L’Australie pourrait commander 12 à 16 drones MALE auprès du constructeur américain General Atomics

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

4 contributions

  1. Etiennebee dit :

    Euh … ils peuvent nous en preter un ? On en a cassé un ce WE …

  2. Clavier dit :

    Logique pour les Australien de se tourner vers les Américains ….
    D’une part à cause des performance et d’autre part pour une standardisation de l’armement sur le théâtre Pacifique !

  3. Eric dit :

    La base de RAAF Edinburgh est située dans la banlieue d’Adelaide, la capitale de l’état d’Australie du Sud. Depuis plusieurs décennies, c’est l’antre de la PATMAR australienne, laquelle dépend comme au Royaume-Uni de l’armée de l’air et non de l’aéronavale. Elle a accueilli successivement les P-2 Neptune, les P-3 Orion, et bientôt les P-8. L’équivalent australien de Lann-Bihoué en quelque sorte !

  4. Robinson dit :

    Intuitivement, pour l’Australie, les dangers viendraient plutôt du nord.