CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’US Air Force va commander quelques A-29 Super Tucano pour son programme d’avion d’attaque léger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

32 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Voilà une décision intelligente, au lieu d’utiliser les avions ‘de supériorité aérienne’ pour détruire des pick-up. L’US Air Force a aussi décidé de prolonger l’utilisation de ses A10 Warthog.

    • Bravo-charlie dit :

      Tout à fait ! La France devrait y songer par ces temps difficiles …….

  2. Spls dit :

    En réalité l’USAF fait la fine bouche et ne veut pas d’avion d’attaque à turbopropulseur. Les généraux demandent une nouvelle évaluation chaque année, une nouvelle sélection, puis une annulation puis une nouvelle évaluation…En vérité ils connaissent les Super Tucano par cœur, il a été sélectionné il y a dix ans pour les Afghans, une unité de l’USAF ( aux US l en utilise pour la formation des équipages étrangers et des pilotes instructeurs américains les utilisent tous les jours en Afghanistan ( sous couleur afghane, de jour comme de nuit, avec des bombes guidées ou non, voir YouTube).

    • Patrick de Tonnac de Villeneuve dit :

      Surement de ça, mais pourquoi des Embraer alors qu’ils ont déjà construit les pseudos Pilatus sous le nom de « Beechcraft T-6 Texan II » .

      Le Tucano « chouette » machine pour les cochers, mais galère pour les chiffons gras (voir avec les anciens de Salon qui ont pratiqué) .Si les américains grattent le dos des brésiliens, c’est qu’il y a « baleine sous gravillons » et de la « Turkey » a fourgué (toutes celles à queue blanche qui ne pourrons pas migrer vers leur Eden, car délogé par un coucou malfaisant appelé S-400).

      Les soldes auraient elles déjà commencées ?

    • jyb dit :

      en attendant les ov-10 bronco volent encore en afghanistan. et il était question de le moderniser. est ce encore d’actualité ?

      • ClémentF dit :

        De ce que j’ai lu, l’expérimentation, notamment en Syrie, n’a pas été si concluante et les Broncos ne sortiront pas de leurs cocons.

  3. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à tous !

    Attendons et voyons… Cependant , l’acquisition d’une version personnalisée de A29, en versions et quantités suffisante, constitue un gage important de « SURVIE » pour l’EX empire Américain ( je ne parle de  » L’ETAT PROFOND Americain », bien entendu!).
    – Tout comme LA RUSSIE, et à un moindre niveau LA CHINE ( L’élite peut se permettre de « pressurer » les 2/3 de sa population – ce qu’elle s’apprête à réaliser d’ici 2 décennies – pour acquérir un nombre très important de drônes de combat et d’avions de combat à réaction , nombre bien supérieur à celui acquis durant les 15 prochaines années à celui des USA, RUSSIE et encore avec n’importe quel pays européens … SEULE LA CHINE va acquérir ces 2 types de vecteurs aériens de combat en quantités suffisantes … D’accord ou pas d’accord , on s’en fout : C’est une réalité de court terme aisément prévisible !
    – Concrètement : Pour les USA, il faut 300 exemplaires pilotables ( dont transformables en drônes, moyennant les aménagements nécessaires …) et 300 exemplaires dronisés ( impliquant des modifications au niveau de la conception ) : Le nombre et les aspects techniques sont non négociables … Mais permetttront , avec les dernières versions de F16 et F15 acquis par les USA ( ben ouaih ! Faudra acquérir nombre de F16 V… 250 exemplaires ???? 300 EXEMPLAIRES ??? )
    – Pour ce qui concerne mon pays, et comme je l’ai déjà mentionné, l’acquisition d’un turbopropulseur UNIQUE de formation et de combat – surveillance piloté comme non piloté est nécessaire. Aussi , comme pour les USA, L’acquisition de 2 versions PERSONNALISEES de L’A29 SUPER TUCANO est nécessaire …. avec des équipements et armements nationaux, premièrement et prioritairement … à Défaut européens.
    En clair : PAS d’équipement et armement Israeliens ! On a ce qu’il faut en France …
    Bien entendu , une usine d’assemblage , sur le territoire, serait impérativement créé , vur les quantités néécessaires ( 150 exemplaires en version pilotée + 150 exemplaires en version dronisée).

