!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Marine nationale a des difficultés pour recruter, ce qui met certaines spécialités sous grosse tension

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

113 contributions

  1. Stoltenberg dit :

    Tout d’abord, je tiens à rappeller qu’il y a environ 9 % de chômeurs dans ce pays, notamment parmi les jeunes. Et en ce qui concerne les métiers hautement qualifiés, comme les ingénieurs, il faut être capable de valoriser et bien rémunérer ces postes. Et je pense que beaucoup de jeunes issus des meilleures écoles d’ingénieurs voudront y postuler. Si une entreprise privée est capable de bien payer ses ingénieurs, alors je ne comprends pas pourquoi l’armée ne serait pas capable de le faire.

    • TINA2009 dit :

      Bsr STOLTENBERG !

      Veuillez m’excuser « ma proximité » mais votre commentaire m’a ému ( même moi, vous rendez- vous compte ????).
      Aussi , je vais me la jouer STOLTENBERG :
      « Tout d’abord , je tiens à rappeler qu’il y a environ 18% de chômeurs dans ce pays ( Dont 43.8% ne sont pas nés sur le territoire national français) , dont 29.91 % parmi les jeunes de – de 24 ans.ET en ce qui concerne les métiers hautement qualifiés, comme les ingénieurs, il faut être capable de valoriser et bien rémunérer ces postes. Cependant, le constat sur la dotation actuelle – sur notre territoire – d’entreprises et institutions à même de valoriser et bien rémunérer ces postes ne permet plus de satisfaire à la totalité de la population de jeunes – et moins jeunes , bien bien moins jeunes, voir même jeunes/vieux, voir même vieux encore jeunes ( si c’est pas dans le slip , c’est dans la tête et ou les jambes…) – en quête de postes mieux valorisés et mieux rémunérés…
      Et je pense que beaucoup de jeunes issus des meilleures écoles d’ingénieurs voudront y postuler. Si une entreprise privée est capable de bien payer ses ingénieurs, alors je ne comprends pas pourquoi l’armée ne serait pas capable de le faire. ».

      Je pense également que nombre d’ingénieurs moins jeunes , voir carrément vieux…. Mais aussi et SURTOUT des TECHNICIENS SUPERIEURS sont à la recherche de postes mieux valorisés et mieux rémunérés …
      EN CE SENS, RIEN A ESPERER DE NOS DECIDEURS ET DE LEURS MANDANTS , SAUF A LES METTRE HORS D’ETAT DE NUIRE !
      AINSI SOIT NOUS!

    • L'Espadon dit :

      Sauf que ce ne sont pas des ingénieurs que la marine veut, mais des techniciens.

      • Stoltenberg dit :

        En ce qui concerne les techniciens, le problème c’est bien évidemment l’éducation supérieure qui dirige tout le monde vers des filières académiques.

        • Stoltenberg dit :

          Et puis la désindustrialisation massive pratiquée depuis des décennies. Songez-y quand E. Macron va bientôt signer des contrats avec la Chine communiste en vantant les prétendus bienfaits du commerce avec cet état-voyou.

        • albatros dit :

          C’est avant tout le fait de vous et moi, nous français en fait…plutôt que les sages enseignants de l’université ou des grandes ecoles soyons réaliste et surtout justes pour une fois Monsieur Stoltenberg…
          Tous les français veulent que leur progéniture travaille dans un bureau et ne pioche pas du matin au soir si vous voyez ce que je veux dire…vous aimeriez que votre fille porte un casque et manie la pelle sous la pluie de novembre dans la boue M. Stoltenberg ?
          En Allemagne ou Suisse (j’aime bien citer ce pays, je sais) vous trouverez 50% des jeunes qui se destinent avec enthousiasme à l’apprentissage d’abord pour une excellente carrière ensuite .
          Si en Frances seul Bérégovoy (un gaucho comme vous dite) avait le CAP et seulement le CAP (ce qui l’honore) vous trouverez plus d’énarques que d’ex apprentis chez nos PDG, banquiers, sinistres sous sinitres-ce qui n’est pas le cas de la Suisse où plusieurs PDG et ministres sont d’ex ouvriers techniciens ingénieurs…
          Yakafocon me direz vous…
          Yaka changer les français alors. bon courage vaste programme

          • Stoltenberg dit :

            Non, pas du tout. L’industrie et l’armée étaient des instruments traditionnels d’ascension sociale. La première a été détruite par les globalistes et la seconde par les socialistes qui préféraient allouer des ressources ailleurs (social), en argumentant que nous allions vivre éternellement en paix sous le signe du libéralisme et des échanges internationaux. Le résultat de tout cela c’est la suppression de ces métiers manuels valorisants et l’expansion des métiers du secteur des services. C’est ce processus qui est responsable pour une grande partie d’inégalités salariales. Ce transfert du capital humain des secteurs où il est plus utile vers des secteurs où il est moins utile. Et l’éducation nationale y a contribué en orientant volontairement les jeunes vers ces secteurs moins productifs. Un ouvrier du BTP a aujourd’hui de bien meilleures perspectives qu’un diplômé en sociologie ou en journalisme.
            .
            En général : bonne formation académique (bonnes écoles d’ingénieurs, bonnes formations académiques, comme la médecine, les maths, la physique etc.) > formation aux métiers manuels > formations académiques peu valorisantes (faculté de sociologie, histoire, études du genre, école de journalisme etc.). Ce qui ne veut pas du tout dire qu’un ancien d’une faculté de mathématiques aura, à la fin de sa carrière, plus d’argent qu’un mécanicien ou plombier débrouillard. Vous pourrez demander aux fabricants français les plus réputés qui de leur point de vue est plus précieux : un soudeur ou un diplômé de la fac d’histoire ? À votre avis, qu’est-ce qu’ils vont répondre ?

      • jean leguen dit :

        … et pourtant … elle continue à recruter des ingénieurs avec des prerogatives, des soldes et surtout des attitudes de nature à décourager « ceux d’en bas » … en particulier le fait que pour assurer leurs belles carrières, on fait des recrutements glissants qui préparent à dans 17 ans … dans le privé, cela s’appelle contre-produire …

    • Albatros24 dit :

      Parce qu’il faut faire des zéconomies pour rembourser la dette…
      Comme vous même le réclamez ardemment… (Vous savez quand vous dites que nous sommes en situation catastrophique. Voir notre dernière conversation sur la relance…)
      Et que technicien dans le privé à 35 heures
      cela rapporte plus que de risquer sa peau dans un soum pour le SMIC amélioré, sans perspective de carrière, à faire 50 heures par semaine et dans une chambre minuscule pour 4 loin de sa famille.
      Mais vous avez raison : il faut améliorer les carrières, les rendre plus attractives,
      cependant cela a un coût monsieur Stoltenberg. Et il faut savoir ce que l’on veut.

    • Albatros24 dit :

      Pour les 9% de chômeurs (c’est mieux que le 11 12 d’il y a quelques années à peine, merci la politique de Hollande pas encorecelle de Macron) : il y a trop peu de jeunes qui se dirigent vers les métiers techniques et manuels (une bonne synthèse ici https://www.la-croix.com/Economie/France/emplois-non-pourvus-postes-trouvent-pas-preneurs-2018-05-23-1200941181), là est un de nos problèmes. Les français veulent que leur progéniture travaille dans un bureau…
      Alors que les métiers du BTP, de bouche, de service aux personnes sont à la peine pour recruter. L’Armée comme c’est dur et risqué, c’est pire…
      D’où l’impératif d’INVESTIR (et éventuellement revenir au service national avec des VSL choisis par l’Armée)
      dans notre formation, notre apprentissage, le rendre plus attractifs, que les salaires et primes soient plus hauts (tout travail mérite salaire tout travail dur péniblemérite un salaire plus haut), qu on est une carrière et qu on ne soit pas au SMIC + 10% en fin de carrière après avoir travaillé pendant 30 ans,…
      Grâce aussi et par le biais de la relance de grands travaux sur nos infrastructures (qui sont dans un sale état (vous avez vu nos routes, et rues partout en France par exemple ?) relancer la demande de travaux au profit de nos géants du BTP mais aussi de nos PME locales. Le routier le ferrovière, internet la fibre, mais aussi les industries de pointe et où nous sommes forts, cela entraîne une hausse de la dépense oui mais d’investissement pas de fonctionnement et pour le futur proche et surtout lointain.

      • Albatros24 dit :

        Nous faisions cela sous de Gaulle…
        depuis les énarques, qui sont aussi des banquiers, ont pris le pouvoir et avec d’autres soucis, nous nous plaignons amèrement,
        Voyez vous Monsieur Stoltenberg, vous n’avez pas fini de vous questionner sur pourquoi on ne peut pas faire

        • Twisted dit :

          De Gaulle a ENCOURAGE ce mouvement technocratique initié dans les années 30. C’est lui qui a aidé à la création de l’ENA. Regardez dans ses ministères (Pompidou, Rueff, Chaban-Delmas…), vous serez étonnés de la quantité d’hommes et de femmes étant passés par Sciences Po, l’ENA ou l’X.

          • albatros dit :

            La création a échappée à son géniteur visiblment car de Gaulle n’eut pas créé ou permis ce ue nous vivons aujourd hui où l’Etat est bafoué et la solidarité oou le patriotisme délaissés au profit de l’individualisme capitalistique.
            A l’origine l’ENA est uen école de technocrates de hauts fonctionnaires destinée à harmoniser les formations dans un cadre de formation professionnelle de haut niveau pour des cadres de haut niveau, sélectionnés par le concours. Il s’agit de faire des cadres de la Nation pour accompagner le redressement de la France au lendemain de la guerre
            Au début c’étaient des politiques et jusqu’à mai 1968 d’ailleurs qui dirigeaient ce pays, mais sans majorité claire, par le jeu et les alternances des partis, un foutoir sans nom de la 4ème République
            De Gaulle a instauré ensuite (après un coup d’Etat grâce à la Guerre d’Algérie d’ailleurs) le suffrage majoritaire pour avoir cette unité politique tant au Parlement qu’à l’Elysée.
            Les énarques d’abord chefs de cabinets , diplomates, banquiers publics ont tout fait pour squatter les plus hauts postes se coopter (comme les autres grands corps de l’Etat mais mieux et plus, beaucoup plus puisqu’ils ont fini par se présenter aux élections après avoir occupé les états majors puis la tête des partis)
            Leur inclination naturelle pour l’élitisme et leur propension à faire du bizeness, une fois qu il leur fallait retrouver un job après avoir été éjecté par les électeurs, les a fait prendre le parti des groupes puissants, encourageant les privatisations des biens publics et cela continue avec AdeP ou la FdesJ…pour alterner par le pantouflage des périodes publiques ou privées et toujours au bénéfices des actionnaires de ces grands groupes qui sont devenus privés par la volonté de cette minorité au pouvoir et la force des choses : le triomphe des idées ultra libérales et la mondialisation.
            Désormais cela s’enseigne même dans cette haute école pourtant publique où le libéralisme tient lieu de mantra officiel et seul habilité à « sauver » notre économie, alors même que c’est cet ultra libéralisme et le triomphe des comptables, des banquiers qui nous tue lentement mais sûrement, sans avoir jamais fait d’autre preuve que la forune de ses contempteurs les plus zélés et déjà riches et les plus minoritaires de surcroît..
            Mais cen’est que mon petit point de vue

          • albatros dit :

            Pompidou n’était pas énarque mais normalien (ENS, une école encore plus sélective que l’ENA)
            Par contre il a bien été lui aussi banquier chez Rotschild comme Macron
            Mais Pompidou avait une autre envergure que Macron et tous les énarques du monde y compris Chirac qui, lui aussi, en était un mais qui a été officier volontaire pour la guerre d’Algérie (les arabes semblent l’oublier quand ils le portent aux nues : il a débuté patriote il a fini opportuniste hélas). VGE était aussi un type remarquable avant qu il ne devienne un politicard, il aintégré la France libre très jeune contre les nazillons. Puis il aintégré l’X et surtout l’ENA…

          • albatros dit :

            Seuls Mitterrand et Sarkozy n’étaient pas énarques, mais…avocats, c’est pour dire.

