CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le char de combat du futur et le SCAF, voulus par Paris et Berlin, risquent-il d’être « paralysés » par les députés allemands?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

107 contributions

  1. olivier cases dit :

    Je sens que l’on va se faire baiser dans toute cette affaire!!
    Avec nos enarques échevelés, on va dans le mur et les allemands rafleront le char et tous les secrets de fabrication et notre technologie aéronautique qu’ils ne possèdent plus depuis les Me109 et les Ta152!!

    • Eric dit :

      Depuis le Me-109, les allemands ont quand même réalisé en coopération (entre autres) des avions comme le Panavia Tornado et le Typhoon. Pas vraiment des planeurs donc : comme quoi ils ne sont pas tellement à la rue dans ce domaine…

      • nexterience dit :

        Intéressez vous précisément à leurs contributions pour ces avions.
        Moteurs? Électronique ? Anglais et italienne sur l’EF.

      • Alain d dit :

        « Les allemands …… en coopération »
        Avec Dassault-Thales + Safran (Snecma, Turbomeca, Microturbo, Hispano Suiza, etc.) + MBDA, la France n’a pas besoin de coopération en R&D pour ce système SCAF, mais juste d’une coopération financière. Alors que l’Allemagne ne pourrait pas pondre seule ce système de A à Z. Il faudrait par exemple qu’elle aille chercher des motoristes US ou UK. De plus elle n’est pas qualifiée pour les frappes stratégiques ni pour les appontages.
        Si j’ai bonne mémoire, l’Allemagne a déployé des Tornado moisis en Syrie fin 2015, pour de la reconnaissance, sans vision nocturne.
        Eurofighter : 4 nations pour sortir un chasseur très cher pour ce qu’il vaut, ceci une décennie après le Rafale.
        Avec un poids identique à vide, le Typhoon embarque 3t de moins que le Rafale.
        L’anglo-allemand grimpe aussi moins vite, alors même que son objectif était la défense aérienne, alors même que notre Rafale est multitâches. A basse vitesse, il semble se comporter moins bien que le Rafale, tout comme dans les phases d’accélération, et sa manœuvrabilité n’est pas exemplaire. Pour faire court, mieux vaut citer ce qu’il sait faire que ce qu’il ne peut pas faire.
        Même s’il a bien été amélioré ces dernières années pour s’exporter.

    • Bloodasp dit :

      @plusdepognon: Que les Allemands essayent de nous la faire à l’envers soit et que nos politiques soient des couards, je partage emplement votre point de vue. En revanche là ou je serais plus nuancé c’est l’issue de cette affaire. Vous oubliez un détail, ces deux projets d’armements (le SCAF et le MGCS) ça n’est pas qu’une affaire politique c’est surtout une affaire de gros sous pour nos industriels, en d’autres termes ses deux projets représentent des relais de croissance pour les 40 années à venir pour l’industrie militaire Française. Vous pensez un seul instant que Nexter, THALES ou Dassault vont se laisser dépouiller sans rien faire? Soyez sérieux, eux aussi ils ont des actionnaires, en l’occurrence chez Dassault l’actionnariat est familiale (et croyez moi ils sont féroces les Bloch), Dassault étant également actionnaire de Thales…Vous avez affaire à des gens du privés( on parle pas d’Enarques qui ont fait toute leur carrière dans la fonction publique) qui sont rodés à la compétition internationale ou tout les coups sont permis, donc je pense qu’ils ont bien compris le petit manège allemand…Les politiques français feront ce que leur dicte les industriels, dans la cas contraire nos industriels jetteront l’éponge, Dassault l’a fait par le passé, idem pour Nexter. En sus n’oubliez pas un point très important, nous Français saurions mener ces deux projets tout seul dans notre coin, même si ça nous couterait une blinde, le programme serait étalé dans le temps. Les Allemands feraient certainement un bon char, en revanche pour remplacer leur Eurofighter et Tornado je doute sévèrement. Les allemands n’on guère le choix soit ils font avec nous à nos conditions, soit ils ne feront rien et pourront faire une croix sur leur industrie militaire

    • NRJ dit :

      Vos articles sont classiques et ne montrent qu’une chose : on n’est pas des amis des allemands. On est simplement deux pays ayant des intérêts convergents : celui de sauvegarder notre industrie aéronautique de Défense. Et si on n’arrive pas faire le Scaf avec eux, cette industrie disparaîtra car le matériel qu’elle fournira sera obsolète par rapport aux industries américaines et chinoises (peut-être pas russes cependant. Pas encore).

      Les allemands ne jouent pas franc jeu sur le MGCS et le SCAF ? Vous dira cela à Rheinmetall : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/rheinmetall-bloque-le-projet-de-char-du-futur-mgcs-823533.html

      Après, sachant qu’on a le leadership sur l’avion, il est normal qu’ils aient le leadership sur le char et qu’on soit membre du programme MGCS. Sinon le partage n’est pas équilibré. J’espère cependant qu’on résistera à Rheinmetall car c’est bien eux ceux qui pourraient arrêter ces deux programmes majeurs d’aller à leur terme.

  2. Barfly dit :

    Je sens que ça va être compliqué cette histoire. Bientôt, ils vont nous annoncer qu’ils veulent construire un char qui marche au gaz russe uniquement…

    • ScopeWizard dit :

      @Barfly

      Oui , et nous pouvons même imaginer qu’ il sera destiné au marché Israélien et que tout compte fait les israéliens le préfèreront au Merkava ………..

      Hein ? Humour d’ un goût douteux ?

      Effectivement ! Et c’ est un minimum ; de toute façon humour ou autre , tout est douteux dans cette histoire de partenariat franco-allemand ………………

  3. Lucide dit :

    On le fait seul alors ?

    • josépaledir dit :

      Non, tout le monde finira par acheter de l’Américain …

    • Gremlins dit :

      Ca serait trop beau.

    • MD dit :

      Pour quoi seuls? Vous oubliez que les Espagnols se sont aussi embarqués dans la galère du SCAF .
      Mais bon, d’accord, pas dans celle du MGCS : pas folles, les guêpes. Ils ont anticipé le merdier que ce programme allait devenir.
      Dans cette affaire, ce sont eux qui seront finalement les gagnants.

  4. diego48 dit :

    Le mieux qu’il puisse nous arriver est que ces accords soient très vite rompus ! L’Allemagne, dans sa « géométrie » actuelle n’est pas fiable du tout, son « engagement » est sujet à caution et sa politique de défense totalement inhibée de par son histoire récente. Il ont les yeux trop tournés vers leur passé, nous c’est l’avenir qui nous intéresse. Nous serions mieux « armés » et aurions de meilleures coopérations avec la Russie et ou d’autres pays européens pour ces deux projets et d’autres encore ( Porte avions nucléaires …)

    • Iceman dit :

      Et vous comptez le payer comment le nouvel avion sans partenaires? Déjà le Rafale sans ventes à l’export c’était limite. L’Italie s’est tournée vers le UK et l’Espagne seule ne suffira pas. Sur ce coup ci il y a besoin de l’argent allemand.
      Pour ce qui est coopérer avec la Russie, sans même parler de l’aspect politique, il n’y a aucun intérêt économique ni pour l’un ni pour l’autre. Les deux ont besoin de financement, les compétences sont, à des degrés divers, déjà là (sauf justement pour les porte-avions nucléaires côté russe). En matière d’armement, la Russie n’a pas de partenaires, elle n’a que des clients.

      • ScopeWizard dit :

        @Iceman

        Concernant l’ avion Rafale dont l’ Armée de l’ Air devait initialement percevoir un total de 250 exemplaires C et B + 86 autres en version M et N pour la Marine ; trop d’ années d’ atermoiements successifs à répétition ainsi qu’ à mon sens un excès de frilosité budgétaire en ont décidé autrement en provoquant un retard tel que le F-35 a pu nous prendre un grand nombre de parts du marché Européen qui nous tendaient pourtant les ailes ……………… c’ est d’ ailleurs à croire que nous l’ avons fait exprès …………..

        Que voulez-vous ? Nous sommes depuis 40 ans gouvernés par des branquignols , des incompétents , et des vendus , sachant que déjà sous Giscard c’ était pas triste ; donc tant qu’ il en sera ainsi , faites-moi confiance ce n’ est pas prêt de changer ………………

        Les prévisions de vente du Rafale à l’ export étaient énormes : entre 600 et 800 avions avec Typhoon et Gripen en guise de concurrence sur le marché européen mais même sans un avion vendu à l’ export , les 336 Rafale en service dans notre Armée en auraient à eux-seuls garanti le succès .
        Or , à ce jour , à combien en sommes-nous près de 28 ans après le premier vol du premier prototype C01 ? Tout juste à la moitié export compris sachant que le Rafale était suffisamment au point entre les années 1996 et 1997 où il aurait pu entrer en service ; or , il n’ est entré en service de surcroît très timidement que plusieurs années plus tard ………………ce qui nous a valu un retard considérable qu’ il nous a été impossible de rattraper , le F-35 ayant pour ainsi dire pratiquement tout raflé avec la bénédiction de l’ UE devenue une véritable colonie de l’ Uncle Sam lui ayant de son côté fait miroiter mille mirifiques perspectives …………… une UE qui aujourd’hui semble s’ en apercevoir et s’ en mordre les doigts , en attendant à l’ instar du Concorde notre Rafale a été descendu et bien descendu , dans les règles de l’ art ……………..

