La France estime que les conditions sont loin d’être réunies pour le porte-avions européen proposé par Berlin

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

86 contributions

  1. tab dit :

    quasi impossible, rien que l’affichage à l’intérieur, anglais? double ? et sans même parler de politique…

    • John dit :

      Politiquement, je comprends la question… Et en effet, elle est complexe.
      Toutefois, dans l’idée, un tel investissement réalisé en commun aidera beaucoup !
      Concernant les langues… Un peu d’efforts… L’armée suisse s’en sort malgré ses 4 langues nationales. L’armée belge survit malgré 2 langues nationales.
      Si vous pensez que c’est une bonne excuse, vous pouvez sortir de l’OTAN… Tous les aviateurs communiquent en anglais. Même entre français !

    • Plusdepognon dit :

      Le chinois ? Une langue d’avenir, paraît-il (mandarin ou cantonais).
      Mais les indiens parlent anglais.
      La francophonie est puissante, l’air de rien, le français est une des rares langues à gagner des locuteurs.
      Ce n’est pas tant le langage, le problème.
      Par contre, question politique… c’est la tour de Babel. La somme de tous les égoïsmes ne fait pas l’intérêt général, loin de là !

    • Clément dit :

      Pour l’affichage, ce n’est pas un vrai problème. Ça ne doit pas être dur de trouver des marins bilingues (langue maternelle – anglais), et avec le temps ça sera encore plus simple. Mais c’est vrai qu’en France on constate vraiment le faussé des générations au niveau des langues étrangères et principalement de la maîtrise de l’anglais.

      • Czar dit :

        et je te parle pas des débilos de première infoutus de faire le distinguo entre un « fossé » et le verbe « fausser », hein Clamentable.

  2. batgames dit :

    le second Porte avions sera sacrifié ,vous verrez ,il va se noyer dans les contradictions de l’Europe des 27 ou 28 ,une Europe en panne car aucun état ne veut d’un gouvernement commun et ne veut aller plus loin ,ils régressent tous …l’Europe ne se ferait que si chaque pays la constituant accepterait de perdre sa souverainetés .. il faudrait d’abord déjà régler lke PB du chômage en europe en ne favorisant que les européens ,et leur fournir des moyens de mutations ,hors on a déjà du mal à le faire entre régions de france,depuis les années 50 il a été décider plus facilement (voulu par le grand patronat de faire appel à l’Afrique ,ce qui permettait de mal payer ces gens … donc aujourd’hui l’Europe contrer le chômage au siècle des robots ,c’est mort dans l’œuf c’est évident ,le patronat s’en fout totalement du chômage de masse ,il l’a créer pour pouvoir mettre en esclavage les gens …c’est pas pour le supprimer ,les politiciens sont à leurs ordres ne soyons jamais dupes )de toute façon avant un porte avion ,il faudrait organiser une armée européenne ,cela commencerait par un commandement unique européen …au ordre d’une seule tête ,ceci pourrait prendre la forme d’un vote entre président ou P ministre des nations européene qui désignerait un chef unique mais pour aider il faudrait aussi mélanger profondément nos peuples ,pour celka il faut que chaque pays puisse fournir un contingent pour faire un
    mixage dans un service militaire et civil national européen …il faudrait aussi pour aider une langue commune à apprendre pour les générations future ,l’anglais c’est pas que je l’aime mais comme tout le monde se forme ,on est déjà avec autant ne pas changer ,tant que y’aura pas cela ,jamais l’Europe Etat qui compte internationalement ne se fera ,ce sera juste encore une communauté de fric pour ceux qui ont du fric ,mais pas un état qui compte internationalement d’une seule voix ,donc pas de porte avion ..inutile d’y penser ,d’espérer de ce coté ….autant commencer à le faire nous même ,çà coûtera moins cher par an ,mais plus longtemps ,un peu comme un crédit je ne vois pas où se trouve le Problème de faire comme cela

    • Czar dit :

      à lire ton comm’, apprendre le français serait un bon début avant de basculer.. pardon, de switcher à l’anglais.

      • Barfly dit :

        @Czar
        C’est un travail à plein temps correcteur d’orthographe ?

        • Czar dit :

          « la forme, c’est le fond qui remonte à la surface » ainsi que disait ce bon Picasso.

          J’ai toujours eu quelques doutes sur les gens prétendant maîtriser leur pensée sans être capables de suivre des règles basiques apprises en école primaire.

    • Clavier dit :

      Le problème n’est pas un second porte-avions ou un PA européen mais bien un successeur à notre unique porte-avions….

    • NRJ dit :

      @Batgames
      Déjà imaginer l’Europe simplement comme une fédération est assez réducteur. L’Europe pourrait très bien se faire sous la forme « d’alliances » ou l’on mettrait en commun des programmes et des politiques et ou l’on rendrait nos gouvernants dépendant les uns des autres (par exemple en autorisant un véto sur les sujets économiques). Ça n’en fait pas forcément une confédération.

      Ensuite c’est beau de critiquer ce projet de porte-avion, mais les allemands ont au moins le mérite de proposer quelque chose. Car personne (même eux) en Europe a les moyens de se payer un porte-avion (ou un deuxième dans le cas de la France).

