CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le nouveau camouflage des blindés de l’armée de Terre devrait être dix fois plus efficace que l’actuel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

72 contributions

  1. Titispv dit :

    Mise en servi pour quand ?

  2. Sempre en Davant dit :

    Avec tout le temps qui sera perdu, tous les kilomètres parcourus, toutes les ressources humaines, tout les véhicules supplémentaires pour avoir le nécessaire à l’instant t. … Pour retrouver le véhicule sur le parking !

    Cet Adj chef aura à l ui tout seul rendu nécessaire un doublement des moyens opin et opex tout en faisant disparaître les officiers des sports !
    Chapeau !

    Ne m’en veuillez pas trop ! Nous sommes à deux typhons d’être champion du Monde

  3. 1guerre2retard dit :

    Ce semble être un camouflage novateur, mais qui, au vu de la maquette présentée, me paraît souffrir de deux limitations :
    Le véhicule n’a pas de motifs sur le capot et le toit, alors que les premières menaces viennent du ciel ( drone, avion, satellite), et que c’est aux équipements que l’on identifie un matériel (clés d’identification). Ces équipements sont aussi bariolés pour éviter qu’un sniper ne les détruise un a un.
    Les algorithmes de traitements d’images sont très efficaces sur les formes géométriques, qui n’existent pas dans la nature. De plus, ce bariolage unique au monde va faire que nos véhicules seront aussitôt reconnus comme français.

    En somme, ce doit être un excellent bariolage pour une guerre sol-sol sans traitement d’images.

    En somme, voilà

    • Czar dit :

      c’est marrant, mais moi qui ne suis pas spécialiste, je pense avoir compris du premier coup de ce que les grandes bouches, qui se sentent tenues de dénigrer de façon automatique, même quand y a aucune raison (et Taranis sait que ce ne sont les raisons qui manquent ailleurs)

      le trompe l’oeil en 3 D « casse » la reconnaissance automatique électronique qui a dans ses bases de données la forme de tous les véhicules et l’algorithme produisant chaque camouflage « classique » de chaque armée.

      bref, il induit une fausse « profondeur » et le logiciel ne reconnaît pas l’objet. il n’y a donc nul besoin de le camoufler entièrement.

      Bref, ça fait buguer et si j’ai bien saisi l’idée, ça s’oriente surtout vers la dimension de technicisation du champ de bataille, puisqu’on se doute bien que c’est pas un crasseux à kalach qui va « ne pas voir » des formes géométriques dans la nature.

      Je trouve ça très bon, et assez piquant de voir que des techniques, jadis dépassées redeviennent à la pointe des choses, dès lors que le paradigme technologique évolue.

  4. Lagaffe dit :

    La vache ! j’ai pris un coup de vieux, moi qui croyais que le camouflage ne devait jamais représenter une forme géométrique précise et répétitive, j’avais tout faux. On doit être la seule armée à choisir le cubisme comme modèle de camouflage, on va avoir la classe en OPEX avec nos blindés repeints façon Picasso. So frenchy !

    • Jak0Spades dit :

      « On doit être la seule armée à choisir le cubisme comme modèle de camouflage, on va avoir la classe en OPEX avec nos blindés repeints façon Picasso. So frenchy ! » – Non regardez ce que font les Suédois, depuis un moment d’ailleurs.

    • Un moblo dit :

      Non non, le multi cam us est aussi basé sur des formes géométriques…..

  5. Dimitri dit :

    Moi aussi j’ai mis une minute à voir le blindé sur la photo. Bluffant !
    Le haut gradé vu son âge était sûrement myope. Fallait demander à un bidasse en pleine force de l’âge de faire le test.

  6. NRJ dit :

    Intéressant d’avoir un nouveau camouflage. En revanche on peut avoir des doutes sur le camouflage Cameleon qui fait plus gadget que véritable armement. Le vrai risque pour un char est le missile à guidage infrarouge et radar.

    • Parabellum dit :

      Bon…on accrochait des filets et des branchages ou on badigeonnait de la boue ou on sanglait des sacs de terre ou de sable qui changeait la silhouette et protégeait un peu…gare aux gadgets coûteux même si des peintures modernes peuvent effectivement jouer un rôle de brouillage de la visibilité humaine ou techno.les adversaires actuels font dans la confusion avec le matos civil ou la ruse ou s en foutent et foncent…les blindés en face sont encore rares..en Europe on aurait des meutes kaki ou grises ou blanches l hiver…adaptons au terrain et vive les drones..