        Bon , c’ est comme ça , des fois il y a des questions qu’ il vaudrait mieux ne pas trop se poser .

        • Iceman dit :

          Disons que c’est un cercle vicieux. Baisse des commandes et étalement des financements signifient retard de développement et augmentation du prix unitaire, ce qui entraîne une nouvelle baisse des commandes et étalement des financements et ainsi de suite. Difficile du coup de déterminer les responsabilités précises, il y a eu plusieurs fois des mauvaises décisions prises sur le dossier Rafale entre 1995 et 2012.
          Par contre, pas sûr qu’une mise au point plus rapide aurait changé grand chose à l’export. Pour vendre il faut un produit mais aussi des clients. Hors jusqu’à récemment, il n’y avait pas grand monde qui avait besoin de remplacer sa flotte, les F-16, F-18, M2000, etc… étaient encore pleinement satisfaisants et la situation mondiale ne poussait spécialement à investir massivement dans la défense. A mon avis, la vraie opportunité du Rafale à l’export, c’est maintenant.
          Et de grâce, l’UE n’a rien à voir avec tout ça, laissez la en dehors de ça. L’UE n’est que ce que les dirigeants des Etats membres (dont la France) veulent bien en faire et n’a rien d’une « colonie US ». De plus l’achat d’armement est une décision strictement souveraine qui ne regarde en rien les instituions européennes.
          Certains Etats membres se comportent effectivement comme les paillassons de la politique étrangère US et achètent américain sans réfléchir, mais c’est le choix de la leurs dirigeants, l’UE n’y est pour rien.

          • Ah Ca ! dit :

            @Iceman
            Pardon ? « n’a rien d’une « colonie US » »
            Détrompez vous, je vous conseille vivement le dernier livre de de De Villiers (celui du Puy du Fou), si vous n’êtes pas en mode lecture en ce moment allez regarder les vidéos d’Asselineau sur l’Europe que vous trouverez je pense sur son site de l’UPR.
            Installez vous confortablement dans un fauteuil si nous ne voulez pas tomber de haut, ça pourrait vous faire mal !

          • Iceman dit :

            @Ah ça!
            Asselineau et De Villiers?! Vous êtes sérieux ou c’est du troll? Contrairement à eux (et à vous apparemment) j’ai étudié la politique, les relations internationales et l’union européenne en particulier. Et j’ai aussi pu côtoyer les institutions européennes de près en vivant à Bruxelles pendant de nombreuses années. Donc c’est plutôt à vous que je conseille de se renseigner, en commençant par regarder comment fonctionne l’UE et ce qu’elle fait parce que vous semblez avoir de sérieuses lacunes. Enfin, si c’est ça vos références, je comprends mieux pourquoi vous racontez n’importe quoi à longueur des posts. J’espère sincèrement que vous arriverez à ouvrir les yeux et à vous rendre compte que ces types sont complètement à côté de la plaque.
            Cordialement

          • ScopeWizard dit :

            @Iceman

            Je vous la fais courte mais vous allez tout de suite piger : l’ UE doit être au service du peuple et non l’ inverse .

            Elle doit défendre les intérêts des différents peuples qui la composent à partir du moment où ces derniers sont compatibles ( autrement , vous avez toutes chances que ça coince dur ) donc susceptibles de s’ entendre sur une définition du bien commun dans un destin commun lui aussi ……..

            L’ UE n’ est pas faite pour satisfaire uniquement aux aspirations des puissances de l’ argent qui sont l’ apanage de castes privilégiées ou pour faire le bonheur de quelques « dominants » qui réduisent le reste à l’ esclavage , la pauvreté , l’ asservissement , l’ aliénation .

            Regardez le chemin qu’ a pris la Santé et la Médecine en général , ce que devient et va devenir notre agriculture déjà bien malmenée et qui n’ est d’ ores et déjà pratiquement plus en capacité de produire sainement sans risques aucuns pour la santé ( ce qu’ il m’ est très facile de démontrer ) , l’ Enseignement dont la réelle valeur de diplômes qui ne sont plus que des « passages obligés » mais ne signifient plus pour autant qu’ ils sont un gage de niveau comparable à ceux du passé , etc …….

        • NRJ dit :

          @Scope Wizard
          Déjà vous oubliez une chose de base, c’est le FRIC. Je suis le premier à trouver ça triste, mais rien ne se fait sans argent dans ce monde et les budgets ne sont pas extensibles à souhait. Or qu’est-ce qu’on voit avec le Rafale ? Qu’il a eu des dérapages budgétaires. Ils étaient certes limités pour un programme de ce type, mais ils étaient présents. Et ils auraient été beaucoup plus élevé si on avait acheté la commande originale de Rafale. Or je vous rappelle que le rôle de l’État ne se limite pas à acheter des avions pour le plaisir du complexe militaro-industriel. Par ailleurs, il y avait peut-être un marché potentiel de 600 à 800 chasseurs. Ça veut pas dire qu’il était atteignable. Je vous rappelle que les pays qui ont signé pour le F-35 ont justement signé pour les retours industriels et technologiques, retour qu’on aurait pas donné car on ne fait qu’exporter. On a d’ailleurs trouvé aucun partenaire malgré les promesses de Dassault (syndrome F-35 quand tu nous tiens).

          Par ailleurs on va quand même rappeler les exportations. Le Rafale échoue systématiquement jusqu’en 2015 qui, par une extraordinaire coïncidence, est l’année où on devait arrêter le programme. Certains y voient la baisse de l’euro (mais quand on y réfléchit, s’il faut un avion pas cher il y a les russes. D’ailleurs l’Égypte, le Qatar, et l’Inde n’hésite pas à acheter chez eux). Peut-être il y a eu d’autres cartes sous la table. Cela n’empêche cependant pas que le Rafale est un bon chasseur.

          Cessez d’être naïf. Si vous êtes incapable de prendre en compte l’aspect budgétaire ne commentez pas sur les programmes militaires en cours, qu’ils soient des succès ou des échecs.

          • Ah Ca ! dit :

            Dans la vie faut choisir… et nous avons choisi le communisme
            Pour le Français en particulier:
            5 semaines de congés payés + environ 12 jours (2.5 semaines avec WE) de jours fériés
            Les 35 heures, Le RSA, La CAF, La Sécu
            La retraite à 62, Les immigrés… Quoi d’autre ? … j’arrête ça me fait peur d’y penser…
            2 fois plus de fonctionnaires qu’en 1980 pour 8 millions de « français » en plus….. … Je promet j’arrête …. Je vais devoir prendre des médocs… j’arrête…. J’ai la tension qui est montée…..
            ……
            Je pense qu’il y a de quoi faire pour se payer une défense et des industries dynamiques…
            ……
            Il faut savoir que notre pays la France est un spécimen extrêmement rare….. La France est le seul pays communiste qui n’a pas encore déclaré faillite….. Ça ne serait tarder…

          • ScopeWizard dit :

            NRJ

            Ne me faites pas rigoler avec ma soit-disant naïveté concernant les aspects budgétaires ; étant-donné que de plus en plus tous les maillons de la chaîne passent à la caisse et que ce qu’ ils reçoivent est en constante augmentation , il est devenu autant logique que « normal » que les coûts explosent , vous le savez bien .

          • NRJ dit :

            @Scope Wizard
            Si ce qui touche au budget et aux finances vous concerne alors prenez le en compte dans ce cas avant de critiquer a tout va les politiques (même s’ils ont leur lot de bêtise bien entendu).

      • Françoise dit :

        @Iceman : Faux, elle avait un partenaire indien pour son avion.

        • Iceman dit :

          Du point de vue russe, elle avait un client indien pour son avion. Si les indiens ont arrêté la coopération, c’est bien parce qu’ils se sont rendus compte que la vision russe d’un « partenariat » c’était de les utiliser comme pompe à fric sans partage de technologie en retour. Un peu comme les USA avec certains « partenaires » du programme F-35.

          • ScopeWizard dit :

            @Iceman

            Oui enfin , reconnaissez qu’ avec les Indiens c’ est le gros boxon en quasi-permanence ; de plus , transferts de technologie ou partage de cette dernière comme condition sine qua non d’ avoir autorisation de pénétrer un marché-export , sont à chaque fois une balle à se tirer dans les pieds , il n’ y a qu’ à voir ce qui se passe avec les Chinois qui ne devaient soi-disant jamais dépasser le stade du savoir-faire le T-shirt coton blanc à 3 Euros et qui seront dans très peu d’ années en mesure de damer le pion à AIRBUS en produisant des avions de bonne qualité moins chers voire innovants précisément grâce à la vision erronée et de profit court-termiste de qui ? D’ AIRBUS , pardi ………..mais que nos décideurs peuvent être cons !!

            Perso , à l’ époque je m’ en étais aussitôt insurgé , seulement : « mais non , qu’ est-ce que tu racontes , les Chinois ? Mais non jamais de la vie , ils en sont incapables et vont nous acheter des centaines d’ AIRBUS avant de maîtriser la moitié de la fabrication d’ un bout de carlingue …….. »

            Ah oui ? Effectivement !

  5. Euclide dit :

    A lire ce billet de Mr Lagneau on s’oriente soit vers une paralysie allemande soit sur parcours d’obstacles. Bref, tout pour nous em… der.
    Pourquoi faire simple alors que l’on peut faire compliqué.