      • Stoltenberg dit :

        C’est E. Macron qui était ministre de l’économie sous F. Hollande ! Il faut bien sûr revaloriser les métiers techniques et je pense qu’il y a un consensus plutôt général à ce sujet.

        • Stoltenberg dit :

          Les salaires sont déjà élevés, si bien que les employeurs font appel aux travailleurs étrangers parce qu’ils n’arrivent pas à recruter en France. En particulier à cause des abrutis comme vous qui s’obstinent à saturer les filières sans débouchés car sans utilité pour la société. Les réformes successives de l’éducation nationale ont rendu le baccalauréat, puis l’éducation supérieure disponible à tout le monde, excepté les personnes avec des graves retards mentaux, et vous êtes un produit de cette farce du socialisme décadent.

        • albatros dit :

          On le dit depuis VGE quil faut revaloriser les LEP…courage, plus que cent ans avant de le faire réellement, quand nous n’aurons plus d’énarque au pouvoir

        • albatros dit :

          Monsieur Stoltenberg les salaires des ouvriers et techniciens en France ne sont pas du tout élevés, vous confondez avec les plus values immobilières et les revenus outranciers des PDG de nos grosses boites ou de certains patrons d’hyper marchés…
          Un salaire d’un OQ est du SMIC et des brouettes après des années d’expérience, j’ai plusieurs exemples actuels à vous soumettre et dans tous les métiers du BTP…
          ceci malgré de fortes commandes, et peu de jeunes qualifiés qui se présentent sur le marché du travail
          Il manque une confiance, une envie d’embaucher de la part de ces boites…qui ne se décrète pas.

        • Stoltenberg dit :

          albatros : Tout transfert sur un marché capitaliste se fait avec un ajout de valeur. Autrement dit, vous achetez une baguette à 1€ parce que pour le boulanger, elle vaut moins que 1€ et pour vous, elle vaut plus. Si le boulanger estimait que le coût total de fabrication de cette baguette dépasse 1€, alors il fixerait un prix plus élevé. Au final, après la transaction, vous avez accru tous les 2 votre satisfaction.
          .
          Ainsi, dans le secteur privé (il y a des aberrations à cette règle dans le public cf. chômage déguisé), un salarié ne va jamais recevoir plus que ce qu’il apporte à son employeur par son travail. Et, inversement, un employé ne va pas travailler s’il considère que son apport dépasse son salaire.

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          La vision « capitaliste » consiste effectivement à attribuer une valeur marchande aux choses ; est-ce pour autant la seule considération que nous devons avoir envers ce qui nous entoure , vivant ou moins vivant , style « je me vends , tu m’ achètes » ?

          Pour ma part , je ne le pense pas et ne l’ ai du reste jamais pensé pour quoi que ce soit .

    • PK dit :

      Calcul faux : il suffit de faire des transferts entre les financements inutiles (comme les banlieues par exemple) et magiquement, on trouve des milliards.

      Ensuite, il suffirait de relancer le travail en France… Donc arrêter de mettre des taxes et des impôts partout !

      • Stoltenberg dit :

        Bien dit.

      • albatros dit :

        Et sans impôts et taxes, vous payez comment les soldes, les achats de matériels militaires, les subventions aux agriculteurs, et aux laboratoires pharmaceutiques,… ?
        et vous relancez comment le travail si les patrons sucrent les actionnaires avec les impôts économisés plutôt que d’investir et embaucher ?

        • albatros dit :

          Subventions aux
          -agriculteurs c’est la PAC plusieurs dizaines de milliards
          -labos qi se goinfrentde bénéfices et de plus value pour les actionnaires, ça s’appelle le budget de la sécurité sociale, plusieurs centaines de miliards d’euros
          -nos banques quand elles déconnent, la dernière fois c’était en 2008 avec Sarko et ça nous a coûté un bras, une jambe et un oeil chaque français (et accessoirement la hausse phénoménale de notre dette publique) qu on éponge encore aujourd’hui

        • albatros dit :

          Avant 2008 et sa crise nous étions( pour un nombre de fonctionnaires d’Etat et surtout de policiers contrôleurs et militaires, qui a baissé avec la RGPP)…au même niveau que l’Allemagne actuellement
          après on explose littéralement
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France#/media/Fichier:Dette_publique_%_PIB_ssecteurs_France_1978-2016.png
          observez après 2008…

    • Celtibère dit :

      Votre comparaison ne tient pas. Ce n’est pas au niveau des emplois hautement qualifiés que la marine a des problèmes de recrutement, mais à celui des niveaux bas et intermédiaires, qui correspondent dans le civil aux statuts d’ouvriers (équipage de la flotte) et de techniciens (officiers mariniers). Ce problème concerne également le milieu privé où les entreprises, notamment dans l’artisanat, ont le plus grand mal à trouver des candidats. C’est un problème de société qui touche tous les milieux. Et je peux vous dire qu’avec la génération qui arrive, celle qui a aujourd’hui entre 5 et15 ans, ce sera pire.

      • Stoltenberg dit :

        Je suis d’accord avec vous. C’est essentiellement un résultat des mauvais choix qui ont été faits par les personnes responsables de l’éducation nationale, qui ont dévalorisé les filières manuelles et fixé des objectifs quant à la proportion d’élèves qui doivent passer le bac pour aller à l’université.

      • albatros dit :

        Celtibère : à qui répondez vous et quelle comparaison ne tient pas SVP ?

  2. Lucide dit :

    Augmentez les salaires et ça ira déjà mieux. Ah mais non j’oubliais, on est déjà sur le fil alors que diable augmenter la rémunération d’hommes et femmes défendant leur pays.

  3. petaf dit :

    il n’y aurait que la marine qui a des difficultés , ça m’étonnerait !!!

  4. fond de gorge dit :

    c’est pas grave ,la mode est aux robots,depuis chirac on nous disait que le progrès est en marche ,alors allez y ..embauché des robots …

    comment ils ne sont pas prêts …nous aurez t’on menti depuis 30 ans,, oh ,comme c’est drôle ,on est pas habitué ,mais non …..

  5. Parabellum dit :

    Pas d argent pas de Suisse..les soldes smicardes et les blocages divers dégoûtant les jeunes actuels et les conditions de vie sont souvent trop rudes pour des jeunes disons souples…ma génération d après guerre acceptait le spartiate…et derares fana mili actuellement et encore.donc passons aux drones et à l automatique et aux armes stratégiques type missiles..faute d hommes.ou bien revoyons la scolarité avec des milliers d étudiants désœuvrés presque cinq mois par an…ou créons des régiments ou des flottes avec les jeunes immigrés souvent grands gaillards solides…je rigole a peine.

  6. adnstep dit :

    Les sujétions, ça se compense par des primes. Et pas par l’aumône.

    D’autre part, quand les services administratifs arrêteront leur suspicion permanente, et l’imposition de contraintes humiliantes, dans l’établissement et le paiement des ordres de mission, quand la vie du militaire, en régiment ou sur base, sera facilitée et non plus compliquée par les services généraux, quand les organisations arrêteront de changer tous les deux ans, quand on arrêtera de supprimer les postes non honorés aux REO, pour se féliciter l’année suivante de faire du 100%, quand on ajustera ces mêmes REO aux sujétions militaires, quand on facilitera la transformation de ces postes de militaires à civil, ou de civil à militaire, et entre les trois armées, quand on arrêtera de vouloir muter les gens tous les trois ans alors qu’il faut une bonne année pour les rendre efficaces à leur poste, …

    Bref, j’arrête là. Pour ma part, après 3 ans de carrière de sous-off et 30 d’officier, j’ai cessé de vouloir améliorer, à mon niveau, ce système en cours de décomposition avancée, et je poserai bientôt ma casquette.

    Et je le confirme, vu l’état du marché civil dans le domaine des systèmes d’information, et les appels du pieds des industriels, ça va être dur de retenir les jeunes et les vieux informaticiens.

    • Podras Cyril dit :

      Je vous remercie pour votre commentaire surtout venant d un officier.
      Je suis OMS et du haut de mes 17 ans de services fait malheureusement le même constat que vous.
      Me prépare à poser la casquette car l expertise a un prix et que l on me propose bien mieux rémunérer avec beaucoup moins de contraintes dans le civil.
      Respectueusement.

    • ji_louis dit :

      6 ans OM aéro, 24 ans officier, je fais le même constat. Et j’ai posé la casquette cette année. Il faut dire que la réforme des retraites faisait peser l’an dernier une menace floue dont j’ai anticipé le couperet.

      Les conseils que je donne à quelqu’un qui veut s’engager, c’est si possible d’obtenir d’abord des diplômes de l’enseignement supérieur pour essayer de faire une carrière d’officier direct (la voie royale). Ou alors, s’engager si on ne peut pas avoir son bac (les armées te formeront).
      Pour ceux, lambda, qui sont mieux qu’une crasse de meule mais moins bien qu’un cador, il reste les perspectives d’un contrat en CDD (avec 10% de chance de faire une carrière complète) avec les déménagements épuisant la vie de famille, les tours de Sentinelle, et le droit de fermer sa g….

      Et pour la Marine, comme maintenant, les bases navales sont concentrées dans peu d’endroits (Brest, Toulon, en schématisant), vous pourrez aussi apprécier les joies des week-end en train (notez que si les militaires payent actuellement 25% du billet de train, ils payent 100% des réservations TGV comme tout le monde, et avec leurs possibilités prévoir et de réserver à l’avance…).