  7. John dit :

    Il en a fallu du temps pour prendre conscience de l’avantage de la discrétion…

    J’avoue être assez surpris de l’efficacité de ce nouveau camouflage qui n’en a à priori pas l’air. Mais c’est évidemment pris en dehors du terrain.
    Par contre, avec ces formes qui se répètent, je crains qu’une simple caméra et un simple programme suffisent à repérer ce camouflage tant ses caractéristiques sont constantes.

  8. Raymond75 dit :

    On réinvente, ou on s’inspire, du camouflage ‘dazzle’ des navires de la Royal Navy pendant la première guerre mondiale, avant l’invention du radar:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Camouflage_Dazzle
    https://www.laboiteverte.fr/le-dazzle-camouflage-les-bateaux-furtifs-de-la-premiere-guerre-mondiale/

    • RJSB dit :

      qui devait tant sinon tout à Picasso ou aux cubistes ?! Apparemment, il y a débat : https://www.youtube.com/watch?v=jQf0rkUcSAw. Pour la petite histoire la contribution militaire de Picasso ne s’arrête pas là. Le Musée de l’armée lui avait d’ailleurs consacré une très intéressante exposition « Picasso et la guerre ». Pour s’aventurer aux marges du sujet…

    • John dit :

      Pas vraiment…
      Le camouflage scorpion a pour but de dissimuler les blindés.
      Les camouflages que vous présentez n’avaient pas cet objectif. Leur but était de tromper sur la distance qui séparait l’observateur du navire camouflé et de brouiller la vision des infrastructures.

  9. Plusdepognon dit :

    Ça eveille inévitablement des rêves de gosses et la génération « Harry Potter » ne va même pas lever un sourcil (je pense que le nom de l’adjudant-chef est caché dans un de ces liens ^^) :
    http://forcesoperations.com/a-la-recherche-de-furtivite-larmee-de-terre-sinspire-du-cameleon/

    https://blogrecherche.wp.imt.fr/2019/02/11/camouflage-vehicules-militaires-cameleon/

    http://ultimaratio-blog.org/archives/8050

    Ce qui m’interpelle le plus, ce sont moins les véhicules que les soldats :
    https://www.modeintextile.fr/techniques-de-camouflage-setoffent/

    https://www.ulyces.co/servan-le-janne/a-quoi-ressemblera-le-soldat-francais-du-futur/

    Des capteurs pour évaluer en permanence l’état du pax, on peut trouver cela génial, personnellement je trouve ça effrayant :
    https://youtu.be/VzeOnBRzDik

  10. Jeannot de France dit :

    **Tel est le cas du projet Caméléon, qui consiste à recouvrir un blindé de tuiles connectés et divisées en pixels. Pouvant afficher jusqu’à 8 couleurs différentes, elles s’adapteront automatiquement à l’environnement du véhicules grâce à des capteurs et à un calculateur, chargé de trouver le camouflage le mieux adapté.**

    Ca sent la fragilité et la bonne grosse maintenance (mais sinon c’est la classe je dis pas)

  11. Julien dit :

    Dans un environnement fait de tables vertes sur un fond marron, genre dans un entrepôt IKEA, ce camouflage fera des ravages.

  12. Thaurac dit :

    Je plains le premier mec bourré qui voudra monter sur la bête en sautant de marche en marche 😉

  13. wagdoox dit :

    ca ressemble quand meme pas mal au camouflage disruptif des navires de la 1 guerre mondiale
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Camouflage_Dazzle

  14. Jak0Spades dit :

    « En France, où, au début du XXe siècle, on continuait à discuter de l’esthétisme de l’uniforme aux dépens de l’efficacité opérationnelle [voir l’histoire du pantalon rouge garance, pendant que les soldats allemands adoptaient la tenue « feldgrau »] » Une tenue experimental française est exposée au Musée de L’Armée aux Invalides. Elle date de 1910-1911 si mes souvenirs sont bon. Assez novatrice, elle ressemblait néanmoins beaucoup à celles des allemands, étant d’une couleurs brun-gris. Les couvre chefs avaient aussi un design assez « Germanique » aussi. Malheureusement, par conservatisme, elle ne fut pas adoptée…

    • Czar dit :

      par conservatisme ou bien parce que l’idée « d’être vu » n’était pas en soi un problème dans la doctrine d’offensive à outrance issue d’Ardant du Picq ?

      j’ai toujours un peu de mal avec l’idée qu’on serait les seuls à ne pas comprendre certaines évolutions. c’est une sorte de peti catéchisme ethno-maso assez en cour chez les franchouilles

  15. SCAtastrophe dit :

    Il n’empêche qu’il y a deux tendances paradoxales: dun côté se montrer.
    Sentinelle est une opération placebo pour montrer que les autorités « font quelque chose ».
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2017/02/le-piege-de-loperation-sentinelle.html

    Même dans les bled à vaches ou dans les champs pour traumatiser les betteraves :
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/10/10/terrorisme-l-armee-de-terre-va-relancer-des-man-uvres-en-terrain-libre-en-france_6015015_3224.html

    Et de l’autre, il faut pas sortir en tenue dans son propre pays !
    Là, niveau camouflé c’est le top.