    Ajouter à cela , comme le dit un contributeur de ce forum ( à propos du B-1 de l’ USAF si ma mémoire est bonne) ) , plus les équipements sont complexes moins ils sont dispo.
    Elle est pas belle vie en Europa ?

    • Passager dit :

      Bah actuellement la vie parlementaire allemande est assez agité donc je ne sais pas comment le parlement allemand va réagir, on aura surement les membres de l’AFD et de Die Linke qui seront contre, le SPD pour et enfin la CDU partagé avec les libéraux et je ne connais pas assez les verts rhénan pour connaitre leurs réactions.

      La disponibilité est quelque chose d’assez drôle, en gros les problèmes de disponibilités c’est en même temps le modèle du MCO qui a changé dans les armées européennes (on est passé de grosses commandes de pièces détachées à une gestion en flux tendue après les dividendes de la paix) mais aussi l’arrivée de l’électronique. En gros l’électronique embarquée oblige à ce que le véhicule soit plus souvent chez les mécanos car elle peut buguer et là seul le mécano peut faire quelque chose. En plus, on a voulu gérer l’armée comme une multinationale avec la rationalisation et la centralisation du parc terrestre dans des pôles (maintenant que les véhicules vont être réaffectés à des régiments, je penses que la disponibilité va remonter pour certains véhicules). Après la solution, ce n’est pas forcément moins d’électronique, l’électricité posait aussi des problèmes aux mécaniciens à ses débuts et ajoutais aussi son lot de complication pour les réparations mais elle n’a pas été abandonné pour autant. Je pense qu’il faut que le matériel soit conçut et imaginé pour sa vie de A à Z, c’est à dire que la maintenance doit être imaginé dès la conception.

      • John dit :

        Il faut aussi comprendre que le système politique allemand est bien plus démocratique, que bien des partis sont représentés, et donc ça prend plus de temps.
        En France, parce que les élections des parlementaires ont lieu juste après les élections présidentielles, 1/4 de la population est représentée et devient majoritaire. Donc forcément, les allers-retours législatif-exécutif sont très courts.
        Il faut juste commencer par comprendre ce fait et l’accepter. Et ensuite il faut distinguer privé et publique…

        Les personnes critiquant l’hypocrisie allemande concernant l’Arabie Saoudite…
        Si Rheinmetall produit aussi en Afrique du Sud, c’est pour contourner les règles allemandes. Et c’est légal et l’Allemagne ne peut rien faire à ce sujet. Et contrairement à ce que certains pensent, ça ne bénéficie absolument pas à l’Allemagne. La succursale emploie des sud-africains, la succursale est basée en Afrique du Sud et y paie ses impôts. Seuls les investisseurs sont gagnants dans l’histoire, et il s’agit de privés, bcp d’étrangers. Et Rheinmetall fait ce qu’elle veut dans le cadre de la loi.

        Ensuite il y a une critique de l’Allemagne en général à cause du move de Rheinmetall dans l’achat de KMW…
        Sauf que cela ne change absolument pas la situation du char franco-allemand, si ce n’est dans l’imaginaire collectif.
        L’accord mettant ce projet à 50-50 est là.
        Et surtout, le char est prévu pour être conçu et produit par la co-entreprise KDNS (KMW et Nexter).
        Chaque entreprise détient 50%. Si Rheinmetall rachète KMW, elle rachète que 50% de KDNS. Nexter aura beau être un plus petit acteur, elle aura le même pouvoir que le géant.
        Et surtout, au final, c’est les politiques qui vont prendre des décisions basées sur l’expertise des militaires. Les producteurs vont « juste » proposer des concepts, et des technologies et les assembler intelligemment. Mais le privé ne décidera pas du poids du char, ni des choix technologiques, …
        Donc respirez un coup…

        • Ératosthène dit :

          @John : Vous n’avez rien compris à l’affaire. Si Rheinmetall achète complètement KMW, comme Rheinmetall est gros (par exemple deux fois plus gros que KMW), alors la répartition sera 2/3 pour Rheinmetall et 1/3 pour la France dans KDNS. Capito ?

          • ScopeWizard dit :

            @Ératosthène

            Je confirme ! 🙂

          • John dit :

            Non, c’est vous qui ne comprenez pas le droit…
            Rheinmetall rachète KMW qui détient 50%… Donc ils rachètent la part de KMW. Et Nexter détient la même part.
            Seul une vente choisie par la France changerait cet état de fait…
            Mais bon, soyez condescendants tout en ne comprenant pas les règles de droit… normal

          • Ératosthène dit :

            @John : Les lois sont différentes selon qu’on soit un petit actionnaire et une grosse société détenant 50 % d’une autre.

          • ScopeWizard dit :

            @John

            Mais ça ce sont les parts financières , ce n’ est pas le poids politique , économique , ou la charge de travail qui sera attribuée à chaque partenaire ; donc à la sortie , votre char sera beaucoup plus Allemand que Français ce qui donnera aux Allemands un gros avantage que n’ auront jamais les Français , à mon avis c’ est ça que veut vous faire réaliser l’ ami @Eratosthène………..

        • Czar dit :

          Mais oui mon petit jaune, jamais en peine de nous réjouir d’une connerie des alpages 6 Florence Parly elle-même à évoqué cette menace c’est que ça doit être une foutaise intégrale, très certainement

  6. Matou dit :

    Madame Parly ne se laisse pas entrainer dans un jeu dangereux du point de vue de la souveraineté malgré la pugnacité industrielle de nos voisins d’outre-Rhin. A cela, il faut lui en rendre hommage. Il est regrettable que madame Von Der Layen ait quitté ses fonctions avant la conclusion de ces négociations autour du char de combat du futur. Suite au Brexit, il serait très regrettable que la France et l’Allemagne n’arrive pas à se mettre d’accord sur ces deux programmes majeurs. L’image de l’Europe n’est pas au beau fixe mais là, elle subirait un nouveau camouflet fort préjudiciable aux yeux de la population. En même temps, qui sait ce que deviendra l’Europe. Il faut un minimum (voire un maximum) de sécurisation autour de la maîtrise d’oeuvre de ce char de combat étant donné l’importance stratégique de cette arme, même si elle doit être partagée. On doit pouvoir faire sans l’Allemagne (connaissance de la conception, accès à la technologie et production) si la configuration actuelle des états était remise en cause sur évènement ; pareil pour l’Allemagne vis à vis de la France pour une question d’équité. Cela passe par un partage clair des orientations techniques tout en laissant l’autre accéder au contenu, un accès inconditionnel aux briques technologiques qui doivent pouvoir être produites de part et d’autres, jusqu’à l’intégration même du char, sauf spécificités. Ca peut coûter plus cher, mais toujours moins cher que faire tout seul et avec une indépendance stratégique qui permette à l’un et à l’autre état de faire ce qu’il veut de ses chars selon sa production (incluant les exportations): si un état décide d’acheter des chars et que l’Allemagne et la France sont ok, alors l’affaire est mutualisée. Si seule la France accepte de vendre, alors l’affaire se fait avec la France (réponse du partenaire soumis à délais inconditionnel). Quant à RheinMetall, oui mais en S/T de KNDS. Rien d’autre. Ce n’est peut-être pas aussi simple en pratique mais après tout pourquoi pas. Certes, ce raisonnement ne repose que sur un point de vue et une vision très incomplète de la situation à n’en pas douter. Mais bon … ! On n’est pas sur du civil, cela ne peut pas être la même grille de lecture qu’un Airbus avions commerciaux par exemple, sachant que cela ne semble pas simple entre français et allemand sur ce sujet aussi. Quand la France et l’Allemagne décide de s’allier sainement, elles peuvent déplacer des montagnes. Espérons !

    • NRJ dit :

      @Matou
      Je suis d’accord avec vous. Après la situation économique allemande se dégrade et pourrait favoriser l’accord pour des exportations aux pays douteux (qui est l’un des principaux points bloquants). Après tout, c’est bien pendant une crise économique que l’Allemagne a vendu des chars Léopard au Qatar.

    • Ah Ca ! dit :

      @Matou
      SVP, vous parlez de ce char comme si c’était la navette pour Mars…
      Nous maitrisons déjà beaucoup des technologies, sur le Leclerc… si j’avais bien compris c’était sur la partie mécanique ou nous étions un peu plus faible que le Léopard… et sur l’ensemble nous sommes supérieur…

      Mis à part sa propre bulle de défense, équipage de deux soldats et l’interconnecté sous beau temps… Ce nouveau char est supposé faire quoi de plus qui nous oblige de le faire avec les allemands ?
      N’est-ce pas plus politique ?? l’excuse n’est-elle pas de nous vendre de fausses économies qui seront en fait le même prix mais X 2 ….Pour faire manger français et allemands chacun dans leurs écuries respectives… Nous avons vu l’ A400M….

  7. Gandalf dit :

    C’est 50/50 sur le char et de meme sur le SCAF. Donc un projet ne compense pas l’autre. Dassault est le lead car c’est le seul a etre credible, un point c’est tout. Et Airbus se chargera de l’autre moitie du SCAF. Les Allemands n’ont pas l’equivalent de Dassault. Et pour EF2000, c’etait UK qui etait le lead, pas l’Allemagne.
    PS vu les armes AT, CAS etc… je ne comprends meme pas pourquoi on continue avec des chards lourds classique, autant faire des drones telecommande plus compact

    • sentinelle dit :

      certain les états-majors FR/All sont menés par des imbéciles à côté des retraités biberonnés à la presse quotidienne ou pseudo scientifique.

