CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Une étude australienne doute de la puissance militaire américaine dans la région Indo-Pacifique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

82 contributions

  1. Habitué d'opex360 dit :

    Encore un article super-intéressant. Merci, M. Lagneau.
    Super-intéressant et d’autant plus difficile à commenter utilement. J’essaierai plus tard.

    • Belzébuth dit :

      @ Habitué d’opex 360
      Laissez-vous aller, plus on est de fous, moins il y a de riz…

      Au plaisir de vous lire.

  2. PeterR dit :

    Comment avec un budget 3 x supérieur à celui de la Chine les USA en seraient à ce point (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_dépenses_militaires#Les_vingt_plus_importants_budgets_de_défense_dans_le_monde) ??
    – budget mal utilisé (du genre coût des programmes vs efficacité type F35, super destroyer de la mort qui tue, …)
    – pour 1$ la Chine obtient plus que les US pour 3$ (coûts de production respectifs déjà maintes fois évoqués)
    – détournements de fonds,
    – discourt alarmiste pour obtenir d’encore plus gros budgets.

    Le parallèle avec la situation en Europe et si on peut compter sur les US doit être assez identique si je ne m’abuse.
    Je sens que le débat pros US vs Chine vs Russie va être animé.
    PS, moi je suis pro France et accessoirement pro Europe

    • NRJ dit :

      Les USA sont aussi sur trois fronts énormes : la Russie, l’Iran et la Chine. Même s’ils ont des alliés, c’est impossible. Même pour eux. Sans compter les gaspillages énormes (Bombardier stratégique, F35, etc)

    • Jean (le 1er) dit :

      Il ne faut pas oublier les centaines de milliards de dollars dépensés dans l’invasion et l’occupation de l’Irak et dans la guerre en Afghanistan. Ensuite, il y a les surcoûts faramineux de certains programmes , vous évoquez le F35 mais il y a également le Zumwalt et les LCS qui sont en plus des fiascos, le nouveau porte-avion Gerald Ford et une ribambelles de programmes de l’US Army et des marines. Sans compter les coûts de production. Il est avéré que les chantiers navals américains produisent à des coûts bien plus élevés que les chantiers navals européens.

    • Max dit :

      C’est d’abord le Complex militaro-industriel qui s’enrichit ! D’ailleurs leur but n’est pas pour autant la victoire que la « guerre perpétuelle » génératrice de grands profits.
      La Chine commence à s’émanciper du pillage intellectuel des ressources technologiques occidentales. Pis c’est bel et bien le manque de démocratie et le règne sans partage du PC, parti unique avec Xi Jinping mis au pouvoir à vie qui prêtent à la plus grande prudence. Surtout avec un cow-boy new-yorkais en face.

  3. Bob dit :

    L’ Australie fait face à un défi stratégique immense contre le parti communiste chinois. Les océaniens sont dépassés militairement, même avec l’appui des USA. En cas de conflit conventionnel, avec un débarquement amphibie multiples sur l’île, Canberra tombera à coup sûr. Mais l’Australie est encore loin de la ligne de front face au PCC. Il y a toutes les îles indonésiennes, malaisiennes, philippines et papoues avant les côtes australiennes comme lors de la guerre du Pacifique en 1942 contre les forces impériales nipponnes. A moins que l’Asie du Sud-Est ne soit complètement tombée dans le giron du PCC ?
    L’ arme nucléaire est la seule façon de défendre sa souveraineté. L’ Australie n’a guère le choix, les forces armées américaines sont embourbées dans des conflits de guérilla, ils n’ont pas la masse et la supériorité technique contre l’armée populaire du PCC. Le réveil de la Chine fait mal et le sera encore plus dans les années qui suivent. Les USA ne peuvent pas tenir tête à moins d’un sursaut. Ce n’est pas les quelques SNA, moyens de surveillance maritime et ASM australiennes qui changeront le rapport de force dans la zone indo-pacifique à moins d’une grande alliance avec l’Inde, le Japon et l’Océanie. Cette alliance n’est jamais arrivée auparavant.
    Les australiens se rendent compte du danger et se sentent vulnérables mais est-il trop tard?

  4. Parabellum dit :

    Les australiens font face à la menace chinoise et se souviennent du bombardement japonais et donc achètent des armes…notamment des sous marins…on notera le multiple référence au risque de missiles longue portée…ils pullulent chez les russes et chinois t autres iraniens…nous francais et européens nada dans ce domaine rien zéro sauf une poignée de lru …on va comprendre quand qu il faut s attendre au pire et pas toujours à trois Toyota kamikaze…on s arme XXI éme siècle quand…?

    • John dit :

      La dissuasion nucléaire ça vous dit qqch?
      Elle donne plus de latitude en terme d’armement de défense.
      De plus voir une menace chez les Chinois est une erreur à mon avis… La Chine ne vit que grâce à l’export. Ils risquent l’implosion sans ces exportations. Leur économie est totalement dépendante de l’export.
      Et c’est la chance de la mondialisation. Il n’y a pas que des avantages, mais l’interdépendance économique permet de réduire les risques de conflit.
      C’est facile de se battre face à un pays pesant peu sur la scène internationale en termes d’économie et d’industrie. C’est plus difficile lorsque ces pays sont plus importants.
      Pourquoi est-ce que le Japon, la Corée du Sud et Taïwan sont les pays considérés comme de réels alliés importants? Pourquoi sont-ils plus protégés par l’occident que les Philippines ou d’autres pays?

  5. R2D2 dit :

    Pendant des années les australiens et les néo zélandais ne pensaient qu’a une chose: nous pourrir la vie et nous dégager de leur zone d’influence. Mais avec la montée en puissance de la Chine les sentiments ont bien changés…

    • Czar dit :

      Exactement ce que j’allais dire, ils nous aiment beaucoup, maintenant, les anglo-salecons du Pacifique.