  3. cipal dit :

    il va devenir urgent de rappeler aux teutons qu’ils ne sont pas sortis vainqueurs lors du dernier match et qu’un peu de modestie dans leurs propos serait la bienvenue.
    « Gardez moi de mes amis, je m’occupe de mes ennemis »
    n’en déplaise aux bisounours incorrigibles de notre nation en déliquescence avancée, l’avenir n’est pas dans notre asservissement aux germains mais dans une europe capable de s’affranchir de leur hégémonie déplacée au regard de notre histoire

    • Czar dit :

      bah tu vas retrousser tes petites manches et aller piailler tout ça, je suis sûr qu’ils seront très intéressés par tout ce que tu as à dire.

      Tu peux même ouvrir un skyblog.

      • Thaurac dit :

        « …à lire ton comm’, apprendre le français serait un bon début avant de basculer.. pardon, de switcher à l’anglais. »
        « ..bah tu vas retrousser tes petites manches et aller piailler tout ça, je suis sûr qu’ils seront très intéressés par tout ce que tu as à dire. »
        Pallier serait plus adéquate que  » piailler. » qui est le fait de pousser des petits cris aigus!…
        Ne reproche jamais à autrui ce……

        • ScopeWizard dit :

          @Thaurac

          Hmmm …… non ; à mon avis c’ est bien le verbe « piailler » que @Czar a utilisé autrement cela manque de sens ………

          Perso si cela avait été « pallier » j’ aurais écrit « pallier à » en rajoutant la préposition « à » à la suite de l’ infinitif ……………

          De plus , c’ est bien dans son style , en tous cas la tournure correspond à sa façon de répondre quand il s’ agit de « faire passer un message » plus subtilement qu’ on pourrait tout d’ abord se l’ imaginer …………….
          Style : RÉVEIL et revois ta copie !

          Cet intervenant est plus fin qu’ il ne le laisse paraître même s’ il te semble « percutant » , d’ ailleurs il me rappelle un sous-off qui m’ en a fait baver des ronds de sombreros ( les ronds de chapeaux , c’ est plus petit ) mais qui aux moments cruciaux a vraiment su se montrer à la hauteur …………….

          M’ est avis qu’ il va monter en puissance et nous surprendre sous peu ………….

          M’ enfin , il se peut que je me plante …………. mais ça me surprendrait ! 😉

          • Piliph dit :

            « Pallier » est un verbe transitif : je pallie les inconvénients de …etc. « Pallier à » est une faute grammaticale commune, mais une faute quand même.

          • ScopeWizard dit :

            @Piliph

            Merci ! 🙂

            Des fautes courantes de Français que beaucoup commettent il y en a effectivement en pagaille !
            En vrac: s’ en rappeler , merci pour , un espèce de , au plan , rénumérer , sumnum , carapaçonné , etc ………

            Perso , je me suis toujours pris les pinceaux dans tous les tapis possibles et imaginables concernant cette histoire de « transitif/intransitif ………………

            Pire , tandis que jadis , mon Français était très bon , à force de lire des trucs mal écrits bourrés de fautes et d’ erreurs de Français plus le poids des années loin du collège , je ne cesse de galérer entre les participes passés ou faut-il un « m » ou plutôt deux , quant ( comme trafiquant ) ou cant ( comme fabricant ) , etc …………..

            M’ enfin ça fait passer le temps ………….. 😉

          • Czar dit :

            @Philip, Scope Wizard a effectivement fait l’erreur – habituelle – de la préposition imaginaire du verbe pallier, mais il avait raison sur le fond de son message : j’avais bien évidemment écrit « piailler ».

          • ScopeWizard dit :

            @Czar

            Ha , ben je savais que sur ce plan là , au moins , je ne m’ étais pas planté ! 😉

            Pallier n’ allait pas avec la suite de la phrase………….

    • John dit :

      Pourquoi vous sentez vous obliger de tout ramener à ça?
      Collaboration et asservissement n’ont pas le même sens. Les Allemands ne veulent pas changer leurs valeurs et tiennent à ce que celles-ci soient prises en compte sur un tel projet.
      C’est pareil pour la France. Au final, si la politique internationale diffère entre les 2 pays, il n’y aura pas de porte-avion. Mais respectez le fait qu’ils soient en désaccord avec vous, et pareil de leur côté…

      Lors du dernier match, l’Allemagne a battu la France, mais ce n’est pas la France qui a battu l’Allemagne. C’est la France, la Russie, les USA, le Royaume Uni, le Canada, les colonies africaines… Bref…

      • Vinz dit :

        « Lors du dernier match, l’Allemagne a battu la France »
        .
        Non, 2-1 pour nous. Et on est champion du monde, jusqu’en 2022 minimum 🙂

    • sonata dit :

      tout dépend de quel match on parle. Si la troisième mi-temps est économique, ils en sont sortis vainqueurs, et largement, alors que personne n’aurait misé dessus il y a encore 30 ans et qu’ils partaient avec le sérieux handicap de la réunification.

      • Hermes dit :

        C’est très relatif l’économie Allemande..
        Je vais faire le réducteur moi aussi, mais le simple fait que la France ait une croissance supérieur 2 années de suite face à l’Allemagne est la preuve qu’elle n’est pas divine en économie !
        .
        Elle a f ait énormément de concession et elle a énormément de problème.
        La France ne fonctionne pas pareil que l’Allemagne…

  4. xxx dit :

    d’abord il faut une europe politique, une diplomatie, un conceil de securité, une defense européenne, après on peut regarder les outils, service de renseignement, logistique, projection rapide.
    l’europe actuelle n’est qu’un marché économique.