    Ok, je sors…

  16. Daniel BESSON dit :

    Il se trouve que le Musée des Invalides a consacré une exposition à Picasso et l’armée !
    https://www.musee-armee.fr/au-programme/expositions/detail/picasso-et-la-guerre.html?L=0&cHash=f574cf14b53fbe795657b56539cb81c5
    Pour le reste :
    Camouflage Dazzle , Lozenge camouflage ( inspiré de l’Impressionnisme )
    Les Soviétiques se sont inspirés du mouvement Constructiviste ( expo  » Rouge  » au Grand-Palais ) pour certains de leurs camouflages ( défense des zones urbaines )
    http://img.over-blog-kiwi.com/300×225-ct/1/48/85/75/20190624/ob_fe8170_dirigeable3-min.jpg

  17. albatros dit :

    La veste en question ici
    https://www.musee-lorrain.nancy.fr/fr/collections/les-oeuvres-majeures/veste-de-camouflage-83
    Ils étaient vraiment en avance (premières vestes utilisées ensuite par les allemands en 1943…).

    • Thomas S dit :

      Question camouflage, l’armée française l’a expérimenter dès la première guerre mondiale, et utilise particulièrement sur ses blindés durant la seconde guerre.

    • Daniel BESSON dit :

      Il y a eu aussi la  » tenue Réséda  » qui a été tant moquée dans la presse !

    • Thomas S dit :

      Quelques liens pour en savoir plus concernant les projets français d’avant guerre et aussi pendant la guerre… 😉

      https://www.cairn.info/revue-guerres-mondiales-et-conflits-contemporains-2007-3-page-7.htm
      https://rosalielebel75.franceserv.com/reforme-uniforme.html

      Très instructif, la France ne s’est pas laisser distancé en terme de projet… Mais les mentalités elles….

    • John dit :

      @Albatros,
      Concernant les camions Iveco / Renault… Les châssis sont en effet produits en Italie. Tout le reste est produit en France. Soframe est le partenaire de ce consortium. Et on parle des éléments à haute valeur ajoutée.
      Soframe, filiale du groupe Lohr, est basé en Alsace. Le groupe Lohr est aussi un groupe français basé à Strasbourg. Le moteur est lui aussi français (Cursor 13, fabriqué à Bourbon-Lancy).
      Et parmi les investissements d’Iveco en France, il y a Fiat Powertrain Industrial produisant tous les moteurs de camions lourds d’Iveco. 6500 employés en France !
      Donc si on est honnête, ici on ne parle pas d’une livraison sur étagère venant de l’étranger.

      Le Renault avait une charge utile de 19 à 32 tonnes.
      https://fr.calameo.com/read/000106741e066ac33218d
      Le camion d’Iveco a lui une capacité de 36 ou 37 tonnes selon la référence !!!
      https://www.soframe.com/sfrmuploads/2016/05/PPLOG.pdf
      Et techniquement, c’est un camion développé par Astra, soit une filiale spécialisée pour les camions miniers, camions de chantier, et tout ce qui concerne les applications spéciales en tout terrain.
      En parlant de technique, d’après l’assemblée nationale, le coût unitaire du maintien en condition opérationnelle est:
      – KERAX (camion lourd de dépannage, âge moyen 13 ans au moment de cette évaluation), € 37’628 (faible nombre toutefois)
      http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/QE/101802
      mais 46’948 euros selon Mr. L. Lagneau
      http://www.opex360.com/2018/07/04/nouvelle-organisation-de-maintenance-vehicules-de-larmee-de-terre-porte-t-fruits/
      – PPT (porteur polyvalent, âge moyen 2 ans, entre 2015 et 2016, le nombre passe de 199 à 452), €7’161
      Ca fait une différence d’un facteur de plus de 5. En plus en sachant qu’en général le coût des premières années peut être plus élevé avec les défauts d’usine. Et après 2-3 ans il est au minimum du coût sur son cycle de vie…
      MAIS le Kerax
      Concernant le prix, on peut comparer avec la commande canadienne de Kerax.
      1500 camions canadiens pour € 500 millions d’euros, € 333’000 de coût unitaire.
      2400 camions français pour € 821 millions (situation initiale, et donc pertinente pour le prise de décision), soit € 342’000.-
      t les camions canadiens ont une plus faible proportion de blindés (150) et 700 avec une grue de chargement, et 800 avec un plateau. Pas de version dépannage qui est probablement la plus chère. Et aussi, les camions canadiens sont produits sur une période plus réduite, donc ils bénéficient probablement de meilleures économies d’échelle.
      Donc je pense que l’Iveco doit être particulièrement moins cher.