      Et pour les 99% qui devront penser à leur reconversion, faites reconnaître vos compétences et savoirs par des diplômes dès que possible (tout en sachant que pour la plupart, les activités du métiers vous rendront la tâche très ardue pour ne pas dire presque impossible, sauf à déclarer vouloir quitter les armées, ce qui ouvre droit à des facilités pour préparer la reconversion).

      La Marine m’a nourri, mais je ne la souhaite pas à mon fils.

  7. Blaireau dit :

    Comment font les armées étrangères?
    Et si les armées payaient tout ou partie des études ou de la formation professionnelle?

    • Souz'Air dit :

      En France, c’est déjà le cas. Vous rentrez militaire du rang, sous-officier ou officier selon vos diplômes (dans le même ordre : pas de diplôme, bac ou équivalent, licence ou équivalent au minimum) et un concours pour les officiers (je prends les cas généraux, hein).
      Vous rejoignez alors une école militaire, où vous effectuez deux formations : une militaire (combat, sport, armes, grades…etc) et une de spécialité (combattant, pompier, pilote, secrétaire, financier, cuisinier, informaticien, transmetteur, sapeur, etc etc). A cela, s’ajoutent les éventuelles formations complémentaires en unité et la formation continue en cours de carrière (variant selon les armées et les spécialités).
      Mais en tant qu’élève, en école, vous êtes déjà payé et votre formation financée. Au point que les armées françaises imposent même un Lien au service (« LAS ») qui engage le militaire à rester dans les armées x années à l’issue d’une formation y (arrêté avec la liste détaillée ici : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038880616&categorieLien=id ) dans un certain nombre de cas, notamment des formations de haut niveau, afin que les formations soient « rentabilisées » en évitant que le militaire formé ne s’en aille trop tôt.

      • Jm dit :

        Pour info, et les juristes vont se régaler.
        C’est comme d’habitude, les Armées s’inventent des lois qui sont totalement illégales
        « Au point que les armées françaises imposent même un Lien au service », et « arrêté du 25 juillet 2019 ».
        Cela n’a aucune valeur légale, et est contraire à la loi française, au code du travail et surtout à la loi européenne.
        C’est un peu comme si vous allez chez Manpower, vous êtes sous contrat chez eux pour un emploi, vous allez chez Amazon sous contrat Manpower, on vous forme au magasinage, et on vous fait signer un papier comme quoi quand vous chercherez un emploi, vous ne pourrez faire que magasinier, et que chez Manpower.
        Je veux bien reconnaître qu’il est rageant de voir partir après un contrat de 5 ans, quelqu’un qu’on a formé pendant 1 ou 2 ans , mais là, il faut se poser les bonnes questions : 5 années, progression? toujours Sergent, solde, toujours 1500,00 € – avancement? pas avant la 9 ème année. Vie privée? début de relation, premier enfant.
        Et l’avenir ; avancement, 9ème année, sergent-chef, augmentation 100,00 €. Mutation – vers Paris, bien sûr, logement inadapté que même Emmaüs ne veut pas, loyer improbable pour un salaire de 1800,00 € (avec prime, bien sûr !!) , conjoint ou partenaire qui soit quitte son boulot, et essaye d’en trouver un autre au détriment de l’ancienneté, soit reste sur place, et le célibat géographique commence, avec toutes les conséquences connues.
        Et vous voulez motiver les jeunes en leur mettant une crèche à Balard, et autre niaiserie de bobo parisien?
        Mais vous rêvez!!!
        Et surtout, comme je l’ai écrit plus bas, ne parlez pas de drapeau, d’honneur, de patrie, venant de la part de menteurs, cela laisse songeur.
        Regardez les entreprises civiles, comment elles font pour garder leurs jeunes employés, lisez ce que j’ai écrit plus, regardez les « tarifs », les projets, les propositions et les perspectives.
        Avant, aux jeunes, on leur proposait une belle carrière, avec une rémunération cohérente avec l’environnement et à la juste proportion de la progression professionnelle.
        Maintenant, on donne aux sous-officiers, avec toutes les contraintes (mutation, formation, encadrement, etc) à peine plus qu’à un militaire du rang qui va rester en place pendant 20 ans, va pouvoir installer son conjoint dans un emploi stable, préparer l’avenir de ses enfants, les faire garder « gratuitement » par l’environnement familial puisque géographiquement proche de son domicile (c’est le principe des MTA) et surtout se faire un réseau. Et c’est ainsi qu’on les retrouve soit dans des administrations locales, soit carrément au même poste qu’ils ont réussi à « civilianiser » au fil du temps.
        Et pendant ce temps là, notre sous-off paye ses nouvelles affectations cash, par l’effet contraire de ce que j’ai expliqué plus haut pour les militaires du rang.
        Désormais, les jeunes sous-officiers ont accès à l’information tout temps, tout lieu, et surtout sont des jeunes instruits avec Bac +2 et plus, il faut arrêter de les prendre pour des imbéciles, des gars qui ne comprennent rien à rien, bien au contraire, ils comprennent très vite et c’est pourquoi ils se …..barrent rapidos !!!
        C’est également fini le temps où l’officier était celui qui savait, et le sous-officier celui qui avait à apprendre, et le militaire du rang celui qui n’avait qu’à exécuter.
        Les jeunes sont instruits, et surtout (j’ai lu que quelqu’un l’a écrit par ailleurs) nous avons des sous-officiers et des militaires du rang bien plus instruits et voire intelligents que certains officiers. Ce n’est pas parce que vous avez fait Prépa MPSI que vous êtes intelligents : vous êtes instruits, donc vous avez accès à Officier.
        Et c’est également là que le bât blesse.
        Quand on a des instruits idiots, avec des raisonnement de manager du style, j’ai Bac + 5, je sais de quoi j’parle.
        Et comme je l’ai écrit plus bas,c’est pour ça que les jeunes partent vite :
        – pas de perspective
        – pris pour des cons
        – payé au Smic malgré des des amplitudes horaires maximales
        – aucune considération
        – le rapport « avantage / inconvénient » largement en défaveur du premier critère
        – aucun rapport humain franc
        – etc, etc.
        Parce notre métier est beau, nos grands chefs, militaires et politiques, en mettant tout ça sur le plan du management, de la logique d’entreprise, etc, etc, l’on dénaturé, l’on pourri, en on fait une administration qu’ils sont en train de démanteler, Oui, je suis en colère.
        Et je ne suis pas le seul

        • jean leguen dit :

          Bravo, presque tout est dit.
          Juste ajouter que désormais, l’outil le plus important pour nos « chefs » est le parapluie en inox, qui abrite de belles carrières où la compétence et la capacité manageriale sont trop souvent aux abonnés absents, au moins dans les postes sédentaires … comme on disait avant, « dangereux à la mer, inutile au mouillage » ….

      • ScopeWizard dit :

        @Jm

        J’ ai tendance à souscrire sans réserve excepté ce bémol …………….

        « Les jeunes sont instruits, et surtout (j’ai lu que quelqu’un l’a écrit par ailleurs) nous avons des sous-officiers et des militaires du rang bien plus instruits et voire intelligents que certains officiers. Ce n’est pas parce que vous avez fait Prépa MPSI que vous êtes intelligents : vous êtes instruits, donc vous avez accès à Officier. »

        Instruits ou formatés ? et puis méfiance avec le terme « intelligence » , tout dépend pourquoi , tout dépend comment ……….

        Voilà , c’ est tout . 🙂

  8. Marc Soiteur dit :

    C est la loi de l offre et la demande, rémunération, considération, avantages, primes et pensions compensatoiresur et reconversion, emplois reserves, ont ete negliges, retrouvons les fondamentaux .
    Et vos verrez ça ira mieux

  9. patrie morte dit :

    D’autant que sans compter les questions d’argent, il faut aussi trouver des gens qui veulent embarquer voir combattre (et mourir) pour ce qu’est devenu la France…
    Le corbillard avance tranquillement mais on compte l’argent