  5. Julien dit :

    J’apprécie que la porte soit laissée ouverte par la France, et que sa réponse paraisse réfléchie, je suis assez pour la constitution non pas d’un mais de deux groupes aero-navals Européens: un pour l’Atlantique Nord et l’Ouest, et un pour la Mediterranée.
    À ce jour, les Italiens ont deux petits PA, les Espagnols le Juan Carlos, nous un, nous pourrions garder notre propre groupe aéronaval centré autour d’un navire Français, et participer aux deux autres, voire à l’un seul, et dans ce cas je vote pour celui du Sud.
    Concernant la flotte aérienne, il ne faut pas se faire d’illusions, ce sera le rafale m, le ngf si il voit le jour et le f-35, vu qu’il n’y a pas d’options.
    Si la souveraineté est Européenne, la nationalité des membres d’équipage ne devra pas être prise en compte autrement que pour respecter les investissements initiaux, sans regard national pour les missions dévolues aux GAé Européens, qui sont par définition là pour protéger le territoire Européen.
    Les caveats Européens, si ils sont définis à l’avance, peuvent être acceptables: je les imagine partant du postulat que les zones d’intervention de ces PA sont les abords immédiats de l’union, la France garderait sa capacité de manœuvre en matière d’opex, et l’augmenterait même, libérée au moins en partie de la protection du territoire continental.
    Tout ça pour un coût assez surement inférieur à l’acquisition d’un second PA purement national.
    L’idée me paraît bonne mais à travailler.

    • John dit :

      Je pense que le Rafale n’a aucune chance…
      Mais la raison c’est que le porte-avion européen, c’est de la musique d’avenir. Mais de l’avenir très lointain. On parle probablement de 20 ans au mieux, et encore ça serait un miracle. Donc à la limite, il y aura les Rafale M français déjà en service qui se partageront le CDG et le nouveau porte-avion.
      Mais il est fort à parier que c’est le successeur du Rafale qui embarquera sur ce projet européen

    • NRJ dit :

      @Julien
      Déjà si on arrive à avoir un porte-avion opérationnel ce sera déjà un énorme pas en avant, non seulement d’un point de vue politique mais aussi financier sachant que tous les européens ne seront pas emballé à payer des centaines de millions dans un bateau dont ils n’auront pas l’utilité (il n’y a en fait que les pays sur la face atlantique). Alors en avoir deux… C’est pas comme si c’était gratuit les porte-avions.

      Après si la France doit avoir son propre porte-avion il y aurait peut-être le moyen de mutualiser la R&D (sachant qu’en plus Naval Group aura une expérience incomparable et pourrait être maître d’oeuvre du chantier.

      Ce qui serait vraiment intéressant est la règle d’engagement du porte-avion franco-anglais. Même si le projet a coulé, la question s’était forcément posée.

  6. Meiji dit :

    Et surtout que les Allemands sont contre le nucléaire, fabriquer un porte avion au mazout comment dire … sinon il y a pour eux l’Amiral Kouznetsov a récupérer, les Russes se feront une joie de leur refiler ce boulet, ça leur évitera de le recycler ^^

  7. Alpha dit :

    Avant d’étudier la question d’un porte-avions européens, qui sera impossible à mettre en oeuvre, que l’Europe se dote déjà d’unités de soutien communes : Avions de transport stratégique, ravitailleurs, hélicoptères lourds, …
    Ce sera beaucoup plus simple à utiliser, loin des combats et donc loin des cris d’orfraie que pourraient pousser certains quant à leur utilisation dans un conflit…

  8. Céphée dit :

    Résumé de la parole de l’Amiral Rolland : Les politiciens doivent dire “quoi”, et laisser le “comment” aux militaires.

  9. helaine jean pierre dit :

    Sans politique étrangère commune , pas de porte-avion ! D ailleurs un PA ne peut pas défiler dans une parade militaire cela ferait désordre.

    • MD dit :

      Au sujet des parades militaires terrestres , les Allemands en sont peut-être un peu trop sevrés.
      Par contre sous Guillaume II, avant la Première Guerre Mondiale, et ensuite quand un certain Hitler a été élu chancelier, le peuple allemand a vibré plusieurs fois d’émotion et d’orgueil au magnifique spectacle des parades navales organisées par Tirpitz puis Raeder à Kiel, Ems ou Cuxhaven .
      En Allemagne du Nord , il doit rester encore des nostalgiques de cette époque . Mme Annegret Kramp-Karrenbauer doit à coup sûr faire partie de ceux qui ont pu entendre le récit de leurs souvenirs.
      Évidemment , quand on n’a plus de bâtiments impressionnants comme les cuirassés de la Hochseeflotte , ou le Bismarck de la Kriegsmarine, et que tout ce que que l’actuelle Deutsche Marine peut montrer de plus gros comme bâtiments de combat se résume à une douzaine de frégates, et une poignée de corvettes, on peut ressentir un très sérieux complexe d’infériorité.
      Surtout après avoir vu ceci:
      https://www.youtube.com/watch?v=o2-kg1uIN0U
      https://www.youtube.com/watch?v=_JgIK3Yws2k
      https://www.youtube.com/watch?v=FGFIDOdw__k
      Je n’ai pas pu vérifier si Mme Annegret Kramp-Karrenbauer se trouvait bien ce jour là parmi les spectateurs. Cependant si cela a bien été le cas, c’est peut-être à ce moment là qu’elle aurait pu se dire qu’un porte-avion à Cuxhaven, même s’il n’était qu’en partie allemand , pourrait en jeter un peu plus dans une parade navale que plusieurs belles (?) frégates 100 % Made in Germany . Et cela ne ferait pas désordre du tout. Sinon , mis à part le fait que quelques uns de nos beaux marins auraient pu lui taper dans l’œil, je comprends mal son soudain engouement pour un petit frère de notre porte-avion.
      Malgré ses idées extravagantes, je la trouve quand même très sympathique quand elle pense qu’un qu’un seul porte-avion français ne suffit pour l’Europe.
      Apparemment , elle ne doit pas aimer la Royal Navy, comme les nostalgiques dont je parlais plus haut. Ou alors elle doit penser comme ses compatriotes que les 2 Queens ne sont pas des vrais porte-avions.