      Ensuite, avant d’être produits et livrés, la DGA a qualifié toutes les versions commandées par l’armée. Donc si problème il y a, c’est aussi chez eux.
      Et dans les bonnes nouvelles, le PPLOG qui a été touché par un IED a plutôt bien résisté il me semble.

  18. Gégétto dit :

    Effectivement, même moi à 1000 m de l ordi je voyais pas le blindé!!!…

  19. Nnd dit :

    Et ben….
    Les formes sont quand même grossières et de tailles importantes. L objectif d un camouflage est avant tout de casser les formes reconnaissables… au moins pour l oeil averti.
    Faites le test avec un objet noir posé en forêt… on le retrouve quasi instantanément. Mettez un voile irregulier de coyote/beige et dejà ca se corse.
    Regardez les camouflages russes sur les engins : pixels de 10cmx10cm. Les uniformes US ou russes : multicam ou pixels de 5x5mm en 5 couleurs. Un CE évolué aurait été je pense tout aussi efficace. Mais bon…les travaux prennent un plombe et entre temps la techno évolue.
    J aurais bien testé des plaques 3d avec des formes non planes.
    Plutot que de changer les plaques externes j aurais fait imprimé des km2 de covering… genre poster roulé à appliquer. Motif CE plus fin en 5 couleurs avec 3 ou 4 jeux de couleurs telles que nous pouvons voir le multicam : classic alpine arid tropical. Ou comme le pixel US : marpat (marron vert noir), marpat desert (marron beige coyote) aor1 aor2 (vert clair vert noir beige) arpat (gris en nuances) navy (nuances de bleus) cadpat (noir vert vert foncé élu meilleur camo en zone forét vers 2013 de mémoire).
    Regardez le nombre de voitures équipées en covering. ..
    Bref plutot que des jeux de plaques couteux aux motifs exotico originaux et san réinventer le fil a couper le beurre, certains ont des concepts transposables.
    Ca me rappelle des missions de conseils chez RTD a Limoges oû les peintres devaient appliquer des pochoirs certifiés pour les motifs (pour simplifier) sur VAB et autres VM… pourquoi faire simple…

    • John dit :

      Sauf erreur, ici ce ne sont pas tous les véhicules qui vont être refaits…
      Les VAB vont très certainement ne pas être refaits, pareil pour tous les véhicules remplacés par le programme Scorpion. Si les chars Leclerc sont repeints au cours de la modernisation (ce qui ne m’étonnerait pas) alors changer de camouflage n’est pas un coût additionnel.
      Les VBCI vont aussi être modernisés à un moment ou un autre et le camouflage pourrait être adapté à ce moment là. Les 4×4 blindés (VBL) devraient être remplacés d’ici 5-10 ans. Donc pas forcément de nécessité de les mettre à jour.
      Des Caesar version lourde seront commandés et pareil, ils seront neufs. Les hélicoptères Tigre et H160 vont encore arriver donc pas besoin de modifier ceux qu’ils remplacent.
      Un certain nombre de camions doivent être commandés, donc pareil, les mises à jour pourront se faire à ce moment.
      Bref tout ça pour dire qu’en faisant la liste, ce n’est de loin pas la majorité des véhicules qui vont demander des mises-à-jour spécifiques au camouflage. De plus, de la recherche est faite pour justement adapter rapidement le camouflage à l’environnement. Les tuiles sont une des solutions possibles, mais je ne pense pas que ce soit la seule piste.