  10. Jm dit :

    Bon, c’est comme pour l’Armée de l’Air, à un moment donné, il faut mettre les points sur les i.
    La Marine Nationale veut, comme l’AA, des techniciens supérieurs payés comme des magasiniers chez Amazon, sans que cela soit péjoratif, ne détournez pas le sujet.
    Des Bac +2, Bac + 3 en électronique, en avionique, en informatique, en nucléaire, etc, ça se paye.
    L’exemple, vous en voulez, et allez vérifier : Air France, Bac plus formation payées pendant deux ans plus embauche définitive à l’issue, salaire dès le début à Bac + 2 : 2640,00 €.
    A 35h.
    Avec un CE qui tient la route
    Une progression normale et non aléatoire
    J’ai la même chose pour Aérospatiale, Safran, Airbus, Eurocopter (les deux, c’est la même boîte!!!)
    C’est à dire la même chose, en début de carrière, qu’à la fin de la carrière dans la Marine et l’AA.
    Alors, revenons les pieds sur terre.
    Commencez par payer vos cadres correctement, et quelles que soient les missions, et ils iront.
    Commencez par les considérer correctement et ils vous apprécieront.
    Parce que le drapeau, l’honneur, etc, c’est bien beau, mais à force de prendre les gens pour des cons, de leur faire croire, de leur promettre, et de les décorer soit à titre posthume, soit en fin de carrière et en leur faisant payer leurs décos !!! , où ils seront oubliés dès que partis, en 2020, ça ne marche plus, comme les promesses politiques.
    Et ça, c’est valable à toutes les hauteurs de grades, parce que quand je prends le cas de Adnstep, je vois que cela concerne tous les statuts, officiers y compris, même si cela en chagrine certains.
    Parce que tant qu’on n’a pas d’étoiles, que vous le vouliez ou non, les militaires normalement constitués s’occupent de leurs cadres, même si cela ne se voit pas au quotidien, je suis bien placé pour le savoir, ayant eu les « remerciements « d’un de mes cadres adjudant qui a atteint un niveau qu’il n’osait espérer sans qu’il sache ce qui a été fait pour lui, et a fait savoir urbi et orbi son aversion pour ses chefs, en général et certain en particulier.
    Et il est vrai qu’à partir d’un certain niveau, la politique prend le pas, et là…..
    Vous voulez un autre exemple :
    Bac +5 (Master) en communication
    Armée de l’Air, Capitaine, 8 ans d’ancienneté, aucune perspective après le grade de Commandant (OSC), 2650,00 €.
    Bac + 5 (Master) en communication, Compagnie des Alpes (allez voir sur Internet, c’est édifiant), embauché dans un des plus grands domaines de ski de France, 6 ans d’ancienneté, 35h00, , un CE qui tient la route et pas des mesurettes d’une crèche à Balard, alors qu’il n’y a rien dans une Base aérienne comme Istres, avec 5000 personnes sur site, véhicule de fonction (Volkswagen pas Clio), intéressement, voyage en 1ère classe en train pour les réunion, hôtel et restaurant remboursé (raisonnable mais pas de limite à 15,25 € !!!,) salaire Bon, c’est comme pour l’Armée de l’Air, à un moment donné, il faut mettre les points sur les i.
    La Marine Nationale veut, comme l’AA, des techniciens supérieurs payés comme des magasiniers chez Amazon, sans que cela soit péjoratif, ne détournez pas le sujet.
    Des Bac +2, Bac + 3 en électronique, en avionique, en informatique , en nucléaire, etc, ça se paye.
    L’exemple, vous en voulez, et allez vérifier : Air France, Bac plus formation payées pendant deux ans plus embauche définitive à l’issue, salaire dès le début à Bac + 2 : 2640,00 €.
    A 35h.
    Avec un CE qui tient la route
    Une progression normale et non aléatoire
    J’ai la même chose pour Aérospatiale, Safran, Airbus, Eurocopter (les deux, c’est la même boîte!!!)
    C’est à dire la même chose, en début de carrière, qu’à la fin de la carrière dans la Marine et l’AA.
    Alors, revenons les pieds sur terre.
    La solde Opex d’un Caporal-chef qui risque sa vie pour nous.
    Commencez par payer vos cadres correctement, et quelles que soient les missions, et ils iront.
    Commencez par les considérer correctement et ils vous apprécieront.
    Parce que le drapeau, l’honneur, etc, c’est bien beau, mais à force de prendre les gens pour des cons, de leur faire croire, de leur promettre, et de les décorer soit à titre posthume, soit en fin de carrière, où ils seront oubliés dès que partis, en 2020, ça ne marche plus, comme les promesses politiques.
    Et ça, c’est valable à toutes les hauteurs de grades, parce que quand je prends le cas de Adnstep, je vois que cela concerne tous les statuts, officiers y compris, même si cela en chagrine certains.
    Parce que tant qu’on n’a pas d’étoiles, que vous le vouliez ou non, les militaires normalement constitués s’occupent de leurs cadres, même si cela ne se voit pas au quotidien, je suis bien placé pour le savoir, ayant eu les « remerciements « d’un de mes cadres adjudant qui a atteint un niveau qu’il n’osait espérer sans qu’il sache ce qui a été fait pour lui, et a fait savoir urbi et orbi son aversion pour ses chefs, en général et certain en particulier.
    Et il est vrai qu’à partir d’un certain niveau, la politique prend le pas, et là…..
    Vous voulez un autre exemple :
    Bac +5 (Master) en communication
    Armée de l’Air, Capitaine, 8 ans d’ancienneté, aucune perspective après le grade de Commandant (OSC), 2650,00 €.
    Bac + 5 (Master) en communication, Compagnie des Alpes (allez voir sur Internet, c’est édifiant), embauché dans un des plus grands domaines de ski de France, 6 ans d’ancienneté, 35h00, , un CE qui tient la route et pas des mesurettes d’une crèche à Balard, alors qu’il n’y a rien dans une Base aérienne comme Istres, avec 5000 personnes sur site, véhicule de fonction (Volkswagen pas Clio), intéressement, voyage en 1ère classe en train pour les réunion, hôtel et restaurant remboursé (raisonnable mais pas de limite à 15,25 € !!!,) salaire 4850,00 €, grosso modo comme un Colonel !!!
    Alors, faut savoir ce que l’on veut.
    On est en 2020, c’est fini, le temps Edith Piaf, il sentait bon le sable chaud mon légionnaire.
    Mais bon, j’en connais, des grinchons (mélange de grincheux et de grognon !!) qui vont me ressortir le couplet du drapeau, de l’honneur, de la patrie.
    Oui, on y croyait, on y croit toujours, mais à m’en donné, comme ils disent à Marseille, ça suffit…
    Mais arrêtez, ne soyez pas aveugles, les gars, ils y croient, mais à la fin arrêtez de les prendre pour des cons.
    Et en 2020, quand votre propre chef des Armées vous dit de faire des économies, et qu’à côté, il dépense plus de 300 000 € en moquette à l’Elysée, sans compter le demi-millions d’euros pour remplacer les tapisseries des Gobelins par des plaques en bois couleur taupe, on croit rêver.
    Et vous voulez motiver les cadres ….
    Taupe, ce n’est pas une couleur, c’est un animal, comme une …..couleuvre.
    Au fait, un des liens, mais bon, comme je l’ai vécu en direct, vous pouvez toujours douter…
    https://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrites/emmanuel-et-brigitte-macron-explosent-le-budget-de-l%c3%a9lys%c3%a9e/ar-AAJEnR4?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
    Et surtout, pas de commentaires du styles » je suis aigri, désabusé », etc.
    Non.
    C’est un simple constat.
    Et la réalité.
    Faites vous affecter sur Paris, avec une solde de Commandant, soit 3800,00 €, et cherchez un logement pour votre famille normalement constituée : marié deux gosses.
    La première agence va sourire et vous proposer des taudis, la seconde ne va rien vous proposer, la troisième va vous rire au nez et ne même pas vous recevoir.
    Imaginez un adjudant, ou un caporal-chef.
    Nous sommes devenus des smicards.
    Et nos chefs sont de très grands hypocrites, et de très grands aveugles, ce qui est un comble, quand on sait que la plupart, chez, nous, sont des pilotes.
    Nos colonels et nos généraux pensent qu’ils ont de l’importance avec leurs 5000, 7000 e mensuels.
    Mais les gens que vous côtoyez au quotidien gagnent à minima le double, voire le triple, sans compter ceux qui sont à plus dix.
    Et c’est là que nos grands chefs devraient l’ouvrir, au lieu de parader à côté de tel préfet ou de tel ministre, et mettre la photo dans son bureau en nous disant, quand ils daignent nous recevoir, regardez, j’étais avec Monsieur Machin, ministre de …
    Ben ouais mon gars, mais toi, 6000€ par mois, et lui a minima 25 000, voire plus. Nos chefs pensent qu’ils ont de l’importance et du pouvoir, illusion. (Vous voulez que je rappelle le nom de certains ministres ou politiciens (Cahuz, Balk…. avec qui nos grands chefs ont aimé parader, se montrer – il y a des photos sur Internet – …)
    Mais regardez comment le dernier CEMA a été « évacué !!!
    C’est vous dire si même notre chef est considéré.
    Alors, imaginez en dessous.
    Parce que avec ce que nous gagnons, nous sommes toujours juste au-dessus des minima pour avoir droit à quelquechose, soit juste en dessous pour en bénéficier.
    Et avec cette reconnaissance et cette considération, vous voulez que les gars, et nous, et moi, soyons motivés !!!!
    Alors deux solutions
    Soit vous poursuivez dans l’idée actuelle, et là, on va dans le mur, vu qu’on en est au pied.
    Soit vous allez voir ailleurs, et poursuivant dans notre aveuglement, nous avons de plus en plus de mal à recruter des personnes de qualités, jusqu’à ne plus en recruter du tout.
    Alors, faut savoir ce que l’on veut.
    On est en 2020, c’est fini, le temps Edith Piaf , il sentait bon le sable chaud mon légionnaire.
    Mais bon, j’en connais, des grinchons (mélange de grincheux et de grognon !!) qui vont me ressortir le couplet du drapeau, de l’honneur, de la patrie.
    Oui, on y croyait, on y croit, mais à m’en donné, comme ils disent à Marseille, ça suffit…
    Mais arrêtez, ne soyez pas aveugles, les gars, ils y croient, mais à la fin arrêtez de les prendre pour des cons.
    Et en 2020, quand votre propre chef vous dit de faire des économies, et qu’à côté, il dépense plus de 300 000 € en moquette à l’Elysée, sans compter le demi millions d’euros pour remplacer les tapisseries des Gobelins par des plaques en bois pour, on croit rêver.
    Et vous voulez motiver les cadres ….
    Au fait, un des liens, mais bon, comme je l’ai vécu en direct, vous pouvez toujours douter…
    https://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrites/emmanuel-et-brigitte-macron-explosent-le-budget-de-l%c3%a9lys%c3%a9e/ar-AAJEnR4?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
    Alors deux solutions
    Soit vous poursuivez dans l’idée actuelle, et là, on va dans le mur, vu qu’on en est au pied.
    Soit vous allez voir ailleurs, et poursuivant dans notre aveuglement, nous avons de plus en plus de mal à recruter des personnes de qualités, jusqu’à ne plus en recruter du tout.
    Et surtout, pas de commentaires du styles, je suis aigri, désabusé, etc.
    Non.
    C’est un simple constat.
    Et la réalité.
    D’ailleurs, à ce sujet, personne n’est capable de me sortir un article de presse sur le salaire et la condition des militaires depuis quasi deux ans.
    Qui a vu un reportage récent sur nos gras à Barkhane, et autre
    Pour prouver que tout le monde s’en branle (voilà que j’écris comme mes camarades terriens !!!)
    Je vous laisse juge du nombre d’articles sur les droits des migrants et autres qui arrivent par paquets de 500 et qui font la une des journaux télévisés.
    Vous savez, ceux-là même qui viennent en France alors que nous allons faire la guerre dans leur propre pays qu’ils ont fui pour qu’au final, ils nous crachent à la gueule et nous expliquent comment il fallait faire ce qu’ils n’ont pas su, pas pu, pas voulu faire.
    Le fameux…j’ai droit à.
    Oui, je suis en colère.

    • ji_louis dit :

      Commandant en région parisienne, j’ai fait: J’ai été logé par Emmaüs habitat !

    • jean leguen dit :

      … et attendez de toucher votre pension et les commentaires des pékins qui vont avec pour vraiment comprendre ….

    • ScopeWizard dit :

      @Jm

      Et cette colère vous égare ……………

      Votre com est à la limite du compréhensible tellement vous vous êtes emmêlé les pinceaux , ce qui vous a conduit à répéter les choses au point que l’ on s’ y perd ; inattention et excitation du moment sans doute ……….. 😉

      Cela étant , oui , vous avez mis le doigt dessus ; c’ est bien plus un problème de coût de la vie et de comparaison avec certains « privés » ( pas tous , loin de là ) qui gagnent trop par rapport à d’ autres sans réellement de raison valable , qu’ un problème de salaire ou de solde proprement-dit .

      Effectivement , et ça fait longtemps que je ne cesse de le faire remarquer , pour quelqu’ un , quel qu’ il soit , hormis le gros héritier ou le rentier aux confortables revenus , train de vie , etc , le minimum pour vivre rien qu’ en province pour un simple individu se situe entre 2500 et 3000 Euros mensuels .