    • Daniel Chollet dit :

      Ils nous ont bien fait suer avec nos essais nucléaires …….

    • John dit :

      En même temps, j’aimerais vous voir si les Australiens venaient faire des essais nucléaire à côté de chez vous…
      Vous espériez quoi? Qu’ils vous remercient de polluer les eaux dans lesquelles ils pêchent? Forcément qu’ils se plaignaient, comment faites vous pour ignorer ce contexte?

      • Pravda dit :

        5/6000 kms c’est pas franchement « à côté », les essais en Algérie étaient plus proches que ça de la Suisse.

        • John dit :

          La France est au milieu du Pacifique Sud…
          Pensez-vous que la Nouvelle Zélande et l’Australie ne peuvent pas avoir d’île plus proches que le territoire principal?
          Il se trouve que ces deux pays ont aussi des îles dans cette région…
          Et il se trouve que des îles du Commonwealth sont très proches (à l’échelle des potentielles retombées nucléaires) des sites d’essais français.

          De plus, en 85 des pays du Pacifique Sud ont mis en place un traité bannissant les essais nucléaires du Pacifique Sud.

          Je n’ai pas les compétences ou connaissances pour savoir si les pays de la région ont subi des retombées radioactives, dans quelle mesure, via le poisson, … Mais il est compréhensible de ne pas en vouloir.

      • Jean (le 1er) dit :

        John, dans la pacifique la France a effectué ses essais nucléaires à Mururoa et Fangataufa et ces atolls se trouvent à quelques milliers de kilomètre de l’Australie et de la NZ. Pas vraiment la porte d’à côté.

      • Czar dit :

        Mon pauvre jaune, décidément tu peux jamais t’empêcher de balancer ton petit venin de chouize complexé contre la France j’ai pas le souvenir que les Australiens aient beaucoup protesté quand les anglais ont procédé à leurs essais nucléaires sur leur propre territoire que je sache, la Polynésie française étant en outre à plusieurs milliers de kilomètres des côtes australiennes ou néo-zélandaises

  6. PK dit :

    Si les Australiens avaient l’arme atomique, ils ne seraient pas dépendant des USA en cas de blocus… Voilà encore une bonne raison de justifier nos investissements nucléaires. Si l’on était dans le même bain (bien sûr, notre contexte géostratégique est différent, mais pas tant que cela en Asie), nous pourrions menacer un grand guignol comme la Chine en cas de contrainte par la force.

    Maintenant que les Australiens reviennent dans la vie réelle, ils n’ont plus qu’une option. Allonger le pognon pour essayer de sauver ce qui peut l’être encore.

  7. Barfly dit :

    La Chine (comme souvent) n’a pas fait trop de bruit ces dernières décennies mais ces investissements militaires depuis une vingtaine d’années sont colossaux et judicieusement ciblés pour soutenir leur stratégie à long terme. Il est clair que dans la région Pacifique-Asie, les USA ont du soucis à se faire. Ils se sont laissés divertir par des combats de second plan (le terrorisme) et ils se réveillent maintenant tout ankylosé avec des lacunes qui commencent à inquiéter. Ils ont la capacité d’y remédier mais il va falloir faire des choix importants… un peu comme nous d’ailleurs.

    • Timd dit :

      Quelle lacune ? Ils ont les meilleurs technologies le plus d’expérience de combat moderne, des puissants services de renseignement…

      • Barfly dit :

        Je confirme, l’armée américaine a bien des lacunes malgré ça, je suis conscient que les USA disposent quand même de la meilleure armée au monde sans compter le jeu des alliances qui leur est favorable (Otan + alliance Pacifique). Il y a encore 2 décennie, ils avaient un réel avantage par rapport aux autres grandes nations que sont la Chine et la Russie mais cet avantage diminue franchement. On peut même dire aujourd’hui qu’ils sont en retard dans certains domaines clés comme la défense aérienne et antimissile, le cyber, la guerre anti-surface mais ils ont la capacité d’y remédier. Ils ont aussi une autre lacune stratégique et pas des moindres, c’est l’éparpillement de leur force aux 4 coins du globe (un peu comme la Russie qui doit gérer un territoire allant de l’Europe au Pacifique, une difficulté depuis toujours même du temps de l’URSS) tandis que la Chine dispose d’une armée concentrée sur un même point. Après je ne suis pas dupe non plus, les USA jouent une « certaine » transparence, et de ce fait ils exposent leurs différentes failles (peut-être un coup de bluff ?) tandis que les chinois ou les russes sont dans l’opacité et le secret le plus complet, ils ne mettent en avant que leurs atouts, et en rajoutent sûrement des caisses car leur armée comme toutes les armées du monde ont aussi des lacunes : entrainement, expérience, taux de disponibilité, réelle efficacité des nouvelles armes ect…

        Les USA sont à la croisée des chemins, ils doivent se poser les bonnes questions, se remettre en cause ce qu’ils n’avaient plus l’habitude de faire depuis longtemps, bref ils doivent faire des choix stratégiques. Un peu comme nous d’ailleurs dans une autre mesure…

        • Time dit :

          En cyber les etats unis n’ont pas d’équivalent.

          • Vivo dit :

            @ Time
            Oulah, loin de la.

            La Chine, jusqu’en 2018, raflait les premières places du concours de hacking Pwn2Own, puis a décidée de ne plus y participer (faut bien en laisser un peu pour les autres).

            De plus, elle est soupçonnée, avec la Corée du Nord, d’avoir crée le célèbre ransomware WannaCry.

            Sans oublier la grande muraille cyber qu’elle a érigée et qui, elle, n’a pas d’équivalent, ce qui lui permet d’emmagasiner une expérience que ne pourront pas avoir les US.