      • Polymères dit :

        Oui bien entendu, le fait qu’on renouvelle presque l’ensemble des véhicules terrestres dans les années à venir limitera le besoin de passer par la case peinture. Pour ceux qui sont déjà livrés, ce n’est pas un coup de peinture qui va faire mal.
        Déjà on repeint combien de véhicules pour le 14 juillet? On imagine déjà en 3-4 ans, en choisissant à chaque fois d’autres véhicules, un passage peinture pour le défilé qui serait sans impact supplémentaire des passages peintures actuels. Ce sera sans doute pour l’occasion d’un défilé du 14 juillet qu’on « officialisera » la présentation « grand public » du nouveau camouflage, même si avant, dans un cercle beaucoup plus petit dans lequel nous sommes présents, on l’aura déjà vu en service, un défilé ça permettra de « fixer » dans la tête de tous les français et de l’étranger ce « renouveau » visuel de notre armée, juste à savoir si ce sera l’an prochain ou celui d’après.
        D’autant plus que la nouvelle peinture est plus « simple » que le bariolage actuel, une couleur unique puis quelques motifs.
        Il se passera bien entendu quelques années de transitions comme à chaque fois, comme avec tout, n’en déplaise aux impatients qui veulent tout obtenir en 2 semaines et que si ça dure quelques temps, ils en font un scandale, une honte.
        Vous le verrez de toute façon, quand le nouveau camouflage arrivera, les tireuses de langues habituelles viendront pointer du doigt chaque véhicule non repeint pour en faire un fromage.

        • John dit :

          Avec la production de bien des véhicules en cours, je pense que la décision la plus rapide possible pourrait être intelligente par contre pour que ceux-ci n’aient pas besoin de retourner aux ateliers. Mais bon, le taux de production est loin d’être à son maximum pour les véhicules Scorpion donc ça ne sera pas des milliers de véhicules Scorpion à repeindre. Et en effet, cette transition se fait sur le moyen terme. Il faut être patient. Et il faudra aussi comprendre que certains véhicules trop proches de la retraite mais toujours utilisables ne seront probablement pas transformés.

          Petite question, qqun sait si le camouflage présenté ici est la version désert ou la version « central european »? J’ai l’impression que le but est que ce soit un mix des 2 pour n’avoir qu’un camouflage.
          Mais je me trompe peut-être. Si c’est le cas par contre, je serais assez curieux de voir l’efficacité dans les divers environnements.
          Peut-être que la photo suivante est plus pertinente pour répondre à cette question.
          https://www.reddit.com/r/TankPorn/comments/8pnltt/leclerc_c_terminateur_a_leclerc_fitted_with_a/
          https://www.reddit.com/r/TankPorn/comments/8pnltt/leclerc_c_terminateur_a_leclerc_fitted_with_a/

          Et dernière question, dans l’annonce de l’armée de Terre, ils mentionnent un hélicoptère Tigre présenté avec ce camouflage à l’occasion de l’événement dont il est question.
          Qqun a vu une photo? Je suis assez curieux de voir le résultat aussi.

  20. Tertia Optio dit :

    Camouflez, camouflez!!! disait le Capitaine Dumont dans la 7ème Compagnie…

  21. Jm dit :

    je me dis que quand je lis l’article sur les nouveaux « camions » qui vont remplacer les GBC et autres TRM, et quand je vois ça, ben, elle est pas gagnée, la prochaine.
    C’est du grand n’importe quoi.
    On va sauver la vie de quelle société.
    J’ai encore les notes de service nous intimant « l’ordre » de changer nos chaussures dès qu’elles étaient sales, pour sauver ERAM et BATA.
    On va arrêter quand, cette mascarade ???

  22. ScopeWizard dit :

    Heu ………. un camouflage en statique qui se repère en plus d’ une minute , effectivement c’ est mieux qu’ en 5 secondes mais ça fait pas non-plus rêver ……..

    Un camo individuel efficace est certes celui qui te dissimule lorsque tu es immobile genre tenue d’ une position , mais surtout lorsque tu es en mouvement , d’ où certaines préférences pour le Flecktarn Allemand en urbain comme en centre-Europe ( pas le plus efficace en environnement végétation tropicale ou la jungle mais pas le plus nul non-plus ) ou le DPM ( Disruptive Pattern Material ) Britannique en zones tropicales voire le Woodland et son prédecesseur le ERDL Américains …………….

    Pour ma part , je suis loin d’ être renversé par le Digital ………

    Bon , concernant les chars et autres véhicules , perso je pencherais plutôt pour une cape d’ invisibilité ………… 🙂

    Doc intéressant in English ……… Sorry !
    https://www.youtube.com/watch?v=Go8sauk-Hvo

    Heu ……… pareil !
    https://www.youtube.com/watch?v=gYi3xfwmWco

    Un truc complètement oublié mais qui était sympa …… 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=ZFYxCIr-Byo

    Il existe un documentaire très instructif d’ environ 50 minutes mais impossible de le dénicher , surtout en Français ……….. les « autoroutes de l’ information » qu’ ils disaient ………… elles ont bonne mine , tiens ! 🙁

