CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

Libye : Malgré l’embargo sur les armes, les forces anti-Haftar ont reçu des blindés turcs de type BMC Kirpi

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

26 contributions

  1. jyb dit :

    alors que les islamistes pro-turcs de la poche d’Idlib (syrie) disposent de plus en plus de ak 103-2 issus des stock libyens. drôle non?

  2. jyb dit :

    – voir aussi les livraisons depuis la turquie de mitrailleuses bulgares neuves et les munitions qui vont bien, au profit du gna.
    – visiblement les usa ont décidé d’être du coté du vainqueur, ils arment les 2 camps ?

    • Fred dit :

      @ jyb
      … Comme lors de la guerre Iran-Irak.
      Bis repetita … Placent.

    • Auguste dit :

      La semaine dernière Halliburton et Schlumberger ont signé des contrats en veut tu en voilà avec la NOC de Tripoli,avec ouverture à Houston d’une représentance.Haftar ou Farraj,peu importe,eux ils jouent gagnant.
      PS:j’ai bien vu un Globemaster,cité dans l’article,mais il a coupé tout signal au milieu de la Méditerranée.Contrairement au tanker italien KC-767A qui, de Pratica di Mare est remonté à Verone,pour repartir vers le Golfe.Il a arrêté de klaxonner à l’approche d’Abou-Dabi.Le 19,un Dornier C-146A du Special Operation Command est parti de Stuttgart pour la Sicile:CIA?

  3. Moh35 dit :

    Il est tout à fait logique de soutenir le gouvernement reconnu par l’onu qui combat le terrorisme qui est armé par la France et ses potes saoudiens et EMIRATIS.

  4. Bozkurt23 dit :

    Et l armement que reçoit haftar ,l embargo n’est pas respecté non plus.
    Faites donc un article la dessus.

    • Fred dit :

      @ Bozkurt23
      ???? Relis l’article de Laurent Lagneau de manière un peu plus attentive …

    • Jean (le 1er) dit :

      C’est bien indiqué dans l’article de M. Lagneau. Faut pas lire de travers…

  5. Auguste dit :

    Depuis qu’on a mis l’embargo sur les armes,il y a moins de navires de Sophia qui patrouillent.Bizarre n’est-ce pas?.Le soutient en armes des EAU,Egypte n’est pas un mystère.Pour Tripoli elle est beaucoup moins conséquente.Si la Turquie en a fourni un peu,c’est surtout à Misrata que va son aide,et pas d’aujourd’hui.Suffit de regarder sur Marine-Traffic,la cohue dans le port de Misrata et le quasi désert à Tripoli.A Misrata il y a une population de Turcomans et des milices qui plaisent à Erdogan.Si Haftar prend Tripoli,il devra s’affronter avec Misrata et ses 30 000 hommes (au pif) bien armés.Haftar a déjà perdu politiquement et militairement il n’est pas au bout de ses peines.Même les EAU commencent à parler de solution politique.

    • intruder dit :

      m est avis qu un jour ou l autre, quand haftar sera rentré a la maison,les milices de misrata et le gna se foutrons sur la gueule

      • Auguste dit :

        Haftar ne peut plus reculer,sinon il disparait.Et à 75 ans il n’aura pas une deuxième chance.C’est dans le Golfe que se trouve la solution et l’avenir du monsieur.Mais en ce moment,avec l’Iran,ils ont la tête ailleurs.Quant à Sarraj,il n’a pas d’appui tribal.

    • Edgar dit :

      La rivalité entre la Cyrénaïque (Tobrouk, Benghazi) et la Tripolitaine est aussi ancienne …que l’Antiquité. La Cyrénaïque ayant été colonisée par les Grecs, et la Tripolitaine par les Phéniciens. Dans le royaume de Libye d’après 1951, ces deux provinces rivales formaient deux des trois entités du royaume, et le pays avait deux capitales (Tripoli et Benghazi) (soit l’ancienne Oea phénicienne et l’ancienne Bérénice grecque). Manifestement, on y reviendra. Quant à Misrata, elle est en partie peuplée des descendants de mariages entre envoyés de l’empire ottoman (janissaires, administrateurs, …) et femmes des tribus arabes, les Koulouglis. https://fr.wikipedia.org/wiki/Kouloughlis S’y trouvent même 10 000 Tcherkesses, soit des réfugiés caucasiens musulmans ayant fuit l’expansion de l’empire tsariste au XIXe siècle et ayant été réinstallés dans l’empire ottoman.

      • Thomas dit :

        Merci de replacer ces événements courts dans un contexte historique plus global. Cela éclaire, et complexifie à la fois, les tensions en cours là-bas.

  6. JG von Rheydt dit :

    Aucun acteur n’est plus blanc que l’autre pour jouer les blanches colombes mais dans le contexte des rivalités diplomatiques il faudra bien qu’un pays endosse l’habit de vilain canard et fasse les frais de cette pitoyable affaire.

    • Thinker dit :

      Il y en a qui trafiquent de la chair humaine et d’autres qui ne mangent pas de ce pain la… on peut toujours tout hiérarchiser !
      Soutenons ceux qui n’ont encore rien fait pour déstabiliser le nord de la Méditerranée. Abandonnons les autres.