    • Spad dit :

      @ Tina , je ne comprends pas un mot de ce que vous dites 1) quel est votre pays? Et quel rapport ? 2) Russie et chine dedans ? Quel rapport avec les a29? 3) encore Israël dans votre articles???? Où est le rapport? Un peu plus de cohérences et de clarté sur le sujet que vous tentez d’expliquer/ exprimer…

  4. Vivo dit :

    C’est confirmé, les amerloques viennent bien de la galaxie Extremis Paranoia située dans la région interstellaire Névrosis.

    • pourquoi ????????????? Argumente au moins …

      • Vivo dit :

        Pourquoi? Ben j’espère que tu as lu l’article: Or, si la stratégie américaine vise à contrer les ambitions de la Chine et de la Russie, qualifiées de « puissances révisionnistes » dont l’objectif de « créer un monde compatible avec leurs modèles autoritaires ».
        Qui a été mettre le bordel en Afghanistan sous prétexte de liquider Benne Laddenne, qui a été mettre le bordel en Irak en inventant les ADM, qui s’est retiré du traité nucléaire Iranien et maintenant entend la voix du tout puissant leur dire que les Iraniens sont des méchants (sans nier ce qui se passe dans ce pays), qui va mettre le bordel au Vénézuela avec comme seul objectif les réserves de pétrole.
        Ah là, je ne pense pas que çà soit la Russie ou la Chine, mais j’ai des soupçons sur un pays qui veut que le monde lui ressemble. Quel est ton avis?

  5. Frédéric dit :

    Il y a peut-être une erreur de chiffre sur le nombre de bombardiers en 1991. Environ 250 B-52, moins de 100 B-2, 75 FB-111 a l’époque.

  6. Nico St-jean dit :

    Je ne comprend toujours pas le refus du Scorpion de Textron ..
    .
    À un moment donné il ne faut pas exagérer sur le CPFH au détriment de la performance. Le Scorpion est évalué à 3000 USD l’heure de vol. Admettons que le F-35 coche sa cible de 24 000 USD en 2024, vous pouvez envoyer 8 Scorpion à la place, c’est déjà excellent et au moins le Scorpion conserve quelques performances.
    .
    2 fois la portée du A-29, plus de 2 fois ça capacité d’emport. Peut accélérer jusqu’à plus de 800 km/h au cas ou ils devraient intervenir d’urgence (ça arrive encore souvent en Afghanistan et des F-16 étaient envoyé au lieu du A-10) Une baie interne pour une discrétion radar si jamais nécessaire.
    .
    45 000 pieds comme plafond de vol, très utile pour exploiter la portée maximale de plusieurs armes guidés.
    .
    M’enfin, certaines rumeurs disent que l’USAF pourrait revenir sur ça décision .. J’y crois pas tellement mais sait-on jamais.

    • John dit :

      Je pense honnêtement que les USA ne sont pas une réelle démocratie. On parlera plus facilement d’oligarchie. Et dans les oligarchies, il y a en permanence des conflits d’intérêts.
      Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais Trump et Boeing semblent avoir une relation très spéciale. Depuis l’arrivée de Trump, Boeing a obtenu des réductions fiscales incroyables, et ils ont aussi obtenu de belles commandes.
      Il se trouve que le nouveau secrétaire de la défense, Shanahan est un ancien exécutif de Boeing.
      Bref, que ce soit dans la campagne, dans le cas du B737 MAX qui a continué à voler longtemps après la décision d’autres pays de les clouer au sol, dans le choix du secrétaire de la défense, dans les choix des chasseurs commandés, et d’autres contrats… Trump semble être là pour Boeing…
      Autres contrats:
      – après que les B737 max aient été cloué au sol (problèmes pour la bourse), l’administration Trump a donné un contrat de 14.3 milliards pour moderniser les B-1 et B-52
      – la modernisation de 78 F18 Super Hornets au block III a été attribuée pour 4 milliards (en mars 2019). 51 milliards pour moderniser des appareils, ça me semble plutôt cher. Surtout quand le prix des Super Hornets est de 70 millions (avion uniquement).

