CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’Inde pourrait revoir sa doctrine nucléaire de « non-emploi en premier »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

51 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Et bien j’espère qu’il ne s’agit que de gesticulations et que la sécurité informatique est bien en place. Car les premières offensives en cas de guerre seront cyber. Et ne connaissent aucun temps mort.
    https://www.forbes.fr/technologie/windows-10-800-millions-dutilisateurs-touches/

    En tout cas, ce changement de doctrine promet des lendemains qui déchantent à l’humanité…

  2. Carin dit :

    Il paraît évident que ce possible emploi en premier du nucléaire s’adresse à la chine… l’Inde s’attend à une autre guerre avec le Pakistan et ne veut pas que des troupes chinoises s’insèrent dans les pakistanaises comme lors de la guerre de Corée, (et d’autres), ou l’on pouvait compter plus de chinois que de coréens du nord, aidés en cela par le fait que les occidentaux ne faisaient pas la différence entre chinois et coréens… ce qui ne sera pas le cas entre chinois et pakistanais, ces derniers étants indiens!
    Voir aussi pour la fourniture massive de matos, plus probable.
    Quoiqu’il en soit au sujet du Cachmire, l’Inde s’appui sur le fait que le dirigeant de cette région qui a l’origine était autonome, lui a remis les clés de la maison, avant de voir les pakistanais envahir une partie du territoire. Je soupçonne l’Inde de vouloir reprendre ce territoire et d’en chasser tout les musulmans au profit des indiens boudhistes, qui en ont eux-mêmes été chassés lors de l’annexion pakistanaise.

    • Castel dit :

      Euh…..
      La majorité des Indiens ne sont pas Bouddhistes, mais Hindouistes ( env. 80%)
      ceux-ci, représentent moins de 1% de la population, loin derrière les Chrétiens et les Sikhs, aux alentour de 2% chacun- .
      Alors, c’est vrai, que nous, occidentaux, avons du mal à faire la différence entre ces deux religions, mais pourtant, elle existe réellement, car les bouddhistes sont bien plus tolérants que les Hindouistes, du moins en ce qui concerne l’obédience de Dalahi-Lama, c’est à dire celle que l’on appelle « grand véhicule », en opposition avec l’autre, dit « petit véhicule », beaucoup moins prosélyte

      • Carin dit :

        @castel
        Oui vous avez raison… j’a trompi.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Moui, les boudhistes du SriLanka ou de Birmanie ne sont pas spécialiement connus pour leur ouverture d’esprit….

    • MD dit :

       »…. les occidentaux ne faisaient pas la différence entre chinois et coréens »… ?
      Oh! Mais si, ils ont bien été capables de faire cette différence pendant toute cette guerre .

      Tout d’abord ces soi-disant  »Occidentaux  » étaient des soldats appartenant à différents pays ayant répondu à l’appel à l’aide des Sud-Coréens adressé à l’ONU . Pour ceux qui ont réellement combattu, il n’y avait pas que des  »Occidentaux » (Belges, Néerlandais, Australiens , Néo-Zélandais, Canadiens , Britanniques , Américains , Sud-Africains ou Français… ). Il y avait aussi des Turcs, des Éthiopiens, des Colombiens, des Thaïlandais et des Philippins. Certes, ils étaient tous étrangers à la Corée . Mais pour autant ils n’étaient pas tous étrangers au monde asiatique.
      En tout cas , les Thaïlandais , dont le chinois est la deuxième langue maternelle pour plus de 3 % de leur population , et parfois aussi les Philippins, étaient capables de comprendre au moins certains dialectes chinois. Que ces dialectes soient surtout ceux du sud de la Chine plutôt que du nord n’est pas très important: les volontaires de l’Armée de Libération provenaient de toutes les régions de la Chine , et pas que du nord . D’ailleurs , après les hécatombes qu’elles ont subi , il s’était produit un certain brassage dans les armées chinoises, même celles à fort recrutement régional .

