Terrorisme : L’état d’urgence a été décrété dans plusieurs régions du Burkina Faso

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

7 contributions

  1. Brinquin dit :

    Y à t il risque de se rendre dans 3 semaines
    Dans les secteurs de ouagadougou?

    • LLH dit :

      Il y a eu plusieurs attentats à Ouagadougou, donc … c’est comme Paris.

      Il faut juste appliquer les conseils aux voyageurs du MAE https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/burkina-faso/#securite

      Et s’inscrire sur Ariane https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html

      De préférence, éviter d’aller dans un hôtel, un restaurant ou un café sur l’avenue Kwame NKRUMAH, ce sont les Champs-Elysées locaux et c’est une cible.

      … sachant que le Burkina Faso ne doit plus être qu’une destination professionnelle, pas touristique. Et qu’en aucun cas il ne faut aller en zone rouge sans la protection de l’armée française (ce qu’elle ne fera pas sauf mission officielle).

    • Faublas dit :

      Je vous dirai quand j’y serai…

      Oui, comme dans tous les pays, mais c’est l’appréhension qui peut guider les mauvaises attitudes et provoquer une analyse erronée de la situation. Les grandes métropoles sont officiellement sous contrôle et le risque est faible, mais pas inexistant (comme dans les métropoles européennes d’ailleurs).

  2. Carin dit :

    Le quai d’orsay vous renseignera utilement sur cette région…
    Mais quoi qu’il en soit, si vous êtes blanc grand teint, vous risquez de finir otage, donc si c’est pas pour le boulot, je vous conseille de changer votre destination de villégiature!

  3. Ltikf dit :

    Prendre avec des pincettes les informations Quai d’Orsay, qui sont obligés de composer entre Sécurité et Diplomatie… La valeur officieuse d’un occidental travaillant pour une grosse entité est de 10 millions d’Euros: un coffre-fort sur pattes ! Après les fêtes, pour perdre ses graisses, pourquoi pas ?

  4. baron dit :

    …vu le chiffre quasi nul de blancs qui circulent désormais à Ouaga, je vous déconseillerais de tenter d’en augmenter le nombre et sûrement , si vous y allez quand même, de fuir les lieux fréquentés par les expatriés qui sont autant de cibles pour les terroristes en tout genre, parfois auto proclamés, juste pour tenter de manger à leur faim, dans un pays en pleine déconfiture économique. En tout cas, tenez compte des conseils de nos représentants consulaires sur place et faites-vous connaître sitôt arrivé. Le moral au pays des hommes intègres n’est pas du tout à la rigolade et ma proche famille et mes amis sur place me lancent chaque jour des messages d’alerte de plus en plus inquiétants.