Chypre dément les affirmations russes sur une éventuelle base militaire américaine sur son territoire

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. Le Glaive dit :

    Les Russes n’ont pas parlé d’une  » base américaine », mais du renforcement de la « présence américaine  » à Cypre , à Akrotiri principalement puisque c’est une base anglaise..et que les américains y sont donc déjà comme chez eux .

  2. aleksandar dit :

    Remplacer  » présence militaire  » dans le nord de l’ile par  » occupation militaire turque  » du nord de l’ile et c’est tout bon.

  3. Alain d dit :

    Bon, est-ce qu’on récupère les bases britanniques ?
    Les britanniques quittent l’UE (enfin peut-être) et Chypre est bien dans l’UE.
    :>))

  4. MD dit :

    Maria Vladimirovna Zakharova aura donc une fois de plus encore tapé très fort.
    Mais dans le vide.
    Et fait un bide.

  5. Goulag dit :

    Ah ces russes qui s’installent au Maghreb et en Afrique occidentale et qui viennent pleurer quand les américains discutent avec leurs alliés. Pas très fair-play tout ça. Ils ont perdu leur bonnes manières.

  6. sergeat dit :

    Peut on corréler cet article avec la potentialité du partage des richesses de pétrole après la découverte de réserves gigantesques de gaz dans cette région?

    • fabrice dit :

      Faudrait alors changer de politique extérieure… Chypre a demandé à Israël de protéger les champs gaziers offshore ni à la France ni au RU… Les bases aériennes britanniques à Chypre sont en piteux état. Les gisements de gaz chypriotes sont exploités par la même compagnie israélo US qui exploite les champs israéliens. Un accord a été signé entre Israël-Chypre-Grèce-Italie pour faire un gazoduc pour alimenter en gaz l’Italie (ce sera 25% de la consommation en gaz de l’Italie). A noter que l’Italie a envoyé paître l’Algérie pour des contrats de fourniture de gaz. Celà ne fait pas l’affaire de la Tunisie qui payait sa facture d’électricité sur les royalties du gazoduc algérien desservant l’Italie…Un accord israélo chypriote prévoit la construction d’une ligne électrique pour alimenter Chypre en surplus d’électricité israélien. D’or et déjà le 2ème partenaire commercial de Chypre est Israël (hors gaz). L’armée israélienne s’entraine massivement à Chypre (notamment sur les S300 russes achetés par Chypre) http://cyprus-mail.com/2017/03/20/israeli-f16-jets-paphos-part-joint-exercise/. IL y a un afflux massif de touristes israéliens sur l’île (avec des IDE d’hôteliers israéliens conséquents https://www.tornosnews.gr/en/tourism-businesses/new-investments/23756-israeli-issta-and-fattal-buy-3-paphos-hotels-in-cyprus-for-e80m.html).
      A noter que la principale richesse de la région du Levant ne sont pas malgré leurs importances ce gisements de gaz mais surtout le cerveau des Juifs israéliens… Regardez les levées de fonds hi tech en Israël, comparez les avec les pays de l’UE et regardez qui investit…Vous allez avoir un choc. Il s’agit de dizaines de milliards de $ cumulés. On aimerait bien que l’UE soit présente…Si l’Europe abandonne l’AI, la cybersécurité, les logiciels aux Chinois et aux USA je ne sais pas qui achètera dans le futur nos voitures (20% des exports allemands)…
      La France devrait cesser de faire de la géopolitique de cartes de salons. Notre alliance avec les pays arabes ne nous amène que des ennuis et la bonanza du pétrole ne durera qu’un temps. Il suffit d’une invention nouvelle dans le domaine de l’énergie et l’ensemble des pays arabo musulmans retournent à l’âge de pierre… Quand au Liban, rare pays arabe non pétrolier, il est en faillite et son économie ne fonctionne que sous un schéma de ponzi. Faudrait arrêter de s’allier avec des losers malveillants et qui n’ont pas de bonnes intentions à long terme en Europe. Chypre l’a compris.

      • v_atekor dit :

        Si ça peut te rassurer personne en Europe n’oublie ni l’IA ni la cybersécurité, quant à lâcher le pétrole, ça semble être désormais dans les tuyaux dans pas mal de secteurs (Votre président en sait quelque chose semble-t’il), et que les retournements d’alliance se feront lorsque ce sera pertinent. Je pense non seulement que ce processus va être long (celui qui remplacera sa flotte de camions TIR diesel par des piles à combustibles va quand même tenter de les user jusqu’à la moelle…) et qu’on attendra un peu plus longtemps dans le BTP, l’agriculture et l’aviation que dans l’automobile et le fret. Donc : même dans le meilleur des cas, il y en a pour 25 ans.

  7. Alain d dit :

    “Gilets jaunes”. Un réseau russe pour encourager le chaos ?
    https://www.courrierinternational.com/article/gilets-jaunes-un-reseau-russe-pour-encourager-le-chaos

  8. Carin dit :

    D’un autre côté, Chypre n’a aucun compte à rendre à la Russie!!!
    Les américains sondent Chypre et la Grèce au cas où ils devraient se désengager de Turquie… ce dernier basculant doucement mais sûrement vers la Russie de Poutine, mais celui-ci n’etant pas éternel, je pense que la Turquie d’erdogan va attendre de voir qui prendra la suite?? Car si le remplaçant de Poutine opère un virage vers l’occident, Erdogan risque fort de se retrouver bien seul…