MBDA et Rheinmetall vont développer une arme laser pour les corvettes K-130 de la marine allemande

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

15 contributions

  1. Clavier dit :

    On annonce tous les jours des progrès scientifiques stupéfiants…..en attendant les derniers bijoux guerriers technologiques semblent tomber de plus en plus souvent en panne……

    • Raymond dit :

      En effet, l’humanité progresse avec comme principal objectif le développement humain et la solidarité. Le mot ‘valeurs’ prend tout son sens en lisant l’actualité.

      ‘Valeurs’, ‘Humanité’, ‘Progrès social’ … en un mot : ‘CIVILISATION’.

      De désordres en désordres, un jour viendra où à nouveau la barbarie se généralisera (et s’imposera à toutes et tous) ; et quelques décennies plus tard les survivants et leurs enfants observeront à la télévision des ‘anciens’ qui pleureront : « c’était horrible », « jamais je n’aurais imaginé cela », « on nous a menti », « on nous a trompé », etc … Plus des reportage sur les symptômes post traumatiques … des militaires, mais pas des civils. Un bon exemple est l’excellente série consacrée à la guerre du Vietnam, rediffusée en ce moment tous les mardis sur Arte.

      Qui a parlé des enseignements de l’histoire ?

    • FredericA dit :

      @Clavier : La cavalerie a due faire le même genre de remarques lorsqu’elle a tronquée ses chevaux contre des engins motorisés…

    • Plusdepognon dit :

      Ou alors le virage pris est de plus en plus inquiétant :
      http://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-chine-en-passe-de-lancer-sa-cryptomonnaie-nationale-20190812

      Ce besoin psychotique de Leviathan (État ou multinationales) de tout contrôler.

  2. ULYSSE dit :

    @clavier
    Comme l’ordinateur et le réseau internet dont vous vous servez aujourdh’ui, tombaient souvent en panne à leurs balbutiements.

    • Plusdepognon dit :

      @ ULYSSE
      L’informatique offre des vulnérabilités qui aurait été inimaginable avant. Etat, entreprises ou sous-traitants, employés ou intérimaires… Les bonnes pratiques informatiques sont loin de prendre en compte les menaces induites par la place démesurée de certains systèmes d’exploitation mondiaux:
      https://www.forbes.fr/technologie/faille-windows-10-des-millions-dutilisateurs-exposes/?cn-reloaded=1

      Cette manière d’attaquer tout le temps des groupes de hackers, sans subir de réactions trop vives de la part de la victime, est un champ de batailles où l’agresseur a toujours le premier coup. Or, le but de nos réseaux est de communiquer et avec l’internet des objets le nombre de menaces va exploser.

      Et l’Europe n’a aucun champion à opposer face aux multinationales issues des USA ou de Chine.

  3. ji_louis dit :

    Le démonstrateur américain a montré son succès par mer calme et temps clair sur de l’électronique légère (l’équivalent d’un drone de loisir) embarqué sur une vedette cible pour la démonstration, mais il faut pointer un point précis plusieurs secondes consécutives: Difficile à reproduire par mer agitée et temps de brume ou d’embruns. Et encore plus difficile sur une cible durcie et plus rapide (roquette, missile).

    Dans un premier temps, ils feraient mieux de l’essayer en tant qu’arme de défense des drones d’observation: Les missiles anti-aérien ont une trajectoire prévisible (le point final tant le porteur du laser) et plus facile à gérer (le porteur/drone/aéronef est stable par rapport à la cible/missile anti-aérien). En cas de succès, 2 conséquences:
    – on peut le tester dans des conditions plus difficiles (embarqué sur navire par temps de chien)
    – les drones d’observations MALE peuvent retourner un temps sur une zone telle que le Donbass, saturée en défenses anti-aériennes, juqu’à ce que d’autres armes puissent les contrer à leur tour)

  4. J.C dit :

    Est-ce qu’un miroirs diélectriques peut réfléchir ce genre de faisceau ?

    • Fred dit :

      @ J.C
      Tu pense à une intelligence artificielle dont serait doté le miroir ? ;o)
      [blague 100% sans second degré]

  5. werf dit :

    Ce serait presque amusant vu l’état de la flotte allemande… Mais techniquement, cela demande une forte capacité en énergie à bord et un vaisseau de 1800 tonnes ne pourra pas la fournir longtemps sans décharger toutes ses batteries…

    • Sacha dit :

      Absolument pas d’accord, qu’est-ce qui motive votre appréciation ? 100Kw c’est peu ou prou la puissance de 260 moteurs d’A4. On fait bien plus puissant au cm cube sur les navires. Vous êtes sûr que c’est dur à stocker ce genre de capacité sur du 1800T ?

      • John dit :

        Le volume d’énergie à stocker n’est absolument pas problématique il me semble, le défi technologique réside dans la puisse à délivrer, soit une quantité d’énergie importante dans un laps de temps très court.
        Mais si l’Allemagne considère cela, c’est que les avants projets pour estimer les ordres de grandeurs permettent un tel fonctionnement. Donc le commentaire de werf est un peu arrogant vis-à-vis d’ingénieurs ayant les compétences requises.

  6. batgames dit :

    MBDA ,c’est quelle nationalité çà …on sait plus anglais ou French …j’avoue que je suis perdu avec les abrégés moi

    • haut de games dit :

      LOL ==> MBDA emploie environ 11 000 personnesréparties entre la France (5 050 personnes), le Royaume-Uni (3 500 personnes), l’Italie (1 350 personnes), l’Allemagne (1 200 personnes), l’Espagne (30 personnes) et les États-Unis (50 personnes).
      service