine cynotechnique des armées et aussi des recherches en ce domaine ( voir site du 132° RIC ).

  7. ScopeWizard dit :

    « il s’agit d’un dispositif de 2,5 cm d’épaisseur, fabriqué avec des matériaux absorbants acoustiques légers, permettant de filtrer les sons indésirables. »

    Un chien doit être en mesure de tout entendre , tous les sons ; si par le CAPS , cette faculté auditive est réduite , quand bien même ce soit dans le but de protéger son ouïe de telle ou telle agression/nuisance sonore , cela sera t-il valable en toutes circonstances ?

    La question est : quid du CAPS si de toute façon le chien évolue sur une longue période dans un environnement hyper-bruyant , sera t-il toujours capable de discerner les « bons » sons des « mauvais » ?

    Pire , ne risque t-il pas d’ accoutumance et de ne plus s’ intéresser à certains sons , ce qui peut se retourner contre lui et nuire à son efficacité ?

    Un chien reste un animal , on peut lui faire faire beaucoup de choses y compris le faire chasser , lui faire exécuter des numéros de cirque , le transformer en auxiliaire des secours ou de personnes souffrant de handicaps , en détecteur de drogue ou d’ explosifs , ou encore l’ envoyer seul dans l’ espace tellement ce brave et meilleur ami de l’ Homme peut être docile et « attaché » à celui qu’ il considère comme son maître . Cependant , ne jamais se leurrer pour autant , un chien n’ est pas du tout fait pour tout ça .

    Par conséquent , certains « amoureux des bêtes » ou « amoureux de la liasse de billets » c’ est selon , préfèreraient que ce soient des machines qui prennent le relais , certains « moins amoureux des bêtes mais motivés par la gloriole et le son de la liasse de billets » mènent des travaux visant à augmenter artificiellement les capacités canines , le résultat d’ ores et déjà prévisible étant qu’ un jour , peut-être pas si lointain , le chien sera considéré différemment et aura perdu beaucoup de son intérêt pour les humains que nous prétendons être …………

    En fait , je crains qu’ à l’ avenir , le chien « outil » ne disparaisse définitivement du paysage ce qui risque d’ entraîner la fin de certaines races , quant aux chiens de « compagnie » , là aussi le robot arrive , les mentalités suivent…………..

    Suivant ce qui prendra le dessus , s’ il est remplacé par la machine , il finira donc comme animal sauvage , de musée , plus vraisemblablement comme animal de boucherie .

    Triste , scandaleux , ignoble sans-doute , mais l’ Homme est ainsi , le concernant je ne m’ attends à rien de bien .

    • Xaintrailles dit :

      Ne dramatisez pas, il y a plus de 7 millions de chiens en France et le nombre de chiens militaires est je pense de l’ordre de quelques milliers, pas plus… Même si je suis contre l’utilisation abusive de ce « meilleur ami de l’homme » en guerre ! Voir article Wikipédia très instructif sur les chiens de guerre, dont l’utilisation remonte à l’Antiquité…
      Pour le chien qui va « au sacrifice » à la place d’un homme, un robot si cela est possible, serait bien sûr préférable !
      Enfant, mon premier ami chien fut le très beau berger allemand d’un légionnaire, mais curieusement je me souviens du toucher de son poil et de son odeur, mais pas de son nom… seulement du nom de légion de son maître.

      • ScopeWizard dit :

        @Xaintrailles

        Il n’ est pas question de dramatiser , il s’ agit d’ anticiper l’ avenir par rapport à un cours logique compte tenu de ce qu’ est le présent , celui que nous vivons .

        Revenons aux sources …………

        Pourquoi l’ Homme a t-il inventé la machine ? Par orgueil ou vanité ?
        Oui , sûrement , en partie , mais pas seulement .
        Avant-tout parce qu’ il en a eu besoin et parce que les avancées scientifiques sont en constant progrès .

        Il en a eu besoin pourquoi ?

        Pour l’ aider , pour l’ assister dans des tâches difficiles , longues , pénibles , répétitives .
        Donc au départ , la machine qui n’ était ni électrique , ni encore moins électronique lui a permis de moins se fatiguer , d’ augmenter l’ efficacité de ce qu’ il pouvait par exemple tirer des animaux .

        Mais sur le plan militaire elle lui a aussi servi à se défendre ou à attaquer .

        Au fil du temps , plus la machine s’ est perfectionnée , plus elle a été étendue à un nombre croissant de domaines , de secteurs , plus elle a permis aux détenteurs du capital de mettre en place le Capitalisme sous sa forme industrielle qui de « production » lorsqu’ il s’ agissait par exemple de produire de l’ acier pour les trains , les bateaux , les édifices , etc , va devenir « consommation » , c’ est à dire qu’ en tant qu’ outil industriel la machine va produire non seulement des biens pour la classe aisée , par exemple les véhicules à moteur , mais aussi pour la masse de nombre de ceux qui jusque là vivaient et subvenaient à leurs besoins en auto-suffisance notamment sur le plan alimentaire .

        Rapidement , afin de répondre aux exigences de la société de consommation en devenir autant qu’ en expansion censée nous offrir l’ abondance , la machine va permettre d’ accroître le « rendement » et qui dit « rendement » dit « profit » donc les Hommes vont être poussés à travailler plus et mieux de façon à toujours augmenter ledit profit , la meilleure illustration étant la généralisation du travail à la chaîne chez Ford aux USA .

        Par conséquent , fort logiquement , la machine , d’ outil d’ assistance aux Humains , tend de plus en plus à le remplacer surtout avec l’ émergence et le développement de toute la robotique qui jusqu’ à présent a été freinée par la « Mondialisation » , c’ est à dire par la délocalisation d’ usines dans des pays où une main d’ œuvre moins coûteuse avait permis d’ augmenter le rendement car je vous rappelle le fondamental suivant : le but premier de toute entreprise est de générer un profit ; donc fort logiquement dans un système Capitaliste-Libéral plus ce profit sera important , mieux ce sera .

        Jusqu’ ici ces « délocalisations » ont permis cela mais aujourd’ hui c’ est la robotique et l’ automation qui prennent le relais donc il y a fort à parier que les usines délocalisées vont revenir chez-nous , seulement là où 5000 ouvriers étaient nécessaires , avec toute cette robotique seuls 50 suffiront ………….

        Par conséquent , que la machine se substitue à l’ Homme ou à l’ Animal dès lors qu’ il s’ agit d’ effectuer des tâches ou travaux périlleux voire hyper-dangereux , quoi de plus logique , quoi de plus normal …….
        Seulement , d’ après ce que nous pouvons observer , ce n’ est pas vers un recours limité à la machine vers lequel l’ Humanité s’ achemine , c’ est vers sa complète généralisation ………..

        Donc , imaginez : si des « puissants » ne voient aucun inconvénient à remplacer leurs semblables par des machines , ce qu’ il en sera pour le règne animal dès lors que la science le permettra ………….. à moins de « cyberniser » le vivant , la machine occupera une place au moins égale à celle de ses créateurs ……………

        Question : compte tenu de l’ état actuel de notre « biodiversité » si mal en point , mais qu’ en sera t-il demain ?

        Sachant que l’ ultime recul de nos conceptions morales risque de nous conduire au « Soleil Vert » voire à bien pire avec la génétique , seulement peut-être vivrons-nous alors plusieurs siècles , une partie de l’ Humanité se sera expatriée vers d’ autres planètes que la Terre qui tôt ou tard sera considérée comme « bonne à jeter »…………..qui sait ?

        https://www.youtube.com/watch?v=N_jGOKYHxaQ