      De toute façon, dans les forces de l’ONU , en raison de l’intensité des combats , même des bleus récemment arrivés en Corée apprenaient très vite à faire la différence entre les Chinois et les Nord-Coréens .
      D’abord parce qu’ils n’étaient engagés en opération qu’après avoir reçu quelques cours d’accoutumance au combat, ainsi des leçons et des informations sur le pays, sa population , et surtout leurs ennemis .
      Ils apprenaient donc vite à faire la différence entre les soldats chinois et les Nord-Coréens . De toute façon , pour commencer, ces derniers ne portaient pas le même uniforme que les Chinois. Si les tenues de combat de l’Armée chinoise de Libération et celles de l’Armée coréenne de Libération étaient assez diversifiées, elles n’étaient pas identiques . Les tenues de combat nord-coréennes s’inspiraient des modèles soviétiques, alors que les tenues des volontaires de l’Armée Chinoise de Libération étaient indigènes. Et si, vers la fin de la guerre, les Chinois ont été obligés d’ équiper partiellement les Nord-Coréens , pour un combattant un peu aguerri, l’apparence d’un soldat nord-coréen, même vu de loin, n’était pas celle d’un Chinois. .

      Lorsque les soldats de l’ONU changeaient de secteur, surtout pendant la phase statique de la fin de cette guerre, ils distinguaient vite les unités chinoises des nord-coréennes, car elles n’utilisaient pas les mêmes procédés de combat.
      Les Nord-Coréens avaient une meilleure connaissance du terrain de leur pays. Ils passaient aussi pour être de très bons patrouilleurs, et des spécialistes des coups de main ou des embuscades. Ils étaient réputés aussi être des combattants plus coriaces et plus brutaux que les Chinois.
      Leurs adversaires avaient donc tout intérêt , pour leur propre sécurité, d’être sur leurs gardes lorsqu’ils pensaient avoir affaire des unités nord-coréennes . Il leur fallait être capable d’identifier rapidement qui était en face d’eux lorsqu’ils retournaient au front .
      Connaissant ce fait, le commandement chinois mélangeait souvent des petits détachements nord-coréens à des unités chinoises dans certains secteurs de leur front, pour gêner le travail des officiers de renseignement des forces adverses.
      Cette ruse était en définitive assez peu efficace car en définitive, les soldats de l’ONU restaient constamment sur le qui-vive. De plus, il arrivait occasionnellement que les soldats chinois désertent, parfois en nombre, et fournissent des renseignements sur les unités du secteur . Les volontaires chinois se rendaient aussi plus facilement que les soldats nord-coréens : beaucoup d’entre eux avaient servi auparavant dans l’armée du Kuo Min Tang . Ils avaient été envoyés se battre en Corée sous la contrainte plutôt que de bon gré .
      Les Nord-Coréens , eux, ne se laissaient ni capturer, ni interroger facilement . Pour mener les interrogatoires en coréen , il y avait pour cela , dans les forces de l’ONU des interprètes jusqu’au niveau du bataillon .
      Il y avait aussi beaucoup de soldats sud-coréens du KATUSA jusqu’à l’échelon du bataillon de certaines divisions américaines . Le bataillon français en avait aussi . Ils étaient là principalement pour apprendre aux soldats étrangers à distinguer les Nord-Coréens des Sud- Coréens.
      Ce qui était en définitive bien plus compliqué que de distinguer un Chinois d’un Coréen , que ce dernier soit du sud ou du nord.

      Êtes vous bien sûr que les Pakistanais soient des Indiens? Ne faites vous pas quelques petites différences entre les Penjabis, les Pachtouns ou Pathans , les Sindhis et les Baloutches , sans compter une grande variété d’autres ethnies du Pakistan ? Mise à part celle des Sindhis, aucune d’entre elles n’est présente en Inde . En tout cas, les Pakistanais font ces différences.
      Allez donc dire à un Pakistanais qu’il est un Indien . Vous verrez comment il réagira.