      J’ entends par « minimum » ( donc en dehors de toute folie du genre « excessif » ) , des aspects de l’ existence qui sont primordiaux :
      _pouvoir bien se loger
      _pouvoir bien se nourrir
      _pouvoir bien se soigner si besoin
      _pouvoir bien se voiturer ou se déplacer si nécessaire
      _pouvoir s’ acquitter des taxes et impôts « normalement »
      _pouvoir mettre un peu de côté chaque mois ( entre 250 et 500 Euros donc à déduire ) afin de se constituer le capital qui servira de « matelas amortisseur » , de « sécurité », le cas échéant ( par exemple pouvoir réparer sa voiture ou sa maison , changer son ordinateur ou son réfrigérateur , régler des frais inattendus , accéder à la propriété , etc …. )
      _pouvoir se faire plaisir de temps à autre afin de ne pas avoir le sentiment de « passer à côté » ( peut s’ avérer très important pour le moral donc pour la santé , au niveau des rapports sociaux ) soit pouvoir se payer une sortie , un bouquin , un DVD , un CD , etc ……….
      _pouvoir assurer son quotidien
      _être correctement assuré
      _avoir accès à toute la technologie requise au gré des exigences de l’ époque

      Vous remarquerez que je ne parle que de « minimum pour vivre » ; ni de salaire ou de solde , ni d’ accès au crédit , ni de vacances , ni de formation ou d’ apprentissage , ni de voyages ; et bien-sûr gérer tout cela sans jamais -sauf grosse exception- risquer de devoir se mettre dans le « rouge » à la banque ……….

      Je le répète et j’ insiste : ceci n’ est valable que pour quelqu’ un de seul et en Province , pas sur Paris ou toute autre ville considérée de « prestige » …………

  11. Militaire dit :

    Le nerf de la guerre c’est l’argent. Il y a les revenus du couple qui sont moindres (De 17% en moyenne sur une carrière) quand l’un est militaire et que l’autre sacrifie sa carrière au premier par rapport à un couple ou l’un est fonctionnaire (cf rapports HCECM) . Et il faut bien avouer que les sujétions des militaires sont très mal rémunérées. Un conjoint de militaire doit il sacrifier sa carrière et sa retraite future, alors que le dit militaire n’est même pas sûr de pouvoir faire carrière parce que les politiques nous considèrent comme une variable d’ajustement, que la progression dans la carrière a été massacrée ces dernières années en comparaison de la FPE, que le point d’indice est gelé depuis 11 ans et qu’en plus les primes ne suffisent plus à compenser financièrement les contraintes exorbitantes? Ces problèmes de recrutement ne sont qu’un début. Si les rémunérations et les évolutions de carrière ne sont pas franchement revues à la hausse, le pire est à venir. Pour ma part je quitte bientôt le navire pour toutes ces raisons.

  12. Raymond75 dit :

    Je pense que la vie militaire ‘traditionnelle’ ne correspond plus aux attentes de la jeunesse, sauf rares exceptions. Les cérémonies, les salles de tradition, une discipline rigide et très formelle, tout un rituel avec les mots ‘honneur’ et ‘valeur’ comme des incantations, sont plutôt des repoussoirs. Et bien sur il y a la concurrence du privé pour certaines fonctions techniques qualifiées en tension.

    Une armée à l’image de l’armée israélienne, très efficace dans un passé récent, adoptait une discipline très souple mais réelle, et très efficace au combat. Cela ne signifie pas la pagaille, ni le laissé faire, ni le refus des contraintes propres aux missions militaires, mais consiste à traiter les jeunes recrue comme des ‘citoyens sous l’uniforme’ et non comme un des rouages d’une vaste entreprise issue du passé.

    Je suis très surpris que la Marine ait des difficultés de recrutement, car il s’agit encore d’une tradition régionale pour beaucoup : idem pour l’aviation qui est au top de la technicité : c’est bien la vie militaire sous sa forme actuelle qui est en cause.

    Pour l’infanterie c’est différent : beaucoup s’y engage par goût du dépassement, par goût du combat considéré comme une sorte de duel, par goût de la vie collective. Ici il s’agit de bien sélectionner les candidats, mais aussi de leur offrir un avenir après leur contrat, comme le font les USA.

  13. Plusdepognon dit :

    Recrutement: 1,2 candidat par poste pour la mer et 8 candidats par poste sur la terre.
    Il n’y a plus de motivation pour etre un pêcheur français et marin dans la marine commerciale, c’est une vie dure et speciale que de naviguer.
    Les armées sont le reflet de la société française actuelle.

  14. Jm dit :

    Monsieur LAGNEAU, si vous pouvez effacer mon commentaire précédent et quasiment identique à celui-ci, mais avec beaucoup d’erreurs de copier / coller, et le remplacer par celui-ci.
    je vous remercie.
    Bon, c’est comme pour l’Armée de l’Air, à un moment donné, il faut mettre les points sur les i.
    La Marine Nationale veut, comme l’AA, des techniciens supérieurs payés comme des magasiniers chez Amazon, sans que cela soit péjoratif, ne détournez pas le sujet.
    Des Bac +2, Bac + 3 en électronique, en avionique, en informatique, en nucléaire, etc, ça se paye.
    L’exemple, vous en voulez, et allez vérifier : Air France, Bac plus formation payées pendant deux ans plus embauche définitive à l’issue, salaire dès le début à Bac + 2 : 2640,00 €.
    A 35h.
    Avec un CE qui tient la route
    Une progression normale et non aléatoire
    J’ai la même chose pour Aérospatiale, Safran, Airbus, Eurocopter (les deux, c’est la même boîte!!!)
    C’est à dire la même chose, en début de carrière, qu’à la fin de la carrière dans la Marine et l’AA.
    Alors, revenons les pieds sur terre.
    Commencez par payer vos cadres correctement, et quelles que soient les missions, et ils iront.
    Commencez par les considérer correctement et ils vous apprécieront.
    Parce que le drapeau, l’honneur, etc, c’est bien beau, mais à force de prendre les gens pour des cons, de leur faire croire, de leur promettre, et de les décorer soit à titre posthume, soit en fin de carrière et en leur faisant payer leurs décos !!! , où ils seront oubliés dès que partis, en 2020, ça ne marche plus, comme les promesses politiques.
    Et il est vrai qu’à partir d’un certain niveau, la politique prend le pas, et là…..
    Vous voulez un autre exemple :
    Bac +5 (Master) en communication
    Armée de l’Air, Capitaine, 8 ans d’ancienneté, aucune perspective après le grade de Commandant (OSC), 2650,00 €.
    Bac + 5 (Master) en communication, Compagnie des Alpes (allez voir sur Internet, c’est l’Etat, c’est édifiant), embauché dans un des plus grands domaines de ski de France, 6 ans d’ancienneté, 35h00, un CE qui tient la route et pas des mesurettes d’une crèche à Balard, alors qu’il n’y a rien dans une Base aérienne comme Istres, avec 5000 personnes sur site, véhicule de fonction (Volkswagen pas Clio), intéressement, voyage en 1ère classe en train pour les réunion, hôtel et restaurant remboursé (raisonnable mais pas de limite à 15,25 € !!!,), intéressement, mutuelle incomparable avec UNEO, je ne parle pas de la qualité, mais du tarif, salaire 4850,00€, grosso modo comme un Colonel !!!
    Alors, faut savoir ce que l’on veut.
    Même pas la solde Opex d’un Caporal-chef qui risque sa vie pour nous.
    Commencez par payer vos cadres correctement, et quelles que soient les missions, et ils iront.
    Commencez par les considérer correctement et ils vous apprécieront.
    Et ça, c’est valable à toutes les hauteurs de grades, parce que quand je prends le cas de Adnstep, je vois que cela concerne tous les statuts, officiers y compris, même si cela en chagrine certains.
    Parce que tant qu’on n’a pas d’étoiles, que vous le vouliez ou non, les militaires normalement constitués s’occupent de leurs cadres, même si cela ne se voit pas au quotidien, je suis bien placé pour le savoir, ayant eu les « remerciements « d’un de mes cadres adjudant qui a atteint un niveau qu’il n’osait espérer sans qu’il sache ce qui a été fait pour lui, et a fait savoir urbi et orbi son aversion pour ses chefs, en général et certain en particulier.
    Et il est vrai qu’à partir d’un certain niveau, la politique prend le pas, et là…..
    On est en 2020, c’est fini, le temps Edith Piaf, il sentait bon le sable chaud mon légionnaire.
    Mais bon, j’en connais, des grinchons (mélange de grincheux et de grognon !!) qui vont me ressortir le couplet du drapeau, de l’honneur, de la patrie.
    Oui, on y croyait, on y croit toujours, mais à m’en donné, comme ils disent à Marseille, ça suffit…
    Mais arrêtez, ne soyez pas aveugles, les gars, ils y croient, mais à la fin arrêtez de les prendre pour des cons.
    Et en 2020, quand votre propre chef des Armées vous dit de faire des économies, et qu’à côté, il dépense plus de 300 000 € en moquette à l’Elysée, sans compter le demi-millions d’euros pour remplacer les tapisseries des Gobelins par des plaques en bois couleur taupe, on croit rêver.
    Et vous voulez motiver les cadres ….
    Taupe, ce n’est pas une couleur, c’est un animal, comme une …..couleuvre.
    Au fait, un des liens, mais bon, comme je l’ai vécu en direct, vous pouvez toujours douter…
    https://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrites/emmanuel-et-brigitte-macron-explosent-le-budget-de-l%c3%a9lys%c3%a9e/ar-AAJEnR4?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
    Et surtout, pas de commentaires du styles » je suis aigri, désabusé », etc.
    Non.
    C’est un simple constat.
    Et la réalité.
    Faites vous affecter sur Paris, avec une solde de Commandant, soit 3800,00 €, et cherchez un logement pour votre famille normalement constituée : marié deux gosses.
    La première agence va sourire et vous proposer des taudis, la seconde ne va rien vous proposer, la troisième va vous rire au nez et ne même pas vous recevoir.
    Imaginez un adjudant, ou un caporal-chef.
    Nous sommes devenus des smicards.
    Et nos chefs sont de très grands hypocrites, et de très grands aveugles, ce qui est un comble, quand on sait que la plupart, chez, nous, sont des pilotes.
    Nos colonels et nos généraux pensent qu’ils ont de l’importance avec leurs 5000, 7000 e mensuels.
    Mais les gens que vous côtoyez au quotidien gagnent à minima le double, voire le triple, sans compter ceux qui sont à plus dix.
    Et c’est là que nos grands chefs devraient l’ouvrir, au lieu de parader à côté de tel préfet ou de tel ministre, et mettre la photo dans son bureau en nous disant, quand ils daignent nous recevoir, regardez, j’étais avec Monsieur Machin, ministre de …
    Ben ouais mon gars, mais toi, 6000€ par mois, et lui a minima 25 000, voire plus. Nos chefs pensent qu’ils ont de l’importance et du pouvoir, illusion. (Vous voulez que je rappelle le nom de certains ministres ou politiciens (Cahuz, Balk…. avec qui nos grands chefs ont aimé parader, se montrer – il y a des photos sur Internet – …)
    Mais regardez comment le dernier CEMA a été « évacué !!!
    C’est vous dire si même notre chef est considéré.
    Alors, imaginez en dessous.
    Parce que avec ce que nous gagnons, nous sommes toujours juste au-dessus des minima pour avoir droit à quelquechose, soit juste en dessous pour en bénéficier.
    Et avec cette reconnaissance et cette considération, vous voulez que les gars, et nous, et moi, soyons motivés !!!!
    Alors deux solutions
    Soit vous poursuivez dans l’idée actuelle, et là, on va dans le mur, vu qu’on en est au pied.
    Soit vous allez voir ailleurs, et poursuivant dans notre aveuglement, nous avons de plus en plus de mal à recruter des personnes de qualités, jusqu’à ne plus en recruter du tout.
    Alors, faut savoir ce que l’on veut.
    On est en 2020, c’est fini, le temps Edith Piaf , il sentait bon le sable chaud mon légionnaire.
    Mais bon, j’en connais, des grinchons (mélange de grincheux et de grognon !!) qui vont me ressortir le couplet du drapeau, de l’honneur, de la patrie.
    Oui, on y croyait, on y croit, mais à m’en donné, comme ils disent à Marseille, ça suffit…
    Mais arrêtez, ne soyez pas aveugles, les gars, ils y croient, mais à la fin arrêtez de les prendre pour des cons.
    Et en 2020, quand votre propre chef vous dit de faire des économies, et qu’à côté, il dépense plus de 300 000 € en moquette à l’Elysée, sans compter le demi millions d’euros pour remplacer les tapisseries des Gobelins par des plaques en bois pour, on croit rêver.
    Et vous voulez motiver les cadres ….
    Au fait, un des liens, mais bon, comme je l’ai vécu en direct, vous pouvez toujours douter…
    https://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrites/emmanuel-et-brigitte-macron-explosent-le-budget-de-l%c3%a9lys%c3%a9e/ar-AAJEnR4?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
    Alors deux solutions
    Soit vous poursuivez dans l’idée actuelle, et là, on va dans le mur, vu qu’on en est au pied.
    Soit vous allez voir ailleurs, et poursuivant dans notre aveuglement, nous avons de plus en plus de mal à recruter des personnes de qualités, jusqu’à ne plus en recruter du tout.
    Et surtout, pas de commentaires du styles, je suis aigri, désabusé, etc.
    Non.
    C’est un simple constat.
    Et la réalité.
    D’ailleurs, à ce sujet, personne n’est capable de me sortir un article de presse sur le salaire et la condition des militaires depuis quasi deux ans.
    Qui a vu un reportage récent sur nos gras à Barkhane, et autre
    Pour prouver que tout le monde s’en branle (voilà que j’écris comme mes camarades terriens !!!)
    Je vous laisse juge du nombre d’articles sur les droits des migrants et autres qui arrivent par paquets de 500 et qui font la une des journaux télévisés.
    Vous savez, ceux-là même qui viennent en France alors que nous allons faire la guerre dans leur propre pays qu’ils ont fui pour qu’au final, ils nous crachent à la gueule et nous expliquent comment il fallait faire ce qu’ils n’ont pas su, pas pu, pas voulu faire.
    Le fameux…j’ai droit à.
    Oui, je suis en colère.