      • Plusdepognon dit :

        @ sentinelle
        Visiblement vous ne vous êtes jamais intéressé au fonctionnement du ministère, ni à celui de la reproduction sociale du tout petit milieu parisien qui monopolise et verrouille tous les postes importants de l’appareil d’État français. Et envoie ses canards boiteux au parlement européen.
        https://www.asafrance.fr/item/la-defense-pilotee-par-des-hauts-fonctionnaires-civils-libre-opinion-du-general-pierre-lorenzi.html

        Prenez le temps, même si les discours ne vous plaisent pas:
        https://youtu.be/DnHUyRfY3Wc

        https://youtu.be/GPfXLUThC6M

        https://youtu.be/yEtmZKE5jhw

        Les USA et le Japon ont détruit leurs classes moyennes pour préserver le niveau de vie de leurs ultras-riches. C’est le chemin économique qui nous est prévu aussi en Europe. On peut voir aussi les grecs, les portugais ou les espagnols. Bientôt les italiens.

        On apprend tous les jours de sa vie. Ce n’est pas toujours raccord avec nos convictions ou nos espoirs, mais regarder le monde tel qu’il est evite de se faire surprendre (j’ai pas dit qu’on éviterait la baise, même en la voyant arriver).

        Une grande partie des gens va être surpris, car faisant confiance à l’état-nounou pour tout faire bien dans l’amour et le respect des chatons mignons contre les pedo-nazis. Le français fera bientôt deux ou trois boulots mal payés comme l’américain ou le japonais de base le font depuis plusieurs années, pour survivre lui et sa famille.
        Renseignez vous, puisqu’internet est encore accessible à tous.

        Si vous êtes plutôt bouquin, lisez « la caste » de monsieur Laurent Mauduit.
        http://www.slate.fr/story/172065/la-caste-mauduit-bercy-inspection-finances

        Une sentinelle ne voit pas arriver le poignard dans son dos. L’intérêt, c’est qu’elle gueule suffisamment fort pendant qu’elle se fait zigouiller pour avertir les autres du danger.
        Souvent, personne ne l’entend… Quand c’est bien fait.

        Faites donc confiance à votre cerveau et gardez les yeux ouverts.

        Les gens dans les etat-majors ne sont en général pas des imbéciles. Mais ils ont des carrières, tout simplement. Et pour les plus intelligents, en ayant ménagé la chèvre et le chou, ils auront une bonne place dans le privé.
        Et à ce jeu là, il vaut mieux avoir tord avec son chef, qu’avoir raison contre lui. Voyez le cas du général De Villiers.
        Bien à vous.

  8. ScopeWizard dit :

    WOOUUUAAAAAAHHHHH SUPEEEEER ON FAIT UN TRUC AVEC LES ALLEMANDS ?????????? MAIS C’ EST GÉNIAL !!!!!!!!!!!!!

    Ouais , effectivement ; on ne saurait davantage se réjouir …………. 😉

    Bon , c’ est quoi la suite du programme ? Tout faire capoter histoire que les Français mordent la poussière au profit d’ une Allemagne , finalement après tant de décennies revenue aux sources avec la bénédiction des USA trop heureux de nous avoir bousillé notre outil d’ indépendance grâce aux si fidèles Allemands ?

    C’ est ça le programme ?

    • Gremlins dit :

      Toujours au top ScopeWizard.

      • ScopeWizard dit :

        Au top , j’ en sais rien ; friand de coopération franco-allemande qui risque fort de se terminer par un flop des plus retentissants , ça sûrement pas .

        Je n’ ai jamais aimé la Chancelière Merkel ; depuis que la voici aux manettes , elle , la prétendue super-méga-top-woman , tout va de travers et de mal en pis y compris en son fief .
        Et chez-nous , vu que grosso-modo nous avons adopté le même modèle , ce n’ est guère plus brillant même si l’ on peut considérer que la conjoncture nous est plus favorable actuellement qu’ il y a quelques années , précisément lorsque l’ Allemagne de Merkel avait tous les vents en poupe …………….

        • Clément f dit :

          Pour moi, le succès de Merkel c’est deux choses :
          La chance de passer après hartz 4
          Une capacité à négocier la tambouille interne pour rester au sommet
          C’est tout.

    • NRJ dit :

      @Scope Wizard.
      Le programme, c’est d’éviter que l’on perde notre industrie aéronautique de Défense. Et si on ne le fait pas avec les allemands, on la perdra forcément à terme. C’est une certitude, il suffit de regarder les budgets (et là malheureusement il vous faudra entrer dans la réalité).

      Pour le MGCS, le problème se pose différemment. Mais une chose semble certaine : on a bien meilleur temps à faire avec l’industrie allemande notre char de combat. Je ne vous rappelle pas la réussite industrielle du Leclerc ? (Qui reste quand même un excellent char, je ne dirai jamais le contraire).

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ

        Aucune raison que nous la perdions ; bon , en même je reconnais qu’ un gouvernement volontariste à la hauteur soucieux des vrais intérêts de l’ ensemble du peuple Français s’ avère indispensable ………………

        Sinon , gobez bien tout ce que l’ « on » vous raconte , c’ est exactement ce que l’ « on » veut que vous fassiez et surtout ne creusez pas de trop des fois que vous commenceriez à piger certains trucs , des fois que toute cette propagande dont « on » vous submerge à longueur de journées devienne par trop visible avec tous les mensonges et fausses ou demi-vérités associés qui vont toujours si bien avec ………………….

        Cela fait plus de 40 ans que nous ne cessons de voter pour les mêmes margoulins qui passent le plus clair de leur temps à se refiler les patates chaudes tout en nous jouant une splendide comédie parfaitement secondés en cela par un monde médiatique à la solde de tout ce système pourri qui fait peu à peu de la France une république quasi-bananière au fonctionnement de plus en plus mafieux , aucune raison que ça change voyons !

        Hein ? Ce sont des « conneries » et je suis dingo ? Parfait , nous verrons cela dans quelques années , il n’ y en a plus pour bien longtemps ………………..

        En attendant , rappelez-moi comme ça vite fait , qu’ est-ce qu’ il veut faire notre actuel gouvernement ?
        Ah oui , entre-autres lutter contre le chômage de masse et contre la pollution ?

        Eh oui , sûrement ; raison pour laquelle ce cher gouvernement laisse les entreprises remplacer l’ Humain par la machine , encourage à la conversion à l’ électrique ( une non -pollution c’ est de A à Z , pas de A à C ou N ou même V ) , vend ou essaie de vendre les plus beaux et précieux de nos bijoux de famille aux copains ( SNCF , Française des Jeux , ADP , etc….. ) tandis qu’ ils lui rapportent des entrées dont il ne bénéficiera plus une fois cédé au secteur privé qui lui de son côté se fera les *ouilles en or 24 carats ( tiens ? Comme tout ceci semble curieux ? Les tarifs SNCF explosent en ce moment , l’ électricité aussi du reste ! Oui , je sais : période de vacances estivales , EPR , et centrales nucléaires , voyez et constatez comme moi aussi j’ ai bien retenu toute ma leçon ) , augmente taxes et impôts directs comme indirects alors que l’ inflation progresse et que les salaires stagnent baisant inévitablement ainsi la gueule de la consommation des ménages elle-même moteur de la croissance éco qui de la sorte ne peut que désespérément demeurer en berne , sans parler du CETA ou du MERCOSUR qui non contents de constituer une aberration écologique maousse-costaud de chez balèze va ET nous intoxiquer ( vous avez une idée de la merde que contient déjà la bouffe actuelle ? ) ET bousiller à terme tous les petits éleveurs ; sûr que ce sont des génies et des cadors à nuls autres pareils nos gouvernants , ah ça , ils sont top de chez top !

        Pardon ? Le chômage baisse depuis quelques mois ? Oui , ça aussi ; sûrement ! Ben voyez , malgré toutes les magouilles comptables , perso je pressens qu’ il va repartir à la hausse et que ça ne va guère plus tarder ……………

        Mais comme on dit : qui vivra verra , et je suis tout disposé à rédiger un mea culpa en bonne et due forme si je me plante . 😉

        • NRJ dit :

          @Scope Wizard
          « un gouvernement volontariste à la hauteur soucieux des vrais intérêts de l’ ensemble du peuple Français s’ avère indispensable . Déjà un tel gouvernement aurait un crédo, c’est celui de faire des vrais reformes budgétaires et de faire attention à la dépense publique. Or ce sujet vous dépasse tellement que vous n’auriez aucun regret à faire exploser notre déficit publique en augmentant plus que de raison les dépenses militaires (ce qui entraînera une crise franco-française comme la Grèce en 2010 et impactera directement les dépenses militaires).

          A partir de là un  » gouvernement volontariste à la hauteur soucieux des vrais intérêts de l’ ensemble du peuple français » choisirait les solutions les plus aptes à conserver notre indépendance et notre souveraineté sur le long terme. Et de ce fait, par une simple lecture des budgets (mais ça ça vous dépasse aussi), ça ne peut passer que par une collaboration avec l’Allemagne. Sinon on achètera américain à terme.