      • Carin dit :

        @MD
        Désolé mais demandez aux gens de nos grandes villes s’ils font la différence entre un groupe de touristes chinois et un coréen…
        quant aux pakistanais, il y en a plein Londres, et on les voient assez régulièrement à la télé lors de reportages sur leur quartier… et perso, je ne les différencies pas des indiens!! Mais vous êtes peut-être un anthropomorphiste de renom?? En tout cas pas un grand historien… parce que des volontaires chinois, il n’y en a jamais eu.

        • Thaurac dit :

          Faut regarder les faits divers, les réseaux de prostitutions pédophiles pakistanais, qui ont été démantelés en silence, car l’Angleterre aussi, joue la paix sociale…
          Là on peut les reconnaitre, c’est valable en france avec certaines ethnies qui foutent le bordel, et toujours les mêmes, pas de problèmes majeurs avec les chinois, coréens , thaïlandais….cherchez de quel coté est le problème..

    • Zorg dit :

      Continuez Carin, votre logorrhée inane me fait toujours rire! Un dimanche presque parfait.

      • Carin dit :

        @zorg
        Étalez la votre de logorrhée (après avoir correctement orthographié le mot), et ne croyez surtout pas que je vais cesser, parce que vous pensez que « toute résistance est inutile »

    • Plusdepognon dit :

      La guerre de Corée est une guerre oubliée, pourtant les français y ont participé sous les couleurs de l’ONU… qui avait une autre doctrine que de servir de cibles:
      https://youtu.be/dKd5teuK26w

      https://youtu.be/FwkqwkFtfTE

  3. Plusdepognon dit :

    En tout cas, il y a toujours une histoire de ressources en eau sous les prétextes.
    https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2019/08/16/au-cachemire-l-indus-coule-au-milieu-des-tensions_5500028_4500055.html

    • Pascal (l'autre) dit :

      « En tout cas, il y a toujours une histoire de ressources en eau sous les prétextes. » Dans une autre discussion j’avais écrit que les hommes se sont entretués pour le pétrole au siècle dernier et qu’ils s’entretueront pour l’eau dans ce siècle.

      • Plusdepognon dit :

        @ Pascal (l’autre)
        Oui ^^
        Mais quand on voit ce que nous sommes capables de faire pour l’énergie et les matières premières… le 20ème siècle paraîtra calme vu ce qui s’annonce.
        https://youtu.be/wH9dMNWjL2s

        Et toujours des acteurs privés encore plus avides et prêt à tout pour quelques dollars de plus.

  4. Jess dit :

    Et c est l iran qu on fait cjier ?

    • Pour Info dit :

      Oui, car il ne l’a pas encore et quand il l’aura on ne pourra plus !
      Puis en plus l’Iran nous menace personnellement, pas l’Inde.

      Une petite classification des menaces ça ne fait pas de mal, non ? Enfin tout dépend de votre lieu de résidence. 😉

      • Amalric dit :

        « Puis en plus l’Iran nous menace personnellement, pas l’Inde ».

        L’Iran ne nous menace absolument pas. Par contre les USA nous menacent régulièrement.
        Pour dire une chose pareille vous n’êtes certainement pas français, ni européen d’ailleurs…

      • joni dit :

        l’inde et les paki ont la bombes dans un souci dissuasion mutuel (presque 20 ans) et donc ne l utiliseront pas car ils savent que les deux peuples disparaîtrons alors que l’iran veut la bombe pour nous detruire et donc risque bien de l utiliser ouvertement.
        voila la différence.

    • Thaurac dit :

      Que vient faire le vatican ici?

    • Lagaffe dit :

      Justement, il y a déjà assez de problèmes sans en rajouter un de plus, et l’Inde est une démocratie, pas l’Iran.