    • dompal dit :

      @ Jm,
      Très beau « discours » que je partage mais je pense que vous devriez l’envoyer à Balard pour qu’ils prennent conscience du pb ! 😉

      • SCAtastrophe dit :

        @ dompal
        Ils en ont conscience. Les cabinets de conseils ont remplacé le mot « savonnette » par le mot « armée », ils ont pris des centaines de millions d’euros et mis quelques postes au chaud pour ceux qui ont signé :
        https://philippesilberzahn.com/2019/10/07/cest-logique-mais-ca-ne-marche-pas-peril-de-lorientation-client/

        Résultats visible dans le privé depuis vingt ans, crash probable de l’institution très prochainement.

      • Jm dit :

        Je l’ai fais quand j’étais au CFM Air, puis au CSFM, heureux d’ailleurs de voir que je n’étais pas le seul à porter ce message à un ministre lors d’une réunion qui s’est très mal passée, demandez aux camarades Armée de l’Air, ils ont quasi tous été informés de cette réunion plus que houleuse.
        Mais comme c’est écrit plus haut, nous sommes une variable d’ajustement dont les chefs politiques te militaires usent et abusent car ils savent que cette variable d’ajustement ferme sa gueule.
        Enfin, de moins en moins.
        Et je sais que je ne vais pas me faire que des potes, mais, même dans leurs rangs, beaucoup sont d’accord avec moi, avec nous.
        Quand nous « l’ouvrons », nous sommes rarement suivis, nos camarades terriens nous regardent toujours avec un air dédaigneux envers ces syndicalistes de gonfleurs d’hélice.
        Le problème, c’est qu’ils s’aperçoivent que nous avons raison, mais toujours avec quelques temps de retard.
        Et ce de cela dont jouent nos politiques et nos grands chefs.
        Avec des phrases du style  » hé les gars, vous n’allez pas faire comme les aériens, ces militaires d’opérettes toujours en train de râler, etc.
        Et on entend dans les rangs  » oui chef, nous on est des hommes, on est des guerriers, etc, etc.
        Et à la sortie, comme les terriens sont les plus nombreux, les chefs mettent en avant le critère « majorité ».
        Et nous, on a juste à s’écraser ou à se barrer. Et c’est justement ce qu’on fait
        Et bien après, nos camarades terriens réalisent que nous avions raison.
        Mais c’est trop tard.
        Car ce qui touche le recrutement de la MN et l’AA, va arriver dans l’AT dans 2 ans.
        Ils sont déjà ric-rac en matière de recrutement, cela va devenir problématique .
        Et pour les mêmes raisons que nous, car ils vont enfin comprendre qu’on les prend pour des imbéciles.
        Mais avec deux / trois ans de retard.

        Au fait, ce jour-là, nous avons été plusieurs de l’Armée de l’Air à quitter me CFM Air et le CSFM à l’issue.
        Pour ne pas être les marionnettes de nos chefs

        Et oui, toujours en colère de voir ce qu’ils font de notre bel outil

      • petaf dit :

        j’aimerais que simplement nos élus ( vous savez les types pour qui ont votent et qui ne font rien pour nous mais tout pour leur gueule) lisent nos doléances et la grogne sur ce site

    • Lecteurlambda dit :

      Rassurez vous, ou pas… Il n’y a pas que dans l’armée que l’on fait le même constat, d’autres corps de métiers en uniformes sont tout autant démotivés. Défendre les valeurs d’un pays qui défend des gens qui n’ont aucunes valeurs et qui ne vous défend pas, ça finit par user.

    • ScopeWizard dit :

      @Jm

      Ah bon ?????

      Ben , bis repetita alors ………. 😉

      @Jm

      Et cette colère vous égare ……………

      Votre com est à la limite du compréhensible tellement vous vous êtes emmêlé les pinceaux , ce qui vous a conduit à répéter les choses au point que l’ on s’ y perd ; inattention et excitation du moment sans doute ……….. 😉

      Cela étant , oui , vous avez mis le doigt dessus ; c’ est bien plus un problème de coût de la vie et de comparaison avec certains « privés » ( pas tous , loin de là ) qui gagnent trop par rapport à d’ autres sans réellement de raison valable , qu’ un problème de salaire ou de solde proprement-dit .

      Effectivement , et ça fait longtemps que je ne cesse de le faire remarquer , pour quelqu’ un , quel qu’ il soit , hormis le gros héritier ou le rentier aux confortables revenus , train de vie , etc , le minimum pour vivre rien qu’ en province pour un simple individu se situe entre 2500 et 3000 Euros mensuels .

      J’ entends par « minimum » ( donc en dehors de toute folie du genre « excessif » ) , des aspects de l’ existence qui sont primordiaux :
      _pouvoir bien se loger
      _pouvoir bien se nourrir
      _pouvoir bien se soigner si besoin
      _pouvoir bien se voiturer ou se déplacer si nécessaire
      _pouvoir s’ acquitter des taxes et impôts « normalement »
      _pouvoir mettre un peu de côté chaque mois ( entre 250 et 500 Euros donc à déduire ) afin de se constituer le capital qui servira de « matelas amortisseur » , de « sécurité », le cas échéant ( par exemple pouvoir réparer sa voiture ou sa maison , changer son ordinateur ou son réfrigérateur , régler des frais inattendus , accéder à la propriété , etc …. )
      _pouvoir se faire plaisir de temps à autre afin de ne pas avoir le sentiment de « passer à côté » ( peut s’ avérer très important pour le moral donc pour la santé , au niveau des rapports sociaux ) soit pouvoir se payer une sortie , un bouquin , un DVD , un CD , etc ……….
      _pouvoir assurer son quotidien
      _être correctement assuré
      _avoir accès à toute la technologie requise au gré des exigences de l’ époque

      Vous remarquerez que je ne parle que de « minimum pour vivre » ; ni de salaire ou de solde , ni d’ accès au crédit , ni de vacances , ni de formation ou d’ apprentissage , ni de voyages ; et bien-sûr gérer tout cela sans jamais -sauf grosse exception- risquer de devoir se mettre dans le « rouge » à la banque ……….

      Je le répète et j’ insiste : ceci n’ est valable que pour quelqu’ un de seul et en Province , pas sur Paris ou toute autre ville considérée de « prestige » …………

      Voilà , c’ est fait ; je me suis donc répété à mon tour ……..
      Un partout , balle au centre ! 🙂

  15. Fz78 dit :

    Quand on voit que pour un mal au dos on fait démissionner un jeune au bout de mois de service il faut ce poser aussi des questions sur le service médical qui donne sur aval ou pas pour continuer, moi de mon temps on ne viré pas les gars de l armée pour de la bobologie !

    • petaf dit :

      ah ,on m’appelle ? qui parle des véto ?qui ne connait pas encore l’histoire de mon fils ici et de ce qu’ils lui ont fait ces enc… ??