  10. vrai_chasseur dit :

    Une vision stratégique sans action est un rêve, et une action sans vision stratégique est un cauchemar.
    Nous devons aider nos amis allemands à grandir et à sortir de leur oscillation permanente entre rêve et cauchemar.

  11. GILLES dit :

    17 juillet 2035: Véto de l’Allemagne concernant le porte avion européen au motif que les cales moteurs fabriquées en Allemagne ne doivent pas servir dans le cadre d’une mission pouvant à porter atteinte à la vie humaine!…

    • John dit :

      Quel scandale, les Allemands ne veulent pas que les armes vendues soient utilisées contre des civils ! C’est vrai, c’est scandaleux…

      • Vinz dit :

        Par contre qu’une entreprise allemande comme Rhein-Metall utilise une filiale italienne pour produite et vendre des armes utilisées contre des civils, là tout va bien.

        • John dit :

          Comme vous le dites… Une filiale.
          Rheinmetall est propriétaire d’une filiale italienne. La loi italienne étant celle qui prime, c’est fait en toute légalité…
          Je ne dis pas que tout va bien. Mais Rheinmetall, contrairement aux constructeurs qui se plaignent utilisent les différences juridiques pour assurer sa production.
          Si d’autres pays acceptent la production, c’est malheureusement leur problème, et l’Allemagne ne peut rien y faire.

  12. Thaurac dit :

    A l’allure ou l’Italie s’aligne sucela rou(t)e de la soie, pour ne pas déplaire aux chinois qui seront leurs créanciers, il y aura surement des réticences de ce coté, entre autres

  13. Renard dit :

    Ben voyons, je vois le bordel d’ici…

  14. Le Breton dit :

    Quel sera son port d’attache ? Qui va payer quoi (bah oui, cette question va être délicate) ? Comment décidera-t-on qui pourra l’utiliser en priorité ? Comment fait-on si un pays contributeur le veut pour une mission liée à ses intérêts qui iraient à l’encontre de ceux d’un autre pays contributeur ? Quel va être son nom ? Qui aura à charge l’escorte ? Question très importante aussi, doit-on prévoir des toilettes transgenres ?

    • Barfly dit :

      En effet, trop de questions donc trop d’imbroglio en perspective, et de l’immobilisme à l’arrivée. La question de base étant : pour quoi faire ?

  15. robin darbin dit :

    La construction d’un porte-avions européen est une excellente idée. La France est tout à fait d’accord pour mettre son expertise et son savoir faire à disposition des européens à titre onéreux soit dit en passant. Toutefois comme la France compte disposer de son propre porte-avions elle n’a pas vocation à participer à ce programme et à son financement. Nous souhaitons bonne chance à nos amis allemands pour s’entendre avec les polonais, les tchèques, les hollandais, les belges et tutti quanti.

    • fgnico dit :

      Silence dns les rangs on avance!!!
      1 pas en avant 3 pas en arrière !! Marsch Marsch!!

    • helaine jean pierre dit :

      @robin
      Demandez aux teutons ce qu’ils pensent de notre « savoir-faire » , vous serez de suite fixé ! Les bons vieux stéréotypes ….. Demandez aux Hollandais …aux Polonais …. etc … L’Europe est engluée dans ses contradictions entachées de bons vieux lieux communs qui ont, auront toujours la vie dure. On dit les Français arrogants mais il faut dire que le complexe de supériorité de nos voisins rend nerveux parfois. Parfois seulement, pas toujours. On a quand même d’autres chats à fouetter.

      • Czar dit :

        les schleuhs n’ont toujours pas été foutu d’inaugurer l’aéroport Willy Brandt de Berlin (prévu pour … 2007) dernier souci, des « chevilles » pas aux normes (sic)

        bon on peut toujours leur demander comment faire du diesel

        ah non , en fait…

        • John dit :

          Je crois que la France n’est pas la mieux placée pour critiquer l’Allemagne…
          Oui, il y a quelques projets sur lesquels les autorités se sont planté… Déjà, on parle d’autorités locales, et pas nationales. Et dans le second cas, on parle de privés et pas de public.
          Ensuite… Qu’en est-il du diesel Renault?
          Surprise, mais le plus haut niveau de pollution a été atteint par Renault! VW a été le premier à être attrapé pour cette triche, mais Renault a fait pire!
          PSA dépasse elle aussi le plafond autorisé !
          En 2017, alors que les véhicules VW avaient été mis aux normes, les voitures françaises n’avaient rien changé !

          Ensuite, on peut parler de projets du genre… Les EPR? A Flamanville, un 8e retard est attendu à cause de défauts de soudure du réacteur… On parle de 24 mois de plus, avec une ouverture probable en 2024 au lieu de 2012. Donc un retard similaire à l’aéroport de Berlin !
          Et les retards sont similaires sur les autres réacteurs en construction… Finlande: 10 ans ; Chine: 5 ans…
          Il y a bien d’autres projets qu’on pourrait mentionner que ce soit en France, en Allemagne et dans beaucoup d’autres pays. Les grands projets sont à risque de dépassements de coûts et de budget.