      • Fred dit :

        @ Lagaffe
        L’Iran est une démocratie au même titre que l’Inde : très imparfaites. [et la notre pas géniale]

        • Lagaffe dit :

          L’Iran n’est pas une Démocratie, c’est une Théocratie : un régime politique fondé sur des principes religieux et gouverné par un religieux, le Guide de la Révolution, non élu.
          C’est le seul état avec le Vatican ou le pouvoir, censé émaner de Dieu, réside dans les mains du clergé.
          La Constitution définit le président comme la plus haute autorité de l’État après le Guide de la Révolution. Le président est élu au suffrage universel mais les candidats à la présidence doivent être autorisés à se présenter par le Conseil des gardiens (moitié religieux et moitié juristes) en réalité le Guide de la Révolution a le dernier mot.
          Le pluralisme politique n’existe pas, les candidats appartiennent aux diverses factions islamiques.
          L’Iran ne remplit pas les conditions pour être considérée comme une Démocratie.

          • Frank dit :

            @ Lagaffe C’est sûr, on devrait établir une échelle de perfection démocratique des Etats, en partant de la définition d’une démocratie, avec un curseur et une note, en fonction du respect de la définition initiale.
            On aurait peut-être des surprises. Ici même.
            Comme si l’urne et le vote étaient la preuve d’une Démocratie…
            Pour info, si l’Iran n’est pas une Démocratie, au sens des belles âmes, qui ne connaissent pas la parabole de la paille et de la poutre, c’est un des rares pays musulmans dans lequel il y a une communauté juive, avec un représentant parlementaire.
            Comble de l’ironie, leur constitution de 1979/80 les protège, comme les autres minorités religieuses non chiites.
            Dans combien d’autres pays musulmans, surtout nos bons clients intouchables, est-ce la même chose?
            Simple rappel d’un paradoxe, n’étant ni juif, ni musulman, mais faut pas trop jouer les indignés qui récitent leur leçon bien apprise.
            C’est vrai que les juifs en Iran n’ont pas tous les droits, mais c’est un peu comme les arabes en Israël.
            Restons plutôt cyniques. Par exemple, la plupart des pays Africains sont les « démocraties » qui nous conviennent, mais sous réserve qu’ils votent selon nos intérêts.
            Nos amis du Golfe n’aiment pas les églises, financent ceux qui massacrent les Chrétiens, mais sont de bons clients. De belles théocraties obscures et sanguinaires, mais qui achètent, donc, regardons ailleurs.
            Je pourrais multiplier les exemples.
            Vous confondez Démocratie avec Ploutocratie et népotisme, c’est pas grave, gardez vos illusions, et continuez à voter ici.

        • Fred dit :

          @ Lagaffe
          Comparer des constitutions : infini débat, je voudrais essayer de ne pas rentrer dans une opposition factuelle, ce qui reviendrait à tenter de comparer les renvois de contrats d’assurance en bas de page, (ceux qui sont écrits en tout petit) ; et cela à la puissance mille.

          Il y a la loi écrite et la pratique, les jurisprudences. L’Angleterre est-elle une royauté ou une démocratie ? Nous sommes – je pense – tous d’accord pour la désigner comme démocratie : liberté de la presse, indépendance de la justice (justice de classe tout de même), droit des femmes … Et la famille régnante qui ne l’ouvre pas trop. Ceci dit, la Reine, gardienne suprême de l’Anglicanisme pourrait refuser la nomination d’un premier ministre pour une raison religieuse, comme le Guide de la Révolution iranienne ! Elle pourrait légalement influer sur la politique anglaise, mais aurait bien du mal à s’imposer aujourd’hui.

          Car il y a la loi suprême d’un pays et la réalité des rapports de force : Les Gardiens de la Révolution (Pasdaran) n’entrent pas dans l’organigramme du pouvoir et pourtant, ils tordent régulièrement le bras du Guide suprême, bien plus modéré qu’eux.

          Dans le même ordre d’idée, la constitution indienne est assez démocratique, mais dans les faits – et encore plus sous Modi – les minorités religieuses et certaines castes (théoriquement abolies) sont discriminées, la justice perméable aux régnants, le droit des femmes gravement bafoué dans les faits, la liberté de la presse sous contrôle. [Modi tisse un sale coton ultra-nationaliste et religieux qui risque de mener à une grave crise interne et régionale.]