      Bref, pourquoi est-ce que je mentionne Boeing?
      Parce que le Super Tucano est un appareil de Embraer. Et Embraer civil est racheté par Boeing. Si un jour il y a une commande majeure pour l’USAF, c’est le groupe Boeing qui le construira.
      De plus, aujourd’hui, qui sont les constructeurs d’avions de combat américains?
      – Lockheed Martin
      – Boeing
      – Northrop Grumman
      LM Et NG ont les contrats qui concernent les avions du futur. Boeing doit à tout prix éviter de nouveaux compétiteurs sur ce marché.
      Certes le Textron Scorpion n’est pas le plus impressionnant et le plus technologique des avions d’attaque au sol. MAIS faire des ventes, capitaliser sur celles-ci et apprendre des retour d’expérience permettrait à Textron de développer de nouveaux jets.
      Et si Textron se met en partenariat avec des constructeurs étrangers pour les compétitions de chasseurs, alors il y aura bien un constructeur en plus.
      Donc Boeing doit empêcher cela à tout prix. Et la seule solution sous la main, c’est ce petit turboprop.
      Je pense que c’est un mauvais choix d’appareil pour une telle mission… Mais c’est pas cher…

  7. Viva dit :

    C’est confirmé, les amerloques viennent bien de la galaxie Extremis Paranoia située dans la région interstellaire

  8. lym dit :

    Encore 3 à 5 ans pour sélectionner des avions pré-existants et évalués depuis 2 ans!!!

    Pas étonnant qu’un programme comme le F35 ait autant merdé et dérivé si pour des appareils simples et existants la décision est si laborieuse.

    Et le tarif: 200M$ qui visiblement ne suffiront plus au delà de cette année car on a demandé 35M$ supplémentaires en 2020, ce qui doit couvrir la dépense annuelle. Alors si 2022/2024 il faudra sans doute plus que tripler voir quintupler cette rallonge.

    Ca va faire entre 300 et 400M$ pour se décider pour quelques avions existants qui doivent chiffrer vers les 15M$ l’unité. Niveau gabegie, c’est pas mal!

    • John dit :

      L’USAF sait qu’elle a besoin d’un vrai remplaçant à ses A-10 qui sont des appareils ayant une valeur inestimable au combat.
      En attendant d’avoir quelqu’un prêt à écouter cela, et à accepter que le F-35, même si il était censé remplacer l’A-10, ne pourra pas le remplacer.
      Et je pense que ceux qui gèrent ce projet ne cherchent pas à sélectionner un remplaçant, mais plutôt à évaluer l’importance au combat d’un avion de défense rapprochée. Et en communiquant régulièrement sur ce projet, ils cherchent à mettre en avant ce projet en permanence…
      Ce n’est qu’une interprétation personnelle…
      Pour moi, il est clair qu’un avion de ce type est nécessaire, et qu’il est financièrement intéressant. Et quand je dis « un avion de ce type », je considère aussi (surtout) un L-259 par exemple.
      Et cela serait aussi le cas pour la France. Et je pense que la France aurait beaucoup à gagner en développant un tel appareil et à l’exporter.
      Tous les européens avec leur petite flotte de F35 (et autres appareils) participant à des missions OTAN dans des espaces aériens non protégés auront tout intérêt à se doter d’appareils de ce type!

  9. SPAD dit :

    le CAS et l’USAF…un vieux débat , l’excellent hors série du fana de l’aviation sur l’A-10 apporte un très bon éclairage sur cette problématique.

  10. ClementC dit :

    Étrange, avec le succès en opération du Bronco contre l’EI, et la nouvelle version des sud-africains de Paramount, j’ai jamais compris pourquoi il n’avait pas été considéré dans le programme OA-X. Si quelqu’un peut m’éclairer…

    • Chanone dit :