          Par contre, on peut s’intéresser à de vraies comparaisons plutôt qu’à des exemples qui ne disent rien d’intéressant!
          – La France a une meilleure protection sociale
          – Les Allemands semblent plus satisfaits malgré de moins bons niveaux de protection
          – L’Allemagne a augmenté sa dette au même rythme que la France depuis 95. La chute du mur a vu l’augmentation des dépenses publiques, entre autres pour moderniser l’Allemagne de l’est. Entre 95 et 2010, les 2 pays se sont suivis de près.
          Par contre 2010 a été un tournant. l’Allemagne prend des mesures pour réduire ses dépenses publiques. L’Allemagne a alors une dette publique de 81.8% du PIB, 85.3% pour la France.
          La France a atteint 98.4% en 2018, 60.9% en Allemagne !
          – L’armée française est mieux équipée, et surtout il y a un réel budget pour l’entretien du matériel, alors qu’en Allemagne, le budget est insuffisant.
          – L’Allemagne a une balance commerciale largement positive (264 milliards, soit la plus élevée au monde).
          La France a une balance commerciale négative (-59.9 milliards d’euros en 2018, et vu le prix du pétrole, ça devrait empirer en 2019)
          Bref, 2 pays, 2 stratégies, et chacun fait ses choix et défend ses intérêts. Il n’y a rien à critiquer dans ça… Ce sont juste des intérêts divergents !

          • NRJ dit :

            Pour le réacteur EPR, il faut relativiser les difficultés. C’est un projet énorme, clé du futur de notre énergie. La complexité de ce réacteur n’a rien à envier aux plus pointus programme militaires et ses améliorations représentent un plus énorme par rapport à l’ancienne génération.

            Par ailleurs il y a eu une perte de compétence, car on n’avait pas construit des réacteurs depuis des dizaines d’années. Cette raison est egalement valable pour les sous-marins Barracuda qui ont eu 3 ans de retard (c’est moins que l’EPR, mais la complexité est également largement moindre). En ajoutant à ça les contraintes de personnes anti nucléaire (dont j’estime que c’est cependant un nécessaire pour l’industrie nucléaire) aux commandes de ce programme, ça a permis à la Chine qui n’avait pas ces deux handicaps de finir son EPR avant nous.

        • Czar dit :

          @ jaune : ce que tu « crois » n’est d’aucun intérêt, je soulignais juste la bêtise pure de cette obsession teutonne

          l’Allemagne est un pays vieillissant qui a appliqué la politique de petits vieux : finances « bien en ordre » et on coupe tout investissement.

          Seulement le vent est en train de tourner

  16. Carin dit :

    Cette dame dit clairement qu’elle veut rendre européen le siège permanent à l’ONU, et le remplaçant du Charles…. et elle n’est pas encore aux commandes de l’allemagne!!!! Qu’est-ce que ça va être si c’est elle qui prends la relève de Mme Merkel.

  17. Czar dit :

    le « time share », ça existe déjà pour les cages à poules de la Costa de Sol

    et ça fournit essentiellement des sujets d’émission à Julien Courbet.

    On n’associe pas la France et la Lituanie, ça n’a aucun sens. Ces projets fumeux et grandioses des fédérastes sont juste un moyen de faire croire au populo qu’on « agit » qu’on « avance », parce que le pantin qu’est devenu le politique a besoin de justifier son existence alors que la plèbe commence à bien comprendre qu’il s’est délesté de son pouvoir au profit des marchés et de juges devenus la nouvelle caste sacerdotale du culte de « l’Etat de droit »(sic – comme si toute société ne produisait pas sa propre norme juridique)

    On avance surtout dans le mur.

    on ne fera jamais fonctionner ensemble des puissances à vocation mondiale et des puissances régionales, quand il ne s’agit pas de confettis plus ou moins viables.

    Certains pays acceptent encore de voir leurs soldats mourir, pour d’autres, c’est devenu purement inimaginable, se contentant d’une armée d’opérette qui vise essentiellement à remplir une fonction purement symbolique, une sorte de doudou pour se donner à croire qu’on est un « vrai » Etat (c’est surtout le cas pour les pays de l’ancienne orbite russe)

    Enfin, on nre mobilisera pas des pays qui regardent à l’est et d’autres au nord avec ceux qui ont les yeux braqués sur le sud.

    Si l’on imposait déjà aux pays de l’UE d’acheter européen, on ferait LA, un vrai grand pas pour un rapprochement des nations européennes.

  18. werf dit :

    La ministre a été particulièrement nulle chez RMC Bourdin en gommant les difficultés franco-allemandes dans le domaine de la défense et en affirmant que nous allons construire le char et l’avion de nouvelle génération avec l’Allemagne. Quant à la question de la doctrine d’emploi (cf. le cas de l’armement français vendu à l’Arabie Saoudite qui est utilisé au Yemen) on était dans le déni en se réfugiant derrière le secret défense. Pour le porte avion européen, elle a ressorti les éléments de langage cités dans l’article ci-dessus…

    • Posteur dit :