  23. Edgar dit :

    « … l’idée de passer inaperçu aux yeux de l’adversaire était loin d’être une évidence. » C’est que le danger principal, au XVIIIe siècle, par exemple, n’était pas la menace des fusils (efficaces jusqu’à 100 mètres, en général) mais le fait de ne pas reconnaitre ses propres troupes au coeur de la bataille, dans le tumulte de l’action, et les nuages de fumée dégagés par les tirs (poudre noire) et les incendies (maisons, foin, blés, …). D’où l’intérêt des uniformes voyants. Les couleurs vives avaient aussi l’avantage d’impressionner les guerriers adverses, en Inde ou aux Amériques. C’est l’apparition de balles plus modernes (Minié, …), dangereuses jusqu’à 800 mètres (ou plus) et de la poudre sans fumée, au cours du XIXe siècle, qui obligea les armées à revoir leurs traditions vestimentaires. L’artillerie, elle aussi,contribua à ces réformes: un obus fusant de 1870 projetait 12 éclats mortels, 144 en 1914…

  24. Johnny Goodfellow dit :

    Vous êtes minable. Pourquoi ce ton moqueur avec « sa très gracieuse majesté »? C’est l’état-major de l’armée. Point. L’état-major n’appartient pas au souverain, et il ne le sert pas non plus.

    Doit-on donc dire, pour la France, « l’état-major de sa gracieuse excellence le président de la république »? Parce que moi je peux me moquer de la France aussi. Et il y a beaucoup de qui se moquer.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Johnny Goodfellow,

      Parce que l’expression « sa très gracieuse majesté » désigne le souverain britannique. Et qu’elle est souvent utilisée. Y voir une expression péjorative serait faire du mauvais esprit. honni soit qui mal y pense!

    • ScopeWizard dit :

      @Johnny Goodfellow

      Comment ???

      The other land of Rock’ n Roll qui s’ insurge pour si rien ????

      Perfide Albion , à la limite j’ aurais compris , mais « Sa Très Gracieuse Majesté » …………n’ exagérons rien ………….

      Eh puis , n’ étaient-elles pas sympathiques ces tenues rouges ? Bon , peut-être pas aux yeux de l’ ennemi …….. m’ enfin , faut dire que c’ était l’ ennemi ! 😉
      https://www.youtube.com/watch?v=F2IKHdRvRng

      https://www.youtube.com/watch?v=xsKpazeA5L8

      Faut reconnaître que même éprouvée par les évènements , cette tenue reste aussi seyante qu’ elle garde son allure …………..
      https://www.youtube.com/watch?v=raBNUUj1-fY

      Please , dear good fellow , where’ s your Top Gear spirit ? 🙂

    • Vinz dit :

      « L’état-major n’appartient pas au souverain, et il ne le sert pas non plus. »
      .
      Ah mais si bien sûr. Tenez, tous les navires de guerre de sa majesté ; Her Majesty’s Ship.

  25. Clavier dit :

    C’est sûr que la prochaine on va la gagner grâce à la peinture …..faut dire qu’on revient de loin avec nos engins lors de la guerre du Golfe, les seuls de la coalition à ne pas être couleur sable dans les déserts d’Arabie !

  26. werf dit :

    Au lieu de parler de projets qui ne verront pas le jour, il faudrait mieux faire un point complet sur l’état de nos chars et de nos blindés pour les rendre opérationnels. Toute cette multitude de projets, sans queue ni tête, montre le désarroi de la DGA et de nos état majors. mis à part les besoins des forces spéciales, encore plus chouchoutées, il n’y a pas de place, ni d’argent, pour les autres régiments classiques en pleine déliquescence…

    • Eric dit :

      On est juste en train de renouveler, avec le Griffon, le Jaguar, le Serval, et bientôt sans doute le VBAE, la totalité des blindés de l’infanterie et de la cavalerie française. Des blindés qui remontaient jusqu’à présent à la fin des années 70… Un programme à plusieurs milliards d’euros rendu possible par une REELLE hausse du budget militaire après des années de vache maigre et de réductions budgétaires. A part ça, certains continuent à nous les briser, comme disait Audiard, avec leur débinage pourri et systématique : de toutes façons, quoiqu’il arrive, vous ne serez jamais satisfaits et ce n’est pas avec vous qu’on avancera.
      Un dernier point : un camouflage élaboré, c’est bien connu, c’est juste un projet inutile… Alors que tout le monde sait très bien et depuis longtemps que le motif standard utilisé par l’armée est démodé et peu efficace. Alors que le projet en question a été élaboré par un adjudant de la STAT, ce qui a probablement coûté pas trop cher au contribuable… eh bien non, vous trouvez encore moyen de débiner. A pleurer.

