En prenant la tête de la force de réaction très rapide de l’Otan, l’armée allemande passe un « test de résistance »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. Fred dit :

    Cette dépouille des capacités allemande est possible grâce à la « Pax Americana ». Il ne s’agit pas que de l’Allemagne d’ailleurs. La Grande Bretagne et la France s’en sortent encore plus ou moins bien, mais force est de constater que la majorité des autres pays de l’OTAN ont les mêmes difficultés que l’Allemagne.

    • Rémi Hocquemiller dit :

      La France s’en sort mieux. J’aimerais en être aussi convaincu que vous. Combien de temps faudrait-il aujourd’hui pour faire partir un GTIA français sur XL et VBCI à 100% de son personnel, ses matériels et ses dotations?

  2. Raphael dit :

    Un test qui ne donnera probablement pas de résultat acceptable, étant donné que les récents efforts budgétaires ainsi que les modernisations des infrastructures et des méthodes de formation prendrons des années à amené la Bundeswehr à un niveau acceptable. De plus à ce jour aucun effort significatif et concret n’a vu le jour afin d’améliorer la MCO des trois armées. Cela étant dit, il y a encore beaucoup de marge budgétaire, je pense que le parlement attends surtout la concrétisation des programme SCAF et MGCS afin de laisser couler les euros pour atteindre la sacro-sainte barre des 2%. Les lobbyistes de l’industrie ont été très clair: un maximum de blé doit rester bien au chaud à la maison. La retraite anticipé du général qui exprima ouvertement sa préférence pour le F-35 pour le remplacement des Tornados est probablement un indicateur que les appareils américains furent invité à la table afin d’avoir un semblant de compétition.

  3. NRJ dit :

    1.La Grande-Bretagne est encore en train de se remettre des années 2000 où son armée a été en suractivité avec à la clé des coupes budgétaires.
    2.Notre armée est enlisée au Mali et n’a de toute façon pas les moyens financiers d’intervenir.
    3. La Bundeswehr a des taux de disponibilité mauvais. Sans compter l’antimilitarisme allemand menant seulement une courte majorité de la population à vouloir une augmentation des budgets de l’armée… Alors même que son armée manque de tout comme le montre cet article.


    Pas étonnant que les pays de l’est achète américain. C’est surement pas les armées européennes qui leur viendront en aide. Il vaut mieux le soutien rémunéré des USA.

    • Stoltenberg dit :

      Surtout que la France mène une politique de neutralité (entre les Russes et l’Amérique) depuis des décennies et, l’Allemagne de l’Ouest (donc l’Allemagne) mène une politique ouvertement pro-Russe. Ce n’est sans doute pas cela qui va rassurer les pays menacés. Ils vont logiquement se tourner vers un garant fort et ferme vis à vis de la Russie, donc les USA. Les pays qui se sentent moins menacés (donc généralement ceux qui n’ont pas de frontière commune avec la Russie) et qui souhaitent pratiquer une politique de neutralité, achètent de l’équipement européen. Tel est le cas de la Hongrie.
      .
      Mais, attendez, vous disiez, il n’y a pas si longtemps, que les pays de l’est doivent obligatoirement acheter de l’armement européen. Vous avez changé d’opinion ? Si oui, c’est très bien, cela prouve que vous n’êtes pas borné comme bien d’autres.

      • NRJ dit :

        Désolé de vous décevoir car je persiste à penser qu’il faudrait que les pays d’Europe de l’est achète européen. Je comprends que stratégiquement, leur intérêt est d’acheter américain. Mais à partir du moment où ils reçoivent plus d’argent de l’UE qu’ils n’y cotisent, ils se doivent d’acheter européen. Pour que ça ce reste pas seulement des mots, je pense qu’une solution serait de réutiliser le principe du prêt-bail américain de la seconde guerre mondiale : au lieu de donner de l’argent pour que les autres pays s’achètent du matériel, les américains donnaient du matériel qu’ils fabriquaient chez eux (pour un rappel historique, les Sherman américain n’ont ainsi pas forcément été apprécié par les soviétiques, le T-34 étant supérieur, mais les radios et les véhicules de transport de troupe ont été décisif dans la victoire finale). Il y avait ainsi en 2015 le contrat des Caracal. Au lieu de laisser les polonais déterminer leur vainqueur (dans des circonstances douteuses on s’en rappelle), on n’avait qu’à leur offrir ces Caracal. Ils ne seraient bien sur pas obligé d’accepter, mais c’est notre moyen de paiement.

        • Stoltenberg dit :

          Prêt-bail, hmm, bonne idée! Le problème c’est que l’Europe (et la France en particulier) se désindustrialise.