          Je suis d’accord sinon avec la plupart des points que vous avancez sur le gouvernement actuel (et celui de Hollande), et sur le fait que ça nous mènera tôt ou tard vers une crise type Grèce 2010 avec en plus le chômage de masse et la fuite des entreprises. Mais je vous ferai remarquer que le gouvernement de Sarkozy a été l’un des seuls (si ce n’est le seul) à faire des réformes de long terme. La réforme des retraites en est un exemple (d’ailleurs après avoir été abondamment critiqué, personne n’est revenu dessus) et la réduction du nombre de fonctionnaires en est un autre. Après on peut toujours critiquer car c’est facile et c’est toujours chez les autres qu’on peut faire des coupes mais jamais chez soi, mais ce gouvernement a eu le courage de faire ces reformes. Alors même qu’en première partie de mandat il y a eu la pire crise économique depuis 1929.

          Dernière chose : les voitures électriques. Si actuellement le bilan carbone n’est pas favorable, il ne faut pas oublier qu’il peut évoluer. Contrairement au moteur thermique qui polluera quelque soit les avancées technologiques à venir, le bilan carbone des batteries ne va que s’améliorer (je vous suggère de regarder sur google les batteries à lithium solide, les batteries sodium-ion les supercondensateurs graphène). De même pour l’hydrogène. Même s’il est fait la plupart du temps à base de gaz, une voiture à hydrogène envoie 30% de CO2 en moins. A partir de là il y a une vraie marge d’évolution qu’on ne pourrait jamais avoir avec les voitures thermiques. Donc les aides aux voitures électriques servent en fait à favoriser le développement de la filière et donc à terme d’avoir une mobilité plus propre en CO2. Remarque de qqun qui travaille dans le secteur.

          • Ah Ca ! dit :

            Sur la partie economie….
            Il y a beaucoup de choses à faire qui auraient un magnifique impact …. les principales vite fait..
            1. des coupes massives dans le social
            2. 4 semaines de vacances + 5 jours de jours fériés
            3. Semaine de 40 heures
            4. Baisse immédiates de 20% des impôts des particuliers et des entreprises
            5. Retour au nombre de fonctionnaires de 1980…. quand le pays tournait assez bien
            6. retraites à 66 ans
            7. Fin des chèques barrés- idiotie
            8. retrouver notre monnaie nationale : le Franc et financement de la dette par la Banque de France
            9. Contrôle de l’immigration et des frontières
            10. Plan de remboursement de la dette de 5% par an
            11. Sortie de multiples accords de commerce et retour à des taxes douanières pertinentes
            …..
            Juste avec ces quelques mesures, certes impopulaires mais nécessaires, en 24 mois nous aurions le plein emploi et tous les budgets nécessaires pour retrouver notre pleine indépendance et plus….
            Êtes vous partant ?

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            Pour votre gouverne , sachez que je suis depuis le début très favorable à la voiture à hydrogène , je me suis plus d’ une fois exprimé sur le sujet mais c’ était il y a longtemps ………

          • NRJ dit :

            @Ah ça !
            Pour ma part je pense qu’il faudra y passer de toute façon. Je suis d’accord avec la plupart de vos mesures mais pas la 8 car cela encouragera les politiciens démagogues. En augmentant la masse de monnaie en circulation, ça permet de réduire à court terme les effets de la dette (car ses intérêts coûtent moins « cher ») mais ça n’a n’annule en rien le déficit et à long terme on le paierait cher, car tous les hydrocarbures sont payés en dollar donc la facture de nos matières premières va lourdement augmenter. Par ailleurs l’euro pourrait (au conditionnel car cela nécessite une politique économique commune qu’un Macron est le premier à empêcher) permettre de concurrencer le dollar et nous donnerait plus d’influence et de capacités d’endettement (c’est ce qui permet les USA de s’endetter à moindre prix que les européens).

            Après une autre question peut se poser pour les français : faut il vraiment dépenser des milliards dans des programmes militaires pour la simple raison qu’on est incapable de s’entendre avec d’autres pays qui ont pourtant des intérêts communs ?

            @Scope Wizard
            La voiture à hydrogène est une alternative. Après c’est une solution qui n’est pas applicable à l’heure actuelle. On estime que ça deviendra plus rentable d’ici 10 ans, mais ce n’est pas pour l’heure une filière mature. Par ailleurs le rendement de la filière hydrogène fait qu’il faut 2 fois plus d’énergie primaire (nucléaire, renouvelable, charbon ou gaz) pour faire tourner une voiture à hydrogène. Et ce très mauvais rendement n’a presque aucune chance de s’améliorer. Pour donner une idée, au lieu d’avoir à construire peut-être 10 centrales nucléaires de plus (il en faut 17 de plus si on augmente pas l’énergie produite par les centrales actuelles) pour les voitures électriques, il faudrait en construire une vingtaine. Je vous laisse imaginer la pollution quand l’énergie est faite à partir de charbon.

          • Ah Ca ! dit :

            @NRJ
            De quoi parlez vous ? Nous vivons la démagogie depuis le 10 Mai 1981…
            Une monnaie forte est simplement psychologique… Il nous faut la monnaie en phase avec nos industries, forte ou pas forte qu’importe…
            Regardez Trump qui vient de faire baisser les taux d’intérêt… n’est-ce pas pour faire baisser le dollar ?
            Manque de bol le n°8 n’est pas négociable… faut trouver un moyen de contrôle.. ex: députés ou autre…
            On en reparlera… ça nous pend au nez…

          • Stoltenberg dit :

            Ah Ca ! :
            Je n’avais mas tendance à vous considérer ou tenir en estime mais sachez qu’avec ces commentaires récents cela commence à changer. Je suis totalement d’accord avec la plupart des points. Bien joué ! Vous avez totalement raison sur ce point.

    • Frédéric dit :

      Alphajet, Milan, HOT, Tigre ? Connais pas ? Il me semble bien qu’il y avait des germains dans le coup.

      • ScopeWizard dit :

        @Frédéric

        Affirmatif ! Transall et Atlantic aussi + bien-sûr AIRBUS ; mais tout cela c’ était en d’ autres temps , d’ autres mœurs ……………..on va formuler cela ainsi ……………….. du reste , à l’ époque j’ étais le premier à applaudir …………..

      • jcr dit :

        C’était à l’époque où l’Allemagne était coupée en deux, la guerre froide tout çà, tout çà. La bête avait les crocs moins affutés !

    • GHOST dit :

      LE CHAR LEOPARD
      C´est l´obstacle… majeur certainement. Consultez la liste des pays qui utilisent cette machine dans toutes les versions depuis des années, vous allez comprendre les « reserves » des allemands qui ne trouvent pas le « gain » de s´associer avec la France.
      Kraus-Maffei Wegmann et Rheinmettal possedent un marché et une solide reputation en Europe que Nexter ne possede pas.. Cette histoire de « 50-50 » dans ce programme MGCS..?

    • Logos dit :

      @scope:
      a vous lire, une vieille blague m’est revenue a l’esprit 🙂

      Après la monnaie unique, l’Union Européenne va se doter d’une langue unique : le français.

      Trois langues étaient en compétition : Le français (parlé dans le plus grand nombre de pays de l’Union), l’allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union) et l’anglais (langue internationale par excellence).
      L’anglais été éliminé, pour deux raisons : l’anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-Unis et les britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand à cause de leur réticence légendaire à s’impliquer dans la construction européenne.
      Le choix a fait l’objet d’un compromis, les allemands ayant obtenu que l’orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser soit réformée, dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’eurofrançais.

      1. La première année, les sons actuellement distribués entre ‘s’, ‘z’, ‘c’, ‘k’ et ‘q’ seront répartis entre ‘z’ et ‘k’, ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

      2. La deuzième année, on remplazera le ‘ph’ par ‘f’, ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme ‘fotograf’ de kelke vingt pour zent.

      3. La troizième année, des modifikazions plus draztikes seront pozzibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’étaient ; touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des ‘e’ muets, zourz éternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

      4. La katrièm ané, les gens zeront devenu rézeptif à dé changements majeurs, tel ke remplazé ‘g’, zoi par ‘ch’, – avek le ‘j’ – zoi par ‘k’, zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ékritur de touz.

      5. Duran la zinkièm ané, le ‘b’ zera remplazé par le ‘p’et le ‘v’ zera lui auzi apandoné – au profi du ‘f’, éfidamen on kagnera ainzi pluzieur touch zur no klafié. Un foi ze plan de zink an achefé, l’ortograf zera defenu lochik, et lé chen pouron ze komprendr et komuniké.

      LE REF DE L’UNITE KULTUREL DE L’EUROP ZERA DEFENU REALITE !

      ^^

  9. Auguste dit :

    Je crains que le projet ne soit pas paralysé seulement par les députés allemands.(avec un « S » Mr Lagneau)).Il faut un paquet de Milliards,rien que pour amorcer le SCAF et les caisses ne débordent pas.S’il n’y a pas plus d’autres pays qui mettront au pot,ça risque d’être à l’état de projet.

    • NRJ dit :

      @Auguste
      En soit, le programme doit arriver à maturité dans 20 ans et il s’agirait d’un programme de premier plan pour nos deux industries aéronautiques. Des 3 côtés, on connait l’importance de ce système. A partir de là on devrait sauf erreur investir de chaque côté une certaine somme. Par ailleurs il y a aussi les milliards de l’Europe.