  27. Sacha dit :

    A la lecture des commentaires dont beaucoup sans être entièrement à côté de la plaque me laissent rapidement à penser que l’internaute ne sait pas vraiment de quoi il parle, je prends sur moi de rappeler des éléments basiques de la cavalerie telle qu’on (armée française) s’en sert actuellement.

    Un char mais ça vaut pour bien d’autres véhicules de combat plus légers que le leclerc, qui n’ est d’ailleurs pas l’engin de sa catégorie le plus représenté sur nos théâtres, se retrouve au combat au choix en char isolé ou bien au sein d’un groupe.

    Dans le premier cas l’idée d’un camouflage sophistiqué lui permettant de ne pas être repéré visuellement en mouvement est à oublier, parce que je vous assure qu’il est déjà bien assez difficile à repérer comme ça sur une zone de combat, à temps pour l’engager et le détruire. Et si ce n’est pas le cas c’est plus la faute du chef de char que du camouflage, le changer ne mènera pas à grand-chose.

    Si on est sur le cas de l’engin intégré au groupe un camouflage en « statique » comme l’évoque Scope est totalement à propos. Engager un groupe de combat en ayant manqué d’y voir la présence de chars même légers a toutes les chances d’être catastrophique pour la force assaillante. J’ai l’impression à la lecture de l’article que c’est un effet qui est recherché ici.

    Rappelons que la cavalerie c’est une arme qui voit à longue distance mais qui a des œillères, les chefs de char ne voient pas la moitié des impacts explosifs qu’ils reçoivent. La présence de combattants débarqués est vivement souhaitée lorsqu’on les fait participer aux combats.

    Mais le camouflage ne sert pas qu’à masquer la présence, il sert aussi à malaiser la visée. Essayer de brouiller les contours par des camouflages avec de prétendus rendus 3d est peut-être bien ce qui permettra à un certain nombre de tirs explosifs directs et indirects de taper au-dessus des engins.

    Contrairement donc à plusieurs intervenants je n’ai pas le sentiment que ce qu’on nous propose ici soit si ridicule que ça. A voir à l’avenir.

    • Thomas dit :

      J’abonde dans ce sens.

      Les commentaires négatifs font comme si les ingénieurs qui ont mis au point cette livrée l’avaient fait dans un labo isolé durant la seconde guerre mondiale !
      Comme s’il n’y avaient pas eu de considérations algorithmiques, ni de prise en compte de l’émergence de l’IA dans le traitement des données !

      Attendons donc de voir avant de piailler.

  28. Électeur dit :

    Je constate, sans étonnement, que les commentaires sont interdits sous le sujet « avalanche de Valfréjus ».
    J’imagine que les commentaires proposés consistaient surtout en imprécations et invectives, justifiant une intervention sévère du modérateur.
    .
    C’est dommage parce que cet accident à Valfréjus montre l’inadaptation du statut militaire à la réalité du métier.
    .
    Le statut est une loi. Les suites de l’accident de Valfréjus montrent donc, encore une fois, la paresse du Législateur qui refuse obstinément de faire son boulot.
    .
    Le Législateur veut oublier que les militaires ont besoin d’être protégés par la loi et que leur situation juridique doit être claire, non pas à la merci de jurisprudences imprévisibles.
    .
    Je suppose que c’est involontairement que le modérateur a escamoté ce grave problème juridique derrière le camouflage des blindés.
    .
    L’innovation technique n’est pas la seule nécessaire : de sérieuses innovations juridiques le sont aussi.
    .
    On n’oublie pas qu’il a fallu quarante ans d’opex avant que les militaires soient autorisés à faire usage de leurs armes pour accomplir leur mission et pas seulement en légitime défense.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Electeur,

      Non, les commentaires sont ouverts pour cet article

      • Électeur dit :

        Alors c’est un dysfonctionnement de mon PC (ou de mes fonctions cognitives supérieures). Désol’.

        • ScopeWizard dit :

          @Electeur

          Je confirme que les commentaires sont bel et bien ouverts .

