CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

La mission des artilleurs français déployés en Irak est officiellement terminée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

13 contributions

  1. Thaurac dit :

    J’espère que ces soldats seront reçus avec déférence lors de leur retour en France.
    Quand je vois qu’on médaille à tour de bras les artistes qui crachent ensuite dans leur soupe, ces gars là mériteraient eux aussi les honneurs pour avoir remplie une longue mission avec toutes satisfaction, au service de la France.

    • NRJ dit :

      Faut pas exagérer. On ne va pas médailler un soldat pour la simple raison qu’il est parti en mission de guerre. Par ailleurs je ne pense pas que ces soldats de l’artillerie ait risqué leur peau de façon exagérée. Ils étaient dans des camps avancés et des zones sécurisées. C’est pas comme s’ils avaient eu à défoncer des portes pour entrer dans des pièces d’où les attendaient des ennemis armés. Ils ont eu une perte par un drone, c’est vrai. Mais ce n’était pas aussi « chaud » que ce qu’on pu encontré les fantassins kurdes.

      J’espère cependant que ces artilleurs resteront pour soutenir les kurdes contre les turques. Et là ils la mériteront leur médaille.

      • Thaurac dit :

        J’ai dis les honneurs.
        Mais quand on voit qui les reçoit (ou refuse) en france, comiques et autres bateleurs, il y a une énorme différence..

      • revnonausujai dit :

        nous ne devons rien aux kurdes qui se sont battus pour eux et pas pour nous et que nous avons soutenus car nous y trouvions un intérêt; maintenant la foire est finie et chacun rentre chez soi compter ses bouses.
        « Et là ils la mériteront leur médaille. » ni plus ni moins que, par exemple les aviateurs ou l’analyste rens, qui eux non plus, ne combattent pas au corps à corps et pourtant enquillent les VM.

  2. Sam dit :

    Quelqu’un saurait-il donner un point de situation de l’activité de nos forces spéciales sur zone ?

    • papype dit :

      Point de situation pour les FS ? Circulez il n’y a rien à voir surtout sur le territoire syrien …

      • jyb dit :

        @papype
        dans la mesure ou certaines équipes fs se laissent photographier « ostensiblement » c’est bien qu’il y a quelque chose à voir et des messages à faire passer…

    • M dit :

      J’espère que non.

    • MAS 36 dit :

      Et puis quoi encore ? Vous travaillez pour qui ?

  3. mich dit :

    Dans un moment ou se redessine le format de nos forces ,le retex des artilleurs devrait peser ,c ‘est aussi à ça que sert le déploiement d ‘ une armée car l ‘entrainement en métropole n ‘est pas suffisant.Militairement , les artilleurs ont vraiment fait une belle démonstration de leurs savoir faire ,à mon avis juste retour des choses pour cette arme historique et fascinante.

  4. Bricoleur dit :

    En 1914, nous étions beaucoup plus faibles en artillerie lourde que l’Allemagne. Plus près de nous, en 1991, lors de la guerre du Golfe, les US avaient pris soin de renforcer notre division Daguet par une BRIGADE d’artillerie (rien que ça …). La TF Wagram servira, peut-être, à donner à notre artillerie sa vraie place dans les conflits actuels. User, casser à distance l’opposant, permet d’économiser la vie des fantassins qui vont chercher le débusquer dans les ruines des cités où ils espèrent pouvoir résister indéfiniment.  » Pas un pas sans appui ».

  5. nimrodwing dit :

    Beau boulot les gars ! tout de même, le job est fait et il l’on très largement démontrer.
    La décoration de Wagram si il y a va se faire surement en catimini, ils vont rester des héros discret quoi qu’il en soit, et il ne faut pas s’attendre a une reconnaissance officielle en direct par notre gouvernance.
    La tactique appliquée par l’utilisation de l’artillerie française a surement pesé et sauver pas mal de vie durant son temps en opex et devrait être mise en avant lors de futur point chaud.

  6. TINA2009 dit :

    BSR à tous et à toutes !

    Merci Mr LAGNEAU, pour le contenu de cet article.
    Il conduit, après prise en compte des Différents retex , à la,prise en considération , de l’importance ESSENTIELLE de la possession d’une artillerie moderne , dotée de tous les obus et systèmes associés….. ET SURTOUT D’UNE VOLUMETRIE DE MATERIEL, de PIECES ( Fût de Canon …..) Et des différentes munitions ( en dotation et celles et surtout, non encore en dotation) en quantités très importantes.

    En conséquence :
    -Ce qui conduit à ce que l’ensemble de ces éléments mentionnés précédemment, soient produit sur le territoire national.
    – Ce qui conduit à apporter des actions correctrices urgentes, quant à la dotation de nos matériels et munitions d’artillerie, leurs implantations partout où nous sommes présents : Le caesar tracté doit voir ses effectifs et matériels multiplié par 2,5 au minimum. De même l’acquisition de Casear Motorisé, est ESSENTIELLE et non négociable : Ce qui conduit à une volumétrie finale quasi- identique à celle des CAESAR TRACTE , Soit 156 exemplaires motorisés .