CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

La Corée du Sud envisagerait de construire un porte-aéronefs

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

35 contributions

  1. wagdoox dit :

    Oh encore une nation qui n’a rien compris et veut se donner de PA contre l’avis des experts qui donnent leurs conseils ici même.

    • B21 raider dit :

      Je suis d’accord avec votre avis :
      Si les chinois et les russes avaient trouvé un moyen de rendre les porte-avions obsolètes, il ne mettraient pas tant d’efforts à en construire.
      Et puis la majorité des gens ici ne comprennent pas le concept de flexibilité d’utilisation (atout du porte-avion par excellence)

      • dolgan dit :

        Le raisonnement me semble erroné (même si je partage la conclusion):
        .
        Le fait de rendre obsolète les PA de l’ennemi n’implique pas forcément que l’ennemi a la capacité de rendre obsolète nos portes avions.
        .
        Et les russes mettent des efforts à déployer un (j’ose pas dire « des ») PA? Si c’est vrai, c’est un scoop. Ils ont juste le kuztruc, et il fait pale figure. Les PA sont hors de la doctrine URSS, et donc à fortiori de la russie d’aujourd’hui.

    • Fafou dit :

      Bonsoir

      Je pense que tout est dit!
      Leurs reste plus qu’a retourner jouer à bataille navale;)

    • dolgan dit :

      notre hôte le range dans la catégorie des portes aéronefs. Avis que je partage. C’est une erreur de traduction? Les coréens parlent d’un PA?

  2. B21 raider dit :

    Dans le même registre, la fonction auto-gcas commence à être intégrée au F35

  3. Plusdepognon dit :

    Pour information, les anglais ont prévu de déployer leurs porte-avions dotés de f 35 en Asie:
    http://www.lefigaro.fr/international/la-coree-du-sud-pourrait-construire-son-premier-porte-avions-20190724

    Depuis les années 90, les anglo-saxons sont claires dans leurs intentions quand à l’importance de cette région du monde.

  4. Alpha dit :

    Ah, la Corée du Sud maintenant…
    Et de penser à tous nos géo-stratèges en herbe qui, ici même, ne cessent de nous rabâcher que les porte-avions, c’est dépassé !…
    Heureusement qu’ils ne sévissent pas dans les états majors ou ministères de la défense… 😉

    • Ah Ca ! dit :

      @Alpha
      Me manquant des données pour véritablement apprécier le sujet et faire valoir mon opinion sur ce sujet …
      Toutefois, ce n’est pas parce qu’une marine, Coréenne fut elle, qui n’a de frontière, ni ne revendique aucun morceau de son territoire hormis celle où se trouve sa capitale veut se doter d’un porte avion que cela en fait une décision censée. Loin de cela….
      D’un, connaissant les coréens qui sont enchainés de force aux pieds d’argile de l’oncle Sam et deux, connaissant l’appétit des états-majors pour tout nouveau jouet, permettez moi fortement de douter que ce choix serait bien avisé et judicieux.
      Ce n’est pas parce que l’on possède une façade maritime qu’il faut posséder un porte avion. Si telle était la nécessité, alors il serait primordial pour le Vanuatu et Monaco d’en posséder un pour eux aussi. Des mines et des sous-marins, pour le déni d’accès je veux bien.
      Le suivisme, particulièrement le suivisme béat et béant des américains s’est prouvé être largement contre bénéfique… Sauf peut-être pour Israël et l’Australie!
      Si c’est pour être à la mode… vous êtes en retard. Mitterrand, Sarkozy, Hollande et maintenant notre PMA Mc Kron vous ont largement distancé comme caniche des USA.
      Ne vous gênez surtout pas pour moi, sous pouvez vous rattacher à la cordée, chacun ses goûts disait la mouche.
      Pour votre santé si je peux me permettre de vous rendre un tout petit service avant de vous atteler ; vérifiez bien que vous n’êtes pas en train d’escalader une montagne artificielle jonchée de débris ménagers et que les pinces nez ne soient pas obligatoires à porter.