          • Barfly dit :

            Vous confondez peut-être le cyber et le renseignement. Les deux sont parfois liés d’ailleurs.
            En effet, en terme de renseignement les USA sont en pointe mais pour ce qui est de la guerre cybernétique, ce nouveau champs de bataille, ils sont loin d’être dominateur. Je dirai même qu’ils accusent un certain retard.

  8. Pascal (l'autre) dit :

    Sic transit gloria mundi! Les « empires » naissent , se développent, atteignent la maturité, vieillissent et …………………disparaissent!

    • josépaledir dit :

      Pascal (l’autre): le tout est de savoir s’ils disparaissent bon grès, mal grès en silence, ou dans un grand feu d’artifice…

  9. bruno dit :

    vont tout raser les ricains au nucsi ils perdent

  10. Carin dit :

    Mais que veut Cambera???
    Les américains ont fait la démonstration de leur capacité à se rassembler en n’importe quel coin du monde, ils sont les seuls à pouvoir le faire, encore dernièrement face à la CDN ou pas moins de 4 GAN étaient sur place, sans compter les soums!!! Quand on voit ce que représente 4 GAN et environ 6 soums en puissance de feu, additionné aux bâtiments de surface et soums alliés… je vois pas bien le but de la démarche des Kangourous ??? Si ils attendent des ricains qu’ils installent leurs produits nec +ultra sur leur territoire, Trump va leurs dire OK, mais c’est tant de dollars… parce que pour les states, le simple fait de stationner des troupes, meme insignifiantes c’est déjà un message fort aux éventuels aventuriers… qui eux connaissent cette capacité américaine à produire et transporter sur place tout ce qu’il faut et en quantité généralement supérieure à ce qu’il faut.

  11. DarkCed dit :

    L’Australie peut intéresser pour ses terres rares mais delà à y voir un débarquement chinois il va falloir attendre quelques décennies.
    Cet article nous parle de l’état des forces dans une partie du monde, certes gigantesque mais dans laquelle n’y baigne pas toute la flotte US.
    On peut très bien imaginer que les US déploient non pas une mais 2 ou 3 flottes dans cette région. A ce moment le débat est clos. En effet en Atlantique et en Méditerranée les marines européennes n’ont pas d’équivalentes. Dans les mers du nord là aussi la Russie n’est pas vraiment un problème du fait que la terre est proche pour projeter des forces.
    Donc de mon point de vue les US peuvent très bien allouer leurs ressources différemment. Aussi il ne faut pas oublier que le peuple américain est capable de s’unir et ne faire qu’un face à l’adversité il ne serait pas étonnant venant d’eux qu’ils soient capable de fournir des frégates et autres à un rythme record tel que déjà vu dans le passé.

    • Barfly dit :

      C’est en effet une question qui va se poser à l’avenir : la répartition des forces, cela concerne surtout l’US Navy.
      Mais pour mieux répartir ses forces, il faut avoir confiance en ses alliés, et de ce point de vue, le jeu diplomatique de Trump est parfois contre productif voire néfaste. Ce mec est capable de mettre à néant de vieilles alliances juste pour gagner 3 point de croissance, c’est très irresponsable.

      Quand au débarquement chinois en Australie, pour que cela soit envisageable, il faudrait que la Chine ai vaincu toutes les grandes puissances navales du Pacifique et de l’Asie (USA, Japon, Corée du Sud et Australie) sans subir trop de perte dans le même temps. Une telle hypothèse me semble impossible.

      • Lagaffe dit :

        La Chine a loué pour 99 ans le port de Darwin. Avoir déjà le contrôle du port, c’est plus facile pour débarquer.
        « En accordant la concession du port commercial de Darwin à une personne risquant d’être un adversaire potentiel lors des 99 prochaines années, c’est comme si on avait loué ce port aux Japonais en 1938 », fulmine Neil James, le directeur exécutif de l’Australian Defence Association [ADA]. En tout cas, cela lui donne la possibilité d’avoir une idée précise de tous les mouvements de navires militaires [australiens, américains et, plus généralement, alliés] au large de Darwin. Voire d’entraver les opérations de la marine australienne.

        • Barfly dit :

          @Lagaffe
          Si demain un conflit devait éclater entre la Chine et l’Australie, dites vous que le terme de ce contrat de location sera caduc sur le champs. Les ouvriers et les ingénieurs chinois qui travaillent là seront priés de rentrer chez eux ou alors ils seront mis sous surveillance, c’est ainsi que ça se passe. Et les chinois pourront bien parcourir les milliers de kilomètres qui les sépare de port Darwin, leurs navires et leurs transports de troupe n’y seront pas bien accueilli je vous le certifie.

  12. Bon Jobi Joba dit :

    L’ingérence chinoise est sans commune comparable à celle des américains ou des russes. Ils font du lobbying proactif, mais son beaucoup plus discret militairement. Et je salut cet état de fait beaucoup moins gore, que celui que la stratégie française a décidé de suivre.

  13. Pierro dit :

    Pour contrer la Chine c’est simple, une seule solution:
    relocaliser toute production effectuée en Chine vers des pays amis, ou mieux: à domicile.
    Le délitement de la classe moyenne dans les pays de l’OCDE (le revenu moyen stagne depuis 10 ans alors que le coût de la vie augmente) sape notre économie.
    Toute production en Chine alimente l’économie Chinoise et constitue de fait un transfert de technologie. C’est comme si pendant la Guerre Froide on avait installé la production de nos biens de consommation en URSS.
    Oui, il faudra payer les ouvriers plus chers, mais ça fera baisser le chômage, et actuellement tous les gains de productivité partent dans les poches des actionnaire, au détriment de l’investissement et des salariés.
    Aujourd’hui la guerre est plus économique que militaire.