    • Mos dit :

      Notre armée est enlisée au Mali???… Rappelez moi nos effectifs là bas est nos malheurs?….

      • NRJ dit :

        On déploie 4000 hommes environ là-bas. Plus tous les drones ainsi que tous les moyens aériens qui sont disponibles (hélicoptères Tigre et Rafale en particuliers) ce qui fait qu’on a une disponibilité globale de nos appareils très faible car tous les moyens sont envoyés à Barkhane (ou le taux de disponibilité est dans les 90% de mémoire). Des appareils en moins donc pour s’entraîner et pour assurer le nombre d’heures minimal.

        Tout ça pour un résultat incertain car la situation là-bas se dégrade (ou au mieux stagne). Et on sait que si on part, le chaos reviendra. C’est donc ce qu’on appelle un enlisement.

        D’un point de vue financier, cette opération prend ces crédits en partie sur le matériel (on se rappelle le manque de parole du gouvernement annonçant avant les gilets jaunes qu’il n’y aurait pas de financement interministériel).

        Par ailleurs à cause de cette opération, les soldats français ne sont plus entraînés pour des conflit de haute intensité qui seraient pourtant matérialisés en cas de conflit dans l’est.

        Après, j’admets qu’il est facile de pointer du doigt cette opération. C’est un ensemble qui disfonctionne. Mais cette opération est l’un des principal problème de l’armée française.

    • lxm dit :

      C’était d’ailleurs la raison de Chirac de ne pas aller en Irak, on était déjà occupé partout ailleurs( cote-d’ivoire), rien n’urgeait; et puis ça s’est envenimé chacun montant sur ses grands chevaux( comme trump avec son mur) et cela a été un combat « pour la paix » entre Chirac et Bush.

      • jyb dit :

        @lxm
        Aucune bonne raison pour qu’un soldat français aille se faire tuer en irak en 2003.

  4. Jean AUGERON dit :

    Nous faisons des allemands les chefs partout.

  5. L'autreTom dit :

    Comment les allemands font-ils pour consommer un budget défense équivalent au nôtre, sans groupe aéronaval, sans dissuasion nucléaire, sans opérations extérieures ou presque, et avoir une armée en aussi mauvais état à la fin ?
    .
    Les soldats allemands ont-ils des salaires de trader ? Qu’est-ce que je loupe ici ?

    • Hermes dit :

      Là où l’on se plaint d’une adminsitration où 1 papier revient à 2€ de dépenses, en allemagne le papier coûte 4€.
      Voilà comment.

    • lxm dit :

      Je me suis posé la question, en cherchant, je suis juste tombé sur une théorie « d’armée secrète », pour contourner le concept d’une 1ere frappe généralisée ennemie, il doit plus s’agir d’entretien coûteux de matériel stocké en entrepôt et d’abonder leurs services secrets qui espionnent tout le monde.
      Les américains qui claquent mini 50 mrds/an en black program doivent eux aussi avoir des trucs.
      On sait que les russes ont construit même après 1991 des bunkers géants pour stocker ( de moscou à l’oural)des réserves de matériels et de nourriture, ils sont obsédés par la guerre nucléaire.
      Quand aux chinois, il serait étrange qu’ils aient aussi peu d’armes nucléaires que déclarées, mais cela peut se comprendre pour ne pas lancer de course à l’armement couteuse, attendant d’abord la parité technologique avant de lancer la production en quantité.
      Les japonais ont construit 2 porte-avions en clamant que cela n’en était pas et maintenant on le sait, ils en sont.
      Les russes veulent construire un gros truc sur la Lune, officiellement genre télescope, espérons que cela ne soient pas en fait des armes pour une frappe stratégique depuis la lune.

      • Le Cyprès dit :

        Pour ce qui concerne la lune, on est là dans de la (mauvaise) science fiction. Juste un petit rappel, la distance Terre-Lune c’est environ 380 000 Km. Un équipage Apollo mettait 3 jours pour y aller. Franchement d’un point de vue stratégique je ne vois où est l’intérêt. En général plus on est prêt de l’ennemi et plus la réponse militaire est rapide, mieux c’est. Peut-être un engin en orbite autour de la Terre (entre 300 et 36 000 Km), mais ça je crois que ça existe déjà, ça s’appelle un satellite.

        • personne dit :

          L’intérêt de la lune n’est pas militaire, il est plutôt d’ordre économique et minier.