      à ClementC
      Pour des raison dogmatiques, l’USAF ne veut pas entendre parler d’avion adaptés au Close Air Support. Pour des raison financières, elle ne veut pas laisser le budget aller à l’US marine Corps.
      Alors elle milite pour la disarition des avions à turbopropulseur et autre A 10 pour ne conserver que des avions Laaargement surdimensionnés, tel le F15, F16, et autre F35.
      .
      Mais il y a des os dans cette politique:
      -Il y a tellement de rampants supporters du A10 que même si l’USAF veut sa peau (trop lourd, trop spécialisé, trop gourmand, pas furtif), le congrès refuse de s’en laisser compter, et maintient le A 10.
      -il y a même des politiques qui ont été pilotes de A10 et qui en restent des supporters: pour du CAS, le F35 paraît inadapté.
      .
      Du coup, ce sont les politiques qui ne veulent pas payer pour des missions asymétriques (chasse au toyota par des jet à 25.000 dollars l’heure de vol), mais les militaires refusent d’employer des avions de troisième ligne, arguant du retour des menaces de haute intensité.
      Au centre du jeu, il y a les budgets et leurs allocations aux différents corps d’armée.
      Voyez le F35, ce que les exigences du UX Marines Corp en ont fait, et vous avez tout bon.

      • John dit :

        Avec les augmentations de budget de Trump, et avec la taille du budget américain, je n’arrive pas à comprendre que ce ne soit pas possible de parler de Close Air Support.
        En plus, si on parle d’un avion qui sera optimisé pour coûter peu cher à l’heure de vol, c’est le genre d’appareil qui sur le long terme réduira les coûts des opérations, conservera le potentiel d’appareils comme le F15, F16, F18….

        Il y a entre l’Army et l’USAF la même question que par le passé entre l’USMC et la Navy.
        L’USMC s’est dotée de sa propre aviation parce que la Navy avait autrefois abandonné des Marines parce que des missions étaient trop dangereuses ou non prioritaires.
        L’USAF dotée d’avions de transport, bombardiers, ravitailleurs, AWACS, chasseurs, observation, reconnaissance, surveillance, hélicoptères de tous genres, etc…
        Et lorsqu’elle a son budget, la priorité pour elle est de s’assurer d’avoir ce qu’il faut pour protéger la nation. Le CAS est en effet très utile et efficace dans les missions actuelles.
        C’est ce qui est reproché à l’Army d’ailleurs. Les derniers choix d’équipement l’ont été pour des guerres asymétriques et ne semblent pas être les meilleurs pour des conflits symétriques.
        Quoi qu’il en soit, à la limite il faudrait replacer le Close Air Support dans l’Army. Comme ça ils auront leur budget, et pourront prévoir le support aérien sans dépendre de l’USAF.
        Mais tout ça est ridicule quand on voit leur budget. C’est aussi ridicule de n’avoir pas su remplacer des avions du genre le F15 par le F22.

  11. charly10 dit :

    Si les US vont au bout de leur réflexion, c’est une très bonne idée. Car il est un peu coûteux et disproportionner d’utiliser des avions type F35, Rafale, Sukoi et cie pour des combats contre des terroristes. Ce qui est pour l’instant l’essentiel du travail en Opex.

    • John dit :

      Oui, mais l’USAF et les USA en ce moment voient d’autres conflits se profiler, des conflits plus symétriques, et la priorité n’est plus au soutien au sol, mais clairement aux appareils stratégiques.
      – bombardiers
      – avions furtifs

  12. Stoltenberg dit :

    https://warisboring.com/stop-disrespecting-the-turboprop/
    .
    Je me demande quel sera l’impact de l’utilisation d’un tel avion sur l’efficacité des systèmes MANPADS dont les terroristes pourraient faire éventuellement usage pour s’attaquer aux avions de l’OTAN. Surtout que ces systèmes sont généralement assez anciens mais la question pourrait se poser également pour des systèmes plus modernes. La signature IR de ces avions sera probablement moins grande et surtout atypique.

  13. ScopeWizard dit :

    Ce Super-Tucano !

    En fait , le mix entre le Spitfire ( ou le Mustang ) et le Skyraider ………….

    Bon plan !

    Quid chez-nous de l’ Oméga qui devait succéder à l’ Epsilon ( dont on pouvait admirer le prototype suspendu au plafond de l’ aéroport de Lourdes ) ?