      C’est pas étonnant,on parle de Parly qui fait parti d’un gouvernement chaotique,instable et qui se décrédibilise chaque jour,ça évite les sujets sensibles et ça pense que tout va se dérouler comme sur des roulettes ou même se passer sans le moindre soucis en ignorant les problèmes,doctrines,calendriers,problème de la coopération,vente d’armes tout ça pour faire passer la pilule mais on sait que quelque chose ne va pas et que ça va mal se passer,on le sait car on l’a déjà vus et vécu.
      .
      Nos dirigeants qui ont apparemment rendus stupide certains politiciens allemands quand on voit cette « cheffe » du CDU avec ses propositions n’ont toujours pas compris qu’en Europe,Ue c’est « chacun pour soit » même pour la coopération ou chacun essaye d’avoir le plus possible sans même pensé que ça pourrait remettre en cause la réussite de la coopération ou du projet.
      .
      Quant au Porte Avion Européen,quelqu’un lui dit que c’est concrètement impossible à réalisé et qu’il va falloir le rappelez à la cheffe du CDU qu’il y a des limites à la coopérations et au partage ? Bref le changement c’est pas maintenant..

  19. Affreux Jojo dit :

    Je pense que l’on pourrait envisager une classe de porte avion européenne. A chacun ensuite d’en acheter selon ses moyens et ses volontés politiques. Dont on pourrait envisager certains éléments développés, OU achetés en commun. Comme par exemple une nouvelle classe de réacteurs nucléaires marins permettant de bien plus grandes puissances à l’arbre que notre K15. Même si je me suis laissé dire que le problème du CdG, ce ne sont pas tant les 300 MW qui pourraient sortir des deux réacteurs couplés ensemble, que l’arbre justement qui ne peut en absorber toute la puissance ; parce que 300MW, ça fait plus de 407.000cv. Soit 20% de cette puissance absolue transmise aux hélices. Ou d’éléments justement, permettant d’absorber et transmettre ces grandes puissances brutes de réacteur.

    Je suis preneur d’infos (non confidentielles, mais théoriques bien sûr) sur ces histoires de puissance à l’arbre (et au réducteur, hahemmm…) sur le CdG.

    Pour revenir à l’idée de départ. Oui. Pourquoi ne pas envisager des économies d’échelle avec une classe de PAN européenne, avec disons deux PAN en France. Deux autres en Allemagne. Et deux autres distribués entre l’Italie et l’Espagne. On pourrait aussi envisager de grandes bases communes pour ces PAN. Pourquoi pas centralisées sur la France (puisque pour l’Allemagne, le problème pourrait être le port de rattachement d’un PAN dans ses eaux) et ses deux façades maritimes.

  20. Carin dit :

    À moins que cette dame ne suggère que lors de l’arrivée du remplaçant du Charles, celui-ci ne soit vendu à un consortium européen pour armer la « flotte du nord »???? Cela aurait le mérite de justifier la présence de quelques pilotes non français sur notre PA! ( on a perdu un SEM avec un pilote allemand aux commandes).

    • Fralipolipi dit :

      @Carin
       » ( on a perdu un SEM avec un pilote allemand aux commandes). »
      … oh c’est mesquin ça 😉

      • Carin dit :

        @fralipolipi
        Cela ne se veut pas mesquin… je voulais juste souligner le fait que des pilotes européens s’entrainent sur le PA français depuis??? X années, et qu’il doit bien y avoir une raison.

  21. Raymond75 dit :

    Oui,il suffit de s’inspirer du A400M pour faire un porte avions ‘couteau suisse’ qui fait tout et son contraire, avec un commandant hongrois, des mécanos bulgares et roumains (moins chers), un responsable des opérations italien, j’en passe et des meilleures.

    L’Union Européenne, idiote utile de la finance internationale, royaume du dumping fiscal et social, ouverte à la concurrence imposée et totalement faussée, nain diplomatique, pourrait faire des ronds dans l’eau au large du Venezuela par exemple.

    • Vinz dit :

      Il est en effet impératif que le concept de « couteau suisse » figure dans le cahier des charges. Et si possible que l’Amiral soit luxembourgeois.
      .
      Mais qui a eut l’idée de récréer le Saint Empire Germanique, l’outil politique le plus débile de l’histoire.(pour preuve ce machin a fait paillasson de l’Histoire pendant 800 ans, jusqu’à sa dissolution en fait)

  22. Bloodasp dit :

    Je serai d’avis qu’ils construisent leur porte-avions sans nous, allemands, polonais, italiens…ça pourrait être drôle de regarder la chose se faire…enfin s’ils arrivent à se mettre d’accord, ce qui est loin d’être gagné. Je sais pas d’où nous vient cette manie de toujours vouloir participer à tout et n’importe quoi. Parfois il est bon de rester neutre, observateur, observer sans prendre partie. Il n’y a que des coups à prendre, sans compter que c’est nous qui allons apporter nos savoirs faire en la matière et nous les faire piquer à la finale!

    • Posteur dit :

      Je suis d’accord,observons les faire déjà sans nous,histoire de voir ce qui risque de nous attendre si on devait en faire un à l’échelle européenne et voir ce que ça va donner. (je pense déjà connaître le résultat).
      Pendant ce temps essayons de piqué un Queen anglais et de lui mettre quelques réacteurs nucléaires ni vus ni connus,ils ne nous en voudront pas je pense.

    • FredericA dit :

      « Je sais pas d’où nous vient cette manie de toujours vouloir participer à tout et n’importe quoi »
      .
      Ou avez-vous lu que la France allait participer à quoi que ce soit ? L’article dit exactement l’inverse (en termes polis mais clairs) !?