    • personne dit :

      Traitement mensuel pour la période du 1er mars 2018 au 31 mars 2019 pour des personnels ayant moins de deux ans d’ancienneté dans le grade, hors primes et suppléments :
      2127,35 € pour un simple soldat,
      2255,04 € pour un caporal chef de base,
      2272,03 € pour un sergent,
      2781,52 € pour un sous-lieutenant,
      3403,13 € pour un capitaine,
      5933,22€ pour un colonel.

    • David dit :

      Une mauvaise gestion et désorganisation suffit à jeter l’argent par les fenêtres. L’efficacité de l’armée allemande est le contraire de celle de son industrie.

  6. DavidJR dit :

    Comment se fait-il que les forces armées allemandes ne soient pas capables de mobiliser si peu de matériel/forces. Le budget de la défense Allemand est supérieur au budget français mais sans dissuasion nucléaire ni OPEX. C’est une belle performance.

    • Destik dit :

      Votre désir de dissuasion nucléaire pour l’Allemagne est plus qu’ une performance

    • Edouard dit :

      j’ai pensé exactement la même chose. Il doit y avoir un gaspillage bien supérieur au notre dans le budget de l’Armée allemande. A moins que son budget serve de variable d’ajustement à un niveau record.
      A moins que leur organisation soit totalement défaillante …

    • vrai_chasseur dit :

      Attention l’Allemagne (comme la Belgique, l’Italie et les Pays-Bas par exemple) n’a pas de dissuasion nucléaire en propre comme la France, mais cela ne veut pas dire qu’elle ne dépense rien en nucléaire.
      En l’occurrence ces pays hébergent la bombe nucléaire US B61 et doivent donc entretenir des dépenses de fonctionnement liées à cette capacité, dite de ‘partage nucléaire’ en langage OTAN. Concrètement il s’agit de dépenses de fonctionnement dédiées (en Allemagne par ex. c’est l’escadron aérien BoJag 33 de Tornado à capacité d’emport de la B61 nucléaire US qui est chargé d’assurer la permanence aérienne, exactement comme nos FAS équipées Rafale nucléaires le font en France).
      On parle bien de coûts de fonctionnement, pas de budget d’investissement en R&D pour développer et fabriquer la bombe elle-même comme en France. Ces programmes d’investissements R&D sont beaucoup plus importants chez nous et étalés sur des décennies budgétaires.
      Ne pas oublier aussi que contrairement à la France ces pays hébergent des bases OTAN et cela leur coûte de l’argent car ils doivent en assurer le support (budget 700 millions / an pour l’Italie par ex., 2,1 milliards / an pour l’Allemagne).
      Par ailleurs l ‘Allemagne dépense plus que la France pour équiper son personnel, c’est 165 k€ par personnel défense (civils et militaires de défense) tout compris par an en moyenne, comparé à 67 k€ en France par personnel civil et militaire. Malheureusement pour l’Allemagne ces dépenses ne veulent pas dire une meilleure efficacité résultante, surtout en taux de disponibilité des matériels. Bien que ces taux restent discutables dans l’absolu en France (notamment sur les hélicos), ils restent quand même supérieurs à l’Allemagne à budget équivalent par machine. C’est probablement là où l’Allemagne ne dispose pas du savoir-faire suffisant et a le plus à progresser.

  7. Venator dit :

    A chaque fois qu’on me parle force internationales, je ne peux pas m’empêcher de penser au Tuniques bleues dans l’album « Bull Run » avec cet officier obligé de composer avec une brigade d’internationaux, devant traduire tous les ordres dans différentes langues et qui finit par oublier certains dans sa retraite, n’ayant pas eu le temps de leur donner les ordres….

  8. dolgan dit :

    500 soldats en Lituanie qui font du Sauna.
    .
    44 MBT à tenir disponible sous 2 jours .
    .
    Et les voilà qui ont des sueurs froides. Ils sont tombés bien bas.

    • Barfly dit :

      L’un des pays les plus riches de l’Otan tremble a l’idée de prendre la tête de la Force de réaction rapide. Ils n’ont qu’à passer leur tour, la Lituanie sera peut-être plus apte à faire le boulot. Je me bidonne.

  9. Carin dit :

    Il faut voir le côté positif … donner à l’allemagne le commandement d’une telle unité, peut faire mettre le doigt des parlementaires là où ça fait mal, et faire prendre réellement conscience au peuple allemand des vraies lacunes de leurs armées!
    C’est assez paradoxal, mais pour s’offrir le luxe de se dire antimilitariste, il faut avoir une armée digne de ce nom pour dissuader « l’autre » d’avoir envie de la tester! Je vous laisse la traduction latine.