  14. nimrodwing dit :

    Cette histoire là me fait penser a l’utilisation du A1 Skyraider même si a l’époque les US pratiquaient plutôt la frappe massive…

  15. Lame dit :

    Extrait: (…) des missions de lutte contre le terrorisme et d’appui aérien rapproché dans des environnements permissifs (…)
    *
    C’est quoi un environnement « permissif »? Celui où les terroristes n’ont pas de MANPAD ou tout ce qui permet de faire un carton sur les « escargots volants mal protégés »? Là, je me pose quand même une question: Pourquoi ne pas simplement utiliser les A-10?
    *
    Bien sûr, certains s’empresseront de faire remarquer qu’un Super Tucano est moins onéreux qu’un A-10 et que sa faible vitesse facilite l’observation. Dans ce cas, quels pilotes on envoie à l’abattoir pour faire des économies?

    • Plusdepognon dit :

      Des contractors.
      Au prix de la viande, c’est moins cher que la Dinde.

  16. raca dit :

    Voila d’ excellentes solutions pour des activités « mineurs » : M346 FA deux moteurs ou pour réduire encore les coûts M345 FA avec un seul moteur voir : https://www.leonardocompany.com/products/m346-fa?f=/air/aircraft/defense-aircraft
    c’est autre chose par rapport au Super Tucano, Pilatus, Raytheon …..

    • Posteur dit :

      Oui enfin c’est surtout très peu comparable,les A-10 sont des machines à tout faire et très puissantes en CAS et réputé,vos M345-346 ne sont pas du même acabit,ce sont de simples avions légers,petit voir entraînements non armés de base pour le 346 sauf certaines variantes qui elles sont armés mais ça ne change pas leurs statues initiales d’avion légers que le Grippen peut déjà remplir moyennement plus chère certes.
      .
      Donc oui c’est « autre chose »,peu comparable d’ailleurs il existe aussi un « Bronco » ou A-10 Sud-Africain dont j’ai oublié le nom il a une apparence marron,beige je crois mais peut-être que ce n’était qu’une maquette d’après mes souvenirs et des images que j’en ai vus,perçu.

  17. Posteur dit :

    Vus que le précédent article et fermé je poste cela ici,navré du HS.
    .
    « D’ailleurs encore une fois on voit/constate que nos chères députés,sénateurs vivent dans leurs petites réalités à eux,on peut prendre cet article avec le député qui nous sort des ventes de Leclerc à l’Arabie Saoudite qui n’ont jamais eu lieu excepté un possible achat qui n’a finalement pas eu lieu et qui date ou encore ceux qui s’étonner que le successeur du Famas ne soit pas produit en France alors que la manufacture avait fermé il y a un moment..
    Pour reprendre un passage d’un de mes commentaires,on aura surement la même chose ou presque pour le prochains char ou avec sa variante française.. ou un autre projet qui sait « le sénateur Philippe de Paris s’étonne que le moteur du « insérer nom du char » ne soit pas produit en France » alors que la SACM à fermer il y a un moment dans l’indifférence la plus totale des politiciens tout comme si la SEMT Pielstick devait fermer (on ne sait jamais),tout le monde s’en fouterait excepté 10 ans plus tard quand il faudra équipé le futur PA ou nos frégates,sous marins de motorisation car les réacteurs nucléaires c’est bien beau mais ça fait pas tout et on ne peut pas en mettre dans tout nos appareils.
    .
    Quant à ce député communiste dont on connait surement déjà les orientations,les premiers à faire la morale mais les premiers à s’étonner que plus rien ne soit produit en France ou que le prochains char sera Français-Allemand ou la privatisation de Nexter (une entreprise militaire)

    Petit lien https://www.lavieamulhouse.com/mulhouse/index.php?topic=11031.0 de souvenir en photos et image et commentaire d’ancien,une belle histoire qui aurait pu continuer.
    http://caderange.canalblog.com/archives/2006/10/18/2894324.html pour Semt Pielstick
    https://www.meretmarine.com/fr/content/semt-pielstick-man-envisage-la-fermeture-dun-premier-site

    On aura pour finir surement la même chose pour la 5G avec des politiciens qui veulent former un Airbus de la 5G ou de je ne sais quoi d’autres ou même des députés,sénateurs qui se demanderont pourquoi la France n’est pas présente…
    Et bien la France avait Alstom/Alcatel mais tout comme la SACM St-Étienne ça a disparus,était détruit dans une indifférence la plus totale. »
    .
    http://www.opex360.com/2019/05/09/le-president-macron-assume-les-livraisons-dequipements-militaires-francais-a-larabie-saoudite/