      • Posteur dit :

        Je pense que votre cas n’est pas unique,j’en ai vus d’autres sur des forums ou même une connaissance qui se sont fait refouler pour un « souffle au coeur » alors qu’ils n’ont jamais eu un seul problème cardiaque de leurs vie ou même car ils avaient quelques soucis de vision la nuit,je veux bien comprendre qu’on puisse considérer ça comme un problème mais il y a des limites,surtout dans une période ou l’armée à du mal à recruté et comblé ses effectifs,ils ne peuvent pas trop se permettre de refouler pour ce genre de « problème mineur ».
        Il y doit y avoir certains soucis dans le service médical ou même ceux qui vérifient lors des recrutements.

    • ScopeWizard dit :

      @Fz78

      Alors d’ entrée , il n’ est pas du tout « normal » d’ avoir mal au dos jeune ( sauf pathologie particulière , cela va de soi ! ) et même bien au-delà de la jeunesse …………

      Moralité : faites du sport mais soyez sûrs de ce que vous faites et pour ça il est largement préférable de se connaître soi-même ( mais bon , ça ne se fera pas non-plus du jour au lendemain , faut pas rêver ) ; si vous pratiquez les abdos n’ importe comment par exemple en faisant des séances de « crunchs » tandis que contrairement à vos grands droits , vos transverses laissent à désirer , vous aller vous choper une lordose ( et une cambrure ) qui risque de tirer plus que nécessaire et ainsi d’ entraîner courbatures et autres contractures , ce qui fait que tôt ou tard tu te retrouves « plié » ce qui peut te faire très mal et bien-sûr te fatiguer énormément en plus de te diminuer ………
      Pareil concernant les étirements ; si tu ne maîtrises pas , ça ne donnera rien de bon et tôt ou tard tu paieras l’ addition ……….

      Ne parlons pas de tout le reste tel que le port de charges surtout de manière asymétrique .

      M’ enfin , si vous pratiquez ET renforcement musculaire ET étirements ( on prend son temps et on ne va pas au-delà du seuil de l’ effort , c’ est à dire qu’ on évite de rentrer dans celui de la douleur ( variable d’ un individu à un autre ) dès lors que l’ on ne peut plus la supporter ) à la fois de façon régulière et en sachant ce qui vous convient -et je rajouterais de la respiration hypo-pressive et un peu de relaxation/méditation – vous devriez vous en sortir quelle que soit l’ activité pratiquée et ça devrait même grandement faciliter tout entraînement cardio-vasculaire …………

      De rien , c’ est gratuit ! 😉

  16. Castor2 dit :

    Second maître, 10 ans sur les bateaux, salaire à 1850 euros (avec la prime d’embarquement). Voilà pourquoi je vais rejoindre la vie civil prochainement.

    • Albatros24 dit :

      10 ans ?
      Et vous faites bien hélas

    • TINA2009 dit :

      Bsr CASTOR2!

      Encore un exemple de quelqu’un , un camarade , qui se soumet !!!!

      Je poursuis le combat !
      Ainsi soit -il !

      Bien à vous !!!

      • Castor2 dit :

        Se soumettre à qui Tina2009 ? A l’état major qui ne voit que sa carrière ? Mon travail c’est de servir la france, et pas de cocher les cases d’un tableau exel, la qualops ne paye ni le credit de mon logement, et ne remplit pas mon frigo . Peut être avez vous peur de la vie civil par incompétence professionnel ou par manque de vie social;)

        • ScopeWizard dit :

          @Castor2

          Ben , tout dépend ; si vous êtes logé et blanchi et nourri ( ce qui peut facilement représenter un tiers de salaire voire la moitié et plus suivant sa hauteur ) , 1850 Euros nets constituent une solde conséquente ………….

          Maintenant , il est sûr qu’ après 10 ans de bons et loyaux services dont X en qualité de Second Maître , ça ne fait pas lourd ………

          Disons que compte tenu du coût de la vie actuel , eut rapport à votre ancienneté et à votre grade et qualification actuels , 2200 Euros nets seraient un minimum , plutôt 2300 …………. ( je précise bien à condition que vous soyez « logé , nourri , blanchi » et que vous n’ ayez pas à compléter un paco autrement que pour du « confort » ! )

        • ScopeWizard dit :

          Au fait , à combien se monte la prime d’ embarquement ?

  17. breer dit :

    Les mentalités de la jeunesse actuelle sont totalement différentes de celles des années 60 – 70 – 80 et 90… les contraintes d’ horaires et d’absences, les obligations , la disciplines, les règles de vie, les corvées, l’acceptation de l’autorité … toutes ces notions ont étés grandement sapées par une idéologie politisée qui s’est distillée dans les institutions scolaires, (collèges, lycées et facs) et les milieux familiaux et sociaux depuis près de 30 ans… et bien qu’il y ait encore (pour le moment) des jeunes désireux de s’engager, cela ne peut que être décroissant… de plus beaucoup qui le font ne restent que quelques années….. Il serait intéressant de faire une enquête auprès des partants pour en connaitre les raisons…

    • Intox dit :

      Ce que vous dites explique peut être le résultat d’un sondage qui demandait aux sondés si ils étaient prêt à combattre pour défendre leur pays. Le résultat est assez édifiant en ce qui concerne notre pays et les pays voisins. Pour la France, 30 % sont prêt à se battre. C’est peu, mais il y a pire, 20 % des Italiens et 18 % des Allemands seulement sont prêt à se battre pour leur pays. Cela va de pair avec la démographie en berne de ces 2 pays. Pourquoi avoir une défense pour un pays comme l’Allemagne, première puissance économique d’Europe, que quasiment aucun allemand ne veut défendre ? La question se pose également pour la France qui pourrait finir par rejoindre ces pourcentages dans quelques années. Défendre des pays qui n’aspirent qu »à disparaître ? Pourquoi ? Ces pourcentages sont à comparer avec d’autres nations, de mémoire je crois que la Turquie est à 75 % et le Maroc à 95 %. Quels pays croyez vous existeront encore en tant que nation dans quelques dizaines d’années ? Quand on voit le peu de personnes prêt à se battre pour leur pays, j’imagine fort bien le résultat d’un sondage sur, qui est prêt à combattre pour l’UE ? Ca ne doit pas dépasser les 10%, donc parler d’une défense européenne est ridicule en soi, parce que, encore une fois, pourquoi créer une défense d’un entité que personne n’est prêt à défendre ?

    • Ghj dit :

      Ça ou juste pas envie d’être prit pour un con.
      J’ai plus souvent eu le sentiment de défendre la carrière de mes chefs que ma nation. A partir de là, et au vue de l’amateurisme de cette armée, si le civil me propose mieux ailleurs j’y vais.

      C’est terrible à dire mais on a voulu une armée professionnelle, donc en concurrence sur le marché du travail. Je suis haut diplômé, vous me voulez? Méritez moi!

      • ScopeWizard dit :

        @Ghj

        C’ est surtout qu’ « on » a voulu absolument gérer cette armée professionnalisée en lui appliquant les règles d’ une entreprise privée donc des principes tels que la rentabilité , ce qui entre en totale contradiction avec ce que doit être un service public tel que celui-ci .

        Maintenant , ça ne signifie pas non-plus qu’ il faille pour autant jeter l’ argent par les fenêtres et multiplier les gabegies au nom d’ une appartenance à un service public , disons qu’ un juste milieu doit être trouvé et maintenu .

  18. Fougeroux dit :

    Il faudrait que la marine se modernise dans la conception du système d’avancement des officiers marnier et ne plus se focaliser sur le mode de calcul principalement basé sur des connaissances scolaire et non sur les compétences. Ça permettrai que ceux qui partent en nombre à près 17 années de service puisent faire une carrière complète et ça permettrai aussi d’endiguer le manque d’effectif.
    Aussi je pense que la fusion marine et armée de l’air avec le rafale à permis de gonfler les effectifs de l’air et effacer ceux de la marine

    • tlskr dit :

      Fougeroux… vous dites que le « système d’avancement des officiers mariniers [est] principalement basé sur des connaissances scolaire et non sur les compétences. » En êtes vous bien certain sachant que la première partie du calcul se fait sur l’ancienneté et la seconde sur les notations ? Rien ne reflète le niveau scolaire contrairement à la formule du bs (nfs, toeic…)
      Cdlt,

      • ji_louis dit :

        Le rang de sortie de cours ne conditionne plus le rang d’entrée au grade supérieur? Il y a 25 ans, c’était encore le coefficient le plus fort de l’équation!

    • Jm dit :

      Pas la Marine
      L’armée !!!!!

  19. dompal dit :

    Si l’Etat proposait des soldes décentes, peut-être que les motivations seraient plus nombreuses, non ?
    Mais c’est trop compliqué à comprendre « on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre ».
    Sans parler des conditions de vie au quotidien avec des chefs (pas tous fort heureusement) qui ne pensent qu’à leur avancement sans se soucier de la « base »;
    Il faut vraiment avoir la foi aujourd’hui pour s’engager pour avoir une solde « de survie »……mais au bout de qq années la foi disparait et les vocations avec !……surtout quand on a une spé dont le marché civil « raffole » !
    Mais apparemment c’est trop compliqué à comprendre pour « nos chefs » !!!

  20. Thaurac dit :

    Manque le parfum d’aventures, d’exotisme des anciennes affiches de la légion.

  21. petitjean dit :

    ça devient rengaine !
    Pleurnicher sur les conséquences sans jamais nommer clairement les causes, quelle pitié !
    les mêmes causes produisent les mêmes effets !
    les grands chefs de l’armée, soigneusement sélectionnés, servent d’abord le « pouvoir ». Et c’est bien ce « pouvoir » qui octroie les budgets
    Mettons de côté la sociologie (bien que ce soit un des essentiels) de notre époque, très défavorables à la chose militaire et à la nation, notre armée crève d’un manque de moyen , en commençant par, le salaire de nos militaires, les conditions de vie et de perspective de carrière
    On veut des spécialistes, des professionnels, en les payant comme des balayeurs.
    On n’y arrivera JAMAIS !
    L’armée va mourir à petit feu faute de personnel compétent et motivé
    je vais finir par penser que c’est ce que veut le pouvoir
    Le pouvoir est en faillite totale, il consacre des dizaines de milliards chaque année « aux nouveaux arrivants » , et ce pouvoir, qui ne renonce pas à son projet mondialiste, finira par tailler dans les formats de nos armées et dans ses moyens

  22. Math dit :

    Bon, toujours le même cirque, beaucoup de bac+5 de bureau, recrutement simple, peu de bac+2 ou Bac+3, compliqué…

  23. Warning dit :

    Que cela soit dans la marine, l armée de l air voir l armée de terre, c est tout les cursus qu’ il faudrait revoir et notamment ceux des officiers. La marine nous dit (et je veux bien la croire) qu il est plus difficile de recruter un matelot technicien qu’ un officier juriste. Et je me pose la question, comment est ce qu’un officier non technicien peut arriver à gerer voir a faire passer sainement le message du technicien s il ne le comprend pas fondamentalement lui même. On prefere reconnaitre des personnes aux qualites d orateurs avec un 20/20 en dissertation et a la dictée de Pivot que valoriser des competences techniques et tout l ingénierie associée pourtant au coeur de notre société et des problématiques actuelles. Les plus payés sont ceux qui portent sur leurs épaules ĺe moins effet mais qui in fine savent s attribuer avec profis le travail des autres. Ces méthodes , d une autre epoque, deviennent écoeurantes et nuisent a l individu et au collectif !