    • dolgan dit :

      Moi je serais d’avis qu’on leur vende notre savoir faire et qu’on fasse bosser nos chantiers navals si ils sont prêt à payer pour un GAN de parade …C’est leur pognon, c’est leur problème.
      .
      Mais vous avez peut-être raison. ça serait peut-être mieux pour nous qu’ils fassent travailler des américains ou des asiatiques (c’est je crois les coréens qui ont fait les PA anglais ). Perso ça ne me ferait pas rire.

  23. Drakkar dit :

    Tout à fait d accord, on le dessine un peu ensemble. On en fait un nucléaire pour la France, ils en font un au fioul pour l’Allemagne avec d autres (Espagne ?).
    On panache la flotte embarquée lors des mintenances de l un ou de l autre. Ça nous économise 1 PA de plus pour combler l absence lors des maintenances et on garde notre indépendance.

    • Robinson dit :

      Logiquement, le PA allemand devrait être soit à la lignite, soit au gaz russe.

  24. ep04 dit :

    En tout cas, pour les avions, la solution « européenne » est toute trouvée: F35 !!

  25. floco dit :

    C’est une fixette chez moi, mais je pense que l’Europe à de grands risques de se désagréger ou au mieux de se reconstituer en un système de pays plus restreind d’ici 10 ans. Ce qui correspond au temps qu’il faudra pour la construction du PA . Imaginez un peut si cela se produit…. que faire de ce PA. …… à qui reviendra-t-il ???

    • NRJ dit :

      @Floco
      En soi les anglais étaient dans Galileo et ils y ont été viré comme des malpropres avec le brexit. A partir de là, je ne pense pas que virer un pays sera une si grande difficulté.

  26. Alain d dit :

    Un porte-avion européen, perso je vois plutôt un PA à 2 3, ou au grand maximum 4 partenaires, pour justement simplifier les décisions d’emplois et écourter les temps de réaction. Evidement qu’il faudrait élaborer bien avant des règles communes, peut-être avec des participations (sorte de pénalités) pour les membres qui feraient défaut à ces règles. Celles-ci ne seront que des lignes écrites sur des morceaux de papiers. L’histoire et l’actualité démontrent que les signatures ne valent pas grand chose.
    Espagne, Belgique, Allemagne et France, par exemple, au grand maximum, pour un PA, avec son escorte ouverte à l’UE, et aux alliés de l’UE et non pas aux alliés de chaque état de l’UE.
    Parce que par exemple l’Italie pourrait inviter l’Iran, la Russie ou la Chine :>))
    Mais on me dit dans l’oreillette que l’Italie et la France essaient de récoler les morceaux.
    Désolé, je n’étais pas au courant :>))

  27. Auguste dit :

    On a déjà du mal à se mettre d’accord sur la longueur des cornichons en bocal,….alors un Porte-avions.
    PS: »….disait l’essayiste américaine Henry Mencken »:encore une folle?

    • Thaurac dit :

      Exact même pas la peine d’en parler, ça relève de l’utopie, et l’europe ne sera jamais comme les états unis d’amérique.
      Cela me rappelle un dicton d’un maquignon:
      L’amitié nous unit, mais l’intérêt nous sépare..

  28. Tintouin dit :

    Mouais.
    Si l’idée peut être séduisante, elle ne verrait le jour que dans 20 ou 30 ans. Raison de plus pour s’atteler à ce chantier dès maintenant me direz-vous.
    Je rejoins l’opinion de ceux ici qui disent que l’on met la charrue avant les boeufs.
    La question du porte-avions européen est une discussion technique, qui doit arriver quasiment en fin de processus de réflexion, après avoir défini une politique européenne des affaires étrangères et de Défense et et mis en place ses instances de décision.

    Le porte-avions est un outil puissant au service d’une politique. Un tel outil sans politique pré-définie sera condamné à faire des ronds dans l’eau: cela ferait cher le caprice.

  29. Faublas dit :

    Dommage, ce serait une bonne idée d’en fabriquer, non pas un, mais plusieurs (économies d’échelle et convergence des savoir-faire) pour les dédier à un ou plusieurs pays (ex sur 5 fabriqués, 3 pour la France et 2 pour l’Allemagne) avec une adaptation aux besoins spécifiques. chaque pays pourrait l’utiliser à sa convenance tg selon ses objectifs, l’Autriche en version transportable pour patrouiller dans ses lac, la France pour ses expéditions néocoloniales et la surveillance des poussières d’empire contre la prolifération des pirates pêcheurs asiatiques, les Anglais pour protéger le Brexit, et les Allemands pour draguer la Baltique.

    Mais ce serait, enfin, une vrai objectif de coopération européenne.

  30. Faublas dit :

    Et j’oubliais les Polonais, dans la version cathédrale…

  31. Olivier dit :

    qui a l’expertise pour construire des porte-avions ? Quand les Allemands demandent à construire un porte-avion (ou des) européen, n’est ce pas pour récupérer un peu de savoir-faire français, sachant que l’on paie cher pour acquérir nos compétences. Si l’Europe ou les Allemands veulent un porte-avion européen, qu’ils nous l’achètent, nos chantiers navals ont les bureaux d’études et les sites pour construire. Je marque cela, parce que je vois plus des mouvements de captation par les allemands qu’autre chose dans pas mal de domaines. cf le rapprochement dans les tanks où subrepticement les allemands changent l’équilibre des forces dans l’alliance, à notre détriment…

    • dolgan dit :

      Il n’y a pas de changement d’équilibre des forces dans l’entreprise qui bosse sur le futur MBT. Juste un industriel allemand, écarté du projet qui essaie de faire pression sur son gouvernement sans succès jusque là.