  10. LeGaulois dit :

    @Dolgan, Freinez un peu votre consommation de BFMTV.
    1000 soldats au Mali
    1300 en Afghanistan
    437 en Irak
    16 au Soudan
    650 en mer pour sea guardian.
    500 en Lituanie
    800 KFOR
    300 UNIFIL
    950 Operation Sophia
    650 Operation Atalanta
    source: http://www.spiegel.de/politik/deutschland/bundeswehr-uebersicht-der-auslandseinsaetze-a-1196908.html

    https://de.wikipedia.org/wiki/Auslandseinsätze_der_Bundeswehr

    • personne dit :

      En complément, ce sont jusqu’à 6970 personnels de la Bundeswehr que le pays peut déployer sur les différents théâtres extérieurs où elle intervient.

    • jyb dit :

      @le gaulois
      correction sur l’afghanistan : entre 960 et 980 pax allemands.
      et pour etre plus précis les 437 en irak doivent inclure des fs en syrie.

      • personne dit :

        Au 2 janvier 2019 :
        1104 militaires allemands servent en Afghanistan dont 95 femmes, 72 réservistes et 2 volontaires pour un service militaire long.
        387 militaires allemands servent en Irak et en Syrie dont 30 femmes, 23 réservistes et 2 volontaires pour un service militaire long.
        Source : bundeswehr.de

      • LeGaulois dit :

        @jyb
        Tout à fait, le mandat và jusque 1300 soldats an Astan et ils sont pour l´instant à peine un millier. Merci aussi de la précision Irak/Syrie.

  11. personne dit :

    La véritable différence entre les armées françaises et allemandes ne tient pas aux ridicules taux de disponibilité des matériels et des troupes, mais bien à ce que la France arrive encore à faire en raclant les fonds de tiroirs car c’est sa volonté que d’intervenir là, à tort ou à raison, elle semble avoir des intérêts à défendre ou des responsabilités collectives à assumer.

  12. Nihilo dit :

    Pour les allemands, le Deutsche Mark https://fr.wikipedia.org/wiki/Deutsche_Mark était le symbole de leur patrie, plus que leur drapeau, plus que leur hymne. Leur monnaie leur était extrêmement importante. Elle a disparu, elle a été remplacée par l’Euro. Mais les allemands ont gardé leur attention et leurs bons soins envers leur monnaie qui est désormais l’Euro. C’est pourquoi l’Allemagne dépense peu, l’Allemagne économise. Les conséquences sont parfois étranges comme l’état des autoroutes. Les autoroutes allemandes sont en perpétuel chantier. Pourquoi ? Parce que rien n’a été dépensé dans l’entretien de ces autoroutes pour économiser … Cette situation peut donc être rapprochée de celle des armées allemandes : rien n’a été dépensé pour les entretenir, c’est volontaire, c’est pour économiser, donc elles sont dans la situation actuelle …

    • Albatros24 dit :

      et cela va leur coûter bien plus cher de tout mettre à niveau d’un coup en cas de besoin. C’est pareil pour notr eArmée ona attendu bien trop tard et il faut développer tous azimuths notamment des hélicos et des avions ravitailleurs très chers.
      C’est la même chose pour les économies de bout de chandelle et le refus d’investir massivement sur le rail – le réseau routier national/départemental et surtout les communales – la fibre et la 5G. Pour se développer nous avons besoin de tout cela. Il est noter qu’aujourd’hui, avec la Grèce, nous sommes le pays européen le moins bien équipé en fibre réseau internet; le plus en retard. Même l’Italie ou l’Espagne sont plus en avance que nous.
      Une petite carte pour faire pleurer :
      https://www.broadbandtvnews.com/2018/06/25/high-speed-broadband-reached-3-4-of-homes-in-europe-in-june-2017/

  13. personne dit :

    En complément des médias toujours prompts à vendre du papier, mais qui peuvent aussi tomber juste, je conseille de suivre la vie de cette armée sur son site qui a la chance d’être régulièrement mis à jour et qui donne un autre son de cloche… bref, de quoi se faire un avis.
    http://www.bundeswehr.de

  14. werf dit :

    Cet article inquiète car d’aucuns voudraient une défense européenne. C’est un voeu pieux politiquement et techniquement. Tous les diplomates et militaires le savent. Pour une seule raison, qui n’apparaît pas dans l’article : les pays d’Europe ont déjà fait le choix de confier leur défense au parapluie américain. la monnaie d’échange : l’achat de matériels américains et l’acceptation de toutes les facilités pour leurs troupes en Europe. Le bras armé c’est l’OTAN où la France fait de la figuration grâce à des diplomates et militaires en quête de postes juteux grâce à leurs relations.