    • Plusdepognon dit :

      @ Pierro
      +1

    • Frédéric dit :

      En étant cynique, j’irais plus que le titre de l’article suivant :

      https://www.contrepoints.org/2018/05/16/316220-nous-vendons-a-la-chine-la-corde-avec-laquelle-elle-veut-nous-pendre

      « Nous ACHETONS à la Chine la corde avec laquelle elle veut nous pendre » …

    • Edgar dit :

      C’est bien cela. Et les élites économiques, pour sauvegarder leurs intérêts, prêchent ensuite la soumission politique. On a pu observer la chose à Taïwan.

    • wagdoox dit :

      c’est ce que fait Trump, en redéployant la chaine d’approvisionnement vers le vietnam par exemple.

    • John dit :

      ça c’est sûr…
      Mais les privés ont des intérêts financiers qui ne sont absolument pas ceux de la nation.
      C’est au peuple de faire la différence en achetant local autant que possible, et éviter toutes ces importations. Là l’intérêt de ces personne sera de relocaliser.

      • Carin dit :

        @john
        C’est pas fréquent mais je suis entièrement d’accord avec vous…
        Si nous commencions par acheter local, plutôt qu’en provenance de chine, parce que c’est soit disant moins cher??
        Je me souviens de nos anciens qui disaient :
        « le bon marché coûte cher ».

        • John dit :

          En effet, et c’est ma méthode de consommation, ce qui est nécessaire, pas plus, de la qualité, et quand ça existe, du local, et si ça n’existe pas, du non local mais venant de pays dont la politique est la moins inacceptable.
          On a scié la branche sur laquelle on était assis avec nos industries.

  14. Math dit :

    Ce qui est inquiétant, c’est l’aviation américaine. F15, F16 et F18. C’est le gros des troupes. F35 pas top et F22 homéopathiques n’y changeront rien. Pas de nouveau design de frégates depuis 30 ans, pas de nouveau tank. Missilerie en berne… Bizarre ce qu’il font de leur budget. Vu le problème, on devrait voir arriver des milliers de missiles dans les 5 à 10 ans à venir pour rétablir l’équilibre.
    Si faire voler des avions au dessus d’un champ de bataille devient du suicide, plus personne ne fera d’avions, tout le monde fera du missile à forte dose.
    Si l’approvisionnement en pétrole devient une jugulaire facile à trancher, plus personne ne devrait utiliser de pétrole. La conversion énergétique se teinte de kaki et devient une urgence militaire.
    Si la tension monte de quelques crans, l’énergie nucléaire devient une option dangereuse, les éoliennes géantes une option difficile à défendre, à part la géothermie ou une dissémination des sources énergétiques, plus rien ne tient.
    Apprendre à vivre et combattre sans infrastructures telecom devient nécessaire.

    • Thaurac dit :

      Hydrogène avec du voltaïque ou éolien ( bon pour les missiles et ne laisse pas de trainées 😉 )

    • Edgar dit :

      @ Math: « … à part la géothermie ou une dissémination des sources énergétiques, plus rien ne tient. » Photovoltaïque – extrêmement disséminé et quasi invulnérable -, biogaz – idem -, biocarburants, hydro-électricité – très « durcie », combustion de déchets et récupération de chaleur (usines de taille modeste). Plus l’élimination des innombrables consommations non-indispensables. Il y a des études très complètes sur le sujet.

    • wagdoox dit :

      le probleme des US c’est toujours qu’ils mettent en place des technologies pas encore fiabilisé, ca leur donne une avance en la matière quand ca fonctionne mais lorsqu’il y a un problème, il faut tout recommencé et ca coute énormément.

  15. Plusdepognon dit :

    Hummm… La Rand Corporation ou l’institut Thomas More font régulièrement un constat alarmant pour le théâtre européen et la faiblesse relative des USA.
    https://www.huffingtonpost.fr/jean-sylvestre-mongrenier/la-grande-strategie-russe-qui-menace-leurope_a_23527347/

    Pour avoir plus de dollars pour le complexe militaro-industriel américain ? Leurs intérêts financiers sont pourtant impeccablement defendus…

  16. Dany40 dit :

    Nos amis australiens provoquent sciemment l’Oncle Sam pour le forcer à confirmer son engagement militaire vis à vis de l’Australie.
    Et « confirmer » pour eux cela veut dire plus de forces US et plus de dureté dans le discours militaire dans la zone.
    Les australiens secouent l’épouvantail chinois … exactement comme le Pentagone… alors que c’est surtout le comportement US vis à vis de la CDN qui inquiète .

    Soyons sérieux …. la capacité de projection des forces chinoises feraient de l’ombre aux USA ?? Avec quels outils actuellement en service ? La Chine a des points forts réels dans le domaine militaire… mais concentrés sur la sécurité de son territoire. En terme de projection les chinois auraient déjà toutes les peines du monde à prendre Taïwan sans subir énormes pertes…. alors aller jusqu’à l’Australie ….

    • Fralipolipi dit :

      Absolument d’accord avec vous.
      Le seul pays au monde capable de projeter « du très lourd », au lointain, et dans la durée, tant sur mer que sur terre (via les Marines) ou dans les airs … ce sont les US.
      Et ce constat est appelé à durer.
      .
      La Chine a beaucoup de terrain à rattraper avant d’en arriver là. Et je ne parle pas du manque d’expérience.
      Quand à l’exposition d’un pays à la pénurie d’énergie (à commencer par celle de pétrole), celle de la Chine n’est pas moins grande que celle de l’Australie.
      Ici encore, les US sont toujours (a minima pour quelques décades) sur une position de dominance.
      .
      Après, ce qui est valable aujourd’hui ne le sera pas forcément à vie … Si on vise une perspective à 40 ans – 60 ans, les choses auront forcément pas mal (voire beaucoup) évolué.

      • Vivo dit :

        Çà me toujours rire quand j’entends parler du manque d’expérience de la Chine.