  5. Plusdepognon dit :

    @ wagdoox et @ Alpha
    Nous n’avons pas tous dit qu’un PA ne sert à rien.

    Juste que nous ne pourrons pas nous le payer. Nuance…

    L’intervenant « Aymard de Ledonner » avait mis un lien très intéressant:
    http://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2018/11/fin-du-pang-avenement-du-croiseur.html

    2400 milliards d’euros de dettes et les taux d’intérêt sont négatifs… Je sais bien que c’est l’épargne des français qui sert de garanties, mais à un moment ça va coincer !

    • Hermes dit :

      Le fait est que pour le moment ça coûte moins cher de s’endetter que de rembourser la dette.
      .
      Remboursement de dette = fin des investissements
      Prêt à taux intéressant = depuis quelques années la dette pèse de moins en moins sur le budget de l’état bien qu’elle grandisse ()
      .
      Pour le moment, l’état choisi de conserver une croissance stable plutôt que d’instaurer des mesures d’austérité, c’est tout à fait défendable.
      La dette n’est pas le seul élément à prendre en compte, c’est le pourquoi, le comment, et ce qu’il y a autour qui compte… C’est pourquoi l’endettement Japonais est relativement peu important, alors qu’il dépasse les 250%..
      C’est aussi pourquoi l’Allemagne préfère s’en débarrasser au lieu de s’endetter… La première puissance économique Européenne n’est aussi solide que certains semble le croire ici, son endettement faible, n’est pas réellement un signe de bonne santé…

    • Alpha dit :

      @Plusdepognon
      « Nous n’avons pas tous dit qu’un PA ne sert à rien.  »
      Oui ? Et ?… Est ce que j’ai affirmé le contraire ???…
      « Juste que nous ne pourrons pas nous le payer. Nuance…  »
      Oui ? Et ?… Est ce que j’ai évoqué le problème budgétaire ou économique dans mon com ???… Du tout !
      J’évoque juste « tous nos géo-stratèges en herbe qui disent qu’un porte-avions c’est dépassé »…
      Pour faire simple, j’évoque stratégie, vous me répondez directement économie ! Ce n’est même pas une ouverture, vous êtes donc dans un flagrant hors sujet !
      Mais repassez quand vous voulez !
      Et nous pourrons alors parler du coût d’un PA, des conséquences sur le budget des armées, etc… 😉

      • Plusdepognon dit :

        @ Alpha
        Vous piquez la phrase préférée d’aleksandar ? 🙂
        Bon, j’essaie d’être moins hors sujet.
        J’ai vu les facilités offertes par le porte-avions. Cependant la démarche de la Corée du Sud est compréhensible : que resterait il de leurs infrastructures après un bombardement par l’artillerie de la Corée du Nord ? Pas grand chose.
        D’où l’achat de la garantie de protection américaine.
        Quand à cette construction c’est peut-être une ambition de gagner encore du savoir-faire (dans les années 50, ils avaient le même niveau de développement que l’actuel Mali).

  6. dolgan dit :

    Peu connaisseur des enjeux stratégiques de la corée du sud, je vois mal à quoi leur sert de telles capacités amphibies. Contre la Chine et la Corée du Nord, ça me semble hors sujet (a tord?). Reste le japon. ils ont des désaccords territoriaux importants? je sais que s’est le bordel entre russes et japonais au sujets d’iles et que les rancoeurs post secondes guerre mondiale sont encore fortes, mais mes connaissances s’arrêtent là. Si quelqu’un peut m’éclairer?
    .
    NB: d’un point de vue totalement technique et sans intérêt, comment ils arrivent au nombre de 16? ils ont des flotilles de 8 (12 chez nous)? 16 c’est le nombre maxi? ou le nombre de dotation normal?