    • tschok dit :

      @JG von Rheydht,

      Je vois pas pourquoi il faudrait trouver un coupable tout de suite. D’autant plus qu’on est dans la liste des suspects. Personnellement, j’attendrais un peu que ça décante avant de lapider quelqu’un (de préférence quelqu’un d’autre).

      Et puis, cette affaire n’est pas « pitoyable »: c’est la guerre, c’est le monde tel qu’il est. On dirait un curé qui fait son prêche du haut de sa chaire en se désolant que ce bas monde – vallée de larmes et de souffrances – soit moins bien que le paradis. M’enfin bon, vous savez bien que depuis la Chute, on se débat dans les contingences.

      Donc, vous reprenez vos blanches colombes et le Saint Esprit qui va avec, vous sortez de votre catho-gnangnitude, et vous analysez le phénomène stratégique en laissant Dieu tranquille.

      Parait que les Turcs font des bons blindés à roues. C’est bien ces machins? Apparemment, oui.

      BMC Kirpi, cékoi cet engin-là?

      Ils sont passés par où pour se retrouver en Libye depuis la Turquie? Les armes, c’est comme la viande de bœuf après la crise de la vache folle, ou bien elles ne sont pas traçables? Il y a une oreille où agrafer une étiquette avec un code barre sur un Kirpi? Comme les Ceasar au Yémen? Il semblerait que oui, on connait même le nom du cargo moldave qui les a livrés.

      La fiche Wiki de ce véhicule précise d’ailleurs et en toute innocence qu’il est opéré par le gouvernement libyen à Tripoli:https://en.wikipedia.org/wiki/BMC_Kirpi

      Source de l’article:https://www.reuters.com/article/us-libya-war-arms/forces-loyal-to-libyas-un-backed-government-receive-military-hardware-idUSKCN1SO0KD

      A vue de pif, je dirais que l’embargo ne vaut plus grand-chose.

      Analysez le mimétisme: un Mrap non occidental est utilisé par une faction dans une guerre civile. Normalement, le MRAP est un véhicule plutôt post-colonial, néo-impérialiste qui permet à une armée de ligne, occidentale, chrétienne et expéditionnaire, de mettre ses troupes sous blindage dans le cadre d’un conflit anti-insurrectionnel dans le « monde barbare » (en gros musulman). Avec les IED qui pètent sous la caisse en V.

      Est-ce le schéma d’emploi du MRAP, en l’espèce, ou bien il y a créativité dans la doctrine d’emploi du moyen tactique par ses nouveaux utilisateurs?

      Dites-le moi, parce que j’y comprends rien, sauf deux choses: il nous faut sortir de notre catho-gnangnitude et de notre gaucho-gnangnitude si on veux comprendre quelque chose à ce qui se passe dans le monde réel.

      Il y a toujours des petits détails à glaner. Vous saviez, vous, que la Moldavie, petit pays enclavé sans façade maritime, avait un pavillon maritime? Il est catalogué parmi les pavillons de complaisance, d’ailleurs. Vu ce que transporte le cargo, qui s’en étonne?

  7. R2D2 dit :

    Dans les prochains salons de défense il y a des autocollants « BATTLE PROVEN » qui vont fleurir un peu partout…

  8. Henri MARTIN dit :

    Morale de l’histoire, ces pays on besoin d’un tyran pour que les populations se tiennent tranquilles, pas de culture démocratique, religion moyenâgeuse avec des coutumes tribales, pas d’identité nationale forte et zone géographique dominé par la violence. Le tiers monde qui n’a pas évolué depuis 60 ans.

    • tschok dit :

      Ah non, chuis pas d’accord avec vous. Les coups de trique, c’est tellement bon qu’on les mérite tous.

      Ce que vous dites est discriminatoire: nous aussi, on a droit à la tyrannie! On le vaut bien.

      Il y a des peuples qui veulent garder le monopole: les Russes, les Iraniens, les Chinois, etc. Et là je dis halte: on la mérite aussi, la tyrannie. Des égoïstes, sans doute. Un tel bienfait se partage. Si, si, j’insiste.

      M’enfin quoi. Vous qui portez le patronyme d’un Saint qui a partagé son vêtement, vous devriez le savoir (le mec part d’Amiens avec un grand manteau, il arrive à Tours avec un timbre poste: il a rencontré des pauvres en chemin. A chaque fois il leur file la moitié de sa cape. Heureusement qu’il y est arrivé, il était sur le point d’attaquer les sous-vêtements. Imaginez le truc: Martin débarque à Tours en string, ça casse la légende).