        Citez moi une guerre, un conflit, dans les trente dernières années, ou les US étaient a ARMES ÉGALES avec leur adversaire.
        Aucun, les US n’ont pas plus d’expérience que la Chine dans ce genre de guerre.

        Les US sont peut-être bon lors des exercices avec leur alliés, mais çà ne reste que de la théorie, et je pense qu’aucune nation ne voudrait une vrai guerre, même pas eux, on n’est plus 80 ans en arrière, les mentalités ont évolués heureusement.

        • Jean la Gaillarde dit :

          « …Aucune nation ne voudrait une vrai guerre, même pas eux… ». Vivo, une des différence fondamentale entre les américains et les européens, c’est que nous avons pris trois guerres, sans compter les guerres Napoléonienne, sur nos territoires européens … les EU, jamais … et cela, dans la mentalité américaine, cet état de fait implique que les américains semblent plus près de partir en guerre que les européens. De plus, les EU sont une nation jeune. Pour notre part, nous avons connus maintes batailles, guerres, gagnées et perdues et tout cela sur plus de 2000 ans !! En cela ça forge également un état d’esprit particulier.
          Concernant l’expérience, alors là, je suis parfaitement en accord avec vous.

        • Fralipolipi dit :

          @Vivo
          Vous n’y êtes pas.
          L’expérience des US (même récente) dans les conflits conséquents à des milliers de kms de ses propres frontière est bien réelle.
          La logistique US est sans pareille (et sans logistique, n’importe quelle offensive est condamnée d’avance). Le système est bien huilé, les réseaux sont déjà constitués au niveau global.
          .
          Et désolé de devoir le rappeler, personne dans le monde n’a leur capacité de projection de force « en masse » … et dans la durée … qu’est la leur.
          .
          En comparaison, à quand remonte la dernière projection de troupes chinoises de plusieurs dizaines de milliers d’hommes à plus de 10.000 kms de ses frontières, et sur plusieurs années ???…???
          .
          Voilà. Tout est dit.

        • Lougakic dit :

          Comme la France n’a toujours pas gagné la guerre au Sahel, ça fait déjà 10 ans,
          Selon la propagande, la France est la 2e puissance militaire au monde.

          • Czar dit :

            Commence déjà par contrôler Hong Kong , le Sahel viendra plus tard ami tching-tchong

          • Fralipolipi dit :

            De quelle propagande parlez vous camarade rouge ???
            Personne en France n’a jamais prétendu que l’armée française était la 2nd plus puissante au monde. Ce serait d’ailleurs largement exagéré.
            Certains ont éventuellement pu évoquer qu’elle était la 2ème plus moderne au monde, mais cela reste à prouver (car bien d’autres armées ont su investir et pratiquer).
            D’autres ont évoqué qu’elle était la 2nde plus capable en missions expéditionnaires. C’est peut-être vrai. La répartition de nos forces, bases et territoires au niveau global peut permettre de l’expliquer.
            L’opération Serval a également été une démonstration de notre savoir faire en la matière … notamment en matière de système D.
            Mais cette même opération Serval, suivie de Barkhane, a aussi mis en lumière qqunes de nos lacunes … notamment sur le volet logistique (manque cruel d’avions de transport stratégique, et d’hélicos lourds).
            Bref, pas de trolling de notre côté, juste de l’analyse objective.
            .
            Par contre, côté propagande, c’est plutôt de votre côté qu’il faut chercher les champions !

          • Thaurac dit :

            Le problème c’est de savoir si c’est une guerre et de comment on la fait, car si c’est façon chinoise ou russe, pour qui la vie des gens n’est pas importante, elle serait vite gagnée, mais on a des scrupules, nous!

  17. Frédéric dit :

    C’est un petit HS mais l’Armée Chinoise à beau se modernisé à vitesse grand V, elle garde de la rusticité. Je connaissait les régiments de cavalerie qu’il faudra reformé en cas de panne sèche, les patrouille méharis dans le désert mais pas l’utilisation de yak !

    https://www.abc.net.au/news/2019-08-18/china-pla-military-still-need-the-humble-yak/11405070

    http://china-defense.blogspot.com/2019/08/photos-of-day-yak-patrol.html

    • Thaurac dit :

      Les mulets fournissaient les chasseurs alpins ce qui ne les a pas empercher de céder un seul pousse de terrain à l’italie, et hormis hélico, tu veux te déplacer comment dans l’Himalaya en ardant contact avec les gens?
      Valable pour toutes les armées.

  18. Jean la Gaillarde dit :

    Moi j’ai la nette impression que la Chine joue très malin …. Les USA, et ses alliés, voient se multiplier les fronts dans des guerres asymétriques qui sont dévoreuses de matériels, équipements et personnels. De ce fait, l’effet de masse est dilué dans de multiples « chicayas » et pendant ce temps là, la Chine avance !!!!!
    La Chine quant à elle, n’est pas engagé dans des guérillas au quatre coin du monde …. donc la masse, elle l’a !!!
    Pire, elle pilote à distance de nouvelle tension (Corée du Nord, Taïwan, Hong Kong) obligeant les USA et ses alliés à tendre encore plus les appareils militaires, diplomatiques et donc économiques.
    Oui, la guerre vient de commencer ….. A mon avis on sait comment cela va finir …. L’un des deux géants devra se coucher … Simplement, quels dommages collatéraux devront nous enregistrer (La Russie affaiblie, l’Inde rasée, le Pakistan sous dominance Chinoise …. ? Bref, les USA ont bel et bien perdu leur rang de première puissance au détriment de la Chine, au moins d’un point de vue stratégique … reste tactiquement, comment cela va se traduire.
    Les USA sont en train de vouloir acheter le Grienland au Danemark car « stratégiquement », selon les dires de TRUMP, se serait une très bonne chose pour les USA ….. Vous voyez, les USA sentent le vent du boulet …. Pour notre part nous n’avons pas d’autre choix que de suivre les USA … à moins que nous préférerions être asservi par les Chinois !!!!
    Allez tiens, référendum citoyen !!!! on joue Chinois ou Américain ? Comme quoi, ce monde est plus compliqué que ce que certains Gilets jaunes veulent bien le croire !!!!