    • Plusdepognon dit :

      @ dolgan
      Cela sert juste à acheter la protection des USA.
      L’ arabie saoudite et les émirats arabes unis font la même chose…
      https://www.lesclesdumoyenorient.com/Le-jeu-des-alliances-irano-americaines-au-Moyen-Orient-des-pactes-et-des-actes.html

    • Clément dit :

      En sois c’est une base aérienne mobile, c’est toujours utile.

    • MD dit :

      Les Coréens du Sud ont aussi besoin de pétrole, et de protéger leurs navires de pêche et leurs lignes commerciales maritimes qui passent dans des eaux devenues de plus en plus dangereuses, en dehors de la Mer de Chine , ou du Japon ( ou de Corée) .
      Pour la Chine , qui a actuellement la manie de s’approprier le moindre rocher inoccupé qui dépasse de l’eau , cela pourrait servir pour lui éviter de s’intéresser d’un peu trop près à ceux que les Sud Coréens revendiquent. de toute façon il doit bien leur sembler préférable d’avoir de gros bateaux, plutôt que leurs yeux pour pleurer comme le font actuellement les Philippins.
      Concernant leurs voisins du Nord, les Sud Coréens se souviennent que le général Mac Arthur avait pris par surprise les armées nord-coréennes en débarquant dans leur dos dans la baie d’Inchon en septembre 1950 . Puis que la tête de pont de Hungnam en décembre 1950 avait permis d’évacuer par mer les forces américaines et sud-coréennes encerclées par les armées chinoises. Le matériel et les capacités amphibies des US Marines avait joué un rôle déterminant dans ces opérations .
      Étant donnée la géographie de leur pays, voir des capacités amphibies n’est aussi pas sans intérêt en cas de conflit contre le Nord, puisque cela forcerait celui-ci à distraire des moyens militaires importants pour protéger ses côtes.

      Comme l’US Air Force sert de modèle aux forces aériennes sud-coréennes, 16 appareils doivent correspondre tout simplement à la dotation normale d’un  »squadron » ( suivant la terminologie américaine) . Le  »squadron » de 16 appareils se divise alors en 4  »flights » de 4 avions.

  7. Daverri dit :

    C’est du gros n’importe quoi cette article entre un porte-avion avant un sous-marin dans tous les cas la Corée n’est pas une menace pour les États-Unis comme l’Iran les États-Unis attaque pas par ce qu’il y a la Russie et la chinés derrière et le problème ce sont les américain ils ont plus de declencher plus de 280 conflit

  8. Françoise dit :

    @Laurent Lagneau : Vos informations sont des plus intéressants. Elles tiennent en haleine des centaines de Français et de patriotes ou employés étrangers. Vous captiver leur attention par la splendeur de vos messages.
    .
    Permettez-moi néanmoins de vous rapeller que destroyer = contre-torpilleur. Pourquoi s’intéresser à la défense de la France si on ne s’ intéresse pas à la défense de son langage ?

    • Clément dit :

      Contre-torpilleur c’est dans la nomenclature française, là on parle d’un bateau japonais. Et d’ailleurs la Marine Française a utilisé le nom de « destroyer » pour désigner ses navires construits aux USA ( entre 1943 et 1967, selon wiki).

    • Passager dit :

      Parce que la France a abandonné le terme contre-torpilleurs depuis un moment (1951, après recherche).

  9. Lagaffe dit :

    Pour un pays qui n’a absolument aucune stratégie expéditionnaire, à quoi va leur servir ce porte-aéronefs ? les porte-hélicoptères de la classe Dokdo sont conçus pour déployer des forces terrestres sur des rives ou des îles dans la péninsule coréenne sous protection de l’armée de l’air coréenne, y ajouter des F-35B n’a pas de sens et va réduire leurs capacités amphibies tout en creusant leur budget militaire.
    La Corée du Sud avait par ailleurs mis comme priorité pour sa marine, l’année dernière, le développement de ses capacités sous-marines et de lutte anti-sous-marines…
    Miser sur la défense anti-missiles, les missiles hypersoniques, la cyberdéfense ou une dissuasion non pas nucléaire mais biologique par exemple serait plus utile à leur indépendance.
    Franchement, ça sera qui le prochain à vouloir son PA, le Mexique ? l’Irlande ? Israël ? le Nigéria ?