    • petitjean dit :

      mais Kadhafi tenait d’une main ferme le pays !
      scolarité et soins médicaux y étaient gratuits pour tous. La Libye était un des rares pays africain à scolariser tous ses enfants
      je ne défend pas ce tyran, mais dans les faits le pays était tenu et l’Europe n’était pas envahie
      mais Kadhafi ne voulait pas se soumettre à l’ordre américain, pire, il voulait se débarrasser du dollar !….
      http://www.dedefensa.org/article/leur-devoir-de-memoire
      https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/bras-de-fer-geopolitique-entre-la-france-et-litalie-en-libye

      • Henri MARTIN dit :

        Kadhafi est un tyran qui violait, tuait, un alcoolique et un drogué notoire qui manipulait les occidentaux et qui en sous main finançait les groupes terroristes, plus de 40 ans de pouvoir exclusif, fantasque et familial, et une population qui c’est réfugié dans l’islamisme pour lutter contre lui, le résultat après lui: le déluge. Pas de regret pour sa disparition. C’est Ubu roi féroce dans toute sa splendeur.

      • Polymères dit :

        Encore et toujours cette manière à faire croire qu’au moment ou nous sommes intervenus en Libye, tout était rose, qu’il n’y avait aucun problèmes et que c’est nous qui avons foutus la merde.
        Non désolé, nous sommes intervenus dans un pays largement divisé ou une partie de la population menait un soulèvement populaire puis armé.
        Arrêtez de nous bassiner avec cette tendance à vouloir dépeindre une formidable Libye que nous aurions foutus en l’air, c’est comme la Syrie d’aujourd’hui et d’il y a 10 ans, pourtant Assad n’a pas été renversé.
        Greffez vous bien les événements qui ont précédés notre intervention et arrêtez d’idéaliser une magnifique Libye riche et prospère qui allait bien, si tout allait si bien, il ne se serait rien produit, cessez de garder ce que vous estimes les points positifs à un moment donné pour en faire une généralité.
        Kadhafi comme l’Algérie, comme le Venezuela, comme les monarchies du Golfe, comme les russes ont profité dans les années 2000 d’une hausse de leurs revenus grâce à un pétrole cher. Tous ces pays ont prospéré et tous les présidents en place se sont vantés d’en être les responsables alors qu’ils ne sont que des profiteurs.
        Kadhafi distribuait l’argent du pétrole pour s’acheter du soutien, quand il ne s’achetait pas des rebelles aux 4 coins de l’Afrique pour renverser des gouvernements.
        Il y avait une belle différence entre ce que pouvait recevoir un libyen à Tripoli et un autre à Benghazi et vous ne voulez pas le voir, vous mettez en avant le premier en ignorant le second, pourtant c’est bien le second qui s’est réveillé.
        Avec ou sans notre intervention la Libye n’aurait pas le même visage que l’époque que vous voulez décrire pour enfoncer un peu plus un couteau dans le dos de l’occident (que vous détestez). Comme en Egypte, comme en Tunisie, comme en Syrie ou récemment (toujours en cours) au Soudan, en Algérie, vous ne voulez pas accepter la réalité d’un ras le bol de ces populations envers leurs dirigeants, leurs élites.
        Mais tout est beau tout est rose, sauf quand l’occident intervient 400 000 morts en Syrie pas de problème la Russie et Assad ont évité le pire, quelques milliers en Libye c’est le pire chaos ayant existé dans un pays depuis que l’humanité existe!

  9. patex dit :

    BMC, constructeur de ces engins, est un des principaux partenaires de Rheinmetall, société allemande qui entend se tailler une part de choix dans le futur MGCS franco-allemand.
    BMC et Rheinmetall ont fondé en 2016 une co-entreprise (JV) nommée RBSS pour fournir à l’armée turque un char lourd.
    Cette société commune est aujourd’hui dissoute, mais les deux entreprises entretiennent toujours des relations étroites.
    Quoi qu’il en soit, les égyptiens vont pouvoir utiliser leurs Rafale armés d’AASM pour pulvériser ces boites de conserve turques!

  10. petitjean dit :

    Y’a toujours du fric pour se foutre sur la gueule , c’est à désespérer du genre humain
    Bon, je reviens sur terre et je me demande qui soutient qui et pourquoi ?
    Qui finance qui ? La piste du fric donne la réponde
    France, Royaume Unis et USA ont détruit la Libye et sont responsables du chaos qui y règne : qui va gagner ?
    les milliers de morts, l’exode, tout le monde s’en moque
    et toute la vraie ou fausse misère africaine déferle sur l’Europe avec l’assentiment de nos criminels politiques
    à croire qu’ils ont assassiné Kadhafi pour ouvrir toute grande la porte à l’invasion de l’Europe !………………

  11. nexterience dit :

    Le pétrole fout vraiment le bordel de partout.
    .
    L’énergie pétrolière meut les hommes, trop las d’utiliser la leur.
    Et ce sont les whaabites et les ayatollahs qui le vendent contre des endoctrinements radicaux des perdants du Monde désertique en expansion.

    Bref, ils ont inventé l’économie religio circulaire.

  12. JG von Rheydt dit :

    Macron vient de recevoir sa nouvelle éminence grise, BHL, pour parler d’Europe, qui, en bon connaisseur, lui aura certainement touché deux mots de ce qu’il fallait faire en Libye. Le croisement de la Françafrique et de la BHLattitude nous promet des morceaux de bravoure