    • Françoise dit :

      @Jean la Gaillairde : Les Gilets Jaunes manifestent car ils ne supportent plus la diminution de leur niveau de vie et l’outrecuidance de Macron qui diminue la vitesse limite sur les routes de campagne et taxe plus le diesel et l’essence. Ils n’ont jamais prétendu faire de géopolitique. Merci de les laisser tranquille.

      • Jean la Gaillarde dit :

        Holà là !!! je les laisse tranquille. Simplement certains d’entre eux voulaient prendre le pouvoir … avec un militaire !!!!! Vous inquiétez pas, quand tout cela va se mettre en vrille (Iran, Chine, taïwan, hong kong, Inde Pakistan …) vous allez voir le prix de l’essence et du diesel ….. et si la Russie décide de jouer les gros bras au milieu, vous verrez le prix du gaz !!!! Voilà, donc ne vous énervez pas, simplement, je voulais rappeler que finalement, la société et notre environnement sont devenus plus complexe que de dire « On veut tout foutre en l’air » comme certains gilets jaunes, meneurs dont, d’ailleurs, on entend plus parler voulait faire (Rentrer à l’Elysée, faire un putsch, vouloir tout décider par référendum populaire …). Ben voilà une bonne raison de se poser la question. Dans notre cas, les assemblées constituantes feraient quoi ? On suit les américains ou pas ? On laisse faire tout le monde et on regarde ou bien on participe ? Parce que participer ça va coûter un « blind ». Et on va risquer de prendre des coups et des retours de bâton !!! Voilà.
        Ben oui Françoise, l’essence et le diesel plus cher, ainsi que votre niveau de vie et le mien…. la Géopolitique va l’impacter !!!! voilà, ne vous en déplaise !

        • Thaurac dit :

          Pour trois pelés et un tondu, bourré de haine et de rouge cubi, on va pas en faire un plat, c’est un ramassis de bons à rien!

        • Robert dit :

          Jean,
          Les gilets jaunes ont changé depuis le début ou ils venaient de divers horizons.
          Les groupes radicaux adeptes de la violence et la casse sont venus chasser ceux qui « pensaient mal » et faire de ce cortège de plus en plus clairsemé un défilé de contestataires aux idées et aux méthodes conformistes avec probablement encore au milieu quelques résidus de gilets jaunes d’origine qui n’ont plus la parole.
          Les méthodes trahissent d’ailleurs la pensée, la violence dans les manifs et la chasse aux adversaires politiques sont quasiment un monopole de l’extrême gauche, même si les tenants de la gauche viendront vous dire que la méchante extrême droite commet des violences tous les jours.
          Des revendications disparates du début, ce mouvement est devenu une annexe de la France Insoumise et des gauchistes en tout genre et autres casseurs. Il a donc perdu son originalité et sa légitimité.
          Je comprend le propos de Françoise comme le vôtre, mais s’en prendre aux conséquences sans s’attaquer aux causes est vain et je ne vois pas de discours de fond cohérent et rassemblant une certaine unanimité permettant d’envisager une véritable révolte populaire pouvant trouver des débouchés constructifs. il existe des cas ou l’illégalité peut être légitime, quand la légalité est confisquée contre le bien commun du peuple.
          Tant qu’ils restent dans le catégoriel, des accusations plutôt vagues ou démagogiques, et qu’ils ne nomment pas le mal dont nous souffrons, l’Etat providence qui ne fait qu’enfler tous les jours, le pouvoir ne risque rien.

      • Thaurac dit :

        On s’en tape des jaunes pisseux!
        qu’ils reposent en paix

        • Edgar dit :

          Votre point de vue aurait-il quelque chose à voir avec le danger que représente le RIC pour le pouvoir des minorités?

    • Euclide dit :

      @ jean la Gaillairde:
      De même que les GJ souhaitent que la France se réindustrialise pour ne pas disparaître eux et leurs familles
      Et toc sur votre cafetière Monsieur l’américain.

      • Jean la Gaillarde dit :

        Euclide, je ne suis pas américain. Dans mon message, je dis même « qui doit on suivre ? ». Parce que on va être sérieux deux minutes. On suivra quelqu’un. On n’a pas la dimension, ni l’impact économique, militaire des USA, de la chine, et peut être bientôt de l’Inde. Donc on suivra l’un des grands, mais qui ? Vous voulez que la France se réindustrialise … oui moi aussi … mais qui achète du Hi-fi a bas prix et voudrait voir les prix encore plus bas, qui achète des fringues de qualité mais de moins en moins chère, qui veut sa voiture avec toujours plus de technologie en cherchant le prix le plus bas …. vous, moi, tous sur ce blog. Et bien lorsque l’on veut cela, on tue nos industrie car en Chine, ils peuvent le faire en payant au lance pierres leurs ouvriers. En Inde, au Pakistan, en Afrique ils peuvent le faire en faisant bosser les enfants. Alors ce que je veux simplement faire comprendre c’est que, gueuler, en voulant tout renverser mais, en rentrant chez soi, on allume les lumières, c’est du nucléaire, on regarde sa télé, c’est du Chinois ou du Coréen, on prend son téléphone c’est du Chinois et on va commandé une pizza transporté par un pauvre gars ubérisé qui tourne comme un avion de chasse pour trois francs et six sous. Mais on veut être écolos, contre la mondialisation, le diesel s’est trop cher, on veut gagner plus en travaillant 35 heures, voir même pour certains, on devrait travailler encore moins …… Voilà, j’ai rien contre les gilets jaunes .. je pointe du doigt nos incohérences. Et que vous le vouliez ou non, la Géopolitique nous dirigera et, bien malin celui qui peut présager à quelle sauce on va être manger.
        Donc arrêter de rouler en hyundaï ou suzuki ou honda, n’achetez pas samsung, huawei, ne faite pas venir votre pizza par scooter, achetez moins de fringues mais recherchait plus cher et français (Gage d’ailleurs de meilleure qualité), achetez votre nourriture en circuit court (depuis un an je teste et on n’y perd pas grand chose), recycler autant que vous pouvez le faire en limitant vos poubelles ……. Donnez vos vêtements non pas usés, mais non employés, à des associations plutôt que de les jeter. Ce qui est usé, des associations les prennent pour en faire de l’isolant, enfin s’entraider en famille ou entre voisin, au quotidien sans attendre que l’état se bouge !!! voilà, après, on peut commencer à gueuler … voyez ! Y a du boulot !!! Je suis sûr que dans tout ce que je viens de dire, vous en avez un peu … je vous rassure, moi aussi. Comme tout le monde, je suis lâche et j’aime un peu de confort (Télé, téléphone, ordinateur, ma voiture … bon c’est une Citroen … mais j’ai une deuxième voiture !!!! Bon c’est aussi une citroen !!! …)
        Donc ne nous énervons pas !!!