        • Thaurac dit :

          Si tu en as d’autres comme ça?
          Elle a accolé le mot « République » pour faire plaisir aux occidentaux, point barre!
          Elle sait nous caresser ( et n’est pas la seule) dans le sens du poil pour nous faire ronronner…

    • Plusdepognon dit :

      @ Jess
      L’Iran s’en prend plein la tête par les USA, depuis les années 50. Ils ont un lourd contentieux, comme vous pouvez le vérifier sur internet.

      Mais les iraniens ne sont pas des anges (un exemple avec la France):
      https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/06/comment-liran-nous-vaincus-petit-retour.html

      D’ailleurs le pouvoir n’attire pas des agneaux, alors plusieurs gouvernements qui s’affrontent…

    • John dit :

      Oui parce qu’Obama avait un accord avec l’Iran. Trump ne peut pas se permettre de poursuivre quelque politique connue d’Obama.

  5. frederic66 dit :

    c’est moi qui est paranoïaque ou les postures guerrières dans le monde se font de plus en plus présente ? Inde, Pakistan, chine, Corée du nord, Iran, Russie, USA ; il faudrait peut être que la France se prépare non ?

  6. OUI, l’Iran, état qui clame tout haut vouloir rayer un pays (avec qui il n’a même pas de frontière en commun) de la carte …à part cela tout va bien !

    • Krys dit :

      Ah bon ??? tu as réussi a traduire les différent discours de toi même, ou alors c’est BFM qui la fait pour toi ?

      • Thaurac dit :

        Vas donc chez un opticien Krys, si BFM est pro israel, je suis un adepte de bouddha!!!! 😉

      • nicos dit :

        Et toi, tu parles Persan couramment ? Tu écoutes tout les discours du pouvoir Iranien dans les quels il cite Israël ?
        Fait nous part de ta grande culture, va y te gène pas, je ne sais ni parler Persan et j’ai pas le temps d’écouter les discours des Mollah Iraniens !

    • John dit :

      La question est de savoir si la politique Trump rapproche de chances de conflits. La réponse est oui…
      L’accord permettait à l’Iran de s’ouvrir, se moderniser. La population ne veut pas de guerre.

  7. Thomas dit :

    Allez petit cadeau, un Rendez-vous avec Monsieur X, pour se souvenir comment et gràce à qui Inde et Pakistan ont pu obtenir l’arme nucléaire (« le Docteur Khan et la bombe pakistanaise »):

    https://www.franceinter.fr/culture/rendez-vous-avec-monsieur-x-des-episodes-a-reecouter

    Quoiqu’il arrive, l’histoire se souviendra que nous avons aidé ces deux la …

    • Thaurac dit :

      Quel Khan ce mec 😉

    • Plusdepognon dit :

      @ Thomas
      La chaîne YouTube « Marc Chabot YT » est un véritable trésor (400 émissions de Mr X).
      Nous avons aussi aidé Israël et l’Irak (avec une aide des allemands).

      Et Trump veut la donner à l’Arabie saoudite. Vaste programme…

      • Thaurac dit :

        Si l’europe laisse l’iran l’avoir, c’est tout à fait normal, vu les postures belliqueuses de l’iran envers tout le monde, que les états arabes l’aient, mais voilà le bordel, même chez nous on les tiendra plus, déjà que…