    • waterBoy dit :

      Il ne faut pas lire ce qui n’est pas écrit. Il existe aussi des officiers techniciens. Qui ne sont pas recrutés dans le même vivier que les officiers juristes, ni ne suivent les mêmes formations, ni n’occupent les mêmes postes.

  24. ji_louis dit :

    Comme cette page de commentaires est devenue un bureau des pleurs, je rappelle à tous la situation en Ukraine, où l’on a pu voir que le jeunesse « se dépasse pour une cause supérieure » quand on la traite avec respect, comme on a pu le voir avec les volontaires suppléant l’armée ukrainienne dans l’Est du pays. La considération compte (l’argent aussi) pour la motivation.

    Comme les instituteurs ou les médecins, les soldats ont perdu la considération qui était rattachée à leur métier (surtout les officiers), il faut dire aussi que l’on est passé d’une société agricole où un bachelier était l’exception, à une société industrielle où le diplômé supérieur est la norme (il n’y a qu’à voir comme les jeunes galèrent à trouver leur premier travail stable).

    Est-il plus valorisant de commander un navire où de commander un atelier industriel?
    Est-il plus valorisant de savoir détecter un sous-marin ou de savoir entretenir un hélicoptère?
    Est-il plus valorisant de patrouiller avec une arme dans les rues ou de gérer des caméras de surveillance?
    Si la réponse à ces questions n’est pas évidente, autant prendre celle qui offre le moins d’inconvénients.

  25. A la belle France …………
    elle importe des racailles
    et elles exportent le savoir alstom/ et bien d autre chose industrie
    une question combien de BAC ++++ 2+3+4+5 DANS LE 9.3 ET 9.2 ??????????????????

    • dompal dit :

      @ PIERROT LE BREZ,
      Dans le 9.2 pas mal. N’oubliez pas que le 9.2 ce n’est pas uniquement des communes « pourraves » mais aussi des communes « richardes ».
      Juste de mémoire : Neuilly, Boulogne, Meudon, Sèvres, Chaville, etc….. 😉 🙂

  26. jakez dit :

    à force de gratter sur les primes « embarqué »ou autres, à force de reculer l’âge de départ donnant droit à pension , à force de ne plus revaloriser les salaires , le résultat est là , plus personne ne veut s’engager car les avantages ont fondu comme neige au soleil !!! Moi,17 ans de service dont 15 embarqué avant de quitter le navire en 2008 (ça commençait d’ailleurs à sentir le gaz!!) ,aujourd’hui, je déconseille à mon fils de s’engager , trop d’inconvénients pour trop peu d’avantages , il y a 20 ans , je lui aurai conseillé l’inverse !!! CQFD

  27. Léon dit :

    Bonjour à tous,

    j’ai servi pendant 8 ans dans la marine nationale, spécialité mécanicien naval.
    J’ y ai vécu de très belles années et rencontré des personnes remarquables, passionnées, dévouées, impliquées, d’honneur et de valeur, ainsi qu’une excellente cohésion.
    Il y avait peu de mercenaires uniquement motivés par l’argent, donc je trouve abusif de tout commenter et tout ramener par rapport à l’argent… cela ne représente pas la réalité du terrain, et ne correspond pas à mon retour d’expérience.
    Ensuite, si j’ai quitté la marine malgré de multiples relances de réengagement, ce fut pour donner entière priorité à ma vie familiale et sociale, car choisir c’est aussi renoncer…
    Bref, par expérience, la marine nationale reste à mes yeux une très bonne institution, et j’invite les jeunes à ne pas hésiter à s’engager ! C’est une expérience de vie exceptionnelle qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

    • ji_louis dit :

      8 ans, le temps d’un seul contrat non renouvelé.
      Et vous dites vous même être parti pour privilégier la vie familiale et sociale.

      Et nous avons tous vécu de belles choses dans la Marine, et d’autres moins belles. Acceptez que d’autres préfèrent vivre d’autres choses durant leur jeunesse (privilège de la jeunesse) sans subir les inconvénients que nous avons connus.

    • Jm dit :

      Je ne doute pas de votre commentaire, étant moi-même souvent l’objet de critique.
      Pouvez-vous situer la période durant laquelle vous avez-servi?

    • TINA2009 dit :

      Bsr LEON !

      Peu importe ce que vous croirez : VOUS NOUS FAITES HONNEUR ! Honneur…
      Merci pour la PATRIE! Merci pour vos valeurs !

  28. Mavrick dit :

    Étant ancien maistrancier d’une des promotion de 2018, sur une compagnie qui sort à 70 diplômé de maistrance, 30 ont quitté la marine au cours de leurs bat, la faute à quoi ? Au cirfa qui nous recrute dans des spé aléatoires (je me suis retrouvé avec 4 voeux, contre 1 initialement) ,pour un contrat de 10 ans, et la DPMM est de loin le grand responsable de tous ces départs, préférant nous sanctionner en dénonçant nos contrat plutôt que d’accepter de nous réorienter, la marine est en déficit ? C’est trop tard les 30 pax par compagnies sachant qu’il y en as 6 , répartis sur plusieurs sessions sont aujourd’hui dans d’autres corps d’armées.
    Responsable -> DPMM

    • ji_louis dit :

      En 1989, un camarade de promotion de Maistrance a été échec pilote Il a été réorienté navigateur (aéro), nouvel echec au BAT. Finalement, il a fait carrière en tant que timonier!

  29. Alex Jolivet dit :

    Ds la spé de tech avion, un APRSeur A380/B777 chez British Airways (ce qui est MON cas), c’est 55 000 £/an primes incluses. Combien, primes incluses pour la même compétence ds l’AA ou ds l’Aéronavale?
    Faut il que j’en fasse un dessin?
    Aux responsables de cette pénurie de personnels hautement qualifié, ASSUMEZ vos conneries!
    NB: formée au CEAN de Rochefort et 7 ans de services comme MECAE entre 1990/1997 ds l’Aéronavale, donc, je sais de quoi je parles!
    f-wtss

    • waterBoy dit :

      On vérifiera tout de même dans votre calcul quel est le périmètre des charges sociales, des assurances retraite, médicale et chômage.
      Car pour comparer avec l’étranger, il faut comparer à périmètre égal.

  30. Celtibère dit :

    Comme on le voit sur la photo, nos armées, à l’image des légions de la Rome décadente, seront dans un proche avenir constituées majoritairement de « barbares ». Pour Rome, on sait ce qu’il en est advenu.

    • albatros dit :

      Propos très « limites » de votre part…attention
      Les citoyens noirs (mais aussi les blancs les békés) des Antilles sont français aussi, ainsi que les tahitiens, les kanaks…
      Je vous rappelle que les Antilles sont françaises depuis le XVIII eme siècle et françaises bien avant que plusieurs départements de la France actuelle qui étaient allemands ou italiens uo indépendants…ne nous rejoignent.
      Sinon nous comptions aussi des régiments de tirailleurs goumiers etc d’Afrique au XIX eme siècle et ces unités étaient déjà pros mais les colonies et les colonisés ne jouissaient pas de la pleine citoyenneté hélas, c’est l’erreur qui nous a coûté toutes ces guerres ensuite…il fallait libéraliser et seul de Gaulle l’a fait avec honneur avec la création de la Commnauté, pendant moins prolifique que le Commonwealth..

    • ScopeWizard dit :

      @Celtibère

      Disons que si ça doit continuer comme ça , il est probable que parmi les plus « motivés » soient recrutés de plus en plus de jeunes de banlieue défavorisés , ce qui ne sera pas sans effets à partir du moment où l’ encadrement , la hiérarchie seront majoritairement du même acabit dès lors que France , patrie , honneur , ne seront plus que des mots vides de sens ou presque ……………..

      @albatros

      Propos très limites , dites-vous ?

      Non ; propos très limites voire illégaux par rapport à une doxa en vigueur loin de détenir LA vérité mais qui pourtant cherche à l’ imposer pour des motifs purement idéologiques , ce qui ne fonctionne pas chez quelqu’ un comme moi à qui cela ne donne qu’ une envie , celle de chier sur cette « légalité » ( mais sans toutefois s’ essuyer avec ; eh oui , une fois les papiers pleins de sa propre ( propre ?? ) merde , faudrait ne pas être plus con que la moyenne non-plus ! 😉 ) ………..

  31. LAHYRE dit :

    La Marine, l’Air, Terre et Gendarmerie sont à la ramasse en matières d’effectif… On peut parler argent, motivation, attractivité,…

    Mais, il ne faudrait pas occulter des raisons plus profondes : depuis 50 ans, notre pays a baigné dans une idéologie socialiste (au sens philosophique du terme) . Ce qui implique une vision communautaire et individualiste. Ajouter à cela la sacro sainte religion de l’UE qui fait que la France en qualité de nation est dénigrée. Et vous obtenez 2 générations (les 2 dernières), qui ne sont plus en mesure de se donner pour leur pays, leur patrie (mot devenu vulgaire). Mais qui préfère gagner un max de pognon et favoriser leur communauté au détriment de leur nation……

  32. breer dit :

    En regardant les infos, nous voyons de « bon jeunes bien éduqués par leurs géniteurs » s’entrainer
    à la guéguerre urbaine, en visant les membres de la police, et des sapeurs pompiers……
    sous le regard compatissant et béat des élites politiques et des responsables de nos systèmes d’enseignement et judiciaire. Tous ces gens ‘dits responsables » ont amené le pays dans une impasse chaotique, tout simplement par ignorance totale du fonctionnement mental, psychique familial et sociétal des populations issues des cultures non européennes (maghrébines, africaines, etc.….) ce qui se passe de nos jours prouve l’échec très important de l’assimilation et de l’intégration d’une grande partie de cette population de jeunes durant les 30 dernières années. Le plus grave, et qui aura des conséquences que l’on peut commencer à imaginer, et l’arrivée constante de nouvelles populations (migrants) issus de ces mêmes régions, mais qui de plus sont encore plus hermétiques à nos mœurs, nos mentalités occidentales, nos valeurs républicaines et laîques, nos traditions familiales et culturelles.
    L’ idéologie islamiste croissante qui s’insinue dans tous les rouages de nos systèmes de valeurs,
    et qu’une partie des français naifs ou démagogues éludent, ignorent ou pire encouragent promet un bel avenir à nos enfants, petits enfants et descendants……