  19. Lagaffe dit :

    Les capacités chinoises d’interdiction et de déni d’accès (A2/AD pour Anti-Access/Area Denial) augmentent chaque année. Il est évident que cela ne peut avoir que des conséquences négatives sur les capacités expéditionnaires américaines, et par conséquent leur capacité à soutenir leurs alliés en Asie.

    • Fralipolipi dit :

      @Lagaffe
      Le propos principal ici n’est pas de voir l’US navy aller guerroyer contre les ports chinois ou les bases chinoises en mer de Chine, mais d’intercepter une éventuelle projection de puissance chinoise plus au sud.
      Et en pareille éventualité, la Chine ne pourra plus autant se croire à l’abris de ses systèmes A2/AD. Au contraire, en cas d’offensive, les armées chinoises devront s’exposer … alors qu’elles n’ont vraiment pas l’habitude de sortir du dessous de leur carapace.
      Et de toutes façons, dès que la Chine se sentira suffisamment solide, son galop d’essai ira vers Taiwan, bien plus que vers le Sud ou l’Australie.
      Et même Taiwan, ce n’est pas pour demain …
      Avant cela, la Chine devra gérer ses affaires internes (Hong Kong, puis Xinjiang et Tibet), et externes (conflit potentiel avec l’Inde, problèmes de sécurisation de ses routes de la Soie => porte ouverte aux problèmes terroristes, à l’exemple de ce qui se passe depuis qques années contre les Chinois à l’Ouest du Pakistan, au Balouchistan, etc …).
      .
      Bref, la Chine est encore loin de pouvoir se permettre un conflit de haute intensité frontal avec l’Occident sans risquer de tout perdre !
      Un conflit plus discret et insidieux, et une lente main mise sur son environnement géographique mitoyen semble être la meilleure solution pour la Chine, celle qu’elle a toujours favorisée et qu’elle continuera de favoriser le plus longtemps possible … car jusqu’ici, elle semble gagnante à tous les coups.

      • Jean la Gaillarde dit :

        Je suis en tout point d’accord avec votre analyse.

      • Edgar dit :

        L’exemple japonais, en 1941-42 hante tous les esprits. Cette grande ruée vers le Sud… Mais il ne faut pas perdre de vue qu’il ne s’agissait alors que d’un conflit colonial: un combat entre deux minorités militaires au-milieu de grandes masses humaines, apolitiques, sous-développées, et indifférentes. C’est-à-dire la lutte d’un corps expéditionnaire nippon – forcément limité – avec des troupes coloniales – 30 000 hommes pour la défense terrestre de toute l’immense Indonésie (Indes néerlandaises), grande comme l’Europe… Même les forces déployées par Londres en Malaisie, relativement importantes, ce sont révélées insuffisantes vu la taille de cette péninsule… Aujourd’hui, les pays d’Asie du Sud sont indépendants, leur population a une conscience politique, leurs armées et forces para-militaires sont nombreuses. Tout à changé.

  20. Françoise dit :

    Réflexion d’une lectrice de bistro : Il faudrait que l’Australie se lie (plus ?) à la France et la paie (et achète ses armes) pour profiter de son parapluie nucléaire.

    • vrai_chasseur dit :

      @Françoise
      L’Australie achète des sous-marins français.
      Le montant total de ce contrat est historique (50 milliards de $) et s’inscrit dans le cadre d’un partenariat stratégique entre les 2 pays fixé pour les 50 ans à venir.
      De façon plus générale la France développe une stratégie plus active d’alliances dans la zone indo-pacifique (et c’est une bonne chose), du fait notamment de sa ZEE maritime. L’Australie a très bien compris l’intérêt réciproque à se lier plus avec la France.
      L’Inde et le Vietnam font également partie des partenariats activés par la diplomatie et la défense françaises.
      Maintenant, l’extension du parapluie nucléaire français est une question d’un tout autre niveau stratégique. Pour le moment c’est en Europe (Allemagne) qu’on réfléchit à ce sujet.

    • Frédéric dit :

      Et l’on prévoie que les Rafale de la Force Aérienne Stratégique face un exercice en Australie en 2020 :

      http://www.assemblee-nationale.fr/15/cr-cdef/18-19/c1819043.asp

      « Le prochain exercice que nous allons conduire en Australie, Pitch Black, tendra d’ailleurs à démontrer nos possibilités de projection. Nous nous rendrons à Darwin en moins de 48 heures avec 6 Rafale et les 3 MRTT »

      En 2018, c’était  »seulement » 3 Rafale B en provenance de métropole et 1 Casa venant de Nouméa qui était aller faire un tour chez les Kangourous.