      • Auguste dit :

        Oui, »une certaine somme ».J’ai lu quelque part 25 Milliards…pour débuter l’opération.Même divisés par 3,il faut les sortir.
        PS:selon Mediapart « les compétences technologiques nécessaires pour la mise au point du SCAF sont,pour le moment, pour la plupart,contrôlées par Washington ».
        Dites moi pas que c’est pas vrai?
        https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-baquiast/blog/180619/sur-le-scaf-et-une-defense-europeenne

        • NRJ dit :

          @Auguste
          C’est sur qu’un programme d’avion de 6ème génération ne demande pas le même budget qu’un programme de remplacement de 4×4 de l’armée de terre. Après, ce programme sera une bonne occasion pour les européens de récupérer les technologies nous manquant. La seule chose qu’on ne peut pas copier est la ressource de matière première.

  10. Reality dit :

    Bosser avec les Allemands ?
    Ça y est les emmerdes commencent ; mais en bas personne n’est surpris

    • batgames dit :

      l’alpha jet vous vouis souvenez ,tous les premiers Problèmes de cet avion furent sur ce que les allemands avait fabriqué notamment les vérins d’aérofreins et les electro vannes de commandes ////moulte modifs à chaque fois …la première erreur venant d’un logement de joint calculé pour des cotes américaines avec des joints aux cotes française je crois ,ils s’étaient embarqués dans des modifs plus loufoques les unes que les autres ,je le sait j’ai démonter ces vérins ,on en, a perdu du temps avec ces conneries

  11. jean dit :

    On a élu un gouvernement libéral, il nous fait du libéral, c’est à dire de la m**** par paquets de douze et dans tous les secteurs, que ce soit économique ou social, au mépris total du mur qui se présente à nous : le changement climatique qui risque de devenir un chaos climatique d’ici 12 ans selon le GIEC.
    En matière de défense, nous n’avons pas le choix: Il faut revenir au principe de base, c’est à dire une défense tous azimuts et produire tous les systèmes vitaux sur notre sol. Les derniers rapports des différents CEM le montrent bien, il y a un risque de plus en plus grand d’affrontement entre entités de la taille des États, donc complexe. Il nous faut donc des lieux de production chez nous, pour toutes les pièces, ou du moins la possibilité d’en produire dans un délai ultra court. Qu’on ne me parle pas de problèmes d’argent, il n’y a jamais eu autant d’argent en France depuis qu’elle existe, mais on assiste à un pillage généralisé de nos richesses depuis un sacré moment, par tous les bouts : ventes scandaleuses (voir alstom, alcatel, péchiney, …etc) , fraude fiscale&optimisation fiscale et comme ça ne suffisait pas, on réduit l’impôt des plus riches : flat-tax, ISF.
    On a un gouvernement de dingue !

    • ScopeWizard dit :

      @jean

      Certes !

      Euh , à ma connaissance le GIEC ne compte aucun scientifique …………..

      Mais jean , si vous réfléchissez froidement , hormis le précédent et l’ énorme crise financière qu’ il a dû gérer ce qui a entre-autres considérablement accru notre endettement afin d’ en amortir le choc , nous sommes gouvernés par les libéraux depuis Hollande qui de son côté a fait passer la pilule via le « progrès » sociétal que constitue soit-disant le mariage homosexuel du reste improprement et mensongèrement appelé « mariage pour tous » ……………..

      Rappelez-vous ses paroles extraordinaires prononcées avec ferveur et détermination lors du désormais fameux discours du Bourget tandis qu’ il était candidat à la Présidentielle pour le Parti Socialiste ; en substance : « j’ ai un ennemi , il n’ a pas de visage , bla bla bla , c’ est le monde de la finance ! »

      Ah oui ? C’ est sans-doute pour cela que tu as pris un banquier d’ affaires de chez Rothschild pour succéder à Montebourg dès lors que ce dernier s’ est rendu compte de l’ escroquerie intellectuelle en cours ? Cet homme providentiel qui nous a entre-autres pondu un CICE censé créer 1 million d’ emplois , Gattaz et le MEDEF tout entier la main sur le cœur prêts à cracher et jurer leurs grands dieux que la promesse ne pourrait qu’ être tenue ? Il est où ce million d’ emplois ? Où est-il donc passé ?
      Politique de l’ offre ( l’ État aide les entreprises potentiellement créatrices d’ emplois ) à fond les ballons censée favoriser monts et merveilles aux dépens d’ une politique de la demande ( l’ État aide le consommateur à consommer -donc à faire tourner la machine ce qui encourage l’ activité donc favorise la croissance éco via un maintien ou une hausse du pouvoir d’ achat ) quasi-comateuse ……………..

      Et Hollande espère bien revenir ………………

      Tant que nous continuerons sur de telles lancées avec de tels « pistolets » à la tête de l’ État et aux Affaires , tout se détraquera chaque jour un peu plus …………….

      Question plutôt embarrassante : entre-nous d’ après vous , indépendamment de l’ abstention , l’ a t-on vraiment élu ? 😉

      Entièrement d’ accord sur le contenu de votre second paragraphe ! 🙂

      • NRJ dit :

        @Scope Wizard
        Pour la défense de Gattaz, Hollande à certes fait le CICE, mais il a aussi augmenté de 20 milliards les impôts sur les entreprises (après les augmentations que Sarkozy avait fait en période de crise). Là ou ces impôts baissaient dans les autres pays. Et contrairement au sigle de Crédit d’Impôt Compétitivité et Emploi, la première entreprise qui a bénéficié du CICE est… La poste. Soumise, on le sait tous, à une forte concurrence sur les lettres postales…

    • Royal Marine dit :

      D’accord avec vous. Sauf pour le GIEC dont la crédibilité ne dépasse pas l’intérêt des lobbies qui le dirigent.
      Souvenez-vous, d’après eux les Maldives devaient être sous l’eau depuis 2017!!!
      Là aussi, il s’agit d’ultra-libéralisme! Et son corollaire… Des gouvernements de dingues!!!

    • Gandalf dit :

      Ceci est totalement hors sujet! On s’en balance de ta frustration et tes idees politiques de myope.
      La France liberale serieux? C’est plutot un gouvernement centriste avec des ex droite et gauche.
      Meme si la France etait a 0 en emission CO2 ca ne changerait rien au changement climatique, car les gros emetteurs de CO2 ne sont pas en Europe mais plutot a l’Est.
      Arrete de pensez que l’argent pousse sur les branches, ce n’est pas le cas. Tu vies dans une bulle. En surtaxant les entreprises, les gens, etc ca pousse a une fuite de capital et de cervaux, car il y a de meilleure condition ailleurs. Veux tu que la France devienne un etat marginal comme le Venezuela? Sinon que tu sois d’accord ou pas il faut jouer dans la cours des grands!

      • Ah Ca ! dit :

        @Gandalf
        Ton éloquent commentaire ne mérite pas de réponse…. (on ne peux répondre a des arguments invalides)
        Par contre, si tu pouvais limiter les sophismes en cascade… Ça ne serait pas plus mal…
        Merci bien…

  12. h dit :

    Nous ne nous sommes alliés avec les Allemands que pour leur argent. Or ils refusent de mettre un centime de plus dans leur armée et se permettent de bloquer les ventes d’armes de leurs « alliés » à l’export. Pendant ce temps, nous envoyons des hommes sur le front et faisons des efforts budgétaires plus importants. Qu’ils assument leur politique. Refus d’investissement ou d’engagement militaire –> aucune légitimité, aucune crédibilité, à avoir le moindre leadership. D’ailleurs ils se marrent bien quand la presse française veut nous faire croire que la France serait leader sur le SCAF. On n’est leader que pour l’avion, i.e., pour le hardware. Pour tout ce qui est software: IA et coordinations des différents engins volants autour de l’avion – le fameux système de systèmes, tout ce qui est essentiel pour la guerre de demain donc, c’est évidemment les Allemands avec Airbus Defense qui ont le leadership. Leur argumentation était déjà de dire que sans cela, le SCAF serait trop déséquilibré en faveur de la France.
    Et maintenant ils réclament une OPA sur Nexter ? Mais pour qui se prennent-ils ?
    On aurait du s’allier avec la Suède et l’Italie, qui ne nous auraient pas discuter le leadership. Les Anglais ne s’y sont pas trompés, comme d’hab. Eux auront clairement le leadership.
    Je trouve cela inconcevable que la France, qui est de loin le pays en Europe le plus crédible et légitime en matière de défense, avec le plus de savoir-faire en aéronautique et en IA, se laisse pourtant dicter la loi par les Allemands qui refusent d’investir un sous de plus ou d’intervenir plus que cela en opex. Tout ce savoir-faire sera bradé et pillé, sacrifié sous le prétexte qu’il faut nous unir envers et contre tout avec nos voisins d’outre-Rhin, qui eux ne se gênent pas pour nous rouler dès qu’ils le peuvent.

    • Passager dit :

      Les Italiens j’ai des doutes qu’ils auraient acceptés après le coup de STX car, du point de vue Italien, on leur a mis à l’envers. Et puis les Italiens ont vraiment le sentiment que les industriels français sont en pays conquis chez eux. Pour la faire plus simple, les Italiens ont la sensation d’un mépris de la France envers eux (et c’est depuis longtemps, pas la peine de reprocher le gouvernement actuel pour le coup, même si le coup de l’ambassadeur n’a pas du aider).