    • MD dit :

      Absence de stratégie expéditionnaire, oui.
      Mais beaucoup de Coréens du Sud désirent jouer un rôle un peu plus grand dans le monde sur l’échiquier international, au travers par exemple de missions de l’ONU. Leur opinion publique , et aussi leurs responsables politiques sont très réticents à l’idée de s’engager dans des actions qui seraient autres qu’humanitaires.
      Mais cela est en train de changer tout doucement. À cause du comportement des Chinois envers leurs proches et lointains voisins, de ce qui se passe dans le Golfe Persique, de la piraterie en mer au large de l’Afrique , ou de leurs compatriotes pris en otages dans divers pays.
      Il ne faut pas oublier que la diaspora sud-coréenne est très importante dans le monde, et qu’elle se développe dans des pays tels que les Philippines ou le Cambodge, qu’environ 25 000 sud-coréens travaillent dans les pays du Golfe, et que des milliers de touristes sud-coréens aiment bien voyager vers des destinations pas toujours recommandables sur le plan de la sécurité.
      Et les Sud-Coréens ont pris conscience du fait que leurs concitoyens passent pour être riches , et constituent donc des proies intéressantes aux yeux de certains . De plus , il se dit aussi que la Corée du Sud accepte facilement de payer de généreuses rançons pour obtenir la libération de ses ressortissants faits prisonniers.
      Ils veulent aussi avoir les moyens de protéger leur importante flotte de navires de commerce et de pêche. D’ailleurs ,au sujet des zones de pêche proches de leurs côte, il faut savoir que dans le passé , plusieurs incidents les ont opposés à leurs voisins du nord, et que ces incidents ont dégénéré en véritables batailles navales.
      Finalement, la possession de capacités amphibies et de portes-aéronefs est cohérente avec ce qu’ils pensent être nécessaire pour protéger leurs intérêts.

    • Passager dit :

      Non, la Corée du Sud a mis l’accent sur sa marine pour deux raisons:
      1- Dans sa doctrine « global korea », la Corée du Sud a décidé d’augmenter ses capacités expéditionnaires (chose qu’elle ne s’est jamais interdit contrairement au japon puisque la Corée bénéficie de troupe de marine depuis plusieurs décennies) dans le pacifique. Le tout pour chercher à défendre ces intérêts (ravitaillement en matières premières de la péninsule), car la Corée du sud se trouve en position insulaire pour son ravitaillement à cause de son voisin du nord.
      2-En plus avoir une marine imposante empêche la chine et ces flottes de bateau de pêche de s’amuser près de ces côtes et îlots. Tout comme le Japon qui a une dialectique guerrière depuis quelques années(en gros à chaque fois que les tensions avec le Nord baissent celle avec le Japon obtiennent une meilleure visibilité). Ce sont deux adversaires potentiels que l’on ne peut dissuader qu’avec des flottes importantes.
      Donc du point de vue coréen c’est parfaitement logique car de toute façon le voisin du nord bien qu’isolationniste et gênant, les Coréens du Sud savent que les forces conventionnelles de la CdN seraient plus une nuisance qu’un obstacle, tandis que pour la menace nucléaire, ils se sont résignés à abandonner Séoul qui est tellement proche de la frontière que tout missile passerait de toute façon.
      Pour ce qui est de vos autres propositions:
      -les missiles hypersoniques: la CdS ne développe pas trop son industrie de munitions (en tout cas pour les plates-formes aériennes), ils préfèrent s’en procurer à l’étranger auprès des Américains (de préférence) ou des Européens (ou faire pression sur les premiers en utilisant les seconds pour obtenir des rabais). La Corée du Sud se concentre depuis les années 80 sur l’autonomie en terme de matériel terrestre et produit aujourd’hui du matériel de grande qualité(K9,K30) mais aussi naval et enfin depuis 2010 cherche à prendre son indépendance au niveau aéronautique.
      -Pour la cyber défense, je ne suis pas trop au courant des stratégies sud-coréennes mais puisqu’ils fabriquent la plupart de leurs composants informatiques, ils doivent avoir moins de problèmes que nous.
      -Enfin, la dissuasion, la Corée bien que n’ayant pas une importante industrie missilière, elle développe depuis les années 2000 des missiles surface-surface dans le but de détruire en cas de besoins les sites stratégiques de la CdN. Aussi une arme biologique n’est pas forcément la meilleure des idées puisque la Corée du Sud va chercher à obtenir l’aide de l’ONU comme elle a eu le droit lors de la guerre de Corée en cas d’agression du Nord (et puis faut pas oublier l’opinion publique dans une démocratie, et j’ai des doutes que les Sud-Coréens accepteraient d’envoyer la lèpre à leurs voisins du Nord) . De plus contrairement au nucléaire, les armes biologiques sont tellement aléatoires que j’ai des doutes sur leurs intérêts stratégiques mis à par vouloir créer une phobie mondiale, c’est un peu comme lâcher un tigre dans un hameau et espérer qu’il touche ton voisin en espérant que sa touche pas chez toi; la peur passée, tu auras beau dire que ton voisin menaçait de t’expulser, j’ai des doutes que l’on t’excuse.