  32. nimrodwing dit :

    Encore une série d’échec supplémentaire qui commence entre Europe trop près de ses sous, des je reste chez moi quand sa barde et nous de l’autre coté.
    Les intérêts internationaux n’étant pas les mêmes, je ne vois même pas comment ont va pouvoir s’en sortir sur un PA alors que pour un avion c’est déjà très difficile.
    Si un jour, ce PA existe, restera il dans sa rade par ce que un de nos voisins européen aura balayé de son mot a dis sur une possible disponibilité possible en opex ?
    Ont sera encore la risée dans l’histoire, d’une Europe qui ne s’accorde pas quand il faut, qui ne trouve pas de consensus entre européens, entre les planqués et les va t’en guerre l’Europe ressemble a un chaton qui veux se faire tigre !

  33. iroise dit :

    Rien ne se fera ou trop tard, quand l Europe sera encore plus isolée face à la Chine et aux USA.

  34. vrai_chasseur dit :

    L’enjeu n’est pas de construire, ou de posséder, un PA en commun. ça c’est la partie la plus facile.
    L’enjeu réel est d’engager une opération militaire en commun. C’est beaucoup plus difficile, car ça suppose au préalable un gros travail d’harmonisation politique et doctrinale. On en est loin.
    La notion de Task Force européenne, par exemple un groupe aéronaval européen constitué de frégates et de moyens amphibies de divers pays autour d’un PA français, ce qui se pratique déjà, est militairement et diplomatiquement beaucoup plus crédible. Il reste à trouver le mécanisme européen de financement d’une Task Force ce qui est plus simple à définir qu’une doctrine commune.

  35. Pascal (l'autre) dit :

    Comme dirait un certain William  » Much Ado About Nothing  » L’Europe devient vraiment quelque chose de surréaliste! Parler d’un porte avions européen alors que cette Europe est incapable de définir ne serait ce qu’une ligne commune en matière de politique étrangère. Un peu comme quelqu’un qui veut se payer une Lamborghini alors qu’il n’a pas de permis de conduire!

  36. Fralipolipi dit :

    Bon, c’est bien joli tout ça, parler de futur PA,
    … en simple, en double ou en triple,
    … en propriété nationale (fortement conseillé) ou bien partagée entre européens (proprement ridicule).
    mais le fait est qu’un PA ne peut servir que si on dispose d’un Groupe Aérien suffisamment solide, tant en performance de système d’armes (avec le rafale M, on est plutôt bien), qu’en qualification (avec l’expérience de la chasse embarquée chez nous, on est plutôt bien aussi), qu’en NOMBRE (ou en effectifs) … et là, même chez nous à ce jour, et même avec un seul PA à armer, le compte n’y est pas !
    .
    Alors qu’il n’y a QUE 18 Rafale M à bord du PA CDG en mission en ce moment, on apprend ce jour qu’aucun Rafale M ne participera au Tiger Meet ce mois ci à Mont-de-Marsan (en jouant pourtant à domicile) … faute de disponibilité (des Rafale M, NDLR) !..
    Ca pique un peu là ! (Rappel : il y a actuellement une dotation d’un peu plus de 40 Rafale M).
    .
    http://www.paxaquitania.fr/2019/05/le-nato-tiger-meet-sur-la-ba-118-du-13.html
    .
    C’est ici une illustration assez nette que notre parc aérien « Rafale M » (et sa gestion MCO / pièces détachées) est déjà à ce jour « sous-dimensionné » … même pour une configuration à un seul PA de 42.500 tonnes.
    .
    Aussi, en préventif (en amont) plutôt qu’en curatif (trop tard), va peut-être falloir songer à commander un peu plus de Rafale M lors du prochain (et dernier ?) lot de commande à venir du Mindef … et pas qu’un ou deux …
    .
    Après seulement on pourra commencer à causer d’un futur PA.

    • dolgan dit :

      Mouais, on s’en bat les bips des meetings à 2 balles. On à autre chose à foutre que cramer du carbu/potentiel/disponibilité pour amuser 3 pékins.

  37. nimroding dit :

    Nous n’arriveront pas a nous mettre en accord sur les modes d’utilisation du PA, ca va se compliqué surtout quand le voisin n’a aucun lien ou but international avec un enjeu en cours.
    J’imagine bien les marins allemands, « désolé les gars ont quitte le navire, on a pas le droit nous allemands d’intervenir dans cet endroit ! » faudra trouver des remplaçants et ça notre marine doit bien en avoir en réserve. Est ce que les allemands ou tout autres voisins européen pourra prétendre a une annulation de mission (opex j’entend bien) par ce que les boulons du flanc gauche viennent de chez eux (je rigole et je chipote ) a défaut de n’avoir aucun lien avec l’objectif ?
    Il est plus facile effectivement d’avoir un groupe d’européen autour d’un Pa français et ca fonctionne visiblement bien. Quand au reste, le temps de mettre une logique la dessus et que tout le monde s’y tienne, ce n’est pas demain la veille.

  38. Fralipolipi dit :

    On s’en bat les bips, je suis d’accord dans le cas général … mais lorsque l’on organise le truc et qu’on rassoir à la maison.
    En ce cas, om met généralement les moyens.
    Il est très rare que les Rafale M ne soient pas au Rdv du Tiger meet.
    Le fait qu’ils ne soient pas là … à domicile … impliqué réflexion.