      D’ailleurs à force d’aller sur les sites anglo-saxons, j’ai pu constater qu’on n’a pas vraiment bonne presse pour les coopérations, on aurait soit-disant tendance à essayer de tirer la couverture vers nous puis de quitter lorsqu’on n’obtient pas assez en prenant au passage les technologies clés du programme pour faire le nôtre dans notre coin (une forme de rappel des débuts de l’eurofighter). Ces mêmes personnes finissent par dire que finalement la France et l’Allemagne se sont bien trouvé (les deux dont personne ne veut dans les coopérations). D’ailleurs les Allemands disent à peu près la même chose à propos du MGCS et qu’ont voudrai leur voler leurs savoir-faire.

      • h dit :

        Je cite les Italiens et les Suédois, car ce sont ceux qui ont (après nous et après les Anglais) le meilleur savoir-faire aéronautique. Je suis bien conscient des différents avec nos voisins transalpins, mais ils sont loin d’être de simples victimes (regardez leur attitude agressive contre Naval), et je pense qu’on aurait pu les convaincre de se joindre à nous en donnant des rôles clefs à Leonardo tout en conservant le leadership. Le leadership européen de la France en matière de défense n’est contesté que par les Anglais et les Allemands. Les autres savent bien que nous sommes les seuls à avoir une armée à peu près correcte et avec un vrai savoir-faire technologique allié à des retours d’expérience de terrain.
        Pour ce qu’il s’agit de nos coopérations avec les Anglais, c’est plutôt l’inverse (je peux vous l’affirmer, j’ai fait une partie de mes études outre-Manche et les Anglais sont très fiers de nous rouler à chaque fois, comme récemment encore avec leurs deux porte-avions qui furent en partie financés par la France). C’est bien connu qu’ils nous ont aussi chipé plein de savoir-faire aéronautique pour faire l’eurofighter (ce qui explique la ressemblance avec le Raphale). La France est mondialement reconnue pour sa matière grise, en mathématiques et ingénierie. Elle a de tout temps briller dans les technologies de pointe: aéronautique, espace, marine, à faire pâlir d’envie les autres pays européens (et au-delà). Je peux vous l’affirmer aussi, en tant que mathématicien. Elle n’a pas vraiment besoin d’alliés pour la matière grise; plutôt pour la matière jaune ($$) qui nous fait défaut comme toujours.

        • Passager dit :

          Ce que je disais, c’était des impressions que les Britanniques et Anglo-saxons ont en générales quand on parle de défense dans les pages twitter et site de défense à ce sujet, je n’ai jamais dit que les propos étaient avérés (regardé, j’ai écrit « soi-disant » avant, j’aurais peut-être dû mettre des guillemets). C’était avant tout pour donner un peu de recul à une vision des fois très franco-française et que les autres pensent pas forcément mieux de nous que nous n’en pensons d’eux.
          .
          D’ailleurs depuis le Brexit, il y a une forme de polarisation du débat outre-manche entre ceux qui veulent continuer à faire des projets avec les Européens et les autres qui veulent voir vers de nouveaux horizons (pour l’instant c’est le premier groupe qui gagne à cause du coup et du défit logistique que pose le second).

    • John dit :

      Une OPA sur Nexter?
      C’est quoi vos fantasmes?
      Oui l’Allemagne veut une partie du SCAF bien que moins qualifiée… Et la France n’a d’autre choix que d’accepter parce qu’elle a accumulé des déficits depuis tellement d’années pour contenter la population par des mesures populistes. La population s’est laissée corrompre par ces politiques…
      Donc oui, l’Allemagne, comme la France dans d’autre circonstances tente de profiter de sa position de supériorité. Et la France n’est pas en situation d’avoir le choix. Et à ce niveau, la France ne peut s’en vouloir qu’à elle-même.

      • Euclide dit :

        @John
        J’en ai assez de lire sur ce site ou ailleurs que l’Allemagne est le pays No 1 en Europe.
        Oui ! elle l’était mais plus maintenant et c’était grâce à l’Euro. Au passage l’Euro est une monnaie artificielle crée par des politiques de l’UE ( enfin , les technos) et non par des pays.
        Acthung ! à la super crise financière mondiale pire que celle de 2008. Tout l’UE va s’écrouler.

        J

        • John dit :

          Supériorité économique et financière pour être plus précis…
          Ensuite, toute monnaie est artificielle!

      • h dit :

        Ils veulent avoir une majorité des voix pour prendre le contrôle d’une holding qui elle-même détient Nexter, non ? Appelez ça ce que vous voulez, tout le monde comprend leur attitude agressive.
        Je ne me plains pas que l’Allemagne joigne le SCAF a priori, mais plutôt qu’ils cherchent à nous faire croire qu’on a le leadership, alors qu’en réalité nous n’avons le leadership que pour l’avion lui-même, tandis que ce sont eux qui ont le leadership pour tout ce qui est algorithmes, drones, et systèmes de coordination des différentes machines. En d’autres termes, ils renversent la fameuse phrase de Mitterrand: ce sont nous les chevaux (pour ne pas dire les dindons) (en construisant le hardware) et ce seront eux les jockeys (puisqu’ils détiendront le software). Et devinez quoi ? De tout temps, ce sont les jockeys qui ont dicté leur loi aux chevaux, non l’inverse.
        Ensuite je suis d’accord, la France a besoin de s’allier pour des raisons budgétaires, mais justement l’Allemagne qui n’est là que pour cela, enchaîne les coupes budgétaires pour la défense et continue à imposer des règles strictes à l’export. Ils ne nous servent donc pas à grand chose, à part nous rendre la tâche plus compliquée et nous prendre un leadership dont nous avons besoin pour soutenir notre armée qui elle, intervient régulièrement en opex.

        • Passager dit :

          Après le problème c’est que Rheinmetall est une compagnie privée et que le gouvernement Allemand n’a pas grand chose à dire dans ces tentatives qui d’ailleurs sont plutôt gênante pour lui car en plus de faire pression, il essaie d’influencer des élus pour qu’ils aillent dans son sens (en utilisant aussi une forme de patriotisme rhénan). Et essaie de devenir le principal groupe d’armement terrestre d’Europe et ça l’emmerde bien que les industries de défense hors RU et Allemagne soit majoritairement publique (d’ailleurs la partie des armements terrestres de BAE est quasiment détenu par lui). Le problème vient pas trop de l’Allemagne pour le coup de Rheinmetall mais plutôt du groupe qui est en opération de recherche de monopole sur le marché européen.

    • NRJ dit :

      @h
      « Refus d’investissement ou d’engagement militaire –> aucune légitimité, aucune crédibilité, à avoir le moindre leadership »

      Euh… Non ça ne se passe pas comme ça. On est dans une négociation, pas dans une cour d’école. Si les allemands pensent qu’ils ont plus intérêt à faire un avion seul ou avec quelqu’un d’autre que la France, ils partiront tout simplement. Et derrière, si l’Allemagne ne dépense que 1,3% de son pib dans la Défense, cela représente un budget supérieur à la France (et légèrement inférieur sur le matériel).

      Par ailleurs niveau système de drone, ce n’est pas l’Allemagne qui a négocié ça, c’était Airbus quand ils ont négocié avec Dassault, faut quand même pas l’oublier. C’est quand même à noter que pour une fois ce sont les industriels qui ont poussé les gouvernements à s’allier.

      Sinon les anglais que vous prenez en exemple sont plutôt dans la panade par rapport à nous. Outre le fait qu’ils ont choisi le F-35 (comme les italiens), ils n’ont trouvé aucun partenaire pour le Tempest. Leur accord avec les suédois se limitera au développement de technologies.

      Par ailleurs les allemands se sont investis pas mal en opex, que ce soit en ayant envoyé des drones, 4 NH90 et 4 Tigre au Mali, ou en ayant dépensé 8 milliards en Afghanistan soit 2 fois plus que la France. Après ils vont moins au feu, c’est sur. Mais au Mali, ce serait la seule armée sur laquelle on pourrait compter si ça dégénère. Par ailleurs il est difficile de leur en vouloir d’éviter de mener une guerre comme des colonisateurs en intervenant dans des conflits ethniques qui ne nous concernent pas.

      • h dit :

        En 2016 la France dépensait 57,4 milliards, l’Allemagne 41,6 milliards (source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_d%C3%A9penses_militaires). Prenez en compte les dynamiques de budgets, avec celui de la France qui repart à la hausse tandis que celui de l’Allemagne continue sa baisse, et vous verrez à quel point il y a un gouffre entre les dépenses militaires des deux pays.
        Ensuite, vous savez bien qu’Airbus Defense and Space a son siège en Allemagne et est la chasse gardée des Allemands, au même titre que Leonardo représente les Italiens et que Dassault représente la France.
        Je persiste à dire que la France a la seule armée européenne qui soit en mesure de mener une opex de grande envergure (et encore), et qu’à ce titre cela lui donne plus de légitimité et de crédibilité pour savoir le matériel dont une armée a précisément besoin. Nous avons un plus gros budget, un meilleur savoir-faire, une expérience de terrain bien plus importante, et en plus nous avons des hommes à protéger sur le terrain. Et bien oui, c’est plus qu’assez pour réclamer davantage de leadership. Les Allemands n’ont pas la même légitimité. Ils payent le prix de leur politique en matière de défense. Je ne comprends même pas le problème.
        Regardez l’exemple du drone MALE, sous leadership allemand. Comme ils se fichent pas mal de leur utilisation militaire (et qu’ils sont bien incapables de savoir ce qu’il faudrait faire à ce titre) et ne veulent s’en servir que pour surveiller leur territoire, ils ont imposé deux réacteurs au lieu d’un seul, pour avoir plus d’endurance. Ce qui rend le drone plus lourd, plus coûteux et donc plus vraiment rentable pour les opex. Exemple typique du problème de notre coopération avec les Allemands.