  10. ekiM dit :

    Je ne vois pas l’intérêt pour la CdS d’avoir un PA … Pour le Japon, ça peut se comprendre et encore : ils n’interviennent pas à l’étranger. Mais, franchement, pour la CdS, je ne vois pas l’intérêt.

    Un PA (et même deux) est nécessaire pour des pays comme la France, le RU ou les USA qui interviennent à l’étranger et/ou ont des territoires un peu partout. Mais pour la CdS, je ne vois pas.

    • Passager dit :

      L’isolation, la Corée du Sud est géo-politiquement une île, ces importations et exportations passent obligatoirement par la mer à cause de son voisin du Nord. Elles cherchent donc à défendre ces voies de ravitaillement et le porte-aéronef permet une portée et une force de frappe importante qui oblige à la réflexion l’adversaire en cas de problème en Mer de Chine.

    • Vinz dit :

      Justement : le Japon veut des porte-aéronefs, donc la Corée du Sud ne pouvait pas être en reste. Les deux s’observent comme des chiens de faïence, et les Coréens ne doivent pas super heureux de la tournure de plus en plus militariste que prend le Japon sous Shinzo Abe. Après si c’est pour faire des ronds en Mer de Chine ou Mer du Japon – on est plus dans le gadget de prestige qu’un truc vraiment indispensable opérationnellement. Enfin eux ont des sous.
      .
      Relevons comme le signal l’article que Dokdo sont les îles disputées entre la Corée et le Japon.

  11. Edgar dit :

    Pour une nation dont toutes les liaisons avec le monde extérieur passent par la mer, comme la Corée du Sud, posséder une puissante marine, capable de projections lointaines, est essentiel. Il est donc logique que ce pays se dote de porte-aéronefs de divers types. En outre, la Corée du Sud est un pays prospère, indépendant, et convenablement intégré dans le système des échanges mondialisés. Ce n’est plus le cas de la France: ses liens vitaux avec le monde passent surtout par la terre, ses finances sont ruinées, son indépendance désormais limitée. Comme tout engin de combat, le porte-avion est vulnérable, aujourd’hui plus qu’hier. Si les finances du gouvernement français étaient en meilleur état, pourquoi pas, en effet, construire, un second ou un troisième porte-avion? Un quatrième même. Mais, comme pour la France de Louis XV, l’état des finance limite le nombre de vaisseaux armés… Comme le signale fort bien « Plusdepognon », le danger est bien d’avantage financier que naval. Vous allez être dépecés vivants par la finance internationale, il serait donc pertinent de vous en préoccuper. Pendant qu’il en est encore temps.