  21. lxm dit :

    Il me semble que la Chine n’ai jamais fait dans toute son histoire d’intervention outre-mer, mais sa longue histoire est une alternance d’ouverture et de fermeture au monde. En période d’ouverture commerce( et exploration) ploutocratie et marine sont favorisés, en fermeture c’est noblesse rigueur et armée terrestre. Quand les mongols contrôlaient la chine, ils ont tenté quelques expéditions outre-mer, depuis la corée vers le japon et la chine vers java. Ce sont d’ailleurs ces chinois du sud, des cantonais qui forment les communautés de chinois d’outre-mer, ils sont différents de ceux du monde mandarin.
    La Chine peut entrer en guerre contre les USA( et donc ses alliés), certes, elle peut aussi tomber en guerre civile, se fractionner, ou simplement se refermer, son économie aurait déjà atteint ses limites, avec délires et endettements faramineux. Au 19ème siècle les européens étaient intervenus en Chine pour aider le pouvoir chancelant à exterminer une révolte de « nouveaux chrétiens » menés par un type se disant le frère de jésus, avec à la clé des dizaines de millions de victimes, et des révoltes ça ne manque pas en chine.
    On peut aussi assimiler la conquête spatiale à une tentative outre-mer, la chine fait cela surtout par prestige, le pouvoir veut avant tout prouver qu’il a le « contrôle », mais certes, un nationalisme se développe derrière qui pourrait forcer vers l’erreur, comme le pouvoir argentin attaquant les malouines pour créer un ennemi extérieur pour souder sa population intérieure( on voit aussi cela au vénézuela).
    Pour autant, je n’oublie pas que celui longtemps enfermé chez lui, dès qu’il sort gambade partout, et une Chine qui abandonne sa peur de l’étranger peut être tentée d’envahir le monde, avec offensives dans toutes les directions, elle qui possède la moitié de l’industrie mondiale et est gorgée d’ingénieurs et d’hommes en manque de femmes aurait les moyens. Le soft power précède le hard power, Xi a dans son plan de domination planétaire pour 2050 expliqué qu’il voulait d’abord une influence comme hollywood et mettre le paquet dans l’intelligence artificielle, des armées chinoises dirigées par des IA, ce pourrait être possible.
    Observons les zones d’opération de la france de l’ancien régime, c’est du 200 kms en dehors des frontières, et avec la révolution et napoléon on est passé brutalement à du 2000 kms, du x10.
    Intuitivement, je ne pense pas que la Chine gagnerait un conflit mondial, la géographie l’enferme, elle a autour de son centre le tibet, du désert, de la jungle et des iles, mais dans une expansion maximale, elle pourrait se faire l’australie et tenter d’aborder l’alaska, je pense d’ailleurs que les USA ne supporteraient pas une 3ème guerre mondiale et la moindre perte chez eux et que si la guerre nucléaire se déclenche ils préfèreraient atomiser chaque parcelle d’eurasie préventivement pour éliminer toute reconstruction d’ennemi potentiel. Seul le réveil d’un super volcan pourrait menacer les USA. Quand Rome a dû intervenir une 3ème fois en macédoine pour remettre de l’ordre, ils se dirent que cela ne devrait pas recommencer et annexèrent le tout.

  22. Sengadji dit :

    C’est la fin de l’empire américain

  23. Fralipolipi dit :

    Voir l’Australie se poser la question de l’intérêt de disposer en propre de l’arme atomique, voilà qui me fait bien marrer quand je me remémore les cris aux scandales de ce même pays contre les essais nucléaires français à 8.000 kms à l’Est de chez eux !!! 🙂
    .
    Enfin bref, on sait ce que l’on dit sur les gens qui ne changent jamais d’avis. Et dans ce cas précis, les Australiens sont bien entendu plus que bienvenus à revoir leur opinion sur la doctrine de Dissuasion Nucléaire française.
    .
    On note qu’en parallèle, l’Australie a fait l’excellent choix d’investir lourdement dans sa sous-marinade future, car il n’y a rien de mieux que le sous-marin moderne pour protéger une telle île continent d’un éventuel blocus.
    .
    Maintenant, si l’Australie redoute tellement la pénurie d’appro de pétrole, elle a peut-être encore le temps de revoir la copie de sa commande de Shorfin-Barracuda, en basculant le système de propulsion vers du nuke 😉
    .
    Car avoir de l’autonomie à la pelle, ça donne des ailes 🙂

    • Thaurac dit :

      Sous marinade, mais elle souffre d’un manque de bâtiments de surface, et de matos asm.(avion, navire)
      Mais ils sont entrain de mettre le paquet

  24. Géo dit :

    « C’est curieux, chez les malins, ce besoin de faire des phrases ».
    Nombre de contributeurs ruminent ici la guerre du Pacifique avec la Chine à la place du Japon.
    De la même façon que sur d’autres sujets ils ruminent la guerre de 40 avec les Russes à la place des Allemands.
    .
    Quelques Australiens jouent à se faire peur, comprenant soudain ce que nous savons depuis longtemps : les Américains ne sont pas fiables.
    .
    Les Australiens ont tout ce qu’il faut pour se défendre contre un blocus (ils peuvent très bien se passer de pétrole) ou contre une attaque directe d’ailleurs improbable.
    .
    Mais le problème des Australiens c’est qu’ils sont à l’écart du monde : à part le Vendée-globe, personne ne passe par là.
    .
    Alors douter ostensiblement de la puissance américaine (douteuse il est vrai, mais surtout c’est un sujet sensible) c’est un moyen de faire un peu parler d’eux et de se sentir un peu intéressants.