        • NRJ dit :

          @h
          En 2017 le budget militaire français était à 32,7 milliards d’euros. Ce que vous comptez prend en compte les pensions et peut-être aussi la gendarmerie. Ce n’est pas du budget utilisé pour la défense du territoire. En Allemagne en 2017, c’était 34,6 milliards dans la Défense.
          https://bfmbusiness.bfmtv.com/france/budget-de-la-defense-l-allemagne-fait-plus-fort-que-la-france-1079223.html

          Par ailleurs vous pouvez réclamer ce que vous voulez, ce qui entre dans le bras de fer est l’intérêt financier et ce qu’on est prêt à lâcher. Ce n’est en aucun cas une question de légitimité (si ce n’est technique où on a un avantage avec un pôle d’industriels plus compétent que nos homologues, la Team Rafale composée de Dassault, Thales, Safran et MBDA tout comme les allemands ont un avantage avec leur pôle d’industriels de blindés lourds -KMW et Rheinmetall). On n’est pas dans un discours politique, c’est une négociation industrielle et commerciale.

          Par ailleurs le leadership sur le drone est dû à une autre négociation ou le Drian à fait payé à 2/3 notre 3ème satellite CSO et les surcoûts de la motorisation du drone Male contre une partie des images satellitaires et le leadership sur le drone.

          Après bien sur dans une coopération on n’a pas forcément exactement le matériel que l’on veut. Après il vaut mieux acheter un drone Euromale bimoteur et mutualiser les frais de développement que d’être contraint d’acheter des Reaper américains que l’on peut même pas faire décoller et atterrir (c’est des contractuels américains qui le font) et que l’on ne peut même pas armer. Par ailleurs, les spécificités techniques du drone Euromale pourrait jouer en sa faveur dans la mesure ou on aurait un drone plus fiable et plus polyvalent que si on faisait un Reaper bis avec 20 ans de retard dans un marché déjà saturé par les américains, israéliens et chinois.

  13. wagdoox dit :

    les Allemands regardent évidemment ce qu’ils dépensent et nous on fait mine que avec notre savoir faire.
    Dans la vrai vie ça ne se passe pas comme ca, celui qui paie décide et ca finira ainsi.
    Nous n’avons besoin de personne, les Allemands peuvent acheter US du jour au lendemain.

  14. Parabellum dit :

    L Allemagne n est absolument pas viable en politique internationale et de defense parce qu on sait pas ce qui succédera bientôt à Merkel elle même dangereuse avec ses complexes immigrationnistes. Ça sera une alliance gaucho écolo neutraliste ou des centristes mous menacés par l extrême droite. L armee allemande est en mauvais état opérationnel pire que nous et sa démographie en fait un pays en déclin. Restent les magouilles industrielles et financières allemandes qui pompent nos capacités avec la niaiserie de nos pseudo élites gestionnaires…une autre politique française est urgente basée sur un effort de souveraineté et des moyens lucides pour construire vite des armes et des visions plus nationales.attendons donc le blocage ou la ruse allemande pour enfin changer de cap.

  15. lxm dit :

    En cas de conflit majeur, nos blindés devront défoncer des files de véhicules, de plusieurs dizaines de millions de véhicules sur les routes européennes, fuyant l’ennemi. Tout sera bloqué, l’essence disparaitra immédiatement. Nos tank serviront de tête de bélier pour créer le chemin et pouvoir laisser passer le reste des troupes le tout sous les huées des civils excédés, il sera presque impossible de se rejoindre, de respecter les délais, les unités devront pouvoir se battre chacune dans leur coin, et auront besoin d’artillerie mobile. L’ennemi faisant fuir en masse les civils sera avantagé considérablement, la densité du trafic aérien pourrait pendant un temps soit favoriser la défense soit l’attaque par surprise. Nous n’avons aucun ouvrage défensif( comme des lignes d’obstacles en forme de toblerones qui se mettraient automatiquement en place) pour freiner des unités ennemis, on fera sauter quelques des ponts en urgence sauf s’ils ont déjà été pris par des forces spéciales adverses. Le mauvais état des infrastructures type ponts en europe pourrait être notre meilleur atout pour combattre des forces blindées étrangères. L’europe est comme une file de dominos en attente de qui en fera tomber le premier, ses forces dispersées ne pouvant s’entraider efficacement, qu’on ai tous ou pas le même char de combat en commun n’est pas le problème principal.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « En cas de conflit majeur, nos blindés devront défoncer des files de véhicules, de plusieurs dizaines de millions de véhicules sur les routes européennes, fuyant l’ennemi » Je ne pense pas qu’en 40 les panzers soient passés par nos bucoliques routes campagnardes.
      « Nous n’avons aucun ouvrage défensif » En 40 (encore) nous avions un ouvrage défensif qui fut magistralement ……. ….. contourné!
      « Le mauvais état des infrastructures type ponts en europe pourrait être notre meilleur atout pour combattre des forces blindées » Les italiens ont anticipé …………………… à Gênes!

      Il ne faut pas mésestimer un adversaire mais l’armée russe d’aujourd’hui n’est plus l’Armée Rouge d’hier. Qui plus est du temps du pacte de Varsovie il y avait l’armée soviétique et toutes les armées alliées » Pologne, Tchécoslovaquie, Hongrie, Bulgarie, etc.……..

      • Ah Ca ! dit :

        Je vois plus la Turquie, le Kosovo et l’Albanie comme force d’invasion à la état islamique… beaucoup plus que la Russie… qui deviendrait notre allié pour les prendre à revers…
        Le danger vient rarement de là où il a été prédit… Tout le monde prédit la Russie et la Chine…
        En plus de ceux cités…. quid de l’Amérique et du Pakistan ?

  16. Françoise dit :

    Là, il faut reconnaître une exception à la règle de notre président : son slogan subliminal avant les élections était « Ensemble, vendons la France ». Il a bien commencé avec Alstom, la Française des jeux et Aéroports de Paris. Pourtant, il s’attache aux 50 % de KNDS… À suivre, donc…

    • Ah Ca ! dit :

      Il ne lui ont pas encore fait une offre assez alléchante pour son après Élysée….. Tout est une question de montant… Nous savons tous qu’il est corrompu… pour le moins intellectuellement. Les preuves sont là et ont été cités moult fois en ce billet…

  17. batgames dit :

    déjà les chars sont des boites de conserve pour mort rapide …de base çà sert à rien ,les hélico tueurs de chars sont plus mobile que ces engins ….le char me fait penser aux cuirassés de la première guerre qui découvre la seconde …..hop les porte avions avait pris le dessus ….vos chars c’est du pareil

    • sentinelle dit :

      c’est étrange dans tout conflit sérieux il y a des chars , bien évident que sans supériorité aérienne la vie est dure pour le combattant au sol et sans supériorité aérienne y a t il des hélicos ? non bien sur alors n’enfonçons pas les portes ouvertes !

  18. Plusdepognon dit :

    En attendant un hypothétique MGCS, on pourra toujours… simuler.
    http://forcesoperations.com/des-simulateurs-thales-pour-les-tankistes-finlandais/

    • Frédéric dit :

      Une entreprise française qui a battu ses concurrents allemands pour des simulateurs de Léopard 2 😉 Ouarf, quand on veut, on peut !

  19. Szut dit :

    Pas de panique, il reste toujours les chars Abrams qui eux sont disponibles.

  20. nexterience dit :

    Rheinmetall joue quasi sa survie, l’Allemagne défend ses biens, nous aussi. Tout ce tintouin est donc logique.
    .
    Comparer SCAF et MGCS est délicat car l’enjeu du SCAF est une coopération et celui du MGCS une coopération + une fusion: KNDS.
    .
    Globalement si ça se passe comme prévu, je pense que la France aura bien joué et je ne rejoins pas l’avis négatif de certains.
    Faut voir que italiens, anglais, suédois ont leur industrie en danger de mort face à ces futurs mastodontes.

  21. jcr dit :

    Les allemands, qu’ils soient de gauche ou de droite sont d’abord allemands, alors que nous pauvres gaulois on se chamaille et comme dans la BD on finit autour d’un banquet. Sauf qu’ici la fin risque d’être différente. On ne fait pas de 50/50 avec les allemands car ils traduisent cela par du 51/49 en leur faveur. Adeptes des plans, les allemands suivent une logique qui doit les emmener à la réalisation parfaite de ces plans. Et le chantage est une de leurs armes favorites (cf. le financement de l’Airbus A350). Même si les entreprises concernées par ces projets sont en grande partie privées, nos gouvernants ont les moyens de leur mettre la pression (chantage). Il n’y a qu’à voir l’abandon subi par des grandes entreprises françaises avec beaucoup d’effets d’annonce pour un résultat nul. Quoi qu’il en soit ce sera de toute façon un marché de dupes. Nous verrons bien, comme après une séance de tir : Au résultat !