          Concernant votre PC , la poubelle ou le marteau ça existe ; quant à vos fonctions cognitives supérieures , qu’ est ce qu’ elles veulent encore celles-là , de l’ avancement ? Mais c’ est qui le chef à la fin ??? 🙂

          • Belzébuth dit :

            @ ScopeWizard
            Lorsque « Electeur » a écrit, il y avait zéro commentaire.
            Vu le déchaînement qu’il y avait eu avec l’orpailleur en Guyane, les gens n’ont d’abord pas trop commenté.
            😉

  29. dyst dit :

    ça me rappelle un camo urbain développé par Hyperstealth pour l’armée canadienne. L’algorithme en charge de générer la pattern avait sorti deux variantes: une digitale plus traditionnelle et une avec des forme en reliefs considérées comme plus efficace: https://2.bp.blogspot.com/-qIxGqB0Jpa4/TrWt00nQYII/AAAAAAAACW8/SItK1dKSEsQ/s1600/308187_269396593098517_185325401505637_738550_1279000967_n.jpg
    Les Etats-majors on bien évidemment choisi la moins efficace car elle ressemblait plus à « un vrai uniforme » (tout comme le services du ministère des Armées préférant s’en tenir au « Bleu horizon » lors de la 1ère guerre).
    Je pense qu’il y’a encore à faire dans le camouflage visuel, et les algorithmes et autre intelligences artificielle pourrons peut-être ouvrir d’autre horizons. Ou alors ces évolutions ne sont-elles que liées à des modes?..

  30. Wrecker47 dit :

    Les blindés Nazis avaient un camouflage en fonction de la saison du moment …évidemment à ma fin de la guerre les moyens cam étaient différents vus les rareté de peinture industrielles …Mais le présent camouflage rappelle effectivement les camouflages de bateaux de guerre et leur peinture DAZZLE !

  31. Olivier dit :

    Mon grand-père a fait partie de cette (ou d’une unité) de camouflage mise sur pied pendant la première guerre mondiale, ils allaient jusqu’à peindre des bâches suspendues pour masquer le déplacement des camions de logistique sur la longueur de la route à découvert. Il en a fait des croquis.

  32. Wrecker47 dit :

    Il semble effectivement que ce camouflage soit efficace ,sous réserve des couleurs en fonction de la saison …Les nazis avaient aussi des peintures différentes en fonction des saisons pour leurs blindés …enfin, tant qu’il en restait après les bombardements !

  33. CaptainàDocs dit :

    « Un haut gradé est venu au camp de Mourmelon, et à 1.000 mètres, il n’a pas pu déceler le char », a confié la STAT a franceinfo >>>>>>> Pas assez d’ophtalmos + Trop de colonels = AdT en galère … LOL (au quotidien, heureusement, il n’est pas « aux optiques » !)

  34. Max dit :

    Les charges de l’infanterie française avec leur pantalon garance visible à des km !
    Le camouflage optique Dazzle du Serval n’a rien de révolutionnaire, il était employé sur les navires dès 14-18.
    Quid des camouflages actifs comme celui étudié par BAE sur un proto de char ?

    • revnonausujai dit :

      les pertes de l’infanterie en 1914 ont beaucoup plus tenu au fait qu’elle chargeait en rangs serrés des positions allemandes dotées d’une compagnie de mitrailleuses par R.I., ce que nous étions loin d’avoir
      pour mémoire, le taux de pertes des chasseurs et de la coloniale, en pantalon bleu, ont ét » similaires à ceux de l’infanterie métro !

  35. MERCATOR dit :

    « (tout comme le services du ministère des Armées préférant s’en tenir au « Bleu horizon » lors de la 1ère guerre). »

    Dans le contexte bien particulier de la guerre de tranchées 14/18 la couleur bleu horizon était la plus judicieuse, 60 % des morts étaient occasionnés par les éclats d’obus de shrapnels tirés par les canons de différents calibres , bien évidemment non concernés par un quelconque camouflage , 20 à 30 % par des tirs de mitrailleuses et de fusils lors des assauts des tranchées ennemis , or lorsque les poilus en mouvement d’assaut se détachaient sur l’horizon à cent mètres , ils étaient bien moins visibles au milieu des fumées, en uniforme bleu qu’en couleur marron.

  36. Robinson dit :

    On pourrait aussi aller chercher du côté de Vasarely.

  37. Orvile dit :

    C’est sûr que plus on est gradé, mieux on voit! C’est d’ailleurs pour ça que les Etats-major sont si loin à l’arrière: ils voient aussi bien que sur la ligne de front.

    • John dit :

      Dans ce cas précis, l’innovation en termes visuels n’a pas de coût important d’autant plus qu’il a été développé à l’interne. Après pour les matériaux isolants IR, c’est différent.

      Mais ce qui est intéressant c’est que les économies parmi les plus compétitives sont celles où l’innovation, la r&d représente parmi les plus gros % du PIB.