  8. Carin dit :

    @jess
    Beaucoup de contributeurs pensent comme vous… l’iran Un pays qui n’a jamais déclaré la guerre a un voisin, qui est une société multi-millénaires, etc…etc… mais vous ne prenez pas en compte que la façon de l’Iran de faire la guerre c’est à travers les différentes milices qu’il arme, forme,guide, et assiste… et ce dans tout les pays du golfe, Liban, Irak, Syrie, Yémen, probablement Afghanistan, voir Pakistan, y compris dans certains pays d’Amérique du Sud… de plus les mollahs n’hésitent même pas à envoyer des équipes de tueurs en occident pour occire les opposants, comme ce fut le cas cette année en France. Il essai même de fomenter des rebellion en Arabie Saoudite.. mais là, comme c’est un peu les mêmes mais de l’autre bord, les saoudiens décapitent les envoyés iraniens. Donc, oui il faudrait rayer de la carte les mollahs iraniens et leurs troupes à domicile et à l’étranger, et ensuite expliquer aux saoudiens que s’ils continuent à armer des milices djihadistes, et à entretenir des cellules de nuisibles chez nous,alors que nous les combattons, ils risquent le même traitement.
    Et pour en revenir à l’Inde et au Pakistan, je vous informe que c’est le Pakistan qui a annexé de force un tiers du Cachmire, et jeté dehors plus de 8 millions d’indiens hindouistes au profit de Pakistanais musulmans. Et comme tous les ennuis de cette région viennent de la partie annexée, l’Inde va probablement renvoyer l’ascenseur aux pakistanais en reprenant leur bien, et en expulsant toute la population musulmane.
    Mais avant cela, il faut à l’Inde bien faire comprendre à la chine qu’en cas d’intervention dans ce conflit, elle risque fort de prendre quelques missiles nucléaires sur la tête, et que cette dernière pèse bien le pour et le contre d’une intervention armée.

    • Thaurac dit :

      Bien expliqué, Carim!

    • Desty dit :

      l’iran Un pays qui n’a jamais déclaré la guerre a un voisin, qui est une société multi-millénaires
      Déjà je me permet de souligner qu’il s’agit de deux formulations antinomiques effectivement couramment utilisées par les partisans des mollahs. Soit l’Iran est un pays récents apparu sur les cartes du monde il y a moins de 150 ans, et dans ce cas la d’accord, il n’a jamais déclaré la guerre à qui que ce soit (officiellement et de façon réglementaire). Soit l’Iran est l’héritier de l’Histoire perse multi-millénaire et dans ce cas c’est un pays impérialiste et belliqueux qui a mené des guerres d’agression contre tous ses voisins, des guerres qui ont pu durer parfois pendant des siècles comme avec le cas de Rome. C’est l’un ou l’autre !

      • Fred dit :

        @ Desty
        C’est bien « Rome » (Métonymie fort à propos en l’occurence !) l’impérialiste qui a menacé la Perse, et cette dernière qui s’est défendue :o)

  9. revnonausujai dit :

    une bonne doctrine de dissuasion, c’est celle qui sème le doute et introduit une zone grise chez l’adversaire; si tout était gravé dans le marbre et connu des gens d’en face, ils sauraient jusqu’où aller trop loin et ils pourraient mettre en oeuvre des stratégies de contournement.
    la difficulté est que nos propres décideurs sachent jusqu’où l’ENI peut aller et soient capables d’en tirer les conséquences

  10. Plusdepognon dit :

    @ Jess
    L’Iran s’en prend plein la tête par les USA, depuis les années 50. Ils ont un lourd contentieux, comme vous pouvez le vérifier sur internet.

    Mais les iraniens ne sont pas des anges (un exemple avec la France):
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/06/comment-liran-nous-vaincus-petit-retour.html

    D’ailleurs le pouvoir n’attire pas des agneaux, alors plusieurs gouvernements qui s’affrontent…

  11. Bob dit :

    Cela serait regrettable pour l’Inde car le parti communiste chinois ne prône pas l’emploi en premier de la puissance de l’atome. Le PCC est l’ennemi stratégique de l’Inde et face à cette menace, le discours militaire sur l’emploi des frappes nucléaires est loin d’être négligeable. Comment un régime démocratique peut penser à l’usage en premier de l’arme nucléaire? Ce n’est plus une démocratie.

    • revnonausujai dit :

      « Comment un régime démocratique peut penser à l’usage en premier de l’arme nucléaire? Ce n’est plus une démocratie. »
      heu, l’introduction des concepts  » ultime avertissement » ou « préstratégique » dans la doctrine française, ça vous dit quelque chose ?

    • Krys dit :

      Quel est le rapport entre démocratie et l’emploi de l’arme nucléaire ? Si tu pouvais un peu nous expliquer tout cela !

    • Desty dit :

      La démo-cratie c’est le pouvoir du peuple. Concrètement ça se traduit par la formule « la loi est l’expression de la volonté générale ».
      Donc dans le cas qui nous préoccupe ici soit la majorité de la population indienne est pour une telle réforme de la doctrine d’engagement et c’est parfaitement démocratique de la faire, soit ce n’est pas le cas et dans ce cas les dirigeants indiens commettent un manquement à la pureté démocratique.
      Si demain un référendum est organisé en Inde pour trancher le nœud gordien et savoir si oui ou non il convient de vitrifier imédiatement le Pakistan sans préavis ni autre forme de procès, alors cela deviendrait antidémocratique que les autorités indiennes refusent de massacrer des dizaines de millions de Pakistanais.
      Dans le même ordre d’idée, si demain un référendum d’initiative populaire est organisé en Suisse, dans le pays le plus démocratique du monde, et que le résultat révèle qu’il faut désormais pogromer tout les juifs du pays et débaptiser la ville de Sion, c’est une initiative démocratique, pas Charlie mais démocratique ! Le respect des minorités n’a juste rien à voir avec la démocratie, le respect des minorité est démocratique seulement si la majorité souhaite qu’il en soit ainsi.
      Par contre imposer au forceps le mariage homosexuel en matraquant la gueule de mères de famille pour disperser les manifestations de protestation, c’est sans doute une mesure hyper-progressiste mais la légitimité démocratique de la chose est plus que douteuse.
      Que selon votre opinion la décision soit gentille ou méchante n’entre donc pas vraiment en ligne de compte. Votre opinion personnelle ne suffit pas à définir la démocratie, seule la volonté générale d’un groupe donné le peut.

      La doctrine d’engagement nucléaire la plus agressive du monde reste aujourd’hui encore celle de nos amis d’outre-atlantique qui s’autorisent non seulement à frapper en premier mais en plus de façon « préventive » pour défendre la « sécurité nationale ». Interprété de façon large puisqu’il y a largement matière à le faire, ça pourrait permettre par exemple de vitrifier Caracas parce que Maduro a décidé de stopper ses exports de pétrole ou Mexico parce qu’un convoi de plusieurs milliers de personnes traverse le pays sans que les autorités ne fassent quoique ce soit pour s’y opposer. La chose a été entériné par un décret présidentiel sans que le congrès puisse en discuter. J’ai pas le souvenir qu’on ai dit que les états-unis avaient sombré définitivement dans la dictature à cette occasion…
      Quant à la France, pour rappel, elle s’autorise à bombarder en premier en cas d’atteinte à l’intégrité du sanctuaire national ou d’atteinte à ses « intérêts vitaux », c’est un peu moins large que celle des Américains, mais tout de même plus permissif que ce que sont en train de faire les Indiens.
      Et pour évoquer brièvement le cas de la « plus grande démocratie » du moyen-orient, attendu qu’elle n’a jamais reconnu officiellement disposer de la bombe atomique, elle n’a pas de doctrine connue. En l’absence d’une hypothétique doctrine secrète, c’est le non-droit absolu. Tout est permis ! Donc c’est carrément la barbarie ! Scandaleux non ?

      • Fred dit :

        @ Desty
        « La démo-cratie c’est le pouvoir du peuple. Concrètement ça se traduit par la formule « la loi est l’expression de la volonté générale. »

        Moi je préfère traduire par : « La démocratie, c’est la dictature du plus grand nombre ».
        Cela donne plus matière à réfléchir, et à relativiser la sacro-sainte politiquement correcte Démocratie, qui se fait manger à toutes les sauces, même les moins ragoûtantes.

    • Carin dit :

      @bob
      Mais comme le soulignent les indiens… être une démocratie n’engage pas le fait d’attendre d’être réduit en bouillie ou envahie, pour réagir.